Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Se lever du pied gauche

Être de mauvaise humeur (dès le réveil).
Mal commencer une journée.

Origine

Tout homme normal est droitier, c'est bien connu. Il est donc très maladroit (ou très gauche) de ses membres gauches.
Par conséquent, tout homme normal se lève de son lit en commençant par poser son pied droit par terre ; c'est d'une totale évidence, n'est-ce pas ?
Si, par malheur, il vient à poser d'abord son pied gauche à celui du lit, c'est que, par métaphore, la journée démarre très mal, ce qui, on le conçoit bien, peut mettre de fort mauvaise humeur.
Même si c'est un tantinet capillotracté, il ne faut pas chercher plus loin l'origine de cette expression.
Cela dit, on ne peut oublier quand même que 'gauche' se disait avant 'senestre', mot qui a la même origine que 'sinistre'. Alors on ne peut s'empêcher de faire un lien, même s'il est ténu.

Compléments

Mais il n'y a pas que les humains qui soient concernés : dès le XVIIe siècle, on disait d'un cheval qui levait le pied gauche avant en premier, qu'il galopait sur le mauvais pied.
Est-ce que, pour autant, le canasson était de mauvaise humeur ? L'histoire ne le dit pas.
Il semble que cette expression ait changé de sens assez récemment, puisque le dictionnaire de l'Académie Française de 1932 indique que "partir du pied gauche", c'est "partir du bon pied, s'engager comme il convient dans une affaire".

Exemple

« (…) il y a des jours comme ça où on se lève du mauvais pied, où on ne prend plaisir à rien (…) »
Simone de Beauvoir - Les belles images

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se lever du pied gauche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Bulgarie Bulgare Да станеш с гъза нагоре Se lever le cul en avant
Pays de Galles Gallois Bod ar gefn ei gythraul Monter à dos de démon
Allemagne Allemand Mit dem linken / falschen Fuß aufgestanden sein S'être levé du pied gauche / mauvais pied
Angleterre Anglais To be off color Être de mauvaise teinte
Angleterre Anglais To get out of the wrong side of bed Se lever du mauvais côté du lit
Argentine Espagnol Levantarse con el pié izquierdo Se lever avec le pied gauche
Espagne Espagnol Aixecar-se amb el peu esquerra Se lever avec le pied gauche
Espagne Espagnol Estar de mal humor Être de mauvaise humeur
Espagne Espagnol Estar de mala leche Être de mauvais lait (= Être de mauvaise humeur)
Espagne Espagnol Levantarse con el pie izquierdo Se lever du pied gauche
Canada Français Se lever avec le gros orteil dans la bouche
Canada Français Se lever du mauvais pied
Canada Français Tomber en bas de son lit
Hongrie Hongrois Bal lábbal kelt fel Il s'est levé du pied gauche
Italie Italien Alzarsi col piede sbagliato Se lever du pied mauvais
Italie Italien Alzarsi di cattivo umore Se lever de mauvaise humeur
Belgique Néerlandais Met het verkeerde been uit bed stappen Avec la mauvaise jambe sortir du lit (literallement)
Pays-Bas Néerlandais Met het verkeerde been opstaan Descendre du lit avec le faux pied
Pays-Bas Néerlandais Met het verkeerde been uit bed stappen Sortir du lit avec la fausse jambe
Pologne Polonais Wstać lewą nogą Se lever du pied gauche
Brésil Portugais Levantar com o pé esquerdo Se lever avec le pied gauche
Brésil Portugais Se levantar com o pé esquerdo Se lever avec le pied gauche
Roumanie Roumain A se scula cu fundu-n sus Se lever les fesses en l'air
Roumanie Roumain A se trezi cu fața la cearceaf Se lever du pied gauche
Russie Russe Встать с левой ноги Se lever du pied gauche
Slovaquie Slovaque Vstat lavou nohou Se lever du pied gauche
Serbie Serbe Ustati na levu nogu Se lever du pied gauche
Suède Suédois Vakna på fel sida Se réveiller du mauvais côté
Turquie Turc Sol tarafindan / solundan kalmak Se lever du côté gauche
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Se lever du pied gauche » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 21/09/2006 à 00:20
    tout homme normal se lève de son lit en commençant par poser son pied droit par terre ; c’est d’une totale évidence.

