Le tonneau des Danaïdes - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Le tonneau des Danaïdes

Une tâche sans fin, un travail à recommencer sans cesse.
Un compte en banque constamment vidé de son contenu par quelqu'un de très dépensier.

Origine

Non, les Danaïdes n'étaient pas des pochardes, toujours promptes à aller s'abreuver au tonneau de vin placé à proximité !

L'histoire à l'origine de l'expression se passe dans la mythologie grecque aux environs de ce qui est aujourd'hui l'Égypte et la Libye. Nous avons là deux frères, Égyptos et Danaos. Le premier a eu cinquante garçons, le second cinquante filles[1].
À la suite d'une querelle avec son frangin, Danaos fuit avec sa nombreuse progéniture en Argolide, située en Grèce dans la péninsule du Péloponnèse.

Une fois arrivés, ils sont rejoint par les fils d'Égyptos, donc les cousins des filles de Danaos, les Danaïdes, qui sont demandées en mariage par les garçons.
Le père des demoiselles n'est pas favorable à ces unions, mais il fait semblant d'accepter et demande à chacune de ses filles de tuer son époux lors de la nuit de noces.

Toutes acceptent, sauf Hypermnestre mariée à Lyncée qui, plus tard, se chargera de trucider son beau-père et ses quarante-neuf cousines entretemps remariées.
Compte tenu de leur méfait, ces dames ne pouvaient qu'être envoyées en enfer.

Et c'est dans ce charmant lieu de villégiature que, en guise de punition, on leur confia la mission (qu'elles ont dû obligatoirement accepter) de remplir sans fin un tonneau au fond percé.

Cette expression est apparue au XVIIIe siècle.
Si son premier sens est évident, compte tenu de la fin de l'histoire, le deuxième est à comparer à la dénomination de "panier percé" qu'on affecte à une personne trop dépensière qui, comme pour les Danaïdes qui n'arrivent jamais à remplir leur tonneau, ne peut jamais combler son panier avec ce qu'elle achète et passe donc son temps à dépenser sans compter.

Ce genre de tâche inutile et interminable peut se comparer au rocher de Sisyphe (ou au vidage du puits de dérive, pour ceux qui ont pratiqué le dériveur). Mais c'est une autre histoire...

[1] Eh oui, vous savez ce que c'est ! On espère toujours avoir un enfant de l'autre sexe, alors on ressort le mode d'emploi et on remet le couvert. Mais de nos jours, on accepte la fatalité bien avant d'atteindre les cinquante enfants.

Exemple

« Alors face à cela, l'État, les collectivités territoriales dépensent des budgets de plus en plus importants, et malheureusement, c'est un peu le tonneau des Danaïdes. »
Jacques Froget - Pauvreté et politique - 1994

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le tonneau des Danaïdes » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Danemarkda fylde Danaidernes karremplir le tonneau des Danaïdes
Allemagnede Ein Fass ohne BodenUn tonneau sans fond
Allemagnede das Danaidenfaßle tonneau des Danaïdes
États-Unisen The stone of Sisyphusle rocher de Sisyphe
Espagnees El cuento de nunca acabarLe conte de n'en plus finir
Espagne (Catalogne)es El cubell de les Danaidesle tonneau des Danaïdes
Espagnees Un saco sin fondoUn sac sans fond
Espagnees El tonel de las Danaidesle tonneau des Danaïdes
Espagnees un pozo sin fondoun puits sans fond
Espagnees un pozo sin fondoun puits sans fond
Espagnees Un pozo sin fondoUn puits sans fond
Grècegr Ο πίθος των Δαναδων le tonneau des Danaïdes
Italie (Ombrie)it Il pozzo di San PatrizioLe puits de Saint Patrick
Italieit Un pozzo senza fondoUn puits sans fond
Italieit È una cosa che non finisce piùC'est une chose qui ne finit plus
Belgique (Flandre)nl een bodemloos vatun tonneau sans fond
Pays-Basnl Een bodemloze putUn puits sans fond
Belgique (Flandre)nl het vat der Danaïdenle tonneau des Danaïdes
Roumaniero Butoiul DanaidelorLe tonneau des Danaïdes
Russieru Бездонная бочкаUn tonneau sans fond

