Aller à Tataouine - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Aller à Tataouine

Aller très loin, au bout du monde.
Aller en enfer.

Origine

Avec nos moyens modernes de transport, la Tunisie n'est plus vraiment loin.
Mais au début du XXe siècle, lorsque les soldats déserteurs et les insoumis des Bat d'Af' (Lien externe), ainsi que les condamnés de droit commun étaient envoyés au bagne de Tataouine, aux portes du désert du sud-est Tunisien (Lien externe), ils en avaient pour un moment avant d'arriver, avec le fort risque de ne plus en repartir vu la rigueur du climat et le droit de vie ou de mort des chefs du bagne sur leurs prisonniers.

Vous allez me dire que le bagne de Cayenne était encore plus loin. Certes, mais il faut croire que les conditions de vie étaient nettement plus dures à Tataouine pour que ce soit ce lieu qui ait donné naissance à une telle expression, avec une connotation non seulement d'éloignement très important, mais aussi de lieu insupportable ("aller en enfer").

Compléments

Pour les amateurs de Star Wars qui ne le sauraient pas, je rappelle que le nom de la planète Tatooine vient de Tataouine, zone désertique où ont été tournées des scènes des deux trilogies.

Une partie des bâtiments du bagne existe toujours mais le lieu est maintenant occupé par l'armée tunisienne.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Aller à Tataouine » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar Illa el jahimeAller en enfer
Allemagnede Dahingeschickt werden, wo das Pfeffer wächstÊtre envoyé là où pousse le poivre
États-Unisen To go off into the boonies / boondocksAller à l'arrière-pays
Angleterreen To go at the back of beyondAller derrière l'au-delà
États-Unisen To go to KalamazooAller à Kalamazoo
États-Unisen To go to TimbuktuAller à Tombouctou
Espagne (Catalogne)es Anar petar a la quinta punyetaAller à pétaouchnoc
Espagnees Estar en el quinto pinoÊtre au cinquième pin
Espagnees Ir al fin del mundoAller au bout du monde
Espagnees Ir adonde Cristo perdió la gorraAller là où le Christ a perdu sa casquette
Espagne (Catalogne)es Estar a la quinta forcaÊtre à la cinquième fourche
Espagnees Ir a donde el viento da la vueltaAller là où le vent fait demi tour
Espagnees (Ir a) donde Cristo perdió el llavero(Aller) là où le Christ perdit son porte-clés
Espagne (Catalogne)es Estar allà on Déu nostre Senyor va perdre l'espardenyaÊtre là ou Dieu notre Seigneur a perdu la pantoufle.
Espagnees Estar donde Cristo dió las tres vocesSe trouver là où Jésus-Christ a crié trois fois
Iranfa Yengeh donya raftanAller très loin
Canada (Québec)fr tataouinerperdre son temps en tergiversations
Canada (Québec)fr tataouinagehésitation
Canada (Québec)fr Aller à "St-Ouinouin"Aller au bout du monde
Canada (Québec)fr À PetawawaAu bout du monde (dans de mauvaises conditions)
Grècegr Πάω (είμαι) στου διαόλου τη μάνα (Pào / ìme stou dhiaòlou ti màna) Aller / être chez la mère du diable
Italieit Andare in capo al mondoAller à la tête du monde
Italieit Andare a casa di DioAller à la maison de / chez Dieu
Pays-Basnl De rimboe ingaanAller très loin dans la forêt vierge
Pays-Basnl Vertrekken naar VerweggistanPartir pour le Trèsloinistan
Pays-Basnl loop naar de maan !allez (à pied) à la lune (au sens de ''foutez-moi la paix'')
Belgique (Flandre)nl Naar einde beschaving gaanAller à la fin de la civilisation
Pays-Basnl Naar de bliksem gaanAller à la foudre
Brésilpt Ir aonde Judas perdeu as botas Alleu où Judas a perdu les bottes
Brésilpt Onde o diabo perdeu as botasOù le diable a perdu ses bottes
Brésilpt Ir ao cu do mundoAller au cul du monde
Roumaniero A merge la dracu-n praznicAller où le diable a fait la fête
Roumaniero A se duce la capatul lumii.Aller au bout du monde.
Roumaniero A merge unde si-a intarcat dracul copiiiAller où le diable a sevré ses enfants
Roumaniero A merge acolo unde ?i-a în??rcat dracul copiiiAller là où le diable a sevré ses enfants
Roumaniero A se duce la mama draculuiAller à la mère du diable
Slovaquiesk Isť do čertaAller au diable
Serbiesr Idi do djavola!Aller au diable!
Turquietr Cehenneme gitmekAller à l'enfer
Belgique (Wallonie)wa Aller à Outsiplou / Outsiplou-les-bains-de-pieds.Aller très loin

Vos commentaires
la roue tourne ... hier ... c’était le bagne et aujourd’hui c’est un privilège d’y résider quelques jours ... que ce soit en maison troglodyte ou en hôtel 5 * ... il est possible d’y aller en amoureux et de savourer le charme du désert ... tout confort ! cette page 
- Oui, la tata ne râle.
- Laura, l’oie tatane.
- Où l’a Taine, la rate ?

Anna Gramme
Tataouine ? Mais c’est à Pétaouchnoque ! (97° 71’ 63’’ N - 183° 82’ 95’’ W). Les fortes têtes, autant les envoyer à dache !
Je préfère aller à Triffouilly-les bains-de-Pieds, on s’y délasse, hélas, asse qu’on dit, le comte y est...avec son bateau, pour faire descendre Alexandre du mât et y monter Christo...mais toi, t’as ta Ouine ailleurs...Bonne journée à tous.
Tataouine-les-Oies, Triffouilly-les-Bains-de-Pieds, connu aussi comme étant Trifouilly-Plage, Pétaouchnoque (vieux chnoque, où pétas-tu?), tous endroits connus et visités par mézigue...
J’ai même été à Bled, et j’en suis revenu.
Bon, oui, il en est resté quelque chose, mais, hein... Il n’est pas nécéssaire pour autant de dire qu’on en meurt ou en revient idoine...
Aller a Tataouine

Aller a Tataouine,
Chez ta, chez ta gouine,
Manger sa tajine

Ta ra ta ti ta ta !

On se lèche les babines,
Un p’ti coup de bibine,
Et que ça dégouline

Ta ra ta ti ta ta

Le fumet aux narines,
Tata la divine,
Mama mia, ma tétine

Ta ra ta ti ta ta

Enlevée la Sabine,
Dépassée la Micheline,
Dépompée sacrée Janine

Ta ra ta ti ta ta

Chez Tata on chemine,
Ouine, ouine, on couine,
Allons y tous, pour la bonne mine

Signé: le clairon de Tataouine (sur l’air de Marche ET crève !)

°
Gougueule écrit "Tatahouine" qu’on peut visiter sur cette page. Cet enfer semble très peuplé aujourd’hui. Si on y va ensemble, on passera par Carthage où on a une amie claustrophobe qui ne prend jamais l’avion. Mais pas besoin d’aller à Tataouine pour avoir froid aujourd’hui ! Belle journée à tous !
réponse à . momolala le 07/03/2008 à 08h18 : Gougueule écrit "Tatahouine" qu’on peut visiter sur cette page. Cet...
Aller à Tataouine , je m’tâte... Voir la belle de C arthage ? Ah, ouiiiine !
je me souviens de la découverte de ce nom : Tataouine sur une carte qui décorait ma chambre et me permettait de conquérir le monde. En fait c’était : Foun Tataouine.
Un nom ridicule, une association de sons destinés à faire rire les enfants et à être intégré dans leurs comptines et leurs jeux. Je me suis souvent demandé à quoi cela pouvait ressembler !
avec le fort risque de ne plus en repartir
revenir de Tataouine c’était aller à Thouars. 
Selon Larousse, je cite textuellement : "le tata est une résidence fortifiée d’un chef nègre en Afrique. Il sert de demeure au chef, à sa famille, à ses captifs et souvent à ses troupeaux. Les tatas sont généralement entourés par une muraille en boue mêlée de paille hâchée, dans laquelle sont pratiqués des créneaux." Voir la photo sur cette page.
Et pour le ouine me direz-vous ? Heu, là je sèche. 
réponse à . tytoalba le 07/03/2008 à 08h58 : Selon Larousse, je cite textuellement : "le tata est une résidence f...
Ecoute, je découvre sur cette page que Sainte Ouine est célébrée à Saint Malo ! Cette expression viendrait-elle aussi de la marine bretonne ? 

