Numéroter ses abattis - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Numéroter ses abattis

Se tenir prêt à affronter un combat ou une activité dangereux où on risque de subir des dommages corporels
Vérifier l'état des ses membres à la suite d'une bagarre, d'une chute ou d'un accident.

Origine

L'image bizarre que véhicule cette expression est en fait celle de la personne qui, se préparant à une lutte, doit compter (ou numéroter) ses bras et ses jambes, afin de pouvoir les retrouver à l'issue de la bataille une fois que ses membres auront été éparpillés sur le lieu du combat.

L'expression, qui date du XIXe siècle, est souvent employée sous forme de menace : "Tu veux te battre ? Tu peux numéroter tes abattis !".
Mais le mot abattis, qui a eu plusieurs sens au fil du temps, nous vient du XIIe siècle où il signifiait 'massacre' (en liaison avec le verbe 'abattre' dont il est issu) avant, au XVIIe de prendre le sens de 'abattoir'.

Parallèllement, puisqu'on parle d'abattoir, endroit où on prépare aussi les volailles dont on découpe le cou et les pattes (qui font partie des abats), il a pris le sens argotique de "bras et jambes" (on le trouve chez Balzac, entre autres).

Et c'est avec cette dernière acception qu'il est utilisé dans notre expression, indiquant la personne qui fait le compte de ses membres, que ce soit avant la bataille (premier sens indiqué) ou après la bagarre (deuxième sens, toutefois nettement moins utilisé).

Exemple

« À l'époque [1925], les secteurs pavés ne sont pas comptés par l'organisateur, car il y en a beaucoup, et il faut y numéroter ses abattis. »
Journal l'Équipe - Paris-Roubaix - 2006

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Numéroter ses abattis » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen To number its flapsNuméroter ses battements
Espagnees HACER BALANCE DE FUERZAS. HACER BALANCE DE DAÑOS FAIRE UN BILAN DE FORCES. FAIRE UN BILAN DE DOMMAGES.
Espagnees Contar los muertosCompter les morts
Canada (Québec)fr T'es-tu déjà pesé pas de dents ...!
italieit assicurarsi di non aver nulla di rottos'assurer de n'avoir rien de cassé
Italieit Contare i danniCompter les dommages
Russieru Костей не сосчитатьOn ne peut compter ses os

Vos commentaires
Ah ben tiens, allez, je démarre avec dix minutes d’avance, kif-kif le Maître du Temps. Tu peux numéroter tes abattis !
réponse à . Elpepe le 18/06/2009 à 23h51 : Ah ben tiens, allez, je démarre avec dix minutes d’avance, kif-kif ...
Vu mon dernier apport hier, je crains le pire pour les miens, mais dodo, lever six heures pour épreuve de maths, de loin, la plus redoutée.
réponse à . <inconnu> le 19/06/2009 à 00h36 : Vu mon dernier apport hier, je crains le pire pour les miens, mais dodo, lever s...
Tu peux... retourne voir mes réponses. Demain, je pars pour le ouiquinde, où je participe en marin bénévole à une armada de 150 bateaux, pour emmener naviguer des handicapés moteur, entre La Turballe et Arzal et retour. J’emmène mon équipement et ma guitare, la soirée de samedi on fête la Saint-jean avec eux (et un peu d’avance), ça va être chaud, sur la mer et les pontons !
La volaille sur le champ de bataille, ou l’origine de la poule mouillée :
J’avions reçu commandement
De partir pour la guerre,
Je ne me soucions point pourtant
D’abandonner not’ mère

Pourtant l’a ben fallu, }
J’ai pris mon sac et j’suis venu } bis

I’ m’ont donné un grand fusil,
Un sabre, une gibecière,
Une grande capot’, un grand tapis,
Pendant jusqu’au darrière

Et fallait s’tenir drêt, }
aussi drêt qu’un pique, un piquet } bis

I’ y en avaient sur leurs chevaux
Qui faisaient bien deux mètres,
Avec deux ou trois plumes d’zosiaux
Plantés dessus leur tête

Et des poils d’artillons }
Tout alentour de leurs talons } bis

I’ m’ont placé en faction
Devant une citadelle
Ceux qui n’connaissions point mon nom,
M’appelions sentinelle

A chaque chat qui passait, }
Fallait crier cou qu’chi, cou qu’chest } bis

I’ m’ont amené dans un grand champ
Qu’appelions champ de bataille
On s’étripait, on s’épiaulait,
C’était pis que d’la volaille

Ma foi la peur m’a pris,
J’ai pris mon sac et j’suis parti

Ma foi la peur m’a pris,
J’ai pris mon sac et me voici.
J’ai appris ce chant dans un camp éclaireur il y a fort longtemps...
réponse à . Elpepe le 19/06/2009 à 00h45 : Tu peux... retourne voir mes réponses. Demain, je pars pour le ouiquinde,...
Bon vent, je te souhaite un force trois laminaire. Ma Saint-jean sera terrienne et traditionnelle samedi.
réponse à . <inconnu> le 19/06/2009 à 01h46 : Bon vent, je te souhaite un force trois laminaire. Ma Saint-jean sera terrienne ...
Se faire baptiser par Saint-Jean à la Saint-Bain !
"Pluie d’orage à la Saint-Sylvère,
C’est beaucoup de vin dans le verre",
avec quoi trinques-tu traditionnellement ?
Une remarque God, quand on numérote on ne compte pas, on ordonne : un numéro, c’est en quelque sorte le "nom" d’un élément d’un groupe ordonné. Après la bataille, on décompte : on remet en ordre, et on compte soit les trous, soit les éléments restants, quelque soit leur numéro. Numéroter les abattis à posteriori me paraît donc inutile, dérisoire ou illusoire. C’est donc de bon sens de ne pas employer cette expression dans ce cas.

