A la bonne franquette - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

A la bonne franquette

Sans façons, simplement.

Origine

Cette expression est très souvent associée à une invitation, lorsque l'hôte fait savoir à ses invités qu'il ne mettra pas les petits plats dans les grands ou, même, que chacun peut amener son manger, l'un sa quiche froide et l'autre sa salade de nouilles...

Au milieu du XVIIe siècle, on disait "à la franquette", la forme actuelle n'étant apparue qu'un siècle plus tard.
La signification initiale était "en toute franchise", 'franquette' étant un mot dérivé de 'franc' venu des régions normandes et picardes. Cette franchise s'est progressivement transformée en simplicité pour donner le sens actuel.

Duneton ajoute que cette expression aurait pu apparaître en opposition à celle du XVIe siècle, "à la française", qui voulait dire "avec beaucoup d'obligeance et d'arrangementt" et même "luxueusement".

Exemple

« En redingote, une cravate montante et un col cassé (…) c'était un peu ridicule par cette chaleur (…) le laisser-aller du docteur, à la bonne franquette, était autrement sympathique. »
Louis Aragon - Les beaux quartiers

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « A la bonne franquette » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Ohne großes Aufheben zu machenSans faire une grande levée
Allemagne (Bavière)de Ohne UmständeSans façons
Angleterreen Potluck lunch / dinnerDéjeuner / diner à la fortune du pot
Espagnees De andar por casaComme à la maison
Espagnees A la buena de Dios.À la bonne de Dieu.
Argentinees De entre casa.Comme chez soi.
Espagnees Al estilo compadreDans le style compère (complice, familier, amical)
Espagnees LlanamenteBonnement
Espagnees A la pata la llanaÀ la patte la plate
Espagnees Sin ceremoniasSans cérémonies
Argentine (Buenos Aires)es A la que te criasteComme t'as été elevé
Italie (Sicile)it A' bbòna a' bbònaÀ la bonne à la bonne
Italieit Senza complimentiSans façons
Italieit Alla buonaÀ la bonne
Pays-Basnl Zonder plichtplegingenSans formalités
Belgique (Flandre)nl zonder poespassans façon
Pays-Basnl Eten wat de pot schaftManger ce qui se trouve dans la marmite
Polognepl Czym chata bogataA la richesse de la chaumière
Brésilpt Sem frescura Sans affectation (argotique)
Roumaniero F?r? fasoaneSans façons
Roumaniero Fara ceremoniiSans cérémonies
Roumaniero Fara pretentiiSans prétentions

Vos commentaires
FRANCLAORANA ... c’est ???? ’Ana’ qui ’la-haut’ nous honorera en nous recevant à la bonne ’franc"_quette ???
nul ! capillotractée et pas réussie ... c’est une
banale quête non tarf ! (loupée aussi l’anagramme !)
bon, je vais me coucher ! 
réponse à . cotentine le 31/10/2007 à 00h32 : FRANCLAORANA ... c’est ???? ’Ana’ qui ’la-haut&rsqu...
Bien le bonjour de cette nuit étoilée, enfin, au-dessus des nuages, sans doute...

C’est à la bonne, Franquette qu’elle s’appelle, que j’avais demandé d’allumer mon PC.
"Ben quoi", m’a-t-elle dit, "Vot’ porc-table?" Et elle m’a allumé, la bougresse.
"Mame Franquette", qu’elle a ajouté, "c’est pas la femme à M’sieur Franquin, hein, faut pas faire le spirou avec moi".
réponse à . cotentine le 31/10/2007 à 00h32 : FRANCLAORANA ... c’est ???? ’Ana’ qui ’la-haut&rsqu...
Franclaohara et sa soeur, Miss Quand Ide, quand les reverra-t-on? Ca fait longtemps, maintenant, qu’on ne lit plus rien d’oeufs. Pardon, plus rien d’ailes...
Enfin, que voulez-vous, c’est volatile, tout ca... 

.. Dites-moi, où, n’en quel pays,
Est Flora, la belle Romaine (ma salade, achetez ma belle salade!)
Alcipiade, ne Thays,
Qui fut sa cousine germaine

...(La Balade des dames du Temps Jadis, Francois Fillon Villon, le brigand au grand coeur)
Allez, je vais m’apprêtr maintenant et aller prendre mon petit dej’, à la bonne franquette, dans cet hotel où j’ai passé la nuit... Ni dans une auberge espagnole, ni à la cloche de bois... Bonjour encore à tout le monde, et à ce soir, si tout va bien... 
et l’autre sa salade de nouilles...
Vous souvenez-vous du petit d’Alex Métayer qui avait invité à la bonne franquette son copain Boudini ? Impossible de trouver le sketch en entier. Je n’en ai trouvé qu’un extrait sur cette page. Dommage !

