Le bran de Judas - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Le bran de Judas

Les taches de rousseur

Origine

Le 'bren' ou 'bran' désignait autrefois la partie la plus grossière du son, ce résidu de la mouture des grains de céréales et constitué en majeure partie de leur enveloppe.
Le fait qu'il s'agissait d'une matière bonne à jeter, sans aucune valeur (depuis, on lui a trouvé quelques vertus, ne serait-ce que pour le transit intestinal), a fait que ce terme considéré comme péjoratif a aussi désigné la matière fécale dès le XIIIe siècle.
D'ailleurs, à cette époque, un breneux était quelqu'un qui était sali par des excréments, et une nourrice esbrenait régulièrement le derrière potelé mais néanmoins souillé des bébés dont elle avait la charge.

L'histoire dit que Judas Iscariote (Lien externe), l'homme qui trahit Jésus, était roux, ce qui peut expliquer que les roux étaient autrefois mal considérés.
Il était alors facile d'imaginer que leurs taches de rousseur infamantes n'étaient que les traces d'une aspersion de la matière fécale issue d'un traître.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le bran de Judas » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear EnnmechTâches de rousseur
Pays de Gallescy Blodau'r haulLes fleurs du soleil
Suisse (alémanique)de LaubfleckenTaches de feuillage
Allemagne / Autrichede SonnensprossenGermes (petites pousses) de soleil
Allemagne (Bavière)de SommersprossenTaches d'été
États-Unisen frecklestache de rousseur
Espagnees Pecas de judasTaches de rousseur de Judas
Canada (Québec)fr Avoir des chiures de mouches sur le nez
Canada (Québec)fr Des taches de rouilles
Italieit Pomelli rossiPommettes rousses
Pays-Basnl ZomersproetenLes petites germes de l'été.
Pays-Basnl SproetenTâches de rousseur
Brésilpt SardasTaches de rousseur
Belgique (Wallonie)wa Des spitures de cabinet(spiture = éclaboussure et cabinet = WC)
Belgique (Wallonie)wa Liège : dès tètches du Djudasdes taches de Judas (traitre)

Vos commentaires
Une expression qui me parait "rare comme de la marde de pape" (expression de la Belle Province), j’avions jamais entendu ça. Ça s’dit tu qu’en Wallonnie?
J’ai par contre souvent entendu (en France) les tâches de rousseur appelées "tâches de son".

Le roué roux n’a pas été roué de coups !
S’il n’était pas "mouru" depuis longtemps, un québécois lui dirait "Mange d’la marde !"...
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 01h54 : Une expression qui me parait "rare comme de la marde de pape" (expression de la ...
Ça s’dit tu qu’en Wallonnie?
Si la question veut bien dire "est-ce que ça ne se dit qu’en Wallonie ?", je tiens à préciser que ce n’est pas parce que nombre de Belges font entendre leur voix haut et fort ici, que l’auteur de ces pages en est.
Non pas qu’il considèrerait cela comme infâmant (loin de lui une telle pensée), mais il n’est pas Belge, tout simplement. Et les expressions traitées ici sont des expressions françaises, pas purement wallones, même si elles sont d’une utilisation rares (mais quand on me les demande, je les traite).
Grâce à notre God je découvre ce matin pourquoi les ch’timis (les chtis), autrement dit les gens du Nord (de la France) utilisent ce "brain" dans l’expression "ché l’brain" pour indiquer qu’ils sont dans le K.K. juskau kou.
Et peut-être même dans d’autres situations car je n’ai pas une assez grande connaissance de ce language tellement sympathique à écouter.
Et un doublon, UN ! Ché l’brain !
Ne pas confondre:
le bran de Judas
et
le jus de branla

Oui, je sais, c’était facile, bon. Je me suis sacrifié pour vous, ça vous évitera de le faire vous-même. Et de vous faire rappeler sur la ligne de départ.
Il me semble que ma deuxième intervention n’a pas été enregistrée. J’avoue humblement qu’elle était absolument géniale. Je vais donc essayer en toute modestie de la refaire, en vous présentant d’ores et déjà mes excuses pour une qualité probablement inférieure.

Je remercie ici notre God suprême (suprême de God... aux petits légumes) pour cette expression que je ne connaissais pas. J’ignorais même l’existence du mot "bran". Même avec un brin de fantaisie, je n’eus pu imaginer que je m’extasiât (ne pas confondre avec ecstasi ni ex-stasi) devant un tel savoir.

Et voilà l’accident, ce que je craignais est arrivé: je ne me souviens plus de la suite. Allez, hop, je retourne dormir!
Bouh-hou-hou, mais qu’est-ce qu’ils ont tous contre les roux ?
Dans les films et les dessins animés, dès qu’on voit un roux, on sait que c’est le "mauvais" ...
Là, je rouspète !
C’est mignon, quand même, des cheveux roux, et des taches de rousseur, hein oué ?
Ah, mais j’ai compris : Judas Iscariote, iscarote, carotte, et voilà comment on écrit l’histoire !
Je ne connaissais pas cette expression mais je m’amuse par avance de tout se qui va suivre - ne va pas manquer de suivre j’en suis sûre - car à partir de ce mot, que d’autres en perspective...
réponse à . Jonayla le 13/10/2006 à 08h58 : Bouh-hou-hou, mais qu’est-ce qu’ils ont tous contre les roux ? ...
Non, non, non, ne pleure pas, dans l’histoire de l’humanité, les roux n’ont pas toujours été mal vus et même ils ont aussi été vénérés. Y’a même eu des versions où Jésus (Jééésus revienenenent parmi les siens... c’est toujours mon histoire de la vie est un long fleuve tranquille) était roux.
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 09h07 : Non, non, non, ne pleure pas, dans l’histoire de l’humanité, ...
et même cette bonne vierge Marie, qui devait travailler chez Loréal, compte parmi ses innombrables échantillons de cheveux conservés partout dans le monde quelques méches rousses... On ne s’écarte décidémment pas de la Bible ce matin, est-ce pour conjurer la malédiction du vendredi 13?

Quand j’étais enfant, c’était hier, les vilains garnements demandaient aux petits rouquins tavelés s’ils s’étaient fait bronzer avec une passoire devant la figure. Un gag vite usé vu le nombre de roux que compte le beau pays normand.
confidence pour confidence : moi aussi c’est bien la première fois que j’entends cette expression ! Je m’interroge : ya t il un rapport avec la brandade de morue ? La morue est-elle rousse. La roussette est-elle une variété de morue ?
De telles questions existentialistes un vendredi matin !
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 09h24 : confidence pour confidence : moi aussi c’est bien la première ...
existentialistes... ca sent le roussi!
Eh, approchez-vous un peu !
Plus près encore !
Je vais vous confier un secret (mais ça doit absolument rester entre vous et moi, hein !) : avant qu’on me la demande, je n’avais jamais entendu cette expression non plus.
C’est fou, non ?
Est-ce parce que les habitants de cette belle région sont roux - et les habitantes rousses - qu’elle s’appelle Roussillon?
De même, je trouve quand même fort de café que dans certaine agglomération sanfraise, seules les rousses ont le droit de chanter...

@ Jonayla: t’en fais pas, ma rousse, un bon dico a bien été écrit par une de tes consoeurs (attention à la glissade, là)
réponse à . God le 13/10/2006 à 09h31 : Eh, approchez-vous un peu ! Plus près encore ! Je vais vous con...
Mais c’était dans une de tes nombreuses vies antérieures, non?
réponse à . file_au_logis le 13/10/2006 à 09h33 : Est-ce parce que les habitants de cette belle région sont roux - et les h...
pour les blondes qui n’auraient pas compris, je parlais de la Chant-Rousse, 
réponse à . Jonayla le 13/10/2006 à 08h58 : Bouh-hou-hou, mais qu’est-ce qu’ils ont tous contre les roux ? ...
si les roux souffrent à cause de la mauvaise image de Judas, les choses devaient bientôt changer.
D’après la National Geographic Society, le manuscrit de l’Évangile de Judas, récemment mis à jour propose une vision différente des relations entre Jésus et Judas :
Judas y apparaît comme l’apôtre le plus proche de Jésus, qui accomplit la volonté divine en trahissant Jésus. Sur la dernière page du manuscrit figure une phrase de Jésus qui dit à Judas « Tu les surpasseras tous. Car tu sacrifieras l’homme qui me sert d’enveloppe ». (tiré de cette page
Combien mesurait Judas, il était grand ou petit ?
Non, c’est juste pour savoir q’il y a un rapport avec l’expression : bran le bas de con bas ?
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 09h41 : si les roux souffrent à cause de la mauvaise image de Judas, les choses d...
Ô Chirstian, sois remercié, je ne connaissais rien de tout cela. A tout le moins intéressant.
Je regrette cependant que la signature, tout en bas de la page mentionnée soit celle de Judas. Que nous, ici, usions de patronyme, ne porte pas à conséquence: nous ne sommes pas sérieux et nous le savons. A partir du moment où l’on présente une page qui se veut sérieuse, il me semblerait honnête de la signer correctement... Elle perd à mes yeux dès lors beaucoup de sa valeur intrinsèque.

Dis-moi, God, ca doit en boucher un coin, à ton Eglise, pour qu’elle ait jeté un tel voile du silence sure ce(s) texte(s), attribués à Pocriff. (Tiens, je ne sais pas non plus qui c’est celui-là) Et toi, qu’en dis-tu, du haut de ta grande sagesse?
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 09h43 : Combien mesurait Judas, il était grand ou petit ? Non, c’est ...
Cela s’adresse-t-il à Judas? Et d’abord, tu ne l’as pas écrit correctement: il eût fallu écrire:
branle bas le con bas, ce qui apporte tout son sens à cette expression, par opposition à branle haut le con, oh!
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 09h43 : Combien mesurait Judas, il était grand ou petit ? Non, c’est ...
Je le savais, ça vient, ça vient...
Commentaire d’un nouveau qui découvre cet excellent site :

Il est vrai qu’en Picardie le mot "brain" est toujours utilisé pour désigner les fèces.
Quand quelqu’un réclame indûment quelque chose en disant ’Cha ch’est à mi" ,la réponse est généralement "Ch’brain del’ ruelle, l’étot ati auchi ?" .La ruelle doit désigner l’espace entre le mur et le lit où on range (rangeait) le vase de nuit.

Notons aussi que les roux ont la couleur du renard, animal dont tout le monde se méfie, tous les corbeaux vous le diront.
réponse à . SyntaxTerror le 13/10/2006 à 10h11 : Commentaire d’un nouveau qui découvre cet excellent site : Il...
Hou ! sentir le renard, tous les corps beaux vous le diront, c’est pas top...
réponse à . file_au_logis le 13/10/2006 à 09h55 : Ô Chirstian, sois remercié, je ne connaissais rien de tout cela. A ...
Etant athée, ’mon’ église, je n’en ai pas grand chose à talquer.
Et à supposer qu’elle ait caché ça (enfin que ce ’ça’ dont j’avais entendu parler, mais pas les gens du XIIIe), elle n’en est de toutes façons pas à quelques turpitudes près.
réponse à . SyntaxTerror le 13/10/2006 à 10h11 : Commentaire d’un nouveau qui découvre cet excellent site : Il...
Bienvenue à bord. J’aime bien le pseudo, plein de promesses !
réponse à . file_au_logis le 13/10/2006 à 09h55 : Ô Chirstian, sois remercié, je ne connaissais rien de tout cela. A ...
pour qu’elle ait jeté un tel voile du silence sure ce(s) texte(s), attribués à Pocrif
est-ce que nous commentions "découvrir le pot aux roses" ou "ce n’est pas à un vieux singe...".
Si tu veux une source plus complète, va sur Wikipedia sur cette page ou achète la traduction chez Flammarion sur cette page
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 10h51 : pour qu’elle ait jeté un tel voile du silence sure ce(s) texte(s),...
merci, mon bien cher frère. On n’en apprend jamais assez...
J’y ai jeté un coup d’oeil rapide, mais je retournerai certainement, avant ma descente aux enfers.
un judas c’est, comme chacun sait , une petite fenêtre qui permettait de voir sans être vu (pas très franc , quoi !)
le bran de Judas était donc -vraisemblablement- la partie mobile du judas, d’où les expressions : ouvrez le bran !, fermez le bran !.....
Oui, bon... mais franchement, j’ai beau me branler* j’éjacule pas grand chose ce matin !

