Manger / bouffer des briques (à la sauce cailloux) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Manger / bouffer des briques (à la sauce cailloux)

Ne rien avoir / avoir très peu à manger.

Origine

Pourtant, celui qui a dans son assiette quelques bonnes briques préparées à la diable, comme la palette (Lien externe), doit pouvoir se boucher un sacré petit creux, s'il dispose d'un bon marteau pour en faire de petits bouts et s'il a de très très bonne dents, non ?

On comprend bien que la 'sauce cailloux', qui a été rajoutée ensuite à l'expression originale, n'est qu'un enrobage 'plaisant' qui rajoute une dose de désespoir à celui qui n'a que quelques briques à se mettre sous la dent.
Mais cet ajout a probablement été fait par des gens qui avaient oublié le sens initial du mot 'brique' et qui n'ont vu que le parallélépipède fait de terre ou d'argile cuite qui sert à bâtir des choses diverses.

Car le sens premier de 'brique', qui date de 1204, qui a perduré jusqu'au XVIe siècle, et qu'on trouve encore dans certains dialectes du Nord et de l'Est, c'est le 'morceau' ou la 'miette'.
Et n'avoir que des miettes dans son assiette, c'est effectivement n'avoir que très peu de choses à manger.

L'expression elle-même date de la deuxième moitié du XIXe siècle, la sauce n'ayant été préparée et ajoutée qu'au début du XXe (il est vrai que des briques seules, c'est un peu sec à avaler...).

Exemple

« (…) manger des briques c'est se serrer la ceinture, danser devant le buffet, se taper du vent (…) »
Roger Vailland - Drôle de jeu

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Manger / bouffer des briques (à la sauce cailloux) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar Koul el kayassManger des gravillons
Pays de Gallescy Byw ar drugaredd a gwynt y dwyrainVivre à la merci du vent d'est
Allemagne / Autrichede Nichts zu beissen habenAvoir rien à mordre
Allemagne (Bavière)de Am Hungertuch nagenRonger le tissu de faim
Angleterreen To live on airVivre d'air
Australieen To have a dingo's breakfastS'offrir un petit déjeuner de dingo
Panamaes Saltar garrochaSauter à la perche
Espagnees Tener más hambre que el perro de un ciegoAvoir plus faim que le chien d'un aveugle
Panamaes Comer un cableManger un câble
Espagnees No tener qué que comerNe pas avoir à manger
Espagnees Tener más hambre que un maestro de escuelaAvoir plus faim qu'un maître d'école
Espagnees Comerse los codos.Se manger les coudes.
Espagnees Pasar más hambre que el perro del hortelanoAvoir encore plus faim que le chien du jardinier
France (Savoie)fr Manger des briques à la sauce m'étouffe
France (Marseille)fr Manger des regardelles en sauce
Pays-Basnl Niks te bikken(patois) hebbenN'avoir rien à manger
Pays-Basnl zwart zien van de hongervoir noir de la faim (presque en perdre connaissance)
Pays-Basnl honger als een paard hebbenavoir faim comme un cheval
Pays-Basnl Op een houtje bijtenMordre un bout de bois
Polognepl zyc powietrzemVivre d'air
Brésilpt Fazer (o sinal da) cruz na bocaFaire (le signe de) la croix sur sa bouche
Portugalpt Não ter o que comerNe pas avoir à manger
Roumaniero A manca rabdari prajiteManger des patiences grillées
Roumaniero A strange cureauaSerrer la ceinture
Belgique (Wallonie)wa S'trouver avé ses dix doigts à s'bouche

Vos commentaires
« Des briques à la sauce caillou » … mes enfants en ont eu les oreilles rebattues, étant petits ! Leur curiosité sans limites, les poussaient à demander : « Qu’est ce qu’on mange ? … ce midi ? … ce soir ? … dimanche ? … etc. et invariablement, je répondais : « des briques à …. » jusqu’au jour où pour les besoins de mes préparations en classe, j’ai découvert le conte populaire « la soupe aux cailloux » avec diverses variantes pour petits à partir de 3 - 4 ans … avec toutes les valeurs morales qui s’y rattachent ! cette page(cliquer sur ’le conte raconté dans la classe’, pour ceux qui ne le connaissent pas et ne veulent pas mourir idiots) 
C’est un peu ce qui se passe chaque jour sur Expressio … chacun apporte ses commentaires en ingrédients et le tout produit un délicieux banquet 

Ps : je sais ! mon commentaire ne casse pas des briques !
réponse à . cotentine le 27/08/2007 à 00h09 : « Des briques à la sauce caillou » … mes enfants ...
Qui ignore encore que le caillou a été pendant très longtemps le très réellement efficace ingrédient magique de tous les bouillons ? N’était-il pas le seul et unique moyen de faire chauffer un liquide avant que l’homme ne concoive un contenant résistant au feu ?

Les Cailloux, un nom bien étrange pour un restaurant logé rue des Cinq Diamants (Paris 13e). Étranger, si on veut, pour ses spécialités florentines…
En général, tu ne mets pas ça à ton menu quand t’as une brique dans le porte-monnaie!
Toujours est-il qu’une brique sur l’estomac, ça fait une brique sur le cœur…

Les cailloux, les tout petits qui s’accumulent dans l’interstice à la jonction des couvre-sol de deux pièces, je m’en suis mis dans les oreilles quand j’étais enfant. Vas savoir pourquoi je faisais là ma propre sauce cailloux !!!
Ayant découvert cela, quand mes parents voulaient me faire patienter alors que j’avais faim, ils n’auraient pas osé me parler de cailloux.
On me disait plutôt « Mange ta main, garde l’autre pour demain ».

---
La brique - pardon, le Brik - est une entrée tunisienne typique. C’est une sorte de beignets faits d’une pâte feuilletée très particulière "la malsouka" (les feuilles peuvent être alors farcies de toutes sortes de préparation et frites à l’huile d’olive).
Voir cette page.
Bonjour,

Au sujet du sens ancien du mot "brique", je signale que, en Belgique francophone (ou tout au moins dans certaines régions), on désigne familièrement par "briquet", le casse-croûte (tartines garnies, fruit, friandise) que l’ouvrier ou l’écolier emporte pour manger à midi.

Cordialement.
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 05h53 : Bonjour, Au sujet du sens ancien du mot "brique", je signale que, en Belgique f...
Bonjour, jc. Si ma mémoire est bonne, on t’a déjà vu sur ce mêêêrveilleux site, mais pas souvent...
Merci pour ton intervention, Père Tinente comme les précédentes.
Si tu as lu ce qui s’est écrit hier, tu sauras que tu peux aussi te lâcher, te laisser aller à faire l’un ou l’autre trait d’esprit. Sachant que ta liberté s’arrête où commence celle des autres, y a de la place!

C’est la Petit Poucet qui inventa la sauce caillou, quand l’ogre lui dit: "mon petit biquet, je ne sais pas encore à quelle sauce je vais te manger!"
Restons sérieux un moment...
Comment? ... Quoi? ... Qui a dit ca? Oui, mêdême, ca m’arrive à moi aussi. Bon.
Donc, il me semble me souvenir d’avoir déjà entendu cette expression dans le sens de "s’enrichir honteusement sur le dos des autres" (qui serait alors à lier avec: "avoir une brique dans le coeur" et/ou "avoir une/des brique(s) dans le portefeuille")

Quelqu’un peut-il infirmer - confirmer cela?
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 05h53 : Bonjour, Au sujet du sens ancien du mot "brique", je signale que, en Belgique f...
le briquet: dans le Borinage, le casse-croûte emporté par les mineurs.

Si je voulais faire un mauvais jeu de mot - mais loin de moi cette idée! - c’était très dangeureux, à cause des coups de grisou!
Un jour, comme je suis un peu braque, j’ai voulu cuisiner des briques à la sauce caillou. Impossible d’y arriver, vous pensez bien que ma batterie (de cuisine) est tombée en panne, ou alors c’étaient des briques réfractaires. Heureusement, dans un sens, car je me serais sans doute cassé les dents sur une recette aussi dure. Et puis, le problème, avec ce genre de métaphores (comme avec l’ironie, d’ailleurs), c’est que si on les prend au premier degré, on ne les goûte pas mais on les digère mal quand même.

Bonjour à tous !
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 05h53 : Bonjour, Au sujet du sens ancien du mot "brique", je signale que, en Belgique f...
Le briquet pour beaucoup d’ouvriers était accompagné du non moins célèbre flacon métallique avec cliquet de fermeture et qui était très souvent rempli de café. Souvenir de jeunesse quand mon père descendait dans la mine.

