Vieux comme Hérode - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Vieux comme Hérode

Très ancien, très vieux.

Origine

Cette expression s'applique principalement à des choses ("Cette maison est vieille comme Hérode").
Elle est citée par Furetière au XVIIe siècle, mais sa date d'apparition semble inconnue.

Contrairement à Mathusalem qui, lui, vécut 'réellement' très vieux (969 ans, excusez du peu !), aucun des différents Hérode connus qui faisaient partie d'une dynastie de rois de Judée, n'a eu une extrême longévité.
Si le premier, Hérode Ier le Grand, a quand même vécu 69 ans, ce qui pour l'époque était une durée de vie rare, ce n'était quand même pas suffisant pour qu'il marque les siècles de cette manière.

Alors, soit c'est le cumul des règnes des 6 Hérode, qui se sont succédé de 73 avant J.C. jusqu'en l'an 93, qui a marqué les esprits au point de donner naissance à notre locution, soit il faut simplement la comprendre comme "assez vieux pour remonter au temps d'Hérode".

Parmi les plus connus de ces souverains, on trouve donc Hérode Ier le Grand (Lien externe), qui, selon les Evangiles, fut l'instigateur du massacre des Innocents et Hérode Antipas (Lien externe), un de ses fils qui, d'après la même source, fit mourir Jean-Baptiste.

Compléments

Une déformation populaire de cette expression est apparue au XXe siècle : "Vieux comme mes robes", probablement utilisée pour désigner des choses vieilles dont on se moquait comme de sa première chemise.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Vieux comme Hérode » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Libanar Min ´omr lkhibzDe l'âge du pain
Pays de Gallescy cyn hyned â phechodvieux comme le péché
Allemagnede alt wie Methusalemvieux(vieille) comme Mathusalem
Allemagne (Bavière)de UraltTrès vieux (m.), vieille (f.)
Angleterre / Australieen As old as MethuselahVieux comme Mathusalem
États-Unisen Old as dirtVieux comme la saleté
Angleterreen As old as hillsAussi vieux que les collines
Espagnees Más viejo que MatusalénPlus vieux que Matusalem (= Vieux comme Hérode)
Espagnees Ser mas viejo que andar a gatasÊtre plus vieux que (celui qui ne peut plus) marcher qu'à quatre pattes (à la manière des chats)
Canada (Québec)fr Vieux comme la terrevieux comme la terre
Canada (Québec)fr Vieux comme MathusalemSelon la bible, Mathusalem aurait vécu 969 ans ! Un peu plus qu'Hérode !!
Italieit Vecchio come il cuccoVieux comme le "cucco"
Pays-Basnl Zo oud als MethusalemVieux comme Methusalem
Polognepl stary jak swiatvieuc comme le monde
Brésilpt Mais velho que andar para trásPlus vieux que marcher en arrière
Roumaniero Uitat de moarteOublié par la mort
Roumaniero Mai batran decat MatusalemPlus vieux que Mathusalem
Roumaniero De pe vremea lui Pazvante (Chiorul)Du temps de Pazvante (Le Borgne) - Osman Pazvanto?lu, un rebellé de la fin du XVIII-ième siècle contre le Sultan.

Déformée

Vieux comme mes robes (Coluche ?)

Vos commentaires
Alors pour paraphraser Philippe VI de Valois : "Qui m’aime me lise !" et je rajoute "Qui ne m’aime pas aille voir ailleurs !". Et hop !
Pour paraphraser un Bônois:"Tia raison! qu’y zaillent niquer les titards". Et hop là!...dixit l’alsaco-bônois.
Bravo pour votre site, chapeau pour votre esprit, votre humour. Conservez votre liberté, elle est culturellement nourrissante et je vous lis donc avec gourmandise.
Signé : Un Belge, pas encore Arabe et probablement jamais boulanger.
Jamais entendu cette expression. Pourvu que ma femme ne lise pas "vieux comme mes robes", ça ferait un trou dans ma carte bleue ! Par contre, pour désigner ce qui est vieux, voire très connu, j’aime beaucoup l’expression "vieux comme les chemins" car quoi de plus vieux puisque le premier de tous les êtres qui a marché, à l’instant de son premier pas a laissé une trace qui est devenue un chemin.

