Passer (sauter) du coq à l'âne - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Passer (sauter) du coq à l'âne

Dans une discussion ou un écrit, passer brutalement d'un sujet à un autre, sans transition ni liaison.
Par extension : tenir des propos incohérents.

Origine

Ceux qui ont été confrontés à l'éducation d'adolescents savent que ceux-ci sont prompts à (tenter de) passer d'un sujet qui les dérange ("où en es-tu de tes devoirs ?") à un autre sans aucun lien qui les intéresse ou ne les met pas en difficulté.
Le passage du coq à l'âne, ils savent parfaitement le pratiquer quand cela les arrange.

Malheureusement, aujourd'hui, le pourquoi de l'âne opposé au coq s'est complètement perdu et il semble n'exister aucune explication réellement satisfaisante de la présence de ces deux animaux dans l'expression.

Tout ce qu'on sait, c'est qu'elle est très ancienne, puisqu'au XIVe siècle, on disait déjà "saillir du coq en l'asne", puis au XVe, "sauter du coq à l'asne".

Duneton, sans pouvoir en apporter de preuve, évoque une possible confusion entre l'âne et la 'cane' (la femelle du canard), parce que, jusqu'à la fin du XIIIe siècle, l'âne désignait la cane. Mais l'asne (le baudet) se prononçant de la même manière, puis se transformant ensuite en âne, c'est lui qui serait resté dans les mémoires.
L'ancienne version de l'expression (avec 'saillir') aurait alors évoqué des rapports bizarres entre un coq et une cane, mais sans qu'on puisse vraiment établir un lien avec la signification qui nous en reste.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Passer (sauter) du coq à l'âne » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Bavière)de Ohne Übergang das Thema wechselnChanger de sujet sans transition
Allemagnede vom Hütchen aufs Stöckchen kommenpasser du petit chapeau au petit baton
Allemagne (Bavière)de Von einem Thema zum anderen springenSauter d'un sujet à l'autre
Angleterreen To jump from one subject to anotherSauter d'un sujet à l'autre
Espagnees Saltar de un tema a otroSauter d'un sujet à l'autre
Italieit Saltare di palo in frascaSauter du poteau à la branche
Italie (Sicile)it SfarfalliàriVoler comme un papillon (en zigzagant)
Pays-Basnl Van de hak op de tak springenSauter du talon sur la branche
Belgique (Flandre)nl van de hak op de tak springensauter du talon sur la branche
Belgique (Flandre)nl van de os op de ezel springensauter du boeuf à l'âne
Brésilpt Passar de pau para cavacoPasser du bois au copeau
Brésilpt Passar de pato pra gansoPasser du canard à l'oie
Roumaniero A sari de la una la altaSauter de l'une à l'autre
Belgique (Wallonie)wa Jâser d' traze à quatwazeParler de treize à quatorze

Déformée

Sauter du Coca light

Vos commentaires
un de mes professeur trouvait l’explication de cette expression dans l’un des contes de Grim, "les musiciens de brême". Je vous laisse le soin de redécouvrir ce contes et de juger par vous même...
réponse à . <inconnu> le 20/03/2006 à 16h08 : un de mes professeur trouvait l’explication de cette expression dans l&rsq...
La seule ’petite’ objection que je formulerais à l’encontre de cette hypothèse, c’est que les frères Grimm sont nés au XVIIIe siècle alors que l’expression est attestée dès le XVe.
Cherchez l’erreur !
Depuis quelques années déjà, j’entends dire (et je dis) sur le ton de la plaisanterie "passer du Coca light". Cette déformation phonétique m’est vraiment plaisante :)
réponse à . <inconnu> le 19/04/2006 à 13h09 : Depuis quelques années déjà, j’entends dire (et je di...
Je ne connaissais pas cette déformation effectivement plaisante.
Si elle prend, j’aimerais bien voir le résultat des travaux des lexicographes sur cette variante dans deux cent ans...
Moi, je prefere que l’on me passe du coq au vin. Mais bon, je ne veux pas divaguer et passer du coq a l’ane...
coq au vin,coq en pâte,coq à Trix,coq hue,coq hein,coq haie,coq-à-l’âne(avec des tirets),coq licot,coq luche ....j’évite le coca .
Ou bien c’est quand on zappe d’une émission de Bernard Lecoq à une de Francis Lalanne?
vous en pensez quoi ?
réponse à . <inconnu> le 25/03/2007 à 05h10 : coq au vin,coq en pâte,coq à Trix,coq hue,coq hein,coq haie,coq-&ag...
Ca, c’est cocasse!
Les Etats-Unis est le pays de coca-gne parce qu’on y boit beaucoup de coca.
Bonjour du jour à toutes, tous, les anciens et les nouveaux ! Rapide passage obligé pour vous dire qu’en tous cas quand on passe du pays du coq en Belle gique, on ne passe pas au pays des ânes ! Ce fut un régal ! Notez que je préfère depuis l’enfance les ânes aux ours, question de culture, n’est-ce pas cher Borikito ?

Arrivée chez moi à 2 h ce matin, et déjà une fouletitude de choses à faire. Je repasserai peut-être plus tard faire le coq, ou l’âne, ou l’oie, ou juste un petit coucou à ceux qui auront ouvert un oeil ! Salut spécial à Americano qui a été souvent avec nous ce vendredi soir ! Belle journée à tous !
Je vois que quand les habitués ne sont pas là (ils doivent être en train de débourrer, comme les bougeons en ce moment), les autres ne sont pas en reste !
Passer du coca light... excellent ! sauf dans le whisky cela va de soi !
L’ancienne version de l’expression (avec ’saillir’) aurait alors évoqué des rapports bizarres entre un coq et une cane,
à l’appui de la thèse de Duneton ,le proverbe allemand "Irren ist menschlich, sagt der Hahn, , und stieg von der Ente" ("L’erreur est humaine, dit le coq, et il descendit de la cane").