@Bridge : excellente recette que j’ai expérimentée il n’y a pas longtemps. Sauf que les oeufs étaient cuits durs dans la mienne et que j’y ai mis un peu de beurre en place de l’huile. J’ai acheté les bricks tout prêts. On peut trouver cette pâte dans les grandes surfaces et on les farcit de ce qu’on veut. Dé-li-cieux.
la sauce n’ayant été préparée et ajoutée qu’au début du XXe
et servie dans un broc ?
Bonjour du jour !! suis pas en avance pour l’ouverture...! j’ai dormi comme un tas de briques! à plus dans jounée syl.
je me disais bien que le lit penchait d’un côté!j’ai fait de la varape toute la nuit!fatigué? non gonflé "à brique" pour repartir travailler à la capitale.Phil.
faut-il le rappeler ? Les chameliers qui traversaient le désert devaient au préalable "briquer" leur chameau. (quand le chameau finissait de boire, les bosses pleines, le chamelier prenait deux briques, et lui écrasait les bijoux de famille. Le malheureux, sous le coup de la surprise et de la douleur aspirait fortement et pouvait ainsi stocker 50 litres de plus) .
réponse à . sylphide le 27/08/2007 à 09h19 : Bonjour du jour !! suis pas en avance pour l’ouverture...! j’ai...
note de l’Austro God:
aux deux sylphides - et aux autres:
serai à Rapis le 12 Sept. au soir. On peut se voir? Avec Moogli aussi, pourquoi pas, j’en serais enchanté.
Une MiniConvention "sur le pouce"? Sans thème prédéfini, mais bonne humeur imposée...
Serai aux environs de la Tour Monparnasse.
Je laisse à Phil le choix de l’endroit si cela le botte...
Phil-au-logis
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 04h57 : Qui ignore encore que le caillou a été pendant très longtem...
le caillou a été pendant très longtemps le très réellement efficace ingrédient magique de tous les bouillons
je me souviens étant jeune que nous étions mis à contribution par ma grand mère pour retirer les lentilles qui s’étaient vicieusement mélangées aux cailloux.
réponse à phil : " Au royaume des aveux, les muettes sont reines!" bien, ça c’est fait !

Cela ne vient pas du moyen Néerlandais : Bricke ?

Aussi, aujourd’hui tous sur le pont, il faut briquer le phare, pas d’absent sinon, ce soir, soupe caillou,nichts zu essen haben !!!
La croqueuse de diamants, elle, ça ne lui fait pas peur, les briques et les cailloux. Pour en avoir, elle se ferait mangeuse d’hommes.
réponse à . file_au_logis le 27/08/2007 à 09h30 : note de l’Austro God: aux deux sylphides - et aux autres: serai à R...
Nous n’allons pas laisser passé cette occasion! ce sera un plaisir.je réfléchi au lieu de rencontre autour de la Tour "phare".
Phil.
réponse à . sylphide le 27/08/2007 à 09h51 : réponse à phil : " Au royaume des aveux, les muettes sont rei...
cette page et pour la conjugaison : breken, broke, gebroken. Ouf, j’ai de bons restes. Quelle galère cette conjugaison.

Je préfèrerais sucer des cailloux du Gard que manger des briques. Par contre si vous avez cent briques de trop, vous pouvez me les envoyer par retour du courrier. 
Debout les marins et les autres...
une pensée émmuuuuuueee pour notre amiral qu’a dépensé une brique pour louer une trirème et se faire saucer par les embruns.
Espérons qu’il saura éviter tous les cailloux de la côte bretonne.
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 10h23 : Debout les marins et les autres... une pensée émmuuuuuueee pour no...
Si jamais l’Amiral heurte une de ces vieilles roches bretonnes il pourra prendre
l’Aperoz Guirec; c’est presque l’heure!
Phil.
la brique représente l’étape ultime de la lente évolution du contenant du lait , commencé par la vache, poursuivi par le pot avec son couvercle attaché par une petite chaine, qui tintait sur le chemin, puis la bouteille : verre puis plastoche.
Good morning to you, Mes Cailles You ! Good Morning to you, mes braques à briques

J’ai p’têt mangé des briques rapport aux expressions de ce wékende compte tenu de ma non-internetation (eh oui, y a encore un os dans la moulinette*) et si quéqu’un pouvait me le fout’ recta à coup de + et de -, c’est pas de refus (ça y est les v’là repartis avec leur fallacieusités ! C’EST DE L’ORDI que j’cause), toujours est-il qu’en guise de consolation j’m’ai tapé toute la kémia de briks à l’oeuf et j’ai siroté à tire larigot jusqu’à en avoir mon caillou, qu’à la mi-temps des soirées, eh bé oui deux.. enfin j’crois, c’était la belle grosse pierre bien ronde, couleur brique, à pousser la chansonnette (et sans partochard siouteplait !) , et qu’en fin c’était le beau roc bien dodu et long du genre menhir noir ou gris, qui s’pique le nez, voyez l’topo ? Mais si, mais si, rappelez quand ça vous est arrivé voyons et imanigez, à peu d’choses près c’est tout à fait ça. C’matin donc je n’ai pas connaissance, non pas que j’l’ai perdue rassurez-vous merci merci, des celles dont vous vous fûtes goinfré en mon absence, mais je m’ai vite été relire les interventions de vendredi dernier. Ah le lynchage ! Mein Got ! Qu’y z’y ont pas t’été de main morte à coups de briques et de cailloux sur la place d’expressio, une vraie horde de loups affamés à crier haro sur la baudette d’eureka ! ’Reusement, Mon Amiral, Mon Zorro, le marin préféré de ces dames, le défendeur de la veuve et de l’orphelin...est arrivéééééé, et sans s’presser l’a remis les choses sur les rails. J’vous fous mon billet (de train) contre une brique (toutes devises acceptées) ou un caillou (pas du toc) qu’les choses vont s’aller de mieux en plus mieux et que God va nous envoyer la sauce d’ici très peu vite, que du nouveau ! (qui a dit sa sauce ? c’est pas moi m’ssieu !)

* Quand j’pense à fluffy .... qu’a excellé dans son choix d’un site aussi sérieux qu’ici présent, en espérant qu’elle a trouvé son bonheur avé nos brillantes essplications, en tous cas moâ, j’ai fait du mieux qu’j’ai pu pour donner une image des plus fidèles de c’qu’elle demande. Pouvez pas dire qu’j’ai rien dans l’caillou, s’pas ?
Il y avait une publicité il y a quelques années, pour une eau pétillante à peau linaris, où on voyait des ouvriers sur chantier, dont un mangeait des briques, qu’il digérait sans problème en buvant cette eau.

Merci à tous, grâce à vous j’en apprends tous les jours, et en m’amusant en plus.

A propos du briquet qui se mange en tartines, ça a quelque chose à voir avec la chanson "Au clair de la Lune" ? (car dans la cuisine, on bat le briquet ...) 
réponse à . chirstian le 27/08/2007 à 12h53 : la brique représente l’étape ultime de la lente évolu...
oui, oui... très fatigué...c’est moyen ça, mais, il ne faut pas briquer biquette tout le week-end !au taf, moussaillon, le phare doit être propre, raide comme un roc, un caillou, un pic, une péninsule!!!!pas une lentilles sur le sol, je m’occupe de la batterie, j’ai mes deux patates et mon phil de fer, à défaut de cent briques!!!!et que la salle rose, ne soit pas infestée de crabes (favouilles) au retours du cartier Maître ( orfévre en chef) un caillou place Vendôme non ? , j’ai un intérim à défendre moi, des gallions à gagnier, une galère à faire tournere non pas en rond !!!au taf!!!!
réponse à . Jonayla le 27/08/2007 à 13h58 : Il y avait une publicité il y a quelques années, pour une eau p&ea...
exact, pour le briquet de la cuisine!!! un peu de science, que diantre!!!
Et c’est pour ça qu’on dit que le belge a une brique dans le ventre 
réponse à . eureka le 27/08/2007 à 13h23 : Good morning to you, Mes Cailles You ! Good Morning to you, mes braques &a...
Bonjour toua !
Pas d’os dans la moulinette, suis repartie avec les contacts expressio, moins et plus...et deux pommes de terre et une brique, pleine, creuse, vernissée, va savoir ... ?
Je n’ai pas manger de la vache enragée( une expréssio!!)
ni manger du Lion,
pas encore manger les pissenlits par la racine,
jamais manger une brique à la sauce caillou sur la tête de quelqu’un, car cela ne mange pas de pain,
j’aime pas me faire manger la laine sur le dos,
et si le loup a mangé l’agneau, cela ne mange pas de pain ( de brique),
Mais je sais manger des yeux....!

@ y’a plus de news de : Lorelei, Hirmente, Mouche, Copier:coller, et aux autres que je suis trop occupée a surveiller les crabes qui fourmillent dans le phare, je te passe de la salle rose, aux coloriages, et de la cave aux lentilles, ... bises.
Heureusement pour lui, notre Amiral est parti avant que ne tombe l’expression du jour. Ouf ! Parce que j’en connais un sur cette page qui aurait adoré manger, bouffer des briques à la sauce cailloux, et les Pierre qui rouleraient avec. God a dit : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Expressio (ou presque, tant pis pour Yannou, il n’a qu’à être rentré de vacances).

