Un amour platonique - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un amour platonique

Un amour idéalisé, sans relations charnelles
Une affection mutuelle, morale, et dégagée des désirs physiques, entre deux personnes de différent sexe

Origine

Les férus de littérature ou d'histoire grecque auront compris que l'adjectif présent dans notre locution est construit d'après le nom de Platon, ce philosophe grec né au Ve et mort au IVe siècle avant J.-C.
Il ne nous reste donc qu'à préciser pourquoi, dans un amour platonique, le péché de chair est forcément banni, la chasteté est de rigueur.

C'est dans « Le Banquet » que Platon, en faisant raconter par un certain Apollodore ce qui s'était dit sur l'amour un soir au cours d'un banquet auquel participaient plusieurs personnalités dont Socrate, Aristophane ou Alcibiade, évoque un amour idéalisé, spiritualisé, sans relations charnelles[1].
C'est parce qu'il est traduit en latin au cours du XVIe siècle, que cet ouvrage est découvert en France et en Europe et que certains s'entichent de cette forme d'amour « idéal » non perverti par des pensées sous la ceinture forcément malsaines.
Ce n'est qu'à la fin du XVIIe siècle que notre locution apparaît. On a également dit un amour à la platonique.

On peut ajouter que, de nos jours, lorsqu'on évoque un amour platonique, ce n'est pas toujours parce que les individus concernés penchent pour l'idéal de Platon ou parce qu'il s'agit de proches, mais plus simplement parce que l'un des deux ne souhaite absolument pas connaître l'autre bibliquement, autre qui est alors bien obligé de se contenter de cette forme d'amour, jusqu'à ce qu'il soit lassé et passe à autre chose.

Le deuxième sens proposé, qui évoque plus l'affection que l'amour, est repris du Dictionnaire de l'Académie française de 1932. Et dans ce sens, il s'applique aussi à l'amour que se portent (ou devraient se porter) des membres d'une même famille comme un frère et une soeur, par exemple.

[1] Platon place dans la bouche de Socrate la théorie selon laquelle l'amour n'est que du désir lui-même reflet du manque. On n'est amoureux que de ce qu'on désire avoir mais qu'on n'a pas. À partir du moment où il n'y a plus ce manque parce qu'on a celui ou celle qu'on désirait, l'amour n'a plus lieu d'être.

Exemple

« Presque toutes les femmes prêchent l'amour platonique ; mais beaucoup d'entre elles ressemblent à ces avares fastueux qui parlent toujours de dépenses sans jamais en faire. »
Antoine Jean Cassé Saint-Prosper

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un amour platonique » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar ?? ????Amour platonique
Allemagnede Eine platonische LiebeUn amour platonique
États-Unisen A platonic relationshipUne relation platonique
Angleterreen A platonic love.Un amour platonique
Espérantoeo Platona amoAmour platonique
Espagnees Un amor platónicoUn amour platonique
Argentinees Un amor platónicoUn amour platonique
Italieit Un amore platonicoUn amour platonique
Italieit Un amore platonicoUn amour platonique
Pays-Basnl Platonische liefdeAmour platonique
Belgique (Flandre)nl Een platonische liefdeUn amour platonique
Portugalpt Um amor platônicoUn amour platonique
Roumaniero Dragoste platonicăAmour platonique
Russieru Платоническая любовьUn amour platonique
Suèdesv Platonisk kärlekAmour platonique

Déformée

Une âme mure, plate et tonique.

Vos commentaires
C’est tout moi, ça !
La Princesse de Clèves.
Un amour platonique homme/femme, difficile.

Un amour platonique chat-homme/femme, super.
Monique avait de tout petits seins mais elle était charmante: c’était un amour, plate Monique.
"L’amour que je sens, l’amour qui me cuit,
Ce n’est pas l’amour chaste et platonique,
Sorbet à la neige avec un biscuit ;
C’est l’amour de chair, c’est un plat tonique.
..."
Jean Richepin, Déclaration.
Texte complet : cette page
en faisant raconter par un certain Apollodore...
Là, mon petit Godemichou adoré, faudrait savoir: ton copain Apollo, dormait-il ou racontait-il? Et pendant qu’il dormait, sa petite amie, Appoline a ri
La nature inspire l’amour, et un couple, sur un isolé plateau nique.
Lu dans ’Le banquet’
Il faut aimer le poisson à la manière plat unique.
Plat thon.

(Pour les besoins du jeu de mots, faire la liaison entre plat et unique)
réponse à . joseta le 08/11/2011 à 06h07 : Monique avait de tout petits seins mais elle était charmante: c’&ea...
Monique avait de tout petits seins

On va te présenter Momo. Tu vas voir l’erreur !
Par contre c’est vrai qu’elle est charmante.
Une affection mutuelle, morale, et dégagée des désirs physiques, entre deux personnes de différent sexe
Le "différent sexe" n’est pas très clair Sa Divinité.
Exclurais-tu la population hétérophobe de l’amour platonique... Monique ?
ce philosophe grec qui vécut à cheval sur les Ve et IVe siècles avant J.-C.
eut-il été aussi connu, s’il n’avait été qu’un philosophe grec à pied ? Non, sans doute ! On n’a jamais entendu parler de quelqu’un à pied sur les principes. Preuve de l’importance du cheval. Quand le cheval fait l’âne pour avoir du son, le philosophe prend du recul pour ne pas entrer dans le vif du sujet.
Moi qui vous écris, j’ai vécu une passion torride -quoique platonique- avec une beauté belge, à cheval sur un scooter rose, qui faisait la Louisâne pour avoir du son. Si elle s’en souvient, Bruxelles vous dira, combien pour elle, j’ai chanté de chansons...
réponse à . deLassus le 08/11/2011 à 06h40 : "L’amour que je sens, l’amour qui me cuit, Ce n’est pas l&rsqu...
L’amour que je sens, l’amour qui me cuit,