* intellectuellement , bien sûr !
"Je le savais, ça vient, ça vient..."

Surtout change pas de main !
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 10h59 : un judas c’est, comme chacun sait , une petite fenêtre qui permettai...
j’ai beau me branler*

Pour cette technique demande conseil à Lamone (voir 21 et 29).
réponse à . SyntaxTerror le 13/10/2006 à 10h11 : Commentaire d’un nouveau qui découvre cet excellent site : Il...
Bonjour et bienvenue Syntax Terror. Et puisque je tiens un Picard j’aimerais une précision : Il semble que le picard et le chti soient pratiquement le même language. Me trompe-je ?
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 10h59 : un judas c’est, comme chacun sait , une petite fenêtre qui permettai...
si - en Auvergne - un petit garcon est bien gentil, on lui dit: aujourd’hui, t’auras pas de bran, chage!

Quand notre amie Liane, de Lyon, est passée au petit endroit, on y trouve parfois un "petit brain de Foly"

Qui dit mieux?
réponse à . borikito le 13/10/2006 à 11h29 : "Je le savais, ça vient, ça vient..." Surtout change pas de main&...
@ 29 et 30 : pfff... je parlais bra(i)n storming... et pas branl hé !
Ca va faire tout de suite moins "bléca" d’être "chébran" ...

Un mien collègue breton me signale que cette expression lui est totalement inconnue. De quelle partie de l’Hexagone cette expression serait-elle originaire ?
"All Bran" ?? c’est la pub pour un p’tit déjeuner de régime, plein de fibres ...
c’est tout ce que je connaissais de "bran" ... mais c’est souvent que je "fais l’âne pour avoir du bran" !
ici, en Cotentin, "Le bran de Judas", on appelle ça des "éphélides" ...
réponse à . file_au_logis le 13/10/2006 à 11h45 : si - en Auvergne - un petit garcon est bien gentil, on lui dit: aujourd’hu...
des toutous noirs tachés de roux qui font des crottes en forme d’oiseau, vous vous moquez?
Pas du tout, il est tout à fait logique que des bringés fassent des brains-geais!

Aie, aie, désolée Filo, tu avais dit "qui dit mieux?", pas "pire"!

Bonjour Syntax Terror, et navrée pour cette entrée en "matière"!!!
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 12h38 : des toutous noirs tachés de roux qui font des crottes en forme d’oi...
es-tu certaine que ce soit des toutous ? ne serait-ce pas plutôt des poissons ?
ben, oui avec leurs "bran-chies" ...
réponse à . Jonayla le 13/10/2006 à 12h13 : Ca va faire tout de suite moins "bléca" d’être "chébra...
De quelle partie de l’Hexagone cette expression serait-elle originaire ?
peut-être n’est-pas dans l’Hexagone qu’il faut chercher ... et si l’on demandait à la perfide Albion ? que répondrait-elle ? probablement : " Eh, Chéri ! Bran-d’y" ... hum, bonne liqueur !
En rédigeant mon très pertinent commentaire précédent, je me suis dit comme ça, tiens, hop, que "bringé" , de par sa forme et sa signification, pouvait être issu du mot qui nous perturbe aujourd’hui. Et bien, il n’en est rien. Après vérifications TLFesques, l’origine, incertaine, pourrait être "bringe", c’est à dire "verge", mais tout doux mes cocos, la badine végétale uniquement, l’animal bringé, tacheté ou rayé, semblant avoir été battu à coups de verges.
J’entend d’ici les petits malins évoquant la femme bringée...
réponse à . cotentine le 13/10/2006 à 12h24 : "All Bran" ?? c’est la pub pour un p’tit déjeuner de r&e...
Est-ce que tu te rends comptes de ce qu’ils disent dans cette pub finalement ? que de la m... quoi ! Ah bravo pour les amateurs...
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 12h52 : Est-ce que tu te rends comptes de ce qu’ils disent dans cette pub finaleme...
moi je touve ça très transparent (enfin, si j’ose dire), Bran, tu redeviendras bran, comme avec la poussière, pareil (tiens encore la Bible!)
réponse à . cotentine le 13/10/2006 à 12h24 : "All Bran" ?? c’est la pub pour un p’tit déjeuner de r&e...
" ici, en Cotentin, "Le bran de Judas", on appelle ça des "éphélides" ..."

Et c’est même dans mon dico ! (Non, pas le Larousse, le Petit Bob) étymologie : "épi" "à cause de", et "hélios" "soleil".
epi quoi encore ?
Ca date de 1752, tout ça ne nous rajeunit pas.
C’était la minute dispensable du docteur Cinoque.

Et bienvenue à SyntaxTerror, c’est excellent comme surnom
réponse à . file_au_logis le 13/10/2006 à 11h45 : si - en Auvergne - un petit garcon est bien gentil, on lui dit: aujourd’hu...
t’auras pas de bran chage
de mémoire, Judas finit branché , non ?

bon, un petit tour par les racines :
d’un côté "brun" notre couleur (proche du roux ?) viendrait d’un mot allemand (d’où est aussi issu leur "braun" ) introduit par des mercenaires germaniques, et latinisé en "brunus",
de l’autre "bran" ou "bren" désignerait la partie grossière du son dans de nombreuses langues (espagnol :bren de la farina , anglais, gaellique, celtique  : bran...
enfin le sens nous aurions le sens d’ordures dans le "bren" du Berry, le gaellique "breun" ou le gallois "braen" désignent de mauvaises odeurs , et le français "bran" en aurait tiré le sens d’excréments.
Que tout ceci se soit assemblée pour que les roux n’aient pas bonne presse (et pas bonne odeur) : OK
Mais pourquoi Judas ? Son vêtement jaune aurait entraîné l’assimilation du jaune à la traitrise. Etait-il roux en plus ? J’ignorais , l’ayant peu fréquenté. Peut-on imaginer aussi un mélange de sens : brun - jaune - roux ? Dégoût de Judas et des couleurs, quoi !
Sauf erreur de ma part, "la rousse" est le doux surnom donné outre Quévrain à la maréchaussée.
Compterait-elle donc tant de "judas" ?
réponse à . God le 13/10/2006 à 10h14 : Etant athée, ’mon’ église, je n’en ai pas grand ...
Question indiscrète à God.

Intéressant ici de non pas vous chatouiller mais de vous inviter mettre un peu mieux votre esprit en lecture aisée plutôt qu’en relief. C’est là bonne occasion. Un peu de vous pour nous, charmante perspective.

Je rebondis sur votre affirmation sans ambages d’athéisme.

Beaucoup d’expressions ont dans leurs structures, des relents et des découlements explicatifs dont la rigueur est élastique d’ailleurs et ayant plus ou moins trait à une certaine « exploitation » de scènes, événements religieux ; que cela soit axé sur la Chrétienté ou autre religion d’ailleurs et ce, du Moyen-Âge à nos jours.

La question est la suivante : En étant athée, est-ce qu’au fil du temps et à force de constamment se plonger, de traiter, de cureter un univers d’antan, emprunt de mystères et d’affirmations certes parfois hasardeuses mais très souvent liées à des faits notablement religieux, est-ce que tout cela au fil du temps ne vous fait pas réfléchir ou progresser sur une philosophie que vous dénommerez au final comme vous le voudrez ?

La spiritualité étant visiblement chez vous à rebrousse poil(s), je veux quand même croire par ailleurs que votre excellent travail mue par une curiosité exploratoire, « à la recherche de… », fait de vous et au fil du temps un Etre emplit d’humanisme grandement teinté de valeurs et de vertus que l’on retrouve et ce n’est pas hasard dans tout texte liturgique.
On ne peut pas ne pas être insensible, qu’on le veuille ou non.

Je vous lis depuis un moment déjà et je constate, nichés de ci de là, des ajouts à vos textes, imbibés d’une synergie exponentielle de votre Etre, révélant là, une grandeur à l’âme pour le moins évidente. D’un pied sur l’autre, votre esprit danse sur ce qu’il veut bien montrer de lui et là, je vous flatterai plutôt, mais je détecte tout cela chez vous. N’oubliez pas, vous concernant, le regard extérieur, c’est nous, pas vous !

Alors, God êtes-vous un esprit spirituel qui s’ignore ou qui souhaite s’ignorer ?

Car enfin et c’est révélateur, on ne se laisse pas appeler God/Dieu lorsqu’on en rejette ses projections terrestres : l’Eglise par exemple et tout ce qui va avec.

Je vous pose la question avec beaucoup de respect et en ayant en toile de fond l’expression qui doit exister :
« S’abreuver c’est finir de se convaincre qu’on avait soif ! ».
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 13h33 : Question indiscrète à God. Intéressant ici de non pas vous...
analyse intéressante ! God me semble suivre le conseil de Boileau :

"athée vous lentement et sans perdre courage,
vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage
polissez le sans cesse et repolissez
ajoutez quelquefois et souvent effacez "
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 13h48 : analyse intéressante ! God me semble suivre le conseil de Boileau&nb...
Conclusion : Hâtez le provisoire, il s’arrêtera certain.
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 09h41 : si les roux souffrent à cause de la mauvaise image de Judas, les choses d...
On peut aussi penser que c’est l’honneur de Judas qui était tâché !
D’où l’expression soulignant une sorte d’infamie… car l’honneur à travers les siècles était quelque chose de plus important encore que l’existence elle-même. Ce qui a donné nombre de duels au soleil !
(Honneur taché, souillé)

@ Chirstian : texte apocryphe auquel tu as fait référence.
La supputation engendre avec l’histoire les fantasmes comme les bricolages. Mais car il y a un mais, rien ne dit non plus qu’il n’y ait pas un début de vérité. Qui sait ?
Mais, et les concertos bran de bourgeois, alors ?? C’est quand même pas de la m ... ???!
réponse à . Jonayla le 13/10/2006 à 14h06 : Mais, et les concertos bran de bourgeois, alors ?? C’est quand m&ecir...
Le bran est la seule chose qui soit commune aux bourgeois, au peuple et à la noblesse...
God était distrait en rédigeant son texte…

tache, et pas tâche (corrigé) ;

infamant, et pas infâmant

esbrenait, et pas esbrénait (TLFi ne le donne qu’en note : ÉBRENER, ÉBERNER, verbe trans.
ÉBRENER, ÉBERNER, verbe trans.
Vieilli. ,,Ôter les matières fécales d’un enfant`` (Ac. 1798-1878). Ébrener un marmot (Lar. 19e-Lar. 20e).
Début de l’objet 1 de la requête (Paragraphe)Prononc. et Orth. : [], (j’)ébrène []. Voyelle de syll. finale du rad. nu demi-longue d’apr. FÉR. Crit. t. 2 1787. Ds Ac. 1694-1878. Éberner [] ds BESCH. 1845, LITTRÉ, DG, Lar. Lang. fr. (partout à titre de var.). Étymol. et Hist. A. 1280 esbrannée (La Clef d’Amors, éd. A. Doutrepont, 1929); 1690 esbrener (FUR.). B. 1784 nos Français sont comme les enfants qui braillent quand on les éberne (BEAUMARCHAIS, Mariage de Figaro, préf.). Dér. de bren, bran*; préf. é-*; dés. -er. B prob. issu de A par métathèse. Bbg. BARB. Misc. 1 1925-28, p. 28)

Wallonie, mais wallonne

Que la langue française est difficile !
réponse à . Rikske le 13/10/2006 à 14h13 : Le bran est la seule chose qui soit commune aux bourgeois, au peuple et à...
Qu’en termes bien choisis ces choses-là sont dites ...
réponse à . Condorcet le 13/10/2006 à 14h27 : God était distrait en rédigeant son texte… tache, et pas t&acir...
"nos Français sont comme les enfants qui braillent quand on les éberne "
Mais alors, que signifie exactement "berner" ) ?
réponse à . Jonayla le 13/10/2006 à 14h06 : Mais, et les concertos bran de bourgeois, alors ?? C’est quand m&ecir...
Le Bran-chu (comme la Ministre du même nom mais la concernant, le tout attaché > Lebranchu) désignait autrefois un mari trompé.

