Battre en brèche - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Battre en brèche

Attaquer, réfuter une argumentation, une règle, une décision...
Attaquer violemment et systématiquement une personne, ses idées...

Origine

Une brèche, chacun sait ce que c'est : une ouverture dans une enceinte[1], fortifiée ou non, qui permet donc une pénétration à l'intérieur de la zone qui n'est plus suffisamment protégée ; ce qui peut alors donner lieu à un cambriolage ou une tuerie sauvage, entre autres, selon l'époque et le type d'enceinte, voire une inondation dans le cas d'une brèche dans une digue.

Et si, aujourd'hui, une pince coupante suffit à créer une brèche dans un grillage, autrefois, pour en ouvrir une dans une enceinte fortifiée, il fallait la 'battre', à l'ancien sens militaire du terme, c'est-à-dire la heurter de coups répétés, la frapper de projectiles (charges de catapulte, boulets de canon...).

Ainsi, le sens premier de battre en brèche, attestée en 1701, était-il tout simplement d'attaquer un rempart ou une fortification avec l'artillerie.
Ce n'est qu'au XIXe siècle que son sens figuré est apparu, la cible attaquée violemment étant alors les arguments ou les idées d'une personne ou d'un groupe d'individus.

[1] Ceux du fond qui parlent de césarienne seront collés samedi !

Exemple

« Seul, devait me pousser à continuer ma route, au lieu de regagner mon lit, mon projet premier de battre en brèche les préjugés des Blancs en fraternisant avec les Africains »
Michel Leiris - Fourbis

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Battre en brèche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Eine Bresche schlagenBattre (frapper) une brèche
Allemagne (Bavière)de Etwas/jemanden heftig angreifen/attackierenAttaquer quelque chose/quelquien violemment
Angleterreen To demolish / To attackDémolir / Attaquer
Angleterreen To breach the enemy lineFaire une brèche dans le front ennemi (sens propre)
Angleterre / États-Unisen Into the breach!Attaquer via la brèche!
Espagnees Hacer una oposición ferozFaire une opposition féroce
Espagnees Batir en brecha.Battre en brèche.
Italieit Battere in brecciaBattre en brèche
Italie (Sicile)it Pàrtiri 'n quàrtaDémarrer en quatrième vitesse
Pays-Basnl in de pan hakkenhacher dans la casserole
Pays-Basnl Te vuur en te zwaard bestrijdenCombattre au feu et à l'épée
Pays-Basnl Een gat in iets schietenTirer un trou dans quelque chose
Pays-Basnl een bres slaanBattre en brèche
Polognepl Wierci? komu? dziur? w brzuchuPercer quelq'un un trou dans le ventre
Brésilpt Atacar sem tréguaAttaquer sans trêve
Roumaniero A trece prin foc si sabiePasser par le feu et l'épée
Roumaniero A sari la beregataLui sauter au larynx

Déformée

Batte en bêche

Vos commentaires
Pour info, voici quelques statistiques du site expressio.fr pour le mois de septembre.

Nombre de visiteurs uniques : 97 600 et des poussières.

Répartition des visiteurs pour les 10 premiers pays d’origine (avec le nombre moyen de pages vues par visite)

France69 2303,14
Belgique7 1144,06
Canada6 2923,28
Suisse2 1843,44
États-Unis1 4713,89
Maroc1 2403,99
Royaume-Uni9093,00
Allemagne7972,44
Espagne7833,73
Algérie5433,95

Mais expressio a des visiteurs venant de presque tous les pays du monde, Irak et Iran compris.

Répartition des visiteurs par système d’exploitation / navigateur Internet
- Internet Explorer / Windows : 67,6%
- Firefox / Windows : 23,7%
- Safari / Macintosh : 3,9%
- Firefox / Macintosh : 1,9%
- Divers / Linux : 1,5%

Pourcentage de visiteurs venus :
- une seule fois : 75%
- deux fois : 8%
- plus de 50 fois : 6%
Si vous lisez ça, c’est probablement que vous faites partie de la dernière catégorie.
réponse à . God le 02/10/2007 à 00h00 : Pour info, voici quelques statistiques du site expressio.fr pour le mois de sept...
Ceux du fond qui parlent de césarienne seront collés samedi !
Bon, d’accord, God. Mais c’est bien parce que c’est toi, hein ?
Je ne peux tout de même pas me permettre de te battre en brèche, vu que, contrairement à ce que tu t’évertues à nous faire croire, la clé de 12, c’est toi qui l’as !
Hmmm ?
Remarquons que le nombre moyen de pages vues par les Français, c’est à quelque chose près la constante du cercle, hein ?
Mais de là à en tirer des conclusions hâtives sur un quelconque nombrilisme hexagonal*...

* Et qu’on ne vienne pas battre en brèche un aussi bel énoncé terminologique : je m’en bats les flancs en brèche avec des queues de sardines.
pour en ouvrir une dans une enceinte fortifiée
Il fallait donc la battre pour l’abattre, en numérotant ses abattis pour l’assaut final durant lequel s’abattaient la poix fondue et l’huile bouillante. Rudes combats que ceux-là ! Heureusement qu’on a inventé la poudre et l’art de s’en servir ! Abattus les châteaux-forts battus par les vents et gloire à la Renaissance ! En fait, plus on devient vulnérables aux armes du moment, plus l’architecture s’ouvre et s’élance : chaumière de paille ou tours de 350 m de haut, rien ne résistera plus de toute façon à l’arme ultime, qu’elle soit nucléaire ou chimique.

Depuis que Sapiens a fait disparaître Néanderthal, Sapiens sapiens s’applique à sa propre destruction, n’ayant plus d’autre prédateur que lui-même.
réponse à . God le 02/10/2007 à 00h00 : Pour info, voici quelques statistiques du site expressio.fr pour le mois de sept...
De ces statistiques intéressantes, je retiens qu’il y a 75 % de mauvais lecteurs, puisqu’ils ne viennent qu’une seule fois sur ce merveilleux site, et qu’une minorité agissante a plus d’effets qu’une majorité silencieuse. C’est bien à cela que servent les statistiques, à énoncer des vérités générales dont on peut tirer toutes les conclusions que l’on veut pourvu que l’on choisisse la bonne langue de bois !
réponse à . God le 02/10/2007 à 00h00 : Pour info, voici quelques statistiques du site expressio.fr pour le mois de sept...
Je retiendrai donc que nous, Belges, sommes moins nombreux que les Français à visiter le site, mais que nous sommes plus curieux, puisque nous avons visité plus de pages. Peut-être aussi que nous sommes plus nombreux à avoir d’excellents dictionnaires et que nous devons donc moins souvent recourir à internet pour trouver des informations. 
Existe-t-il une statistique qui concernerait les 6% venus plus de 50 fois. 
Et enfin, évite de passer l’aspirateur, même les poussières sont importantes quand il s’agit de statistiques.
réponse à . momolala le 02/10/2007 à 08h31 : pour en ouvrir une dans une enceinte fortifiéeIl fallait donc la battre p...
Citation : « chaumière de paille ou tours de 350 m de haut, rien ne résistera plus de toute façon à l’arme ultime, qu’elle soit nucléaire ou chimique. »

L’arme ultime, c’est l’ultime atome !
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 09h10 : Citation : « chaumière de paille ou tours de 350 m de ha...
Poussière, tout n’est que poussière, Tyto ne me démentira pas ! Mais chez moi, poils de chien et de chat, je vais passer l’aspirateur.
Attaquer, réfuter une argumentation, une règle, une décision...
encore faut-il avoir de belles démonstrations, un raisonnement sûr pour en faire son "cheval de bataille" et ne pas revenir "bredouille" de cette querelle !
Une brèche c’est aussi du marbre fait d’inclusion de minuscules fossiles.. tous ceux qui ont des commodes Louis le 15 ne le savent peut-être pas ! Mais battre en brèche à ce moment là peut être très douloureux.

