Sans bourse délier - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Sans bourse délier

Sans payer.
Sans qu'il en coûte rien.

Origine

De nos jours, nous mettons généralement nos billets de banque dans un portefeuille, un machin pliant qu'on glisse dans une poche, et notre monnaie dans un porte-monnaie, souvent fermé par une fermeture à glissière.

Mais, en 1690, lorsque cette expression est apparue, les billets de banque n'existaient pas encore en Europe, contrairement à la Chine. Seule la monnaie métallique était en circulation, et l'objet dans lequel on transportait ses pièces était une bourse fermée par un cordon coulissant et/ou noué.

Donc, pour payer quelque chose, il fallait 'délier' le cordon de sa bourse afin d'en sortir la monnaie nécessaire.
Il est alors aisé de comprendre que, si on ne déliait pas sa bourse, c'est qu'on ne payait rien, que ce soit parce que l'objet convoité était gratuit ou, fréquemment, volé.

Exemple

« Je vois ce que c'est : le maraud voudrait me payer mes cent écus sans bourse délier (…) »
Beaumarchais - Le Barbier de Séville

« Je leur conseillai de cultiver en grand des légumineuses, betteraves, navets, pommes de terre; de semer des vesces, des trèfles, de l'orge, du maïs-fourrage; de se servir en un mot de leur sol sans bourse délier, "sans tirer argent de la poche" : ce à quoi ils se résignent mal. »
Joseph Dubosc, comte de Pesquidoux - Le Livre de raison

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Sans bourse délier » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede den Geldbeutel verschlossen haltentenir fermée la bourse
Angleterreen Without forking out a pennySans "enfourcher" un penny
États-Unisen Without spending a cent / a dimeSans payer un centime / dix centimes
Irlandeen Without putting your hand in your pocketSans mettre la main dans la poche
Espagnees Por la caraRien qu'en montrant son visage
Espagnees Sin rascarse el bolsilloSans se gratter la poche
Argentinees Sin meter la mano en el bolsillo.Sans mettre la main dans la poche.
Espagnees De baldeComme une baille / Comme un seau (en bois)
Espagnees Sin gastar un duroSans dépenser un "duro" (cinq pesetas)
Canada (Québec)fr Sur le bras
Canada (Québec)fr Ca vient du sourd
Grècegr Τσάμπα ( tsάba)Gratuitement
Israëlhe חינם אין כסףGratuitement, sans argent
Israëlhe מבלי להוציא פרוטהSans avoir à sortir un sou
Hongriehu Anélkül, hogy egy fillérjébe kerülne.Sans que ça lui vaille un fillér (centime).
Italieit Senza spendere un soldoSans dépenser un sou
Italie (Sicile)it Sènza sganciàri màncu nèntiSans rien ne donner
Belgique (Flandre)nl Voor de 'voor niets'Pour le 'pour rien'
Pays-Bas (Amsterdam)nl voor noppour rien (gratuit)
Pays-Basnl Met gesloten beurzenAvec des bourses fermes
Pays-Bas (Amsterdam)nl gratis-kado-voor niks (un beau pléonasme !)gratuit-cadeau-pour rien
Pays-Basnl Voor nietsPour rien
Brésilpt 0800 (zero oitocentos)0800 (zéro huit cents)
Brésilpt De graça.Par grâce, gratuit
Roumaniero Pe ochi frumosiSur beaux yeux
Roumaniero F?r? a cheltui nicio paraSans dépenser même une „para” (ancienne monnaie de très petite valeur)
Roumaniero Pe gratisGratuitement
Roumaniero (Pe) de-a moaca(intrad.) pour rien, gratuitement
Roumaniero MocaGratuitement
Roumaniero F?r? a deschide/desface pungaSans bourse ouvrir/délier

Vos commentaires
À la demande générale, et à peine deux semaines après sa tenue (mazette, quelle rapidité !), voici le compte-rendu de la dernière convention Expressio qui s’est tenue au Mans fin avril.
Les quelques photos (floutées, comme il se doit) sont directement dans le document.

CELM 0407 (1,7 Mo)

PS : Ne vous fiez pas à la date indiquée en titre en haut du document, c’est pas la bonne. Mais c’est Filo qui, à force d’avoir forcé sur l’Affligem, ne sait plus où il en est.
réponse à . God le 11/07/2007 à 00h00 : À la demande générale, et à peine deux semaines apr&...
Merci, merci, ô mon Godemichou adoré. Quelle oeuvre, quand même. Quel talent, cet auteur! Incommensurable! Monterland, Giono, même Rutebeuf c’est de la gnognotte à côté!
Alors, que je te dise: la date en haut du document est tout ce qu’il y a de plus correct, n’est-ce-pas! Non mais. D’abord, t’y étais pas, donc tu peux pas savoir. Na!
Et puis, c’est pas pasque t’es à côté du puits que tout le ricard, c’est pour toi, hein! Quel pastis, tout de même!
Après un commentaire pareil, je te le prends, ce compte-rendu, mais sans bourse délier, spa...

Bon, ben, oui, c’est vrai, j’avais forcé sur l’Affligem, apparemment. Je viens de désouler, là: c’est bien sûr de fin Juin et non de fin Avril qu’il s’agit. C’est fin, hein!
En fait, c’était pour voir s’il y en avait qui ne dormait pas. Je vous demande un peu: même Elpépé - qui y était pourtant - n’a rien vu, c’est pour vous dire, hein, l’ambiance qu’il y a eu à ce moment-là...
Et ce n’était pas QUE l’Affligem, spa...
Et puis, il est vrai aussi que le temps, c’est tout relatif, en définitive. La preuve, la photo où l’on voit le Pépé et sa BB à adhésion renforcée nous expliquer avec de grands gestes à l’appui qu’ils ont essayé, mais en vain, de mettre les cadrans solaires à l’heure... On en est arrivé à la conclusion que - le fait de s’inquiéter quelle heure il peut bien être - c’est déjà passé. Cela ne vaut donc pas la peine...
Expresio.fr ô combien maritimo-terrestre que celle-là!
Les marins et autres navigateurs, c’est bien connu, ont une femme dans chaque port. Dès lors, quand ils mettent pied à terre, c’est pour délier leurs bourses sans bourse délier. Ai-je été clair?
Bon, ben, puisque je suis tout seul, m’en vais travailler, moi, tiens. Na! Bien le bonjour et bon anniversaire à qui de droit. Cette personne se reconnaîtra!

A propos d’annif: Bori, pourrais-tu afficher une fois encore la liste à jour. Je jure de me la mémoriser quelque part, mais pas où tu penses. Tranquille, là!
La question du jour :
Peut-on manier la carotte (ou le bâton) sans bourse délier ?
  
bonjour à tous et toutes. Bon anniversaire à Louisann, je ne dirai pas son âge puisque je n’ai pas d’indication sur son année de naissance. 

@ file-au-logis et à tout expressionaute qui voudrait la liste des anniversaires : voir l’intervention 38 de Borikito du mardi 03/07/2007 qui nous dit que la liste se trouve sur l’intervention 19 du 19 mars 2007. YAKA suivre la piste.

"Ami jusqu’à la bourse" définition du Larousse = ami tiède dont l’amitié ne va pas jusqu’à faire sacrifice d’argent. Ca va jaser dans les chaumières. Quelqu’un pourrait me dire où trouver les smileys qu’on peut faire, le diable par exemple. God me pardonnera.
réponse à . tytoalba le 11/07/2007 à 07h58 : bonjour à tous et toutes. Bon anniversaire à Louisann, je ne dirai...
N’étant pas dans un jour de bonté, je ne pardonne pas !
Pourquoi faut-il redire que, là-haut, sous le titre ’Vos commentaires’, il y a un lien ’Mode d’emploi’ ? Hein ? Dis-moi ?
réponse à . God le 11/07/2007 à 08h07 : N’étant pas dans un jour de bonté, je ne pardonne pas !...
on s’est levé du pied gauche ? On est pas bien luné ? Pffff je vous demande un peu, si God ne pardonne pas qui le fera ?
Bonne journée, je m’en vais de ce pas vaquer à mes occupations, la récréation est finie pour l’instant. 
donc un bon anniversaire à Louisann. Je la lui souhaite sans bourse délier , mais Dieu sait si ma bourse aimerait trouver à s’employer à cette occasion.
Cordon s’il vous plait !
Cela dit, l’expression du jour est d’une consternante évidence : "sans bourse délier", signifie "sans délier sa bourse". Va donc falloir pédaler dans d’autres directions ...
Rappel du conseil avisé d’un boursicoteur : comme la bourse, un jour elle monte, un jour elle descend, il faut jouer seulement un jour sur deux.
D’où vient le mot bourse ? "sans délier sa bourse prend sa source dans bélier, non ?
Non ! bourse vient tout simplement de "bursa" = cuir. Nous pouvons donc en faire librement aujourd’hui !
réponse à . tytoalba le 11/07/2007 à 08h30 : on s’est levé du pied gauche ? On est pas bien luné&nb...
Ah ben tu vois que t’as réussi à trouver toute seule...  
Si, en quittant le restaurant où l’on s’est régalé, on ne délie pas sa bourse, il n’y a pas débours, mais il y a délit. Il peut aussi y avoir déboires, si dans le bourg il y a des bourres : ceux-là pourront vous prendre à rebours, vous lier, et vous embarquer pour délit de grivèlerie. Et je ne suis pas sûre qu’au ballon il y ait des lits. S’il n’y a pas délit, me direz-vous, vous avez des chances qu’ils vous délient. Oui, mais, même délié vous serez à la bourre. Moralité : mieux vaut bourse délier que prendre le risque d’être à la bourre délié
Et bon anniversaire à Louisann, bien sûr !
Bonjour à tous.Merci à toi Filo hé oui je me suis reconnue !merci Tytoalba et je complète l’info 110749.
@ Chirst,maintenant que tu connais l’année ,peut-être pédaleras-tu dans d’autres directions,mais gaffe parce qu’en scooter je suis plus rapide,et si tu dois choisir entre la bourse ou la vie!!!!!!!!!!!
Bises à vous tous et j’espère pour tous une journée ensoleillée.
Un désarroi blesse
Bonus, lire adresse
Se branler du sosie
Brasserie solde un … ???
raison de blessure ou Blessure de raison
René dessous baril ??? 
SOS …l’ dernier abuse !
SOS …bélier danseur
SOS …brasier de lune

