Manger sur le pouce - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Manger sur le pouce

Manger (trop) rapidement.

Origine

Cette expression est attestée dès le début du XIXe siècle.

D'abord, pensez aux ouvriers d'autrefois qui, ayant amené leur repas dans leur gamelle, n'avaient que très peu de temps pour manger, ou aux soldats en guerre qui, pendant leurs déplacements ou dans l'attente d'être pilonnés ou attaqués, devaient rapidement avaler leur repas.

Maintenant, imaginez une main tenant un bout de pain (ou autre chose de comestible) et l'autre tenant un couteau avec lequel le mangeur coupait un morceau de sa nourriture, le poussait sur le pouce et l'y maintenait tout en l'amenant à sa bouche.

Si votre imagination (peut-être aidée par le souvenir de quelques images vues dans des films) vous a permis de bien voir ce geste autrefois commun, alors vous venez de comprendre l'origine de cette expression !

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Manger sur le pouce » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Bulgariebg Да хапнеш набързоManger à la hâte
Allemagnede schlingenavaler rapidement
Allemagne (Bavière)de Hinuterwürgen.Avaler très vite..
Canada / États-Unisen To grab a bites'emparer d'une bouchée
Espagnees Comer como un pavo.Manger comme un dindon.
Argentinees Comer a las patadas.Manger a coups de pied
France (Île de France)fr manger avec un lance-pierremanger avec un lance-pierre
Italie (Sicile)it Mangiàri addìtta addìttaManger tout en restant debout
Italieit Mangiare a battiscarpaManger à la hâte
Belgique (Bruxelles) / Pays-Basnl Uit het vuistje etenManger du (petit) poing
Pays-Basnl een snelle hap/haastig hapjeune bouchée hâtive
Pays-Basnl een tussendoortjeun en-cas ou encas ( un snack rapide )
Roumaniero A manca pe fugaManger sur la fuite
Roumaniero A mânca din bri?c?Manger du canif

Vos commentaires
Combien de fois, le cinéma ne nous a ramené cette image, en général associé aux milieux d’origine modeste. Cela est bien pratique, car manger sur le pouce, en équilibre, c’est pas facile. Tandis que là, avec mode d’emploi, plus fastoche...
Ben quoi? T’as oublié, quand t’étais tout petit, moignon mignon, rose et tout, tu sucais dèjà ton pouce, non? Tu t’entraînais.
Regarde-toi, maintenant, les mains pleines de cambouis, quand tu manges sur le pouce...
Rien n’a changé: après avoir mangé, tu suces encore toujours l’extrémité de ton pouce, afin d’y enlever les derniers vestiges de ton repas, le dernier bout de gras de ton saucisson qui y est resté collé, entre un chouia de motte de beurre breton et un résidu de moutarde de Meaulx (car il n’y a que celle-là qui taille), avant de retourner travailler dans ton moteur.
C’est vrai, quoi, il faut éviter de faire des taches...
A tous les Belges et frontaliers (c’est-à-dire à tous ceux qui habitent ou évoluent à moins de 500 km d’une frontière ou d’une côte): sachez que je serai à Bruxelles la semaine qui vient - EN VACANCES - et que je me ferai un plaisir de prendre un pot avec vous... HoubaHOBBES et MIRLOU sont chargés de prendre rendez-vous... 
Non, ils n’étaient pas au courant, pourquoi? Oui, ils savent que je viens...
Il n’est par contre PAS SÛR DU TOUT que j’aurai un accès à internénettes ...
Et si on se fixait, par exemple, un jour à midi?
D’accord? OK, j’y serai! 
là, je crie "pouce!" : "manger sur le pouce" demande un gros travail ! La nourriture ne vient pas jsqu’à toi : il faut lui "donner un coup de pouce" . Résultat : plus le temps de "se tourner les pouces" .
réponse à . file_au_logis le 12/05/2007 à 08h18 : Ben quoi? T’as oublié, quand t’étais tout petit, moign...
quand t’étais tout petit, moignon mignon, rose et tout, tu sucais dèjà ton pouce,
je confirme : d’ailleurs maman me promenait dans une "poucette" !
Mais le résultat de cette mauvaise habitude , c’est que j’ai les pouces plus petits que les autres doigts.
Les paysans aux champs aussi mangeaient sur le pouce, bien avant les ouvriers dans leur gamelle. Ils emportaient leur quignon de pain dans leur bissac et le coupaient avec leur couteau en le tenant enveloppé dans la toile pour ne pas le salir. Pour tout ces travailleurs, le pouce étant le doigt qui offre la plus grande surface et surtout étant opposable aux autres doigts servait de cale au morceau coupé : il n’y avait pas l’eau courante à tous les étages dans la caverne de Cro-Magnon (pas de pain non plus, certes), dans les champs, ni à l’usine.