Je ne connais pas d’expression : "passer du hérisson à la brosse".
Il paraît qu’après le déluge, Noë s’enivra. Voir à "http://fr.wikipedia.org/wiki/No%C3%A9_(patriarche)"
Ce qui n’est pas précisé, c’est qu’ensuite Noë sauta le coq puis l’âne. Cette expression daterait donc de plus de 2500 ans avant notre ère !
Le coq et l’âne étant deux animaux de la ferme,j’imagine qu’il fallait les nourrir simultanément. Le verbe sauter ( ou saillir ) guggère que l’expression traduit un ordre à exécuter rapidement, à un garçon de ferme. Je remarque en passant qu’ on ne dit plus "saillir " mais " sauter "une femme; cela montre un progrès dans la civilisation des moeurs !
Malheureusement, aujourd’hui, le pourquoi de l’âne opposé au coq s’est complètement perdu et il semble n’exister aucune explication réellement satisfaisante de la présence de ces deux animaux dans l’expression
du nouveau sur l’expression ? Il semble que oui, car notre correspondant a retrouvé le coq et l’âne :
-monsieur le coq, comment expliquez-pous votre présence dans cette expression ?
-eh bien, comme tout coq gaulois, je vaquais, cherchant une poule...
-et vous monsieur l’âne ?
-vous pouvez répéter la question ?
-je demande : que faites-vous dans cette expression ?
-euh... vous pouvez répéter la question ?
-bon je vois! Alors monsieur le coq, vous cherchiez une poule, et vous trouvez un âne : ça vous a pas interpelé au niveau du quelque part ?
-eh bien, voyez-vous, je peux pas très bien expliquer. Dans doute une pulsion !D’après Ducaneton, je l’aurais pris pour une cane, et je serais tombé sur un bec. Mais franchement ça m’étonne!
-pourquoi ? la taille de la zigounette ?
-non, les oreilles, eh patate !
-Bon, eh bien, je confirme : ni l’âne ni le coq ne savent expliquer ce qu’ils font dans cette expression, et le pourquoi du comment nous échappe. Et c’est effectivement très malheureux !
God , je vous rends l’antenne , à vous les studios...
Coucou, je m’appelle Memphis et je viens juste de découvrir ce site. Il m’intéresse s’autant plus que j’ai un petit blog de dessins et que le sujet de ma série actuelle est l’illustration d’ expressions françaises pour les expliquer à un enfant (ou à un naïf!). J’ajoute chaque jour un dessin et j’aimerai avoir votre avis et vos commentaires:memphis.typepad.com ou cette page
Merci
réponse à . memphis le 25/03/2007 à 18h38 : Coucou, je m’appelle Memphis et je viens juste de découvrir ce site...
Repose ta question demain, Memphis, que tu sois Egyptien ou du Tennessee ! Et pour les liens hypertextes regarde tout là-haut, dans "Vos commentaires" - Mode d’emploi, ça se fait tout seul quand on fait ce que God, notre maître des lieux, nous dit. Demain, nous serons plus nombreux à délirer et tu recevras des avis pertinents et impertinents sûrement, qui éclaireront la lanterne de ta planche à dessins. Bienvenue parmi (j’aillais écrire " chez", tu te rends compte, God !) nous !
A tous : memphis n’est ni un coq, ni un âne, mais UNE memphis ! qu’on se le dise. Un petit coup de pouce n’étant jamais de trop vous pouvez découvrir son site sur cette page.
réponse à . memphis le 25/03/2007 à 18h38 : Coucou, je m’appelle Memphis et je viens juste de découvrir ce site...
je n’ai pas vu beaucoup de dessins d’expressions,(à part "se jeter dans la gueule du loup") mais je n’ai sans doute pas bien cherché. J’y retournerai.
Histoire de sauter du coq à l’âne : j’ai vu les photos (quelques unes) que vous mettez aussi en ligne : vous le savez sans doute, mais leur temps de chargement peut être divisé au moins par 10, sans perte ni de taille, ni de qualité. C’est déjà long avec l’ADSL, mais quelqu’un qui aurait une connexion bas débit n’aura jamais la patience d’attendre ! Si vous n’avez pas de programme ad hoc , vous pouvez en télécharger gratuitement (mot clef : compression d’images).
réponse à . momolala le 25/03/2007 à 19h02 : Repose ta question demain, Memphis, que tu sois Egyptien ou du Tennessee ! ...
Merci, momola et chirstian de ces précieux conseils. Je suis un peu perdue dans ce site nouveau pour moi. Ma série d’expressions commence tout juste, mais comme je vous l’ai dit, je rajoute un dessin chaque jour. En attendant vous avez le choix entre quelques 670 dessins sur d’autres thèmes si le cœur vous en dit. Encore merci
réponse à . memphis le 25/03/2007 à 18h38 : Coucou, je m’appelle Memphis et je viens juste de découvrir ce site...
Bienvenue Memphis,
Comme Chirstian, je n’ai trouvé que "se jeter dans la gueule du loup". C’est très joliment dessiné mais, ne serait-ce pas plutôt "plonger" dans la gueule du loup que tu interprètes ainsi ?
réponse à . chirstian le 25/03/2007 à 19h47 : je n’ai pas vu beaucoup de dessins d’expressions,(à part "se ...
hé oui ! God n’a pas encore traité l’expression : "Se mettre un éléphant sur le dos" et nous qui revenons des Assisses de Brussel, ... fort tard dans la soirée du vendredi, pour ne pas dire tôt en début de journée de samedi, ... largement après minuit, koi ! on a pu s’étendre (non pas sur le sujet) mais sur le dos, chacun dans un lit douillet et certains ont dû voir des éléphants roses, les mêmes illustrés par Memphis ! c’est une image inversée, par anticipation ... tout simplement   les expressions d’Expressio vont p’t’être l’inspirer, ’faut pas tuer l’embryon l’poussin dans l’oeuf, ni empêcher une artiste de s’exprimer si certaines citations l’inspirent, ni jouer « les éléphants dans un magasin de porcelaine »
Encore un site de découvert grâce à qui ? grâce à Expressio !!!
Votre bonobo bien aimé ne vous apprendra rien sur cette expression !
  
Pour celles et ceux qui ont la chance de se rendre au Salon du Livre de Paris, je les invite à passer sur le stand des Editions bonobo (région Normandie).
Puisque l’expression d’aujourd’hui me permet de passer du coq à l’âne, voici d’abord maître coq:


Coq au vin




Que complote le coq conquérant et coquin

Quêtant consentement de la poule coquette ?

« Coqueline, qu’as-tu ? » dit-il à la poulette

Qu’inquiète le taquin qui caquette à son cou.

« Casse-toi, coquelet ! » clame l’impertinente

Dont le bec est pointu et la langue arrogante.

Et la belle, indignée, du coup se claquemure !

Quant au coq, mortifié par l’esclandre soudain

Il s’en alla claquer son fric en discothèque

Où il s’acoquina avec un maître queue

En quête de conquêtes et buvant en ce lieu…

De whiskies en cognacs, de cocktails en Cap Corse

Que croyez-vous qu’il se passa? Bombant le torse,

Notre coq trop confiant, vaniteux et benêt

Fut passé...à la casserole!



et sur la lancée, voici qu’arrive l’âne, et il n’est pas des moindres:

La queue d’Aliboron


C’est à la queue d’Aliboron
Que les sots prennent leur leçon
L’âne brait parfois, sans mot dire
Et les sots éclatent de rire
Certains tombent en pamoison :
"Qu’il chante bien Aliboron!"
Ainsi, à la télévision
Tant et tant d’hommes politiques
Sont accompagnés de leur clique
Qui, pénétrée d’admiration
Tire la queue d’Aliboron...

