Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Avoir la tête près du bonnet

Se mettre facilement en colère.

Origine

A moins d'être un saint et d'avoir l'auréole (parce qu'on le vaut bien !), un bonnet est toujours très près de la tête.
On se demande donc bien ce qui a pu motiver l'apparition de cette expression.
Hélas, une fois encore, il n'existe pas d'explication complètement satisfaisante pour cette locution qui est apparue au XVIe siècle.
A cette époque, déjà, "mettre son bonnet de travers" voulait dire "devenir de mauvaise humeur". On retrouve donc quelque chose de très proche.

Certains ont évoqué le fait qu'un bonnet tient chaud aux oreilles et on sait bien que quelqu'un à qui on "échauffe les oreilles" se met en colère.
Mais, même si l'idée est séduisante, la forme de l'expression et son 'près' ne permettent pas de valider cette explication.
D'autres évoquent une allusion au bonnet dont s'affublait autrefois le fou du roi. En effet, la colère était alors considérée comme une forme de démence de courte durée.
Enfin, on peut aussi y voir une utilisation de mots abstraits : l'esprit (la 'tête') est si proche du sommet de la boîte cranienne (le 'bonnet') que la colère qui le traverse parfois n'a pas le temps de se calmer avant d'être exprimée.

Compléments

Bien entendu, il n'y a aucun lien entre le coléreux facile et l'homme qui se plaît à appuyer sa tête sur la poitrine (taille 90 bonnet C) de sa chère et tendre.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir la tête près du bonnet » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Leicht aus dem Häuschen geraten Sortir facilement de la maison
Angleterre Anglais To be a hothead Avoir une tête chaude
Angleterre Anglais To have short fuses Avoir des fusibles courts
États-Unis Anglais To have a short fuse Avoir une mèche courte
Argentine Espagnol Ser leche hervida Être (comme) du lait qui bout
Argentine Espagnol Tener pocas pulgas Avoir peu de puces
Espagne Espagnol Tener malas pulgas Avoir des méchantes puces
Espagne Espagnol Tener mucho genio / Tener mal genio Avoir beaucoup de caractère / Avoir mauvais caractère
Belgique Français Etre soupe au lait Etre soupe au lait
Canada Français Être prompt comme la grêle
Italie Italien 'Ncazzàrisi Se foutre en rogne
Italie Italien Pigliar fuoco come un solfanello Prendre feu comme une allumette
Belgique Néerlandais Heetgebakerd zijn Etre "émailloté brulant" (quand les langes sèchait trop près du feu)
Pays-Bas Néerlandais Een driftkikker zijn Être une grenouille agitée/excitée/impétueuse
Pays-Bas Néerlandais Een driftkop zijn Être une personne excitée/agressive/explosive
Pays-Bas Néerlandais Een gifkikker zijn Être une grenouille toxique
Pays-Bas Néerlandais Een heethoofd zijn Avoir une tête chaude
Pays-Bas Néerlandais Gauw op de teentjes zijn getrapt Avoir les orteils très sensibles lorsque qqn d'autre met son pied dessus
Pays-Bas Néerlandais Hij heeft een kort lontje Il a une mèche courte
Brésil Portugais Ter o pavio curto Avoir la mèche courte
Brésil Portugais Ter pavio curto Avoir mèche (explosif) courte
Portugal Portugais Ferver em pouca água Bouillir dans très peu d'eau
Belgique Wallon Avu l' tiesse près dè bonnet Avoir la tête près du bonnet
Belgique Wallon Avu les ch'vets près dè l' tiesse Avoir les cheveux près de la tête
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Avoir la tête près du bonnet » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 21/03/2006 à 08:46
    Avoir la tête près du bonnet
    J’ai toujours compris cette expression ainsi :
    "Avoir du bon sens, être pragmatique...." cf Guy Roux
  • #2
    • HoubaHOBBES
    • 21/03/2006 à 08:49
    Personnellement, je comprends que la petitesse (ou même l’absence) du cerveau rapproche physiquement la tête du couvre-chef, et qu’on parle d’un rustre qui s’emporte donc sans réfléchir.Mais je ne connais pas de source "officielle" à cette explication.
    En fait cette explication est très proche du dernier paragraphe de "origine".
  • #3
    • God
    • 21/03/2006 à 09:15
    • En réponse à <inconnu> #1 le 21/03/2006 à 08:46 :
    • « Avoir la tête près du bonnet
      J’ai toujours compris cette expression ainsi :
      "Avoir du bon sens, être pragmatique...." cf Guy Roux »
    Ce n’est pas une signification évoquée par mes différentes sources.
    Et puis, en plus de ne pas aimer gâcher, Guy Roux n’est-il pas quelqu’un qui s’emporte facilement ? Auquel cas, il ne ferait que confirmer...
  • #4
    • chirstian
    • 21/03/2006 à 10:54
    et moi qui pensait qu’il s’agissait de l’expression "avoir la tête près Dubonnet" qui désignait autrefois les amateurs d’apéro ! Santé !
    christian
  • #5
    • poupoule
    • 21/03/2006 à 20:34
    dites-moi, au risque de vous énerver un peu, cette expression ne pourrait-elle pas être rapprochée de "avoir les nerfs à fleur de peau" ? Qui aboutit au même résultat ? Et qui semble partir d’une même idée de proximité inter-couches ?
  • #6
    • God
    • 22/03/2006 à 07:56
    • En réponse à poupoule #5 le 21/03/2006 à 20:34 :
    • « dites-moi, au risque de vous énerver un peu, cette expression ne pourrait-elle pas être rapprochée de "avoir les nerfs à fleur de peau" ? Qu... »
    M’énerver ? pourquoi ? Toute idée pas trop farfelue est bonne à exprimer.
    Votre hypothèse rejoindrait donc la dernière possibilité. Pourquoi pas ?
  • #7
    • beatricesg
    • 27/03/2006 à 09:46
    moi, j’avais compris que cette expression qualifiée quelqu’un d’un peu sot "qui réfléchissait avec son bonnet" en quelque sorte; voire que son bonnet se substituait à son cerveau.
    Aussi je vous remercie de cet éclairssissement
  • #8
    • Aimpeh
    • 01/04/2006 à 21:58
    j’ai toujours cru qu’il s’agissait d’un être sensé, raisonnable, réfléchi!
  • #9
    • cotentine
    • 22/08/2008 à 21:34
    j’ai dû employé cette expression dans un message ce soir ...
    Depuis plusieurs siècles, les linguistes semblent d’accord sur le sens : être "soupe au lait, irascible".
    On trouve l’expression dans Oudin où elle est synonyme d’avoir la teste chaude. Mais pourquoi ce diable de bonnet ??? eh bien, nu-tête, je garderais la tête froide parce que je garderais monsang froid; ma tête couverte d’un bonnet s’échaufferait facilement ! 😄
    Je ne remonterai pas jusqu’au Moyen âge pour en avoir un représentation médiévale ... mais Rabelais l’utilisait déjà l ("le moule du bonnet" Gargantua chapitre 9)
  • #10
    • tytoalba
    • 23/08/2008 à 07:13*
    Bien entendu, il n’y a aucun lien entre le coléreux facile et l’homme qui se plaît à appuyer sa tête sur la poitrine (taille 90 bonnet C) de sa chère et tendre.

