Avoir vent de... - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir vent de...

Être informé de...
Avoir au moins une idée de...

Origine

Lorsque le vent souffle, il transporte avec lui des feuilles, de la poussière, de la fumée, des odeurs mais aussi des bruits ou, parfois, des paroles prononcées un peu plus loin, paroles qui n'auraient peut-être pas dû arriver à n'importe quelles oreilles.
Ceci suffit à expliquer que, dès le XIIe siècle, le mot 'vent' a aussi figurément désigné un signe, un indice, une information.

C'est au milieu du XVe que la locution avoir vent de... apparaît, où le mot 'vent' garde ce même sens de 'nouvelle' ou prend celui de 'rumeur'.

Exemple

« L'affaire, grâce à lui, resta tellement souterraine, le secret fut si hermétiquement gardé, que ni Josiane, ni lord David n'eurent vent du prodigieux fait qui se creusait sous eux. »
Victor Hugo - L'homme qui rit - 1869

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir vent de... » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Wind von... bekommenRecevoir vent de...
Angleterreen To get wind of (something)Avoir vent de (quelque chose)
États-Unisen to get wind ofrecevoir vent de
Angleterreen To get wind of...Recevoir vent de...
États-Unisen To catch wind of...Attraper vent de...
Espagnees Haber oído campanas.Avoir entendu des cloches.
Espagnees OlerseFlairer
Espagnees Dar en las narices Arrive dans le nez
Espagnees Llegar a los oídos de alguienArriver aux oreilles de quelqu´un...
Hongriehu Halvány lila dunsztom sincs (róla)Je n'ai aucune compote, même violet (sur le sujet)
Italieit Avere una soffiataAvoir une soufflée
italieit avere sentore di qualche cosaavoir indice de quelque chose
Pays-Basnl Lucht hebben van ....Avoir air de ...
Brésilpt Um passarinho contar a alguém que...Un petit oiseau raconter à quelqu'un que...
Brésilpt Um passarinho (me) disse que...Un petit oiseau (m')a dit que...

Vos commentaires
vent ? on n’en manque pas en bord de mer en Cotentin ... mais ce vent-là a le sens du "souffle, de la respiration ...
Il existe un autre sens de "vent", enfin je crois ...Cet homme a bien du vent dans la tête" écrit Furetière ... dans le sens de VANITE ...
tout comme Musset : "Je hais le vent doré qui gonfle la sottise" ...
AVOIR VENT ??? qui l’a en poupe ? 
D’après Jean de La Fontaine (La Laitière et le Pot à lait, Livre VII, fable 10)

Perrette deLassus saute aussi, transportée.
Le lait tombe : adieu veau, vache, cochon, couvée,
Adieu trirème du jour !

D’après l’Académie :

Cette expression vient ........... DE LA CHASSE !

Extraits de l’article VENT du TLFI

Expressions
[Le suj. désigne un chien] Avoir (le) vent de (un animal, un gibier). En avoir perçu le fumet.
Au fig. Avoir vent de qqc., que + prop. Savoir, soupçonner quelque chose par quelques indices, quelques renseignements...
[Le suj. désigne un chien] N’avoir (plus) ni vent ni voie (de). Avoir perdu les émanations et les traces d’un animal, du gibier...
Au fig. N’avoir ni vent ni voie, n’avoir ni vent ni nouvelle(s) (de qqn., ou de qqc.)...

Et plus bas, l’histoire  :

Étymol. et Hist.; 2. a) 1176-81 ne savoir ne vent ne voie « odeur que le gibier laisse sur son passage » (CHRÉTIEN DE TROYES, Chevalier Lion, éd. M. Roques, 3423); 1176-81 fig. ne savoir ne vant ne voie (de qqn) « n’en avoir aucune trace » (ID., Chevalier Charrete, 6383); 1316 n’oïr vent ne nouvelle (de qqn) « ne pas avoir de nouvelles de quelqu’un » (JEHAN MAILLART, Comte d’Anjou, éd. M. Roques, 6387); ca 1382 oïr le vent (de qqc.) « en entendre parler » (CUVELIER, Chronique de Bertrand Du Gesclin, éd. E. Charrière, 15410); 1461 sentir le vent de, avoir vent de (qqc.). « avoir des nouvelles de quelque chose » (G. CHASTELLAIN, Chroniques, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 3, p. 170, ligne 14, et t.

Et pour remonter plus haut dans les dictionnaires :

Nicot, Thresor de la langue française (1606)
vent (Page 654)

"Vent, Ventus, Il se prend aussi en venerie pour l’odeur et sentiment qu’une beste laisse de soy. Fouillous au cha. 1. A cause que le cerf est de plus grand vent et sentiment que le lievre, et le sanglier a eu le vent de la gland, c’est à dire, l’odeur et sentiment de la gland, et le sanglier prend le vent de toutes pars, quand il jette son boutoir tout entour pour flairer et sentir s’il vient rien qui luy puisse donner ennuy en sortant hors de son buisson: le tout ainsi dit, par ce que le vent porte contreval l’odeur des choses et contrées par où il passe. Selon ce on dit par metaþphore, Il a eu le vent de telle menée, c’est à dire, le sentiment et nouþvelles: Item je n’en ay ne vent ne voix, c’est à dire, je n’en puis rien senþtir ne descouvrir."

Syanne la rabelaisienne, nous un peu besoin de toi pour la traduction !
réponse à . deLassus le 14/12/2009 à 04h44 : D’après Jean de La Fontaine (La Laitière et le Pot à ...
Tout à fait d’accord - il ne faut pas oublier que le vent transporte aussi des odeurs.
Même sans insister sur la chasse, les humains ont toujours pu observer que les animaux flairaient le vent pour rester au courant de ce qui se passait, et surtout de qui passait, près ou loin d’eux.
réponse à . <inconnu> le 14/12/2009 à 05h36 : Tout à fait d’accord - il ne faut pas oublier que le vent transport...
Lorsque le vent souffle, il transporte avec lui ... des odeurs...