@ contrib 7: léon de Bruxelles toua ? y’a là bas un bar L’Ultime Atome
Dans ce cas présent, battre en brèche indique une ouverture (matérialisée) et en même temps souligne une étroitesse d’esprit.
Ne serait-ce pas contradictoire sur la forme ?
& 10. Le 02/10/2007 à 09:55:24 par franclaorana
et pour un chanteur sans voix (V. Sanson par exemple) tu dirais l’ultime atone
Une brèche (....), c’est une ouverture dans une enceinte (....) qui permet donc une pénétration à l’intérieur de la zone qui n’est plus suffisamment protégée.

Euh... la zone en question ne devait pas l’être beaucoup auparavant !!
réponse à . tytoalba le 02/10/2007 à 09h08 : Je retiendrai donc que nous, Belges, sommes moins nombreux que les França...
Toujours être sur la brêche pour ne pas perdre le fil des propos édifiants ou délirants que
je lis ici !
réponse à . momolala le 02/10/2007 à 08h35 : De ces statistiques intéressantes, je retiens qu’il y a 75 % de mau...
De ces statistiques intéressantes, je retiens qu’il y a 75 % de mauvais lecteurs, puisqu’ils ne viennent qu’une seule fois sur ce merveilleux site,
on peut dire, au contraire, que 75% sont de bons lecteurs, qui comprennent tout en une seule visite.Les moins bons sont obligés de s’y reprendre à plusieurs fois : nous sommes une poignée de nuls qui 10 minutes après avoir quitté le site nous disons, mais au fait, ai-je bien compris l’origine maritime de cette expression ? et qui sommes obligé d’y retourner !
Ceci dit je serais curieux de savoir, sur les 97600 visiteurs, combien arrivent sur le site, à partir du lien de la lettre d’Expressio ?
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 09h56 : Dans ce cas présent, battre en brèche indique une ouverture (mat&e...
La conviction serait donc une étroitesse d’esprit Yannou ? Pour battre en brèche un argumentaire, mieux vaut être bien argumenté soi-même, et crédible. Il me semble que ce débat lui-même est signe d’ouverture, même si, à la toute fin, le meilleur débateur l’emporte, et pas forcément les meilleures idées.
réponse à . chirstian le 02/10/2007 à 11h24 : De ces statistiques intéressantes, je retiens qu’il y a 75 % de ma...
Tu vois, on peut faire dire ce qu’on veut aux statistiques ! 
Le roi Charles était Marteau et son fils Pépin le Brèche était un peu fêlé !
réponse à . chirstian le 02/10/2007 à 11h24 : De ces statistiques intéressantes, je retiens qu’il y a 75 % de ma...
ai-je bien compris l’origine maritime de cette expression ?

Bon, je t’explique :

Ô combien de bordés, des flots battus en brèche,
Se trouvèrent ainsi brusquement dans la dèche ?
Combien de capitaines, à la casquette que lèche
La vague furieuse, décoiffés de leur mèche ?

Ils partirent cinq cents en campagne de pêche,
Dans leur ciré de lin à la toile si rêche,
Comptant emplir les cales de casiers de seiches,
Soigneusement rangées, patiemment, tête-bêche.

Déjà les téméraires, que le gain allèche,
Affrontent le zéphyr sifflant comme une flèche
Dans les haubans de chanvre qu’aucun vent n’assèche.

Mais aucun ne revint, et tomba la dépêche :
« Tous périrent en mer. Le mauvais temps empêche
de s’aventurer dans cette onde si revêche ».
La Démocratie a ouvert des brèches un peu partout, sur pas mal de sujets. Est-ce à dire que cette démocratie a cette fonction à faire s’écrouler les remparts des certitudes et privilèges trop protecteurs et/ou inégaux pour certains ? Je pense que oui et l’exemple Birman me conforte dans cette idée.

Devise du parfait démocrate :" Sur Tout, ne pas " brècher" dans le désert !"
Une question Phare se pose : Ceux qui sont impitoyablement battus en brèche tout au long de la sainte semaine, sont-ce les mêmes qui finissent odieusement collés le samedi ? Et même parfois le dimanche...

Bonne journée aux indiscipliné(e)s !
réponse à . Elpepe le 02/10/2007 à 11h28 : ai-je bien compris l’origine maritime de cette expression ? Bon, je t...
Une brèche dans la coque ? Avec poésie, Charles Trénet l’évoque sur cette page

Joli sonnet maritime Pépé !
réponse à . momolala le 02/10/2007 à 11h26 : La conviction serait donc une étroitesse d’esprit Yannou ? Pou...
"L’ouverture", voilà, le Maître-Mot... Momo d’Amour ! 
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 11h32 : Une question Phare se pose : Ceux qui sont impitoyablement battus en br&egr...
les mêmes qui finissent odieusement collés le samedi
Question judicieusement posée, contenant la réponse :
Collé samedi !   
Je viens de découvrir naïvement que si sur gougueule vous tapez nos pseudos vous retrouvez certaines de nos "contrib" voir les compte-rendus des conventions.
J’ai découvert à cette occasion que l’amiral était Président-Maréchal-à-vie de la LPP (Légion des Producteurs de Pataquès)
Assises Extraordinaires du Mans,
Du mardi 26 au jeudi 28 Avril 2007
(source google ) toujours sur la brèche.
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 11h32 : Une question Phare se pose : Ceux qui sont impitoyablement battus en br&egr...
avec Lpp tu peux te faire du mouron ! Il te faut baisser pavillon et essayer de noyer le poisson pour ne pas te faire blackbouler et te retrouver puni ! Tu as beau t’en moquer comme de colin-tampon, tu es dans le collimateur de l’ami râle ... et pour se joindre à toi, il suffit de mettre les pieds dans le plat et c’est cousu de fil blanc et réglé comme du papier à musique ... "collé samedi" (si ça me dit, dimanche.. de pelle à gâteau, hein Bobby  )