Ana Gram
Merci et bises à toi Syanne.
réponse à . syanne le 11/07/2007 à 09h48 : Si, en quittant le restaurant où l’on s’est régal&eacu...
la bourse liée, mais la langue bien déliée ce matin , Syanne !

Autrefois (quand nous écrivions à la plume Sergent-Major et que le Maître remplissait nos encriers en porcelaine) nous apprenions, en écriture, la différence entre "les pleins" et "les déliés". Et dans le cours de Morale nous évoquions la solidarité, la charité et fustigions l’avarice : bourses pleines ou déliées ...
Mais, en 1690, lorsque cette expression est apparue, les billets de banque n’existaient pas encore en Europe
Depuis quand existent-ils en Europe ? Je lis que la première banque qui émit des billets fut, en 1658, la Riksbank de Stockholm. On évoque souvent la banque de Law - de sinistre mémoire- sous la Régence. Mais la Banque de France , pour sa part, aurait imprimé les premiers en 1803.
Aujourd’hui nous sommes dotés des billets de la zone Euro, mais impossible d’utiliser les billets de 500. De nombreux commerçants refusent ceux de 200, voire de 100, et j’en ai même vu tordre le nez sur ceux de 50. Quant aux distributeurs automatiques, chez nous, ils sont alimentés uniquement en 10 et 20 ! Un retour à la bourse d’antan s’impose !
réponse à . chirstian le 11/07/2007 à 10h24 : Mais, en 1690, lorsque cette expression est apparue, les billets de banque n&rs...
Oui, mais toi, après avoir lu Wikipedia à cette page, du parles des proto-billets.
Pour les billets de banque, c’est bien après...
réponse à . chirstian le 11/07/2007 à 10h06 : la bourse liée, mais la langue bien déliée ce matin , Syann...
Mais tu n’es pas très jeune pour avoir, comme moi, connu la plume sergent major et l’encrier (avec l’encre violette). L’an dernier à la fête de l’écriture de mon village on pouvait s’exercer. C’était pas brillant, peu de gens, même âgés, arrivaient à faire les pleins et les déliés. Et la dictée du certificat d’étude écrite avec cette même plume a donné du fil à retordre à beaucoup.
Joyeux anniversaire Louisann. Je te fais de grosses bises.
"Sans bourses délier !"

Cette expression est dans son décodage très sexuelle !
L’expression n’évoque t’elle pas en effet : la gratuité, l’offrande ?

Si les hommes n’ont plus besoin de mettre la main au portefeuille en cuir, c’est donc la reprise du règne du gringue délié et des femmes légères, offrant leurs sourires de leurs petites et grandes lèvres, dents en avant…

Messieurs, au risque de choquer, d’après vous, qu’est-ce que les femmes regardent en premier chez un homme nu ?
Ses bourses ou son pendentif ?
Indice : Tout est dans le capital !

@ Louisann > Bon Annif ! Tu gagnes sur ce site cool, djeun et sympa un plein gratuit pour ton scooter. Voir modalités avec God en cliquant sur mode d’emploi, puis sur avantages et cadeaux, puis sur remplir le formulaire B12 qui devra être auparavant précédé du formulaire A8 auquel tu auras joint un extrait de naissance de ton premier scooter et enfin, d’une autorisation dûment signée de ton équipier Chirstian qui lui-même devra t’avoir fourni en billets d’humeurs collants à l’actualité. N’oublie pas de joindre 200 euros en timbres de collection.

De rien !!! Quand je peux renseigner, j’ai l’impression de servir God himself.
Amen, c’est du super. 
réponse à . God le 11/07/2007 à 09h26 : Ah ben tu vois que t’as réussi à trouver toute seule... &nbs...
"Ah ben tu vois que t’as réussi à trouver toute seule..." pas toute seule puisque tu m’avais donné l’information plus haut. 

@chirstian : En Belgique nous avons droit aux billets de 20 et 50 €. Certains distributeurs donnent même des billets de 5 € à leurs clients. Quand je dit donne, faut pas rêver quand même.

Je ne savais pas que la plume avec laquelle j’écrivais autrefois, s’appelait la plume-sergent major. Que de pâtés commis et de doigts bleus. Je dois avoir reçu mon premier porte-plume à ma communion solennelle, quel soulagement ce fut.
Bon anniversaire et plein de bises, Louisann !

J’ai traîné un peu moi aussi sur Wikipedia ce matin dès l’aube et j’ai trouvé la "bourse de pasteur" : il ne la déliera pas, le pasteur, car si cette plante porte ce nom, c’est parce que ses fruits, semblables à des petits sacs en forme de coeur, "donnent l’impression d’être vides" ! Peut-être parce que les pasteurs ont le droit de s’en servir, de leurs bourses. A l’évidence alors, celles des curés doivent être pleines, mais les délient-ils ? 

La question reste, entière, en 2010.
réponse à . louisann le 11/07/2007 à 09h56 : Bonjour à tous.Merci à toi Filo hé oui je me suis reconnue&...
Et moi qui voulait garder cela rien qu’entre nous... snif ... 
Main’nant, va y avoir le Chirstian qui va avoir des doutes...
Comment va-t-on faire, dis-moi, sans bourse délier? Y va nous délier la langue, je le sens, là...
J’aurai du bâton, sûrement, et toi, t’auras plus la carotte...
On n’est une fois pas verni, là, hein?

@ mon breuke: paies-lui donc un pot de ma part, à l’occasion, mais arranges-toi pour qu’il soit neuf, quand même, hein... Et buvez-le à ma santé. 
réponse à . tytoalba le 11/07/2007 à 13h18 : "Ah ben tu vois que t’as réussi à trouver toute seule..." ...
Toi, tu veux parler du stylo à plume, avec réservoir, avant ceux à cartouches, ceux où on s’en mettait plein les doigts quand on les remplissait dans la bouteille Waterman.
Sans bourse délier ce jour tu t’amuseras : joyeux anniversaire Louisann !!
Marceeel, la tournée c’est pour moi !
Question innocente :

Sans bourse d’ailier, peut-on voler ?
réponse à . God le 11/07/2007 à 11h23 : Oui, mais toi, après avoir lu Wikipedia à cette page, du parles de...
tu parles des proto-billets.
très franchement je n’ai jamais entendu l’expression avant de la lire sur Wikipedia. Des traites, oui, des assignats avec Law, oui, mais des "proto-billets" ? Les premiers billets donc, mais dans une forme encore mal réglementée ? A partir de quand parler alors de billets ?
L’histoire du billet de banque français est bien connue,et effectivement postérieure mais qu’émettait la Riksbank de Stockholm en 1658 (citée par Wiki) ? Quelqu’un a une encyclopédie ou un livre sur l’histoire des billets ?
(j’ai été 6 ans directeur de banque dans une autre vie , l’euro n’existait pas, mais les billets de banque, oui ! Nous allions faire les payes dans les entreprises qui le demandaient : elles donnaient des chèques à leurs employés, nous nous mettions dans un petit bureau prêté par l’entreprise, et chaque salarié venait échanger son chèque contre des billets. Autrement les salariés auraient refusé d’être payés par chèque, car, quand ils sortaient las banques étant déjà fermées, ils ne pouvaient pas les touvcher, et les comptes étaient très rares ! Ce sont les Cie d’assurances qui ont mis fin à ce service : devant le nombre de braquages* elles ont imposé un nombre de personnes proportionnel aux sommes transportées : il nous aurait fallu aller à 8 pour faire la paye d’un de nos clients, chez qui nous envoyions un seul encaisseur en 2CV !