Peut-on en déduire que Bran de Judas voudrait signifier : la tromperie de Judas ?

C’est une approche de gynécologiste, euh non de généalogiste.

@ Rikske : le cocufiage, la cocuferie ou le cocuage est aussi un point commun aux bourgeois, au peuple et à la noblesse.
réponse à . SyntaxTerror le 13/10/2006 à 10h11 : Commentaire d’un nouveau qui découvre cet excellent site : Il...
« Quand quelqu’un réclame indûment quelque chose en disant ’Cha ch’est à mi" ,la réponse est généralement "Ch’brain del’ ruelle, l’étot ati auchi ?" .»



Non mais c’est quoi, ça ? Hein ? c’est du Français, ça ? C’est quoi ça ?
Et dire qu’un certain animateur de télé français (que la pudeur m’empêche de nommer rici) se gausse de l’accent des québécois !

Non mais !!!
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 09h20 : et même cette bonne vierge Marie, qui devait travailler chez Loréal...
« est-ce pour conjurer la malédiction du vendredi 13? »

Eh bien, cette malédiction, je vais finir par y croire : Notre Jean-Pierre Ferland (que vous connaissez sans doute) devait se produire ce soir en mega spectacle d’adieu (eh oui, un V13 !). La date le rendait cependant très nerveux, lui qui est, semble-t-il, super sticieux. Or, il s’avère que Jean-Pierre Ferland, hier, en répétitions, s’est claqué un AVC carabiné ! Stupeur et tristesse... et doute existentiel !
réponse à . Condorcet le 13/10/2006 à 14h27 : God était distrait en rédigeant son texte… tache, et pas t&acir...
Ah ben tiens ! Faut que Condercet il ait du mou à graindre du grain à moudre (ce qui donne du bran, d’ailleurs) pour ressortir des oubliettes.
Et il en a laissé passer une autre, un ’peux’ qui aurait dû être un ’peut’ (mais rapidement corrigée aussi).
Je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai fait exprès pour avoir le plaisir de le lire. Quand même pas. Non, je dois faire mon méat coule pas. Je vais donc réciter quelques ’notre père’ (qui êtes odieux) et ’je vous salue Marie’ avant de corriger tout ça (parce que, n’en déplaise à Yannou, je m’en rappelle encore cause que je suis quand même allé voir du côte des voies de Dieu avant de faire mes choix).
réponse à . borikito le 13/10/2006 à 11h42 : Bonjour et bienvenue Syntax Terror. Et puisque je tiens un Picard j’aimera...
Disons qu’il existe une langue régionale (si cette expression a un sens) avec des particularités locales. Il est certain que dire à un habitant du Nord ou du Pas-de Calais qu’il parle "picard" sera probablement mal perçu. Il préfèrera dire "ch’ti" ou "rouchi".

Tiens, une expression "bien de chez nous" (la traduction française est peu-être sur ce site que je découvre) Djetter chés glain-nes a ch’curé = Guetter (surveiller) les poules (gallinacés) du curé. = Etre au cimetière ou circulent les poules du curé qui habite à côté.
réponse à . Condorcet le 13/10/2006 à 14h27 : God était distrait en rédigeant son texte… tache, et pas t&acir...
God était distrait en rédigeant son texte…
avec Condorcet le français n’est pas châtié... il est puni !
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 14h55 : « Quand quelqu’un réclame indûment quelque chose e...
C’est une région qui a été beaucoup bombardée pendant les dernières guerres. Nous nous excusons Monsieur Bluesundercover.

Syntax-Terror* sera réintroduit dans une machine qui le remettra d’aplomb. C’est que « La Grosse Bertha » et ses copines ont fait quelques dégâts quand même… L’homme (ou la femme) est visiblement terrorisé et recherche sa Sainte Taxe un peu partout.

Quant à votre accent, nous prions tous les jours afin qu’il soit définitivement tué et non accentué. On commence à manquer de bougies…

* Bizutage, désolé.
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 14h55 : « Quand quelqu’un réclame indûment quelque chose e...
Mille excuses, ce n’est pas du Français, c’est une "langue régionale" parlée dans le Nord de notre pays.

Chacun son accent, en quoi l’accent parisien de votre présentateur est-il plus légitime que celui de Québec ou de Dakar ?

Ceci étant, après m’être emmêlé dans les touches d’un clavier québécois (QWERTY avec majuscules accentuées, pour les Français qui ne sauraient pas), j’ai mis un moment à comprendre le sens de : T’as point pesé su’l bon piton.
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 13h33 : Question indiscrète à God. Intéressant ici de non pas vous...
A question longue, réponse presque courte.
Je ne suis pas agnostique mais athée. Foncièrement (même si la taxe foncière, en ce moment, est des plus désagréables). Il est inutile d’espérer trouver en moi une once, même parfaitement dissimulée, de croyance en un être ou quelque chose de supérieur.

Mais comme je suis d’un naturel plutôt tolérant (sauf avec les fumeurs lorsqu’ils empoisonnent ’mon’ atmosphère), je laisse chacun libre d’avoir les croyances qui l’arrangent et lui font du bien, surtout si en plus, ça lui permet d’expliquer notre existence (mais certainement pas nos comportements).

D’autre part, comme ce n’est pas du tout le lieu -je ne fais que répondre à une question-, je m’abstiendrai de dire ce que je pense de l’Eglise, du moins dans ses hautes sphères.

Et le fait de ne pas croire en Dieu n’empêche ni la curiosité, ni l’écoute, ni la sensibilité, ni la tolérance.

Quand à ’God’, c’est de la pure dérision. N’ai-je pas tout pouvoir sur ces lieux - au moins un endroit où ça m’arrive (dis-moi bobonne, t’en a fait quoi du balai ?)  ?
réponse à . SyntaxTerror le 13/10/2006 à 15h26 : Mille excuses, ce n’est pas du Français, c’est une "langue r&...
Oui... bon.... on use, à l’occasion, nous aussi, de quelques régionalismes, c’est pas une raison pour se vexer...
« C’est une région qui a été beaucoup bombardée pendant les dernières guerres »

Hmmmm... dernières guerres ? Irak ? Afganistan ? Serbie ? Corée ? Algérie ? Ah, j’y suis : INDOCHINE !!!!!!
réponse à . God le 13/10/2006 à 15h32 : A question longue, réponse presque courte. Je ne suis pas agnostique mais...
Qui prend un chemin un jour y reviendra car ayant fait le tour de tout.
De l’Alpha à l’Omega, God cheminait…

Merci de votre réponse.

Ps : le balai, c’est pour danser la nuit au clair de lune ?
Je parlais de la Picardie...

C’est bizarre, plus une gazelle en vue. Chirstian, tu pourrais en relâcher quelques unes ?
Question de parité.
réponse à . God le 13/10/2006 à 15h32 : A question longue, réponse presque courte. Je ne suis pas agnostique mais...
@ Yannou : Cet été, j’ai écouté en l’église de Lectoure un concert du Quatuor Ysaÿe qui jouait une oeuvre de Haydn "Les sept dernières paroles du Christ en croix". A chacune de ces paroles, Michel Serres à ajouté un texte "laïque" de sa création. C’est absolument magnifique.
Je suis en général émue lorsque j’écoute une oeuvre (ma préférence va au baroque) dans un lieu sacré. En tout cas, beaucoup plus que dans une salle quelconque (d’ailleurs j’évite).
Et pourtant je suis - profondément et par choix - athée. Et je ne pense pas qu’il y ait contradiction.
@ God : "... et le fait de ne pas croire en Dieu n’empêche ni la curiosité, ni l’écoute, ni la sensibilité, ni la tolérance". Je suis entièrement d’accord ! Heureusement, que ces qualités ne sont pas que l’apanage des gens de foi (quelle qu’elle soit).
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 15h45 : Je parlais de la Picardie... C’est bizarre, plus une gazelle en vue. Chir...
Je connais la Picardie, c’est la DERNIÈRE guerre qui me laissât perplexe...
Bien dit.
Là dessus, excellent week-end à tous les éphélidés, et aussi aux autres, tiens.
« pas croire en Dieu n’empêche ni la curiosité, ni l’écoute, ni la sensibilité, ni la tolérance". Je suis entièrement d’accord ! Heureusement, que ces qualités ne sont pas que l’apanage des gens de foi (quelle qu’elle soit). »

J’ai même remarqué, ô comble de l’absurde, qu’elles ne sont souvent PAS DU TOUT l’apanage des gens de foi ! L’Histoire des religions nous l’apprend tristement.
La religion mène à tout, sauf à Dieu !
réponse à . Jonayla le 13/10/2006 à 15h53 : Bien dit. Là dessus, excellent week-end à tous les éph&eacu...
Après les effets mes rides, voici les effets lidés. Tout ça me fait un effet boeuf.
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 15h43 : Qui prend un chemin un jour y reviendra car ayant fait le tour de tout. De l&rsq...
Ps : le balai, c’est pour danser la nuit au clair de lune ?
By jove ! Je suis découvert !
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 15h51 : Je connais la Picardie, c’est la DERNIÈRE guerre qui me laissâ...
J’évoquais la guerre de 14-18 et celle de 39-45.

Ceci dit, la dernière guerre, c’est toujours la prochaine... hélas.
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 15h53 : « pas croire en Dieu n’empêche ni la curiosité, ni...
"La religion mène à tout, sauf à Dieu !"

Comme vous y allez ! Personnellement j’assume une spiritualité disons « originale », sans beaucoup fréquenter un dogme précis, mais de là à affirmer que la religion mène à tout sauf à Dieu, c’est là blesser pas mal de personnes. Vous savez, des gens biens et bien intentionnés investissent beaucoup dans une quête religieuse, c’est leur choix !
Pourquoi les gifler en disant cela ?