J’ai le souvenir de dimanches fabuleux à la bonne franquette à la campagne où chaque famille partageait avec les familles amies sa spécialité fabriquée à grande échelle, forcément. Sauf un dimanche, où tout le monde avait apporté du poulet rôti ! C’était il y a longtemps, mais nous nous sommes retrouvés quelques uns récemment et tout le monde s’en souvient encore. Belle journée à tous !
réponse à . cotentine le 31/10/2007 à 00h32 : FRANCLAORANA ... c’est ???? ’Ana’ qui ’la-haut&rsqu...
Ah ma CotCot me voilà réveillée..et le Filou..voilà qu’il s’inquiette de savoir à quand la bonne franquette de la Francette (de franc-laorana).
La misscandide est dans son nid - elle touffe - allergique aux plumes
la franclaorana fait des omelettes de n’oeufs par ce que c’est plus convivial :9 – 18 – 27 – 36 – 45 – 54 – 63 – 72 – 81 – 90.quelqu’un lui avait dit : vate faire huire un neuf... je vous lis tous les jours..(oeuf!! pas toutàfait).J’ai adoré vos histoires de la con-vent-scion "les pieds dans le ruisseau et la tête dans le scion fion".
signé une volatile...
franc "la quète"
franc le retour
à la franche bonnette ?
L’Amiral va se faire un plaisir de nous expliquer l’origine maritime... 
réponse à . momolala le 31/10/2007 à 07h53 : et l’autre sa salade de nouilles...Vous souvenez-vous du petit d’Ale...
La bonne franquette c’est aussi avec des rapports sociaux plus naturels, non guindés, au cours desquels on va échanger de vues sur des sujets très divers, dans des conversations "à bâtons rompus". dans bien des domaines la simplicité reste savoureuse, une invitation à la bonne franquette, on s’en régale d’avance !

@ tytoalba
il semble qu’il y ait nombre d’enseignants sur ce site en effet, les compter me parait inutile, n’y a t il pas
"dans chaque femme une maitresse qui sommeille"
réponse à . <inconnu> le 31/10/2007 à 08h53 : La bonne franquette c’est aussi avec des rapports sociaux plus naturels, n...
Aaahh, myrtine, si un jour tu as l’occasion de participer à une convention d’expressio.unefois.be (ce que nous souhaitons à tous sur ce site), tu verras ce que c’est que la bonne franquette !
réponse à . <inconnu> le 31/10/2007 à 08h53 : La bonne franquette c’est aussi avec des rapports sociaux plus naturels, n...
il semble qu’il y ait nombre d’enseignants sur ce site
évitez de venir en saignant : ça tache ! A part cela, vous êtes les bienvenus : à la bonne franquette...
réponse à . Rikske le 31/10/2007 à 09h01 : Aaahh, myrtine, si un jour tu as l’occasion de participer à une con...
pas de salade de nouilles,par pitié, elles me restent sur l’est hamac
réponse à . <inconnu> le 31/10/2007 à 09h25 : pas de salade de nouilles,par pitié, elles me restent sur l’est ham...
Non, non, plutôt des p’tits plats bien bruxellois, avec une demi gueuze ou une triple Westmalle !
franquette est un diminutif de la forme picarde. en français on devait dire franchette.
pendant longtemps la prononciation populaire a été à la bonne flanquette

on trouve déjà l’expression franquette chez Molière :
"confessez à la franquette que vous êtes médecin (medécin malgré lui I,7
et chez la FOntaine dans la coupe enchantée Sc 2
Eh oui, vous autres grosses dames, vous n’allez point tout d’abord à la franquette.
réponse à . chirstian le 31/10/2007 à 09h21 : il semble qu’il y ait nombre d’enseignants sur ce site évi...
évitez de venir en saignant : ça tache !

et si on met du coeur à la tâche ?
Pour la bonne, Frank quête, simplement, sans façons. C’est sympa !
attention aux bègues : pour eux c’est à la bonne franck quéquette
dans le film de François Truffaut : "l’argent de poche", le petit Patrick remercie son hôtesse et croyant lui adresser un sublime compliment, en sortant de table, après le succculent repas qu’il vient de savourer, lui déclare :"merci pour ce frugal repas" (l’expression est restée - au moins dans ma famille - synonyme d’excellence !!!) 

et dans cet autre film tiré d’une nouvelle de Karen Blixen : " le festin de Babette" ... reçoit-elle ses invités à la bonne franquette ??? cette page ou cette page
J’utilise l’expression "à la bonne franquette" quand je propose à des amis de passage de rester dîner ou déjeuner et que je n’ai rien préparé de spécial (puisqu’il sont arrivés à l’improviste) ... Il faut donc très vite ouvrir le frigo, le congél., les placards, faire un tour vite fait au jardin et "improviser" rapidement un menu acceptable pour un repas qui se déroulera dans la bonne humeur et les rires ! 
C’est là qu’il faut connaître "l’art d’accommoder les restes" !!!
réponse à . Rikske le 31/10/2007 à 08h37 : L’Amiral va se faire un plaisir de nous expliquer l’origine maritime...
Affirmatif, Commandant ! Dans la Marine à voile, la trinquette est l’une des voiles d’avant, la plus près du mât, plus petite en taille que le foc, puis le génois, puis le gennaker. La seule voile d’avant plus petite est le tourmentin.
La trinquette permet, dans la brise carabinée (grand frais, force 7) d’augmenter l’écoulement laminaire de la grand voile et de diminuer la gîte du voilier qui, de ce fait, avance mieux et est plus confortable à la barre comme pour l’équipage.
Quand le vent forcit, on passe donc du génois à la bonne trinquette.
L’expression du jour n’est donc qu’un dévoiement de plus du langage des marins. Voili voilou, petits canaillous.

