Je vous en donne / fiche / fous mon billet - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Je vous en donne / fiche / fous mon billet

Je vous affirme, assure, certifie que...

Origine

Il y a bien longtemps, lorsque j'étais face à l'ouvreuse à l'entrée de la salle de cinéma, je lui donnais systématiquement mon billet sans pourtant rien lui affirmer (sauf, peut-être, que je ne voulais surtout pas être aux premiers rangs et qu'elle était jolie, chose qu'elle savait déjà amplement, vu le nombre de mâles stupides passés avant moi avec le même compliment).
À la même époque, d'autres plus âgés, avaient pour habitude de donner son billet à la dame de petite vertu qui venait d'accomplir sa tâche rétribuée. Ils n'avaient pourtant pas grand chose à affirmer, sauf, peut-être, leur virilité.
Alors en quoi donc le billet qui nous intéresse peut-il correspondre à une affirmation ?

À l'origine, un 'billet' (mot né au milieu du XIVe siècle) est un message écrit bref, au contenu réduit à l'essentiel.
Au fil des décennies, tout en conservant son sens initial, il a également eu plusieurs significations, dont, aussi abracadabrantesque que cela puisse paraître, celle de "formule magique".
Le "billet de banque", au début du XVIIIe siècle, vient du 'billet' vu comme une promesse écrite, un engagement de payer une somme.

C'est à la fin du XVIIe, un peu avant l'apparition de notre expression, que le 'billet' est aussi une attestation écrite de quelque chose.
On peut donc comprendre je vous en donne mon billet comme "je suis tellement sûr de ce que j'affirme que je suis prêt à vous écrire un billet qui l'attesterait".

Les verbes 'ficher' et 'foutre' sont arrivés ensuite par simple remplacement de 'donner' par des équivalents argotiques.

Exemple

« ... il y avait du monde à ton service funèbre ! C'était pis qu'au convoi de Lafayette (...) j'étais bien fière d'être ta mère, je t'en donne mon billet ! »
Emile Augier - Le Mariage d'Olympe

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Je vous en donne / fiche / fous mon billet » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Bavière)de Da mache ich jede WetteJe fais tous les paris
Allemagne (Bavière)de Da leg' ich meine Hand ins FeuerJe mets ma main dans le feu
Angleterreen I would bet my headJe parierais ma tête
Angleterre / États-Unisen I bet my lifeJe parie ma vie
Angleterreen I'd bet my bollocksJe parierais mes couilles
Angleterre / États-Unisen I bet my bootsJe parie mes bottes
Angleterreen I will bet my assJe parierai mon cul
Angleterreen I bet my sweet soulJe parie ma petite âme
États-Unisen I will bet my bottom dollarJe parierai mon dernier dollar
Espagnees Te apuesto lo que quieras que...Je parie ce que tu veux que... (= Je suis sûr et certain que...)
Espagnees Apuesto mi vida / Apuesto mi almaJe parie ma vie / Je parie mon âme
Argentinees Te lo firmo.Je te le signe.
Argentinees Me juego la cabezaJe parie ma tête
Espagnees Te lo juro por mi madre...Je te le jure sur la tête de ma mère...
Canada (Québec)fr Je vous en sert un papier
Canada (Québec)fr Je t'en passe un papier
Italieit Scometto la mia testeJe parie ma tête
Pays-Basnl Ik verwed er mijn hoofd omJ'y mettrais ma tête à couper
Pays-Basnl Ik verwed er alles onderJe parierai sur tout ce que je possède
Pays-Basnl dat/wat ik je bromcela je vous le bourdonne
Pays-Basnl Ik geef het je op een briefjeJe vous le donne à un bout de papier
Polognepl Daję głowę !Je donne ma tête!
Brésilpt Ponho minha mão no fogo !Je mets ma main dans le feu !
Brésilpt Corto meu saco !Je coupe mon scrotum
Brésilpt Dou minha palavra !Je vous donne ma parole !
Brésilpt Corto meu pecoço !Je coupe mon cou !
Brésilpt Juro por minha mãe morta !Je jure pour ma mère morte
Roumaniero Bag mana in focJe mets la main dans le feu
Russieru Голову дам на отсечениеJe peux donner ma tête à couper

Vos commentaires
Dans la société et les groupes sociaux où apparaît cette expression, l’argent est primordial et il appartient aux puissants d’engager des paris et de risquer ainsi cet argent (comme au jeu) pour afficher à la fois leur désinvolture par rapport à sa valeur et leur maîtrise de leur rang. Le billet, qui a remplacé le duel de l’époque antérieure, est donc une attestation qui engage le crédit de celui qui l’écrit, et l’expression un défi à l’interlocuteur d’engager à son tour son argent pour parier le contraire. La modulation argotique est typique d’un certain dédain des gens de ce rang à l’égard du langage jugé acceptable par des gens de rang inférieur.
chacun manipule les billets qu’il peut !
en surfant sur le Web, j’ai découvert une somme importante (non pas en espèces sonnantes et trébuchantes, mais en superbes billets des monnaies de différents pays) des thèmes fort divers z’et variés : des oiseaux, les moyens de transports, la faune et la flore, et de nombreux portraits de groupes au travail (des femmes dans les rizières vietnamiennes, ou moulant du maïs au Zimbabwe ou encore conduisant des tracteurs en Chine,etc …) ou en costumes folkloriques (les Estoniennes portent des vêtements richement brodés, les Africaines de l’Ouest des coiffures et des boubous ornés de bijoux artistiquement travaillés et colorés, etc …) cette page
Les billets de la Belle Époque portent nombre de femmes à demi nues, vêtues à l’antique, et ensuite, on rencontre des personnages célèbres s’étant distingué (Henri VI avec ou sans panache, Victor Hugo, St Ex., Lamartine, etc. … j’en passe et des meilleurs, car il ne s’agit que d’hommes  )
Je n’oublie pas la gente féminine : des cueilleuses de coton aux reines, en passant par les nymphes, Néfertiti ou Clara Schumann, les motifs féminins ont été déclinés dans un nombre impressionnant de variations. La reine Victoria côtoie Mme Golda Meir, Florence Nightingale, et Marie Curie, etc …

Je vous en fiche mon billet que je savais pas non plus combien l’Euro système pouvait être aussi compliqué et inventif … tout est dévoilé à cette page
Au suivant, au suivant...
(Merci, Jacques...)
J’suis l’poinconneur des Lilas...
Des p’tits trous, des p’tits trous...
(Merci, Serge...)
Donnez-moi donc vos billets!
Bien le bonjour. Allez, hop, debout et au boulot, bande de fainéants!
Dans la presse, certains journalistes de talent nous fichent leur billet selon leur humeur mais pas au hasard (voir cette page).

Le site sur les billets (cette page) donné en référence par Cotentine présente une page surprenante sur la magie de l’argent (!) auquel on prêterait des "vertus curatives ou protectrices". C’est présenté de façon convaincante, mais je reste dubitative : on confond peut-être le moyen et le but, là.
Une idée quant à l’ancienneté de l’expression ? Dans mes sources, la première citation date de 1855, mais elle peut être très antérieure.
Je pose la question car le "billet de logement" permettant à un militaire de s’introduire chez des civils pour y loger gratuitement est déjà citée en 1839 chez Stendhal, et la forme rude (et par la suite grossière) de l’expression évoquerait assez le comportement d’un militaire*. (pardon d’avance à celles qui m’assureront que leur grand-père , quoique militaire était fort civil !)
Vous n’avez pas le droit d’entrer ! Oh ya, et je donne à vous mein billet... !

* mais je reconnais que cette piste n’est pas du tout vérifiée !
ne confondons pas "donner son billet " et "avoir un ticket" ! ( emprunté de l’anglais ticket, inspiré de l’ancien français estiquet, petit écriteau)

Moi, je préfère les billets doux ou alors les billets verts !
un ’billet’ (mot né au milieu du XIVe siècle) est un message écrit bref, au contenu réduit à l’essentiel.
c’est donc du sérieux ! Et cela explique qu’un billet visé n’est pas une billevesée !
" vous perdrez la tête : je vous en donne mon billot "
( charles Sanson)
- Jonn, le bédouin te vole MSN.
- Vé, nonne, j’en mollis debout !

Anna Gramme

Bonjour bonjour, les gosses. Pas trop inspirés par l’expression du jour, je gage...
Remarquez, moi non plus. J’attends que la SNCF me donne son billet.
réponse à . chirstian le 05/11/2007 à 09h24 : un ’billet’ (mot né au milieu du XIVe siècle) est un ...
c’est donc du sérieux

A l’un des premiers cours de statistiques auxquels j’assistai, il y bien longtemps, le prof nous parla des "estimateurs sans biais", prenant des notes, j’écrivis "sans billet", il faut dire que mon attention était biaisée par mon voisin, qui est devenu mon mari.
On peut dire beaucoup de chose sur le billet, qu’il soit à ordre, doux, de chemin de fer ou encore de loterie (mais celui-là, s’il est gagnant je ne le donnerais que contre espèces sonnantes et trébuchantes). Le Larousse donne à l’expression du jour l’explication suivante (entre autres) : "Je vous le certifie. Par allusion au billet ou bulletin de vote, que dans une élection, on attribue à quelqu’un. "
Lors des dernières élections, je n’ai sans doute pas mis le bon billet, au vu du temps qu’il faut au formateur pour mettre un terme aux tergiversations et nous donner enfin un gouvernement digne de ce nom.
En vieux françois, le billon est un billet, un lingot ou une monnaie altérée par l’alliage : de la fraîche, quoi. En argot du XVIe, de la bille, c’est encore du pognon, et en français classique, le billet peut-être un reçu (« Retiré chez lui, le paisible marchand / Va revoir ses billets et compter son argent » lit-on dans les Satires de Boileau).