Je veux croire que cela vous aura échappé.
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 16h50 : "La religion mène à tout, sauf à Dieu !" Comme vous y...
Loin de moi l’intention de blesser qui que ce soit !
Je ne parle évidemment pas de la pratique de la religion par les individus. Je suis issu moi-même d’une famille religieuse et les valeurs véhiculées par certaines religions sont tout à fait louables. Malheureusement, l’histoire du monde nous donne à voir que les plus grandes horreurs ont été accomplies au nom de Dieu. Et pas seulement l’histoire antique, mais encore récemment, pour faire mentir le Pape qui disait de l’Islam que c’était une religion violente, des individus ont incendié des églises et seraient allés jusqu’à assassiner une religieuse ! Tout ça afin de faire mentir ces accusations de violence. Avouons que ça n’est pas très logique. Oui, la religion est un outil personnel de croissance. Mais elle est surtout un grand instrument de pouvoir.
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 17h02 : Loin de moi l’intention de blesser qui que ce soit ! Je ne parle &ea...
Bien d’accord avec vous ! Les hommes ne sont que ce qu’ils sont, des hommes utilisant un ou des pouvoirs... au nom de de Dieu.
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 15h45 : Je parlais de la Picardie... C’est bizarre, plus une gazelle en vue. Chir...
C’est bizarre, plus une gazelle en vue. Chirstian, tu pourrais en relâcher quelques unes ? Question de parité.
quelques unes , mais pas trop :
une parité c’est " le rapport d’égalité, de similitude entre deux choses ou deux êtres"
deux parités c’est donc le rapport d’égalité entre 4 êtres,
trois parités : entre 6 êtres etc ...
mais ça ne marche que jusqu’à 9, car avec 10 :
disparité :" absence d’égalité "

donc je garde Louisann !
réponse à . God le 13/10/2006 à 15h32 : A question longue, réponse presque courte. Je ne suis pas agnostique mais...
Et le fait de ne pas croire en Dieu n’empêche ni la curiosité, ni l’écoute, ni la sensibilité, ni la tolérance.
c’est pourquoi ce site est si tolérant, parce que laïc ... et ’séculier’ ...
réponse à . cotentine le 13/10/2006 à 18h06 : Et le fait de ne pas croire en Dieu n’empêche ni la curiosité...
tu ne confondrais pas "laïque" (ou séculier) et "athée" , par hasard ? Ou y aurait-il dans "laïc ... et ’séculier’ " un jeu de mots qui m’échappe ?
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 17h40 : Bien d’accord avec vous ! Les hommes ne sont que ce qu’ils sont...
Les hommes ne sont que ce qu’ils sont, des hommes utilisant un ou des pouvoirs... au nom de de Dieu.
Dans sa conceptualisation de la "technostructure" Kenneth Galbraith a très bien montré que toute organisation (association, entreprise, administration...) se crée pour atteindre un objectif (rendre un service, vendre un produit, propager une idée ...), mais sitôt créée, sa priorité devient : sa propre existence , sa survie et son développement. Comment les Eglises auraient-elles pu échapper à cette règle.

Le Chirstianisme est religion d’amour ...
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 19h36 : Les hommes ne sont que ce qu’ils sont, des hommes utilisant un ou des pou...
"Le Chirstianisme est religion d’amour "...
Nous l’avons bien vu avec Louisann..
Bon, c’est décidé, tu la gardes (77) !
Mais pour le reste, quest-ce qu’on fait ? On organise un loto ?
@tous: bon, et si la dessus, on se buvait une demi-gueuze, voire même une triple de Westmalle, hein ? Pasque les questions qui ont trait à un quelconque, probable, indécis, insubmersible et tintinabulesque dieu quelconque, à part le Nôtre, j’en fais cadeau à cette pauvre humanité. Hips, j’ai dit !

Ô mon bon père Yannou, je n’oublie pas la spiritualité, même si je préfère certains spiritueux. Je vien de relire un polar de Gilbert Sinoué, intitulé "Les silences de dieu". A mettre en rapport avec le ricain et son Da Vinci Code. Sinoué avait déja pensé à l’intrigue.
Amitiés à tous, et Yopla ! Bienvenue à SyntaxTerror, dont je vais savourer d’avance les participations à ce forum !
Pommm pommm pommm pommm...
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 12h38 : des toutous noirs tachés de roux qui font des crottes en forme d’oi...
mieux, pire, ne sont que des mots.
Tu as joué, tu as donc gagné... au moins ma considération! Merci!
réponse à . SyntaxTerror le 13/10/2006 à 15h26 : Mille excuses, ce n’est pas du Français, c’est une "langue r&...
"parisien", "présentateur", "Quebec", "Dakar",mon Dieu (encore Lui), mais c’est bien sûr, tu es démasqué anthony Kavanaghn!!!
par contre, pour le picard, je suis un peu dans le bran...
réponse à . file_au_logis le 13/10/2006 à 20h18 : mieux, pire, ne sont que des mots. Tu as joué, tu as donc gagné......
je n’en attendais pas moins...
mais peut-être plus aussi: du respect total, de la soumission intégrale, du léchage de bottes au sens propre (?), la totale quoi!
M..., suis encore gouré de forum!
Dans la région du Maine, on peut entendre certains manouches prononcer l’expression "Gueule de manche en bren" (orthographe non avérée). Il s’agit d’une insulte de type sobriquet physique associée aussi à "lankou".
Je n’ai pas plus de précisions sur cette expression, l’ayant juste entendue à quelques reprises.
faut pas confondre : "un quart de bran" et "un brancard "
au terme de cette dure journée , si je ne suis toujours pas convaincu par l’origine judaïque du bran, j’aurai quand même découvert sur internet que le sympathique comte Dracula habitait au chateau de Bran.
Le bran Dracula au lieu du bran de Judas : vous ne trouvez pas ce hasard abracada bran ?

oui, bon, c’est de vampire en pire ! vaut mieux que j’aille au pieu...
Indochine ?
Pas sûr : il faut demander à la luuune...  
Je suis tard et n’ai pas pris le temps de tout lire encore, mais si je ne veux pas écrire sur l’expression de demain avec celle de la veille, je voulais signaler que dans la Royale, quand on rencontre du temps de mer...., on disait "on va se faire branler".
Cette expression est une vilaine dérive de cette autre :"se prendre un coup de bran". Maintenant que je sais que le bran peut désigner la matière fécale, je comprends mieux !
Soit en remercié, Ô God !
réponse à . God le 13/10/2006 à 16h14 : Ps : le balai, c’est pour danser la nuit au clair de lune ?By jo...
God serait-il le Joker ?

cette page

Le Joker: ( braque une arme sur Bruce Wayne)
-As tu jamais dansé avec le diable au clair de lune?

Bruce:Quoi?

Le Joker: Je demande toujours ça à mes proies...J’adore le son de cette phrase.
réponse à . lorangoutan le 13/10/2006 à 23h40 : God serait-il le Joker ? cette page Le Joker: ( braque une arme sur Bruce...
Tout bien réfléchi, ce doit être Yannou le Joker puisque c’est lui qui pose la question...
Donc, God découvert (démasqué, autrement dit) doit être Batman!
Mais pourquoi se prend-il pour le professeur Mortimer ?
réponse à . <inconnu> le 13/10/2006 à 22h06 : Dans la région du Maine, on peut entendre certains manouches prononcer l&...
L’Ankou en Bretagne, c’est la mort ! Donc, l’expression que tu cites peut vouloir dire : "Tête de mort" ou quelque chose comme ça.
réponse à . lorangoutan le 13/10/2006 à 23h50 : Tout bien réfléchi, ce doit être Yannou le Joker puisque c&r...
Nous sommes tous le joker de quelqu’un mais si tel est le cas, nous sommes tous aussi potentiellement le traître de quelqu’un et ça rejoint ce que Chirstian a développé, commentaire 80.
Donc, je ne m’associe pas à un joker mais on peut me tirer de sa manche, pourquoi pas.

Journée prolifique.

@ commentaire 85 > Pétula Pétulante envoie droit Filopiquet.
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 19h10 : tu ne confondrais pas "laïque" (ou séculier) et "athée" , pa...
navrée si le sens exact des mots m’échappe ...
pour moi,( ex-instit. laïque), j’étais persuadée que "laïc"signifiait : être "neutre", ne pas donner son avis en la matière et tolérer l’existence de toute les religions ...
quant à ’séculier’, ce n’est qu’une "redondance" qui ajoute une nuance exprimant que ce site est bien de ce siècle ...
pas de jeu de mots particulier, je n’ai pas assez de finesse d’esprit !
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 11h57 : navrée si le sens exact des mots m’échappe ... pour moi,( ex...
Pour plus de précisions, on peut se reporter à cette page...
réponse à . lorangoutan le 14/10/2006 à 14h26 : Pour plus de précisions, on peut se reporter à cette page......
merci de cette précision ... ma foi, je dois avouer que je ne vérifie pas, dans le dico, chaque mot que j’emploie ! je n’ai que ma "bonne foi" !(moi, la" mécréante")
"La bonne foi est une vertu essentiellement laïque, que remplace la foi tout court (GIDE, Journal, 1927, p. 868" ...
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 15h04 : merci de cette précision ... ma foi, je dois avouer que je ne véri...
eh ma Cotentine, je ne cherchais ni à critiquer, ni à donner une leçon : aucun de nous n’a à le faire ici ! J’étais seulement intrigué par ta phrase " parce que laïc ... et ’séculier’ ..." , qui, dans sa forme, me laissait penser à une contrepèterie ou un jeu de mot quelconque ... et j’étais vexé de ne pas le comprendre!
A force de jouer avec les mots (et tu n’es pas la dernière , même si tu prétends ici "ne pas avoir assez de finesse d’esprit" !) on s’y perd parfois. Ceci dit, si tu donnes à "séculier" le sens de "séculaire", même si tu t’en défends, c’est bien jouer avec le mot ...

Ce qui est déstabilisant aujourd’hui -et ce n’est pas l’instit qui va me contredire - c’est l’usage qui est fait maintenant des guillemets doubles, guilllemets simples, italique, sic ... qui n’ont plus le sens que nous leur donnions. Le pire (?) est sans doute l’habitude actuelle de "mettre des guillemets" à l’oral, en faisant le signe "guillemets" afin d’exprimer avec les mains, la nuance que l’on ne sait plus rendre avec du verbal ou paraverbal ! Ca date de quand cette c... ?
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 15h04 : merci de cette précision ... ma foi, je dois avouer que je ne véri...
"La bonne foi est une vertu essentiellement laïque, que remplace la foi tout court" Cotentine (desecndante directe des Vikings donc de pillards)

"La mauvaise foi d’un laïque est un vice que la vertu s’essaie à effacer tout court par un vice de forme".