Bon, je vous avais dit, hier, que Mateo, mon petit-fils franco-belge et futur Amiral de ce site, était dans les murs de la capitale mondiale d’Expressio. Eh bien, figurez-vous que, demain soir, mes fille et petite-fille, fils et petit-fils viennent dîner.
Prémonition ? Ils viennent à la bonne blanquette de BB !
Une de mes amies argentines, qui connaît très bien la langue française, m’a demandé de lui expliquer la différence entre "à la bonne franquette" et "à la fortune du pot". Il y a parfois une nuance, parfois non, comme dans le message ci-dessus, où les amis de passage sont restés dîner à la bonne franquette ET à la fortune du pot...
réponse à . Elpepe le 31/10/2007 à 13h11 : Affirmatif, Commandant ! Dans la Marine à voile, la trinquette est l...
Quant "à la franche bonnette" de chirstian, mmmhh ?
réponse à . Rikske le 31/10/2007 à 13h24 : Quant "à la franche bonnette" de chirstian, mmmhh ?...
Là, c’est par temps calme, quand on rajoutait de la toile sous la bôme de grand voile, pour espérer gagner un pouillème* de nœud.

* pouillème : définition (maritime) à cette page.
- Le forban qu’a Annette !
- Anne fora blanquette.
- A la bonnette franque.
- Enfant, le baron quêta.
- Ta baronne n’a que Felt.
- La nef à barquette ? Non !
- Le braquet fané tonna.
- Branque fêta la tonne.
- Trône fatal ne banque.

Anna Gramme
la différence entre "à la bonne franquette" et "à la fortune du pot".
c’est effectivement seulement une question de nuance.
Courir la fortune du pot c’était prendre le risque de manger ce qu’il y a dans le pot ... quel que soit son contenu. L’idée de risque est maintenant atténuée, avec le raccourci de l’expression, et l’expression a conservé seulement le sens d’improvisation et de simplicité, qui rejoint alors celui de la bonne franquette (initialement , la bonne "franchette" : en toute franchise). Mais je ne dirais pas -personnellement - que "les amis restent dîner à la bonne franquette ET à la fortune du pot"... sauf à leur servir la sauce qui plait aux nasmes.
réponse à . chirstian le 31/10/2007 à 14h30 : la différence entre "à la bonne franquette" et "à la fortu...
la sauce qui plait aux nasmes
C’est tôt, au logis, non ?
réponse à . chirstian le 31/10/2007 à 14h30 : la différence entre "à la bonne franquette" et "à la fortu...
Expressio : à la fortune du mot !
Et je dirai même plus : à la fortune du vert mot... 
Le déjeuner (à la bonne franquette) sur l’herbe

Sur l’herbe printanière ils avaient projeté
De s’asseoir sans manières et puis de déjeuner.
Dans le panier de Claire, quelques fruits, un pain rond
Dont l’odeur boulangère parfumait le torchon
Posé là pour distraire quelques gourmands bourdons.
Sur l’herbe sans manières ils s’étaient donc assis,
Puis Etienne et Robert parlèrent philosophie.
Marion la lingère, les pieds dans le ruisseau,
Cueillait les primevères ornant le bord de l’eau.
D’abord la douce Claire dénoua son chapeau
Et ses cheveux glissèrent jusqu’au bas de son dos.
Comme Etienne et Robert parlaient philosophie,
Notre mutine Claire le lacet de sa chemise défit
Offrant à la lumière ses seins ronds et hardis :
Toujours Etienne, Robert, parlaient philosophie.
Sur un coup de colère, elle ôta son jupon,
Ses bottines bleu clair et même ses pantalons
Et c’est nue comme un ver que près d’eux elle s’assit :
Mais… Etienne et Robert parlaient philosophie.
Cette scène légère Manet nous la peignit (voir cette page)
A la bonne franquette, et Picasso aussi. (voir cette page)
réponse à . Elpepe le 31/10/2007 à 14h54 : la sauce qui plait aux nasmesC’est tôt, au logis, non ?...
la sauce qui plait aux nasmes
C’est tôt, au logis, non ?

mon premier n’est pas souple
mon deuxième est dans le ruisseau
mon troisième soutien l’édifice

mon tout qualifie les nasmes et les logiques (les totos logiques evidemment)
réponse à . momolala le 31/10/2007 à 15h18 : Le déjeuner (à la bonne franquette) sur l’herbe Sur l&rsquo...
Ça, c’est de la poésie... Perso, je préfère Manet. Manie ?
réponse à . momolala le 31/10/2007 à 15h18 : Le déjeuner (à la bonne franquette) sur l’herbe Sur l&rsquo...
Notre mutine Claire son cotillon défit
Offrant à la lumière ses seins ronds et hardis :