    mais c’est complètement idiot comme démonstration ! dans mon lit double, je dors du côté gauche, si bien que lorsque je me lève de bon matin, je ne vire pas mon compagnon pour sortir par le côté droit et mettre mon pied droit d’abord sur la moquette, après un p’tit bisou ou un câlin du matin, je me glisse hors du lit, toujours le pied gauche d’abord, ce qui ne m’empêche pas d’être d’excellente humeur, surtout si j’entends, par la fenêtre entr’ouverte, les oiseaux gazouiller dans la haie voisine ... et je file préparer le café !
    au N° 82, God a dit : voir l’expression suivante ... c’était celle-ci, celle d’aujourd’hui ? ... ou bien celle où il fallait cliquer qui nous envoyait "nous brosser" ???
    ¤ Cap’tain’ Haddock, la barbe au-dessus ou au-dessous de la couverture ?
    ¤ God & Co , pied gauche ou pied droit, qui le 1er se posera ?
    that is the question !!!
    ...
  • #2
    • Rikske
    • 21/09/2006 à 07:17
    Merci Ô notre maître à tous, d’avoir pris en compte l’excellente suggestion de l’ami Chirstian !
    Ceci dit, je n’aime pas trop la formulation "tout homme NORMAL est droitier". J’aurais plutôt écrit "la grande majorité des humains sont droitiers". Car enfin, être gaucher ne veut pas dire être anormal, non ? A part peut-être si on se réfère par exemple à Billy the Kid...
  • #3
    • <inconnu>
    • 21/09/2006 à 07:24
    Levons nous tous du pied gauche en mai prochain !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • #4
    • Rikske
    • 21/09/2006 à 08:10
    • En réponse à <inconnu> #3 le 21/09/2006 à 07:24 :
    • « Levons nous tous du pied gauche en mai prochain !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »
    Chez nous, c’est ce 8 octobre...
  • #5
    • Jonayla
    • 21/09/2006 à 08:28
    "Tout homme normal est droitier ..."
    Ouf ! En tant que femme, je ne suis donc pas considérée comme anormale étant gauchère. Que c’est rassurant ...
    Tiens, au fait, à Bruxelles , pour dire que quelqu’un est malhabile, on dit qu’il a 2 mains gauches. Mais que se passe-t-il s’il a 2 pieds gauches ??
  • #6
    • Francis
    • 21/09/2006 à 08:38
    J’allais écrire à peu près la même chose que "Turpinic" : je me lève tous les jours du pied gauche (au sens propre) puisque je dors à gauche ! Qu’à cela ne tienne, il arrive évidemment, comme à chacun de nous, qu’une journée ne soit pas bonne, comme pour confirmer l’adage !!! Quant aux droitiers, s’ils ont fait leur service militaire, ils devaient tout de même marcher en partant du pied gauche, et n’étaient pas perturbés pour autant ! De plus, le sergent instructeur martelait les pas d’un "gauche..gauche" en oubliant la droite...
  • #7
    • Francis
    • 21/09/2006 à 08:41
    • En réponse à cotentine #1 le 21/09/2006 à 00:20 :
    • « tout homme normal se lève de son lit en commençant par poser son pied droit par terre ; c’est d’une totale évidence.
      mais c’est complètemen... »
    Voir commentaire 6 (réponse au n° 1)
  • #8
    • OSCARELLI
    • 21/09/2006 à 09:11*
    Et bien, mon cher God, vous voilà à nouveau rétrogradé. Je ne sais d’ailleurs pas si je continuerai à vous octroyer le titre de Hom. Peut-être que Machin_au_purgatoire serait plus approprié.
    En effet...
    "Tout homme normal" est : 1) un insulte (déguisée, j’entend bien) à la gent masculine. Existe-t-il d’autres hommes que des hommes normaux?
    2) Est la démonstration flagrante de votre ignorance du genre humain: il y a autre chose que des hommes, dans le genre humain: les femmes et les Middlesex. Sans parler des enfants et des personnes des troisième, quatrième etc. âges.
    "est maladroit" écrivez-vous plus loin: veuillez s’il-vous-plaît respecter l’or tôt graphe: "est mâle adroit" eût été grammaticalement correct. Et pas seulement gramme à Tic Allemand, mais carrément kilogrammaticalement...
    Ensuite, dans "Origine", on ne lit pas quand cette expression fut utilisée pour la première fois. Je me dois donc de combler cette lacune: si vous reprenez la Bible, et plus exactement les Evangiles (quoiqu’ils ne soient pas tous d’accord sur ce point), cette expression se trouve dans l’épisode de la guérison du paralitique, quand Jésus s’adresse à Lazarre (non, pas Saint Germain, l’autre gare!) et lui dit: "Lève-toi, prend ton grabat et marche." Lazarre se leva (du pied gauche), prit son grabat, ... et glissa sur une peau de banane qui traînait malencontreusement par là, n’ayant rien d’autre de plus intelligent à faire. Et Lazarre râla. Et Jésus aussi, tous ses effets ayant été coupés.
    Enfin, dans l’Exemple,
    il y a des jours comme ça où on se lève du mauvais pied, où on ne prend plaisir à rien (…) » Simone de Beauvoir - Les belles images

