Manger les pissenlits par la racine - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Manger les pissenlits par la racine

Être mort et enterré.

Origine

Il va de soi que, sauf grave erreur de diagnostic, un mort n'est plus vraiment en état de manger quoi que ce soit.
Mais, lorsque cette expression est apparue, au milieu du XIXe siècle, il n'avait bien souvent que de la terre au-dessus de lui et, à supposer qu'il soit capable d'ingurgiter quelque plante, la face tournée vers le haut, ce serait bien sa racine à laquelle il aurait accès en premier lieu.

L'image est donc suffisamment parlante pour comprendre le sens de l'expression et imaginer qu'elle ait pu germer dans l'esprit de quelqu'un aimant les plaisanteries macabres.
Mais pourquoi des pissenlits ?
Cela ne semble malheureusement pas bien clair.

Si le pissenlit a de fortes vertus diurétiques sur les vivants (d'où son nom : pisse en lit), il n'est pas connu pour faire un effet particulier aux morts. Tout au plus peut-on constater, paraît-il, qu'il pousse volontiers sur de la terre fraîchement retournée et que son apparition rapide sur une tombe ait donc pu le faire préférer aux mauves ou aux coquelicots.

Et puis Alain Rey indique que 'pisser' a eu aussi un lien avec la mort dans l'expression "pisser sur la fosse de quelqu'un" qui voulait dire "lui survivre". Mais était-ce suffisant, pour inciter à préférer le pissenlit dans notre expression ?
D'autant plus qu'après la naissance de notre expression, on en a trouvé des variantes avec l'herbe et avec la carotte (mais sans le 'par la racine', cette fois, la carotte en étant déjà une).

Exemple

« Il pense à tous les types qui essaieront de vous faire la cour pendant qu'il cassera les cailloux.
- Ou qu'il mangera des pissenlits par la racine, dit Pinette »
Jean-Paul Sartre - La mort dans l'âme

Compléments

Notez que le pissenlit s'appelle aussi en français 'dent-de-lion', terme dont on retrouve la traduction littérale dans le mot allemand 'Löwenzahn' et qui, en anglais, a donné le mot 'dandelion'.

On trouve aussi, mais nettement plus rarement, l'expression de même sens "fumer les mauves par la racine".
Là, le verbe 'fumer' est à double sens. On peut imaginer que le mort, s'il peut manger les racines de pissenlit, peut aussi 'fumer' ce qu'il a à sa disposition, des racines de mauves. Mais il ne faut pas oublier le sens paysan de 'fumer', à savoir "épandre du fumier" qui sert d'engrais, puisque, et ce n'est pas plus mal pour la nature, un cadavre en décomposition enterré sans cercueil fait un excellent engrais.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Manger les pissenlits par la racine » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Bod o dan y dywarchenÊtre sous le gazon
Allemagnede Sich die Radieschen von unten angucken(Se) regarder les radis par en-dessous
Allemagne / Autrichede Die Kartoffeln von unten sehenVoir les pommes de terre par en dessous
États-Unisen To push up daisiesPousser les pâquerettes vers le haut
États-Unisen To be six feet underEtre six pieds sous (la terre)
Angleterreen To push up the daisiesPousser les marguerites
Argentinees EspichóIl est mort
Espagnees Estar criando malvas.Cultiver des mauves
Espagnees Entregar la cucharaRendre sa cuiller
Espagnees Estirar la pataÉtirer la patte
Espagne (Catalogne)es Criar malvesÉlever des mauves
Espagnees DiñarlaLa rendre (rendre l'âme)
Espagnees Haber pasado a mejor vidaÊtre passé à une meilleure vie
Canada (Québec)fr Il habite en face de chez lui
Suissefr Dr Rüebli vo unne aaluegeRegarder les carottes depuis le bas
Grècegr Βλέπω τα ραδίκια ανάποδαVoir les pissenlits à l'envers
Hongriehu Alulról szagolja az ibolyát.Sentir la violette depuis le bas.
Italieit Morto e sepoltoMort et enterré
Italie (Sicile)it Èssiri mòrtu e sipòltuÊtre mort et enterré
Italieit Veder l'erba dalla parte delle radiciVoir l'herbe de la partie des racines
Pays-Basnl Een tuin op je buik hebben.Avoir un jardin sur le ventre.
Pays-Basnl Het eeuwige Oosten ingaanEntrer dans l'Est éternel
Pays-Bas (Amsterdam)nl asjeweine zijn (vient de l'Hébreu hasjibehnu)être mort, foutu, cassé
Belgique (Flandre)nl Er groeit gras op zijn buikIl pousse de l'herbe sur son ventre
Belgique (Flandre)nl Naar pierenland vertrokken zijnÊtre parti au pays des vers
Pays-Basnl Onder de groene zoden liggenÊtre allongé sous les mottes vertes de gazon
Polognepl Wąchać kwiatki od spoduSentir les fleurs par la racine
Brésilpt Bater as botasCogner les bottes
Portugalpt Estar morto e enterradoÊtre mort et enterré
Brésilpt Comer grama pela raizManger l'herbe par la racine
Roumaniero A da ortul popiiDonner l'ort au pope (ort = ancienne petite monnaie)
Roumaniero A fi pamant de floriEtre du terreau pour des fleurs
Slovaquiesk Voňať fialky odspoduSentir les violettes d'en dessous
Serbiesr Grignoter la carotte du dessousGrickati sargarepu odozdo
Belgique (Wallonie)wa Quand un petit jardin me poussera sur le ventreQuand je serai mort

Vos commentaires
Manger l"épi sans lit parle à Racine...
Mon geai, l’épais sans lait, part, la race saine...
Mangin les peint sans lin, pare les raisins.
Mon jonc les ponce en long, parler raisons.
Mojo les posse en l’eau par les réseaux.
Mû, j’eus les puces en lut par les rhésus.
Bonjour. En cette période de fête, qui n’a pas eu une pensée pour ceux qui nous ont quitté et sont allés manger les pissenlits par la racine. On se retrouve en famille, entre ami(e)s et on parle d’eux pour ne se souvenir que des bonnes choses. Et puis on cause de ceux et celles qui arrivent, les petits-enfants, petits neveux et nièces qui viendront remplir l’arbre familial. Bientôt, on aura droit aux voeux, au café, à la goutte et aux galettes (en attendant celle des rois).
Il y en a qui ne pourront jamais manger des pissenlits par la racine: ce sont ceux qui se sont fait incinérer...
réponse à . Rikske le 26/12/2007 à 07h41 : Il y en a qui ne pourront jamais manger des pissenlits par la racine: ce sont ce...
Paix à leurs cendres. 
réponse à . Rikske le 26/12/2007 à 07h41 : Il y en a qui ne pourront jamais manger des pissenlits par la racine: ce sont ce...
Et ainsi, Nérée racontait que ... amis que dis-je là? C’est dans une autre pièce que cela se joue...
Bien le bonjour de ce beau jour férié en Autriche, puisqu’on y fête leur Saint Patron.
"Avez-vous vu dans les jardins, aujourd’hui? Elles logent à la belle étoile, les pies sans lit!"
parla Racine, s’adressant à Corneille, dans ses petites Molière.
"Tais-toi et Boileau de LaFontaine" lui narre ce Jacques.
’pisser’ a eu aussi un lien avec la mort dans l’expression "pisser sur la fosse de quelqu’un"
pourquoi le pissenlit ? Pisse-terre et goule de pomme !
réponse à . Rikske le 26/12/2007 à 07h41 : Il y en a qui ne pourront jamais manger des pissenlits par la racine: ce sont ce...
bruler les pissenlits par les deux bouts = se faire incinérer après une vie d’excès.
Si le pissenlit a de fortes vertus diurétiques sur les vivants (d’où son nom : pisse en lit),
le pisse-en-lit c’est la chie-en-lit du jardinier...
réponse à . chirstian le 26/12/2007 à 08h51 : Si le pissenlit a de fortes vertus diurétiques sur les vivants (d’...
Merci Chirs d’éclairer ma lanterne, là je comprend mieux pourquoi un mort finit par cogner ...
Sous les t(r)opiques