Moi, côté billets, je touche pas vraiment ma bille, mais là, franchement, billon, bille ou billet, c’est pas difficile à comprendre : c’est billet vert et argent blanc. Alors, comptants ?
Bonjour les gens,

quoi ! mais cette expression est dé-bille !!! moi, je ne m’en fiche pas des billets ! Je biche les filles, eh.
Si je fous mon billet , mon billet est foutu ! Et un billet foutu est un... dégo-billet *  

* rectification : j’ai vérifié le sens : dégobiller c’est rendre. Donc : rembourser en billets.
Le "billet de banque", au début du XVIIIe siècle, vient du ’billet’ vu comme une promesse écrite, un engagement de payer une somme.

C’est à la fin du XVIIe, un peu avant l’apparition de notre expression, que le ’billet’ est aussi une attestation écrite de quelque chose.

Le billet de banque est bien une promesse écrite, la valeur du papier est proche de zéro, mais il y a peu, les billets portaient encore les signatures du contôleur général, du caissier général et de je ne sais plus qui.
Nos beaux pays respectifs ayant évolué, je ne sais pas si on utilise encore : un nom à coucher dehors avec un billet de logement.

@Myrtine
Il y a bien longtemps aussi on disait que M. Schwartz poussait la conscience professionnelle jusqu’à avoir une boule noire et une boule blanche. Il commençait toujours ses cours en présentant une urne remplie de 50 boules noires et 50 boules blanches (p=q=0.50)
réponse à . <inconnu> le 05/11/2007 à 11h38 : c’est donc du sérieux A l’un des premiers cours de statist...
mon voisin, qui est devenu mon mari
Donc, ton écarte-type ressemblait à tes courbes de gosse ?
Le statisticien de service... 
réponse à . syanne le 05/11/2007 à 14h04 : En vieux françois, le billon est un billet, un lingot ou une monnaie alt&...
Alors, comptants ?
Là, Syanne, je te fiche mon billet que tu épuises ton crédit...
Alban, quiet de la langue.
réponse à . Elpepe le 05/11/2007 à 15h57 : mon voisin, qui est devenu mon mariDonc, ton écarte-type ressemblait &agr...
on a fait le test du qui-deux
et il est tombé sous ma Loi


ie vous iure, c’est du uecu
réponse à . Elpepe le 05/11/2007 à 16h03 : Alors, comptants ?Là, Syanne, je te fiche mon billet que tu é...
Alban, quiet de la langue

Je suis fan !
réponse à . cotentine le 05/11/2007 à 01h23 : chacun manipule les billets qu’il peut ! en surfant sur le Web, j&rs...
je n’oublie pas la gente féminine
Moi, à ta place, c’est plutôt la gent que je n’oublierais pas. Mais bon, chacun mémorise ce qu’il veut, hein ? 
réponse à . tytoalba le 05/11/2007 à 13h58 : On peut dire beaucoup de chose sur le billet, qu’il soit à ordre, d...
A propos de gouvernement Belge. Lu dans "La spectaculaire Histoire des Rois des Belges" de Patrick Roegiers.
Commentaires de Leopold Ier à la fin de son règne :
"La Belgique n’a pas de nationalité et vu le caractère de ses habitants ne pourra jamais en avoir" et plus loin "Ils (les Belges) ne seront tranquilles qu’après qu’ils auront détruit leur existence politique" .
Commentaire de l’auteur : Quelle prémonition !
Qui oserait "en fiche son billet" sur l’avenir de cette si Belle Gique ?
réponse à . God le 05/11/2007 à 19h51 : je n’oublie pas la gente féminineMoi, à ta place, c’es...
RÉCLAME :

God : le Maître du Bad-El-Web qui a de l’entregent
réponse à . mident le 05/11/2007 à 20h13 : A propos de gouvernement Belge. Lu dans "La spectaculaire Histoire des Rois des...
C’est surtout un sacré merdier, la Belgique, j’affirme ! Mateo, mon petit-fils né en Belgique, est Belge aux yeux de la Loi belge, rien que belge, tout belge et pour toujours. Il ne peut pas être aussi Français...
Que n’en plus, les tétines belges fuient...
Et que donc, son père se bat contre les fonctionnaires belges pour pouvoir le déclarer aussi en France, comme ressortissant français par son père.
Alors, pas de nationalité ? Dans la métaphore, sans doute. Mais pas dans la paperasserie !
Putaing cong ! 
réponse à . Elpepe le 05/11/2007 à 20h33 : C’est surtout un sacré merdier, la Belgique, j’affirme !...
Et tiens, allez faire un tour à cette page, pour prendre connaissance des dernières nouvelles du phare !
réponse à . mident le 05/11/2007 à 20h13 : A propos de gouvernement Belge. Lu dans "La spectaculaire Histoire des Rois des...
Qui oserait "en fiche son billet" sur l’avenir de cette si Belle Gique ?

Encore moins y mettre ma main au feu. On est mal barrés. N’en déplaise à la famille Amiral. 

@Elpepe : peut-on se battre contre des fonctionnaires ? Pour se battre, il faut être au minimum deux, sinon c’est de l’auto-flagellation.
réponse à . tytoalba le 05/11/2007 à 22h16 : Qui oserait "en fiche son billet" sur l’avenir de cette si Belle Gique&nbs...
Oui, tu as raison : nous n’aurons pas besoin de nous battre pour annexer la Belg... hic !
...hic ! 
réponse à . God le 05/11/2007 à 19h51 : je n’oublie pas la gente féminineMoi, à ta place, c’es...
tu eus préféré que je mettasse la féminine gente ! où "gente" eût été l’adjectif signifiant gentil ? ... c’était volontaire pour bien appuyer sur le côté féminin et gentil des Nanas !!! je te fiche mon billet que Maurice me trouverait une bonne acception du terme ! 
réponse à . Elpepe le 05/11/2007 à 22h22 : Oui, tu as raison : nous n’aurons pas besoin de nous battre pour anne...
J’me doutais bien que tu ajoutais une demi-gueuze au biberon du petit, avant de goûter pour voir si qu’ce s’rait pas trop chaud !
réponse à . cotentine le 06/11/2007 à 00h00 : tu eus préféré que je mettasse la féminine gente&nbs...
Gentille, la gent féminine ?
Ça se saurait, non ?

Aïe, aïe ! Non, frappe pas !!!  
réponse à . Elpepe le 05/11/2007 à 22h22 : Oui, tu as raison : nous n’aurons pas besoin de nous battre pour anne...
tu as tout faux. Soit la Belgique reste la Belgique, pas besoin d’annexion, soit la Belgique n’est plus la Belgique donc impossible de l’annexer. 
Très fine analyse! Ca rejoint mes impressions sur la mode du poker "Texas hold’em" qui a enflammé le monde depuis 2 ans...
réponse à . <inconnu> le 05/11/2007 à 01h00 : Dans la société et les groupes sociaux où apparaît ce...
Très fine analyse Hermès! Ca rejoint mes impressions sur la mode du poker "Texas hold’em" qui a enflammé le monde depuis 2 ans...

