Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Couper les ponts

Interrompre toute relation

Origine

À quoi sert un pont, si ce n'est à relier les hommes (et les femmes, aussi) situés à deux endroits plus ou moins éloignés et difficilement accessibles l'un de l'autre ?
Au figuré ou métaphoriquement, un pont peut simplement être vu comme une relation entre deux personnes, deux groupes, deux organismes... permettant ainsi des échanges divers et variés entre les deux, que ce soit pour des besoins personnels ou professionnels.
couper les ponts, c'est décider de briser les différents moyens qui permettent ces échanges et donc d'interrompre les relations, ce qui peut se faire, par exemple, aussi bien au cours de négociations que d'une relation de couple.
Couper les ponts peut aussi se faire avec son passé, lorsqu'on décide de tourner la page, d'aller de l'avant, de faire table rase du passé.

Compléments

Ne pas confondre avec ce qu'il peut se passer lorsque qu'une armée coupe / détruit de (vrais) ponts, ce qui peut être une stratégie pour empêcher l'armée adverse de circuler aisément.

Exemple

« Vous ne m'en voudrez donc pas de couper les ponts : oui, tous les ponts. Dans deux ou trois ans, quand je serai devenu un autre, et j'y aspire de toute mon âme, nous pourrons nous rencontrer de nouveau, impunément. Je vous dis adieu. »
Alain Bosquet - Les bonnes intentions - 1975

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Couper les ponts » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Danemark Danois Brænde / bryde alle broer (bag sig) Brûler / couper tous les ponts (derrière soi)
Allemagne Allemand Alle Brücken hinter sich abbrechen Couper tous les ponts derrière soi
Angleterre Anglais To burn one's boats Brûler ses vaisseaux
États-Unis Anglais To burn one's bridges Brûler ses ponts
États-Unis Anglais To cut one's ties Couper ses liens
États-Unis Anglais To turn over a new leaf Retourner une nouvelle feuille
Espéranto Espéranto ĉesigi rilatojn Faire cesser les relations
Espagne Espagnol Cortar los lazos Couper les liens (= Couper les ponts)
Espagne Espagnol Cortar puentes Couper les ponts
Italie Italien Tagliare i ponti Couper les ponts
Italie Italien Tahliare i ponti Couper les ponts
Belgique Néerlandais Alle bruggen opblazen Faire sauter tous les ponts
Pays-Bas Néerlandais Alle bruggen achter zich verbranden Brûler tous les ponts derrière soi
Pays-Bas Néerlandais Alle schepen achter zich verbranden Bruler les bateaux / vaisseaux (derrière soi)
Pays-Bas Néerlandais De navelstreng doorknippen Couper le cordon ombilical
Pays-Bas Néerlandais Met iemand breken Briser (les liens) avec quelqu'un
Pologne Polonais Palić mosty Brûler les ponts
Brésil Portugais Cortar laços (com alguém) Couper des liens (avec quelqu'un)
Roumanie Roumain A tăia / rupe toate podurile Couper / rompre tous les ponts
Russie Russe сжигать мосты Brûler les ponts
Serbie Serbe Srusiti sve mostove Couper tout les ponts
Turquie Turc Köprüleri atmak Jeter les ponts
Chine Chinois 断绝关系 duanjueguangxi Couper les relations
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Couper les ponts » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 15/04/2009 à 00:23
    Quand Elpépé décide de naviguer, n’est-ce pas une façon de couper les ponts ? ... au moins momentanément ... 😉
  • #2
    • Elpepe
    • 15/04/2009 à 00:26
    Couper les ponts à la hache d’abordage, c’est saborder le navire. Kif-kif les Perfides à Mers-El-Kébir, avec nos beaux rafiots d’alors. Le Charles De Gaulle, y z’ont plus besoin, il se saborde tout seul. C’est quand même un progrès, non ?
    L’Amiral
  • #3
    • Elpepe
    • 15/04/2009 à 00:29
    • En réponse à cotentine #1 le 15/04/2009 à 00:23 :
    • « Quand Elpépé décide de naviguer, n’est-ce pas une façon de couper les ponts ? ... au moins momentanément ... 😉 »
    Ah ben vi vi, si tu veux. Mais attention, hein ! Je laisse les pontons à leur place, quand je mets les bouts, les voiles et tout le bastringue. Tout simplement parce que c’est plus pratique, quand je rentre.
  • #4
    • <inconnu>
    • 15/04/2009 à 00:30
    Tout ou presque sur le plus célèbre des ponts coupés à cette page.
  • #5
    • cotentine
    • 15/04/2009 à 00:32
    couper les ponts, changer de train
    L’amour est plus fort que le chagrin