Elle vendait ses beaux genoux
Sous des p’tites robes à deux sous
Où pointaient comme des choux
Ses p’tits seins ronds et pas mous.
Des vieux laids comme des poux
Lui offraient de beaux dessous
Et toutes sortes de hiboux
L’appelaient « Mon petit loup ».
Comme elle aimait les bijoux
Tout autant que les froufrous
Elle se faisait leur joujou
Et récoltait des cailloux.

Cette fée minéralogique
Tout au fond de sa boutique
Rendait leur baguette magique
Et changeait l’amour en briques !
réponse à . Jonayla le 27/08/2007 à 14h16 : Et c’est pour ça qu’on dit que le belge a une brique dans le ...
T’aurais vu la frite du gars qu’sa brique dans le ventre a fini par lui faire bouffer des briques à la sauce cailloux  ! Il a investit toutes ses briques dans les briques et les cailloux jusqu’à son dernier poil su’l’caillou qu’il pouvait désormais briquer
réponse à . eureka le 27/08/2007 à 14h43 : T’aurais vu la frite du gars qu’sa brique dans le ventre a fini par ...
Joliiiii !
réponse à . eureka le 27/08/2007 à 14h43 : T’aurais vu la frite du gars qu’sa brique dans le ventre a fini par ...
Et un menu lapidaire, pour ceux qui ont la dalle :

Whisky on the rocks
Pavé de bœuf en pierrade
Lingots en aumônière
Palets aux amandes ou rochers au chocolat
Eau minérale, bien sûr.

Attention, l’ardoise est lourde.
Et n’oublions pas Le Bryc (Brussels Royal Yacht Club) 

Quand on vous dit que TOUT a rapport avec la marine   
réponse à . momolala le 27/08/2007 à 14h32 : Heureusement pour lui, notre Amiral est parti avant que ne tombe l’express...
Salut poétesse ! "La grammaire est une chanson douce", n’est-ce pas ? A propos, ayons une pensée pour tous les petits bouts qui vont dans quelques jours être mangés à la sauce cahiers.
réponse à . momolala le 27/08/2007 à 14h32 : Heureusement pour lui, notre Amiral est parti avant que ne tombe l’express...
Coucou, Momoloulou
t’entends mes youyou ?

Elle faisait des bisous,des bisoux
ou des bizouz si ça les rend plus dou ?
Tiens mon doudou
sur la jou, ou plein partou ?
aime-t-elle les ripou, les cachou,
le pistou, les cajou, ses chouchouts (ça je sais, on dit bien chouchoute)
roudoudou, ah le bon cou !

Maâme Dézécoles, ma nounou, j’tiens l’bon bou ou le bambou ? sinon corriges steupé mets pas le verrou. Hein quesse tu dis ? Des clou !! Tu m’envoies dans les chou ? Là c’est pas compliquou, gaffe à mon courrou, c’est trop beaucou !

Elève eureka Youx, soeur de Spirou
es-Marabout
(t’rappelles hein ? la celle du guilledou...voyou...se)

PS. Pierre qui roule n’amasse pas mou...
réponse à . syanne le 27/08/2007 à 15h46 : Salut poétesse ! "La grammaire est une chanson douce", n’est-c...
Avez-vous lu le petit dernier, "La révolte des accents" ? Un régal !
De quoi tomber amoureuse de la langue sanfraise si je n’étais déjà tombée dedans quand j’étais petite
réponse à . syanne le 27/08/2007 à 15h46 : Salut poétesse ! "La grammaire est une chanson douce", n’est-c...
Et l’orteau graf veau pas deu chou ...
réponse à . Jonayla le 27/08/2007 à 15h50 : Avez-vous lu le petit dernier, "La révolte des accents" ? Un r&eacut...
"si je n’étais déjà tombée dedans quand j’étais petite"

Youpiiiii !! Nous avons UNE Obélixe dans le village expressio
réponse à . eureka le 27/08/2007 à 15h58 : "si je n’étais déjà tombée dedans quand j&rsqu...
@ Syanne 30

"Pavé de bœuf en pierrade"

Jus d’agglo ? L’est béton ton menu !

J’propose quand même de rajouter : Tuiles sauce parpaing à la noix
réponse à . eureka le 27/08/2007 à 16h08 : @ Syanne 30 "Pavé de bœuf en pierrade" Jus d’agglo ? ...
Trop lourde pour ton estomac délicat, ma pierrade ? O.K. Je jette le pavé dans la mare !
réponse à . Jonayla le 27/08/2007 à 13h58 : Il y avait une publicité il y a quelques années, pour une eau p&ea...
Rien à voir avec les tartines, sinon qu’après avoir battu le briquet et allumé le feu, on pouvait griller la tartine . cette page

"Au clair de la lune" est aussi une chanson coquine, on peut d’ailleurs imaginer ce qui se passe en lisant la dernière partie de la chanson.
cette page
réponse à . eureka le 27/08/2007 à 14h43 : T’aurais vu la frite du gars qu’sa brique dans le ventre a fini par ...
Il a investit toutes ses briques dans les briques et les cailloux
en Bourse on parle d’entreprises "Brick and Mortar" pour désigner celles qui sont issues de l’économie traditionnelle (par opposition à celles de l’économie virtuelle). L’expression a été très à la mode au moment de l’explosion de la bulle internet.
réponse à . chirstian le 27/08/2007 à 16h49 : Il a investit toutes ses briques dans les briques et les cailloux en Bourse o...
on parle d’entreprises "Brick and Mortar" pour désigner celles qui sont issues de l’économie traditionnelle

C’est tout le contraire de notre expressio du jour, alors, dans laquelle briques et cailloux évoquent un repas "vraiment" virtuel.
réponse à . momolala le 27/08/2007 à 14h32 : Heureusement pour lui, notre Amiral est parti avant que ne tombe l’express...
Rendait leur baguette magique
Et changeait l’amour en briques
dans ma version il y a :
rendait leur braguette magique
quand ils se tapaient les biques
une coquille ?
réponse à . syanne le 27/08/2007 à 15h46 : Salut poétesse ! "La grammaire est une chanson douce", n’est-c...
J’ai beaucoup aimé, comme "Dernières nouvelles des oiseaux", plus que "les Chevaliers du Subjonctif", mais mon préféré reste "Madame M’Ba" même si je suis tombée avec délices dans "Longtemps".
réponse à . chirstian le 27/08/2007 à 16h59 : Rendait leur baguette magique Et changeait l’amour en briques dans ma ve...
Lorsque vous leur servez des briques sauce cailloux, c’est la soupe à la grimace ? plus de problème, avec :
l’amour en briques
réponse à . momolala le 27/08/2007 à 17h24 : J’ai beaucoup aimé, comme "Dernières nouvelles des oiseaux",...
Dévoreuse de livres, hein ?... Moi aussi ! C’est bien la seule boulimie que je recommanderai.
réponse à . chirstian le 27/08/2007 à 16h59 : Rendait leur baguette magique Et changeait l’amour en briques dans ma ve...
Je t’avais pondu une magnifique réponse en alexandrins avec références avérées et tout et je l’ai perdue ! Bon, ben tant pis, ce sera pour une autre fois.
les expressions de la semaine :
Faire suer la brique
Recevoir une briquée
Ce n’est pas ma tasse de brique
Fumer la briquette
Des briques sonnantes et trébuchantes
Coûter la peau des briques
Un panier de briques
Haut les briques

Bof ! Tout ça ne casse pas 3 briques à un cathare ...
heu! je donne les clefs à celui qui va faire avaler la brique sauce cailloux...Demain aux horreurs, je laisse le feu en place, si dans la nuit une petite faim..!
Qui va faire extinction de l’ étage coloriage ?...Il me faut recharger, bisous pleins, à demain à l’ouverture : 4heures 30 ...je fais inspection et une brique sauce grimace, à celui qui n’a pas briqué!!!!
Vais reviendre sur le sujet Walt DISNEY...Alix et autres, suis pas à savoir nager mais...!!!bisous pl’ins!
réponse à . chirstian le 27/08/2007 à 18h08 : les expressions de la semaine : Faire suer la brique Recevoir une briqu&eac...
non!
AVIS DE TEMPÊTE SUR LE VAR

C’EST LA FÊTE DE NOTRE MOMOLALA NATIONALE ET A 19 H 52 L’ÉVÈNEMENT EST ENCORE PASSÉ INAPERçU !!!

AU CHARBON...
Pour ceux que la Quille intéresse je vous livre in extenso la réponse du musée de la marine de Paris que j’avais interrogé sur le sujet.