Un p’tit pouce qui marche, un p’tit pouce qui marche...
et ça suffit pour rendre gai, n’est-ce pas Cotentine ?
réponse à . momolala le 12/05/2007 à 09h29 : Les paysans aux champs aussi mangeaient sur le pouce, bien avant les ouvriers da...
le pouce étant le doigt qui offre la plus grande surface et surtout étant opposable aux autres doigts servait de cale au morceau coupé
est l’explication rationnelle de
le résultat de cette mauvaise habitude , c’est que j’ai les pouces plus petits que les autres doigts
réponse à . chirstian le 12/05/2007 à 09h10 : là, je crie "pouce!" : "manger sur le pouce" demande un gros travail...
Un gros travail: je confirme. Je m’entraîne tous les jours!

La nature est quand même bien faite, n’est-ce-pas?
En général, plus tu manges (mal), plus tu grossis.
Plus tu grossis, plus tu es obligé de t’éloigner de la table... Forcément, donc, plus tu es loin de ton assiette.
Alors là, deux phénomènes entrent en jeu:
- la distance de survol de la nourriture entre l’assiette et ta bouche étant rallongée, tu as plus de chance d’en predre en cours de route, d’autant que
- tes bras, eux, ne se sont pas rallongés d’autant (Lara), ce que rend donc l’exercice plus difficile.
Etant données ces complications, tu en arrives donc à manger moins et à réduire ainsi ton tour de taille, ce qui te rapproches à nouveau de la table.
Et tu arrives ainsi, après de nombreuses années de travail persévérant, à trouver ton point d’équilibre...
Note: Je n’y suis toujours pas arrivé, mais ne désespère pas. L’oscillation de la pendule du Père de Foucault a déjà diminué d’intensisté...
réponse à . momolala le 12/05/2007 à 09h29 : Les paysans aux champs aussi mangeaient sur le pouce, bien avant les ouvriers da...
qui du paysan ou de l’ouvrier mangea le premier sur le pouce, voilà une question qu’elle est bonne !!!!
je sens que je vais me faire un itinéraire d’enfer, pour mes vacances virtuelles. Après la visite du musée de l’oignon, je descendrai voir Cromagnon et sa célèbre usine.
@ god : te fatigues pas trop, 2 envois le même jour, ton pouce a ripé ? A moins que ce soit les rillettes que tu as mangé sur le pouce.
réponse à . file_au_logis le 12/05/2007 à 09h40 : Un gros travail: je confirme. Je m’entraîne tous les jours! La natu...
je con- pâtis ! La solution ne consiste-t-elle pas à faire varier la forme des couverts ?
Tu es loin de la table : tu prends des couverts à manche long pour compenser.
Tu veux manger moins : tu prends des cuillères plus petites, ou à trous etc...
(de rien, de rien ! c’est juste pour te donner un coup de pouce !)
amant de la Veuve Poignet , il baisait sur le pouce.
réponse à . momolala le 12/05/2007 à 09h29 : Les paysans aux champs aussi mangeaient sur le pouce, bien avant les ouvriers da...
et surtout étant opposable aux autres doigts

PROPOSITION DE LOI :

Le pouce opposable au nutriment

Bonjour bounjour, les gosses. Bien dormi ? Bon, BB est à son atelier d’écriture, j’ai donc un accès tranquille peinard, sur le pouce (mais je me sers plus volontiers des index sur le clavier, c’est plus facile).
réponse à . Elpepe le 12/05/2007 à 10h50 : et surtout étant opposable aux autres doigts PROPOSITION DE LOI : L...
forcément, le pouce c’est pour la barre "espace" !!! lol

Par imitation de mon père et de mon grand-père, il m’est souvent arrivé de « manger sur le pouce », souvent même à table ! et il est fort malséant de porter pouce, nourriture et couteau à la bouche ! (surtout en bonne compagnie, devant le beau monde …)
Mais c’est tellement délicieux de décortiquer un crabe et de porter chaque miette extirpée à sa bouche, ou de gratter la carcasse d’une volaille cuite et de déguster chaque petit morceau (arraché à la barbe et au nez du chien) … et encore mieux, piquer une bouchée de fromage sur une bouchée de pain … c’est exquis et tant pis si c’est impoli ! j’ai une grande affection pour mes 2 pouces … et je n’évoque pas les patelles qu’on peut décrocher du rocher avec le couteau, puis d’un petit mouvement de rotation du poignet, on décolle la « chair » et [slurp] on avale tout cru, sur le pouce !
J’en ai l’eau à la bouche … 
pousse !
encore !
aaaaaahhhhh ...
encore ?
pouce !


