Scier la branche sur laquelle on est assis - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Scier la branche sur laquelle on est assis

S'attaquer à une situation dont on bénéficie pourtant ou à des personnes dont on tire pourtant profit

Origine

La métaphore est facile à comprendre si on se représente un benêt qui, devant couper une grosse branche à sa racine, s'installe à califourchon sur celle-ci, forcément sur la partie qui va tomber au sol et qu'il va inévitablement accompagner dans sa chute. On peut alors dire, mais pendant un très court instant, que le benêt vole.

On peut imaginer qu'est tout aussi benêt celui qui s'arrange pour ne plus bénéficier d'avantages dont il profitait pleinement. Mais, si on creuse un peu, hormis un acte plus ou moins irréfléchi, il peut parfaitement y avoir des raisons légales, de morale ou d'éthique qui justifieraient pleinement ce genre de comportement en apparence idiot.

Comme scier quelque chose correspond souvent à un acte de destruction, c'est depuis la fin du XIXe siècle qu'au figuré, "scier (la branche)", veut dire "détruire la situation (de quelqu'un)".
Il aura suffi, au XXe siècle, d'y rajouter le complément "sur laquelle on est assis" pour que l'action s'applique à soi-même.

Exemple

« Chacun put alors constater que Ludendorff pouvait perdre une bataille contre le gouvernement. En faisant passer en force la demande d'armistice, il avait scié la branche sur laquelle il était assis. Son pouvoir sans limites s'était fondé, deux ans durant, sur le fait qu'il garantissait la victoire. Ayant renoncé à la faire, il redevenait un général comme les autres. Jusqu'au 29 septembre, il n'avait eu, à chaque conflit, qu'à menacer de partir pour faire prévaloir sa volonté. Cette fois, il s'entendit répondre par le Kaiser : "Vous voulez partir, eh bien, faites donc !" »
Sebastian Haffner - Allemagne, 1918: une révolution trahie - 2001

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Scier la branche sur laquelle on est assis » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede An dem Ast sägen, auf dem man sitztScier la branche sur laquelle on est assis
Angleterreen To saw off the branch that you're sitting on.Scier la branche sur laquelle on est assis
Angleterre / États-Unisen To bite the hand that feeds youMordre la main qui vous nourrit
Angleterre / États-Unisen To shoot oneself in the footSe tirer (une balle) dans le pied
Espagne (Catalogne)es Tirar-se pedres al terratSe jeter des pierres sur le toit
Argentine / Espagnees Matar la gallina de los huevos de oroTuer la poule aux oeufs en or
Espagne (Catalogne)es Tirar-se terra als ullsSe jeter de la terre dans les yeux
Argentinees donde se come no se cagaou on mange on ne scie pas
Cubaes Escupir en el plato que te da de comerCracher sur l'assiette qui vous nourrit
Canada (Québec)fr Tirer dans le canoë
Hongriehu Maga alatt vágni a fátCouper l'arbre en-dessous de soi
Hongriehu Kivágja maga alól a fátCouper l'arbre sur lequel on est assis
Italieit Sputare nel piatto in cui si mangiaCracher sur l'assiette où on mange
Italieit Mordere la mano che sfama la tua boccaMordre la main qui te nourrit
Pays-Basnl De tak afzagen waarop men zitScier la branche sur laquelle on est assis
Pays-Basnl De hand bijten die je voedtMordre la main qui te nourrit
Brésilpt Matar a galinha dos ovos de ouroTuer la poule aux oeufs en or
Brésilpt Cuspir no prato em que comeuCracher sur l'assiette où l'on a mangé
Brésilpt Cuspir no prato que comeu.Cracher dans l'assiette qu'on a mangé.
Brésilpt Dar um tiro no péSe tirer (une balle) dans le pied
Roumaniero A musca mana care te hranesteMordre la main qui te nourrit
Roumaniero A omora gasca cu ouale de aurTuer l'oie aux oeufs en or
Roumaniero A taia craca de sub picioareScier la branche qu'on a sous les pieds
Turquietr Bindiği dalı kesmekScier la branche sur laquelle on est assis

Vos commentaires
Après la mort de Charles d’Amboise en 1511, l’alliance entre Maximilien Sforza et le Roi de Fance a été dissoute. Léonard a quitté Milan pour trouver un nouveau mécène.
En 1513 Léonard c’est installé avec ses amis Melzi et Salai, dans une villa du Vatican.
Il espérait devenir peintre du Vatican.
Comme j’avais travaillé avec lui en 1503 au Palazzo Vecchio et que je connaissais le gaillard, j’ai scié la branche sur laquelle il comptait s’asseoir à Rome, et c’est comme ça qu’il devint Léonard de Vingt scies.
hmmm!
réponse à . mickeylange le 16/08/2009 à 23h54 : Après la mort de Charles d’Amboise en 1511, l’alliance entre ...
C’est ce qui s’appelle se faire grillerau poteau! Je voulais dire que c’est en sciant que Léonard devint scie...
Truquage, mais tellement cœur de sujet à
cette page
O très Sainte Marie mèr’ de
Dieu, dites à ces putains
De moines qu’ils nous emmerdent
Sans le latin.