ils sont bizarrement placés, ses seins !
ou alors elle porte sa jupe à son cou !
réponse à . <inconnu> le 31/10/2007 à 15h23 : la sauce qui plait aux nasmes C’est tôt, au logis, non ? mon p...
Raide alevin arc-boutant ? Dur nez colonne ? Je seiche en escabèche...
L’âme y râle !
réponse à . <inconnu> le 31/10/2007 à 15h28 : Notre mutine Claire son cotillon défit Offrant à la lumière...
elle porte sa jupe à son cou
avec ses jambes, aussi... surtout si c’est pique-assiette qui la peint !
réponse à . Elpepe le 31/10/2007 à 15h30 : Raide alevin arc-boutant ? Dur nez colonne ? Je seiche en escabè...
raide est juste, comme il se doit et réciproquement.
réponse à . momolala le 31/10/2007 à 07h53 : et l’autre sa salade de nouilles...Vous souvenez-vous du petit d’Ale...
Ahh, les pâtes à la Boudoni

C’est "Boudoni" !

Emilio, t’es un bon garçon ?

La bonne franquette, c’est la reine des noix de Grenoble, c’est cette page qui le dit.
réponse à . SyntaxTerror le 31/10/2007 à 15h52 : Ahh, les pâtes à la Boudoni C’est "Boudoni" ! Emilio, ...
Encore une publicité à la noix* !

* tiens, tu ne l’as pas non plus, celle-là, God. Je te l’envoie par le canal 12.
réponse à . <inconnu> le 31/10/2007 à 15h28 : Notre mutine Claire son cotillon défit Offrant à la lumière...
Tu as tout à fait raison. Brassens me chantait à l’oreille et voilà, pan dans le nez ! C’est corrigé, je pense.

@Syntax
Tu as tout à fait raison aussi. Ma fille dit toujours "à la Boudini" et j’ai pris de mauvaises habitudes.

En tous cas je suis d’accord avec Rikske : il n’y a pas mieux qu’une convention.be pour se sentir "à la bonne franquette" !
réponse à . momolala le 31/10/2007 à 16h22 : Tu as tout à fait raison. Brassens me chantait à l’oreille e...
essaye cette page. Je crois que le sketch (non, lpp, pas le ketch) est complet.
Coucou! à la bonne, "d’ab- hort" c’est qui la bonne depuis mon absence dans le phare...?
bonne journée à tous et toutes , anciens, anciennes, et nouveaux( elles), je vous embrasse et phil aussi, quoi que...
Merci en marge ,des bonnes - frank-yep!
réponse à . SyntaxTerror le 31/10/2007 à 16h38 : essaye cette page. Je crois que le sketch (non, lpp, pas le ketch) est complet....
Oui oui ! Quel plaisir quand même ! J’aimais beaucoup Alex Métayer et son humour. Il savait être caustique avec finesse mais jamais acerbe et il avait un côté lunaire qui me ravissait. Merci Syntax.
réponse à . momolala le 31/10/2007 à 16h22 : Tu as tout à fait raison. Brassens me chantait à l’oreille e...
Tu as tout à fait raison. Brassens me chantait à l’oreille et voilà, pan dans le nez ! C’est corrigé, je pense.

il abond’eau Brassens, mais dans la Claire fontaine
"un bout de cotillon lui fit", pas lui défit, et avec une seule feuille de vigne, donc pour le gabarit, ce n’est pas non plus celui de Claire, c’est clair
Bon, allez, une petite pensée maritime, à la bonne franquette.
Déborah, bord à bord :
- monte d’abord à bord à Bora-Bora, beau rat Boris !
Et maintenant, Pépé va retrouver BB en ville, pour acheter de quoi dîner à la bonne franquette, plus une marinière (évidemment !) pour le matelot Mateo.
Et tiens, ça fait penser un truc à Anna : Corto Maltese, matelot corse ? Idiot !
Alors, au lit, les mains sur les couvertures, garnements ! Hmmm ?
réponse à . <inconnu> le 31/10/2007 à 15h23 : la sauce qui plait aux nasmes C’est tôt, au logis, non ? mon p...
redondance ? roide eau montade ?
réponse à . sylphide le 31/10/2007 à 16h42 : Coucou! à la bonne, "d’ab- hort" c’est qui la bonne depuis mo...
Y a pas d’bonnE dans le phare ma bonne amie ! Bonnes, nous le sommes toutes, bien bonnes même, avec ou sans truc en plumes et quelque en soit l’usage ! Bien Bonnes te dis-je, comme BB, tu piges ?

