Tenir les pieds chauds / au chaud - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Tenir les pieds chauds / au chaud

Être attentionné avec quelqu'un (souvent avec l'intention d'en tirer profit)

Origine

Qui pourrait nier qu'avoir les pieds bien au chaud marque en général un certain confort, une aise qu'on apprécie grandement, surtout quand, dehors dans la tempête, les loups dégagent les routes et les chasse-neige hurlent dans la forêt (à moins que ce ne soit l'inverse) ?

Eh bien certains de nos ancêtres s'en étaient déjà rendu compte, puisqu'à la fin du XVIIe siècle, "avoir les pieds chauds" était déjà une métaphore pour dire qu'on était dans une situation agréable.

Alors quand quelqu'un tient les pieds chauds à quelqu'un d'autre, c'est bien qu'il cherche à le maintenir dans une situation confortable, qu'il est attentionné avec lui.

Mais pour on ne sait quelle raison, cette expression a pris une connotation négative puisqu'on l'emploie bien plus souvent lorsque celui qui est aux petits soins avec l'autre est un fourbe qui n'est sympathique que parce qu'il espère se faire bien voir et tirer des avantages de son comportement.

Exemple

« Je voudrais avoir de l'argent pour acheter une maison à Venise ou à Florence ou à Menton, et y vivre avec un chat et une fille qui me tiendrait les pieds chauds »
Prosper Mérimée - Lettres aux Grasset

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tenir les pieds chauds / au chaud » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Llyfu tînLécher le cul
Allemagnede sich einschleimen (oder) einschmeichelnlécher quelqu'un (sans ou avec bave)
États-Unisen to be cozyse sentir douillet
Espagnees Tener los pies calientesTenir les pieds chauds
Espagnees Dar coba (a alguien)Passer de la pommade (à quelqu'un)
Italie (Sicile)it Tinìrisi 'a testa ìntraTenir sa tête dedans
Pays-Basnl naar boven likken, naar onderen trappen/schoppenlécher vers le haut et donner des coups de pied vers le bas
Pays-Basnl zich inlikken (difficile à traduire)lécher quelqu'un pour obtenir des avantages
Pays-Basnl SlijmenFaire de la lèche (à qqn)
Pays-Basnl iemand opvrijenfaire des avances quasi amoureuses à qqn
Pays-Basnl Zoete broodjes bakken bij iemandCuire des petits pains chez qqn
Brésilpt Ter pé quente Ter pé frio,Avoir pied chaud (avoir de la chance ) Avoir pied froid (n'avoir pas de chance)
Brésilpt Ter pé quente Ter pé frio,Avoir pied chaud (avoir de la chance ) Avoir pied froid (n'avoir pas de chance)
Roumaniero A se gudura (pe langa cineva)Frétiller (autour de quelqu'un)
Roumaniero A sufla (cuiva) in fundSouffler dans le derriere (de quelqu'un)
Roumaniero A peria (pe cineva)Brosser (quelqu'un)
Roumaniero A tine pe cineva ca in palmaTenir quelqu'un comme dans la paume
Roumaniero A pupa in fund (pe cineva)Embrasser (quelqu'un ) sur son derriere

Vos commentaires
quand on vit seule, ce qui tient chaud aux pieds c’est le "moine" (autre nom de la bouillotte !! na !
Comment te sens-tu, ô mon Godemichou joli ? Tu n’as pas froid à tes petits petons, là, à déneiger mon éditeur de partoche avec la clé de 12 au milieu des loups ? Attends, viens un peu par là, je m’en vais te les chauffer, moi, les oreilles arpions... 

PS : et v’là la franc-maçonnerie qui voudrait faire de l’amiral un prosélyte de sa cause, là, dans le bandeau de droite, à l’adresse de cette page... Veux-tu bien me virer ces culs-bénits, s’il te plaît ? Merci beaucoup... Et tiens, pour ta peine, je t’offre cette page.
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 01h26 : Comment te sens-tu, ô mon Godemichou joli ? Tu n’as pas froid &...
Le personnage qui se revendique de la FM me semble bien suspect, en plus. A se demander si gougueule n’a pas réservé une place aux sectes en tous genres dans ses pubs ! Pour moi, il n’a pas encore compris l’expression du jour et reste généraliste et ouvert au monde : LCI, le Monde, et des pubs en Anglais.

Je pense comme God que "tenir au chaud les pieds" de quelqu’un c’est le mettre à l’aise, le flatter pour le garder sous sa coupe, pour mieux le manipuler, ou le dépouiller : ainsi fit le Renard avec Maître Corbeau !

En vérité je vous le dis, c’est immoral (dég......), pourri, machin de faux-cul et d’exploiteur de l’humanité et des félidés (voir l’exemple de God).

Prenez garde aux discours des Raminagrobis qui prétendraient vous tenir les pieds au chaud pour obtenir votre petit bulletin tandis qu’ils réchauffent des vipères en leur sein !

Méfiez-vous des adeptes de proses infernales qui, tels Mérimée, rabaissent la femme au rang de l’animal et les deux au rang de l’objet !

Vous aimez le whisky pur malt, les bons vins, les fraises des bois ? Vous voulez exprimer vos répulsions, des mouches, des ours, votre amitié pour les cloches ?

Gardez le cap avec l’Amiral, faites vibrer votre âme avec Yannou, cultivez-vous avec Chirstian, libérez votre libido avec les mots qu’il faut, découvrez-vous poètes, musiciens, partagez vos souvenirs et vos émotions : venez sur Expressio !

Répétez avec nous : de l’humour et de l’amour ! de l’humour et de l’amour ! de l’humour et de l’amour ! et remerciez God pour les bienfaits qu’il nous dispense en nous permettant chaque jour de venir échanger sur ce MMMMMerveilleux site !

Amen !

Après ça, Expressio devrait avoir une place naturelle dans le bandeau de droite...
Vivivi... l’expression remonte bien sûr à l’époque de la Sainte Inquisition où pour refroidir les hérétiques on leur mettait les pieds au chaud.  « Jacques du Mollet » s’en souvient encore.
Plus tard Jeanne d’Arc en fit les frais pour d’autres raisons... ;o)
Voilà qui explique le détournement du sens initial.
Ajoutons à cela les iconographies diverses qui représentent le diable et ses diablotins en train titiller les pieds des pécheurs avec des tisons ardents et vous aurez une idée plus exacte de l’utilité de la religion catholique, apostolique et romaine dans le cadre des futures bioénergies 
La dernière fois j’ai failli finir comme Jeanne, maintenant je suis sûr d’être excommunié.
réponse à . cotentine le 22/02/2007 à 00h06 : quand on vit seule, ce qui tient chaud aux pieds c’est le "moine" (autre n...
ô mon God, Cotentine partage son lit avec Eddy Mitchel !
réponse à . momolala le 22/02/2007 à 07h40 : Le personnage qui se revendique de la FM me semble bien suspect, en plus. A se d...
et remerciez God pour les bienfaits qu’il nous dispense en nous permettant chaque jour de venir échanger sur ce MMMMMerveilleux site !

Hé, Momo, on a dit que le concours de la GODASSE (Grand Ordre Des Adorateurs Soumis et Serviles de l’Eternel) était définitivement clos ! 
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 08h28 : et remerciez God pour les bienfaits qu’il nous dispense en nous permettant...
Ni dieu, ni maître, Petula ! Je ne place God qu’à la hauteur de mon estime et de mon amitié ; c’est le plus haut que je puisse faire de toutes façons, dans ma petite dimension humaine. Mais je sais que tu l’avais compris, je ne faisais que tenir au chaud les pieds de ggle pour ouvrir un espace à Expressio dans le terrible bandeau de droite !
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 08h23 : ô mon God, Cotentine partage son lit avec Eddy Mitchel !...
Elle fait bien comme elle veut, non ? Et puis si Eddy est son idole et qu’il dit oui, pourquoi pas ?
je crois qu’il s’agit d’une expression régionale , surtout utilisée par les Charentaises, non ?
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 09h20 : je crois qu’il s’agit d’une expression régionale , surt...
La charentaise est une perle
Elle tient les pieds au chaud ET...
Elle fait le couscous comme pas deux :
"Couscous ROYAL, riche en boulettes" 
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 09h20 : je crois qu’il s’agit d’une expression régionale , surt...
Hé, pas de blagues ! On va finir par se retrouver avec ça cette page dans le bandeau de droite....Un coup à vous faire regretter ce bon vieux condiment manchot 
Un petit coucou, en passant. Bonne journée à tous, gardez les pieds au chaud.

cette page
Pieds aux chaud fait bien une petite contrepéterie, mais je trouve rien de bien intéressant avec le reste.
BONgiorno à tutti ! Deiz mad d’an holl ! Bom dia !
Bizarre quand même ! on s’occupe d’autres parties du corps et c’est les pieds qu’on tient au chaud !! et c’est généralement gratos !
c’est de la pudeur ou de l’hypocrisie qu’y nous jouent ces anciens ? Je pencherais plus vers l’hypocrisie puisque l’expression à viré fourberie !

L’un dans l’autre difficile de tenir les pieds au chaud au pied levé quand on a le diable dans bourse... ouh là ça donne froid dans le dos un tel scénario !
c’est pas le pied
réponse à . God le 22/02/2007 à 08h59 : Elle fait bien comme elle veut, non ? Et puis si Eddy est son idole et qu&r...
quessquecéquessa hein God ! Pourquoi sous-entends-tu qu’y pourrait dire non ?
Il aurait aucune esscuz !
réponse à . God le 22/02/2007 à 08h59 : Elle fait bien comme elle veut, non ? Et puis si Eddy est son idole et qu&r...
Oui, c’est vrai, et du moment que ce n’est pas Johnny...
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 09h37 : Bizarre quand même ! on s’occupe d’autres parties du corp...
c’est de la pudeur ou de l’hypocrisie qu’y nous jouent ces anciens ?
peut-être du fétichisme....cette page

Non, je plaisante ! 
réponse à . momolala le 22/02/2007 à 07h40 : Le personnage qui se revendique de la FM me semble bien suspect, en plus. A se d...
Brava momo ! tu me tiens les pieds au chaud là !
un ptit’ manif s’imposerait intra-muros, avec marche banderolée, au cazou qu’y aurait des dissidences ! et Sus aux anti-amour-humour
En voila une expression marine qu’elle est belle !
Points de pieds nus sur un bateau, car il y a toujours un tas de chose qui peut blesser le peton du marin et l’on a point besoin d’un éclopé (interdit dans les lieux publics depuis le 01/02/07) à bord.
Et le froid ! Si le bonnet est de rigueur, le froid est l’ennemi du marin dès qu’il part sur la grande bleue. Le pied au chaud (ainsi que le cerveau) fera mieux oublier le froid pour se concentrer sur la manœuvre.
Pas de bonne croisière sans les pieds au chaud !
Proverbes (bretons)
C’est au pied du mât, qu’on voit le marin !
C’est au pied du mâtqu’on voit mieux le mât !
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 09h37 : Pieds aux chaud fait bien une petite contrepéterie, mais je trouve rien d...
Pieaux au chai ? (littéralement : vieilles femmes très ridées en pleine dégustation de grands crus) 
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 09h59 : Pieaux au chai ? (littéralement : vieilles femmes très r...
Bongour !
ex-ceylan !
je n’avais pas entrevu cette solution et j’étais resté dans le scato de bas étage !
MerKi Pétula !
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 09h34 : Hé, pas de blagues ! On va finir par se retrouver avec ça cet...
Non, non, siouplé, pas de ca...
Déjà qu’ils ne savent pas écrire sans faute ("Nous avons passer en revue... ").
Dégoût-gueule devrait arrêter de nous bassiner avec des trucs comme "regular expressios tool" (www.regexbuddy.com) - sythetic clones (www.rzpd.de) - cytomyx human rnas (www.bioscience.co.uk/cy) - ou "cours de francais" (www.maxicours.com).
Mon petit gentil Godemichou adoré, siouplé, tous ces trucs sur la liste noire, qu’on puisse enfin voir à nouveau un coin de ciel bleu dans ce bandeau de droite.

Non, je ne m’étais PAS écarté du sujet du jour: j’ai demandé qu’il arrête de nous bassiner...
Bassiner un lit était - à l’époque - y mettre une bassinoire, souvent en cuivre, dotée d’un long manche en bois et remplie de braises, de manière à chauffer le-dit plumard de telle sorte d’y avoir les pieds bien au chaud en s’y couchant. Si l’usage s’en est perdu au fil du temps, c’est que les bassinières et autres sujettes de nos majestés ont constaté que le manche en bois n’était pas toujours très pratique... 