Nan nan, foin de trirème , je préfère attendre qu’Eureka passe et nous explique !
réponse à . momolala le 07/03/2008 à 09h16 : Ecoute, je découvre sur cette page que Sainte Ouine est célé...
c’est la femelle de Saint Ouen !
Bonjour à tous

Comme quoi, même sur internet, certains saints sont expliqués
Amis de la contrepèterie et de la poésie, salut  !
réponse à . tytoalba le 07/03/2008 à 08h58 : Selon Larousse, je cite textuellement : "le tata est une résidence f...
Et pour le ouine me direz-vous ? Heu, là je sèche

c’est une déformation de l’anglais "queen", devenu couine en français, puis ouine
Mais je ne retrouve pas le source. Reste à savoir pourquoi Tata couine ?
Sorry
réponse à . mickeylange le 07/03/2008 à 09h25 : Et pour le ouine me direz-vous ? Heu, là je sèche c’est...
à ta question : faut-il dire: aller "à" Tata ou "in" je réponds sans hésiter : à ! Restons français que diable !
"(...) Du ciel crasseux tombe de la bruine
Pendant qu’j’ai l’moral qui tombe en ruines
Un légionnaire de Tataouine
M’embrasse et veut me casser la gueule
(...)"

Jacques Higelin : "Banlieue Boogie Blues"
réponse à . chirstian le 07/03/2008 à 09h31 : à ta question : faut-il dire: aller "à" Tata ou "in" je r&...
On pourrait penser que si la Queen couine c’est que phiphi est "in" non?
Car le facteur à Windsor reste à la porte.
Suis allé à Tatoo-In... me faire graver une belle tête de loup dans la viande. C’était pas l’enfer, ils font ça sans douleur et en 5 sec maintenant, pas comme mon premier, le gars m’avait fait ça à la vieille plume, on avait de belles perles au front ..!
réponse à . tytoalba le 07/03/2008 à 08h58 : Selon Larousse, je cite textuellement : "le tata est une résidence f...
Tu sèches ? cette page Ah, Ya ! Ouine ...
chez nous on dit : "chouiner" pour un gosse qui pleurniche sans vraie raison ... 
réponse à . cotentine le 07/03/2008 à 00h24 : la roue tourne ... hier ... c’était le bagne et aujourd’hui c...
C’est là où j’ai pris une des plus belles cuites de ma vie en un après-midi. Je n’y ai malheureusement pas séjourné becoz qu’on devait rentrer sur Tunis le soir même (p.. de boulot oblige). C’est sur invitation d’amis, grosses légumes du coin, que d’abord j’ai été à Jerba, bamboula et fruits de mer à gogo, le lendemain, déjeuner mémorable à Chenini cette page, village incrusté dans la montagne, dans un resto magnifique où tu te croirais reçu chez les alibabafeu, les meilleurs couscous et agneau en gargoulette qui puissent exister. Le patron avait la crève ce jour là, il toussait grave, mais il était quand même resté pour nous souhaiter la bienvenue et remplir à la perfection et personnellement ses devoirs d’hôte. Quelle hospitalité ! J’ai appris quelque temps plus tard qu’il était mort. Nooon je n’ai rieeen oublié. Après la graille, on a été visiter les sept dormant, des tombes de géants de 5m de long cette page qui jusqu’à ce jour restent un grand mystère, et de là sangho Tatatouine, je vous raconte pas la chaleur de l’accueil, la kémia, la picole, comme des rois qu’on était et qu’est ce qu’on s’est éclatés. Je préfère m’arrêter là, tiens, cétait tellement triste de quitter ce merveilleux monde !
si aller à Tataouine c’est aller en enfer, c’est que Tataouine est pavée de bonnes intentions .
réponse à . momolala le 07/03/2008 à 08h18 : Gougueule écrit "Tatahouine" qu’on peut visiter sur cette page. Cet...
Aaaaah si tout le monde pouvait aller à Tataouine ! Tiens ce serait pas une bonne occasion pour conventionner dans l’au-delà de l’hexagone et de la Belgique, une fois ? On va encore m’envoyer me faire voir à Tataouine, mais je ne perd pas espoir, mes amis, mes amis que j’aimerais tant et tant voir ramener leur fraise de l’autre côté de la méditerranée, ce n’est qu’un pas à vol d’oiseau

Enfer, enfer, est-ce que Tataouine a une gueule d’enfer ? D’avoir dit ça, moi j’crois qu’c’était une façon de jeter la poudre aux yeux pour qu’on leur foute la paix. Et puis l’enfer c’est pas aussi loin que ça. Des enfers ça peut même se trouver sur place, non ? Au paradis qu’ils étaient ces c... de bagnards, si de bagnards on peut les qualifier
réponse à . momolala le 07/03/2008 à 09h16 : Ecoute, je découvre sur cette page que Sainte Ouine est célé...
Dois-je te rappeler que tu as déjà obtenu la trirème d’or à vie ? Et, pour la fête foraine, elle est mal, Ouine...
jeu des 7 familles : dans la famille Ouine, je voudrais le papa Ouine, et la tata Ouine...
réponse à . eureka le 07/03/2008 à 11h31 : Aaaaah si tout le monde pouvait aller à Tataouine ! Tiens ce serait ...
Je n’suis pas à Tataouine,
Ça m’chafouine, ça m’chafouine,
Et à Saint-Malo, Sainte-Ouine
Nous tire une tronch’ de fouine,
Alors ça couine, alors ça couine.

Marie-Paule

Ah, si seulement on avait un éditeur de partoche…
Pas loin de Tataouine, habite la ravissante Tata Yoyo et son époux Ta’ta’in de Ta’ascon, con ! Ils sont arrivés en ce lieu sur le dos des Alphonse, tribue bébédouine qui a disparu dans les sables émouvants !
réponse à . syanne le 07/03/2008 à 08h27 : Aller à Tataouine , je m’tâte... Voir la belle de C arthage&n...
Tata, ouine* ? ici cette page, pour ceux qui ne connaissent pas

* ouine = où, en arabe
réponse à . mickeylange le 07/03/2008 à 09h25 : Et pour le ouine me direz-vous ? Heu, là je sèche c’est...
Et est-ce qu’il couine, Mauser ?
Sur le marché civil, les fusils Mauser et leurs dérivés, furent et sont souvent utilisés pour la chasse au gros gibier, en particulier en Afrique

Taratata la bédouine est chafouine... quand elle se fait tirée, et pis c’est tout
SCOOP
D’après les archives secrètes de God, Napoléon n’aurait pas du tout fini ses jours prisonnier de la perfide Albion à Sainte-Hélène, mais comme Tour-Operator à Tataouine.
Vous n’en revenez pas, hein ?
réponse à . mickeylange le 07/03/2008 à 12h13 : Sur le marché civil, les fusils Mauser et leurs dérivés, fu...
Source : Valéry Giscard-tout-court usurpé d’Estaing ?
réponse à . Elpepe le 07/03/2008 à 11h50 : Je n’suis pas à Tataouine, Ça m’chafouine, ça m...
Elle est Belle, Marie- Paule !
réponse à . Elpepe le 07/03/2008 à 12h16 : Source : Valéry Giscard-tout-court usurpé d’Estaing&nbs...
VGE chassait seulement le diamant et le panoupanou
Je viens de retrouver dans mes archives des photos de Jo Attia et de Loutrel dit Pierrot le Fou (French gangsters) de passage dans les Bat’d’Af (1939) dans ce sud-Tunisien aux accents marqués pour l’époque par la dureté et l’ennui… Ces durs à cuir n’ont ensuite plus courbé l’échine jusqu’à leur mort.
Entre Tataouine et l’enfer, que de querelles et de balles placées ou perdues…
réponse à . Elpepe le 07/03/2008 à 12h15 : SCOOP D’après les archives secrètes de God, Napoléon ...
Napoléon n’aurait pas du tout fini ses jours prisonnier de la perfide Albion à Sainte-Hélène, mais comme Tour-Operator à Tataouine.
pourrais-tu mettre en gras les informations sérieuses ,quand il y en a au milieu de tes commentaires, parce que sinon je suis obligé de tout vérifier et ça me prend du temps et je vais me désabonner parce que ce site s’éloigne de la vérité historique et même que si tu ne cites pas tes sources tu vas te retrouver à Tataouine, là où il n’y en a pas et même que tu seras amiral d’un vaisseau du désert et que ça sera bien fait !
anonyme
Je vois que tu as des références...