J’ajoute, relisant le début de tes explications toujours judicieuses, qu’il vaut mieux numéroter que compter avant la bataille afin de récupérer et de remettre à sa place ce qui aurait été perdu pendant : vois-tu qu’on remette à un essorillé son oreille droite à gauche et vice et verso ?
"C’est exact Gone".......comme y disent à Lyon........Et le lézard battit son nid.....si çà c’est pas de l’a peu près.......
réponse à . momolala le 19/06/2009 à 07h25 : Une remarque God, quand on numérote on ne compte pas, on ordonne : u...
Numéroter ses abattis est un terme de sculpture.
Lorsque le sculpteur fait une pièce de grandes dimensions, elle est fréquement faite de nombreux morceaux appelés abattis. Il est nécessaire de numéroter les abattis pour qu’ensuite les personnes qui vont remonter la statue puissent s’y retrouver.
Par assimilation on utilise la même expression pour numéroter les pièces du moule qui servira à la coulée. La statue équestre de Louis XIV a nécessité un moule qui comportait plusieurs centaines de morceaux. Impossible de le remonter sans numéroter au préalable.
réponse à . mickeylange le 19/06/2009 à 08h26 : Numéroter ses abattis est un terme de sculpture. Lorsque le sculpteur fai...
Donc, pas de bataille nécessaire sauf celle à mener pour remettre dans l’ordre dans les abattis. La sculpture est un art zen.

Momorodin
réponse à . momolala le 19/06/2009 à 07h25 : Une remarque God, quand on numérote on ne compte pas, on ordonne : u...
bien d’accord avec toi pour dire que la numérotation n’a de sens que préventivement, et je n’avais jamais entendu l’expression avec le second sens signalé par God.
au bac, le prof numérote ses ânes bâtés.
réponse à . mickeylange le 19/06/2009 à 08h26 : Numéroter ses abattis est un terme de sculpture. Lorsque le sculpteur fai...
Numéroter ses abattis est un terme de sculpture
Mauvais joueur !
Marcel, du bar de la Marine
sur la plage abandonnée,
coquillages et crustacés,
ont dessinés de grands "A" ,
pour rien : pour décorer...
A marée basse, quand la plage est
nue, mer ôtée, ses A, bâtis
pour durer, résistent au vent.
On voit tout ça sur une plage
quand on sait la regarder
avec l’envie de s’Expressier.
Moi, je croyais que seul le canard avait neuf coins !
Aucun rapport avec l’expression du jour, n’est-ce pas ?
Piqué cet exemple, dans le TLFi : « ... l’abattis, en quelques semaines, de 54 préfets, de 38 secrétaires-généraux et de 125 sous-préfets. » (Aug. Vacquerie, le Rappel du 23 octobre 1877.)
Y avait déjà des problèmes d’égouts, au Cap Nègre ?
Numéroter les abattis, ne serait-ce pas une expression liée au travail archéologique ?

Abattue, je suis aujourd’hui, en ces temps maux-rose. ¨Pitié...ne me numérotez pas...
réponse à . carnita le 19/06/2009 à 09h23 : Numéroter les abattis, ne serait-ce pas une expression liée au tra...
Ah ben ça, sur Expressio, c’est inenvisageable. Que sinon, on ne saurait plus où on a mis les rillettes ! 
réponse à . <inconnu> le 19/06/2009 à 09h12 : Moi, je croyais que seul le canard avait neuf coins ! Aucun rapport avec l&rsqu...
Ben, si.
Suite à la polémique (Victor) sur le nombre de coins des polygones en général et de l’hexagone en particulier, je me demandais si le nombre d’abattis est fixe pour la race humaine.
Sans doute que non, puisqu’il faut les numéroter. On pourrait lancer un sondage.
God serait exempté pour recomptage du nombre de coins des hexagones.
réponse à . SyntaxTerror le 19/06/2009 à 09h44 : Ben, si. Suite à la polémique (Victor) sur le nombre de coins des ...
God serait exempté pour recomptage du nombre de coins des hexagones
Son compte est bon !
réponse à . BOUBA le 19/06/2009 à 08h11 : "C’est exact Gone".......comme y disent à Lyon........Et le l&eacut...
en référence à hier on dit aussi ..c’est exact ..gone
Tiens, ça me fait penser que Fernand Naudin, heureusement, avait pris la précaution de numéroter ses abattis, parce que les frères Volfoni avaient eu la mauvaise intention de le disperser façon puzzle, tout à la fin de cette page.
Pour mémoire...
Ah, vous pouvez m’aider à compter mes abattis.
C’est la réunion minixtérielle annuelle, pour l’instant. C’est beau de voir comme ils/elles parlenttous et toutes très poliment. Toutes les formules utilisées ont été passées 18 fois au paier émeri, afin que tout soit polissé à merveille. C’en est à un point tel, que personne n’écoute ce que disent les autres, ils se répètent ou se contredisent l’un l’autre, en définitive tout le monde s’en fout. C’est pas ici que l’on verra des expressions si typiquement ´présidentielles, comme: "Casse-toi, p’tit con!".
Horreur, stupre et fraction.
Non, ici, c’est la langue de bois dans un gant de velours.
Et les abattis, me direz-vous? Ils se protent bien, merci
réponse à . Elpepe le 19/06/2009 à 09h07 : Numéroter ses abattis est un terme de sculptureMauvais joueur ! Marc...
Mauvais joueur !