Déformée

Le tonneau des femmes avides
Le tombeau des dames divines

Vos commentaires
Je suis une Danaïde. Vi vi... Bien que n’ayant jamais eu d’époux ni n’ayant jamais trucidé qui que ce soit, je passe mon temps à remplir le tonneau de mon percepteur.
Une tâche sans fin, un travail à recommencer sans cesse.
c’est le lot de toutes les femmes au foyer, les mères de famille, et de toutes les Nanas qui bossent en extérieur et retrouvent leur "intérieur" en revenant de leur job ! 
réponse à . cotentine le 29/05/2009 à 00h19 : Une tâche sans fin, un travail à recommencer sans cesse.c’est...
Tâches dont après une longue et lourde journée, sublimes vous êtes capables, pour en voir le bout enfin mérité, de l’honorer comme il mérite.
Cette expression vient de la marine,si, si franchement...Le tonneau...Ce n’est pas la Danaïde que les marins mettaient dedans????
réponse à . cotentine le 29/05/2009 à 00h19 : Une tâche sans fin, un travail à recommencer sans cesse.c’est...
A cinquante nanas dont quarante-neuf ne trouvent pas meilleur usage de leur promis que de le trucider, un seul mec échappe, Diogène, qui se claquemure dans un tonneau que les Danaïdes assiègent. Terrorisé par le sort subi par ses cousins mais restant homme, il invente la masturbation.
A cause d’Eve, mangeuse de pommes, l’homme découvre qu’il faut beaucoup pécher pour rencontrer God.
Grâce à Diogène, mesdames il a confirmation que si vous n’êtes pas douces, mignonnes, n’avez pas trop souvent mal à la tête, ou pire êtes absentes, il peut même se passer de vous.
réponse à . <inconnu> le 29/05/2009 à 04h32 : A cinquante nanas dont quarante-neuf ne trouvent pas meilleur usage de leur prom...
...avec la Veuve Poignet quand même. Le fantasme demeure nécessaire, non ? enfin, ce que j’en dis ...
Un avocat de ma connaissance racontait qu’un homme expliquait au juge des affaires familiales qu’il souhaitait divorcer d’avec son épouse stérile car il avait l’impression de remplir le tonneau des Danaïdes... Le juge aurait accordé un divorce très avantageux pour la dame. Nul ne sait si le prétentieux a trouvé ventre à son "pied".
Quelle manière divertissante et imagée d’aborder la mythologie!
Voilà comment on devrait raconter l’histoire vraie et mythique aux jeunes!
Avec humour!
Merci!
Je  . et ça fait du bien!
je n’ai jamais entendu l’expression appliquée à "Un compte en banque constamment vidé de son contenu par quelqu’un de très dépensier.., et il me semble que dans cette définition ,c’est celui (celle : il s’agit naturellement d’une femme, non ?) qui vide, qui se trouve mis en vedette, tandis que les Danaïdes sont celles qui remplissent.
(j’entends bien que pour vider, il faut remplir, mais quand même, la présentation n’est pas la même).
Danaos...Danaos...On parle bien de Timeo Danaos ? Celui qui avait épousé Dona Ferentes ?
Le père des demoiselles n’est pas favorable à ces unions
précisons qu’un oracle avait révélé à Danaos que l’intention des fils de son frère était de tuer ses filles après les noces. Il décide donc de s’enfuir avec elles et parvient jusqu’à Argos, où il devient roi avec l’appui d’Athéna. Mais les fils d’Égyptos se rendent néanmoins jusqu’à lui, sur l’ordre de leur père, et finissent, sous la menace d’un siège, par le faire revenir sur sa décision de leur donner ses filles en mariage. C’est alors qu’il ordonne à ses filles de prendre les devants, et de tuer leur époux.
Oracle, oh désespoir ...
Dans une version (beaucoup) plus récente, les Danaïdes sont finalement libérées de leur tâche ingrate par l’invention du bouchon.
réponse à . chirstian le 29/05/2009 à 08h42 : je n’ai jamais entendu l’expression appliquée à "Un c...
Tout dépend de qui remplit le compte en banque. Dans ton idée, l’homme remplit et la femme dépensière vide et tient la vedette. Quand c’est toi qui remplis le tonneau qu’un autre vide plus vite que tu ne peux le remplir, tu es vraiment la Danaïde et la dinde tout court !
réponse à . charlesattend le 29/05/2009 à 08h50 : Danaos...Danaos...On parle bien de Timeo Danaos ? Celui qui avait ép...
"Tragicomix vous dîtes? Avec un T comme Timéo Danaos et Dona Ferentes.....Il est parti pour l’Afrique."

Asterix Legionnaire.
réponse à . chirstian le 29/05/2009 à 08h50 : Le père des demoiselles n’est pas favorable à ces unions p...
S’il y avait eu des anti-mythes, notre monde serait peuplé de descendants de consanguins dégénérés...
Je cite : Eh oui, vous savez ce que c’est ! On espère toujours avoir un enfant de l’autre sexe, alors on ressort le mode d’emploi et on remet le couvert. Mais de nos jours, on accepte la fatalité bien avant d’atteindre les cinquante enfants.

Je me suis arrété à 4 ( filles ) : vu ce que j’ai donné à Pampers et à Milupa, j’ai une vague notion de l’infini qui va bien au delà du tonneau de lait 1er et 2ème âge , même percé. Je plains Mr et Mme DANAOS comme Mr et Mme EGYPTOS !! préparer 250 à 300 biberons par jour , c’est balaise !! et je félicite le service de la collecte des déchets du péloponèse pour le ramassage des couches usagées..
dans "Danaïde" il y a "naïade" : tout ça c’est une histoire d’eau.