(fausse manip, désolé je sais pas comment citer ou effacer)
– Je vous en fous mon billet.
– Je vous m’en fous de votre billet.
– Bonjou’ monsieur le banquier, je voud’ais des g’os billets.
– Les toilettes sont au fond du couloir, monsieur.
Donne-moi un billet d’avion – The Box Tops.
réponse à . cotentine le 05/11/2007 à 01h23 : chacun manipule les billets qu’il peut ! en surfant sur le Web, j&rs...
Cotot nous écrivait en 2007 que:
Je vous en fiche mon billet que je savais pas non plus combien l’Euro système pouvait être aussi compliqué et inventif … tout est dévoilé à cette page
si vous cliquez sur "cette page" aujourd’hui, vous constaterez qu’elle n’existe plus. La Banque de France l’a retirée... Ce qui est ien la preuve que la France Forte a quitté la zone Euro... Je vous en fiche mon billet. De même que si le p’tit François Hollande devait être élu, il mènerait le Pays bas, très bas dans les sondages (à la recherche du pétrole, puisqu’il manque d’idées, paraît-il)
NdlR: Ceci n’est en aucun cas une prise de parties - ou de parti? -, cette intervention est uniquement justifiée et justifiable par les quiproquos qu’elle engendre...
Dans un camp nudiste, y’a pas d’expressions ’à billets’...
réponse à . tytoalba le 06/11/2007 à 08h36 : tu as tout faux. Soit la Belgique reste la Belgique, pas besoin d’annexion...
À propos de rattacher la Wallonie à la France, quelle promotion pour nous, passer du statut de "petit Belge" à celui de "Français moyen" !
Le musicien italien disait: "Je vous en donne ma ’lire’".
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 07h52 : – Bonjou’ monsieur le banquier, je voud’ais des g’os billets...
Abonnés absents : Il n’y a pas de g’os billets au numéro que vous avez demandé. 
un ’billet’ (mot né au milieu du XIVe siècle)
Un billet (monnaie au milieu du XIVe siècle) ?
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 09h07 : un ’billet’ (mot né au milieu du XIVe siècle) Un bill...
Monnaie sonnante et trébuchante, billet sonnet et trébuchet. cette page
Je vous en donne mon billet. Je suis franc. 
à l’époque on utilisait aussi , avec le sens de :" je vous dis, mais sans me montrer tout à fait catégorique... " l’expression je vous en donne/fiche/fous mes piécettes .
Mais ces deux expressions sont maintenant très dévaluées. On n’entend plus que : "je vous en donne/fiche/fous ma Visa" (et naturellement, on évite de donner le code qui va avec !)
Ceci prouve que la valeur de l’écrit a disparu, remplacée par le virtuel : et ça, je vous en donne mon SMS !
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 07h52 : – Bonjou’ monsieur le banquier, je voud’ais des g’os billets...
C’est toi qui évoquais hier les sécrétions corporelles ?
Affirmer quelque chose, c’est donner ses billets, en ’somme’.
Sous la révolution française, on certifiait les assignats, qui étaient gagés sur le vente (hypothétique et lointaine...) des biens nationaux. Mais ceux-ci furent retirés de la circulation en 1796 ou 97 et remplacés par des "mandats" (il faut dire que plusieurs pays fabriquèrent et mirent en circulation de faux assignats...). Mais je ne pense pas que l’ on ait jamais dit je vous en donne mon assignat... ou mon mandat ! Heureusement. Ils ne valaient, en fait de certitude, que le mince poids du papier sur lesquels ils étaient imprimés.
Il parlait fort: il nous en donna son billet, et nous le ’sentîmes’...
«Coucher dehors avec un billet de logement»
En ce moment, ben... Mais je dois reconnaître que j’ai entendu cette expression chez les plus anciens lors de mon entrée à EDF. Depuis, je fais partie de anciens...
Je vous en donne mon billet. Je suis franc.

Je suis euro pour toi.
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 10h42 : Je vous en donne mon billet. Je suis franc. Je suis euro pour toi....
Heurosement!
Bon, je m’en vais faire des courses, c’est l’heure, ho!
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 10h51 : Heurosement! Bon, je m’en vais faire des courses, c’est l’heur...
En guise de liste de commissions, veux-tu une lettre de course ? cette page
J’étais franc : les derniers billets ont été remis à la Banque de France hier. Certains en ont gardé en souvenir, je t’en fiche mon billet.
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 09h53 : C’est toi qui évoquais hier les sécrétions corporelle...
Je vois très bien où tu veux en venir : érections est l’anagramme de sécrétion !
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 11h39 : Je vois très bien où tu veux en venir : érections est ...
Loin de moi l’idée de t’emmener vers le thème des érections pestilentielles de Coluche.
Si un billet doux est un "poulet" (expression du 8/8/2007), m’exclamer "je vous en fiche mon poulet" serait d’un ridicule...!
Je vous en donne mon billet.
C. Monet
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 11h54 : Si un billet doux est un "poulet" (expression du 8/8/2007), m’exclamer "je...
Sauf au commissariat !
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 11h54 : Si un billet doux est un "poulet" (expression du 8/8/2007), m’exclamer "je...
Au lieu de lui acheter un bouquet, il lui envoyait un billet d’houx!
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 11h12 : En guise de liste de commissions, veux-tu une lettre de course ? cette page...
Déjà quand je fais mes courses, je ne les gagne jamais, alors il ne manquerait plus qu’une lettre de course pour que les choses se ’corsèrent’. 
Je vous en fous mon billet.

Faire des anagrammes ? Visuellement fou, son job.

Boulot, métro, dodo, pas fumer => Job, vélo, lit, non-fumeuses.
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 12h32 : Déjà quand je fais mes courses, je ne les gagne jamais, alors il n...
Résultat des courses : Les Français arrachent une spectaculaire seconde place. Les Belges ne se classent qu’avant-derniers.
Il y en a qui battent monnaie, j’ai vu au #24 que tu coulais monnaie !
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 12h43 : Résultat des courses : Les Français arrachent une spectaculai...
Je prêtais les haies pour les courses du 110m: c’était les courses de mon haie...
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 12h17 : Au lieu de lui acheter un bouquet, il lui envoyait un billet d’houx!...
un billet d’houx
Le houx, ça porte bonheur et c’est mieux que de mette le pied gauche dans... une déjection canine 
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 13h16 : Je prêtais les haies pour les courses du 110m: c’était les co...
Sonnantes, pas vraiment, mais surtout trébuchantes !
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 13h19 : Sonnantes, pas vraiment, mais surtout trébuchantes !...
On donne le billet, oh, point sonneur. 
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 12h17 : Au lieu de lui acheter un bouquet, il lui envoyait un billet d’houx!...
Ce qui ne manquait pas de piquant.
Après qu’ils aient trébuché, c’est le point sonneur des gît-là.
Et à propos, quid du 440 métré mètres haies ?
Un coup à y laisser ders plumes.
Il aurait aussi bien pu lui envoyer du Tabasco...
Après une prise de bec.
Au Japon, le gardien du zoo, il en donne ses ’yen’...

Là dessus je vais faire ma sieste, faites pas trop de bruit!
(à cause des monnaies sonnantes, bien sûr)
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 10h38 : «Coucher dehors avec un billet de logement» En ce moment, ben... Mai...
lors de mon entrée à EDF
Et lors de ta sortie, tu es devenu SDF?
réponse à . file_au_logis le 18/02/2012 à 14h25 : lors de mon entrée à EDFEt lors de ta sortie, tu es devenu SDF?...
Non, retraité: enfin je fait ce je veux, sans les contraintes horaires et sans les ordres d’un quelconque petit chef...
Je suis chef de moi-même et suis très bien en ma compagnie.
- J’t’en fous mon billet doux!
- T’es fou, il bouillait, dis!
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 14h49 : Non, retraité: enfin je fait ce je veux, sans les contraintes horaires et...
Je suis chef de moi-même et suis très bien en ma compagnie.
Ben oui, quoi: tu te parles, tu te réponds, tu ne t’interromps jamais (sauf pour boire un coup, parce que trop parler déssèche la gorge), tu t’envoies faire les courses et tu ne t’engueules pas quand tu reviens bredouille, càd avec un pack de bières et des cacahuètes plutôt qu’avec un menu diététique.
Le pied, quoi! Je connais, cela m’arrive aussi...
réponse à . God le 05/11/2007 à 19h51 : je n’oublie pas la gente féminineMoi, à ta place, c’es...
c’est plutôt la gent que je n’oublierais pas.
La gent ne fait pas le bonheur.
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 11h54 : Si un billet doux est un "poulet" (expression du 8/8/2007), m’exclamer "je...
Jadis, c’est aux cocottes qu’on envoyait des poulets. L’art de la séduction commençait souvent par des regards en biais.
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 17h11 : Jadis, c’est aux cocottes qu’on envoyait des poulets. L’art de...
Association d’idées (toujours l’esprit de l’escalier) : je me souviens d’une très ancienne B.D. dont l’un des héros, chevalier, se prénommait non pas Maurice mais Tranchenbiais
Tu as vu, Jacques1949, moi aussi je m’écris et je me réponds. Pas de contradiction, pas de dispute, pas de paroles désagréables.
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 17h17 : Tu as vu, Jacques1949, moi aussi je m’écris et je me réponds...
Avec lequel des deux tiens-tu ? Celui du milieu ? 
Le carreleur, qui pavait sa cour, lui avait écrit un message simple, sur une dalle: je t’aime. Un billet dallé simple...
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 17h23 : Avec lequel des deux tiens-tu ? Celui du milieu ? ...
Je pense qu’on est parfois mieux seul que mal accompagné. Mais je ne souffre pas d’un dédoublement de personnalité, ni de schizophrénie.
Avec lequel des deux tiens-tu ?
Je pourrais citer l’expressionaute qui a écrit tout récemment quand je me vois je me désole mais quand je vois les autres je me console

Dans mon cas, pas de problème, d’autant que je ne suis pas misanthrope, ni misogyne d’ailleurs.
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 17h24 : Le carreleur, qui pavait sa cour, lui avait écrit un message simple, sur ...
aussi simple que dalle.
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 17h37 : Je pense qu’on est parfois mieux seul que mal accompagné. Mais je n...
Je trouve cette page marrante.
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 13h16 : un billet d’houxLe houx, ça porte bonheur et c’est mieux que ...
N’est-ce pas le gui qui porte bonheur ? On s’embrasse sous le gui au Nouvel An et on se souhaite beaucoup de gros billets. Maintenant, sous le gui ou sous le houx, du moment qu’on se fait la bise.
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 17h45 : N’est-ce pas le gui qui porte bonheur ? On s’embrasse sous le g...
On danse aussi s’houx le gui. Quand il y a cinq Guy, c’est la danse des six houx.
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 17h45 : N’est-ce pas le gui qui porte bonheur ? On s’embrasse sous le g...
N’est-ce pas le gui qui porte bonheur ?
C’est l’origine même du mot guillotine guilleret.
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 18h02 : N’est-ce pas le gui qui porte bonheur ?C’est l’origine m&...
Je trouve amusant de couper la tête du mot "uillotine".
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 17h49 : On danse aussi s’houx le gui. Quand il y a cinq Guy, c’est la danse ...
c’est la danse des six houx.
Qui se danse naturellement en file indienne...et pour peu que ce soit le lendemain du cinq août...
Oh là là ! La citation est rectifiée et soulignée par des références on ne peut plus sérieuses.