A toutes celles et tous ceux qui n’ont pas les pieds gelés, bien le bonjour de Berlin. Et en plus, c’est mon anniv. Alors, les filles, en rang par deux siouplé et un peu de patience, il y en aura pour tout le monde!
réponse à . file_au_logis le 22/02/2007 à 10h09 : Non, non, siouplé, pas de ca... Déjà qu’ils ne savent...
Encore un rapport avec la marine !
"Bassinoire et tricot vert" est l’ancêtre de "Bas si rouge et tricot vert" formule mnémotechnique bien connue du plaisancier pour naviguer dans le chenal.
Mais je laisse le soin à LPP de vous faire le cours de navigation !
LPP, debout, DEBOUT ! il est l’or, monsignor !
réponse à . file_au_logis le 22/02/2007 à 10h09 : Non, non, siouplé, pas de ca... Déjà qu’ils ne savent...
SMACK !
cette page
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 10h16 : Encore un rapport avec la marine ! "Bassinoire et tricot vert" est l’...
Je ne connaissais pas ce moyeu moyen-là. Celui que je connais fais référence au mot "batterie" (ba est à gauche et tri est à droite) ainsi que les feux de signalisation "rouge et vert" (rouge est à gauche - dans l’expression - et vert est à droite).
Donc rouge et babord sont à gauche dans le sens de la marche et ...
Le tout est de savoir différencier la gauche de la droite, ce qui - somme toute - est assez facile pour des esprits développés tels que les nôtres:
poser les deux mains à plat sur la table, devant vous, avec les pouces se faisant face. Il est évident que la main gauche est celle dont le pouce va vers la droite... Elémentaire, mon cher Watson...
J’admets cependant que cela puisse prêter à confusion quand un manchot s’emploie à cet exercice...
réponse à . file_au_logis le 22/02/2007 à 10h09 : Non, non, siouplé, pas de ca... Déjà qu’ils ne savent...
Hello Filou.
En attendant de te les faire aux prochaines assises,je t’envoie 3 énormes bisous.
Hip,hip hip ,hourra,BON ANNIVERSAIRE.
réponse à . file_au_logis le 22/02/2007 à 10h09 : Non, non, siouplé, pas de ca... Déjà qu’ils ne savent...
un p’tit beurre, des touyoux ... pour toi, Filo !
Joyeux anniversaire l’ami en ce froid Berlin ... as-tu bien enfilé tes mouffles, ton bonnet et tes grosses chaussettes ? Ne va pas nous attraper un rhume dont tu ne serais pas remis aux Assises du 24 mars ! Garde tes petits petons bien au chaud, demande de l’aide si nécessaire ! demande conseil au "manchot empereur", qui sans thermolactil a toujours les pieds chauds voir cette page 
on ne fait pas assez de cas de ses pieds qui sont une merveille de la nature ! cette page Prenez bien soin de vos "panards" ... si vous voulez souvent "prendre votre pied" ! 
réponse à . file_au_logis le 22/02/2007 à 10h26 : Je ne connaissais pas ce moyeu moyen-là. Celui que je connais fais r&eac...
Quand tu entres au port, laisse à TRIbord les COnes VERTs
et à BAbord les Cylindres ROUGES.
Dans le temps, en France, le rouge était noir (donc Bassinoire-ou-bas si noir, si tu fréquentais le port de pêche de Lorient), mais pour harmoniser au niveau international, on a changé la couleur.cette page

Veille à garder quelques pieds sous la quille et tes petonsau chaud !

Bon Anniversaire, Filo
Si on veut garder ses pied-pieds au chaud, on peut, par exemple garder ses chow-chows aux pieds cette page

C’était un communiqué de Pétula P. Roquet, toutoulogue
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 10h16 : Encore un rapport avec la marine ! "Bassinoire et tricot vert" est l’...
Oui, oui, voilàààà, j’arriiiiiiiiive ! Mon petit Peinard_best, à toi la trirème du jour, pour tes contribs_19_23.
Bonjour bonjour, les gosses ! Alors comme ça, Filou, tu as tes sept ans ? Mais c’est l’âge de raison, tu sais ? Alors, lâche un peu ton nounours (de Berlin), que les filles te fassent la bise. Tiens, même BB, elle t’en fait une. Ah, tu vois ?
Bon, alors, dans le chenal, le sens conventionnel est toujours celui d’entrée au port. A TRIbord, nous avons des balises VERTes surmontées d’un CÔne et numérotées impair : UN-TRI-CO-VERT.
A bâbord, nous avons des balises ROUGEs surmontées d’un CYlindre rouge et numérotées pair : DEUX-BA-CY-ROUGE.
Le mnémo devient donc : "un tricot vert et deux bas si rouge". Ce qui ne veut strictement rien dire, mais c’est comme ça que tous les apprentis navigateurs apprennent.
Vous l’aurez compris, quand vous sortez du port, ça ne joue plus. Mais, avec vos feux de navigation, en entrant au port, on dit aussi "vert sur vert, tout est clair" et "rouge sur rouge, rien ne bouge". Les marins sont des poètes, hein ?
Evidemment, tout ça est valable pour la zone A (Europe -sauf Groenland si mes souvenirs sont bons-, Afrique, Asie continentale). mais pas pour la zone B (Amériques + Antilles + Saint-Pierre et Miquelon, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Pacifique...), pour laquelle les formes, toujours dans le sens conventionnel d’entrée au port, restent les mêmes, tandis que la couleur change. On pourrait donc dire, en arrivant à Saint-Barthélémy après une superbe transat : "un tricot rouge et deux bas si vert". Mais on ne le dit pas.
Bon, pour les cours de navigation, adressez vos chèques à God, libellés à mon ordre, que je puisse enfin m’acheter des bottes fourrées en polaire et me tenir les pieds au chaud...
Moi aussi, je t’(RIR)ème beaucoup Pépé !
réponse à . file_au_logis le 22/02/2007 à 10h09 : Non, non, siouplé, pas de ca... Déjà qu’ils ne savent...
Bon Anniversaire Filo
Gros bisous pour tes Tuit’ans ! Eh l’Filou, va pas avoir qu’les pieds au chaud aujourd’hui s’pas ?
Ça y est, God, voilà Peinard_best qui en perd son pécule, et recommence à vouloir me réchauffer les pieds ! L’est terrible, hein ?
réponse à . cotentine le 22/02/2007 à 10h37 : on ne fait pas assez de cas de ses pieds qui sont une merveille de la nature&nbs...
Et surtout si on veut "prendre son pied..à son cou" !
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 11h53 : Ça y est, God, voilà Peinard_best qui en perd son pécule, e...
Ah, elle t’a plu cette contrepèterie, hein !
Bon, je garde un pied de pilote !
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 11h58 : Ah, elle t’a plu cette contrepèterie, hein ! Bon, je garde un ...
Un pilier de pote ? Un potier de pile ? Une lippe de taupier ? Une lope de tripier ?
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 11h54 : Et surtout si on veut "prendre son pied..à son cou" !...
Prendre son pied, prendre ses jambes à son cou en marchant à côté de ses pompes, avoir les deux pieds dans le même soulier, et ce, avec les doigts de pieds en éventail, en se mouchant du pied et avoir trouvé en même temps chaussure à son pied, celà relève du porridge prodige.
Mais ne sommes-nous pas tous éminemment qualifiés pour ce genre de performance?
Oui, je sais, l’un dans l’autre, je ramène ma faise n’importe quand et pas toujours à propos, mais c’est pour vous bassiner un peu, et donc, vous tenir les pieds au chaud...
Et il n’y a rien de tel qu’un petit caca au chaud, non?
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 12h12 : Un pilier de pote ? Un potier de pile ? Une lippe de taupier ? Un...
Oh ! Putaing, cong ! T’es vachement bon !
Et je ne dis pas cela pour te mettreles pieds au chaud !
avant de tenir son pied au chaud, il faut le prendre, non ? Donc :
objectif n° 1 : prendre son pied au chaud.
objectif n° 2 : en partager la chaleur avec l’être aimé(e) : une chaudière et deux coeurs ! Et pour cela l’imagination humaine n’est limitée que par le nombre de combinaison possibles à deux, qui seraient au nombre de 69, sauf souplesse particulière.
Il n’entre pas dans l’objet de ce forum de cherche à influencer qui que ce soit, mais personnellement j’avoue un faible pour la formule italienne (dite 69) qui tient les pieds "au chaud buccaux" ...
réponse à . file_au_logis le 22/02/2007 à 12h14 : Prendre son pied, prendre ses jambes à son cou en marchant à c&oci...
Meuh kékseksa Filo ? C’est un an de + que tu as aujourd’hui, pas un an tout court et l’usage de la parole !

Bon anniversaire cher Filalumétéboujies !
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 12h16 : Oh ! Putaing, cong ! T’es vachement bon ! Et je ne dis pas ...
Y’a un pipier de lotte, ou un pope de litied, aussi...
J’ai reçu hier un e-mail, dont je remercie l’expéditeur, portant sur un AUTHENTIQUE extrait d’un manuell scolaire catholique d’Economie Domestique (et l’est pas ancien !) explicitement... POUR LES FEMMES, donnant des directives à ces dernières, et illustrant parfaitement l’esspression du jour, à savoir l’art et la manière de tenir les pieds au chaud à leurs maris ! Inoui, Impensable ! Incroyable ! Inimaginable ! PLUS MACHO QUE CA TU MEURS !
Ont-ils pensé à en pondre un de manuel pour les maris ??
Que toutes les femmes qui l’ont comme moi le lisent bien, celles et ceux qui n’l’ont pas pourront l’avoir s’ils le désirent ! Je me ferais un plaisir de le retransmettre !

Si c’est un hasard, eh bé !! y a rien à dire, l’auréole s’aggrandit ....
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 12h22 : avant de tenir son pied au chaud, il faut le prendre, non ? Donc : obj...
la formule italienne (dite 69) qui tient les pieds "au chaud buccaux"
Alors là, tu frises, Otto ! Tu as bonne mine ! Est-ce trop nœud...
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 12h26 : J’ai reçu hier un e-mail, dont je remercie l’expéditeu...
Je connais, mon Eureka d’amour. Un monument, hein ? Il n’y a pas un demi-siècle, l’Eglise des bien-pensants ressemblait furieusement aux Talibans, dans la symbolique à tout le moins. Diffuse à tes copains-copines, c’est E-DU-CA-TIF...
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 12h23 : Y’a un pipier de lotte, ou un pope de litied, aussi......
Fini de jouer, les marins ? On sent que l’heure de la Perrot est arrivée et que le filon s’amenuise !!!

Bon appétit !
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 12h26 : J’ai reçu hier un e-mail, dont je remercie l’expéditeu...
L’auréole, ça grandit, non, plutôt ?
réponse à . momolala le 22/02/2007 à 12h37 : Fini de jouer, les marins ? On sent que l’heure de la Perrot est arri...
Vent tripotant n’a point d’oseille. Mais qu’est-ce que je débloque, moi, là ? Non, je recommence : ventre mal fâmé n’a point d’orteils. Voilà.
Allez, bon ap’ tout le monde.
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 12h26 : J’ai reçu hier un e-mail, dont je remercie l’expéditeu...
T’as vu, y’avait de l’abus non ? Bon, à part les côtés pratiques, que peut-on en dire ? Que c’est éculé comme vision de l’emploi de la femme ? Elles y répondent aujourd’hui de la meilleure manière, en s’investissant dans la parité. Bien non ?

Si quelqu’un veut ce document, certains diront ; ce chef d’oeuvre d’organisation...
Je viens de te l’envoyer Elpp.

Les pieds au chaud, fini ? Soyez douces quand même avec nous, vous les MMMerveilleuses femmes d’ici. 
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 12h26 : J’ai reçu hier un e-mail, dont je remercie l’expéditeu...
Ben quoi ? C’est pas comme ça qu’il faut faire avec son époux ? 
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 12h56 : Ben quoi ? C’est pas comme ça qu’il faut faire avec son ...
Dis-moi coquine, tu chercherais pas à tenir les pieds au chaud à quéqu’un ?
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 12h56 : Ben quoi ? C’est pas comme ça qu’il faut faire avec son ...
Ah, Petula... tu pétules du clic gaughe, hein ? Ou alors, tu bégaies de l’index ? Trois envois, dont un sans la pièce jointe, pour le même document ? Bon, ne désespère pas, tu l’auras toi aussi, un jour, la MMM (Médaille du Mérite Microsoft)... . En attendant, les petits veinards qui se sont inscrits à la Convention de Bruxelles, vont avoir les pieds au chaud, bravo !
réponse à . momolala le 22/02/2007 à 12h37 : Fini de jouer, les marins ? On sent que l’heure de la Perrot est arri...
On sent que l’heure de la Perrot est arrivée

Ha, quel beau pseudo ! on me réclame à corps et à cris au moins deux fois par jour, telle une bergère (souvenez-vous: "midi, sept heures, l’heure du berger") cette page
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 01h26 : Comment te sens-tu, ô mon Godemichou joli ? Tu n’as pas froid &...
Je ne peux pas ne pas réagir un tantinet là cher Elpp.
Cavanna, il pense ce qu’il veut, la spiritualité dans le monde a tout de même ses angles de bienfaits. Certes, les abus en tous genres et les mauvais exemples mis en avant ne plaident pas pour une bonne cause mais queue du diable ne m’empêchera pas de dire que spiritualité si elle n’est pas nécessaire aujourd’hui, (à voir), demain qu’en sera-t-il ?
Au moment de mourir, qu’en sera-t-il individuellement parlant ? (Je sais de quoi je parle !!!)