Pas plus que certains qui nous parlent de navigation ou de la Lune !!!
Mais bon je paie quand même le pastis.

Maaaarceeeel
Bon, les gosses : l’Amiral s’en va-t’en mer, aussi les Perfides peuvent-ils numéroter leurs abattis, s’ils ne veulent pas finir comme Nelson. Héros peut-être, mais mort comme c’est pas permis, éparpillé façon puzzle sur les flots un jour de grand trafic à la gare.
réponse à . mickeylange le 19/06/2009 à 12h17 : Mauvais joueur ! Pas plus que certains qui nous parlent de navigation ou de...
Jamais d’alcool avant d’embarquer. Au mouillage et au port, en revanche... Je le boirai demain soir !
réponse à . file_au_logis le 19/06/2009 à 12h00 : Ah, vous pouvez m’aider à compter mes abattis. C’est la r&eac...
"Casse-toi, p’tit con!".

Désolé Filo mais quand on fait des citations historiques, il faut pas tricher. Il a dit "casse toi pôv con" pas "casse toi p’tit con" c’est comme ça qu’après les historiens déforment l’histoire en répétant ce que tu dis.
Dans le même genre on ne dit pas bravoure, mais bravitude.
Et toc...
réponse à . Elpepe le 19/06/2009 à 12h21 : Jamais d’alcool avant d’embarquer. Au mouillage et au port, en revan...
T’as qu’à te le mettre sur l’oreille.
réponse à . mickeylange le 19/06/2009 à 12h24 : "Casse-toi, p’tit con!". Désolé Filo mais quand on fait des ...
heureusement que nous avons encore des artiss’ parmi nous pour r´´etablir la vérité ristorique!
Merci, Mickey Grandes Oreilles
Rachida empila les seaux puis les abattit...
réponse à . Elpepe le 19/06/2009 à 10h51 : Tiens, ça me fait penser que Fernand Naudin, heureusement, avait pris la ...
Que c’est bon ce petit coup de vrai cinoche ! Bonne mer Amiral, bon vent, et coetera voilà.
je ne connaissais pas cette expression mais ma grand-mère me disait souvent "passe ton aile sous mon abattis et promenons-nous comme deux oies", ce qui voulait dire "promenons-nous bras dessus, bras dessous". Cette phrase m’enchantait.
Sans numéroter les Expressionautes, quand on aime on compte pas, je lance un appel général à Eurekaencoredisparu, Louisann, Mirlou, Tytoalba, Emeu, COTENTINE, et quelques autres qui me pardonneront, j’économise l’encre de God : Bonobo est de retour, et vous, c’est pour quand ?
réponse à . feedeslilas le 19/06/2009 à 13h32 : je ne connaissais pas cette expression mais ma grand-mère me disait souve...
Oh, une nouvelle fée sur ce merrrveilleux site ! Bonjour à toi madame des Lilas que je ne connois pas et bienvenue ici. La phrase que tu évoques m’enchante également, mais c’est normal, j’adore les fées.
réponse à . file_au_logis le 19/06/2009 à 12h00 : Ah, vous pouvez m’aider à compter mes abattis. C’est la r&eac...
Franchement Filo, les fonctionnaires de l’EU ne servent pas à grand chose qu’à faire flamber le coût de la vie à Bruxelles et Strasbourg ; les commissions, petites ou grosses, nous pondent des réglementations à jeter avec l’eau du bain ; on nous a soutenu qu’il fallait voter car le Parlement européen, c’est important, même si on ne nous a pas dit pourquoi et maintenant tu nous décris une rencontre interministérielle et + car affinités, ne sont-ils pas d’accord unanimement à propos de Baroso, populeuse mais vide et inutile en somme. Que devient l’Europe à laquelle tu crois comme je voudrais y croire mon ami ?
réponse à . Elpepe le 19/06/2009 à 12h19 : Bon, les gosses : l’Amiral s’en va-t’en mer, aussi les Pe...
A la gare de Waterloo station ? 
réponse à . momolala le 19/06/2009 à 13h42 : Franchement Filo, les fonctionnaires de l’EU ne servent pas à grand...
Y’a pas qu’à Bruxelles et à Strasbourg que le coût de la vie flambe: je crois que c’est généralisé dans toutes les villes et les états faisant partie de l’EU, Momo ! 
réponse à . <inconnu> le 19/06/2009 à 10h27 : en référence à hier on dit aussi ..c’est exact ..gon...
ben vi c’est bien qu’est ce que je disais........
réponse à . momolala le 19/06/2009 à 13h42 : Franchement Filo, les fonctionnaires de l’EU ne servent pas à grand...
Tout de même, sans l’Europe, tout imparfaite qu’elle soit, je crois qu’on pourrait numéroter nos abattis. Pire que la bureaucratie européenne (qui devient un poncif), le retour des nationalismes...