    nous susurre Françoise Hardy cette page
    et qui donc a coupé les ponts à Tonton Georges ? cette page
  • #6
    • <inconnu>
    • 15/04/2009 à 00:51
    Un tout autre genre de pont à cette page!
  • #7
    • Elpepe
    • 15/04/2009 à 01:17
    Le pop-corn est US , poulpes en trocs : n’opte pour ce SSL*.
    Ô, les porcs puent : copuler en posts !
    Anna Vignon
    • Secure Socket Layer
  • #8
    • <inconnu>
    • 15/04/2009 à 01:18
    D’un certain Francois-Marie Arouet, plus connu sous le nom de Voltaire:
    Il y avait trois dames de Paris assez laides à la cour; on disait que c’étaient des ponts sans garde-fous, par ce que personne ne voulait passer dessus.
  • #9
    • Elpepe
    • 15/04/2009 à 01:24
    • En réponse à <inconnu> #6 le 15/04/2009 à 00:51 :
    • « Un tout autre genre de pont à cette page! »
    Le pont-aux-ânes franchit beaucoup d’oueds au Maghreb, mais le pont-à-mousson ne franchit que le Gange.
    Si !
  • #10
    • Elpepe
    • 15/04/2009 à 01:25
    • En réponse à <inconnu> #8 le 15/04/2009 à 01:18 :
    • « D’un certain Francois-Marie Arouet, plus connu sous le nom de Voltaire:
      Il y avait trois dames de Paris assez laides à la cour; on disait qu... »
    C’est aussi pour ça qu’elles portaient toujours un tablier.
  • #11
    • eureka
    • 15/04/2009 à 01:39*
    Est-ce que quelqu’un pourrait me dire si on coupe le pont-avant ou le pont-arrière en premier ? Vous êtes gentil de répondre à ma question parce que je n’ai pas compris comment on fait pour couper le pont du mileu après avoir coupé les deux autres. Merci d’avance.
    Eureka Mie Nione
    C’est pas pont signe que j’y entrave walou !
  • #12
    • <inconnu>
    • 15/04/2009 à 01:43
    • En réponse à Elpepe #9 le 15/04/2009 à 01:24 :
    • « Le pont-aux-ânes franchit beaucoup d’oueds au Maghreb, mais le pont-à-mousson ne franchit que le Gange.
      Si ! »
    Les ponts aux ânes sont moins franchis qu’ils ne franchissent.
  • #13
    • <inconnu>
    • 15/04/2009 à 01:47
    • En réponse à eureka #11 le 15/04/2009 à 01:39* :
    • « Est-ce que quelqu’un pourrait me dire si on coupe le pont-avant ou le pont-arrière en premier ? Vous êtes gentil de répondre à ma question p... »
    Simple problème d’intervalles; Revoir tescours de CM1
  • #14
    • OSCARELLI
    • 15/04/2009 à 07:10
    Hier, Maurice Druon a coupé les ponts avec l’humanité. Mais ses livres, Les Grandes Familles ou Les Rois Maudits, eux, resteront des chefs d’oeuvres éternels...
  • #15
    • OSCARELLI
    • 15/04/2009 à 07:13*
    M’étonne que personne n’ait pensé à celui-ci... Kwai? Comment? Si, mais vous n’osiez pas? M’enfin, jetez-vous à l’eau! De toute facon, si les ponts sont coupés, hein, pas possible de faire autrement, spa...
  • #16
    • momolala
    • 15/04/2009 à 07:23
    • En réponse à OSCARELLI #14 le 15/04/2009 à 07:10 :
    • « Hier, Maurice Druon a coupé les ponts avec l’humanité. Mais ses livres, Les Grandes Familles ou Les Rois Maudits, eux, resteront des chefs d... »
    Bonjour mon Filo ! L’équipe de jour est prête à prendre la relève !
    Message très personnel : le pont-lévy levis constitue un grand progrès architectural qui permet de couper le pont puis de le rétablir à la volonté du mari pas marri. Sauf que le pont fatigue, à force. J’aimerais bien rester sur la rive avant de tomber en ruines avec le château ou de choir au fond du fossé. 🙁
  • #17
    • momolala
    • 15/04/2009 à 07:29
    Trêve d’esprit chagrin ! tant que le pont-le-vit s’arrime à la porte principale (ou aux poternes dont il connaît le secret), pas question de le couper ! Mieux vaut renforcer le lien et le faire luire et reluire : soyez heureux ne serait-ce que pour donner l’exemple, dirait notre bon Prévert. 🙂
  • #18
    • chirstian
    • 15/04/2009 à 08:55
    couper les ponts, c’est tout un art, et les techniques différent, témoin cette chanson :
    savez vous couper les ponts, à la mode , à la mode
    savez vous couper les ponts, à la mode de chez nous ?
    on les coupe avec les mains, à la mode, à la mode etc...
  • #19
    • chirstian
    • 15/04/2009 à 09:06
    • En réponse à eureka #11 le 15/04/2009 à 01:39* :
    • « Est-ce que quelqu’un pourrait me dire si on coupe le pont-avant ou le pont-arrière en premier ? Vous êtes gentil de répondre à ma question p... »
    on coupe le pont-avant ou le pont-arrière en premier
    il me semble que la question est plutôt : de quel côté va-t-on le couper ? Si l’on se met au milieu et qu’on le coupe devant soi, on peut revenir sur sa rive : il s’agit donc d’une action défensive, soit envers les autres, soit pour s’empêcher soi-même de traverser le pont.
    Si on le coupe derrière soi on s’interdit le retour : on brûle ses vaisseaux.
    Si on le coupe à la fois devant et derrière, on se bloque à jamais, imitant saint Siméon le Stylite, qui aurait vécu au sommet d’une colonne, pendant plus de trente-sept ans, au Ve siècle. (ceci, à condition, de s’être positionné au dessus d’une pile, parce que sinon, comme lorsqu’on scie du mauvais côté, la branche sur laquelle on est assis, on interrompt prématurément sa carrière de monte en l’air) 😐
  • #20
    • chirstian
    • 15/04/2009 à 09:20
    couper les ponts, c’est décider de briser
    le décide-t-on vraiment ? Dans certains cas on ne raisonne pas.
    Mais quand on résonne trop, le résultat n’est pas meilleur : cette page