Recevoir une avoinée - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Recevoir une avoinée

Recevoir une correction.
Se faire battre, frapper.

Origine

C'est parce que l'avoine est normalement une céréale dont les graines servent, entre autres, à l'alimentation des chevaux, qu'en 1866 est apparue l'expression "l'avoine de cocher" désignant le coup de fouet que le cocher donne à ses chevaux pour les stimuler et les faire avancer comme pourrait le faire une promesse d'avoine.

Du coup, par extension et à partir de 1883, l'avoine est devenue en argot "une volée de coups".
De là en a découlé le verbe 'avoiner' pour "flanquer une correction à quelqu'un" et notre expression recevoir une avoinée (ou "recevoir une avoine").

Exemple

« Même les flics, ils ne peuvent pas y pénétrer sans se ramasser une avoinée, jets de pierre et tout le bazar »
Libération du 11/08/1980.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Recevoir une avoinée » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
États-Unisen To make hamburger of someoneFaire un hamburger de quelqu'un
Argentinees Recibir una zamarreada.Recevoir une avoinee
Espagnees Ser molido a palosSe faire moudre à coups de bâtons (= Se faire rouer de coups / Être battu à mort / Recevoir une avoinée)
Espagnees Recibir una tunda de palosRecevoir une volée de bois vert
Espagnees Zurrar la badanaMaltraiter quelqu'un en lui donnant une raclée
France (Marseille)fr Se faire camphrer
Canada (Québec)fr Manger une volée
Pays-Basnl een uitschijter krijgenrecevoir une coulée de merde
Pays-Basnl Een pak op z'n donder krijgenSe faire corriger (par quelqu'un)
Pays-Bas (Amsterdam)nl op z'n 'lazer' / 'flikker' / 'sodemieter' krijgen....recevoir une bonne avoinée, ou une correction sévère souvent humiliante.
Pays-Basnl Stokhaver krijgenRecevoir une avoinée de (coups de) bâtons
Pays-Basnl Een uitbrander krijgenRecevoir un brûlot
Pays-Basnl Een tik op de vingers krijgen.Recevoir une tape sur le doigts.
Roumaniero A o lua in frezaLa prendre dans sa coiffure
Roumaniero A mânca o chelf?neal?Manger une (intrad.) volée de coups
Roumaniero A o lua pe coajaLa prendre sur la croûte

Voir aussi

Vos commentaires
Et bon anniverssaire a Syanne.
Bisous.
Marceeeeeeeeeel.
Joyeux anniversaire à toi, Syanne. Que cette année expressionautique te soit douce et légère : de l’Expressio Light, 0%MG, garanti sans OGM et tout le toutim, quoi.

Bon, les djeunes, cette expression vient de la Marine. Quand on garde trop de moteur dans la piaule, en voilier, on part au tas, donc on ramasse une avoinée, hein ?
Hein ?
Et après, bonjour le distribil, en bas !
L’Amiral
- Or, Enée, voici une rave.
- Vœu : voir Renée à Nice.
- Née nue : revoir ce VAIO*
- Au revoir, novice Enée !
- Née Aurore Von Viciée.
- Envoie ce Noir au rêve.
- Ovni rée, Eva recouine.

Anna Gramme

* de SONY
@ Houba_ HOBBES
Pardon pour "brussel", mais je l’ai retranscris tel que je l’avais déjà lu dans Expressio, croyant que c’était comme ç’à que les wallons l’écrivaient.
Mais, je ne suis hélas qu’un ignorant de francais,Méa Coulpa.
Trouvé sur le dico de l’illustre É. Littré mis en ligne cette page :
Cheval d’aveine, cheval de peine, c’est-à-dire un homme bien payé doit bien travailler. Cheval faisant la peine ne mange pas l’aveine, c’est-à-dire ce n’est pas celui qui a le plus de peine qui est le mieux traité

L. Bergeron dit, dans mon dico québécois, dit que Manger de l’avoine est souffrir de la jalousie provoquée par un rival dans les relations amoureuses...

Et selon le TLFi, est avoinée la vendômoise lancée après un bon repas, comme un cheval qui a mangé de l’avoine

Bon anniversaire Syanne, je te souhaite de manger l’avoine d’Émile sans manger celle de Léandre. Je serais bien vendômoise avec toi sur ce coup là…
A Syanne, d’abord!
Je te souhaite des tas de choses: un bon jouriversaire, un bon semainiversaire, un bon moisiversaire et surtotu, un bon anniversaire! Que toutes ces festivités te soient favorables. Ce sont de bons prés sages, à toi d’y cultiver autre chose que de l’avoine!

A Dominique Avoynée ensuite: un peu de bonne conduite en politique n’a jamais gêné personne...

A toutes et à tous: pincez vous le nez, les vendômoises arrivent!

Maaaaaaaaarrrccceeeeeeeeeeeeeeeeellllllllllllllllllllllll ! Au turbin, mon vieux, y a un annif à la carte, aujourd’hui!
J’ai reçu une avoinée belge hier soir : je renouvelle mes excuses à la Belgique. Je me suis mal exprimée, mais comme je ne ferai pas mieux aujourd’hui, je m’en tiendrai là.

Bon anniversaire à Syanne, la belle, la douce, la talentueuse, la passionnée aussi. Que cette journée te soit feu d’artifice de bonheur, en point d’orgue de celles passées et en modèle de celles à venir.
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 07h45 : J’ai reçu une avoinée belge hier soir : je renouvelle m...
Comment ça ? On a encore perdu une guerre ? Bon, la prochaine fois, Momolala, on sera moins ambitieux : on annexera Monaco... 
Bon anniversaire à Syanne, que je ne connais ni des lèvres, ni des dents !
Bon anniversaire à Syanne. Que dire que les lève-tôt n’aient déjà dit.

De l’avoine, je me souviens de ces assiettes de gruau d’avoine bien bouillant. Le tout garni de cette délicieuse cassonade qu’on ne doit trouver qu’en Belgique. Pour les initiés,  la gamin. Mais cette assiette devenait un supplice dès que le gruau refroidissait, c’était pire que d’avaler de la glu pour moi. Alors je l’avalais très vite au risque de me brûler parfois la langue. Mais quel souvenir, les K ne devaient pas encore exister (faudra que je fasse une recherche à ce sujet).
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 07h55 : Bon anniversaire à Syanne, que je ne connais ni des lèvres, ni des...
C’est juste une Bulle, Leon II ?
réponse à . tytoalba le 14/08/2007 à 07h57 : Bon anniversaire à Syanne. Que dire que les lève-tôt n&rsquo...
ces assiettes de gruau d’avoine
Ah ben tu vois, chez nous, ma poule, on s’en sert pour coller les papiers peints au mur...
Picotin, Picota, trois p’tits tours et puis s’en va.
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 07h54 : Comment ça ? On a encore perdu une guerre ? Bon, la prochaine f...
Toujours ma démesure ! J’aurais dû commencer par là, pour me faire la main !
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 08h05 : Toujours ma démesure ! J’aurais dû commencer par l&agrav...
Remarque, si on annexe Monaco, on va finir par récupérer le Jauni... Mauvais plan, non ?
Bon anniversaire Syanne que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam. Qu’aucun nuage noir ne vienne obscurcir ton horizon et qu’un soleil radieux illumine le ciel de ta vie !

Il fut un temps où les parents indignes ne se privaient pas de filer une avoinée à leurs chérubins récalcitrants. On ferait bien de s’en souvenir de temps en temps de nos jours.
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 08h20 : Bon anniversaire Syanne que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam. Qu&rsq...
Tu veux une fessée Dzovigoureuse ?
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 08h05 : Toujours ma démesure ! J’aurais dû commencer par l&agrav...
Allons, allons, pourquoi vouloir annexer qui que ce soit. En voilà des humeurs belliqueuses. Je sais que nous avons du charme, de l’humour à toute épreuve, une certaine auto-dérision. Enfin bref, tout pour plaire  Mais laissons chacun se débrouiller avec les embrouilles de son pays et tout le monde s’en portera mieux. Mais si tu veux venir en Belgique no problemo, nous sommes très accueillants, il y aura toujours une jatte de café et une gaufre pour toi.

Bonjour à tous et toutes qui vous réveillez doucement. Prenez votre temps, on est pas pressés.
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 08h08 : Remarque, si on annexe Monaco, on va finir par récupérer le Jauni....
Je réfléchis à une annexion du Vatican : on a le latin en commun, c’est un bon début.

@Dzovig
Si Freud était encore à la mode, on se souviendrait que tout ce qui est donné avec la main est une preuve d’attention liée à l’affect. Là aussi, il faut rester dans la très juste mesure, mais PP, Chirstian, Borikito et d’autres sans doute ne me démentiront pas, une calbote n’a jamais tué personne et savait remettre sur les rails. Enfin, ce que j’en dis...
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 08h32 : Je réfléchis à une annexion du Vatican : on a le latin...
Une bonne calotte à p’tit Colin, tu crois ? A y bien réfléchir, on ne risque rien à essayer !
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 02h12 : Trouvé sur le dico de l’illustre É. Littré mis en lig...
Cheval d’aveine, cheval de peine,
la forme ancienne a effectivement été "aveine" , supplantée ensuite par "avoine" au XVII. Vaugelas conseillait : "Il faut dire avoine avec toute la cour, et non pas aveine avec tout Paris"