Et puis j’ai l’impression que le phare est resté à l’heure d’été. Je suis d’ailleurs inquiète pour Houba : a-t-il fini ses coloriages avant d’être gagné par la froidure et l’humidité ?
redondance ? roide eau montade ?


tu as presque trouvé mon tout mais je rappelle qu’on cherche un adjectif
réponse à . <inconnu> le 31/10/2007 à 18h32 : redondance ? roide eau montade ? tu as presque trouvé mon tou...
redondant ? rodomontant ? 
Je donne ma Lang au Shah, et souhaite à tous un bon jeudi de Toussaint.
réponse à . Rikske le 31/10/2007 à 09h01 : Aaahh, myrtine, si un jour tu as l’occasion de participer à une con...
Oh oui, oh oui, oh oui, oh oui, oh oui, ... tiens je r’viendrais bien rien qu’pour ca!
réponse à . Elpepe le 31/10/2007 à 13h11 : Affirmatif, Commandant ! Dans la Marine à voile, la trinquette est l...
A la bonne tinquette, c’est quand c’est dans l’froc, alors?
réponse à . <inconnu> le 31/10/2007 à 13h12 : Une de mes amies argentines, qui connaît très bien la langue fran&c...
Qu’elle nous invite à faire une convention chez elle, et on lui expliquera la différence, une fois à la bonne franquette et une fois à la fortune du pot. Ensuite, on contrôlera, pour voir si elle a bien tout compris... Je suis volontaire... 
réponse à . Jonayla le 31/10/2007 à 18h46 : redondant ? rodomontant ?  Je donne ma Lang au Shah, et souhaite ...
raide onde ante (un pilier) pour redondante (en effet)
Bonsoir de ce soir où j’ai enfin trouvé le temps de venir vous lire. Une bonne détente avec Alex Métayer, un goût d’envie de carbonnades flamandes (mais pas sûre que ce soit bruxellois) , une interrogation sur la peinture (les hommes sont-ils plus frileux que les femmes) . Et une question : demain étant la Toussaint risque-t-on d’y retrouver une quelconque allusion dans l’expression qu’on nous proposera. 
Bonne nuit .
réponse à . chirstian le 31/10/2007 à 14h30 : la différence entre "à la bonne franquette" et "à la fortu...
J’y entrevois une nuance sur le "fond": on peut partager sans façon un excellent repas, ou "rester" partager... ce qu’il y a à partager..!
réponse à . AnimalDan le 01/11/2007 à 01h32 : J’y entrevois une nuance sur le "fond": on peut partager sans façon...
Et moi, je partage mes amitiés et salutations avec vous toutes et tous, à la bonne flanquette comme disait un ancien collègue.

Et n’oubliez pas demain, l’anniversaire de Mirlou !

Allah-bonne-Hobbes
L’Egypte se réveille après 30 ans à la bonne franquette du pot.
Hier, il y avait encore Haut-Sny Mou-Baraque. Aujourd’hui, par fesse-bouc interposé, Haut-Bas-Ma "Dur"-Baraque surveille la relève...
réponse à . file_au_logis le 12/02/2011 à 08h22 : L’Egypte se réveille après 30 ans à la bonne franquet...
Avec l’arrivée de l’euro, il n’y a pourtant plus de franc en quête.
salade de nouilles...
Ah non ! Une salade où il n’y ait que nouilles, je file...
Si "à la bonne franquette" est proche de "la fortune du pot", j’ aime autant que ce dernier ne soit pas le vase de Soissons... quoique ce ne soit pas moi qui l’ ait cassé. Un accident est si vite arrivé....Par contre, déguster quelques clovisses, parmi d’ autres fruits de mer, je ne suis pas contre !
réponse à . file_au_logis le 12/02/2011 à 08h22 : L’Egypte se réveille après 30 ans à la bonne franquet...
ce n’est pas nouveau ces ras-le bol ! Par exemple je me souviens que les espagnols, un jour, en ont eu assez de vivre à la bonne franquiste, et qu’ils ont eu envie d’expédier ailleurs leur président, franco de porc. Même les taureaux, que la pique adore, préféraient la reine  : c’est vous dire !
réponse à . file_au_logis le 12/02/2011 à 08h22 : L’Egypte se réveille après 30 ans à la bonne franquet...
Tu sais, ce n’ est pas encore gagné. Il ne faut pas croire qu’ un pays qui n’ ait connu que le parti unique d’ un président durant une trentaine d’ années évoluera vers une démocratie vertueuse en moins de 6 mois. Faudra qu’ ils fassent avec ce qui reste dans les vieux pots....Patates douces, moulouheya et dattes....sans oublier les falafel....
réponse à . chirstian le 12/02/2011 à 09h43 : ce n’est pas nouveau ces ras-le bol ! Par exemple je me souviens que ...
Bof, le Francisco est mort dans son lit. Quant à préférer la reine, on peut aussi finir sur le sable.....
le branque ,c’est (TLFI)" l’Individu qui se laisse sottement berner ou par les filles ou par les hommes du milieu".
D’où il ressort clairement que l’aphone branquette est la fille qui a trop crié qu’elle s’est laissée sottement berner par les hommes, ou par les filles du milieu. L’origine serait la faune Branquette, celle à qui Panpan faisait croire que sa pipe était une flûte, alors que c’était du pipeau. C’était vache, non ?
(d’où la recette de la branquette de veau : quelle cuisinière Vatel nous la donner ? C’est un excellent plat, tout simple, parfait pour un repas à la bonne ... zut je suis certain qu’il y a une expression pour cela !
entre la bonne franquette à la française et les chinoiseries que choisir ?
les chinoiseriiiiiiies ! Trop bon les chinoiseries !
la bonne franquette se sera pour une autre fois hein ! pas être trop gourmand
réponse à . chirstian le 12/02/2011 à 09h56 : le branque ,c’est (TLFI)" l’Individu qui se laisse sottement berner ...
le branque ,c’est (TLFI)" l’Individu qui se laisse sottement berner ou par les filles ou par les hommes du milieu".
Et si c’est Georges Braque* qui le dit... avant qu’il ne braque une banque....
Braquer une banque: branquer?
Le brick de Braque est un vrai bric à brac.
Le braque de Braque fait du bruit quand la caravane passe: c’est un braque aboit.
Ne lancez pas des briques sur le braque à Braque, sur le brick...