MARCEK
réponse à . momolala le 25/03/2007 à 19h06 : A tous : memphis n’est ni un coq, ni un âne, mais UNE memphis&n...
Ah oui, mais alors, ca ne va pas: si c’est UNE, elle doit s’appeler memphie (**), memphis (*) étant comme de juste réservé aux garçons.
Pourceux qui l’auraient remarqué, je ne suis pas chez moi, j’ai accès aux cédilles...
(*) même fils
(**) même fille
Ma Memphis, voilà qu’on conteste ou ton nom ou ton sexe! Craignant de m’être trompée, alors que tu partage ma vie depuis bientôt sept ans, je viens d’aller vérifier. Aucun doute possible, tu n’es ni homme ni hermaphrodite ni transexuelle. Donc par élimination, tu es une fille. L’origine de ton nom: il te vient de tes anciens maîtres, ceux qui t’attachaient en permanence à un arbre avec une chaîne. Donc, je te l’ai gardé pour ne pas te traumatiser davantage. De toutes façons (tiens, moi aussi j’ai une cédille!) pour venir te faire caresser, que je t’appelle memphie ou memphis, tu viendras.
PS: elle a mis ce matin l’expression "tomber dans les pommes" et demain il y en aura une autre, et après-demain, etc.
réponse à . file_au_logis le 26/03/2007 à 14h20 : Ah oui, mais alors, ca ne va pas: si c’est UNE, elle doit s’appeler ...
Et on peut savoir ou tu es?????hhhhhhhhmmmmmmmmmmm
réponse à . <inconnu> le 19/04/2006 à 13h09 : Depuis quelques années déjà, j’entends dire (et je di...
Bonjour Baptou et bienvenue car moi je ne te l’ai pas encore souhaitée !
En effet, cela fait quelques années que j’ai trouvé cette expression,et j’imagine que si je l’ai "inventée", bien d’autres l’ont fait eux aussi , je ne veux en aucun cas réclamer la paternité de cette déformation, mais je l’aime bien !

Génial-Hobbes
Les Néerlandais disent plutôt "van de hak op de tak springen" (=sauter du talon sur la branche).

Anneke HC
Un pan de mon imaginaire est subitement tombé à votre lecture; mon grand-père, remarquable conteur mais visiblement aussi farceur, m’avait donné une version qui m’apparît maintenant toute sienne: "les manèges de chevaux de bois avaient des poules, des coqs, des cygnes qui permettaient d’y loger les tout petits sans qu’ils ne tombent, puis un jour assez engaillardis et sans crier garde ils montaient sur les ânes.....ou les chevaux et se retenaient seulement par la barre centrale." Poétique non ?
réponse à . Vallespir666 le 05/05/2007 à 02h11 : Un pan de mon imaginaire est subitement tombé à votre lecture; mon...
Désolé ! Du coup, vous allez être obligé de réviser tout ce que votre grand-père vous a raconté...
Mais c’est une version à conserver, effectivement, poétique et compréhensible pour les enfants.
Bonjour à tous,

Je suis un nouveau venu.
Tout d’abird, je voudrais saluer "Monsieur" le webmaster de ce site, j’ai nommé M.
Goerges Planelles, qui, par son humour, montre que la culture, cette partie profane de la connaissance (?), ne peut s’acquérir (?) que par un détachement de soi. Comme disent certains moines : "Bonjour mon frère, songes que tu dois mourir". Alphonse ALLAIS disait la même chose avec cette sortie : "Ne nous prennons pas au sérieux, il n’y aura aucun survivant".
Ceci étant dit, cette expression me fait penser à un poème que mon prefesseur d’allemand nous avait proposé en 3ème, et qui s’appelait "Der Bischof".
C’est un poème écrit par l’évèque de Bingen (13 ou 14ème siècle).
Si ce site ou l’un de nous pouvait retrouver ce poème, que je n’ai plus totalement en tête, celà ferait "avancer le schmilblick".
Je pense cependant que cette expression recèle un sens caché et très symbolique.
Cordialement. Alain
réponse à . <inconnu> le 01/06/2009 à 12h49 : Bonjour à tous, Je suis un nouveau venu. Tout d’abird, je voudrais...
Je te souhaite la bienvenue, ainsi qu’à ceux qui étaient là en 2007 mais que je n’avais pas encore lu sur ces pages. Ne restez pas dans l’ombre. Partagez avec nous votre savoir, votre humour, votre culture.
Salut à toutes et tous!
L’hypothèse la plus plausible et amusante que j’ai entendue pour "sauter du coq à l’âne" est la suivante: comme la ville de Strasbourg est d’une certaine façon à cheval (un autre animal...) sur la frontière franco-allemande, on passait allègrement de part et d’autre de cette frontière. Or, chose que j’ignorais, coq en allemand se dit "hahn", donc passer du coq à l’âne serait en fait passer du coq à l’hahn, du français à l’allemand, d’un côté à l’autre de la frontière.
Joli, non?
Claude
réponse à . Cruchalo le 06/11/2009 à 15h22 : Salut à toutes et tous! L’hypothèse la plus plausible et amu...
Joli en effet, et avec un tel pseudo, quand tu passes le Rhin fais attention de la faire à pied sec !
réponse à . <inconnu> le 20/03/2006 à 16h08 : un de mes professeur trouvait l’explication de cette expression dans l&rsq...
J’appuie tout a fait cette version. Dans ce conte un coq est sur le dos d’un chat, qui est sur un chien, lequel est finalement sur un ane. Passer du coq a l’ane evoque donc bien le manque de transition.
Par ailleurs le fait que les contes de Grimm ont ete ecrits apres que cette expression ait ete relevee pour la premierre fois ne presente aucune contradiction: les freres Grimm ont en effet parcouru les campagnes pour connaitres des contes qui se transmettaient oralement depuis des siecles.
Cordialement
Les "encore", les "c’est bon", les "continue"
Qu’ell’ crie pour simuler qu’ell’ monte aux nues
C’est pure charité, les soupirs des anges ne sont
En général que de pieux menson(ges)
C’est à seule fin que son partenaire
Se croie un amant extraordinaire
Que le coq imbécile et prétentieux perché dessus
Ne soit pas déçu.


Avec une humilité rare chez la gent masculine, Georges (l’autre !) confesse que quatre-vingt-quinze fois sur cent... Si vous voulez tout le texte, il est à cette page
Bouba ! j’ai estourbi le coq ! À toi de sauter sur l’âne ! après le café, bien entendu ! 
réponse à . DiwanC le 23/05/2014 à 02h25 : Les "encore", les "c’est bon", les "continue" Qu’ell’ crie pou...
Avec une humilité rare chez la gent masculine

Ca y est ?....... les éternelles victimes de la gent masculine y sont allées de leurs jérémiades ?

On peut passer aux choses sérieuses ?..........

Bon, je n’ai pas trouvé d’Aliboron chez Georges malgré qu’il ait eu un bestiaire assez fourni mais pour vous consoler en ce jour de fête des voisins, je vous laisse ce texte......

Faute d’âne, c’est le petit cheval blanc qui apporte le café mais comme il fait mauvais temps il risque d’être en retard.......
Ach !

Mein pôv Poules !

Ach !