J’ai le cœur Universel, l’Âme également, donc, je ne peux décourager celle-ci à vouloir prendre de la hauteur. Ca c’est perso.

Cavanna, il est tellement pétri de haine, de ressentiments et de certitudes, qu’on dirait qu’il règle plus des comptes qu’il ne se penche avec assiduité et objectivité sur ce qui fait l’attraction principale de ce monde : la Quête du Mystère… et ses Arcanes.

Quand il sera mort le beau moustachu, ses écrits resteront un temps mais ce qu’il critique restera pour encore plus longtemps. C’est comme ça.
Après tout chacun met ses pas, ses pieds où il le souhaite, pourvu qu’il ait chaud. Mais pas trop chaud non plus, sinon, c’est la sueur, celle qui fait délirer et le délire, ça se vend aussi...
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 12h53 : T’as vu, y’avait de l’abus non ? Bon, à part les c...
Quoiiiiiiiiiiii ?? Avec tout’ c’qu’on fait pour les mâles !!
Même qu’on les mette en entier, et pas qu’les pieds, au chaud, y voudront toujours du rab !! Ah ces mecs, c’est quéque chose ! Alors que les femmes sont
les mieux placées à gagner qu’on leur tiennent les petons au chaud !
En plus, non content d’nous avoir affublées de "sexe faible", on nous oblige à bouffer les restes...ah non alors ! Les femmes elles ont le mérite d’êt’ vite assouvies, et se contentent de trois fois rien.
Ouais, ouais, j’te vois v’nir, tu m’diras si un rien ça peut valoir quéque chose, trois riens ça vaut bezef, de quoi vous plaignez-vous les meufs ?
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 13h23 : Je ne peux pas ne pas réagir un tantinet là cher Elpp. Cavanna, il...
Une p’tite bière l’ami ? Tiens au fait, question au marin que tu es. Un bateau neuf est-il béni avant d’aller bourlinguer en haute mer ? Un peu comme les motos et la procession de Porcaro : cette page

Je ne sais toi avec les rafiots, mais je connais (de loin) quelques motards qui se disant athées, affirment une minute plus tard qu’ils ne seraient pas sereins si la bénédiction de leurs machines et de leurs pilotes n’avait eu lieu. L’homme et ses paradoxes… les pieds au chaud dans ses bottes, un Aigle dans le dos prouvent qu’il aime tout de même à survoler les choses tangentes. 
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 13h24 : Quoiiiiiiiiiiii ?? Avec tout’ c’qu’on fait pour les m&aci...
Je bichonne môaaaaa les femmes (une par une quand même) au fond de mon lit.
Elles sont gagnantes à gratter notre vernis fragile !
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 13h05 : Ah, Petula... tu pétules du clic gaughe, hein ? Ou alors, tu b&eacut...
oui, t’as raison, chais pas ski c’est passé, mais l’essentiel, c’est le résultat, non ?
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 13h23 : Je ne peux pas ne pas réagir un tantinet là cher Elpp. Cavanna, il...
A l’instar de Cavanna, je refuse le débat de l’existence ou non de Dieu, te laissant volontiers te démerder seul avec lui, Allah et les autres, en ton fortin térieur. Tu n’étais pas visé par mon propos concernant la franc-maçonnerie, non plus... Ha ! Ha !
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 13h24 : Quoiiiiiiiiiiii ?? Avec tout’ c’qu’on fait pour les m&aci...
Eurêka, rien que par ton pseudo, tu es hors concours.
Je veux dire que tu sièges là où les hommes rampent, j’ai nommé ton point d’appui, celui qui donne ton cri de satisfaction : Eurêka, je l’ai trouvé, ton point… d’appui, celui qui fait trembler tout son être. (L’humour bien sûr)

Tu me donnes des vapeurs Eurêka. Arrête, ça démange mon propre pied !!! Et ce n’est pas de l’onglée…
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 13h33 : A l’instar de Cavanna, je refuse le débat de l’existence ou n...
Ne refaisons pas les guerres de religion.
La religion est une affaire d’Humains et en tant que telle, elle est souffre de toutes les faiblesse de l’Homme, exagérée en plus par l’effet de groupe.
Tant que chacun pourra penser ce qu’il voudra sans obliger son voisin à penser la même chose, le monde devrait pouvoir aller.
Allez ! Bisous et calumet (les bougies de philo...) du contrepet.
... et du contrepied au show.
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 13h33 : A l’instar de Cavanna, je refuse le débat de l’existence ou n...
Oui, je sais que tu ne me visais pas, j’avais là un sujet idéal.. 
Franç-Maçonnerie, pas ma boutique non plus.

Dimension de mon fortin intérieur : 11342 !
Tu tapes ça sur ta calculette et tu retournes la calculette. Tu liras un sigle bien connu qui veut dire : Coquille en Anglais. Mais il faut savoir en sortir comme le Jacques associé à ce mollusque l’a fait, dit-on. Et coquille est une coque comme le bateau sur lequel tu te réfugies pour méditer sur les pieuvres et autres sirènes aux chants langoureux. N’est-il pas ? 
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 13h47 : Ne refaisons pas les guerres de religion. La religion est une affaire d’Hu...
Elpp et môa on se tire la bourre de temps en temps et ensuite on boit un coup généralement...C’est à toi de payer ta tournée pirate des Caraïbes !
Sans nous, il manquerait quelque chose... non ?
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 13h48 : Oui, je sais que tu ne me visais pas, j’avais là un sujet idé...
Tiens ! à propos de coquille de pecten !
On a pas vu Santiago ce jour d’hui ! Me gouré-je ?

Et puis pour le pseudo d’Eurêka, j’en ai une petite que je dois à un de mes élèves de l’an dernier.
"Savez vous qui a dit Eurêka demandai-je à mes élèves".
Réponse : "Jimmy neutron"
Non, pas à la télé, il y a longtemps, dans sa baignoire... ?
Réponse du tac au tac : "Claude François".

Quentin, 10 ans (je ne vous dirai pas de quel chanteur la mère est fan, mais c’est pas celui qui fricotte avec Cotentine, sur la route du même fils)
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 13h50 : Elpp et môa on se tire la bourre de temps en temps et ensuite on boit un c...
Marceeel, trois "Oban" pour digérer !
C’est pour moi !
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 13h37 : Eurêka, rien que par ton pseudo, tu es hors concours. Je veux dire que tu...
Ah, j’vois qu’j’ai des chances de faire partie d’la... procession !
c’est limité au pied ou jusqu’au pied ? oh my God ! quand j’disais qu’la langue du bon français de France l’était géniale, j’avais pas tort et ça tient chauds aux petons !

"...Elle avait des tout petits petons,
Elle avait des tout petits tétons
Que l’on tâtait à tâtons, Ton ton tontaiiiiiiine"
pour tenir les petons d’une femme au chaud, on disait qu’il fallait la caresser entre les doigts de pied*. Tu confirmes ?

* je crois que c’était précisément entre les deux gros orteils...
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 13h48 : Oui, je sais que tu ne me visais pas, j’avais là un sujet idé...
" Franç-Maçonnerie, pas ma boutique non plus. "
moi qui suis con, ni pétent, ni cerné par la question, je tiens à ajouter quand même qu’un maçon sournois c’est pas non plus le pied (au chaud).
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 14h00 : pour tenir les petons d’une femme au chaud, on disait qu’il fallait ...
je plus que confirme !
enfin pour moi, chais pas pour les ot’s
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 14h00 : pour tenir les petons d’une femme au chaud, on disait qu’il fallait ...
Aaaah ! ouuuuuiiiiIIIIII !
je comprends mieux !
Annaïg (ma BB à moi que j’âimeu) confirme aussi !
et maintenant ,une page de publicité :
"avec notre allume-gaz à allumage instantanné , vous avez toujours les PIEZZO chauds"
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 13h55 : Marceeel, trois "Oban" pour digérer ! C’est pour moi !...
Ben voilà... Tu vois, quand tu veux... Yannou et moi, c’est comme Eros et Thanatos. Yannou voudrait bien jouer Eros, mais c’est moi qui ai décroché le rôle...  Allez, à la vôtre, les gars. Et pis les filles aussi, que le Chirstian_67, il se sent plus, là, alors, il va sentir les autres.
Dis, God, tu avais subodoré, à l’ouverture d’Expressio, que ça virerait lupanar au chaud, ton truc ?
les loups dégagent les routes et les chasse-neige hurlent dans la forêt (à moins que ce ne soit l’inverse) ?
l’inverse ,God, tu crois ? Essayons : les routes dégagent les loups et la forêt hurle dans les chasse-neige.
Non, je crois pas que ce soit mieux. Change rien, et surtout cesse de douter de toi : t’es bien l’meilleur !
RÉCLAME

Expressio ? C’est le pied, et c’est chaud !
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 14h13 : les loups dégagent les routes et les chasse-neige hurlent dans la for&ec...
Alors là, mec, c’est lent !
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 14h12 : Ben voilà... Tu vois, quand tu veux... Yannou et moi, c’est comme E...
"Yannou voudrait bien jouer Eros, mais c’est moi qui ai décroché le rôle..."

Quoi ? Mais enfin, j’ai des atouts que tu n’ as pas... même en forçant ! C’est tellement évident ! Vois une photo récente de moi. Bon, j’ai gardé un masque pour la discrétion : cette page

Les filles, n’allez pas voir ce qu’Elpp va constater ne pas avoir : un brin de folie !
  
Il paraît que l’espionnage industriel chez Pejo (grande marque de voiture africaine) se dit :
"épier sochaux"
réponse à . cotentine le 22/02/2007 à 00h06 : quand on vit seule, ce qui tient chaud aux pieds c’est le "moine" (autre n...
le "moine" (autre nom de la bouillotte
approximation coupable. Le moine c’était le cadre de bois dans lequel on suspendait le réchaud de braises pour qu’elles chauffent le lit, sans être au contact des draps. Alors que la bouillotte contenait de l’eau (bouillie).
Cette nuance est attestée par la formule : "la bouille ne fait pas le moine"

Amen.
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 14h13 : les loups dégagent les routes et les chasse-neige hurlent dans la for&ec...
La forêt dégage les loups et les routes hurlent dans les chasse-neige. Tu es bon pour l’Oulipo, Chirstian !
J’ai pas trop le temps de ramener ma fraise à tout bout de champ mais l’expresion du jour me trotte dans la tête toute la journée alors là, avec les pieds, ça me prend la tête, je me débarrasse..

Une bouillotte, pas rigolote
peut chouchouter nos p’tits orteils
sans nous chauffer les oreilles
et sans nous casser les pieds.
Mais ne racontez pas d’fadaises,
le nec pour nos petits petons
et même aussi pour nos tétons,
c’est d’trouver chaussure à son pied
tongs, santiags ou même charentaises
44/45, balaise
l’avoir à ses pieds, c’est l’meilleur
pour réchauffer aussi not’ coeur.
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 14h20 : "Yannou voudrait bien jouer Eros, mais c’est moi qui ai décroch&eac...
Mais si mais si, allez donc voir SuperYannou, les filles ! Au contraire...
réponse à . LEONINE le 22/02/2007 à 14h29 : J’ai pas trop le temps de ramener ma fraise à tout bout de champ ma...
Sympa !
en plus c’est ma pointure, Annaïg aquiesce (aquiesce ? à elle!)
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 14h35 : Sympa ! en plus c’est ma pointure, Annaïg aquiesce (aquiesce&nbs...
Ac’ l’accent breton ? J’chus d’accord avec toi, pour Léonine, en plus.
réponse à . LEONINE le 22/02/2007 à 14h29 : J’ai pas trop le temps de ramener ma fraise à tout bout de champ ma...
44/45, balaise
c’est gentil, tes vers, Léonine, mais moi je n’ai donc aucune chance , parce que 44 - 45 , même en position, et après 1 mois d’abstinence, j’ai jamais atteint ça , et je suis maintenant à un âge où "ça" ne grandit plus.
Tant pis !