* Non, bien sûr, pas le peintre génial. Oui, bon, certains disent qu’il était lui-même un peu braque. Kilukru?

Une braque, est-ce une barque dyslexique?
Une braque, est-ce une petite baraque?
Vision européenne d’absolue mauvaise foi

Quand Marianne sera vieille et bien moins guillerette,
Assise au coin du feu près de l’aigle allemand,
Dira, l’œil nostalgique et le cœur soupirant :
« Où est le temps joli de la bonne franquette ?

Lors, on riait gaiement dans toutes les guinguettes
Aux tables des amis, autour d’un feu de camp… »
Son bouquet de tulipes bataves effeuillant,
Versera une larme sur la langue obsolète

Mais si belle qu’elle chantait ici sur Expressio.
Et le coq portugais et le si fier taureau
De l’Espagne endormie se joindront à sa voix :

«Foin des légumineuses, du trèfle et du poireau !
On veut des spaghetti, des patates, du bordeaux
Tels qu’écrits dans le texte et non plus en anglois ! »
réponse à . momolala le 12/02/2011 à 12h08 : Vision européenne d’absolue mauvaise foi Quand Marianne sera vieil...
clap ! clap ! clap !
réponse à . momolala le 12/02/2011 à 12h08 : Vision européenne d’absolue mauvaise foi Quand Marianne sera vieil...
Quelques treizièmes pieds ne pourraient altérer
La vigueur du sonnet que tu nous as donné.
le soleil s’est invité, à la bonne frisquette. Mais il n’est pas resté longtemps ! 
réponse à . chirstian le 12/02/2011 à 13h10 : le soleil s’est invité, à la bonne frisquette. Mais il n&rsq...
Apparemment, tout le monde est parti à sa recherche.

Et tout le monde a dû se retrouver au phare, à la bonne franquette, avec Marceeeeeeel et Bernaaaaaaaaard.
C’est sûrement un coup à la Germaine, avec ses Lagons Bleus.
T’as vu, cela fait déjà longtemps qu’elle ne va plus chez les Dufont de Lacourt. Y a sans doute de l’eau dans le gaz... A mon avis, il lui faudrait un plombier pour réparer tout cela...
réponse à . file_au_logis le 12/02/2011 à 19h49 : Apparemment, tout le monde est parti à sa recherche. Et tout le monde a ...
Y a sans doute de l’eau dans le gaz...
Rassure-toi - si parfois tu étais inquiet - tout va bien !
Les Desgrands-Lacour sont gens charmants (!), y’a pas de gaz dans l’eau ! Je te le répète, mon Joli, tout va bien !!!!! Donc, ton plombier tu-te-le-gardes !
J’ai bien assez à faire avec celui que Lange m’envoie régulièrement.
A chaque fois, l’autre benêt (pas Lange, le plombier) arrive avec un sourire large comme une clé de 12... 
Tiens... c'est moi qui avais éteint la lumière il y a quatre ans...

C'est intéressant comme réflexion, non ? 
Bon alors... "à la bonne franquette", autrement dit : invitation en toute simplicité.

Une non invitation... ça fait-y l'affaire ? Par exemple :
Ma bien-aimée ne m'invite plus à la fête
Quand elle va faire un tour jusqu'au septième ciel.


Bouba ! Au secours ! 
réponse à . DiwanC le 03/06/2015 à 03h06 : Bon alors... "à la bonne franquette", autrement dit : invi...
Me voici, me voilà, me voiloù......ta-ta-tannnnnnnnn........

Il ne voulait pas du STO mais où se planquer pour échapper aux allemands ?
Jeanne l'invita à venir vivre chez elle.
"Mais c'est à la bonne franquette !" lui dit elle........

Pas fastoche aujourd'hui, faut avouer........

Le café est au chaud, vous vous servez.....A la bonne franquette, quoi......
réponse à . DiwanC le 03/06/2015 à 02h53 : Tiens... c'est moi qui avais éteint la lumière il y a quatre ans.....
Très !..........

J'ai bien aimé l'intervention de God hier......Comme ça sans s'annoncer, sans chichis......il arrive...à la bonne franquette..
- Où chante Monie Love, aujourd'hui ?
- Sancerre
- Sancerre et Monie...
- c'est ça, tout simplement...sans cérémonie...