Ceci dit, paraphrasant Molière (Gai, gai, paraphrasons, paraphrasons) : "La peste soit de la susceptibilité et des susceptibles !". Alors ne privez pas vos adeptes fanatiques de leur dose quotidienne de culture et d’humour, nous vous en saurions gré... (c’est quoi cette expression ?)
Bravo Georges, c’est très bien ce que vous faites. J’apprécie beaucoup cette petite dose de culture mêlée d’humour le matin devant mon café.
Et j’espère bien que, dans de nombreuses années, on pourra dire : "Expressio ? mais il est vieux comme Hérode, ce site !"
Bonne continuation et ne vous séparez jamais de votre humour qui ne se contente pas du premier degré dont on nous abreuve trop souvent.
Signé : une brune (vous l’aviez deviné, non ?)
Continuez, persévérez, maintenez !!!
Quant à "vieux comme mes robes", je l’ai lue pour la première fois dans un "SAN ANTONIO", où le regretté Frédéric Dard la mettait dans la bouche de ce bon Bérurier qui, comme on le sait, massacre à plaisir la langue française...
réponse à . alain68 le 19/02/2006 à 10h38 : Alors pour paraphraser Philippe VI de Valois : "Qui m’aime me lise&nb...
Alsaco-bônois ! Que voilà un drôle de mélange !
Pour avoir vécu en Algérie (pas très loin de Bône) et à proximité immédiate de l’Alsace, je me demande ce que cela peut bien donner...
Merci pour les encouragements, mais les non-abonnés qui débarquent ici vont se demander quelle peut bien être la raison de ces remarques qui n’apportent pas grand-chose à l’expression du jour...

Je rajoute donc pour ceux qui découvrent ces commentaires et qui n’ont pas reçu la mise au point envoyée aux abonnés en préambule de l’expression d’aujourd’hui, que j’ai reçu hier des avis (parfois très) négatifs sur mon humour ’sexiste et lourdingue’ (avis reçu tel quel parmi les plus ’softs’) suite à mes délires sur les femmes et les blondes provoqués par l’expression d’hier, ’la boîte de Pandore’.
Cette mise au point restant valable tant qu’expressio vivra, elle est maintenant disponible en réponse à la dernière question de la page ’Foire Aux Question’.
Bonjour cher Monsieur,
J’ai lu votre "mise au point", un peu surprise tout de même... Laissez dire Georges ! Cessez de vous déranger pour des gens de peu d’intérêt ! Continuez pour vous et pour nous. En vous faisant plaisir, vous nous réjouissez.
Ma phrase préférée est : les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux.
Vous avez cette chance d’être un Monsieur sérieux et moi je passe mon temps à rire comme bon nombre de vos lecteurs.
Continuez de nous faire partager votre passion, vos audaces, votre savoir et oubliez ceux qui se prennent au sérieux alors qu’ils n’ont pas compris à quoi menait leur vie.
réponse à . God le 19/02/2006 à 14h51 : Alsaco-bônois ! Que voilà un drôle de mélange&nbs...
Pour Alain68

Où ça près de Bône ? Merci de la réponse
Entièrement d’accord, garde ta liberté...
Mais quand tu dis " ...mais, à mon âge, je n’ai ni l’espoir, ni l’envie de changer... " je pense à ma mère qui me dit cela presque tous les jours depuis ses 60 ans... et elle en a 92 actuellement ! Et quand je le lui dis, elle rétorque "Un âne qui n’en fait qu’à sa tête... c’est la moitié de sa nourriture... et il vit 10 ans de plus qu’un autre!"
Encore merci pour tes expressions et ton humour !
Amitiés
Alain68, c’est apparemment à Bône même qu’il a vécu.
Moi, c’était à Guelma, environ 60 km au sud.
En ce qui concerne la réponse que vous avez apportée aux réactions à vos digressions dans le texte d’hier, je résumerais mon sentiment général par ce seul mot : bravo !