Le mot "aveine" pouvait-il contenir l’idée de : manque de veine ? C’est bien m’aveine : j’en ai reçu une !
Syanne ,je fais mienne ,aujourd’hui, cette expression de Victor Hugo et souhaite te :"donner une avoine de baisers" (La Légende des siècles, t. 1, Eviradnus, 1859, p. 363).
en cherchant le sens de "avoiner" je lis dans le TLFI :
- nourrir d’avoine
- nourrir copieusement, régaler quelqu’un
- exciter, donner du courage grâce à une récompense
- et enfin  : filer, donner une avoine (battre)
soit : 3 sens positifs contre un seul négatif. C’est drôle que ce soit seulement le dernier qui nous soit resté !
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 08h43 : Une bonne calotte à p’tit Colin, tu crois ? A y bien ré...
Il n’y a pas encore de crime de lèse-majesté inscrit dans notre constitution. Après la réforme, faudra peut-être se montrer plus prudent !
réponse à . chirstian le 14/08/2007 à 08h56 : Cheval d’aveine, cheval de peine, la forme ancienne a effectivement &ea...
Chirstian, à courir le guilledou au lieu de faire suer le burnous, tu vas manquer des affaires. Donne donc du picotin à ton petit personnel, que tu sais comment il est, hein, le petit personnel ? Tu tournes le dos : y z’en foutent plus une ramée, ces gueux !
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 09h07 : Il n’y a pas encore de crime de lèse-majesté inscrit dans no...
Ça ne s’appelle plus comme ça, en raie publique. Et pourtant... Comme disait mon père : plus ça change, et plus c’est la même chose !
Ou, pour rester dans la métaphore équine : chassez le naturel...
réponse à . chirstian le 14/08/2007 à 09h05 : en cherchant le sens de "avoiner" je lis dans le TLFI : - nourrir d’...
D’autres définitions d’avoine sur cette page : en argot, le sens semble le plus souvent négatif. Dommage que l’origine de ces expressions ne soit pas donnée.
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 09h11 : D’autres définitions d’avoine sur cette page : en argot,...
Qui c’est qu’a niqué la musette à mon ch’val ?
Marceeeeeeeeeeeel !
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 09h11 : D’autres définitions d’avoine sur cette page : en argot,...
merci : j’y lis le proverbe Bourguignon : "du vin aux femmes et de l’avoine aux biques, c’est du bien perdu". Il me semble effectivement plus judicieux de donner du vin aux biques et de l’avoine aux femmes, non  ?
réponse à . chirstian le 14/08/2007 à 09h22 : merci : j’y lis le proverbe Bourguignon : "du vin aux femmes et ...
J’étais sûre que tu ne la laisserais pas passer, celle-ci. Pepe a préféré la musette, mais ça aurait pu être lui aussi ! La grand-mère de mon mari prétendait me faire manger du flocon d’avoine pour aider la montée de lait quand j’ai eu mes filles. J’ai préféré m’abstenir. Un p’tit coup de bon vin, je ne dis pas non si je ne suis pas trop fatiguée ou si je n’ai pas à conduire. Pour mon anniv, j’ai ouvert une bouteille de vin de l’Autre Riche choisi par Filo quand même, que j’ai trouvé bon, léger,mais j’ai bien dormi parce qu’il titre à 13 °. D’ailleurs j’ai trouvé que comme médicament c’était parfait et je la termine à petits coups tous les soirs depuis.
Salut Elpepe. Non pas de fessée, je n’aime que les douceurs 
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 08h32 : Je réfléchis à une annexion du Vatican : on a le latin...
suis bien d’accord !
réponse à . chirstian le 14/08/2007 à 09h22 : merci : j’y lis le proverbe Bourguignon : "du vin aux femmes et ...
mais où i va chercher tout ça ! MDR 
té doué ya pa à dire !
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 09h36 : Salut Elpepe. Non pas de fessée, je n’aime que les douceurs ...
C’est parce que tu n’as sans doute jamais essayé ? 
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 09h34 : J’étais sûre que tu ne la laisserais pas passer, celle-ci. Pe...
ah ! toi aussi, tu as remarqué qu’une p’tite lichette le soir était le meilleur somnifère ? 
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 09h34 : J’étais sûre que tu ne la laisserais pas passer, celle-ci. Pe...
ça aurait pu être lui aussi
Y’avait du marc, dans le fond de ta tasse de café ?
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 09h46 : C’est parce que tu n’as sans doute jamais essayé ? ...
ti coquin !
le dico du Français argotique zé populaire donne aussi pour "avoiner" rouler très vite dans une puissante voiture.
Le prélude à l’avoine passée par les poulets.
ceci dit je vais au bal... avoine (j’ai un peu honte)
Ah ?
Bon, revenons à nos moutons. Ou à nos chevaux, c’est selon. C’est surtout aux chevaux de course qu’on donne de l’avoine, nourriture très énergétique. Mais pas plus de deux litres avant une course, je crois. Dans les marchés aux bestiaux sarthois, antan, les maquignons roublards* mettaient une poignée de poivre dans le cul d’une vieille rosse qui, en se trémoussant sur place, semblait piaffer d’impatience comme un fringant coursier.
Le feu au cul, littéralement !
* il paraît qu’il y en avait. Si, si...
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 09h49 : le dico du Français argotique zé populaire donne aussi pour "avoin...
j’ai un peu honte
Tu peux ! Avec la carcasse de l’hélico, les Africains, ces bricoleurs de génie, ont fabriqué une machine agricole : ça bine et ça bat l’avoine.
réponse à . chirstian le 14/08/2007 à 09h05 : en cherchant le sens de "avoiner" je lis dans le TLFI : - nourrir d’...
3 sens positifs et un négatif ?
Une piste possible : se souvenir du fait que l’avoine a une tige particulièrement fibreuse et des graines coriaces par rapport aux autres céréales ; se dire qu’il y a avoine cultivée et avoines folles, et que celles-ci se trouvaient en abondance, pas seulement dans les poèmes de Verlaine, mais le long des chemins, avant l’agriculture chimique moderne.
On peut alors très bien imaginer que le carretier qui garde à ses côtés une gerbe d’avoines glanées ici et là pour les cas où son cheval voudrait casser la croûte, s’en serve à l’occasion pour le le stimuler dans et sur les côtes.
Recevoir la Voynet, à Noël, c’est le cauchemar de ma mère.
Et celle-ci, alors ? Elle est attestée entre autres dans "La France pittoresque"
Finalement, je la préfère à mon cocher exaspéré de tout à l’heure. Mais le fait que la graine est coriace demeure important.

Il s’agit d’une vieille tradition du Vercors. Lorsqu’un garçon était attiré par une fille, il se rendait chez elle pour déguster un plat typique à base fromage. Plus la jeune femme en déposait sur son pain, plus le jeune homme était apprécié et avait ses chances de “conclure”. Mais lorsque la petite paysanne ne souhaitait pas lui donner son numéro de portable, elle mettait dans les poches de l’éconduit une poignée d’avoine avant de le congédier. En repartant, le malheureux jeune homme découvrait le triste cadeau dans son manteau. On disait alors qu’il s’était pris une avoinée.
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 09h59 : j’ai un peu honteTu peux ! Avec la carcasse de l’hélico,...
Oh !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 10h23 : Et celle-ci, alors ? Elle est attestée entre autres dans "La France ...
C’est joli ça
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 10h08 : 3 sens positifs et un négatif ? Une piste possible : se souveni...
C’est bien d’avoir évoqué Verlaine "Tels ils marchaient dans les avoines folles
Et la nuit seule entendit leurs paroles ..." (Colloque sentimental) comme c’est beau !
Moi, je préfère avoir les poches pleines de blé : c’est réel.
Bonjour à tous! et en cette belle matinée sur la france apporte pleins de grandes joies et de petits bonheurs à Syanne, bon anniversaire du trou du cul de la campagne !
@Elpepe, les maguignons du centre pratiquaient cela aussi, le poivre...oui,oui, c’est-réal! maintenant ils font folklorique sur la plus grande foire aux chevaux à Chenérailles dans la creuse.

@Tytoalba, bisous du matin, mon ex lui aussi y a eu droit à cette mixture,moi du tapioca, beurk!
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 10h53 : Bonjour à tous! et en cette belle matinée sur la france apporte pl...
Oh Funérailles ! Ils se creusaient aussi, tes maquignons, putaing cong !
Toc Toc, Euuuh, bonjour je-puis-je n’entrer ?

Ouais ouais je sais je sais j’ai joué à l’arlésienne, je tombe à pic là non ? je la mérite bien l’avoinée. Mea culpa pour mon eclisspse, mais malheureusement je n’avais aucun moillien de communicationner avec vous, pas de bignou, pas de net, pas de pétété. Plus de deux semaines de vide (à bon escient fô dire) j’en avais bien b’zoin, ça fait du bien ! Bien entendu vous m’avez tous manqué et je saute au plaftard de re-être parmi vouss et vousses en espérant que vous êtes tous OK. J’ai du pain sur la planche là pour tout relire des dernières (et j’parle pas de mon courrier à déblayer) et ne manquerai pas de rajouter mon petit à-postériori grain de sel-poivre-et-tout-le-toutim.

