Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Bête à manger du foin

Complètement idiot, stupide.

Origine

Il n'est jamais bon de se faire traiter de 'bête', mot depuis longtemps utilisé pour désigner quelqu'un de plus ou moins idiot, par comparaison avec l'intelligence supposée d'un animal.
Si, parfois, il y a dans ce qualificatif une connotation de tendresse ou d'indulgence, quand on rajoute en plus "à manger du foin", l'injure ne fait plus aucun doute.
Cette expression est attestée en 1774.
Le mot 'foin', qui désigne une herbe fauchée destinée au fourrage, est parfois utilisé pour désigner quelque chose de peu de valeur, sans intérêt.
La locution peut alors s'entendre comme : "tu es complètement stupide car non seulement tu es bête, mais tu l'es au point de manger quelque chose sans aucun intérêt".
Parallèlement à cette expression, on trouvait aussi "bête à manger des chardons" où là, l'allusion à l'âne, cet animal supposé stupide, est très claire.

Exemple

« Ben, tu ne vois pas ce qu'elles font [...], mais alors tu es bête à manger du foin ! »
Jean-Pierre Chabrol - La gueuse

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Bête à manger du foin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
République Tchèque Tchèque Je hloupý az bu?í Il est si bête qu'il en meugle (comme du bétail)
Danemark Danois Dum som et bræt Bête comme une planche
Allemagne Allemand Dumm wie Bohnenstroh Bête comme la sarriette
Grèce Grec πολύ βλάκας Très stupide
Grèce Grec Τρώω κουτόχορτο (Tròo koutòkhorto) Manger de l'herbe (foin) à imbéciles
Angleterre Anglais As stupid as an ostrich Stupide comme une autruche
Angleterre Anglais As thick as a brick Aussi épais qu'une brique
Angleterre Anglais As thick as two planks Aussi bête que deux planches
Angleterre Anglais Dumb as a doorknob Bête comme une poignée de porte
Angleterre Anglais Dumb as a rock Bête comme une roche
Angleterre Anglais Dumb as an ox Bête comme un boeuf
Angleterre Anglais He does not have his oars in the water Il n'a pas ses avirons dans l'eau
Angleterre Anglais His elevator does not go to the top floor Son ascenseur ne va pas au dernier étage
Angleterre Anglais Prize idiot Idiot gagnant
Angleterre Anglais Stupid as a donkey Bête comme un âne
États-Unis Anglais A low-watt bulb Une ampoule à bas wattage [basse consommation]
États-Unis Anglais As smart as a gnat Aussi intelligent qu'un moustique
États-Unis Anglais The lights are on but nobody's home / no one's home Les lumières sont allumées mais il n'y a personne à la maison
Espagne Espagnol Mas bruto que un arado / un cerrojo Plus bête qu'une charrue / une serrure
Espagne Espagnol Mas tonto que un cesto Plus bête qu'une corbeille
Espagne Espagnol Mas tonto que un zapato Plus bête qu'une chaussure
Espagne Espagnol Mas tonto que une mata de habas Plus bête qu'une fane de fèves
Espagne Espagnol No tener dos dedos de frente Ne pas avoir deux doigts de front
Espagne Espagnol Ser tonto del culo Être idiot du cul
Espagne Espagnol Tonto de capirote Stupide / sot / idiot du chaperon
Canada Français Beau tarla ou tarlais
Canada Français Bête comme mes deux pieds
Canada Français Cave / Gros cave
France Français Avoir les cacarinettes (cacarinette = coccinelle)
France Français Caouèc, -èque
France Français Con à la voile
France Français Estassi / Couillosti / Tchoutchou / Tòti / Cabas
France Français Madur / Pirol
Israël Hébreu אידיוט בריבוע Idiot au carré
Israël Hébreu טיפש כמו נעל/כפית Bête comme une chaussure / une petite cuiller
Hongrie Hongrois Buta mint a sötét éjszaka Bête comme la nuit noire
Hongrie Hongrois Hülye, mint a segg Con comme le cul
Italie Italien Scèccu Âne
Italie Italien Stupido come una capra / un asino Idiot comme une chèvre / un ane
Japon Japonais ひどく頭の鈍い Teriblement émoussé/mou de la tête
Corée Coréen 우둔한, 바보스러운 Stupide, imbécile
Pays-Bas Néerlandais Aartsdom/oerdom/oliedom zijn Être bête comme un âne, profondément stupide
Pays-Bas Néerlandais Dom als het achtereind van een varken Bête comme l'arrière d'un cochon
Pays-Bas Néerlandais Een stomme hond Un chien idiot (ou bête ou inintelligent) péjoratif : se dit d'une personne stupide
Pays-Bas Néerlandais Stom als een ezel Bête comme un âne
Pays-Bas Néerlandais Te dom om te poepen Trop stupide pour faire caca
Pologne Polonais G?upi jak osio? Bête comme un âne
Brésil Portugais Só falta cair de quatro Il lui manque seulement de tomber à quatre (pattes)
Brésil Portugais Uma anta Un tapir