*#claudine 19 : non je n’ai pas connu la bande à Bonnot !
Ben alors les Belges…

L’autre mot « bourse », désignant le lieu où l’on fait commerce d’argent, est venu de Bruges, en Flandre. Dans cette ville, la famille vénitienne des « Della Borsa » s’était installée sous le nom de « Van der Burse » et faisait négoce dans son hôtel. Ce mot, contaminé avec bourse s’est fort bien appliqué à l’hôtel où se traient les affaires d’argent.
Une légende rapporte à ce mot de bourse le nom de la forteresse de Carthage, BYRSA ! Didon, reine de Tyr, s’enfuyant devant Pygmalion, aborda en Afrique et négocia l’acquisition d’un terrain avec Jarbas, roi du pays. Celui-ci, croyant l’abuser, lui promit la portion de sol que pourrait couvrir la peau (bursa) d’un bœuf. Didon fît découper la peau en fines lanières dont elle ceignit une surface assez vaste pour y bâtir une citadelle.

Maligne la coquine...
réponse à . chirstian le 11/07/2007 à 14h48 : tu parles des proto-billets. très franchement je n’ai jamais enten...
"non je n’ai pas connu la bande à Bonnot !"

Et la bande à Buisson Emile ?
La bande à Basile ?
La bande à Bonny ?
La bande à Baader ?
La bande à Papa ? (avec F. Raynaud, de Funès, Roquevert)
La bande à Nonce ?

Avis aux amateurs de musique en quête d’éditeur de partitions :
vous trouverez à cette page un logiciel de notation musicale ...
réponse à . tytoalba le 11/07/2007 à 13h18 : "Ah ben tu vois que t’as réussi à trouver toute seule..." ...
Bon, en France aussi, les distributeurs "délivrent" des billets de 50.

En revanche, contrairement à ce que j’ai pu faire le mois dernier à la Banque Nationale de Belgique , nous n’échangeons plus nos vieux billets contre des €uros.
réponse à . chirstian le 11/07/2007 à 14h48 : tu parles des proto-billets. très franchement je n’ai jamais enten...
"non je n’ai pas connu la bande à Bonnot !"

Mais nous avons connu "la bande à Bonnaud" qui comme "arrêt sur images" va disparaître du PAF (aucun rapport avec la bourse).
Quand je lis dans le bandeau de droite:
"Elections législatives - Suivez les résultats des élections législatives dans toute la France! - LeFigaro.fr/Resultats_Le...." (la fin est illisible, car elle sort du bandeau), je me dis que c’est un gag de dégoûtgueule, ca, pasque, hein, j’crois ben qu’c’est quand même terminé, non? Ou alors, y en a-t-il kèkzuns qui jouent les prolongations?
Et J’ai toujours les Alemtuzumab. Je crois qu’ils m’aiment bien, là: ils m’ont trouvés, ils ne me lâchent plus...
De même que le dictionnaire maritime DVD. Tiens, je mériterais bien une trirème de rab’ rien que pour cela.
Bon annif’, ma p’tite Louisann. Dis-moi, ton rose engin, a-t-il le même âge que toi?
Attends, NOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNN, je parle de ton scooter, pardi! Qu’avais-tu compris, là?
réponse à . SyntaxTerror le 11/07/2007 à 15h49 : Bon, en France aussi, les distributeurs "délivrent" des billets de 50. E...
c’est donc que Chirstian n’habite pas en France, voir son intervention 17. Ou alors au fin fond de la France profonde ?

@ momolala-24 : oui bien sûr, après m’en être mis plein les doigts en trempant la plume dans l’encrier de faïence inclu dans le banc en bois, j’ai utilisé celui avec réservoir et ensuite celui à cartouche. Maintenant on utilise le stylo à bille, Bic étant une marque déposée.

@Yannou-28 : "Ce mot, contaminé avec bourse s’est fort bien appliqué à l’hôtel où se traient les affaires d’argent."
je comprends mieux maintenant pourquoi on dit que nous sommes les vaches à lait de l’état.  
réponse à . file_au_logis le 11/07/2007 à 16h14 : Quand je lis dans le bandeau de droite: "Elections législatives - Suivez ...
Pour les deux, il faut de l’Essence...

@ Tyto > certains plus que d’autres...
réponse à . tytoalba le 11/07/2007 à 16h21 : c’est donc que Chirstian n’habite pas en France, voir son interventi...
la France profonde = l’Ile de France *
aucune banque ne veut plus manipuler d’espèces pour limiter les risques. Les dépôts se font donc directement dans le coffre relevé ensuite par la Brinks. Si vous voulez faire de la monnaie, la banque vous conseille d’aller chez un commerçant, quant aux retraits = direction le distributeur automatique qui ne délivre plus que des coupures de 10 et 20 euros !
Je crois que la France profonde est beaucoup mieux lotie, mais que - hélas - notre région préfigure ce qui va arriver partout  !

*mais je vis surtout dans la Lune, où je passe le plus clair (de liune) de mon temps. Là nous n’avons pas de problèmes : nous n’utilisons que la monnaie de singe et les poussières d’étoiles !
réponse à . chirstian le 11/07/2007 à 16h55 : la France profonde = l’Ile de France * aucune banque ne veut plus manipule...
"Je crois que la France profonde est beaucoup mieux... lotie"

Faut s’appeler Pierre...
réponse à . chirstian le 11/07/2007 à 16h55 : la France profonde = l’Ile de France * aucune banque ne veut plus manipule...
c’est donc que Chirstian n’habite pas en France, voir son intervention 17. Ou alors au fin fond de la France profonde

J’habite aussi en île de France, tout dépend de quelle banque et , au sein de la banque, de quelle agence, autant dire du hasard.

Aujourd’hui, on dirait "sans carte bancaire sortir", mais comme le service Moneo est payant (il faut payer pour payer), nous avons tendance à sortir de la monnaie de nos poches ...
réponse à . SyntaxTerror le 11/07/2007 à 17h04 : c’est donc que Chirstian n’habite pas en France, voir son interventi...
Ouaiiiiiiiiiiis, mais...
Il y a encore toujours UNE banque où l’on ne peut aller sans bourse délier: la banque su sperme! Et là, vaut mieux pas payer en monnaie de singe!
réponse à . SyntaxTerror le 11/07/2007 à 17h04 : c’est donc que Chirstian n’habite pas en France, voir son interventi...
Ces îles de France, quand même, c’est bon que c’est du cinéma, spa...
réponse à . file_au_logis le 11/07/2007 à 17h33 : Ouaiiiiiiiiiiis, mais... Il y a encore toujours UNE banque où l’on ...
la banque du sperme ? Christine Boutin s’était illustrée en fustigeant "ceux qui donnent leur sperme et s’en lavent les mains" ...

#39 Syntax : tu as raison, c’est très variable d’une banque à l’autre, et c’est pourquoi, m’adressant aux nombreux gangsters qui nous lisent assis-du-Mans , je donne ce conseil gratuit : renseignez-vous avant de braquer une banque ! Imaginez un peu : vous braquez celle où Elpepe a son coffre! Qu’est ce que vous allez faire avec toutes ces rillettes ? Hein ? A part une nouvelle Convention ...
réponse à . file_au_logis le 11/07/2007 à 17h33 : Ouaiiiiiiiiiiis, mais... Il y a encore toujours UNE banque où l’on ...
et en monnaie du pape ? cette page
réponse à . file_au_logis le 11/07/2007 à 07h18 : Bon, ben, puisque je suis tout seul, m’en vais travailler, moi, tiens. Na!...
Yaka demander...

Danielle Doumont, (dite Dadou) 13.11.1961
Le secrétariat (bénévole) a noté.
Il déplore l’absence de mensurations et même de foto*.
A ce jour, la liste s’établit ainsi :
- Cannelle du 6 janvier
- Houba_HOBBES est du 14 janvier 1951
- Mident du 31 janvier
- Memphis du 3 février
- Borikito du 9 février
- Mirlou du 13 février
- Elpépé du 19 février
- File_au_logis du 22 février.
- Petulaperrot du 28 février 1969.
- Tytoalba du 5 mars 1953.
- Lamone du 21 mars 1958
- Eureka du 2 avril
- Marcek du 19 avril
- Antigoneaway du 30 avril
- Yannou du 1er mai
- Animaldan du 10 mai1950
- Gold30 du 10 mai 1957
- Bonobo du 13 mai
- Jonayla du 24 mai
- Claudine du 5 juin
- Louisann du 11 juillet 1949
- Momolala du 10 août 1946
- Syanne du 14 août
- Framboise du 18 août
- Totor95 du 5 septembre
- Peinard_best du 14 septembre 1960
- Dive-Nounours du 20 septembre 1975
- Chirstian du 24 septembre
- Cotentine du 24 septembre
- Dadou1311 du 13 novembre 1961
- Syntax Terror du 7 décembre
- God du 28 décembre

Les absents ou les incomplets peuvent encore se signaler….
L’inscription est (officiellement) gratuite mais ça peut se négocier…

* Le nu (en dessous de 18 ans) sur peau de mouton est à proscrire.