C’est pas plutôt les derniers mots de Jeanne d’Arc ?
réponse à . chirstian le 08/11/2011 à 09h54 : ce philosophe grec qui vécut à cheval sur les Ve et IVe siè...
ce philosophe grec qui vécut à cheval sur les Ve et IVe siècles avant J.-C.

Sa Divinité veut juste dire le cul entre deux siècles.
réponse à . chirstian le 08/11/2011 à 09h54 : ce philosophe grec qui vécut à cheval sur les Ve et IVe siè...
le philosophe prend du recul pour ne pas entrer dans le vif du sujet.

Ce qui a fait dire à Platon la phrase célèbre " Si tu avances quand je recule, si tu recules quand j’avance, comment veux-tu, comment veux-tu que j’entre dans le IVe siècle"
à cheval sur les Ve et IVe siècles avant J.-C

à cheval sur Ve I Ve signifie simplement à cheval sur le I (puisque les extrêmes s’annulent), ce qui ne doit pas faire du bien, comme l’a si bien dit plus tard J.-C. Van Damme.
Je me devais de mettre le point sur le I.
réponse à . file_au_logis le 08/11/2011 à 10h37 : à cheval sur les Ve et IVe siècles avant J.-C à cheval sur ...
philosophe grec qui vécut à cheval

Moi aussi, ça m’a fait tiquer cette page.
Je me demande s’il n’y a pas confusion avec Dino Buzzatti, inventeur du steack pas cuit.
L’amour platonique pourrait trés bien être attribué à Epicure, puisque: et pis cul rien.
réponse à . joseta le 08/11/2011 à 11h28 : L’amour platonique pourrait trés bien être attribué &a...
A moins que ce ne soit Oedipe qui ait demandé : Elle fait des plats toniques, ta mère ?
réponse à . SyntaxTerror le 08/11/2011 à 11h22 : philosophe grec qui vécut à cheval Moi aussi, ça m’a ...
Dino Buzzatti, inventeur du steack pas cuit.
... parce qu’il a écrit la recette du dessert des tartares?

A ne pas confondre avec Dino Bugatti, l’inventeur de Lolo Ferrari...
réponse à . mickeylange le 08/11/2011 à 09h54 : L’amour que je sens, l’amour qui me cuit, C’est pas plutô...
Les derniers mots de Jeanne d’Arc sont exactement ceux-ci:
Vous ne m’avez pas crue, vous m’aurez cuite.
Platon, en faisant raconter par un certain Apollodore ce qui s’était dit sur l’amour
c’est quand Apollo dort que Platon nique ?
Une affection mutuelle, morale, et dégagée des désirs physiques, entre deux personnes de différent sexe
une explication de sexe texte s’impose pour que ton différent n’en crée pas un. Évoques-tu deux personnes "de sexe différent" ? Ce serait bien restrictif et pour tout dire franchement politiquement incorrect.
Ou évoques-tu deux personnes de "n’importe quel sexe" parmi les 3* qui existent dans la Nature (sexe de l’homme, de la femme et de l’ange) ?
*et je ne parle pas ici du sexe à génaire
et pardon à Mickey : j’avais sauté la première ligne de son #9. Les grands esprits se rejoignent toujours ... sur certains sujets !
Platon place dans la bouche de Socrate la théorie selon laquelle l’amour n’est que du désir lui-même reflet du manque.
tant qu’il ne lui place dans la bouche que sa théorie, on peut effectivement dire que Platon reste très correct. Surtout pour un grec !
l’amour platonique, dans le dictionnaire de l’académie, a été successivement :
en 1762 : "Affection mutuelle entre deux personnes de différent sexe, qui n’a pour objet que le mérite, sans aucun égard aux sens."
en 1787 :"amour épuré entre deux persones de diférent sexe, qui n’a pour objet que le mérite, sans aucun égard aux sens."
en 1798 : "Affection mutuelle et dégagée des sens, entre deux personnes de différent sexe"
en 1835 :"Affection mutuelle, morale, et dégagée des désirs physiques, entre deux personnes de différent sexe"
en 1872 : "affection mutuelle entre deux personnes de différent sexe, qui n’a pour objet que le mérite spirituel et les perfections de l’âme, sans aucun égard aux sens"
en 1932 : "Amour immatériel, dégagé de tout désir physique. "
N’est ce pas émouvant de penser aux efforts qu’ont du faire chaque fois nos immortels gâteux pour se souvenir de ce qu’ils éprouvaient au fond de leur culotte à lauriers, pour que -au terme de mois de réflexion intense- ils rajoutent un mot ou en suppriment deux à la définition de l’édition précédente ?
réponse à . chirstian le 08/11/2011 à 13h48 : Une affection mutuelle, morale, et dégagée des désirs phys...
"n’importe quel sexe" parmi les 3* qui existent dans la Nature (sexe de l’homme, de la femme et de l’ange)
Pour cela, il faudrait d’abord savoir si Lange existe vraiment.
Les trois sexes qui se rencontrent VRAIMENT dans la nature sont:
- le sexe masculin (partout dans le monde)
- le sexe féminin (partout dans le monde, mais surtout en enfer, ... d’après les inquisiteurs et autres tortureurs de sorcières)
- le middlesex, qui lui, espèce rare mais malgré tout non protégée, ne se reproduit que chez les Grand-Bretons, cousins éloignés des Desgrand-Lacour bien connus de nos lecteurs à six dûs...
définition du TLFI : "l’année platonique, c’est la révolution à la fin de laquelle on suppose que tous les corps célestes seront dans le même lieu où ils étaient au commencement de cette révolution"
et l’amour platonique consiste à ne toucher à aucun d’eux. C’est pour cela qu’on parle de révolution ! 
sur cette page la véritable version de la célèbre chanson de Soeur Sourire : "Platonique nic nic ..."
réponse à . chirstian le 08/11/2011 à 13h48 : Une affection mutuelle, morale, et dégagée des désirs phys...
pour que ton différent n’en crée pas un

