Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Secret de polichinelle

Faux secret, que tout le monde connaît.

Origine

Le personnage de Polichinelle (marionnette venue du Pulcinella de la commedia del'arte - ) parle beaucoup, à tort et à travers, au point de ne jamais savoir tenir sa langue ou garder un secret.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Secret de polichinelle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Bulgarie Bulgare Обществена тайна Un secret de tout le monde
Allemagne Allemand Eine Binsenweisheit Une sagesse de joncs
Autriche Allemand Ein offenes Geheimnis Un secret "ouvert"
Angleterre Anglais An open secret Un secret "ouvert"
États-Unis Anglais An open secret Un secret ouvert / en clair
Espagne Espagnol No hay perro ni gato que no lo sepa Il n'y a pas un chien ni un chat qui ne le sache
Espagne Espagnol Secreto a voces Secret à voix
Hongrie Hongrois Nyìlt titok Un secret ouvert
Italie Italien Segreto di pulcinella Secret de polichinelle
Pays-Bas Néerlandais Een publiek geheim Un secret publique
Brésil Portugais Segredo de polichinelo (rare) Secret de polichinelle
Roumanie Roumain Secretul lui Polichinelle Le secret de polichinelle
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Secret de polichinelle » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 16/07/2006 à 09:27*
    C’est la journée des belles-mères ? J’exagère !!!
    Secrets d’alcôves valent mieux que secrets éventés.
    Un secret couplé à une secrétaire en folie, voilà, là, de grands risques d’êtres confrontés à Polichinelle. (Clinton)
    Qu’est-ce qu’un secret sinon, une chose préservée que l’on s’efforce à dissimuler, à nier mais au su et au vu de tout le monde, tout secret ne vit-il pas en permanence ses dernières heures ?
    Un secret comme un code secret ne le reste pas longtemps. Le dire une fois, c’est le dire au monde entier. Le garder pour soi, c’est le laisser dans son emballage mais comme tout se détériore, il sera découvert tôt ou tard…
  • #2
    • borikito
    • 16/07/2006 à 14:41*
    Il n’est encore que dans le tiroir, le Polichinelle, et ce n’est déjà plus un secret, au contraire. On arrive même à connaître son sexe.
  • #3
    • OSCARELLI
    • 16/07/2006 à 19:00*
    et bien voilà, tard mais quand même.
    J’y viens: c’est bien entendu qu’un secret de polichinelle est partagé par plusieurs personnes (plusieurs n’ayant aucune limite!), compte tenu de l’éthymologie du nom lui-même: le préfixe "poly" ne signifie-t-il pas - par essence - plusieurs? Qu’il soit ici devenu "poli" au lieu de "poly", c’est tout simplement sans doute parce que le premier a avoir trahi le secret dont il / elle? était dépositaire l’a fait de facon bien élevée. C’est d’ailleurs pour cela que l’on dit maintenant qu’une personne est bien polie. Elle est bien "polie, icelle".
    Par déformation orale, au cours des siècles, cette expression est devenue "polichinelle".
    Il suffit, pour cela, d’avoir quelque chose dans la bouche... Demandez donc à Bill.
  • #4
    • <inconnu>
    • 16/07/2006 à 19:29
    • En réponse à OSCARELLI #3 le 16/07/2006 à 19:00* :
    • « et bien voilà, tard mais quand même.
      J’y viens: c’est bien entendu qu’un secret de polichinelle est partagé par plusieurs personnes (plusieu... »
    Euh, si j’ai bien suivi à l’époque, c’est Monica qui, très polie avait quelque chose en bouche. Bill lui était le roi du pétrole... cigare au bec.
  • #5
    • OSCARELLI
    • 16/07/2006 à 20:56
    • En réponse à <inconnu> #4 le 16/07/2006 à 19:29 :
    • « Euh, si j’ai bien suivi à l’époque, c’est Monica qui, très polie avait quelque chose en bouche. Bill lui était le roi du pétrole... cigare a... »
    vous avez bien suivi, Yannou. Simplement, je ne voulais pas divulguer ce secret de polichinelle... 😉
    De toute facon, Bill devait quand même être au courant, non?
  • #6
    • <inconnu>
    • 16/07/2006 à 22:01*
    • En réponse à OSCARELLI #5 le 16/07/2006 à 20:56 :
    • « vous avez bien suivi, Yannou. Simplement, je ne voulais pas divulguer ce secret de polichinelle... 😉
      De toute facon, Bill devait quand même... »
    Ben pourquoi ? Vous n’étiez nullement impliqué dans l’affaire… ?
    Si Bill n’était pas au courant de ce que subissait son appendice reproducteur, ce serait désolant, car quand même, une telle séance « gourmande » dans le bureau ovale n’a pu le laisser indifférent. Affaire d’état que cela. Secret jetable jeté en pâture…
  • #7
    • OSCARELLI
    • 17/07/2006 à 07:56
    • En réponse à <inconnu> #6 le 16/07/2006 à 22:01* :
    • « Ben pourquoi ? Vous n’étiez nullement impliqué dans l’affaire… ?
      Si Bill n’était pas au courant de ce que subissait son appendice reproducte... »
    Cher ami,
    je n’oserais devenir gris, vois!
    Après m’avoir tendu la perche, vous semblez vouloir me mettre en bouche ce que j’avais déjà sur le bout de la langue...
    Quant à dire que Monica était très polie, c’est un oeuf et misme que vous utilisez là:
    reprenons nos classiques:
    "Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage,
    Polissez-le sans cesse et le repolissez"
  • #8
    • <inconnu>
    • 17/07/2006 à 10:49
    • En réponse à <inconnu> #4 le 16/07/2006 à 19:29 :
    • « Euh, si j’ai bien suivi à l’époque, c’est Monica qui, très polie avait quelque chose en bouche. Bill lui était le roi du pétrole... cigare a... »
    D’où cette expression popularisée par Monica : "Bill, vous me le retirez de la bouche...."
  • #9
    • <inconnu>
    • 17/07/2006 à 11:13
    Selon Pierre Desproges :
    SECRET : Information que l’on ne communique qu’à une seule personne à la fois.
  • #10
    • <inconnu>
    • 17/07/2006 à 16:22
    • En réponse à <inconnu> #9 le 17/07/2006 à 11:13 :
    • « Selon Pierre Desproges :
      SECRET : Information que l’on ne communique qu’à une seule personne à la fois. »
    Oui mais là, nous n’étions pas dans le "bouche à oreille"...
  • #11
    • OSCARELLI
    • 17/07/2006 à 21:50
    • En réponse à <inconnu> #9 le 17/07/2006 à 11:13 :
    • « Selon Pierre Desproges :
      SECRET : Information que l’on ne communique qu’à une seule personne à la fois. »
    De pluus, tout le monde sait que Desproges était fainéant. Pourquoi ne pas faire un effort, parler plus fort, et que tout le monde puisse en profiter en même temps?
  • #12
    • lorangoutan
    • 17/07/2006 à 23:55
    • En réponse à OSCARELLI #7 le 17/07/2006 à 07:56 :
    • « Cher ami,
      je n’oserais devenir gris, vois!
      Après m’avoir tendu la perche, vous semblez vouloir me mettre en bouche ce que j’avais déjà sur l... »
    Très polie, tel était l’alibi (ou Tripoli, telle était la Libye ?), mais je dois préciser que l’ouvrage devait initialement repasser seulement vingt fois sur le métier, ce qui était déjà beaucoup... Paul, il sait... Et Jean-Paul II, il savait aussi!
  • #13
    • DiwanC
    • 27/01/2014 à 02:06
    Hé hé ! Elle est presque toute neuve celle-là ! Et il va être difficile de prétendre qu’on n’a pas le temps de lire les écrits des voisins du dessus !
    🙂
  • #14
    • DiwanC
    • 27/01/2014 à 02:07*
    Serein, contemplatif, ténébreux, bucolique, Georges (l’autre !), n’aime guère mettre au grand jour tous [ses] petits secrets... Aussi, les cache-t-il dans quelques chansons...
    Bouba va vous décortiquer tout ça !
    Pour ma part, je choisis Le Mécréant.
    Mécréant, il l’était, c’est sûr ! Et si c’est un secret, c’est un secret de Polichinelle !
    Sur ces entrefaites-là, trouvant dans les orties
    Une soutane à ma taille, je m’en suis travesti.
    Et, tonsuré de frais, ma guitare à la main
    Vers la foi salvatrice je me mis en chemin.
    Je tombai sur un boisseau de punaises de sacristie
    Me prenant pour un autre, en chœur, elles m’ont dit :
    "Mon père, chantez-nous donc quelque refrain sacré
    Quelque sainte chanson dont vous avez le secret ".
    Grattant avec ferveur les cordes sous mes doigts
    J’entonnai "Le Gorille" avec "Putain de toi".