Bon annversaire Joyeux à ma chère Syanne pour ses ’tuit’ans et lui souhaitant beaucoup de plein d’énormes bonnes choses et gros bisous iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Je vous embrasse tous, God, tous mes potes et potesses, et pourquoi pas tous les nouveaux/velles que je n’ai pas encore eu le temps, le plaisir, l’avantage, le privilège et nanani nanana, de connaitre
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 11h07 : Oh Funérailles ! Ils se creusaient aussi, tes maquignons, putaing co...
Tu as prit l’accent de bordeaux...chez nous c’est plus "Até mon âne!" ceci dit Chenérailles , hors foire aux chevaux, c’est un enterrement première classe..Dans le style Temesta bled!
réponse à . eureka le 14/08/2007 à 11h18 : Toc Toc, Euuuh, bonjour je-puis-je n’entrer ? Ouais ouais je sais j...
Mon Eureka d’amour ! Enfin ! Toi ! Moi ! Nous !
Demande pardon ! A genoux, tout de suite !
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 11h50 : Mon Eureka d’amour ! Enfin ! Toi ! Moi ! Nous ! D...
à plat ventre que me voici voila pour me faire plus mieux pardonner !
réponse à . eureka le 14/08/2007 à 11h18 : Toc Toc, Euuuh, bonjour je-puis-je n’entrer ? Ouais ouais je sais j...
Mais c’est la Fête aujourd’hui ! entre l’anniversaire de Syanne et ton retour, Eurêka ! 
Je leur avais bien dit qu’il fallait ne pas désespérer de ton absence ... et que tu avais bien mérité tes ouacances ... je me suis fait traitée "d’initiée" ... comme le délit du même nom !
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 11h20 : Tu as prit l’accent de bordeaux...chez nous c’est plus "Até m...
Je peux te faire Toulouse, si tu veux ? Boudu... Ou Bab-El-Oued ? La purée de toi ! Mais putaing cong, là, c’est plutôt du côté du Gers.
Car je parle volontiers les dialectes ensoleillés... Mais attends seulement qu’Eureka se remette en jambes, et tu vas avoir un feu d’artifice, espère !
réponse à . eureka le 14/08/2007 à 11h57 : à plat ventre que me voici voila pour me faire plus mieux pardonner ...
A plat-ventre ? Bon, d’accord. Mais c’est bien parce que c’est toi, hein ? 
réponse à . cotentine le 14/08/2007 à 11h58 : Mais c’est la Fête aujourd’hui ! entre l’anniversai...
Je te demande pardon pour cet outrage à ta majestueuse genérosité, mais chuis sure que les traiteurs/trices d’"initiée" le pensaient pas pas du tout et comme tu vois chuis là ici céant. Y a un proverbe qu’ici on dit "le grain il tourne il tourne, mais revient toujours au coeur du moulin", comme moi au coeur de ce géniallissime marvelous fabulous fantastic site où y a plein d’’amis que j’aime
réponse à . eureka le 14/08/2007 à 12h07 : Je te demande pardon pour cet outrage à ta majestueuse genérosit&e...
Bon, allez, on te pardonne. Maintenant, va remplir ta mission et la rubrique "ailleurs" réunies, histoire qu’on retrouve nos repères, hein ?
réponse à . eureka le 14/08/2007 à 12h07 : Je te demande pardon pour cet outrage à ta majestueuse genérosit&e...
La voili, la voiou, la voilà, et mon coeur est en joie ! Et Cotcot, ne boude plus steplé : l’initiée est celle qui a appris, face à l’ignare qui ne savait pas (moi). Bougnat (où est passé Santiago à ce propos ?), apporte-nous du vin, Celui des noces et des festins, Eureka est revenue ! Fini de dormir sur ce merveilleux site !
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 01h17 : @ Houba_ HOBBES Pardon pour "brussel", mais je l’ai retranscris tel que je...
Tu voulais p’têt baragouiner britiche...si au moins t’avais ajouté un "s", Houba l’aurait accepté tu vois, qu’apparemment il t’aurait foutu une avoinée  !!
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 10h08 : 3 sens positifs et un négatif ? Une piste possible : se souveni...
On peut alors très bien imaginer que le carretier qui garde à ses côtés une gerbe d’avoines glanées ici et là
le carretier ? Je connais un magasin Cartier à Paris, mais il doit engranger plus de blé que d’avoine ... 
réponse à . chirstian le 14/08/2007 à 12h19 : On peut alors très bien imaginer que le carretier qui garde à ses...
C’est parce qu’il n’avait plus de Hasch, sans doute.
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 12h17 : La voili, la voiou, la voilà, et mon coeur est en joie ! Et Cotcot, ...
Aaaahhh ma momolaladorée, que non que peronne savait, j’ai filé à l’angliche sans même me prévenir tu vois le topo, mais j’crois que ma Cocottentine a supposé ou supputé mon break (à l’oeuf) ah lalalala elle est fortiche celle-là j’la recopiera
Et tes p’tits doigts ? Bons pour l’avoinée ?
réponse à . eureka le 14/08/2007 à 11h18 : Toc Toc, Euuuh, bonjour je-puis-je n’entrer ? Ouais ouais je sais j...
Contente de ton retour Eureka. Tu nous manquait.
@ Syanne joyeux anniversaire.
réponse à . tytoalba le 14/08/2007 à 08h31 : Allons, allons, pourquoi vouloir annexer qui que ce soit. En voilà des hu...
Pas oublier le cornet de frites ! JC van damme sera là aussi ?
Tous ceux qui me précèdent ci-dessus te souhaitent tellement bien un joyeux anniversaire que j’ai honte de te dire seulement et tout platement: je te souhaite rien que de bonnes choses en ce 14 août et les jours suivants.
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 12h22 : C’est parce qu’il n’avait plus de Hasch, sans doute....
S’il l’avait encore eu, son "Hasch", c’eut été cHarretier, non?
réponse à . eureka le 14/08/2007 à 12h34 : Pas oublier le cornet de frites ! JC van damme sera là aussi ?...
non mais, je vous demande un peu. La voilà qui ramène sa fraise (avec du sucre impalpable sioux plaît) et déjà elle me chatouille. On avait eu hier l’envahisseuse et maintenant la chatte houilleuse. Laissons à L’Amérique JCD, à la France JH, et gardons nos Geluck, Stellla, Adamo, Cordy, et autres joyeusetés. Sans oublier tous ceux et celles qui hantent ce site. C’est la semaine belge ou quoi ? 
Rebienvenue très chère.
Et pour ceux qui ne connaissent pas Stellla mais qui aiment les jeux de mots cette page
réponse à . eureka le 14/08/2007 à 12h34 : Pas oublier le cornet de frites ! JC van damme sera là aussi ?...
En vrac, face à toutes tes réponses d’aujourd’hui: AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH! Que ce fait du bien de te ravoir parmi nous. A voir la contrib du jour, on a failli avoir l’Avoynet, ... et c’est toi qui reviens. C’est comme à Waterloo, mais à l’envers:
Blücher? non, Sire, Grouchy!

Alors, non, JC VanDamme ne sera pas là. Jauni non plus. Parce que, là, je le dis très clairement: c’est eux ou moi!

Pas oublier qu’entre les 6 et 12 Octobre, il y aura la prochaine convention expressio_une_fois.be
Remettons les pendules à l’heure, siouplé.
Et maintenant que tu es fraîche et dispose, pas d’excuse, hein! Déjà que le Pépé s’est proposé spontanénemt et volontairement pour aller te chercher ("A la nage, s’il le faut" - fin de citation), je suggère qu’il prenne aussi Momo et Claudine au passage, plus tous ceusss et toutes ceussessss de l’Hérault et des alentours, jusque dans les Ardennes, tiens... Ramassage scolaire oblige.
Et tous les Belges et les Belges toutes aussi: pas d’escuses non plus, z-hein. Tout le monde aux remparts! Sur le pont!
Breuke, Rikske, Louisann, Mirlou, Jon’, et les autres, Framboises, Mident, et même Bridge, l’autre exilée, on y sera!
réponse à . file_au_logis le 14/08/2007 à 13h12 : En vrac, face à toutes tes réponses d’aujourd’hui: AAA...
Avant, Convention Saint-Raphaël samedi. Qui nous rejoint, Quasimado et moi ? Déjeuner chinois pour les amateurs. Je suis venue, moi, en Belle Gique ! La distance pour venir ici est la même, et peut-être moins sans passer par London et, ici, IL FAIT BEAU !
réponse à . file_au_logis le 14/08/2007 à 13h12 : En vrac, face à toutes tes réponses d’aujourd’hui: AAA...
Mais toi bien suuuur mon Filou qu’on te veut, t’sais perfectement qu’on s’en bat les flancs des JHJCVD & Co. Dur à dire et encore moins à avaler par qui on sait, mais c’est du solide qu’on a besoin s’pas, le mou c’est pour les chats. Tu mords ? D’ici qu j’me prenne une avoinée y a pas bezef ! M’en fous, même pas mal !
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 13h26 : Avant, Convention Saint-Raphaël samedi. Qui nous rejoint, Quasimado et moi&...
Ah dans s’cas là, moi j’dis qu’ici il en peut plus d’êt’ beau là. Le soleil est radieux, la température est on ne peut plus cool (mates un peu le paradoxe là ?), la mer est calme, et à la clé une bise chatouillante iodée et qui sent le jasmin, hein quesse t’en dis ? Avoinée ou pas avoinée moi j’plonge
réponse à . eureka le 14/08/2007 à 13h42 : Ah dans s’cas là, moi j’dis qu’ici il en peut plus d&rs...
Moi, pour n’importe quelle bise, je plonge !  Bon, ben si vous ne venez pas, je prendrai mon pied toute seule avec Quasimado, comme je l’ai fait avec Filo l’automne dernier. En attendant, je vous laisse pour plonger sur l’autoroute de vos vacances qui m’amène chez mes petits vieux parents. A plus tard, ou à demain.
réponse à . tytoalba le 14/08/2007 à 13h05 : non mais, je vous demande un peu. La voilà qui ramène sa fraise (a...
C’est la semaine belge ou quoi ?
Tous les jours, ’Tite au hâle-bas, tous les jours... 
RÉCLAME :

Expressio, le seul site où vous recevez une avoinée tout à la clé de 12.
Moi veux bien être Belge! ils ont de l’humour ,je reviens de courses, ils sont tous là! suis tombée sur un nid...bêtes à manger de l’avoine, ouf! que ça fait du bien de vous lire, à plus mon picotin m’attend...continuez, je reviens en fin de journée, bonne journée à tous et toutes...
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 14h40 : Moi veux bien être Belge! ils ont de l’humour ,je reviens de course...
et ton tiercé, tu l’as eu dans l’ordre? Ou alors, ca fait désordre chez toi?
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 13h26 : Avant, Convention Saint-Raphaël samedi. Qui nous rejoint, Quasimado et moi&...
Ben, le prob, c’est qu’ici, c’est pas bruxelles...  
Mais, si Eureka se décidait à venir à Saint Raph, p’bête tien que j’y f’rais un saut...
Non, malheureusement, pas possible, ce WE, c’est l’annif à ma Belle-Môman. Faut quâêm’ que chsois là...
Mais t’en fais pas, Momo, on le reprendra, not’ pied, j’en fais le serment (de vigne et de jos de pomme)
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 14h29 : RÉCLAME : Expressio, le seul site où vous recevez une avoin&...
avertissement :
la voie n’est pas pénétrable (celle du Seigneur!)
réponse à . momolala le 14/08/2007 à 14h00 : Moi, pour n’importe quelle bise, je plonge !  Bon, ben si vous n...
Allez, plonge, j’te la fais, la bise, et pas n’importe laquelle...

Pas sûr que je puisse revenir souvent, là, d’ici samedi ou dimanche. Départ pour la campagne avec Femme, Enfants, Bell’Doche, bagages et scoubidous...
Et pas de PC là-bas. Aussi, soyez sage, le Pépé veille au grain... d’avoine, bien sûr!
avis de mariage :
madame Lavoi née Leblé a épousé en seconde noce monsieur Seigle. Ce Sarrazin a joué goal, épi ailier droit au Céréales Madrid.
réponse à . chirstian le 14/08/2007 à 14h55 : avertissement : la voie n’est pas pénétrable (celle du ...
God te le certifiera : à clé de 12, rien d’impossible. Même un éditeur de partoche, c’est dire...
réponse à . chirstian le 14/08/2007 à 15h04 : avis de mariage : madame Lavoi née Leblé a épous&eacu...
C’est lui qui disait qu’Horn flaque ?
réponse à . file_au_logis le 14/08/2007 à 14h55 : Allez, plonge, j’te la fais, la bise, et pas n’importe laquelle... ...
Tout sur le grain (d’avoine) que trimballent Syanne et Cotentine : cette page
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 15h06 : God te le certifiera : à clé de 12, rien d’impossible. ...
Sans vouloir te contredire Mon Amiral, combien de moultes fois qu’on a failli se faire avoiner pour l’editoche de parteur, on a eu peau d’balle , si c’est pas peau de ..., nada, walou, etssétéra ! Il est bien impénétrable notre Seigneur de God, moi j’dis, enfin sa voie quoi !
Qu’il l’appelait même à sa madame Lavoi née Leblé : Hé Grue Ho toi, quesse t’es collante alors !!!
réponse à . file_au_logis le 14/08/2007 à 14h52 : et ton tiercé, tu l’as eu dans l’ordre? Ou alors, ca fait d&e...
dans l’ordre, dans l’ordre , je ne laisse pas tomber expressio pour une poignée d’avoine!!mais je dois dire que dans cette région d’adoption, se ne sont pas de foudres de guerre...bon, j’y retourne sinon putaing cong, je vais m’en prendre une avoinée!
réponse à . eureka le 14/08/2007 à 15h23 : Qu’il l’appelait même à sa madame Lavoi née Lebl...
Aaaahhh... De l’Eureka Cuvée Grand Siècle !
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 15h13 : Tout sur le grain (d’avoine) que trimballent Syanne et Cotentine : ce...
Hé ! Livarot c’est à plus de 150 Bornes de mon nid ! et Syanne a dû commencer tôt ce matin à fêter !!!