Monsieur,
Je n’ai trouvé aucune mention d’un bâtiment nommé La Quille dans les divers registres que nous possédons.
J’ai consulté plusieurs ouvrages sur les bagnes mais aucun ne mentionne ce nom, y compris dans l’ouvrage suivant :
"Liste des navires des différents ports de France ayant fait les voyages des Antilles et du Centre Amérique de 1890 à la fin des voiliers", contenue dans l’ouvrage suivant :
Les Derniers voyages de forçats et de voiliers en Guyane/Louis Lacroix . - Luçon : Impr. S. Pacteau, 1945

J’ai consulté également des ouvrages de lexicologie marine, mais jamais cette anecdote n’est mentionnée. Une hypothèse : ne s’agissant pas d’une expression spécifiquement maritime, il se pourrait que vous trouviez plus d’information dans des ouvrages sur le langage de l’armée de Terre.
Je vous conseille de vous adresser aux départements Marine et Armée de Terre du Service historique de la Défense à Vincennes : http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/00bande_jaune/infopratique/contact/contact.htm

Il se peut aussi qu’il s’agisse d’une rumeur, comme il en circule sur Internet...

Si vous obtenez une réponse, pourriez-vous me la communiquer (nous tenons à jour un répertoire des questions/réponses utiles).
Merci et bonnes recherches.

Bien entendu je lui conseille notre phare et notre amiral !
réponse à . Jonayla le 27/08/2007 à 15h37 : Et n’oublions pas Le Bryc (Brussels Royal Yacht Club)  Quand on vous...
Quand on vous dit que TOUT a rapport avec la marine

Tu ne crois pas si bien dire, c’est le bateau amiral cette page

bisous 
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 19h54 : AVIS DE TEMPÊTE SUR LE VAR C’EST LA FÊTE DE NOTRE MOMOLALA NA...
quoi, que, Momolala ??SON ANNIVE, moi , suis toute nouvelle et intérim !

Bon Momolala!, super nationale!,et je ne sais quoi , mais pleins de machin truc, enfin bisous et à demain! je vais faire dormir mes yeux!!!!besoin, suis au triéme dessous, voir convention et rapport demain, vous fait bises à tous, et comme le dit l’Amiral, les mains au dessus des couvrantes!!!!lui, il navigue en autres eaux, pas à la sauce caillou! ( j’ai bon, là, si...j’ai bon?)Bon,...
réponse à . sylphide le 27/08/2007 à 21h05 : quoi, que, Momolala ??SON ANNIVE, moi , suis toute nouvelle et intér...
Non, pas son anniv. sa fête: la Ste Monique (celle qui rit quand.... non, je rigole, quoique?

bonne fête Momo 
c’est vrai momolala ce que dit "machin" tu ris quand..... ?

PS. Le Vietnamien plante le riz, le Cambodgien le regarde pousser, le Laotien l’écoute pousser, le Chinois le vend et le Thailandais le mange... et momolala ?
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 21h09 : Non, pas son anniv. sa fête: la Ste Monique (celle qui rit quand.... non, ...
Merci, Machin!!! ouai! sommes trois dans le coup! BONNE FETE MOMO!!!!
C’EST LA SAINTE MOMO, tous en bas du phare !
Bonne fête Momo, Bonne fête Momo...
Une brique de bisous, pas de galères, et haut les choeurs! bonne fête Momo!!!

C’est Machin qui a vendu la mèche, et quasimado qui a mis la brique à l’oreille!!!

Bon, je vais vraiment me coucher, bises les z’amours et je vous laisse les clefs du phare!!!
réponse à . sylphide le 27/08/2007 à 21h22 : Merci, Machin!!! ouai! sommes trois dans le coup! BONNE FETE MOMO!!!! C’ES...
non non tu laisses pas les clefs tu couches dans le phare, c’est toi la pro des codes et des phares. Fais gaffe au troisième sous-sol ya les oubliettes de l’amiral, pour les déserteurs (trices) ?
bonne nuit dans le phare.
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 21h31 : non non tu laisses pas les clefs tu couches dans le phare, c’est toi la pr...
déserte pas, je vais vérifier!!! mais un peu longtemps!!!il faut que chaque brique soit à sa place...intérim, autant que faire ce peut! je laisse aux pro le soins de servir, l’Ami- râle , bon, dodo, je reviendre demain.
Après une ’tite sieste et avant une bonne nuitée, bonsoir à toutes-z-et-tous, et bonne fête à notre Momo qu’on n’en a qu’une et qu’il est pas question qu’on la cède à qui que ce soit...
On n’a pas une brique à la place du coeur, quand même!
Et merci à cette espèce de sado-maso, saso-mado qui nous a mis la puce à l’oreille...
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 20h07 : Quand on vous dit que TOUT a rapport avec la marine Tu ne crois pas si bien dir...
"Tu ne crois pas si bien dire, c’est le bateau amiral cette page
bisous "

M’enfin, on avait dit pas devant tout le monde 
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 19h59 : Pour ceux que la Quille intéresse je vous livre in extenso la répo...
Merci pour cette info, Quasimado !
J’ai reçu pas mal de mails de personnes persuadées de cette origine de la ’quille’.
Je vais donc ajouter le démenti dans les compléments de l’expression pour que les choses soient claires.
Merci à tous ceux qui se sont couchés tard après avoir lu notre Quasimado qui, j’en témoigne, a la bosse de la gentillesse. Je ne suis pas une sainte, je vous rassure et, attention Machin, seules les réponses peuvent être indiscrètes ! 
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 10h23 : Debout les marins et les autres... une pensée émmuuuuuueee pour no...
Je rentre sain et sauf, après avoir, sur mon brick, fait du rase-cailloux.
réponse à . sylphide le 27/08/2007 à 11h09 : Si jamais l’Amiral heurte une de ces vieilles roches bretonnes il pourra p...
Justement, tiens : j’ai croisé aux Sept-Îles, devant Perros-Guirec, doublé les Triagoz, arrondi le Crapaud, fouillé la baie de Lannion... Chouette !
réponse à . momolala le 27/08/2007 à 14h32 : Heureusement pour lui, notre Amiral est parti avant que ne tombe l’express...
notre Amiral est parti avant que ne tombe l’expression du jour
Parce qu’elle vient de la Marine ?
réponse à . Jonayla le 27/08/2007 à 15h37 : Et n’oublions pas Le Bryc (Brussels Royal Yacht Club)  Quand on vous...
Quand on vous dit que TOUT a rapport avec la marine
Et avec l’éditeur de partoche, aussi...
Manque juste un distributeur de taloches, hein, God ?
réponse à . <inconnu> le 27/08/2007 à 19h59 : Pour ceux que la Quille intéresse je vous livre in extenso la répo...
Bien entendu je lui conseille notre phare et notre amiral !
Moussaillon, je suis content de vous (avec pincement de lobe auriculaire, Marseillaise et remise de trirème en grande pompe).
La réponse vient corroborer ce que je disais, concernant ce vaisseau-fantôme, "La Quille", qui paraît bien n’être qu’une légende urbaine de plus...

RÉCLAME :

Expressio, le site de lutte anti-désinformation. 
Selon la tradition du Pays-d’Enhaut, la soupe vaudoise à la pierre n’est autre que la recette d’un vagabond du siècle dernier:

Autrefois, le pays était sillonné de rôdeurs qui allaient de ferme en ferme, quêtant un dîner, un petit verre de goutte ou un souper et la « couche » à l’écurie. Ils n’étaient guère bien vus des fermiers qui, eux, travaillaient dur.
Un jour, un de ces vagabonds se présente à la porte d’un montagnard. Le fermier n’est pas enclin à l’inviter à sa table.
- Oh ! je ne vous demande pas à manger, mais seulement un peu d’eau chaude.
- Ah ! si c’est qu’çà, on vous en donnera bien. C’est pour quoi faire ?
- Pour me faire moi-même, dans ma gamelle, une soupe à la pierre. - A la pierre ?
- Hé oui, avec ce caillou spécial.
Et sortant de sa poche un galet, il le montre au montagnard qui l’examine longuement.
- Et avec cette pierre, vous faites de la soupe ?
- Ben, oui ! Et elle est fameuse !
- Bon, entrez, montrez-nous ça !
La fermière attise le feu, chauffe de l’eau dans une casserole et le curieux bonhomme met à bouillir sa non moins curieuse pierre tandis que chacun se presse autour du foyer pour voir s’opérer le miracle.
- Ça donnera une bonne soupe ?
- Bien sûr. Evidemment, elle serait encore meilleure si vous me donniez quelques légumes à y mettre.
- Si ce n’est que ça, ma femme va vous les donner.
- Alors dites-lui de râper un morceau de fromage et envoyez le « bouèbe » ramasser des herbes vers la porte de l’écurie ; j’ai vu qu’il y en avait des tas !
Tout étant dans la casserole, la soupe à la pierre commence à sentir bon…
-Peut être encore un p’tit morceau de beurre, ici vous en avez sûrement… et ensuite avant de servir on mettra une petite goutte de vin pour lier le fromage qu’on ajoutera dans les assiettes.
La soupe fut bientôt prête ; chacun la trouva vraiment à son goût. On remercia le bonhomme et on l’invita à rester pour tout le repas. Au moment de partir, il reprit sa pierre, la lava soigneusement et la remit dans sa poche. Mais le fermier le prit à part dans un coin :
- C’était vraiment une soupe fameuse ! Dites… vous ne la donneriez pas à ma femme, cette pierre, pour qu’elle puisse nous refaire des soupes comme ça ?