Mange(r) l’épice sans le (r)iz (Exp(r)ession b(r)evetée SGDG)
signifie êt(r)e un bon vivant qui se passe de (r)iz - la banalité quotidienne - pou(r) l’épice, plus que le sel de la te(r)(r) quoi, mé wé !

Alo(r)s (r)acine avec ou sans, cela n’a plus d’impo(r)tance, mé wé.

Allez, mé wé, allez mange(r) l’épice sans le (r)iz ... 

Da mé un pti bo, deux pti bos, trois pti bos Doudou ...
Mé wé, mé wé, allez mange(r) l’épice sans le (r)iz

Ha ha ha ha ha ha ha (Non ceci n’est pas un LOL : cette page)
réponse à . AnimalDan le 26/12/2007 à 03h59 : Manger l"épi sans lit parle à Racine... Mon geai, l’é...
Oui, et buvons un coup ma serpette est perdue 
Pour moi, une triple Westmalle, Marceeeeel ! Mais où restent donc l’Amiral, Momo, Houba, et tous les innombrables (j’ai pas écrit "innommables") autres ? Viens pas m’dire qu’y z-ont bouffé les pissenlits par la racine, hein, Jon’ ?
Allez, j’prends le tram 5 et je rentre chez moi !
réponse à . Rikske le 26/12/2007 à 13h22 : Pour moi, une triple Westmalle, Marceeeeel ! Mais où restent donc l&...
est le tram 33 qu’il faut prendre, pour aller manger des frites chez Eugène...
Avec Madeleine, bien entendu! Jacques, si tu nous vois... 
"Des pissenlits par la racine", c’est la dernière ligne de la chanson de Cowboy Joe de notre Lange Jojo international 
Paroles introuvables sur le net, j’ai juste trouvé cette page
on en a trouvé des variantes avec la carotte (mais sans le ’par la racine’, cette fois, la carotte en étant déjà une).
manger la carotte ? Je croyais l’expression réservée aux débitants de tabac victimes du cancer des poumons. Attendez, je vérifie !

Bon : j’avais tout faux! Rien à voir avec la carotte des buralistes : d’après mes sources, l’expression s’applique aux lapins ! J’aurais du y penser...  
A propos de quoi avais-je déja donné un équivalent picard :
Werder chés glain-nes d’ech tchuré ?
(garder ou surveiller les poules du curé)
Les poules du curé avaient tendance à vadrouiller dans le cimetière, leur gardien y était enterré.

D’ailleurs, d’où vient ce mot "poule" ? On devrait dire "géline" ou "galinette", non ?
réponse à . Rikske le 26/12/2007 à 13h22 : Pour moi, une triple Westmalle, Marceeeeel ! Mais où restent donc l&...
Bon anniversaire, on dirait que la fin de l’année et les fêtes font oublier les anniversaires.
un heureux anniversaire aussi à Condorcet et Titorelli qui nous lisent sans doute puisqu’ils ne sont pas devenus des inconnus.

Et un joyeux non-anniversaire à tous les autres.
Mon p’tit cadeau de fin d’année à toussétoutes -pas si gai mais mais pas si triste que c’en a l’air, et puis... de circonstance ..!

cette page

Vivez, si m’en croyez ..!!
Joyeux anniversaire Rikske !!!
Marcel, la tournée de triple Westmalle, c’est pour moi !!
A mon avis, ils ont tous trop fait la fête pour t’oublier comme cela....  
réponse à . mirlou le 26/12/2007 à 20h59 : Joyeux anniversaire Rikske !!! Marcel, la tournée de triple Westmall...
La triple Westmalle pour la gueule de bois et les lendemains de fête c’est peut-être pas ce qu’il y a demieux par contre la racine de pissenlit (en attendant le cimetière) elle a d’excellentes vertus! cette page
réponse à . mirlou le 26/12/2007 à 20h59 : Joyeux anniversaire Rikske !!! Marcel, la tournée de triple Westmall...
c’est que certain(e)s ont pris quelques jours de congé. Tout le monde reviendra frais et le cerveau en ébullition. Frais, c’est normal, au vu de la température dans certaines régions. Le cerveau en ébullition, à cause de toutes les bulles bues pendant les fêtes. 
réponse à . lejnan le 26/12/2007 à 21h21 : La triple Westmalle pour la gueule de bois et les lendemains de fête c&rsq...
pour compléter, voici la cramaillote, qui n’est pas une danse que l’on exécute après avoir bu le vin de pissenlit. cette page Je n’ai pas encore essayé ces recettes, je viens de les découvrir mais peut-être m’y risquerais-je l’an prochain.
réponse à . tytoalba le 26/12/2007 à 21h29 : pour compléter, voici la cramaillote, qui n’est pas une danse que l...
Tu m’as ’coupé le pisselit sous le pied’ j’allais l’envoyer! Tu peux essayer la cramallote c’est excellent, par contre je ne connais pas le vin de pissenlit.
réponse à . lejnan le 26/12/2007 à 21h34 : Tu m’as ’coupé le pisselit sous le pied’ j’allais...
j’essayerai donc dès que la saison des pissenlits sera de retour, pour l’instant ils dorment du sommeil du juste.  Nous qui jardinons un peu et pestons contre cette fleur qui prolifère et nous envahit, apprendrons à nous en servir.
réponse à . mirlou le 26/12/2007 à 20h59 : Joyeux anniversaire Rikske !!! Marcel, la tournée de triple Westmall...
je n’avais pas oublié le Nanniversaire de Rikske, mais j’étais coincée dans un train qui traversait la France d’Est en Ouest et ils n’ont pas encore installé de prises Internet dans les wagons ! ... en plus, le train est resté immobilisé un bon moment en gare de Chaumont en Champagne pour cause de tentative de suicide du haut d’un viaduc ... mais ce n’était pas de ta faute, matelot !
un p’tit beurre, des toyous, mon cher, avec un peu de retard mais le coeur y est et j’y ajoute, en plus de mes voeux et pensées amicales, une bonne brassée de bisous
réponse à . Rikske le 26/12/2007 à 07h41 : Il y en a qui ne pourront jamais manger des pissenlits par la racine: ce sont ce...
Avec un peu de retard mais du fond du coeur SUPER BON ANNIVERSAIRE cher matelot,et j’y ajoute un paquebot de bisous..