#13 : tu veux manger sur le pouce, sans être limitée ? Je te conseille cette page
réponse à . tytoalba le 12/05/2007 à 10h21 : qui du paysan ou de l’ouvrier mangea le premier sur le pouce, voilà...
Meuh non ! C’était les ouvriers... agricoles ! J’ai fait la distinction à cause des gamelles qui furent celles de nos parents et grands-parents quand tournaient encore les grandes usines de notre beau pays !
Question existentielle : manger sur le pouce certes, mais de qui ?
En mangeant sur le pouce, on peut prendre son pied ! (voir cette page)
Voici une réponse à ma question existentielle (16) sur cette page. Etonnant !
Le pousse-pousse étant en panne, j’ai fait les courses à pied (j’ai rien gagné, d’ailleurs). Puis on est allés, mon poussah et moi, manger des pouce-pied (j’ai aimé pouci-pouça, et Pupuce, lui, a même mis les pouces). Après ça, un petit pousse-café, et puis on s’est léché les cinq doigts et le pouce (parce qu’on n’aime pas le pousse-mousse), et comme le pousse-pousse n’était toujours pas sur pied, on a dû lever le pouce pour rentrer. Me v’là donc, un peu poussive, parmi vous, mes poussins, bon pied bon œil, à ce que je vois (pouce qu’il y a à lire, en tout cas).

Bien le bonjour à pous !
Bon appétit : cette page
D’après Charle Perrault en 1697: " Le petit Poucet s’assit sur le Pouce de l’Ogre et cassa la croûte" Voilà l’origine de l’expression "manger sur le pouce".
Et pourquoi cette expression pour signifier un repas rapide pris sur le pouce ?
Parce que "dans l’temps", ben ils travaillaient plus les gars (et les filles) pour gagner plus. Aujourd’hui, nous prenons tout not’temps, on mange sur le pied du cochon. Et bien, je peux vous dire que c’est terminé ça, la France va se redresser tel un membre haut et fier : les majeurs français seront tendus et tournés vers le Pouceland, le pays des Hobbits.

Le Seigneur des Anes Hauts, doigt déjà trembler…
réponse à . memphis le 12/05/2007 à 15h42 : D’après Charle Perrault en 1697: " Le petit Poucet s’assit su...
Charmant ! En définitive, c’est manger à bon CONTE. 
réponse à . <inconnu> le 12/05/2007 à 16h08 : Charmant ! En définitive, c’est manger à bon CONTE.&nbs...
c’est manger à bon CONTE
Surtout s’il mangeait du Comté! 
réponse à . <inconnu> le 12/05/2007 à 16h04 : Et pourquoi cette expression pour signifier un repas rapide pris sur le pouce&nb...
Le Seigneur des Anes Hauts, doigt déjà trembler…

Celui qui a gagné à "pousse-toi de là que je m’y mette" ?
réponse à . <inconnu> le 12/05/2007 à 16h04 : Et pourquoi cette expression pour signifier un repas rapide pris sur le pouce&nb...
je peux vous dire que c’est terminé ça
tu penses que le pouce va être mis à l’index ?
Dans Les Temps Modernes, Charlot expérimentait une machine pour gagner du temps en mangeant à l’usine : c’est dommage d’avoir abandonné cette voie prometteuse ! Il aurait suffit d’un petit coup de pouce, et la France retrouvait sa productivité d’antan.
God, voici ma contribution pour la rubrique "ailleurs"  :
chez les Cannibales, on dit seulement : "manger le pouce" .
réponse à . chirstian le 12/05/2007 à 18h27 : God, voici ma contribution pour la rubrique "ailleurs"  : chez les Canniba...
Pourquoi ? Les cannibales aussi suivent des régimes ?
QUESTION :

Un pousse-au-crime peut-il manger des pousses de bambou sur le pouce, en attendant le pousse-café ?
Moi, je couche les pouces.