    il n’est pas fait référence à l’expression du jour (pied gauche) mais bien à un "mauvais pied" venant on ne sait d’où...
    Quant à l’explication de l’expression, je la trouve bancale (en parlant de pied, c’est normal). Il n’est pas question ici de gauche par rapport à droite (comme pour les prochaines élections), mais bien plutôt d’un pied qui n’a pas encore été "dégauchi", c’est-à-dire affiné, éduqué, dans certains cas peut-être aussi déniaisé. Mais là, il s’agirait plutôt de la personne entière, représentée par son pied: on dit de ce genre de personne: "c’est un pied, ce con", bien que cela soit assez confus...
    Voilà, ce fut ma contribution de ce jour.
    Je terminerai par une double demande à Melle Turpinic:
    1) t’es-tu couchée du piied gauche ce matin, après ton intervention première?
    2) lèves-toi du pied droid pour aller à Bruxelles, s’il-te-plaît. Pense à ne pas laisser une mauvaise impression après toi... Mais connaissant Rikske_bis et les autres, même cela, ils ils te le pardonneront volontiers, dès que tu les auras régalés d’une ou deux demi-geuzes...
  • #9
    • <inconnu>
    • 21/09/2006 à 09:13
    tout le monde se serait-il levé du mauvais pied ce matin ?
    Je pense que le grand God,dans son infinie mansuétude, ne cherchait pas à froisser les gauchers, peut-être est-il lui même senestre, mais à bien mettre en évidence que le fait de servir de préférence de la main gauche a longtemps été considéré comme une tare, l’adjectif étant d’abord péjoratif, comme nous le prouvent les locutions survivantes du type "être gauche" ou encore "avoir deux mains gauches". D’ailleurs, amis gauchers nés avant les seventies, n’avez vous pas un vague souvenir de la vilaine maitresse qui vous tapait sur la pogne de bâbord en hurlant "prend ta belle main, bougre d’âne!" ?
    Quant à la seule expression positive "partir du pied gauche", mettons un bémol, car il semble qu’elle soit empruntée à une tradition militaire qui veut que la marche d’un bataillon commence du pied gauche. Dans le même ordre d’idée, marcher dans une quelconque déjection, mais du pied gauche, est signe de chance...
    Enfin, et quoi qu’il en soit, comme le dirait autrement Gold30, il vaut mieux se lever du pied gauche que du pied Sarko (ha que coucou!)
  • #10
    • God
    • 21/09/2006 à 09:14*
    • En réponse à cotentine #1 le 21/09/2006 à 00:20 :
    • « tout homme normal se lève de son lit en commençant par poser son pied droit par terre ; c’est d’une totale évidence.
      mais c’est complètemen... »
    Au vu des mails reçus aujourd’hui et à certaines choses exprimées ici, il y a beaucoup de gens qui n’ont pas compris l’ironie de l’explication d’aujourd’hui pourtant renforcée par des "c’est bien connu", "c’est d’une totale évidence" et conclue par un "capillotracté" qui aurait dû mettre sur la voie.
    Il est bien évident (et ce n’est plus de l’ironie) que les gauchers sont tout aussi normaux que les droitiers et que nombre de personnes se lèvent du pied gauche sans être de mauvaise humeur, simplement parce que c’est naturel compte tenu de leur position dans le lit. Mais, alors qu’on a longtemps cherché à contrarier les gauchers, considérant que c’est le droitier qui est ’normal’, ce qui se fait avec la main gauche a tout aussi longtemps été considéré comme mal fait, maladroit ou pire encore. Et c’est la seule chose qui explique la naissance de l’expression, même si, de nos jours, cela ne se justifierait plus.
  • #11
    • <inconnu>
    • 21/09/2006 à 09:26
    • En réponse à <inconnu> #3 le 21/09/2006 à 07:24 :
    • « Levons nous tous du pied gauche en mai prochain !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »
    c’est pour être prêts en mai prochain que jadis les recrues apprenaient à marcher au son du légendaire : gauche ! gauche ! gauche !
    Bon, je suis encore hors sujet !
    c’est pas marcher qu’il faut faire, c’est se lever !
    j’ai pas l’esprit clair. Me suis-je donc levée du pied gauche ?
    Non, ça doit être Jules qui a râlé dès le pied par terre, après le chat qui a ronronné toute la nuit sur ma tête. Ouf ! je suis normale, même mémère à chats !
  • #12
    • Rikske
    • 21/09/2006 à 09:29
    • En réponse à God #10 le 21/09/2006 à 09:14* :
    • « Au vu des mails reçus aujourd’hui et à certaines choses exprimées ici, il y a beaucoup de gens qui n’ont pas compris l’ironie de l’explicati... »