Marceeeeeeel une tournée pour féter ça!!!!!!!
réponse à . file_au_logis le 26/12/2007 à 08h33 : Et ainsi, Nérée racontait que ... amis que dis-je là? C&rsq...
Bien le bonjour de ce beau jour férié en Autriche, puisqu’on y fête leur Saint Patron.

Il se trouve que c’est aussi un jour férié en Alsace qui a un régime particulier quand aux coutumes locales. Le vendredi saint est également férié dans cette région favorisée.
Super ! quand je la chante à ma petite-fille (3 ans ), ça la fait rire, mais rire ! et ce n’est pas à cause de mes "canards" elle ne sait pas encore distinguer le ton juste, heureusement pour moi.
réponse à . lejnan le 26/12/2007 à 21h34 : Tu m’as ’coupé le pisselit sous le pied’ j’allais...
la confiture de pissenlit est extra (fleurs) je peux t’en donner a recette ! 
et les fleurs de pissenlits dans le salade, c’est aussi bon que les fleurs de capucine !!! et c’est très esthétique et donne un goût différent !
réponse à . cotentine le 13/10/2008 à 00h16 : la confiture de pissenlit est extra (fleurs) je peux t’en donner a recette...
salut Cotentine pourrais tu me donner la recette de confiture de pissenlit. je serais currieux du gout des pissenlits?

merci
réponse à . <inconnu> le 27/10/2008 à 12h47 : salut Cotentine pourrais tu me donner la recette de confiture de pissenlit. je s...
Je cueille les fleurs (au ras de la queue et j’essaie de ne pas laisser trop du vert des sépales) Je les lave, je les égoutte et je pèse ... (ça c’est pour savoir combien de sucre pour la seconde cuisson. ... avec un saladier de fleurs, ça fait plus de 500 g !)

Un litre d’eau dans une casserole, les fleurs dedans, et au choix 1 ou 2 oranges lavées et coupées en gros morceaux,avec la peau ...( moi je préfère acidulé, alors je mets 1 ou 2 citrons)
Tu fais cuire à petit feu pendant 1 h. (en surveillant, que toute l’eau ne s’évapore pas !)
Tu filtres ton jus (passoire fine ou bien torchon propre) en pressant bien pour récupérer un maximum de jus dans la casserole, ... tu ajoutes le même poids de sucre (et même un peu + ... au diable l’avarice !) Tu "touilles" pour faire fondre entièrement le sucre et tu remets sur le feu pour une cuisson rapide de 7 à 8 mn.
et voili, voilà ! J’y ajoute aussi quelques fleurs de romarin pour épicer un peu le goût
A la tienne, je tiens le manche
A défaut de pissenlits et pour un réveil en douceur... mais vraiment en douceur (amateurs de hard rock s’abstenir !) ♪♪ ♪ ♫ ♪ ♪ ♫ ♫ ♪♪ ♫♪ ♫♪ ♪
Dans la rubrique "Petites annonces" :
Prof. de math. recherche pissenlits à racines carrées.
réponse à . DiwanC le 12/03/2011 à 01h44 : A défaut de pissenlits et pour un réveil en douceur... mais vraim...
Joooliiiiii !!! J’aurai préféré cela ce matin plutôt que les sirènes du tsunami à 4:30 qui ont réveillé population, chats, chiens (qui hurlaient à la mort) souris, rats, poissons rouges et pissenlits (qui hurlaient à la mort aussi) gendarmes et policiers qui eux hurlaient dans leurs microphones pour nous dire de dégager le littoral. Expressionautes et nautes, soyez rassurés, ce n’est pas encore aujourd’hui que je mangerai les pissenlits par la racine.....Quoique.....la journée n’est pas terminée.... Bzzous à toussss
réponse à . DiwanC le 12/03/2011 à 01h44 : A défaut de pissenlits et pour un réveil en douceur... mais vraim...
Permet en tous cas de penser avec respect aux Japonais.
Quant à l’expression allemande "Ins Gras beissen" (mordre dans l’ herbe) je dirais que celle-là signifie plutôt l’action de mourir que le fait d’être mort et enterré.

Ceci est ma première contribution et j’espère que cette correction ne soit pas trop mal placée dans les commentaires ☺

Bon WE à toussent
réponse à . <inconnu> le 12/03/2011 à 02h08 : Joooliiiiii !!! J’aurai préféré cela ce matin pl...
Toutes mes pensées aux Japonais et aux autres peuples qui pourraient souffrir des effets de la nature. Il me semble que tu n’es pas au Japon mais en Polynesie. On nous l’a expliqué en télévision, d’autres pays que le Japon ont à subir les assauts du Tsunami. Je t’envoie donc autant d’ondes positives que je peux afin que tout se passe au mieux pour vous tous.
réponse à . Fritz2 le 12/03/2011 à 08h42 : Quant à l’expression allemande "Ins Gras beissen" (mordre dans l&r...
Bienvenue. Tu constateras au fil des jours qu’aucun commentaire n’est mal venu. Certaines interventions te sembleront sans doute farfelues mais c’est ce qui fait le charme de ce site. Erudition et humour s’y côtoient en bonne entente.
Bienvenue aussi à tous les autres nouveaux et nouvelles que je n’aurais pas salué.

Je vous encourage à aller au-dessus de nos commentaires, dans la rubrique Vos commentaires, de cliquer sur le mode d’emploi et vous saurez ainsi tout ou presque sur Expressio. 

Bonne journée à tous et toutes.
Dans un "polar" (cadeau de Cotcot) j’ ai appris que les racines de ciguë ont le goût du panais... Le problème c’ est que c’ est comme avec les amanites phalloïdes, on n’ en mange qu’ une fois, ensuite on n’ a plus que les racines de pissenlit à sa disposition. C’ est alors qu’ intervient Vernon Sullivan (de son vrai nom Boris Vian) pour aller cracher sur vos tombes....
réponse à . Fritz2 le 12/03/2011 à 08h42 : Quant à l’expression allemande "Ins Gras beissen" (mordre dans l&r...
Voilà de quoi te consoler de n’ avoir plus que de l’ herbe à brouter !
cette page
J.S. BACH, Cantate BWV 78 "Jesu, der du meine Seele"..... (dernier choral : Herr ich glaube, hilf mir schwachen). Pensez tous et toutes à nous ce soir... Nous chantons au profit de Rétina France, des extraits de cette cantate , pour compléter un programme "Renaissance"... Bon, ce n’ est pas pour faire de la pub. C’est au profit de la recherche en ophtalmologie ! Il est vrai qu’ on aurait pu aussi penser aux victimes du tsun (pas ami du tout). Mais jeudi, lors de la dernière répétition, nous n’ en savions rien ! Pas de boule de cristal, hélas....
Je confirme:
Les pissenlits ont la racine dans terre, c’est-à-dire, "dedans".
Prendre les pis en lit par la racine, c’est vache!
Tout comme il existe des rats musqués, des rats-taupes, des rats-palmistes et même des ra(ts )gondins, je croyais qu’il existait des rats cygnes et que c’était eux qui s’attaquaient aux dents-de-lion ; mangés les pissenlits par les rats cygnes.