cette page
Nos amis d’Outre-Manche ayant enfin compris qu’on ne donnait pas le nom d’une défaite à une gare internationale ont déplacé le terminus de l’Eurostar à Saint Pancras. Ce dernier est connu pour avoir apporté la lutte gréco-romaine chez les Angles.
réponse à . mickeylange le 19/06/2009 à 12h24 : "Casse-toi, p’tit con!". Désolé Filo mais quand on fait des ...
Désolé Filo mais quand on fait des citations historiques, il faut pas tricher. Il a dit "casse toi pôv con" pas "casse toi p’tit con" c’est comme ça qu’après les historiens déforment l’histoire en répétant ce que tu dis.

D’ailleurs c’était l’objet de l’un des sujets philo pour le BAC littéraire de cette année.

L’objectivité de l’histoire suppose-t-elle l’impartialité de l’historien ?

Tous les ceusses qui savent pas répondre peuvent numéroter leurs abrutis.
Petite histoire d’abats chtis sur cette page

D’ailleurs sont où nos chtis ?
réponse à . syanne le 19/06/2009 à 14h08 : Tout de même, sans l’Europe, tout imparfaite qu’elle soit, je ...
Je suis de ton avis, et Filo le sait bien avec qui j’en ai parlé maintes fois. Ce que je crains, c’est qu’elle finisse, à force d’inefficacité, de lourdeurs, de choix discutables, par ressusciter ces nationalismes exacerbés pour des bêtises d’interdiction de foie gras et de fromage fait et à leur donner la place abhorrée de seule alternative. L’Europe des Hommes, oui, l’Europe du libéralisme et de l’uniformité, non.
réponse à . SyntaxTerror le 19/06/2009 à 15h38 : Nos amis d’Outre-Manche ayant enfin compris qu’on ne donnait pas le ...
Ce dernier est connu pour avoir apporté la lutte gréco-romaine chez les Angles.

Voilà la véritable explication que tu aurais dû nous donner hier.
Si l’hexagone a tantôt six tantôt neuf angles c’est à cause de la lutte gréco-romaine. Quand il a gagné il en a neuf, quand il a pris une raclée n’en a plus que six, voir cinq si la défaite était cuisante.

CQFD
réponse à . <inconnu> le 19/06/2009 à 01h33 : La volaille sur le champ de bataille, ou l’origine de la poule mouill&eacu...
J’ai aussi appris ce chant chez les Guides, ou alors les Scouts (es), il y a un bon moment déjà, c’est donc dire que des deux côtés de la grande flaque nous avions les mêmes chants...ou presque!
réponse à . SyntaxTerror le 19/06/2009 à 15h38 : Nos amis d’Outre-Manche ayant enfin compris qu’on ne donnait pas le ...
«Syntax terror»
Vous êtes une véritable terreur en syntaxe, ou la syntaxe vous terrorise??
L’abattis-brûlis est une technique d’agriculture encore très pratiquée dans le tiers- monde... Voir cette page et remarquer le nom de son auteur!
réponse à . <inconnu> le 19/06/2009 à 19h21 : L’abattis-brûlis est une technique d’agriculture encore tr&eg...
Je suis révolté par cette technique épouvantarbre.

Idéfix.
Si tous les chiens du monde pouvaient se donner la patte...
Numérotez vos abattis :





