Mettre son grain de sel - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Mettre son grain de sel

S'immiscer, en général mal à propos, dans une une conversation ou une affaire.

Origine

Expression récente du XXe siècle, elle viendrait d'une traduction du latin 'cum grano salis' qui signifiait "avec un grain de sel".

Ici, le 'grain de sel' doit être compris comme une 'contribuction active' mais peu souhaitée, sans que l'origine du sens négatif ou péjoratif ne soit connu.

Exemple

« Bien entendu, Vivi avait mis là son grain de sel. »
Françoise Mallet-Joris - Le jeu du souterrain

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Mettre son grain de sel » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar Zad karmoustouIl a ajouté sa figue
Algériear Wach dakhal flouktek ma byn lebouabarQue vient faire ta (petite) barque entre les (gros) bateaux/Benhorma
Allemagnede Seinen Senf dazugebenAjouter sa moutarde
Angleterreen To stick ones oar inY mettre son aviron
États-Unisen To add one's two centsAjouter ses deux centimes
Angleterreen Put in your tuppence worthY ajouter ton sou
Espagnees Meter baza.Placer un gain.
Espagnees Merterse en camisas de once varasS'introduire dans de chemises onze tailles trop grandes
Espagnees Meter el mocoY mettre le mucus
Espagnees Meterse donde no te llamanS'introduire là où on ne t'appelle pas
Argentinees Meter la cucharaMettre la cuillère
Canada (Québec)fr Faire entendre notre son de cloche
Grècegr Vaso tin oura mouJ'y met ma queue
Hongriehu Belekontàrkodik.S'immiscer en tant qu'amateur.
Italieit Ficcare il nasoFicher le nez, mettre son nez
Italieit IntromettersiSe mêler / s'entremettre
Italieit Mi c'infiloJe m'y enfile / je m'en mêle
Belgique (Flandre)nl Spuit 11 geeft ook modderTuyau numéro 11 fournit également de la boue
Pays-Basnl Zijn steentje bijdragenContribuer sa petite pierre
Pays-Basnl Zijn neus ergens instekenIntroduire son nez dans quelque chose (à ses propres risques et périls)
Pays-Basnl Z'n neus in andermans zaken stekenFourrer son nez dans les affaires d'autrui
Polognepl Wtrącić swoje trzy grosze.Immiscer / ajouter ses trois grosh.
Brésilpt Colocar o nariz onde não é chamadoMettre son nez où personne ne nous le demande
Brésilpt Meter a colher torta Mettre la cuillère tordue
Roumaniero A vorbit Ion c? ?i el îi omA parlé Jean car il est aussi un homme (être humain)
Roumaniero A-și băga coadaY mettre sa queue
Roumaniero A se băga ca musca-n curul calului (vulg.)S'introduire comme la mouche au cul du cheval
Roumaniero A se băga în vorbă ca mărarul în ciorbăS'introduire dans une discussion comme l'aneth dan le potage
Roumaniero A-și băga nasul (unde nu-i fierbe oala)Y mettre son nez (là où son pot ne bouillit pas)
Roumaniero A se băga ca musca-n lapteS'immiscer comme la mouche dans le lait
Turquietr Burnunu sokmakMettre son nez

Vos commentaires
Et alors ? A 08:12, y’a encore personne qui est venu mettre son grain de sel ?
réponse à . God le 13/08/2006 à 08h12 : Et alors ? A 08:12, y’a encore personne qui est venu mettre son grain...
1 heure et 1 minute plus tard, c’est donc à moi de mettre un grain de sable dans les rouages bien huilés de ce site superhypermégagigakaliphragilistique (je sais, j’invente, mais à peine, modesteHOBBES aurait pu corriger, mais il ne nous visite pas le dimanche).
Mettre son grain de selle dans quelque chose, c’est bien souvent aussi s’assoir sur les avis des personnes championpétantes qui préféreraient ne voir personne s’immiscer dans leurs petites affaires. Regardez ce qui se passe quand un parlementaire essaie de mettre don nez (à considérer ici comme un groin de sel ) dans les affaires de certains ministères. NON, je ne citerai pas de noms, je ne cafte pas... Quoique, comme disait God pas plus tard qu’hier, càd lors de la première reprise de cette expressio.fr (mâtin, quel Cid),si le montant du chèque est suffisamment alléchant...

Ne pas confondre "le groin d’icelle"
avec "le nez de Cléopâtre"
réponse à . file_au_logis le 13/08/2006 à 09h21 : 1 heure et 1 minute plus tard, c’est donc à moi de mettre un grain ...
c’est pas juste, quand j’ai commencé à pianoter mon commentaire précédent, il était 9h13! à mon pendule...
Qui est donc cette Françoise Mollet-Jaunisse qui parle ainsi d’une Vivi? Elle veut sans doute parler d’un vivier-doigt? De toutes façons, la citation présentée ici en exergue est d’une profondeur philosophique extrême, et je tiens absolument et précisément à remercier notre God bien aimé pour nous avoir permis ainsi d’approcher (mais approcher seulement, pas atteindre) les abysses insondables de la culture la plus pure! Qu’eût-on fait, nous, pauvres mortels, sans avoir été ainsi mis en présence d’une pensée si profonde? Oui, je sais, nous aurions eu la vie sauve n’étant pas tombés dedans. Mais voilà: sans cette pensée, la Vie eût-elle phallus (valu) d’être vécue? J’ai des doutes! Existencialistes, sans doute! Quoique, avoir des doutes ... sans doute, je doute que cela signifie quelque chose. Je vais de ce pas m’introspecter. Prière d’envoyer des équipes de spéléologues avertis et chevronnés dans trois semaines si je n’ai pas refait surface d’ici-là. Merci d’avance.
c’est dimanche = grasse mat. !
jouer les "mouches du coche" ... c’est mettre un peu trop souvent son ’grain d’sel’ et en ce jour du Seigneur, je ne voudrais pas utiliser des expressions trop salées qui choqueraient les esprits trop puritains lol
la chose est avérée et ne souffre aucun doute : j’ai un grain !
Bon c’est courant, surtout parmi ceux qui fréquentent ce site. Mais la question demeure : où vais-je me le mettre  ? Où ? Où ?
Je vous ai compris , merci du conseil !
Et c’est de la nécessité de me débarasser de ce grain de sel mal placé qu’est probablement venue l’expression "aller à la selle" .
Convenez en donc : voici une expression qui ne manque pas de sel !
réponse à . cotentine le 13/08/2006 à 09h40 : c’est dimanche = grasse mat. ! jouer les "mouches du coche" ... c&rs...
comme vous avez raison : moi non plus je ne voudrais surtout pas choquer en ce dimanche.
C’est pourquoi je ne dirai pas -même sous la torture- qu’en anglais :
cum : signifie sperme
grano : vient de Granny ,qui signifie grand mère
dans salis on retrouve la racine "sal" de sal-ope, mais aussi de sal-ive
et que cette expression latine me semble donc plus qu’équi-vioque.

Mais je n’en dirai rien : il faut rester politiquement correct le dimanche !

PS : vivement lundi !
je souhaiterais - je sais que j’ai déjà dépassé mon quota, pardon m’dam! - mettre encore une fois mon grain de sel dans une affaire qui a défrayé la chronique il y a quelques semaines. votre Zizou à Doré (Gustave de son prénom) a promis il y a peu de tout expliquer dans un livre qu’il publiera bientôt: "J’ai perdu la boule pour un bel italien" aurait-il avoué. "C’est sur un coup de tête que j’ai agi". Vous en saurez plus en lisant bientôt: "Les Inédits de Zidane", que vous pourrez trouver dans toutes les bonnes librairies.
Sauf erreur de ma part, l’expression latine " cum grano salis " signifie " avec une certaine distance " ou " avec des réserves de bon sens " . Fort éloigné de " mettre son grain de sel " , que Mallet-Joris utilise à bon escient dans le sens indiqué par God : apporter une modeste et souvent peu pertinente contribution .
" cum grano salis " peut se comprendre : votre argumentation me paraît bien insipide, je la prends " avec un grain de sel " ...
Bon, à mon tour je vais l’y mettre (mon grain de sel).
Facile puisque, dit-on, j’ai un grain.
Vaste sujet, le sel. Omniprésent sur terre. Evitez cependant d’en parler à madame Loth si vous la croisez, c’est chez elle un sujet qui fâche.
Le sel j’aime ! s’exclamait le mineur de Salzburg (et autres mines).
Le quinquagénaire le trimballe sur son crâne poivre et sel, ce qui lui donnerait un certain charme selon la gent féminine.
Il a le pouvoir de faire changer certaines identités : prenez un cabillaud, salez-le, il ressortira de chez vous en morue, cha ch’est shoure.
Combien de chrétiens ne se sont-ils pas fait photographier, le jour de leur communion, le mi-sel à la main .
Il a même le pouvoir d’affoler certains principes d’Archimède : Allez donc faire trempette dans la Mer Morte, votre quintal ne fera plus le poids....
Le renverser sur la table vous attirera les foudres des supersticieux jusqu’à ce que vous en jetiez une pincée par dessus votre épaule.
Offrez un dessert à votre bétail : mettez-lui un bloc de sel gemme à lécher près de la mangeoire...
Bon, je fatigue, je descends de ma selle.
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 10h35 : Sauf erreur de ma part, l’expression latine " cum grano salis " signifie "...
Effectivement, "cum grano salis" n’a pas le même sens, et s’emploie toujours, d’ailleurs.
Mais l’évolution du sens et le côté péjoratif ne sont pas expliqués par les lexicographes, pour l’instant.
est ce que tout simplement l’expression "mettre son grain de sel" ne nous renverrait pas à ce grand classique de la cuisine familliale : tour à tour chaque membre de la famille , sachant que maman a coutume de ne pas saler assez, passe soulever le couvercle et mettre son grain de sel. A l’arrivée la soupe est immangeable !