Texte extrait de « A la mode de chez nous » de M. Vidoudez et J. Grangier
réponse à . kilroysoft le 02/10/2010 à 06h43 : Selon la tradition du Pays-d’Enhaut, la soupe vaudoise à la pierre ...
Excellent, ami que je crois n’avoir jamais lu !
Avec des trouvailles comme celle-là, tu reviens quand tu veux bien sûr.
Avec une brique dans le ventre, on risque fort d’avoir l’estomac danc les talons!
réponse à . file_au_logis le 02/10/2010 à 08h17 : Avec une brique dans le ventre, on risque fort d’avoir l’estomac dan...
Hello Filo !
Si tout se passe bien et s’il fait mauvais chez toi comme ici, annule tes réservations de cinoche ou autre : tu dois recevoir un peu de lecture dans quelques instants.

Tiens, bonne nouvelle : il semble que God ait remis Sa pendule à l’heure. mais peut-être que ça date de quelques jours.
je me souviens de cette plaisanterie, parue au moment des travaux du Club de Rome : les optimistes sont ceux qui pensent que dans 2 générations il n’y aura plus que des cailloux à manger.
Les pessimistes pensent qu’il n’y en aura pas pour tout le monde.
réponse à . tytoalba le 27/08/2007 à 10h16 : cette page et pour la conjugaison : breken, broke, gebroken. Ouf, j’a...
Quelqu’un a-t-il un dix tonnes pour la livraison ? 
Après toutes ces interventions, il est difficile de rajouter quelque chose. Les briques, personnellement, je les préfèrerais sur mon compte bancaire, encore qu’ avec l’ euro, il faille faire la conversion. Quant au bâtiment (non, pas le navire), il est vrai qu’ en brique blonde, c’ est plus joli qu’ en parpaings. Mais c’ est plus cher. D’autre part, l’ entretien extérieur est moindre. Pas besoin de refaire l’ enduit. Faut donc savoir compter sur des générations. Cependant, si vos goûts dispendieux ne vous laissent que des miettes à manger, vous rêvez peut-être de mouillettes (avec des oeufs à la coque...)
réponse à . chirstian le 02/10/2010 à 09h06 : je me souviens de cette plaisanterie, parue au moment des travaux du Club de Rom...
Dans le même genre il y a l’ histoire des soviétiques qui s’ installent dans le Sahara et qui, au bout de deux ans, sont obligés d’ importer du sable (avec quelques cailloux).
Bonjour à tous,

Donc, cette expression est frécquement employée ?
Merci pour votre réponse.

Cocinelle (Roumanie)
réponse à . mitzi50 le 02/10/2010 à 09h32 : Après toutes ces interventions, il est difficile de rajouter quelque chos...
avec l’ euro, il faille faire la conversion
facile : une brique = 0.88€ , voir cette page . Méfiez vous des Madoff qui vous la proposent à 0.77 : il ne s’agit pas de la véritable brique : cette page
Résultat : vous pensez construire votre patrimoine en brique, et vous vous retrouvez sur la paille !
réponse à . mitzi50 le 02/10/2010 à 09h34 : Dans le même genre il y a l’ histoire des soviétiques qui s&r...
La version que je connaissais (diffusée lors d’une restrospective en 1991, ou 1992), dite par Brejnev:

Camarades, j’ai deux nouvelles à vous annoncer:
- la mauvaise: il n’y a plus que de la merde à manger
- la bonne: il y en aura pour tout le monde
réponse à . Coccinelle le 02/10/2010 à 09h39 : Bonjour à tous, Donc, cette expression est frécquement employ&ea...
Donc, cette expression est frécquement employée ?
ça c’est la question que se posent toujours les étrangers, car utiliser fièrement une expression française devant des français, et s’apercevoir qu’ils ne la connaissent pas, c’est ce qu’on appelle "faire un bide" ( et ça, c’est une expression très utilisée!) .
Je dirais que celle-ci est une expression que la grande majorité des français ont entendue, mais dont tous ne connaissent pas la signification, et que je ne conseille pas avec des jeunes. Mais dans ce domaine, il y a des traditions régionales et familiales qui interdisent d’être catégorique.
l’intérêt de cette brique ( cette page ) c’est qu’on peut mettre la sauce caillou dans les trous.
la ’sauce cailloux’, qui a été rajoutée ensuite à l’expression originale, n’est qu’un enrobage ’plaisant’ qui rajoute une dose de désespoir à celui qui n’a que quelques briques à se mettre sous la dent.
dans ce domaine, je ne connais rien de plus réussi que la séance "culte" de Charlot mangeant sa chaussure, et suçant avec gourmandise chacun des clous. cette page .
Allez : vous en reprendrez bien un peu ! 
Au Maroc, ils mangent des bricks, et que même que c’est drôlement bon et nourrissant !
réponse à . <inconnu> le 02/10/2010 à 09h50 : La version que je connaissais (diffusée lors d’une restrospective e...
... dite par Brejnev lui-même, non. En 1991-92 il avait cassé sa pipe depuis quelques années déjà et Andropov ainsi que ce sombre crétin de Tchernenko avaient eu successivement le pouvoir...d’ une durée très courte, tout de même, puisqu’ en 1986 Gorbachtchev avait lancé la pérestroïka. Par contre, les chansonniers (qui ont toujours été libres de dire ce qu’ ils voulaient du temps de l’ union soviétique) avaient largement tourné autour de cette formule. Il faut dire que les délires des chansonniers étaient la soupape de sûreté dont tous avaient besoin. Maintenant, avec Poutine, qui semble avoir autant d’ humour qu’ un pavé, je ne sais plus....Et govno ! (merde, en russe).
réponse à . chirstian le 02/10/2010 à 10h00 : l’intérêt de cette brique ( cette page ) c’est qu&rsquo...
Sans vouloir être méchante, je n’ aurais qu’ une confiance très limitée dans les matériaux de construction chinois. Y’ a qu’ à voir le désastre produit lors du séisme, chez eux, et les emm..... de ceux qui, par esprit d’ économie, importent des produits destinés au bâtiment... et qui se révèlent non conformes. Après ça, ils n’ auront, effectivement, plus que des briques (creuses) à becqueter. Surtout les trous.
Ne pas oublier la sublime danse des petits pains, quand même !
réponse à . chirstian le 02/10/2010 à 09h50 : avec l’ euro, il faille faire la conversion facile : une brique = 0....
Comme l’ un des trois petits cochons ? Ils disposaient du catalogue ? Et si j’ veux de la brique blonde, comme en certains endroits de Bruges, moi, où dois-je m’ adresser ? Et quelle est la meilleure brique pour le Backsteingothik ? Nos cathédrales sont pratiquement toutes faites de pierre, sauf celle d’ Albi. Alors forcément, le savoir-faire se perd... Et le chômage augmente... et on n’ a plus qu’ à dormir sur la paille et se contenter de quelques miettes et d’ une soupe aux orties !
réponse à . deLassus le 02/10/2010 à 10h14 : Au Maroc, ils mangent des bricks, et que même que c’est drôlem...
Pas seulement au Maroc: cette page
Dans "le lot", il y a une recette tunisienne... cette page
Selon Wikipédia: cette page
réponse à . Coccinelle le 02/10/2010 à 09h39 : Bonjour à tous, Donc, cette expression est frécquement employ&ea...
Fréquement, je ne sais pas. Cela dépend des familles. Mais il fut un temps où elle aurait pu être roumaine, puisque la ration calorique journalière était fixée par décrêt par le "Conducatore".
Ceci dit, un grand bonjour à la Roumanie, et tout particulièrement à Tulcea, son musée, le delta du Danube...(dont je garde un souvenir impérissable, bien que m’ y étant rendue à titre professionnel, mes clients étant des pêcheries qui avaient leur siège et leur port d’ attache dans cette ville. Ces clients ont réellement tout fait pour rendre mon séjour agréable, allant même jusqu’ à venir acheter des disques avec moi pour me conseiller !
Et surtout ne pas oublier que Bucarest avait comme surnom "Le petit Paris". Malgré certaines constructions que je n’ apprécie pas particulièrement, je dois dire que beaucoup d’ endroits de cette ville sont très beaux.
réponse à . Coccinelle le 02/10/2010 à 09h39 : Bonjour à tous, Donc, cette expression est frécquement employ&ea...
Bonjour,
es-tu une coccinelle à dos rouge et pois noirs, ou une coccinelle noire a pois rouges?