[/~~~~~~l’
[%}; `rl
Odq O
B, 8i
vBc x n
xB xn xW W
xW wn ’ ’’ xW xn
x$ nxBZB x`B$x$ %n
xBO.xZJB xOhB x Z.
x` hZ "in `n B
+B[/; ’%n$1 ;l "0
`@$ 0}.)0 "a$a
xB;(O’’’[OU>@n
xWlw0dqqd8*]a,
+W 000000 w,
+@’ ’0,
’BB@B’
OJi"UO.
"`U``h`i
B%$%$`i
’’’’’~}))}~W w0Ma~l’
’~~~C`}0)}~/((OO};])Ok*/z0~~~’’’’’
’:(8’’’’OOOOO’! f8B/~~(8fQQfOO/~88888#~’’
"8Qf``8qd`#`W#BW’8#`. 80q#BBd,Ot`\``Z t8O
wB0c B 0, B@’ +0BBBBB w0BB@W0 v BBW’Bc0B0 xW
xW ’+,B wB 0Ww’ +0’ +,x00, ’0Bn’nB w0 x
xB B B Bn’B’+cB0@BW0 +’BBBBBBB0wBn ’@B x
xBi B"U`n %n`ZBh$OU``` ```."OOUB" $O ZBU. xZ
hU.`xn hO`h hBBBBBBB$ . BBBBBB$%O.BxBOn Z. xn
xJi Bn B h`OO ```.OO i""iO"OOUO.x` xZ xn
x! n +8c?0(8B$OOa}. 0@%$BBB0]8kW0 xW xn
x! n "`zX’f8```8QO1 ’1?````t’/8pd n xW xn
x! n _OvM8\0~~~00}`’ `)rOOOO%B*0`>Oc xW xn
x! n x`;CB#O1[’1[ Bi "%O \t`\t`>’O%0x xW +c
xW n +B’ +000,wB’000@0W @BBBBBBBB,’n xW x
xW ’, BwB0WBBW’ xB0B@BB@0wW +00000 ’w0B xW x
xW B x’+0B’BBB wB ’B’ ’wB’w BwW’BBcv B +c x
x$ B Bi" ``.O$%ZJB xBh$B$ `h`Z`."B. x` x
x$ B BhZ``B."B`.xBB%$$%Bi `hBi"OOBhZ`i x` x
UJ B BU`O%`xZ O%BB` ..xBBBOi`$iBBBU.On x` n
W! B BhBB OZJOB};zB[11w8 )@Ovc Q`[%B x8 n
W! 0 0?)0"0$%0. _B)}}h8 0Ww hOB}`n x8 n
W! n c’’a BW zB x8 ’BZO?`>[~. w8 n
W! c ``. )0 _B(//k8 0}.`MOa} wB` Ji
’n xW xn +cB, x’, @n +@’
0BWwB’xn BBBBB Bn wB B
wBv@Bn ’’B0@W’ vBv,,x0 ’B00@’ xB’xB’w0
B. n"` OZ` O `n B. "%` xZ `$ h$ xBi" x
"B.x"U "B."` Ji%B`ZhhB`$ixn ` B Bi n B
xO"UU. %` J h"U `ix. J`n Bi n `i
xW v,n W z! a} O}))qB Mi O, W!hn c
a} n , W _! n "0 `l v, [0 @W+M xn
* O.x h’_Q  ;l/] ’ l’ J, xZ xW xO+M
x! B x 0%B’ ’Oa$i’\. _8 x~l U. h xB x
xB xBxB +@’ Bn xW ’ ’ xB x B x Bn n
wBxW0xn B 0W +B B,xB x’ B,0n xn
’, nx B, ’’vB +@ c w0’w, B,B @W Bn+@
"`."JUOn %`$%O O Oi hOOUJOB`. x O$%`J x$ hn B
x` xxnB O. " $UBZ`$i %ZhnOOOOOO%n "B`. xO x`xn Bi
x$ xix BJ` O"Bn B x`hnxZBn x x$OB O B B%B $i
+M8 xlv xB>` xB` W `r~}>OZ;]J’`)}. a}`%~ B 0 `/k ’’w
 :C8rCU. +B+ x` )M’ [a`. 01’ ’O, @’ 0a *kl[0W\
[~W’0l’n 0i +’ `rC}. `)C0` %0 n Ja+q~0cO1
O}O)@’wWc $’ B B ’,  ;:C’:kB`~
w w BnBxWxn x’, n B B xc ’nB@’xW
wn’B W B wxn xB, n Bn 0 x0c0vc0 n+’
’cv’n0W B wxn +B c Bn x xxB nxn +c0n
O. `OBn B.x. B$i x "B xn x h nOJ `
nBxZBZh Bn x xB xn $%BhnBx
$BxnBnx $U B xO. n nxBxnB%
nBhZBJU @Z~ 0 xB~ ’, JUBhZBx
*Bk*Bv, x$~ n xW B +cBk*Bk
cBxW0. h’ Ji %W B 0wnBv
`]` xB! xn ’B} "` `;`.
B x BB, x
0B x BB, x
B’ B xB n
hO `i x` n
xO Ji xB` B
B. xn xB` B
B! + Br 0
`* c [, x
$1 xn xB x
’B}’’ +c ac ’ +O
B x x +B B v00 n
B +’ xW B B W n n
+B B wxW0 0n xn’n ’n
BZ``JBn ``%n`JOB
"```BZ`xn OZ`h$B`h
xOi" Zh `OO %B
Z W\B"Uxn xZn B w
n W!0v,xn x*n Bv@
nOW! . xn x*;C`nx
nB)M’ v, x* Ocw
nB x’ n xB BxB
c nx’ n xB BxB
x n B, n xB x wB
x $iB. n xZ x nx
OxnB. n %Z x nx
BxnB. n $i x nx
BxWB! n * hB w
`UhB! n * xBxZ
nxB! n * "%Bxn
cvB! c * xB`xn
xnB xn ’B,xB xn
xnBn xn B xn B,
+c0B,+c B xn n
x Z. x Bi xn n
xOZ. B Bi n B.
B B Bi n B
B n x8 MiB
B1’’ ’, x8 wnB
`W\`;8 x8~~BnB
O0M1[Bn xB’’h$B
Bc’v, n x’ BB
B +BBB x xB B
v,’cwwn0n x BW 0c’
UB%ZBhZ J n x$ Z.hZBi"`$
`OJ% Bn x`n x`nx`h`Zh`U
`. n O. O. h$`hn`
` `