Portugal Portugais Ser muito bobo Être très con
Roumanie Roumain E prost ca noaptea Il est bête comme la nuit
Roumanie Roumain E prost de dă în gropi Bête à tomber dans les trous
Roumanie Roumain Prost ca gardul Bête comme la clôture
Roumanie Roumain Prost ca o cizma Bête comme une botte
Roumanie Roumain Prost de rage Bête/Imbécile à beugler
Roumanie Roumain Un prost si jumatate Un con et demi
Russie Russe тупица Bêta
Belgique Wallon Besse comme on pot Bête comme un pot
Chine Chinois 非常愚笨 Extrêmement stupide
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Bête à manger du foin » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 10/10/2007 à 00:15*
    - Béret a mangé du fion.
    - Grèbe mâtine, au fond...
    - Mutine a gerbé à fond.
    - Ma guêtre fane bidon.
    - Martin n’a gobé de feu.
    - Maigret a béé, fond nu.
    - Teigne de Namur : baof...
    - Ogre a du bêta, m’enfin !
    - Neige d’amant fourbe.
    - Diamant fou ne berge.
    - FAI émerge du bâton.
    - Magner du fion, béate...
    - Duo frangin me béate*
    Anna Gramme
    • Les breukes se reconnaîtront.
  • #2
    • Elpepe
    • 10/10/2007 à 00:39
    Bon, en anglais, ça donne : animal to eat hay.
    En allemand : Tier Heu zu essen.
    En arabe : حيوان أكل قش.
    En français (traduit de l’anglais) : animal pour manger le foin.
    En italien : animale per mangiare fieno.
    En portugais : animal para comer o feno.
    En russe : животных есть сено.
    En espagnol : animal para comer el heno.
    Google Translator est bête à manger du foin, non ?
  • #3
    • eureka
    • 10/10/2007 à 01:00
    • En réponse à Elpepe #2 le 10/10/2007 à 00:39 :
    • « Bon, en anglais, ça donne : animal to eat hay.
      En allemand : Tier Heu zu essen.
      En arabe : حيوان أكل قش.
      En français (traduit de l’anglais)... »
    Tu vas pas en faire tout un foin Mon Amiral, mais c’est très bien comme ça, on pourra pas dire qu’y z’ont pas respecté ... textuellement ...au mot (lave plus blanc)
  • #4
    • eureka
    • 10/10/2007 à 01:01
    • En réponse à Elpepe #1 le 10/10/2007 à 00:15* :
    • « - Béret a mangé du fion.
      - Grèbe mâtine, au fond...
      - Mutine a gerbé à fond.
      - Ma guêtre fane bidon.
      - Martin n’a gobé de feu.
      - Maigret a b... »
    Béru a mangé Ted Fion
    si si
  • #5
    • <inconnu>
    • 10/10/2007 à 01:06
    J’ai connu un bistrot en seine et marne qui s’appelait "Au bec a foin" et sur l’enseigne était dessinée la tête d’un ane a l’oeil rigolard et une poignée de foin dans la gueule.😉
  • #6
    • Elpepe
    • 10/10/2007 à 01:06
    • En réponse à eureka #4 le 10/10/2007 à 01:01 :
    • « Béru a mangé Ted Fion
      si si »
    Fange de ton ami Béru !
  • #7
    • cotentine
    • 10/10/2007 à 01:08*
    Quand j’ai convolé en justes noces, l’été suivant sur les ondes, on pouvait entendre Marc Aryan chanter ces paroles :
    Elle avait un corps très fin
    Un joli corps, un corps de mannequin
    Et de beaux yeux très langoureux
    Oui mais, oui oui oui mais, oui mais !
    cette page
    Elle était bête à manger du foin
    Et c’est dommage car je l’aimais bien
    Le jour où l’esprit fut distribué
    Le Bon Dieu avait dû l’oublier
    Ouh ! Là, Ouh ! la la, Ouh ! La la
    J’avais jamais vu ça
    .....
    à cette époque, j’avais la taille mannequin et mon jeune époux était ravi que je n’aie pas été oubliée à la "distribution" ... depuis, j’ai eu maintes occasions de me comporter ridiculement et j’ai eu droit aussi à cette ritournelle : "bête à manger du foin" et il m’arrive encore souvent de m’en servir une ration ! 😄 😄
  • #8
    • Elpepe
    • 10/10/2007 à 01:11
    • En réponse à cotentine #7 le 10/10/2007 à 01:08* :
    • « Quand j’ai convolé en justes noces, l’été suivant sur les ondes, on pouvait entendre Marc Aryan chanter ces paroles :
      Elle avait un corps tr... »
    Marceeeeeeeeeeeeeel ! Magne-toi le fion, Cocotte a soif !
  • #9
    • eureka
    • 10/10/2007 à 01:37
    "Le mot ’foin’, qui désigne une herbe fauchée destinée au fourrage, est parfois utilisé pour désigner quelque chose de peu de valeur, sans intérêt"
    Faux !
    Et quand on a du foin tout court ou dans ses bottes alors, ça vaut des clous ?
    Le foin c’est du blé, de l’oseille...quant à l’herbe j’imagine qu’ça coute un tas de foin
  • #10
    • cotentine
    • 10/10/2007 à 01:46
    • En réponse à Elpepe #2 le 10/10/2007 à 00:39 :