God, chaque rechargement de la page m’attire un ricanement tout à fait déplaisant, qui cesse heureusement ... quand je coupe le son. C’est voulu ?
réponse à . cotentine le 29/05/2009 à 00h19 : Une tâche sans fin, un travail à recommencer sans cesse.c’est...
pendant que leurs époux se grattent les c... devant un match de foot en buvant canette sur canette avec 50 mouflets baignant dans le nutella à leurs pieds , tu veux dire ?
réponse à . charlesattend le 29/05/2009 à 09h00 : Je cite : Eh oui, vous savez ce que c’est ! On espère to...
et en plus, le quotient familial* ne change plus au delà de 4 enfants, alors pourquoi 50 ?
Note bien qu’on ne cite que les pères : pas un mot des mères. Sa femme a eu besoin d’un minimum de 450 mois, soit 37.5 ans. A cette époque d’avant la TV on se distrait comme on peut, hein ! Bon, naturellement, si elle n’a eu que des quintuplées, il ne lui a pas phallus plus de 90 mois, soit 7,5 ans. C’est un exemple qui sert à Benoit XVI pour illustrer ses idées sur le préserve hâtif.
Mais n’excluons pas non plus l’hypothèse d’un harem de 50 femmes : en un an la famille est constituée et Danaos a toute sa vie pour s’occuper ensuite de son royaume : bâtir des crèches, inventer les allocations familiales etc...
* (rappel : dernier jour pour la déclaration sauf si vous la faites sur Expressio)
réponse à . charlesattend le 29/05/2009 à 09h16 : pendant que leurs époux se grattent les c... devant un match de foot en b...
Oh le vieux poncif idiot-bête !......Je suis un époux, je n’ai qu’un fils, j’ai horreur du foot et je ne bois pas d’alcool.........
Le tonneau de bois, cerclé de fer, est une invention gauloise. Il leur servait à conserver la cervoise.
Son emploi se généralisa dans l’Empire romain à compter du IIIe siècle.
Les Romains l’empruntèrent aux Gaulois pour la conservation et le transport du vin
qui se faisaient jusqu’alors dans des amphores grecques.
(Wikipédia)
Donc les Danaïdes huit siècles plus tôt ne pouvaient remplir que des amphores et pas des tonneaux?
Avec du rosé ?
réponse à . BOUBA le 29/05/2009 à 09h22 : Oh le vieux poncif idiot-bête !......Je suis un époux, je n&rs...
C’était du 2è degre . Je m’exprime mal...
Tous les vaincus, tous les perdants, tous les épuisés, tous les élimés, enfin, tous ces damnés se trouvent une fois l’an, aux Ides de Mars. Et là, enfin, ils peuvent s’en donner à coeur joie: ils mettent un tonneau en perce.
C’est le tonneau des damnés à Ides...
Alors, s’il-vous-plaît, arrêter de nous bassiner avec ces histoires de mites-au-logis.
réponse à . chirstian le 29/05/2009 à 09h04 : dans "Danaïde" il y a "naïade" : tout ça c’est une h...
Non, pas voulu du tout.
T’aurais t’y point ta machine contaminée par quelque chose d’indésirable ?
Est-ce que quelqu’un d’autre a le même phénomène ?
réponse à . <inconnu> le 29/05/2009 à 04h26 : Cette expression vient de la marine,si, si franchement...Le tonneau...Ce n&rsquo...
Si tu avais lu ma contrib_1, tu aurais tout de suite compris que je ne peux que m’inscrire en faux contre ton assertion fallacieuse. Collée samedi ! 
J’avais compris !..........
réponse à . <inconnu> le 29/05/2009 à 04h32 : A cinquante nanas dont quarante-neuf ne trouvent pas meilleur usage de leur prom...
Tu parles pour toi, là ! Pour ma part, j’aurais du mal à me passer des femmes, ayant travaillé, plaisanté, peiné et fêté toute ma vie avec elles. Elles sont aussi indispensables à ma santé mentale de terrien que ma solitude l’est, la nuit, au grand large. Comprenne qui peut.
réponse à . God le 29/05/2009 à 09h50 : Non, pas voulu du tout. T’aurais t’y point ta machine contamin&eacut...
J’ai le même phénomène, depuis qu’une pub, "Test de la mort" est apparue dans le bandeau de droite.
Les débuts de l’éditeur de partoche ????

La pub vient de changer, et le ricanement a disparu.
réponse à . chirstian le 29/05/2009 à 08h50 : Le père des demoiselles n’est pas favorable à ces unions p...
Petites précisions : l’oracle dont au sujet duquel tu causes, c’était le juge Gurbaud, si ma mémoire est bonne. Quant à étaler la voie d’eau du tonneau, conseil de marin : ta pinoche, Chirstian, ta pinoche...
réponse à . momolala le 29/05/2009 à 08h54 : Tout dépend de qui remplit le compte en banque. Dans ton idée, l&r...
Comme je disais en_1...
réponse à . momolala le 29/05/2009 à 08h59 : S’il y avait eu des anti-mythes, notre monde serait peuplé de desce...
Alors que s’il n’y en avait eu, notre monde serait peuplé de descendants de cons sanguinaires sans cesse régénérés. Nuance...
réponse à . chirstian le 29/05/2009 à 09h04 : dans "Danaïde" il y a "naïade" : tout ça c’est une h...
Gnarf ! Gnarf ! Sont-y farceurs, ces annonceurs, hmmm ? Non, ce n’est pas God qui t’en veut, c’est le supplice de Tantale que nous infligent les publicitaires.
réponse à . chirstian le 29/05/2009 à 09h21 : et en plus, le quotient familial* ne change plus au delà de 4 enfants, al...
je renchéris à 550 mois minimum, soit 45 ans et 10 mois, pour une seule femme. Ce qui peut déjà être considéré comme une cadence infernale. Quelle décadence, ce productivisme !
Et tiens, les émoluments que je perçois de God sont-ils déclarables ? 144.000 € en 2008, c’est une misère...
réponse à . mickeylange le 29/05/2009 à 09h25 : Le tonneau de bois, cerclé de fer, est une invention gauloise. Il leur se...
Bien vu ! Et voilà comment la vérité historique est rétablie sur Expressio : le sujet du jour n’est qu’une légende. Tiens, tu as bien mérité un coup de rosé bien frais.
Marceeeeel ! Où qu’il est, le loufiat ?
réponse à . Elpepe le 29/05/2009 à 10h34 : Alors que s’il n’y en avait eu, notre monde serait peuplé de ...
J’espère que tu avais saisi le deuxième degré ! Caïn et Abel descendaient de leur père et de sa côtelette, car quand on est l’image de dieu on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. Caïn étant l’aîné était sanguin et Abel un peu con, et nous voilà... D’où sont sorties leurs épouses ? Syntax Terror ou Epicure viendront sans doute éclairer mon lumignon.