Ces oiseaux sont des enragés
Ces corbeaux qui scient, rognent, tranchent
La saine et bonne vieille branche
De la croix où ils sont perchés

Ils ne savent pas ce qu’ils perdent
Tous ces fichus calotins
Sans le latin, sans le latin
La messe nous emmerde

Georges Brassens, Tempête dans un bénitier.
réponse à . <inconnu> le 17/08/2009 à 00h14 : C’est ce qui s’appelle se faire grillerau poteau! Je voulais dire qu...
j’ai reçu une pub pour un côtes de Provence " Cuvée Epicure" de Cogolin si ça t’intéresse je te donne l’adresse www.chateau-saintmarc.fr
Plus cher que la cuvée de l’amiral d’Entrecasteaux mais forcément [slurp] moins bon.[/slurp]
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 00h23 : j’ai reçu une pub pour un côtes de Provence " Cuvée ...
Aussi bien que le Bandol du domaine Ott et deux fois moins cher? Donne toujours l’adresse; Vendent-ils par barrique ou bien acceptent-ils les commandes d’essai genre petit joueur, 24 boutanches par exemple?
Un généalogiste vicieux a coupé une branche de mon arbre, me privant de ce fait, c’est un comble, de racines.
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 01h01 : Un généalogiste vicieux a coupé une branche de mon arbre, m...
Mon arbre aussi en a pris plein les racines d’un côté fin 18ème et de l’autre bien plus tard encore.
Vu le site du "Chateau-Saintmarc". J’ai reçu tant de propositions de châteaux Bacchus ou moins souvent Dionysos, que malgré son nom de lessive, celui qui propose une cuvée à moi seul dédiée m’amuse. Dès retour sur mes bases, je jette un oeil gourmand sur le guide Hachette du divin nectar.
Tu crois que pour usage de mon nom il me paierait en barriques?
La branche pourrie
Ah ça, ça me scie
Voir cette page
C’est exactement ce que le monde ouvrier est en train de faire de par sa léthargie face aux attaques gouvernementales des acquis sociaux que nos ainés ont mis des decennies à obtenir........mais bon je subodore quelques esprits chagrins qui vont m’envoyer à la figure que de tels propos n’ont rien à faire ici.......alors continuons à scier camarades, on finira bien par tous se casser la g....au pied de l’arbre.......
"Probablement qu’elle se serait rompue d’elle même, la branche sur laquelle on est à 6" dit le chef des éléphants roses à sa patrouille après mon 18è pastis
réponse à . BOUBA le 17/08/2009 à 07h58 : C’est exactement ce que le monde ouvrier est en train de faire de par sa l...
Deux nous sommes au moins
A en avoir chagrin
Mais ce n’est pas ici
Qu’heureusement la scie scie

Momo qui passe
avec l’accent Auvergnat, on comprend mieux sa douleur.
Je vous livre ci-dessous le texte d’un mail que vient de m’envoyer un ami d’Expressio, et qui illustre bien ce qui se passe quand on a scié la branche:

"Conjoncture actuelle : quelle galère !

Les boulangers ont des problèmes croissants.
Chez Renault la direction fait marche arrière. Les salariés débrayent.
A EDF les syndicats sont sous tension.
Les bouchers se battent pour défendre leur beefsteak.
Les éleveurs de volaille sont les dindons de la farce. Ils en ont assez de se faire plumer.
Pour les couvreurs, cette nouvelle loi est une tuile.
Les faïenciers en ont raz le bol.
Les éleveurs de chiens sont aux abois.
Les brasseurs sont sous pression.
Les cheminots menacent d’occuper les locos. Ils veulent conserver leur train de vie.
Les veilleurs de nuit en ont assez de vivre au jour le jour.
Les pédicures travaillent d’arrache-pied pour de faibles revenus.
Les ambulanciers ruent dans les brancards.
Les pécheurs haussent le ton.
Les pédés en ont marre de se faire traiter de faux culs
Et ... Les prostituées sont dans une mauvaise passe.....



Mais à part cela, TOUT VA BIEN....!!!!"
"Au pied de mon arbre,
Je vivais-z-heureux..."
Puis, Newton est passé, et il a scié-é, scié, Aline, pour qu’elle revienne...
Alors, comme c’était une fille grecque, la scie attique a tout foutu en l’air. Non, pardon, elle a tout foutu par terre. Les pommes sont devenues des pommes de terre, et toi, vielle branche, tu ne t’en relèves plus.
réponse à . file_au_logis le 17/08/2009 à 09h39 : "Au pied de mon arbre, Je vivais-z-heureux..." Puis, Newton est passé, et...
Alors, comme c’était une fille grecque

Tu confonds pas avec Arménie Poulain ?
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 09h33 : Je vous livre ci-dessous le texte d’un mail que vient de m’envoyer u...
Un ami à poils durs...