Oh ! Combien de diamants, pour combien de fredaines,
Qui sont partis brillants en des poches incertaines,
Sous le porche Elysée se sont évanouis !
Combien ont disparu, dure et triste fortune !
Dans une mer de fonds, par une nuit sans lune,
Quand nos vaillants paras sautèrent sur Kolwesi !

Totor et Elpépé
réponse à . chirstian le 07/03/2008 à 12h37 : Napoléon n’aurait pas du tout fini ses jours prisonnier de la perf...
Hé, God ! J’en ai un, moi aussi ! J’en ai un ! Non, pas un méhari : un cul-serré ! 
cette page
Ce qu’on en a fait de marches forcées sur cet air, chez les guides !
Mais c’était comme "Nuit et brouillard" de Ferrat, à l’époque, on ne comprenait pas ce qu’on chantait, l’important c’était le rythme ...
réponse à . eureka le 07/03/2008 à 11h07 : C’est là où j’ai pris une des plus belles cuites de ma...
grosses légumes du coin
... c’est mieux pour un méchoui au couscous... surtout avec la couine couenne ...
que d’abord j’ai été à Jerba
... où j’ai gerbé ...
où tu te croirais reçu chez les alibabafeu
originaires, comme tout le monde le sait, de la caverne du même nom, chez les ancêtres des Pierrafeu yabedabedououou ...
Le patron avait la crève ce jour là, il toussait grave, mais il était quand même resté pour nous souhaiter la bienvenue et remplir à la perfection et personnellement ses devoirs d’hôte
... c’est pour ca qu’on est tous rentrés avec la crève en prime ...
on a été visiter les sept dormant
en corrigeant les fôtes d’orthographe, cela devient: on a été visiter les cèpes dormants et on est revenu avec une intoxication alimentaire...
comme des rois qu’on était et qu’est ce qu’on s’est éclatés
... et c’est depuis que tout a été fraîchement repeint et que ton groupe n’y a plus droit de cité...
si tu voulais, chérie, oh ma jolie lapine
je mettrais mon taouin au fond de ta taouine
tu pousserais des cris de joie, petite coquine
tandis que ta taouine me serrerait la chose.*

* j’ai pas trouvé de rime : elle est raide celle-là !
réponse à . chirstian le 07/03/2008 à 13h42 : si tu voulais, chérie, oh ma jolie lapine je mettrais mon taouin au fond ...
Dernier vers : tandis que ta taouine serrerait sa copine ?
réponse à . file_au_logis le 07/03/2008 à 13h40 : grosses légumes du coin... c’est mieux pour un méchoui au co...
Là mon grand, tu TATAOUINES

Eh bien oui, le verbe tataouiner existe bien, en l’occurence chez nos amis Québécois, mais ne signifie pas du tout aller (ou aller se faire voir) à Tataouine. D’après le TLFi, il veut dire : tergiverser, hésiter ou tatillonner, s’occuper de minuties genre chercher les poils à un oeuf, dont je viens de causer au Filou. Et malgré les apparences il n’a rien à voir avec la ville de Tataouine, mais il est le déscendant direct du verbe (se) tâter, taster chez les anciens, et cousin germain de tâtilloner
réponse à . Elpepe le 07/03/2008 à 13h56 : Dernier vers : tandis que ta taouine serrerait sa copine ?...
possible en effet, merci. Je pensais à chopine mais certains esprits mal tournés n’y verraient-ils pas quelque allusion grivoise  ? Le doute m’habite !
réponse à . momolala le 07/03/2008 à 09h16 : Ecoute, je découvre sur cette page que Sainte Ouine est célé...
J’crois bien que tu le connais bien ce "ouine" là !
réponse à . eureka le 07/03/2008 à 14h17 : Là mon grand, tu TATAOUINES Eh bien oui, le verbe tataouiner existe bien...
d’où le quatrain bien connu :

ce que l’on conçoit bien, s’énonce clairement
et si ce n’est le cas , amis, prenez le temps
de vous tataouiner et retataouiner :
ajoutez quelques fois et souvent effacez !
réponse à . chirstian le 07/03/2008 à 08h28 : je me souviens de la découverte de ce nom : Tataouine sur une carte ...
En fait c’est Foum Tataouine, l’ancien et l’autre nom (mais peu usité) de cette ville
réponse à . Elpepe le 07/03/2008 à 01h13 : Tataouine ? Mais c’est à Pétaouchnoque ! (97° ...
rappel : Galilée a été embêté par l’Eglise pour avoir affirmé que Tataouine tournait autour du soleil et sur elle même. 
Et un petit tour a tatahouine sans bouger le cul de votre chaise, ç’a vous dit:cette page
Pour aller très loin, c’est certain que Cayenne, "ça le fait", mais Tataouine, c’est tout de même un nom plus amusant (voir toutes les contrib’ précédentes).

Dans mon enfance, on allait aussi à Pampelune, 30 kilomètres après la lune.
Un peu avant, certains sont allés à Pitchipoï, très peu en sont revenus.
réponse à . chirstian le 07/03/2008 à 14h26 : d’où le quatrain bien connu : ce que l’on conçoi...
Mon corollaire personnel, c’est :

Sans foi sur le métier ? Remettez votre ouvrage !
réponse à . Elpepe le 07/03/2008 à 12h43 : Je vois que tu as des références... Oh ! Combien de diamants...
Osez à Nonos!
Ouaf!
réponse à . eureka le 07/03/2008 à 14h17 : Là mon grand, tu TATAOUINES Eh bien oui, le verbe tataouiner existe bien...
n’est-ce pas un peu capillotracté que de me chercher des poux --- à cet endroit-là?
réponse à . chirstian le 07/03/2008 à 14h18 : possible en effet, merci. Je pensais à chopine mais certains esprits mal ...
Comment? Le doute ta bite?
réponse à . chirstian le 07/03/2008 à 14h26 : d’où le quatrain bien connu : ce que l’on conçoi...
En Belle Gique, cela se dit autrement:

Ce qui se concoit bien, s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire, arrivent aisément.
Ce qui se concoit mal s’énonce confusément
Et les mots pour le dire arrivent en ...
(ici, le politiquement correct m’interdit d’en dire davantage - je vous laisse donc libre de vos opinions).

Moi je dis: ... en traînant.
réponse à . Elpepe le 07/03/2008 à 01h13 : Tataouine ? Mais c’est à Pétaouchnoque ! (97° ...
Comment ça, tu veux les envoyer à Dache ou à Dadiche???C’est pas la même direction que Tataouine, c’est pire que Pétaouchnoque et c’est plus loin, et puis faut me prévenir un peut avant, que je fasse de la place dans les cabines. M’enfin, seront les bienvenus. Moi je suis dans le traingle Tataouine, Petaouchnoque et Dache les bains:
17°35’19’’S
149°36’170’’W,
A vos compas et règles moussaillons et bon ouiquend!!!!
réponse à . <inconnu> le 08/03/2008 à 03h12 : Comment ça, tu veux les envoyer à Dache ou à Dadiche???C&rs...
Là, tu confonds Tataouine et Papeete, moussaillon ! Kif-kif les Dupont et Dupond quand ils font un point au sextant...
Dans le même ordre d’idée il y a l’expression aller à Biribi..........cette page.........et j’ai même connu un gars qui employait l’expression "aller à Biribi-les-Chaussettes" pour désigner un coin paumé de chez paumé........( signalé dans la rubrique similaires )
réponse à . file_au_logis le 07/03/2008 à 17h40 : En Belle Gique, cela se dit autrement: Ce qui se concoit bien, s’é...
On pourrait ajouter:

Et les mots pour le dire arrivent enflammant...
réponse à . momolala le 07/03/2008 à 09h16 : Ecoute, je découvre sur cette page que Sainte Ouine est célé...
Sainte Ouine est célébrée à Saint Malo
Chère Momo, l’explicaton en est très simple!
Les habitants de Saint-Malo sont des Mâles-Ouins, en honneur à leur sainte matrone! Mais comme ils ne sont pas croyants, ce sont malgré tout des mal-ouints!
Si aller à Tataouine, c’est aller en enfer, moi je veux bien y aller car il paraît que Satan l’habite........
Ne serait ce pas plutôt "mal-oints" ?........Du verbe oindre........Et au passage, la liste des Malouins célèbres est impressionnante......cette page
réponse à . file_au_logis le 22/12/2011 à 08h07 : On pourrait ajouter: Et les mots pour le dire arrivent enflammant... ...
Dangereux si c’est près d’un jerrycan d’essence .....