    Texte à cette page.
  • #15
    • Bouba
    • 27/01/2014 à 05:11*
    • En réponse à DiwanC #14 le 27/01/2014 à 02:07* :
    • « Serein, contemplatif, ténébreux, bucolique, Georges (l’autre !), n’aime guère mettre au grand jour tous [ses] petits secrets... Aussi, les c... »
    Et moi je ne trahirais pas ses petits secrets ( encore eût il fallu que j’en connusse !! ) mais je vais vous livrer cette évocation d’Arlequin qui n’est après tout pas si éloigné de Polichinelle......

    Arlequin aussi,
    Cet aigrefin si
    Fantasque,
    Aux costumes fous,
    Les yeux luisant sous
    Son masque

    C’est ici qu’il en parle......
    Avec ou sans sucre ?..........
  • #16
    • Bouba
    • 27/01/2014 à 05:21*
    T’as vu Diwan aujourd’hui j’ai lu TOUS les voisins du dessus.........allez savoir pourquoi !
    Je constate qu’il y a 8 ans ( déjà ! ) l’actualité était accaparée par les frasques d’un président avec sa stagiaire.
    Et aujourd’hui ?
    Nous en sommes au même point.
    Les acteurs et les lieux ont changé mais la Comedia dell’ arte de la vie continue......
    Monica et Julie taillent la p.......art du lion des médias tandis que Bill et François transforment leurs incartades en secret de Polichinelle.....
    Décidément les trompettes de la renommée sont bien mal embouchées
  • #17
    • <inconnu>
    • 27/01/2014 à 05:45
    ANAGRAMMES
    Torpille déclenchée si
    Prédilection échelles
  • #18
    • Bouba
    • 27/01/2014 à 06:56
    Un peintre en carrosserie, au fur et à mesure que le vieillissement de la peinture se crée, le polish inhale.....
    Oué, bon........pas terrible ?
    Tant pis je publie quand même. De toute façon on m’a dit naguère que mon avenir d’humoriste était derrière moi........😛
  • #19
    • <inconnu>
    • 27/01/2014 à 07:09
    • En réponse à Bouba #18 le 27/01/2014 à 06:56 :
    • « Un peintre en carrosserie, au fur et à mesure que le vieillissement de la peinture se crée, le polish inhale.....
      Oué, bon........pas terrib... »
    Disons que tu précèdes ton avenir.
  • #20
    • joseta
    • 27/01/2014 à 07:11
    DEVINETTE (rediffusion)
    Y a-t-il une différence entre des marionnettistes et des épouses chanceuses ?
    - Non, les uns ont des marionnettes, les autres ont des maris honnêtes.