Je ne me suis (malheureusement) jamais arrêté en Roumanie, malgré plusieurs invitations de collègues qui voulaient m’avoir, un tel à Bucarest, un tel à Timisoara, ... ou dans le delta du Danube, écosystème plus que fragile, s’il en est.
Non. J’ai survolé ce beau pays à de nombreuses reprises, et j’ai eu la chance de faire quelques photos "vu d’avion" du parcours de Danube quand il sépare la Roumanie de la Bulgarie, puis quand il remonte vers le nord, puis enfin son delta... Magnifique. Cela donne vraiment envie... Et si tous les Roumains sont comme mes collègues, alors là: "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil!"
réponse à . file_au_logis le 02/10/2010 à 12h38 : Bonjour, es-tu une coccinelle à dos rouge et pois noirs, ou une coccinell...
...de collègues qui voulaient m’avoir...
Et alors ? 
réponse à . file_au_logis le 02/10/2010 à 12h38 : Bonjour, es-tu une coccinelle à dos rouge et pois noirs, ou une coccinell...
Une rouge à pois noirs, j’ espère ! les autres sont des "articles d’ importation". Mais il y en a aussi des jaunes (à pois noirs). Et toutes n’ ont pas le même nombre de pois sur le dos. Tu vas voir qu’ on va glisser lentement des briques aux moeurs des coléoptères, si nous n’ y prenons garde !
réponse à . DiwanC le 02/10/2010 à 13h35 : ...de collègues qui voulaient m’avoir...Et alors ? ...
Ben non. Ils étaient honnêtes, eux. Il n’était pas question d’un quai de gare, là...
réponse à . mitzi50 le 02/10/2010 à 14h28 : Une rouge à pois noirs, j’ espère ! les autres sont des...
Les jaunes à pois noirs: celles qui ne sont pas encore mures?
réponse à . file_au_logis le 02/10/2010 à 14h38 : Les jaunes à pois noirs: celles qui ne sont pas encore mures?...
Niè znaiou ! (je ne sais pas, ich weiss nicht,(version rrrrrrusse).... mais j’ en ai déjà vu. Malheureusement nos échanges verbaux furent des plus limités ...
Je te signale cependant que les mûres, qui, lorsqu’ elles sont mûres dans nos contrées, soit presque noires, restent jaune orangé au-delà du cercle polaire. Au nord de la Suède, de la Norvège, de la Finlande et de la Russie par exemple. On en fait d’ excellentes confitures et, en Finlande, une liqueur connue sous le nom de Lapponia. Un dessert scandinave très apprécié se compose d’ ailleurs de glace à la vanille, avec cette confiture chauffée et mélangée à un peu de liqueur pour napper la glace. A consommer sans attendre que le tout fonde ! La liqueur doit (à part les tax-free shops d’ aéroport) se trouver dans des lieux voués à la gastronomie finnoise. La confiture, elle, au rayon alimentation de tous les "IKEA". Voilà qui nous change des briques ! Mais ça ne vaut pas un Strudel. Enfin pas à mon avis.
réponse à . mitzi50 le 02/10/2010 à 15h20 : Niè znaiou ! (je ne sais pas, ich weiss nicht,(version rrrrrrusse).....
toi qui est polyglotte (non, ce n’est ni une insulte, ni une maladie, ni une religion), sais-tu comment "à demain" se dit en russe? Oui, sans doute.
Et vous les autres, le savez-vous? Non, sans doute, pour la plupart. Alors, voici la réponse:
siju tumorrov
A prononcer de préfet rance préférence en roulant les "r" et avec une voix de bas riton.
réponse à . file_au_logis le 02/10/2010 à 15h58 : toi qui est polyglotte (non, ce n’est ni une insulte, ni une maladie, ni u...
Ben non ! Faut dirrrre que les russes ne m’ ont pas habituée à plus d’ un rendez-vous tous les deux jours.... Je me contentais donc d’ un" Dosvidania" (traduction phonétique simplifiée), ce qui veut dire "au-revoir"....Mais tu sais, j’ ai dû apprendre le russe "sur le tas", en commençant par les chauffeurs de taxi, et je me suis mise ensuite à apprendre à déchiffrer aussi le cyrillique. Quand on voyage sans être accompagnée et qu’ on ne sait même pas lire la pancarte "toilettes" l’ on ressent comme un trrrrès grand moment de solitude ! Alors, le see you to-morrow (ouah ! j’ ai été capable de comprendre)... Généralement le lendemain j’ en profitais pour assister à un concert, visiter ce qu’ il y avait d’ intéressant à voir, si le rythme de travail là-bas avait été plus "allegro con molto" je n’ aurais sans doute jamais pu aller au Bolchoï, au Kirov (devenu Marinsky) etc.
réponse à . DiwanC le 02/10/2010 à 13h35 : ...de collègues qui voulaient m’avoir...Et alors ? ...
Zorro est arrivé ? 

PS: correctif à une précédente réponse. Claudius Binoche, ce n’était pas «C’est parti mon Zappi» mais «La famille Duraton». Toujours sur Radio Luxembourg® devenue, RTL®
Il y a une briqu(ette) non encore évoquée, je crois : celle qu’ on trouvait après-guerre pour se chauffer et qui avait à peu près la taille d’ une petite brique mais une forme de navette, et était faite de poussière de charbon agglomérée. Une autre chose a également fini de régner dans les foyers des cuisinières Godin : le boulet (également à base de poussière de charbon).
Alors, peut-on concevoir des "boulets" cuits sur lit de briquettes, assaisonnés de cailloux ? Pour les cailloux je suis prête à fournir des "pierres de Valognes". Ce sont de délicieux bonbons, à l’ aspect irrégulier, recouverts d’ une couche fine de sucre dont les couleurs un peu marbrées-pointillées rappellent celles du granit. Seul ennui, le magasin où on les trouve est assez loin de chez moi (qui n’ ai pas de voiture). Il s’ agit de la Maison du Biscuit, à Sortosville en Beaumont (Manche). Si j’ en donne le nom, c’ est qu’ ils vendent en ligne et exportent en de nombreux pays. Même au Japon. Cependant, pour que les frais de port ne soient pas "décourageants" il est préférable de passer une commande groupée.
réponse à . mitzi50 le 02/10/2010 à 20h57 : Il y a une briqu(ette) non encore évoquée, je crois : celle q...
Sauf votre respect (même si nous nous tutoyons), en Belgique on trouve encore des boulets et je peux même affirmer que beaucoup de personnes les utilisent, vu le prix des autres énergies.
Il faut dire que je vis dans une région qui a été autrefois minière. Une région où les terrils sont encore présent. Où les habitudes ont la vie dure. 
réponse à . tytoalba le 02/10/2010 à 22h32 : Sauf votre respect (même si nous nous tutoyons), en Belgique on trouve enc...
"Chouette" alors ! Tous mes souvenirs de jeunesse n’ ont donc pas totalement disparu ! Ici j’ ai le choix entre l’ électricité et, pour le chauffage, le fioul domestique ou le bois, qu’ on vend à la "corde" (unité de mesure locale, qui représente environ 3 stères)...ou au sac (hors de prix... pour les flambées de parisiens*, ou les utilisations exceptionnelles). Je ne sais même pas s’ il y a un marchand de charbon près de chez moi. En revanche, nous avons la centrale de Flamanville, avec son E.P.R qui n’ avance pas vite....
(*) par parisiens j’ entends les possesseurs de résidences secondaires qui, quand la bise vient, sont généralement repartis....
Bouffer une fortunes pour acheter des cailloux( ou des perles comme vous voulez) pourquoi pas? Pour cents briques t’as plus rien!
Manger / bouffer des briques... à la sauce cailloux ou - comme dit God - ne rien avoir à manger ; comme Georges (l’autre) quand dans sa vie il faisait faim :

Toi qui m’ouvris ta huche quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
S’amusaient à me voir jeûner.
Ce n’était rien qu’un peu de pain
Mais il m’avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manière d’un grand festin.

Toi l’Hôtesse quand tu mourras
Quand le croque-mort t’emportera
Qu’il te conduise, à travers ciel
Au Père éternel
Manger des briques. C’est ce que fait la pluie avec les maisons construites en briques de terre crue. Après un très gros orage, la maison est cuite. A la différence de Jeanne d’Arc qui n’aurait pas été cuite s’il y avait eu un gros orage.
Marceel le dit souvent "la cuite c’est pas bon pour le commerce" mais il ne parle pas de briques.
Le légionnaire (qui sent bon le sable chaud) ne fait pas que la bouffer, la bique, ça le botte.
Le maçon, lui, c’est la brique qui le fait bouffer, va comprendre quelque chose !
réponse à . DiwanC le 23/08/2014 à 00h42 : Manger / bouffer des briques... à la sauce cailloux ou - comme dit God - ...
Toi qui m’ouvris ta huche quand
Les croquantes et les croquants

L’expression c’est bouffer des briques, pas croquer des briques.
Germaine collée samedi !
réponse à . DiwanC le 23/08/2014 à 00h42 : Manger / bouffer des briques... à la sauce cailloux ou - comme dit God - ...
Pô du tout, du tout........C’est une expression qui vient de marine.......