Pour le complément à l’expression d’aujourd’hui, je vais peut-être enfoncer une porte ouverte, mais je crois que ça n’a rien à voir avec le fait que les robes puissent être vieilles, mais qu’il s’agit tout bêtement d’une déformation par des locuteurs ne connaissant pas Hérode (je ne sais pas si l’on peut parler d’"homomymie approximative" ?).
Dans la même veine, on trouve aussi "fier comme bar-tabac " (Artaban) ; c’est la seule qui me vienne à l’esprit, mais je crois me rappeler que Coluche a commis en son temps un sketch entier sur ce principe.
Et merci de continuer à nous amuser en satisfaisant notre curiosité !!!
réponse à . <inconnu> le 19/02/2006 à 23h48 : En ce qui concerne la réponse que vous avez apportée aux ré...
Effectivement, la porte était grande ouverte... 
Et le bar-tabac, c’est bien Coluche (cité dans l’expression du 06/06/05). Mais un sketch entier, je ne suis pas sûr. Faudrait que je reécoute l’intégrale...
Tous ces grincheux, quel que soit leur âge civil, ils vieux comme mes robes sont finalement fiers comme des bars tabacs alors on sait qu’en ce moment toutes les fumées, avec ou sans feu, sont présumées toxiques, que cette fierté est mal plcée. Mais tu vois, sauveur de ces dames, réfère toi à la devise des seigneurs de Tholonet "Bien faire et laisser dire". Bon. Cela dit, je ne sais plus sui c’était des Jarente ou Gallifet, mais comme de toute façon les seigneurs... prenons d’aux seulement ce qui peut nous être utile ...
Et puis on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui. Alors les n’importe qui, qu’ils aillent donc parler avec ceux pour qui ils peuvent être quelqu’un. D’abord ça réparera leur ego, ensuite s’ils ont un peu de chances ils seront assez apaisés pour s’indigner pour de véritables causes. Monsieur qui avez si véhémentement défendu les femmes ainsi insultées, faites leur confiance pour répondre (car ce ne peut être qu’un homme, non, pour avoir des idées aussi tordues que penser que les femmes étaient grtavement insultées) ? Bon, c pas le tout mais il faut que je bosse moi, la vaisselle, le repassage, les petits qui pleurent et la Kro de mon fiancé à aller acheter à l’épicerie du coin. Chez Ramirez !
réponse à . <inconnu> le 20/02/2006 à 13h28 : Tous ces grincheux, quel que soit leur âge civil, ils vieux comme mes robe...
Désolé margot, mais je n’ai nullement eu besoin de penser que des femmes pouvaient se sentir insultées : il y en a qui l’ont été, grave de chez grave, et pas forcément des blondes, et elles ne se sont pas privées pour me le signaler parfois avec des mots ’très doux’. D’où ma mise aux poings.
Euh ! Il descend quand même la poubelle, le fiancé ?
MARRE DU POLITIQUEMENT CORRECT !!!!

Tout ce que disent, ces rabat-joie-donneurs-de-leçons-sur-la-façon-de-penser-et-de-rire ! Moi, je dis qu’iI faut : " s’en moquer comme de l’Al Coran"!

(Ooops ! Ce que je viens d’écrire, risque de faire plusieurs morts dans des manifs au Pakistan...sans compter ma tête, qui risque de sauter...)

(cf. "S’en moquer comme de l’An 40")
réponse à . God le 20/02/2006 à 08h43 : Effectivement, la porte était grande ouverte...  Et le bar-tabac, c&...
Pour ma part, je vous ai déjà envoyé mes encouragements via le formulaire de contact...

Je voulais juste ajouter, au sujet de Coluche, que je me souviens qu’il disait aussi que son beau-frère était" ingénieur à Grenoble"...

En ce qui concerne" l’homonymie approximative", les Vamps disent aussi :" y’a pas besoin de sortir de pyrotechnique" pour comprendre quelque chose.

Si d’autres du même genre vous reviennent en mémoire...