God ne dit pas autre chose.
Mais je me suis permis d’insister (peut-être un peu longuement ?) sur l’origine et l’étymologie de l’expression.
Beaucoup d’expressions françaises viennent du vocabulaire de la vénerie, ou de la fauconnerie. (D’après Duneton . La puce à l’oreille . 1978, à qui je dois mon intérêt passionné pour ce meeeeeeeeeeeerveilleux site)
Message spécial @ Elpépé

1) Malgré mon impertinence en # 2, je pense que nous aurons dans la journée l’occasion de rappeler que les vents jouent un certain rôle, difficilement contestable, dans l’art de la marine à voile. Je n’hésiterai pas à être hors-sujet pour celà.
2) Ca a l’air con, je pèse mes mots, mais merci pour m’avoir appris il y a peu qu’on pouvait copier/coller des articles de TLFI et autres. (expression Moucher quelqu’un, 10/12/09, # 60 et 62)
J’au eu vent de quelque chose:

Avec deLassus, Kim-Cee et notre petit Godemichou adoré, nous vous attenderons toutesétoussent nombreux et nombreuses ce soir - 20:30 - au Petit Baigneur, restau sympa de la rue de la Sablière - 10, à Paris, pour la Convention Panaméenne de la Fin d’Année et des Bons Résultats Scolaires Réunis.
Venez nombreux et amnésie vos ami(e)s... N’oubliez pas! 20:30 ce soir, au Petit Baigneur, rue...
Comment, je l’ai déjà dit? J’avais oublié, pardon.
La fin de nuit portant, sinon conseil, du moins un peu de temps supplémentaire...
J’atténue le caractère péremptoire de mon intervention en # 2.
Dans un "dictionnaire" latin-français, appelé Collatinus, je trouve en effet le N° 6 de cet article sur VENTUS :

# ventus :

A - ventus, i, m. : - 1 - vent. - 2 - air, souffle, haleine. - 3 - vent (t. de méd.), flatuosités. - 4 - souffle (de la fortune, de la renommée), faveur (populaire). - 5 - orage, calamité, malheur. - 6 - bruit, rumeur publique, nouvelle. - 7 - plan, projet, dessein.
- ventus aquilo : l’aquilon.
- ...
- rumorum venti, Cic. : les bruits qui circulent.

Je crois cependant que l’expression vient de la chasse !
réponse à . file_au_logis le 14/12/2009 à 07h24 : J’au eu vent de quelque chose: Avec deLassus, Kim-Cee et notre petit Gode...
N’oubliez pas! 20:30 demain soir...
Déjà pris de l’avance sur la boisson ?
réponse à . God le 14/12/2009 à 08h23 : N’oubliez pas! 20:30 demain soir...Déjà pris de l’avan...
Comme quoi la technique du copier/coller, à laquelle je m’initie, a ses limites !
Hugues Auffray chanté ici par Richard Anthony l’a bien écrit : écoute dans le vent sur cette page. Avoir vent de ne suffit pas pour se faire une opinion, n’est-ce pas God ? La rumeur, les on-dit demandent à être vérifiés. Hélas aujourd’hui la presse, les "média" ne croisent plus guère leurs sources et c’est grave car " Quand on règne par l’opinion, a-t-on besoin d’un autre empire ?" (Rivarol).
réponse à . momolala le 14/12/2009 à 08h53 : Hugues Auffray chanté ici par Richard Anthony l’a bien écrit...
Et pour une fois, je préfère la VO, qui a bercé ma jeunesse estudiantine : (pardon pour le prologue un peu long)

cette page
réponse à . momolala le 14/12/2009 à 08h53 : Hugues Auffray chanté ici par Richard Anthony l’a bien écrit...
Rivarol a dit: "Quand on règne par l’opinion, a-t-on besoin d’un autre empire?" - dis-tu.

Et il aurait mieux valu dire:
"Quand on règne sur l’opinion, a-t-on besoin d’un autre empire?", car cela fait régner d’office par l’opinion, non?

Ce n’est pas le etit Nicolas (sans "p") qui me contredira ...

Champignons, opinions, tout ca, ce n’est qu’ à Lucie nos gènes... C’est n’importe quoi, cela fait planer (pas vrai, mon petit Godemichou adoré? - surtout après avoir fumé la moquette), mais c’est le réveil et les séquelles qui sont douloureux...
réponse à . God le 14/12/2009 à 08h23 : N’oubliez pas! 20:30 demain soir...Déjà pris de l’avan...
Filo a déjà corrigé, le bougre ! avait-il du vent dans les voiles dès 7 h.20 ce matin ? ... autant en emporte le vent !
que de nuances avec ce mot "vent" ! cette page
réponse à . God le 14/12/2009 à 08h23 : N’oubliez pas! 20:30 demain soir...Déjà pris de l’avan...
Oui, parce que God NE BOIT PAS, Lui.
Enfin, c’est ce qui se prétend, mais ....encore un peu de patience.

Alfred Hitch-Hobbes
Avoir du vent dans les voiles n’est pas une expression maritime.
C’est de l’argot signifiant être ivre.
Maintenant un marin qui à du vent dans les voiles sur son bateaux qui lui aussi a du vent dans les voiles ça explique que le marin pompe de l’air, comme le moulin en brasse sur la terre.
réponse à . momolala le 14/12/2009 à 08h53 : Hugues Auffray chanté ici par Richard Anthony l’a bien écrit...
les "media" ne croisent plus leurs sources

Quel beau sujet... un peu hors-sujet, mais j’aime bien.
Faute de temps ce matin, deux citations seulement :

" Dans ce monde où l’information est une arme et où elle constitue même le code de la vie, la rumeur agit comme un virus, le pire de tous, car il détruit les défenses immunitaires de sa victime."
Jacques Attali . Europe(s)

" Le plus grand danger des autoroutes de l’information, une fois de plus, ce sera pour les hérissons de l’information."
Jean-Marie Gourio . Brèves de comptoir
réponse à . cotentine le 14/12/2009 à 10h31 : Filo a déjà corrigé, le bougre ! avait-il du vent dans...
Que de nuances avec ce mot "vent" !