[ Modifié le 11/07/2007 à 18:45:02 ]
réponse à . chirstian le 11/07/2007 à 18h22 : la banque du sperme ? Christine Boutin s’était illustré...
Mais c’est qu’il serait jaloux, ma parole ! Pas une seule Convention à son palmarès, le Chirstian. Alors qu’il est à une plombe et quelques broquilles de la capitale mondiale d’Expressio... Such a shame !
Bonjour bonjour, les gosses. Pépé est débordé par les demandes des copains de leur bricoler leur PC qui crache ses piécettes pire que votre distributeur bancaire, leur connexion qui déconne, l’imprimante qui déprime, le scanner qui desquame, j’en passe et des meilleures... et tout ça sans bourse délier, les monstres ! Bon, d’accord, j’ai MA bouteille de malt qui m’attend chez chacun d’eux, mais quand même, hein ? Je vais virer au délire-rhum très mince, moi, si ça continue...
Marceeeeeeeeeeeeel !
Bon, maintenant, pendant que se bouillonne tranquillos mon couscous vespéral, je vais bricoler ma machine toute neuve, moi.
Allez :
1/ Bon anniversaire, Louisann
2/ Au lit, les mains sur les couvertures.
Ce 11 juillet, c’était l’anniversaire de Louisann. Aujourd’hui, Horizondelle l’a noté, on dit :
Bonaniversaire Renoir2

Bonne journée. Amusez-vous bien.
Les lève-tôt croisent presque les couche-tard...

Avant toute chose, BON ANNIVERSAIRE RENOIR2 !
Je ne suis ni un lève-tôt, ni un couche-tard, mais je te le dis, en vérité, je te le dis:
BON ANNIVERSAIRE, CHERE AMIE!

et donnes-nous donc de tes nouvelles. J’ai pensé à toi pas plus tôt qu’hier: je me suis souvenu de cette mini-Convention - visite viennoise d’il y a près d’un an (en janvier), avec tes copains, tous venus de Munich pour participer avec moi aux réjouissances du Congrès de Vienne. Tu es rentrée en France, maintenant. Et depuis, silence radio... Profites de cette belle journée pour nous faire savoir que tu es toujours avec nous...
Je t’embrasse bien fort
L’heure est à l’écriture en "gras", God se serait-il trompé d’expression, que l’on n’arrive pas à la placer ? Moi, je rejoins ceux du dessus pour dire aussi:
BON ANNIVERSAIRE RENOIR2
bon anniversaire à Renoir 2 que je n’ai , à ma connaissance , pas encore croisé
Le n°2 semble indiquer qu’il ne s’agit point d’Auguste mais entre Pierre et Jean je ne saurais trancher
Sans bourse délier .... Jean ne semble pas concerné puisque le Moulin Rouge les déliait toutes
cette page et ce d’autant plus que "Même si la création du Moulin-Rouge fut sans doute plus sordide que le film de Renoir (les danseuses étaient souvent des prostituées*), " **

**http://www.cinetudes.com/Presentation-des-derniers-films-de-Jean-Renoir_a110.html
bon anniversaire à renoir2 de la part des joyeux bourse en train (bien déliés) d’Expressio.
Nous sommes entrés dans l’ère du "sans bourse délier" : le piratage sur internet est vécu comme un droit inaliénable pour les jeunes, et de plus en plus d’artistes trouvent rentable d’offrir leur livre (film, musique) gratuitement pour obtenir la notoriété qui leur permettra de vivre de leurs prestations en live (en français dans le texte) ou des produits dérivés.
A l’arrivée, dans l’ère du gratuit, quelqu’un doit obligatoirement délier sa bourse. Mais ce n’est plus obligatoirement le client de base.
Expressio n’en est-il pas un exemple parfait ? Pour profiter du travail et de l’esprit de God nous payons (un peu) à Orange ou à Free, voire à EDF, mais rien d’autre. God pour sa part, paye beaucoup de sa personne, mais un peu de ses deniers, pour son nom de domaine, ou son hébergement. Et que reçoit-il ? Quelques retombées publicitaires quand nous cliquons sur le bandeau de droite. Mais surtout un capital de notoriété qui lui ouvre la porte de l’Edition et demain celle de l’Académie Française.
Et par dessus tout, nous prenons tous un énorme pied ... qui lui, n’a pas de prix !
Bon anniversaire à Renoir 2 ! J’espère que la hauteur de la neige qui l’entoure probablement ne l’empêchera pas de venir nous rejoindre au bar de Marceeeel quand ce sera l’heure de l’apéro !

Si on vous a noué l’aiguillette (cette page) messieurs, vous ferez de belle économies !
Bon anniversaire Renoir 2.
Ma bourse étant perpétuellement déliée, mais ne se remplissant pas au même rythme qu’ elle se vide, j’ ai demandé au Père Noël un remplissage perpétuel de mon compte bancaire; mais je doute qu’ il sache faire ça. Et un vieux fond de morale m’ interdit de "faire le plein" de courses sans bourse délier, ou d’ attaquer les distributeurs à la voiiture-bélier. J’ suis pas "à la page"......
réponse à . chirstian le 17/12/2010 à 09h42 : bon anniversaire à renoir2 de la part des joyeux bourse en train (bien d&...
A l’arrivée, dans l’ère du gratuit, quelqu’un doit obligatoirement délier sa bourse
J’ai comme toi considéré qu’avec le pullulement des sites internet à la fois intéressants et gratuits, nous serions entrés dans "l’ère du gratuit".
Puis, je me suis souvenu de quelques évidences de ma propre vie de croqueur de médias :
- J’écoute des radios privées et gratuites depuis les années 50. Une partie de ma redevance TV doit bien aller chez France Inter, mais moi je n’écoute jamais cette station,
- Je regarde de temps en temps TF1, M6, gratuitement,
- J’ai vécu 30 ans une carrière dans la presse magazine, et j’y ai appris, car j’avais accès aux chiffres, que la conquête et la sauvegarde des ventes au numéro et des abonnements coûte beaucoup plus cher qu’elle ne rapporte de CA, et que la survie d’un journal ou d’un magazine passe par les recettes publicitaires.
L’originalité de ce que tu appelles "l’ère du gratuit" est que sur la Toile, il n’y a pas encore assez de recettes publicitaires pour tout le monde. Mais ça viendra : un groupe comme Publicis préconise pour ses annonceurs 25% des dépenses sur Internet.
Sans bourse délier il a récupéré une télévision paraît il « tombée du camion »
Quel camion ? Mystère et boule de gomme
Sans doute point celui de la maréchaussée dans lequel il finira un jour par tomber .
C’est une habitude familiale chez eux « d’acquerir » des biens sans bourse délier ; son père était maçon mais a construit sa maison sans délier sa bourse ni sortir son chéquier . Je le voyais la nuit repasser sur le chantier et emporter dans son fourgon le matériel non rangé .
Cela n’a pas dérangé le constructeur plus que ça puisque lui aussi s’est arrangé pour vendre « et donc trouver des couillons pour acheter sans bourse délier dans un premier temps mais avec un prêt à taux progressif qui a vidé leur bourse et les a bien fait pleurer par la suite » sans délier sa bourse pour payer la garantie décénale
Le maçon venait du Portugal , le notaire et le promoteur ont filé en Espagne .
Pour aider à payer leurs traites il a bien fallu délier les cordon des bourses entre autre celles du contribuable via les aides sociales ou les allocations familiales .
Pour la première génération cela s’est assez vite su car les langues se sont déliées ; dans un village tout fini par se savoir …
La fille du Portugais est devenue Rosière et à ainsi pu refaire sa garde robe pour se marier sans bourse délier . Elle était bien méritante à aller chaque semaine chercher en cabane un de ses frères qui y dégrisait ou finissait sa garde à vue le tout sans rien dire : motus et bouche cousue
Depuis qu’elle est passé devant le maire et le curé elle continue à ne rien dire tout en fréquentant assidument le bureau des assistantes sociales et l’aide alimentaire pour manger et nourrir leurs 10 enfants sans que son tendre et cher ait bourse à délier
Au final le maire est content : avec l’augmentation du nombre d’habitants dans la commune et s’assurant des voix des administrés ainsi aidés il a été réelu et son indemnité à grandement augmenté . Au conseil général aussi il s’est présenté et a maintenant un poste de conseiller .
En tant que syndicaliste ce professeur exemplaire complète sa décharge horaire ( il ne risque plus de faire un cours correct à ses élèves mais politiquement à la limite des exigences de l’IPR )et perçoit son salaire sans langue délier
Compte tenu du régime fiscal pour les élus il voit arriver sa feuille d’imposition sans s’inquiéter d’avoir beaucoup à délier sa bourse compte tenu des sommes encaissées