Je suis femme, blonde et Belge de surcroît et j’adore votre site !!
Continuez à nous instruire et à nous faire rire, ne changez surtout pas !
Non, ne changez surtout pas votre humour, mais par contre supprimez la faute d’orthographe à "se sont succédés" : ce participe passé ne peut s’écrire que "succédé" car il est invariable, il ne peut jamais s’accorder avec quoi que ce soit (on succède à quelqu’un ou quelque chose, on ne peut pas "être succédé" comme on peut "être pris ou prise", "être endormi ou endormie" etc.)
Bravo pour le contenu, en tout cas !
Un grand philosophe du 20ième siècle disait : on peut parler de tout mais pas avec n’importe qui (NB : c’était P.Desproges)
Il faut donc continuer à parler de tout et ne pas s’autocensurer : les culs-serrés abandonneront d’eux-mêmes.
Bonne continuation.
réponse à . <inconnu> le 19/02/2006 à 23h48 : En ce qui concerne la réponse que vous avez apportée aux ré...
Je souscris au fait que "vieux comme mes robes" n’est pas une "déformation populaire" de cette expression, mais plutôt une tournure en dérision (comme vous aimez le faire pour notre plus grand plaisir !) à l’instar de ceux qui disent (volontairement au second degré, ou ... par barbarisme !) "c’est la goutte qui met le feu aux poudres" ou "lycée de Versailles" ("pour vice-versa") ou, en effet, "fier comme un bar-tabac !" J’ai même un collègue qui dit "ça ne va pas du tout, on se marche sur la tête..." ou bien qui refuse tel travail car "je n’ai pas le temps, c’est trop nécrophage..." !!! etc. Alors "homonymie approximative ?" ou "homophonie approximative" ? ou "méandres cérébraux approximatifs" ?!!!
Bravo pour votre dose de culture quotidienne, réservée à ceux qui savent en profiter (et en sourire !) à sa juste valeur !
- Bravo pour votre site, chapeau pour votre esprit, votre humour… @2
- Bravo Georges, c’est très bien ce que vous faites… @4
- Continuez, persévérez, maintenez !!!... @5
- ...ne changez surtout pas votre humour.. @19
- Bravo pour votre dose de culture quotidienne, réservée à ceux qui savent en profiter (et en sourire !) à sa juste valeur ! @21

Saperlipouillote ! Ça c’est du cirage d’auréole ! 
Le beau, le grand, le tendre, le cher Georges (l’autre* !) a même trouvé plus âgé que H. le Grand !

On l’a livrée aux appétits, aux appétits,
D’une espèce de mercanti, de mercanti,
Un vrai maroufle, un gros sac d’or,
Plus vieux qu’Hérode et que Nestor, et que Nestor.


Voici tout le texte [que je ne connaissais pas] que Brassens mit également en musique. Comme une sœur est ici interprété par un chanteur [que je ne connais pas !] mais qui s’en tire pas plus mal que… certain !
* en 2013 aussi, on sait manier la brosse à reluire ! non mais ! 
réponse à . DiwanC le 18/12/2013 à 02h03 : Le beau, le grand, le tendre, le cher Georges (l’autre* !) a mê...
Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien aimé le garder encore un peu, pas vrai ?

Bon, me v’là revindu de Cuba.

Suis bien content de l’avoir visitée avant que le tourisme de masse n’érode l’authenticité de l’île....

Hasta pronto......
Bouba
réponse à . DiwanC le 18/12/2013 à 01h44 : - Bravo pour votre site, chapeau pour votre esprit, votre humour… @2 - Bravo...
La caravane godesque n’a cessé de s’étoffer en avançant sereinement depuis, et si un chien aboie de temps en temps, si un dromadaire blatère un peu fort, rien ne trouble son pas sur le chemin étoilé des expressions de notre belle langue. Pourvou qué ça doure sans revers ! Dommage cependant que tous les voisins du dessus ou presque soient devenus inconnus...
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 07h12 : Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien ai...
Ah, t’es reviendu en avant-coureur du Père Noël, comme de juste !
Normal qu’on ne connaisse pas l’origine d’une expression vieille comme Hérode, mais lequel ?

Belle journée bleue à tous !
Vieux comme Hérode: c’est comme qui dirait érodé, non?

Bravo à tous les [inconnus] d’en haut, qui avaient déjà compris, bien avant l’heure, qu’il est inutile d’être une spécialiste spécialiste de Voltaire quand on ne sait pas rire!