Oui, mais la journée n’est pas finie !
Je me suis servi en # 2 de la fin de ta page : "Vent, en vénerie, signifie l’Odeur..."
Pourquoi un O majuscule ? Aucune idée.
Ne pas confondre les venteaux avec les vantards même par temps venteux.
réponse à . cotentine le 14/12/2009 à 00h14 : vent ? on n’en manque pas en bord de mer en Cotentin ... mais ce vent...
Ben tiens, lorsque l’on a... des vents ! puisque la "poupe", c’est l’arrière...
réponse à . mickeylange le 14/12/2009 à 10h50 : Avoir du vent dans les voiles n’est pas une expression maritime. C’...
c’est un saoûl marin ?
Don Quichotte dans son coupe-vent
Les yeux dans le vent
cherche des engoulevents
dans les jardins du couvent
pour faire un vol-au-vent
c’est souvent que derrière son paravent
cet amateur fervent
qui est un bon vivant
Se tape c’est navrant
une bouteille de moulin à vent.
réponse à . mickeylange le 14/12/2009 à 11h16 : Ne pas confondre les venteaux avec les vantards même par temps venteux....
heu, la bonne orthographe en l’occurrence serait "vantaux" au singulier "vantail" désigne les portes de grandes dimensions; "ventail" au pluriel "ventaux" désigne la "visière" rabatable devant le visage des haumes (ou casque) des chevaliers...
réponse à . <inconnu> le 14/12/2009 à 12h02 : heu, la bonne orthographe en l’occurrence serait "vantaux" au singulier "v...
Ma Rousse ne connaît que les venteaux* et pas les vantaux. Faut demandé à Elpépé, le vent c’est son truc, des fois !
* ouvertures munies de saoul pape par lesquelles l’air pénètre à l’intérieur.
réponse à . deLassus le 14/12/2009 à 11h02 : Que de nuances avec ce mot "vent" ! Oui, mais la journée n’est...
Pourquoi un O majuscule ? Aucune idée.
0 idée ? ... je suppose que l’O majuscule est utilisé pour l’Odeur en général, c’est-à-dire la p’tite molécule odorante qui peut être captée par le système olfactif (les papilles du nez ) ... et l’o minuscule, pour l’infinité d’odeurs différentes z’et particulières cette page
(à signaler quelques articles amusants page de droite ...
réponse à . deLassus le 14/12/2009 à 04h44 : D’après Jean de La Fontaine (La Laitière et le Pot à ...
N’avoir ni vent ni voie
Quand on n’a ni vent ni voile, on est bien avancé ! Souventefois, en me rendant dans l’ïle de Beauté, j’ai eu vent de travers corse...
réponse à . deLassus le 14/12/2009 à 06h00 : Lorsque le vent souffle, il transporte avec lui ... des odeurs... God ne dit pa...
expressions françaises viennent du vocabulaire de la vénerie
Non. De la Marine. Tu n’en as pas eu vent ?
réponse à . deLassus le 14/12/2009 à 06h37 : Message spécial @ Elpépé 1) Malgré mon impertinence...
Et encore, tu n’as pas eu vent de toutes les astuces que nous fournissent la clé de 12 et la Marine réunies ! :&rsquo)

PS : pour obtenir un "Ç" (c cédille majuscule), le code ASCII est (Alt +) 0199. Tu en avais eu vent ?
réponse à . mickeylange le 14/12/2009 à 12h09 : Ma Rousse ne connaît que les venteaux* et pas les vantaux. Faut demand&eac...
Bof, c’est la même étymologie "vent" pour ces mots ... 
et pas d’étymologie pour : "vantard" ... mais c’est aussi du vent ! du flan ...