@Chirstian (15) pour atterrir sur ce site tous les chemins, comme à Rome y mènent : il suffit de chercher : expressions françaises ou humour, loi de Murphy ... etc et on tombe sur God !
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 11h54 : Je viens de découvrir naïvement que si sur gougueule vous tapez nos ...
Ça, ce sont les élucubrations de Filou. La LPP, association Loi 2003 à but culratif, c’est la Ligue de Protection des Poissons que j’ai créée, pour lutter contre mon ami Oskar (Odieux Serial-Killer d’Ablettes Rares), le jour où, en retraite, il a pris une carte de pêche, afin de le battre en brèche.
Je suis le président à vie de cette association, dont le conseil d’administration se réunit chaque premier jeudi du mois à partir de 16 heures (il est, par définition statutaire, 16 heures pile quand le président arrive). Le siège social en est établi au bistrot du QLM (Quartier Libre des Maillets - une autre de mes inventions fantasques), et l’ordre du jour en est toujours le même : 1/ dire du mal des absents (même en leur présence) 2/ Questions diverses (en résumé, boire un coup en racontant des conneries).
Mon pseudo sur Expressio est directement inspiré de cette usine à gaz.
Si vous voulez adhérer à cette noble institution, il vous faudra :
- accourir au QLM,
- payer votre tournée.
Voili voilou, la vraie vérité historique de la LPP, qui est une démocratie-phare (Ouest) dans laquelle chaque membre veut devenir président à vie à la place du président à vie, ce qui est matériellement impossible : Kif-kif Filou, qui voudrait bien être l’Austro-God, le cuistre, sans la diabolique clé de 12... 
réponse à . momolala le 02/10/2007 à 08h35 : De ces statistiques intéressantes, je retiens qu’il y a 75 % de mau...
une minorité agissante
Erratum : une coquille s’est glissée dans le texte : Momolala veut ici parler de minorité à glissantes - NDLR

Noooooooooooon, Momolalaaaaaaaaaa ! J’le f’rai plus... Que tu vas me battre en bretelles, en me remontant les brèches. Ou l’inverse.
Bonjour de ce bon jour !
Tout le monde est déjà sur le pont et sur la brèche, je vois 

Bonne journée à tous, donc.

@ Elpepe : quand tu dis
- accourir au QLM,
tu veux bien sûr parler de celui qui est sur Bretzelburg ?
réponse à . Elpepe le 02/10/2007 à 13h15 : une minorité agissanteErratum : une coquille s’est gliss&eacut...
Notre LPP est une flèche
Que je ne battrai pas en brèche
Les arcs de cercle d’où il tire
Dessinent les coins de mes sourires.  
elle s’appelait J... et c’était la première
qui m’avait interdit sa brèche ,
avec si peu de conviction,
que je m’y étais glissé sans peine,
découvrant que mes rêves les plus fous étaient bien loin
de la réalité.
Mon sexe avec ardeur avait battu en brèche
jusqu’au moment où, dans l’extase finale,
je sus avec certitude que
Dieu n’était pas mon cousin.
réponse à . chirstian le 02/10/2007 à 15h13 : elle s’appelait J... et c’était la première qui m&rsq...
J... : comme Josette ? Et toi, c’était Félix ? Compliments !

"Josette : Parce que Félix il a un gros kiki." (le Père Noël est une ordure).
 
Bon, le boulot m’appelle. A demain sans doute ! Belle soirée et douce nuit, par avance mais de bon coeur.
réponse à . Jonayla le 02/10/2007 à 14h21 : Bonjour de ce bon jour ! Tout le monde est déjà sur le pont e...
Le fameux QLM du Bretzelburg que tout le monde connaît ?
Sauf moi... 
réponse à . Elpepe le 02/10/2007 à 00h25 : Remarquons que le nombre moyen de pages vues par les Français, c’es...
Je débarque là avec mes gros sabots, et ne commence que maintenant à lire, donc, je n’ai pas encore srcuté lasuite, mais ceci m’interpelle (à tarte, bien sûr!):
Remarquons que le nombre moyen de pages vues par les Français, c’est à quelque chose près la constante du cercle, hein ?
La constante du cercle? Est-ce à dire que les Français ne font jamais que tourner en rond, d’une façon constante et permanente (sans brillantine), sans jamais trouver la sortie ni le fil d’Ariane, qu’ils s’évertuent pourtant à envoyer en l’air régulièrement?
Ou alors, est-ce que la dite Constante (je suppose qu’il faut lire Constance) est la préposée du Cercle pour les... mmmhhh, comment dire?,... "relations humaines"?
réponse à . momolala le 02/10/2007 à 14h48 : Notre LPP est une flèche Que je ne battrai pas en brèche Les arcs ...
Tiens, je vais l’imprimer, te l’envoyer pour une rédaction olographe avec enveloppe timbrée pour retour. Ainsi, je pourrai l’encadrer, l’exposer au-dessus du bar de Marcel, et l’opposer à quiconque manifesterait toute velléité de me battre en brèche.
Merci, Momolala !
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 10h28 : & 10. Le 02/10/2007 à 09:55:24 par franclaorana et pour un chanteur sans ...
Hélà, touche pas à Sanson, toi, hein, parce que même sans son, sa voix passe, comme la caravane...
Si tu veux être méchant, parle de Françoise Hardy. Là, je suis d’accord, elle n’avait pas de voix, et elle n’en a toujours pas. Parle aussi de Jean-Jacques Debout et de sa moitié, qui, à deux, n’arrivent pas à sortir un demi-ton. Parle de Moustaki, caché derrière sa barbe. Là, je comprends...
Mais pas Véro, même si elle tremblotte, chevrotte et tout.
réponse à . file_au_logis le 02/10/2007 à 15h34 : Je débarque là avec mes gros sabots, et ne commence que maintenant...
Ah ben ’oilà ! J’avais pourtant prévenu qu’il ne fallait pas en tirer de conclusions hâtives. Et tu tombes tout droit dans le panneau, Filou !
Quel Filou ! Là, tu tends les verges pour te faire battre en brèche, hein ?
réponse à . Elpepe le 02/10/2007 à 12h26 : Ça, ce sont les élucubrations de Filou. La LPP, association Loi 20...
S’il appelle ce quartier le quartier-libre des maillets, c’est parqu’il a - au cours d’un quartier-libre - pris un coup de maillet en trop, qui lui a fait voir trente-six chandelles, avec tous les animateurs de cette émission... Il ne s’en est jamais remis, le pôvre...
Oui, c’est du PP que je parle, bien sûr, psque j’y ai été, moi, à son quartier-général... Oui, des gens plus que sympas, tant qu’il n’est pas là: ils ne font que dire du bien sur tout le monde, et rien que la vérité à son sujet. Oserais-je dire que ce n’est pas tiré par les cheveux, même si ça décoiffe parfois... 
Le père Bourdaloue battait en prêche Satan, au grand soulagement des dames prévoyantes. Elles ont oublié les propos mais conservé l’objet...
Au nid soit qui mâle y panse !
réponse à . Elpepe le 02/10/2007 à 15h28 : Le fameux QLM du Bretzelburg que tout le monde connaît ? Sauf moi...&...
T’en fais pas, c’est du QRM sur Bretzelbourg qu’il s’agit. C’est ça, le manque de culture: tu ne connais pas tes classiques de la bande hygiénique dessinée, très hygiénique pour la désintoxication systématique de l’esprit et culturelle...
réponse à . file_au_logis le 02/10/2007 à 15h47 : S’il appelle ce quartier le quartier-libre des maillets, c’est parqu...
Si tu continues à répandre d’horribles ragots sur ma LPP : TRICARD DE PIÈCES DE 2 € !.
Ça te fera les Pieds-Noirs. 
réponse à . file_au_logis le 02/10/2007 à 15h39 : Hélà, touche pas à Sanson, toi, hein, parce que même ...
Hélà, touche pas à Sanson,...même sans son, sa voix passe, comme la caravane...
Ben qu’elle passe et vite. 
Si maintenant faut battre en retraite à défaut de battre en brèche, ça devient du n’importe quoi. Aucune nécessité d’être méchant, la liberté d’expressio qu’en fais-tu ? Tu te la mets sous le bras ? Allons, je t’ai connu plus tolérant. Faut pas prendre l’expression au pied de la lettre. 
Faut reconnaître qu’il y a ceux qui ont une belle voix et des textes de m...., ceux qui ont de beaux textes et une voix de m.... et puis il y a ceux qui ont les 2. Il y en a pour tous les goûts.
Message personnel à God. Si tu veux des sous, faudrait dire à Gougueule de changer plus souvent les schtrucs à droite. Oui, je sais, tu as déjà expliqué que c’était pas ta faute, mais bon, insiste. J’ai que des dictionnaires et une émancipation sexuelle des Françaises.
réponse à . file_au_logis le 02/10/2007 à 15h50 : T’en fais pas, c’est du QRM sur Bretzelbourg qu’il s’agi...
Il n’est pas possible à un homme bien fait de tout connaître ET la Belgique, mon Filou. Dois-je te signaler que QRM ne m’évoque qu’une question : "êtes-vous brouillé" (cette page).