@39 : C’est amusant de débuter. Parfois, derrière un pseudonyme, à force de lire ce qu’il (elle) écrit, on croit deviner l’âge approximatif de la personne, son sexe, sa profession, la région où il (elle) vit, ses goûts. Quelquefois, quelqu’un nous prend sous son aile mais quelquefois aussi on ne comprend rien et ça énerve.

Amitié à tous.
réponse à . joseta le 12/03/2011 à 09h23 : Prendre les pis en lit par la racine, c’est vache!...
Oh, on peut aussi "devenir chèvre"....
Oui! Ceux qui s’occupent de critique littéraire: ils aiment bouc inné.
réponse à . joseta le 12/03/2011 à 09h58 : Oui! Ceux qui s’occupent de critique littéraire: ils aiment bouc in...
Je ne suis pas critique littéraire, mais je dois être un peu chèvre, j’ aime bouc-inner....
réponse à . mitzi50 le 12/03/2011 à 10h12 : Je ne suis pas critique littéraire, mais je dois être un peu ch&egr...
Quoi qu’il en soit, les pauvres, on ne peut plus leur dire:
-Nous aimerions que, de nouveau, vous bêliez.
Aujourd’hui, je n’y suis pas du tout. J’ai le bourdon de la cathédrale (Stephansdom) qui sonne le tocsin à toute volée sous mon crâne. J’ai bû trop de vin pas bon hier soir, lors d’un superbe concert de jazz swing... Maintenant, c’est moi qui swinge...
En tout cas, bonne année, pardon, bienvenue à Fritz2 et tous les autres .
A vous revoir plus tard, quand je pourrai à nouveau aligner quelques mots sensés maux sans C...
Et si on n’en a pas envie de manger du pissenlit par la racine
On peut très bien faire autre chose,
C’est pas les activités qui manquent sous terre
réponse à . file_au_logis le 12/03/2011 à 11h35 : Aujourd’hui, je n’y suis pas du tout. J’ai le bourdon de la ca...
Ben dis donc, avoir la "Pummerin" sous le crâne, ne doit pas être commode... et arriver à swinguer avec un poids pareil n’ est pas donné à tout le monde. Tu veux t’ inscrire au Guinness des records ?
Être beurré comme un p’tit Lu
pour n’avoir point été admis dans le Boudoir
avoir abusé de Champagne et de Pim’s
etait d’usage dans un certain monde des années 30

Certains ont dû revenir à de rudes réalités
suite à la signature de Chamberlain et Daladier
quand du Reich le gouvernant nazi
à la Pologne et la Tchécoslovaquie
n’a pas été limité dans son action , son ambition
« son combat », sa déraison y entainant une part de sa population

être beurré comme un p’tit Lu ,
comme un pt’it Beurre
pour avoir noyé dans le vin
le nouveau pacte de Pétain

Dépasser Nantes , s’en aller vers Dunkerque
esperer monter dans les Barquettes
il en est qui ont voulu alors rejoindre l’Angleterre
que de Gaule avait rejoint …
appel du 18Juin !
Tant de soldats et de civils déjà
mangeaient les pissenlits par la racine
fauchés par les tirs d’avions passant à ras


être beurré comme un p’tit Lu
était tout sauf Utile
a servi d’excuse parfois pour ne pas voir
pas vouloir savoir la suite de l’Histoire

Parmi ceux qui ont mangé les pissenlits par la racine
d’avoir été fusillés avec ou sans condamnation,
d’avoir été massacrés avant ou après déportation
certains avaient conscience et d’autres non
de ce qui se passait sous les roues de l’immense machine
de tous les fascismes en action
Pardon pour le jeu de mots mais nombreux
sont ceux qui partis en fumée
ont engraissé un commerce macabre
tandis que d’autres ont le sol fumé
comme on le fait maintenant avec purin et lisier .
Considérés par les nababs et les p’tits chefs du moment
comme la « lie de l’humanité »
ils ont ainsi été traités sans savoir ce qu’il y avait à la clé
de leur départ forcé vers d’autres horizons

Entendre sonner le tocsin
puis entendre sonner le glas
forme la trame de l’Histoire
des cent dernières années
réciter « la rose ou le réséda »
écouter « le chant des partisans »
« ils étaient vingt et cent
ils étaient des milliers ... »
nous n’avons pas le droit d’oublier
ni cela ni l’attrait de certains pour la milice de Darnan
tandis que bien peu prirent l’engagement résistant
que certains ont agit autour d’eux , au mieux
tandis que d’autres n’ont rien voulu voir
et encore aujourd’hui refusent de savoir
qu’affleure sous l’affichage de « bons » sentiments
la négation d’autrui , la xénophobie
tentations faciles pour éviter un Grenelle
Il ne faut pourtant pas être grand clerc
pour comprendre qu’à continuer comme cela
nous allons être faits comme des rats .
Ne pas vouloir voir
refuser de savoir
sera sans doute cause de déboires
qui ne pourront être résolu en criant « à boire »
et le faisant en suisse .

La morale de cette histoire
pour ne pas faire revivre l’Histoire
est de ne pas se beurrer
pour nier les difficultés
ne pas vouloir le beurre
et l’argent du beurre
pour une partie de la société mondiale
en laissant crever , râle après râles
une grand’part de la communauté
qui n’a pas à manger les pissenlits par la racine
tandis que le reste du monde utilise de la médecine
tous les possibles après s’être gobergé


je me suis lâchée en essayant de participer à retardement aux expressions de ces derniers jours ; m’occuper n’impose pas de vous ennuyer .... ceci n’est donc à eviter de lire si vous avez le bourdon ou si vous êtes sonnés
réponse à . <inconnu> le 12/03/2011 à 12h12 : Et si on n’en a pas envie de manger du pissenlit par la racine On peut tr&...
ce ne sont pas les activités qui manquent sous terre ....
Il y a les insectes nécrophages qui valsent avec les larves , les bactéries qui participent au mécanisme de putréfaction , des champignons
au sein même des cellules les biomolécules mènent la danse entre rigor mortis et fermentations .
manger les pissenlits par la racine ? mais est ce qu’il en pousse seulement des pissenlits sous les couronnes étalées alors que, bien souvent , l’on est pas fichus d’offrir une fleur à un vivant ?
viennent ensuite les plaques et les fleurs en plastiques ... où donc croissent les pissenlits ?
avant de manger les pissenlits par la racine le maure doit vérifier qu’ils sont halal. (3° Sourate)
réponse à . cornelius le 12/03/2011 à 13h42 : ce ne sont pas les activités qui manquent sous terre .... Il y a les ...
Exact
Comme disais mon grand père, si vous voulez me faire quelque chose, faites le de mon vivant
evidemment après on s’en fiche un peu des cadeaux
je n’offre pas de fleurs en plastique, les miennes sont toujours fraiches
réponse à . Fritz2 le 12/03/2011 à 08h42 : Quant à l’expression allemande "Ins Gras beissen" (mordre dans l&r...
Tu as intérêt d’avoir raison, Zwie Fritz –ton pseudo est déraciné !- sinon File au logis va te faire manger les pissenlits à sa façon en te faisant Ins staub beissen en guise de correction.
L’amendement que tu apportes à la racine de ces pissenlits est la bienvenue, comme à toi qui contribue à l’enrichissement du sol de l’Expressio du jour.
réponse à . Gilbiere le 12/03/2011 à 09h26 : Tout comme il existe des rats musqués, des rats-taupes, des rats-palmiste...
je croyais qu’il existait des rats cygnes
Bien sur que si ça existe !, C’est même un modèle très frugal de
rats-taupes
qui se nourrit presque exclusivement de pissenlit.