Toute analogie avec des personnages et des faits existant ou ayant existé serait purement fortuite
réponse à . borikito le 11/07/2007 à 18h59 : Yaka demander... Danielle Doumont, (dite Dadou) 13.11.1961 Le secrétaria...
Je serais volontiers ajoutée à la liste pour la date du 29 mai (1961 )
en ce qui concerne les dimensions .... il faut ajouter entre 2 et 4 à l’age pour se faire une idée ; le nu il ne faut donc même pas y songer , la largeur de la page serait débordé et j’empièterai sur les bandeaux latéraux
réponse à . cornelius le 17/12/2010 à 10h42 : Je serais volontiers ajoutée à la liste pour la date du 29 mai...
hélas, le regretté borokito nous a quittés depuis 2007.
Le plus simple ,pour être ajoutée à la liste des anniversaires à fêter dignement entre nous, est que tu fasses une réponse à Hoizondelle (# 49 aujourd’hui à 9:36)).
C’est elle qui tient la liste la plus à jour, que tu trouveras dans l’expression du 22 janvier 2009 (expression Mettre les bouts). Voir Toutes en haut à gauche de ta page.
réponse à . deLassus le 17/12/2010 à 10h04 : A l’arrivée, dans l’ère du gratuit, quelqu’un do...
L’originalité de ce que tu appelles "l’ère du gratuit" est que sur la Toile, il n’y a pas encore assez de recettes publicitaires pour tout le monde
je ne vois pas en cela d’originalité : il n’y a pas non plus assez de recettes publicitaires pour toute la presse écrite ! L’originalité d’internet me semble résider dans la ( baisse de prix qui conduit à la) gratuité des technologies de traitement, de stockage et de bande passante, alors que dans la presse magazine , malgré les économies importantes réalisées, l’édition et la diffusion d’un journal coûte une fortune.
Or quand le prix d’un bien baisse suffisamment , à un certain moment, il n’est plus facturable : en 61 un transistor coûtait 10$, aujourd’hui Intel en met 2 milliards sur un coprocesseur de 250$. L’économie s’en trouve transformée, comme elle a été transformée par la quasi gratuité de l’énergie. Tu te souviens des vendeurs d’encyclopédie en porte à porte ? Tu crois que le métier existe toujours à l’ère de Wikipedia ? Or cette encyclopédie fabuleuse (quelques soient les réserves qu’on puisse faire sur la qualité de certaines informations) fonctionne sans publicité directe. Et nous l’utilisons tous les jours sans bourse délier.
A l’inverse nous prenons conscience que certains biens que l’on considérait comme gratuits : l’eau, l’air pur ... deviennent rares et donc chers. Et cela aussi, va révolutionner notre vie. Bienvenue en 2011. 
mes premières lectures amoureuses m’ont délié la bourse, il y a bien longtemps. A la bibliothèque, gratuitement, je lisais sans bourse, Delly.
(qui ne semble pas avoir résisté au temps. Pourtant le marché existe toujours : la preuve, le succès d’Arlequin !)
réponse à . chirstian le 17/12/2010 à 11h01 : L’originalité de ce que tu appelles "l’ère du gratuit...
Tout à fait d’accord avec tout ce que tu écris.
Pour Wikipedia, dont je suis un accro pour bien des raisons,expressio entre autres, je me demande même si je ne vais pas répondre favorablement à l’appel aux dons de son fondateur Jimmy Wales. Comme ça, j’aurai le plaisir de délier ma bourse et d’avoir un retour sur investissement.
Pour le marché de l’eau, que je connais à peine mais un peu, j’ai lu récemment que certaines grosses sociétés envisageaient une double alimentation des particuliers : un robinet pour l’eau à boire, très bonne, pour répondre à la concurrence réelle de l’eau en bouteille et fontaines, et un robinet pour une eau moins qualitative, pour tous les autres usages !
réponse à . chirstian le 17/12/2010 à 11h17 : mes premières lectures amoureuses m’ont délié la bour...
Pourtant le marché existe toujours : la preuve, le succès d’Arlequin !)
Et pour une tranche d’âge un peu ou beaucoup plus élevée, celui des feux de l’amour, qui en sont paraît-il à plus de 9000 épisodes.
réponse à . deLassus le 17/12/2010 à 11h24 : Tout à fait d’accord avec tout ce que tu écris. Pour Wikiped...
Alors là, je m’esclaffe ! Il va donc falloir doubler le réseau d’alimentation. Quel beau marché en perspective en effet pour tous les marchands d’eau ! Et notre bourse, il faudra sacrément la délier quand on connaît le prix de revient d’1 m de conduite. Il existe d’ores et déjà des dispositifs qui nous permettraient de recycler l’eau usée de la douche et de la cuisine pour l’utiliser dans le lave-linge ou le lave-vaisselle. Mais la Lyonnaise des Eaux bien nommée, Véolia ou Suez pour ne parler que de ces trois-là ne gagnent rien dans ce cas. Les pôvres !
Oh! C’est un peu coquin mais...
Délier
Bourse...me fait penser aux tableaux de Bruegel, à ses danseurs villageois, plus spécialement à leurs braies et les drôles de petites bourses sur le devant protégeant les essentiels!
Mais vous êtes sérieux aujourd’hui!
Je ne continuerai pas sur ce penchant "érotique".
BON ANNIVERSAIRE à Renoir ll
réponse à . momolala le 17/12/2010 à 11h34 : Alors là, je m’esclaffe ! Il va donc falloir doubler le r&eacu...
Mais la Lyonnaise des Eaux bien nommée, Véolia ou Suez pour ne parler que de ces trois-là
Esclaffe-toi, mais mets tes dossiers à jour ! La Lyonnaise s’est mariée avec Suez, Véolia existe bien, et il y a bien un troisième marchand, SAUR, filiale de Bouygues.
Les trois ont déjà des applications pour l’industrie, le lavage des voitures dans les garages, le lavage des rues, l’arrosage des jardins publics, l’agriculture, etc., d’eaux un peu recyclées dans des stations d’épuration, mais pas assez recyclées pour être potables. Et les trois vivent très mal la formidable consommation par les particuliers d’eaux en bouteilles, qui semble être une spécialité française.
réponse à . chirstian le 17/12/2010 à 11h17 : mes premières lectures amoureuses m’ont délié la bour...
Chaque mois, il y a, chez nous, une vente de livres d’ occasion, où des bouquinistes professionnels côtoient des particuliers. Et bien, on y trouve des livres de Delly (qui, si je me souviens bien, étaient frère et soeur...) Si ça s’ expose pour être vendu, c’ est qu’ il y a sans doute des amateurs !
Quant à la collection Harlequin, j’ ai fait deux essais, histoire de ne pas mourir idiote. J’ ai acheté l’ un d’ eux et trouvé l’ autre dans un baril de lessive (cadeau-surprise...). Et bien c’ était le même roman, en fait. Seuls les noms des personnages et les lieux changeaient. J’ ai trouvé inutile de faire un troisième essai. Mais il vaut mieux encore lire des romans à l’ eau de rose que ne rien lire du tout. Au moins on ne désapprend pas la lecture ! Et ce n’ est pas trop cher, pas besoin de délier en grand les cordons de sa bourse.
réponse à . deLassus le 17/12/2010 à 11h44 : Mais la Lyonnaise des Eaux bien nommée, Véolia ou Suez pour ne par...
La Lyonnaise et Suez sont bien mariés, mais avec contrat : chacun garde son pré carré. On fait "jouer la concurrence" dans le sens du profit le mieux pensé du moment.
réponse à . mitzi50 le 17/12/2010 à 12h01 : Chaque mois, il y a, chez nous, une vente de livres d’ occasion, où...
Et ce n’ est pas trop cher, pas besoin de délier en grand les cordons de sa bourse.

Si je suis ton raisonnement, j’ouvre mon portefeuille en grand pour y prendre un billet de 100 € et dix fois moins pour un billet de 10 €.
Mais bizarrement je prends le billet avec les mêmes doigts. Je n’ai donc pas de problème pour un billet de 100, mais j’ai un mal fou pour attraper celui de 10 en ayant ouvert mon larfeuille que de 10%.
Je pourrais te citer d’autres exemples qui plairaient à Jacques27 et à sa braguette magique, mais ce n’est pas le lieu sur un site de bonne fame comme Expressio.
réponse à . mickeylange le 17/12/2010 à 12h25 : Et ce n’ est pas trop cher, pas besoin de délier en grand les cordo...
Purement métaphorique, cher ami. Je reprenais le sens initial de l’ expression, or pour en faire sortir un grand nombre de pièces, il fallait que la bourse soit bien ouverte. De toute façon, on paie beaucoup avec du plastique à puce de nos jours (sauf pour des toutes petites sommes),et quasi-systématiquement dès lors que le montant dépasse, disons, 50 euros...Ou bien à l’ aide d’ un feuillet de papier prélevé dans un carnet, et sur lequel vous devez inscrire la somme en chiffres et en lettres... sans oublier de signer et de présenter une, voire deux pièces d’ identité. Les espèces sonnantes et trébuchantes sont devenues de l’ argent virtuel. Un simple jeu d’ écritures....
réponse à . mitzi50 le 17/12/2010 à 12h39 : Purement métaphorique, cher ami. Je reprenais le sens initial de l’...
Ah bon ! j’avions pas deviné. 
réponse à . deLassus le 17/12/2010 à 11h44 : Mais la Lyonnaise des Eaux bien nommée, Véolia ou Suez pour ne par...
SAUR, filiale de Bouygues.
Et dire que j’ai toujours cru qu’ils étaient une filiale de cette Sté : cette page.
Comme quoi on peut se tromper sans même bourse délier !  :&rsquo)
réponse à . momolala le 17/12/2010 à 12h16 : La Lyonnaise et Suez sont bien mariés, mais avec contrat : chacun ga...
Aurais-je été abusé par un site gratuit ?
Voir le site de la Lyonnaise sur cette page, en particulier le logo et la page "Qui sommes-nous" qui indiquent clairement que la Lyonnaise est filiale de Suez.
Maintenant, tu sais comment fonctionne le paiement par carte à puces ou par chèque. Ça va changer ta vision des choses, j’en suis sûre... Bon, vaut mieux que j’aille chez les Desgrands-Lacour parce que je sens que je vais craquer et me faire renvoyer d’Expressio.
réponse à . DiwanC le 17/12/2010 à 14h10 : Maintenant, tu sais comment fonctionne le paiement par carte à puces ou p...
vaut mieux que j’aille chez les Desgrands-Lacour
A chaque fois depuis le printemps, ça me réjouit : cherche "degrands-lacour" dans Google, et tu verras que tu as, avec 10 citations, l’exclusivité de toute la Toile. Compliments !
réponse à . <inconnu> le 17/12/2010 à 11h41 : Oh! C’est un peu coquin mais... Délier Bourse...me fait penser aux ...
Dommage !!! 
réponse à . DiwanC le 17/12/2010 à 14h10 : Maintenant, tu sais comment fonctionne le paiement par carte à puces ou p...
Ah, bon ,pourquoi ? 
réponse à . DiwanC le 17/12/2010 à 14h10 : Maintenant, tu sais comment fonctionne le paiement par carte à puces ou p...
Bon, vaut mieux que j’aille chez les Desgrands-Lacour