...Bonne nuit, garnements. Tricards de trirème aujourd’hui !
Il y avait un verbe pittoresque et familier dont le sens correspondait bien à "manger sur le pouce" : saucissonner. Je crois que ce terme apparaît au temps du Front Populaire, quand, grâce aux congés payés, les familles modestes purent partir en vacances, et pour certaines prendre pour la premiière fois le train ( les Parisiens en particulier ). Ces voyageurs de " troisième classe " n’allaient pas au wagon restaurant, quand il y en avait un. Des familles avec des ribambelles de gosses ? Impensable ! A peine le train parti, on déballait ses victuailles, un gros pain, du fromage, un saucisson, et biensûr le litre de rouge, des gâteaux que les mères avaient préparés. Et joyeusement on " saucissonnait ", souvent en échangeant ses victuailles avec ses compagnons de voyage, en offrant à boire à la cantonnade. Parfois on entonnait des chansons populaires que l’on entendait à longueur d’année sur son poste de "TSF". Jaimerais bien retrouver un roman où telle scène est décrite avec humour; je ne me souviens plus du titrre ni de l’auteur .
Cordialement
Not' Georges aimait bien manger à condition que ce ne soit pas lui qui cuisine !
Sinon, une tranche de pâté, quelques rondelles de saucisson, un p'tit verre de vin, ça lui suffisait.
S'il s'attardait à table, c'était pour parler et discuter avec les copains !

Et puis un jour il a rencontré une poupée qui ferme les yeux quand on la couche... Finis les repas pris sur le pouce ! 

Je n'avais jamais ôté mon chapeau
Devant personne
Maintenant je rampe et je fais le beau
Quand elle me sonne
J'étais chien méchant, elle me fait manger
Dans sa menotte

J'avais des dents d'loup, je les ai changées
Pour des quenottes


Écoutez !...

réponse à . DiwanC le 11/10/2016 à 02h13 : Not' Georges aimait bien manger à condition que ce ne soit pas lui qui ...
Ça c'est bien vrai et c'est je crois mon seul point de désaccord profond avec Georges, il était tout l'opposé d'un épicurien....
Mais bon, peu nous chaut de savoir qu'il mangeait sur le pouce plutôt que de se régaler d'un filet mignon aux morilles, nous tout ce qu'on lui demandait ce sont de belles phrases bien ciselées...

Le seul pouce que j'ai trouvé chez lui est ici, dans ce texte très peu connu....

Et je croque la pomme, après quoi, je dis pouce.
Les joies charnell's me perdent


On prend le café vite fait sur le pouce mais vu l'heure, sans pousse....
............... images vues dans des films)


Par le souvenir d'images de mon enfance.
Mon pépé que j'ai toujours vu manger ainsi avec son Opinel (la main couronnée)
Au grand désespoir de mémé lorsqu'il y avait des invités...
-"Quand même Pa' tu pourrais éviter de manger comme ça devant le monde"
Et lui haussait les épaules pour bien signifier son mépris des convenances.....
Il faut dire à sa décharge que quand on a mangé quatre ans dans la boue en compagnie de rats et de sifflements d'obus, les convenances on s'asseoit dessus, n'est ce pas ?.......
réponse à . memphis le 12/05/2007 à 15h42 : D’après Charle Perrault en 1697: " Le petit Poucet s’assit su...
Fable express.

Un enfant sur le pot s'efforçait.
Moralité:
Le petit poussait...

Alphonse Allais bien sûr !
Une suggestion de pique-nique :Allez donc manger sur le pouce la vue y est magnifique.
Et ce pouce là, il n'est pas beau?
Le musicien Georges Auric s'était inscrit à une excursion pour visiter le lac Majeur ; hélas, l'organisateur annonça: "À cause du verglas, aujourd'hui je doigt mettre cette excursion à l' index .On verra demain .
Naturellement, toutes les inscriptions s' annulèrent .
Auric eut l'air contrarié et lança: "l'organisation pouce un peu là !".
Redif
DEVINETTE
Quel est le lac européen qui n'a qu'un doigt d'eau ?
- le Majeur
Ça vaut que de se manger le pouce...
réponse à . cotentine le 12/05/2007 à 10h54 : forcément, le pouce c’est pour la barre "espace" !!! lol Par ...
les patelles qu’on peut décrocher du rocher
Avec leur nom qui évoque la rotule, pour les manger, elles doivent nous mettre sur les genoux.
Mystérieusement, notre hôte Reverso traduit la phrase suivante :

Ethnic and gender differences in the relationships between television viewing and obesity, physical activity, and dietary fat intake.
(Différences ethniques et de genre dans les relations entre l'usage de la télévision et l'obésité, l'activité physique et l'apport de graisses alimentaires.)

par
Je suis constamment à la course et je finis toujours par manger sur le pouce des aliments sans valeur nutritive.