Sans souligner que dans cette phrase on est juge et partie (expression du 28/6/2009), et sans en rajouter car je suis hors sujet, je reconnais avoir mis en avant un premier sens qui fleure la misanthropie ("les autres ne me valent pas") et incite au contentement de soi.

Plus intéressante dans la page que tu indiques est la réflexion selon laquelle celui qui est "pire" et qui s’amende est préférable à celui qui au départ s’estimait "meilleur".
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 18h05 : Je trouve amusant de couper la tête du mot "uillotine"....
Une réflexion que tu as trouvée "à tête reposée" sans doute.
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 18h10 : c’est la danse des six houx.Qui se danse naturellement en file indienne.....
pourquoi pas à la mi-août ?
@ Filo
Tiens, celui-là, cette page, c’est quand il se trouve en Autriche qu’il en donne son billet...
Une plante amie: l’ami houx?
- Je vous en donne mon billet, dit-il. Il était allemand et s’appelait Mark.
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 18h45 : - Je vous en donne mon billet, dit-il. Il était allemand et s’appel...
J"ai été donner (ou plutôt changer : il ne faut pas exagérer) donner tous mes Pascal à la Banque de France...
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 18h45 : - Je vous en donne mon billet, dit-il. Il était allemand et s’appel...
Tous ceux-là ont donné leur billet :
- Il était italien et il aimait lire
- Il átait anglais et vendait des livres
- Il était danois et buvait de la krone-mbourg
- Elle était haïtienne mais n’était pas une gourde
- Il était indien et toujours roupi-llait
- Il était marocain et il lui dit "rame"
- Elle était thaïlandaise et était bath

P.S. J’avais un peu de temps avant l’apéro !
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 18h32 : @ Filo Tiens, celui-là, cette page, c’est quand il se trouve en Aut...
Oui, sinon qu’il a dû changer de nom, depuis...

Et l’Italien: Euro Ramasse Aussi
[Une plante amie: l’ami houx?[/c]

Non une chatte, l’amie à houx c’est une chatte !
Parce que le chat a mauvaise réputation : a gui chat.
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 17h11 : Jadis, c’est aux cocottes qu’on envoyait des poulets. L’art de...
Jadis, c’est aux cocottes qu’on envoyait des poulets.

Exact, mais si tu n’envoyais pas des billets (de banque) toute suite après la cocotte elle te laissait faire l’œuf tout seul.
Zola dans Nana décrit très bien les méthodes de ces demoiselles à la vertu légère.
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 19h08 : Tous ceux-là ont donné leur billet : - Il était italie...
Il était marocain et il lui dit "rame"
Et quand on rame, on souque ; il lui a dit "souk".
Et le fer à dix souks, c’est pas cher...
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 19h08 : Tous ceux-là ont donné leur billet : - Il était italie...
Avec la livre, tu m’en bouches un ’coin’.
Il touchait son salaire en livres, Sterling.
– Docteur, vous m’aviez dit capricorne ou balance ?
– Cancer, monsieur, cancer...
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 19h08 : Tous ceux-là ont donné leur billet : - Il était italie...
Et en Russie, au-delà de six roubles, on considère l’affaire louche, car sept roubles!
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 20h08 : Et en Russie, au-delà de six roubles, on considère l’affaire...
Et au Bangladesh, c’est le taka ! Une MINE DE TAKAS ! Je suis riche !!! cette page
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 20h15 : Et au Bangladesh, c’est le taka ! Une MINE DE TAKAS ! Je suis ri...
Oui, ça a bonne mine, t’as qu’à...y aller. 
réponse à . charmagnac le 18/02/2012 à 19h08 : Tous ceux-là ont donné leur billet : - Il était italie...
L’américain voulait faire du poignon avec le dos de ses cochons.
Il voulait faire des dos, lard!
Au Bhoutan, c’est le ngultrum ; Joseta, avec un nom pareil, est-ce bien raisonnable de chercher une feinte ?
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 21h35 : Au Bhoutan, c’est le ngultrum ; Joseta, avec un nom pareil, est-ce bi...
Non, même si on est un Bhoutan-train...
réponse à . memphis le 18/02/2012 à 18h55 : J"ai été donner (ou plutôt changer : il ne faut pas exa...
Tu y es allée pour Pâques?
@ Germaine
Tes toujours pertinents commentaires m’ont manqué. T’as passé toute la journée à échanger tes billets contre des Lagons bleus?
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 21h35 : Au Bhoutan, c’est le ngultrum ; Joseta, avec un nom pareil, est-ce bi...
Ngultrum, ça ressemble à un nom de botanique, ça serait pas de la famille des légustrums, des fois ?
réponse à . joseta le 18/02/2012 à 22h15 : @ Germaine Tes toujours pertinents commentaires m’ont manqué. T&rsq...
Mais que voilà de gentils propos !
J’étais là, derrière la vitre...

A plusieurs reprises, suis venue vous regarder échanger vos traits d’esprit, troquer des billets verts contre des rêves d’Amérique, déposer vos billets au porteur... J’ai remarqué celui–ci tentant d’entrée sans billet et cet autre griffonnant un billet doux pour quelque belle guichetière !
Me faudra–t–il un billet de retard pour excuser mon silence ? 
Germaine

Même pas bu un seul lagon bleu... Marcel avait des ordres* : « Aujourd’hui, pas de faveur* ! Pas de crédit ! Faut régler billet sur l’ongle ! »

*comme les billets du même nom
réponse à . <inconnu> le 18/02/2012 à 20h15 : Et au Bangladesh, c’est le taka ! Une MINE DE TAKAS ! Je suis ri...
Jen ai plein mon escarcelle des takas. Taka ranger (la procrastination est ma copine), taka prendre ça (conseil amical quand je suis malade), taka jeter ça (c’est fou ce que j’accumule comme broll), j’en passe et des meilleures. 
Ce sera trop tard. Il n’y a que les cloches qui iront !
réponse à . tytoalba le 19/02/2012 à 10h06 : Jen ai plein mon escarcelle des takas. Taka ranger (la procrastination est ma co...
Défoule-toi au karaté, il y a des katas ! :&rsquo)
Chez le beau Georges (l’autre !), plusieurs "billets" qui ne répondent pas tout à fait à l’expression du jour dont celui-ci trouvé dans un des plus délicats textes du poète :

Ayant avecques lui toujours fait bon ménage
J’eusse aimé célébrer sans être inconvenant
Tendre corps féminin, ton plus bel apanage
Que tous ceux qui l’ont vu disent hallucinant.

C’eût été mon ultime chant, mon chant du cygne,
Mon dernier billet doux, mon message d’adieu,
Or malheureusement les mots qui le désignent
Le disputent à l’exécrable, à l’odieux.


Les paroles sont à cette page ; un petit "clic" dans le rectangle à gauche du titre et on entend la chanson.
Avez-vous remarqué le joli mot qui figure dans les Similaires ? acertainer... je le découvre et vais essayer de m’en souvenir pour un jour le glisser dans un phrase. Ça, je vous en fiche mon billet !
Yeeess ! 
réponse à . DiwanC le 10/09/2014 à 04h14 : Chez le beau Georges (l’autre !), plusieurs "billets" qui ne ré...
J’aurais tant aimé acheter un billet pour aller le voir sur scène........

En tout cas chez moi pas besoin de ticket pour boire un café. On entre et on se sert sans façon.....
Mon salon "a certain air*" avec celui de la Jeanne..........

* Yesssssssss ! 
En 2010 je rentre en Mauritanie à Nouadhibou.

Je vais à la banque pour changer 500 € contre de la monnaie locale, environ 300.000 Ouguyia*.....

Quand le préposé commence à entasser des liasses de billets je me dis que j’aurai dû me munir d’une brouette......

En définitive, mon sac à dos a fait l’affaire.

Je fais le plein d’essence, je prends une chambre à l’Auberge du Sahara chez Momo........"Chez Momo y a pas d’bobo" et lorsque j’ai payé ma piaule et le resto mon tas de billets du matin avait déjà fondu d’un bon tiers......

La vie est chère en Mauritanie.........