    • « Bon, en anglais, ça donne : animal to eat hay.
      En allemand : Tier Heu zu essen.
      En arabe : حيوان أكل قش.
      En français (traduit de l’anglais)... »
    Faux ! dit Euréka ... évidemment, pour faire ton foin, il te faut une faux ... 😉
    et en Tchèque, LPP ? hein, comment on dit ???
    En Tchéquie, c’est toute une aventure de « tomber en amour » et de nuances en nuances, c’est l’amour fou où chacun devient « bête à manger du foin ».
    Je vais vous narrer l’escalade des sentiments à travers leurs expressions (En France, y’en a des qui brûlent les étapes !) 😏 … Mais avant de tomber amoureux (« zamilovat se ») et de faire de l’oeil pour tenter de séduire la personne qui fait l’objet de son amour, encore faut-il que l’objet de ses désirs lui « tape dans l’oeil », qu’il lui plaise. Mais les Tchèques disent plutôt, généralement en parlant d’une jeune fille, qu’elle « lui est tombée dans l’œil »(« padla mu do oka »). A partir de là, le prétendant, l’amoureux « la porte dans son coeur »>(« nosí ji v srdci »,), « reçoit une deuxième sève » (« dostává druhou mízu », « a capté, saisi le feu, est pris par le feu » (« chytil oheň »), bref il est « fou d’elle » et se sent même prêt, si cela s’avérait nécessaire, à « plonger dans l’eau pour elle ». Et bien que l’expression ne le précise pas, on jurerait qu’il s’y jetterait même s’il ne savait pas nager. Une fois sauvée des eaux et dans ses bras, il « aimerait la porter jusqu’au ciel » ou, c’est selon, « il lui décrocherait le bleu du ciel » (chez nous, c’est la lune ! lol)
    Bref, il est tellement amoureux que les Tchèques disent parfois de lui qu’il est « chaud comme un calendrier de pompiers » (« je rozpálený jako hasičský kalendář ») ou, ce qui est tout de même un peu plus romantique, qu’il « la regarde comme une image sainte », ou carrément « comme la Sainte Vierge ».
    Mais en Tchéquie existe aussi une autre expression, pas dénuée non plus de poésie, qui veut qu’il soit « tombé amoureux d’elle comme un veau d’une botte de foin » (« zamiloval se do ní jako vůl do otepi sena ») et qu’il « l’aime comme le monde entier »
    Voili, voilou, le cours de galanterie et d’exotisme …
  • #11
    • Elpepe
    • 10/10/2007 à 02:10
    • En réponse à cotentine #10 le 10/10/2007 à 01:46 :
    • « Faux ! dit Euréka ... évidemment, pour faire ton foin, il te faut une faux ... 😉
      et en Tchèque, LPP ? hein, comment on dit ???
      En Tchéquie,... »
    Du calme, Cocotte, du calme... Un tchèque en blanc n’est pas nécessairement un Tchèque provisionné.
    Ne dis pas banco sans réfléchir...
  • #12
    • momolala
    • 10/10/2007 à 06:07*
    Les groupies qui proposent la botte à Lavoine sont plus bêtes que des veaux : veau qui tète n’a pas besoin de foin.
    Bonjour de ce peut-être beau jour mais il est trop tôt pour le dire.
    J’aime bien Marc Lavoine comédien, mais ses prestations scéniques pour minettes allumées m’ont beaucoup déçue.
    @Cotentine
    Maintenant qu’ils sont Européens, vont-ils continuer de respecter ces étapes de la séduction, ou bien vont-ils hélas se moderniser en "rationnalisant" la procédure ?
    Tiens, un souvenir de la séduction quand nous étions dans l’âge des deux protagonistes sur cette page
  • #13
    • HoubaHOBBES
    • 10/10/2007 à 06:11*
    • En réponse à Elpepe #11 le 10/10/2007 à 02:10 :
    • « Du calme, Cocotte, du calme... Un tchèque en blanc n’est pas nécessairement un Tchèque provisionné.
      Ne dis pas banco sans réfléchir...... »
    je dirais même plus, ne traitez pas tous ces étrangers de compte-chèques (les cons tchèques postaux étant une institution bacaire 100% belge, il n’y aura que nous pour apprécier le délicat jeu de mots).
    Allez, ce soir, on fera connaissance avec Pepsodent, et on retrouvera les amis d’Expressio, les vrais fidèles ... Et on pensera bien à vous tous, en versant une larme ......de bière sur la Charte (oui, oui, la vraie !).
    Belle journée à toussent !
    Motivatio-Hobbes
  • #14
    • momolala
    • 10/10/2007 à 06:24
    L’illustration musicale du jour, sans éditeur de partoche HELAS ! sur cette page !
  • #15
    • syanne
    • 10/10/2007 à 07:10*
    • En réponse à Elpepe #1 le 10/10/2007 à 00:15* :
    • « - Béret a mangé du fion.
      - Grèbe mâtine, au fond...
      - Mutine a gerbé à fond.
      - Ma guêtre fane bidon.
      - Martin n’a gobé de feu.
      - Maigret a b... »
    Neige d’amant fourbe.
    - Diamant fou ne berge.