Exprezionz Fransaucisse von Strazburg, kein gut, sehr tekelass !
réponse à . <inconnu> le 20/03/2006 à 16h08 : un de mes professeur trouvait l’explication de cette expression dans l&rsq...
J’adhère. Les frères Grimm n’ont fait que transcrire une légende plus ancienne. Cette origine supposée de l’expression me fait souvent dire : "Passer du coq à l’âne sans passer par chien ni chat."
(rediffusion)
L’acteur Bernard Alane alla trouver sa femme, qui cuisinait paisiblement, pour lui passer un savon...celle-ci essaya de détourner la conversation...
Alane: - Ah, ne change pas de sujet ! et puis d’abord, qu’est-ce que tu sautes dans ta poêle ?
Elle: - je saute du coq Alane...
Le rappeur Jay-Z et un copain
Jay: -... Et tu sors toujours avec Sue ?
le copain: - oui, mais pas la même...on change de Sue, Jay...
Jay: - ah bon, comme tu veux, parlons d’aut’ chose...
le copain: - 
Bonjour à toutes et à tous !
Dans la série : "quel est le comble pour...", il y a ceci :
Question : quel est le comble pour une poule ?
Réponse : c’est de passer du coq à l’âne.
On parlait bien de saillir, non ?
Bonne journée !
- J’ai croisé un type bizarre à Dieppe; il vaguait, parlait tout seul et tenait des propos incohérents...
- mais si je comprends bien, il tenait des propos de Caux, errant...
- ah, ben vu comme ça...
Café et café....

Bonjour vous. Souriant, ce rappel que l’asne fut la cane. Le temps ôte le s et met donc un accent sur le a... = âne.

Boubacar embaume les matins d’un délicieux et omniprésent parfum de café.
Je bois à ce moment là le produit d’une machine coûteuse et sous pression, sans saveur ni convivialité.

Mais à l’origine...?

Aucun rapport, à priori...
DEVINETTE
Pourquoi une gousse d’ail est aussi valable que le coq dans notre expression ?
réponse à . platon07 le 23/05/2014 à 09h12 : Café et café.... Bonjour vous. Souriant, ce rappel que l’a...
l’asne fut la cane
Il n’aura échappé à personne que la cane se dit en Picard : ainette. D’après l’intuition de Duneton, il a donc été facile de passer de l’aine à l’asne. Pour éviter ça, le picard appelle l’âne "beudet" (ou "minisse", mais là, on se lance dans l’anti-politisme primaire).
réponse à . memphis le 25/03/2007 à 18h38 : Coucou, je m’appelle Memphis et je viens juste de découvrir ce site...
Coucou, je m’appelle Memphis et je viens juste de découvrir ce site.
Salut à toi, Memphis, dont cette rediffusion permet de découvrir quand tu as découvert Expressio.
Bravo à toi, Memphis, qui a envoyé à certains privilégiés ta 2000ème illustration d’une expression française !
Plus fort que God, qui est resté bloqué à 1544...
réponse à . joseta le 23/05/2014 à 09h44 : DEVINETTE Pourquoi une gousse d’ail est aussi valable que le coq dans notr...
Réponse
- parce que le coq, ’vaut l’ail’
réponse à . platon07 le 23/05/2014 à 09h12 : Café et café.... Bonjour vous. Souriant, ce rappel que l’a...
Mais à l’origine...?
Un chevrier abyssin nommé Kaldi qui aurait constaté l’agitation de ses chèvres après avoir mangé certaines baies rouges.
What else ?
réponse à . platon07 le 23/05/2014 à 09h12 : Café et café.... Bonjour vous. Souriant, ce rappel que l’a...
Aucun rapport, à priori...
Voici ce qu’on lit en Samuel XXV 18 :

Abigaïl prit aussitôt deux cents pains, deux outres de vin, cinq pièces de bétail apprêtées, cinq mesures de grain rôti, cent masses de raisins secs, et deux cents de figues sèches. Elle les mit sur des ânes.

Mes compétences exégétiques n’étant plus à démontrer, j’en conclus que les Hébreux connaissaient la torréfaction du café. Autre interprétation possible : ils avaient inventé le "single malt" mais en consommaient peu, ne connaissant pas la tourbe.
Un élément vient en renfort de l’explication fournie par Claude Duneton, c’est le nom d’un burin ou ciseau à bois, le bédane. Cela viendrait de bec d’asne, autrement dit bec de canard, par allusion à sa forme.
réponse à . BOUBA le 23/05/2014 à 06h31 : Avec une humilité rare chez la gent masculine Ca y est ?....... les ...
Ça y est ?...les éternelles victimes de la gent masculine y sont allées de leurs jérémiades ?
Pffff...
Réponse du berger à la bergère sans doute...
Seulement, fallait pas commencer ! Fallait pas écrire "mauvaise foi féminine → pléonasme". Cette "jérémiade-là" se nomme "vengeance", un plat qui se mange froid !

"C’est petit"... oui. "C’est mesquin" ...certes. "C’est niveau cour d’école maternelle" ... sans doute ! Mais vais te dire : m’en fous !

À part ça, ça va toi ? Coyote, le café, tout ça ?
réponse à . Corbas le 23/05/2014 à 10h47 : Un élément vient en renfort de l’explication fournie par Cla...
D’ailleursn dans le Littré, le mot "bédane" n’existe pas, et il faut aller voir vers "bec d’âne".
Voir cette page.
réponse à . BOUBA le 23/05/2014 à 06h31 : Avec une humilité rare chez la gent masculine Ca y est ?....... les ...
Bon, je n’ai pas trouvé d’Aliboron chez Georges...
Pfffff... bon alors, puisque c’est moi qui faut qui fais tout...

Il était là, l’âne :
Par les gosses, battus par l’ivrogne qui rentre,
Par l’âne qui reçoit des coups de pied au ventre,
Et par l’humiliation de l’innocent châtié,
Par la vierge vendue qu’on a déshabillée,
Par le fils dont la mère a été insultée,
Je vous salue, Marie.


L’a-t-il assez chanté* cette Prière de Francis Jammes.
Ah ! l’accompagnement de Pierre Nicolas ! La plainte de sa contrebasse en écho... Quel bonheur !