Il est vrai que la langue française est difficile à manipuler.
On ne peut pas dire "de sexes différents", ce qui impliquerait que chacun en a plusieurs (comme dans : une nuit sans lune et sans étoiles). En l’occurrence on ne peut pas employer "de sexe opposé" puisqu’ils sont amoureux. On peut penser que la phrase veut dire "de taille différente" ce qui n’est sans doute pas l’intention de l’auteur. On peut aussi penser qu’il s’agit de "déviation", comme dans "votre fils est différent" pour dire qu’il est malformé, mais bon, à l’heure actuelle, je n’accablerai pas les Grecs qui ont assez de soucis comme ça.
réponse à . mickeylange le 08/11/2011 à 09h50 : Une affection mutuelle, morale, et dégagée des désirs physi...
Eh bien voilà ! Nous savons maintenant pourquoi Sa Divinité emploie l’expression « différent sexe » : Y cause comme un académicien !
Plus habituée à la forme « sexe différent », me suis interrogée itou : en dehors des valets et des dames et de ceux qui préfèrent « les atouts de même couleur », y aurait-il aut’ chose ? Un qui vivrait d’eau fraîche ?
réponse à . chirstian le 08/11/2011 à 09h54 : ce philosophe grec qui vécut à cheval sur les Ve et IVe siè...
une beauté belge, à cheval sur un scooter rose

Alors, c’est forcément un amour platonique : il est impossible d’être à cheval sur un scooter, on est forcément assis(e).
réponse à . file_au_logis le 08/11/2011 à 14h26 : "n’importe quel sexe" parmi les 3* qui existent dans la Nature (sexe de l&...
Pour cela, il faudrait d’abord savoir si Lange existe vraiment.
Bien sûr qu’il existe ! Nous sommes plusieurs à l’avoir rencontré.
...et il y en a même qui prétendent l’avoir vu voler ! 

A propos de « middlesex », j’ai oublié de t’annoncer deux heureuses naissances chez les Desgrand-Lacour : celles de (faux) jumeaux prénommés Herman et Phrodite ! Sont tout mignons, même s’ils bavouillent un peu !
Pour vous, chai pas, mais pour moi le lien dans le paragraphe "Origine" me ramène à la page du jour alors que je voudrais aller la bonne page.

Ceci pour dire que les premiers chrétiens ont rejeté avec force cette notion d’amour sans amour et proclamé "la résurrection de la chair" en totale opposition à la philosophie grecque.
Qu’il soit platonique, courtois, fou, aveugle, brûlant ou transi, éperdu, parfait, grand amour ou petit bonheur, rêvons au jour où les soldats - grâce à lui - seront troubadours. Et ce jour-là...
VOILA, la reponse de God au probleme de la surpopulation, ca creve les yeux, voyons, c’est l’amour platonique.

Et pour les relations sexuelles, pour les hommes il y a les dipteres et pour les femmes les vibrateurs (qui dit que les diamants sont le meilleur ami des femmes a tort).
réponse à . lalibellule1946 le 08/11/2011 à 17h28 : VOILA, la reponse de God au probleme de la surpopulation, ca creve les yeux, voy...
ça creve les yeux, voyons
Je ne voudrais pas avoir l’air de chipoter, mais il me semble que les yeux crevés nous ne verrons pas grand-chose...
réponse à . lalibellule1946 le 08/11/2011 à 17h28 : VOILA, la reponse de God au probleme de la surpopulation, ca creve les yeux, voy...
(qui dit que les diamants sont le meilleur ami des femmes a tort).
Je te donne entièrement raison: je garde les diams et te laisse le vibrateur... Les diptères, c’est pour les sélénites, uniquement!
réponse à . deLassus le 08/11/2011 à 18h19 : ça creve les yeux, voyonsJe ne voudrais pas avoir l’air de chipoter...
Je ne te traite pas de chipoteur.

Je te traite d’un Moshe Dayan...  :)
réponse à . file_au_logis le 08/11/2011 à 19h01 : (qui dit que les diamants sont le meilleur ami des femmes a tort).Je te donne en...
Ah, pardon.......je ne suis toujours pas a la hauteur des moeurs des gens de ce site.
@ SyntaxTerror 31
Quand je clique sur le lien donné par God pour "connaître l’autre bibliquement", malgré le doigt qui m’indique la direction, il ne se passe rien. Je dirais donc mystère et boule de gomme. 