à mon avis, tu aurais du employer un éventail ... Les noms se terminant par AIL au singulier prennent le plus souvent un S au pluriel pour se transformer en AILS au pluriel : un éventail > des éventails, etc.
Il y a des exceptions, qu’il faut connaître : bail, corail, émail, gemmail, soupirail, travail, vantail et vitrail dont la terminaison se transforme en AUX au pluriel ... voici ce qu’on apprenait aux gamins ... à savoir par coeur ... il serait bon d’ajouter, pour ne pas être bête : le bétail devient au pluriel : des bestiaux ... va donc comprendre la logique de l’orthographe en français avec autant de fantaisies ! 
réponse à . cotentine le 14/12/2009 à 12h54 : Bof, c’est la même étymologie "vent" pour ces mots ...  ...
ou aussi un peu comme:
- un cuisseau de veau
- un cuissot de chevreuil
dictionnaire Hachette-1991 (d’accord il n’est pas très récent, mais toujours pratique, c’est l’essentiel !)
a) Vantail, vantaux: partie mobile d’une porte, d’une fenêtre, etc. p. 1616, colonne centrale, §2
b) Ventail Partie de la visière du casque (heaume) d’une armure, percée de petits trous pour permettre le passage de l’air. p. 1626 colonne de gauche, §5
réponse à . momolala le 14/12/2009 à 08h53 : Hugues Auffray chanté ici par Richard Anthony l’a bien écrit...
les on-dit demandent à être vérifiés
Ah ben vlà aut’chose, mainant ! Tu ne viserais pas l’Amirauté, là, des fois ? :&rsquo)
réponse à . momolala le 14/12/2009 à 08h53 : Hugues Auffray chanté ici par Richard Anthony l’a bien écrit...
"l’opinion est une catin !" Napoléon
réponse à . file_au_logis le 14/12/2009 à 09h44 : Rivarol a dit: "Quand on règne par l’opinion, a-t-on besoin d&rsquo...
Personnellement, je plane très bien tout seul, pas besoin de dope ! (pour planer...) Certaines fois je suis même un peu plus haut, en train d’orbiter... :))
réponse à . Elpepe le 14/12/2009 à 12h45 : Et encore, tu n’as pas eu vent de toutes les astuces que nous fournissent ...
Un vent de force 12 c’est un ouragan comme disait Stef de Monac.
Plus de 112 km/h, un temps à pas mettre un pépé dehors !
réponse à . mickeylange le 14/12/2009 à 13h31 : Un vent de force 12 c’est un ouragan comme disait Stef de Monac. Plus de ...
Pourquoi ne pas mentionner, aussi ce dicton: "un vent à décorner les bœufs... et les cocus" ?
Mais, sauf erreur de ma part, un certain OdK (navigateur bien connu...) serait à coup sûr beaucoup, beaucoup plus... expressif et imagé...
Parce qu’On dit ici que tu es amiral ? :&rsquo)
Napoléon le 1er, le Petit ou le tout petit ?
réponse à . deLassus le 14/12/2009 à 11h02 : Que de nuances avec ce mot "vent" ! Oui, mais la journée n’est...
Pourquoi un O majuscule ? Mais parce qu’il s’a merdu dans le code ASCII, en tapant 0079 au lieu de 0111 !
Non, je déconne...
réponse à . mickeylange le 14/12/2009 à 12h09 : Ma Rousse ne connaît que les venteaux* et pas les vantaux. Faut demand&eac...
VENTEAU, subst. masc.
INDUSTR. Ouverture par laquelle l’air entre dans un soufflet, dans une soufflerie. (Dict. XIXe et XXe s.).
Prononc.: []. Homon. ventaux (plur. de ventail). Étymol. et Hist. 1611 « ventail » (COTGR.); 1757 « soupape de soufflet de forge » (Encyclop. t. 7, p. 148, col. 1, s.v. forge). Dér. de vent*; suff. -eau*.
In TLFi
réponse à . <inconnu> le 14/12/2009 à 13h38 : Pourquoi ne pas mentionner, aussi ce dicton: "un vent à décorner l...
Mais, sauf erreur de ma part, un certain OdK
Tu veux parler de celui qui est passé de l’océan RTL à la mer d’Europe 1 ? Le notre le seul le vrai l’unique il est passé du couscous aux rillettes. Suis pas certain qu’il ait fait une affaire sur le plan gustatif.
Le petit caporal, donc le premier. En général, mentionner Napoléon, sans autre précision signifie que l’on désigne Napoléon 1er. Arrivé au pouvoir par un coup d’état... Il est vrai que n° 3 en a fait autant... c’était semble-t-il une sorte de mode en ces siècles là... (18e et 19e). Et dire qu’il y a des pays qui veulent nous copier...
Heu pour venteau: comment se fait-il que les dictionnaires ne mentionnent pas à la fois:
- la définitition relative à l’industrie
et
- la définition relative à la chevalerie
et dire que Wiképdia est muette sur ce point... par contre http://fr.wiktionary.org/wiki/ventail ET http://fr.wiktionary.org/wiki/vantail fait bien mention de ces deux termes (porte, et heaume/casque... mais nada, que dalle pour l’industrie... Peut-être faudrait-il le leur signaler ??? par contre: http://portail.atilf.fr/cgi-bin/getobject_?a.128:29./var/artfla/encyclopedie/textdata/IMAGE// mentionne que venteau est un terme relatif aux écluses...
Il faut donc se coltiner la lecture de deux ou trois dico et encyclopédie pouar avoir toutes les significations d’un terme ? Pas facile pour des scolaires surtout les CM encore qu’ils se débrouillent plutôt bien dans l’ensemble.
réponse à . mickeylange le 14/12/2009 à 13h49 : Mais, sauf erreur de ma part, un certain OdK Tu veux parler de celui qui est pas...
ah ? passer de la mer de là, à la mer d’ici, ou à la mer d’ailleurs ??? bah, la mer de tous côté...
L’apparition d’un nuage lenticulaire, énorme et immobile au-dessus du Cap Corse et visible de très loin, permet au marin d’avoir vent d’un Libeccio (vent de sud-ouest fréquent à Bastia et sur le Cap Corse. Les coups de Libeccio, qui peuvent dépasser les 190 Km/heure à la pointe du cap corse, suivent généralement les périodes de fort Mistral. Ce vent génère très souvent de superbes nuages de forme lenticulaire en altitude. C’est dans ce vent que j’ai ramassé ma plus belle punition de voileux) cette page.
réponse à . mickeylange le 14/12/2009 à 13h31 : Un vent de force 12 c’est un ouragan comme disait Stef de Monac. Plus de ...
112 km/h (60 Kts -nœuds), c’est encore force 11 (forte tempête), moussaillon. L’ouragan (force 12) commence à 64 kts (118 km/h). Tu en auras vent à cette page.
Ah, ça va, hein ! Je cherche le carnet de colles, que j’avais laissé sur le bar vendredi soir en partant... Qui c’est qui l’a niqué ? Mickey ! Je sais que c’est toi. Avoue !
réponse à . mickeylange le 14/12/2009 à 13h49 : Mais, sauf erreur de ma part, un certain OdK Tu veux parler de celui qui est pas...
A la prochaine Convention bas-varoise, je te ferai un couscous-rillettes-chocolat de Puyricard, pendant que la mine est encore ouverte.
réponse à . mickeylange le 14/12/2009 à 13h49 : Mais, sauf erreur de ma part, un certain OdK Tu veux parler de celui qui est pas...
il est passé du couscous aux rillettes