Diplodo remettant très justement l’expression latine "cum grano salis" à sa place, il convient de rappeler cette autre: "mens sala in corpore salo" , elle aussi trop souvent déformée ou utlisée à mauvais escient :
"in corpore salo" : incorporer du sel = saler
"mens sala" : une salaison mince = pas trop de sel
= "saler , mais à petite dose"

le sel, non, l’eau férrugineuse, oui !
On met du sel dans les alments pour en relver le goût. Autrefois le sel servait à conserver la viande, en particulier le porc. Le sel était donc une denrée si précicieuse que les soldats romains étaient payés en ration de sel; d’où vient le mot " salaire " si essentiel pour motiver le travailleur. Et l’impôt sur le sel ( la gabelle ) à alimenter pendant des siècles le Trésor public des seigneuries et des Etats. A partir de ces considérations on peut comprendre comment " un grain de sel " a pu devenir péjoratif ( augmentation de l’impôt ). Mais vous dites que c’est au 20ème siècle que cette connotation apparaît. Cela me paraît tardif. Ce serait une affaire de cuisine, alors ? Dans la dosage subtile des ingrédients entrant dans la préparation d’un mets raffiné, il suffit d’un grain de sel en trop pour rendre celui-ci immangeable pour un fin palais. Non ?
réponse à . borikito le 13/08/2006 à 10h45 : Bon, à mon tour je vais l’y mettre (mon grain de sel). Facile puisq...
Vite fait sur le gaz !
Pour revenir sur le livre qu’arborait fièrement les catholique à la sortie de la messe, on avait pris l’habitude (peut-être à fins de conservation) d’y mettre du beurre.
C’était le beurre de missel !
Bon ! Je sais ! J’aurais dû rester couché !
Bom dia a tots
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 11h16 : On met du sel dans les alments pour en relver le goût. Autrefois le sel se...
Comme Anaxagore, je trouve que l’explication est tardive…

Pour l’Eglise, pour tout croyant (présence du sel au baptême), le sel est synonyme de pureté.
Ne peut-on penser qu’apporter son grain de sel dans une conversation, ou une négociation d’affaire, c’était y inclure de fait, une bonne dose de morale Chrétienne ? Ce qui devenait gênant car développant des scrupules… Surtout qu’en affaires, la morale… n’est pas toujours la base de l’échange sain.

Le grain de sel, le grain de morale, de vertu pouvait être de nature à troubler les échanges. Au fait, ne dit-on pas une note salée… ?
réponse à . borikito le 13/08/2006 à 10h45 : Bon, à mon tour je vais l’y mettre (mon grain de sel). Facile puisq...
Réclame :
Un grain beau riz qui tôt… ou tard plait au palais !
Un grain Borikito, c’est tout ce qu’il vous faut !
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 11h32 : Comme Anaxagore, je trouve que l’explication est tardive… Pour l’...
Chacun peut tenter de reécrire l’histoire à sa manière.
Mais si les lexicographes, avec la documentation à leur disposition, n’ont pas trouvé l’origine de cette expression qui, sous sa forme et son sens actuel, date bien du XXe, c’est qu’elle n’est peut-être pas aussi évidente que ça à trouver...

Mais à force de mettre votre grain de sel dans cette conversation, vous en relevez le goût. N’est-ce pas là, justement, le rôle du sel ?
réponse à . God le 13/08/2006 à 12h21 : Chacun peut tenter de reécrire l’histoire à sa manièr...
Ben si ! Et pour tout dire je voulais rendre aussi hommage à Anne de Bretagne.. 

N’oublions pas qu’Anne de Bretagne (la princesse en sabots) a toujours négocié dans ses contrats de mariage avec les rois de France qu’elle a épousés (Charles VIII et Louis XII) que les bretons ne paient jamais de gabelle (impôts sur le sel), ce qui explique que les routes étaient libres de droits de passage et ce qui en découle au final aujourd’hui, est qu’en Bretagne, vous pourrez en faire le tour en voiture sans jamais payer de taxes de péages. Il n’y en a pas, grâce à Anne de Bretagne qui a bien négocié l’apport de son grain de sel dans ses contrats de mariage.

Petite revanche de l’état ??? Vous ne pourrez dépasser les 110 Km/h en Bretagne.
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 12h53 : Ben si ! Et pour tout dire je voulais rendre aussi hommage à Anne de...
Petite précision en forme de ’grain de sel’ ... Il me semblait pourtant que Rennes était le chef-lieu du département d’Ille-et-Vilaine*, de la région Bretagne et l’une des capitales historiques du duché de Bretagne. (*je sais, on devrait dire :"il est vilain" ! mais avec les Bretons, faut s’étonner de rien)

L’A 84 qui est l’Autoroute des Estuaires qui va de Caen à Rennes offre la possibilité de rouler à 130 km/h (sur route sèche, évidemment) et quand on passe la ’frontière’ entre la Normandie et la Bretagne, ... disons entre St James (Normandie) et Brice-en-Coglès (Bretagne) il n’y a pas de panneau restrictif expliquant : Attention, en Bretagne, on ne dépasse pas 110 Km/h ... depuis Anne du même nom ...
ou alors, le panneau a été enlevé la semaine dernière (?), pour que je puisse filer à toute allure et assister au festival interceltique de Lorient !

Je sais, j’ergote ! et j’aime ça ! pointer du doigt la p’tit’ erreur ...
désolée, Yannou, si je "ramène ma fraise" pour y "ajouter mon grain de sel" mais c’est très ’tendance’ ... le sucré/salé !
réponse à . cotentine le 13/08/2006 à 13h46 : Petite précision en forme de ’grain de sel’ ... Il me semblai...
Si vous avez tous les deux raison, cela signifie probablement que les routes de Bretagne ne sont jamais sèches !
( les bretons du site vont apprécier ma conclusion !)
Ceci dit , la Bretagne était effectivement exemptée de gabelle... laquelle n’avait toutefois rien à voir avec les péages ou droits d’octroi.
réponse à . cotentine le 13/08/2006 à 13h46 : Petite précision en forme de ’grain de sel’ ... Il me semblai...
La Normandie a accepté le principe d’une autoroute payante au départ de Paris vers la province et il s’agit de l’A13. A été construite une autoroute de Normandie pour longer les estuaires non payante, l’A84. Le fait qu’elle soit gratuite est inhérent à deux composantes, la première, qu’il s’agisse d’une voie purement provinciale et la seconde, qu’elle relie la Normandie à la Bretagne et vice et versa.

Je n’ai jamais souligné qu’il n’y avait pas de voie rapide ou d’autoroute en Bretagne, j’ai souligné que la circulation était libre de TAXES et nous le devons bien à Anne de Bretagne.
La Capitale de la Région Bretagne du temps d’Anne de Bretagne était bien Nantes, d’ailleurs, c’est là qu’on y trouve le château des Ducs de Bretagne.
(Ré-ouverture après travaux en 2007).

Le fait qu’il n’y ait pas d’autre autoroute (limité à 130km/h), et uniquement des nationales (limitées à 110 km/h), constitue un choix politique du pouvoir d’Etat, qui dit en substance : « Messieurs et Mesdames les Bretons, ou vous acceptez un ou des péages et revenez sur des acquis ancestraux ou vous roulez à 110 km/h.
Ce n’est pas officiellement exprimé mais c’est induit.

Très bon ouvrage à lire : « Anne de Bretagne » par Philippe Tourault.
Editions Perrin.
réponse à . chirstian le 13/08/2006 à 14h37 : Si vous avez tous les deux raison, cela signifie probablement que les routes de ...
Erreur, car la CONTREBANDE ou "FAUX SAUNAGE" de sel se faisait d’un bord à l’autre de la Vilaine et notamment proche du pays de Retz. (Sel de Guérande).
La gabelle en son temps était quasiment le plus gros impôt mis en place par Philippe VI de Valois (1340), la contrebande était donc florissante.
Les châtiments étaient très sévères pour qui se faisaient prendre.

Je dis erreur car les Bretons grâce à Anne de Bretagne allaient et venaient comme bon leur semblait et cette habitude, devenue un droit a été conservée dans les différents traités. Privilège insulaire ? Possible ! Mais ne s’est-elle pas donné beaucoup de mal notre chère Anne ?

Ce sel moins cher car non taxé servait à protéger les aliments, habitudes que l’on retrouve encore aujourd’hui grâce au beurre salé.