Pardon ? La pointure ? quelle pointure ? Ah, c’était pas ... j’me disais aussi : quel pied elle doit prendre !
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 14h54 : 44/45, balaise c’est gentil, tes vers, Léonine, mais moi je n&rsq...
Sur le port de Roscoff
Chirstian : "Le fond de l’air est frais"
LPP (au mouillage*) :"Le fond de l’eau aussi"

* Je sens que ça va encore glisser.
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 14h54 : 44/45, balaise c’est gentil, tes vers, Léonine, mais moi je n&rsq...
Pas de complexes Christian, on n’est pas à 2 ou 3 centimètres près...

FILO: je te souhaite un ärfolgrich geburstag au nom de toute la région 
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 13h05 : Ah, Petula... tu pétules du clic gaughe, hein ? Ou alors, tu b&eacut...
oui, oui, la Pétula begaie, j’ai recu les mêmes trois envois... On y voit les vestiges de son dernnier passage... Mais par contre, apparemment, elle n’ose plus revenir, depuis. Et alors, Pétula, c’est pour quand ton inscription? Et toi, Syanne, tu te fais oublier dans ton coin, ... MMM hein?
réponse à . file_au_logis le 22/02/2007 à 15h36 : oui, oui, la Pétula begaie, j’ai recu les mêmes trois envois....
On vous l’a dit hier, Syanne et moi même tirons en ce moment le diable, qui s’est incrusté dans nos bourses, par la queue....

Bizarre cette phrase, non ?
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 15h48 : On vous l’a dit hier, Syanne et moi même tirons en ce moment le dia...
Bon, c’est moins grave que si c’était pire, hein ? Si vous n’avez rien à manger ce soir, God vous tient des pieds-paquets au chaud... C’est beau, c’est grand, c’est généreux, un God !
Charles De Gaulle
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 15h48 : On vous l’a dit hier, Syanne et moi même tirons en ce moment le dia...
On tient le bon bout, quand même...
réponse à . file_au_logis le 22/02/2007 à 15h36 : oui, oui, la Pétula begaie, j’ai recu les mêmes trois envois....
J’ai un p’tit paquet de copies au chaud (et c’est pas l’pied, c’paquet, LPP). Et comme je n’ai personne à m’épier (pour le moment), je fais une pause avant la surchauffe.

@petula : syntaxis diabolica (perseverare feminum)
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 15h58 : Bon, c’est moins grave que si c’était pire, hein ? Si vo...
Des pieds-paquets arrosés de Ricard direct pompé du Puy. Que voilà une bonne idée !
réponse à . God le 22/02/2007 à 16h11 : Des pieds-paquets arrosés de Ricard direct pompé du Puy. Que voil&...
Ben tu vois, quand tu veux... Bon, on arrive pour 20 heures, ça va ?
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 15h48 : On vous l’a dit hier, Syanne et moi même tirons en ce moment le dia...
@ syanne aussi
l’a pas les pieds au chaud là le diab’ dans vos bourses ? qu’même l’coquin y est d’la maison braise d’nature ! Raison de plus avoir l’feu partout...
Holà les filles soyez pas zingrates quand même ! Reconnaissez qu’avec le bon bout et l’chalumeau que c’est le pied ! Allons donc
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 16h13 : Ben tu vois, quand tu veux... Bon, on arrive pour 20 heures, ça va ?...
Dacodac ! Et deux pieds-paquets pour le monsieur et sa locomotive !
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 14h22 : le "moine" (autre nom de la bouillotte approximation coupable. Le moine c&rsq...
Je confirme. Celui que j’ai connu dans ma jeunesse dans le Sud-Ouest se posait.
Oui, j’ai eu un moine dans mon lit et il me tenait au chaud et pas que les pieds.
J’ai voulu en savoir plus et j’ai tapé sur google, tout simplement,MOINE puis ensuite je suis allée sur "Métier à ruban à poser". Surprise je suis tombée sur le site du Patrimoine de France. Il y a tout ce qu’on veut et même ce qu’on veut pas.
Sur ce que dénonçait Momo par exemple. On voit également qu’il n’y a pas besoin d’avoir les 500 signatures pour se payer une Pub. Il est quand même excellent ce site que j’ai connu grâce au moine de Cotentine. Si vous ne connaissez pas,allez voir, on peut y passer des journées.
@ momo - absolument d’accord avec toi au sujet des sectes.
réponse à . file_au_logis le 22/02/2007 à 10h09 : Non, non, siouplé, pas de ca... Déjà qu’ils ne savent...
Un pt’it beurre des touyoux,
Un pt’it beurre des touyoux,
Un pt’it beurre des touyoux, Filo,
Un pt’it beurre des touyoux !!
Un dicton pour peter la santé
"tête froide, vent’ libre et pied chaud" ! suite logique, le comble d’la sagesse
chacun interprète comme y veut
réponse à . God le 22/02/2007 à 16h20 : Dacodac ! Et deux pieds-paquets pour le monsieur et sa locomotive !...
Quand je disais "on" arrive, je pensais venir avec Petula, Syanne, Momolala, Claudiiiiiine, Cotentine, Jonayla, Leonine, Mirlou, et mon Eureka d’amour bien sûr. Plus quelques autres. Tu auras assez ? C’est qu’elles ont un sacré appétit, les gueuses !
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 16h29 : Quand je disais "on" arrive, je pensais venir avec Petula, Syanne, Momolala, Cla...
Ah ! Moi je pensais avec BB, rien que ! Mais s’il y a aussi un wagon plein derrière, no problemo !
L’heure du thé, un chausson aux pommes tiendrait bien les pieds chauds..
réponse à . God le 22/02/2007 à 16h31 : Ah ! Moi je pensais avec BB, rien que ! Mais s’il y a aussi un w...
Eh oui, pour un wagon plein, l’en faut plein les wagonnets, hein ? Et un sacré tender... Chauffe, Marcel !
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 16h29 : Quand je disais "on" arrive, je pensais venir avec Petula, Syanne, Momolala, Cla...
bon on connait pas l’programme des réjouissances les filles, mais bon chuis sure ça va êt’ le pied pour toutes ... Va falloir assurer là, les hommes, pour tenir les pieds chauds au dames hein !
Froid aux mains, chaud au coeur
Chaud aux pieds, la moiteur
Non, la pâmoison,
En lisant la foison
De tous nos héros*
Du site expressio

* Et les héroïnes, c’est juste pour la rime, spa   
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 16h46 : bon on connait pas l’programme des réjouissances les filles, mais b...
Tu crois pas qu’on va se fourrer dans un sacré gai-pied, là ?
réponse à . syanne le 22/02/2007 à 16h53 : Tu crois pas qu’on va se fourrer dans un sacré gai-pied, là&...
J’amène ma guitare à deux manches, et on compose la symphonie d’Expressio, sur le pont du rafiot amarré à la margelle du puits de Ricard de God, en dégustant (grandes dégustantes !) des pieds-paquets. What else ?
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 16h29 : Quand je disais "on" arrive, je pensais venir avec Petula, Syanne, Momolala, Cla...
Hé Elpepe et moi et moi , je saute sur mes deux pieds et j’arrive, ne m’oublie pas et j’espère qu’on ne devra pas faire le pied de grue pour l’avoir notre apéro !!
@ Joyeux anniversaire Filoulou !!!! Je veux bien faire la file au mois de mars pour te donner un gros bisou !
Peugeot !

Je voulais dire à Elpepe et Peinard best que c’est pas beau de me priver d’une visite du phare de chsaisplus où, même que j’en aurais piqué un (de fard), puisque je n’ai pas reçu la trirème une troisème fois.
Ou alors c’est pour éviter une neuvème (trois fois tri), qui fait trop judéo-chrétien (neuvaine) ?

Mais bon, je suis bonne joueuse, ce sera pour la prochaine fois.
J’avais qu’à me connecter plus tôt, spa ?

AArgh,la contrib de Mirlou est arrivée avant moi. Il n’existe pas encore de Peugeot 108, je pense, mais cela ne saurait tarder 
réponse à . mirlou le 22/02/2007 à 17h30 : Hé Elpepe et moi et moi , je saute sur mes deux pieds et j’arrive, ...
Bon, retourne voir en_99, tu es inscrite ! God, une chaise de plus !
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 17h01 : J’amène ma guitare à deux manches, et on compose la symphoni...
et moi j’ramène l’costume hein ! une p’tite danse du ventre ça tient pas les pieds chauds dis ?
Bon Filou s’ras pas là pisqu’y Berline (peujot) mais y dira pas qu’on y a pas fêté ses Tuit’ans
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 17h34 : Bon, retourne voir en_99, tu es inscrite ! God, une chaise de plus !...
Désolée, je dois renoncer aux pieds-paquets (cochon qui s’en dédit, je sais !)  : je suis invitée à une partie de main-chaude dans le nord du département et j’ai beau faire des pieds et des mains pour trouver la solution, je n’en vois pas.
Bonne fiesta. Ne vous marchez pas sur les pieds, et que ça chauffe !

@Petula : à toi ma part d’a-perrot, bien sûr! ça serait bien le diable si tu ne retombais pas sur tes pieds.
réponse à . Jonayla le 22/02/2007 à 17h30 : Peugeot ! Je voulais dire à Elpepe et Peinard best que c’est ...
Ah ben oualà : on dépose son mémoire à17:30:59, alors que le jury s’est réuni à 11:32:55 ! Remarque, comme, au bout de trois trirèmes consécutives, c’est Peinard_best qui offre la visite du Château du Taureau, en baie de Morlaix, je le soupçonne d’avoir forcé son talent pour se soustraire à ses obligations légales, le cuistre ! Tu n’as donc plus qu’à le mettre à l’amende, d’un Knockando 18 ans d’âge par exemple...
réponse à . Jonayla le 22/02/2007 à 17h30 : Peugeot ! Je voulais dire à Elpepe et Peinard best que c’est ...
Désolé, Jon, mais LPP avait l’air de caser sa M&M’s, ce matin !
Ce sera pour une autre fois !
réponse à . syanne le 22/02/2007 à 17h46 : Désolée, je dois renoncer aux pieds-paquets (cochon qui s’en...
Bon, moi, en vrai, je ne vais pas tarder à rejoindre BB, nous sortons ce soir. Donc, rien ne t’empêche de pieds-paquer avé nous tous, par la pensée, puisque c’est un exploit que nous réalisons chaque jour que God fait, hmmm ? Avé la clé de 12, même !
Allez, bonne nuit, les gosses. Les dents brossées, les mains sur les couvertures. Et demain, le jury se réunira plus tard.
Filou, BB te chatouille l’entre-deux (oreilles) avec une plume de goéland argenté de Roscoff, pour ton anniversaire ! Sympa, isn’t it ?
le rêve de toute vache : avoir ses pis au chaud ...
réponse à . chirstian le 22/02/2007 à 18h02 : le rêve de toute vache : avoir ses pis au chaud ......
Et celle de Gepetto, de l’avoir au cchio...
réponse à . <inconnu> le 22/02/2007 à 09h33 : La charentaise est une perle Elle tient les pieds au chaud ET... Elle fait le co...
Joli !
Hobbes
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 17h44 : et moi j’ramène l’costume hein ! une p’tite danse ...
Garde le costume pour Bruxelles, tu feras sans sassion !

Hobbes-cédé
réponse à . God le 22/02/2007 à 16h31 : Ah ! Moi je pensais avec BB, rien que ! Mais s’il y a aussi un w...
Bon, on va repenser aux vacances à Puyricard, trois semaines en été, j’ai vu par google earth que tu avais de la place derrière chez toi.
On fera juste un petit trou dans la haie because que pour venir tous prendre la douche chez toi le matin, c’est plus discret.
Comment, tu fournirais la savonette et les draps de bain à chacun pour nous éviter de devoir trimballer tout cela ?
Super !
Et puis pour les barbecues, ton jardin sera très bien. Tu veilleras à acheter assez de fauteuils de jardin ?
Des relax c’est mieux que des chaises.

Et la Perrot, elle le paiera ? (vaut mieux Petula Perrot que Pétulo Perrat, plus cher, surtout aux premiers rangs, non ?).

Oui chérie, j’arrive ! Bon je vous laisse pour aller bâfrer !

Niam-Scrompf-Glup-Hobbes
Bon anniffilou !!