Scions, scions, scions du bois,
Pour la mère, pour la mère,
Scions, scions, scions du bois,
Pour la mère Nicolas,
Qu’a cassé, qu’a cassé,
Ses sabots, ses sabots,
En mille morceaux.
réponse à . momolala le 17/08/2009 à 10h13 : Un ami à poils durs... Scions, scions, scions du bois, Pour la mè...
Un ami à poils durs...

oui.. un qui a du piquant et qui ferait bien de revenir délirer avec nous !!!!
réponse à . momolala le 17/08/2009 à 09h21 : Deux nous sommes au moins A en avoir chagrin Mais ce n’est pas ici Qu&rsqu...
Ami poète, bonjour !!
Au couplet (oublié des comptines)

Nicolas c’est mon patron
Qui me donne des coups de bâton
Lorsque je n’arrive pas
A scier ses sabots de bois

Authentiquement chanté par ma grand’mère morte en 1976, sans doute prémonitoire. Tu mords là ?
Un équivalent à l’expression. Chez nous on dit: "Ne pas mordre la main qui te nourrit".
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 09h33 : Je vous livre ci-dessous le texte d’un mail que vient de m’envoyer u...
Et la liste continue ! Bon, vite fait :

Les journalistes se font un sang d’encre : ils ne pigent plus rien
Les tapissiers travaillent pour des clous,
Les plombiers pètent les plombs,
Les coiffeurs s’arrachent les cheveux,
Les boulangers sont dans le pétrin
Les carrossiers ont un trou dans la caisse

Et les mères de famille qui pourtant élèvent leurs enfants au sein ont bien du mal à joindre les deux bouts !  
la formule n’est pas assez précise. D’abord, scier la branche sur laquelle on est assis n’est dangereux que si on scie du mauvais côté. Ensuite il est tout aussi dangereux de scier une branche située au dessus de celle sur laquelle on est assis, avec la conséquence de la prendre sur la tête avant de choir. Scier une branche à laquelle est rattachée la branche sur laquelle on est assis est tout aussi risqué. Il faut déconseiller également de scier le tronc de l’arbre qui porte la branche sur laquelle etc...
Sans oublier que scier fait de toutes façons courir un risque évident, de sorte que j’opterai, finalement, pour la maxime : il est dangereux de scier une branche. Voire : il est dangereux de scier. Sans doute même : scier = dangereux.
Qu’on peut élaguer sans risque en cié = dangereu.
A condition de ne pas être assis sur le s ni le x. 
réponse à . <inconnu> le 17/08/2009 à 11h44 : Un équivalent à l’expression. Chez nous on dit: "Ne pas mor...
l’expression est également bien connue, mais je ne lui vois pas exactement le même sens ( il s’y mêle une idée d’ingratitude) même si à l’arrivée le risque est le même de perdre ses avantages.
Avec une autre nuance , celui qui tue la poule aux oeufs d’or, ne fait pas non plus une bonne affaire , mais par excès d’avidité. Quant à celui qui lâche la proie pour l’ombre , son avidité se double d’une bien mauvaise interprétation de la réalité.

Pourrait-on se rejoindre sur l’idée que "Celui qui scie la main de la poule qui le nourrit lâche les oeufs d’or sur lesquels il était assis à l’ombre de sa branche". ? A ma connaissance God n’a pas encore traité cette expression.
réponse à . chirstian le 17/08/2009 à 12h21 : la formule n’est pas assez précise. D’abord, scier la branche...
Ni sur le r .
Sinon tu te casses le bout du nez!
réponse à . Annie2_7 le 17/08/2009 à 12h03 : Et la liste continue ! Bon, vite fait : Les journalistes se font un s...
le dentiste s’en mord les doigts
l’amirame râle
l’informaticien se mord la queue (si si réfléchis un peu)
le Belge n’a plus la frite
le cinq n’a plus de Sètes
le gynéco n’a n,;:n:,l=vvvvvvvvvvvv (ça c’est Foufounette la petite chatte du phare qui vient de marcher sur mon clavier)
....
Bon, avec vos histoires de chutes, de gens qui se cassent la ..., qui se retrouvent en mauvais état, je sens que vous cherchez à me scier les côtes !!!
qui n’en ont pas besoin dans leur état actuel!
"Conjoncture actuelle, quelle galère en effet!"
réponse à . lafeepolaire le 17/08/2009 à 12h44 : Bon, avec vos histoires de chutes, de gens qui se cassent la ..., qui se retrouv...
Il y en a qui scient la branche... qui tombent dans le trou... et ne peuvent pas venir à Entrecasteaux... non rien juste comme ça...  
La scie scie, mais Lassie est fidèle. Comment ça colley samedi ?
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 12h43 : le dentiste s’en mord les doigts l’amirame râle l’infor...
Le Berger (qui s’appelle Gone, en réalité) n’a plus sa France. Depuis, la France, c’est l’ex à Gone...
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 09h42 : Alors, comme c’était une fille grecque Tu confonds pas avec Arm&ea...
Tu crois?
Ce serait pas plutôt Amènlie Poulôte?
Amène li poulote amène li poulote, ti veux pas l’armée et les CRS aussi ?
réponse à . <inconnu> le 17/08/2009 à 00h14 : C’est ce qui s’appelle se faire grillerau poteau! Je voulais dire qu...
Eh ben, plus con qu’ça tu meurs. Reste plus qu’à se tirer dans le pied.
que scier la branche sur laquelle on est assis soit stupide, nul ne le conteste. Mais God ne nous explique pas en quoi le fait d’être assis sur une branche peut être assimilé à "bénéficier d’une situation, ou en tirer profit". Parce que , grâce à la branche, on bénéficie d’une situation élevée ? La branche permet de dominer les autres ? Je suis peu convaincu, or c’est bien là le sens de l’expression, tous les auteurs s’accordent sur ce point.