@ sylphide (85) ... Je me prends ma petite avoinée, le matin, au p’tit déj’ sous forme de Muesli … c’est très bon pour la santé et pour le moral …

En cherchant depuis quand était connue l’avoine (et utilisée en tant que nourriture) je suis remontée jusqu’à 10 000 ans avant l’an 0 … et je me suis amusé à lire : les «biscuits» cette page

Les Écossais et l’avoine
En Écosse, où le sol trop pauvre ne permet guère de cultiver le blé, l’orge ou le seigle, l’avoine fait partie de l’alimentation, chose que les Anglais considéraient jadis avec une certaine hauteur, comme en témoigne cette entrée dans un réputé dictionnaire de 1755 : « Avoine : céréale que les Écossais consomment, mais que les Anglais ne donnent qu’à leurs chevaux. » Les Écossais auront ce mot, qu’ils n’hésitent pas à reprendre aujourd’hui : « Voilà pourquoi l’Angleterre a de si bons chevaux et l’Écosse, des hommes aussi admirables! ». 
Joyeux anniversaire à Syanne !

Avant de se prendre une avoinée, cangemint d’avin-ne réjuit ch’beudé.
(vision picarde de "changement d’herbage réjouit le veau).

Cette figure de style qui retourne le sens d’un mot doit bien porter un nom ?
Bon, les gosses : Pépé va prendre une douche, se raser, couper ses jolis ongles, se faire l’étalon les talons, tout ça... Pas lavé ce matin, faut quand même faire kékchose, mainant, hein ?
Soyez sages, je laisse la porte de la douche ouverte pour vous surveiller, coquines !
réponse à . cotentine le 14/08/2007 à 15h51 : Hé ! Livarot c’est à plus de 150 Bornes de mon nid ...
Ça reste en Normandie, que je susse !
réponse à . cotentine le 14/08/2007 à 15h51 : Hé ! Livarot c’est à plus de 150 Bornes de mon nid ...

Les Écossais et l’avoine
En Écosse, où le sol trop pauvre ne permet guère de cultiver le blé, l’orge ou le seigle, l’avoine fait partie de l’alimentation, chose que les Anglais considéraient jadis avec une certaine hauteur, comme en témoigne cette entrée dans un réputé dictionnaire de 1755 : « Avoine : céréale que les Écossais consomment, mais que les Anglais ne donnent qu’à leurs chevaux. » Les Écossais auront ce mot, qu’ils n’hésitent pas à reprendre aujourd’hui : « Voilà pourquoi l’Angleterre a de si bons chevaux et l’Écosse, des hommes aussi admirables! ».

Chacun ses goûts !
Je fais partie d’une génération pour laquelle le maïs, c’est un truc pour les poules et les lapins. Les "Yankees" ne mangent pas de lentilles (les black-eyed peas) et les laissent à leur bétail.
exactement comme Rouperroux-le-coquet est en pays Mans-sot !
Bon allez les filles et les gars, j’vous laisse pour aujourd’hui, j’ai pas de net at home, l’a du prendre une avoinée quéque part, demain sera un autre jour.
Bonne soirée à tous

Hé Syanne, quand t’auras cuvé ... hein ? fais nous signe ! Gros bisous
réponse à . cotentine le 14/08/2007 à 15h57 : exactement comme Rouperroux-le-coquet est en pays Mans-sot !...
Comment voudrait-on voir Flamands et Wallons s’entendre, quand on voit que Cotentine ne voit pas Livarot, Pont-L’Évêque ni Camembert en Normandie ? Hmmm ?
Je vous le demande, une fois.
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 16h32 : Comment voudrait-on voir Flamands et Wallons s’entendre, quand on voit que...
Ben, les Normands, c’est une drôle de race !

(re)lis "le horsain" de Bernard Alexandre, il est considéré comme étranger, son village est à quinze kilomètres du pays cauchois où il vient d’être nommé.
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 15h13 : Tout sur le grain (d’avoine) que trimballent Syanne et Cotentine : ce...
je peux faire une proposition ? Plutôt que de parrainerr une vache normande, je propose celles qui sont dans le pré derrière chez moi. C’est pas les miennes en plus. Mais ça me fera des sous pour finir le mois. 
réponse à . file_au_logis le 14/08/2007 à 14h52 : et ton tiercé, tu l’as eu dans l’ordre? Ou alors, ca fait d&e...
me suis prise une avoinée de file au logis, mais bonne joueuse, bonne vacances , avec la smala ! à plus
réponse à . cotentine le 14/08/2007 à 15h51 : Hé ! Livarot c’est à plus de 150 Bornes de mon nid ...
zut alors ils ont oublié de répertorier le grain de folie, pourtant, il y en a. Yaka lire tous les commentaires pour s’en apercevoir. Et ça date sûrement de la création du monde. Yaka voir ce que Dieu a créé. Pardon God 
réponse à . tytoalba le 14/08/2007 à 17h26 : je peux faire une proposition ? Plutôt que de parrainerr une vache no...
Il y a les limousines vache à viande et carrossée comme on n’en fait plus!veux bien être parainerrrrrrr!
réponse à . SyntaxTerror le 14/08/2007 à 15h56 : Les Écossais et l’avoine En Écosse, où le sol trop p...
je ne connais pas ton âge mais personnellement, je mange du maïs dans certaines salades avec du riz et du thon par exemle. Et puis du pop-corn aussi que je prépare de mes doigts agiles. Ce n’est pas qu’une question de génération, c’est une question de goût. Je n’aime ni les lentilles, ni les petits pois, ni les fayots.
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 17h31 : Il y a les limousines vache à viande et carrossée comme on n&rsquo...
chut, faut pas le répéter, mais "les siennes" qui sont dans le champ ne sont en fait que des génisses. Ce que l’éléveur en fait après, je n’en ai aucune idée.
A vous tous, poètes de l’éphémère, tous mes beaux inconnus si tendres, un grand merci à la mesure - ou démesure, car vraiment les mérite-je ?? - de vos souhaits et compliments.

Jopurnée belle, ventée, et folle. Je n’arrête pas et c’est tant mieux. A peine le temops d’ouvrir mon expressio qu’il me faut le quitter, car la sonnette retentit encore ! et je ne saurais m’en plaindre. Avoinée de bonheur, aujourd’hui, pour la lionne joyeuse, et un peu plus vieille (mais ça ne se voit pas !) que je suis.

En prime, quel cadeau : le retour d’Eureka !

Champagne pour tout le monde !
réponse à . cotentine le 14/08/2007 à 15h51 : Hé ! Livarot c’est à plus de 150 Bornes de mon nid ...
Les Irlandais disent nous avons inventé le Whisky, la cornemuse et le kilt.
Les Ecossais nous ont copié, mais ils n’ont pas compris que les deux derniers étaient des blagues !
Bon, les djeunes : Je m’en vais chercher BB, et plus si affinage affinités.
Demain, en plus, ça va être sa fête...
Et vous, au lit, les mains sur les couvertures, hein ?
réponse à . tytoalba le 14/08/2007 à 17h39 : chut, faut pas le répéter, mais "les siennes" qui sont dans le cha...
va savoir...!(je te le dirais deux semaines passées avec vous!) bonne nuit à toi et aux autres,viens d’en entendre une belle ce soir de ma voisine d’avoine,son mari est en service de castrologie !!!puis vont le mettre aux soins ustensils, je vous disez le trou du cul !!!!même si de certain pensent que je dois y rester...à demain ! pour m’en prendre encore une bonne avoivée!
Si Charles Martel n’avait pas filer une avoinée aux arabes à Poitiers en 732 il n’aurait jamais pu fonder sa fameuse marque de cognac.
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 19h35 : Si Charles Martel n’avait pas filer une avoinée aux arabes à...
Gardes-en pour samedi : ils nous laissent décidément en tête-à-tête. As-tu un appareil photo numérique, car il nous faut sacrifier à la traditionnelle photo qui sera magnifiquement floutée par God, mais que nous pourrons faire circuler sous le manteau, ou plutôt sous le parasol pour que tout ceux qui le souhaitent puissent connaître ton minois.

Bonsoir de ce soir. Belle et douce nuit à tous et bises spéciales à Syanne.
J’arrive comme les carabiniers d’Offenbach, pour souhaiter un très joyeux anniversaire à Syanne.

J’en profite pour éteindre les lumières et couvrir le feu ...

Bonne nuit à tous.
réponse à . tytoalba le 14/08/2007 à 07h57 : Bon anniversaire à Syanne. Que dire que les lève-tôt n&rsquo...
cette délicieuse cassonade qu’on ne doit trouver qu’en Belgique

Et moi dans ma jeunesse, à Béthune(PdeC) je me souviens que toutes les semaines ma mère nous faisait de délicieuses crèpes a la cassonade (slurp), ce qui devait être bien meilleur qu’un brouet de gruau d’avoine. Et comme on a certainement plus de fabriques de sucre en france qu’en belgique! il y avait aussi le sucre Candy,résidu de fabrication récupérés en vrac sur des bouts de ficelle.
En gros, je crois que dans le nord-pas de calais et la wallonie les coutumes sont sensiblement les mêmes. Nous avons même partagé l’invasion espagnole et certainement bien d’autres. Et chez moi, c’est aussi le pays des frites une fois(avec mayo pour moi,slurp).