En quoi cela ?
Il est en compagnie de Pierre Benichou pour le couscous et de Gérard Miller pour la carpe farcie, mais qui sont les rillettes ?
réponse à . file_au_logis le 14/12/2009 à 09h44 : Rivarol a dit: "Quand on règne par l’opinion, a-t-on besoin d&rsquo...
Quand on règne sur l’opinion
on finit par se prendre un pain dans la gueule (proverbe italien)
réponse à . SyntaxTerror le 14/12/2009 à 15h48 : Quand on règne sur l’opinionon finit par se prendre un pain dans la...
Pour d’autres que je ne citerai pas, c’était une statuette vaudoue, mais qui apparemment faisait tout aussi mal. Voire plus : au moins douze dents en moins à l’ego ! T’en avais pas eu vent ?
réponse à . Elpepe le 14/12/2009 à 16h50 : Pour d’autres que je ne citerai pas, c’était une statuette va...
Trente dedans et douze dehors ?
Non, je n’en avais pas eu vent, mais le vent qui souffle à travers la montagne m’a rendu fou, alors ...
Bon, les gosses : je vais chercher BB au boulot, qu’elle rentre bien au chaud, la pauvrette, hein ? Que la bise sibérienne qui souffle ici te congèle le pot (de rillettes) en deux coups les gros. Et si je ne veux pas avoir une BB frigide, faut y mettre du mien ! Enfin, je me comprends. Allez, à demain.
réponse à . SyntaxTerror le 14/12/2009 à 16h54 : Trente dedans et douze dehors ? Non, je n’en avais pas eu vent, mais ...
L’histoire des poupées vaudoues ne te dit vraiment rien ? Ça remonte à à peine plus d’un an... cette page. Ça a fait très, très mal. Incitation à la haine et tout le tremblement, rien que ça !
réponse à . Elpepe le 14/12/2009 à 17h02 : L’histoire des poupées vaudoues ne te dit vraiment rien ? &Cce...
A propos de respect dû à la personne, à la fonction, à la mémoire, etc; as-tu eu vent de cette page ?
réponse à . syanne le 14/12/2009 à 17h14 : A propos de respect dû à la personne, à la fonction, à...
Que disais-je hier, sur le Canal 12, "aucun scrupule, aucune honte"... Gonflé du vent de sa seule importance il va, de ci, de là, pourvu qu’on le voie, pourvu qu’on le voie... Et il est si content d’être vu, qu’il veut que ça se voie. Voili, voilou, c’est tout.
réponse à . Elpepe le 14/12/2009 à 16h56 : Bon, les gosses : je vais chercher BB au boulot, qu’elle rentre bien ...
Quand la bise fut venue ta cigale a donc trouvé auprès de toi morceaux de mouches et de vermisseau à l’envi. C’est fourmidable !
réponse à . SyntaxTerror le 14/12/2009 à 15h48 : Quand on règne sur l’opinionon finit par se prendre un pain dans la...
C’est logique il lui avait dit "casso te povro conno"
réponse à . Elpepe le 14/12/2009 à 14h15 : 112 km/h (60 Kts -nœuds), c’est encore force 11 (forte tempête...
112 km/h (60 Kts -nœuds), c’est encore force 11 (forte tempête), moussaillon. L’ouragan (force 12) commence à 64 kts (118 km/h).
Sur l’échelle de Beaufort tu as raison mais sur expressio on utilise l’échelle de Beauphare qui ne dépasse pas 112 km/h. Je suis surpris que tu ne le suces pas.
réponse à . SyntaxTerror le 14/12/2009 à 15h39 : il est passé du couscous aux rillettes En quoi cela ? Il est en comp...
Le nôtre Syntax, le nôtre et pas Lenôtre, d’Amiral, la purée de nous otres, il est passé direct du couscous aux rillettes peut-être par Marseille mais sans toucher 20 000 F.
réponse à . file_au_logis le 14/12/2009 à 07h24 : J’au eu vent de quelque chose: Avec deLassus, Kim-Cee et notre petit Gode...
Et oui, et c’est bien regrettable, je ne pourrais pas y être...
J’aimerais bien voir vos trombines à touteséàtous, bande de joyeux drilles et férus de notre belle langue française.

C’est un plaisir toujours renouvelé que d’échanger avec vous sur ce site, et je m’imagine que ce soir les expressionautes que vous êtes vont s’en donner à coeur joie, jongler avec les mots, vous rouler de rire, rebondir sur le trampoline des jeux de mots, vous élancer sur le trapèze des locutions, et ne pas avoir des vents (ou des vannes) plus hauts que votre posté rieur (ou péter plus haut que votre cul si vous préférez, Au vent mauvais, Qui m’emporte. Deçà, delà... comme le disait si justement Verlaine...).

Mais ne faites pas le cirque, car les jours de grand vent le chapiteau peut fort bien s’écrouler, et ce serait préjudiciable pour l’avenir de ce site...

Très bonne soirée à vous, mais pour moi, ce ne sera qu’en pensée.
réponse à . Elpepe le 14/12/2009 à 14h38 : A la prochaine Convention bas-varoise, je te ferai un couscous-rillettes-chocola...
façon Gloubi-boulga comme Casimir, ou façon fraises aux anchois, comme Gaston Lagaffe  ?
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 14/12/2009 à 19h15 : Et oui, et c’est bien regrettable, je ne pourrais pas y être... J&rs...
Nous aurions pu être deux viennois sur place, alors... Quel dommage!
QU’à cela ne tienne, nous avons bien ri, malheureusement sans toi!
réponse à . Jonayla le 14/12/2009 à 23h39 : façon Gloubi-boulga comme Casimir, ou façon fraises aux anchois, c...
Heu, il s’agit de "morue aux fraises"... qu’il fait goûter à un moment à des poseurs de moquettes (ils ont cahcés Gaston dans un rouleau de moquette). et où son chef de service se demande "pourquoi les produits chimiques doivent-ils sentir aussi mauvais ?"... Et dè qu’il est parti, les deux poseurs de dire: "alors, on la goûte cette fameuse morue aux fraises ?"
bon, pour être précis il faudrait que je relise les albums.
réponse à . syanne le 14/12/2009 à 17h14 : A propos de respect dû à la personne, à la fonction, à...
Oui, je l’avais vue. Quel homme, hein ? Pouvoir déconner en pareille circonstance, dédramatiser une situation de tension intense en se tapant sur le ventre, n’est pas donné à tout le monde. Mais il est vrai qu’étant né après guerre, la fiche de lecture d’Henri Guaino ne lui en avait peut-être pas signalé l’existence ? Il baisse de la plume, Guaino... Heureusement que notre président est là pour sauver les situations désespérées.
Si par hasard vous passez sur le pont des Arts, peut-être croiserez-vous Georges (l’autre !) qui eut vent d’un bon vent, d’un joli vent...

Les jean-foutre et les gens probes
Médis’nt du vent furibond
Qui rebrouss’ les bois, détrouss’ les toits, retrouss’ les robes
Des jean-foutre et des gens probes
Le vent, je vous en réponds
S’en soucie, et c’est justic’, comm’ de colin-tampon


C’est lui encore qui évoque la bande à Éole : écoutez, ça souffle... magistralement

C’est pas le zéphyr,
N’aurait pu suffir’,
C’est pas lui non plus
L’aquilon joufflu,
C’est pas pour autant
L’autan.
Non, mais c’est le plus fol
Et le plus magistral
De la bande à Éole,
En un mot : le mistral.
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 08h22 : Heu, il s’agit de "morue aux fraises"... qu’il fait goûter &ag...
Heu, il s’agit de "morue aux fraises"...
Désolée, mais la morue "aux pommes" est plus profitable qu’une morue qui va aux fraises !