En toute logique, l’expression devrait seulement signifier :" entreprendre une action, sans se rendre compte qu’elle va avoir des conséquences négatives pour soi-même". Ce qui n’est tout de même pas la même chose.
Poil au chose.
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 00h23 : j’ai reçu une pub pour un côtes de Provence " Cuvée ...
Plus cher que la cuvée de l’amiral d’Entrecasteaux mais forcément moins bon
Ah, mon tout petit, mon disciple... Si tu lui scies la branche sur laquelle il est assis, en plus de lui avoir coupé l’herbe sous le pied... ça va être la descente aux Enfers ! 
ça fait scier...quand on se trompe ccomme ça...ça fait boum et ça fait mal...
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 12h43 : le dentiste s’en mord les doigts l’amirame râle l’infor...
Le merlan se fait tondre par le fisc qui le coiffe au poteau, l’électricien est au courant que le plombier est siphonné, la crise met le carreleur à genoux, le régleur est perturbé par la dérégulation des marchés, et ne rendons pas à César ceux qui y perdent leur latin.
réponse à . Elpepe le 17/08/2009 à 14h36 : Plus cher que la cuvée de l’amiral d’Entrecasteaux mais forc&...
Zêtes vraiment bidonnant vous ce matin, cher Pepe.

L’ENFER
Le ciel est bleu l’enfer est rouge.
Ici, cela faisait référence à une manière de voter.
Deux partis qui arboraient ces couleurs, le bleu mettait en garde ceux qui avaient l’intention de voter pour le rouge car ils iraient tout droit en enfer.
Cela date de l’époque où le Québec était LE bastion catholique en Amérique du Nord.
Mais dois-je préciser que les choses ont beaucoup changé depuis.
Une buona giornata a tutti. xxx
Patchouli
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 13h02 : La scie scie, mais Lassie est fidèle. Comment ça colley samedi&nbs...
Quand la scie scie un pair, actrice d’hôte riche en gris, la chute est brutale.
Mais ne retournons pas le couteau dans la plaie.
réponse à . Elpepe le 17/08/2009 à 15h14 : Quand la scie scie un pair, actrice d’hôte riche en gris, la chute e...
Comme disait Romy en montant sur les planches,

Je banche
tu banches
il banche
nous banchons
vous banchez
elles banchent

Comment je vous fais scier ? Vous manquez pas d’air !
Pffff...
La bave des vilains crapauds.... n’atteint pas la branche colombe
Scie est la branche sur lquelle on est assis
Parole de fakir
Comme on dit dans la marine branche-bas de combat !
Il a trop fumé, le toubib lui a scié sa bronche.
Le scieur de long lui ne tombe pas de la branche qu’il scie. cette page

Chui tout seul ici ?

Je commence à me faire scier !
Sans vouloir Paul et Mickey, on peut scier une branche professionnelle.
Regardez les dockers !
Mais c’est pas perdu pour tout le monde. Les Belges, les Espagnols et les Italiens se frottent les mains dans les ports et pissent d’aise en regardant les étoiles, hein Riskke ! Anvers plus 51 % de volume entre 92 et 96 Le Havre seulement 11 %.
C’est plus prudent et plus économique pour un armateur de décharger en Belgique.*
Nos dockers vont aller travailler en Belgique ? Pas sûr que les Belges aient envie de les prendre.

*allez-y je vous l’offre.

Mlle Lapompe
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 12h59 : Il y en a qui scient la branche... qui tombent dans le trou... et ne peuvent pas...
Eh oui certains remuent le couteau , la scie dans la plaie ;
Je t’avais bien tendu un peu la branche perche 

Bonne convention à vous tous!!!
elle était assise sur mes genoux. Et cela ne me laissait visiblement pas indifférent. Elle reprenait sans cesse le même refrain : une scie musicale. Je dirais : en si bémol majeur. Si, si ! C’est quand elle me traita de vieille branche, d’un ton sciure que je commençai à m’inquiéter.
Mais il était déjà trop tard !
réponse à . chirstian le 17/08/2009 à 18h28 : elle était assise sur mes genoux. Et cela ne me laissait visiblement pas ...
Tu devrais essayer en si dièse* index-majeur. Si si...

* autant dire sur le do (Note de l’éditeur de partoche)
Ayant momentanément interrompu mon abonnement pour cause de tour de France aoûtien, je n’ai pu répondre du tac au tac à vos messages du 14 : gâteaux, bougies, verres, chansons, voeux in et off...
Mais je ne scierai pas la petite branche que j’occupe sur l’arbre Expressio, et vous écris toute ma gratitude avec quelques jours de retard.
Soyez tous chaleureusement remerciés d’avoir pensé à mon anniversaire !