Rire de soi - et des autres (dans les limites du respect des autres) est la meilleure thérapie contre l’érosion de la bonne humeur!
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 07h12 : Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien ai...
Dis-moi, Bouba, bienvenue à nouveau.
T’as ramené un boubou?
réponse à . file_au_logis le 18/12/2013 à 08h22 : Vieux comme Hérode: c’est comme qui dirait érodé, non...
Hérode érodé et Hérodote radote : Hérode, Hérode, petit patapode.
Je brode : où le type qui rôde rode-t-il les électrodes ? À Rhodes.
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 07h12 : Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien ai...
Bonjour Bouba ! Je voudrais tout savoir de ton séjour en Cuba...île si près de mon pays et pourtant si loin...quand aurai-je le droit d’y aller...’faut me contenter de Miami pour l’instant...mon président a serré la main de Raul en Afrique du Sud, normal je trouve...alors il se fait tard au Missouri, les filles sages doivent aller au lit...bon retour !
Bonjour.
Suite à l’ajout que j’ai fait dans "Ailleurs", concernant l’expression grecque "Vieux ou vieille comme (l’église de) Kapnikaréa" équivalente de "Vieux comme Hérode", il me semble que la formule française qui, comme il a été dit, s’applique surtout à des objets, pourrait procéder non d’une comparaison avec un personnage, mais avec une réalisation de ce personnage. Dans le cas qui nous occupe, ce serait l’odéon d’Hérode Atticus (Athènes, 2e siècle de notre ère) qui, en raison de son ancienneté, servirait de référent ("Vieux comme l’Hérodion"). Mais cela constitue juste une supposition : l’expression française remonte au 17e siècle, époque à laquelle la réputation de l’Hérodion n’était sans doute pas établie en France.
réponse à . giellesse le 18/12/2013 à 09h35 : Bonjour. Suite à l’ajout que j’ai fait dans "Ailleurs", conc...
Ce qu’il y a de bien avec les siècles passés, c’est que le gens qui les ont vécus ne peuvent pas nous contredire.
J’avais lu que l’expression originale était "vieux comme Rhodes" ou "vieux comme est Rhodes" et qu’au fil des siècles elle s’est trouvée déformée volontairement ou non.

Espérant ne pas avoir fait de doublons, veuillez agréer, etc ...
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 07h12 : Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien ai...
Ben alors ! Et l’ café ?
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 07h12 : Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien ai...
Bon, me v’là revindu de Cuba.
Bouba revient parmi nous... avant d’aller rôder ailleurs 
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 07h12 : Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien ai...
je m’absente jusque vers la fin janvier....

Vais vous fiche tranquilles pour deux mois....

Passez de bonnes fêtes et comme on dit en Provence:
A l’an que ven et que si sian pas maï seguen pas men

Je me disais aussi, comment va-t-il faire pour se passer de nous tout ce temps, surtout que les préposés à la garde du coyote n’ont pas été très assidus.
réponse à . <inconnu> le 19/02/2006 à 10h52 : Jamais entendu cette expression. Pourvu que ma femme ne lise pas "vieux comme m...
Alors que je ricanais en l’entendant dire "Vieux comme mes robes", mon père m’a exhumé une photo jaunie le montrant, enfant, en robe. Comme beaucoup de petits garçons de cette époque...
Pur hasard, à propos de l’expression d’hier cette page
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2013 à 10h32 : je m’absente jusque vers la fin janvier.... Vais vous fiche tranquilles p...
je m’absente jusque vers la fin janvier...
C’était effectivement le 30 novembre : voir # 126
Espérons que ce retour anticipé ne correspond pas pour l’ami Boubacar à je sais quel problème...
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 07h12 : Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien ai...
Bon, me v’là revindu de Cuba.
Et cela fait bien plaisir de te revoir… euh… de te relire… enfin que tu sois là !
On t’a laissé une place près de la cheminée parce que la température hexagonale est un peu plus fraîche que là-bas, dis !…