Renversant !
LE JEU DES MOTS CACHÉS (306) SYNONYMES
Trouvez, dans le texte ci-dessous, 14 SYNONYMES de MANGER .
Alors, cessez de vous tourner les pouces, et au boulot !

- Alors frangin ? Tu vas ouvrir une boucherie d’abats ?
- Ben, je crois que j’ai du fric assez pour l’inaugurer, oui…
- Ça, ça plaît à des jeunes, et à des vieux…bref à tout le monde…et pour les ronds, j’ai quelques économies, si tu en as besoin…
- Merci Emma, mais j’ai pu donner même ordres pour qu’on m’apporte la marchandise; j’aurai tout ça après-demain…sans pis frais, y’en avait pas en stock…
- C’est pas grave…
- Oh, tu connais Pat, non ? et ben Pat tuerait pour un peu de mamelle de génisse ! Il adore ça ! Par contre s’il venait, Dave aurait son nez de porc qu’il aime tant…
- Tu veux dire museau, ou groin…
- J’ai dit nez ? Tu vois, faut que je m’y mette sérieusement…
- Tu sais, tu n’auras pas beaucoup de belles filles parmi ta clentèle, dans leur menu, le gras y est interdit ! hi, hi…
- Hé, mais y’a des mets sans graisse ici, par exemple les rognons, tu sais, près des fesses tout aillés, à la braise, c’est excellent et à peine gras…
- O.K., O.K., bon, je voulais te dire que si tu as besoin d’une vendeuse…
- Tu es Emma chez toi ici, mais je ne veux pas que tu y travailles, c’est trop absorbant…
- Ah, valets, tu n’en trouveras point ! Je peux t’aider au commencement…hein ? gérer les comptes, par exemple…
- Peut-être…on verra…Tous les débuts sont difficiles, mais je suis sûr que dans peu de temps, tout fonctionnera à la perfection et…qu’est-ce qu’on fera nous: rire !
Dany Boon et les pouces des ados ! Je m'éloigne un peu mais 
Sur le pouce c'est aussi manger sur le banc de charpentes (par exemple) ou manger droit... c'est vrai qu'un couteau est indispensable (opinel ou autre) mais pas la peine de remonter à la guerre ! Qui n'a pas mangé sur le pouce à l'occasion d'un chantier ?
C'est un géant qui fait du stop ! Il lui faut un gros pousse-pousse...
Chez les Desgrands-Lacour germaine a appris à manger en levant le petit doigt. Ca vous a une autre allure que manger sur le pouce.
Question : peut-on manger sur le pouce le bouillon d'onze heures ?
réponse à . SyntaxTerror le 11/10/2016 à 09h52 : Pas facile de trouver une image d'Opinel sans virole tellement elle s'...
J'y ai pensé en effet.
A l'époque pas de virole c'est vrai...


réponse à . deLassus le 11/10/2016 à 11h11 : Question : peut-on manger sur le pouce le bouillon d'onze heures ...
Manger le bouillon ou le boire avec le pouce. Défi de la semaine ! Faut pas pousser !
réponse à . SyntaxTerror le 11/10/2016 à 10h09 : Mystérieusement, notre hôte Reverso traduit la phrase suivante ...
Je me méfie des traductions de ces sites en ligne..Pour un mot ça va mais pour une phrase on a souvent des surprises...
réponse à . gerard5253 le 11/10/2016 à 06h22 : Une suggestion de pique-nique :Allez donc manger sur le pouce la vue y est...
Joli 
réponse à . mickeylange le 11/10/2016 à 11h06 : Chez les Desgrands-Lacour germaine a appris à manger en levant le petit d...
Alors :
1. Je n'ai pas "appris" : je savais ...je savais que cela ne se fait pas du tout et que le petit doigt reste à sa place dans le creux de la main.
2. Et pis c'est tout ! 

Eliot Ness et un ami
- ...Et tu dis que tu vas dîner sur le pouce ?
- oui, Ness quick...
- tu vas dîner un Nesquik ?
Moi, je ne mange jamais sur le pouce !
Le capitaine Crochet
- M'sieur Rey ! D'où c'est qu'y vient le pouce ? ai-je demandé en ouvrant le Dico. historique de la langue française.
Je n'aurais jamais dû me poser la question ! C'est d'un compliqué que je n'imaginais pas...

