Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Avoir l'estomac dans les talons

Avoir très faim.

Origine

Il suffit de manger du steack de cheval pour avoir l'étalon dans l'estomac.
Mais qu'en est-il de l'inverse ?
Eh bien malheureusement, voilà encore une expression à propos de laquelle les lexicographes modernes sont revenus bredouilles.
Elle est citée par Joris-Karl Huysmans () en 1884 dans "A rebours" mais son origine reste aussi obscure que le mauvais côté de la Force.
Elle se disait aussi autrefois "avoir l'estomac aux talons".
Et il en existait également une version en argot attestée par Gaston Esnault en 1898 : "Avoir l'estom dans les gadins" (les 'gadins' étaient les souliers à cette époque, signification argotique aujourd'hui oubliée, puisque le mot 'gadin' signifie maintenant 'chapeau', mais surtout 'chute').
Que l'estomac devienne le centre de nos préoccupations lorsqu'on a très faim, c'est compréhensible. Mais pourquoi est-il supposé descendre jusqu'aux talons ou donner l'impression de s'étendre jusqu'aux pieds ? Apparemment, cela reste une énigme.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir l'estomac dans les talons » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Pays de Galles Gallois Mor wancus â'r wenci Avoir une faim de hermine
Allemagne Allemand Bei mir ist Kohldampf Chez moi c'est la vapeur de choux
Allemagne Allemand Heißhunger haben Avoir de la faim féroce
Allemagne Allemand Mir knurrt der Magen J'ai l'estomac qui gargouille
Angleterre Anglais To be hungry as a bear Être affamé comme un ours
Angleterre Anglais To be hungry as a hawk Être affamé comme un faucon
Angleterre Anglais To be hungry as a horse Être affamé comme un cheval
Angleterre Anglais To be ravenous Être affamé
Argentine Espagnol Tener más hambre que ratón de Iglesia Avoir plus faim que souris d'église
Espagne Espagnol Estar muerto de hambre Être mort de faim
Espagne Espagnol Tener el estómago en los pies Avoir l'estomac dans les pieds
Espagne Espagnol Tener el estómago en los talones Avoir l'estomac dans les talons
Espagne Espagnol Tener un hambre canina Avoir une faim canine
Espagne Espagnol Tner más hambre que el perro de un titiritero Avoir encore plus faim que le chien d'un marionnettiste
Italie Italien Avere una fame da lupi Avoir une faim de loup
Italie Italien Non vederci dalla fame Ne plus se voir de la faim
Latin Latin Rabidus fame, ceu canis Être affamé comme un chien
Pays-Bas Néerlandais Honger als een paard hebben Avoir une faim de cheval
Pays-Bas Néerlandais Hongerig zijn als een kerkmuis Avoir faim comme une souris d'église
Pays-Bas Néerlandais Mijn maag knort Mon estomac ronronne
Pays-Bas Néerlandais Rammelen van de honger Gargouiller de faim
Pologne Polonais By? g?odnym jak wilk Avoir faim comme le loup
Brésil Portugais Estar com o estômago nas costas Être avec l'estomac dans le dos
Brésil Portugais Estar morrendo de fome Être en train de mourir de faim
Brésil Portugais Ter uma fome de leão Avoir une faim de lion
Roumanie Roumain A avea ?oareci în burt? Avoir des souris dans le ventre
Roumanie Roumain A avea burta lipit? de coaste Avoir le ventre collé aux côtes
Roumanie Roumain A fi mort de foame Être mort de faim
Roumanie Roumain A-i chiorai matele de foame Avoir des borborygmes à cause de la faim
Roumanie Roumain A-i fi atât de foame c-ar mânca ?i pietre Avoir une faim à manger des pierres
Roumanie Roumain A-i fi o foame de lup Avoir une faim de loup
Russie Russe Byt' golodnym, kak volk Etre affamé comme un loup
Belgique Wallon I hagn'reut on clâ ès deux Il mordrait un clou en deux
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Avoir l'estomac dans les talons » Commentaires