[les routes de Bretagne ne sont jamais sèches !]
Les bretonnes non plus… 
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 15h31 : La Normandie a accepté le principe d’une autoroute payante au d&eac...
Et du temps d’Edith, de Nantes, c’était déjà la capitale de la Région Bretagne
Ici, le ’grain de sel’ doit être compris comme une ’contribuction active’ mais peu souhaitée, sans que l’origine du sens négatif ou péjoratif ne soit connue.
Je me disais que, tout comme il est généralement considéré comme peu agréable de croquer un grain de poivre, il n’est guère plaisant de tomber sur un grain de sel non dissout dans les règles, alors qu’on mastique consciencieusement sa pitance.
De sorte que, au sens figuré, avoir affaire (ou à faire, je ne sais plus) à un importun qui vient "mettre son grain de sel" dans nos affaires ou notre conversation [au risque qu’en mâchant nos mots, on ne tombe sur ce "grain de sel"] me semble impliquer tout naturellement cette notion de "contribution déplaisante"...
Il me remonte en souvenir un film dans lequel Fernandel ( ?) se prend une décharge de gros sel (via un fusil) dans l’arrière-train…
Comme j’étais petit, j’ai oublié le titre… Qui connaît ?
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 15h54 : Erreur, car la CONTREBANDE ou "FAUX SAUNAGE" de sel se faisait d’un bord ...
faut m’expliquer l’erreur !
- la gabelle était un impôt royal perçu sur le sel : il consistait en l’obligation d’acheter son sel au prix fort aux greniers royaux. La Bretagne (et d’autres provinces) n’y était effectivement pas assujettie. OK
- elle donnait naturellement lieu à une contrebande importante , OK encore
- mais cela n’a rien à voir avec les droits de passages (de ponts et autres lieux) et les droits d’octroi (entrée de ville) , ancêtres de nos péages d’autoroute, qui eux, étaient calculés sur la circulation des marchandises ou des personnes, et étaient perçus par les villes ou seigneurs locaux, pas par le roi.
A ce titre Anne de Bretage n’a donc jamais rien eu à négocier avec la couronne de France, et si elle a accordé des privilèges locaux, cela ne concernait qu’elle.
Disons nous la même chose sous une forme différente ?

Elles sont sêches les routes de Bretagne aujourd’hui ?
réponse à . chirstian le 13/08/2006 à 16h43 : faut m’expliquer l’erreur ! - la gabelle était un imp&oc...
Anne de Bretagne était en premier lieu Duchesse de Bretagne avec un statut particulier pour cette province puisque les droits étaient quasiment assimilables à ceux d’une royauté locale.

D’un côté, il y a l’affaire de la gabelle dont étaient exonérés les bretons (ce qui a permis au beurre salé de voir le jour avec une bien meilleure conservation pour l’époque).

D’un autre côté et je voulais là souligner les privilèges obtenus et gardés par les Bretons au travers des siècles, les Ducs de Bretagne avaient décidé de la libre circulation sur les routes (non taxées) et lorsqu’elle a négocié son contrat de mariage (le premier car le second n’est que la conséquence de celui signé avec Charles VIII puisqu’il prévoyait aussi son second mariage si le Roi venait à disparaître prématurément), elle a prévu deux choses importantes : son fils aîné hériterait du trône de France, son fils cadet de la Bretagne qui devait rester un fief indépendant. Son seul tort fût de n’avoir que des filles viables (dont une la future Reine de France épouse de François 1°)., ceci pour la « petite » ou la « grande » histoire mais n’a toujours rien à voir avec le sel 

Quoi qu’en disent certains historiens car Anne est une Reine des plus controversées, une des prérogatives qu’elle a voulu absolue, c’est que les routes restent libres de droit. C’est encore le cas aujourd’hui et plus récemment le Général de Gaulle a ménagé la chèvre et le chou dans cette affaire.
Les routes de la Duchesse sont sèches, archi-sèches.
"Il est de sel attique assaisonné partout

en matière d’esprit athénien , il ne faut pas confondre
sel attique avec drôlatique
quoique ... quoique ... pourquoi ne parlerait-on pas d’un drôlatique sel attique ?

remarque adjacente : j’ai un antique chien à tiques qui n’a rien d’attique mais qui est très drôle.
Et toc !, euh non, et tic ! 
réponse à . chirstian le 13/08/2006 à 18h40 : "Il est de sel attique assaisonné partout en matière d’esp...
Du tac au tac ?
seulement si ce n’est pas du toc! Et s’il n’y a pas de tique... Bien que, sur du teck, pourquoi pas, si tu as ton tuc...
Ne pas confondre :
Un tique, ça mousse du tac au tac.
Et
Un moustique s’attaque à coups de toque toque.

Tactique et Talk talk, bon ménage me Modesto Hobbes au téléphone satellitaire.
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 19h25 : Ne pas confondre : Un tique, ça mousse du tac au tac. Et Un moustiq...
yannou est-il branché sur skype?
Le Tecknival ou le Tecknivelle ?

Skype ? Je ne connaissais même pas... Je télépathe à défaut.
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 19h38 : Le Tecknival ou le Tecknivelle ? Skype ? Je ne connaissais même...
cela vaut mieux que télépatte d’éléphant...
Skype: le truc pour téléphoner via internet gratuitement...de PC à PC
Les propos étaient tellement sérieux aujourd’hui que j’ose à peine y glisser mon grain de sel.....
réponse à . mirlou le 13/08/2006 à 19h49 : Les propos étaient tellement sérieux aujourd’hui que j&rsquo...
Relevée la discussion d’aujourd’hui, hein ?
Encore ce sel qui a rehaussé le niveau habituel. La chose ne manque pas de sel !
quand j’étais gamin maman me faisait croire qu’en mettant un grain de sel sur la queue d’un pigeon on l’empêchait de s’envoler. J’ai essayé sans succès , étant très bon public pour ce genre d’histoires (d’ailleurs je crois toujours au pére Noêl ou aux scooters roses).
C’est une histoire que je ne retrouve plus , mais qui devait être connue, puisque sur les boîtes de Sel Cerébos un enfant court toujours après des oiseaux, la salière à la main.
réponse à . chirstian le 13/08/2006 à 20h14 : quand j’étais gamin maman me faisait croire qu’en mettant un ...
Cela te va bien toi le Selénite de disperser du sel partout partout...
Selune ou l’autre des histoires où les pigeons épousent des pigeonnes...

A Mirlou : les propos aujourd’hui étaient un peu Seltik ! 

A Filopc : De Pc à Pc, on parle en Pécévé...
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 20h25 : Cela te va bien toi le Selénite de disperser du sel partout partout... Se...
il vaut mieux être filopc que filotracté... aurait dit Monsieur Capillo...
réponse à . chirstian le 13/08/2006 à 20h14 : quand j’étais gamin maman me faisait croire qu’en mettant un ...
pére Noêl

Je vous trouve soudain un drôle d’accent !
Mais je viens surtout pour confirmer la méthode d’autrefois qui consistait à mettre (chez moi le grain devenait une pincée) de sel sur la queue de l’oiseau convoité.
Ce qui sous-tendait une forte capacité d’hypnotisme plus efficace que le sel lui-même.
réponse à . borikito le 13/08/2006 à 22h32 : pére Noêl Je vous trouve soudain un drôle d’accent&nbs...
chez nous, pour attrapper du gibier, surtout lapin, on parlait de mettre du " sel anglais" sur la queue. Cette méthode est complètement désuète. Il suffit simplement de mettre du poivre moulu sur une pierre plate. Le lapin renifle, eternue et s’assomme sur la pierre. Il ne reste plus qu’à le ramasser
réponse à . borikito le 13/08/2006 à 22h32 : pére Noêl Je vous trouve soudain un drôle d’accent&nbs...
[ pére Noêl ]
un accent à rester bloqué dans la cheminée ! Shifter or not shifter ...

content de ne pas avoir été le seul pigeon : j’imagine que l’histoire avait été inventée par le négociant en sel pour nous pousser à vider la boîte, non  ? Quoique... quoique je me demande si ce n’est pas comme cela que ma femme m’a attrapé !
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 22h48 : chez nous, pour attrapper du gibier, surtout lapin, on parlait de mettre du " se...
La méthode de chasse au rhinocéros serait ici hors sujet et je ne la dévoilerais qu’à la demande générale.
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 22h48 : chez nous, pour attrapper du gibier, surtout lapin, on parlait de mettre du " se...
si je comprends bien l’intérêt de la pierre poivrée , le lapin est en même temps ’assez sonné’ et ’assaisonné ’.
N’est ce pas ce qu’on appelle faire d’une pierre deux coups ?
réponse à . borikito le 13/08/2006 à 22h52 : La méthode de chasse au rhinocéros serait ici hors sujet et je ne ...
si on n’insiste pas pour connaître l’histoire du rhino, c’est rosse !

le général
réponse à . borikito le 13/08/2006 à 22h52 : La méthode de chasse au rhinocéros serait ici hors sujet et je ne ...
Pas la peine, on connaît : La chasse au rhino-c’est rose se gagne en embauchant un oto-rhino qui dégagera les voies principales pour permettre un tir à vue.
En général, c’est un tir-au-flanc qui portera le coup fatal. C’est pour cela que primeur est donnée atout pique en goguette à finir le travail.