Ben voui, je voulais te répondre et j’ai pas poussé sur le bon butoniau.
Pauvre Xanthippe ! Qu’aurait-elle raconté à Platon, sur son mari Socrate, s’il l’eût écoutée ?
amour platonique ? Pffttt ! ... dans ma nouvelle année "érotique", c’est ce dont je dois me contenter ...
réponse à . cotentine le 08/11/2011 à 21h35 : Pauvre Xanthippe ! Qu’aurait-elle raconté à Platon, sur...
dans ma nouvelle année "érotique", c’est ce dont je dois me contenter
N’est-ce pas pour cela que tu t’appelles Contentine?
réponse à . tytoalba le 08/11/2011 à 21h00 : @ SyntaxTerror 31 Quand je clique sur le lien donné par God pour "conna&...
Maintenant, c’est trop tard. God, qui nous "surveille comme le lait sur le feu", a "rectifié le tir".

Thanxalot, comme on dit dans la pub.

PS, j’ai vérifié, aucune des deux expressions n’est traitée ici.
En revanche, quand on cherche "tir", on obtient aussi "la caque sent toujours le hareng".
Mystère du traitement des chaînes de caractères.
réponse à . arkanax le 08/11/2011 à 13h14 : Les derniers mots de Jeanne d’Arc sont exactement ceux-ci: Vous ne m&rsquo...
En fait, et pour que ça ne fasse pas long feu, une chose est sure, on ne peut pas dire de Jeanne d’Arc que ce fut l’amour qui l’ait consumé.
Il n’y en a pas beaucoup d’amours platoniques chez le beau Georges (l’autre !)... La tendre "chère", il aime la câliner, la serrer si fort dans ses bras que la voilà toute déshabillée... Alors, forcément, après... les draps sont froissés...

Il y a bien une tentative dans cette chanson :

Quand, pétri de bons sentiments,
On l’aime platoniquement,
On est un mufle, un garnement,
Un vieux fossile.
Qu’on lui manque un peu de respect,
D’être un faune on devient suspect,
Avec elle pour être en paix,
C’est difficile.


Le texte qu’écrivit GB est ici ; c’est Marceeel ! - s’cusez-moi... - c’est Marcel Amont qui composa la musique.
ANAGRAMME
Mua porno lunatique
entre deux personnes de différent sexe
Ne faudrait-il pas mettre "de sexes différents" ? Pour qu’il y ait différence, il faut de la pluralité, donc emploi du pluriel même si chaque personne n’a qu’un sexe (enfin, le plus souvent).

Je sais, en #23, l’Académie a laissé le singulier, mais là, les Immortels ont tort !

Et en plus, pourquoi ça ne pourrait pas arriver entre homosexuel(le)s ?
Mieux vaut l’amour tonique que l’amour plat, raplapla.
La Fatijah est un plat tonique Ethiopien fortement déconseillé à ceux qui souffrent d’émords aux ides........
réponse à . lafeepolaire le 17/01/2014 à 05h01 : Mieux vaut l’amour tonique que l’amour plat, raplapla....
"L’amour vous mord, vous moud, vous cloue mais vous ouvre l’âme et le corps." Je ne sais plus de qui est cette citation mais j’en fais mien chaque mot. Donc pas d’amour plat, raplapla.

Evidemment, comme le dit là-haut Monsieur Lange à Joseta, et tu ne peux que confirmer- je ne suis pas plate-Monique, ce qui convient à mon bel ami... Néanmoins, toi et quelques autres le savent, on peut aimer avec la même passion l’autre qui n’est plus là. Et aimer encore, autrement, un, une autre : "aimer, c’est trouver sa richesse hors de soi" (et ça, c’est Alain).

Je vous souhaite donc une journée à AIMER !
réponse à . <inconnu> le 17/01/2014 à 02h21 : entre deux personnes de différent sexeNe faudrait-il pas mettre "de sexes...
Dis donc, tu remets en cause même les Immortels ! Tu ne te mouches pas avec le coin de la Table ! Avec une majuscule puisque j’évoque une de celles des Lois qui veulent que nous ne copulions que pour nous reproduire. Quand on est plus de 7 milliards sur Terre, il est vrai que ça n’a plus la même urgence impérialiste... 
DEVINETTE
Pourquoi: ’L’amour est aveugle’ est forcément une citation ?
- parce que s’il est aveugle, ’c’est cité’.
DEVINETTE
En Grèce, quel est le poisson le plus plat ?
- le plat thon.
Pour ceux qui aiment ce film: cette page, c’est l’amour platoonique !
DEVINETTE
Quelle relation y a-t-il entre une charrette et monsieur Diamond ?
- une relation char-Neil.
Socrate
Sur les charrues grecques, parfois le soc rate. 
réponse à . momolala le 17/01/2014 à 06h40 : Dis donc, tu remets en cause même les Immortels ! Tu ne te mouches pa...
Dis donc, tu remets en cause même les Immortels !
Ben oui, ce sont des mortels faillibles comme nous, il suffit de passer en revue les aberrations orthographiques qu’ils nous ont imposées au fil des siècles. J’ai confiance en les possibilités logiques de mon cerveau – parce que dans ce cas-ci d’usage du pluriel il s’agit de logique – et ne suis pas prêt à me plier servilement aux décisions d’un aréopage littéraire, sénile et même pas libidineux de surcroît.
réponse à . joseta le 17/01/2014 à 08h45 : Socrate Sur les charrues grecques, parfois le soc rate. ...
Si le char rue, le soc rate.