_ _ . _ / . _ . / _ _
Thibault Guilpain avait pris la mouche : il a été battu en pêche... (cette page)
@ 37. Le 02/10/2007 à 15:39:40 par file_au_logis

Véro nique sans son, moi je préfère quand elles crient un peu.
réponse à . chirstian le 02/10/2007 à 11h24 : De ces statistiques intéressantes, je retiens qu’il y a 75 % de ma...
Ceci dit je serais curieux de savoir, sur les 97600 visiteurs, combien arrivent sur le site, à partir du lien de la lettre d’Expressio ?
Pas moi, en tout cas : hormis une bizarre exception (juste à l’occasion d’un déplacement) il y a deux semaines, pas une lettre ne m’est arrivée!
Mais bon, je passe par la dernière reçue, toujours conservée dans l’intervalle...
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 10h56 : Une brèche (....), c’est une ouverture dans une enceinte (....) qu...
Doit-on comprendre que la zone erre aux gènes ? 
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 16h20 : @ 37. Le 02/10/2007 à 15:39:40 par file_au_logis Véro nique sans...
Tu vois la deuxième icône partant de bâbord, avec sa feuille blanche toute proprette et une flèche bleue qui, partant du NW, Passe par l’W et vire à l’E ?
Tu devrais essayer. Si, si... 

RÉCLAME :

Expressio, le site où on apprend à naviguer.
Coucou...et bonjour !!
réponse à . Elpepe le 02/10/2007 à 16h00 : Il n’est pas possible à un homme bien fait de tout connaître ...
que QRM ne m’évoque qu’une question : "êtes-vous brouillé"
Comment ? Filo ou toi, vous auriez des parasites qui vous brouilleraient l’écoute ???
C’est une INFO de 1ère main ! 
Syl ? Phil ?
Bon, maintenant, moi, je suis méfiant : l’autre jour, j’ai proposé un tour au salon rose à Syl, et je me suis retrouvé avec Phil.
Autant vous dire que, là, j’ai été un peu battu en brèche... 
réponse à . cotentine le 02/10/2007 à 17h06 : que QRM ne m’évoque qu’une question : "êtes-vous b...
Le code Q n’ayant aucun secret pour moi, heureusement ! A mon âge...
L’Amiral
réponse à . lorangoutan le 02/10/2007 à 16h48 : Ceci dit je serais curieux de savoir, sur les 97600 visiteurs, combien arrivent ...
C’est normal ! Tu as une adresse en laposte.net et ces enfoirés ont visiblement décidé de filtrer au cas par cas les emails en provenance d’expressio, sans en prévenir les destinataires.
Y’a que ceux qui râlent sérieusement pour lesquels le robinet est réouvert.

Sur 475 abonnés avec une telle adresse, seuls une dizaine ont rouspété et obtenu satisfaction. Autant dire que les autres s’en foutent comme de l’an quarante.

Si la proportion de personnes dans ma base de données qui fait attention à expressio est aussi importante, je sens que le nettoyage va bientôt être monstre lorsque je vais demander à chacun de confirmer s’il souhaite rester abonné (c’est en projet : le cap des 10 000 ayant été dépassé, une purge s’impose).
réponse à . chirstian le 02/10/2007 à 11h24 : De ces statistiques intéressantes, je retiens qu’il y a 75 % de ma...
Dans l’état actuel des choses, je suis incapable de dire combien de visiteurs viennent d’un clic sur la lettre d’expressio.
Pour la provenance, la seule chose que je peux affirmer, c’est que 81% viennent d’un moteur de recherche (dont 85% de Google).
Donc ceux qui viennent via le mail font partie des 19% restants.
réponse à . God le 02/10/2007 à 17h25 : C’est normal ! Tu as une adresse en laposte.net et ces enfoiré...
une purge s’impose

Euh... Expressio est constipé ? Je n’avais pourtant pas cette impression... 
réponse à . God le 02/10/2007 à 17h33 : Dans l’état actuel des choses, je suis incapable de dire combien de...
ceux qui viennent via le mail

RÉCLAME :

Expressio : un mail pour un bien !
pénétration à l’intérieur de la zone

God, ceci me fait penser au "tube creux à l’intérieur", explication maintes fois entendue à Bruxelles, afin que l’on comprenne bien que le tube est plein de vide.
Dedans ?
@ 50. Le 02/10/2007 à 17:01:34 par Elpepe

Non... tu crois... vraiment....
cette flèche qui tire dans les coins, mon amiral elle est faite pour ceux qui tirent par la fenêtre, pas pour les 5252,6 expressioMaconautes qui fréquentent ce site par ailleurs fort sympa.
Macintosh n’est pas Macbrèche et Bill ne le tueras pas ! HA mais !
Bill collé samedi !
C’est une précision nécessaire : un tube plein, ça existe, c’est soit une barre, soit un tube creux rempli de quelque chose (Dragées Fuca, par exemple).
Bon les gosses vous me laissez la contrib N°69 que je puisse dire...
ces deux là y sont tête brèche...
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 17h59 : @ 50. Le 02/10/2007 à 17:01:34 par Elpepe Non... tu crois... vraiment.....
Quasimado, au lieu de mettre @xx au début d’une contrib qui répond à une autre, tu cliques sur le bouton ’flèche cassée’ de la contrib xx et ça fera la même chose en bien mieux, puisqu’il suffira alors de cliquer sur le numéro qui va suivre ’réponse à ’ juste au-dessus de ta réponse pour se positionner automatiquement sur la contrib d’origine.