Et pis j’ai fait le ménage dans la boutique : dépoussiérer les bacs, classer les vinyles-CD-DVD et tout l’ toutim, jeter quelques photocopies plus vieilles que les robes de Mathusalem, secouer les plantes, arroser le tapis de Coyote... ou le contraire... sais plus ! Bref, un boulot !
Je te laisse les clefs du magasin… avant que tu ne repartes vers quelque rivage lointain !
réponse à . file_au_logis le 18/12/2013 à 08h25 : Dis-moi, Bouba, bienvenue à nouveau. T’as ramené un boubou?...
Un boubou de Cuba ? ........C’est au pays d’Hérode qu’on trouve des boubous.......
réponse à . lalibellule1946 le 18/12/2013 à 09h18 : Bonjour Bouba ! Je voudrais tout savoir de ton séjour en Cuba...&...
Tu as bien raison Miss Souris, il est normal que Barak et Raùl se serrent fraternellement la main et que ces inepties vieilles comme Hérode fassent partie du passé........
En janvier je te ferais passer le récit de mon voyage par la canal 12.....
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2013 à 10h32 : je m’absente jusque vers la fin janvier.... Vais vous fiche tranquilles p...
surtout que les préposés à la garde du coyote n’ont pas été très assidus.
Mauvaise copine ! 
.....Comme moi, fort, bon et chaud !.......
réponse à . saharaa le 18/12/2013 à 10h17 : Bon, me v’là revindu de Cuba. Bouba revient parmi nous... avant d&r...
.....Pas très loin du pays d’Hérode puisque samedi je gronavionne pour Djibouti.......
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2013 à 10h32 : je m’absente jusque vers la fin janvier.... Vais vous fiche tranquilles p...
........J’espère juste que la connexion sera possible à Djibouti.....
réponse à . deLassus le 18/12/2013 à 11h05 : je m’absente jusque vers la fin janvier...C’était effectiveme...
Noum di Diou faut vraiment faire gaffe à ce qu’on dit sur ce forum......
Les sodomiseurs de drosophiles ne laissent rien passer......
réponse à . DiwanC le 18/12/2013 à 11h15 : Bon, me v’là revindu de Cuba.Et cela fait bien plaisir de te revoi...
Merci pour le gardiennage..mais garde les clefs, je repars aussitôt......
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 11h44 : Merci pour le gardiennage..mais garde les clefs, je repars aussitôt.........
Pfffuf...
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 11h44 : Merci pour le gardiennage..mais garde les clefs, je repars aussitôt.........
Bien la peine qu’on s’occupe du coyote si, à peine rentré, tu nous rends l’appareil !
Tout ce qui est vieux comme Hérode, n’est pas nécessairement érodé.

Pour démontrer ce théorème, on doit passer par la conjecture principale de la théorie d’Iwasawa non commutative en laissant tomber bien sûr le théorème d’incomplétude de Gödel.

Ach ! Un expresso - sans "i" ni sucre svp. Aujourd’hui 80% d’Arabica des Bolovens et 20% de Robusta de Bahia ! Quel arôme !
réponse à . momolala le 18/12/2013 à 07h13 : La caravane godesque n’a cessé de s’étoffer en avan&cc...
Dommage cependant que tous les voisins du dessus ou presque soient devenus inconnus...
…comme il est dommage que tant de voisins des jours anciens ne sortent plus de chez eux sous prétexte que "ce n’est plus comme avant"… Seulement, s’ils n’avaient pas quitter le navire…
Comment dit-on déjà ? Ah ! oui : les absents ont souvent tort.
De temps en temps, on a de belles surprises, comme aujourd’hui : memphis, Thanhbach
Ach ! 
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 07h12 : Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien ai...
tourisme de masse
Il te restera Ayiti, fière d’être francophone face au géant anglophone et d’être la première République nègre. Le tourisme de masse n’y est pas pour demain, bien que les hôtels (je pense au Montana) se reconstruisent.
Quand tu auras goûté au rhum Barbancourt et au "cola" tu auras du mal à changer de boissons.
réponse à . DiwanC le 18/12/2013 à 13h22 : Dommage cependant que tous les voisins du dessus ou presque soient devenus inco...
Voilà qui est très bien parlé !..........
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2013 à 13h46 : tourisme de masseIl te restera Ayiti, fière d’être francophon...
Mais j’ai bien l’intention d’y faire un saut sur les traces des Rackam le Rouge, Long John Silver et autres Barbe Noire........
J’y ai pensé à Santiago, c’est pas bien loin, mais j’avoue que les requins........