Bonne soirée.
réponse à . syanne le 17/08/2009 à 18h46 : Ayant momentanément interrompu mon abonnement pour cause de tour de Fran...
c’est en remer-sciant qu’elle nous revint, Syanne .  
Quand Marcelle fait du trot assis, la ficelle de son mini-string lui scie le joufflu. Ce qui explique qu’elle préfère l’ôter, et monter en amazone.
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 12h43 : le dentiste s’en mord les doigts l’amirame râle l’infor...
Salut vieille branche !

Tu disais, les queues des informaticiens ? Mais...tu es visionnaire ! J’en parlais justement hier avec un pote : les queues de messages, les queues d’ordres.... (je lui suggérais qu’il pouvait se les gérer tout seul, d’ailleurs !)
Doublement visionnaire : je viens de passer près de quatre heures dans des queues monstrueuses aujourd’hui au nord de Montpellier (dont 1h de bouchon solide à l’aller et 1h au retour).
Ayant aperçu le bûcheron jeter le manche après la cognée, le garde forestier est resté scié. Mais pas longtemps : il a fini par se fendre la gueule.
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 12h43 : le dentiste s’en mord les doigts l’amirame râle l’infor...
Ça me fait penser qu’à Tahiti, c’est ainsi que les Tahitiennes appellent le gynéco : Docteur Foufounette.
Vrai ! C’est d’ailleurs super mignon....
On peut jouer de la scie musicale même sans les dents ! Au grand désespoir des dentistes. cette page
il ne faut pas s’asseoir sur la branche qu’on est en train de scier. Proverbe réciproque.
brancher la scie sur laquelle on est assis est tout aussi dangereux. Proverbe électrique.
scier la branche par les deux bouts ne doit pas se faire assis, mais debout. Proverbe à dormir debout et à scier assis.
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 19h19 : On peut jouer de la scie musicale même sans les dents ! Au grand d&ea...
Pour accorder sa scie, c’est ainsi qu’il résout le problème : l’homme allume la lame à la lime, il faut s’accorder sur ce point.
Le Sélénite, je ne sais.
à Tahiti, c’est ainsi que les Tahitiennes appellent le gynéco : Docteur Foufounette
Un vieux copain a choisi cette étrange profession... Nous ne l’appelons que "le spéléologue"... C’est lui qui, durant sa spécialisation, nous avait dit que les futurs gynéco se nommaient ainsi entre eux...
réponse à . <inconnu> le 17/08/2009 à 20h21 : à Tahiti, c’est ainsi que les Tahitiennes appellent le gynéc...
Je connaissais curieux comme un gynéco. Maintenant avec un casque et une lampe frontale pourquoi pas spéléo, surtout s’ils tiennent la corde.
Je voudrais pas être égoïne, mais c’est une branche qui m’attire pas.
Ca vous la coupe ?
réponse à . Elpepe le 17/08/2009 à 20h07 : Pour accorder sa scie, c’est ainsi qu’il résout le probl&egra...
l’homme allume la lame à la lime,

Je suis scié par cette contrepétrie musicale lumineuse.
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 20h38 : l’homme allume la lame à la lime, Je suis scié par cette con...
T’as oublié le problème... 
Et je vais même te dire : le Sélénite accorde sa scie, sur la Lune, à l’aine de l’âne à l’aune d’Aline.
Pour qu’elle revienne.
réponse à . <inconnu> le 17/08/2009 à 20h21 : à Tahiti, c’est ainsi que les Tahitiennes appellent le gynéc...
Les foufounes québécoises, masculines ou féminines, se mettent dans des bobettes.
Bob préfère les foufounes électriques (bar montréalais, voir cette page)
Les scies y sont dans les oreilles !
réponse à . <inconnu> le 17/08/2009 à 20h48 : Les foufounes québécoises, masculines ou féminines, se mett...
Fane-Fane, Fine-Fine et Foune-Foune sont trois petites cochonnes qui ont vu le loup.
Je suis scie-dérée par ces commentaires 