C’est pas clair ? Relis 12 fois !
Et si c’est pas encore clair, utilises le bouton en question sur une contrib à laquelle tu veux répondre et tu comprendras tout.
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 17h59 : @ 50. Le 02/10/2007 à 17:01:34 par Elpepe Non... tu crois... vraiment.....
Ah, mon pauvre...

COTISATION OBLIGATOIRE :

A compter de dorénavant, toute consommation au bar d’Expressio sera taxée d’une roupie de sansonnet, pour alimenter la caisse noire devant permettre d’offrir à Quasimaso un véritable ordinateur.
Marcel
réponse à . God le 02/10/2007 à 18h05 : Quasimado, au lieu de mettre @xx au début d’une contrib qui r&eacut...
c’est ce que je fais, à chaque fois mais ça ne marche qu’une fois sur dix !
je persiste, Bill collé samedi.
réponse à . Elpepe le 02/10/2007 à 18h08 : Ah, mon pauvre... COTISATION OBLIGATOIRE : A compter de dorénavant...
Merci merci mon amiral d’autant que dans mon île la monnaie c’est justement la roupie
HAAAAAA ce salaud de Bill pour une fois ça marche mer...
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 18h04 : Bon les gosses vous me laissez la contrib N°69 que je puisse dire... ces deu...
Certainement pas, gamin ! Ce site est d’une trop bonne tenue, tu ne vas tout de même pas le battre en brèche, non ?
Collé samedi !
réponse à . Elpepe le 02/10/2007 à 17h09 : Syl ? Phil ? Bon, maintenant, moi, je suis méfiant : l&rsq...
rendez vous en 69, et c’est Syl qui au taf, fait vite une pause sur la brèche...

Yes!Yes!!!!!!
réponse à . sylphide le 02/10/2007 à 18h12 : rendez vous en 69, et c’est Syl qui au taf, fait vite une pause sur la br&...
Ah, là, d’accord. Bon, il va peut-être falloir envisager de régulariser la situation, hein ? Comme de prendre chacun votre abonnement, avec chacun votre adresse et chacun votre pseudo, par exemple...
Le théâtre d’Expressio ne joue pas du Feydeau, enfin !
Quoique...
réponse à . God le 02/10/2007 à 17h25 : C’est normal ! Tu as une adresse en laposte.net et ces enfoiré...
Tu as une adresse en laposte.net et ces enfoirés ont visiblement décidé de filtrer au cas par cas les emails en provenance d’expressio
Ils ont sans doute aussi décidé de changer les lettres. Quand je reçois du courrier de laposte.net, certaines lettres sont bizarres. Exemple :
reçois = reħois
à = Ä
et certains accents sont remplacés par des caractères spéciaux. c dans un cercle ou r dans un cercle. Quelqu’un a une idée pour changer ça ?
réponse à . God le 02/10/2007 à 17h25 : C’est normal ! Tu as une adresse en laposte.net et ces enfoiré...
le cap des 10 000 ayant été dépassé, une purge s’impose
Quand la brèche est ouverte, cela doit être plus facile non ?
réponse à . Elpepe le 02/10/2007 à 15h28 : Le fameux QLM du Bretzelburg que tout le monde connaît ? Sauf moi...&...
QRM sur Bretzelburg, une BD de Spirou et Fantasio...
réponse à . tytoalba le 02/10/2007 à 18h20 : Tu as une adresse en laposte.net et ces enfoirés ont visiblement dé...
tu n’aurais pas un PC des fois ?
réponse à . Elpepe le 02/10/2007 à 16h00 : Il n’est pas possible à un homme bien fait de tout connaître ...
C’est exactement de ça qu’il s’agit. Une radio que le Marsu avait avalée brouillait les communications "cibistes" ou kekchose du genre. Et c’est ainsi qu’on découvrit le poteau rose 
Là-dessus, bonsoir de ce soir, et quoi que vous fassiez, faites le bien !
réponse à . Jonayla le 02/10/2007 à 18h32 : C’est exactement de ça qu’il s’agit. Une radio que le M...
Bien que n’ayant pas lu cette honorable BD, à haute teneur culturelle selon Filou_41, il est donc à noter que ma connaissance du code Q avait bien mis dans le mille.
Prends toujours ça dans les dents, Filou ! Ah, on rabat son caquet, là, hmmm ? On est battu en brèche, hmmm ?
Bon, ben... tu n’as plus qu’à :
- m’offrir la BD, que je partage une infime partie de ta légendaire culture
- payer ta tournée (avé la taxe quasimodale_65 en suce, putaing cong !)
 
le pot de terre est brèché. (il s’est bêtement battu avec le pot de fer!)

il fallait la ’battre’, à l’ancien sens militaire du terme, c’est-à-dire la heurter de coups répétés, la frapper de projectiles
battre en retraite, au sens militaire, signifiait donc frapper de projectiles en reculant ?
Berthold s’est battu en Bretch .
réponse à . tytoalba le 02/10/2007 à 15h53 : Hélà, touche pas à Sanson,...même sans son, sa voix p...
Je suis tollé errant! Je l’ai toujours été et le serai toujours, pas vrai, Elpépé?
réponse à . <inconnu> le 02/10/2007 à 18h11 : Merci merci mon amiral d’autant que dans mon île la monnaie c’...
Tu vois bien que rien ne remplacera un bon PC bien paramétré ! Et n’achète surtout pas une marque, genre HP ou Packard Bell, avec une pré-install bidouillée maison, hein ? Juste un bon PC assemblé par tes soins ou l’assembleur du coin de ta rue, avec de vrais logiciels "boîte" fournis complets d’origine, et non de l’OEM (cette page), solution paupériste par excellence...
Bon, quand ta cagnotte sera prête, fais-moi signe, et je te fournirai une assistance gratos pour l’achat du matos, que ta bourse ne soit pas battue en brèche par les requins du secteur...
réponse à . God le 02/10/2007 à 17h25 : C’est normal ! Tu as une adresse en laposte.net et ces enfoiré...
Ne me le demande pqs, épargne-toi cette peine, la réponse est OUIIIIIIIIIIIIIIII
réponse à . file_au_logis le 02/10/2007 à 19h04 : Je suis tollé errant! Je l’ai toujours été et le sera...
J’atteste : tu passes ton temps, errant, à soulever des tollés...
Meuh non, je déconne ! Bon, allez, ta journée de boulot est finie, détends-toi... 
Bon, je vous laisse, on nous appelle, je grimpe dans la villon!
Moi, aussi, je décolle, les gosses : BB m’attend !
Au lit, et les mains sur les couvrantes, hein ?
si bien sûr, mais je me pose la question, pourquoi mes autres courriels arrivent-ils normalement et pas celui-là ?
réponse à . God le 02/10/2007 à 17h25 : C’est normal ! Tu as une adresse en laposte.net et ces enfoiré...
Faudra pas me le demander non plus hein God. Je suis tellement intoxiquée que parfois je frise l’indigestion lorsque je me retrouve avec des pages de cent et des contrib. Mais voilà, lorsque je tombe, et c’est très très souvent, sur du super-bon que j’en ris à haute voix, je suis guérie.
réponse à . tytoalba le 02/10/2007 à 19h57 : si bien sûr, mais je me pose la question, pourquoi mes autres courriels ar...
Ça, c’est un blème de codage de caractères : si je te parle ASCII, unicode et UTF8, ça ne te dira pas grand chose.
Et tant mieux, parce que c’est un merdier infâme auquel même certains spécialistes ne comprennent rien.