  • #1
    • Sophie
    • 16/02/2006 à 09:36
    Certainement à rapprocher de "avoir un creux", autre expression employée lorsque la faim vous talonne: le creux se creuse au point de toucher le fond tout en bas du corps, dans les talons.
    Un seul animal a réellement l’estomac dans les talons: le gastéropode.
  • #2
    • <inconnu>
    • 16/02/2006 à 14:38
    Encore une fois, une vérité rétablie....
    Je connaissais cette expression mais dans le sens " se sentir patraque" ou pour signifier " avoir trop mangé "!!!!
  • #3
    • Jacques
    • 17/02/2006 à 11:28
    Quand on a faim, on a l’impression que l’estomac est vide.
    Quand on a très faim, on a l’impression que l’estomac est très vide.
    Quand l’estomac est très vide, on a l’impression qu’il est énormément vide, qu’il est énorme et vide à la fois et qu’il est si énorme qu’il occupe un espace énorme dans le corps, tellement énorme qu’il descend jusque dans les talons.
  • #4
    • <inconnu>
    • 24/05/2009 à 02:14
    Avoir l’estomac dans les talons, après s’être mis plein la lampe d’étalons des écuries d’Augias qui ruaient dans les brancards, et de cochons pas mieux gardés, que veau, vache, couvée par Perrette, qui voulait le beurre et l’argent du beurre, n’allant piano ni sano jeter par les fenêtres l’argent pas gagné à Pâques ni à la Trinité, et risquant passage à tabac par son jules pas à prendre avec des pincettes dont le bon sang ne saurait mentir si elle tentait de le raser gratis et qui ne la trouvant pas en odeur de sainteté, n’enterrerait pas le calumet de la paix ni ne fumerait la hache de guerre mais au contraire après s’en être lavé les mains, lui ferait la courte échelle jusqu’au lit de Procuste.
    La critique est aisée, l’art difficile, vous pouvez me la bailler belle, me décocher la flèche du Parthe, n’empêche que sans vous dorer la pilule, solide comme le Pont-Neuf, je peux dormir sur mes deux oreilles, les vingt-huit dernières élucubrations de God, l’une dans l’autre, envers et contre tout sans coup férir, au-dessus y sont.
  • #5
    • cotentine
    • 24/05/2009 à 02:17
    • En réponse à <inconnu> #2 le 16/02/2006 à 14:38 :
    • « Encore une fois, une vérité rétablie....
      Je connaissais cette expression mais dans le sens " se sentir patraque" ou pour signifier " avoir t... »
    "Mange ta main et garde l’autre pour demain" était la remarque toute trouvée que nous opposait notre mère quand nous lui disions, sur un ton plaintif, en plein milieu de matinée ou d’après-midi, en tout cas à un moment où aucun repas ou autre en-cas n’était prévu:
    "Maman, j’ai faim!" ...
    La réponse tombait comme un couperet sur nos espoirs de grignotage...Nous savions que ce n’était pas la peine d’insister, le repas viendrait en son temps, pas avant. Il ne nous restait plus qu’à patienter ou à trouver quelque dérivatif...
    cette page
    oui, mais le surlendemain … sans deux mains ? Hein … il fallait bien s’attaquer à un autre membre, non ? … alors, avec le moral dans les chaussettes, on pensait aux pieds 😄
  • #6
    • <inconnu>
    • 24/05/2009 à 02:33
    God, jette un oeil, voire les deux à cette page.
  • #7
    • <inconnu>
    • 24/05/2009 à 04:12
    désolé pour l’aspect scatologique de ma suggestion si tôt le matin (à shanghai donc encore plus à paris), mais se pourrait il que cette expression soit liée à la descente d’organes ?
  • #8
    • VALERY
    • 24/05/2009 à 07:27
    On raconte qu’à l’époque des Romains, un cheval carnivore avait dévoré un dénommé Thomas, la foule voulait récupérer ce pauvre homme mais l’Empereur inflexible un pouce tourné vers le bas a crié « laisse Thomas dans l’étalon »
  • #9
    • Muscat
    • 24/05/2009 à 07:45
    • En réponse à cotentine #5 le 24/05/2009 à 02:17 :
    • « "Mange ta main et garde l’autre pour demain" était la remarque toute trouvée que nous opposait notre mère quand nous lui disions, sur un ton... »
    Ton commentaire m’a donné une faim de loup!je vais aller me chercher des croissants en plus de mes céréales!
  • #10
    • momolala
    • 24/05/2009 à 07:58
    Je vois dans cette expression, comme Muscat d’ailleurs, l’idée que la faim donne des pieds alertes : priorité est donnée à remplir l’estogome qui crie "FAMINE" à grands borborygmes. Une sorte de court-circuit mental par débordement de sucs digestifs en alerte !
  • #11
    • momolala
    • 24/05/2009 à 08:05
    • En réponse à <inconnu> #7 le 24/05/2009 à 04:12 :
    • « désolé pour l’aspect scatologique de ma suggestion si tôt le matin (à shanghai donc encore plus à paris), mais se pourrait il que cette expr... »
    Une descente d’organes au sens féminin où on l’entend ici n’a rien de scatologique mon bon Zhao ! Quant au transit intestinal il s’accomplit mieux si l’estomac contient son bol alimentaire : ce n’est pas pour rien qu’on appelle tout le système "tube digestif" ! La gravité terrestre et notre position verticale font le reste, si l’on peut dire... 😄
  • #12
    • paperpy
    • 24/05/2009 à 08:22
    • En réponse à <inconnu> #4 le 24/05/2009 à 02:14 :
    • « Avoir l’estomac dans les talons, après s’être mis plein la lampe d’étalons des écuries d’Augias qui ruaient dans les brancards, et de cochon... »
    Miam miam ! un regal ! n’en jette plus !! merci.
  • #13
    • tytoalba
    • 24/05/2009 à 08:31*
    iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