Hobbes-versaire
réponse à . HoubaHOBBES le 22/02/2007 à 19h47 : Garde le costume pour Bruxelles, tu feras sans sassion ! Hobbes-céd...
costume...bruxelles... euuh... je ferais sans ça si on.....veut

Eureka Baret
réponse à . eureka le 22/02/2007 à 22h28 : costume...bruxelles... euuh... je ferais sans ça si on.....veut Eureka B...
De la fameuse tournée Barret ?
réponse à . Elpepe le 22/02/2007 à 17h34 : Bon, retourne voir en_99, tu es inscrite ! God, une chaise de plus !...
Bon ben j’ai bouffé mon tonneau de pieds-paquets tout seul.
Personne n’a pointé son nez à 20 heures, comme annoncé, ni à 21, ni à 22.
Z’ont que la gueule !  
Ben, ca alors,
aujourd’hui, c’est plus mon annif... 
Pourkwaaaaaaa?
Snif.
Et mainant, j’ai froid à mes petits petons, à mes petits tétons, à mes petits saintons,...
Bonjour quand même, là à 8:30, qu’il y a encore personne sur le pont.
"Avoir Pieds au chaud " est une contrepèterie plus qu’hygiénique !
Bon dimanche à tous !
réponse à . file_au_logis le 15/03/2009 à 08h28 : Ben, ca alors, aujourd’hui, c’est plus mon annif...  Pourkwaaaa...
J’étais pas loin mon Filo, mais il faut du temps pour tout relire et on ne va pas s’en priver ! Retrouver Eureka... Ah ! Et le Yannou qui nous joue encore les filles de l’air !

Mais il m’est venu une idée, et c’était duraille compte tenu de tout ce qui s’était déjà dit : garder les pieds de quelqu’un au chaud, c’est aussi l’empêcher d’agir, que même s’il a trop chaud aux pieds le malheureux, comme dans les histoires du temps où on chauffait les pieds des quidams pour leur faire dire où étaient leurs éconocroques, eh bien, il ne peut pas s’en aller. Même chose avec la chancelière (voir cette page) où Pétula squatte mon pseudo pour s’épancher sur le sujet.
réponse à . Emeu29 le 15/03/2009 à 09h04 : "Avoir Pieds au chaud " est une contrepèterie plus qu’hygién...
Alors Emeu, toujours Peinard ?
réponse à . momolala le 15/03/2009 à 09h11 : J’étais pas loin mon Filo, mais il faut du temps pour tout relire e...
oui, il faut du temps : le premier levé en weekend devrait faire un résumé des épisodes précédents !
En tous cas, chez moi Google fait preuve d’une réelle efficacité en me proposant, non un quelconque peep-show mais "les pieds au chaud" avec des chaussettes chauffantes de vivre-mieux.com !
Et les Pieds Nickelés, mmmh? Sont-ils bien au chaud, maintenant, dans l’armoire à souvenirs, à côté des Marx Brothers?
Ils avaient quand même beaucoup de ponts communs, non? La laideur bonhomme, la loufoquerie poussée à l’extase...
Au sujet de la connotation négative de notre expression, je dirais que c’est parceque "tenir les pieds chauds" à quelqu’un serait assimilé à lui porter ses pantoufles, lui cirer les pompes en quelque sorte....comme le ferait un être veule et servile à un quidam dont il voudrait s’attirer les bonnes gâces.......hein, non ? .....v’z’en pensez quoi les z’amis ?......enfin, c’est mon idée à moi tout seul et çà vaut ce que çà vaut...enfin je partage cette idée avec moi même..partant du principe qu’on n’est jamais aussi bien servi que par soi même..je me tiens les pieds chauds quoi
réponse à . chirstian le 15/03/2009 à 09h59 : oui, il faut du temps : le premier levé en weekend devrait faire un ...
Ce serait quand même dommage ! Il y a des contribs à lire in extenso et à relire même. Chez moi GGle propose un remède contre l’haleine forte  Va comprendre !

On voit bien que c’est un dimanche et déjà printanier où on peut battre la semelle sur les sentiers parfumés histoire de se chauffer tout seul les pieds surtout si on n’a personne pour vous garder les pieds et le reste au chaud de ses bras. J’ai pas fini ! C’est sans doute ce que font la plupart des Expressionautes aujourd’hui (que sinon ça n’a aucun sens, ma tirade).
réponse à . BOUBA le 15/03/2009 à 11h45 : Au sujet de la connotation négative de notre expression, je dirais que c&...
tu as déjà tenu les pieds d’un cul-de-jatte au chaud ?
PIEDS-CHAUDS DE NOURRISSONS A LA CREME D’ORTIE :
Pour le coup d’œil et la variante, utiliser, dans la mesure du possible, deux paires de pieds d’enfançons de la vallée d’Auge, (le calvados dont, depuis des siècles on enrichit les biberons au pays de Guillaume, procure à la viande de ces chers petits un arrière-fumet de pommes distillées qui en relève l’immature sapidité) et deux autres de négrillons non sevrés des rives de la Volta ou de la Casamance.
Sectionner le tendon d’Achille, déboîter l’astragale, inciser le coup de pied, ailler fortement la plante puis l’enduire d’huile de baleine bleue.
Piquer la peau à la fourchette ; poser sur le gril ; retourner au rythme de la cuisson ; réserver au chaud.
Prendre une botte d’orties en fleurs ; laver, essorer dans un linge, réserver quelques fleurs, puis faire suer dans deux cuillères de graisse d’anchois parfumée à l’origan des bords de l’Huisne.
Pendant ce temps battre au fouet quatre œufs entiers de couleuvre à collier, ajouter un demi-bol de lait de kolkhozienne, un petit verre de xérès, une pincée de sel d’Orléans, un dé à coudre d’arquebuse, une lichette de chili, un voile d’essence de pois de senteur.
Jeter sur les orties, tourner à la cuillère en bois de teck jusqu’à coagulation des œufs.
Prendre alors un plat creux, le foncer de beurre d’épinette, y déposer les pieds, recouvrir de la crème.
Parsemer de parcelles de provolone piquant et des fleurs d’orties réservées.
Passer quinze minutes à four chaud.
Servir avec du pain chaland.
Boisson conseillée, un réaumur-sébastopol.
Bon appétit,
Grimod de la Reynière
réponse à . <inconnu> le 15/03/2009 à 17h03 : PIEDS-CHAUDS DE NOURRISSONS A LA CREME D’ORTIE : Pour le coup d&rsqu...
Mais tu es une horreur, toi ! Serais-tu l’ancêtre, car tu ne saurais être son descendant, de Gilles de Rais ? Que fais-tu de ta sérénité Epicure, toi dont on dit que "le charme de ta doctrine égalait la douceur des sirènes" ? 
réponse à . <inconnu> le 15/03/2009 à 17h03 : PIEDS-CHAUDS DE NOURRISSONS A LA CREME D’ORTIE : Pour le coup d&rsqu...
pour ceux qui voudraient réaliser ta recette je conseille cette page
réponse à . chirstian le 15/03/2009 à 18h10 : pour ceux qui voudraient réaliser ta recette je conseille cette page...
Je voulais te conseiller de lui conseiller, meilleur, des petits pieds noirs : en flânant sur ggle j’ai retrouvé cette page et j’ai bien ri à la relire.
réponse à . <inconnu> le 15/03/2009 à 17h03 : PIEDS-CHAUDS DE NOURRISSONS A LA CREME D’ORTIE : Pour le coup d&rsqu...
Tu es fâché Epi ?  Quand même, Alexandre Balthazar ne serait point allé accommoder les petits petons de nos petites cailles chéries. Il leur préférait d’autres volailles et charcuteries. Ou de délicieux pieds et paquets : là, je te conseille l’Abbaye de Boscodon, près d’Embrun et un GGgrand appétit car ton assiette y sera bien remplie.
Après l’Épicure d’orties, pour vous tenir les pieds chauds, je m’en vais vous conter l’histoire de ces chauds présidentiels et autres légumes qui étaient les invités d’un Duché resplendissant.

S.E. (abréviation de Ses Excellences) avaient très chaud. Et pas qu’aux pieds ! C’était la faute de ces stupides chandeliers disposés un peu partout et diffusant un chaleur telle qu’elle força S.E. à se dévêtir !

Au point que l’on a vu S.E. se déchirant du slip ! ! Toutes, car il ne fallait pas qu’elles se départisses du chenil.

Je pensais que je vous dépeindrais ces luths !

Je n’ai pas pu, car, très vite, le chaud les dissipèrent !

Anna (Gramme) raconte une histoire délirante.
réponse à . momolala le 15/03/2009 à 17h18 : Mais tu es une horreur, toi ! Serais-tu l’ancêtre, car tu ne sa...
Rien de satanique dans ma démarche ! Jonathan Swift, le premier à ma connaissance, abondamment pompé par des générations d’humoristes, a suggéré de résoudre d’un coup deux problèmes déjà cruciaux au début du 19ème, (arrondissement et peut-être un peu au-delà sur la planète), surpopulation et faim dans le monde : euréka, oui c’est bien sûr, il suffit de bouffer les bébés. En bon épicurien frappé par tant de bon sens, je ne fais qu’appliquer un des préceptes de base de mon modèle, rendre service à l’humanité, certes, mais en y prenant plaisir… D’où l’élaboration minutieuse de la recette qui semble te choquer, remise cent fois sur le piano et que je suis fier de livrer parfaitement au point et au monde entier, à l’occasion de l’Expressio du jour.
PS 1. Je ne suis pas sûr que Gilles de Rais soit aussi coupable que tu sembles le penser. Dans le genre, et à peine plus tard les perfides albionais (pléonasme) ont eu beaucoup plus fort avec Sawney Beene, sa femme, leurs quatorze enfants et les enfants de leurs enfants durant deux ou trois génération avant d’être anéantis par une énorme armée ! Rigolo de noter que l’épouvantable saga de cette tribu monstrueuse à inspiré… la légende de Robin Hood !
PS 2. La "douceur" des sirènes… Souviens-toi du sort qu’elles réservaient aux marins et quelle ruse à dû employer Ulysse pour échapper à leurs appétits féroces…
réponse à . momolala le 15/03/2009 à 18h25 : Je voulais te conseiller de lui conseiller, meilleur, des petits pieds noirs&nbs...
"deux autres de négrillons non sevrés des rives de la Volta ou de la Casamance":
Relis ma recette, il y sont les petits pieds noirs, des années de mise au point laborieuse,je te dis.
réponse à . chirstian le 15/03/2009 à 18h10 : pour ceux qui voudraient réaliser ta recette je conseille cette page...
Tu crois qu’il me feront un prix de gros?
tourne un peu ! encore !
Bon, tu sais tu n’es pas vraiment gros, juste un peu enrobé. En tous cas , aucune raison de te faire un prix spécial ! 
réponse à . chirstian le 15/03/2009 à 20h39 : tourne un peu ! encore ! Bon, tu sais tu n’es pas vraiment gros,...
Comment as-tu deviné que deux ou trois kgs de graisse en moins... bon d’accord, plutôt trois ou quatre? Mais ce n’est pas moi qui passe à la rôtissoire. A la crèche dont je te remercie de m’avoir signalé l’existence,j’envisage de m’approvisionner en gros ou demi-gros, n’achetant que les morceaux qui m’intéressent et ne sont pas les plus prisés, ce qui devrait me valoir une remise substantielle.
Difficile de croire au hasard: tandis que je te réponds, colonne de droite, vient d’apparaître un bandeau de pub, rouge pétant, pour "Des pieds chauds grâce à des chaussettes chauffantes"(Cerasock, chaussettes biocéramiques, ça ne s’invente pas)!!!
Découverte...
Sans le développement de God, "tenir les pieds au chaud" aurait eu pour moi un côté tout doux, tout câlin... tout tendre comme l’attitude de Georges (l’autre !) lorsqu’il rencontre la belle Hélène...

Moi j’ai pris la peine
De les déchausser
Les sabots d’Hélène
Moi qui ne suis pas capitaine
Et j’ai vu ma peine
Bien récompensée
Dans les sabots de la pauvre Hélène
Dans ses sabots crottés
Moi j’ai trouvé les pieds d’une reine
Et je les ai gardés
.
Et puis voici des vers entremêlés de ♫♪♪♫♪♫♪♪♪...

Et puis je jouais avec mes pieds
C’est très intelligent les pieds
Ils vous emmènent très loin
Quand vous voulez aller très loin
Et puis quand vous ne voulez pas sortir
Ils restent là ils vous tiennent compagnie
Et quand il y a de la musique ils dansent
On ne peut pas danser sans eux
Faut être bête comme l’homme l’est si souvent
Pour dire des choses aussi bêtes
Que bête comme ses pieds

Merci M’sieur Prévert... merci M’sieur Montand.
C’est vrai que c’est idiot cette expression "bête comme ses pieds"......C’est fidèle un pied, ça ne vous lâche pas d’une semelle tout au long d’une vie.

Qu’il soit à coulisse, de veau, de nez, de la lettre, lié avec un poing, marin, qu’il ait trouvé chaussure, de grue, dans la tombe, sur terre, à l’étrier, dans le plat, des stalles*, de vigne, de fauteuil ou qu’on lui coupe l’herbe dessous il vous mènera toujours vers le café matinal que je tiens au chaud malgré que parfois je travaille comme un pied.....