WHHOUFFFF-Hobbes
Tataouine, c’est du côté de Pétaouchnok alors ??

Gerard Mercato-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 22/12/2011 à 08h53 : Tataouine, c’est du côté de Pétaouchnok alors ?? ...
T’as pas relu le commentaire n° 3, voyou !
Collé samedi, mais au bagne de Tataouine, pas dans le cul de fausse basse ! 
réponse à . BOUBA le 22/12/2011 à 06h41 : Dans le même ordre d’idée il y a l’expression aller &ag...
C’est amusant les détournements utilisés dans les familles !
Dans la mienne, on disait "à Tataouine-les-Ombrelles !" pour indiquer un lieu fort, fort lointain mais sans notion d’enfer.
Similaire à Trifouilly-les-Oies, quoi ! (avec une variante : Perpète-les-Oies).
réponse à . DiwanC le 22/12/2011 à 09h10 : C’est amusant les détournements utilisés dans les familles&n...
Rien n’empêche que tu prennes perpète au bagne de Tataouine.
Eureka t’apportera ton lagon bleu.
Aller à Tataouine
Si tu ne viens pas à Tataouine, Tataouine viendra-t-à-ta toi !

D’après Féval.
PS. C’est assez mauvais : n’est pas Joseta Taouine qui veut...
réponse à . BOUBA le 22/12/2011 à 08h39 : Ne serait ce pas plutôt "mal-oints" ?........Du verbe oindre........E...
À un malouin, malouin et demi.
------
À Saint-Malo, les bateaux ont le mât loin.
------
Quant aux malouines, je ne sais quel charme doivent-elles avoir pour que britanniques et argentins se les disputent.
C’est à Mont martre que t’as ta fouine? demanda-t-on au zoologue.
réponse à . mickeylange le 22/12/2011 à 09h35 : Rien n’empêche que tu prennes perpète au bagne de Tataouine. ...
...perpète au bagne de Tataouine.
J’ai rien fait, M’sieur le PrésiLange !
Tu n’aurais pas le fond méchant ? :&rsquo)
réponse à . joseta le 22/12/2011 à 09h51 : À un malouin, malouin et demi. ------ À Saint-Malo, les bateaux on...
Quant aux malouines, je ne sais quel charme doivent-elles avoir pour que britanniques et argentins se les deisputent.
Pour autant que je m’en souvienne, ce fut un poste de contrôle stratégique des routes maritimes à l’époque lointaine où les Perfides les disputèrent aux Bretons et autres François...
Les Malouines pour ces derniers, les Falkland Islands pour les Perfides et les...? pour les Argentins désargentés.
Bon, pour faire court, les Perfides y maintiennent une colonie d’animaux bizarres, les Argentins disent que ce porte-avions fixe est dans leurs eaux teritoriales étendues et la valeur stratégique est devenue nulle (ou à peu près) depuis les sous-marins et autres satellites... Mais chacun place sa fierté où il peut... Et puis, la "guerre des Malouines" ou "Falkland War" a servi aussi à cacher d’autres problèmes beaucoup plus graves de la dictature argentine de l’époque: les tortures, les disparitions d’opposants au régime, la faillite financière du pays, etc...
réponse à . file_au_logis le 22/12/2011 à 10h12 : Quant aux malouines, je ne sais quel charme doivent-elles avoir pour que britann...
Sans parler de la faillite financière du Royaume -Uni.
Margaret Thatcher n’était pas donnée gagnante aux élections de 1983 qu’elle remporta tout de même après ce sursaut patriotique.
réponse à . file_au_logis le 22/12/2011 à 10h12 : Quant aux malouines, je ne sais quel charme doivent-elles avoir pour que britann...
Lors d’un voyage en Argentine je me suis rendu à Rio Gallegos, juste en face des Malouines et là croyez moi, on ne peut ignorer que pour les Argentins, les Malouines n’appartiennent pas à la Quouine Euliseubèsse Tou qui règne à Tataouine...........
C’est peut être loin mais il s’y en passe des choses.........cette page
Envoyer les désert-eurs au désert, c’est logique, en plus le désert peu plaît, et peuplé, le désert, c’est moins logique. 
Au bahut, je sèchais les heures de maths. On m’appelait le déserte heures.
Le papa à sa petite fille: "Et si t’es pas sage, t’iras à Tata Gouine qu’est d’ passage, c’est moi qui te l’dis!"
Avec nos moyens modernes de transport, la Tunisie n’est plus vraiment loin.
Surtout pour les anglais, ils gagnent la thune easy!
réponse à . joseta le 22/12/2011 à 12h46 : Avec nos moyens modernes de transport, la Tunisie n’est plus vraiment loi...
Que ce soit depuis l’antiquité où on y allait à la rame ou de nos jours où on y va en Airbus, la Tunisie est toujours aussi loin.........ce n’est pas la distance qui a changé, c’est le temps de parcours.......et pour Tataouine c’est pareil........
réponse à . BOUBA le 22/12/2011 à 13h06 : Que ce soit depuis l’antiquité où on y allait à la ra...
.........ce n’est pas la distance qui a changé, c’est le temps de parcours...
Quoique...
Si l’on prend en compte les mouvements tectoniques et le déplacement de la plaque Afrique vers le nord, Tataouine a dû se rapprocher... et dans quelques millions d’années, on ira à pied sec.

Qu’esse tu veux ! A force de lire certains (j’dirai rien mais j’ai les noms !) préciser tout par le menu – bien souvent avec juste raison*– on est influencé...c’est humain !
*du coup, on ne peut rien répliquer ... et c’est ça qui agace, s’pas ! 
réponse à . DiwanC le 22/12/2011 à 13h58 : .........ce n’est pas la distance qui a changé, c’est le temp...
C’est quoi, les mouvement teutoniques?
Fort heureusement, ça n’existe plus ! Ça date d’un temps où les Germains n’étaient encore nos cousins. Quoique... si tu lis cette page...
Bon, faut que j’y aille sinon... eh oui ! sinon vais être en retard à Tataouine chez les Desgrands–Lacour !
réponse à . DiwanC le 22/12/2011 à 13h58 : .........ce n’est pas la distance qui a changé, c’est le temp...
Je me doutais bien qu’un esprit chagrin viendrait me jouer l’air de la tectonique. C’est absolument vrai mais je répliquerais quand même ( réplique d’un séisme dû à un tremblement de terre provoqué par la tectonique !! ) que quand nous pourrons aller à Tataouine à pied sec, la race humaine aura disparu depuis longtemps donc quelque part j’ai raison, la race humaine n’aura toujours connu qu’une réduction du temps de parcours et non de distance..........Et ç’ui qu’est pas content il a qu’à aller à Tataouine......Non, mais !.......J’a répliqué-eu.....Bisque-bisque-raaageuuuu..........
C’est un groupe qu’à écrit qu’un seul tube........"Il est Teuton petit navireuuuuuu"
réponse à . DiwanC le 22/12/2011 à 14h36 : Fort heureusement, ça n’existe plus ! Ça date d’u...
Fort heureusement, ça n’existe plus ! Ça date d’un temps où les Germains n’étaient encore nos cousins. Quoique...
Tu t’appellerais pas Germaine, toi, des fois?
Un ordre de chevaliers basé à Saint-Jean d’Acre !