Pierre-Emmanuel Morel
(&Oelig;uvre et itinéraire d’un paroissien de province > Août 1886 ; Page 1027) 
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 15h04 : merci de cette précision ... ma foi, je dois avouer que je ne véri...
Bonsoir Cotentine ! Ne dis pas "mécréante", c’est un terme qui a été galvaudé par TOUTES les religions du Livre.A ma connaissance, qui est loin d’être celle de Dieu (et de God, alors !) le Bouddhisme est une des croyances qui n’oppose PAS croyants et non croyants. Devra-t-on chercher la paix en dehors de notre civilisation Judéo-Islamo-Chrétienne ? Drôle de débat, peut-être pas l’endroit ici. Bon, hein ? Allez, bises, je sais que tu seras à nouveau sur le pont la première à prendre le quart (12-4, celui que je préférais)
Bonne nuit à tous !
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 22h31 : "La bonne foi est une vertu essentiellement laïque, que remplace la foi tou...
Ben, mon bon père Yannou, les p’tits Bruxellois (et les grands ôssi, zelle !), y savent plus seulement de qui y descendent. Les Vikings, tu dis ?
Des hidalgos ? Des fransqulilons ? Des keïskoppen ? Des Ôstruche-chiens en culotte de peau ? Des z’Hongrois ? Tu vois, on en a vu passer tellement... et on est toujours là, potverdoeme ! Santeï !
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 22h50 : Ben, mon bon père Yannou, les p’tits Bruxellois (et les grands &oci...
Vous êtes une énigme en Europe ! On vous garde quand même.
réponse à . SyntaxTerror le 13/10/2006 à 10h11 : Commentaire d’un nouveau qui découvre cet excellent site : Il...
Je confirme ce sens du mot "brain". Dans ma famille maternelle, issue du Pas de Calais, on utilise l’expression élégante "c’est du brain tout fait" pour désigner les plats pré-machés, du style purée ou compote.
réponse à . <inconnu> le 24/10/2006 à 15h52 : Je confirme ce sens du mot "brain". Dans ma famille maternelle, issue du Pas de ...
Dans ma famille, on écrirais plutôt "brun de Judas" ...
Quand le roux pète : "leurs taches de rousseur infamantes n’étaient que les traces d’une aspersion de la matière fécale issue d’un traître"
réponse à . God le 13/10/2006 à 07h23 : Ça s’dit tu qu’en Wallonnie?Si la question veut bien dire "es...
(mais quand on me les demande, je les traite)
Oui, surtout si elles sont blanches, c’est ça? T’as pas honte?
Une belle irlandaise a des tâches de son… Son amoureux, lui fait la cour en brayant comme un âne… pour avoir du son (tout en lui faisant des yeux de merlan frit…), car la belle est fort désirable…
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 22h50 : Ben, mon bon père Yannou, les p’tits Bruxellois (et les grands &oci...
nota: les vikings, au sens originel du terme, principalement chez les peuples originaires de Norvège, désignait la caste des guerriers… qui n’étaient les plus souvent que de vulgaires pirates allant faire leurs commissions comme de bonnes ménagères ! Avec quelques massacres et quelques viols au passage, certes…
réponse à . psychoreve le 11/11/2010 à 05h19 : Quand le roux pète : "leurs taches de rousseur infamantes n’&e...
et chez le coiffeur, le roux se tond !… 
réponse à . <inconnu> le 11/11/2010 à 08h28 : nota: les vikings, au sens originel du terme, principalement chez les peuples or...
Pas tout à fait. Les "vikings" (de vik = baie) étaient des aventuriers qui sortaient de leurs baies scandinaves ou germaniques pour s’ en aller chercher fortune ailleurs. Ce n’ étaient pas des enfants de choeur, certes mais ils venaient en célibataires, s’ acculturaient facilement, épousaient des filles de la région où ils s’ établissaient, et on n’ entendait généralement plus parler d’ eux. Sauf par les noms des villages normands : Barneville est le domaine de Bjarne, Tourlaville celui de Thor, etc... Bien sûr, il y avait des têtes brûlées dans le lot, et c’ est ce qu’ on retient le plus... Mais rares étaient les pillards qui retournaient chez eux, une fois la razzia faite. Crois-en la "fille de Judas" que je suis peut-être, mais pas Iscariote, ni Is-cairote, ce serait plutôt Is-Alexandrine... (maintenant j’ ai les cheveux gris mais ils furent "auburn" foncé, et je suis couverte de taches de rousseur). Mais du bran de Judas, je n’ avais jamais entendu parler....
réponse à . chirstian le 14/10/2006 à 22h28 : eh ma Cotentine, je ne cherchais ni à critiquer, ni à donner une l...
Le pire (?) est sans doute l’habitude actuelle de "mettre des guillemets" à l’oral, en faisant le signe "guillemets" afin d’exprimer avec les mains, la nuance que l’on ne sait plus rendre avec du verbal ou paraverbal !
C’est vrai que certains préfèrent s’exprimer avec les mains qu’avec leur langue... !
Mais est-ce pour le pire ou pour le meilleur ?
Le mot brèn est toujours utilisé dans la langue occitane.
Il désigne bien le son résultant de la mouture du blé et, loin d’être un produit jetable, il servait à la nourriture du bétail comme complément céréalier.
Voici un extrait d’une gauloiserie qui se racontait pendant les repas mariages.
La grammaire et l’orthographe occitanes sont incertaines mais la traduction est juste à quelques mots près. (bussine = pet).

Nous faü ün palissou de brèn, Il nous faut un panier de son,
Méïlangea dé méïta farino, Mélangé de moitié farine,
E peï, ün cop qué siro plein, Et puis, une fois qu’il sera plein,
Foutrèn chacün uno bussino. On foutra chacun une bussine

Fouro buffa per notré quïü, Il faudra souffler par notre cul
E peï veïrint, à la surtido. Et puis on verra, à la sortie,
Lou caüro faï saüta pu louï Celui qui aura fait sauter le plus loin
Siro patroun dé la partido. Sera patron de la partie.

Villenoel
réponse à . GenteGouyat24 le 11/11/2010 à 10h26 : Le mot brèn est toujours utilisé dans la langue occitane. Il d&eac...
Au prix où sont les céréales, cela devient une distraction onéreuse... Mais j’ ai été ravie de lire ce texte, je trouve que les parlers régionaux sont trop rarement utilisés. Conséquence de l’ école républicaine pour tous, sans doute (nécessaire, bien sûr : il fallait bien que tous les enfants de France puissent se comprendre une fois adultes; bretons, basques ou marseillais) mais lorsqu’ on voit actuellement certains jeunes dont le vocabulaire n’ excède pas cent mots, je regrette qu’ ils n’ aient pas en mémoire une langue plus riche, fut-elle régionale ! Et il semble que le bran, brèn, brain ou même brin soient largement répandus en France et dans certains pays francophones, bien que peu présents dans les conversations courantes. Ici, en Basse-Normandie, les taches de rousseur se disent "pannettes". Toujours l’ idée du pain !
l’automne serait donc la saison du bran de Judas ? La forêt était superbe la semaine dernière,(cette page) mais depuis lundi il pleut, et les feuilles partent à vau l’eau. Jacques, tu vois, je n’ai pas oublié : les feuilles mortes se ramassent à la pelle, les souvenirs et les expressions aussi...
Nouveau venu parmi vous, je découvre cet échange culturel. J’ajoute ma contribution Ch’ti (une de plus) en vous proposant l’expression suivante :
Du brain, ch’est d’l’argint !
... allusion à la fumure utilisée dans une autre culture.
réponse à . chirstian le 11/11/2010 à 10h53 : l’automne serait donc la saison du bran de Judas ? La forêt &ea...
Merci pour cet instant de poésie et de douceur. En automne, le gingko se couvre de pépites d’ or. Il est bien plus beau que durant l’ été (non que j’ oublie les autres arbres...)
Il y a aussi cette céréale qui se nomme All Bran cette page, et qui est justement à base de son de blé
Ce que j’aimerais bien savoir, c’est comment le mot "merde" s’est substitué à celui de bran, ou bren, qui était cependant d’un usage courant. Peut-être comme aujourd’hui le mot "déchets" se substitue à celui d’"ordures", la raison invoquée étant que le déchet peut avoir une seconde vie, sauf à être ultime. Cependant nous savons bien que c’est la même chose. Triée. Pas comme les rats. Mes petites recherches montrent que si le bren est d’origine celte, comme nos Gaulois, son synonyme n’a pas d’origine avérée avant son emploi dans le Roman de Renart au XIIème siècle. L’un comme l’autre était employés comme injure ou juron. Donc, God, la porte des toilettes reste entrouverte à de nouvelles explications.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 11/11/2010 à 11h27 : Il y a aussi cette céréale qui se nomme All Bran cette page, et qu...
Toi, t’as pas tout lu : flagra*t délit ! Va donc lire notre Cotentine là-haut, en _35 ! Vous prenez le même petit déjeuner.

Cela dit, je ne connaissais pas cette expression, mais j’aime bien la rousseur de Jonayla. Les tavelures qui nous poussent par tout le corps l’âge venant seraient bien, à mes yeux, ce maudit bran de Judas ! Quoique le mot "tavelures" ne soit qu’un à peu près, lui aussi, de notre langue métaphorique.
réponse à . mitzi50 le 11/11/2010 à 11h06 : Merci pour cet instant de poésie et de douceur. En automne, le gingko se ...
gingko, une vérification des plus instructive !
Gingko: cette page est une espèce:
Panchronique (ou relicte): cette page
Il y a aussi, Welwitschia mirabilis : cette page
ainsi que Wollemia nobilis: cette page

Merci, cela me permet un intermède cul-turel, je serais moins idiot ce soir en me couchant…;
réponse à . momolala le 11/11/2010 à 11h56 : Ce que j’aimerais bien savoir, c’est comment le mot "merde" s’...
et dire qu’en anglais, brain, désigne le cerveau, cela laisse rêveur, avec libre cours à l’imagination… 
Peut-être ais-je le cerveau lent… il fonctionne mieux quand il vente…! 
réponse à . Jonayla le 13/10/2006 à 08h58 : Bouh-hou-hou, mais qu’est-ce qu’ils ont tous contre les roux ? ...
C’est dévalorisant pour les Écossais et les Irlandais, donc ?
Salutatoutezétous en général et à Inconnu en particulier.
Et la mixité, bordel! :
Braine (sur la Vesle), Braine l’Alleud et le Comte (Hainaut et Brabant, le combat continue)
Poutous.
J’ai dit.
Et la Malibran, hein? Etait-elle rousse, avait-elle des taches de rousseur? Ou était-ce l’effet du mâle y bran?
réponse à . momolala le 11/11/2010 à 12h04 : Toi, t’as pas tout lu : flagra*t délit ! Va donc lire not...
J’avoue ma faute, mais on ne va pas en faire tout un plat de céréales, tout de même Momo.

Mais, au fait, est-ce bien une faute que ne pas tout lire, c’est un peu comme du ni fait ni à faire, d’accord, mais ça laisse l’imagination se développer à chaque nouvelle redif. Ce que j’aime bien faire, c’est de sélectionner les passages les plus croustillants, et bien sûr, j’en loupe un peu !

Tiens, vous me ferez pour la semaine prochaine, une disserte sur ce sujet, pour la peine !
réponse à . <inconnu> le 11/11/2010 à 12h23 : C’est dévalorisant pour les Écossais et les Irlandais, donc&...
Nombre d’ écossais actuels sont descendants d’ irlandais. Avant qu’ ils n’ arrivent, l’ Ecosse était peuplée de pictes (ainsi nommés parce qu’ ils se peignaient le corps, mais je doute qu’ ils aient employé des crayons cosmétiques pour s’ orner le bout du nez de taches de rousseur...).
réponse à . mitzi50 le 11/11/2010 à 10h51 : Au prix où sont les céréales, cela devient une distraction ...
je trouve que les parlers régionaux sont trop rarement utilisés. Conséquence de l’ école républicaine pour tous, sans doute

Pas seulement, car l’évolution s’est faite de très longue date, par étapes et de manière très complexe. Je te recommande, si le sujet t’intéresse, l’excellent Que sais-je de Pierre Guiraud "Patois et dialectes français", dont l’introduction résume déjà très bien cette évolution, et la complexe différenciation entre langue, dialecte et patois (je ne la recopie pas ici, ce serait trop long et hors-sujet).

Et tiens, pour rester dans le sujet du jour : "bran" ne figure pas dans la liste alphabétique qui termine l’opuscule, mais on y découvre "branderie" et "brandevin", tous deux du Nord.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 11/11/2010 à 15h05 : J’avoue ma faute, mais on ne va pas en faire tout un plat de cér&ea...
Tu lis avec une passoire, donc. Mais quoi que tu retiennes, point de bran ; ici, rien n’est à jeter. Enfin, presque...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 11/11/2010 à 15h05 : J’avoue ma faute, mais on ne va pas en faire tout un plat de cér&ea...
sélectionner les passages les plus croustillants
Justement, les céréales, au p’tit déj, je les aime bien croustillantes ! 

