Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Avoir les dents du fond qui baignent

Etre soûl, avoir envie de vomir.
Utilisée aussi pour dire :
Avoir beaucoup (mais alors vraiment beaucoup) trop mangé.

Origine

Voilà encore une expression très imagée, sur laquelle les lexicographes modernes n'ont pas vraiment pris le temps de se pencher. A mon grand dam.
Elle est probablement assez récente et certainement peu digne des conversations dans les dîners chics du 16e arrondissement de Paris, mais son origine semble malheureusement inconnue.
Les deux sens ('envie de vomir' et 'avoir trop mangé') sont aisément compréhensibles : si les molaires baignent c'est qu'il y a de la 'matière' autour. Alors qu'elle soit là parce qu'on a envie de gerber ou bien parce que la panse est tellement pleine qu'on sent qu'elle en déborde via l'oesophage, peu importe.
Dans les deux cas, il y a malaise.
Si, souvent, le fait de déposer une gerbe sur une tombe est un acte de reconnaissance, que dire de ceux qui le font dans un cimetière parce qu'ils ont les dents du fond qui baignent ? C'est peut-être cela qu'on appelle la 'reconnaissance du ventre'[1] ?
[1] Je précise, pour les étrangers qui lisent ces pages et qui ne maîtrisent pas toutes les subtilités de notre langue, qu'en argot, 'gerber' veut dire 'vomir'.

Compléments

Pour ceux qui aiment les bébés, quel que soit ce qu'ils font, en voici quelques-uns en pleine action : .

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir les dents du fond qui baignent » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Tunisie Arabe Bélôou Il l'a avalé
Allemagne Allemand Bis Oberkante Unterlippe Jusqu'au bord supérieur de la lèvre inférieure
Angleterre Anglais My dinner just came back up to say hello Mon diner komt net naar boven om me goeiedag te zeggen
États-Unis Anglais To be stuffed to the gills Être farci jusqu'aux ouïes
Espagne Espagnol Echar la pota y despues dormir la mona Vomir et après faire dormir la guenon
Espagne Espagnol Estar hasta las trancas En être jusqu'aux triques (= Être complètement bourré)
Canada Français Être chaud
Canada Français Être paqueté bien dure ou bien Il est saoul comme une botte Être saoul
France Français Meo dall (en breton) Être saoul aveugle
Pays-Bas Néerlandais Het komt me de neus uit Je suis soûl jusq'au nez
Pays-Bas Néerlandais Ik ga even m'n broer 'n hand geven Je vais juste serrer la main de mon frère
Pologne Polonais (miec ochote) puscic pawia Avoir envie de lâcher un paon (son plumage multicolore évoque le vomi)
Brésil Portugais Estar mareado Être mal de mer
Roumanie Roumain A avea carburant la bord Avoir du carburant au bord
Roumanie Roumain A fi beat manga/ crita /clei/ prastie/ matol Être ivre mort
Roumanie Roumain A fi manga Être très soûl
Roumanie Roumain A fi plin pana la amigdale Être plein jusqu'aux amygdales
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Avoir les dents du fond qui baignent » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 16/12/2005 à 08:44
    Bonjour,
    la première fois que j’ai entendu cette expression, elle était utilisée dans un film de Monty Python, par un personnage qui avait tant mangé au restaurant qu’à la fin il ... explosait ! C’est vous dire si ça marque. Je pense qu’il s’agit de "La vie de Bryan" mais je n’en suis pas certain. Comme c’est un film qui a tout de même quelques années - mais tout est relatif -, il est possible que cette expression ait été littéralement traduite de l’équivalent anglais, d’où son origine (?). Je l’ai très peu lue et/ou entendue depuis.
    PS : je vous conseille la scène, pas pour son aspect peu ragoûtant, mais pour savoir A CAUSE DE QUOI il finit par exploser🙂 humour typiquement anglais
    Félicitations pour votre site, et pour son équilibre culture/humour, c’est un régal quotidien. Je me relis de temps en temps "faut pas pousser grand-mère dans les orties" quand j’ai pas le moral et ça va tout de suite mieux ... En wallon (belge), l’équivalent est "Faut nin pousser bobonne dans les chaudrûles !"
  • #2
    • <inconnu>
    • 02/02/2006 à 19:12
    • En réponse à <inconnu> #1 le 16/12/2005 à 08:44 :
    • « Bonjour,
      la première fois que j’ai entendu cette expression, elle était utilisée dans un film de Monty Python, par un personnage qui avait t... »
    Il s’agit de "The meaning of the life", Le sens de la vie, dans sa traduction francaise si je ne m’abuse, pas de la vie de Brian. Et je conseille egalement la scene...
  • #3
    • cotentine
    • 07/06/2008 à 01:17*
    Avoir beaucoup (mais alors vraiment beaucoup) trop mangé.