En gros, les mails qui te parviennent dans cet état utilisent un système de codage des caractères accentués que ton logiciel de messagerie ne reconnaît pas correctement avant de te les afficher ainsi.
Comment on règle le problème ?
Eh bien c’est une excellente question que je ne te remercie pas de m’avoir posée.
S’il y avait une seule solution valide dans tous les cas, ce serait Byzance...
Bien le bonsoir, j’arrive juste ...demain, est une autre expréssio...bonne et douce nuit à toutes, tous, et les lecteurs qui ne parlent pas, et les qui viennent de temps en temps et à la douce émancipation sexuelle des Française sur la droite, et du CRM pour les PME, SAP ...( droite aussi).
Vais dans mon salon rose ...
finalement le sens figuré de cette expression (et oui, j’y reviens !) correspond très exactement à son sens premier.
Les termes "battre" et "brèche" n’ont pas changé de sens, et s’appliquent aussi bien à des remparts qu’à une argumentation. C’est donc seulement la préposition "en" qui mérite une explication : battre "en" ce n’est pas battre "dans" , c’est battre "de telle sorte que cela conduit à" , le "en" marquant donc le changement d’état.
Le sens premier ne devait donc pas être seulement celui "d’attaquer un rempart ou une fortification avec l’artillerie" mais l’idée que cette attaque aboutissait à un résultat tangible : une brèche !
Et le sens actuel ne peut pas être limité à "Attaquer, réfuter une argumentation, une règle, une décision" mais contient lui aussi l’idée, certes pas d’une victoire, mais au moins d’avoir trouvé une faille dans le raisonnement, sur lequel vont pouvoir porter tous les efforts.
Hein, quoi ? les mouches ? eh oui : il y a trop longtemps qu’elles étaient tranquilles !
réponse à . God le 02/10/2007 à 20h19 : Ça, c’est un blème de codage de caractères : si ...
ASCII, je connais, j’ai dû employer cela avec mon Tandy, si je me souviens, mais pour le reste bof. Ben tant pis, pour momolala, il faudra que je continue à la déchiffrer, parce que elle, elle reçoit mon courriel normalement. Merci quand même pour ta non-solution.

Bonne nuit à tous et toutes.
réponse à . God le 02/10/2007 à 20h19 : Ça, c’est un blème de codage de caractères : si ...
moi z’aussi je reçois du courriel-hiéroglyphes de Momo quand elle utilise son adresse de la Poste.net ... mais comme dans "mes préférences", j’ai paramétré pour envoyer / recevoir en Occidental (ISO 8859-1) je suis obligée d’aller dans "affichage" et cocher Unicode (UTH-8) et miracle, le texte de Momo devient clair et limpide ... j’ai essayé d’expliquer ça à Tyto, mais apparemment, ça ne marche pas !
J’imaginais qu’un grand technicien de ton acabit saurait lui solutionner ce pb !!! 
y’a une brèche, là, en informatique ...
réponse à . cotentine le 02/10/2007 à 22h43 : moi z’aussi je reçois du courriel-hiéroglyphes de Momo quand...
ben voui, je veux bien mais rien à faire, de toute façon, je n’ai pas Unicode UTH-8 mais Unicode UTF-8. C’est peut-être donc la raison pour laquelle. 
réponse à . tytoalba le 03/10/2007 à 08h00 : ben voui, je veux bien mais rien à faire, de toute façon, je n&rsq...
Cotentine s’est merdu : le H, elle aurait mieux fait de le fumer... 
C’est bien UTF-8 qu’il fallait lire.

Sa solution est effectivement envisageable, mais de nos jours, il vaut mieux que le mode par défaut soit "Occidental (ISO 8859-1)", sinon trop de destinataires vont recevoir tes mails en hiéroglypes sit tu mets en UTF-8.
Quant à la modification au cas par cas, c’est d’un lourd...
réponse à . God le 02/10/2007 à 18h02 : C’est une précision nécessaire : un tube plein, ç...
Pour se remémorer le sketch de Coluche sur les dragées Fuca, c’est par lààà, làààà, làààà, sur cette page!
Allez, y a plus qu’à... 
réponse à . God le 02/10/2007 à 17h25 : C’est normal ! Tu as une adresse en laposte.net et ces enfoiré...
J’ai bien essayé de mettre Expressio en "liste verte" mais ça n’est pas encore au point...
Le plus agaçant avec laposte.net, c’est que la boîte se ferme automatiquement au bout de quelques minutes sans que je ne puisse rien y faire, mais même en protestant (difficilement, vu qu’on a un mal fou à trouver le formulaire de contact depuis leurs modifications), rien à faire!
Je vais quand même essayer de leur toucher deux mots à propos d’Expressio, mais je n’attend pas de miracle de leur part...
réponse à . cotentine le 02/10/2007 à 22h43 : moi z’aussi je reçois du courriel-hiéroglyphes de Momo quand...
OOOOOOOHHHHH! le vilain mot: "solutionner" . Je sais qu’il s’utilise, mAAAAAIIIIIS, il existe un mot si beau et qui s’écrit RÉSOUDRE !!!!
Je n’aime pas "solutionner", comme je n’aime pas le "voltage" non plus: Il s’agit de la tension, même si celle-ci n’est pas volage!
réponse à . lorangoutan le 03/10/2007 à 17h48 : J’ai bien essayé de mettre Expressio en "liste verte" mais ç...
une autre solution, serait de faire envoyer tes mails sur une autre adresse. Non, c’est pas bon ???? J’ai deux adresses différentes, une pour les amis et une pour le sérieux. Non pas que les amis ne soient pas sérieux mais c’est plus facile .
réponse à . file_au_logis le 03/10/2007 à 18h43 : OOOOOOOHHHHH! le vilain mot: "solutionner" . Je sais qu’il s’utilise...
Non mais des fois...
T’en as beaucoup comme ça des mots qui sonnent mal à ton oreille ? Si "solutionner" s’utilise (chacun a le droit d’utiliser c’qu’y veut, s’pas?), c’est qu’il existe bien sur le dico : Solutionner : (verbe transitif), [néol.] Apporter une solution à, résoudre.

Désolée pour tes portugaises si délicates !
réponse à . file_au_logis le 03/10/2007 à 18h43 : OOOOOOOHHHHH! le vilain mot: "solutionner" . Je sais qu’il s’utilise...
Solutionner existe bel et bien, même s’il est critiqué par certains grammairiens.