Chacun fait fait fait, ski lui plait plait plait.
Pour ne pas bourse délier, il faut plutôt aller chez les Dupré de Seyssoux.
réponse à . deLassus le 17/12/2010 à 14h15 : vaut mieux que j’aille chez les Desgrands-LacourA chaque fois depuis le pr...
C’est "desgrands" qui donne des résultats.

Ceci étant, même sans bourse délier, je déconseille la version 11 d’Opera.
La configuration par défaut est une catastrophe, il affiche les dix derniers onglets consultés !
J’avais Firefox 4 par défaut, pour y revenir, il faut exécuter l’option "-setDefaultBrowser" dans la ligne de commande. Très pratique !
réponse à . SyntaxTerror le 17/12/2010 à 15h32 : Bon, vaut mieux que j’aille chez les Desgrands-Lacour Chacun fait fait fa...
errata : ce sont les "Du Pré de Seyssoux " qui seront sans bourse délier Les fêtes de fin d’année approchant ils vous offriront les chocolats de Noël que vous leur aviez porté l’an dernier et qui dont presque rendu à leur date de péremption et rangeront soigneusement au garde manger la boîte que vous vous serez senti obligé de leur offrir cette année .
Il y en a dans tous les coins de France des comme cela
réponse à . deLassus le 17/12/2010 à 11h24 : Tout à fait d’accord avec tout ce que tu écris. Pour Wikiped...
Ce système avait déjà été évoqué dans les années 60 et repoussé pour cause de prix de revient prohibitif.
Il est vrai qu’utiliser de l’eau potable pour rincer la cuvette des toilettes est particulièrement idiot. Mais il faudrait une fois de plus éventrer les trottoirs et gare si le plombier intervertit les tuyaux ! A moins de faire appel à Archibald Tuttle cette page
réponse à . DiwanC le 17/12/2010 à 14h10 : Maintenant, tu sais comment fonctionne le paiement par carte à puces ou p...
Bonjour toi. Dis-moi, je regarde pour l’instant TV5 et l’émission Cinémas où ta maman est là: Audrey Diwan. Sublime.
Allez, je ne te retiens pas, va donc chez les Dufont de Lacourt. Réveillonne bien!
Il est vrai qu’utiliser de l’eau potable pour rincer la cuvette des toilettes est particulièrement idiot.
Pas tant que cela. Demande donc à un bon dermatologue quels dégâts (de la marine) sont causés par des lunettes de WC (prescrites uniquement sur ordonnace délivrée par des opticiens es installations sanitaires) nettoyées avec de l’eau non potable, même si elle semble très propre...
en fait, pour toutes les maisons individuelles, on peut raccorder une chasse d’eau à un réservoir d’eaux de pluie sans grands frais. Mais le problème c’est qu’on ne peut à aucun moment utiliser un bout de tuyau commun aux deux circuits. Donc, si le réservoir annexe ne garantit pas assez d’eau toute l’année, il faut deux circuits parallèles. J’ai fait cela pour un WC, parce que j’étais en train de tout refaire, et que je le fais moi-même, mais c’est une satisfaction morale, pas une économie financière !
82 interventions pour expliquer que c’est gratuit... au prix de l’encre !
réponse à . chirstian le 17/12/2010 à 18h27 : en fait, pour toutes les maisons individuelles, on peut raccorder une chasse d&r...
il faut deux circuits parallèles.

Selon que la chasse est ouverte ou fermée ? 
réponse à . mickeylange le 17/12/2010 à 18h37 : il faut deux circuits parallèles. Selon que la chasse est ouverte ou ferm...
et selon que la chiasse l’est ou ne l’est pas !
si elle l’est, il faut une liasse... de PQ.
Quand j’ai enfin le temps de lire tous les commentaires de la journée et que j’ai tout lu,je n’ai plus rien à ajouter;fait ch...
Un grand bonjour à tous quand-même!!!
dans les églises, on ne met pas l’argent dans une bourse, mais dans un tronc. Et s’il y en a trop, le tronc pète. D’où l’expression bien connue : "sans tant bourse ni tronc pète".

Mouais ! Euh ... je rassure mon fan-club : après un gros dodo, je devrais être normal demain matin.
Un grand bonsoir à Voyoux quand-même !!! 
Je reviens aujourd’hui et que lis-je j’ai un bon pour de la part de Filo,yessss j’ai droit à l’apéro,sans bourse délier !!!!!
Houba à nos agenda 
Enoooooooorrrrrrrrrrrme bonsoir à tous et j’embrasse tous ceux qui ont fêté leur annif et que j’ai raté,mille pardons !!!!
Match nul. La balle au centre....Peut-être suis-je, en fin de compte, moins idiote que tu essaies de me le faire croire ? Non que je me prenne pour un génie (je n’ ai pas sculpté le David ni décoré la Chapelle Sixtine) ni que je me sente pousser des ailes, mais enfin...
réponse à . chirstian le 17/12/2010 à 20h18 : dans les églises, on ne met pas l’argent dans une bourse, mais dans...
Pas toujours... Il y a encore des petites corbeilles qui circulent pendant les offices. Et je doute qu’ on puisse vivre en "faisant" les troncs d’ église, comme Bourvil nous en dévoilait les diverses techniques (chewing-gum et caramel mou compris) ! Braquer les commerces de "bondieuseries" des villes de pèlerinage doit être d’ un meilleur rapport. Faudra y réfléchir, puisque la nuit porte conseil.
réponse à . file_au_logis le 17/12/2010 à 17h59 : Il est vrai qu’utiliser de l’eau potable pour rincer la cuvette des ...
Il y a des endroits où l’ eau est particulièrement chargée en sels minéraux, ce qui la rend impropre à la consommation, mais elle n’ est pas dangereuse sur le plan dermatologique, bien au contraire. On va même faire des cures dans de tels endroits. Pour les voies respiratoires, Aix-les-Bains est très renommée. Lorsqu’ on approche du centre thermal, ça sent les oeufs pourris. L’ eau est fortement chargée en hydrogène sulfuré. Et sur le plan dermato, on peut faire des cures sur les bords de la mer Morte. Tellement salée, que rien n’ y vit....Et ces cures ne sont pas dispensées à titre gracieux.
Ceci dit, il y a quelquefois des erreurs surprenantes dans les constructions neuves. Un mien voisin, qui venait d’ emménager, avait dû faire revenir le plombier, dans les années 80. La chasse d’ eau, au rez-de-chaussée, avait été connectée au... circuit d’ eau chaude !
réponse à . mitzi50 le 17/12/2010 à 21h17 : Il y a des endroits où l’ eau est particulièrement charg&eac...
On ne parlait pas de certaines sources, ou mers... mais d’eau de pluie, qui traverse des nuages de poussières toxiques (et donc, les gouttes s’emrobent de ces petites particules), qui devient alors de l’eau de ruissèlement ou de citerne, où toutes ces saloperies s’ammoncèlent...
réponse à . file_au_logis le 17/12/2010 à 08h22 : Je ne suis ni un lève-tôt, ni un couche-tard, mais je te le dis, en...
Bonjour à tous et merci pour vos voeux. C’est vraiment sympa de voir que vous pensez encore à moi malgré mon absence depuis septembre, due à un problème de connexion à mon domicile. Eh oui, je n’arrive plus à attraper l’internet depuis mes Vosges préférées, ça marchait mieux à Munich. Donc je ne peux vous lire que depuis le PC de mon bureau équipé d’un méga filtre qui ne me laisse pas toujours accéder librement à divers sites. Ca va s’arranger, j’espère que le Père Noël va penser à moi.
Merci encore et bonnes journées hivernales à tous.
N'ai trouvé qu'une seule bourse dans les textes du beau Georges : celle que des nobliaux de passage auraient volontiers déliée pour l'amour de la sage Bécassine...