La preuve

De yacht, de brick et de steamer,
Lui, qui souffrait du mal de mer
En passant les ponts de la Seine.


Bon, je fais le café et pis je file........

Je vous souhaite un bon week end et vous dis à lundi.......

A’tchaooooooooooooooo
Pas de briques chez le roi Georges pourtant son père était briques-colleur il aurait pu y penser mais nan.
Éventuellement par le biais d’une chanson de jeunesse il refila à Patachou Le Brcoleur mais bon ça fait mal au catogan .
Bon si on jette un oeil du côté de Becaud c’est un peu mieux puisqu’ on a Il faut bâtir ta maison mais bon ça casse pas des briques pour me faire pardonner j’vous apporte ça pour le p’tit dèje.
réponse à . gerard5253 le 23/08/2014 à 07h04 : Pas de briques chez le roi Georges pourtant son père était briques...
Pas fait s’pré mais dans la chanson de Patachou y a trois mots qui reviennent en boucle qui me rappelle quec chose
réponse à . chirstian le 27/08/2007 à 09h19 : faut-il le rappeler ? Les chameliers qui traversaient le désert deva...
faut-il le rappeler ? Les chameliers qui traversaient le désert devaient au préalable "briquer" leur chameau. (quand le chameau finissait de boire, les bosses pleines, le chamelier prenait deux briques, et lui écrasait les bijoux de famille. Le malheureux, sous le coup de la surprise et de la douleur aspirait fortement et pouvait ainsi stocker 50 litres de plus) .
Un touriste assistant à la scène:" Mais ça doit faire horriblement mal"
Le chamelier :" Mais non suffit de tenir les briques en mettant les pouces vers l’extérieur."
réponse à . gerard5253 le 23/08/2014 à 08h04 : faut-il le rappeler ? Les chameliers qui traversaient le désert deva...
On voit que tu as une grande expérience des chameaux.
J’ai une chamelle et je ne sais pas comment là faire boire.
Peux-tu m’aider ?
réponse à . mickeylange le 23/08/2014 à 03h22 : Toi qui m’ouvris ta huche quand Les croquantes et les croquants L’ex...
Comme je sais que le cul-de-basse-fosse est ton lieu de villégiature du samedi :

♫♫♪♫ Je t’ai apporté des quignons
Qu’on grignot’ra si t’as la dalle
Certes ce ne sont que des croûtons...
Quand on a faim c’est délectable ! ♫♪♫♫♪

Merci M'sieur Brel !
réponse à . mickeylange le 23/08/2014 à 11h28 : On voit que tu as une grande expérience des chameaux. J’ai une cha...
Invite-la chez Marcel !
La porte du phare est trop basse.
Essaie alors de la faire passer par le trou d’une aiguille.(Matthieu ch 19 v. 24)
Elle y trouvera le dromaludaire, qui comme chacun sait depuis des années, est un chalumeau à deux lubosses. 
réponse à . charmagnac le 23/08/2014 à 17h53 : Elle y trouvera le dromaludaire, qui comme chacun sait depuis des années,...
...chalumeau à deux lubosses, qu’il ne faut pas confondre avec le lampaludaire, lequel appartient à la famille des lumignaro-réverbarus vulgarus à pattes rouges, très fréquents sur nos côtes. Si, si...
réponse à . DiwanC le 23/08/2014 à 18h21 : ...chalumeau à deux lubosses, qu’il ne faut pas confondre avec le l...
lumignaro-réverbarus vulgarus à pattes rouges, très fréquents sur nos côtes.

Pas autant que les umignaro-réverbarus vulgarus à bonnets rouges.
Le dromadulaire breton a les pattes plus courtes du côté de la mer que du côté de la côte. S’il tombe à l’eau il est foutu car avec ses pattes plus courtes il tourne en rond comme les chapeaux bretons. Mais pour le pêcheur c’est pratique suffit d’attendre et il repasse au même endroit et tu l’assomme avec des briques.

Scuze Germaine, je m’a gouru c’est du côté de la côte que les pattes sont plus courtes. 
Mais tu avais rectifié de toi même.
Il y avait des temps et des temps
Qu'je n'm'étais pas servi d'mes dents
Qu'je n'mettais pas d'vin dans mon eau
Ni de charbon dans mon fourneau
Tous les croqu'-morts, silencieux
Me dévoraient déjà des yeux
Ma dernière heure allait sonner
C'est alors que j'ai mal tourné


Sûr qu'à ce moment, le cher Georges n'a pour tout potage que briques et sauce cailloux.
Écoutez...
Je vous recommande la première expression de la rubrique "Ailleurs". 
À l'attention particulière de Bouba :

– Qu'est-ce qui est petit, qui creuse le sable et qui mange des cailloux ?
– Un petit creuseur mangeur de cailloux.
– Pourquoi les autruches mettent-elles la tête dans le sable ?
– Parce qu'elles cherchent les petits creuseurs mangeurs de cailloux.
Deux types errent dans le sable du désert depuis plusieurs jours.
– J'ai un truc infaillible pour lutter contre la soif, il faut sucer des cailloux.
– Il faut trouver une rivière, au fond des rivières il y a toujours des cailloux.
J'ai entendu dire que les habitants d'Arras étaient parfois surnommés les "Boyaux rouges". Je me suis même laisser dire que cette appellation était consécutive à une famine où les habitants de la ville avaient mangé de l'argile pour tenter de calmer la douloureuse sensation de faim. Pas plus de précision sur l'époque ni sur la véracité de cette origine.
Une fille voulait devenir maçonne, ou maçonneuse si vous préférez. On la met donc au pied du mur, un mur de soudainement et soutènement une brique lui tombe sur le pied. Comme la brique tombait de haut elle a boité bas et depuis on l'appelle la maçonneuse-boiteuse. Un bon "maçon ne rit" pas de ça, il n'y a que les intellectruels que ça amuse.
Un belge naît avec une brique dans le ventre. C'est une expression que j'ai entendu chez eux et qui explique que leur premier souhait d'importance est de construire sa maison.
réponse à . chirstian le 27/08/2007 à 12h53 : la brique représente l’étape ultime de la lente évolu...
Sans oublier cette étape qui a laissé des souvenirs douloureux chez tous ceux qui ont acheté ces pyramides de lait caillé à coup presque sûr.
LE JEU DES MOTS CACHÉS (236)
Bouffer des briques à la sauce cailloux, c'est casser la dalle !  et puisqu'on parle de briques, trouvez-moi ces 23 TERMES RELATIFS À LA MAÇONNERIE

Dans ce petit coin perdu de la cambrousse, où il n'y a rien de prévu pour le divertissement de la trentaine d'âmes qui l'habite, on chasse l'ennui en jouant aux cartes chez Pierre, patron du petit troquet du bled. Les mois, longs dans ce trou, s'écoulent de manière monotone, et la visite de Denis le parisien, cousin de Gilles, est tout un événement. Le patelin, en bloc, lui donna la bienvenue !
Denis, un peu étonné et qu'erre, sans but, dans les trois rues de l'endroit, c'est vrai qu'on en a marre tôt de tourner en rond, décide de rentrer chez Gilles.
- Denis, t'es-tu demandé ce qu'on fait ici pour combattre l'ennui, les week-ends ?
- Oh, j'ai aucune idée...à moins que vous ne chantiez et buviez toute la journée...
- Non, on joue aux cartes ! Et personne ne manque à l'appel ! C'est devenu une règle à laquelle personne n'échappe...alors, comme on est samedi, tu te joins à nous !
- Vous misez de l'argent ?
- Mais non...ni argent, ni poules, ni veaux; on joue une tournée...on ourdit notre plan et on s'amuse bien, tu verras !
- Tu sais, les cartes, c'est pas mon truc et vous, vous en avez fait un art Gilles...et je ne peux pas mentir...je ne suis pas à la hauteur...
- Si, ment, on verra bien...tu peux avoir ton jour de chance. Allez ! on va chercher Marthe, elle habite l'autr' rue, elle et on y va ! T'as mis ta veste ? T'es bête, on va avoir chaud, ce petit vent l'annonce...
La veste retirée, ils burent un coup, et se mirent en route.
réponse à . joseta le 17/06/2016 à 10h39 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (236) Bouffer des briques à la sauce cail...
Dis donc, ton style a bien évolué, surtout au premier paragraphe !
Il était un peu rustre, brut de décoffrage... Avec lui, c'était briques et sauce cailloux.
Elle - plus raffinée, plus romantique - préférait vivre d'amour et d'eau fraîche.
Bref, tous les deux crevaient la dalle ! comme on dit chez les bâtisseurs.
réponse à . Mintaka le 17/06/2016 à 10h43 : Dis donc, ton style a bien évolué, surtout au premier paragraphe&n...
Dirais-tu qu'il est plus construit ?
D'accord pour les briques au déjeuner, mais pour les cailloux, vous me les mettez avec le café, pas dans la sauce, merci ! 
réponse à . Mintaka le 17/06/2016 à 10h43 : Dis donc, ton style a bien évolué, surtout au premier paragraphe&n...
J'ai copié ce Steele...  
- Qu'est-ce qu'on mange aujourd'hui ? des cailloux, des briques ?
- des cailles ou des briques ? ben, des cailles,hein...
réponse à . joseta le 17/06/2016 à 12h40 : - Qu'est-ce qu'on mange aujourd'hui ? des cailloux, des briq...
- Avec des pommes de terre grenaille.
DEVINETTE
Quel matériau de construction voit-on dans les banques ?
- des briques
- C'est quel type de voiture les deux là, à droite ?
- deux breaks !
- oh, je ne t'ai pas demandé le prix...c'était par curiosité...
Si j'ai bonne mémoire, il est un conte de Grimm, le loup et les sept biquets, dans lequel le méchant loup avait eu l'estomac rempli de pierres grâce à l'habileté couturière de Blanchette, la chèvre de monsieur Seguin. Cette lourdeur de l'estomac lui ayant donné soif, il alla se désaltérer au puits voisin dans lequel il tomba, entraîné par le poids des pierres.
Moralité, si vous avez bouffé des briques, des pierres, des cailloux, ne buvez pas. Attendez que l'acide gastrique ait rempli son office.