Remplacer voltage par tension ? Faudra alors spécifier quelle tension. Il y a la tension du fil, la tension artérielle, celle qui existe entre deux ou plusieurs personnes. Si on dit voltage, on sait aussitôt que cela se rapporte à l’électricité. Un peu survolté le file ?
Ce jour d’octobre 2007, il était donc de bon ton de battre en brèche : s’en sont pas privés les voisins du dessus et comme toujours, la fête a battu son plein !
Depuis, Expressio a battu des records de fréquentation. (si Sa Divinité pouvait rafraîchir les stat. lors d’un p’tit moment perdu...)
Un certain Quasimodo a complètement battu en retraite 
Je vous laisse. À tout à l’heure, et au plus tard à 12 h 12 chez Marceeel : on se racontera des « brèches » de comptoir !
Un berger dans les Dombes.......un pâtre en Bresse
Pauvre brêche !
réponse à . file_au_logis le 02/10/2007 à 15h34 : Je débarque là avec mes gros sabots, et ne commence que maintenant...
Bonjour cher file_au_logis  
Complètement hors sujet , je voulais te signaler que je t’avais remercié (dans "être sur les dents") de ta grande sollicitude à mon égard .....  
Et que risque celui qui est toujours sur la brèche ?
de se faire battre !!!  
Brillez pour nous, pauvres brêcheurs...
réponse à . <inconnu> le 03/10/2011 à 10h15 : Bonjour cher file_au_logis   Complètement hors sujet , je vou...
Bonjour CLASIVA, j’avais bien vu, oui, oui, si c’est toi qui me bats, à coup de pelochons, pas de problème...
Mais, dis-moi, "battre en brèche", ne serait pas encore une de tes fameuses contrepèteries belges, les seules que j’arrive à décoder !
réponse à . file_au_logis le 03/10/2011 à 10h32 : Bonjour CLASIVA, j’avais bien vu, oui, oui, si c’est toi qui me bats...
Ok..... on file au logis.....
Maintenant, et à l’ heure de notre... mors (aux brêche-dents) ?????
Comment s’y prendre pour faire une brèche au mur du zoo.
Sur le sentier qui serpentait vers le zoo, le boucanier singeait ce qu’il avait vu: canarder le mur pour le lézarder, et le châtier jusqu’à y voir la brèche. Il pourrait même marmotter que ça ne devrait pas louper!

Vous trouverez peut-être ça un peu loufoque...
réponse à . joseta le 03/10/2011 à 12h38 : Comment s’y prendre pour faire une brèche au mur du zoo. Sur le sen...
...un peu loufoque...
Pas du tout ! Un rien brechtien peut-être ?
réponse à . DiwanC le 03/10/2011 à 10h58 : Mais, dis-moi, "battre en brèche", ne serait pas encore une de tes fameus...
B-R-A-V-O-, BRAVO. Tu vois, à la longue, la culture, ça finit quand même par atteindre les couches les plus profondes de chaque individu...  
Nooooooooooon, pas sur la tête... 
réponse à . DiwanC le 03/10/2011 à 13h12 : ...un peu loufoque...Pas du tout ! Un rien brechtien peut-être ?...
Plutôt Jules...Renard, non?
Ah ! bah oui... mais non ! Parce que là, on est parti pour tout un roman !
Bon, désolée, faut que j’y aille sinon vais encore être en retard chez les Desgrands-Lacour !
heurter de coups répétés
D’habitude, quand on bat sa faux, c’est pour réparer les brèches.
(Bats ta faux tous les jours, si tu ne sais pas pourquoi ... )
Une brèche, chacun sait ce que c’est

La Brèche est aussi la librairie du Nouveau Parti Anti-capitaliste, dit aussi Nulle Part Ailleurs.
réponse à . file_au_logis le 03/10/2011 à 10h32 : Bonjour CLASIVA, j’avais bien vu, oui, oui, si c’est toi qui me bats...
On dit "polochon".
Que ça vienne du flamand, je veux bien, que ce soit d’un usage régional, passe encore même si pour moi ça n’est pas péjoratif (surtout si c’est ma région qui est t-en cause) mais il faudra que le rédacteur de Wikipédia me dise dans quelle région on fait des batailles de traversins cette page
réponse à . SyntaxTerror le 03/10/2011 à 16h41 : On dit "polochon". Que ça vienne du flamand, je veux bien, que ce soit d&...
On dit "polochon".
Moi, quand je vois cette faute, je me ’taie’.
"Once more unto the breach, dear friends, once more."

Paroles prononcées par Henry V, roi d’Angleterre, dans Henry V par W. Shakespeare. Il s’agit d’encourager l’armée à continuer le siège de Harfleur à la suite duquel il y a la bataille d’Agincourt.


P.S. Je n’ai pas tout lu, alors mes excuses si ma contrib. est de trop - ou comme j’ai entendu dans le film All About Eve de Bette Davis 1950 - "de troppe."
réponse à . SyntaxTerror le 03/10/2011 à 16h41 : On dit "polochon". Que ça vienne du flamand, je veux bien, que ce soit d&...
Ouaiiiii ! Comme certains qui font les sages avec leur brêchi brêcha mais que quand les chefs ils sont pas là ils ils entrainent tous les autres a faire des batailles de pelochon  ceci dit en toute amitié hein ?
La bretèche est là pour empêcher la brèche.

Saint Nom.
réponse à . mickeylange le 03/10/2011 à 19h52 : La bretèche est là pour empêcher la brèche. Saint N...
Nom de nom, quel humour !!! Toujours sur la brèche, malgré ton grand âge, bravo ! :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 03/10/2011 à 19h52 : La bretèche est là pour empêcher la brèche. Saint N...
Pffff! Rabat joie !
réponse à . mickeylange le 03/10/2011 à 19h52 : La bretèche est là pour empêcher la brèche. Saint N...
19:52:23 par mickeylange ...
Pas bien matinal aujourd’hui ! 
Peut-on battre les oeufs de lompe en bortch ?
réponse à . file_au_logis le 03/10/2011 à 10h32 : Bonjour CLASIVA, j’avais bien vu, oui, oui, si c’est toi qui me bats...
Mon pauvre file_au_logis ....t’as fait une petite faute à "polochon"....et ils te sont tous tombés dessus.... ah ! t’es dans de beaux draps !!!  
réponse à . lalibellule1946 le 03/10/2011 à 18h53 : "Once more unto the breach, dear friends, once more." Paroles prononcées...
Agincourt... ou Azincourt ? Ah ! Ces perfides ! 
réponse à . Rikske le 05/10/2011 à 07h50 : Agincourt... ou Azincourt ? Ah ! Ces perfides ! ...
Tu me pardonneras ma réponse tardive j'espère, Rikske. C'est simple, tu as raison, en français c'est Azincourt. Je ne te batterai en brèche aucunement.
Faut vraiment fouiller au fond du bac à disques pour trouver quelque chose d'approchant avec l'expression du jour.......

Il y a bien cette ballade où il est question de fortifications.....

Ces lieux-dit, ces cités
Avec leurs châteaux forts
Leurs églises leurs plages


Tu vois autre chose toi Diwan ?