Il ne faut pas vendre la charrue avant les bœufs ni mettre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.
réponse à . momolala le 17/01/2014 à 06h36 : "L’amour vous mord, vous moud, vous cloue mais vous ouvre l’âm...
C’est de Michel Leiris, écrivain (1901 - 1990).
réponse à . joseta le 17/01/2014 à 07h34 : DEVINETTE Pourquoi: ’L’amour est aveugle’ est forcément...
L’expression "à vue de nez" implique de se méfier de la nez-cécité.
réponse à . <inconnu> le 17/01/2014 à 09h28 : L’expression "à vue de nez" implique de se méfier de la nez-...
Il serait même nécessaire de consacrer une année aux aveugles:
l’année cécité.
réponse à . <inconnu> le 17/01/2014 à 09h06 : Dis donc, tu remets en cause même les Immortels !Ben oui, ce sont des...
Alors, si même pas libidineux !  Comment parler bibliquement, j’te l’demande ? Merci pour Michel Leiris. Je vais le noter.
réponse à . <inconnu> le 17/01/2014 à 02h21 : entre deux personnes de différent sexeNe faudrait-il pas mettre "de sexes...
Je ne suis pas certin de l’emploi du pluriel, j’ai même réussi à justifier le singulier dans mon n° 27.
réponse à . <inconnu> le 17/01/2014 à 09h28 : L’expression "à vue de nez" implique de se méfier de la nez-...
Ça s’applique à ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ?
réponse à . SyntaxTerror le 17/01/2014 à 09h44 : Je ne suis pas certin de l’emploi du pluriel, j’ai même r&eacu...
Si tu remplaces "sexe" par "opinion", écrirais-tu des "personnes d’opinion différente" ? Moi, non. Bien que... 
Les actrices, ça mange n’importe quoi... mais la Moore, plats toniques !
réponse à . joseta le 17/01/2014 à 07h56 : Pour ceux qui aiment ce film: cette page, c’est l’amour platoonique&...
A la sortie du film, je m’étais aussi demandé ce que Platon venait faire là-dedans.
Le mot français est ’peloton’ qui n’est pas l’impératif d’un verbe du premier groupe et qui n’est guère utilisé que dans "peloton d’exécution", du moins en France où l’armée est organisée en sections regroupées en compagnies.
réponse à . <inconnu> le 17/01/2014 à 09h55 : Si tu remplaces "sexe" par "opinion", écrirais-tu des "personnes d’...
Moi non plus, parce que je ne confond pas mon sexe avec mes opinions ... quoi que !
DÉFORMÉE
Un amour pas trop nique
réponse à . joseta le 17/01/2014 à 07h34 : DEVINETTE Pourquoi: ’L’amour est aveugle’ est forcément...
Mon mari disait: "Love is blind, that’s why men feel their way around" , c’est cité (cécité) dans le texte!
- J’ai toujours été un admirateur de l’amour platonique: mes douze fils peuvent vous le confirmer !
Et le Peloton du tour de France  ?
réponse à . momolala le 17/01/2014 à 06h36 : "L’amour vous mord, vous moud, vous cloue mais vous ouvre l’âm...
Et quand l’amour s’en va, ce sont les 3 premiers verbes uniquement qui s’appliquent et avec toute leur force.
Elle: - tu m’énerves à me parler sans arrêt de me connaître bibliquement...je vais t’envoyer à la chasse, bavard obsédé !
Lui: - à la chasse ???
Elle: - oui, parce que la chasse te tait !
réponse à . lafeepolaire le 17/01/2014 à 10h25 : Mon mari disait: "Love is blind, that’s why men feel their way around" , c...
Bien vu ! 
Oui, aussi.
Je l’envisageais dans le sens militaire, pas dans les essais médicamenteux.
VERS LIBRES SUR UN ANCIEN CANON DEVEVU PLATONIQUE ( Heu... petit recyclage!)

C’est à l’âge canonique-nique
Que la femelle impudique-dique
Peut enfin donner libre cours à la dévotion,
Réaliser sa vocation :
Aimer platoniquement
Et renvoyer tous ses amants.

Elle avait les goûts les plus divers,
Et ne laissait personne en rade,
Ce n’était pas fromage OU dessert,
Mais Aristophane ET Alcibiade ;
On la trouvait légère
Lorsqu’elle volait d’adultère en adultère,
Ravissait les cœurs esseulés,
Déniaisait les écoliers ;
On la traitait de gourgandine,
D’insatiable Messaline,
Bref, de la reine des putes,
Jamais en retard pour la turlute,
Alors que dans un coin de son cœur
Sommeillait une petite fleur,
Qui ne demandait pour s’éveiller
Qu’un peu de rosée et de doigté.

Elle osa descendre au fond d’elle-même,
Se confesser que personne ne l’aime,
Qu’elle n’a jamais connu le plaisir,
Qu’elle a confondu vanité et désir ;
Alors dans sa petit tête
Qui ne lui avait jamais beaucoup servi,
Elle décida de prendre sa retraite
Et de ne plus être de l’amour le nervi ;
Elle ne sera plus objet de désir,
Et plus jamais considérée
Comme simple bête à plaisir ;
La bougresse ensorceleuse s’est changée
En pénitente révérencieuse
Qui fréquente les chapelles et qui, pieuse,
Arrange des fleurs sur l’autel,
Habille de brocart d’or des saints de plâtre,
Et décore la crèche de Noël
Avec Jésus, Marie, Joseph et les pâtres.