    Surréaliste, Anna, cette nuit ! Eluard et Breton doivent en frétiller dans leur tombe.
    cette page
    Beaucoup de bêtes dans ce poème, mais je n’en ferai pas tout un foin.
  • #16
    • momolala
    • 10/10/2007 à 08:43
    • En réponse à syanne #15 le 10/10/2007 à 07:10* :
    • « Neige d’amant fourbe.
      - Diamant fou ne berge.
      Surréaliste, Anna, cette nuit ! Eluard et Breton doivent en frétiller dans leur tombe.
      cette... »
    Neige d’amant fourbe

    = mise en coke ?
  • #17
    • Elpepe
    • 10/10/2007 à 09:34
    • En réponse à syanne #15 le 10/10/2007 à 07:10* :
    • « Neige d’amant fourbe.
      - Diamant fou ne berge.
      Surréaliste, Anna, cette nuit ! Eluard et Breton doivent en frétiller dans leur tombe.
      cette... »
    Surréaliste, Anna, cette nuit !

    Et encore, tu es en dessous de la réalité... 😄
    Non, pour la poésie, c’est hier soir que je me suis battu avec un ange qui passait, et les rimes fadasses à quatre pattes. Surréaliste aussi, mais sous l’eau...
  • #18
    • Elpepe
    • 10/10/2007 à 09:49
    • En réponse à HoubaHOBBES #13 le 10/10/2007 à 06:11* :
    • « je dirais même plus, ne traitez pas tous ces étrangers de compte-chèques (les cons tchèques postaux étant une institution bacaire 100% belge... »
    Amusez-vous bien, les gosses, mais raisonnablement, hein ? Des bouteilles d’eau de Spa, quelques frites avec une moule chacun, et vous avez la permission de 21 heures. Pépé sonnera la fin de la récré !
  • #19
    • cegede
    • 10/10/2007 à 09:57
    • En réponse à eureka #9 le 10/10/2007 à 01:37 :
    • « "Le mot ’foin’, qui désigne une herbe fauchée destinée au fourrage, est parfois utilisé pour désigner quelque chose de peu de valeur, sans i... »
    Le foin doit avoir une valeur, en effet, ne dit-on pas "en faire tout un foin" quand on veut monter une affaire en épingle? Il y a de quoi se gratter la tête...
  • #20
    • Chouettemania
    • 10/10/2007 à 10:06
    Cette expression vient de la paysannerie profonde pour faire la différence entre les bêtes à manger du grain et celles à manger du foin.
    Un jour, ou une nuit (va savoir) un commis (agricole) fut surpris à suçoter un fétu de paille. Le patron surgissant lui fit la remarque qu’il n’était pas une bête à manger du foin (il avait un grain ?) puis de bouches à oreilles c’est devenu l’expression que vous savez. (Source l’encyclopédie de Chouette-mania revue par l’auteur le 10/10/2007)
    Désolé !