Et yo ho ho, une bouteill’ de rhum !.......
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 14h45 : Mais j’ai bien l’intention d’y faire un saut sur les traces de...
J’y ai pensé à Santiago, c’est pas bien loin, mais j’avoue que les requins...
Tu n’étais pas obligé d’y aller à la nage !
Hérode Ier le Grand (Lien externe), qui, selon les Evangiles, fut l’instigateur du massacre des Innocents

Il est aussi celui qui reconstruisit le Temple de Jérusalem (le troisième, celui de Zorobabel, avait été détruit) et cette reconstruction n’est sans importance.
Vieux comme est Rod...Stewart. 
Les sept merveilles du monde étaient :
la pyramide de Khéops à Memphis en Égypte,
les jardins suspendus de Babylone,
la statue de Zeus à Olympie,
le temple d’Artémis à Éphèse,
le Mausolée d’Halicarnasse,
le phare d’Alexandrie.
et le vieux Colosse de mes Rhodes
sans oublier bien sûr la piéta de Micheylange au Vatican
En Allemagne on l’appelle herr Hodd...
Poème lyrique
Air ode.
DÉFORMÉE
Vieux comme Mérode : cette page.
Tiens....je suis surpris qu’après 2 tours au bâton pour cette expression on n’ait toujours pas évoqué la variante canadienne-française; "vieux comme la Lune"
réponse à . BOUBA le 18/12/2013 à 07h12 : Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien ai...
Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien aimé le garder encore un peu, pas vrai ?
Certes... mais il a cessé de vieillir. Il restera un éternel sexagénaire ; jamais il ne deviendra un z'agé.

S'il eut la tête chenue, il n'eut pas le temps de devenir un vieux fourneau, un usagé couleur des neiges d'antan, un vieux fossile. Et c'est bien ainsi. Il est à tout jamais dans quelque éternité assis près d'Hérode qui a bien de la chance d'écouter not' Georges lui chanter le temps qui passe...

Ce mécréant est sans doute au paradis, tout étonné de croiser le Père  :
Je n'ai jamais tué, jamais violé non plus,
Y'a déjà quelque temps que je vole plus,
Si l'Éternel existe, en fin de compte, il voit
Que je m'conduis guèr' plus mal que si j'avais la foi.


Écoutez le petit Brassens du matin...

Bon... le temps passe et le café aussi... il n'est que temps d'aller réveiller le boulanger qui dès 5 heures fait des bâtards et de lui commander les croissants du dimanche


réponse à . DiwanC le 04/10/2015 à 01h15 : Mais lui ne s’est pas fait vieux comme Hérode.....On aurait bien ai...
" Un vieux fossile "
Vieux fossile...
J'aime beaucoup cette association pléonastique 
qui dit fossile dit vieux, très très vieux même, selon la definition, beaucoup plus que ce bon Hérode, mais l'inverse n'est pas toujours vrai... on peut être vieux et pas encore, (ou jamais), fossilisé ...
réponse à . saharaa le 04/10/2015 à 08h37 : " Un vieux fossile " Vieux fossile... J'aime beaucoup cette associatio...
Tu as raison ! 
Un fossile est rarement de la dernière pluie ! Reste à savoir si un fossile de vieux du quaternaire est plus vieux qu'un jeune fossilisé à la même époque... chirstian excellerait dans ce genre de démonstration !

Te lire rassure... car Bouba est absent ce matin, ce n'est guère son habitude. Et je me disais qu'avec les pluies violentes de cette nuit, peut-être l'électricité manquait.
Bon courage les Sudistes...