On l’évitait, jamais on ne la saluait,
On changeait de trottoir quand on la rencontrait,
Aujourd’hui on se méfie d’elle,
- Voyez-vous ça ! La voilà qui joue les pucelles !-
Lors, d’opprobre on l’accable,
On la trouve coupable
De ne plus jouer le jeu, et pour un peu
On la trouverait malhonnête et parjure
De vouloir mettre un terme à sa vie impure,
De ne plus aimer que Dieu,
D’être bégueule et d’avoir sans crier ‘gare !’
Troublé l’ordre des choses et détruit
Les fantasmes de ceux qu’elle avait séduits,
D’être en un mot fidèle à son mari,
Car il n’est plus cocu le chef de gare,
Et ils font de leur bonheur un commun pari.
réponse à . SyntaxTerror le 17/01/2014 à 09h57 : A la sortie du film, je m’étais aussi demandé ce que Platon ...
Il y a aussi le peloton de laine... ces quelques mètres de fil à tricoter qui restent quand on a terminé un pull ou une écharpe...

On le range au fond d’un panier, d’un tiroir dont sans doute il ne ressortira jamais ! Il fait partie des choses inutiles qu’on garde "parce que ça peut servir"... une jolie boîte, un bout de ruban, un rêve d’amour platonique, un souvenir qu’on ne se résout pas à jeter...
L’amour platonique est le temps qui sépare la première rencontre du premier baiser.
Paul Géraldy.
réponse à . <inconnu> le 17/01/2014 à 09h55 : Si tu remplaces "sexe" par "opinion", écrirais-tu des "personnes d’...
Ben si! S’il s’agit d’UNE opinion. Si ce sont plusieurs opinions, alors on peut dire, bien sûr, "d’opinions différentes".

Le problème, c’est qu’il ne faut pas confondre l’adjectif "différent/e/s", dans son sens de "qui diffère de" et "différents/différentes", adjectif indéfini (donc non précédé d’article), toujours au pluriel, synonyme de "plusieurs".

- Nous avons différents différends. (= plusieurs différends)
- Nous avons des avis différents. (= qui divergent)
- Nous sommes d’avis différent. (= un seul avis diffère)
- Nous sommes d’avis différents. (= sur divergeons sur tout)

Sinon, je ne confonds pas non plus sexe et opinion(s)/avis/goûts, quoique... je préfère les poupées aux camions. Les tenantes des "gender studies" vont m’étriller/m’assassiner/m’écharper...
réponse à . DiwanC le 17/01/2014 à 11h55 : Il y a aussi le peloton de laine... ces quelques mètres de fil à t...
Il y a, en plus:
-tu aimes un peu l’eau, thon ? ou encore:
-pelotons (les seins)...
Elle l’aimait fort, très fort, son Eric
D’un amour ... euh ... claptoninque!
réponse à . belteigneuse le 17/01/2014 à 11h30 : VERS LIBRES SUR UN ANCIEN CANON DEVEVU PLATONIQUE ( Heu... petit recyclage!) C&...
Clap, clap, clap!

Ne pas confondre belteigneuse et betelgeuse, spa...
réponse à . file_au_logis le 17/01/2014 à 12h41 : Elle l’aimait fort, très fort, son Eric D’un amour ... euh .....
Waouuuu l’amour claptonique de la file__au_logis ! Je suis si impressionnée (et ravie) que je vais faire un... Clafoutis.
réponse à . Alice_M le 17/01/2014 à 13h02 : Waouuuu l’amour claptonique de la file__au_logis ! Je suis si impress...
Ah, j’ai eu peur ! cette page
Oui, je sais c’est une chanson de JJ Cale.
réponse à . Alice_M le 17/01/2014 à 13h02 : Waouuuu l’amour claptonique de la file__au_logis ! Je suis si impress...
Môssieur Filo si vous le voulez bien, m’dame Alice ! Je peux en témoigner. Euh, très platoniquement même si nous avons autrefois pris notre pied ensemble, photo floutée à l’appui !
réponse à . joseta le 17/01/2014 à 12h22 : Il y a, en plus: -tu aimes un peu l’eau, thon ? ou encore: -pelotons ...
"Pelotons"... de reconnaissance ? 
réponse à . Alice_M le 17/01/2014 à 13h02 : Waouuuu l’amour claptonique de la file__au_logis ! Je suis si impress...
Comme Momo te l’as déjà dit, je suis un "il" ne vivant pas sur une île (qui n’est pas le féminin d’un "il"*)

* Il en est de même pour un fil et une file, voir même pour un fil et une fille... mais là, je m’égare, sur le quai de laquelle... mais c’est une vieille histoire... qui en a fait rêver plus d’une, le soir, au fond de sa chaumière....

Et, au cas où je ne te l’aurais pas encore dit, comme c’est la première fois que je réalise que je te lis: bienvenue par Minou!
réponse à . SyntaxTerror le 17/01/2014 à 13h44 : Ah, j’ai eu peur ! cette page Oui, je sais c’est une chanson de...
T’as eu peur? Pourtant, le clafoutis bien fait, c’est encore assez léger (faut bien sûr pour cela dénoyauter les soeurs Ise*). Et donc, cela ne Calle pas!