Demande à Love and drink ! Hips.
réponse à . BOUBA le 22/12/2011 à 15h05 : C’est un groupe qu’à écrit qu’un seul tube.........
Nan, nan, il en a écrit plusieurs...
As-tu déjà oublié: "Elle avait de tout petits teutons, Valentine, Valentine..."?
réponse à . file_au_logis le 22/12/2011 à 16h21 : Nan, nan, il en a écrit plusieurs... As-tu déjà oubli&eacut...
Oui, bien sur mais cette version a été écrite par un ..........Chevalier.........teutonique à l’ile............. Maurice
il vaut mieux aller à Tataouine en Porsche Cayenne (cette page) qu’aller à Cayenne en Tata (ouine) cette page
réponse à . BOUBA le 22/12/2011 à 17h06 : Oui, bien sur mais cette version a été écrite par un .........
choliiiiiiiiii!
Au Canada français, nous utilisons cette expression depuis toujours. Nous aimons bien le verbe tataouiner, agir pour rien ou peu faire, ainsi que le nom tataouinage.
Ancien député à l’Assemblée législative de l’Ontario, j’ai utilisé le terme tataouinage dans un de mes discours en français en Chambre, puisque le gouvernement tergiversait à entreprendre une action quelconque. Je suis à l’origine de l’arrivée du service d’interprétation simultanée à l’Assemblée de l’Ontario en 1986. Quelques minutes plus tard, un jeune adjoint de messagerie se présente à mon pupitre parce que l’interprète voulait savoir ce que le terme tataouinage voulait bien dire. Et quel terme pourrait-il utiliser en anglais pour traduire le sens de tataouinage. De mon emplacement en Chambre, je pouvais voir le pauvre interprète qui me regardait de sa cabine, complètement au dépourvu pour ce terme. Bien sûr, je lui ai fourni le terme approprié en anglais, étant moi-même un ancien traducteur. Mais, pour m’amuser un peu, je dis au messager de lui dire d’abord que la version anglaise de tataouinage était "tatawinage", terme à lui prononcer à l’anglaise! Le pauvre messager, pas trop certain de mon humour, se rendit auprès de l’interprète et lui donna ma première (la fausse) réponse: "tatawinage". Je n’oublierai jamais l’expression du pauvre interprète qui faillit tomber en bas de sa chaise. Une fois l’interprète remis de ses émotions, le messager lui souffla la bonne réponse en anglais. Quand il m’a vu rire aux éclats en Chambre, il a compris le jeu linguistique que je venais de faire. Faut bien s’amuser en Chambre une fois de temps en temps. Sinon,...
réponse à . <inconnu> le 22/12/2011 à 18h58 : Au Canada français, nous utilisons cette expression depuis toujours. Nou...
le jeu linguistique
...
Faut bien s’amuser en Chambre

Je suis aussi de cet avis (même en robe de Chambre)
réponse à . <inconnu> le 22/12/2011 à 18h58 : Au Canada français, nous utilisons cette expression depuis toujours. Nou...
Otes-moi d’un doute: l’Ontario fait-il partie du Canada français? En fait, ma question est plus générale: quelles sont les Provinces (ou régions) du Canada qui en font partie?
réponse à . BOUBA le 22/12/2011 à 15h04 : Je me doutais bien qu’un esprit chagrin viendrait me jouer l’air de ...
Je me doutais bien qu’un esprit chagrin...
L’esprit chagrin, non ; mais si je n’ai pas tord, je résiste un peu 

Ainsi, concernant cette question vitale "la distance entre Puyricard et Tataouine restera-t-elle constante lorsque la plaque Afrique aura rejoint la plaque Europe-Asie ?", ma réponse est ": Non, il n’y aura plus de Méditerranée, donc...
D’accord, l’espèce humaine (même mutante) ne le verra pas, la Terre étant devenue plus chaude que la braise.
Tu vas me dire que le fond de la mer peut remonter pour occuper l’espace auparavant réservé à l’eau...
Mais là je ne te répondrai pas parce qu’il y a aussi des mouvements divers dans la salle : "Sortez-les !", "L’est chi**te, celle-là !", "On s’en fout !"... Bref, ça lasse !
Et pis sinon, tu vas encore trépigner de rage-eeeuuu ! 
Il paraît que c’est FOUN-TATAOUINE...le vrai nom.
Mon mari qui me l’a dit était Docteur Honoris Causa de l’Université de Foun Tataouine et il en était très fier!
réponse à . file_au_logis le 22/12/2011 à 20h47 : Otes-moi d’un doute: l’Ontario fait-il partie du Canada franç...
À file_au_logis, Bonjour et Joyeux Noël! Merci de votre intérêt. Quand nous parlons du "Canada français", nous désignons le peuple canadien-français, la nation canadienne-française (dont la langue maternelle est le français) et/ou les régions du pays à proportion significative de parlant-français (Francophones). De toute évidence, la grande majorité des Francophones du Canada demeure au Québec, mais un million de Francophones sont établis hors-Québec, parfois depuis bien longtemps. Par exemple, nous, Franco-Ontariens, sommes établis en Ontario en permanence depuis 1701; les premiers Français y sont arrivés en 1610 avec l’explorateur Samuel de Champlain. Le premier Européen arrivé sur le site de la future Toronto, capitale de l’Ontario, fut Étienne Brûlé. Une seule des dix provinces est officiellement bilingue: le Nouveau-Brunswick, berceau de la majorité des Acadiens. Le Québec n’a que le français comme seule langue officielle. Toutes les autres provinces et les trois territoires n’ont que l’anglais comme langue officielle, mais des services en français sont offerts à la population francophone, "là où le nombre le justifie" selon l’expression de la constitution canadienne, terme peu généreux envers la collectivité francophone depuis toujours et toujours déterminé unilatéralement par la majorité anglophone, bien sûr! C’est en Ontario que l’on trouve la moitié du million de Francophones hors-Québec. Ici, la Loi 8 de 1986 garantit des services gouvernementaux en français dans 25 régions officiellement désignées à cet effet. Depuis 1969, la Loi sur les Langues officielles accorde des droits linguistiques et des services en français garantis du gouvernement fédéral aux Canadiens-français à l’échelle du pays. Depuis 1981 en Ontario, le français a statut de langue officielle dans le système de justice. Les Francophones du Canada (hors-Québec) sont représentés politiquement par la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, la FCFA: les Acadiens (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse et Île-du-Prince-Édouard); les Francophones de Terre-Neuve-et-Labrador; les Franco-Ontariens (Ontario); les Franco-Manitobains (Manitoba); les Fransaskois (Saskatchewan); les Franco-Albertains (Alberta); les Franco-Colombiens (Colombie-Britannique): les Franco-Yukonais (Territoire du Yukon): les Franco-Ténois (Territoires-du-Nord-Ouest); et les Franco-Nunavois (Territoire du Nunavut). En ce qui me concerne, je vis dans l’Est de l’Ontario, dans une région traditionnellement à majorité francophone. Mon village d’Alfred est francophone à 95 %.
J’espère avoir répondu, dans ce peu d’espace, à votre question. Par contre, si vous désirez de plus amples détails, il me ferait plaisir de vous répondre. Sincèrement, Jean POIRIER, ancien parlementaire franco-ontarien, vice-président de l’Assemblée législative de l’Ontario; ancien président, Assemblée de la francophonie de l’Ontario; ancien directeur pour l’Ontario à la FCFA; ancien Chargé de mission, région des Amériques, Assemblée parlementaire de la Francophonie; Officier, Ordre national du Mérite de France;, Médaille d’honneur, Sénat de France, etc.
Monsieur Poirier, vous avez tant de titres, que je crains que vous en paumiez...
réponse à . joseta le 26/12/2011 à 11h54 : Monsieur Poirier, vous avez tant de titres, que je crains que vous en paumiez......
Chère Joseta, Premièrement, Bonne année à vous, ainsi qu’à File-au-logis et à tous les autres participants à ce forum! De retour de voyage, je réagis à votre commentaire. Je ne sais toujours pas comment l’interpréter: est-ce de l’humour Bonne enfant, ce que j’espère, où est-ce un propos cynique et moqueur? J’opterais pour la première explication, par générosité. N’étant pas Français, je ne peux comprendre le pourquoi d’un tel commentaire, qui, selon moi, ne semble pas apporter grand chose d’édifiant dans l’échange voulu de ce forum. Dans le peu d’espace disponible pour ce faire, j’ai répondu à File-à-logis qui me posait une question au sujet du Canada français. J’ai voulu lui expliquer la situation des Francophones du Canada hors-Québec. Et j’ai signé de mon vrai nom, comme j’ai toujours fait depuis plus de 40 ans de vie au service du public. Je n’ai jamais utilisé de pseudonyme, c’est contre mes principes: j’écris, je signe, j’agis et j’assume. Si j’ai ajouté quelques-uns de mes "titres", c’est simplement pour expliquer la nature de mon implication dans la francophonie d’ici et d’ailleurs. Un point, c’est tout. Il n’y a rien là à en faire un commentaire à s’en paumer. Plutôt, j’aurais de loin préféré lire vos commentaires sur le contenu de ce que j’ai écrit de bonne foi à File-au-logis, pour son bénéfice, mais aussi pour le bénéfice de tous les autres participants de ce forum, afin de mieux faire connaître notre collectivité toujours très mal connue en France et ailleurs hors-Canada. Je suis tout nouveau à ce forum; j’espère y trouver une bonne atmosphère. Mais ça vous dérange à ce point qu’une personne s’identifie plutôt que d’utiliser un pseudonyme? Et que pensez-vous de ce que j’ai décrit dans ma réponse à File-au-logis? Ça vous a été utile, ça fut intéressant, vous avez appris quelque chose de nouveau? Avez-vous vos propres questions? Il n’est pas trop tard de répondre...de façon constructive. Au plaisir de vous lire. Mes meilleures salutations d’Alfred.
réponse à . <inconnu> le 01/01/2012 à 22h29 : Chère Joseta, Premièrement, Bonne année à vous, ains...
Cher Monsieur Alfred*