    autrement dit, c’est juste le contraire d’avoir la dent !!! 😉 Carla car là c’est avoir faim, vraiment ...
    dans l’expression du jour, c’est qu’il a pléthore , = trop mangé (et trop bu) et il y a toujours quelqu’un (un bon ami) pour rappeler qu’on creuse sa tombe avec les dents 😛
  • #4
    • AnimalDan
    • 07/06/2008 à 03:05*
    • En réponse à <inconnu> #1 le 16/12/2005 à 08:44 :
    • « Bonjour,
      la première fois que j’ai entendu cette expression, elle était utilisée dans un film de Monty Python, par un personnage qui avait t... »
    Je pense qu’il s’agit de "La vie de Bryan" mais je n’en suis pas certain.

    C’est le Mr. Creosote de "Le Sens de la Vie" ("The Meaning of Life"), "incarné" ô combien par le regretté Terry Jones... 😉
    Monument de bon goût... C’est sur Youyou, mais je ne me résous pas à mettre le lien... Ames sensibles, vous voilà prévenues... :’-))
  • #5
    • AnimalDan
    • 07/06/2008 à 03:11*
    SIGNIFICATION
    Etre soûl,

    A mon humble avis, pas nécessairement, ou alors "soûl" dans le sens de la satiété, pas de l’ivresse..?
    Moi que je vous cause, plein de trucs font tous les jours que j’ai, non seulement les dents du fond mais les prémolaires qui baignent. Nous vivons des temps assez écoeurants... 🙁
  • #6
    • <inconnu>
    • 07/06/2008 à 03:17*
    Et aujoudh’ui, c’est l’anniversaire de :
    « MUSCAT »
    cette page
    Très bon anniversaire Muscat, un gros bisou. 😄
  • #7
    • memphis
    • 07/06/2008 à 08:58
    Avec une expression pareille, je ne peux que faire léger pour te souhaiter un joyeux anniversaire, Muscat !cette page
  • #8
    • soulchild
    • 07/06/2008 à 09:04
    bonjour a tous et toutes, je suis une petite nouvelle, je decouvre ce site peu à peu, j’ai vu de la lumière, des expressions et des commentaires alors..me voilà !
    Alors, par chez moi, en lorraine, quand on mange beaucoup trop, on dit aussi qu’on a mangé "à s’en faire péter le lampion"
  • #9
    • chirstian
    • 07/06/2008 à 09:16
    • En réponse à soulchild #8 le 07/06/2008 à 09:04 :
    • « bonjour a tous et toutes, je suis une petite nouvelle, je decouvre ce site peu à peu, j’ai vu de la lumière, des expressions et des commenta... »
    j’ai vu de la lumière,
    tu peux le dire sans crainte : tu as vu "des lumières" , il nous arrive de nous éblouir !
    et aujourd’hui le Muscat est mûr ? Samedi ? Ça me dit ! Bon anniversaire Muscat
  • #10
    • Muscat
    • 07/06/2008 à 09:28*
    Merci beaucoup...Marcel, prépare les croissants pour le matin et le....Muscat pour plus tard...et bienvenue à soulchild.
  • #11
    • daktari
    • 07/06/2008 à 09:41
    Du côté bressan de ma famille, "avoir les dents du fond qui baignent" avait pour sens "avoir fortement envie d’uriner". On comprends aisément l’image, la vessie débordant tellement que les dents s’en trouvaient humides...
    A raccorder avec "une envie de pisser qui ne tiendrais pas dans un panier à salade".
  • #12
    • OSCARELLI
    • 07/06/2008 à 09:58
    Bonjour, docteur... N’oubliez pas Clarence, s’il vous plaît...
  • #13
    • OSCARELLI
    • 07/06/2008 à 10:00
    Bon anniversaire, à toi, ô Muscat
    On peut dire de toi que tu du musc as!
    Maaaaaaaarceeeeeeeeeeeeeeeelllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll! N’oublie pas les bouteilles,
    Beeeernaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarrd, la pâtisserie fine.
    De retour au pays, je m’occuperai des Viennoiseries, comme de juste!
    La bise à Muscat!!!!
  • #14
    • OSCARELLI
    • 07/06/2008 à 10:02
    @ God:
    Je précise, pour les étrangers qui lisent ces pages et qui ne maîtrisent pas toutes les subtilités de notre langue, qu’en argot, ’gerber’ veut dire ’vomir’.