* Mêm’ pas honte.........
réponse à . BOUBA le 29/05/2014 à 05h24 : C’est vrai que c’est idiot cette expression "bête comme ses pi...
Joli ! Les bras m’en tombent... 
Quels pieds ! bots... [aurait ajouté l’Amiral]
Manque pas grand-chose à ton mille-pattes ; un p’tit pied-de-poule peut-être...
réponse à . DiwanC le 29/05/2014 à 02h09 : Découverte... Sans le développement de God, "tenir les pieds au c...
Pour moi aussi, cela aurait eu un côté câlin, ce dont j’aurais bien besoin en cette matinée arrosée d’un crachin tout à fait britannique, un vrai temps de jeudi de l’ascension (Elle va être longue l’ascension pour atteindre le septième ciel avec ce temps pourri!)
Si Bouba veut bien également préparer le thé, j’arrive.
Quant au mille-pattes de Bouba, a-t-il une jambe de bois ?
Etant donné la météo, il n’y aura pas que les pieds que l’on va devoir tenir au chaud!
Où sont mon K-way, min cache-nez, mes bottes ... ?
Le Bonjour vous va !!

Dieu merci. Crachin t’ici aussi. -( BZH)-

-Mais la chansonnette vient apporter un peu de soleil...les tout petits petons...de Valentine.

-Fi de la critique facile: il chante, ou danse, ou cuisine, ou peint ou..."comme un pied."

-Frédéric D. le note aussi dans un des ses polars déjantés: "La présidence avait commandé une statue "en pieds". Mais le sculpteur a mal compris: il n’a fait que les nougats."

-Ou la blague de la communale:

..." la jeune mariée découvre le soir de ses noces - en plus d’outils extasogènes inattendus- que son mari, blessé de guerre, a été amputé d’un pied et donc porte une prothèse....
.....
Message à la maman: " Tout va très bien. Mon chéri n’a qu’un pied."

Longues démarches pour diluer la foule de ???????.

Puis réponse, grâce à une petite voisine qui débutait en anglais et en 6ème :

" Ma chérie, ne t’inquiètes pas. Ton père n’avait même pas 25 centimètres et cela ne nous a pas empêché d’être heureux."

- Enfin, une autre vertu méconnue des pieds: une de mes tantines, aujourd’hui gamine de 92 ou 93 ans, fut pédicure au tant de sa splendeur, bien réelle.

Et sa grande fierté, après soins, tenait en ce que son client la remercia ainsi:
" quand je sors de chez vous, je vole..."

Nous laisserons en touche le noms de parfums associant les pieds, généralement assortis de rires gras.
Quand quelqu’un qui n’a pas froid aux yeux veut garder la tête de veau froide, faut-il qu’il ait les pieds bien au chaud? Sinon, est-ce grave, docteur?
DEVINETTE
Dans quelle ville de France, celui à qui il manque un bras a les pieds chauds ?
Quand Sandie chantait, on voyait les pieds à Shaw. 
Découverte pour moi aussi.
J’aurais pensé qu’il s’agissait d’un mode de torture moyen-âgeux qui consistait à faire brûler les pieds des paysans pour leur faire avouer où ils cachaient leur fortune, un supplice pratiqué par les bandes de truands comme les ... heu .. brabançons.
réponse à . joseta le 29/05/2014 à 09h28 : DEVINETTE Dans quelle ville de France, celui à qui il manque un bras a le...
Réponse
- au Mans parce que les pieds du Mans chauds.
réponse à . lafeepolaire le 29/05/2014 à 07h32 : Pour moi aussi, cela aurait eu un côté câlin, ce dont j&rsquo...
Coucou la fée......
Pas de soucis je mets l’eau à cuire pour le tea.......
quant au mile pattes s’il fait 999 fois "clac" et une fois "toc" c’est qu’il a un pilon........C’est à ça qu’on le reconnaît quand on le chasse mais faut pas oublier de se placer sous le vent pour ne pas qu’il sente ta présence et prenne les jambes à son cou et parte d’un bon pied......

Mon Dieu que c’est nul...........
réponse à . platon07 le 29/05/2014 à 07h56 : Le Bonjour vous va !! Dieu merci. Crachin t’ici aussi. -( BZH)- -Ma...
Je prends toujours mon pied à lire tes apparitions..........
réponse à . joseta le 29/05/2014 à 10h13 : Réponse - au Mans parce que les pieds du Mans chauds....
Honorable Joseta, on est bien sûr tenté de placer du brutal dans ces démonstrations.

J’implore ton indulgence bienveillante et miséricordieuse.

Un des miracles de Saint Jean ?

Saint Jean pillait deux porcs..OR...deux pieds de porcs pas nés .

CQFD.

nb: Je reconnais qu’il est grand temps que je retourne au village attendre sereinement la mort. Bouba comprendra.
réponse à . SyntaxTerror le 29/05/2014 à 10h00 : Découverte pour moi aussi. J’aurais pensé qu’il s&rsqu...
On les appelait les "chauffeurs" et leur charmante manie est bien postérieure au moyen âge.........
réponse à . platon07 le 29/05/2014 à 10h28 : Honorable Joseta, on est bien sûr tenté de placer du brutal dans ce...
Bouba comprendra.

Euuuuuuuuuuh ?..........J’ai mon neurone qui réfléchit comme un pied because je vois pas ce que tu veux dire.......
réponse à . platon07 le 29/05/2014 à 10h28 : Honorable Joseta, on est bien sûr tenté de placer du brutal dans ce...

Saint Jean pillait deux porcs..OR...deux pieds de porcs pas nés .
À cause de ça, y’en a qui le prenaient ’pour sot’...
réponse à . BOUBA le 29/05/2014 à 10h28 : On les appelait les "chauffeurs" et leur charmante manie est bien postéri...
Et n’oublie pas les brodequins : on enserrait chaque pied du supplicié dans une sorte de boîte en bois dont on rapprochait mécaniquement les côtés pour écraser toujours progressivement le pied, ce qui était d’autant plus agaçant pour le sujet qu’on ne lui avait même pas permis de choisir entre chauffer et broyer.
réponse à . charmagnac le 29/05/2014 à 11h19 : Et n’oublie pas les brodequins : on enserrait chaque pied du supplici...
Vu l’hygiène pratiquée à l’époque j’imagine la torture de ce pauvre bourreau qui devait subir la senteur des ripatons ( des arpions, les lattes, des nougats, des panards, des pinglots ou des ribouis ) du supplicié........
Pour avoir les pieds bien au chaud, faites-les plomber, même si ce sont déjà des pieds nickelés...
réponse à . BOUBA le 29/05/2014 à 10h28 : On les appelait les "chauffeurs" et leur charmante manie est bien postéri...
Ce n’est pas l’avis d’Alain Bauer (qui n’est pas mon auteur préféré) cette page.
Tout ce qu’on sait, c’est que le feu avait déjà été découvert !
Toutes les plantes étaient au soleil et les nards à l’ombre, d’où: pas nards au chaud...
réponse à . lafeepolaire le 29/05/2014 à 07h32 : Pour moi aussi, cela aurait eu un côté câlin, ce dont j&rsquo...
J’ai retrouvé au fond d’un bac à vinyles, un 45 tours qui va chasser la morosité de la perfide "rain" britannique et celle tout aussi sournoise du crachin breton...
Un texte qui va émouvoir - j’en suis certaine - ton âme sensible aux belles pages qu’écrivirent Villon, Chrestien de Troyes, Baudelaire et quelques autres...
Un chant désespéré qui n’en est que plus beau... un immortel... un pur sanglot...

À tous : tenez ferme la barre, matelots amionautes, car ça va secouer ! Je livre les premières lignes :

J’ai toujours peur que tu me caches
Un p’tit peu trop la vérité
C’est pourquoi sans que tu le saches
Je passe ma vie à tes pieds t’épier

Ça fout un choc hein ? :&rsquo)
J’avais prévenu !
Écoute bien la suite à cette page. Tu vas percevoir un bouleversifiant "Faut que j’ t’épie Fanny"...
Après ça, afin d’éviter ton mépris, vais peut-être tenir tes pieds au chaud*...

*Yeeesss !
On n’a pas encore lu Lange aujourd’hui... Doit être occupé à nettoyer ses pinceaux...
réponse à . SyntaxTerror le 29/05/2014 à 11h48 : Ce n’est pas l’avis d’Alain Bauer (qui n’est pas mon aut...
Alors si c’est Bauer qui le dit.......je m’incline........
réponse à . DiwanC le 29/05/2014 à 11h56 : J’ai retrouvé au fond d’un bac à vinyles, un 45 tours ...
Il chantait comme un pied mais on l’aimait bien.......
réponse à . DiwanC le 29/05/2014 à 12h03 : On n’a pas encore lu Lange aujourd’hui... Doit être occup&eacu...
Il sera en retard, il vient à pied.....
Un abonné perfide élevé en Auvergne ; "Vive Ex-pied-chaud !"
Même pas honte... enfin, si, un peu quand même !
Ce qui - pour un z’ailé comme lui - est le comble du snobisme raffinement, j’ trouve ! 
réponse à . joseta le 29/05/2014 à 11h56 : Toutes les plantes étaient au soleil et les nards à l’ombre,...
Par contre à la capitale suisse:
Berne nards chauds.
cette page
Pffffffffff....
réponse à . DiwanC le 29/05/2014 à 13h35 : Ce qui - pour un z’ailé comme lui - est le comble du snobisme raffi...
Lange vint ?
C’est un paradoxe !
Dans ce vieux refrain il n’est pas question de "pied" mais pour ne pas s’emmêler les pinceaux, faut pas s’exprimer comme un pied :

Ah! pourquoi Pépita
Sans répit m’épies-tu?
Dans ton coin Pépita,
Pourquoi te tapis-tu ?
Tu m’ épies sans pitié,
C’est piteux de m’ épier,
De m’ épier Pépita,
Pourrais-tu te passer ?
Pépita

Ah! pourquoi Pépita
Sans répit m’épies-tu?
Près du puits, Pépita,
Pourquoi te tapis-tu ? Tapis t’es-tu ?

1- Tu m’épies sans pitié,
C’est piteux de m’ épier,
De m’ épier Pépita,
Ne peux-tu te passer ?

2- Les oiseaux de pépier,
Sans répit sont piteux
Ton tapir t’apitoye,
Sur ton tapis pitié.

3- Député dépité,
Je t’épie, tapis-toi!
Si tu te tapis trop,
J’apitoye ta pitié.
réponse à . joseta le 29/05/2014 à 13h55 : Par contre à la capitale suisse: Berne nards chauds. cette page Pffffffff...
Berne... une cité qu’a bien connu Berthe, celle qui avait un pied qui disait mer...e à l’autre, un pied qui remuait et l’autre qui n’allait guère. Elle s’en allait clopin-clopant, claudiquant de la voûte et grignotant des dents* !
* Comment dit-on déjà ? Ah oui !... Même pas honte ! 
réponse à . charmagnac le 29/05/2014 à 16h40 : Dans ce vieux refrain il n’est pas question de "pied" mais pour ne pas s&r...
J’ai trouvé ce joyeux virelangue à cette page ! Près du puits, Coyotte veille.
J’arrive comme les carabiniers d’Offenbach mais, ouf, le bar de Marcel est encore ouvert ! Pas grand chose à ajouter à l’expression du jour mais je note -peut-être bien trrrrès en retard- que le-bandeau-de-droite a TOTALEMENT DISPARU. J’en déduis que Reverso nous a récupérés en silence. Un bon point pour lui, que cette disparition. Bon, Pétula n’est plus là mais on peut penser à la Perrot quand même ! On y va ?
réponse à . DiwanC le 29/05/2014 à 16h59 : Berne... une cité qu’a bien connu Berthe, celle qui avait un pied q...
C’était lequel, le grand ? 
réponse à . BOUBA le 29/05/2014 à 10h31 : Bouba comprendra. Euuuuuuuuuuh ?..........J’ai mon neurone qui r&eacu...
Inodore, dans ce florilège de documents fabuleux...je pose un genou respectueux au pied de DiwanC et quelques comparses...

C’est une répartie très africaine, Cameroun.
Lors d’une visite, on m’avait expressément demander de rendre visite au chef de laboratoire, un Monsieur de belle prestance qui partait en retraite le soir même. Je fis de mon mieux, et à la question - stupide certes- "qu’envisagez vous maintenant", cette réponse extraordinaire:
"Je vais retourner au village attendre sereinement la mort."

Passée l’impression immédiate, c’est un enseignement majeur.

Je vais retourner au village: je laisse la place, on sait où me trouver si besoin, je retourne à la source.

Attendre sereinement la mort: -( la mort a une signification assez riche en Afrique )- " en étant bien et en paix dans ma tête."

Outre que cette phrase m’a servi des tas de fois, elle a pris tout son volume lorsque je fus retraité et ne pouvant remplir aucune de ces perspectives.