joseta vous répondra sans doute et je ne me fais pas là son interprète.

Je vous dis simplement : ne vous méprenez pas ; sur ce forum, les jeux de mots sont un exercice quasi quotidien pour nombre d’expressionautes, une récréation, un plaisir souriant : celui de jongler avec les voyelles et les consonnes.

Certes, le résultat peut paraître plus ou moins heureux, mais il est le plus souvent réussi et pétille d’esprit ! Il arrive qu’il soit taquin voire coquin, il n’est jamais inconvenant car nul ne l’accepterait.

Quant à choisir ou non un pseudonyme**, cela reste le choix de chacun et c’est bien ainsi. Pour ma part, je n’y vois pas une quelconque dissimulation mais au contraire une liberté : celle de s’exprimer, de s’opposer, de s’énerver (avec modération !), de plaisanter, de rire et de sourire, sans y mêler ses proches.

Vous l’aurez sans doute lu sur votre page « courriel » : il y a sur ce site une «bande de joyeux drilles qui informent, interrogent ou délirent", il y a également le cadeau qu’est la «petite dose de culture quotidienne" procurée par l’expression du jour. Ainsi, extravagances et connaissances se côtoient–elles d’aimable manière.

Bien à vous.


*puisqu’ainsi vous signez.
**le seul inconvénient, c’est qu’on ne devine pas toujours s’il s’agit d’une femme ou d’un homme ! Ainsi, je suis « une » tandis que joseta est « un » !
réponse à . DiwanC le 02/01/2012 à 17h58 : Cher Monsieur Alfred* joseta vous répondra sans doute et je ne me fais ...
Bonjour Madame DiwanC

Merci de votre réaction que j’apprécie. Votre rappel des conditions est rassurant. Permettez-moi de préciser en réaction aux vôtres:

Je suis d’accord avec vous: tous et toutes sont libres d’utiliser ou non un pseudonyme. Ma décision de ne jamais en utiliser est strictement personnelle et je n’ai aucun problème avec quiconque choisit d’utiliser un pseudonyme.

Et dernièrement, je n’ai pas signé Monsieur Alfred. Alfred est plutôt le nom de mon village. J’ai simplement oublié de resigner mon nom complet, comme j’avais fait lors de ma première réponse à File-au-logis et comme j’ai l’habitude de faire depuis toujours.

Permettez-moi de vous souhaiter ainsi qu’aux vôtres une très bonne année.

Jean POIRIER, Alfred Ontario CANADA
réponse à . <inconnu> le 02/01/2012 à 21h44 : Bonjour Madame DiwanC Merci de votre réaction que j’appréci...
... je n’ai pas signé Monsieur Alfred. Alfred est plutôt le nom de mon village.
Jamais je n’aurais imaginé qu’il y eut, de l’autre côté de l’Atlantique, un village Alfred !
Bien sûr, suis tout de suite allée lire ce qu’en disait Wikipédia et j’ai trouvé cette page.
Nous avons en France une expression un peu familière qui semble faite pour ses habitants :
T’as le bonjour d’Alfred ! 

Petite précision : sur Expressio, si la bonne humeur est de rigueur, le tutoiement est de mise ! Au début - je sais ! - ce n’est pas facile mais l’on s’y fait vite... Alors, autant commencer tout de suite : je te souhaite belle promenade sur ce meeerveilleux site !
réponse à . <inconnu> le 01/01/2012 à 22h29 : Chère Joseta, Premièrement, Bonne année à vous, ains...
Monsieur Poirier:
Je n’ai jamais eu l’intention de vous froisser, quoique effectivement, vous avez soupçonné à juste TITRE, que j’utilisais un rien d’ironie...que je tiens à préciser, sans aucune méchanceté.
Je vous souhaite à mon tour une bonne année, et vous donne la bienvenue sur ce site, que partagent des gens aussi intéressants que Diwan C.
Bonjour de Barcelone.
réponse à . joseta le 03/01/2012 à 10h57 : Monsieur Poirier: Je n’ai jamais eu l’intention de vous froisser, qu...
Bonsoir Joseta,

Merci de votre réponse rassurante. C’est grandement apprécié. Barcelone, vous dites? Chanceux! Ici à Alfred, (DiwanC, vous avez également le Bonjour d’Alfred !), il a fait - 28 C. hier soir. Maudit hiver canadien! Au plaisir, car je trouve ce site des plus intéressants. Un grand merci à Georges de nous l’offrir.
@DiwanC, en réponse à la 159 d'hier : Si l'Amiral me l'avait demandé, je lui aurais expliqué qu'avec la roue qui tourne, le temps passe (le Tampax aussi) et, m'absentant souvent, je vais sur ce mêrvêîlleux site avec quelquefois plusieurs jours de retard avec toujours une pensée pour lui. Il aurait ajouté que l'expression du jour vient de la marine puisqu'il y a du roue-lis.
A Bouba : je passerai pour le café, si tu veux bien ; pas de sucre pour moi.
Aujourd'hui nous fêtons les Tatiana. Tatiana à Tataouine : tout simplement exhilarant !
Aller à Tataouine... aller en enfer... Ce n'est jamais l'enfer - bitumé ou non de bonnes intentions - si on est avec celui* qu'on aime... On trouve toujours un p'tit coin de paradis ! C'est facile : il suffit de trois petits bonds... il suffit de passer le point !

On n'a plus rien à se cacher,
On peut s'aimer comme bon nous semble,
Et tant mieux si c'est un péché :
Nous irons en enfer ensemble !


Écoutez !

*ou celle.
réponse à . DiwanC le 12/01/2017 à 04h53 : Aller à Tataouine... aller en enfer... Ce n'est jamais l'enfer - bitum&ea...
...Ce matin je me repose puisque cette chanson commence par:

"Un bon petit diable à la fleur de l'âge"

Et que Tatouine c'était l'enfer l'enfer, et que l'enfer Satan l'habite....

Voilà, vous cliquez sur le bleu de Germaine .....

Dites moi c'est un jour faste aujourd'hui, comte-arebours qui nous revient et qui réserve un café sans sucre....


Je vous dis à bien plus tard et que la force soit avec vous....