J’ai retrouvé la maison de HoubaHOBBES, c’est tout de lui ce portail. cette page 

Bon anniversaire HoubaHOBBES

Je t’offre cette jolie boite pour que tu puisses continuer tes coloriages dans le phare d’expressio. 
J’ai bien numéroté, il y a :

Caractères (espaces non compris) 2.300
Caractères (espaces compris) 6.934
Lignes 123

Remerciements à Word.
Quand le beau Georges (l’autre !) abattit une main vigoureuse sur quelque rondeur, il crut pouvoir numéroter deux morceaux !

Un tablier de sapeur, ma moustache, pensez
Cette comparaison méritait la fessée .
Retroussant l’insolente avec nulle tendresse
Conscient d’accomplir, somme toute un devoir,
Mais en fermant les yeux pour ne pas trop en voir
Paf ! j’abattis sur elle une main vengeresse !

« Aïe ! Vous m’avez fêlé le postérieur en deux !»
Se plaignit-elle, et je baissai front, piteux
Craignant avoir frappé de façon trop brutale
Mais j’appris par la suite, et j’en fus bien content
Que cet état de choses durait depuis longtemps
Menteuse ! la fêlure était congénitale.

Quand je levai la main pour la deuxième fois
Le cœur n’y était plus, j’avais perdu la foi,
Surtout qu’elle s’était enquise, la bougresse
« Avez-vous remarqué que j’avais un beau cul ? »
Et ma main vengeresse est retombée vaincue
Et le troisième coup ne fut qu’une caresse...


là, vous avez tout : paroles et musique.
♪♪♫♪♫ Bonaniversaire HoubaHOBBES ! ♪♪♪♫♪

Pour toi voici

Le vert pour les pommes et les prairies,
Le jaune pour le soleil et les canaris,
Le rouge pour les fraises et le feu,
Le noir pour la nuit et les corbeaux,
Le gris pour les ânes et les nuages,
Le bleu pour la mer et le ciel,
Et toutes les couleurs pour colorier
Le monde*


et puis ceci pour utiliser tes crayons de couleur !

*Chantal Couliou,
réponse à . DiwanC le 14/01/2013 à 03h49 : Quand le beau Georges (l’autre !) abattit une main vigoureuse sur que...
Oué bon admettons.......On va faire comme si çà avait un rapport avec notre expression.......
Hé dis donc, mais j’y pense.......Pas la peine que Canal+ numérote ses Apathie puisqu’il n’y en a qu’un.......
Et puis bon anniv’ Houba.........
réponse à . <inconnu> le 14/01/2013 à 03h41 : J’ai bien numéroté, il y a : Caractères (espace...
Numéroter : donner un numéro d’ordre, d’identification.

Numéroter n’est pas compter, mais le nombre de caractères que tu indiques est à proprement parler renversant. Word soit loué ! Par contre numéroter les abattis est plus facile.
Bon anniversaire HoubaHOBBES
"Tu veux te battre ? Tu peux numéroter tes abattis !".
J’ai bien reçu votre provocation en duel singulier. Vu ma maladresse, je vous conseille de prévoir quelques témoins de rechange.
Houba n’a que des verres ’hauts’, alors une phrase anodine genre:
’Les verres hauts ou bas observés’ peut se transformer aujourd’hui en
’Les verres hauts ’Houba’, Hobbes servait’.
Joyeux Anniversaire!!
réponse à . <inconnu> le 14/01/2013 à 07h37 : "Tu veux te battre ? Tu peux numéroter tes abattis !".J’a...
Le duel des Frères Ennemis
- Vous avez le choix des armes. Que préférez-vous: le revolver ou l’épée?
- Je prends le revolver, donnez-lui l’épée!
À propos de numérotation : Bis veut dire deux fois. Donc par exemple, le n° 3 bis, c’est un numéro pair ?
Bon annniversaire HoubaHOBBES  !
Le tirant de son sommeil, la bande avait kidnappé le dirigeant de la commune d’où, le nu maire: otage.
Ce joueur était régulièrement sifflé par ses supporters au cri de, et on pouvait les numéroter, ’à bas Thy’.
réponse à . joseta le 14/01/2013 à 07h59 : Houba n’a que des verres ’hauts’, alors une phrase anodine gen...
Version ♀ : Houbi or not Houbi !
Bon anniversaire HoubaHOBBES !
à cette page une histoire de crayons de couleur.
Je te souhaite un bon anniversaire, Houba !
Quant à numéroter ses abattis avant la bataille, je me demande si c’ est utile. "Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens" dit Simon de Montfort.....
C’est toujours un sujet de polémique !
Généralement, on compte 224 os constants (que tout individu possède) dont 206 sont articulés, mais il existe des variations d’un individu à l’autre, d’où l’intérêt (relatif) de les numéroter.
réponse à . mitzi50 le 14/01/2013 à 11h01 : Je te souhaite un bon anniversaire, Houba ! Quant à numéroter...
Cette phrase a aussi été attribuée à Arnaud Amaury, légat du pape lors du sac de Béziers en 1209.
Il semble bien qu’elle ait été forgée de toutes pièces par Pierre Césaire, un auteur considéré comme colporteur de racontars, quelques années après.
les retrouver à l’issue de la bataille une fois que ses membres auront été éparpillés
D’autant plus difficile si on a les membres épars, pillés!
le cou et les pattes (qui font partie des abats)
Et, pour illustrer, voici les cous et les pattes des cette page.
réponse à . Richard68 le 14/01/2013 à 03h32 : J’ai retrouvé la maison de HoubaHOBBES, c’est tout de lui ce ...
Merci Richard !
Voilà un joli portail et un cadeau qui me va droit au coeur !!!!