Bonjour à tous et bon anniversaire en retzar à Syanne et Gégé 5191.
réponse à . Jonayla le 17/08/2009 à 21h04 : Je suis scie-dérée par ces commentaires  Bonjour à to...
Quoi ? God est Génaire ? (Gégé, pour les intimes)
réponse à . <inconnu> le 17/08/2009 à 20h48 : Les foufounes québécoises, masculines ou féminines, se mett...
En 1987 à l’occasion d’une tournée du "Petit Prince", avec les deux comédiens adultes et le régisseur, je ne sais plus qui nous a entraîné dans cet endroit. Vu son nom, j’ai refusé d’y emmener les deux gamins qui jouaient en alternance le rôle titre. En fait il s’agissait d’un endroit sympathique, une galerie de peinture, un bar, une discothèque, le tout jeune et bruyant mais sans la moindre foufoune visible, électrique ou pas. J’aurais pu emmener les deux monstres et cela m’aurait évité que leur institutrice, bien obligée de les garder, ne me fasse la gueule pendant quelques jours. Drôle a été, au retour, en établissant le compte de la tournée chez mon comptable, la tête de sa brave collaboratrice, passant en revue les frais de la tournée et découvrant une facture à l’enseigne des "Foufounes électriques"!
réponse à . Elpepe le 17/08/2009 à 20h56 : Fane-Fane, Fine-Fine et Foune-Foune sont trois petites cochonnes qui ont vu le l...
Pepe on vient de prendre la place de Papycure.
De charybde en Scilla?
Nous ne sommes pas 3 petites cochonnes et attendons les loups, mais ils restent à distance respectueuse.
C’est vrai que nous passons sur la plage beaucoup moins de temps que certaines pétasses aux bikinis aussi étroits que leurs cervelles.
Nono, Kiki, Zizi.
réponse à . <inconnu> le 17/08/2009 à 23h03 : Pepe on vient de prendre la place de Papycure. De charybde en Scilla? Nous ne ...
Salut, les trois grâces ! Profitez bien de vos vacances, car elles s’achèvent... Gnarf gnarf ! Et vous attendez d’avoir vu le loup ? C’est du joli... Bon, je me sens un devoir éducatif : allez donc voir à cette page ce que signifie réellement cette expression, et vous pourrez en boucher un coin à Papycure.
Merci qui ?
réponse à . Elpepe le 17/08/2009 à 23h15 : Salut, les trois grâces ! Profitez bien de vos vacances, car elles s&...
Avant de l’avoir vu, faudrait l’apprivoiser pour le voir, apparemment nous ne sommes pas très douées. Pycure dit que cel viendra tout naturellement à son heure, il dit tant de choses!
Bon, on a lu ton lien, rien de bouleversant, on a rien vu.
Parait que nous sommes atypiques, les petits enfants de copains et copines de Pycure nous fuient comme ds pestes, ils ne nous ont même pas invitées au feu d’artifice géant du 15 août sur la plage du Touquet après avoir proclamé y aller en tribu. Pycure l’a fait.
Scronch, scronch, retour à paris samedi, pour examen youpie mardi et mercredi.
Bisous des trois grâces
réponse à . chirstian le 17/08/2009 à 14h33 : que scier la branche sur laquelle on est assis soit stupide, nul ne le conteste....
Disons que la notion d’"assise" évoque une position solide et assurant une certaine hauteur.
Quant à la branche, elle évoque un ensemble spécifique, donc une situation à part au sein de l’arbre-collectivité...
Et le fait de scier la branche sur laquelle on est assis implique que si on est perché à une certaine hauteur, plus dure sera la chute, non ?
Bref, alors qu’on bénéficie d’une position enviable, solide, à part, privilégiée, etc., on va se saborder soi-même et ça va faire mal...
Donc, il faut être masochiste ou inconscient!
Un tel raisonnement explique assez bien le sens usuel de cette expression, me semble-t-il... 
réponse à . mickeylange le 17/08/2009 à 00h19 : O très Sainte Marie mèr’ de Dieu, dites à ces putain...
Ah c’est malin de me piquer mon Tonton Georges.......Encore heureux qu’il me reste Gottlieb pour me rattraper........Pfffff, j’te jure......Non mais quel sans gêne !!.......Enfin......
cette page
réponse à . BOUBA le 30/10/2012 à 06h13 : Ah c’est malin de me piquer mon Tonton Georges.......Encore heureux qu&rsq...
Gottlieb, c’est les flippers. Celui-là, c’est Gotlib. Et Marcel, en plus !
• La scie à bois, la branche trépasse.
• Sitting Bull voulait-il scier le bison ?
• Quand on s’assied au bord de la mer, est-ce pour scier les côtes ?
• Quand on s’assied sur une poutrelle, est-ce pour l’acier ? Rien n’empêche d’ailleurs d’avoir un visage "aime à scier".
réponse à . God le 30/10/2012 à 06h39 : Gottlieb, c’est les flippers. Celui-là, c’est Gotlib. Et Marc...
Oups ! Autant pour moi......çà m’a pas fait TILT !!........
Il me sciait tant, avec sa gentillesse... Il m’appelait toujours "vieille branche"! Tiens, j’ai coupé les ponts, je l’ai laissé tomber.
réponse à . BOUBA le 30/10/2012 à 06h13 : Ah c’est malin de me piquer mon Tonton Georges.......Encore heureux qu&rsq...
Rhââââh ! Lovely ! 
Yes, very funny comics......isn’t it ?.......
DEVINETTE
- Pourquoi l’outil utilisé pour couper une grosse branche donne un mal de chien?
Je suis sciée.
Scie Scie Impératrice
réponse à . joseta le 30/10/2012 à 07h37 : DEVINETTE - Pourquoi l’outil utilisé pour couper une grosse branche...
Parce que la scie à bois.
Parche que la chie wa wa !
réponse à . <inconnu> le 30/10/2012 à 07h50 : Parce que la scie à bois. Parche que la chie wa wa !...
Bonne réponse (surtout la première)
---------------------------------------------------------------------------------------------
- Tu as écrit un nouveau roman policier? Georges, tu m’ scies...
- Meuuuuu non!
– La scierie amusante ?
– Oui, la scie rit de toutes ses dents.
réponse à . joseta le 30/10/2012 à 07h37 : DEVINETTE - Pourquoi l’outil utilisé pour couper une grosse branche...
Nan, nan, parce que la scie, chien fidèle...
Lassie égoïne héroïne ?
Les scies utilisées en médecine sont toutes en système anglais: elles scient pouces, pieds, coudées (franches ou non), et pourtant, elles sont également en système mksa (mètre, kilogramme, seconde, ampère): elles sont scies métriques. Allez comprendre...
Le charpentier avait prêté deux scies au grand Barça, et le dimanche, à l’entrée du stade, il dit au portier: - Je viens voir Messi...
Le menuisier, même quand il est debout, c’est un homme à scies. 
la scie en colère : la scie rage
la scie trompe : la scie ment
la scie digère : la scie rote
la scie égalise : la scie lisse
la scie s’y décore : la scie s’y pare
la scie intente un procès : la scie este
la scie surnage : la scie flotte
la scie jette au loin : la scie lance
la scie me va : la scie m’agrée