J’aime bien Darwin comme anti-mythe.
réponse à . Elpepe le 29/05/2009 à 11h06 : Bien vu ! Et voilà comment la vérité historique est r&...
Voici la véritable (!) légende sur cette page où il est confirmé qu’Aegyptos et Danaos, jumeaux, eurent leurs enfants de différentes femmes et que les Danaïdes furent condamnées à transporter de l’eau dans des jarres percées, et non dans des tonneaux.
réponse à . file_au_logis le 29/05/2009 à 09h45 : Tous les vaincus, tous les perdants, tous les épuisés, tous les &e...
Tu as des mites au logis ? Il faut leur couper les vivres, en mettant tous les consommables secs (farine, riz, pâtes, gâteaux, sucre...) dans des boîtes. De chez Hermès, celles qui ferment le mieux.
Métamorphose inouïe, métempsycose infâme,
Les joies charnelles me perdent,
C’est le tonneau des Danaïdes changé en femme,
Les joies charnelles m’emmerdent.

Georges Brassens.

Le texte complet à cette page
réponse à . momolala le 29/05/2009 à 11h08 : J’espère que tu avais saisi le deuxième degré ! ...
Non seulement je l’avais saisi, mais je te demande espressioment de saisir le mien à ton tour, là, maintenant ! Viiiiiiiiiite ! :&rsquo)
réponse à . momolala le 29/05/2009 à 11h14 : Voici la véritable (!) légende sur cette page où il est con...
De toute manière, tout ça, c’est du pipeau de la flûte de Pan, hein ! Du broumitche pour attraper les allatches, quoi...
Avec des tonnes de talent en moins, voici un essai personnel.

Petit Poème mytho – logique


Apollon cherchant Vénus, partit pour Cythère
Dans son rêve il sortait, d’la cuisse de Jupiter.
(Sorte de Dédale gardé par un bouc hémisphère,
A moins qu’il ne s’agisse, d’un féroce Cerbère.)

Dans son rêve un Écho : c’est la voix de Narcisse
Lui disant : méfie-toi, d’la déesse Némésis !
Si tu vas dans sa boite, d’Pandorre qu’elle vient d’ouvrir,
Le tonneau des Danaïdes, te feras remplir

Alors Morphée ouvrit ses bras, prit la parole :
«Pour remplir le tonneau, détourne la fleuve Pactole,
Car son eau, chargée de pailles d’or par Midas,
Bouchas et nettoyas les écuries d’Augias

Hélas, ce ne fut qu’une victoire à la Pyrrhus,
Un supplice de Tantale, car il perdit Vénus,
Qu’Achille lui piqua... Lui restait cinquante Furies,
Les filles de Danaos, belles comme cinquante Harpies.
réponse à . SagesseFolie le 29/05/2009 à 11h34 : Avec des tonnes de talent en moins, voici un essai personnel. Petit Poèm...
Tiens, je te décerne un tonneau de talents d’or.
réponse à . SagesseFolie le 29/05/2009 à 11h34 : Avec des tonnes de talent en moins, voici un essai personnel. Petit Poèm...
Putaing cong, j’avais tout faux sur la mytho.

Je croyais bêtement que dédale c’était un minotaire (un demi taure)
Que Pandorre était flic,
Que Cythère était un sorte de guitare,
Que Cerbère était un cap
Que Vénus était William
Que Achille était Zavatta
Que Danaos était un yaourt
Et que Harpies c’était ma femme.
Comme quoi, on peut se tromper.

Merci Sagesse.
Déesse nue, ton Dan l’aida. Sales en ont dédain d’eau.

Anna Kaalescu-Chénu
réponse à . mickeylange le 29/05/2009 à 12h04 : Putaing cong, j’avais tout faux sur la mytho. Je croyais bêtement q...
Que Cerbère était un cap
C’est bon, là, c’est bon. Qui l’eût Creus, hein ?
L’Amiral
réponse à . Elpepe le 29/05/2009 à 12h21 : Que Cerbère était un capC’est bon, là, c’est bo...
Et que Furies était un amiral !

Le collé. (deux fois samedi plus une fois dimanche. Manque plus que lundi !)
(mais je sens que ça va pas tarder)  
réponse à . mickeylange le 29/05/2009 à 12h51 : Et que Furies était un amiral ! Le collé. (deux fois samedi...
Ah ben non, jamais le lundi de Pentecôte, qui est exclusivement réservé aux raffarinades.
réponse à . Elpepe le 29/05/2009 à 13h12 : Ah ben non, jamais le lundi de Pentecôte, qui est exclusivement rés...
Du genre : la route d’Expressio est droite, mais la pente du gosier de Mickey est rude.
réponse à . mickeylange le 29/05/2009 à 12h04 : Putaing cong, j’avais tout faux sur la mytho. Je croyais bêtement q...
Purée de coings ! J’avais pas tout juste non plus !
Je pensais que c’était Midas qui changeait les pneus de ton Isetta. 

Mais je ne me trompais pas car pour se tromper soi-même, il faut déjà trouver un autre, mieux que soi.
Et c’est pas évident... Hein ?