réponse à . DiwanC le 04/10/2015 à 09h11 : Tu as raison !  Un fossile est rarement de la dernière pluie&nb...
Te lire rassure...
Je me faisais la même réflexion après avoir entendu les nouvelles ce matin.
Les inondations n'ont-elles touché que les Alpes-Maritimes ?
réponse à . DiwanC le 04/10/2015 à 09h11 : Tu as raison !  Un fossile est rarement de la dernière pluie&nb...
Oui, pas de nouvelles de Bouba, il doit avoir les pieds dans l'eau ! On a eu droit aux sons et lumières hier soir, avec cascades d'eau ! Un vrai festival !
Ce matin c'est café arrosé !
Suggestion pour une version 3.0: «Vieux comme microbes».
Puisque les microbes sont les plus vielles créatures de la planète...
réponse à . God le 20/02/2006 à 08h43 : Effectivement, la porte était grande ouverte...  Et le bar-tabac, c&...
Faudrait que je reécoute l’intégrale...[de Coluche]
Inutile, même si ça peut être agréable, de tout réécouter.
Le sketch s'appelle "le clochard analphabète" et il est en effet truffé d'expressions déformées.
réponse à . saharaa le 04/10/2015 à 08h37 : " Un vieux fossile " Vieux fossile... J'aime beaucoup cette associatio...
Comme la mode est plutôt aux faux ongles qu'aux faux cils, je me demande ce que va devenir cette expression dans quelque temps !
réponse à . Jacques1949b le 04/10/2015 à 09h22 : Suggestion pour une version 3.0: «Vieux comme microbes». Puisque les...
Tu parles de mi-crobes, mais les crobes entiers ?
réponse à . SyntaxTerror le 04/10/2015 à 09h30 : Comme la mode est plutôt aux faux ongles qu'aux faux cils, je me dema...
Je dirais plus aux faux seins qu'aux faux ongles ... c'est l'escalade du faux !
Et Macrobe  ! L'est vieux aussi, mais moins que Hérode !
réponse à . SyntaxTerror le 04/10/2015 à 09h25 : Faudrait que je reécoute l’intégrale...[de Coluche] Inutile,...
J'ai trouvé le texte et la vidéo.
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2013 à 10h32 : je m’absente jusque vers la fin janvier.... Vais vous fiche tranquilles p...
surtout que les préposés à la garde du coyote
arroser le tapis de Coyote...
Pour moi qui n'était pas là en 2013, quelqu'un explique ??
- Papa, j'ai entendu dire: 'vieux comme Hérode', mais qui c'était Hérode ?
- le roi de Judée, mûr...
- ah, un monsieur qui faisait du jus de mûres ?
«Vieux crobe» ? Cela sonnerait, presque, comme «Vieux crabes»... 
Bon, je vais faire un tour, mais je ne sais pas où; je sors et rôde dans le coin...
réponse à . saharaa le 04/10/2015 à 10h03 : Et Macrobe  ! L'est vieux aussi, mais moins que Hérode !...
Et ce qui sera, peut-être, encore d'actualité à l'avenir: Faux Dercles, et tous leurs synonymes !...
Jules et Rafaël Fauxderche
réponse à . gonalzako le 04/10/2015 à 10h10 : surtout que les préposés à la garde du coyote arroser le ta...
Après s'être fait verbaliser pour un (léger) excès de vitesse, Bouba a décidé de donner de l'argent à un fabricant de détecteur de radars nommé Coyote plutôt qu'au Trésor Public. Je laisse juger du civisme du personnage !
Merci bien.
Je me demande s'il n'y a pas une erreur dans le texte : "j'ai mes papiers en bon uniforme".
J'ai toujours entendu "en bonnet difforme".
Bientôt quarante ans que je me trompe ?
réponse à . SyntaxTerror le 04/10/2015 à 11h11 : Merci bien. Je me demande s'il n'y a pas une erreur dans le texte ...
A noter : l'expression "vieux comme mes robes" ne figure pas dans le beau texte de Coluche !
Bouba a décidé de donner de l'argent à un fabricant de détecteur de radars nommé Coyote
Et donc, si j'ai bien compris, il confie la garde de l'animal à un expressionaute ami lorsqu'il part en gronavion loin de la Côte.
Je laisse juger du civisme du personnage !
Il n'est pas dépourvu de civisme... il aime les bêtes ! C'est différent !

Dans le Midi, il y avait deux héros, le premier, jeune, passait un peu inaperçu, le deuxième, très agé, les gens l'adoraient, d'où cette expression typique du Midi:
Vieux comme héros deux !
Pffffffff....
À l'école, à Judée, les élèves récitaient: les premiers, poèmes; der, ode.
Re-pfffffffffffff....
réponse à . DiwanC le 04/10/2015 à 15h32 : Je laisse juger du civisme du personnage !Il n'est pas dépourvu...
C'est vrai qu'il aime les animaux, c'est le choix du Coyote qui me laisse perplexe.
J'aurais choisi un Géocoucou véloce, mais je regarde trop les dessins animés.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Vieux comme Hérode » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?