@ Gilbiere (115) je dirais même que c’est de l’or ... brun !
Je viens de déposer au pied de tous mes fruitiers et mes rosiers un mélange d’engrais écolo contenant du crottin (des chevaux de ma copine)
réponse à . syanne le 11/11/2010 à 17h24 : je trouve que les parlers régionaux sont trop rarement utilisés. C...
Merci du tuyau, je vais le commander (j’ ai justement une liste de bouquins dont il faut que je m’ occupe). Mais il n’ est besoin que de lire Jakez-Hélias et, dans une moindre mesure, Jean Guéhenno (qui devint inspecteur de l’ Education Nationale - j’ ai même été interrogée par lui lors d’ une inspection, je devais être en troisième) pour se rendre compte que parler breton, à l’ école, n’ était pas admis....
réponse à . momolala le 11/11/2010 à 11h56 : Ce que j’aimerais bien savoir, c’est comment le mot "merde" s’...
Les tavelures qui nous poussent par tout le corps l’âge venant
tavelures est un terme bien élégant pour ce que les dermatos appellent "keratose sénile" ou encore, plus prosaïquement, "crasse du vieillard"

Marco Furio Camillo, lors du sac de Rome par les gaulois, soupira en latin et in-petto "ben on n’est pas dans le brennus, va falloir en chier pour payer la rançon !"
ANAGRAMME
Le jus brandade
l’homme qui trahit Jésus, était roux, ce qui peut expliquer que les roux étaient autrefois mal considérés.
– Pourquoi Oliver est-il l’ange gardien des rouquins ?
– Parce que l’ange Oliver protège les roux.
réponse à . file_au_logis le 11/11/2010 à 07h06 : (mais quand on me les demande, je les traite)Oui, surtout si elles sont blanches...
Tu es intraitable...
Coucou........

Bien dormi ? Vous avez rêvé de moi ?.........
J’décoooooooooooooooooooooonne.....

Bizarrement, alors que ses allusions à la religion, à Dieu au Diable, aux curés, aux papes, aux mécréants, etc ...foisonnent je n’ai trouvé que cette chanson où il fait mention de Judas; et encore est elle quasiment inconnue.....

Bon, ben maintenant caoua........
En Provence les taches de rousseur sont appelées des "pites" par analogie avec les chiures de mouches ainsi nommées.......
J’ai d’ailleurs un ami d’enfance couvert de taches de rousseur et depuis la maternelle nous l’appelons Pite...

Bzzzzzzzzzzzzzzzzz................
réponse à . <inconnu> le 17/08/2013 à 03h50 : l’homme qui trahit Jésus, était roux, ce qui peut expliquer ...
Clap ! clap ! clap !.....Bravo.....
Ah oué.......c’tencor’ moi, j’viens d’me souviendre.

Chez les Cht’is lorsqu’on qu’on veut dire "merde" sans prononcer le mot pour la bienséance, la politesse, devant les enfants ( qui le disent depuis longtemps mais bon c’est-pas-par-moi-qu’ils-l’ont-appris-l’honneur-est-sauf ) au lieu de dire "crotte" on dit "bren !"

C’est pas vrai les Cht’is, z’avez vu ça ?
C’est un Provençal qui vient parler des "estrangers" du Nord......Peuchère !

L’est pas belle la vie ?.........
Bon, allez faut que je vous laisse, justement ce midi je suis invité chez des Cht’is et je suis très heureux d’y être le bienvenu car Enrico il a raison
"Les gens du Nord ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors."
Poï poï poï poï.........

A ce soir et vous z’inquiétez pas pour moi j’ai mon Coyote.......
réponse à . BOUBA le 17/08/2013 à 07h38 : Ah oué.......c’tencor’ moi, j’viens d’me souviend...
Idem en Belgique en écrivant "brin" : T’as encore marché dans un brin ? ou pour envoyer quelqu’un paître : brin !
réponse à . God le 13/10/2006 à 07h23 : Ça s’dit tu qu’en Wallonnie?Si la question veut bien dire "es...
(mais quand on me les demande, je les traite)
Ah, la vache!
réponse à . <inconnu> le 17/08/2013 à 07h52 : Idem en Belgique en écrivant "brin" : T’as encore marché...
Ben mes amis Cht’is que je fréquente sont de Maubeuge alors entre les Français de Maubeuge et les Belges de Erquelinnes, c’est comme les Français de Menton et les Italiens de Vintimille........

Bon là faut vraiment que j’y aille sinon la flamiche aux Maroilles va refroidir......
réponse à . BOUBA le 17/08/2013 à 07h07 : Coucou........ Bien dormi ? Vous avez rêvé de moi ?........
J’décoooooooooooooooooooooonne.....
T’en tiens un brin, quoi... 
réponse à . BOUBA le 17/08/2013 à 08h14 : Ben mes amis Cht’is que je fréquente sont de Maubeuge alors entre l...
Une belle insulte en borain, le patois des mineurs du Borinage connu pour son raffinement : Brin d’vins t’ grougnié = merde dans ton groin.
Comme beaucoup d’amionautes sans doute et comme Sa Divinité elle-même, voici une expression que je ne connaissais* pas. Aussi, à part lire avec intérêt les écrits des voisins du dessus et les commentaires d’aujourd’hui… à part vous parler de la pluie et du beau temps, des années qui passent inexorablement, de l’herbe qui verdoit tandis qu’Anne ne voit rien venir alors qu’elle espère voir la route « poudrier », n’ai rien à faire ici !

À très plus tard...

*Bien que le mot "brin", celui qu’on trouve parfois au fond d’el maronne d’un p’tit quinquin, j’ connos, foi de fille de Ch’ti.
réponse à . <inconnu> le 17/08/2013 à 09h27 : Une belle insulte en borain, le patois des mineurs du Borinage connu pour son ra...
Déjà, en 2010, j’ avais pensé que, ma foi, malgré mes cheveux plus sel que poivre roux, ma tendance aux éphélides reste... Je pense que je vais tenter de faire des recherches généalogiques pour voir si, par hasard, je n’ aurais pas Judas parmi mes ancêtres lointains. Le plus "ancien" des membres de ma famille paternelle, je l’ ai retrouvé dans un acte de donation pour la construction d’ une chapelle aux Ecréhous, ilôts rocheux près de Jersey, l’ acte date de 1203. Son père avait en effet suivi Guillaume le Conquérant, et il y a actuellement fort peu de personnes portant ce patronyme (moins de 600 en tout) qui correspond à une seule famille divisée en trois branches : la bourguignonne, la picarde, et la britannique . Mais je n’ ai encore trahi personne, avoir trente deniers de plus ou de moins ne me préoccupent pas réellement, on peut donc hériter de caractéristiques physiques sans avoir à subir les traîts fâcheux du caractère. Comme sur les douzes tribus d’ Israël on n’ en a retrouvé que deux, où sont passées les autres ? Nous avons peut-être des ancêtres communs ! Je n’ ai en somme que douze siècles à remonter, mais... sans avoir forcément d’ actes notariés pour pouvoir le faire !
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 09h41 : si les roux souffrent à cause de la mauvaise image de Judas, les choses d...
Troisième passage de l’Expression du jour. Pas facile d’éviter les redites.

La version que tu exposes a été développée par certains exégètes religieux. Elle est vraisemblable, même si elle contredit la version officielle de la vie de Jésus établie par le concile de Nicée en 325.

L’évangile de Judas est un évangile apocryphe, mot qui dérive du grec et signifie caché. Le sens du mot apocryphe
a été déformé car on a est passé de caché à celui de caché parce qu’il n’est pas conforme à la vérité officielle et donc puisqu’il n’est pas vrai il doit être écarté.

Il existe bien d’autres textes apocryphes dont on peut trouver le texte sur le net qui ne sont pas du tout écartés par ceux que l’histoire des religions intéresse.

Chacun remarquera que j’ai mis un soin particulier à utilser l’italique pour ne pas abuser des guillemets, usage dénoncé au # 98 
réponse à . charmagnac le 17/08/2013 à 10h52 : Troisième passage de l’Expression du jour. Pas facile d’&eacu...
A la relecture des voisins du dessus qui sont devenus pour beaucoup des inconnus j’ai du mal à suivre. Quand inconnu répond à inconnu faut faire une enquête pour savoir qui qui cause !
Je me demande pourquoi, à partir du moment où les contributions restent, les désabonnés deviennent-ils "inconnus" ? Vengeance de Sa Divinité ? ça m’étonne de lui.
Il y a certainement une bonne raison, mais laquelle ? J’imagine dans quelques années une rediffusion où il n’y aurait que des inconnus... 
L’évangile de Judas est un évangile apocryphe, mot qui dérive du grec et signifie caché
Nos inconnus font donc des contributions apocryphes. :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 17/08/2013 à 11h10 : A la relecture des voisins du dessus qui sont devenus pour beaucoup des inconnus...
apocryphe, mot qui dérive du grec et signifie caché
Nos inconnus font donc des contributions apocryphes
Je dirais plutôt : nos anciens abonnés apocryphes font donc des contributions parfaitement lisibles.
Comme toi, je regrette cette pratique Godesque de transformation des anciens en "inconnus". D’autant plus que les intéressés n’apparaissaient que sous des pseudos.
-

Les roux étaient déjà discriminés dans l’Egypte ancienne. Il est plus vraisemblable qu’on a fait de Judas un roux parce que c’était un traître.
De la même façon, autrefois on le représentait vêtu de jeune, couleur
des traîtres !
réponse à . mickeylange le 17/08/2013 à 11h10 : A la relecture des voisins du dessus qui sont devenus pour beaucoup des inconnus...
Bien vu. Je partage tes interrogtions sur les inconnus. Pas facile de savoir qui répond à qui.

J’ai il y a quelque temps émis l’idée que les commentaires antérieurs pourraient ne plus apparaître systématiquement mais être consultés à part sur demande de ceux qui le souhaiteraient. On pourrait aussi aujourd’hui reprendre un commentaire passé sur lequel on aimerait rebondir. Et les doublons auraient le charme de la nouveauté.

Mais God qui peut tout sur Expressio (mâtin ! quel site !) fera ou ne fera pas selon ce qu’il voudra ou ne voudra pas 
Est-ce que jouer du biniou c’est bignoler ? Dans ce cas quand le roux joue du biniou le roux bignole. 
Les céréales ne sont pas aussi bonnes pour la santé ue les lobbies de vente de cornflakes et assimilés s’efforcent de nous le faire croire depuis des années; alors pourquoi se forcer à manger du bren/brin/brun (les vrais Chti ne discriminent pas les 2 derniers sons) cette page all bran=brin total; on a l’impression d’ingurgiter de la sciure!!! Rien à voir avec nos petits pains aux raison, au chocolat, croissants, ni même au bon petit dej anglais; revenons-en au plaisir et arrêtons de nous rendre malheureux avec de la nourriture pour bestiaux (et même eux la refuseraient)
Chic ! Un nouveau !
Roux ou pas, tu es le bienvenu.
réponse à . deLassus le 17/08/2013 à 15h03 : Chic ! Un nouveau ! Roux ou pas, tu es le bienvenu....
La patrie des roux, disait l’amiral c’est Roupéroux-le-coquet.
Il y en a qui choisissent d’être roux.

cette page
Le "jaune" est un surnom péjoratif donné à un travailleur qui refuse de participer à une action revendicative. Mais la couleur n’ a finalement que peu à voir avec sa traîtrise... En effet, une organisation avait vu le jour, notamment à Montceau les mines et au Creusot, en vue de lutter contre les syndicats ouvriers, aux environs de 1900. Elle avait pris pour emblèmes un gland et un genêt, ce dernier fleurissait autrefois le mât des navires corsaires (et non pirates...). Or la fleur du genêt est jaune ! Et voilà comment une couleur est devenue l’ emblême de la traîtrise. Rien à voir, donc, avec Judas...
réponse à . mitzi50 le 17/08/2013 à 16h03 : Le "jaune" est un surnom péjoratif donné à un travailleur q...
Je savais que le surnom de jaune était appilqué aux ouvriers non grévistes, mais wiki a ravivé mes souvenirs en plus complet.

cette page
réponse à . mitzi50 le 17/08/2013 à 16h03 : Le "jaune" est un surnom péjoratif donné à un travailleur q...
Lesquels pirates (et non corsaires) de la mer de chine, quand ils abordaient un navire, ne s’embarrassaient pas avec les moines bouddhistes, tout de jaune vêtus. Ils les rejetaient benoîtement à la mer et inscrivaient dans le journal de bord "coulé un b(r)onze".
Quelques sujets d’études scatologiques:
Aller arroser les plantes
Aller changer l’eau du bocal
Aller changer mon poisson d’eau
Aller couler un bronze
Aller démouler un cake
Aller déposer le bilan
Aller déposer un colis (à la poste)
Aller évacuer le trop plein
Aller faire pisser le gosse
Allez faire pisser LINE.....(parce que Line est branlable !)
Aller faire pleurer le colosse
Aller faire ses commissions
La petite commission ou la grosse commission
Aller garnir l’arrière des arbres
Aller là où les rois vont à pied
Aller là où personne ne peut aller à ma place
Aller pisser un bock
Aller pousser... une chansonnette
Aller recycler le dîner
Aller satisfaire un besoin naturel
Allez se la secouer sur la porcelaine !
Aller se séparer du meilleur de soi même
Aller téléphoner au pape
Il faut que j’y aille, j’ai le cigare au bord des lèvres
Je vous laisse cinq minutes, il faut que j’aille pleuvoir !
Déposer les petits à la piscine
Faire péter le bouchon
J’ai la taupe qui bourre
J’ai la taupe au guichet

Le chef de cabinet
réponse à . mickeylange le 17/08/2013 à 11h10 : A la relecture des voisins du dessus qui sont devenus pour beaucoup des inconnus...
Certes… mais sont devenus « inconnus » ceux qui ont souhaité se désabonner, quitter le paradis, fâchés* ou non. God leur a rendu leur passeport. Rien de plus normal.