Cela leur paraît même parfois trop calorique et il se contente alors de les manger par la racine.

Son nom? Top-modèle.
Mais pourquoi des pissenlits ? Cela ne semble malheureusement pas bien clair.
là je comprends mal la réflexion ! Pourquoi un mort aurait-il besoin de justifier ses goûts ? Et cette question a-t-elle fait l’objet d’un sondage sérieux ? Hein ? Des intentions d’en manger ? Ah oui, mais non ! Les intentions ça ne compte pas. Il faut demander à ceux qui sont passés trois fois à l’acte. Les trépassés, quoi !
Moi, je connais de nombreux morts qui auraient préféré manger le caviar par la racine. Mais au prix que prend Borniol, ils savent qu’il ne faut pas être trop regardant. Et puis le caviar ça donne soif. Or boire allongé, c’est compliqué. Moi je ne digère pas bien le Champagne quand je suis couché. Ou alors il faut que je sois dessus. Et par sur n’importe qui, Karembeu Caramba !
Oui, bon : dans ce cas, OK. Mais sinon je préfère le champagne d’ici à l’eau de là.
réponse à . joseta le 12/03/2011 à 09h23 : Prendre les pis en lit par la racine, c’est vache!...
j’ai été fou d’une jolie vache dans une peau de fleur. J’étais des veaux. Mais ma dévotion ne m’a jamais aveuglé : l’épi se mange, mais les pis, non : ni les pis en lit, ni même les pis en wonderbra.
Je tétais les siens amoureusement, en tournant ma langue sept fois autour de ses mamelons, comme le fait la main de ma soeur dans la culotte du mamelouk, quand elle prend le mâle à la racine. *

* que l’on ne s’y trompe pas : ma soeur n’est pas ce que vous croyez ! Elle cherche à vérifier si le niveau de la Seine monte quand le zouave bande, parce que j’ai mesuré dans ma baignoire, en pensant à Fernande, mais les résultats n’ont jamais été homo-logués. Et je me la suis coincée dans la bonde pour rien !
réponse à . <inconnu> le 12/03/2011 à 14h58 : Exact Comme disais mon grand père, si vous voulez me faire quelque chose,...
mais est ce qu’il en pousse seulement des pissenlits sous les couronnes étalées
je n’offre pas de fleurs en plastique, les miennes sont toujours fraiches
Vous avez raison les amis. Dimanche 17 avril il faut que je trouve de beaux pissenlits en fleurs avec leurs racines.
Je confectionnerai une couronne avec et j’irai la déposer au Père Lachaise en fin de journée.
Ceux qui passeront le lendemain pour faire un petit coucou à leur ami rigoleront bien.
Ce sera mon cadeau à tous ces amis bien vivants que je ne connais pas.
une tombe discrète au Père Lachaise
(En face de celle de Michel Petrucciani)
J’ai jamais mangé la racine des pissenlits…
Quel goût cela peut-il bien avoir?...
C’est peut-être comme l’odeur de la papaye verte…
réponse à . cornelius le 12/03/2011 à 13h28 : Être beurré comme un p’tit Lu pour n’avoir point &eacu...
Eh bé, à l’école du souvenir, tu es la meilleure élève. Moi, tout ça m’émeut.
réponse à . cornelius le 12/03/2011 à 13h42 : ce ne sont pas les activités qui manquent sous terre .... Il y a les ...
Un bémol, les amis ! les pissenlits ne sont pas que fleurs de cimetière ! J’en avait plein mon jardin d’avant et je me régalais de petites salades bien fraîches garanties sans engrais ni pesticides. Coupés au ras du sol pour laisser la racine en place. Croissez et multipliez, tendres herbes dentelées ! Je préfère leur côté face !
Si l’on ne veut pas manger les pissenlits par la racine c’est possible.
Plein de choses sont possibles dans notre monde moderne.
Avec la recherche, les produits bio, la cryogénisation…
Vous n’y croyez pas ?...
….même Jeanne Calmant [†] n’y croyait pas ?

Pourtant, j’ai la solution…
…enfin, une solution:
Si l’on ne veut pas fumer le terrain, on peut choisir de partir en fumé.
Et si l’on est connu pour être un blagueur absolument hilarant, en laissant un mot aux amis : « Je suis mort, une fois de plus je vous ai enfumé.*
…quoique… il reste les cendres… il faut bien en faire quelque chose… et ça contient de la chaux et de la potasse…

* Bon c’est pas terrible, mais moins que de vous faire manger les pissenlits par la racine comme le fait Racinepoutine, et je ne prétends pas vous faire rire avec si peu, juste vous arracher un sourire si vous venez de perdre votre Opinel™(accessoire indispensable pour la chasse aux dent-de-lion pour éviter de leur manger la racine)
Quand un employé des pompes funèbres mange les pissenlits par la racine, il croque mort.
réponse à . momolala le 12/03/2011 à 16h43 : Eh bé, à l’école du souvenir, tu es la meilleure &eac...
Moi, tout ça m’émeut.
Si ce n’est l’expression du regret d’avoir moins manifesté sa présence ces temps-ci dans Expressio et le sentiment de retard d’envoi de signe d’amour aux expressions, ça y ressemble…et ça fait plaisir.
réponse à . momolala le 12/03/2011 à 16h46 : Un bémol, les amis ! les pissenlits ne sont pas que fleurs de cimeti...
Ouais
Par contre j’irais pas au cimetière cueillir des pissenlit pour m’en faire des salades
réponse à . <inconnu> le 12/03/2011 à 17h14 : Ouais Par contre j’irais pas au cimetière cueillir des pissenlit p...
Mmmmmmh ! je ne sais pas pour vous mais moi j’ai vu des petits doonuts dans le bandeau de droite......
réponse à . <inconnu> le 12/03/2011 à 17h17 : Mmmmmmh ! je ne sais pas pour vous mais moi j’ai vu des petits doonut...
alors ? dur choix
la salade de pissenlit qui est surement tres bonne, mais avec peut être des morceaux de racine qu’on sait pas quel goût ça a ou les tendres petits doonuts ?
Ça n’a pas été prouvé, mais on croit que, Richard Coeur de Lion n’aimant pas les pissenlits, aurait mangé par la racine la plante à genêts.(pour son petit dé-genêt)
(c’était aussi une question de genêt-ique)
réponse à . <inconnu> le 12/03/2011 à 17h17 : Mmmmmmh ! je ne sais pas pour vous mais moi j’ai vu des petits doonut...
Ben moi ce sont des lentilles Expression !!!!! que je viens de voir il y a peu, car ça change tout le temps.
Affamé j’ai cliqué pour voir (un cliqueu par jour ça ne peut pas faire de mal à notre GOD, plus étant péché, Saint-Fric m’en préserve...).
Ce n’était pas en harmonie avec l’Expressio du jour puisque ce ne sont pas celles qui se mangent mais celles pour voir net.
Pas très honnête ce Net.