À sa bouche, deux belles guignes,
Deux cerises tout à fait dignes,
Tout à fait dignes du panier
De madame de Sévigné.
Les hobereaux, les gentillâtres,
Tombés tous fous d'elle, idolâtres,
Auraient bien mis leur bourse à plat
Pour s'offrir ces deux guignes-là,
Tout à fait dignes du panier
De madame de Sévigné.


Au Moyen-Age, accuser quelqu'un de vous avoir noué les aiguillettes l'envoyait illico dans les griffes de l'Inquisition.
Avant, pendant et après, c'est toujours pendant...
réponse à . ergosum le 09/04/2015 à 02h19 : Au Moyen-Age, accuser quelqu'un de vous avoir noué les aiguillettes ...
...nouer les aiguillettes...
Mazette ! Monsieur a les moyens ! Je ne connaissais l'expression qu'au singulier.
réponse à . DiwanC le 09/04/2015 à 02h16 : N'ai trouvé qu'une seule bourse dans les textes du beau Georges : ce...
Hé non, il n'y a pas qu'une seule bourse, je suis sûr qu'ici on en aura d'autres..........

Capillotracté ?..........Si peu, si peu........

Aujourd'hui c'est ma tournée, vous aurez le café sans bourse délier......
réponse à . DiwanC le 09/04/2015 à 04h26 : ...nouer les aiguillettes... Mazette ! Monsieur a les moyens ! Je ne c...
Avoir l'aiguillette nouée ça casse les bourses !.........

Allez, je vous laisse j'ai des bourses courses à faire.
Va encore falloir ouvrir sa bourse, of course ! ..........

A très plus tard........
Ouaiiiiiiiiiiiiiiiis !!!!!!!!!!!! la délocalisation de l'usine en Roumanie m'a fait gagner le pactole !!..........
réponse à . BOUBA le 09/04/2015 à 06h03 : Hé non, il n'y a pas qu'une seule bourse, je suis sûr qu'ici on en ...
Capillotracté ?... Si peu, si peu...
Tu parles !
Juste de quoi rendre chauve la moitié de la Lozère !
(J'ai choisi le moins peuplé parce que je ne fais pas dans l'exagération moi, Môssieu !)
Je vous lance un défi, les aminches:
Payez donc au lance-pierre, sans bourse délier!
Version mâle : sans bourse délier
Version femelle : labourer des seins

DEVINETTE
Quel est le rapport logique entre les deux propositions ?
réponse à . ergosum le 09/04/2015 à 02h19 : Au Moyen-Age, accuser quelqu'un de vous avoir noué les aiguillettes ...
réponse à . file_au_logis le 09/04/2015 à 06h47 : Je vous lance un défi, les aminches: Payez donc au lance-pierre, sans bou...
Un défi hors pair...es !
réponse à . Mintaka le 09/04/2015 à 06h53 : Version mâle : sans bourse délier Version femelle : labou...
RÉPONSE
Les deux propositions sont anagrammatiques (mais ce n'est pas dramatique).
un eunuque qui se couche partout, il se couche sans bourses, des lits, hé!
réponse à . file_au_logis le 09/04/2015 à 09h34 : un eunuque qui se couche partout, il se couche sans bourses, des lits, hé...
Il me semb' ours délié.
Y'a pas beaucoup de trafic, aujourd'hui !
réponse à . SyntaxTerror le 11/07/2007 à 17h04 : c’est donc que Chirstian n’habite pas en France, voir son interventi...
J’habite aussi en île de France, tout dépend de quelle banque et , au sein de la banque, de quelle agence, autant dire du hasard.
Je me réponds ..
En fait, en ce qui concerne la banque où j'ai domicilié mon compte, ce n'est pas le hasard qui détermine la valeur des billets distribués dans les appareils, c'est le montant moyen des comptes domiciliés.
Aucun hasard à ce que dans ma commune, on se procure des billets de 5€, alors que dans celle d'à côté, on se procure des billets de 200, les clients regrettant qu'il n'y en ait pas de 500.
JEU (difficile)
Dans le texte ci-dessous, cherchez (et trouvez) le nom de 18 monnaies du monde.
Bon amusement !

- Allez, lève-toi fainéant ! qu'est-ce que tu roupilles !
- j'ai la bouche sèche...où est la gourde ?
Après avoir mis les pieds au sol, je me servis un grand verre de flotte.
ma soeur: - Ben mon colon, à cette heure eau ?
moi: - je ne vais tout-de-même pas prendre un byrrh, non ? et que bois-tu toi ?
- café céréales...et c' cul d'eau ?
- t'inquiète ! je l'achève...
C'était dimanche et ma soeur était pressée d'aller sur le marché aux livres...
- alors frangine ? un auteur en particulier ?
- Pessoa, ou Loti...
- ha ! ha ! ha !
- qu'est-ce que tuas à rire comme une hyène ?
- ce marché, c'est le marché du bouquin ancien, et pour être franc, je doute que tu puisses trouver ces auteurs...
- ah, ben c'est bath !
Et comme elle s'éloignait:
- où vas-tu ? allez viens, n'en fais pas un drame...
- t'as qu'à y aller tout seul ! vais me recoucher !
Le matin de bonne heure au café
- une petite bouteille d'eau, s'il vous plaît...
- à cette heure eau ?
- ah, non ! à ce prix là, j'en veux pas !
- Où est Jacques ? déjà en train de labourer ? avec cette chaleur, il a de l'eau, au moins ?
- oui, j'ai vu de l'eau au champ...Duraud binait...
- il aurait pu acheter de l'eau minérale, ce radin ...
réponse à . joseta le 09/04/2015 à 10h37 : JEU (difficile) Dans le texte ci-dessous, cherchez (et trouvez) le nom de 18...
Ah ! j'arrive à l'heure du jeu ! Super ! me dis-je.
Las... c'est le fouillis dans la bourse...

18 monnaies ! Bigre*... pas facile en effet. D'emblée, j'en ai trouvé 14... puis 17 car j'ai pensé que si tu avais employé ce mot-ci et ce mot-là, ce n'était pas par hasard... et j'ai un peu triché en vérifiant près de M'sieur Wiki.

Mais le p'tit dernier... bernique** !
Comme disait un journaliste dans un bouquin qui fit grand bruit il y a une vingtaine d'années : "Rendez l'argent !"... le pèze, le pognon, les biftons, le blé, le flouze, l'oseille, les pépettes, les ronds, la thune... le fric quoi !

Bon... j'attends ta correction.

*...du Bengale
**...qui devait valoir une fortune en l'heureux temps où on payait son "Big Mac" avec des coquillages...

réponse à . joseta le 09/04/2015 à 10h37 : JEU (difficile) Dans le texte ci-dessous, cherchez (et trouvez) le nom de 18...
Si t'as mis "drame" pour "dragme", va te faire voir chez les Grecs ! 
réponse à . Mintaka le 09/04/2015 à 12h55 : Si t'as mis "drame" pour "dragme", va te faire voir che...
Pour le moment, je n'en ai que 12, mais drame, ça existe en Arménie.
réponse à . DiwanC le 09/04/2015 à 12h21 : Ah ! j'arrive à l'heure du jeu ! Super ! me dis-je. Las......
En premier lieu, laissez-moi vous dire que je suis content que ce jeu vous plaise et que vous participiez car, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce n'est pas que je sois doué, c'est que je passe plusieurs heures à son élaboration.
Mais ce n'est jamais une perte de temps, si avec ça je fais plaisir à quelqu'un d'aussi charmant que Germaine. 
réponse à . joseta le 09/04/2015 à 13h09 : En premier lieu, laissez-moi vous dire que je suis content que ce jeu vous plais...
Et nous alors, on sent le pâté ?
Il m'en manque encore 4.
réponse à . DiwanC le 09/04/2015 à 12h21 : Ah ! j'arrive à l'heure du jeu ! Super ! me dis-je. Las......
Pffff... depuis l'temps que M'sieur Wiki est devenu rapminot grâce aux Penchants du roseau, tu retardes ! http://billets.domec.net/tag/Wikipedia
Les monnaies
1) Lev (Bulgarie) --lève-toi--
2) roupie (Pakista, Indonésie...) --tu roupilles--
3) gourde (Haïti)
4) sol (Pérou)
5) colon (Costa-Rica)
6) euro --cette heure eau ?--
7) birr (Ethiopie) --Byrrh--
8) real (Brésil) --céreales--
9) escudo (Cap Vert) -- et c' cul d'eau--
10) livre (Turquie, Liban...)
11) peso (Argentine, Méxique, Cuba...) --Pessoa--
12) loti (Leshoto) tamponneuses 
13) yen (Japon) hyène
14) franc (Cameroun, Guinée, Mali...)
15) bath (Thaïlande)
16) vatu (Vanuatu) --où vas-tu--
17) dram (Arménie) --drame--
18) taka (Bangladesh) --t'as qu'à--
réponse à . joseta le 09/04/2015 à 13h09 : En premier lieu, laissez-moi vous dire que je suis content que ce jeu vous plais...
Trop mignon, toi tu sais !