* pour avoir les paroles, suffit de cliquer sur le mot "Plus", sous la vidéo.
Dans ce resto. Anne était l’intermédiaire entre le cuisinier et le serveur...alors les plats passaient du coq à l’Anne...
Pour ceux qui s’intéressent à la littérature anglaise, je rappelle le livre de Laurence Stern, "Vie et opinions de Tristram Shandy, gentilhomme", qui n’est tout du long qu’une "cock and bull story" ( histoire de coq et de taureau). En fait Stern joue sur la polysémie puisqu’il est effectivement beaucoup question d’un taureau dans ce livre foisonnant, et plus encore d’un "cock", c’est à dire un pénis dont on suit les tribulations au long d’un texte qui n’est que digressions et commentaires hors du sujet (généralement annoncé en début de chapitre). Ce livre a d’ailleurs fait l’objet d’une adaptation cinématographique ( chapeau!), distribuée en france sous le titre" Tournage dans un jardin anglais- a cock and bull story". Ah, le grand talent des distributeurs français pour promouvoir les films étrangers!
Ceci atteste qu’une expression étrangement semblable à la nôtre était d’usage courant en Angleterre au 18e siècle. La difficulté surgit alors du fait que la cane n’a plus rien avoir dans cette histoire qui ressemble pourtant à l’arche de Noé. Ou bien "bull" a-t-il une histoire comparable à celle d’ "âne"? Merci aux éminents anglicistes parmi les habitués d’éclairer notre lanterne.
Sigmundamadeus
réponse à . DiwanC le 23/05/2014 à 10h58 : Bon, je n’ai pas trouvé d’Aliboron chez Georges...Pfffff... b...
Retour en petit enfance...

Par les vertus des textes de GB.

Lorsque j’étais mouflet, on racontait cette histoire pour "ridiculiser" les gens trop avaricieux. Dans la Cévenne pauvre, cela ne manquait pas.

" C’était un paysan qui trouvait que son âne lui revenait encore trop cher, et réduisait chaque jour un peu plus sa quantité de nourriture.
L’âne semblait s’habituer, mais malheureusement, il est mort."

J’ai entendu maintes et maintes fois cette illustration dans les propos des adultes.
réponse à . deLassus le 23/05/2014 à 10h56 : D’ailleursn dans le Littré, le mot "bédane" n’existe p...
Burin à deux biseaux dit le Littré ! Pan sur le bec.
Le bédane n’a qu’un seul biseau. J’ai fait suffisamment de mortaises pour le savoir !
cette page
Quand tu fais une mortaise il ne faut jamais commencer sur le trait car le bédane n’ayant qu’un seul biseau quand tu tapes dessus il recule et tu dépasses le trait. Une fois le centre de la mortaise dégagé le problème ne se pose plus, le bédane n’ayant plus de point d’appui pour le faire reculer.
Je suis certain que cette astuce va te servir tous les jours. 
réponse à . DiwanC le 23/05/2014 à 10h55 : Ça y est ?...les éternelles victimes de la gent masculine y s...
...........je savais bien qu’il y aurait une réaction !

Ah ces femmes......Vous n’existeriez pas il faudrait vous inventer.........

Sinon moi ça va, le coq, l’âne, le coyote..........tout ce petit monde se porte bien..
réponse à . DiwanC le 23/05/2014 à 10h58 : Bon, je n’ai pas trouvé d’Aliboron chez Georges...Pfffff... b...
Alors j’ai honte !!..........mais honte que c’est rien de le dire........

Comment ai je pu laisser passer ça ?.....

Je ne vois qu’une explication, je suis une bande d’ânes à moi tout seul...........
réponse à . platon07 le 23/05/2014 à 11h16 : Retour en petit enfance... Par les vertus des textes de GB. Lorsque j’&e...
Des campagnards pauvres, ça n’a pas manqué.
Etant gamin, on me parlait de la bique à Redon.
Trois jours sans rien manger
La pauvre bête, elle a crevé.
À propos du découvreur de la bactérie responsable de la tuberculose:
À l’entrée de cette commune, on peut voir une plaque commémorative:
le passage de Koch à Lanne.

j’ l’ai bossée celle-là hein ?
réponse à . SyntaxTerror le 23/05/2014 à 12h17 : Des campagnards pauvres, ça n’a pas manqué. Etant gamin, on ...
Etonnant, pour moi du moins...

L’une de mes grand-mères, élevée par sa marâtre selon les principes définis pour Cosette, et esclave du travail dés son plus jeune âge, s’était forgé une culture "immédiate" surprenante. D’observations, proverbes oubliés, mots cinglants, roublardise...sur fond de "tripe rigolarde".

Et ces apartés surgissent, intactes, soixante années plus tard...
réponse à . BOUBA le 23/05/2014 à 11h35 : Alors j’ai honte !!..........mais honte que c’est rien de le di...
J’insiste !!

NOUS N AVONS RIEN DIT !!!!

Et ce n’est pas les quelques coups de pieds sous la table...

Mais même les plus grands...
réponse à . platon07 le 23/05/2014 à 13h10 : J’insiste !! NOUS N AVONS RIEN DIT !!!! Et ce n’est pas ...
NOUS N’AVONS RIEN DIT !!!!
Toi peut-être... mais moi, si !
Et non par un discret coup de pied sous la table mais avec une bonne grosse tapette derrière les oreilles !

De temps en temps, c’est nécessaire. Si on laisse tout aller à vau-l’eau, cela devient vite le bazar, la chienlit, le fouillis incontrôlable, le désordre insupportable...
On a même lu des délires de la plus belle eau : Et que je te m’en soucies comme de ma première chemise... et que je te m’en moque comme de l’an 40... on a vu des sauts vertigineux, des envolées mémorables, des bonds gigantesques partant d’un coq et arrivant jusqu’à un âne.
Si, si... 
réponse à . DiwanC le 23/05/2014 à 15h37 : NOUS N’AVONS RIEN DIT !!!!Toi peut-être... mais moi, si !...
Ce serait tro paffreux...



Certes, c’est la meilleure attitude. Qui aime bien châtie bien. Mais j’ai eu la vision des chênes qu’on abat, le grand oiseau blessé, la fin silencieuse du loup...
...dans un monde où adultère entre âne et coq régale les médias..." ...et qu’on en finisse " comme disait la chanson d’après boire.

Et puis surgissait Coyotte...après quelques jours de sous alimentation, ne serait il point tenté, comme les rescapés du vol XXX dans la cordillères, .d’abonder dans l’inconcevable...et commencer par les meilleurs morceaux....ce serait trop affreux.

D’un autre côté, le laxisme n’est pas une ligne de conduite...

Il faut vraiment que les anciens n’aient pas eu grand chose à graver pour nous balancer des dictons qui nous perturbe le siècle de l’esprit.
réponse à . DiwanC le 23/05/2014 à 15h37 : NOUS N’AVONS RIEN DIT !!!!Toi peut-être... mais moi, si !...
Comment ? grosse tapette ?.........grosse je veux bien avec mes 0,120 tonnes mais tapette..........quand même !........
réponse à . platon07 le 23/05/2014 à 16h43 : Ce serait tro paffreux... Certes, c’est la meilleure attitude. Qui a...
Mon Coyote n’est pas sous alimenté, il a toujours un coq poulet à se mettre sous la dent........Même si ce dernier est un âne !
Et pis c’est tout !
Duneton, sans pouvoir en apporter de preuve, évoque une possible confusion entre l’âne et la ’cane’ (la femelle du canard), parce que, jusqu’à la fin du XIIIe siècle, l’âne désignait la cane.
Je ne résiste pas : voici quelles précautions Duneton prend avant de proposer cette hypothèse :

"J’ai longtemps caressé une hypothèse qui pour n’être pas plus fondée qu’une autre me paraît du domaine du possible, et que je livre ici à titre d’élucubration personnelle parce qu’elle me fait plaisir."