PaTropÔNet
Je m’interroge :
Le Suisse mange-t-il lentement les pissenlits par la racine ?
L’Helvète mange-t-il les pissenlits par la racine en Suisse?
Pour manger leurs pissenlits par la racine les Romans abusent-ils de leur Helvétie ou usent-ils de leur couteau Suisse?
Avez-vous remarqué ?:
Comme pour le cercueil, le chêne, symbole de durée et de solidité, est généralement préféré au pissenlit pour faire la représentation d’une lignée généalogique.

Deux bonnes raisons à cela :
Déjà, le pissenlit n’a pas de branche, ensuite c’est une plante annuelle…

Et qui serait celui ou celle situé en dessous?…
QCM

Énoncé: Parfois les fondations d’une concession perpétuelle s’affaissent et font pencher la plaque de granit.

Est-ce signe que l’occupant:
❏ mange les pissenlits par la racine
❏ en a assez d’avoir un caillou sur le buffet
❏ a la dalle en pente.

Cocher la ou les cases de votre choix.
réponse à . joseta le 12/03/2011 à 17h37 : Ça n’a pas été prouvé, mais on croit que, Rich...
Tant qu’à manger des pissenlits, je préfère une salade de barabans sans les racines. Les Racines écrivent des trucs pompeux et tragiques.
Mais celle qui aime le plus les pissenlit c’est ma copine la rousse.
réponse à . mickeylange le 12/03/2011 à 18h13 : Tant qu’à manger des pissenlits, je préfère une salad...
Eh bien pompons, comme les racines, a défaut de nous faire rire ça nous fera les muscles
réponse à . patrickonthenet le 12/03/2011 à 18h09 : QCM Énoncé: Parfois les fondations d’une concession perp&ea...
Quand on est amené à faire des concessions perpetuelles, je pencherais plutôt pour :
-Lui balancer un cailloux sur le buffet
je peux choisir un pavé s’il vous plaiiiiiiit ?
la salade de pissenlit c’est après, pour retrouver des forces
hé hé !
Dans le département du Rhône, le pessenlit s’appelle dent-de-Lyon.
réponse à . chirstian le 12/03/2011 à 16h16 : j’ai été fou d’une jolie vache dans une peau de fleur....
ma dévotion ne m’a jamais aveuglé : l’épi se mange, mais les pis, non : ni les pis en lit, ni même les pis en wonderbra.
Et pourtant à cette page. Ne me demande pas quel goût ça a, je n’en ai jamais mangé et ce n’est nullement mon intention.
réponse à . <inconnu> le 12/03/2011 à 02h08 : Joooliiiiii !!! J’aurai préféré cela ce matin pl...
Entre les lignes de tes propos (que tu veux ...souriants), on lit la frayeur qu’a dû être la tienne dans de tels moments. On espère que tout est maintenant apaisé...
... petit sourire pour te faire oublier ces mauvaises heures.
je n’en ai jamais mangé
Moi si à cette adresse
C’est bon, sans plus, mais tout le reste de ce que propose ce restaurant tripier, en plein quartier touristique pourtant, est remarquaaaaable et à prix très correct.
C’était le quart d’heure de pub pas gogole.
Pour ne pas manger trop tôt les pissenlits par la racine il faut faire des concessions perpétuelles.
Belle continuité dans l'œuvre expressionaute : quand on a, comme hier, définitivement plier bagage, on mange des pissenlits par la racine…
Le cher Georges prétendait qu'à part les sujets sur l'amitié, l'amour et la mort, il n'avait guère d'inspiration. Il est vrai qu'il évoque souvent la camarde et "sa longue faux d'agronome"… mais point de "pissenlit" dans ses ritournelles.

Quoique…

Bien des analystes ont décortiqué les textes de GB, disséquant ici, dépeçant là, épinglant les mots tels des insectes, à la manière des entomologistes.
Ainsi l'un d'eux écrit : Dans le langage des carabins, un domino est une dent. Est-ce pousser l'interprétation trop loin que de penser que cette boîte à dominos placée sous les fleurs est à rapprocher de l'expression "manger les pissenlits par les racines" ?...

Beau tirage de couettes, j' trouve ! 

Les copains affligés, les copines en pleurs,
La boîte à dominos enfouie sous les fleurs,
Tout le monde équipé de sa tenue de deuil,
La farce était bien bonne et valait le coup d’œil.
Les quat’z’arts avaient fait les choses comme il faut:
L’enterrement paraissait officiel. Bravo !


Écoutez !
réponse à . DiwanC le 01/07/2015 à 02h10 : Le cher Georges prétendait qu'à part les sujets sur l'amitié...
Là, j'avoue que ta capillotractation qui nous amène subrepticement aux quat'z'arts est du grand art !.......Bravo !

Que rajouter après ça sans avoir l'air d'un pitre laborieux ?...........

J'vous l'demande !

Y a bien Bécassine où il est question de racines:

Un champ de blé prenait racine
Sous la coiffe de Bécassine


Mais c'est juste pour dire de mentionner Georges........

Me reste plus qu'à faire le café....

Ma grand mère faisait des salades de pissenlit.......Elle aimait ça.

Mais elle a été incinérée.........
En lisant les voisins du dessus, la contrib n°1 est de toute beauté ! Du Joseta avant l'heure ! Je continue ma lecture, je n'ai pas terminé ; après, s'il reste bien un peu de café...A tt'a l'heure
réponse à . BOUBA le 01/07/2015 à 05h16 : Ma grand mère faisait des salades de pissenlit.......Elle aimait ç...
Mais elle a été incinérée
ANAGRAMME
Incinéra par pelles les amants gris
réponse à . BOUBA le 01/07/2015 à 05h14 : Là, j'avoue que ta capillotractation qui nous amène subrepticement...
Euh... merci... mais je t'assure que je n'ai rien fait d'autre que d'aller chercher sur un des nombreux sites qui épluchent les textes du cher Georges, la phrase "Dans le langage ... racines" et de la recopier.
Bien piètre exploit.

Je reprendrais bien un peu de café, s' te plaît... avec un p'tit nuage de lait.
Rediffusion
- Bonjour! Vous savez quoi? Dudule vient de mourir!
- Ben ça alors! Pauvre feu Dudule...
- Feu, certes, mais il s'est éteint.
- Ah! Vous êtes des fins ...
- Défunt cèst lui!
- Des fins d'esprit, je voulais dire...
- Ne parlez pas d'esprits...
- Et il bossait toujours dans les CD...
- Oui, des CD hier, décédé aujourd'hui...Il venait de fermer la boutique et rentrait chez lui...
- C'est en revenant qu'il est parti!
- Oui, mais j'espère qu'il n'est pas partant pour être un revenant!
- Quand je pense qu'il y a 24 heures, je suis passé devant la boutique, et de l'intérieur, il m'avait fait un signe avec le pouce vers le haut...
c'est curieux, le pouce hier et aujourd'hui poussière...
- Le pouce vers le haut comme s'il voulait monter...
- Et aujourd'hui, le voilà réduit à des cendres.
- Tiens! vous voulez une cigarrette?
- Vous avez du feu?.