Madame Claude.
réponse à . DiwanC le 20/11/2012 à 02h22 : Si par hasard vous passez sur le pont des Arts, peut-être croiserez-vous G...
Vu que l’autre Brassenssologue de la troupe m’a de-vent-cé, il ne me reste plus qu’à me retirer sur la pointe des pieds........
Il fut un temps que les moins de vingt ans, enfin peut-être pas encore...
Nous avons eu une Angelica qui nous rendait visite et qui depuis quelque temps (même s’il y a un "s" à temps, j’ai quand même laissé quelque au singulier) ne se manifeste plus.Cela n’empêche:

♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Bon anniversaire chère Angelica
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫

et reviens-nous donc!
Tiens, déjà rien qu’au bar du Phare, pour prendre un petit dej, avec les croissants et autres viennoiseries de Bernaaaaaaaaaaard et un petit noir bien serré à la façon de Marcelle (pour moi) et de Marcel (pour toi)...
il y a les grues et les morues, les morues aux fraises et les gruau-pommes.

♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Un petit poisson, un petit oiseau,
S’aimaient d’amour tendre,
Mais comment s’y prendre,
Quand on est dans l’eau?
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Au vu des derniers résultats, je crois qu’il fait rebaptiser l’UMP: Union pour la Moitié Pourrie...
98 voix d’avance! 50,03% Tu parles d’une majorité...
Allez, bon vent! Vaut mieux, d’ailleurs, parce que, hein, ça pue un peu quand même, non?
réponse à . file_au_logis le 20/11/2012 à 06h41 : Au vu des derniers résultats, je crois qu’il fait rebaptiser l&rsqu...
Tu parles d’une majorité...

Pour être élu démocratiquement il faut obtenir la moitié des voix plus une.......Hé bé voui.....Personne ne l’a dans le Fillon ( Celle là elle est fastoche, vous n’y Copé pas ! )
Un enfant sur le pot s’efforçait, en bref le petit poussait. Il émit une flatulence qui lui fut bien évidemment pardonnée car elle venait d’un beau, joli, nouveau petit être et fut prise comme un vent d’ange........
réponse à . DiwanC le 20/11/2012 à 02h22 : Si par hasard vous passez sur le pont des Arts, peut-être croiserez-vous G...
Les odes eurent le vent. (cette page).
réponse à . DiwanC le 20/11/2012 à 02h22 : Si par hasard vous passez sur le pont des Arts, peut-être croiserez-vous G...
Un saint, copain du dieu des vents s’était coiffé d’une couronne d’or, et Éole lui demanda:
- Qu’as-tu mis sur la tête?
- C’est l’or Éole!
Sur le bateau, Gilles avait demandé à s’occuper de l’anémomètre; comme il était croyant, il aimait lire les vents, Gilles.
réponse à . joseta le 20/11/2012 à 08h15 : Sur le bateau, Gilles avait demandé à s’occuper de l’a...
D’ailleurs on lui disait : vire, Gilles !
Hier, Diwan a eu vent d’une musique d’orgue divine qui chasserait le suppôt satanique.
Un groupe de dames qui l’écoutait, demanda à son agent:
- Mais que raconte-t-il donc, Jean-Claude?
- Oh, c’est du vent, dames!
Entre les différents objets qu’il peut faire voler, le vent trie loques.

Rappel: cette page.
réponse à . DiwanC le 20/11/2012 à 02h22 : Si par hasard vous passez sur le pont des Arts, peut-être croiserez-vous G...
J’aime aussi beaucoup celle-ci

Dans l’eau de la claire fontaine
Elle se baignait toute nue
Une saute de vent soudaine
Jeta ses habits dans les nues


et

Le jeu dut plaire à l’ingénue
Car, à la fontaine souvent
Ell’ s’alla baigner toute nue
En priant Dieu qu’il fit du vent
Qu’il fit du vent...


Alors, que le vent souffle...!
Quand il monte à pied un escalier, il tombe sur un Oscar Levant souffle...
réponse à . file_au_logis le 20/11/2012 à 06h41 : Au vu des derniers résultats, je crois qu’il fait rebaptiser l&rsqu...
Tiens, j’ avais pensé, hier, à l’ Usine à Merdier Programmé. En tout cas, cette majorité éclatante m’ a bien fait marrer. Tous ont eu vent des 1700 bulletins pour 800 émargements.... Mais il paraît (enfin c’ est ce qu’ on veut nous faire accroire) que la foule était telle que les votants, découragés, n’ ont plus eu le courage de signer.... De toute façon, tout ça, c’ est une tempête dans un verre d’ eau. Mais qui ne va pas servir les intéressés. Quant au vent, ce matin, il y en a, au bord de la Manche. Sur l’ échelle de Beaufort, je ne sais pas. Je ne sais même par à combien de km/h.....et j’ avoue que ça m’ importe plus... Car, en plus du vent, il pleut !
Bucolique, ce matin ?
DEVINETTE et réponse
Pourquoi, quand sur le marché, Rose exposait ses marchandises à l’air, on l’appelait ’la boussole’?
- parce que c’était la Rose d’évent.
réponse à . joseta le 20/11/2012 à 10h27 : DEVINETTE et réponse Pourquoi, quand sur le marché, Rose exposait ...
Oui, Rose, parce que Marcelle, elle f’rait jamais ça!
Et prout, ma chère!
réponse à . mitzi50 le 20/11/2012 à 10h12 : Tiens, j’ avais pensé, hier, à l’ Usine à Merdi...
J’aime aussi quand Coppé annonçait hier avoir 277 voix d’avance! Oui, nombre garanti et certifié!!!
Rien que des menteries, qu’ils ont dit, les deux, là. Tiens, rien que pour cela, il faudrait les disqualifier.

Le Pépé dirait qu’il faut envoyer la Marine, là! Enfin, p’têt pas... La Royale, alors! ... Non, c’est pas mieux non plus...
Reste plus qu’à envoyer la Guarde, alors. Comment, non?