Il faut peut être un peu d’affinité élective africaine pour la "mesurer".

Phrase amusante à diffuser parce que vécue.

De même celle de De Lattre de Tassigny, lorsqu’un jeune officier exécutait mal un ordre:
" Mon jeune ami, sans doute me suis-je mal fait comprendre..." que je tiens de l’un de ces "jeunes officiers." Phrase très utile, même si ce n’est pas beau de copier.

Quand je pense que j’en étais au "pied tendre" et autres "pieds nickelés !"...
réponse à . platon07 le 29/05/2014 à 19h30 : Inodore, dans ce florilège de documents fabuleux...je pose un genou respe...
Trop mignon ce "genou respectueux" ...

Inodore ? Que nenni ! Et jamais sans saveur !
Tiens... c'est moi qui avais éteint la lumière en ce mois de mai 2014…

À l'époque, en fouillant dans les vinyles, j'avais trouvé les pieds de la belle Hélène qui les cachait au chaud dans ses sabots ; des sabots dont se moquaient les trois capitaines.
Bouba lui, avait choisi les pieds des demoiselles qui font les cent pas le long des rues*…

Reste plein de pieds chez le beau Georges ! Comme ceux qu'il garde bien au chaud dans ses bottes, une chaleur qu'il transmet un peu vigoureusement à l'épicier grippe-sous :
Or, j'avais hérité d'grand-père
Un' pair' de bott's pointues
S'il y a des coups d'pied que'que part qui s'perdent
Çui-là toucha son but
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre,
Ah ! c'est pas joli...
Ah ! c'est pas poli...
A un' fess' qui dit merde à l'autre.


Écoutez…

* Merci qui ? 
Je viens de découvrir cette chanson, elle n'est pas de Georges mais c'est lui qui l'interpête.
Comme quoi on en apprend encore

Et si vous voulez le texte c'est ici...

A lire ces paroles on croirait que Georges est une réincarnation de l'auteur...C'est du Brassens avant l'heure..enfin, moi j'trouve.

On l'écoute en prenant un café ?..
XVII siècle. Certains nantis emmenaient leurs pantoufles pendant leurs balades ou sorties lointaines. Aujourd'hui cette habitude perdure.
Bonjour tout le monde ! "Le monde" ? Ben y'en a pas grand ce matin...

pas de Georges mais c'est lui qui l'interte.
J'aime bien cette chanson dégotée pa' Bouba.
Dis, tu manquais d'R en p'épa'ant le café, ou c'est pou' 'ester dans les fesses de la chanson de Diwan ? 

Bon, je bous laisse pour le bobent. Vais soigner bon rhube de cerbeau. Faut que je be tienne les pieds au chaud je crois. 
réponse à . le gone le 26/04/2016 à 09h33 : XVII siècle. Certains nantis emmenaient leurs pantoufles pendant leurs ba...
Ben oui, et puis une bonne part de ceux qui n'étaient pas nantis n'avaient guère que des sabots ou des socques et pas une seule pantoufle, et pas trop de temps pour se balader non plus. Ils fourraient souvent de la paille dans leur sabots pour se tenir les pieds chauds.
réponse à . Ratanak le 26/04/2016 à 09h49 : Bonjour tout le monde ! "Le monde" ? Ben y'en a pas grand ce...
C'est quand même pas Georges qu'on a appelé : l'interpête aux mânes ?
réponse à . Jonayla le 22/02/2007 à 17h30 : Peugeot ! Je voulais dire à Elpepe et Peinard best que c’est ...
Il n’existe pas encore de Peugeot 108
Il aura fallu attendre 2014. On en profite au passage pour lui coller une étiquette Citroën C1 ou Toyota Aygo, à la demande du client. Tout ça est fabriqué en Tchéquie puisque Citroën a fermé son usine d'Aulnay-sous-Bois (à moins que ce ne soit le contraire)..
L'Ange et tous ses copains zélés ont bien de la chance, il peuvent se tenir les pieds au chaud même quand ils se déplacent. Mais comment font-ils pour leurs zèles ? 
--- rien ---

Ce #{@¤$£€ de site voudrait me faire bisser contre mon gré ! 
Oh non ! Ça conviendrait peut-être mieux à un certain JB... Qu'en penses-tu, Germaine ?
réponse à . Ratanak le 26/04/2016 à 09h49 : Bonjour tout le monde ! "Le monde" ? Ben y'en a pas grand ce...
C'est me'veilleux ! Bouba est devenu un Incoyable ! Qu'il doit êt'e beau dans son habit à g'ands godets, sa la'ge culotte, son éno'me c'avatte et ses souliers pointus !
Ça va jaser su' les 'ives de l'A'gens et su' les côtes médite'anéennes...


Chanson admirable ! Quel texte  paroles
réponse à . Ratanak le 26/04/2016 à 11h32 : Oh non ! Ça conviendrait peut-être mieux à un certain J...
Ce grand timide qu'était GB passa longtemps pour un ours... Mais on ne l'a jamais décrit inconvenant.
Quant à JB... Il semble que cet homme soit capable de tout, même de chanter !

LE JEU DES MOTS CACHÉS (192) . POÉTES et POÉTESSES
Certainement dû à ma grande sensibilité, les pieds m'ont amené à la poésie; aussi je vous défie de déceler les 31 poètes, tous français, (hormis 1 belge ) , dissimulés dans le texte suivant.
Un jeu pas piqué des 'vers' !


Les prés verts s'étalent à perte de vue dans ce coin de la France...Y'a pas à dire, c'est un beau lieu et aujourd'hui, il fait beau, chaud même ! Des champs fleuris, des arbres; le chêne y est présent aussi et deux vignes y complètent le décor...J'avais arrêté ma voiture, question de me reposer un peu à cause d'une légère douleur vers l'aine, et je contemplais, ébahi, cette palette de couleurs digne des meilleurs peintres en me disant: “je n'ai pas envie d'en repartir d'ici”. Vraiment, j'enviais ceux qui pouvaient y habiter ! Claude, elle, ne partageait pas mon enthousiasme, car, depuis le véhicule, elle me cria:
- Hé ! Tu vas prendre racine !
- Sors et contemple le paysage ! C'est pas tous les jours que tu vois ça !
- Merci, mais je suis fatiguée, je me sentais déjà un peu molle hier...bon, j'ai soif, je bois l'eau et on repart, hein ?
- Attends, y'a deux paysans qui s'approchent, je vais leur parler à ces gars-là...
- Fais ce que tu veux, mais fiche-moi la paix, Guy !
- Bonjour messieurs, j'allais repartir, mais avant je tenais à vous dire que vous avez bien de la chance de vivre dans un si bel endroit !
- Merci, mais vous croyez que tout ça est fait par enchantement ? On y va fort tous les jours, nous, même le dimanche ! À l'église vous pouvez rencontrer un chrétien, deux, trois...mais la majorité on est là, à bosser ! Et puis de bonne heure ! Le coq tôt vous martelle l'ouïe à vous faire devenir marteau et bien souvent on pense: “Où est le bec de cet animal, que je lui cloue...” Alors que nos paysages soient beaux, ça nous coûte beaucoup d'heures de rude travail et avoir quotidiennement les nerfs à fleur de peau...
- Les nerfs valent peut-être la peine quand on obtient ce résultat splendide ! Enfin, excusez-moi et au revoir...je vais reprendre mon chemin...
Il se mit au volant, regatda Claude, prit sa main et lui dit : Tu sais, tu as raison, c'est pas si bien que ça finalement...et ils se mirent en route.
- Que doit faire notre fille à Pau, chéri ?
- Oh, à Pau Line erre, va ! elle adore se promener çà et là...
réponse à . joseta le 26/04/2016 à 12h37 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (192) . POÉTES et POÉTESSES Cert...
31 ! Purée...
Actuellement, 23 sans difficulté... Après, c'est grande brasse !


"Il se mit au volant, regatda Claude," Te voilà devenu Incoyable toi aussi ?!
Site cruel ! Le moindre faux pas est souligné gentiment, ou moqué plus rudement... J'en sais quelque chose ! Allons... point de rancune.
Ici, c'est comme au gouvernement : on ferme sa gu...le ou on s'en va.
Moi je reste et je la ramène... comme certain(e)s au gouvernement ! 

réponse à . joseta le 26/04/2016 à 12h37 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (192) . POÉTES et POÉTESSES Cert...
Ben dis donc, moi qui voulait hausser mon score d'hier, c'est pas gagné.
J'en ai 14 de sûrs et 10 de pas sûrs.
Vais plancher là-dessus.
On a notre orgueil quand même.
Quelles sont les meilleures godasses pour "tenir les pieds chauds" ?
Pantoufle de vair de M'sieur Perrault ou Soulier de satin de M'sieur Claudel ?
réponse à . DiwanC le 26/04/2016 à 13h42 : 31 ! Purée... Actuellement, 23 sans difficulté... Aprè...
Glups ! pour 'regarda', j'ai pas 'vu'...  
Besoin d'une sieste ? certainement ! A+
réponse à . ipels le 26/04/2016 à 13h53 : Ben dis donc, moi qui voulait hausser mon score d'hier, c'est pas gagn...
Vais plancher là-dessus
Tu vas go to the marcket aux poètes, ton p'tit panier à la main, comme dit (presque !) Gilles Vigneault !
réponse à . DiwanC le 26/04/2016 à 13h42 : 31 ! Purée... Actuellement, 23 sans difficulté... Aprè...
31 ! Purée...
Comme tu dis ! 

@ Joseta
Un jeu pas piqué des 'vers' !
Comme tu dis toi aussi ! 

Je crois que je me suis enfin sorti de la purée (poil au nez) et que j'ai maintenant les 31 poètes. J'en ai eu 24 presque immédiatement (poil aux dents), mais pour les 7 autres, je vous dis pas (poil au bras)... 
réponse à . ipels le 26/04/2016 à 13h53 : Ben dis donc, moi qui voulait hausser mon score d'hier, c'est pas gagn...
Courage ! Tu les auras ! De toute manière, "l'essentiel est de participer" comme disait l'autre qui n'était pas pouette. 
réponse à . DiwanC le 26/04/2016 à 13h55 : Quelles sont les meilleures godasses pour "tenir les pieds chauds"&nbs...
Je te conseillerais la pantoufle péruvienne. Parce que le soulier claudélien, il faut l'utiliser pendant onze heures pour avoir les pieds chauds (cinq ou six si tu acceptes moins de chaleur), alors qu'avec la pantoufle il te suffit de moins d'une heure. 
réponse à . Ratanak le 26/04/2016 à 14h27 : 31 ! Purée...Comme tu dis !  @ Joseta Un jeu pas piqu&eac...
mais pour les 7 autres, je te dis pas...
Ah bah si ! Dis-moi ! 

Joseta dit "Poètes et Poétesses"... Mes 23 ne sont que garçons...Vais aller creuser chez les filles.
réponse à . Ratanak le 26/04/2016 à 14h29 : Courage ! Tu les auras ! De toute manière, "l'essenti...
Après deux fois sur le métier, j'en ai 17 de sûrs, les autres me font un pied de nez.
Mais j'ai monté un chouïa avec 55%.
Pas fort, comme disait Paul.
réponse à . DiwanC le 26/04/2016 à 14h46 : mais pour les 7 autres, je te dis pas... Ah bah si ! Dis-moi !  ...
Bon ! J'avois point vu «tous français, (hormis 1 belge )» que Joseta a ajouté après que j'ai copié son texte. Du coup j'ai cherché le Belge, et je l'ai trouvé, mais en plus des 31 pouettes que j'avais déjà. Voilà que j'en ai un de trop maintenant. Quant aux pouettesses, je crois bien n'en avoir qu'une ou deux (et encore)... 

Un peu plus tard :
Je viens de vérifier, j'ai une poétesse, ou deux parce qu'il y a un hermaphrodite. Et j'ai trouvé un 33e poète, un mec encore... 