Happy Hobbes
Chouette ! Merci à vous tous !!!

Re-Happy-Hobbes
Merci Cher Armagnac !

Hips-Hobbes
réponse à . joseta le 14/01/2013 à 07h59 : Houba n’a que des verres ’hauts’, alors une phrase anodine gen...
Je n’en attendais pas moins, mais je suis épaté à nouveau (épaté deux fois) par ton talent, Josette !

Burp-Hobbes (à cause du pâté de foie, aurais-je abusé ?)
Merci beaucoup, deux lapsus (ça fait beaucoup, avoue !)

Hobba-Houbes
réponse à . SyntaxTerror le 14/01/2013 à 11h13 : Cette phrase a aussi été attribuée à Arnaud Amaury, ...
Laissons les légendes, elles ne peuvent nous faire de mal même quand leur véracité historique est douteuse. Je préfère son attribution à Montfort. Amaury est en effet le prénom du plus jeune de les petits-enfants (4 ans le 11 avril prochain). Alors, forcément, cela me gêne de faire un rapprochement quelconque. Quant à Césaire, j’ ai eu le plus profond respect pour Aimé, grand poète... Là aussi le rapprochement me déplait ! Bon, je sais, je ne suis pas totalement impartiale. Mais qui peut l’ être vraiment ?
réponse à . SyntaxTerror le 14/01/2013 à 10h55 : Bon anniversaire HoubaHOBBES ! à cette page une histoire de crayons ...
Hue Gaufrette avait chanté cela aussi en français, ce fut une belle chanson in illo tempore (comme on dit en anglais).

Hue-Hobbes
réponse à . mitzi50 le 14/01/2013 à 11h01 : Je te souhaite un bon anniversaire, Houba ! Quant à numéroter...
Merci chère Mitzi, qui me rappelle toujours une belle cousine (le même prénom, ça ne s’invente pas).

Emoustill’-Hobbes
Surtout si l’ on tient compte des os wormiens, inconstants, et qui de plus peuvent être "vrais" (os surnuméraires....) ou "faux" (correspondant à une ossification de fragments....)
réponse à . HoubaHOBBES le 14/01/2013 à 11h53 : Merci chère Mitzi, qui me rappelle toujours une belle cousine (le mê...
Je suis confuse ! J’ ai été plus jolie que je ne le suis.... le prénom ne suffit pas, et je ne possède pas, comme Dorian Gray, un portrait qui vieillit à ma place.....
réponse à . <inconnu> le 14/01/2013 à 03h41 : J’ai bien numéroté, il y a : Caractères (espace...
J’espère que mon # 57 ne t’a pas froissé  J’aurais pu ajouter que tu excelles dans l’utilisation de Word !
Je préfère ton "Cher Armagnac !" à un vieillard maniaque vieil Armagnac, bien que ce viel Armagnac puisse faire passer le pâté de foie du # 76 
Vérifier l’état des ses membres à la suite d’une bagarre
En effet, il faut vérifier l’état de son membre à la suite d’ébats, gare!
(sur conseil de Marcelle Lapompe)
réponse à . charmagnac le 14/01/2013 à 12h06 : J’espère que mon # 57 ne t’a pas froissé  J&rsquo...
tu excelles dans l’utilisation de Word !
Je n’aime pas Word, je préfère Excel. 
réponse à . <inconnu> le 14/01/2013 à 12h53 : tu excelles dans l’utilisation de Word !Je n’aime pas Word, je ...
Ah, un vrai connaisseur !
Moi aussi, avec Excel (et Lotus avant cela), j’ai fait des machins extra !

123-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 14/01/2013 à 13h02 : Ah, un vrai connaisseur ! Moi aussi, avec Excel (et Lotus avant cela), j&rs...
Ik word fan van Excel. 
(Je deviens fan d’Excel).
réponse à . HoubaHOBBES le 14/01/2013 à 13h02 : Ah, un vrai connaisseur ! Moi aussi, avec Excel (et Lotus avant cela), j&rs...
As-tu un rapport avec cet humoriste et humaniste belge né le 14 janvier 1951 ?
Voir cette page
réponse à . <inconnu> le 14/01/2013 à 12h53 : tu excelles dans l’utilisation de Word !Je n’aime pas Word, je ...
Il existe une margarine qui s’appelle Word ? cette page
réponse à . HoubaHOBBES le 14/01/2013 à 13h02 : Ah, un vrai connaisseur ! Moi aussi, avec Excel (et Lotus avant cela), j&rs...
Ha ha, Lotus !
Va voir à cette page ce que "Hebdogiciel" en avait fait en ... 1986.
Avec les 27 dernières ...ou presque !