Ah, je sais, il leur faut DSK... c’est là qu’ils seraient baisés! :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 14/12/2009 à 05h36 : Tout à fait d’accord - il ne faut pas oublier que le vent transport...
Oui, et il y a ceux qui l’ont (le vent) et ceux qui en font (des vents)...
Comme il est rappeur par intérêt, il est connu comme le vendu N.O.R.E..
réponse à . file_au_logis le 20/11/2012 à 10h47 : J’aime aussi quand Coppé annonçait hier avoir 277 voix d&rsq...
Reste plus qu’à envoyer la Guarde

Michard n’est pas libre ?
Rappelons que Copé, maire d’une bourgade de province est contre le mariage gay mais pour le mariage à Meaux.

Joseta, bonjour !
Quand j’ai trop bu, coliques.

Apparent rari nantes in gurgite vasto...
DEVINETTE
- Pourquoi le psychiatre a intérêt à ne pas perdre la boussole?
réponse à . joseta le 20/11/2012 à 14h12 : DEVINETTE - Pourquoi le psychiatre a intérêt à ne pas perdre...
Tout simplement parce que psyssole bouchiatre !
réponse à . joseta le 20/11/2012 à 14h12 : DEVINETTE - Pourquoi le psychiatre a intérêt à ne pas perdre...
Parce qu’il l’arrose d’évents!
réponse à . mitzi50 le 20/11/2012 à 10h12 : Tiens, j’ avais pensé, hier, à l’ Usine à Merdi...
Oh oui quelle rigolade ! Tu parles d’une bande de .... pas de vent, mais un pet de lapin !
Là où y’a du vent en ce moment c’est sur la course du "Vendée Globe" Là on dira que ce n’est pas de la tarte. 
réponse à . joseta le 20/11/2012 à 14h12 : DEVINETTE - Pourquoi le psychiatre a intérêt à ne pas perdre...
Réponse
- parce qu’il travaille avec divans différents.
Il se trouvait au bord d’un étang, et lâchait des gaz sans arrêt:
celui qui a des vents, à ’l’étang péte’.
réponse à . BOUBA le 20/11/2012 à 06h13 : Vu que l’autre Brassenssologue de la troupe m’a de-vent-cé, i...
Ni toi ni moi n’avons pensé au vent qui souffle près de la fontaine... Heureusement, charmagnac veille ! [@78]

On n’en finirait pas d’évoquer le vent ! Celui qui fait tourner les ailes des moulins des petits enfants, de Daudet ou de Don Quichotte... celui de l’hiver qui va bientôt souffler sur les grands sapins verts... celui qui raconte à qui veut l’entendre que Midas a des oreilles d’âne...

Dès que le vent soufflera
Je repartira
Dès que les vents tourneront
Nous nous en allerons

et nous irons là où le vent nous mène !  
Ésope, en son temps, conta l’histoire de l’olivier et du roseau qui plie mais ne rompt pas...
La Fontaine eut vent de ce récit...
Et il nous a pris pour des billes en pensant que s’il changeait l’olivier en chêne, on ne s’en apercevrait pas !
Une très jolie chanson - A Wayward Wind - enregistrée par Gogi Grant parmi beaucoup d’autres, mais c’est Google qui a fait la mauvaise traduction: unventcapricieux

Le vent capricieux est un vent agité
Un vent agité qui aspire à se promener
Et il est né le plus proche parent
Le plus proche parent au vent capricieux
Dans une cabane isolée par une voie ferrée
Il a passé ses plus jeunes jours
Et je suppose que le bruit de l’extérieur lié
Fait de lui un esclave de ses moyens wand’rin
Et le vent capricieux est un vent agité
Un vent agité qui aspire à se promener
Et il est né le plus proche parent
Le plus proche parent au vent capricieux
[Interlude Instrumental]
Oh, je l’ai rencontré il ya dans une ville frontalière
Il a juré de nous n’avait jamais partie
Bien qu’il fit de son mieux pour s’installer
Je suis maintenant seul avec un cœur brisé
Et le vent capricieux est un vent agité
Un vent agité qui aspire à se promener
Et il est né le plus proche parent
Le plus proche parent au vent capricieux
Le plus proche parent au vent capricieux
Hier, j’ai entendu Copé parler en ces termes à propos de Fillon.
réponse à . ragots le 20/11/2012 à 16h01 : Hier, j’ai entendu Copé parler en ces termes à propos de Fil...
Je me suis trompé. Je voulais commenter l’expression "vieille baderne". Désolé.
réponse à . joseta le 20/11/2012 à 15h09 : Réponse - parce qu’il travaille avec divans différents....
J’ai eu vent que le père de Gérard Miller était vétérinaire.
D’ailleurs il possède toujours le petit tube en verre (et contre tous).
Et que dire de Scarlet O’Hara dans Autant en emporte le Vent?
Non, je ne recommencerai pas la discussion, chère Germaine Dix Vents, sais!
réponse à . file_au_logis le 20/11/2012 à 16h54 : Et que dire de Scarlet O’Hara dans Autant en emporte le Vent? Non, je ne r...
Et que dire de la ... surprenante Kate Bush dite "Léo de hurlevent" ? cette page
Avoir vent de –> vive tornade
Et qui ne se souvient de celui qui porta ce nom d’artiste ? cette page
Ben? j’ai mal lu ou quoi? personne n’a pensé à celui-là?
cette page
J’ai eu vent de...
Pierre Tornade
Le clonage est dans le vent...
Dans un laboratoire, j’ai vu six clones!
réponse à . file_au_logis le 20/11/2012 à 16h54 : Et que dire de Scarlet O’Hara dans Autant en emporte le Vent? Non, je ne r...
Mais tu fais comme tu veux mon Joli ! Et tu as même le droit de changer d’avis car ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent !*

Il aurait fallu que tu eusses vent d’un avis au moment voulu, à savoir que ce livre est à lire à l’adolescence, lorsque souffle le prime vent du romantisme ! Seulement, n’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde**
Et pis, ce bouquin c’est une histoire pour les filles !
Germaine 


* Edgar Faure
**Claude Debussy
Un vent de fronde...
Voilà une expression qui date au moins du 17ème siècle, illustrée par une ma(za)rinade, ce qui perouve bien s’il en était encore nécessaire, son origine maritime:
Un vent de fronde
S’est levé ce matin
Je crois bien qu’il gronde
Contre Mazarin