Après une si élégante introduction, doit-on vraiment demander des preuves ?
Il y a des poulets bicyclettes et des ânes au Mali

(La photo de l’âne ainsi que celles du reportage "des parpaings et un incident de voiture" ont été prises par moi même en 2008.......si....si...)
réponse à . BOUBA le 23/05/2014 à 17h32 : Il y a des poulets bicyclettes et des ânes au Mali (La photo de l’&...
En un mot comme en cent:

NO COMMENT..............................................................
réponse à . BOUBA le 23/05/2014 à 17h32 : Il y a des poulets bicyclettes et des ânes au Mali (La photo de l’&...
Moi, je ferai un commentaire.
Je ne sais pas si tu es l’auteur du texte du reportage, mais j’aime bien l’alexandrin : "être un âne au Mali est une anomalie"... Simple, mais efficace.
réponse à . deLassus le 23/05/2014 à 18h14 : Moi, je ferai un commentaire. Je ne sais pas si tu es l’auteur du texte du...
Je lis :

"Nous rentrons sans encombre dans l’après-midi et le soir, Gérard et moi sommes invités à souper par l’écrivain Albakaye Ousmane Kounta chez qui nous passons une délicieuse soirée.
Sédou Traoré alias Gérard Boubacar Keïta"


Si "Gérard" est Sédou Traoré, le "moi" doit être Boubacar Keïta. Si Bouba n’a pas tout écrit, il a très certainement participé ! Et pis si je me suis trompie, je n’aurai pas fait une grosse erreur... une "nanomalie" !
Si, si, le texte est de mon cru itou.........ca fait plaisir de laisser sa petite trace sur le Net.......
Je n’ai pas pu résister à l’envie de pousser la porte du cabinet de travail de M’sieur Rey.

Âne. Il raconte ce qu’on sait tous : issu du latin asinus.
Il s’écrit asne au Xe et ane au XIIIe.

Puis, M’sieur Rey cite quelques expressions : âne bâté (1670), méchant comme un âne rouge (1640), tirer un pet d’un âne mort → agir maladroitement, têtu comme un âne (1798) ; plus récemment gueuler comme un âne (1925)... mais point de coq à l’âne.

Alors sautons sur le coq !
Coq : d’origine incertaine... Ben vlà aut’ chose ! Pfff...
Poursuivons : le mot viendrait d’une forme onomatopéique, inspirée par le cri de la poule et il a supplanté l’ancien français jal → mot usuel latin gallus ! Ah ! ben là, on retrouve un peu nos p’tits et les gallinacés.

Quelques expressions : rouge comme un coq et comme un coq en pâte (1672), coq de village (1549)... et enfin tout en bas de la colonne, après force coquetier, coquebin et coquette, voici sauter du coq à l’âne ! Et cette précision : Au XVIe, on a donné ce nom à une épître satirique et burlesque attribuée à Marot : Épistre du Coq à l’Asne.

L’est l’heure d’aller coucher le coq (il se lève tôt demain matin !) et de mener l’âne dans l’asinerie.
réponse à . DiwanC le 23/05/2014 à 19h29 : Je n’ai pas pu résister à l’envie de pousser la porte...
Vous êtes de bien savants troubadours...

...perturbants. Version essentielle.
réponse à . DiwanC le 23/05/2014 à 19h29 : Je n’ai pas pu résister à l’envie de pousser la porte...
Dommage que le coq soit allé se percher.
On aurait aimé savoir d’où sort le "c" au début de "cane" et "canard" qui permet de distinguer l’ane de l’âne.
réponse à . SyntaxTerror le 23/05/2014 à 23h26 : Dommage que le coq soit allé se percher. On aurait aimé savoir d&r...
Il ne faut pas confondre non plus leurs diminutifs aneth et canette.
Il y a d'autres coqs dans la ferme de Georges mais celui ci a ma préférence

C'est bien dans la veine du bonhomme, la verve, l'anticonformisme......

Tiens aujourd'hui soyons fous, je vous livre la vidéo pour le même prix

Se croit un amant extraordinaire,
Que le coq imbécile et prétentieux perché dessus
Ne soit pas déçu


On la chante au café ?........

PS: Toute bis-répétitation avec des commentaires déjà commis sur ce forum serait purement fortuite........
Passez-vous du coq. Soyez végétarien.
Y a des méchants qui disent que le coq est l'emblème français car il est le seul animal qui chante avec les pieds dans le fumier......

Hé ben c'est pas vrai, c'est parce qu'en latin Gaule ça se dit Gallus et que le gallus c'est le coq....alors les légionnaires romains rigolaient en comparant les gaulois à des coqs......

Quels déconneurs ces Romains........
Pourquoi, l'âne est un végétal ?
Elle a peut être confondu avec l'aneth
Passer de lui à lui

Le premier m'amuse mais le second m'énerve !.......
réponse à . BOUBA le 14/10/2015 à 06h41 : Y a des méchants qui disent que le coq est l'emblème frança...
Bis-répétitation

Dans un de ses nombreux délires Pline l’Ancien écrivait :
« Les coqs marchent la tête haute, la crête droite. Seuls de tous les oiseaux, ils se tournent souvent vers le ciel et tiennent levée leur queue recourbée en faucille, en sorte qu’ils sont la terreur même des lions. »
Je ne pense pas que le Coq wallon soit la terreur du Lion flamand.
Aujourd'hui nous fêtons les Juste.
Just Fontaine, ancienne gloire de l'équipe de France de football des années '50-'60 aime raconter cette anecdote où un enfant lui demandait : "tu n'as pas de prénom, tu t'appelles juste Fontaine ?"
réponse à . Mintaka le 14/10/2015 à 07h36 : Bis-répétitation Dans un de ses nombreux délires Pline l&r...
Je ne pense pas que le Coq wallon soit la terreur du Lion flamand.
Tu as raison. Par contre, le Lion flamand est l'erreur du Coq wallon...
Et "Les musiciens de Brême" dans tout ça  ?
- Tu sais Alex ? il a trouvé du boulot comme cuistot...
- c'est parfait pour lui, qui aime tant se lancer des fleurs...
- pourquoi ?
- ben, c'est le coq Licot !
Je vais passer du coq à l'âne, mais aujourdhui il le faut, donc voilà : hier j'ai vidé mon sac à questions, je me demandais où trouver, si elle existait, la fonction " rechercher sur la page " (CtrlF) à partir d'une tablette. Elle existe bien sûr et même en deux endroits, faciles comme bonjour à trouver.
Eureka Cocorico.
réponse à . BOUBA le 23/05/2014 à 17h32 : Il y a des poulets bicyclettes et des ânes au Mali (La photo de l’&...
poulets bicyclettes
Modernisation aidant, une collègue burkinabée (une Bobo de Bobo) nous parlait de "poulet mobylette" pour le distinguer de celui qui arrive plumé, vidé et congelé ... moins cher que les productions locales.
Tu as dû passer à côté des commentaires #1 et #2 !
réponse à . Mintaka le 14/10/2015 à 07h38 : Aujourd'hui nous fêtons les Juste. Just Fontaine, ancienne gloire de ...
Il organise des dîners de cons ?
Si aujourd’hui, on fête les Juste, on souhaite surtout un ♫♪♫♪ Bon anniversaire à Ergosum ! ♫♪♫♪♫♪ .
Rendez-vous vers midi chez Marcel !
réponse à . joseta le 14/10/2015 à 08h56 : - Tu sais Alex ? il a trouvé du boulot comme cuistot... - c'est parf...
– Il est la coqueluche de toutes les filles.
– Tu veux dire le coq louche !
réponse à . DiwanC le 14/10/2015 à 10h03 : Si aujourd’hui, on fête les Juste, on souhaite surtout un ♫♪...
Joyeux ergot !
réponse à . Mintaka le 14/10/2015 à 10h11 : – Il est la coqueluche de toutes les filles. – Tu veux dire le coq l...
Très mauvais  :