* Me demandez pas combien ça fait en Roupies Népalaises ou en Bitcoin.......
J’vous parie qu’le roi Georges lui il préférait les billets doux (La non demande en mariage,Le Blason)
bon mais parfois son billet il nous le donne plutôt que de nous le foutre.
Tenez c’est magnifique: Saturne* un vrai régal je ne m’en lasse jamais.en plus Pierre Nicolat qui lui enlace la contrebasse une splendeur:

C’est pas vilain, les fleurs d’automne
Et tous les poètes l’ont dit
Je regarde et je donne
Mon billet qu’ils n’ont pas menti
Je regarde et je donne
Mon billet qu’ils n’ont pas menti

*La vidéo n’est pas très belle mais y a les paroles pour le même prix.
réponse à . BOUBA le 10/09/2014 à 05h50 : En 2010 je rentre en Mauritanie à Nouadhibou. Je vais à la banque...
Je pense que la boisson locale c’est le thé mais c’est pas une raison pour oublier le café *

La seule chose qui m’énerve autan par son excès que son absence
réponse à . DiwanC le 10/09/2014 à 04h14 : Chez le beau Georges (l’autre !), plusieurs "billets" qui ne ré...
S’cuse moi j’avais manqué ta prestation.
Pour me faire pardonner: L’épavecette page une autre chanson où il fiche son billet:

La femm´ d´un ouvrier s´en prit à ma culotte.
" Pas ça, madam´, pas ça, mille et un coups de bottes
Ont tant usé le fond que, si vous essayiez
D´la mettre à votr´ mari, bientôt, je vous en fiche
Mon billet
, il aurait du verglas sur les miches. "

Les parolescette page
Rediffusion
Création monétaire
- Tu sais que tous les indigents sont amoureux de Jane Birkin ?
- pourquoi ?
- ils rêvent d’une ’planche habillée’... 
réponse à . gerard5253 le 10/09/2014 à 07h12 : Je pense que la boisson locale c’est le thé mais c’est pas u...
La seule chose qui m’énerve autan par son excès que son absence

Ca m’a plu..............
réponse à . gerard5253 le 10/09/2014 à 07h32 : S’cuse moi j’avais manqué ta prestation. Pour me faire pardon...
AAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!..........(Soupirement d’aise !)

Ca fait du bien d’avoir quelqu’un de compétent qui veille au grain...........

Y connaît Georges à fond et le matin je peux me consacrer juste au café....

Bravo Gégé.....
En 2010 je rentre en Mauritanie à Nouadhibou.

Je vais à la banque pour changer 500 € contre de la monnaie locale, environ 300.000 Ouguyia*.....

Quand le préposé commence à entasser des liasses de billets je me dis que j’aurai dû me munir d’une brouette......
Je vous fiche mon billet que Bouba aime voyager, et qu’il voyage sans sa brouette !

Yessss !
Le chef de tribu arabe: - ...Je vous en donne mon carnet !
un bédouin: - pardon chef, vous voulez dire: ’mon billet’...
lechef: - non, mon carnet ! carnet de cheik !
je vous...certifie que...
- J’ai du bon café...je vous le sers Tiffy...
- oh, mais je vous crois, c’est pas la peine de me le certifier !
réponse à . mickeylange le 10/09/2014 à 08h27 : En 2010 je rentre en Mauritanie à Nouadhibou. Je vais à la banque...
Tout juste Auguste !.......Les voyages forment la jeunesse, ouvrent l’esprit et déforment les valoches........

Quand on me fiche un billet de gronavion avec tout plein de réacteurs dans la pogne je suis aux anges !.......
réponse à . joseta le 10/09/2014 à 08h32 : Le chef de tribu arabe: - ...Je vous en donne mon carnet ! un bédoui...
La fatma a donné une liasse de billets au cheik pour aller faire les courses.
Il est revenu bourré et les mains vides....

Pour sûr, quand il voit du pastis le cheik en boit* et comme il dépense tout il devient un cheik sans provisions.......

* Je sais, je sais ces gens là ne boivent -normalement- pas d’alcool......je dis bien normalement car comme le dit Mickey, je voyage et j’en ai vu qui ne sucent pas les glaçons......
réponse à . BOUBA le 10/09/2014 à 10h30 : La fatma a donné une liasse de billets au cheik pour aller faire les cour...
S’il boit c’est pour ne pas être voué à lait, cheik...
Le millionnaire propose une grosse somme à Miss Univers pour qu’elle se déshabille pour lui; elle accepte, et, bien qu’un peu génée, les billets, la nue Miss mate...
- Et bien ! T’en as des papiers à liasser...
- oui, je lis assez...
Il y a le billet-fric... Il y avait le billet doux, celui qu’on pliait et qu’on laissait choir – innocemment... soi-disant ! - sur le chemin de l’aimé, qu’on glissait parfumé dans la main de l’adorée, qu’on gardait dans un tiroir entre deux mouchoirs, dans le livre de chevet, dans un livre de cuisine où, dit GB, l’encre pâlit plus vite* !... On prenait son temps, on écrivait en s’appliquant, on choisissait les mots, ne gardant que les plus beaux...

Aujourd’hui le billet doux s’appelle SMS, incolores, inodores, éphémères... Certains "murmurent" encore "Je vous aime"... d’autres s’arrêtent à "j te kiffe. ok ?"...
Regrets amers ? Point ! car on reçoit aussi de bien jolis courriels !

J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans.
Un gros meuble à tiroirs encombré de bilans,
De vers, de billets doux, de procès, de romances,
Avec de lourds cheveux roulés dans des quittances,
Cache moins de secrets que mon triste cerveau.
[...] Je suis un vieux boudoir plein de roses fanées,
Où gît tout un fouillis de modes surannées,
Où les pastels plaintifs et les pâles Boucher,
Seuls, respirent l’odeur d’un flacon débouché.

Baudelaire
*cette page 
réponse à . BOUBA le 10/09/2014 à 08h24 : AAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!..........(Soupirement d’aise&n...
Y connaît Georges à fond et le matin je peux me consacrer juste au café...
Faudrait savoir ! Il y a trois jours, tu rouspétais :
- mais à quoi je sers moi sur ce site ? Juste à faire le café ? [@175]

Pffff...
La peur de se faire prendre au mot
- Oui Monsieur ! je vous en donne mon bill... ( oups...j’ai failli commettre un sacrilège)...je vous en donne ma parole !
Harpagon
réponse à . DiwanC le 10/09/2014 à 11h37 : Il y a le billet-fric... Il y avait le billet doux, celui qu’on pliait et ...
... encore ! ... je veux choir... ais-je chu ? cette prose ne détonne pas, oh si peu, accolée aux mots de Charles... !
réponse à . joseta le 10/09/2014 à 12h36 : La peur de se faire prendre au mot - Oui Monsieur ! je vous en donne mon b...
Hors sujet
À la droguerie----Prendre au mot
- Quel lessive me conseillez-vous ?
- Et bien je pense que OMO réunit tous les agents nettoyeurs souhaitables...
- O.K. je vous prends OMO !
réponse à . ipels le 10/09/2014 à 12h43 : ... encore ! ... je veux choir... ais-je chu ? cette prose ne d&eacut...
C’est trop... beaucoup trop... tellement trop... infiniment trop ! mais qu’est-ce que ça fait plaisir ! alors j’en prends un peu, un tout petit peu...
réponse à . DiwanC le 10/09/2014 à 13h33 : C’est trop... beaucoup trop... tellement trop... infiniment trop ! ma...
... please... échappez votre mouchoir... ou votre coiffe en dentelle... enfin quelque chose... please !
réponse à . ipels le 10/09/2014 à 14h22 : ... please... échappez votre mouchoir... ou votre coiffe en dentelle... e...
Les deux peut-être... mouchoir et dentelle, linon et fin coton.

Jadis, on le parfumait légèrement et – retenu par la manche d’une robe ou celle d’un corsage – on le glissait dans le creux du poignet en prenant soin de laisser dépasser les broderies...
Aujourd’hui, c’est cellulose et poubelle ! C’est moins romantique mais tellement plus pratique, s’ pas.
réponse à . DiwanC le 10/09/2014 à 11h37 : Il y a le billet-fric... Il y avait le billet doux, celui qu’on pliait et ...
L’ami Slepi a raison.........Tu nous enchantes de ta fine prose.......Ô Grande prêtresse.........
réponse à . DiwanC le 10/09/2014 à 11h43 : Y connaît Georges à fond et le matin je peux me consacrer juste au ...
..........
réponse à . DiwanC le 10/09/2014 à 14h57 : Les deux peut-être... mouchoir et dentelle, linon et fin coton. Jadis, o...
Jadis aussi les princesse répudiées rongeaient leur frein en silence, aujourd’hui elles écrivent des brûlots où elles n’hésitent pas à divulguer au peuple leur intimité......

Ô tempora, Ô mores......
réponse à . BOUBA le 10/09/2014 à 15h14 : Jadis aussi les princesse répudiées rongeaient leur frein en silen...
... heu... et il est où le brûlot de mademoiselle Germaine ? dis...dis !
Me demandez pas combien ça fait en Roupies Népalaises ou en Bitcoin......