Narcisse.
Il ne manque plus qu’Eureka à ce festival où jouent les mots ! Où est-elle encore passée, celle-ci ?
réponse à . SagesseFolie le 29/05/2009 à 13h40 : Purée de coings ! J’avais pas tout juste non plus ! Je pe...
Et moi, que les boîtes Tupperware® étaient fabriquées par Hermès®...
Les six clopes sont les fils de Seita et Tabacalera.
Dans le dernier show aérien auquel elles ont participé, les Danaides 5équipe féminine) ont fait un tabac avec leur nouvelle figure: un tonneau de derrière les fagots! Elles s’étaient d’abord offert un voyage au septième ciel avec un de leur petits copains, en allemand, cela s’appelle un Himmel-Mann - puis elles sont parties en vrille avec les queues des cinquantes petits cochons avant de sortir d’un looping serré, sur le dos, les jambes ouvertes, le souffle coupé et les doigts de pieds en éventail. Puis elles ont terminé leurs accrobaties avec ce tonneau. Une pure merveille, que Tantale sans cesse essaye d’imiter.
Mickeylange, tel Sisyphe, roulait son tonneau de rosé pour le hisser au salon rose. Las ! Marcelle avait lavé les marches au savon noir...
réponse à . BOUBA le 29/05/2009 à 08h59 : "Tragicomix vous dîtes? Avec un T comme Timéo Danaos et Dona Ferent...
C’est bien ce que je pensais !
Si c’est attesté par une publication scientifique signée Goscinny et Uderzo ...
Ch’ti Méo Danaos et Doña Férentès ont eu un fils, Jean qui était très bon cavalier et ses contemporains disaient de lui : il est trop, Jean.
réponse à . SagesseFolie le 29/05/2009 à 13h40 : Purée de coings ! J’avais pas tout juste non plus ! Je pe...
Je pensais que c’était Midas qui changeait les pneus de ton Isetta

Il a fait le mauvais choix, le roi Midas a des oreilles d’âne mais le roi Karglas a des c. en or !
A Carcassonne, les urnes sont de véritables tonneaux des Danaïdes. C’est pourtant pas tout près de la Corse !
réponse à . Elpepe le 29/05/2009 à 16h24 : A Carcassonne, les urnes sont de véritables tonneaux des Danaïdes. C...
Alors qu’on a trouvé la parade à Perpignan : suffit de mettre les bulletins dans les chaussettes.
réponse à . SyntaxTerror le 29/05/2009 à 16h35 : Alors qu’on a trouvé la parade à Perpignan : suffit de ...
Ils votent comme des pieds...
réponse à . SyntaxTerror le 29/05/2009 à 16h13 : Je pensais que c’était Midas qui changeait les pneus de ton Isetta ...
Le roi Midas avait été affublé d’oreille d’âne par Apollon, car dans un concours il préféra la flûte de Pan à la lyre d’Apollon.*
Midas avait en permanence un bonnet de sorte que personne ne savait qu’il avait des oreilles d’âne, sauf bien entendu son coiffeur, qui avait pour instruction impérative de garder le secret. Ne pouvant plus garder seul ce secret, trop lourd pour lui, un jour le coiffeur parti dans la campagne, dans un lieu isolé il creusa un trou, et dit tout bas à la terre son secret, puis il reboucha le trou, et rentra chez lui soulagé. Quelques années plus tard des roseaux avaient poussés sur le trou rebouché, et un jour le vent soufflant dans les roseaux révéla le secret à toute la région.
Vous savez mainan pourquoi son héritier n’enlève jamais sa casquette d’amiral.

* c’est pour cette raison que God, ne se presse pas de faire l’éditeur de partoches.
Pffffff ! BB dit que j’ai les attributs d’un âne, mais pas au niveau des oreilles. Et je n’y mets pas de casquette.
Bon, les gosses : l’Amiral s’en va en baie de Lannion pour trois jours. Soyez sages, hein ! De toute façon, Chirstian surveille la colle.
A mardi, bon ouiquinde à tous (même aux collés et aux fers dans le cul-de-basse-fosse).
réponse à . Elpepe le 29/05/2009 à 11h47 : Tiens, je te décerne un tonneau de talents d’or....
Le mot français tonne est un mot d’origine probablement gauloise. A la fin de l’antiquité, il se présentait sous la forme tunna et désignait une grande cuve.
Tunna devint tonne en français et désigna une grande cuve faite de douves assemblées par cerclage. Elle devint aussi une unité de poids : mille kilos (poids approximatif d’un liquide - vin rosé, par exemple - contenu dans une tonne).

Le diminutif tonneau désigne un récipient plus petit que la tonne.
Verser un liquide dans un tonneau s’appelle entonner. On se sert pour cela d’un entonnoir.

«Entonner la Marseillaise» n’est, évidemment, pas la mettre en tonneau ; il s’agit d’une homonymie : entonner une chanson c’est en donner le ton (plus facile, sur internet, avec un éditeur de partoche).

Au quatorzième siècle, le diminutif tonnelle était synonyme de «tonneau». Il désigna par la suite une longue voûte en berceau. L’anglais emprunta le mot, dont il fit tunnel, pour désigner une galerie souterraine. Le mot revint en France sous sa forme anglaise et dans cette acceptation.