Important, avant de s’attaquer au monstre, laisser pisser le Rhino… qui a ses habitudes, dans la dénommée rue Solferino. Au sol fait l’rhino.

Comme une dernière volonté, je lui accordais ce plaisir puis lui plaçait une bastos en pleine corne-muselé, débité, l’animal ne chargera plus mais restera à la charge de son nouveau propriétaire.

Fort de cette expérience, le tir- au-flanc était mûr pour chasser le loup-phoque !
réponse à . chirstian le 13/08/2006 à 22h58 : si on n’insiste pas pour connaître l’histoire du rhino, c&rsqu...
Yannou, quelle "primeur" ? le chou-fleur en est bien une (primeur) et c’est avec ça qu’on peut tuer le Rhino ... en l’appâtant avec les si beaux choux-fleurs de Bretagne ... 8 à 10 jours de suite ... et le 9 ou 11ème jour, on lui apporte un chou de Bruxelles (riquiqui, le chou, mille excuses, Messieurs le Belges) et le rhino dit : "un chou, ça ? mon oeil !" et là, il faut viser l’oeil, c’est la seule et unique façon d’abattre un rhino, parole de Normande !
réponse à . cotentine le 14/08/2006 à 00h10 : Yannou, quelle "primeur" ? le chou-fleur en est bien une (primeur) et c&rsq...
Elle m’a coupé le chou-fleur sous les pieds, la drôlesse !
réponse à . cotentine le 13/08/2006 à 09h40 : c’est dimanche = grasse mat. ! jouer les "mouches du coche" ... c&rs...
Ne confondons pas :
"la mouche du coche"
et
"la couche du moche"
réponse à . lorangoutan le 13/08/2006 à 16h03 : Ici, le ’grain de sel’ doit être compris comme une ’con...
"il n’est guère plaisant de tomber sur un grain de sel non dissout dans les règles, alors qu’on mastique consciencieusement "

Au nom de la ligue de la morale, je m’élève contre ce genre de propos obscènes tenus sur ce forum accessible aux plus jeunes. De plus, au lieu de "alors qu’on mastique", il eût fallu écrire "alors qu’on m’astique" .
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 16h36 : Il me remonte en souvenir un film dans lequel Fernandel ( ?) se prend une d...
Je crois que le film s’appelait "L’arrière-train sifflera 3 fois" ou bien.
réponse à . chirstian le 13/08/2006 à 20h14 : quand j’étais gamin maman me faisait croire qu’en mettant un ...
On nous racontait la même histoire de sel sur la queue d’un moineau pour pouvoir l’attraper: cela signifiait que si on pouvait l’approcher au point de llui mettre du sel sur la queue, il aurait été aussi simple de l’attraper.
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 16h36 : Il me remonte en souvenir un film dans lequel Fernandel ( ?) se prend une d...
La volée de gros sel dans l’arrière-train de Fernandel ne me dit rien, par contre je me souviens d’une scène de "La belle Ferronnière" où il subit le supplice de la langue d’une chèvre qui lui lèche la plante des pieds couverts de sel....
réponse à . framboise le 15/08/2006 à 23h58 : La volée de gros sel dans l’arrière-train de Fernandel ne me...
"Les amours de la belle Ferronnière", plus connu sous le nom de "François 1er"...
réponse à . lorangoutan le 16/08/2006 à 11h55 : "Les amours de la belle Ferronnière", plus connu sous le nom de "Fran&cce...
exact, mais facile!
Maintenant, pour 1000€ : quel était le nom de la chèvre ? (c’est God qui paye)
pour vous mettre sur la piste : c’est l’actrice qui a rejoué avec fernandel dans "la vache et le prisonnier", mais elle était grimée !
réponse à . chirstian le 16/08/2006 à 17h56 : exact, mais facile! Maintenant, pour 1000€ : quel était le nom...
Prospère, mais grimée ?
Voyons, de qui pouvait-elle bien s’agir ?
réponse à . chirstian le 16/08/2006 à 17h56 : exact, mais facile! Maintenant, pour 1000€ : quel était le nom...
Son nom ?
"La Bêêêh et Meuh!", me souffle C. Aznavour!
Bonjour, Mettre son grain de sel, au contraire de ce que je lis ici n’a rien de péjoratif au départ. Cela signifie apporter son avis, même si celui ci est modeste (comme un grain de sel) et ne vas pas changer grand chose au débat en court Le sel, qui valait très cher, a été longtemps, on pourrait dire, une monnaie (le mot salaire vient de là). Le grain de sel est la plus petite chose que l’on puisse apporter au débat commun. En anglais on dit  : My two pennies worth ou my tuppence worth, en américain : put my two cents in. Au départ dire "j’apporte mon grain de sel" est une sorte de formule de politesse et d’humilité "permettez, que j’apporte mon grain de sel" soit  : "permettrez que je participe au débat avec mes modestes moyens" Mais l’idiome peut aussi être acceptable dans son sens ironique. Cordialement; Angua, Linguiste et bilingue de naissance anglais /français. Je parle aussi le latin, le grec et l’hébreu. A votre service pour aider ce site plein de bonnes idées mais aussi avec pas mal d’erreurs.
réponse à . <inconnu> le 16/04/2008 à 18h18 : Bonjour, Mettre son grain de sel, au contraire de ce que je lis ici n’a ri...
Bienvenue. Si tu parcours les différentes expressions au fil des jours, tu t’apercevras que nous ne prenons pas celles-ci nécessairement au pied de la lettre. Parfois sérieux, voire académique mais aussi souvent distrayant : jeux de mots, poèmes, anagrammes, voilà comment situer ce site que nous fréquentons pour certain(e)s depuis son ouverture. Notre différence fait tout l’intérêt, les jours se suivent et ne se ressemblent pas.
J’attends donc avec impatience de pouvoir te lire encore. 
réponse à . <inconnu> le 16/04/2008 à 18h18 : Bonjour, Mettre son grain de sel, au contraire de ce que je lis ici n’a ri...
A votre service pour aider ce site plein de bonnes idées mais aussi avec pas mal d’erreurs.


... errare humanum est, chère Angua ! D’ailleurs si tu relis attentivement ta propre contribution, tu y trouveras quatre erreurs ! Bonne recherche et à bientôt.
réponse à . <inconnu> le 16/04/2008 à 18h18 : Bonjour, Mettre son grain de sel, au contraire de ce que je lis ici n’a ri...
Bonjour, Angua. Imprègne-toi bien de l’esprit de ce site en lisant l’intégrale des contributions, et, je te le souhaite, apprécie les à-peu-près tout-à-fait volontaires dont elles sont régulièrement émaillées : ici, personne ne se prend au sérieux, ce qui n’empêche nullement des interventions de grande qualité -quand tel est notre bon plaisir. Ou comment deviser et s’instruire sans se faire tartir, tu mords le tableautin ?
Elpépé, Amiral
ANAGRAMME
God met sa seltrerinne
Il faut parler à God de temps en temps. Cela rassure qu’il est toujours là. Car il ne se manifeste pas souvent ces derniers temps, ne s’entretient plus guère avec la galerie. Mais cela se comprend. Il est très occupé. L’univers en expansion et tout, cela doit prendre beaucoup de temps.

Bonjour, God. J’espère que tout va bien. Je voudrais vous remercier pour Expressio qui est à mon avis un site merveilleux. Je ne mets pas de "E" supplémentaires comme le font beaucoup. Mais merci, God, pour ce site. C’est une bonne chose. Bon, j’ai ajouté mon grain de sel. Je ne trouve rien d’autre à dire à part bonne journée à vous !
Encore une superbe chanson ! Regardez - et écoutez - le tendre Georges (l’autre !) chanter devant le merveilleux raconteur d’histoires que fut Jean-Pierre Chabrol (il avait la plume aussi généreuse le verbe) et le délicieux et discret Claude Santelli. Quel trio !

Cette saison, c’est toi, ma belle,
Qui as fait les frais de son jeu,
Toi qui as payé la gabelle,
Un grain de sel dans tes cheveux.


Saturne et les paroles. Désolée pour les fautes...
réponse à . lalibellule1946 le 06/10/2013 à 00h56 : Il faut parler à God de temps en temps. Cela rassure qu’il est to...
Je ne mets pas de "E" supplémentaires comme le font beaucoup.
J’ai cette habitude…
Dans ces "e" - qu’en plus j’accentue - je mets tout le plaisir que j’éprouve à me promener sur Expressio. J’y ai fait de si belles rencontres... et ça continue.
Mais, je comprends que cela t’agace.
réponse à . DiwanC le 06/10/2013 à 02h36 : Je ne mets pas de "E" supplémentaires comme le font beaucoup.J’ai c...
Mais les "e" ne m’agacent pas. T’as sauté à cette conclusion comme on dit chez moi. Je voulais dire que le mot merveilleux suffit comme tel, sans les suppléments, c’est tout. Je voulais que les mots parlent, sans accoutrements. Je cherchais la simplicité. J’apprécie beaucoup ton style d’écriture, tu dois le savoir, comme tout le monde l’apprécie je crois. J’ai beaucoup appris de toi sur ce site mêêêrveilleux ! C’est comme ça, les accents ?  
réponse à . DiwanC le 06/10/2013 à 02h19 : Encore une superbe chanson ! Regardez - et écoutez - le tendre Georg...
Ben voilà, ite missa est......Tout est dit.
Vais passer directement au café mais sans sel, déjà que je sucre pas.