Et alors, les zlotys et les nguldrums n’ont plus cours ?

C’est pour le # 124 de Boubacar.
réponse à . mickeylange le 10/09/2014 à 08h27 : En 2010 je rentre en Mauritanie à Nouadhibou. Je vais à la banque...
Et sans son coyote qu’il confie à Germaine de temps en temps.
réponse à . DiwanC le 10/09/2014 à 11h37 : Il y a le billet-fric... Il y avait le billet doux, celui qu’on pliait et ...
Aujourd’hui le billet doux s’appelle SMS

J’en connais une qui ne doit pas être du même avis, celle qui vient de faire publier son livre "Merci..."
d’autres plus âgés, avaient pour habitude de donner son billet à la dame de petite vertu qui venait d’accomplir sa tâche rétribuée

Paraît que maintenant il y en a qui font payer d’avance. Il y a tant d’impécunieux et de malhonnêtes.
O tempora o mores comme dit Boubacar.
.... oups... mais que vois-je là par terre... un mouchoir? mais que nenni, plutôt une miette de nuage, une blanche plume de chérubin... mais... mais... c’est une coiffe... brodėe par les fées...
... et ce parfum... un bouquet de lilas? ...un jardin de fraises sous la rosée? ... Aaahhh, ramassons vite avant que d’être ėtourdi par la suave fragrance... et rendons à cette rose sa pétale échappée, combattons la gravité, vainquons l’arthrite ennemie... pour pouvoir appeler m’amie cette prêtresse d’Hera, cette naïade aux bras blancs... et ceci... avant que Ibn Khaldoun n’ait le temps, plaise au ciel, d’écrire tous les chapitres de ses prolégomènes !
réponse à . charmagnac le 10/09/2014 à 15h47 : Aujourd’hui le billet doux s’appelle SMS J’en connais une qui ...
As-tu lu son bouquin ?
J’avoue que j’étais partagée : j’achète ; je n’achète pas... je cède à la curiosité un peu malsaine ; je résiste...
Beaucoup de journalistes en disent pis que pendre... je n’achète pas !
D’autres sont beaucoup moins sévères.... j’achète !

Un ami d’ailleurs m’a parlé d’une écriture agréable, presque soignée... j’achète !
Et pis, hier, un ami d’ici – Expressionnaute d’antan mais non "inconnu" – me l’a envoyé en pdf. Je n’achèterai donc pas ! Pour l’instant, j’ai lu 90 pages sur les 128.

Euh... comment dire ? C’est une plainte, cri d’une femme blessée, d’une amante qui a beaucoup sacrifié, qu’on a trompé, à qui on a menti et qu’on débarque sans aucune délicatesse.

Si la dame ne s’appelait pas Valérie T. et le sieur Français H., je te fiche mon billet que ce livre ne connaîtrait ce succès de librairie ; c’est évident. La narration de cette histoire d’un amour malheureux n’a guère d’élégance. Peu de pages à retenir. Une ou deux jolies images : elle évoque de sa souffrance, de ce nœud de chagrin... Émotion lorsqu’elle parle des enfants du Mali, du Burundi... Un prof. pourrait annoter : "Peut certainement beaucoup mieux faire". Et je ne parle pas des fôtes d’ortograf grossières : Est-ce moi qui ait changé [...] moi qui vient....

Seulement, parce que les héros sont connus, on continue à lire, à regarder par le trou de la serrure... un peu gênés malgré tout...
réponse à . charmagnac le 10/09/2014 à 15h51 : d’autres plus âgés, avaient pour habitude de donner son bille...

Paraît que maintenant il y en a qui font payer d’avance. Il y a tant d’impécunieux et de malhonnêtes.
Alors celle la c’est pour le grand frère Jacques :L’air de la Bêtise
Salut à toi, Dame Bêtise
Mais dis moi, comment fais-tu....
Pour nous faire oublier
Que les putains, les vraies
Sont celles qui font payer
Pas avant, mais après
Les paroles
réponse à . ipels le 10/09/2014 à 17h01 : .... oups... mais que vois-je là par terre... un mouchoir? mais que nenn...
Trop tard ! La folie d’ici te vous a gagné !

C’est l’effet retard de ce mêêêrveilleux site ! On commence sérieux et il suffit de quelques jours pour être emporté dans le tourbillon du délire ambiant !
Mais compliments pour la savante écriture et la belle plume qui est ta vôtre ! "miette de nuage"...
réponse à . BOUBA le 10/09/2014 à 15h10 : L’ami Slepi a raison.........Tu nous enchantes de ta fine prose.......&Oci...
.....  !!!
DEVINETTE
Comment appelle-t-on les petits billets d’amoureux à Besançon ?
- les billets Doubs
réponse à . joseta le 10/09/2014 à 20h34 : DEVINETTE Comment appelle-t-on les petits billets d’amoureux à Besa...
... euh... l’autre jour j’ai fait la rencontre d’une inspiratrice drôlement intelligente... et j’ai ri !
réponse à . ipels le 10/09/2014 à 21h53 : ... euh... l’autre jour j’ai fait la rencontre d’une inspiratr...
Ben moi, je me marrais avec les Bob Hope et l’Égérie Lewis...
J'ai trouvé dans un tiroir où sont rangées les partitions du cher Georges des "petits billets" plein d'humour et de tendresse mêlés :

La femme qui possède tout en elle
Pour donner le goût des fêtes charnelles
La femme qui suscite en nous tant de passion brutale
La femme est avant tout sentimentale
Mais dans la main les longues promenades
Les fleurs, les billets doux, les sérénades
Les crimes, les folies que pour ses beaux yeux l'on
commet
La transporte, mai...


La souriante histoire est là... Et si vous voulez la musique, c'est ici !

Et pis je prépare le café-thé parce que Bouba est encore parti God sait où ! Prenez une tasse et servez-vous !

Un type s'était vêtu de billets de banque et on disait de lui : ha billets !
Pour passer le temps dans un avion (d'habitude ce genre de connerie se passe dans un train mais ici j'ai voulu élever le niveau), un type propose un jeu à une blonde :
– Je vous pose une question et si vous ne savez pas répondre, vous me donnez 5 euros, ensuite vous me posez une question et si je ne sais pas répondre, je vous donne 500 euros.
– OK.
– Quelle est la distance Terre-Lune ?
La blonde prend son portefeuille et lui donne un billet de 5 euros.
Puis la blonde pose sa question :
– Qu'est-ce qui a 3 pattes en montant la montagne et 4 en la descendant ?
Le type a beau réfléchir, il ne trouve pas et lui donne un billet de 500 euros en demandant :
– Et alors, la réponse, c'est quoi ?
Et la blonde lui tend un billet de 5 euros…
réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 03h43 : J'ai trouvé dans un tiroir où sont rangées les partitions d...
Il est revindu Bouba.....et son ordi refuse de démarrer !

Bon, ben avec l'ail-faune c'est pas bien pratique de copier-coller alors puisque le café est fait je vous laisse délirer....

Ce matin je porte l'ordi au toubib...mais vu son âge (à l'ordi, pas au toubib) je vous fiche mon billet* qu'il va me falloir faire chauffer la carte bleue....

* J'lai eu quand même !

- Mais qu'est-ce qu'il a ton frère à roter comme ça ?
- oh, il aime bien le rot...
- moi aussi j'aime bien l'euro et je ne suis pas aussi cochon !
Rediffusion. (lors de sa parution, personne n'avait joué.)


LE JEU DES MOTS CACHÉS (186) MONNAIES DU MONDE-3
Découvrez, dans le texte ci-dessous 20 monnaies du monde .
Un sans-faute, ça paye, aujourd'hui !
Attention au mot gigogne !
Pays concernés:
Algérie, Arménie, Argentine, Bangladesh, Bulgarie, Cameroun, Égypte, Géorgie, Inde, Israël, Kirghizistan, Lesotho (tamponneuses), Maroc, Pérou (mère), Roumanie, Sao Tomé-et-Principe, Tadjikistan, Vénézuela, Viêt Nam et Zambie.