    C’est la femme de Christian, ministre de l’intérieur en France de 77 à 81, qui devait se dire : j’ai la tête près du Bonnet. Ecouter à cette page.
  • #11
    • lorangoutan
    • 24/08/2008 à 15:15
    • En réponse à tytoalba #10 le 23/08/2008 à 07:13* :
    • « Bien entendu, il n’y a aucun lien entre le coléreux facile et l’homme qui se plaît à appuyer sa tête sur la poitrine (taille 90 bonnet C) de... »
    Ou Marc-Antoine près de Cléopâtre... 😉
  • #12
    • tytoalba
    • 24/08/2008 à 21:37
    • En réponse à lorangoutan #11 le 24/08/2008 à 15:15 :
    • « Ou Marc-Antoine près de Cléopâtre... 😉 »
    Pourquoi, elle travaillait du bonnet ?
  • #13
    • lorangoutan
    • 25/08/2008 à 21:24
    • En réponse à tytoalba #12 le 24/08/2008 à 21:37 :
    • « Pourquoi, elle travaillait du bonnet ? »
    Plutôt du "beau nez" d’après la légende...
  • #14
    • tytoalba
    • 27/08/2008 à 00:39
    • En réponse à lorangoutan #13 le 25/08/2008 à 21:24 :
    • « Plutôt du "beau nez" d’après la légende... »
    Evidemment, où avais-je la tête ?
  • #15
    • lorangoutan
    • 28/08/2008 à 21:52
    • En réponse à tytoalba #14 le 27/08/2008 à 00:39 :
    • « Evidemment, où avais-je la tête ? »
    Aux "à bonnets absents" ? 😉
  • #16
    • DiwanC
    • 22/04/2010 à 00:19*
    Tiens ! Suis arrivée avant deLassus...
    Si, ce matin, vous êtes un peu moroses, suivez le conseil de Tytoalba #10, allez jusqu’à la page annoncée : 8 minutes de bonne humeur ! A ne pas manquer !
    Après vous aurez tout le temps d’ajuster votre bonnet sur votre tête.
  • #17
    • deLassus
    • 22/04/2010 à 00:20*
    Bonjour à toutes et à tous en cette année 2010.
    Et tout d’abord un message personnel pour mickeylange : voir # 128 à 130 dans l’expression d’hier "Cest le chien de Jean de Nivelles".
    L’expression du jour m’incite à un repos rapide : origine obscure, plusieurs hypothèses...Pas envie de passer une nuit blanche à échafauder je ne sais quelle fragile théorie, qui ne vaudrait rien !
    A demain !
  • #18
    • deLassus
    • 22/04/2010 à 00:22
    • En réponse à DiwanC #16 le 22/04/2010 à 00:19* :
    • « Tiens ! Suis arrivée avant deLassus...
      Si, ce matin, vous êtes un peu moroses, suivez le conseil de Tytoalba #10, allez jusqu’à la page anno... »
    Suis arrivée avant deLassus

    D’une très courte tête !
  • #19
    • cotentine
    • 22/04/2010 à 00:31
    • En réponse à deLassus #17 le 22/04/2010 à 00:20* :
    • « Bonjour à toutes et à tous en cette année 2010.
      Et tout d’abord un message personnel pour mickeylange : voir # 128 à 130 dans l’expression d... »
    Hé ! le bonnet de nuit a disparu de nos habitudes avec le chauffage central. (en 1950, mon grand-père le portait encore l’hiver dans sa chambre pas chauffée) maintenant c’est le bonnet de ski kiqui l’a remplacé ... pour un skieur, ça pourrait bien signifier qu’il est un peu casse-cou ou au contraire qu’il est un froussard et n’y va pas tout schuss ! 😉
  • #20
    • <inconnu>
    • 22/04/2010 à 00:32
    Honnêtement, je pensais aussi comme #1 et #8, que c’était avoir du bon sens, être sensé.
    Après l’explication de God, voilà que ça me remet la tête sous le bonnet (d’âne).😮