Depuis quelques matins, Paul y pensait en se rasant… Il hésitait encore.
- Pile, j’y vais. Face…

La pièce retomba sur pile.
Avant de clore la valise dans laquelle il avait entassé quelques livres de collection et les œuvres complètes de Georges P., il ajouta son Press Book qu’il feuilleta une dernière fois : photos aux côtés de grands écrivains, articles de journaux élogieux qui saluaient la sortie de son nouveau roman, ou critiques sévères parfois caviardées d’un feutre rageur.

- On m’en donnera bien 11 ou 12 zlotys ! ironisa-t-il en chaussant ses lunettes noires qui dissimulaient un regard d’écorché vif.

Lorsqu’il poussa la porte du Mont de Piété, on lui remit le numéro 412 ; le compteur lumineux affichait 345.

- La foule des grands jours ! se dit-il en allant s’asseoir près d’un homme qui – sans crier gare – entama tout de suite la conversation.

- Faites quoi dans la vie ?
- Je suis écrivain.
- Ah ! ben j’espère que vous n’écrivez pas ces romans à l’eau de rose que ma femme lit du matin au soir ! Faut dire qu’elle a pas pour deux sous de jugeote, ma bourgeoise !

Paul n’eut pas le temps de le rassurer, l’homme poursuivait déjà :

- Moi, suis là parce qu’on crève la dalle ! Je travaillais chez un plombier qu’a fait faillite et depuis, tout schuss on y est allé dans la misère ! Pourtant, si elle voulait, ma femme pourrait demander à son oncle qui travaille dans les ministères. Il a trouvé une place parce qu’il a fayotté près d’un député. « Ma planche de salut ! » qu’il l’appelle… Deux ou trois fois, il s’est fait tirer le portrait près de l’élu… Paraît qu’il est un peu collet monté…
J’ lui dis à ma femme : sans aller chercher querelle aux Allemands…

- Querelle d’Allemand, rectifia Paul.

- Ouais, c’est pareil ! Bref, j’ lui ai dit à ma femme : t’es pas obligée d’ faire du ramdam chez ton oncle. Tu le prends un matin, comme ça, au débotté et pis tu lui demandes un peu de gras pour mettre dans nos choux, comme on dit ! Mais rien à faire ! Cet homme-là, c’est pire que le diable et l’avarice ; à croire qu’il a des oursins dans les poches !
Mais un jour, moi, j’vais l’attendre au tournant, le tonton ! vais lui faire rabaisser son caquet ! et ce jour-là, il aura intérêt à numéroter ses abattis !
Ah ! c’est bientôt mon tour. Regardez ce que j’apporte !

L’homme déballa du papier kraft une jolie sanguine : un vol d’hirondelles dans un ciel de printemps.

- Z’avez vu, c’est signé hein ! regardez : Mickeylange !. Paraît que ça vaut des sous !

Paul ne put s’empêcher de sourire. Très vite, l’homme repassa devant lui.

- Alors ? questionna Paul.
- Nada ! mais j’ai pas dit mon dernier mot. J’change de crèmerie. Vais voir chez Emmaüs !
- Décidément, le marché de l’art n’est plus ce qu’il était... soupira Paul.

Le fin du fin de l’histoire, Paul ne le sut jamais : le n° 412 s’affichait enfin sur le compteur lumineux.
Vous laisse en compagnie du corbeau qui n’a pas réussi à tuer un âne à coups de figues molles... Je vous laisse également "aller à la selle" ! Et comme ça, le compte y est.
Happy Birthday to HappyHOBBES ! And many happy returns of the day !
réponse à . DiwanC le 14/01/2013 à 15h55 : Avec les 27 dernières ...ou presque ! Depuis quelques matins, Paul ...
A défaut de chapeau, il n’y a plus qu’à tirer l’échelle.
réponse à . DiwanC le 14/01/2013 à 15h55 : Avec les 27 dernières ...ou presque ! Depuis quelques matins, Paul ...
réponse à . DiwanC le 14/01/2013 à 15h55 : Avec les 27 dernières ...ou presque ! Depuis quelques matins, Paul ...
réponse à . SyntaxTerror le 14/01/2013 à 17h04 : A défaut de chapeau, il n’y a plus qu’à tirer l’...
...il n’y a plus qu’à tirer l’échelle.
Et si tu retires l’échelle, on a intérêt à numéroter nos abattis parce que, sûr, on va se casser la gu... on va choir !

Bon, avant ça, on se retrouve chez Marcel ? Houba doit y être en train de fêter son day HOBBES !

P.S. @95 deLassus et @96 ergosum : 
réponse à . HoubaHOBBES le 14/01/2013 à 13h02 : Ah, un vrai connaisseur ! Moi aussi, avec Excel (et Lotus avant cela), j&rs...
Houba obèse ou Houba on baise ? 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Numéroter ses abattis » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?