Les "très tôt coques" sont des microbes ancêtres des gallinacés.

Les poulaillers avec un seul coq sont des poulaillers monocoqs.
réponse à . God le 20/03/2006 à 20h38 : La seule ’petite’ objection que je formulerais à l’enco...
Si les frères savent se grimer, pourquoi ne pourraient-ils pas tricher sur les dates ?
Je note que cette expression donna l'occasion à Memphis de débarquer parmi nous (#15).
Le 25 mars 2007 fut un jour faste pour Expressio (mâtin...) !
Des poulaillers de la marine ?
Je vois pas le rapport...
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2015 à 10h15 : Tiens, je ne vous ai pas encore parlé de cette histoire de coq ?...
Je me rappelle l'avoir vue sur le site, mais je ne l'ai pas retrouvée en cherchant "coq" + Ctrl F "Syntax".
réponse à . saharaa le 14/10/2015 à 10h43 : Un des personnages du film de Weber : " le diner de cons " se pr&...
Je dois avouer que je ne suis pas "cinéfilm" du tout ! 
réponse à . Mintaka le 14/10/2015 à 10h40 : Je me rappelle l'avoir vue sur le site, mais je ne l'ai pas retrouv&ea...
Les poulaillers avec un seul coq sont des poulaillers monocoqs

Et tout le monde sait que les oeufs sont monocoques...
Le résultat de l'hybridation des coqs et des ânes ? Voilà !
Met-on du poivre d'âne dans le coq ovin* ? 

*Le coq ovin est une (rare) variété de coqs, caractérisée par son poil laineux...

Ratan'âne
LE JEU DES MOTS CACHÉS (99)
Trouvez, dans le texte ci-dessous, les noms de 17 animaux d'élevage
AVIS
Pour ceux -et je ne vise personne- qui auraient envie de faire des remarques désobligeantes au sujet du jeu, je signale que ma source est Wikipédia.  

- Bonjour voisine, vous m'accompagnez à la poissonnerie ? c'est mercredi...
- ah, c'est vrai, c'est loi chez vous: tous les mercredis, poisson !
- c'est toujours mieux qu'un oeuf à la coque, non ?
- si vous voulez...quoique ça dépend des goûts d'autrui...une seconde, j'arrive...
Chemin faisant, elles croisèrent une manifestation...
- qu'est-ce qu'ils réclament madame Dupuis ?
- oh, ce ne sont qu'anars, ils se manifestent contre toute sorte d'autorité...
Soudain, madame Dupuis pousse un cri...
- que vous arrive-t-il ?
- les talons de mes bottes, ils viennet de se briser tous les deux !
- vos talons ? vous avez mû les chevilles à l'envers ?
- mais non, madame Martin, les bottes sont neuves et j'ai bien vu que les talons étaient fragiles...
J'aurais dû les renforcer, mais c'est pas grave y'a qu'à les recoller !
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
- Regardez madame Dupuis comme ce poisson est bizarre !
- lequel ? avec l'amas de poissons qu'il y a ici...
- celui-là, là...
- ah, il s'appelle tilapia et il est très apprécié en Extrême-Orient, notamment en Inde...
- un poisson d'Inde ?
- ah, non ! on l'élève ici, bien sûr ! ben, tenez, essayez-le !
- trop d'écailles...
- l'écaille ce n'est pas un problème, voyons !
- O.K., on va le goûter...
- bien, comme chez nous on ne sert pas de poisson, mon mari n'aime pas ça, c'est à votre tour de
m'accompagner à la boucherie !
- bien sûr, du chemin, le bout qu'on fait ensemble, c'est le plus agréable !
........Tant que ce ne sont pas des gonocoques...

réponse à . joseta le 14/10/2015 à 10h58 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (99) Trouvez, dans le texte ci-dessous, les noms...
Pour ceux -et je ne vise personne- qui auraient envie de faire des remarques désobligeantes au sujet du jeu, je signale que ma source est Wikipédia.
T'es sûr d'avoir pris Wiki en français ? 
réponse à . Mintaka le 14/10/2015 à 11h20 : Pour ceux -et je ne vise personne- qui auraient envie de faire des remarques d&e...
Ouais ben au lieu de faire du mauvais esprit, tu ferais mieux de chercher les bétails !

J'ai les 17, moi, gniark gniark ! 
Et ce fut un jour faste aussi pour Memphis qui se régale depuis chaque matin au petit déjeuner de son œuf coque à l'âne en lisant vos commentaires, chers expressionautes.
réponse à . Ratanak le 14/10/2015 à 11h40 : Ouais ben au lieu de faire du mauvais esprit, tu ferais mieux de chercher les b&...
J'en ai trouvé 10, pas plus...
réponse à . Mintaka le 14/10/2015 à 11h20 : Pour ceux -et je ne vise personne- qui auraient envie de faire des remarques d&e...
Peu importe, je suis polyglotte  
Ces coqs là sont ceux qui se vengent des coqs du village*... 

*"Être le coq du village"... Ô God, Tu nous la feras décoqtiquer un jour, celle-là ?
réponse à . memphis le 14/10/2015 à 11h55 : Et ce fut un jour faste aussi pour Memphis qui se régale depuis chaque ma...
 
réponse à . Ratanak le 14/10/2015 à 10h56 : Met-on du poivre d'âne dans le coq ovin* ?  *Le coq ovin est un...
réponse à . Ratanak le 14/10/2015 à 11h40 : Ouais ben au lieu de faire du mauvais esprit, tu ferais mieux de chercher les b&...
J'ai les 17, moi, gniark gniark !