... c'est que je passe plusieurs heures à son élaboration.
Cela ne m'étonne guère... Me souviens du long temps que je passais quand je m'amusais avec les "26 dernières".

Et ça me fait penser au plat qu'on prépare pendant des heures en cuisine... on compote ceci, on mijote cela, on surveille la fristouille... puis on l'apporte aux convives... En trois ou quatre minutes, ils ont tout "bouffé" les barbares !


réponse à . SyntaxTerror le 09/04/2015 à 13h14 : Et nous alors, on sent le pâté ? Il m'en manque encore 4....
Jaloux !
Il m'en manque encore 4.
Tout comme toi, m'en manquait quatre : colon (totalement)... vatu, gourde, taka (triché avec Wiki)... et même cinq car en loti, j'avais cru deviner quelque zloty dissimulé derrière Pessoa.

réponse à . SyntaxTerror le 09/04/2015 à 13h14 : Et nous alors, on sent le pâté ? Il m'en manque encore 4....
Dans l'emploi du pluriel, tu es concerné, ainsi que mon disciple et Mintaka, mais...que veux-tu, je suis un gentleman !
réponse à . 750 le 09/04/2015 à 13h27 : Pffff... depuis l'temps que M'sieur Wiki est devenu rapminot grâ...
J'ouvre ton lien : "Wikipedia n'aime pas les Conards".
"Ah ! Qu'en termes galants ces choses-là sont mises !"
Comme je n'habite ni Rouen, ni Évreux ni Cherbourg, j'ai la faiblesse de ne pas prendre pour moi ton aimable réflexion.
Quoique... la conardise est universelle, s' pas, quel que soit l'endroit où on habite.
Paraît même, paraphrasait un humoriste, que "c'est la chose au monde la mieux partagée".
T'en veux un bout ? Ou tu as ce qu'il te faut ?

La traduction "littérale" de la version néerlandaise ("Met gesloten beurzen") me laisse perplexe...
réponse à . DiwanC le 09/04/2015 à 13h34 : Jaloux ! Il m'en manque encore 4.Tout comme toi, m'en manquait quatre ...
Ben oui !
J'aurai raté "réal" et "vatu" ...
Ayant "dispensé" une formation à Port-au-Prince, il m'en reste un billet de 20 Gourdes. Aucun mérite.
réponse à . Oberlin le 09/04/2015 à 14h06 : La traduction "littérale" de la version néerlandaise (&q...
Il manque un "é" qui est passé à la Trappe, pour boire un verre.
Joseta, tu m'épates (de chienne bien sûr)
réponse à . joseta le 09/04/2015 à 13h29 : Les monnaies 1) Lev (Bulgarie) --lève-toi-- 2) roupie (Pakista, Indon&eac...
« 8) real (Brésil) --céreales-- » Même pas de barça ?
« 18) taka (Bangladesh) --t'as qu'à-- » Et là, j'ai bonne mine !
Merci, tu me flattes, mais ça n'arrive pas à la cheville de ce que tu fais sur le blog de Memphis...
Et en plus, en hiver, au Bangladesh, le riz gèle. 
réponse à . joseta le 09/04/2015 à 16h11 : Et en plus, en hiver, au Bangladesh, le riz gèle. ...
En Chine on pleure quand on meurt et on riz cantonnais.
- Bonjour, c'est vous le chef d'exploitation ?
- oui...t'es le petit nouveau ?
- c'est ça, on m'a embauché pour labourer des terres...mais où?
- tu vois le panneau là-haut, qui dit: AVIS: défense de marcher sur la pelouse sous peine d'amande ?
- parfaitement !
- laboure sous l'avis !
- glups ! prenez ma bourse, mais ne me faites pas de mal...
réponse à . Mintaka le 09/04/2015 à 16h18 : En Chine on pleure quand on meurt et on riz cantonnais. ...
Je ris Kant, au nez !
réponse à . joseta le 09/04/2015 à 16h18 : - Bonjour, c'est vous le chef d'exploitation ? - oui...t'es le petit nouvea...
C'est la 3e fois aujourd'hui que tu parles de labourer ; as-tu vu mon #103 ?
réponse à . Mintaka le 09/04/2015 à 16h35 : C'est la 3e fois aujourd'hui que tu parles de labourer ; as-tu vu...
Labour, toujours labour.
Blanquette, la petite chèvre de monsieur Seguin, une fois l'adolescence venue commença à se poser des questions.
Elle sentait qu'il lui manquait quelque chose, mais quoi ? En discutant avec Germaine, la chèvre du voisin elle appris que ce qui lui manquait c'est qu'elle n'avait jamais vu le loup. Germaine lui ayant parlé des bourses. (Comme elle n'était pas abonnée à Expressio, elle ne connaissait la signification de "voir le loup")
Elle était jolie avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants,ses cornes zébrées et ses longs poils blancs qui lui faisait une houppelande. Elle était aussi belle qu'Esméralda.
L'ennui lui vint. Elle maigri, son lait se fit rare.
Monsieur Seguin s'apercevait bien que sa chèvre avait quelque chose, mais il ne savait pas ce que c'était.
Un matin, comme il achevait de la traire, la chèvre se retourna et lui dit dans son patois :
- Écoutez, monsieur Seguin, je me languis chez vous, faites moi voir vos bourses.
Monsieur Seguin qui avait été dans la Légion s'exclama :
- Ah ! mon Dieu !... elle aussi !
Puis s'asseyant dans l'herbe à côté de sa chèvre :
Je suis trop vieux pour ça ma petite, qui t'a mis ces idées dans la tête ?
- La Germaine du père Daudet monsieur Seguin
- Qu'est-ce qu'il te faut
- je veux aller dans la montagne, monsieur Seguin
- mais malheureuse tu ne sais pas que dans la montagne il y a le loup ?
- Oui c'est pour ça que je veux aller dans la montagne, pour voir le loup.
- Le loup se moque bien de ton cul, il m'a mangé des chèvres autrement roulées que toi sans les sauter, il est homo le bougre.
- ça fait rien monsieur Seguin je saurais m'y prendre pour lui délié les bourses.
Là-dessus monsieur Seguin emporta la chèvre dans une étable toute noire dont il ferma la porte à double tour.
Vous connaissez la suite...
réponse à . Mintaka le 09/04/2015 à 16h35 : C'est la 3e fois aujourd'hui que tu parles de labourer ; as-tu vu...
???
J'emploie 'labourer' quand j'en ai besoin pour mes jeux de mots; ce que j'écris ne ressemble en rien à ton #103...
- Ça, mon bon monsieur, ça va vous coûter dans les 200€...
- et si vous me grattiez l'échine ?
- mais ça va pas ? pourquoi faire d'abord ?
- comme ça vous faites gratte os...
réponse à . joseta le 09/04/2015 à 18h42 : ??? J'emploie 'labourer' quand j'en ai besoin pour mes jeux ...
Mais enfin, ce n'était pas un reproche ! Juste une tentative de mise en exergue de mon anagramme intergalactique ignorée par 40.000 mécréants bassement terre-à-terre terrestres.
réponse à . Mintaka le 09/04/2015 à 20h32 : Mais enfin, ce n'était pas un reproche ! Juste une tentative de mise...
Ignorée ? Ah que nenni !
Je me posais simplement la question: est-ce une version féminine, ou est-ce à l'usage d'un notaire espagnol ?
réponse à . mickeylange le 09/04/2015 à 17h53 : Blanquette, la petite chèvre de monsieur Seguin, une fois l'adolesce...
son lait se fit rare
Tu m'étonnes !
Dommage que Monsieur Seguin n'ait pas pu la garder, une chèvre qui donne du lait sans avoir mis bas, un phénomène.
réponse à . SyntaxTerror le 09/04/2015 à 22h47 : son lait se fit rareTu m'étonnes ! Dommage que Monsieur Seguin ...
Tu as la même chose chez Brassens :

Margoton, la jeune bergère,
Trouvant dans l’herbe un petit chat
Qui venait de perdre sa mère,
L’adopta…
Elle entrouvre sa collerette
Et le couche contre son sein.
C’était tout c’ qu’elle avait, pauvrette,
Comm’ coussin…
Le chat, la prenant pour sa mère,
Se mit à têter tout de go.
Emu’, Margot le laissa faire…
Brav’ Margot !

Quand Margot dégrafait son corsage
Pour donner la gougoutte à son chat,
Tous les gars, tous les gars du village,
Etaient là, la la la la la la …
Etaient là, la la la la la…

La bergère, après bien des larmes,
Pour s’ consoler prit un mari,
Et ne dévoilà plus ses charmes
Que pour lui…

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Sans bourse délier » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?