CURIOSITÉ
Celle qui figure au nº56 de cette page fut ma toute première intervention sur ce merveilleux site...D'accord, elle est pas terrible... par timidité sûrement !
'franquette' étant un mot dérivé de 'franc' venu des régions normandes et picardes.
Pas du tout, Franquette était la chèvre de monsieur Seguin, avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants, ses cornes zébrées et ses longs poils blancs qui lui faisaient une houppelande !
C'est après l'avoir mangée que le loup a dit : ah la bonne Franquette !
- C'est quelle fête déjà aujourd'hui ? J'ai oublié !
- Toussaint Pleman...
- ben oui, j'ai oublié tout simplement...et alors ?
réponse à . joseta le 03/06/2015 à 09h46 : - Où chante Monie Love, aujourd'hui ? - Sancerre - Sancerre et Monie...
D'accord, elle est pas terrible...
Rassure-toi : depuis, tu as fait à la fois mieux... et pire !
réponse à . deLassus le 03/06/2015 à 10h21 : D'accord, elle est pas terrible...Rassure-toi : depuis, tu as fait &ag...
et pire !
Grands dieux, est-ce possible ? 
réponse à . momolala le 31/10/2007 à 07h53 : et l’autre sa salade de nouilles...Vous souvenez-vous du petit d’Ale...
Je n’en ai trouvé qu’un extrait sur cette page. Dommage !
Le voici en entier.
réponse à . joseta le 12/02/2011 à 08h59 : Avec l’arrivée de l’euro, il n’y a pourtant plus de fra...
Filer des nouilles, tu nous racontes des salades !
- De tous mes garçons d'écurie, y'en a pas un seul qui soit propre...soigné...
- qu'est-ce que tu m'racontes ? des sales lads ?
- non, non, j' te'l jure !
réponse à . joseta le 03/06/2015 à 09h46 : - Où chante Monie Love, aujourd'hui ? - Sancerre - Sancerre et Monie...
La première intervention du Maître !......Une relique !
Je l'imprime et l'encadre !
Evidemment c'est un loup francilien qui l'a boulottée.......Ah, j'te jure !
réponse à . deLassus le 03/06/2015 à 10h21 : D'accord, elle est pas terrible...Rassure-toi : depuis, tu as fait &ag...
Ah non ! Ne cassez pas les nouilles à joseta !
Lui: - Comment tu fais les pâtes ?
elle: - au feu nouille !
lui: - ah ? tu ajoutes une plante aromatique ?
réponse à . BOUBA le 03/06/2015 à 11h25 : La première intervention du Maître !......Une relique ! J...
Ça va toi ?
...L'était peut-être un p'tit peu corsé le café, ce matin...
Tu as farpaitement raison ! L'origine a été honteusement détournée par les linguistes de l'époque, achetés par quelques mafieux provençaux provinciaux.
Le monde entier est invité à la bonne franquette participer à Expressio, 'spa ?

L'ambiance est très relaxe, les pieds nus ça va, pas obligatoire la chemise, la nudité totale étant même permise, ça se passe 24/7, tu bois comme tu veux, tu grignotes à petites dents à ton choix, tu hurles, tu cries, tu chuchotes, tu chantes, tu critiques, tu délires...et pis tu peux être pro-fête ou anti-fête et tu es toujours le bienvenu...
réponse à . BOUBA le 03/06/2015 à 11h26 : Evidemment c'est un loup francilien qui l'a boulottée.......Ah,...
C'est qu'il savait écrire l'Alphonse D. qui trempait sa plume dans l'eau des moulins franciliens !
Ainsi lorsqu'il raconte une visite aux grands-parents d'un copain de Paris. Il arrive à l'heure du début de sieste dans un coin de Provence écrasée de soleil*.

Il entre dans la petite maison silencieuse en criant :
Bonjour ! Je suis l'ami de Maurice !
Et voilà les deux petits vieux qui tremblent, qui pleurent d'émotion d'avoir des nouvelles de leur petit. Les voilà qui posent mille questions et qui, d'un coup, s'inquiètent :

— Mais j’y pense, Mamette…, il n’a peut-être pas déjeuné !
Et Mamette, effarée, les bras au ciel :
— Pas déjeuné !… Grand Dieu !
Je croyais qu’il s’agissait encore de Maurice, et j’allais répondre que ce brave enfant n’attendait jamais plus tard que midi pour se mettre à table. Mais non, c’était bien de moi qu’on parlait ; et il faut voir quel branle-bas quand j’avouai que j’étais encore à jeun.
— Vite le couvert !
— Un bon petit déjeuner ! me disait Mamette en me conduisant à table ; seulement vous serez tout seul… Nous autres, nous avons déjà mangé ce matin. Ces pauvres vieux ! à quelque heure qu’on les prenne, ils ont toujours mangé le matin.
Le bon petit déjeuner de Mamette, c’était deux doigts de lait, des dattes et une barquette, quelque chose comme un échaudé ; de quoi la nourrir elle et ses canaris au moins pendant huit jours… Et dire qu’à moi seul je vins à bout de toutes ces provisions !….


L'est-y pas à la bonne franquette, le déjeuner de la bonne Mamette ? 
Je te vous laisse savourer le tout… C'est à cette page (59-60).


* C'est facile : quand elle n'est pas échevelée par le mistral, la Provence est écrasée de soleil !


réponse à . lalibellule1946 le 03/06/2015 à 16h12 : Le monde entier est invité à la bonne franquette participer &agrav...
C'est tout Expressio que tu décris là de bien belle façon !
C'est facile : quand elle n'est pas échevelée par le mistral, la Provence est écrasée de soleil !