* A part les surgelées et les celles en conserve, y en a pas, en cette saison, quand même?
réponse à . Alice_M le 17/01/2014 à 13h02 : Waouuuu l’amour claptonique de la file__au_logis ! Je suis si impress...
C’est près de la berge que l’on entend le clafoutis des vagues...
réponse à . momolala le 17/01/2014 à 14h01 : Môssieur Filo si vous le voulez bien, m’dame Alice ! Je peux en...
M’âme Alice l’a pas fait exprès, douce Momo. Mais elle l’a noté, pasque c’est une Alice à réaction rapide!
réponse à . Alice_M le 17/01/2014 à 13h02 : Waouuuu l’amour claptonique de la file__au_logis ! Je suis si impress...
Je suis si impressionnée (et ravie) que je vais faire un... Clafoutis.
... Et si tu m’en envoies un morceau, on dira plus tard: "Alice Donna".
réponse à . belteigneuse le 17/01/2014 à 12h17 : Ben si! S’il s’agit d’UNE opinion. Si ce sont plusieurs opinio...
Ton avis est pertinent, tu as bien fait de le poster après réflexion, en le différant.

Ceci dit, je maintiens que les Immorteils me cassent les pieds.
Les plus faciles à vivre...
réponse à . <inconnu> le 17/01/2014 à 17h45 : Ton avis est pertinent, tu as bien fait de le poster après réflexi...
Ton avis n’est pas différent du mien. D’accord sur tout.

P.S.: Peut-être que de la bonne chaussure bien souple qui prenne bien le pied, une fois...
réponse à . belteigneuse le 17/01/2014 à 18h19 : Ton avis n’est pas différent du mien. D’accord sur tout. P.S...
Oufti, tu t’es trahie, Teigneuse belge, une fois...
réponse à . belteigneuse le 17/01/2014 à 18h19 : Ton avis n’est pas différent du mien. D’accord sur tout. P.S...
Oui....Une bonne chaussure bien souple......qui prend bien le pied.....Aaaah lala ! Que ça serait chouette !
À cause de ton prénom et de Brassens ?
réponse à . belteigneuse le 17/01/2014 à 18h19 : Ton avis n’est pas différent du mien. D’accord sur tout. P.S...
la bonne chaussure bien souple qui prenne bien le pied
Je ne veux que Momo, qui me prit si bien le pied!
Et je le garantis, ce n’est pas une vieille pantoufle
Elle est toujours en forme, a tout son souffle!
réponse à . file_au_logis le 17/01/2014 à 20h48 : la bonne chaussure bien souple qui prenne bien le piedJe ne veux que Momo, qui m...
Bof... J’ ai l’ impression que Socrate s’ est peut-être trompé sur toute la ligne, en ce qui concerne l’ amour. En effet, si l’ amour n’ a plus de raison d’ être, une fois le désir créé par le manque assouvi, comment explique-t-il la légende de Philémon et Baucis par exemple ? Et Longus... comment a-t-il pu écrire Daphnis et Chloé ? Et la fidélité de Pénélope, avait-elle une raison d’ être puisque Ulysse avait bel et bien été physiquement son mari ? Contrairement à ce que disent le poème et la chanson, il y a bien des amours heureuses. Ce qui est dommage est qu’ eles ne puissent durer éternellement, mais nous sommes tous mortels, Socrate et les chats y compris !
Les dames du temps jadis ou quand Georges B. se "ballade" avec Villon...

Où est la très sage Héloïs,
Pour qui fut châtré et puis moine
Pierre Esbaillart à Saint-Denis ?
Pour son amour eut cette essoine.
Semblablement, où est la roine
Qui commanda que Buridan
Fût jeté en un sac en Seine ?
Mais où sont les neiges d'antan ?


Écoutez


Ne mélèze pas tout saule, ma femme est une miss érable, elle ne pense qu'aux zobs et pines, et moi je ne rêve que d'un amour platanique.
Un amour idéalisé, sans relations charnelles

Hé ben ça évite à la femme de s'emmerder

La femme qui possède tout en elle
Pour donner le goût des fêtes charnelles


Et puis ça laisse du temps pour le café.....
réponse à . <inconnu> le 17/01/2014 à 02h21 : entre deux personnes de différent sexeNe faudrait-il pas mettre "de sexes...
Dans la 9e édition de son dictionnaire (2011), l'Académie écrit : « 2. Se dit d'un amour immatériel, chaste. » Le mot "sexe" n'apparait pas.
Mauvaise traduction ! C'est un plat tonique 
réponse à . phdegand le 19/08/2016 à 06h25 : Dans la 9e édition de son dictionnaire (2011), l'Académie &ea...
Salut phdegand.....Bienvenue..

Le grand Jacques chantait:
"Je t'aimais tant
Entre les tours de Bruges et Gand"


Puisqu'il est question du verbe "aimer", ne dit on pas qu'on "fait l'amour" lorsqu'on pratique les choses du sexe ?

Puis je me permettre de dire que nous sodomisons là les diptères*......

* Ou les drosophiles.....au choix.

réponse à . BOUBA le 19/08/2016 à 09h49 : Salut phdegand.....Bienvenue.. Le grand Jacques chantait: "Je t'aimais tan...
Tu cherche à faire mouche ?
Tu connais l'histoire du prisonnier qui arrive à capturer une mouche égarée dans sa cellule ?