Source : "Les étymologies surprises" de René Garrus
réponse à . <inconnu> le 29/05/2009 à 01h45 : Tâches dont après une longue et lourde journée, sublimes vou...
qu’en termes bien choisis ces choses-là sont dites ...
réponse à . Elpepe le 29/05/2009 à 18h27 : Pffffff ! BB dit que j’ai les attributs d’un âne, mais pa...
BB dit que j’ai les attributs d’un âne

Fais gaffe quand même ça fait prise au vent !
Bonne Nav.
réponse à . file_au_logis le 29/05/2009 à 14h42 : Dans le dernier show aérien auquel elles ont participé, les Danaid...
j’aime bien le petit copain Himmel mann 
C’est du néo-mythique 
réponse à . SyntaxTerror le 29/05/2009 à 15h37 : C’est bien ce que je pensais ! Si c’est attesté par une ...
cette page
Aux armes, 6 troyens 
réponse à . Elpepe le 29/05/2009 à 10h09 : Tu parles pour toi, là ! Pour ma part, j’aurais du mal à...
Tu as bien raison d’aimer les femmes : les femmes aiment les hommes qui aiment les femmes, et ainsi de suite et vice versa !
Ahahahaa! J’aime trop cette expression, ça me rappelle les cours de philo en terminale de l’an dernier! Nous on en avait parler dans la leçon sur le "désir". Alors en fait on disait que le désir était une quête sans fin, qu’il était insatiable. Lorsque l’on désire une chose, on s’imagine en sa possession, on miroite; et ce moment est un instant de douleur dû à l’absence de l’objet en question. Une fois un désir satisfait, un moment de plaisir apparaît du fait d’un désir assouvi. Mais, ensuite, un nouveau désir apparaît...etc...Finalement, la quête du désir est assez complexe, d’une part elle provoque une souffrance (par l’absence de sa réalisation), de l’autre elle provoque un sentiment de joie une fois que l’on a réalisé l’objet de son désir...La situation est interminable...C’est un véritable supplice des Danaïdes, qui remplissent sans fin leur tonneau. Tout comme elles, l’Homme remplit sans fin "son tonneau" en recherchant l’accomplissement de toutes ses envies! J’aime trop cette leçon; là ça a l’air simple mais bn c’est plus complexe en fait! Et en plus, la philo adore emprunter des expressions "métaphoriques" ^^
réponse à . <inconnu> le 05/06/2009 à 08h51 : Ahahahaa! J’aime trop cette expression, ça me rappelle les cours de...
Bonjour Fanny jeunette ! C’est le génie d’Expressio d’intéresser avec le même plaisir toutes les générations. Tu as tout compris : les anciens Grecs ont tout inventé : la métaphore, les dieux et la philosophie ! Nous ne faisons que tricoter et détricoter tout ça depuis ; enfin, ici, on s’autorise aussi à broder un peu pour faire joli et drôle. Bienvenue à toi et reviens rire ici souvent !
réponse à . momolala le 06/06/2009 à 08h11 : Bonjour Fanny jeunette ! C’est le génie d’Expressio d&rs...
Pour le cycle infernal du désir et de la frustration, etc., il me semble que Bouddha a légèrement devancé les Grecs, ou du moins l’a inventé aussi de son côté... 
réponse à . lorangoutan le 06/06/2009 à 22h08 : Pour le cycle infernal du désir et de la frustration, etc., il me semble ...
C’est vrai mais on ne va pas perturber notre jeune amie par l’étendue de nos connaissances collectives dès sa première contribution ! J’aurais dû écrire que les anciens Grecs avaient inventé la métaphore, la philosophie et les dieux qui allaient avec. C’eût été plus exact. Tu interviens bien rarement, toi, et bien tard pour qu’on puisse échanger davantage, c’est dommage.
réponse à . momolala le 07/06/2009 à 07h25 : C’est vrai mais on ne va pas perturber notre jeune amie par l’&eacut...
Certes, mais que veux-tu ?
J’aime bien couper les cheveux en quatre ... 

Désolé, mais le reste du temps, je fais le singe... 
réponse à . SyntaxTerror le 29/05/2009 à 15h37 : C’est bien ce que je pensais ! Si c’est attesté par une ...
il est trop, Jean.
Je pensais qu’ils étaient trois... ?
[1] Eh oui, vous savez ce que c’est ! On espère toujours avoir un enfant de l’autre sexe, alors on ressort le mode d’emploi et on remet le couvert. Mais de nos jours, on accepte la fatalité bien avant d’atteindre les cinquante enfants.
Cela n’est pas toujours ainsi. Je me souviens d’un couple de copains, en Belle Gique, qui avait décidé - si l’on veut - d’avoir trois enfants, dont au moins un de chaque sexe.
Ils ont donc mis le couvert, et eurent une fille. Ils furent enchantés, cela tombait pile poil dans leurs souhaits et leur programme.
Contents, contents, ils remirent le couvert. Et vlan: deux d’un coup. Le problème: des jumelles (mais sans la courroie ni l’étui).
Ils se dirent alors: on voulait trois enfants, ce qui veut dire aussi procréer trois fois, allez, zou, on remet cela, pour la dernière fois. Eh oui, il leur manquait encore toujours le mâle!
Et ce fut donc reparti pour un tour. Et alors là, je vous passe les détails, bande de cochons, mais bon, résultat imparable: un garçon ET TROIS FILLES! Oui, oui, oui, des quadruplés!