Le café salé c’est pour les lendemains de biture, quand t’as la langue collée au palais, le XI ième de cavalerie légère qui te galope sous les cheveux et que tu te rappelles plus le prénom de ta mère........

C’est pas mon cas ce matin........

Ad’taleur........
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 11h16 : On met du sel dans les alments pour en relver le goût. Autrefois le sel se...
d’où vient le mot " salaire "

Un loup antipathique lapait l’eau d’une rivière:
Le sale air du lapeur........
J’y retourne pour Noël........Là y en a du sel !
Pas vrai God ?
réponse à . BOUBA le 06/10/2013 à 05h44 : d’où vient le mot " salaire " Un loup antipathique lapait l’e...
À ne pas confondre avec "le saleur de la paire".
– C’est du sel gemme ?
– C’est Shell que j’aime.
– Moi j’aime les Seychelles.
– Quelles échelles ?
– C’est celles que j’aime.
réponse à . lalibellule1946 le 06/10/2013 à 00h56 : Il faut parler à God de temps en temps. Cela rassure qu’il est to...
L’univers en expansion et tout
God est universel !
réponse à . chirstian le 13/08/2006 à 20h14 : quand j’étais gamin maman me faisait croire qu’en mettant un ...
Du sel sur la queue – RTBF

Ah, quelle impudence, ces Belges !
Comment peut on rire de la peine des autres ? c’est vraiment deguelasse. Voilà, c’etait le grain de sel du jour. Juste comme ça, histoire d’avoir quelque chose a dire.
réponse à . <inconnu> le 06/10/2013 à 07h20 : Comment peut on rire de la peine des autres ? c’est vraiment deguela...
Schadenfreude, ma chère Huppe, schadenfreude…
Hier c’était la Sainte-Fleur. Avec un peu de retard, bonne fête à toutes les fleurs de sel !
Une anecdote absolument authentique:
Un mien grand-tonton ( frère de mon grand père maternel par ma mère ) a qui le médecin avait interdit le sel, trouvant le pain sans sel un peu trop fade le tartinait de crème d’anchois pour en relever le goût.
La Bible est un roman qui se passe en grande partie dans les pays arabes.
C’est pour ça qu’on y parle de Beur de missel..........
DEVINETTE
Quel était l’acteur français qui mettait son grain de sel partout ?
- Jean-Pierre ’Qu’à sel’.
- Mais savez-vous à quoi qu’on r’connaît un demi-sel ? C’est à la gueule de la gonzesse. Y a que les ballots dont les poings marquent. Après une raclée d’un vrai mac, madame peut redescendre au turbin, un peu d’eau fraîche sur la frimousse.....
- Oh ! fais pas de carnage… Riton, au fond c’est jamais qu’un demi-sel !
- D’accord conclut Charly, mais je n’veux pas qu’il joue les «caïds» et qu’il se permette de me chambrer
réponse à . joseta le 06/10/2013 à 07h56 : DEVINETTE Quel était l’acteur français qui mettait son grain...
Interviewé par le célèbre Zaques Sansel ?
Cui qu’à déza interviewé Séla que son vrai non c’est le même que lui: Annie Sansel ?
Et même aussi Rézine.......mais oui celle de la Grande Zoa.........Rézine Sansel
Il sortait de l’épicerie en maillot de corps, un paquet de sel sous le bras...
- Tu vas mettre plein de poils sur ton sel...
- Et alors ? T’as pas entendu parler des poils ’des sels’ ?
Monter un cheval sans selle c’est le monter à cru mais la viande crue ou cuite sans sel c’est vraiment fade.
Non ?
DEVINETTE
Pour quel régime opte le cycliste sodomite ?
En principe les grains de sel, c’est dur... sauf, chez Philippe Legrain ; chez lui, c’est le mou sel de Legrain !
C’est qui qui tient le bar du phare ? C’est Marsel !
réponse à . <inconnu> le 06/10/2013 à 08h14 : DEVINETTE Pour quel régime opte le cycliste sodomite ?...
Régime sans selle.
réponse à . <inconnu> le 06/10/2013 à 08h14 : DEVINETTE Pour quel régime opte le cycliste sodomite ?...
Il est de la pédale ?.......
Excelllente de pou réponse de Joseta.
Bonne tentative de Bouba.
réponse à . <inconnu> le 06/10/2013 à 08h22 : Excelllente de pou réponse de Joseta. Bonne tentative de Bouba....
Bon, disons que ta blague est archi-super-méga-hyper-connue mais je pouvais décemment pas brûler la politesse à mon Maître.......
Il fallait absolument qu’il réponde le premier....
Question de respect.....
Est-ce que notre sel et nite se manifestera aujourd’hui ?
réponse à . BOUBA le 06/10/2013 à 08h29 : Bon, disons que ta blague est archi-super-méga-hyper-connue mais je pouva...
C’est ce qu’on appelle "l’esprit de sel".
DEVINETTE
Mon fils aîné n’aime pas les sauces, en revanche, le petit adore le roux, et bien salé ! Quelle chanson celà rappelle-t-il ?
- cadet roux-sel
réponse à . BOUBA le 06/10/2013 à 08h29 : Bon, disons que ta blague est archi-super-méga-hyper-connue mais je pouva...
Tu t’en tires bien, Bouba, parce que tu n’es pas une patate, et moi de ton sel, ris.
C’est juste énorme je trouve de voir que ce genre d’expression peut remonter aussi loin dans l’histoire !.
réponse à . joseta le 06/10/2013 à 08h53 : Tu t’en tires bien, Bouba, parce que tu n’es pas une patate, et moi ...
Celle-là... 
Incommodée par mon odeur d’aisselles, j’ai dû la récupérer par l’odeur des sels. 
Tout a été dix. J’écris donc en vingt...
s: Missel Chiffre
Quand on extrait le sel des mines, celui-ci est tout sale et il faut le faire laver.
Cette opération est appelée: faire laver sel !

Bon, je file chez ma fille. À+
réponse à . joseta le 06/10/2013 à 09h21 : Quand on extrait le sel des mines, celui-ci est tout sale et il faut le faire la...
Gemme faire laver sel.
réponse à . joseta le 06/10/2013 à 09h21 : Quand on extrait le sel des mines, celui-ci est tout sale et il faut le faire la...
Faire laver sel chez ta fille ?
réponse à . CydZeboss le 06/10/2013 à 08h56 : C’est juste énorme je trouve de voir que ce genre d’expressio...
Ca fait plaisir de voir de nouveaux intervenants........
C’est quoi cette poudre de perlimpinpin ?
En ce qui concerne Anne de Bretagne, citée maintes fois plus haut, c’ est probablement de l’ esprit de celte ?
En tout cas j’ ai appris ce mois de septembre que notre jambon de Bayonne était exclusivement salé au sel de Salies-de-Béarn. Mais que ce sel, quoique gemme, n’ est pas extrait d’ une mine : autrefois le Bayaa, dont il provient, était relié à la fontaine se trouvant au centre de la ville, dont il fit la prospérité dès le XVIIè siècle (bien que le sel ait sans doute été exploité depuis plus de 3 millénaires), ceci après que des chasseurs aient retrouvé dans un marais un sanglier blanc... parfaitement bien conservé. La bête blessée s’ en était allée expirer près d’ une source dix fois plus salée que la mer ! Maintenant les salines, alimentées par pompage, où l’ exploitation est semi-artisanale, se trouvent à l’ écart du centre ville et dominent celle-ci, charmante au demeurant. Il est à noter que dès le XVIIè siècle, les habitants formèrent une sorte de coopérative de "part-prenants", dont les avantages étaient transmissibles. Et ne payaient évidemment point de gabelle...
Voilà mon grain de sel de la journée.
Il est nothouars que, pour initier Vendredi à la Civilisation (la sienne, évidemment!), Robinson Crusoe lui apprit à déguster les aliments assaisonnés de sel. Je ne saurais celer qu’il fit de ce sel sel*ct une fi-sel pour dessaler son nouveau compagnon. De copains, ils devinrent co-sels. Mais, je ne jurerais pas que la queue de quelque oiseau que ce soit ait joué là une quelconque partition.

C’est en décelant chez lui ce nouveau penchant que sa statue - sel que Robinson avait édifiée en son propre honneur - se descella d’elle-même.
réponse à . BOUBA le 06/10/2013 à 04h42 : Ben voilà, ite missa est......Tout est dit. Vais passer directement au ca...
Ite missa est… D’accord ! Alors cueillons La Marguerite, celle qui tombera du bréviaire de l’abbé :
Sur la pierre
D’un calvaire
Il l’a trouvée
Et l’a mise,
Chose admise
Par le ciel,
Sans ambages,
Dans les pages
Du missel.