C'est Syntax qui va être content...il a droit à Star Wars de bon matin....


réponse à . Mintaka le 12/01/2017 à 04h31 : Aujourd'hui nous fêtons les Tatiana. Tatiana à Tataouine ...
– Exhilarant ?
– L'exil là rend triste.
– Où ça, là ?
– Ben à Tataouine, pardi !
Je vais à St Malo avec ma tante pour la fête de la St Ouine ; je n'ai pas choisi ...les aléas tata ouine.
Pardon Joseta, tu en fais de bien meilleures.
réponse à . comte_arebours le 12/01/2017 à 08h42 : Je vais à St Malo avec ma tante pour la fête de la St Ouine ; ...
Mais non, mais non...allez ! va à St Malo avec ta tata gouine...
réponse à . joseta le 12/01/2017 à 08h55 : Mais non, mais non...allez ! va à St Malo avec ta tata gouine......
Elle est d'origine bretonne : tata gouine baragouine et sa fête c'est Hallogouine.
J'ai trouvé une explication qui tient la route concernant l'origine de notre expression. Il s'agit d'un tatoueur anglais qui avait ouvert une auberge où la nourriture était abominable. Cette auberge s'appelait Tatoo Inn. Un "a" a été rajouté pour crédibiliser l'explication.
réponse à . Alnitak le 12/01/2017 à 09h25 : J'ai trouvé une explication qui tient la route concernant l'ori...
Crédibiliser ? Tu ferais mieux de dire débiliter...
LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 329)
Aujourd'hui je vous invite à découvrir les 10 déserts du monde , camouflés dans mon texte.
Si personne ne trouve, le Prix au gagnant sera déclaré...désert !  

On avait sonné et Pat alla ouvrir...Son copain le salua...
- Salut, j'ai l'habitude d'aller au Grand Bar à 17 heures...quand je quitte la scierie..c'est mon jus des après-midi, tu m'accompagnes ?
- Volontiers ! Justement, je ne savais pas quoi faire...
Soudain, on entendit des petits cris aigus...
- Qu'est-ce que c'est que ça, Pat ?
- Ça ? Ara ! Cet espèce de perroquet pique sa crise de temps en temps...je vais l'enfermer au balcon, comme ça le son n'aura pas cette stridence.
- Merci, c'est vrai qu'il me tanne, ami, cet emplumé !
Attablés au bistrot, Pat consulta sa montre...
- Il se fait tard, la nuit commence à tomber...
- Oui, Pat...agonie du jour...
- Il faut que je rentre, je ne veux pas louper cette oeuvre d'art intitulée “Les Simpson” !
- Quoi ? Tu appelles ça 'art' ? Ça c'est une attaque à ma sensibilité ! Enfin, chacun ses goûts, allons-y...
réponse à . DiwanC le 03/01/2012 à 02h40 : ... je n’ai pas signé Monsieur Alfred. Alfred est plutôt le n...
Bien sûr, suis tout de suite allée lire ce qu’en disait Wikipédia et j’ai trouvé cette page.
Comme moi, tu peux y lire qu'en 2006, 1 160 anglophones représentent 17,6 % des 1 215 habitants.
Mystère de la mathématique Wikipédéenne ...
Inconnue celle-ci : Chez moi on dit cela
Mais comme disait l'autre pourquoi pas...
Clap, clap !
Tataouine,Titicaca, Ouarzazate, Tarascon, Draveil...
D'où viennent ces noms bizarres ?
En tout cas pas de l'espace car :
La preuve irréfutable qu'il existe
de l'intelligence sur les autres planètes,
c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer
en contact avec nous ! 
réponse à . mickeylange le 12/01/2017 à 11h15 : Tataouine,Titicaca, Ouarzazate, Tarascon, Draveil... D'où viennent c...
Euh... Popocatepetl toi- même !
réponse à . Mintaka le 12/01/2017 à 09h03 : Elle est d'origine bretonne : tata gouine baragouine et sa fête c'est...
Dois-je l'avouer ?
♪ ♫ ♪ ♪ ♫ Tata Ouine, c'est ma cousine ♫ ♪ ♪ ♫. Pas germaine, à la mode de Bretagne.
- C'est faux que je sois né en Afrique !
- tu nies Zien ?
- puisque je te dis que non ! Connais même pas la Tunisie...
- Aller à Dache ? Moi, jamais ! s'était promis M. Seguin qui s'ennuyait ferme depuis que Blanquette avait levé le sabot avec un loup de passage. Mais Tataouine, je ne dis pas que je n'y mettrai jamais les pieds...

C'est ainsi que huit jours plus tard, il dévalait les Alpilles, s'approchait de la côte et embarquait sur un rafiot qui ressemblait plus à un ferry-boîte qu'à un paquebot de croisière. De vague en vague, de port en port, de piste en piste, il entra dans Tataouine.

Il faisait une chaleur à ne pas mettre un chameau dehors...
- Mais c'est l'enfer ici !
s'écria M. Seguin.
- Non, mon fils... l'enfer, c'est les autres, murmura un bédouin qui avait les mains sales.
Nous avons aussi Pétaouchnok :
Mes chers homoglottes, Pour la toute première fois dans la longue vie de notre désormais célèbre Institut de Sauvegarde des Mots Menacés d'Extinction, nous allons nous porter au secours d'un no m p r o p r e . Un nom propre qu'il a fallu faire venir d'assez loin, puisqu'il s'agit de P é t a o u c h n o k . Les dictionnaires classiques étant muets sur ce mot, force est de s'en remettre au web et à son wiktionnaire, qui fait dater le mot de 1 8 7 5 , et qui le définit comme un « n o m d e f a n t a i s i e censé imiter un nom d e village russe ou ukrainien ». Familièrement, Pétaouchnok désigne donc un lieu imaginaire censé se trouver très loin, un village lointain, perdu, difficile à trouver. Exemple : Les Dupont habitent à Pétaouchnok. Autre exemple : Les Martin habitent à Pétaouchnok. Troisième et dernier exemple, car je subodore que tout le monde a compris : Les Bernard habitent à Pétaouchnok. Naturellement, s'il existe une famille Pétaouchnok et qu'elle habite au diable Vauvert, on dira que « Les Pétaouchnok habitent à Pétaouchnok ». Comme de bien entendu, Pétaouchnok a des synonymes, disons des équivalents, au premier rang desquels on citera Trifouilly-les-Oies, définie comme une « localité rurale imaginaire, un village perdu sans attrait particulier ». Trifouilly-les-Oies n'est pas seulement lointaine, elle est également, et contrairement à Pétaouchnok, d'une écoeurante banalité. Exemple : Les Dupont se sont retirés à Trifouilly-les-Oies. Trifouilly-les-Oies, c'est un trou, sans verdure et sans rivière, c'est un bled paumé, parfois un coin pourri, surtout si on s'y livre, comme c'est probable, à l'activité barbare qui consiste à gaver les oies trifouillesques. Le fameux marchand Petrouchka immortalisé par Igor Stravinsky ne devait pas habiter bien loin de Pétaouchnok, d'où la fantaisie débridée de ce passage de la Fête populaire de la semaine grasse, plus connu comme l'air de « Elle avait une jambe de bois », immortalisé quant à lui par le chanteur Dranem. Stravinsky de 2,21 à 2,45 Et maintenant, désolé Igor, vous n'y couperez pas... Deuxième fois, chantée : Elle avait une jambe de bois Et pour que ça n'se voie pas Elle faisait mettre par en d'ssous Des rondelles de caoutchouc Elle avait une jambe de bois Mais comme elle portait des bas Ceux qui n'l'avaient pas tâtée Ne s'en seraient jamais douté Arrêtez le massacre. Il serait injuste de ne pas profiter de notre élan voyageur pour réhabiliter la très lointaine Perpette-la-galette, charmant patelin perdu dont la spécialité supposée est une galette à laquelle je n'ai jamais eu le bonheur de goûter, et surtout de redonner vie à Foum Tataouine, également appelée par une méchante dérision Tataouine-les-bains. Foum Tataouine est une ville bien réelle du sud de la Tunisie, fondée sous le protectorat français pour assurer la pacification du sud du pays, et célèbre pour l'ancien bagne militaire de l'armée française qu'elle abritait. Foum Tataouine est surnommée la Porte du Désert, c'est assez dire qu'elle se trouve à Pétaouchnok, bien au-delà de Trifouilly-les-Oies. - Simone, tu as l'air perplexe... - Oui, c'est une énigme que j'ai trouvée dans le journal, écoute ça: un train part de Perpette-la-Galette à 15h34 pour atteindre Foum Tataouine à 7h07 , via Trifouilly-les-Oies où il marquera un arrêt de 14 minutes. A quelle heure ce train passera-t-il en gare de Pétaouchnok ? - Simone ! Il n'y a pas de gare à Pétaouchnok, c'est beaucoup trop loin ! - Ah d'accord ! D'où l'énigme. - Exactement. D'où l'énigme. Après tous ces égarements, mes chers homoglottes, nous nous rassurerons bientôt en cultivant l'eudémonisme, doctrine posant comme principe que le bonheur est le but de la vie humaine. Voilà qui va nous réchauffer.
Lu dans un article de France Culture
réponse à . joseta le 12/01/2017 à 09h57 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 329) Aujourd'hui je vous invite &ag...
Étant donné mes graaandes connaissances et ma passion pour la géographie, j'en ai trouvé cinq en première lecture. M'sieur Wiki m'en a soufflé quatre autres.
Me manque l'éternel petit dernier...