Gros bisous a toi  
Ce n’est plus une heure pour souhaiter un anniversaire mais, mieux vaut tard que jamais ....

Bon et Heureux Anniversaire Syanne avec plein de bisous !

Douce nuit à tous et toutes. Je sais, les contrib tardives ne sont plus lues mais tant pis
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 21h27 : cette délicieuse cassonade qu’on ne doit trouver qu’en Belgiq...
si c’est de la cassonade T avec un gamin sur le paquet que tu as, alors c’est la même mais il y a plusieurs sortes de cassonades. Nous avons la cassonade candy brune ou blonde et puis l’autre plutôt blonde La T cette page....qui n’a rien à voir avec les précédentes.
C’est pas que je m’ennuie mais serait temps que je fasse coucouche panier. Bonsoir et bonne nuit. J’éteins la lumière avant de sortir. 

Petite ajoute : demain c’est moules-frites chez mes parents. Et toc, na. Je vous ramènerai les coquilles. C’est le plat que, quand on a fini il y en a plus dans l’assiette qu’au début du repas. Je sais ce que j’écris n’est pas français mais finalement à c’t heure qui s’en soucie. 
réponse à . mident le 14/08/2007 à 23h09 : Ce n’est plus une heure pour souhaiter un anniversaire mais, mieux vaut ta...
Nan nan. Un jour n’efface pas l’autre, mais l’éclaire d’un soleil nouveau, la preuve !
réponse à . <inconnu> le 14/08/2007 à 19h35 : Si Charles Martel n’avait pas filer une avoinée aux arabes à...
Après avoir filé l’avoine aux Sarrasins (serrés à lier ?), a-t-il ramené du blé ?
réponse à . mident le 14/08/2007 à 23h09 : Ce n’est plus une heure pour souhaiter un anniversaire mais, mieux vaut ta...
Et je dirais même plus : la preuve !
réponse à . tytoalba le 14/08/2007 à 23h50 : si c’est de la cassonade T avec un gamin sur le paquet que tu as, alors c&...
C’est le plat que, quand on a fini il y en a plus dans l’assiette qu’au début du repas.

C’est pareil pour les artichauts, mais c’est beaucoup moins bon bien sûr.  
Pour recevoir une avoinée, faudrait quand même un peu, un tout petit peu d’avoine, au moins les tiges ! Or, z’ont fauché tous les champs les voisins du dessus, z’ont vidé les greniers, tout y est passé : le blé, le sarrazin, l’orge, le maïs...

Va falloir fouiller les pétrins, visiter les maies, récupérer quelques bons grains qu’on séparera de l’ivraie*, sinon nous allons vivre des heures longues comme un jour sans pain*... C’est peut-être aujourd’hui qu’on va manger de la vache enragée.*

Va falloir gratter le sol, façon poulet de grain, sinon God va tonner... on va entendre la voix née de l’au-delà.
* Toutes, au Menu. 
L’avoine, c’est le café des chevaux ! Cela leur donne un coup de fouet ! c’est pourquoi en général on ne leur en sert pas en hiver, quand il sont au box et qu’il ne travaille pas !
Il me semble aussi, que dans le jargon des pilotes, avoiner veut dire tirer. J’ai entendu aussi se faire avoiner pour se faire engueuler.
Un jour qu’elle faisait un meeting dans ma région, j’ai reçu la Voynet chez moi et c’est vrai que çà m’a foutu un coup.......
A partir du mot AVOINE, est-ce que "l’avoine de curé" qui désigne le poivre est une expression connue ?
réponse à . GenteGouyat24 le 25/01/2011 à 07h50 : A partir du mot AVOINE, est-ce que "l’avoine de curé" qui dé...
Un ch’ti canon, le Glaude ? 
réponse à . GenteGouyat24 le 25/01/2011 à 07h50 : A partir du mot AVOINE, est-ce que "l’avoine de curé" qui dé...
Je ne connaissais pas cette expression que tu donnes.
D’après cette page , qui suggère une "étymologie" amusante, elle semble venir de l’Anjou.
réponse à . BOUBA le 25/01/2011 à 07h22 : Un jour qu’elle faisait un meeting dans ma région, j’ai re&cc...
Et Marc Lavoine, tu l’as déjà reçu également?

Note: j’espère pour toi que tu as gagné ton procès contre l’avoinée, si elle t’a foutu un coup...
Je me demande si c’ est leur consommation régulière de flocons d’ avoine, sous forme de porridge ou autre, qui fait trembler d’ effroi les Quakers. D’ où la marque...Car se mettre à trembler par la seule opération du Saint Esprit me semble un peu excessif comme réaction !
A l’ attention de Tyto Alba : j’ ai de la cassonnade à la maison. Ainsi que de la vergeoise. Brunes et blondes... D’ ailleurs, même si ce n’ est pas moi qui le mange, je n’ achète jamais de sucre raffiné (blanc).
et nous fêtons aujourd’hui le non-anniversaire de Syanne. Hier elle jetait sa gourme, aujourd’hui elle reçoit une avoinée : le châtiment de God ne se fait jamais attendre.
réponse à . mitzi50 le 25/01/2011 à 08h47 : Je me demande si c’ est leur consommation régulière de floco...
Je ne doute pas de ta cassonade mais as-tu celle de cette page. Ma préférée sur le fromage blanc, les crèpes, dans la recette des fines galettes. 
Non, non, ce n’est pas une avoinée que je t’envoie. Entre fans de chouettes, ça ne se fait pas.
J’ai découvert cette expression dans le vocabulaire d’un très estimé de mes anciens directeurs. Je trouvais qu’il y avait contradiction entre les effets de cette avoinée-là et le délice que l’avoine semble constituer pour les chevaux. J’ai constaté sans avoir à en souffrir moi-même ; j’ai admis et, grâce à God, j’ai enfin compris. "Expressio, le site de la parole révélée", crie aux quatre coins de l’horizon le muezzin en haut du Phare. Et c’est bien vrai, ça.
réponse à . chirstian le 25/01/2011 à 10h03 : et nous fêtons aujourd’hui le non-anniversaire de Syanne. Hier elle ...
N’avait qu’à pas la jeter n’importe où ...
réponse à . tytoalba le 25/01/2011 à 10h24 : Je ne doute pas de ta cassonade mais as-tu celle de cette page. Ma préf&e...
Je connais (bien, même)... mais ne puis en acheter ici. "Quand on n’ a pas ce que l’ on aime, il faut aimer ce que l’ on a !" (La Grand’ Duchesse de Gerolstein, Offenbach dixit...). Pas de problème, je ne prends pas ta remarque pour une avoinée. L’ avoinée serait plutôt pour les commerçants du coin, mais je ne sais si la clientèle serait suffisamment nombreuse. Je ne trouve déjà pas de la cassonnade partout (et de la vergeoise, encore moins...)
Marc ? je m’en bat l’avoine ! J’en ai marre de voir sa bine......quant à la Voynet, en vert et contre tous je ne me sens pas de lui faire un procès; quand on était jeunes on passait nos vacances ensemble dans les colos.......
on ne peut lui mettre un "s" que pour désigner l’avoine "quand elle est encore sur terre" (Dict de la Langue Française). Autrement : gare à l’avoinée !
Le glissement du sens d’avoiner :"Exciter, donner du courage au moyen d’une récompense" à celui de "donner des coups de fouets pour faire avancer" illustre bien les deux méthodes pédagogiques de la carotte et du bâton.
Méthodes d’autrefois, unanimement condamnées aujourd’hui par tous les experts : donner des bonbons aux enfants les prédispose à la carie et à l’obésité. Les fesser est une violation de leur intégrité et une humiliation perverse. Et leur promettre l’un ou l’autre sans leur donner, ne peut qu’en faire des frustrés.
Sans doute faudrait-il pour nos chers enfants, plus d’ogres et moins d’experts ? 
réponse à . GenteGouyat24 le 25/01/2011 à 07h50 : A partir du mot AVOINE, est-ce que "l’avoine de curé" qui dé...
En Provençal, l’avoine de curé donc le poivre, se traduit par "civade de capellan".....
le chien avoine et la caravane basse. Proverbe Sélénite.
réponse à . BOUBA le 25/01/2011 à 12h12 : En Provençal, l’avoine de curé donc le poivre, se traduit pa...
Peut-être ; pourrais -tu citer tes sources , merci ..............et cela doit s’ écrire " civado de capelan "
réponse à . chirstian le 25/01/2011 à 11h47 : on ne peut lui mettre un "s" que pour désigner l’avoine "quand elle...
Oh oui oh oui oh oui ! Marre des châteaux à princesses roses ! tous les contes de tous les horizons se recoupent dans la symbolique de l’ogre. Mais il est aujourd’hui interdit d’interdire de dépasser les limites des bornes, et donc foin des repères. Enfin, dans le pré carré familial, certaines pratiques ont la vie dure et je connais de petites fesses surmontées d’une tête extrêmement bien faite auxquelles il suffit de rappeler les avoinées pailleuses passées...
réponse à . <inconnu> le 25/01/2011 à 13h13 : Peut-être ; pourrais -tu citer tes sources , merci ..............et c...
Autant pour moi c’est bien civado.......quant à mes sources, elles sont simples, je suis né au bord de la grande bleue et bien que ne parlant pas couramment le provençal j’ai quelques notions.....
réponse à . BOUBA le 25/01/2011 à 13h26 : Autant pour moi c’est bien civado.......quant à mes sources, elles ...
Bien que née près de chez toi je ne connaissais pas du tout cette expression ; c ’est donc de la transmission orale et c’ est très intéressant 
réponse à . chirstian le 25/01/2011 à 12h26 : le chien avoine et la caravane basse. Proverbe Sélénite....
Par réflexe conditionné, j’ai cherché "chien avoine".
Et voici ce que j’ai trouvé : sous l’ancien régime, les chiens d’avoine étaient une espèce d’impôt (une de plus) Voir cette page
Ah, ça ira, ça ira ...
réponse à . <inconnu> le 25/01/2011 à 13h38 : Bien que née près de chez toi je ne connaissais pas du tout cette ...
c’est en cela qu’Expressio est génial, on se cultive en s’amusant.......
Adessias pitchounette.......
réponse à . deLassus le 25/01/2011 à 17h17 : Par réflexe conditionné, j’ai cherché "chien avoine"....
« Rudes sont le ciel et la terre qui traitent en chiens de paille la multitude d’êtres. Rude est le sage qui traite le peuple en chien de paille. » Lao-tseu, verset V du Dao De Jing
réponse à . momolala le 25/01/2011 à 13h24 : Oh oui oh oui oh oui ! Marre des châteaux à princesses roses&n...
’z’inquiétez pas : pour rester dans la métaphore culinaire, aujourd’hui, les enfants ne reçoivent plus d’avoinée, mais à la place, ils font le poireau !!
C’est comme ça qu’on "va au coin" maintenant dans les maternelles... quand on a fait l’andouille.
réponse à . Mexico33 le 25/01/2011 à 19h55 : ’z’inquiétez pas : pour rester dans la métaphore ...
C’ est la carotte et le bâton, en quelque sorte.....
réponse à . chirstian le 25/01/2011 à 11h47 : on ne peut lui mettre un "s" que pour désigner l’avoine "quand elle...
"Gare à la Voynet !", c’est ce que dit Monsieur Hulot dans "Pardon, ma mère, c’est pas joli, joli, tout ça ?". Quand je pense que j’ai raté le film à sa sortie, je suis vert !
Bon pour les vinyles je vous laisse le choix Marc Lavoine cette page ou Daniel Balavoine cette page
Pour le Roi Georges pas d’avoinée juste La fesséeLes parolescette page et la chansoncette page
réponse à . gerard5253 le 16/08/2014 à 00h17 : Bon pour les vinyles je vous laisse le choix Marc Lavoine cette page ou Daniel B...
Pas d’avoinée… tu as raison, car le beau Georges (l’autre !) n’a pas l’âme combative. Faire le coup de poing n’est guère dans ses habitudes.