Il y a aussi le livre de messe que l’emmerderesse :
Elle m’emmerde, elle m’emmerde, quand je tombe à genoux
Pour certaines dévotions qui sont bien de chez nous
Et qui donnent le vertige,
Croyant l’heure venue de chanter le Credo,
Elle m’ouvre tout grand son missel sur le dos,
Elle m’emmerde vous dis-je
.

Tiré par les couettes ? Un peu… mais pas plus que certains grains répandus ci-dessus ! 
S’il faut un peu de sérieux, voici Tant qu’il a des Pyrénées. Gravement, il évoque les mines de sel dans ce texte que vous trouverez à cette page.

À très plus tard !
réponse à . lalibellule1946 le 06/10/2013 à 03h30 : Mais les "e" ne m’agacent pas. T’as sauté à cette co...
...ce site mêêêrveilleux ! C’est comme ça, les accents ?
C’est tout à fait ça !
Et puis, compliment pour compliment*, j’aime bien ton expression : les mots parlent, sans accoutrements.
*Merci... j’en rosis de plaisir.
réponse à . DiwanC le 06/10/2013 à 11h16 : Ite missa est… D’accord ! Alors cueillons La Marguerite, celle qui ...
J’y ai pensé et puis j’y ai pas fait...........
Je dois avoir l’esprit mal tourné, parce que quand on parle de "e" supplémentaire et de God je ne pense pas forcément à merveilleux.
Mais La Libellule ne doit pas utiliser ce genre d’objet. Et Germaine non plus.
Pour info: Michet ou micheton: client d’une prostituée d’après La Rousse.
Je dis ça, je dis rien.
C’est juste pour mettre mon grain de sel.
À NOS VENDREDIS ÉPHÉMÈRES

Je dédie ces quelque paroles
À tous les Vendredis frivoles
Ayant croisé notre chemin
À ceux dont les lèvres entrouvertes
N’ont pas permis la découverte
De secrets pourtant anodins.

À ceux dont la mémoire flanche,
Oublieuse, et pourtant déclenche
En nous un pâle souvenir
Mais dont la musique secrète
Dans nos cœurs fait la pirouette
En y attendant de mourir.

À ces inconnus, éphémères
Éphèbes, je dédie l’amère
Chanson qui berce nos matins
Nul baiser volé nul cœur lacéré
Sous leur clair regard, chair ignorée,
Nous n’étions que menu fretin.

(Encore du Brassens, bien sûr)
La minute sérieuse:

En Autriche, nous avons une région connue pour ses mines de sels du Néolithique: c’est le Salzkammergut.
C’est d’ailleurs de là que partirent les Sels-tes pour conquérir l’Europe...
Il y a encore de belles mines (qui ne sont plus en activité minière, mais bien touristique) que l’on peut visiter aujourd’hui. Enfin non, pas aujourd’hui, il est trop tard, elles sont déjà fermées. Faudra revenir...

Dans le sud de la Pologne, entre Cracovie et Katowice, il y a également une mine de sel, dont les boyaux étaient creusés jusqu’à plus de 100m sous terre. Une salle est immense. Elle est d’ailleurs appelée la "Cathédrale". Il s’y donne des concerts de musique classique, avec grand orchestre et tout le toutim... Il y pend des lustres, non pas en cristal, mais en gemmes de sel... Les mines de Wieliczka
Allez-y, vous ne regretterez pas le déplacement!
Mettre un grain de sel. Ajouter 4 cl de vodka, 12 cl de jus de tomate, 0.5 cl de jus de citron, 0.5 cl de sauce Worcestershire, 2 gouttes de Tabasco, une pincée de sel de céleri et du poivre. Agiter avec glaçons. Verser dans un verre garni d’une tige de céleri.
Servir avec des oeufs bénédicte.

Un brunch dominical divin.
réponse à . <inconnu> le 06/10/2013 à 08h35 : Est-ce que notre sel et nite se manifestera aujourd’hui ?...
DEVINETTE
Quel est le département où tous ses habitants sont dans la lune ?
- c’est l’Aisne.
DEVINETTE
Pourquoi le maçon aime mettre son grain de sel ?
DEVINETTE (cours élémentaire)
Aujourd’hui, j’ai lavé un petit récipient qui était sale hier. De quel récipient s’agit-il ?
réponse à . joseta le 06/10/2013 à 17h24 : DEVINETTE (cours élémentaire) Aujourd’hui, j’ai lav&ea...
Tu parles d’Antonio Salieri peut-être ?

C’était pas la peine de mettre du sel dans la réponse 
réponse à . joseta le 06/10/2013 à 17h18 : DEVINETTE Pourquoi le maçon aime mettre son grain de sel ?...
Réponse
- parce que son travail est, en somme, murs.
réponse à . joseta le 06/10/2013 à 18h03 : C’était pas la peine de mettre du sel dans la réponse ...
Sorry. Je mets un culpa.  
réponse à . joseta le 06/10/2013 à 17h24 : DEVINETTE (cours élémentaire) Aujourd’hui, j’ai lav&ea...
Aujourd’hui, j’ai lavé un petit récipient qui était sale hier. De quel récipient s’agit-il ?
Je pense qu’il s’agit de l’ade, petit bocal dans lequel les Catalans conservent tous les mots en "ade", escalivade, esqueixade, tapenade, marmelade, galéjade, rigolade, etc.

Et je suppose que tu avais trouvé une sale ade d’hier, qui t’a tellement saoulé avec ses salades que tu as cru bon de la passer sous la douche.
réponse à . file_au_logis le 06/10/2013 à 16h50 : La minute sérieuse: En Autriche, nous avons une région connue pou...
Que voilà de bien précieux sels, tout comme l’autre approche de "lalibellule1946" sise juste après.

Si le sel peut avoir mauvaises mines, il en reste l’un des fondamentaux de notre survie...

Merci
Si tu t’intéresses toujours à Edith Piaf, en ce moment un documentaire émaillé de chansons sur Arte.fr, si tu peux recevoir. Sinon sur le site clique sur Arte+7 si tu lis ce message trop tard.
C’était mon grain de sel.

A la relecture, je m’aperçois d’un tic: j’ai utilisé 3 fois le mot si; avec des si, on mettrait Paris en bouteille. Je sais, ce n’est pas l’expression du jour.
On était à l’aube des temps modernes, en 2005 : God, lorsqu’il a publié l’expression "mettre son grain de sel" pour la première fois, n’en avait encore qu’une toute petite (de bibliothèque, je veux dire). Il est donc presque excusable d’avoir cru que cette expression avait été inventée, une fois, par la Belge Françoise Mallet-Joris. Errare Godinum est, n’est-il pas ?

Depuis, il a sûrement découvert qu’en 1743, mon bon ami le Marquis de Langallery avait déjà utilisé l’expression dans ses Mémoires. Mais il se garde bien de nous le dire, quitte à nous enduire d’erreur, et à se voir accuser de perseverare diabolicum, le comble pour un God.

Quant à l’origine de l’expression, on trouve déjà dans le dictionnaire de Pierre Richelet, qui date du XVIIème siècle, l’expression il n’y a pas un grain de sel dans cet ouvrage, qui signifie il n’y a pas d’esprit.

Ainsi, ce n’est peut-être pas la peine de chercher midi à quatorze heures quand chacun le voit à sa porte : mettre son grain de sel dans une affaire ou dans une discussion, c’est sans doute tout simplement y mettre un peu d’esprit, de piquant, de piment, en un mot un peu de sel. Tout ce que les Expressionautes savent si bien faire.
réponse à . Oulala le 06/10/2013 à 15h04 : Je dois avoir l’esprit mal tourné, parce que quand on parle de "e" ...
...je ne pense pas forcément à merveilleux.
Foin de tout ceci môsieur. Vous êtes ici sur un site de bonne tenue !
Et Sa Divinité y veille.

S’il parle de mouches, s’il évoque l’effrontée, la coquette, il parle de ceci mais jamais...

S’il parle de biscuit, il s’agit de quelque gracieuse statuette mais jamais...

S’il taille une pipe, c’est qu’il s’exerce à la sculpture, mais jamais...

S’il nous propose un rafraîchissement, c’est parce qu’il est généreux et que cela fait longtemps qu’il n’a pas salué Marcel, mais jamais...

Sinon, il n’aurait pas 40 000 abonnés !
Germaine  
réponse à . <inconnu> le 13/08/2006 à 16h36 : Il me remonte en souvenir un film dans lequel Fernandel ( ?) se prend une d...
Je croyais avoir trouvé, mais non. Désolé. En rapport avec l’expression du jour, tu peux te rabattre sur la scène de la chèvre dans "François Ier", film de 1937.
réponse à . dePaname le 06/10/2013 à 19h16 : Si tu t’intéresses toujours à Edith Piaf, en ce moment un do...
Malheureusement, je ne reçois pas Arte. Et le site me dit que cette vidéo n’est pas disponible dans mon pays. Sans doute à cause des répubs réactionnaires... Si, si.

Je connais un peu Arte, ayant passé 15 jours à Paris au printemps dernier, et j’y ai vu de belles choses.