Au sortir de la guerre, grâce au Plan Marshall et par la faute d'un ignare n'ayant pas fait la différence entre le corn anglais et le corn américain, nous avons dû nous satisfaire de pain fait avec de la farine de maïs, qui, en quelques heures, devenait dur comme de la pierre. Mais on avait tellement faim, alors, trempé dans la soupe de rutabagas, ça devenait mangeable....
réponse à . ergosum le 17/06/2016 à 13h43 : Si j'ai bonne mémoire, il est un conte de Grimm, le loup et les sept biqu...
par la faute d'un ignare
J'avais entendu cette légende étant lycéen. Disons que les États-uniens ont été contents de nous refourguer du "maize".
En British English, "corn" désigne n'importe quelle céréale, "blé" se disant "wheat".
réponse à . joseta le 17/06/2016 à 10h39 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (236) Bouffer des briques à la sauce cail...
Les maçons m'ont apporté 25 termes de leur langage, je ne sais pas si ce sont ceux que Monsieur le Chef de chantier désire, de toute façon, il m'en ont ont apporté quelques autres en secours. 
réponse à . SyntaxTerror le 17/06/2016 à 14h29 : par la faute d'un ignareJ'avais entendu cette légende ét...
...les États-uniens ont été contents de nous refourguer du "maize".

Et comme ils ont continué à en avoir beaucoup trop, ils se sont mis à fabriquer l'amidon de maïs modifié et autres sirops de glucose, qui foisonnent dans notre bouffe... Il y a du sirop de glucose dans le jambon en barquettes ! 
réponse à . ergosum le 17/06/2016 à 13h43 : Si j'ai bonne mémoire, il est un conte de Grimm, le loup et les sept biqu...
Mêêêrveilleux site ! J'y apprends tous les jours...

Hier, c'était un mot ; aujourd'hui, c'est cette confusion entre "corn" et "corn". "Légende" dit Syntax.
En tous cas, après le rare pain noir des années de guerre, ce pain jaune "ressemblait à du gâteau comme deux gouttes d'eau".

Bon... je continue à te/vous lire afin de mieux m'instructionner.

réponse à . Ratanak le 17/06/2016 à 15h29 : Les maçons m'ont apporté 25 termes de leur langage, je ne sais pas...
M'en manque 7...
J'attends la solution, derrière les palissades.
ce pain jaune "ressemblait à du gâteau comme deux gouttes d'eau".
Tu es sûre de ne pas confondre avec le gâteau de pommes de terre ?
Si j'osais, je dirais : quand Rimbaud se met aux fourneaux, ses vieilles pierres à la sauce galets ont un goût cent fois plus subtil que notre infâme brouet de briques à la sauce cailloux.
Mais je n'ose pas...

Si j’ai du goût, ce n’est guère
Que pour la terre et les pierres.
Je déjeune toujours d’air,
De roc, de charbons, de fer.

Mes faims, tournez. Paissez, faims,
Le pré des sons.
Attirez le gai venin
Des liserons.

Mangez les cailloux qu’on brise,
Les vieilles pierres d’églises ;
Les galets des vieux déluges,
Pains semés dans les vallées grises.


Arthur R. termine ainsi (c'est pour Cadichon !) :
Ma faim, Anne, Anne !
Fuis sur ton âne.

 
Le facteur au maçon, dans son jardín:
- Vous avez un colis maçon...
- un escargot ? où ça ?

1) COIN
2) CHASSE
3) PIERRE
4) MOELLON (mois, longs)
5) BLOC
6) ÉQUERRE (et qu'erre)
7) MARTEAU (marre tôt)
8) TÊTU (t'es-tu)
9) AUGE (oh, j'...)
10) CHANTIER (chantiez)
11) PELLE (l'appel)
12) RÈGLE
13) CHAPE (n'échappe)
14) JOINT (joins)
15) NIVEAU (ni veaux)
16) HOURDIS (ourdit)
17) ARGILE (art, Gilles)
18) CIMENT (si,ment)
19) TRUELLE (l'autr' rue, elle)
20) TAMIS (t'as mis)
21) BÉTON (tu es bête, on...)
22) CHAUX (chaud)
23) BURIN (burent un...)
Voilà !
réponse à . joseta le 17/06/2016 à 17h39 : Le facteur au maçon, dans son jardín: - Vous avez un colis ma&cced...
Je connaissais tous ceux que j'ai manqués, sauf le têtu : sorte de gros marteau, me dit M'sieur Wiki.

Merci à toi !  
Analogue "Huit jours sous une benne". N'avoir que peu de choses à se mettre sous la dent. Expression utilisée dans le sens menaçant. Huit jours sous une benne et tu feras moins le difficile.
réponse à . joseta le 17/06/2016 à 17h39 : Le facteur au maçon, dans son jardín: - Vous avez un colis ma&cced...
J'ai loupé le COIN. 

Mais j'avais la HOUE (où), le TROU (trou), le DÉ (décide), la SCIE (ici) et le JOUR (jour). 

Bonne soirée, et bon appétit pour autre chose que des briques aux cailloux, j'espère ! 
réponse à . Ratanak le 17/06/2016 à 18h33 : J'ai loupé le COIN.  Mais j'avais la HOUE (où), le...
La houe (outil de jardinage) et la scie (bûcheron ou ajusteur) je les ai écartées volontairement.
Merci, au menu, ce soir: coulis, sens 1 ! 
réponse à . joseta le 17/06/2016 à 18h41 : La houe (outil de jardinage) et la scie (bûcheron ou ajusteur) je les ai &...
C'est mignon à croquer, disait Raymond Devos :
écoutez donc
réponse à . joseta le 17/06/2016 à 18h41 : La houe (outil de jardinage) et la scie (bûcheron ou ajusteur) je les ai &...
coulis, sens 1
Sans un sou ? Alors, on t' a refilé des écrevisses à l'oeil ? Elles étaient encore fraîches ?
réponse à . ergosum le 17/06/2016 à 21h51 : coulis, sens 1Sans un sou ? Alors, on t' a refilé des éc...
On ne dit pas écrevisses à la béchamel, on dit Grevisse et Bescherelle.
réponse à . joseta le 17/06/2016 à 18h41 : La houe (outil de jardinage) et la scie (bûcheron ou ajusteur) je les ai &...
Et les scies pour couper les blocs de béton cellulaire (Ytong, Cellumat) et les planches de coffrage ?
réponse à . Mintaka le 17/06/2016 à 21h58 : Et les scies pour couper les blocs de béton cellulaire (Ytong, Cellumat) ...
Je n'ai jamais dit le contraire, mais une scie (ou une houe), ça ne fait pas penser à un maçon, comme par exemple un niveau à bulle, et moi, j'aurais eu l'impression de ne pas avoir été honnête envers les joueurs.
Espagne 3 Turquie 0 Nous gagnons parce que nous MASSONS nos joueurs !  
réponse à . DiwanC le 17/06/2016 à 16h49 : Si j'osais, je dirais : quand Rimbaud se met aux fourneaux, ses vieilles pi...
Comment as-tu deviné que j'étais née à Charleville? Sorcière!
Nous comptons donc dans nos rangs une Carolopolitaine rimbaldienne ! 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Manger / bouffer des briques (à la sauce cailloux) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?