Quant à la relecture [Qui répond à qui ?], il y a toujours les numéros des contrib. Alors...
*On m’a raconté le coup de sang d’un certain Quasimodo ... 
réponse à . ergosum le 17/08/2013 à 18h25 : Quelques sujets d’études scatologiques: Aller arroser les plant...
Et aussi : changer l’eau des patates et l’inoubliable y a les dents du fond qui baignent
réponse à . DiwanC le 17/08/2013 à 19h02 : Certes… mais sont devenus « inconnus » ceux qui ont souhait&eacu...
Rien de plus normal.
Quant à la relecture [Qui répond à qui ?], il y a toujours les numéros des contrib. Alors...
Je reconnais bien là ton côté Judasse (c’est le féminin de Judas)
Elles ont bon goût les bottes de Sa Divinité ?
réponse à . charmagnac le 17/08/2013 à 16h52 : Je savais que le surnom de jaune était appilqué aux ouvriers non g...
Merci pour le lien, je n’ avais pas pensé à consulter Wiki (qui, par contre, a oublié de décrire l’ emblème !). Cela m’ aura permis de connaître le nom du principal artisan de ces syndicats "anti-ouvriers", et, du coup, de voir à quoi se référait la devise de l’ état français pétainiste...
réponse à . mickeylange le 17/08/2013 à 20h06 : Rien de plus normal. Quant à la relecture [Qui répond à qu...
Je donnais un avis, et pis c’est tout !
réponse à . charmagnac le 17/08/2013 à 13h57 : Bien vu. Je partage tes interrogtions sur les inconnus. Pas facile de savoir qui...
Se serait l’occasion d’attribuer une fonction au quatrième bouton (celui qui représente un crayon afin de le distinguer du troisième qui représente un attache-trombone). 
– Pourquoi les pigeons roux ne nagent-ils pas ?
– Parce que les pigeons roux coulent.
J'aurais bien voulu vous trouver l'histoire d'une belle aux cheveux de feu qui aurait mis not' Georges en courroux... mais rien en magasin en ce qui me concerne. Bouba n'aura pas de peine à trouver mieux que mon "rien"...
Si vous craignez pour vos frisettes, mettez vite un bonnet parce que ça va un peu tirer.
V'là : qui dit "bran de Judas" dit Judas. Et qui Judas dit "trahison"... que l'on peut accomplir ou à laquelle on peut résister, tel Le petit joueur de flûteau.

Il faudrait à ma grande âme
Tous les saints de Notre-Dame
Avec un évêque à la clé
Mon la se mettrait à gonfler
On dirait par tout le pays
Le joueur de flûte a trahi


Une des plus belles chansons du roi Georges. Elle a des airs de complainte qui fait que – quand elle est finie – on a envie qu'elle recommence. Écoutez... en feuilletant le livre d'images.

réponse à . DiwanC le 17/02/2016 à 04h00 : J'aurais bien voulu vous trouver l'histoire d'une belle aux cheveux de feu qui a...
Ah ben non pas mieux que ton "rien" juste deux fois rien....
Dur,dur cette semaine..

Juste une anecdote pas bien vieille puisqu'elle date d'hier. Je roulais sur une zone à 70 et tu sais ce que c'est....70.....75.....73.....76....75....etc..tu joues pas au chauffard mais les Judas du racket étatisé veillent.....
Soudain mon Coyote qui sommeillait sort de sa torpeur, dresse l'oreille et se met à gémir la truffe frémissante.....
Je lève le pied et me cale à 70..... À ce moment un quidam me double et 500 m plus loin les archers du Roy en embuscade lui ordonnent l'arrêt....
Merci Coyote.....

Juste avant de partir....Sarko mis en examen, Juppé lui Twitte "ses amitiés".....en parlant de Judas....

Bon allez, je mets le café en route et je m'en vais....
Jesus regarda fixement Judas:
- Judas t'as des...taches de rousseur...
- Judas Thaddée ? non,maître, moi c'est l'Iscariote !
ANAGRAMME
Brandade Jules
réponse à . joseta le 17/02/2016 à 07h54 : Jesus regarda fixement Judas: - Judas t'as des...taches de rousseur... - Judas T...
Voici la version originelle :
Jésus regarda louchement Judas : Judas, Iscariote taches de rousseur.
réponse à . Mintaka le 17/02/2016 à 08h12 : Voici la version originelle : Jésus regarda louchement Judas : ...
C'est mauvais ! Remboursez !
À la cuisine du couvent
- Vous avez fait fondre du beurre avec de la farine, hein ?
- comment vous savez ?
- vous avez des taches de roux, soeur...
- des taches de rousseur ? moi ?
racisme antiroux et antisemite.
Non merci.
Rediffusion
- Judas a fondé un club de fans, toutes des filles, pour égayer son bistrot sans alcool...
- un bar sans alcool ? et comment s'appelle ce club ?
- le Judas nanas !
Au musée de l'Aéronautique Navale
Le petit Gilles: - C'est quoi, ça, papa ?
le père: - un anémomètre...
- à quoi ça sert ?
- à lire les vents Gilles...
- à lire l'évangile ???
"Le mythe de Gecko prend place dans le cycle de Déméter/Cérès, lorsque celle-ci recherche sa fille Perséphone enlevée par Hadès.

Déméter, sous l'apparence humaine d'une vieille femme, parcourt le monde entier pour retrouver Perséphone. Elle s'arrête à Éleusis, où elle demande l'hospitalité à une famille. Cette dernière la reçoit aimablement.

Mais lors du repas du soir, Déméter, épuisée et mangeant goulûment son repas, fait rire le petit garçon de la famille qui l'hébergeait. Il faut croire que la vision de cette femme éreintée se précipitant sur la nourriture fit se moquer l'enfant.

La déesse, offusquée, jette son repas au visage de l'enfant et le transforme en lézard" (en fait, en gecko, et Déméter et ce mythe figure déjà dans la mythologie grecque : "Dans la mythologie grecque, Déméter est la déesse de l'agriculture et des moissons" ). https://fr.wikipedia.org/wiki/Gecko_(mythe_latin)

Encore une vision négative d'un roux
Mais on peut noter que les chats roux sont très appréciés.
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 13h01 : t’auras pas de bran chage de mémoire, Judas finit branché ...
de mémoire, Judas finit branché , non ?
Oui ... et non !
Il y a deux versions.
D'après Matthieu 27:3–8, pris de remords, il se pend, d'après Actes 1:18–19, il fait une mauvaise chute dans un champ.
Béni soit Bran ici
Ou alors nous parlons de la ville dont les habitants sont des branleuses et des branleurs ?
Ou bien cette chienne chef de meute en Irlande je crois...
Bon, c''est le branle bas ... de combat ? je sais pas.
.... Et si en plus le roux est gaucher !!!
réponse à . joseta le 17/02/2016 à 09h17 : Au musée de l'Aéronautique Navale Le petit Gilles: - C'e...
Il y a les années bissextiles et les années momètres, celles où le vent a beaucoup soufflé.
LE JEU DU BAL DES VOYELLES (2)
En regardant bien et en changeant les voyelles correspondantes, vous devrez trouver le nom des 12 apôtres .

Jadis excellent travailleur, un malheureux accident l'avait laissé sur le sable, et avec une paye misérable...cependant, tout le village l'aimait bien...et l'aidait dans sa misère.
- Tiens, te voilà ? T'as quitté ton taudis ? Je ne t'ai pas vu de la journée, mais tu tombes pile !
T'as mangé ?
- Non, je suis à jeun...j'ai dépensé l'argent que tu avais recueilli pour moi, en draps...
- Ma moitié a cuisiné du saumon et comme il y en avait trop, j'eus qu'à prendre un
morceau pour toi...je l'ai laissé au bar de ton copain, derrière une vitre qui fait loupe, pour que tu le vois plus grand... hi,hi,hi...
- Au bar, tu l'as mis ? T'as mis un dessert avec? J'ai faim, tu sais...
- Poires, ça te va ?
Vous êtes tous très gentils...J'ai du mal à me déplacer, je suis indigent
mais votre bon coeur fait que je me sente heureux !
réponse à . joseta le 17/02/2016 à 09h58 : LE JEU DU BAL DES VOYELLES (2) En regardant bien et en changeant les voyelles ...
En principe, j'aurais dû trouver deux Jacques (un fils de Zébédée et un fils d'Alphée) ...
Pour faire bon poids (et deux mesures), comme Jude (Hey, Jude) est aussi appelé Thaddée, je t'ai mis les deux ...
Il me semble qu'en gallo,on appelle un café au lait ou une soupe de pain trempé une br année.
réponse à . SyntaxTerror le 17/02/2016 à 10h58 : En principe, j'aurais dû trouver deux Jacques (un fils de Zéb&...
Moi, je ne m'y retrouve pas, il n'y a pas deux listes de disciples identiques. Tous des vendus !
réponse à . BOUBA le 17/08/2013 à 07h28 : En Provence les taches de rousseur sont appelées des "pites" par analogie...
J'avais une amie au lycée qui disait que j'avais des "picoulis".
Jamais entendu ça ailleurs.
Sais pas d'où elle était.
Je savais pas pour les taches de rousseur. Si on a sur les mains des taches de rousseur un peu étendues on les nomme des fleurs de cimetières... charmant non ?
réponse à . gonalzako le 17/02/2016 à 11h28 : J'avais une amie au lycée qui disait que j'avais des "pico...
A cause le l'acteur peut-être que tu lui ressemble...
réponse à . Mintaka le 17/02/2016 à 11h27 : Moi, je ne m'y retrouve pas, il n'y a pas deux listes de disciples ide...
Yes Sir, grâce aux fonctions de surlignage et de recherche cette fois-ci. Et dire qu’il se trouve des esprits chagrins pour penser que Dieu n'existe pas. Je cours me reconvertir !
Peut-être que Vivaldi serait pas content !
réponse à . SyntaxTerror le 17/02/2016 à 10h58 : En principe, j'aurais dû trouver deux Jacques (un fils de Zéb&...
Excuse-moi, j'étais allé acheter le journal et je viens de rentrer.
Mintaka a raison, il y a plusieurs listes d'apôtres, mais il est vrai que moi, j'ai commis l'erreur (une de plus) de ne pas donner davantage de précisions: en fait, j'ai dù prendre celle de Matthieu, mais pour ne pas répéter 'Jacques' et faire le compte des disciples, j'ai ajouté 'Paul' (Paul de Tarse), considéré comme le treizième apôtre (l'apôtre des gentils).
Je m'excuse. Mon information était insuffisante.
réponse à . joseta le 17/02/2016 à 12h00 : Excuse-moi, j'étais allé acheter le journal et je viens de re...
Remboursez, et en ngultrums, pas en ouguiyas comme la dernière fois !
réponse à . Mintaka le 17/02/2016 à 12h07 : Remboursez, et en ngultrums, pas en ouguiyas comme la dernière fois ...
Utiliser le surlignage, c'est de la triche ! 
Chouette, une querelle théologique !
Il existe trois listes : Luc 6, Marc 3 et Matthieu 10. Mc et Mt ont une liste semblable (Désolé, Mintaka), où Jude s'appelle Thaddée.
Pour moi, le treizième c'est Matthias, élu en remplacement de Judas (Actes chapitre 1) ...
Alors, à quoi ça sert que Ducros joseta il se décarcasse ?
Admirons avec quelle constance certains lui mettent des bâtons dans les roues en même temps que des peaux de bananes sous les semelles tout en prétendant que Dieu a inventé le surligneur.
Bon, j'ai ajouté Paul, ... pile poil.
Tiens, j'en profite pour ajouter que ce n'est ni Samsung ni Apple qui a inventé la tablette, mais Moïse !
réponse à . SyntaxTerror le 17/02/2016 à 12h22 : Alors, à quoi ça sert que Ducros joseta il se décarcasse&nb...
Merci de ta compréhension, qui n'est, hélas, pas le cas de tout le monde... 
réponse à . SyntaxTerror le 17/02/2016 à 12h22 : Alors, à quoi ça sert que Ducros joseta il se décarcasse&nb...
♫ Thaddée Roussel a trois maisons
Jude Raisin lui n'en a point ♫