Abasourdie par le chant mélodieux des cigales, ensoleillée de l'or du mimosa, embaumée par les effluves de thym et de romarin, joyeuse sous son ciel bleu vierge de tout nuage, décorée de mille santons sortis de leur boite en carton où ils dormaient attendant sagement le Noël suivant, et festive autour d'un aïoli qu'on déguste à la bonne franquette*, devant le cabanon pas plus grand qu'un mouchoir de poche bâti sur les roches qui se reflètent dans la Méditerranée aux iles d'or ensoleillées .....

Pecaïre ! ca c'est la Provence !

* J'lai eu !
réponse à . DiwanC le 03/06/2015 à 14h24 : Tu as farpaitement raison ! L'origine a été honteusement d&ea...
Hé ho, ça va, hein !..........
Jalouse !!!!!!!..........
réponse à . BOUBA le 03/06/2015 à 16h26 : C'est facile : quand elle n'est pas échevelée par le mistral,...
Mais qu'est-ce qu'on est pas obligés de lire, je te vous jure !

Le merveilleux chant des cigales... Tu parles ! L'été, elles te grincent dans les oreilles à longueur de journée, A-t-on envie d'un petit farniente dans la pinède ? Impossible ! "Crin-crin-crin-crin-crin" sans arrêt !

Et le ciel bleu... Ah ! pour être bleu, il est bleu... uniformément bleu... même pas la petite trace du plus petit cirrus pour éhapper à cette uniformité dont naît, quoi donc ? Eh oui ! l'ennui !

Je te ferai pas l'injure de te raconter de Paris, ses quartiers si divers, ses jardins imprévus, ses impasses*... Et puis, après Hugo, Zola, Balzac... mieux vaut se taire, s'pas !

Quel temps fait-il à Paris ?
Le ciel est-il noir ou gris ?
Vous m'avez dit : "Quand il pleut
A Paris, c'est tout bleu."


Quant à la Bretagne, il n'y a même pas à discuter ! La preuve !
["La preuve", c'est pour te faire plaisir parce que l'Armorique c'est aussi ça !]


Mince... j' l'ai pas eu !

* Oùssqu'il habitait not' Georges ? Mmmmh ? À Nice peut-être ?
Moi ?
Oh... c'est bien mal me connaître...
Quoique...
réponse à . BOUBA le 03/06/2015 à 05h05 : Très !.......... J'ai bien aimé l'intervention de God hier.....
J'ai bien aimé l'intervention de God hier.....
Zut, hier je n'étais là que le matin, je ne l'ai pas vu.
Merci de m'avoir signalé cette apparition, que je viens d'aller consulter !
réponse à . DiwanC le 03/06/2015 à 18h10 : Mais qu'est-ce qu'on est pas obligés de lire, je te vous jure ! Le...
* Oùssqu'il habitait not' Georges ? Mmmmh ? À Nice peut-être ?
C'est vrai que les Provençaux quittent facilement ce si "beau" pays.
Marcel Pagnol dès qu'il fut en âge de décider est venu faire le prof d'anglais ... à Paris. Dès qu'il a eu des sous il a acheté un chateau où ? dans la Sarthe.
Jules Muraire, dit Raimu, né le 18 décembre 1883 à Toulon et mort le 20 septembre 1946 (à 62 ans) à Neuilly-sur-Seine.
Fernandel1, français né le 8 mai 1903 à Marseille et mort le 26 février 1971 à Paris.
Greorges Brassens né à Sète (c'est pas tout à fait la Provence) Georges Brassens apprécie la Bretagne. Michel Le Bonniec lui a trouvé une maison sur les rives du Trieux, à Lézardrieux: « Ker Flandry ».
Alphonse Daudet, né le 13 mai 1840 à Nîmes dans le département du Gard et mort le 16 décembre 1897 (à 57 ans) à Paris, avait acheté une maison... à Draveil !
On pourrait continuer comme ça pendant des heures en usant inutilement l'encre de Iznogod, mais est-ce bien nécessaire ?
Il est évident que comme les coups de marteau sur la tête, habiter dans le midi c'est bien quand ça s'arrête. Même Mickey a quitté le midi pour la douceur Angevine.
Je ne vous répondrais qu'une chose.........heureusement qu'il y a eu le Midi pour engendrer tous ces artistes qui vous font rêver........

Le Provençal, y va se coucher..........et puisque c'est comme ça demain matin y boira son café tout seul.......

Et pissétou............
réponse à . BOUBA le 03/06/2015 à 20h57 : Je ne vous répondrais qu'une chose.........heureusement qu'il y...
Qué caractère !
Elle est superbe la Provence, elle est magnifique ! La côte, les Roches rouges, l'arrière pays... la Fondation Maeght... l'abbaye de Thoronet...
Et pis les cigales... les cigales... les cigales... les cigales...
réponse à . DiwanC le 03/06/2015 à 22h16 : Qué caractère ! Elle est superbe la Provence, elle est magnif...
Et le ferry boite de saint raph !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « A la bonne franquette » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?