@comte arebours
Merci, tu es trop gentil  
réponse à . saharaa le 01/07/2015 à 08h27 : les racines de pissenlit c'est curatif, nous dit-on dans cet article, en ma...
Oui !
Paraît qu'un bouillon à base de racines de pissenlit, pris vers 11 heures, a des effets calmants d'une rare efficacité.
réponse à . saharaa le 01/07/2015 à 08h27 : les racines de pissenlit c'est curatif, nous dit-on dans cet article, en ma...
c'est l'assurance de mourir en bonne santé, et de le rester.
Mort ? 

♫ La bonne tisane de pissenlit
Qui aide tous ceux qui veulent mourir ♫

Et définitivement !
Avec des lardons et une petite sauce vinaigrette, plus des condiments si l'on veut, ils font d'excellentes salade... 
Cramaillots, en Franche-Comté, pour l'orthographe, ben...
buvons un coup ma serpette est perdue ...
Mon père la chantait !
Nostalgie . . .
réponse à . Gilbiere le 12/03/2011 à 09h26 : Tout comme il existe des rats musqués, des rats-taupes, des rats-palmiste...
J'ai aussi entendu parler de rats taupiers sur se site.
Je ne sais plus qui en avait dans son jardin
réponse à . DiwanC le 12/03/2011 à 01h44 : A défaut de pissenlits et pour un réveil en douceur... mais vraim...
Le lien de DiwanC conduit à un très beau cantique, assorti de l'explication suivante :
Le texte de Jean Racine (1639-1699) est en fait une traduction de l'hymne Consors paterni luminis datant du Moyen Àge.
Verbe égal au Très-Haut, notre unique espérance,
Jour éternel de la terre et des cieux,
De la paisible nuit nous rompons le silence :
Divin sauveur, jette sur nous les yeux.
Répands sur nous le feu de ta grâce puissante ;
Que tout l'enfer fuie au son de ta voix ;
Dissipe ce sommeil d'une âme languissante
Qui la conduit à l'oubli de tes lois!
Ô Christ ! sois favorable à ce peuple fidèle,
Pour te bénir maintenant assemblé ;
Reçois les chants qu'il offre à ta gloire immortelle,
Et de tes dons qu'il retourne comblé.

Et c'est ainsi que j'apprends que Racine (pas de pissenlit) ne fut pas que poète et dramaturge.
Merci qui ?
Merci DiwanC et merci Expressio !
réponse à . Mintaka le 01/07/2015 à 09h56 : c'est l'assurance de mourir en bonne santé, et de le rester.Mort ?&n...
Définitivement...
si l'on en croit certaines légendes....ce ne serait qu'une question de temps.... 
réponse à . gonalzako le 01/07/2015 à 10h40 : J'ai aussi entendu parler de rats taupiers sur se site. Je ne sais plus qui...
Ce petit plissé complice de l’œil me laisse à penser que tu connais la réponse...
Mettons qu'il n'en soit pas ainsi... c'est Houba-Hobbes, le breuke de Filo, qui chasse ici le rat taupier !
Moi, ce sont des pierres que je reçois parfois dans mon jardin... un jardin dans lequel poussent en toute sérénité des pissenlits, semés aux quatre vents pour éviter la disette éternelle !
réponse à . mickeylange le 12/03/2011 à 18h13 : Tant qu’à manger des pissenlits, je préfère une salad...
je préfère une salade de barabans
Ma grand-mère disait aussi barabans pour pissenlit.
Peut-être es-tu originaire de la même région, où le patois est franco-provençal (mot savant découvert récemment : arpitan ) ?
réponse à . tytoalba le 26/12/2007 à 18h46 : un heureux anniversaire aussi à Condorcet et Titorelli qui nous lisent sa...
Mieux vaut remercier tard que jamais… Ces souhaits m'avaient échappé au moment de leur parution.
Si ma prose n'apparait plus sur le site, je m'y rends encore de temps en temps pour me réjouir de la vôtre, joyeux expressionautes.
Quoique dans sa quatre-vingt-cinquième année, Condorcet ne s'occupe pas encore des racines de pissenlit.
réponse à . gonalzako le 01/07/2015 à 10h51 : Le lien de DiwanC conduit à un très beau cantique, assorti de l�...
un très beau cantique
Très brillamment mis en musique pour choeur par Gabriel Fauré
Qui a dit qu'Expressio ne disposait pas d'éditeur de partoches ?
réponse à . Condorcet le 01/07/2015 à 11h25 : Mieux vaut remercier tard que jamais… Ces souhaits m'avaient é...
dans sa quatre-vingt-cinquième année, Condorcet ne s'occupe pas encore des racines de pissenlit.
Tous mes compliments, et grand merci pour cette petite visite !
réponse à . Condorcet le 01/07/2015 à 11h25 : Mieux vaut remercier tard que jamais… Ces souhaits m'avaient é...
Je suis sûre que nombre d'amionautes sont, comme toi, derriėre la vitre, se contentant de lire...
Mais pourquoi diantre, ventre saint-gris et palsembleu... même ! - comme disait parfois God - pourquoi ce silence ?
LE JEU DES MOTS CACHÉS (37)
Aujourd'hui, j'ai sélectionné 'racine' pour vous proposer 20 noms de dramaturges
Si vous ne trouvez pas tout, n'en faites pas un drame !  

Claude se trouvait chez sa fiancée, assis devant le petit aquarium à jolie eau bleue...
- je t'ai mis la clim, et j'ai mis l'air froid au maximum, j'en ai pour cinq minutes ! lui avait-elle dit
une demi-heure auparavant.
Claude: - dis-donc, i' bouge plus ce poisson rouge...est-ce qu'il serait mort ?
Line s'approcha:
- c'est pas faux...ben, heu...RIP ide, alors ! enfin, il m'en reste encore deux !
Tu sais, j'ai toujours aimé ces bestioles...au juste c'était la femelle, un peu rousse elle, de la queue...
et elle est belle encore...mais déjà elle était un peu molle hier, elle avait perdu sa vivacité...
- et ça peut se manger frit pour déjeûner, ça ?
- ah, nouille que tu es, ça doit pas être bon, c'est fait d'eau, et je sais que tu préfères le vin...
- je plaisantais, voyons !
- Claude, elle me plaisent pas tes plaisanteries ! Bref, je m'en souviendrai toujours, cette femelle avait
de ces airs...jadis, ils voltèrent à toute vitesse tous les trois, faisant leur show particulier...
- maintenant leurs danses seront plus courtes Line, à deux ça le fait moins...
- mais je ne me lasserai pas de voir les gracieux mouvements, et de l'un, et de l'autre ! Allez, on y va !
réponse à . DiwanC le 01/07/2015 à 08h29 : Euh... merci... mais je t'assure que je n'ai rien fait d'autre que d'aller cherc...
Oui je sais, j'ai vu "analyses Brassens".... Mais c'est bien vu quand même.... 
réponse à . saharaa le 01/07/2015 à 10h56 : Définitivement... si l'on en croit certaines légendes....ce n...
On ne meurt qu'une fois mais c'est pour longtemps..... D'ailleurs la nature ( certains diront Dieu ) à bien fait les choses en plaçant la mort après la vie. Sinon que saurait on de la vie ?
'Vous l'demande...

réponse à . DiwanC le 01/07/2015 à 12h12 : Je suis sûre que nombre d'amionautes sont, comme toi, derriėre la v...
Eh oui! Saperlipopette, tonnerre de Brest et cornegidouille....Interviendez, Bon Dieu, Interviendez que sinon le site va s'éteindre et deviendra feu.
.....N'attendez pas qu'il fume les pissenlits par la racine ...
.
- Tu sais que Dupuis mange des pissenlits par la racine ?
- c'est pas vrai ! il mange des pissenlits...? c'est des salades ça !
- heu...oui et... non  
réponse à . BOUBA le 01/07/2015 à 13h02 : Eh oui! Saperlipopette, tonnerre de Brest et cornegidouille....Interviendez, Bon...