Oué bon ça va........pas la peine de faire cocorico......
réponse à . BOUBA le 14/10/2015 à 12h08 : J'ai les 17, moi, gniark gniark ! Oué bon ça va........p...
Ben dis donc, t'as un problème, toi ! Si tu entends cocorico quand je fais gniark-gniark...va falloir te payer un sonotone... 
On parle beaucoup des coqs mais peu des ânes.......
Il y a des ânes au Mali* sur ce forum

L'âne est un charmant animal. Sans doute est ce à cause de son braiement peu mélodieux qu'il est laissé pour compte.

*Oui, je sais.......bis etc etc.......
réponse à . Ratanak le 14/10/2015 à 12h12 : Ben dis donc, t'as un problème, toi ! Si tu entends cocorico quand j...
Kess' tu dis ????????????????????


Désolé de t'avoir copié !

Non Syntax, ce n'est pas une bisrépétitation ! Pasque même avec Ctrl+F on remonte pas dans les expressios à travers les ânes âges 
réponse à . joseta le 14/10/2015 à 10h58 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (99) Trouvez, dans le texte ci-dessous, les noms...
et en CADEAU spécial-Mintaka :

.....
- Tiens, voilà notre voisine! Tu viens avec nous en renfort, hein, Kuss !

Oh, mais tu ne m'as pas copié, tu as pensé à la même chose que moi, ce qui est différent..c'était seulement pour me justifier de ne pas avoir dit: joli !
Un bonjour à Memphis, et naturellement un excellent anniversaire (avec mes excuses) à Ergosum !
Si, tu peux le faire ! Il faut taper dans ta barre de navigateur :

site:expressio.fr mot ou expression à trouver

et puis tester Ctrl+F+ mot ou expression dans chaque expression du jour qui est proposée.
Mintaka a raison :
Tu tapes
"coq ovin" site:expressio.fr
et tu obtiens cette page (aller en #29).
réponse à . joseta le 14/10/2015 à 12h36 : Oh, mais tu ne m'as pas copié, tu as pensé à la même ...
En un mot, tu as plagié Ratanak avant même qu'il ne vienne sur le site. Ce n'est pas très correct puisqu'il ne pouvait pas se défendre !
réponse à . Mintaka le 14/10/2015 à 12h40 : Si, tu peux le faire ! Il faut taper dans ta barre de navigateur : si...
C'est d'ailleurs valable pour tous les sites Web.
Si tu es sûr de l'expression exacte à un iota près, mets-la entre guillemets, sinon pas.
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2015 à 12h49 : Mintaka a raison : Tu tapes "coq ovin" site:expressio.fr et tu o...
J'appelai affectueusement Syntax sur le site, et le coco vint...
Tu peux chercher ça aussi ?
réponse à . joseta le 14/10/2015 à 13h09 : J'appelai affectueusement Syntax sur le site, et le coco vint... Tu peux ch...
Introuvable

En ce qui concerne ce que tu viens d'écrire, il faut attendre 2-3 jours pour que les ordinateurs de Google aient le temps de trouver, trier, ranger, stocker.
réponse à . joseta le 14/10/2015 à 12h36 : Oh, mais tu ne m'as pas copié, tu as pensé à la même ...


Et tu avais même rencontré l'animal dès 2012, #91, en même temps qu'un exotique provençal coq côtier 
réponse à . Ratanak le 14/10/2015 à 13h41 : Et tu avais même rencontré l'animal dès 2012, #91, en m&ec...
Au cas où vous n'auriez pas lu mon #129, c'était le regretté elpepe en 2008 qui avait déjà tenté le croisement !
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2015 à 13h53 : Au cas où vous n'auriez pas lu mon #129, c'était le regr...
Joseta, remboursez ! 
Comme disait mon jardinier: je vous haie !  
Ne confonds pas ligustrums et ngultrums !
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2015 à 13h53 : Au cas où vous n'auriez pas lu mon #129, c'était le regr...
Effectivement mais... il avait été précédé par Elementaire en 2007. Elpépé fut suivi quelques mois plus tard en 2008 par ThanhBach avant que Joseta ne reprenne le flambeau en 2012, avec beaucoup plus d'art à mon avis

cherche, Ratan'k, cherche 
Merci Ratanak...heu, pour le versement, c'est toujours sur le même compte ?
réponse à . joseta le 14/10/2015 à 14h35 : Merci Ratanak...heu, pour le versement, c'est toujours sur le même compte&...
Je retire ce que j'ai dit en #138, paie-le en ligustrums ! Haie bien mon ami, voilà une chose rondement menée. 
réponse à . Mintaka le 14/10/2015 à 14h38 : Je retire ce que j'ai dit en #138, paie-le en ligustrums ! Haie bien mon am...
Oh, non ! je n'aime pas cette mon-haie....
réponse à . joseta le 14/10/2015 à 14h35 : Merci Ratanak...heu, pour le versement, c'est toujours sur le même compte&...
Chuuutt... pas si fort ! Des oreilles ennemies nous regardent... oui oui toujours le même compte... et le même montant bien sûr... 
Mes ânes-nimaux...

1.- OIE (loi)
2.- COQ (coque)
3.- TRUIE (autrui)
4.- JARS (j'arrive)
5.- FAISAN (faisant)
6.- CANARD (qu'anars)
7.- POUSSIN (pousse un cri)
8.- ÉTALON (les talons)
9.- VEAU (vos)
10- MULET (mû les...)
11- YACK (y'a qu'à...)
12- LAMA (l'amas)
13- DINDE (d'Inde)
14- ÂNON (ah, non)
15- CAILLE (l'écaille)
16- CERF (sert)
17- BOUC (bout qu'on...)
Voilà !
réponse à . joseta le 14/10/2015 à 19h22 : Mes ânes-nimaux... 1.- OIE (loi) 2.- COQ (coque) 3.- TRUIE (autrui) 4.- J...
Je suis un âne ! Un jour de coq, je loupe ton poussin... ton veau et... ton ânon 

Mais on élève aussi les POISSONS, et en particulier les TILAPIAS. Et les VERS* (envers) aussi !  Et comme ça j'avais bien mes 17, mais t'en avais mis 20 

*Vers à soie entre autres, mais aussi les asticots pour les pêcheurs.
réponse à . joseta le 14/10/2015 à 19h22 : Mes ânes-nimaux... 1.- OIE (loi) 2.- COQ (coque) 3.- TRUIE (autrui) 4.- J...
Crotte de bique !
Je n'ai pas vu le Jars.
réponse à . Ratanak le 14/10/2015 à 19h49 : Je suis un âne ! Un jour de coq, je loupe ton poussin... ton veau et....
On est quitte !
J'étais persuadé que celui qui passerait absolument inaperçu, ce serait le veau (vos...)
réponse à . joseta le 14/10/2015 à 20h27 : J'étais persuadé que celui qui passerait absolument inaper&cc...
Comme je me suis braqué sur "élevage" et que j'avais trouvé "oie", je n'ai pas pensé au jars qui n'est d'élevage que parce qu'il faut féconder les œufs.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Passer (sauter) du coq à l'âne » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?