À New York au mois de septembre il y avait un concert "Francofolies" sur les chansons de Piaf que j’ai raté (ma fille habite à NY, je voulais y aller mais j’ai pas pu). Mais ce concert sera rediffusé sur TV5 Monde samedi prochain. J’ai copié les détails ci-dessous. TV5 Monde est la seule chaîne en français disponible chez moi. Il est possible que le documentaire sur Arte passe plus tard sur TV5 Monde. Merci quand même de me l’avoir signalé.

Connaissais pas ton expression. Tu peux parler hors sujet et même délirer sur Expressio. God est tolérant, il n’est pas répub.   (tu te lasses encore des répubs ? Il y a longtemps tu dis ?)

Je ne sais pas si tu lis l’anglais (j’ai ajouté une traduction pour deLassus et tout le monde). Sinon il y aura des noms à reconnaître peut-être.

PIAF, HYMNES À LA MÔME
For the first Francofolies festival in New York, tribute is paid to Edith Piaf for the 50th anniversary of her death. French and American artists will perform some of "The Little Sparrow’s" biggest hits. With archive images, real-life accounts and an in-depth look at the event from behind the scenes.

(La première fête "Francofolies" à NY, où l’hommage sera rendu à Édith Piaf lors du 50e anniversaire de son décès. Des artistes français et américains interprètent les chansons les plus aimées de la Môme Piaf. Avec des images d’archives, des récits intimes, et un regard en profondeur jeté sur cette vie à travers les coulisses.)

Guests: Harry Connick Jr, Beth Ditto, Alex Hepburn, Madeleine Peyroux, Duffy, Jean-Louis Aubert, Patricia Kaas, Zaz, Nolwenn Leroy, Angélique Kidjo, Olivia Ruiz, Camélia Jordana, Charles Dumont, Coeur de Pirate...

Presented by: François-Xavier Demaison; directed by: François Goetghebeur.
Recorded at the Beacon Theatre, New York.
réponse à . DiwanC le 06/10/2013 à 19h56 : ...je ne pense pas forcément à merveilleux.Foin de tout ceci m&oci...
Ex-sel-ent !!!!!!!!
réponse à . DiwanC le 06/10/2013 à 19h56 : ...je ne pense pas forcément à merveilleux.Foin de tout ceci m&oci...
Mêêêêêêêêêrveilleux.
J’avais oublié la dernière strophe...

Voguent la barque et la galère
Qui emportent au loin nos chimères
Se noyer dans l’oeil de la nuit
Ne survivra, fleur cristalline,
Que brisure de perle fine
Fleur de sel parant notre ennui.
réponse à . file_au_logis le 06/10/2013 à 16h50 : La minute sérieuse: En Autriche, nous avons une région connue pou...
Je confirme. Pour les deux !
réponse à . belteigneuse le 06/10/2013 à 22h54 : J’avais oublié la dernière strophe... Voguent la barque et ...
Hou, hou, Belteigneuse, nous lis-tu encore ? N'as-tu plus envie de nous faire profiter de ta plume ?
Divination au sujet du jeu des mots cachés :

• Aujourd'hui le jeu connaîtra sa 50e édition, c'est son mini-jubilé en quelque sorte
• Le thème sera le sel dans tous ses états
• Il faudra en découvrir 20
Bon... on avait longuement fouillé dans les vynils ce mois d'octobre 2013.
Ne nous reste plus que de l'approximatif et du pas loin de, du presque et du quasi, de l'approchant et du comme qui dirait ; bref, de l'à peu près.

Mettre son grain de sel, c'est s'immiscer, s'occuper de ce qui ne nous regarde pas, telle une espèce de mouche du coche... ou d'un Cupidon qui parfois se mêle de tout :

Des jours où il joue les mouches du coche. 
Où, elles sont émoussées dans le bout, 
Les flèches courtoises qu'il nous décoche,


Et puis... il est des jours où Cupidon s'en fout.

Écoutez ! Bien agréable façon de s'éveiller, s' pas...
réponse à . Alnitak le 20/07/2015 à 00h39 : Hou, hou, Belteigneuse, nous lis-tu encore ? N'as-tu plus envie de nou...
Moi aussi je voudrais bien que Belteigneuse revienne. Si God pouvait envoyer un email à Belteigneuse peut-être...
Profitons de l'eau salée pour jeter une bouteille à la mer afin que Chirstian nous revienne : sa prose et son humour étaient divins. Oùhoù ! Chirstian es-tu là?
Hé ben, vous avez espoir que les anciens reviennent ?.......je voudrais pas mettre mon grain de sel mais vous doutez de rien........
On n'est plus assez bien pour eux.......faut croire.......

Enfin.........

Du sel il y en a chez Saturne.......et il le met dans les cheveux.......

Toi qui a payé la gabelle,
Un grain de sel dans tes cheveux


Le café salé paraît que c'est souverain après une bonne biture.....vous voulez essayer ?
réponse à . comte_arebours le 20/07/2015 à 05h08 : Profitons de l'eau salée pour jeter une bouteille à la mer af...
As-tu lu mon #118 d'hier ?
Oui oui, j'ai oublié de te remercier. Bonnes explications, bonne pédagogie, je vais appliquer la méthode dès que j'en aurai l'occasion. Merci.
Aujourd'hui nous fêtons les Marina, preuve que notre expression vient bien de la marine.
J'en profite pour vous rappeler de ne pas confondre marie-salope et marais salants.
DEVINETTE
Quel est le joueur de foot le plus "sel" par ses nom et prénom ?
Indice : il est belge.
réponse à . Mintaka le 20/07/2015 à 07h27 : Aujourd'hui nous fêtons les Marina, preuve que notre expression vient bien...
Et des Marie-couches-toi là et des Marie-j'suis déjà couchée !
ANAGRAMME
Grêle de monstre saint

Et pour ceux qui ne veulent pas comprendre, faut pas qu'ils viennent mettre leur grain de sel !
réponse à . comte_arebours le 20/07/2015 à 07h58 : Et des Marie-couches-toi là et des Marie-j'suis déjà c...
J'en profite pour rappeler qu'une marie-salope est au départ un bateau dragueur de vase, comme quoi notre expression...
réponse à . Mintaka le 20/07/2015 à 07h57 : DEVINETTE Quel est le joueur de foot le plus "sel" par ses nom et pr&...
RÉPONSE
Axel Witsel
réponse à . Mintaka le 20/07/2015 à 08h27 : J'en profite pour rappeler qu'une marie-salope est au départ un...
Comme la radasse à l'origine n'est pas ce que l'on croit.........
réponse à . BOUBA le 20/07/2015 à 09h21 : Comme la radasse à l'origine n'est pas ce que l'on croit.....
DEVINETTE
Par quel adjectif qualifie-t-on un univers composé de sel ? 
réponse à . Mintaka le 20/07/2015 à 09h30 : DEVINETTE Par quel adjectif qualifie-t-on un univers composé de sel ...
????????????...........je vois pas !
Universel, voyons ! Ton maître... 
réponse à . BOUBA le 20/07/2015 à 09h21 : Comme la radasse à l'origine n'est pas ce que l'on croit.....
Et si tu prends la définition de "rader" (sur ton même lien) :

rader :
- (Commerce) Passer une règle ou un autre instrument sur la surface d’une mesure pleine à ras bord de grains, de sel, etc., pour obtenir la mesure exacte. Rader du grain, du sel, etc.
- (Sculpture) Partager un bloc de pierre ou de marbre en l'entaillant sur deux faces opposées.
- (Marine) Faire entrer un navire en rade.

Grain de sel... marine... Expressio !

God doit connaitre le lac Assal......
Je m'y suis baigné, mais attention de ne pas boire la tasse !
Bah oui, suis je sot !.........
réponse à . DiwanC le 20/07/2015 à 09h52 : Et si tu prends la définition de "rader" (sur ton même li...
Nous ne sommes pas radins en explications !......
C'est la première fois que j'ai affaire à un voyant aveugle... 
LE JEU DES MOTS CACHÉS (50)
Le thème du jour est: Les céréales, dont il faudra en trouver 17 (dont une légumineuse et un dérivé)