Vos dés, Sire, sont des ogres.
On n'est pas las, loin sans faux.

Enfant, je mouillais mon lit et j'avais grande honte de m'éveiller dans mes froides humeurs.
Jadis, donc, j'étais sur la pisse en lit,
futurement, la pisse en lit sera sur moi.
Un contemporain de Racine lui disait:
- C'est honteux ! dans cet hôpital, il n'y a que 120 lits !
- dans ma ville, il n'y en a que 100 ! et c'est pis 100 lits -parla Racine-
réponse à . BOUBA le 01/07/2015 à 13h02 : Eh oui! Saperlipopette, tonnerre de Brest et cornegidouille....Interviendez, Bon...
Vos dés, Sire, sont des ogres.
On n'est pas las, loin sans faux.
Slepi
Vas-y Bouba ! Continue ! Toi, on t'écoute... moi, je dis tout pareil et c'est comme si je pissenlitais dans un violon !

L'essentiel, c'est qu'ils reviendent et pis c'est tout !
Merci, deLassus ! Je suis vraiment ravi de ma visite de ce jour. Tu m'a permis de découvrir ce superbe cantique mis en musique par Fauré.
Mais pas seulement : je baigne depuis cette audition dans l'écoute du requiem de Fauré où m'a conduit YouTube sans que je lui aie rien demandé.
MOMENT DE GRÂCE…
Pas rien que pour toi, un autre moment de grâce, que m'a fait découvrir un ami , choriste comme moi.

Erreur de bouton ! : ceci s'adressait bien sûr à Condorcet.
réponse à . Condorcet le 01/07/2015 à 15h38 : Merci, deLassus ! Je suis vraiment ravi de ma visite de ce jour. Tu m'...
Si tu en veux encore une petite dose → @ 35 en 2011 !

J'adore ce site !

réponse à . ipels le 01/07/2015 à 14h12 : Vos dés, Sire, sont des ogres. On n'est pas las, loin sans faux. E...
Normal tu dormais à poing fermé dans un slepi-room......

Mais qui n'a pas souffert d'énurésie dans son enfance ?.........
Moi itou, et dans la campagne où j'habitais, on faisait bouillir le lessive au lavoir dans une lessiveuse......

Je m'en voulais de voir ma maman laver et encore laver et toujours laver mes draps...

Tout ce travail à cause de moi......

Pourtant combien de fois me suis couché tenaillé par une soif de terrassier, mais rien n'y faisait....

Pardon maman......
réponse à . DiwanC le 01/07/2015 à 14h46 : Vos dés, Sire, sont des ogres. On n'est pas las, loin sans faux. SlepiVas...
Rectificatif:
On NOUS écoute......
réponse à . DiwanC le 01/07/2015 à 16h11 : Si tu en veux encore une petite dose → @ 35 en 2011 ! J'adore ce...
Bon, d'accord... !
Lorsqu'il remit les J.O au goût du jour, Craignant le dopage ( Eh oui, déjà ! ) Pierre de Coubertin eût cette phrase désormais passée à la poste hériter:
"Ce qui compte c'est de partir pisser"

réponse à . BOUBA le 01/07/2015 à 16h38 : Lorsqu'il remit les J.O au goût du jour, Craignant le dopage ( Eh oui...
Joliiii !  
réponse à . DiwanC le 01/07/2015 à 14h46 : Vos dés, Sire, sont des ogres. On n'est pas las, loin sans faux. SlepiVas...
Mais non, mais non, Diwan !
Je suis 'voyeux' c'est entendu, et peut-être même un peu 'pissou', on est d'accord.
Mais je veux pas 'mener les poules pisser'.
Des fois itou, c'est du 'pipi de chat' mon affaire.
(merci monsieur Rey)
réponse à . BOUBA le 01/07/2015 à 16h34 : Normal tu dormais à poing fermé dans un slepi-room...... Mais qui...

C'est assez pour qu'on pâtir !
Y avait les frères Karamasov, main'nant y a les frères Durine.
réponse à . ipels le 01/07/2015 à 17h03 : Mais non, mais non, Diwan ! Je suis 'voyeux' c'est entendu, et peut-ê...
Je suis 'voyeux' c'est entendu,...
Peut-être même un peu 'pissou'
Ça vaut mieux que d'être voyou,
Peut-être même un peu pisseux...
Bof...
Un anglais atteint d'énurésie, faisait pipi dans son 'sleep'.
réponse à . gonalzako le 01/07/2015 à 10h40 : J'ai aussi entendu parler de rats taupiers sur se site. Je ne sais plus qui...
Et la rate au pied ? 
J'attends impatiemment les infos où ils vont nous expliquer que nous avons eu une vague chaleur.
Mes auteurs dramatiques

1) JOLYOT (jolie eau), Prosper, 1674-1762 [France]
2) MILLER (mis l'air), Arthur, 1911-1983 [États-Unis]
3) ESCHYLE (est-ce qu'il) 526-456 av. J.-C. [Grèce antique]
4) FO (faux), Dario, 1936 [Italie]
5) EURIPIDE (heu...RIP ide), 480-406 av. J.-C. [Grèce antique]
6) AYMÉ (aimé), Marcel, 1902-1967 [France]
7) ROUSSEL (rousse, elle), Raymond, 1877-1933 [France]
8) HEBBEL (est belle), Friedrich, 1813-1863 [Allemagne]
9) MOLIÈRE (molle, hier), 1622-1673 [France]
10) FRY (frit), Christopher, 1907-2005 [Grande-Bretagne]
11) GENET (déjeûner), Jean, 1910-1986 [France]
12) ANOUILH (ah, nouille...), Jean, 1910-1987 [France]
13) FEYDEAU (fait d'eau), Georges, 1862-1921 [France]
14) LEVIN (le vin) Hanoch, 1943-1999 [Israël]
15) CLAUDEL (Claude, elle...), Paul, 1868-1955 [France]
16) CÉSAIRE (ces airs), Aimé, 1913-2008 [France]
17) VOLTAIRE (voltèrent), 1694-1778 [France]
18) SHAW, George Bernard, 1856-1950 [Irlande]
19) COURTELINE (courtes, Line) Georges, 1858-1929 [France]
20) HÉDELIN (et de l'un), François, 1604-1676 [France]
Voilà !
Sans intérêt.
réponse à . joseta le 01/07/2015 à 20h34 : Mes auteurs dramatiques 1) JOLYOT (jolie eau), Prosper, 1674-1762 [France] 2)...
J'avoue mon inculture... au ras des pâquerettes et des pissenlits...
Hebbel, Fry, Levin, Hédelin, Fo, Jolyot... je crois que je lis
leur nom pour la première fois... Merci joseta !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Manger les pissenlits par la racine » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?