    Tiens, en passant: à Bruxelles, avoir des enfants de la main gauche signifie que l’on n’en a pas nécessairement soi-même, mais que la compagne (ou le compagnon) en a. C’est ainsi que je suis 5 fois grand’père, mais de la main gauche...
  • #13
    • <inconnu>
    • 21/09/2006 à 09:48
    • En réponse à <inconnu> #3 le 21/09/2006 à 07:24 :
    • « Levons nous tous du pied gauche en mai prochain !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »
    A gauche toute !
    Enfin, faut avoir du mérite pour y croire encore... ils me fatiguent.
    Hein ?
  • #14
    • chirstian
    • 21/09/2006 à 09:51
    y a t il un rapport avec d’autres expressions comme : "se rincer de l’oeil gauche" ( le trou de serrure était à gauche de la porte , sauf quand on se trouvait de l’autre côté)
    ou "manger de la dent gauche" (ça c’est depuis que mon dentiste s’est occupé de mes molaires droites)
    ou "la main gauche de ma soeur sur la c.. droite du zouave" (ça c’est parce que sa main droite s’occupait de celle d’un chasseur alpin : ma soeur faisait beaucoup pour l’armée française)
  • #15
    • <inconnu>
    • 21/09/2006 à 09:51
    1) Merci Jonayla! N’étant pas gauchère, mais femme quand même, j’en ai tiré la conclusion que les femmes ne sont jamais de mauvaise humeur - en tout cas pas le matin.......
    2) Rien à voir avec "être de gauche" ?
    3) "Capillotracté" ?! Excellent ! Cette expression mérite une ..... Expression du jour !
  • #16
    • <inconnu>
    • 21/09/2006 à 09:52
    • En réponse à God #10 le 21/09/2006 à 09:14* :
    • « Au vu des mails reçus aujourd’hui et à certaines choses exprimées ici, il y a beaucoup de gens qui n’ont pas compris l’ironie de l’explicati... »
    On peut passer l’arme à gauche aussi non ?
    C’est assez radical comme attitude mais ensuite on n’est plus emberlifiquoté (je ne sais pas comment ça s’écrit) avec les gauchers, droitiers, ambidextres...
    Et que dire des portes gauchères ?
  • #17
    • chirstian
    • 21/09/2006 à 09:52
    • En réponse à God #10 le 21/09/2006 à 09:14* :
    • « Au vu des mails reçus aujourd’hui et à certaines choses exprimées ici, il y a beaucoup de gens qui n’ont pas compris l’ironie de l’explicati... »
    tiens ! la présentation sur fond bleu a changé ! Quelle excellente iniative . On se demande où Grand God, tu vas chercher de pareilles idées ? Mâtin, quel God...
  • #18
    • <inconnu>
    • 21/09/2006 à 09:54
    • En réponse à Rikske #12 le 21/09/2006 à 09:29 :
    • « Tiens, en passant: à Bruxelles, avoir des enfants de la main gauche signifie que l’on n’en a pas nécessairement soi-même, mais que la compag... »
    Les "enfants de la main gauche" proviennent certainement du "mariage de la main gauche", locution du 17eme siècle qui désignait une union libre, mais dont l’origine lointaine qualifiait le mariage d’un noble et d’une roturière, l’époux, tenant sa promise par la main gauche, ne lui transmettait ni sa fortune, ni ses titres (quel intêret, alors, de se colleter le gros baron du coin, mystère...)
  • #19
    • chirstian
    • 21/09/2006 à 10:03*
    Après avoir fait l’essai de façon scientifique, j’affirme que le pied qui se trouve posé le premier sur le sol , dépend directement et exclusivement de la jambe qui est sortie la première du lit.
    D’où l’axiome : à jambe gauche sortie, pied gauche posé. (et réciproquement)
    Remontant plus haut mes investigations , je suis en mesure de révéler que la jambe dépend non moins exclusivement de la fesse sur laquelle le leveur prend appui afin d’effectuer un mouvement rotatif et translatif.
    D’où le second axiome : à appui sur fesse gauche, jambe gauche sortie (et réciproquement)
    Mais le choix de la fesse a t il un effet sur l’humeur ? (car ne l’oublions pas, c’est bien là, la question !) Je réponds : certes , oui, oui !
    Démonstration : j’appuie sur la fesse droite de ma femme pour qu’elle se lève. Elle fait pivoter sa fesse gauche, lance sa jambe gauche, pose son pied gauche et va faire le petit déjeuner : cela me met de bonne humeur !
    axiome : pour se lever de bonne humeur le matin , il vaut mieux rester couché.
  • #20
    • chirstian
    • 21/09/2006 à 10:11
    j’ai connu un soldat amputé du pied droit , qui n’avait pas d’autres solutions que de "se lever du pied gauche" .
    Etant de surcroit amputé des deux mains , il lui fallait également se "laver du pied gauche"
    En y réfléchissant, il était effectivement parfois d’humeur maussade.