D’accord, je vous le concède, c’est Alexandre Dumas qui en fait mention dans les trois mousquetaires ... Je le soupçonne même d’en être l’auteur...
De nos jours, ça aurait pu s’appeler une raffarinade...
Mais raffarinade ---> farine ---> moudre du blé ---> moulin à vent
on est toujours dans le vif de l’expression d’aujourd’hui
Avoir vent de...
On peut alors être appelé Votre Flatulence 
réponse à . DiwanC le 20/11/2012 à 18h15 : Mais tu fais comme tu veux mon Joli ! Et tu as même le droit de chang...
ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent !, dit Edgar Faure.
On voit bien que c’est un politicien qui ne dit que des menteries.
Ce n’est pas le vent qui tourne, c’est les ailes du moulin, hé! Même Jové Bosé le sait!
Et les deux, là, qui jouent aux chaises musicales... Y a plus besoin de ventilateur, par chez vous :&rsquo)

Allez, viens donc te désaltérer. Eux, ils vont se dés-haltérer, qui n’ont plus la charge de la campagne sur les épaules...
réponse à . saharaa le 20/11/2012 à 18h06 : Ben? j’ai mal lu ou quoi? personne n’a pensé à celui-l...
Merci à toi de nous rappeler ce chef-d’oeuvre du Grand Jacques. Comment ai-je pu l’oublier, j’en ai honte, rien que d’y penser...
Allez, viens toi aussi chez Marcel, au Bar du Phare. Je t’invite pour réparer cela et sceller ainsi notre amitié indéfectible!
Le moulin tourne au fond du soir, très lentement,
Sur un ciel de tristesse et de mélancolie,
Il tourne et tourne, et sa voile, couleur de lie,
Est triste et faible et lourde et lasse, infiniment.

Depuis l’aube, ses bras, comme des bras de plainte,
Se sont tendus et sont tombés ; et les voici
Qui retombent encor, là-bas, dans l’air noirci
Et le silence entier de la nature éteinte.

[…]

Les Soirs – Émile Verhaeren
réponse à . file_au_logis le 20/11/2012 à 19h52 : Merci à toi de nous rappeler ce chef-d’oeuvre du Grand Jacques. Com...
Bonjour voisin, ça va?
Bien merci! Dites, vous saviez qu’on avait installé une porcherie à quelques patés d’ici?
Oh oui que je le savais! J’en ai eu vent en début de semaine...
réponse à . file_au_logis le 20/11/2012 à 19h52 : Merci à toi de nous rappeler ce chef-d’oeuvre du Grand Jacques. Com...
Merci, je viendrai très volontiers!
et si je répare un autre oubli je gagne une autre tournée?

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi
Et le vent du nord les emporte
Dans la nuit froide de l’oubli.
le mot ’vent’ garde ce même sens de ’nouvelle’ ou prend celui de ’rumeur’.

La rumeur, cette vérité qui se promène comme un mensonge, de bouche à oreille, qui ne fait pas réfléchir les gens, qui passe comme un soupir au-dessus du vent.
de Charles Soucy
Extrait des Chroniques des saisons gaspésiennes
Et quoiqu’on dise, quoiqu’on fasse, il y aura toujours du vent dans les branches de sassafras (voir cette page )... enfin, c’est René de Obaldia qui l’affirme
On ne pourra tous les citer... juste quelques-uns encore si jolis :

Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte
Ce sont amis que vent me porte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Rutebeuf

Gastibelza, l’homme à la carabine,
Chantait ainsi:
Quelqu’un a-t-il connu doña Sabine ?
Quelqu’un d’ici ?
Chantez, dansez, villageois ! la nuit gagne
Le mont Falu...
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou.
.
Des vers d’Hugo que Brassens mit en musique

J’ai perdu la tramontane
En trouvant Margot,
Princesse vêtue de laine,
Déesse en sabots...

Encore un peu de Brassens...

Sur le bruyère longue infiniment,
Voici le vent courant novembre;
Sur le bruyère infiniment,
Voici le vent qui se déchire et se démembre,
En souffles lourds,
Battants les bourgs,

Émile Verhaeren

Alors, j’ai dit à la servante":
Annick, ouvrez au vent qui vente !"
Et le vent qui vente est entré,
Et, devant l’âtre vénéré,
Doucement, il a soupiré.

Anatole Le Braz

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.
........
Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.
.
Verlaine

Dès ce matin, on eut vent que l’expression du jour nous mènerait aux quatre vents... Mais il faut bien raison garder et il est temps de s’arrêter... Que le bon vent vous garde.
réponse à . DiwanC le 20/11/2012 à 22h27 : On ne pourra tous les citer... juste quelques-uns encore si jolis : Que so...
bon vent, belle-mère !
ergosum... les belles-mères de la côte... quelle que soit la mer... quel que soit le vent... 
réponse à . saharaa le 20/11/2012 à 21h33 : le mot ’vent’ garde ce même sens de ’nouvelle’ ou ...
La rumeur, cette vérité qui se promène comme un mensonge, de bouche à oreille, qui ne fait pas réfléchir les gens, qui passe comme un soupir au-dessus du vent. de Charles Soucy
Ah ben oui, là, alors, j’me d’mande:
Ne serais-tu pas la Passante du Sans-Soucy?
réponse à . saharaa le 20/11/2012 à 21h30 : Merci, je viendrai très volontiers! et si je répare un autre o...
Germaine te le dira aussi: quand on aime, on compte pas...
réponse à . file_au_logis le 21/11/2012 à 07h39 : La rumeur, cette vérité qui se promène comme un mensonge, d...
Que nenni! au contraire j’ai un gros souci : il est comment le café au bar du phare? parce que j’hésite entre un café Liégeois ou un café Viennois ! à ton avis? 
réponse à . file_au_logis le 20/11/2012 à 06h30 : Il fut un temps que les moins de vingt ans, enfin peut-être pas encore... ...
MERCI!!!!!
Je n’étais pas en ligne, on m’a fait une chirurgie d’urgence. Rien de grave, mais quand même...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir vent de... » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?