La meilleure preuve n’est-elle pas la dernière phrase de la chanson que tu cites ?
Et le troisième coup ne fut qu’une caresse….

Tu as fait les recherches sur les textes de GB… le caf’-thé, c’est Bouba qui s’en charge…
Alors, à tout bientôt ! 
Aucun goût pour l’avoinée, donc je zappe et je vous souhaite une excellente journée à l’abri des autoroutes et autres départementales. Une journée bleue en somme !
réponse à . gerard5253 le 16/08/2014 à 00h17 : Bon pour les vinyles je vous laisse le choix Marc Lavoine cette page ou Daniel B...
Toi, il faut que je t’esplique un truc. Je croyais que l’inventeur de la chose, Mickey soi-même, le ferait mais... Bon : quand tu as mis ton lien avec "cette page",tu valides puis tu rouvres ton paragraphe avec le crayon magique de God et tu fais un coupé-collé du nom de ce que tu veux désigner : par exemple tu coupes "Marc Lavoine" et tu le colles sur "cette page" qui le concerne et tu recommences avec Daniel, les paroles et la chanson et tu verras que ton texte aura une plus belle gueule et surtout qu’il sera plus facile à lire. Voili voilou et pis c’est tout ! On a tous appris un jour...
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 02h25 : Pas d’avoinée… tu as raison, car le beau Georges (l’autre&n...
Ah oué ? Et les pandores de Brive la Gaillarde ils n’en ont pas reçu une sévère sans doute ?

Même que s’ils en avaient eu elles les auraient coupées.........

ce matin au p’tit déj’ y a galettes de son d’avoine:

Pour 1 personne:
-1 oeuf
-3 cuillers à soupe de son d’avoine
-1 cuiller à soupe de fromage blanc
(vous pouvez rajouter par exemple 4 ou 5 gouttes d’eau de fleur d’oranger..........)

Et vous cuisez comme une omelette.........

Avec du miel, de la confiture etc c’est un délice.......Et en plus l’avoine est conseillée pour le transit intestinal.

Avouez que je prends soin de vous, quand même !

Voilà, voilàààààààààààààààààà
Genre joseta:

Nous sommes en l’an de grâce 1998, le bruit court que le président Chirac a été agressé dans son bureau de l’Elysée.

Emoi dans le pays........

En fait un journaliste a mal orthographié qu’il avait reçu la Voynet*.......

* Je sais, je sais Domi est déjà mentionnée sur ce forum.......mais j’men fout, j’fais c’que j’veux........tra la li la lèèèèèèèère........
réponse à . momolala le 16/08/2014 à 06h28 : Toi, il faut que je t’esplique un truc. Je croyais que l’inventeur d...
Merci Momo passque là(la) j’s’avais pas .
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 06h35 : Ah oué ? Et les pandores de Brive la Gaillarde ils n’en ont pa...
Ah oué ? Et les pandores de Brive la Gaillarde ils n’en ont pas reçu une sévère sans doute ?
J’y pensait à celle là dont-il existe une variante qui n’a pas été chantée à ma connaissance mais c’est facile tu prends ta guitare et bling bling sur la même musique que l’ Hécatombe tu chanteLA COLLISION
Hé ben merci je ne connaissais pas ce texte..........

Tu connaissais toi, Germaine ?............
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 08h34 : Hé ben merci je ne connaissais pas ce texte.......... Tu connaissais toi...
En plus comme c’est pas loin de chez toi tu peux vérifier sur place
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 06h35 : Ah oué ? Et les pandores de Brive la Gaillarde ils n’en ont pa...
Euh… d’abord, tu ne cries pas si fort dès le matin ! Ça réveille les honnêtes gens…
Ensuite, tu nous parles doucement et gen-ti-ment. Non mais !
Et pis c’est quoi ces fantaisies ? Après l’aïoli, les galettes d’avoine… Pfffff… où va-t-on… mais où va-t-on !

Bon… reste un peu de café ? Du café fait avec des vrais grains de café… du café pas parfumé aux écorces d’oranges amères, ou des trucs comme ça… passsque comme tu es parti…
Du vrai café quoi !
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 08h34 : Hé ben merci je ne connaissais pas ce texte.......... Tu connaissais toi...
Non, je ne connaissais pas... Merci gerard ! 
Un texte qu’il n’a jamais enregistré... ni déposé à la Sacem...
réponse à . gerard5253 le 16/08/2014 à 08h37 : En plus comme c’est pas loin de chez toi tu peux vérifier sur place...
Oui, pas loin, tout est relatif......Beaucaire ça fait dans les 300 bornes
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 09h15 : Euh… d’abord, tu ne cries pas si fort dès le matin ! Ç...
Mais ousque t’as entendu crier ? .....N’empêche que c’est très bon les galettes de son d’avoine avec un bon café.......
Mais c’est vrai que toi, sortie du far et des artichauts............
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 09h19 : Non, je ne connaissais pas... Merci gerard !  Un texte qu’il n&r...
Et même pas chanté par Jean B..........
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 08h34 : Hé ben merci je ne connaissais pas ce texte.......... Tu connaissais toi...
Non, je ne connaissais pas... Merci gerard ! 
Bis repetita placent.........
Je viens de m’en apercevoir ! 
Ça doit être les conséquences d’un réveil bruyant... parfumé aux odeurs de galettes de son d’avoine... Vais me reprendre une bolée de vrai café !!!
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 06h35 : Ah oué ? Et les pandores de Brive la Gaillarde ils n’en ont pa...
en plus l’avoine est conseillée pour le transit intestinal

et c’est meilleur que l’huile de ricin 
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 09h30 : Mais ousque t’as entendu crier ? .....N’empêche que c&rsq...
Si nous, les sudistes on avaient été plus nombreux, vous les Bretons, vous auriez bel et bien pris l’avoinée !
réponse à . charmagnac le 16/08/2014 à 10h22 : en plus l’avoine est conseillée pour le transit intestinal et c&rsq...
Recette du breton farci :
Acheter un breton et une bouteille de chouchen, 
prévoir du sel, du poivre, de l’huile d’olive, des bardes de lard.
Enlevez la tête, elle est trop dure, gardez le chapeau rond pour décorer.
Si c’est un breton des champs enlever aussi les bras et les jambes. (faut pas croire ceux qui disent dans le breton tout est bon) videz le et mettez des algues vertes à la place des tripes et un verre de cidre.
Barder le breton de lard, le saler, poivrer et ajouter un filet d’huile d’olive. 
Préchauffer le four thermostat 7 pendant 10 mn.
Se verser un verre de chouchen, le boire.
Mettre le breton au four dans un plat à cuisson.
Se verser deux verres de chouchen et les boire.
Après une demi heure, l’ouvrir et surveiller la buisson du creton.
Brende la vouteille de chouchen et s’enfiler une bonne rasade.
Après une debi beurre dituber jusqu’au bour. Ouvrir la borte, 
rebourner, revourner, enfin bref, mettre le béton dans l’autre sens.
S’asseoir sur une butain de chaise et se reverdir 5 ou 6 verres de couchen.
Buire, non luire, non cuire la bécassine bandant gatre heures.
Et hopla ! 5 berres de plus.
Retirer le four du dolmen.
Se reberçer une bonne goulée de couchhen.
Rabasser le breton (l’est tombée bar terre). 
L’ettuyer et la voutre sur un blat.un clat, sur une assiette.
Se béter la figure à cause du gras sur le barrelage de la buisine. 
Ne pas essayer de se relever.
Décider qu’on est bien bar derre et binir la mouteille de chouchouen.
Plus tard, ramber jusgu’au lit et dorbir ze gui rezte de la nuit.
Le lendemain matin à 13h30, déjeuner d’un cocktail d’Alka Selzer 
et d’aspirine et nettoyer le bordel dans la cuisine. 
Donner le breton brûlé à manger au chien (ça vaut pas la dinde au whisky) et allez déjeuner chez Germaine.
réponse à . mickeylange le 16/08/2014 à 10h53 : Recette du breton farci : Acheter un breton et une bouteille de chouchen, ...
Explique-moi comment tu fais pour revenir au four. Paraît que quand on a bu trop de chouchen on marche à reculons. Si c’est vrai vaut mieux rester à terre plutôt que finir dans le four avec le breton.
réponse à . mickeylange le 16/08/2014 à 10h25 : Si nous, les sudistes on avaient été plus nombreux, vous les Breto...
Si nous, les sudistes on avaient été plus nombreux, vous les Bretons,…
Rien de moins sûr, quelle que soit la marque du Breton !
Tu as le Breton du Nord, un rien taciturne, mais qui a toujours dans le cœur le bleu que parfois il n’a pas dehors… Et puis tu as le Breton du Sud, plus volubile, et tout aussi généreux que son voisin.
L’un comme l’autre ont la tête près du chapeau (rond, ’videmment) ou du bonnet rouge ; ils ne sont pas violents seulement il faut pas les provoquer car à bout de patience, ils sont capables d’aller jusqu’à l’avoinée* !