réponse à . le gone le 12/01/2017 à 13h23 : Nous avons aussi Pétaouchnok : Mes chers homoglottes, Pour la toute ...
C'est beau la kulture... 
réponse à . joseta le 12/01/2017 à 09h57 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 329) Aujourd'hui je vous invite &ag...
M'en manque un aussi, me voilà gros Jean comme Diwan !


Aller au bout du monde. C'est que le monde a un bout ?

En anglais nous disons to go to the endS of the earth (aller aux bouts du monde) ce qui suppose que le monde a plus d'un bout...mais combien ? Une sphère même imparfaite a-t-elle un bout ?
pas que pour les vieux schnocks ! Leur lieux de résidence étant Pétaouchnok peut-être...
réponse à . DiwanC le 12/01/2017 à 13h22 : - Aller à Dache ? Moi, jamais ! s'était promis M. S...
C'est ainsi que huit jours plus tard, il dévalait les Alpilles, s'approchait de la côte et embarquait sur un rafiot qui ressemblait plus à un ferry-boîte qu'à un paquebot de croisière. De vague en vague, de port en port, de piste en piste, il entra dans Tataouine.

C'est certes une belle histoire, mais un peu éloignée de la vérité historique.
Monsieur Seguin a simplement fait son service militaire dans la légion étrangère. C'est comme ça qu'il s'est retrouvé à Tataouine où il a appris son métier de coiffeur militaire.
Un jour où il demandait aux anciens comment palier au manque de femme dans le désert, ils lui dirent " le chameau". Au début il a un peu hésité mais finalement un soir n'y tenant plus il a enfilé un chameau. Toute la garnison qui le surveillait du coin de l'oeil a éclatée de rire. Monsieur Seguin ne savait plus où se mettre. Le lendemain, il a demandé la cause de ce rire. On lui a dit tu as pris la plus moche. Depuis il se contente des chèvres.
Allons à Lorient encore un truc de la marine.
Pas un chat
Nérée: - Dis-donc Paul, y'a pas un chat, il est désert ton troquet...
Paul: - Thé Nérée ?
Nérée: - Ténéré, Sahara, n'importe, il est désert, c'est tout ! Sers-moi un thé, tiens...

1) GRAND BARA (Grand Bar à...) [Djibouti]
2) SYRIE (scierie) [Syrie, Jordanie, Irak]
3) JUDÉE (jus des...) [Israël]
4) SAHARA (Ça ? Ara) [Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, Tchad, Soudan, etc.]
5) SONORA (son n'aura) [États-Unis, Méxique]
6) TANAMI (tanne, ami) [Australie]
7) THAR (tard) [Inde, Pakistan]
8) PATAGONIE (Pat...agonie...) [Argentine]
9) SIMPSON [Australie]
10) ATACAMA (attaque à ma...) [Chili]
Voilà !
réponse à . mickeylange le 12/01/2017 à 15h30 : C'est ainsi que huit jours plus tard, il dévalait les Alpilles, s�...
De ce séjour, il avait gardé des amitiés militaires. Régulièrement, il retournait là-bas en compagnie de sa sœur, une petite curieuse un peu kleptomane. Elle passait son temps à glisser sa main dans la culotte des zouaves encasernés à Tataouine... Elle y a rarement trouvé l'enfer...

réponse à . joseta le 12/01/2017 à 17h25 : Pas un chat Nérée: - Dis-donc Paul, y'a pas un chat, il est d...
Zut ! J'ai raté le plus facile : Syrie... que je connaissais ! Pffff...

réponse à . DiwanC le 12/01/2017 à 18h24 : Zut ! J'ai raté le plus facile : Syrie... que je connaissa...
De toute façon, ma fidèle Germaine, je te remercie d'avoir participé, étant donné que la géographie est loin d'être ton thème préféré...
réponse à . joseta le 12/01/2017 à 17h25 : Pas un chat Nérée: - Dis-donc Paul, y'a pas un chat, il est d...
Ben moi, c'est le Grand Bara que j'ai jamais vu.
J'avais trop Gobi de sable !
réponse à . mickeylange le 12/01/2017 à 15h30 : C'est ainsi que huit jours plus tard, il dévalait les Alpilles, s�...
Un jour où il demandait aux anciens...
Le frère de l'un d'entre eux vendait des ombrelles. Il était établi dans la banlieue de Tataouine et à la morte saison, il se rendait à la ville. Et sur les petits chemins de sable, il a souvent connu l'enfer quand il allait à Tataouine à bicyclette !

S'cusez-moi M'sieur Barouh...

réponse à . joseta le 12/01/2017 à 17h25 : Pas un chat Nérée: - Dis-donc Paul, y'a pas un chat, il est d...
Pas vu le Grand Bara, non plus.
Question géographie, ça va, mais maintenant que le Paris-Dakar se déroule en Argentine, j'ai des doutes ...
réponse à . lalibellule1946 le 12/01/2017 à 14h51 : Aller au bout du monde. C'est que le monde a un bout ? En anglais nous di...
Pour les Français métropolitains, le bout du monde, ça doit être pas loin de la Nouvelle-Calédonie, vu qu'un panneau à Nouméa nous indique 21 000 kilomètres dans un sens et 19 000 dans l'autre. Soit on est pas encore allé assez loin, soit il faut revenir sur ses pas.
réponse à . lalibellule1946 le 12/01/2017 à 14h51 : Aller au bout du monde. C'est que le monde a un bout ? En anglais nous di...
Le bout du monde... Là où finit la terre...
Autrement dit le Finistère, comme on dit en Amérique, en Armorique !

Le Prix du spectacle de pirouettes aériennes a été déclaré Prix des airs. 
au Québec , je ne connais personne qui utilise à Petawawa pour signifier aller au bout du monde. Petawawa est une petite ville qui abrite une base militaire et est située à 2 heures d'Ottawa. Je ne vois pas pourquoi on utiliserait cette ville pour signifier le bout du monde. Je crois que notre informateur confond peut-être Petawawa avec Wawa qui est une ville perdue au bout du monde et dont tous les autostoppeurs canadiens des années 70 et 80 craignaient d'y rester prisonniers...
réponse à . Pierre Lincourt le 12/01/2017 à 23h00 : au Québec , je ne connais personne qui utilise à Petawawa pour sig...
Pour Wawa, je confirme. Faut pas faire de pouce là.
J'ai appris par la suite qu'un pouceux y avait trucidé un bon Samaritain.








Pauvres chochotes... Par 40 degrés sous les palmiers, les tatas couinnent.
Au Québec, il y a un dérivé : on dit « tataouiner » pour « perdre son temps en tergiversations ». On dit aussi « pas de tataouinage » (pas d'hésitation). réponse à 143. Pierre Lincourt le 12/01/2017 à 23h00 Salut, est-ce Pedro Lincourt, finissant à Laval en 1980?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Aller à Tataouine » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?