Connue chez les Grecs, la scie attique  A scie soit-il !
réponse à . charmagnac le 30/10/2012 à 09h27 : la scie en colère : la scie rage la scie trompe : la scie ment ...
Et pour donner un éclairage nouveau à cette expression la scie a lytiqe.
- Pourquoi tu veux un couteau-scie pour couper ton fromage d’époisses?
- pasque l’époisses,on scie!
il peut parfaitement y avoir des raisons légales, de morale ou d’éthique qui justifieraient pleinement ce genre de comportement en apparence idiot.

j’aime bien l’emploi du conditionnel ! j’ai beau chercher je ne vois pas d’exemple !
pourtant il doit bien y avoir ?
Qu’est-ce qui pourrait bien provoquer un tel sursaut de morale? peut-être l’emploi d’une scie sauteuse?
Charral El Assad donne bien du sous scie avec sa Syrie.........
Erreur
Il devait scier les branches des citronniers, et il scia six troncs...
Bof. l’humain est ainsi fait. Il veut un arbre dans son jardin mais telle branche ne lui convient pas alors il la scie, et puis telle autre ne lui convient pas non plus et il rescie, et au fil du temps il scie pour avoir un arbre conforme à ce qu’il veut lui. dans ces cas là, ne vaut il pas mieux laisser l’arbre pousser librement tranquille en forêt avec les siens ? et avec toutes ses branches. Ah làlà ! laissons les arbres qui ont de la bouteille continuer leur vie d’arbre sans vouloir y changer quoi que ce soit.
réponse à . joseta le 30/10/2012 à 10h33 : Erreur Il devait scier les branches des citronniers, et il scia six troncs......
Dommage, il aurait scié six troènes, il ne rentrait pas à pied.
réponse à . <inconnu> le 30/10/2012 à 10h47 : Bof. l’humain est ainsi fait. Il veut un arbre dans son jardin mais telle ...
C’est bien possible, mais sur mon terrain il y a des cerisiers, des pommiers, des poiriers et des pruniers. Si j’étais allé chercher les fruits en forêt, je n’aurais mangé que des glands ...
DEVINETTE :
J’ai inventé le tifique, une matière pour fabriquer les lames de scies.
Quel en est le résultat ?
réponse à . <inconnu> le 30/10/2012 à 10h56 : DEVINETTE : J’ai inventé le tifique, une matière pour f...
Tu es scie en tifique ?
réponse à . <inconnu> le 30/10/2012 à 10h56 : DEVINETTE : J’ai inventé le tifique, une matière pour f...
Moi, quand je veux couper des branches, je demande à mon chat.
J’ai fait rentrer du bois pour ma cheminée et je me suis assis dessus.
La facture est tombée, ça m’a scié.
Ce qui coûte le plus cher c’est pas la branche c’est de l’acier. Car la scie est en acier et elle doit avoir de bonnes dents et de la voie. Mais pour donner de la voie à une scie faut-il un dentiste ou un maître de chant ?
Ni l’un ni l’autre, une pince à avoyer suffit pour qu’elle ouvre la voie.
Mais si elle n’a pas de bonnes dents...
C’est pour ça que les scies musicales se font enlever les dents comme autrefois les castrats se faisaient enlever... (faut suivre un peu. On dit UNE scie donc elle n’a pas de coucougnettes à se faire enlever, soyez logique, une fois, comme les Belges)
La scie musicale est un instrument idiot. C’est un idiophone, car le musicien scie le pied de sa chaise en jouant.
Pourtant alliée avec la clé de 12 elle permettrait à God qui connaît la musique de finir l’éditeur de partoches sans tomber de sa branche*. Mais c’est une autre chanson.
Prions mes frères pour que saint Idiophone intervienne pour nous auprès de Sa Divinité.