Heureusement qu’ils travaillaient tous les deux dans la même banque (non, pas la banque du sperme!), ils ont eu des facilités de crédit. De même, grâce au fait que ces dernières naissances se passèrent l’année où Renault sortit l’Espace, ils en reçurent une (geste publicitaire, moyennant photo et tout le toutim). Pampers et Nestlé les aidèrent aussi (moyennant photos et publicité et tout le toutim).
Comme quoi, fête faites des enfants, vous en aurez toujours quelque chose!
Comme ces copains le sont toujours (mes copains), je tairai leur nom!
réponse à . momolala le 06/06/2009 à 08h11 : Bonjour Fanny jeunette ! C’est le génie d’Expressio d&rs...
Tu as tout compris : les anciens Grecs ont tout inventé : la métaphore, les dieux et la philosophie !
Tu as raison, Momo, mais ils ont inventé plus que cela: la démocratie et le tonneau des Danaides de la dette!
Au lieu de rouler éternellement jusqu’en haut d’une colline son putain de rocher qui n’arrêtait pas de dégringoler, Sisyphe aurait mieux fait de rouler le tonneau des Danaïdes beaucoup plus léger ! Évidemment, remplir le rocher d’eau aurait posé problème, mais à la réflexion, pas plus que de remplir cette saloperie de tonneau troué !

Décidément, les dieux grecs aimaient à perdre leur temps en futilités ; heureusement, le nôtre agit avec infiniment plus de sagesse, comme nous pouvons le constater quotidiennement. 
réponse à . chirstian le 29/05/2009 à 08h50 : Le père des demoiselles n’est pas favorable à ces unions p...
Il décide donc de s’enfuir avec elles et parvient jusqu’à Argos

il a dû baliser pour en arriver là 
réponse à . chirstian le 29/05/2009 à 08h50 : Le père des demoiselles n’est pas favorable à ces unions p...
les Danaïdes sont finalement libérées de leur tâche ingrate par l’invention du bouchon.
mais non, pas seulement du bouchon, du joint!
Le tonneau des Danaïdes ? C’est Expressio !

Quotidiennement, on reçoit une jarre de culture certifiée Kelyos et on passe la journée à la vider de sa substantifique moelle, joignant nos efforts à ceux des voisins du d’ssus.

De temps en temps, ni vu ni connu, on subtilise un ou deux tonneaux qu’on fait livrer chez Marcel et qu’on vide tous ensemble au Bar du Phare, parce que faut c’qui faut, mais faut de l’ordre, nom de God !
La Fontaine à un contemporain
- On m’a dit que tu bois comme un tonneau...
- Oui, mais La Fontaine je ne boirai pas de tonneau.
Source: La Fontaine
réponse à . SagesseFolie le 29/05/2009 à 18h28 : Le mot français tonne est un mot d’origine probablement gauloise. A...
L’anglais emprunta le mot, dont il fit tunnel, pour désigner une galerie souterraine. Le mot revint en France
par eurotunnel?  
Le petit Daniel adorait les petits poissons rouges, et un jour, pour son anniversaire, sa maman lui offrit un petit aquarium avec ces poissons qu’il aimait tant, en lui disant:
- Voilà ton eau, Dan, à ides.
la Libye.
Les habitants de ce pays sont difficiles d’incriminer, ils ont ’la Libye’.
réponse à . joseta le 11/09/2012 à 11h05 : la Libye.Les habitants de ce pays sont difficiles d’incriminer, ils ont &...
Surtout quand ils boivent, c’est l’alibi bibitif.
réponse à . <inconnu> le 11/09/2012 à 11h14 : Surtout quand ils boivent, c’est l’alibi bibitif....
Et il vaut mieux un alibi bibitif qu’un alibidineux, bande de vieillards ré-Voltairiens ! cette page
réponse à . <inconnu> le 11/09/2012 à 11h14 : Surtout quand ils boivent, c’est l’alibi bibitif....
bibitif: bu en grande quantité (belgicisme)
bibine: vin de mauvaise qualité
alors je me pose la question:
Combien de litres de bibine faut-il bibiter pour avoir l’équivalent d’un verre d’un grand cru ?
réponse à . ergosum le 11/09/2012 à 13h35 : bibitif: bu en grande quantité (belgicisme) bibine: vin de mauvaise quali...
d’un grand cru ?
Tu ne me crois pas ?
le tonneau étant percé les Danaïdes avaient donc en outre l’obligation d’éponger. Que n’ont-elles donc pensé à jeter l’éponge ?
se nourrir chaque jour (et plusieurs fois !) est l’exemple précis du tonneau des Danaïdes. Il faut chaque jour recommencer, car hélas notre corps est percé.*

*bon, vous me direz : le nombre de trous étant limité, le problème n’est pas difficile à résoudre. Oui, certes, sauf que le remède s’avère vite pire que le mal.
Tout savoir sur cette page
réponse à . chirstian le 11/09/2012 à 14h31 : se nourrir chaque jour (et plusieurs fois !) est l’exemple pré...
La route de cette explication est longue (10 minutes 48 secondes) mais on ne s’y emmerde pas trop.  
Une tâche sans fin, un travail à recommencer sans cesse.
Ce sens premier est à rapprocher de celui de Sisyphe, sauf erreur...?