Ding-dong !
- Lève-toi chéri, on a sonné...
Il obéit, mit les pieds au sol et alla ouvrir... en pyjama !
- Alors ? On roupille encore ?
- Ah, salut Ivar...et oui, nous sommes au nid...d'amour...et puis j'ai mal au dos, bras, etc. donc je suis mieux couché !
- N'en fais pas un drame, en plus c'est bien pour ça qu'on va à la station balnéaire de Dinard, non ? Et il faut se mettre en route !
- Qui c'est chéri ? Demanda Nicole depuis son pieu
- C'est l'Ivar ! C'est aujourd'hui qu'on va à la station balnéaire !
- Ah...j'arrive tout-de-suite !
- Bonjour Ivar ! Hier soir je me suis endormie avec un livre de Pierre Loti et j'ai complètement oublié que c'était aujourd'hui, le départ pour les bains...Mais on s'habille en moins de deux, tu verras...puis s'adressant à son mari: “T'as vu comme il est beau l'Ivar avec son costard ? Tu veux en mettre un, toi aussi ?”
- Oh, non, quelque chose de plus décontracté...un survêtement...
En écoutant ça, elle a ri; il n'a jamais su ce qu'était l'élégance...enfin, il avait d'autres vertus !
- N'oublions rien surtout, tu prends de l'argent ? - Dit Ivar à son ami -
- Le pèze oh, juste un peu, elle fera des chèques elle...
- Et le chat ?
- Quoi chat ?
- Ben il faudra lui laisser à manger pour la journée...
- Nicole va s'en charger...t'as qu'à lui dire...mais ne va pas lui dire amène-le avec toi: pour être franc, elle en serait fort capable ! Ha,ha,ha...
réponse à . joseta le 08/07/2016 à 08h09 : Rediffusion. (lors de sa parution, personne n'avait joué.) LE JEU DES...
Je peux vous certifier que l'élaboration du mot gigogne constitue un summum d'ingénierie. 
Courage camarades anti footeux bientôt le Grand Cirque fermera ses portes......
L'opium du peuple aura joué son rôle.
Tandis que les amateurs de footaises beuglaient à se faire péter la glotte "qu'on a gagné" en agitant les trois couleurs de France, je vous fiche mon billet qu'en loucedé nos élus ont fait passer quelques mesures sympathiques sans avoir besoin du recours au 49.3.
Panem et circenses il fallait au peuple Romain pour qu'il se tienne tranquille. Aujourd'hui le panem disparaît et il ne reste plus que le circenses mais le peuple est content.
Moralité: On est plus cons qu'il y a 20 siècles...

Triste constat....
réponse à . DiwanC le 19/02/2012 à 05h34 : Mais que voilà de gentils propos ! J’étais là, ...
Même pas bu un seul lagon bleu... Marcel avait des ordres* : « Aujourd’hui, pas de faveur* ! Pas de crédit ! Faut régler billet sur l’ongle ! »
Depuis il fait des appels de phare pour faire revenir le client.
réponse à . BOUBA le 08/07/2016 à 10h56 : Courage camarades anti footeux bientôt le Grand Cirque fermera ses portes....
Courage camarades anti footeux bientôt le Grand Cirque fermera ses portes......
Heureusement, ça s'enchaine très bien avec le Tour de France...
En attendant de pied ferme les J. O. ...
réponse à . deLassus le 08/07/2016 à 11h39 : Courage camarades anti footeux bientôt le Grand Cirque fermera ses portes....
Sans compter le championnat d'Europe d'athlétisme... ni Wimbledon... 
Et tiens, comme Bouba, j'ai un copain botaniste qui n'aime pas les spores...
Je vous en donne mon billet
A ne pas confondre avec "je vous le donne en mille".
Peut-être parce que il n'y a pas ou plus de billet de 1000 ?
Ben oui ça occupera les manants pendant la trêve estivale.
A la rentrée nous nous réveillerons avec la gueule de bois et assisterons aux bassesses, coups bas et de Jarnac des impétrants à la fonction suprême qui jureront la main sur le coeur et le regard tourné vers la ligne bleue des Vosges qu'ils ont la solution miracle à nos maux.
réponse à . joseta le 08/07/2016 à 11h46 : Sans compter le championnat d'Europe d'athlétisme... ni Wimbledon... ...
Les spores qui donnent des fleurs j'ai rien contre, mais je supporte pas ceux qui poussent grâce aux histoires de drogue, de fesses et de fric....
Alors moi mon billet d'entrée au stade je leur fiche au.......
réponse à . deLassus le 08/07/2016 à 11h47 : Je vous en donne mon billetA ne pas confondre avec "je vous le donne en mil...
En € c'est vrai mais en Ouguyia et en Nultgrum y en a...
réponse à . BOUBA le 08/07/2016 à 10h56 : Courage camarades anti footeux bientôt le Grand Cirque fermera ses portes....
Tandis que les amateurs de footaises beuglaient à se faire péter la glotte "qu'on a gagné"
Ma banlieue a été tellement tranquille que j'aurais fichu mon billet que l'équipe de France avait perdu face à l'Allemagne. Surprise ce matin en "allumant" le poste !
réponse à . joseta le 08/07/2016 à 08h09 : Rediffusion. (lors de sa parution, personne n'avait joué.) LE JEU DES...
lors de sa parution, personne n'avait joué
Tu penses, déjà qu'il faut trouver la liste des devises et ensuite noter les mots à trouver. Sans compter les pièges ...
La monnaie égyptienne se prononce "djineh" pour "guinée" qui est devenue "livre" en Français. La guinée était une ancienne monnaie britannique qui valait une livre plus un shilling soit 21 shillings avant 1971 et l'abandon de leur "hallucinant" système dit LSD.
réponse à . SyntaxTerror le 08/07/2016 à 11h58 : Tandis que les amateurs de footaises beuglaient à se faire péter l...
Ben non, les bleus mark deux buts aux allemands, je t'en donne mon billet !
réponse à . deLassus le 08/07/2016 à 11h47 : Je vous en donne mon billetA ne pas confondre avec "je vous le donne en mil...
La BCE envisage même de supprimer le billet de 500 en pensant limiter certains trafics ...
En 2002, des personnes âgées se sont fait escroquer en se faisant refiler de "faux" billets de mille euros en échange de leurs francs. Les arnaqueurs n'ont pas pu être condamnés pour émission de fausse monnaie, juste pour escroquerie.
Visite à l'abattoir
-...Et qu'est-ce que tu fais avec les dos des porcs ?
- je fais des dos, lard !
- ah, tu exportes aux États-Unis...
réponse à . mickeylange le 08/07/2016 à 11h18 : Même pas bu un seul lagon bleu... Marcel avait des ordres* : «&...
Joliii ! 

12 h 30... C'est la bonne heure pour se retrouver chez Marcel.
On lui donnera quelques billets que – tel un Polichinelle réjoui – il fichera dans son tiroir !
réponse à . BOUBA le 08/07/2016 à 11h49 : Ben oui ça occupera les manants pendant la trêve estivale. A la ren...
À la rentrée, nous nous réveillerons avec la gueule de bois et assisterons aux bassesses, coups bas et de Jarnac des impétrants à la fonction suprême qui jureront la main sur le cœur...

Pristi ! C'est la forme !
Tu as peut-être l'ordi maladif mais côté "ail-phone" ça tonitrue !


réponse à . SyntaxTerror le 08/07/2016 à 11h58 : Tandis que les amateurs de footaises beuglaient à se faire péter l...
On doit pas habiter le même genre de banlieue alors . ...
réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 12h45 : À la rentrée, nous nous réveillerons avec la gueule de bois...
Et encore je me retiens....
Bon j'ai porté l'engin au Dr Dezordi, il me donnera son diagnostic après auscultation mais à première vue ma carte bleue va prendre un coup de chaud.....
réponse à . joseta le 08/07/2016 à 08h09 : Rediffusion. (lors de sa parution, personne n'avait joué.) LE JEU DES...
Une dizaine en lecture très rapide...
Après il faut que j'aille fouiller dans les porte-billets par vérifier s'il s'agit bien de bon argent ; et ça, ça fatigue... Alors je le ferai :

Aujourd'hui peut-être ou alors demain
Ce sacré soleil me donne la flemme
Je vérifierai... té ! après demain,
Et si je peux pas comparer moi-même
J' te demanderai à toi le copain.
Tu solutionneras aussi bien toi-même
Ce n'est pas qu'on soit fainéant par ici,
Mais fait aussi chaud que dans le Midi.


S'cusez-moi M'sieur Paul Durand d'avoir malmené vos paroles...

réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 12h45 : À la rentrée, nous nous réveillerons avec la gueule de bois...
J'écris ceci depuis un iPhone et je préfère Android, beaucoup moins de tracas pour s'inscrire notamment.
réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 12h45 : À la rentrée, nous nous réveillerons avec la gueule de bois...
J'écris ceci depuis ma saloperie de Samsung et ça va nettement très beaucoup mieux ! 
réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 13h17 : Une dizaine en lecture très rapide... Après il faut que j'aille f...
Et ça fini ainsi:
"Nous sommes les rois, dans notre Midi"

Inoubliable Fernand Sardou......
Il fut un temps où l'on baptisait nos billets ; il y avait le Pascal, le Molière...
Aujourd'hui, c'est un billet d' cinq... un billet d' dix...

Ah ! si nos banquiers pouvaient se comporter comme le sous-préfet au champ... Vous vous souvenez ? Celui qui couché sur le ventre, dans l’herbe, débraillé comme un bohème. Il avait mis son habit bas ; ... et, tout en mâchonnant des violettes, M. le sous-préfet faisait des vers.*

On appellerait le 100 €, un Colette parce qu'on y lirait :
Celui que j'aime tient tout entier dans mon souvenir, dans un mouchoir encore parfumé que je déplie, [...] Il est dans un court billet tendre dont l'écriture pâlira, dans un livre usé...

Le billet de 50, un Benoît... ou un Escayrol... parce qu'on y lirait :
Le dernier nettoyage de la mitre de Benoît XVI a révélé qu’elle contenait une bible de poche, des restes de pizza, un chapelet, un billet de loto et un couteau suisse.