* j’avais d’abord mis de sa chaise. Mais la chaise est une invention humaine et il n’est pas certain qu’il accepte de poser son divin oignon sur une simple chaise.
réponse à . SyntaxTerror le 30/10/2012 à 10h52 : C’est bien possible, mais sur mon terrain il y a des cerisiers, des pommie...
des pommiers, des poiriers....

et des scoubidoubidou(yé)!
réponse à . Enkidou le 30/10/2012 à 11h18 : Moi, quand je veux couper des branches, je demande à mon chat....
Figure-toi qu’il y a même des scies-alligators, des scies-crocodiles et des scies- tigres, comme il y a des requins-tigres et des requins-scies.
On a déjà assisté à des combats entre crocos et requins ; ils se battaient comme des lions.
réponse à . <inconnu> le 30/10/2012 à 11h34 : Figure-toi qu’il y a même des scies-alligators, des scies-crocodiles...
C’est juste parce que chat fait scier.
Pour les autres animaux je ne sais pas.
réponse à . mickeylange le 30/10/2012 à 11h24 : J’ai fait rentrer du bois pour ma cheminée et je me suis assis dess...
Ce qui coûte le plus cher c’est pas la branche c’est de l’acier.
Moi, ma branche, c’est l’acier. (Rien à voir avec l’empereur éthiopien)
soyez logique, une fois, comme les Belges
Oui, rien qu’une fois, ce serait déjà pas mal !
réponse à . Enkidou le 30/10/2012 à 11h39 : C’est juste parce que chat fait scier. Pour les autres animaux je ne sais ...
Avec le bois, le chat fabrique des violons. Ce chat luthier nous prouve bien que notre expression vient de la marine !
Massacre à la tronçonneuse en Suisse
Inspiré par le film, il va chercher sa scie afin d’imiter ’la tronçonneuse tue au Texas’, donc la scie tue à Sion, l’imite
réponse à . <inconnu> le 30/10/2012 à 10h47 : Bof. l’humain est ainsi fait. Il veut un arbre dans son jardin mais telle ...
les arbres qui ont de la bouteille

Celles qu’on voit à cette page ?
réponse à . <inconnu> le 30/10/2012 à 11h34 : Figure-toi qu’il y a même des scies-alligators, des scies-crocodiles...
ils se battaient comme des lions
et nous voici revenus à El Assad et la scie-riz.
réponse à . charmagnac le 30/10/2012 à 09h27 : la scie en colère : la scie rage la scie trompe : la scie ment ...
Il y a aussi :
- la scie Phyllis, victime de la maladie d’amour,
- la scie Rotyphon, Typhon, Typhon, l’universelle panacée,
- la scie Racuse, que j’aimerais tant voir,
- la scie Rénaïque, patrie de Scie Mon (de Scie Reine), le porteur de la croix de Jésus de Nazareth
- la scie Clopède, qui était chère à Pierre Desproges,
et bien d’autres.
Mais je m’arrête là, car avec des scies on mettrait Paris en bouteille.
Expressio: le scie’te merveilleux.
Pour scier, il faut avoir du muscle, pasque le muscle fessier.
réponse à . saharaa le 30/10/2012 à 11h32 : des pommiers, des poiriers.... et des scoubidoubidou(yé)!...
Hélas, non.
Je cherche en vain un scoubidouyer (Cydonia scubida L.) surtout pour y laisser pousser des branches sur lesquelles je pourrai m’asseoir tranquillement. On m’en a dit que le fruit avait un gout de plastique.
réponse à . BOUBA le 30/10/2012 à 06h13 : Ah c’est malin de me piquer mon Tonton Georges.......Encore heureux qu&rsq...
Avec mon iPad, qui a le bon sens (?) de mettre le texte toujours dans le même sens, j’ai dû me mettre la tête à l’envers pour lire la réponse. Mais ça valait la peine. Et heureusement je n’ai pas eu de difficulté à m’en remettre...
Problème.
Soient un jardinierJ, et un sapin de Noël S.
S’il y a une branche qu’il scie (le jardinier), est-ce qu’il y a une chance qu’il brille (le sapin) ?
Sinon, lequel des deux se fera enguirlander ?
Mon premier est l’objet du jour
Mon deuxième est généreux
Mon troisième est une lettre
Mon tout est pour Joseta (ou plutôt pour sa fille 
réponse à . saharaa le 30/10/2012 à 16h07 : Mon premier est l’objet du jour Mon deuxième est géné...
Sidonie ?
réponse à . SyntaxTerror le 30/10/2012 à 14h24 : Hélas, non. Je cherche en vain un scoubidouyer (Cydonia scubida L.) surto...
y laisser pousser des branches sur lesquelles je pourrai m’asseoir tranquillement

cette page 
Quand elle vit Alexandre le Grand, la scie rit* (mais pas longtemps!), quand elle voit El Assad, la scie** rit pas!
* l’Assyrie
** la Syrie

Note de l’Auteur:
ne pas confondre: "Quand elle vit Alexandre le Grand, elle le vit et fit la moue"
et" Quand elle vit le vit d’Alexandre le Grand, elle le vit et fit l’amour"
réponse à . mickeylange le 30/10/2012 à 11h24 : J’ai fait rentrer du bois pour ma cheminée et je me suis assis dess...
le musicien scie le pied de sa chaise en jouant.
J’ai connu Glenn Gould (voir à cette page ), célèbre pianiste canadien, qui ne pouvait jouer qu’étant assis sur sa chaise-fétiche dont il avait scié les pieds.
Si six scies scient six cent six cyprès, combien six cent six scies scient-elles de cyprès ? C’est six cent six fois trop de soucis...
réponse à . saharaa le 30/10/2012 à 16h07 : Mon premier est l’objet du jour Mon deuxième est géné...
Je m’excuse, je découvre ton message avec beaucoup de retard...
Ma fille te remer-scie!

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Scier la branche sur laquelle on est assis » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?