-"T'as un p'tit cul mais j'taurais !"
réponse à . BOUBA le 19/08/2016 à 10h02 : Tu connais l'histoire du prisonnier qui arrive à capturer une mouche...
Il est prisonnier Chirstian ?
C'est pour ça qu'on le voit plus sur expressio ?
- Vous le connaissiez bien ?
- Comme on peut connaître un voisin.
- De quoi vivait-il ?
- De peu, de rien, de l'air du temps. Il aimait la brise et détestait le grand vent… un p'tit rayon de soleil, un p'tit croissant de lune le rendaient heureux ; le grand beau l'effrayait un peu.

Il préférait les sentiers à la grand route, les courtes promenades aux longues randonnées, les p'tits dîners aux banquets gloutonneux, les nouvelles de Maupassant à la saga des Rougon-Macquart, les petites amours d'un jour qui ne font pas le paradis aux passions dévorantes sensées durer toujours…

Et puis il rencontra Mariette… Et là, il n'eut plus de mesure ! Chaque jour, il lui apportait des brassées de lilas ; pour elle, il aurait décroché la lune, bouffé des haubans et labouré les océans !

- Ben dites- moi ! La baise, ça devait y aller !

- Ne soyez pas vulgaire… Son grand amour restera pur, platonique… Il y a une quinzaine, Mariette est partie avec un berger de passage… Pour lui, ce fut plus qu'une déchirure... C'est pour ça qu'il s'est pendu lundi et qu'on est là aujourd'hui…


* avec quelques tout petits emprunts à Brassens et à Brel...


réponse à . DiwanC le 19/08/2016 à 11h56 : - Vous le connaissiez bien ? - Comme on peut connaître un v...
avec quelques tout petits emprunts à Brassens et à Brel..
Et à Marceeeel Pagnol !
Tu viens c'est l'heure de la péro.
réponse à . DiwanC le 19/08/2016 à 11h56 : - Vous le connaissiez bien ? - Comme on peut connaître un v...
Mariette
C'est pas plutôt Marieke dont au sujet de laquelle tu veux causer ?
réponse à . mickeylange le 19/08/2016 à 10h56 : Il est prisonnier Chirstian ? C'est pour ça qu'on le voit ...
Ô mon pôvre si tous ceux qu'on voit plus sur Expressio devaient être en taule les mouches raseraient les murs !
réponse à . mickeylange le 19/08/2016 à 12h16 : avec quelques tout petits emprunts à Brassens et à Brel..Et &agrav...
Comme l'amour d'Ugolin pour Manon ?
réponse à . mickeylange le 19/08/2016 à 12h16 : avec quelques tout petits emprunts à Brassens et à Brel..Et &agrav...
C'est vrai...
S'cusez-moi M'sieur l'Académicien... le "berger de passage" vous appartient un peu ...

Ah ! Te voilà, toi ? Regarde, la voilà la pomponnette... Garce, salope, ordure, c'est maintenant, que tu reviens ? Et le pauvre pompon, dis, qui s'est fait un mauvais sang d'encre ! Il tournait, il virait, il cherchait dans tous les coins... Plus malheureux qu'une pierre, il était... Et elle, pendant ce temps-là avec ses chats de gouttières... Des inconnus, des bons à rien... Des passants du clair de lune. Qu'est-ce qu'ils avaient, dis, de plus que lui ?

Réplique dans le film de Pagnol "La Femme du boulanger".

réponse à . mickeylange le 19/08/2016 à 12h16 : avec quelques tout petits emprunts à Brassens et à Brel..Et &agrav...
J'arriiive ! Tu me commandes un p'tit lagon bleu s'il te plaît ?
Ah oué au fait puisqu'on parle d'amour,j'ai trouvé le fameux point G....
Il est là....schoppinG
réponse à . BOUBA le 19/08/2016 à 12h25 : MarietteC'est pas plutôt Marieke dont au sujet de laquelle tu veux causer&...
Si tu veux... Mais Grand Jacques ne s'est point pendu pour Marieke... mon voisin de délire expressionaute, si...

Si Mariette ne te plaît pas, je peux changer pour Margoton, jeune bergère qui trouva dans l'herbe un petit chat... ou pour Fanchon la cousette... ou Margot la blanchecaille... ou Marinette, celle qui avait acheté une auto quand le beau Georges voulait lui offrir un vélo !

Quand j'offris pour étrenne un' bicyclette à Marinette
La belle, la traîtresse avait acheté une auto
Avec mon p'tit vélo, j'avais l'air d'un con, ma mère
Avec mon p'tit vélo, j'avais l'air d'un con.


... ou Mathilde.. celle qui est revenue ♫♪♪♫♪

ou tout effacer !


réponse à . DiwanC le 19/08/2016 à 13h05 : Si tu veux... Mais Grand Jacques ne s'est point pendu pour Marieke... mon voisin...
.......Ou la Jeanne qui tient l'auberge du bon Dieu et Püpchen devant qui il s'est fait tout petit...
Ah il en a chanté des personnes du beau sexe jusqu'à ce que la Camarde "sa majesté la mort" lui propose un amour qui ne fut hélas pas platonique...

(Je ne trouve pas trace de Mme Koné .....)
Pas de propositions ce matin ? Ou alors pas de réseau pour moi...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un amour platonique » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?