réponse à . SyntaxTerror le 17/02/2016 à 12h22 : Alors, à quoi ça sert que Ducros joseta il se décarcasse&nb...
Bon, j'ai ajouté Paul, ... pile poil.
Si je comprends bien, Paul épile ses poils ?
Juda était roux ! Vous avez des photos d'époque, des témoignages dignes de foi ? Et c'est parti ! Il était grand, petit, moyen ? etc etc. J'attends vos source.
réponse à . le gone le 17/02/2016 à 12h50 : Juda était roux ! Vous avez des photos d'époque, des té...
Ajoutons qu'il était petit, bossu et boiteux (et gaucher comme le suggère Mourguette en 182).
Avec un tel physique de traitre, Jésus aurait dû se méfier.
réponse à . gonalzako le 17/02/2016 à 11h28 : J'avais une amie au lycée qui disait que j'avais des "pico...
des "picoulis"
Peut-être est-ce que ça vient de piquer ou piqueter ?
Vaut-il mieux avoir le physique du comédien Michel Piccoli ou celui de l'écrivain Daniel Picouly ?
réponse à . joseta le 17/02/2016 à 09h58 : LE JEU DU BAL DES VOYELLES (2) En regardant bien et en changeant les voyelles ...
Question voyelles, le Coran ayant été plus ou moins dicté en arabe par Allah, je présume (mais je peux toujours me tromper) que les sons des voyelles y étaient à l'oral. À l'écrit plus de voyelles. Avec le passage du temps les fidèles commençaient eux-mêmes à changer le sens des mots en interposant des voyelles de leur choix. Mais cette situation s'est arrangée depuis...mirobolant, non ?
À la nana qu'il voulait emballer et qui était couverte de bran de Judas*, un zig demanda «si elle avait bronzé à travers une passoire ?»... Sa cour tourna court. 

* Que j'avois jamais entendu ça jusqu'au jour d'aujourd'hui ! 
réponse à . joseta le 17/02/2016 à 09h58 : LE JEU DU BAL DES VOYELLES (2) En regardant bien et en changeant les voyelles ...
Et mon deuxième Jacques se cache ! 

À moins qu'il ne faille prendre Paul à sa place ? Mais il n'était pas de l'équipe des 12...* 

En revanche j'ai deux Judas et j'ai aussi Thaddée(beaux yeux tu sais), ça me fait trop de monde ! 


* Que faisait le 12ème quand ils jouaient au foot ? 
réponse à . SyntaxTerror le 17/02/2016 à 13h47 : Ajoutons qu'il était petit, bossu et boiteux (et gaucher comme le sugg&eg...
Paraît qu'il bégayait et qu'il était également atteint d'un strabisme convergeant assez prononcé... Avec une allergie très forte : la proximité des oliviers le faisait tousser et lui piquait les yeux.
Bien que très patient, ces continuelles réunions au Jardin lui devinrent insupportables. Alors... forcément... il fit en sorte que cela cesse.
L'histoire des trente deniers est pure imagination d'un journaliste de l'époque. Le scandale financier était déjà très porteur.

réponse à . DiwanC le 17/02/2016 à 16h30 : Paraît qu'il bégayait et qu'il était également attein...
D'accord, d'accord je savais bien que je risquai de me faire charrier ! Mais bon, c'est mieux qu'un silence outragé !
réponse à . lalibellule1946 le 17/02/2016 à 15h45 : Question voyelles, le Coran ayant été plus ou moins dicté e...
À l'écrit plus de voyelles
Ça c'était pour les hommes, les femmes, il fallait qu'elles les voyent, elles...  
Les 12 apôtres... inédits ?
'Apôtre' bon coeur m'sieur dames...
1) JUDAS----------> JADIS
2) THADDÉE-----> TAUDIS
3) PAUL------------> PILE
4) JEAN------------> JEUN
5) ANDRÉ---------> EN DRAPS
6) MATTHIEU----> MOITIÉ
7) SIMON----------> SAUMON
8) JACQUES-------> J'EUS QU'...
9) PHILIPPE-------> FAIT LOUPE
10) BARTHÉLEMY--> BAR TU L'AS MIS ?
11) THOMAS-------> T'AS MIS
12) PIERRE---------> POIRES
Voilà !
Waouh ça y est je crois que j'ai débusqué le Jacques qui voulait se faire, ce méchant garçon jouait avec un pseudo si j'en crois Luc ! 
réponse à . Ratanak le 17/02/2016 à 16h40 : Waouh ça y est je crois que j'ai débusqué le Jacques q...
Vieille expression là aussi ! pas souvent entendue... je croyais que c'était régional. Je sais pas pourquoi.
réponse à . joseta le 17/02/2016 à 16h40 : Les 12 apôtres... inédits ? 'Apôtre' bon coeur m'sieur d...
Ben voilà, on les as tous !

Mais Paul n'est pas un apôtre. 

Pourtant tu en as bien mis 12 dans ton jeu. D'après saint Wiki citant saint Luc :
(Lc 6:12-16)
......
Juda de Jacques,
......

ce JUDA (j'ai du) fait le 12ème en évitant de faire appel à ce misogyne de Paul (en tout assez déplaisant je trouve).

Bravo et merci pour ton "nouveau" jeu Joseta ! 
réponse à . Ratanak le 17/02/2016 à 16h48 : Ben voilà, on les as tous ! Mais Paul n'est pas un apôtre.&nb...
Ça c'est du travail en équipe !
Moi, je fais le jeu, et vous, vous le perfectionnez !  
- Allô ? frère Tuck...t'es au logis ?
- oui...je prends un thé au logis... et je lis un peu...
- et que lis-tu ?
- théologie...
- j'aurais dû m'en douter !
- J'avais une carie et je suis passé voir Lise,ma dentiste...
- et tu as confiance en elle ?
- bien sùr ! pourquoi ?
- parce que Lise caries ôte...
Un petit tour chez M'sieur Rey pour ceux que ça intéresse... s'il y en a !

Bran : il fut d'abord brent (1210) puis devint bran issu du latin populaire brennus → son.
Not' God raconte quasi la même histoire.

Mais ensuite, M'sieur Rey n'est sûr de rien ! L'origine de ce mot est obscure, dit-il. Et nous v'là partis dans le préroman, les langues celtiques irlandais, gaélique (bran), breton (brenn)], avec peut-être un emprunt au français, voire à l'anglais (bran) qui aurait fauché ça à l'ancien français. Bref, c'est le bazar !
Lorsque le bran devient la partie grossière du son, il prend également le sens péjoratif de "boue, lie" et aussi d'excrément (1306). "Le mot est sorti d'usage sauf dans quelques usages régionaux", ajoute M'sieur Rey.

Me souviens avoir entendu du côté de Maubeuge : "Ça sent le brain !". J'eus besoin d'une explication. Euh... ça, M'sieur Rey ne le dit pas.

L'adjectif brenneux, euse avec le sens de "souillé de matière fécale" donne au figuré "mauvais, laid"... comme Judas ! 
réponse à . DiwanC le 17/02/2016 à 17h35 : Un petit tour chez M'sieur Rey pour ceux que ça intéresse... s'il ...
Me souviens avoir entendu du côté de Maubeuge : "Ça sent le brain !". J'eus besoin d'une explication.
Exemple à mon #140. Mais ce brin-là ne sent pas le brin de muguet. 
réponse à . Mintaka le 17/02/2016 à 18h44 : Me souviens avoir entendu du côté de Maubeuge : "Ç...
En patois :
"Brin d'vins t' gueule" (merde dans ta gueule) est une insulte grave.
"Brin d'vins t' grougnié" (merde dans ton groin) en est l'amélioration.
réponse à . le gone le 17/02/2016 à 12h50 : Juda était roux ! Vous avez des photos d'époque, des té...
À cette époque, les photos étaient sépia (et mets des s là où il faut)  ! 
réponse à . DiwanC le 17/02/2016 à 17h35 : Un petit tour chez M'sieur Rey pour ceux que ça intéresse... s'il ...
Personnellement, tes balades avec M'sieur Rey me plaisent bien, j'espère que tu continueras à en faire. 

il fut d'abord le brent
Et le brent est une variété de pétrole brut ; et le pétrole brut, c'est plutôt sale. Bon d'accord, l'étymologie est toute différente. La prononciation aussi peut-être, mais on manquait quelque peu de magnétophones au moyen-âge pour en être certain... 
réponse à . Mintaka le 17/02/2016 à 18h44 : Me souviens avoir entendu du côté de Maubeuge : "Ç...
J'avoue : je n'ai pas lu les voisins du dessus C'est rare mais ce matin, ce fut...

réponse à . Ratanak le 17/02/2016 à 16h48 : Ben voilà, on les as tous ! Mais Paul n'est pas un apôtre.&nb...
On a l'air d'accord (voir mon 196), c'est Luc qui appelle Thaddée Jude ou Juda, permettant la confusion avec Judas l'iscariote. Jude et Simon le zélote semblent être les frères de Jésus (pour l'église catholique, ses cousins). Deux Judas et deux Simon dans un groupe de douze, on comprend leur changement de nom.
réponse à . Ratanak le 17/02/2016 à 19h04 : Personnellement, tes balades avec M'sieur Rey me plaisent bien, j'espère ...
l'étymologie est toute différente
Il me semble me souvenir que c'est Shell qui donnait des noms d'oiseaux à ses forages en mer du Nord, en l’occurrence, la Bernache Cravant.
réponse à . DiwanC le 17/02/2016 à 17h35 : Un petit tour chez M'sieur Rey pour ceux que ça intéresse... s'il ...
... pareil que Ratanak.
Monsieur Rey vaut bien plus que 30 deniers !
réponse à . ipels le 17/02/2016 à 20h07 : ... pareil que Ratanak. Monsieur Rey vaut bien plus que 30 deniers !...
Son Dictionnaire Historique de la Langue Française est un joyau !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le bran de Judas » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?