    Cette précision s’adresse, j’espère, aussi aux pas étrangers qui auraient des problèmes de compréhension...
  • #15
    • <inconnu>
    • 07/06/2008 à 10:06*
    • En réponse à OSCARELLI #12 le 07/06/2008 à 09:58 :
    • « Bonjour, docteur... N’oubliez pas Clarence, s’il vous plaît... »
    Bonjour les gens,
    vous avez raisin c’est l’anniversaire de Muscat ! Marceeeeeeeel c’est la mienne.
    Bienvenue à Soulchild dont la traduction est bien entendu "enfant bourré", ce qui cadre très bien avec l’expression du jour.
    Bon, je sais vraiment pas pourquoi j’ai répondu à Filo, ça n’a rien à voir.
  • #16
    • OSCARELLI
    • 07/06/2008 à 10:07
    • En réponse à soulchild #8 le 07/06/2008 à 09:04 :
    • « bonjour a tous et toutes, je suis une petite nouvelle, je decouvre ce site peu à peu, j’ai vu de la lumière, des expressions et des commenta... »
    Chic, du sang frais...
    Non, je blague. Bienvenue par Minou (qui, comme je le répète souvent - oui, je sais, je gagatise...- est le compagnon de Minerve).
    Fais-nous de belles interventions, répons, renvois...
    Dis-nous, Lorrain, Lorraine, ... c’est pas trop dur de porter ta croix?
  • #17
    • Emeu29
    • 07/06/2008 à 10:08
    C’est trop fort, ça !
    Choisir d’avoir son anniversaire le jour où God nous propose une telle expression et avoir un pseudo aussi ’raisin’...😉 Chapeau !
    Deiz ar bloaz laouen dit, Muscat !
  • #18
    • Emeu29
    • 07/06/2008 à 10:10
    Au secours,( bloup), je ne sais pas nager (bloup) !
    Ah, j’enrage (dedans)
    signé: la molaire du fond.
  • #19
    • <inconnu>
    • 07/06/2008 à 10:24*
    le fait de déposer une gerbe sur une tombe

    Le chef des cornards fera paître au-d’ssus d’moi
    Le bétail à cornes qui l’a désigné roi
    Quand ils auront fini d’brouter la mauvaise herbe
    C’est les doigts dans la bouche qu’ils dépos’ront leur gerbe.
    Extrait d’une chanson de l’album pavillon noir de soldat louis que j’ai déjà conseillé ici... Y’en a des qui suivent pas... J’ai les noms.
  • #20
    • chirstian
    • 07/06/2008 à 10:51
    • En réponse à <inconnu> #19 le 07/06/2008 à 10:24* :
    • « le fait de déposer une gerbe sur une tombe
      Le chef des cornards fera paître au-d’ssus d’moi
      Le bétail à cornes qui l’a désigné roi
      Quand il... »
    par "le bétail à cornes" ,il faut, c’est évident
    comprendre les escargots qui bouffent le gazon.
    Ils viennent, c’est notoire, à chaque enterrement
    Prévert les a vu, mais leur chemin est long !
    Ils auraient, semble-t-il plus d’un millier de dents
    ce serait bien le diable, qu’ils n’en aient pas au fond !
    Mais quel doigt peuvent-ils bien se fourrer dedans
    pour restituer en gerbe tous ces brins de gazon ?
    moralité :
    y avait bien une coquille, mais pt’être pas d’escargot !