Je t'attends pour le café.......
En parlant de château fort, si vous passez dans le coin n'hésitez pas c'est de la belle ouvrage.....
Normalement, on parle d'attaques systématiques...sauf à Athènes où les ataques sont système Attique !
réponse à . file_au_logis le 03/10/2007 à 18h43 : OOOOOOOHHHHH! le vilain mot: "solutionner" . Je sais qu’il s’utilise...
Je souscrit à cette position sur résoudre.
De même je réfute "chuter" alors que "choir" fait délicieusement vieux françois et est tellement amusant à conjuguer.
réponse à . gonalzako le 22/05/2015 à 09h56 : Je souscrit à cette position sur résoudre. De même je r&eacu...
Puisqu'on en est là, j'essaie de battre en brèche l'emploi du verbe "clôturer" (entourer d'une clôture) en lieu et place du verbe "clore" (mettre fin à quelque chose) : clôturer une cérémonie, un compte bancaire ... ou un incident !
Battre en brèche, ça peut être très con !
A Palmyre par exemple.
réponse à . BOUBA le 22/05/2015 à 06h27 : Faut vraiment fouiller au fond du bac à disques pour trouver quelque chos...
Battre en brèche... c'est attaquer violemment et systématiquement une personne, ses idées, dit God.

Si l'ami Georges pouvait se battre pour des idées, mourir pour elles mais de mort lente !, il n'était pas du genre violent et la bataille - même en brèche - n'était pas pour lui.

Bon... ben... j' crois que j'ai raté le café !

Il paraît que Bertold eut une éducation sévère... on dit qu'il était souvent battu... Brecht.

S'cuse-moi... le ferai plus... Enfin, pas tout de suite !  
réponse à . gonalzako le 22/05/2015 à 09h56 : Je souscrit à cette position sur résoudre. De même je r&eacu...
En conjugaison, le verbe que je préfère c'est "pleuvoir" !
réponse à . gonalzako le 22/05/2015 à 09h56 : Je souscrit à cette position sur résoudre. De même je r&eacu...
J'aurais volontiers inventé le verbe "bréchoir" :
Quand j'aurai combattu ton argument, il brécherra.
Vous l'attendiez ? le voilà. LE JEU DES MOTS CACHÉS . J'espère qu'il n'y aura aucune brèche dans les 18 types d'habitations que vous découvrirez dans le texte ci-dessous !

- Salut cousine !
- alors, cousin, le voyage s'est bien passé ?
- parfait ! j'avais pris un bon Villon...
- j'aime pas Villon !
- et qu'est-ce que tu lis, toi ?
- question lecture, je ne pense qu'à Verne
- c'est pas laid...
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
- je me suis permis d'inviter Anne, cher cousin, je me souviens qu'elle te plaisait bien...
- sale tour, cousine ! t'as fait ça à mon insu, là...tu ne voudrais pas que je me case tout de même ?
- oh, la ferme ! je sais parfaitement qu'elle te plaît toujours !
- le souvenir demeure, je ne vais pas te dire le contraire...nous pensions tous les deux à la même personne, hein ?
- mais qu'est-ce qui te démange comme ça ? t'arrêtes pas de te gratter...
- je ne sais pas quelle bestiole m'a piqué, mais qu'est-ce que ça me gratte, ciel !
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.
- écoute ! un bruit de moto ! c'est sûrement Anne !
- elle vient sur deux roues l'hôte ?
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.
- Salut Anne ! tu te souviens de mon cousin, pas vrai ?
- bien sûr ! salut, tu ne me fais pas deux bises ?
- ça me tente, en effet !
Anne (au cousin): - alors comme ça, tu bosses à la capitale ?
- et ouais, mais je n'aime pas les grandes villes, et en plus si éloigné de toi...c'est pas une vie là...
- arrête, tu vas me faire rougir !
la cousine: - tu veux un café, Anne ?
- non, merci...
- un tea ?
- le tea, pis...un verre d'eau avec du citron, s'il-te-plaît
- tu prépares ça, cousin ? tu connais la maison ! heu, le citron, hache, elle aime !
Sitôt dit, sitôt fait ! et, pendant qu'elle dégustait son thé, elle reprocha au cousin de ne pas l'avoir appelée; celui-ci s'excusa d'avoir égaré le bloc-note où il l'avait écrit.
Ils avaient le temps, à présent, de reprendre 'leur petite amitié particulière'...



Quand j'aurai combattu ton argument, il brécherra
Te vas voir ta bobinette à la récré  !
réponse à . joseta le 22/05/2015 à 13h47 : Vous l'attendiez ? le voilà. LE JEU DES MOTS CACHÉS . J'esp&...
A condition de compter "villes", j'en ai 17.
Tu en as seize, ce qui est tout de même très bien. 
On ne compte pas "bloc", quand même ?
Je viens de voir "sitôt dit", je repasse à 17 !
réponse à . SyntaxTerror le 22/05/2015 à 18h53 : On ne compte pas "bloc", quand même ? Je viens de voir &quo...
Bloc est bon, si tu ne l'as pas compté, le compte est bon !
réponse à . joseta le 22/05/2015 à 19h09 : Bloc est bon, si tu ne l'as pas compté, le compte est bon !...
Ouais !!!
Je dois avouer que j'ai vérifié "insula" qui m'évoquait plutôt le diabète !
Rien à voir avec insuline... 
réponse à . joseta le 22/05/2015 à 18h35 : Tu en as seize, ce qui est tout de même très bien.  ...
J'arriiiive !
Bon... faudrait creuser, parce que là, comme ça, je n'en ai que 15...
Je dois sans doute passer à côté de deux ou trois "évidences", comme souvent.
À tout bientôt pour la solution.

Deux seulement... parce que je lis Syntax et "insula" je ne connais pas du tout, du tout.
réponse à . ergosum le 22/05/2015 à 16h11 : Quand j'aurai combattu ton argument, il brécherraTe vas voir ta bobi...
Il y en a une que j'aurais voulu voir, c'est celle de la jeune pimbêche voulant péter plus haut que son joli cul qui a déclaré à ma chère et tendre, responsable d'une agence bancaire, qu'elle voulait "procéder à la clôturation de son compte".
Elle a mis un moment avant de comprendre le sens profond de la phrase : il n'est pas d'usage de liquider un compte qui présente un solde négatif.
La racine latine !
On peut même parler "d’ilots urbains" ...
réponse à . DiwanC le 22/05/2015 à 19h52 : J'arriiiive ! Bon... faudrait creuser, parce que là, comme ça...
J'arriiiive !
Je t'attendais !

LA SOLUTION
1) Pavillon (pas Villon)
2) caverne (qu'à Verne)
3) palais (pas laid)
4) tour
5) insula (à mon insu, là...)
6) case
7) ferme
8) demeure
9) pension (pensions)
10) gratte-ciel
11) roulotte (roues l'hôte)
12) tente
13) villa (vie là...)
14) tipi (tea pis)
15) maison
16) HLM (hache, elle aime)
17) taudis (si tôt dit...)
18) bloc (bloc-note)
Voilà. Merci d'avoir joué avec moi.
réponse à . joseta le 22/05/2015 à 20h06 : J'arriiiive ! Je t'attendais ! LA SOLUTION 1) Pavillon (pas Villon...
C'est noukon te r'mercie.
réponse à . joseta le 22/05/2015 à 20h06 : J'arriiiive ! Je t'attendais ! LA SOLUTION 1) Pavillon (pas Villon...
Pffff... j'ai raté la ville et la tente... et pis l'insula.
Vais demander à M'sieur Google qu'il m'en raconte l'histoire...
Et pis, comme dit Syntax : c'est noukon t' remercie.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Battre en brèche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?