Encore plus tard :
Toujours une seule poétesse, mais... deux hermaphrodites ! 34 poète.étesse.s au dernier recensement. Et maintenant, vais faire autre chose que la chasse aux pouettes. 
réponse à . DiwanC le 26/04/2016 à 14h01 : Vais plancher là-dessusTu vas go to the marcket aux poètes, ton p'...
"Chaque journée était
un panier de soleil
qui fuyait à la voile
sur le lac des vacances" _Vigneault

Tu vois, mon panier fuit !
réponse à . Ratanak le 26/04/2016 à 15h09 : Bon ! J'avois point vu «tous français, (hormis 1 belge )»...
33 sur 31 !
Doit y avoir un électro-ménager là-dedans.
Moi j'ai les deux pieds dans l'eau, je donne des coups, mais je suis pas de taille, ni d'estoc.
réponse à . DiwanC le 26/04/2016 à 13h55 : Quelles sont les meilleures godasses pour "tenir les pieds chauds"&nbs...
Dans les charentaises on est à l'aise !  J'aime bien ces pantoufles...
@ Syntax
Les pantoufles les plus chaudes ce sont les celles de Soissons, parce que ce sont les pantoufles de l'Aisne...
réponse à . joseta le 26/04/2016 à 16h10 : @ Syntax Les pantoufles les plus chaudes ce sont les celles de Soissons, parce q...
Est-ce qu'on ne risque pas de casser les pantoufles de Soissons ? 
réponse à . joseta le 26/04/2016 à 16h10 : @ Syntax Les pantoufles les plus chaudes ce sont les celles de Soissons, parce q...
J'ai bien compris qu'il conduisait une Fiat Regata vers l'Aisne, mais ça ne m'en donne que 24 en première lecture, les autres doivent se cacher dans la Somme ... qui fait 31.
réponse à . ipels le 26/04/2016 à 15h28 : 33 sur 31 ! Doit y avoir un électro-ménager là-dedans....
33 sur 31 ! Doit y avoir un électro-ménager là-dedans.
Ça se pourrait bien... surtout que maintenant j'en suis à presque 110% de charge... J'aggrave mon cas ! 
réponse à . Ratanak le 26/04/2016 à 11h20 : L'Ange et tous ses copains zélés ont bien de la chance, il peuvent...
L'Ange et tous ses copains zélés ont bien de la chance, il peuvent se tenir les pieds au chaud même quand ils se déplacent.
Non, ne crois pas ça.
Contrairement à ce que disaient ce con d'Icare et son vieux, il fait froid en altitude et on se les gèle... les pieds. Pour le reste il y a les caleçons molletonnés de Popeck, on est pas des sauvages !
J'ai essayé les charentaises (comme Ségolène) mais si on est bien dedans franchement on sort pas avec ou alors il faut avoir de la bravitude.
Et le givre qui te gèle le tube de Pitot, tu y penses ?
Nous sommes donc obligés d'ingurgiter de l'antigel avant un vol un peu long ce qui fait dire à "certaine Bretonne" que je suis un ivrogne.
Le risque, si t'as pas de coyote c'est le PV à l'atterrissage parce que en altitude tu ne crains rien, ils ne volent pas haut les cognes contrairement aux cicognes.
réponse à . mickeylange le 26/04/2016 à 16h28 : L'Ange et tous ses copains zélés ont bien de la chance, il pe...
réponse à . Ratanak le 26/04/2016 à 15h09 : Bon ! J'avois point vu «tous français, (hormis 1 belge )»...
"Toujours une seule poétesse"
Vois pas... J'ai bien pensé à Marceline Desbordes-Valmore... mais elle doit être en train de papoter avec la cuisinière car je ne la trouve pas dans le salon de Joseta !!

Bon... j'arrête à 25... Après, c'est de l'acharnement et j'ai aussi une ou deux autres petites choses à faire !
réponse à . SyntaxTerror le 26/04/2016 à 16h23 : J'ai bien compris qu'il conduisait une Fiat Regata vers l'Aisne, mais ça ...
Non, la Somme c'est 80.
Et le givre qui te gèle le tube de Pitot, tu y penses ?
Propos qui vient confirmer que les histoires d'anges asexués sont des carabistouilles. 
réponse à . mickeylange le 26/04/2016 à 16h28 : L'Ange et tous ses copains zélés ont bien de la chance, il pe...
le givre qui gèle le tube de Pitot
On fait de très seyants pull-overs pour pallier cet inconvénient.
réponse à . mickeylange le 26/04/2016 à 16h28 : L'Ange et tous ses copains zélés ont bien de la chance, il pe...
Tu sais ce qu'elle te dit la "certaine Bretonne" ? Tu le sais ?

Ivrogne... certainement pas, car ivrognerie est bien bien vilain mot, alors qu'ivresse...

Seulement, la rumeur dit qu'avec tout ton indispensable "antigel", tu peux affronter n'importe quelle expédition polaire en tongs et chemise hawaïenne.
Mais s'il fallait accorder crédit à la rumeur, s' pas...

Marceeel ! Tu prépares les glaçons, s' te plaît ! Ce soir, c'est tournée générale pour fêter le printemps des poètes. Surtout, n'oublie pas "l'antigel" pour Lange... La température est un peu fraîche en ce moment... Faudrait pas qu'il nous attrape du mal...

réponse à . mickeylange le 26/04/2016 à 16h28 : L'Ange et tous ses copains zélés ont bien de la chance, il pe...
Pour toi :

Il faut vous enivrer sans trêve, mais de quoi ?
De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous !
Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge ; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront, il est l'heure de s'enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise.

Charles Baudelaire

... et ne compte pas sur moi - ni sur bien d'autres ! - pour te laisser boire tout seul ! 



Un élève, Paul, fut appelé à l'estrade pour lire l'art de la poésie à toute la classe....
Il y alla Paul, et lut art...

1) PRÉVERT (prés verts) [Jacques, 1900-1977]
2) FRANCE [Anatole, 1844-1924]
3) BEAULIEU (beau lieu) [Eustorg, 1495-1552]
4) BAUCHAU (beau, chaud) [Henry, 1913-2012]
5) DESCHAMPS (des champs) [Émile, 1791-1871]
6) FLEURY (fleuris) [René-Albert, 1877-1950]
7) CHÉNIER (le chêne y est...) [André, 1762-1794]
8) DE VIGNY (les deux vignes y...) [Alfred, 1797-1863]
9) VOITURE [Vincent, 1597-1648]
10) VERLAINE (vers l'aine) [Paul, 1844-1896]
11) GENET (je n'ai...) [Jean, 1910-1986]
12) JANVIER (j'enviais) [Ludovic, 1934-2016]
13) CLAUDEL (Claude, elle) [Paul, 1868-1955]
14) RACINE [Jean, 1639-1699]
15) TOULET (tous les...) [Paul-Jean, 1867-1920]
16) MOLIÈRE (molle hier) [1622-1673]
17) BOILEAU (je bois l'eau) [Nicolas, 1636-1711]
18) SÉGALAS (ces gars-là) [Anaïs, 1811-1895]
19) PÉGUY (la paix, Guy) [Charles, 1873-1914]
20) JALLAIS (j'allais) [Denise, 1930]
21) FORT [Paul, 1872-1960]
22) CHRÉTIEN DE TROYES (un chrétien, deux, trois) [vers 1130- entre 1180 et 1190]
23) COCTEAU (coq tôt) [Jean, 1889-1963]
24) MARTEL (martelle) [André, 1893-1976]
25) LOUYS (l'ouïe) [Pierre, 1870-1925]
26) MARTEAU [Robert, 1925]
27) HOUELLEBECQ (où est le bec) [Michel, 1958]
28) QUENEAU (que nos...) [Raymond, 1903-1976]
29) NERVAL (nerfs valent...) [Gérard de, 1808-1855]
30) SAMAIN (sa main) [Albert, 1858-1900]
31) APOLLINAIRE (à Pau, Line erre) [Guillaume, 1880-1918]
Voilà !
réponse à . joseta le 26/04/2016 à 18h49 : Un élève, Paul, fut appelé à l'estrade pour lire l'a...
Agacement, comme à chaque fois ! "Comment ai-je pu rater Deschamps, Genet, Louys et le délicieux Queneau !".

Quant à Bauchau, Janvier, Toulet et Jallais - dans lequel j'aurais dû voir Allais... Pffff... - je ne les connais pas.
J'avais Karr (car depuis...) ; mais il ne va pas compter puisqu'il n'est pas dans la liste officielle... Pas plus que ne pourrait compter Allais... et pourtant !

Merci toi ! 
Ben moi, 15 de bons et 16 de ratés.
Yé ! J'ai plus qu'hier !
réponse à . ipels le 26/04/2016 à 19h15 : Ben moi, 15 de bons et 16 de ratés. Yé ! J'ai plus qu�...
...et bien moins que demain ! 
réponse à . DiwanC le 26/04/2016 à 19h04 : Agacement, comme à chaque fois ! "Comment ai-je pu rater Descha...
Naturellement, Karr ne compte pas....Alphonse Karr est romancier et journaliste,mais pas poéte.
J'en suis à 28 dont 27 "officiels".
Je n'ai pas vu Deschamps ni Fleury, mais un Champfleury, les gigognes sont de retour ...
Je n'oserai pas dire ce que je pense de la distinction entre romancier et poète, mais à mon avis, où est le bec n'est ni l'un ni l'autre !
Nous sommes assez d'accord !

Houellebecq est pourtant le graaand écrivain de l'époque ! Toute la gent littéraire se pâââme devant ses ouvrages... Qu'en sera-t-il dans 50 ans ? J'aimerais être réincarnée en rat de bibliothèque ou en "octet informatique" pour aller voir sur les rayonnages ou dans les "ebooks" ce qu'il est devenu !

Il a écrit des poésies que je n'ai pas envie de découvrir... Quant à ses bouquins, j'en ai lu plusieurs, mais l'homme et ses idées me déplaisent tellement qu'il ne m'attirera plus... bien qu'il ait – il faut le reconnaître – quelques bien jolies pages...

Champfeury, qui est picard, se trouve dans le même cas que Karr; c'est un écrivain (romans, essais) mais pas un poéte...En tout cas, ni l'un, ni l'autre ne figurent sur cette liste, consultée justement pour éviter d'éventuelles erreurs.
Le Directeur
#{@¤$£€  et #{@¤$£€   et re #{@¤$£€   

Je viens de passer je ne sais combien de temps à faire un sublime compte-rendu de la réunion de l'Académie Josetienne de Poésie et quand j'ai eu cliqué pour l'ajouter... ce #{@¤$£€ de site me l'a zappé ! 

Duquel compte-rendu que je ne tente plus de re-pondre ressortait :
- qu'il me manquait Denise Jallais ;
- que j'avais trouvé ROY [Claude, 1915-1997] (croyez) ;
- et aussi BAILLY [Jean-Christophe, 1949] (ébahi)* ;
- et enfin ALLAIS [Alphonse, 1854-1905] (j'allais).

* Mais pas sûr que hi et lly soient vraiment interchangeables. 

Anatole France se dédoublait en FRANCE [Marie de, 1154-1189], et Jean-Christophe Bailly en BAILLY [Rosa, 1890-1976].

J'ai vu Champfleury, mais il n'est nulle part donné comme poète, et Alphonse Karr (car), que seule la ville de Saint-Raphaël** donne comme poète (même Ma'm Wiki ne le dit pas poète, elle qui dit pourtant quelquefois n'importe quoi).

Tu nous a fait chercher, Joseta ! 

** Non ! Pas seule : le site Babelio fait de même mais avec... le même texte que la ville, qui a copié sur l'autre ? 


Un zouli pouème d'Alphonse Allais :

« Ah ! Vois au pont du Loing : de là vogue en mer Dante.
« Hâve oiseau pondu loin de la vogue ennuyeuse. »

suivi du commentaire de bas de page :

« La rime n'est pas très riche, mais j'aime mieux cela que de sombrer dans la trivialité. »
quand j'ai eu cliqué pour l'ajouter ce #{@¤$£€ de site me l'a... zappé !
Ça m'est déjà arrivé. Un seul remède quand on met un peu trop de temps à valider son texte : Ctrl A puis Ctrl C avant de cliquer. Si le texte disparait, il est toujours dans la mémoire et un Ctrl V suffit à le faire réapparaître.
Merci ! Ça me servira !

Bien d'accord avec ce que tu penses du "bec" ! 
réponse à . joseta le 26/04/2016 à 20h37 : Champfeury, qui est picard, se trouve dans le même cas que Karr; c'est un ...
J'avais trouvé la même liste que toi pour arriver à compléter ma liste avec les ceusses que je ne connaissais pas ; quand j'ai vu que tu précisais qu'il y avait un belge, j'ai trouvé cette liste qui m'a donné Henri Bauchau, et j'ai ensuite vérifié la présence de poétesses avec cette autre liste où j'ai découvert Rosa Bailly. C'est pas du beau travail, ça ?

Merci à toi pour ton travail qui n'est pas mince de nous pondre les jeux. 
Pour mettre fait piéger deux ou trois fois, soit j'utilise word et puis "copier/coller", soit si je suis sur Expressio... et bien je fais pareil au cas où !
Ah bah tiens... Syntax te dit la même chose !

réponse à . DiwanC le 26/04/2016 à 22h23 : Pour mettre fait piéger deux ou trois fois, soit j'utilise word et puis &...
Ah bah tiens... Syntax te dit la même chose !
En gros, oui.
Si avec ça, il n'a pas les pieds au chaud !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tenir les pieds chauds / au chaud » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?