    Bon anniversaire à Jonayla. Que ton rire si particulier résonne, que ta journée soit remplie d’amitié et d’amour. Et que le canal 12 déborde de messages. 🙂
  • #14
    • OSCARELLI
    • 24/05/2009 à 08:57
    • En réponse à tytoalba #13 le 24/05/2009 à 08:31* :
    • « iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
      IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
      IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
      IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII... »
    Tyto a été tellement rapide qu’elle m’a décoiffé au poteau!
    Ah, que ton rire de crécelle cristaline vous manque!
    Pas à moi, je revois avec plaisir la vidéo de la dernière Convention.
    Oui, je sais, je dois encore vous faire le compte-rendu des événements, ... si j’a arrive un jour....
    J’enverrai de toute facon le lien picasa des photos pas filoutées à tous et toutes les participant(e)s ainsi que un CD_ROM avec la vidéo (que je déposerai chez la maman du Breuke - charge à lui de diffuser plus loin). Cotcot aura sa copie privée, si elle m’envoie son adresse via le Canal 12...
    Fin des messages perso.
    Je m’en vais aller prendre mon petit dej, en traînant les pieds, lestés de plomb, à cause d’un estomac vide qui crie famine...
    Jonayla, jaune à layette, bon anniversaire!
    Tous en coeur, avec moi:
    Buvons un coup, buvons-en deux,
    A la santé de Jonayleu,
    A sa santé, entrons en transes,
    Et merde pour les gens terre à terre,
    Qu’ils cessent donc d’ lui pomper l’air!
  • #15
    • Patacol
    • 24/05/2009 à 09:21
    Ben on peut toujours se renseigner auprès des escargots, qui sont comme chacun le sait des gastéropodes. Ils ont l’estomac dans les pieds, de là à l’avoir dans les talons il n’y a pas loin. Peut être quand on les fait jeûner avant de les cuisiner !
  • #16
    • chirstian
    • 24/05/2009 à 09:25
    • En réponse à cotentine #5 le 24/05/2009 à 02:17 :
    • « "Mange ta main et garde l’autre pour demain" était la remarque toute trouvée que nous opposait notre mère quand nous lui disions, sur un ton... »
    "Mange ta main et garde l’autre pour demain"
    c’était une version de : deux mains on mange gratis ! Ma grand mère l’utilisait beaucoup elle aussi.
  • #17
    • chirstian
    • 24/05/2009 à 09:36
    je vends une paire de socquettes à anneau gastrique pour obèses ayant l’estomac dans les talons. Pose simplifiée. Faire offre sur Expressio. 😐
  • #18
    • chirstian
    • 24/05/2009 à 10:09
    voilà encore une expression à propos de laquelle les lexicographes modernes sont revenus bredouilles.
    Comment ne pas rapprocher cette expression d’une autre : l’estomac d’Achille ?
    Pour mémoire, Achille était un guerrier grec quasiment invulnérable. Son seul point faible était son estomac qui ne supportait pas les flèches. Pour tromper l’ennemi qui le visait donc systématiquement là, il avait la faculté et l’habitude de se déplacer les organes. Mais cela ne changea rien à son (Giscard) destin, et un archer maladroit mit fin à sa carrière, le visant à la tête et le touchant au talon.
    Bon anniversaire à Jonalya : la jeune est là. 🙂
  • #19
    • mickeylange
    • 24/05/2009 à 11:17
    Les tomates dans l’estragon.
    Oui pourquoi pas, mais donne nous la recette.
  • #20
    • syanne
    • 24/05/2009 à 11:24
    Tantale qu’est toujours tenté,
    A l’estomac dans les talons.
    Et c’est pas bon pour sa santé
    Pour sa santé ce n’est pas bon (bis)
    Tantale aux crimes inexpiables
    N’a jamais pu se mettre à table !
    Plongé dans l’eau jusqu’aux épaules
    D’un bel agneau la bonne épaule
    Point ne goûta la saveur fine.
    Pas d’oranges ni de clémentines,
    Ni vin ni eau, pas droit de boire,
    Tantale a faim, quel désespoir !
    (Fallait pas cuire son fils Pélops
    Pour le servir en un ragoût
    Me direz-vous :
    Merlan, rôti ou bien roll-mops
    Y’en a pourtant pour tous les goûts)
    Depuis Tantale toujours tenta
    De saisir ce qui le tentait
    Mais tintin pour tous ses essais
    Dans les talons l’a l’estomac.
    Bon anniversaire Jonayla
    (Laisse toi tenter par tous les plats
    Et tous les verres qu’on t’offrira)