Pouce est l'aboutissement de polz (XIIIe s.), qu'on trouve pouz vers 1130, avec une variante peuce (fin du XIIIe). Tout ça issu du latin pollicem, accusatif de...

Bon je vais le faire simple sinon on ne va pas avoir le temps de déjeuner et on sera obligé de manger sur le pouce ! (Yeeess !).

M'sieur Rey parle de vieux slave (prustu), de lituanien (prstas), de sanskrit (sprcati) – tout ça avec des accentuations qui ne figurent pas sur nos claviers - avant d'ajouter "mais cela est hypothétique" !
Ah ! M'sieur Rey ! je t'adore !

En 1829, on prend un verre sur le pouce... d'où manger sur le pouce, deux expressions qui expriment la rapidité.

Et j'ignorais que l'ancêtre des menottes (passées par les policiers aux poignets des prisonniers) fût les poucettes ?

Allez ! Bon app ! 

réponse à . DiwanC le 11/10/2016 à 12h45 : - M'sieur Rey ! D'où c'est qu'y vient le pouce ? ai-je demand&e...
... et ces prisonniers, ils devaient manger sur les pouces !
réponse à . joseta le 11/10/2016 à 10h25 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (306) SYNONYMES Trouvez, dans le texte ci-dessou...
J'en ai vu 14.
Et j'ai pas cédé un pouce de terrain !
réponse à . ipels le 11/10/2016 à 12h53 : J'en ai vu 14. Et j'ai pas cédé un pouce de terrain&nbs...
12 seulement... Je ne mets pas encore les pouces... mais pas loin !

- Alors mon petit frangin, 3 tartes aux pommes pour goûter ? On veut battre un record ?
- non soeur, égaler...
- ah, ben se régaler, j' veux bien te croire !

1) FRICASSER (fric assez)
2) DÉJEÛNER (des jeunes et des…)
3) RONGER (ronds j’ai…)
4) MORDRE (mêmes ordres…)
5) S’EMPIFFRER (sans pis frais)
6) PÂTURER (Pat tuerait…)
7) DÉVORER (Dave aurait)
8) DÎNER (J’ai dit nez ?)
9) GRAILLER (gras y est)
10) FESTOYER (fesses tout aillé…)
11) MÂCHER (Emma chez…)
12) AVALER (Ah, valets…)
13) INGÉRER (hein ?gérer…)
14) NOURRIR (nous: rire)
Voilà !
J'avais bien vu "fric assez", mais comme synonyme de "manger", j'ai des doutes ...
réponse à . joseta le 11/10/2016 à 17h48 : - Alors mon petit frangin, 3 tartes aux pommes pour goûter ? On veut ...
Je n'ai point rongé... je n'ai point mordu...

Et là : réclamation M'sieur le Directeur ! Car "mordre" - au propre comme au figuré - n'est pas synonyme de "manger"...

Supposons que je te mordes la main, même cruellement !, je ne vais certainement pas en manger un morceau... même pas le pouce !

Je dis ça mais je dis rien car je connais ta réplique :
-Ça figure sur ma liste !

Et suis d'accord avec Syntax pour "fricasser".
Je suis souvent d'accord avec vous... mais... tout est là...
réponse à . joseta le 11/10/2016 à 17h48 : - Alors mon petit frangin, 3 tartes aux pommes pour goûter ? On veut ...
Suis d'accord avec Diwan.
Mordre c'est pas ingérer.
C'est une liste un peu vaporeuse ? Une liste de Chine d'l'air ?
Mais bon, je vais pas m'en mordre les doigts !
13 quand même.
réponse à . joseta le 11/10/2016 à 18h29 : Je suis souvent d'accord avec vous... mais... tout est là......
Je suis souvent d'accord avec vous... mais
Je pense que tu as là dessustenter de nous enduire d' erreur.
réponse à . gerard5253 le 11/10/2016 à 18h57 : Je suis souvent d'accord avec vous... maisJe pense que tu as là dessusten...
J'aimerais te tenter avec cette tarte aux fraises, mais encore faudrait-il que je te susse tenter...
réponse à . joseta le 11/10/2016 à 18h29 : Je suis souvent d'accord avec vous... mais... tout est là......
"Il ne faut pas croire tout ce qu'on lit dans les journaux" disait ma mère-grand.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Manger sur le pouce » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?