SORTIE DES CLASSES

- Oh, Anne, tu ne devineras jamais... j'ai encore les jambes qui tremblent...
- quoi ? Al, piste !
- non, pas de piste, je t'explique:
tout à l'heure à la récré, le caïd, au centre d'un petit groupe, leur avait posé la question:
"je parie que vous ne connaissez pas l'auteur de 'Mafalda'", alors moi, qui passais par là, et en voyant
ces âmes candides, j'ai crié: 'Quino, ah !' Le caïd, dont le corps musclé se moule dans son T-shirt, me
jette un regard glacial et visiblement contrarié, il dit: 'en plein dans le mil'...
Avoue Anne que ça fout les jetons... or je ne fais pas le poids et j'ai même pas de blé pour le soudoyer...
- ben, c'est que mettre son grain de sel, ça rase, hein ? mais il faut lui faire front à ce type...
- ah, marrante, toi ! t'es folle ou quoi ? à la récré, il rit, mais il cacha sûrement ses intentions...
j'ai peur qu'il m'haïsse...
- Ah, voilà ma maison, allez Al, te fais pas de bile, c'est oublié ! t'as pis, au cas où il l'aurait pris au sérieux...
- j'espère que t'as raison. À demain !
réponse à . BOUBA le 20/07/2015 à 09h21 : Comme la radasse à l'origine n'est pas ce que l'on croit.....
La radasse est parfois sous la coupe d'un demi-sel qui ignore l'usage du missel...
réponse à . joseta le 20/07/2015 à 11h55 : C'est la première fois que j'ai affaire à un voyant aveugle...&nbs...
Pfff... faut avoir un grain pour écrire des trucs pareils.
- Voisine, vous pouvez me donner quelques ails, s'il-vous-plaît ?
- mais oui...gousses, allez !
- goût salé ? non, non, goût piquant  !
réponse à . DiwanC le 20/07/2015 à 12h56 : Pfff... faut avoir un grain pour écrire des trucs pareils....
Pourtant, quand je vous lis, j'essaye d'en prendre de la graine... 
Mettre son grain de sel sur le fil du rasoir avant de barber les autres, cela doit faire mâle mal!
réponse à . joseta le 20/07/2015 à 11h55 : C'est la première fois que j'ai affaire à un voyant aveugle...&nbs...
13 dont un douteux ! mais là, faut que j'aille faire des courses, je n'ai plus de sel...
réponse à . joseta le 20/07/2015 à 13h03 : - Voisine, vous pouvez me donner quelques ails, s'il-vous-plaît ...
Ah Joseta, tu es tombé dans le piège de la langue sans fraise: le pluriel de "ail", c'est "aulx"...
Comment? Je dois aller aulx diable? Je vois pas pourquoi? Je dois arrêter de mettre mon grain de sel partout? Mais vous vouliez que les anciens reviennent...
réponse à . file_au_logis le 20/07/2015 à 13h43 : Ah Joseta, tu es tombé dans le piège de la langue sans fraise: le ...
J'écris indifféremment l'un ou l'autre pluriel, puisque les deux sont admis, mais 'ails' me semble moins pédant.
De toute façon, celui qui tend à disparaître, c'est 'aulx'
Note[modifier | modifier le wikicode]
La forme ails est traditionnellement le pluriel du sens « espèce du genre Allium » généralement utilisé par les botanistes. Mais la neuvième édition (1992- ) du dictionnaire de l’Académie française indique que le pluriel aulx devient rare et tend à être remplacé par ails dans toutes les utilisations du mot.
réponse à . joseta le 20/07/2015 à 11h55 : C'est la première fois que j'ai affaire à un voyant aveugle...&nbs...
@ Mintaka : résultat de ta "Divination" en #134 :

Holà, tu n'es pas un voyant extraglucide, tu n'es qu'un voyant rouge qui clignote une fois sur trois !
La note sera salée !
réponse à . Alnitak le 20/07/2015 à 14h32 : @ Mintaka : résultat de ta "Divination" en #134 : Ho...
Ce que les gens oublient de mentionner, c'est que, comme toujours, j'ai prédit le numéro du jeu avec exactitude : il s'agissait bien du 50e, et j'avais insisté sur son aspect jubilaire en #134 !
réponse à . DiwanC le 20/07/2015 à 12h55 : La radasse est parfois sous la coupe d'un demi-sel qui ignore l'usage ...
Le demi-sel a une sale tête et il happe les revenus de la radasse:
le sale air de l'happeur.........
réponse à . joseta le 20/07/2015 à 14h07 : J'écris indifféremment l'un ou l'autre pluriel, pui...
Aïe ! aïe ! aïe !...........
Bah oui, suis je sot !.
Meuh non, Bouba ! Point ne laitue !
Toutefois, au cas où on te diagnostiquerait un petit grain, quatre grains d'éllébore, selon La Fontaine, devraient suffire pour te soigner.
Quoique...
Un grain est une unité de poids, valant 3,47 grammes.
Quatre grains d'élébore, voilà un remède de cheval, suffisant pour assommer un éléphant !
J'ai voulu m'assurer du poids d'un grain de sel. Normalement, un grain de sel, ça a le même poids qu'un grain d'or - il faudra toutefois m'expliquer pourquoi un carat, qui n'est que du grain de caroubier, ne pèse très officiellement que 0,20 gramme.
J'ai donc pris une cuiller à café que j'ai remplie rase de sel. Soit, d'après les livres de cuisine, cinq grammes. Mon sel de Guérande étant trop humide pour donner un résultat fiable, j'ai donc pris du sel fin. Et j'ai compté les grains. Il y avait 58.300 grains. Une savante règle de trois m'indique donc qu'un grain de sel ne pèse pas 3,47 grammes, mais 85 microgrammes. Et des poussières...
Bon, je crois qu'un grain d'éllébore ne me ferait pas de mal...
Marcel Sel est le pseudonyme d'un écrivain, blogueur, journaliste, chroniqueur et compositeur belge bruxellois ; il aime surtout mettre son grain de sable.
Point ne laitue

Brillante démonstration pour me raconter des salades ?.......
réponse à . Alnitak le 20/07/2015 à 15h54 : Marcel Sel est le pseudonyme d'un écrivain, blogueur, journaliste, c...
Ses alias sont dignes de figurer sur ce forum
Même si tu ne sais pas nager tu peux arriver à nager ici
LES CÉRÉALES
1.- COIX (quoi ?)
2.- ALPISTE (Al, piste !)
3.- SÉSAME (ces âmes)
4.- QUINOA (Quino, ah !)
5.- SEMOULE (se moule)
6.- MIL
7.- AVOINE (avoue, Anne)
8.- ORGE (or je...)
9.- POIS (poids)
10.- BLÉ
11.- SARRAZIN (ça rase, hein ? )
12.- AMARANTE (ah, marrante )
13.- TEFF (t'es folle...)
14.- RIZ (rit)
15.- KASHA (cacha)
16.- MAÏS (m'haïsse)
17.- TAPIOCA (t'as pis. au cas...)
Voilà !
réponse à . ergosum le 20/07/2015 à 15h48 : Bah oui, suis je sot !.Meuh non, Bouba ! Point ne laitue ! Toutef...
Comme dit Bouba : "Brillante démonstration !"

Sauf que - et c'est grand dommage ... - elle est scientifiquement contestable du fait du matériel utilisé : "J'ai donc pris une cuiller à café...". Fatale erreur qui fausse tes résultats.

Tout bon mesureur te dira que l'ustensile indispensable pour cette expérience hautement délicate, c'est la cuiller à grain, très répandue en Armorique, d'emploi facile.
Il y a là-bas dans le grand ouest, des champs entiers de cuillers à grain, que les autochtones appellent des "plages", lesquelles sont régulièrement saccagées par les touristes qui s'écrient parfois, comme un reproche  : "Encore un grain !"
Ignoranta, ignorantum, ignorantus qu'ils sont ! Un producteur de cuillers sérieux te dira qu'un tel champ ça s'arrose.

Moi j' dis ça comme ça... c'est rien que pour te rendre service... tu penses...
réponse à . joseta le 20/07/2015 à 19h53 : LES CÉRÉALES 1.- COIX (quoi ?) 2.- ALPISTE (Al, piste !)...
Coix, alpiste, teff, kasha manquaient à la pelle... J'ai raté "pois". En revanche, j'avais du son, celui qu'on donne à qui fait l'âne pour en obtenir...
Quoi qu'il en soit, merci joseta !

réponse à . DiwanC le 20/07/2015 à 20h01 : Coix, alpiste, teff, kasha manquaient à la pelle... J'ai raté...
De ceux que tu cites, moi je ne connaissais que 'alpiste',
mot qui s'emploie beaucoup en Espagne.
Sur la liste de céréales consultée, 'son' ne figurait pas. Peut-être parce que c'est un résidu du blé...
De toute façon , bravo et bravo à Saharaa. On ne peut pas trouver ce qui nous est inconnu, n'est-ce pas ?
réponse à . joseta le 20/07/2015 à 20h25 : De ceux que tu cites, moi je ne connaissais que 'alpiste', mot qui s&#...
On ne peut pas trouver ce qui nous est inconnu, n'est-ce pas ?
Si, et c'est le rôle des VEG, les voyants extraglucides !
réponse à . joseta le 20/07/2015 à 14h07 : J'écris indifféremment l'un ou l'autre pluriel, pui...
Aye, aye, aye, aye yahhhhh, Paloooomaaaaaaa...
Aïe, aïe, aïe, aïe yahhhhh, Joseeeetaaaaaaa...

Heureusement que les trains roulent encore sur des raulx bien parallèles...
réponse à . file_au_logis le 20/07/2015 à 20h51 : Aye, aye, aye, aye yahhhhh, Paloooomaaaaaaa... Aïe, aïe, aïe, a&i...
Et les trains locaux s'appellent des autoraulx. Si la vache regarde passer les trains, c'est parce qu'on va mener la vache autoraulx.
Ce matin, j'ai mené ma femme au Mammouth...
Quel rapport (si j'ose dire... mais oui, j'ose le dire !) me direz-vous ? Aucun
Quoique...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Mettre son grain de sel » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?