Quand au deuxième sens il suffit de demander aux ministres des finances... tous specialement deux de la zone euro...
réponse à . SagesseFolie le 29/05/2009 à 18h28 : Le mot français tonne est un mot d’origine probablement gauloise. A...
Après avoir entonner des tonnes et des tonneaux certains (et même certaines...) entonnent des chansons paillardes... 
Quand le blocage signalé par chirstian [#88] est par trop résistant aux médicaments et autres préparations officinales, la lecture d’un auteur bien ch...nt peut avoir des effets salutaires...
Je ne vous donnerai pas de noms : risquerais d’être poursuivie pour exercice illégal de la médecine.
réponse à . <inconnu> le 11/09/2012 à 15h33 : Une tâche sans fin, un travail à recommencer sans cesse.Ce sens pre...
les pays de la zone euro n’ont pas le monopole du percement de tonneau : c’est depuis la plus haute antiquité que des gouvernements ont dépensé plus qu’ils ne gagnaient. Les rois de France s’en sont fait une spécialité.
Le problème c’est que les solutions adoptées alors ont cessé d’être possibles. Supprimer ses créanciers -lombards, juifs ou templiers ...- en confisquant leurs biens ? Moralement condamnable ! Aller livrer au pillage quelque riche capitale voisine ? Très hasardeux ! Exploiter les richesses de colonies en échange d’un apport de civilisation ou d’une conversion à la religion chrétienne ? Politiquement incorrect ! Déprécier la monnaie pour faire fondre la dette ? Ah l’heureux temps de l’inflation ... Hélas l’euro prive nos pays de cette aimable escroquerie.
... pour le moment ! 
réponse à . DiwanC le 11/09/2012 à 16h07 : Quand le blocage signalé par chirstian [#88] est par trop résistan...
bien ch...nt
Tu voulais-t-y pas dire: "bien pensant" ? 
réponse à . Rikske le 11/09/2012 à 16h22 : bien ch...nt Tu voulais-t-y pas dire: "bien pensant" ? ...
Exactement ! c’est l’orthographe qui m’échappait ! 
BON ANNIVERSAIRE RIGOLOTE !
Pour toi, cette page
Définition :Homme riche : celui qui arrive à gagner plus que sa femme dépense.
Serait peut-être charitable de prévenir Diogène - qui rumine tout seul dans sa barrique - que des p’tites Danaïdes, en tuniques gréco-arachnéennes, demanderaient sans doute pas mieux que de lui faire un brin de causette.

Après tout, sont dans la même branche commerciale, non ?
réponse à . DiwanC le 11/09/2012 à 16h47 : Exactement ! c’est l’orthographe qui m’échappait&n...
Voyons : Bien pansant !
réponse à . charmagnac le 11/09/2012 à 17h07 : Définition :Homme riche : celui qui arrive à gagner plus...
C’est pourtant vrai… Quand on pense à la vie difficile qu’eut M’sieur Bettencourt et qu’à M’sieur Badinter face à ces paniers percés que sont leurs épouses… c’est à pleurer…

J’allais oublier : Bonanniversaire Rigolote ! Et cadeaux : cette page ou cette page !
réponse à . DiwanC le 11/09/2012 à 17h15 : Serait peut-être charitable de prévenir Diogène - qui rumine...
Quel charmant tableau que ces p’tites Danaïdes dans leurs voiles tout en finesse transparente " faisant un brin de causette " à ce brave Diogène dans le fond de sa barrique !!!!!!!! Faisant un brin de causette, faisant un brin de causette, mais qu’est ce que tu entends par là ? :&rsquo)
réponse à . BeeBee le 11/09/2012 à 18h14 : Quel charmant tableau que ces p’tites Danaïdes dans leurs voiles tout...
Je pourrais emprunter la célèbre réplique de Pierre Dac et te dire : « Par là, j’entends pas grand chose ! ».

Mais plus sérieusement, je pense que Diogène et les Pom-Pom Danaïdes Girls vont discuter du prix du stère de bois en provenance directe du Bas Péloponnèse, et pis du salaire à verser aux bûcherons polonais après les accords - par branche par branche (!) - du Grenelle athénien, ainsi que du coût du transport des tonneaux par voie fluviale.

Après, on peut tout imaginer, s’pas : l’occasion, l’exiguïté du "bureau", l’herbe tendre... Mais développer ici risquerait de choquer les oreilles innocentes de Lange pour qui les choses de la vie ne sont que contes mythologiques !
réponse à . DiwanC le 11/09/2012 à 18h52 : Je pourrais emprunter la célèbre réplique de Pierre Dac et ...
Tu veux sans doute parler de Monsieur Lange qui était le prédécesseur de Aimable, le boulanger de Pagnol, dont la Pomponnette est célèbre.
Il s’est pendu dans la cave de la boulangerie quand il a lu ce que tu écris sur lui.
réponse à . mickeylange le 11/09/2012 à 19h28 : Tu veux sans doute parler de Monsieur Lange qui était le préd&eacu...
Non ! Ce n’est pas vraiment à lui que je pensais !
Donc suis pas responsable et encore moins coupable. Et pis faut pas exagérer : l’histoire dont auquel tu causes appartient à Marcel (l’autre).
Débrouille-toi avec lui monLapin ! 
Bon anniversaire Rigolote Un chat t’a déjà été offert, je t’envoie donc à cette page.
réponse à . lalibellule1946 le 11/09/2012 à 15h04 : La route de cette explication est longue (10 minutes 48 secondes) mais on ne s&r...
Ouais... Mais après on n’ose plus aller ch..r.
réponse à . <inconnu> le 05/06/2009 à 08h51 : Ahahahaa! J’aime trop cette expression, ça me rappelle les cours de...
était une quête sans fin

Oui, oui, mais qui quête?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le tonneau des Danaïdes » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?