*Yeesss, j’ l’ai eu !
réponse à . mickeylange le 16/08/2014 à 10h53 : Recette du breton farci : Acheter un breton et une bouteille de chouchen, ...
:&rsquo) Superbe !
Sauf que je t’ai déjà dit de ne pas t’approcher du chouchen ! C’est aussi nocif que le Bertola !

La prochaine fois, fais ta recette avec du cidre ou du muscadet (sur lie). Au bout d’une ou deux bouteilles, paraît que tu as les mêmes effets secondaires... tangage et roulis dans la tête, avec le noroît qui secoue les neurones et les goélands qui s’agitent sous ton crâne !
Mais ça ne fait pas de trous dans les sabots.

Allez, viens ! on se retrouve chez Marcel ! Je vais te raconter la Bretagne-lumière choisie par les peintres, celle de Gauguin, de Sérusier... et la Bretagne-légende, celle des écrivains, celle de Queffélec, de Jakez Hélias...
réponse à . mickeylange le 16/08/2014 à 10h53 : Recette du breton farci : Acheter un breton et une bouteille de chouchen, ...
Acheter un breton et une bouteille de chouchen,
prévoir du sel, du poivre, de l’huile d’olive, des bardes de lard.
Perso j’ remplacerais par de l’huile de sardine du Guilvinec (plus ultra) c’est mieux pour l’odeur*

*J’aime pas l’odeur de l’huile d’olive chaude.
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 11h28 : :&rsquo) Superbe ! Sauf que je t’ai déjà dit de ne pas...
fais ta recette avec du cidre ou du muscadet (sur lie)
D’accord pour le cidre mais le muscadet Valls and co y z’ont dit que la Loire atlantique qu’c ’était pas Breton
réponse à . gerard5253 le 16/08/2014 à 11h29 : Acheter un breton et une bouteille de chouchen, prévoir du sel, du poivr...
Perso j’ remplacerais par de l’huile de sardine

Non l’huile de sardine c’est Marseillais comme produit? Yen a même qui disent que ça bouche le porc breton.
booofff !
réponse à . gerard5253 le 16/08/2014 à 11h53 : fais ta recette avec du cidre ou du muscadet (sur lie)D’accord pour le ci...
Ben voui ! mais malgré tout le respect dû à Valls and co, ce n’est pas parce qu’y z’ont dit qu’y z’ont raison !
réponse à . mickeylange le 16/08/2014 à 10h53 : Recette du breton farci : Acheter un breton et une bouteille de chouchen, ...
La semaine prochaine essaye le Provençal au pastis
Impossible.
Il est tellement imbibé de pastis que rien que d’approcher la casserole du feu ça flambe et ça carbonise.
Ou alors au court-bouillon avec du thym et de la farigoulette.
réponse à . mickeylange le 16/08/2014 à 10h53 : Recette du breton farci : Acheter un breton et une bouteille de chouchen, ...
Tu remplaces le chouchen par le rosé de Provence et tu obtiens le même résultat quand tu fais la bouillabaisse..........
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 11h26 : Si nous, les sudistes on avaient été plus nombreux, vous les Breto...
le Breton du Sud
...........

Le Breton du sud !........je me marre !!

ca me fait penser à une vielle tante de mon épouse qui était Cht’i........Un jour elle me dit:

"Une fois je suis allé par chez vous"
"Ah bon et où ça tati ?"
"A Périgueux !"....... 
réponse à . gerard5253 le 16/08/2014 à 11h29 : Acheter un breton et une bouteille de chouchen, prévoir du sel, du poivr...
La meilleure huile Bretonne on la trouve dans les rochers de la côte.....
Il y a plusieurs choix possibles.....La Torrey-Canyon, l’Amoco, l’Erika...

Elle est un peu brute, pas raffinée, provient directement de l’oligo-cène mais elle tient bien au feu........

Non, non !.......pas l’avoinée sur la tête !
Pas au pastis...........au pastaga !!!!!!!!
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 13h28 : La meilleure huile Bretonne on la trouve dans les rochers de la côte..... ...
Là, tu vois, tu n’aurais pas dû... parce que ce n’est pas que sur la tête que tu vas la prendre l’avoinée, crois moi !
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 13h25 : le Breton du Sud........... Le Breton du sud !........je me marre !! ...
Périgueux ?
Mais oui bien sûr ! c’est cette petite ville près d’Oslo, tellement éloignée de Brives-la-Gaillarde que tu chantais ce matin...
Pfffff... Désolant...
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 14h31 : Périgueux ? Mais oui bien sûr ! c’est cette petite...
Y’en a pour qui au dessus de la Dure Rance et du Verse don c’est le Nord et au dessus de la Sorgue le Grand Nord .Leur cercle polaire c’est le canal de Provence
réponse à . gerard5253 le 16/08/2014 à 14h42 : Y’en a pour qui au dessus de la Dure Rance et du Verse don c’est le ...
Ceux-là sont même persuadés qu’Alphonse D. est provençal ! :&rsquo)

... que les "Lettres de mon moulin" aient en fait été écrites dans
la région parisienne, et non au milieu des chênes verts et des vignes sauvages…
. C’est Madame Hélène Carrère d’Encausse (Secrétaire perpétuel de l’Académie française) qui l’écrit dans une préface de l’ouvrage ... Mais tu vas voir, "certain" va contester !
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 14h28 : Là, tu vois, tu n’aurais pas dû... parce que ce n’est p...
Où ça alorsssssssssss ?...........

Bah, te fâche pas nous en Provence on a les feux de forêt et c’est toutes les années.........Chacun sa croix, que veux tu !
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 14h31 : Périgueux ? Mais oui bien sûr ! c’est cette petite...
Ben quoi ? Pourquoi cette avoinée ?

C’est juste l’histoire véridique d’une vieille dame qui croyait être allée dans le midi en se rendant à Périgueux.......
réponse à . gerard5253 le 16/08/2014 à 14h42 : Y’en a pour qui au dessus de la Dure Rance et du Verse don c’est le ...
Tu t’y mets toi aussi ?........pourquoi tant de haine ?.......
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 15h04 : Ceux-là sont même persuadés qu’Alphonse D. est proven&...
Ah c’est facile de toujours resservir la même avoine au cheval..........
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 15h28 : Ah c’est facile de toujours resservir la même avoine au cheval.........
Je sens dans tes propos comme une certaine lassitude... Mais n’ fallait pas commencer à contester l’évidence, mon grand !
Bon, allez, j’arrête... pour aujourd’hui ! 
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 16h12 : Je sens dans tes propos comme une certaine lassitude... Mais n’ fallait pa...
Bon, allez, j’arrête... pour aujourd’hui !
Ieu tanben
réponse à . DiwanC le 16/08/2014 à 16h12 : Je sens dans tes propos comme une certaine lassitude... Mais n’ fallait pa...
Qué lassitude ?.........Bon, alors j’arrête aussi.......... 
réponse à . BOUBA le 16/08/2014 à 15h25 : Où ça alorsssssssssss ?........... Bah, te fâche pas n...
T’inquiète pas des menaces : en Bretagne c’est plein de pardons.
réponse à . charmagnac le 16/08/2014 à 17h58 : T’inquiète pas des menaces : en Bretagne c’est plein de ...
réponse à . charmagnac le 16/08/2014 à 17h58 : T’inquiète pas des menaces : en Bretagne c’est plein de ...
T’inquiète pas des menaces : en Bretagne c’est plein de pardons

Il y a même le grand pardon, Yom Kippour en Breton !

Je vous en ai trouvé une que l'on fredonne rarement...
Lisez l'histoire et vous verrez que le cher Georges n'est pas passé loin de l'avoinée, lui qui osait chanter quand d'autres se guerroyaient.

Mon cher, un peu plus tard, que faisait votre glotte
Quand en Asie ça tombait comme à Gravelotte ?
Je chantais, il me semble, ainsi que tout un tas
De gens : "Le déserteur", "Les croix", "Quand un soldat".

Que faisiez-vous mon cher au temps de l'Algérie,
Quand Brel était vivant qu'il habitait Paris ?
Je chantais, quoique désolé par ces combats :
"La valse à mille temps" et "Ne me quitte pas".

Le feu de la ville éternelle est éternel.
Si Dieu veut l'incendie, il veut les ritournelles.
À qui fera-t-on croire que le bon populo,
Quand il chante quand même, est un parfait salaud ?


Là, vous avez tout : paroles (à condition de cliquer sur "Plus") et musique.
Avec un tel pseudo, je ne pense qu'à ma panse, un petit lien pour mettre en musique notre avoine [https://www.youtube.com/watch?v=IXNZ8RdYNko] et qui me récompansera?
réponse à . Cadichon le 13/06/2016 à 04h09 : Avec un tel pseudo, je ne pense qu'à ma panse, un petit lien pour me...
Voici la syntaxe pour mettre ton lien :

{*https://www.youtube.com/watch?v=IXNZ8RdYNko|et qui me récompansera?}
Il faut bien sûr supprimer l'astérisque et ça donne ceci : et qui me récompansera?

Si tu n'as pas de barre verticale | sur ton clavier (celle à mettre entre l'URL et ton texte), tape Alt+124.
Peu également signifier, en argot d'aviateur, mitraillage (de personnel au sol...):
«Avoiner en radada» 
"Les chevaliers du ciel" éditions Dargaud®
Oui, je sais au # 148.....

Mais que voulez vous depuis 1981 Georges n'a pas renouvelé son répertoire.....

Donc une avoinée célèbre située dans son oeuvre......

Par contre le café ça vous dérange pas si je bis répétite tous les jours ?
réponse à . Cadichon le 13/06/2016 à 04h09 : Avec un tel pseudo, je ne pense qu'à ma panse, un petit lien pour me...
Tu peux lui faire confiance, il maîtrise son sujet....moi il m'a appris Alt+128, et ça marche........Regarde: Ç

réponse à . BOUBA le 13/06/2016 à 06h39 : Tu peux lui faire confiance, il maîtrise son sujet....moi il m'a appr...
Alt+128'est très bien !  Et n'en profite pas pour oublier Ctrl+F !
réponse à . Mintaka le 13/06/2016 à 06h55 : Alt+128'est très bien !  Et n'en profite pas pour oublier Ctrl+...
Ben comment tu crois que j'ai retrouvé le # 148 ?

En lisant tous les VDD peut être ?....
"Faire l'âne pour avoir du son".....C'est donc que les ânes mangent du son et non de l'avoine.