Et le p'tit billet de 5, un Jules Renard... qui imaginait un papillon comme un billet doux plié en deux [cherchant] une adresse de fleur.

Ce serait plus drôle non ? On ne serait pas plus riches... mais peut-être un peu moins moroses...

* Merci M'sieur Daudet.
réponse à . Mintaka le 08/07/2016 à 13h33 : J'écris ceci depuis ma saloperie de Samsung et ça va nettement tr&...
Quel plaisir de savoir que ta santé mentale s'améliore !
réponse à . BOUBA le 08/07/2016 à 14h17 : Et ça fini ainsi: "Nous sommes les rois, dans notre Midi" Inou...
Nous sommes les rois...
Méfie-toi : c'est bientôt le 14 juillet !

réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 14h23 : Quel plaisir de savoir que ta santé mentale s'améliore ! ...
Les malades mentaux sont imperméables à la raison, mais ils ont raison d'avoir des manteaux imperméables.
Surtout quand ils conduisent des menhirs enrhumés...
réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 14h18 : Il fut un temps où l'on baptisait nos billets ; il y avait le Pascal...
Un billet de 500 on l'appelerait Camille ?........
réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 14h23 : Quel plaisir de savoir que ta santé mentale s'améliore ! ...
Il y a longtemps qu'il ne s'est pas senti mental l'ami Minta....
réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 14h36 : Nous sommes les rois... Méfie-toi : c'est bientôt le 14 juille...
Bon Dieu mais c'est bien sûr.....où avais je la tête ?
voilà, mon zordi faut changer le clavier mais l'homme de l'art part en ouacances ce lundi....
Heureusement il existe un clavier visuel, chose que j'ignorais....
Qui c'est qu'est un gros âne en ordi ?
Je vous le donne en mille, c'est Bouba !!!!
réponse à . BOUBA le 08/07/2016 à 16h33 : voilà, mon zordi faut changer le clavier mais l'homme de l'art part en ou...
Heureusement il existe un clavier visuel, chose que j'ignorais...
moi zaussi je connais le azerty et le qwerty mais pas le visuel ! 
A tchao bonsoir le festival me demande.
Le japonais avare aime aller au zoo pour toucher des 'hyènes'.... 

1) DONG [Viêt Nam]
2) LEV (lève-toi) [Bulgarie]
3) SOL [Pérou]
4) ROUPIE (roupille) [Inde, Indonésie, Pakistan...]
5) SOM (sommes) [Kirghizistan]
6) SOMONI (sommes au nid) [Tadjikistan]
7) DOBRA (dos, bras...) [Sao Tomé-et-Principe]
8) DRAM (drame) [Arménie]
9) DINAR (Dinard) [Algérie, Tunisie, Libye...]
10) LIVRE [Égypte, Liban...]
11) LOTI [Lesotho]
12) LEU (le) [Roumanie]
13) BOLIVAR (beau l'Ivar) [Vénézuela]
14) LARI (elle a ir) [Géorgie]
15) PESO (pèze oh...) [Argentine, Méxique, Cuba...]
16) SHEKEL (chèque, elle) [Israël]
17) KWACHA (quoi chat) [Zambie, Malawi]
18) TAKA (t'as qu'à...) [Bangladesh]
19) DIRHAM (dire amène) [Maroc]
20) FRANC [Cameroun, Côte d'Ivoire, Mali...]
Voilà !
réponse à . mickeylange le 08/07/2016 à 16h51 : Heureusement il existe un clavier visuel, chose que j'ignorais...moi zaussi je c...
♫♫♫♪ Quand le jazz est, quand l' jazz est là-bas...
Lange s'en, Lange s'en va ! ♪♫♪♪♫
réponse à . BOUBA le 08/07/2016 à 16h33 : voilà, mon zordi faut changer le clavier mais l'homme de l'art part en ou...
Qui c'est qu'st un gros âne en ordi ?

Et pourquoi donc ?
Parce que la technique informatique t'est un peu inconnue ? Mais nous sommes de milliers comme toi ! Si "âne" il y a, ça fait un beau troupeau !

Mets ton "homne de l'art en ordi" dans un TGV et demande-lui de démarrer…
Mets-le dans une triperie mancelle, donne-lui un cochon et demande lui de faire des rillettes…
Mets-le devant une page blanche et demande-lui d'être Prévert…

Alors à chacun son métier et les vaches seront bien gardées !

Et pis laisse les ânes dans les prés ! 
réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 14h18 : Il fut un temps où l'on baptisait nos billets ; il y avait le Pascal...
Très joli le mot de Jules Renard !
Je viens d'en voir un de ces papillons sur mon char !
Et c'était pas une contravention !

réponse à . BOUBA le 08/07/2016 à 16h33 : voilà, mon zordi faut changer le clavier mais l'homme de l'art part en ou...
il existe un clavier visuel
Je crois que ce n'est pas très connu, l'application s'appelle OSK et sous Zindozs 8, elle est bien cachée dans les Options d'ergonomie.
Encore faut-il démarrer le PC et comment entrer le mot de passe sans clavier ?
Te reste demain pour acheter un clavier USB dans une grande surface.
réponse à . SyntaxTerror le 08/07/2016 à 18h11 : C'était Albert, le contractuel qui croyait que sa vie était b...
Ça me fait penser à Les Dalton de Joe Dassin, mais eux, faut dire qu'ils les donnaient pas leurs billets !
réponse à . DiwanC le 08/07/2016 à 17h50 : Qui c'est qu'st un gros âne en ordi ? Et pourquoi donc ? Parce ...
J'ai précisé..en ordi. Pour le reste tu as raison....
Je me souviens d'un Malien qui me disait un jour que nous les blancs étions intelligents car nous savions prendre l'avion, utiliser les ordis etc.
Je lui répondis que oui nous étions intelligents, mais pour le monde dans lequel nous vivions. Cependant, si on nous lâchait dans la brousse nous ne saurions survivre alors que lui qui a l'intelligence de son monde s'en tirerait très bien.
Nous étions donc tous les deux à égalité......
Il posa sa main sur mon épaule et me fit un sourire qui valait tous les remerciements du monde...

Et c'est une histoire vraie...

Lundi je vais acheter un clavier USB.....
réponse à . mickeylange le 08/07/2016 à 16h51 : Heureusement il existe un clavier visuel, chose que j'ignorais...moi zaussi je c...
moi zaussi je connais le azerty et le qwerty
Et encore cela dénote une nette évolution de tes connaissance§
Souviens-toi de ton premier ordinateur quand tu étais tout jeunot
réponse à . ergosum le 08/07/2016 à 19h40 : moi zaussi je connais le azerty et le qwerty Et encore cela dénote une ne...
réponse à . SyntaxTerror le 08/07/2016 à 18h03 : il existe un clavier visuelJe crois que ce n'est pas très connu, l&#...
Eh bien, tu viens de m'apprendre quelque chose, je ne savions pas que OSK était dans Windows !
MAGASIN DE VENTE D'AVIRONS
Un marocain: - Bonjour, je voudrais dix rames...
le vendeur: - Bien sûr...et comment vous allez régler monsieur ?
le marocain: - dirhams !
le vendeur: - oui, oui, dix rames, j'ai bien compris...
réponse à . Mintaka le 08/07/2016 à 20h16 : Eh bien, tu viens de m'apprendre quelque chose, je ne savions pas que OSK &...
Je n'ai pas tout pigé !
Ça veut simplement dire "on-screen keyboard", clavier à l'écran. L'application doit être différente en fonction de la machine : PC sous Windows ou mobile avec écran tactile sous Android.
réponse à . BOUBA le 08/07/2016 à 19h15 : J'ai précisé..en ordi. Pour le reste tu as raison.... Je me s...
prendre l'avion, utiliser les ordis
Je connais des Maliens qui savent faire ça et des Français au sujet desquels j'ai des doutes.
réponse à . ergosum le 08/07/2016 à 19h40 : moi zaussi je connais le azerty et le qwerty Et encore cela dénote une ne...
Ton machin, il a l'air bien récent par rapport à ça ...
Je parlais bien sûr de PC sous Windows, mais je n'ai pas encore exploré plus loin. Serait-ce la solution pour faire reculer un menhir récalcitrant ?
réponse à . Mintaka le 08/07/2016 à 21h42 : Je parlais bien sûr de PC sous Windows, mais je n'ai pas encore explo...
faire reculer un menhir
Il y a un truc à soulever sur l'évier de vitesses pour pouvoir engager la marche arrière.
réponse à . joseta le 08/07/2016 à 17h22 : Le japonais avare aime aller au zoo pour toucher des 'hyènes'....  ...
J'ai failli oublier de te remercier et te dire que c'est bon pour moi.
Comme je disais avant déjeuner, le plus long a été d'établir la liste des mots à trouver.
réponse à . SyntaxTerror le 08/07/2016 à 23h36 : J'ai failli oublier de te remercier et te dire que c'est bon pour moi....
Merci !
réponse à . SyntaxTerror le 08/07/2016 à 18h11 : C'était Albert, le contractuel qui croyait que sa vie était b...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Je vous en donne / fiche / fous mon billet » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?