Partant du principe que ces pauvres bêtes passent leur vie à être battues ( même après leur mort car leur peau sert pour les tambours ) on devrait plutôt dire "prendre une sonnerie"

ou une sonaille.....

Non ?
Dans un banquet en présence du chanoine Kir :
- Passez-moi l'avoine de curé par ici,
- Passez-moi l'avoine de curé par là...
Au bout d'un moment le chanoine demande "Savez-vous ce qu'est l'avoine de curé ? - Non, eh bien c'est la raclure de vos cornes".
Je ne sais pas d'où ça vient ni si c'est authentique.
Il manque un élément essentiel à votre explication concernant l'avoinée.
en plus du foin , on donne de l'orge aux chevaux et de l'avoine.
Mais cette dernière possédant des propriétés fortement stimulantes, on s'abstient d'en donner lorsque les montures restent à l'écurie, afin de ne pas les énerver.
D'où le parallèle avec l"avoine du cocher" qu'est le coup de fouet
Merci pour vos publications aussi humoristiques que culturelles
réponse à . Elpepe le 14/08/2007 à 09h59 : j’ai un peu honteTu peux ! Avec la carcasse de l’hélico,...
Avec la carcasse de l’hélico, les Africains, ces bricoleurs de génie, ont fabriqué une machine agricole : ça bine et ça bat l’avoine.
Même des années après, je reste pantois devant l'esprit d'à propos et les trouvailles de l'amiral... et de chirstian
réponse à . GenteGouyat24 le 13/06/2016 à 08h41 : Dans un banquet en présence du chanoine Kir : - Passez-moi l'av...
Comme on fit sur Fesse de bouc....j'aime !
réponse à . pachyure le 13/06/2016 à 08h55 : Il manque un élément essentiel à votre explication concerna...
Ah oui, c'est vrai "l'avoine du cocher"....je l'avais oubliée celle là !
réponse à . BOUBA le 13/06/2016 à 07h56 : "Faire l'âne pour avoir du son".....C'est donc que les...
les ânes mangent du son et non de l'avoine.
Les ânes mangent de tout, y compris l'orge que les lapins détestent à cause des piquants. Ils mangent tellement de tout qu'ils adorent les chardons.
réponse à . BOUBA le 13/06/2016 à 09h15 : Ah oui, c'est vrai "l'avoine du cocher"....je l'avais oubliée c...
Elle se trouve à la deuxième ligne du paragraphe "Origines".
C'est la touche "F" ou la touche "Ctrl" qui ne fonctionne plus ?
réponse à . SyntaxTerror le 13/06/2016 à 10h00 : les ânes mangent du son et non de l'avoine.Les ânes mangent de ...
J'ai compris : les ânes mangent de tout, y compris les lapins et les hérissons qu'ils adorent à cause des piquants.
réponse à . SyntaxTerror le 13/06/2016 à 10h04 : Elle se trouve à la deuxième ligne du paragraphe "Origines&qu...
– C'est la touche "F" ou la touche "Ctrl" qui ne fonctionne plus ?
– La touche +. 
réponse à . Mintaka le 13/06/2016 à 10h06 : J'ai compris : les ânes mangent de tout, y compris les lapins et...
A condition de découper d'abord les hérissons en petits morceaux.
réponse à . BOUBA le 13/06/2016 à 07h56 : "Faire l'âne pour avoir du son".....C'est donc que les...
leur peau sert pour les tambours
Je savais qu'on utilise celles des chèvres, des veaux ou des moutons, sans compter celle du synthétique, un animal qui ne vit qu'en usine.
En revanche, je savais qu'elle sert à faire un conte sur le désir d'inceste.
réponse à . Cadichon le 13/06/2016 à 04h09 : Avec un tel pseudo, je ne pense qu'à ma panse, un petit lien pour me...
et qui me récompansera ?
M'ame Sophie ! Elle qui lisait dans ta mémoire : tes souvenirs firent le bonheur de petits garçons et de petites filles pendant des générations (et sans doute ça continue !).
Je ne te le dirai pas sinon je vais passer ici pour une foldingue - déjà que ! - mais à chaque fois que je lis ton pseudo m'arrivent un sourire, une bouffée d'enfance...

On m’avait donné mon dîner : un picotin d’avoine, une brassée de salade, carottes et autres légumes ; j’avais bu, j’avais mangé, j’étais prêt à partir. Quand on vint me prendre, je me plaçai tout d’abord à la tête de la troupe, et nous nous mîmes en route, l’âne servant de guide aux gendarmes.

Ils n’en furent pas humiliés, car ils étaient bonnes gens. On croit que les gendarmes sont sévères, méchants, c’est tout le contraire : pas de meilleures gens, de plus charitables, de plus patients, de plus généreux que ces bons gendarmes*.


J'imagine la tête de Coyote quand il va lire le second paragraphe ! Il ne va être que bave d'indignation et rêve d'avoinée !

* Les Mémoires d'un âne

réponse à . BOUBA le 13/06/2016 à 06h37 : Oui, je sais au # 148..... Mais que voulez vous depuis 1981 Georges n'a pa...
Par contre le café ça vous dérange pas si je bis répétite tous les jours ?
Ce qui nous dérange quand on arrive au petit matin, c'est surtout le manque de café, la non bisrépétitation dans les tasses, le nespresso vide, le "what else" chiffonné au fond de la boîte !

Ce qui nous dérange quand on arrive au petit matin, c'est de nous retrouver le bec dans l'eau de la théière sans même avoir été prévenus de la fermeture "momentanée" - qui dure des jours ! - de la boutique...

Le reste... on en a pris notre parti... on sait bien que ton besoin, ton envie de bisser sont irrépressibles !
Ma fréquentation de l'avoine se limite à celle de ses flocons et au souvenir d'une ou deux lointaines avoinées généreusement offertes par ma douce Maman...

La dite avoine ou ses filles les avoinées ne m'inspirent guère, surtout que les VDD on déjà beaucoup écrit, et même mutilcéréalement.

Et comme en plus mes neurones semblent tourner très au ralenti aujourd'hui, je referai ici un tour plus tard. Alors peut-être vos dernières élucubrations m'inspireront-elles quelque lumineux délire ?... 
réponse à . DiwanC le 13/06/2016 à 11h39 : Par contre le café ça vous dérange pas si je bis rép...
on sait bien que ton besoin, ton envie de bisser sont irrépressibles !
C'est le Maneken bis du midi, le lansquineur de l'Argens. Le mouton Rothschild de la crote d'azur (le seul mérinos qu'il faut laisser pisser) Il pisse sur Delafon sans jamais pisser sur Jacob pour pas être accuser d'antisémitisme. Comme les cyclistes on le fait pisser avant qu'il aille à la selle pour le contrôle antidopage.
Suis allée chercher dans le champ de M'sieur Rey...

Avoine : au XIIe, on le trouve aveine, du latin avena désignant la graminée sauvage considérée alors comme une mauvaise herbe, voire herbe fourragère.

Un rapport lointain avec aviza, auza (balte) et le vieux prussien wyse, mais il ne semble pas y avoir de racines indoeuropéennes.

Bon... eh bien, revenons au français aveine et avene→ 15e et 16e s. Ils ne seront "éliminés" qu'au 17e (bien que avoine apparaisse à l'écrit dès le 12e).
Ça va ? vous suivez ?
On va continuer à trouver de l'aveine dans l'Ouest, alors qu'on va trouver un dérivé de cibare dans le Midi → nourrir le bétail.
Le cher Chrétien de Troyes écrit avainne pour désigner le champ d'avoine.

Bientôt arrive la folle avoine → l'avoine sauvage. En 1690, on gagne son avoine → on gagne sa vie (figuré) ; bientôt, on va gagner son pain, puis son bifteck. Pour l'avoinée du jour → voir God !

Un dernier regard sur l'avenier, l'avenière → celui, celle qui nourrissait les chevaux. Mais le mot n'a pas perduré. Régionalement, vous rencontrerez peut-être quelques vieux qui vous parleront de l'avoinière, autrement dit le champ d'avoine.

Bon... ben... v'là

Se prendre ou donner une avoinée, une brassée ou autres douceurs c'est de la castagne, une bagarre, une rixe. Dans les bals populaires c'était pas rare !
réponse à . mickeylange le 13/06/2016 à 14h05 : on sait bien que ton besoin, ton envie de bisser sont irrépressibles ...

On peut raconter ce qu'on veut, on ne craint pas l'avoinée : il ne bisse que le matin !

Donc, la suite :
Il semblerait que Puget bruisse encore de ses fredaines passées... Tant de belles qu'il aima à biser à tous les coins de rues...
Une bise par-ci, bissée par-là et hop ! Je rebisse !
Sûr ! il hissait à qui mieux mieux son étendard ravageur, il tissait et tapissait partout son image de damoiseau des cœurs.
On menaça de le rosser... il valait mieux qu'il déguerpisse... Et qu'il croupisse ailleurs !

On raconte encore qu'assagi, il apprit le métier de plisseur.
- Mais où est-il ? demandaient ses copains.
- Il est encore en train de plisser...
- Ce doit être harassant...
- Oui... d'autant plus qu'il plisse tout debout !


Lassé, il devint TGVisse
réponse à . BOUBA le 13/06/2016 à 06h39 : Tu peux lui faire confiance, il maîtrise son sujet....moi il m'a appr...
Je fais confiance, merci à tous les deux, mais je ne cours plus si vite qu'à 20 ans, et suis tout juste capable d'envoyer ma contrib... de temps en temps, la majorité de mes posts se perd encore dans les buissons! Snif! Mais je suis en progrès! Hi han!
réponse à . DiwanC le 13/06/2016 à 11h21 : et qui me récompansera ?M'ame Sophie ! Elle qui lisait dans ta ...
Ah je crois que Sophie était encore demoiselle, au moment des mémoires de mon Saint patron, mais c'est vrai: elle a bien dû finir par convoler, cette espiègle gamine, et on peut lui donner du Mâme-Madame! Succulent, en tout cas, à lire et relire, ce chardon de notre enfance!!
réponse à . Cadichon le 14/06/2016 à 04h24 : Ah je crois que Sophie était encore demoiselle, au moment des mémo...
M'ame Sophie...
Je ne pensais pas à l'enfant Sophie - celle des malheurs - mais à l'auteur Sophie... Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur.
réponse à . DiwanC le 15/06/2016 à 04h46 : M'ame Sophie... Je ne pensais pas à l'enfant Sophie - celle des...
J'ignorais le prénom de la comtesse, un bonnet d'âne pour moi!

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Recevoir une avoinée » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?