Bourrer le mou - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Bourrer le mou

Raconter des mensonges.
Chercher à tromper.

Origine

Il est vrai que quand, dans une situation où il faut montrer beaucoup d'énergie ou d'initiative, on a en face de soi quelqu'un de complètement amorphe, on a envie de "bourrer le mou" de coups pour qu'il daigne se bouger un peu.
Mais ce n'est pas de ce mou-là dont nous allons causer aujourd'hui ; ni du mou dont le chat se régale, d'ailleurs (Lien externe).

Vous connaissez probablement l'expression argotique "bourrer le crâne" qui a exactement le même sens.
Il se trouve que notre expression, qui semble dater de la première guerre mondiale, n'en est qu'une copie, le 'mou' étant un mot d'argot désignant le cerveau (entre autres), chose molle s'il en est.

On trouve aussi la forme "gonfler le mou", tant il est vrai que celui qui cherche à nous bourrer le mou nous pompe l'air.
Et de cette expression, Céline en 1936 a tiré "c'est du mou" pour dire "c'est un mensonge".

Exemple

« Ils se foutent de toi, ils te bourrent le mou et tu n'y peux rien. »
Alain Page - Tchao pantin

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Bourrer le mou » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Es sind MärchenCe sont des racontards (mensonges)
Angleterreen To tell porkies/porky piesRaconter des mensonges
Argentinees Meter el perroMettre le chien
Espagne (Valence)es Fer beure a galetFaire boire à la régalade
Espagnees Comer el cocoManger le crâne
Espagnees Dar coba / Darle coba a alguienEmbobiner (quelqu'un) (= Bourrer le mou)
Canada (Québec)fr Faire des accroires
Pays-Bas (Amsterdam)nl een laaielichterun escroc qui trompe avec des mensonges (expr. dans le milieu criminel pour obtenir/voler/extirper de l'argent )
Pays-Basnl Een rad voor de ogen draaienTourner une roue devant les yeux
Pays-Basnl Iemand iets op de mouw speldenÉpingler quelque chose sur la manche de quelqu'un
Pays-Basnl de zaak besodemieteren (vulgaire)tromper quelqu'un (ou une affaire) avec des racontars et des mensonges
Roumaniero a trage pe sfoaratirer par la ficelle
Roumaniero a spune balivernedire des mots qui ne sont pas vrais
Roumaniero a spune verzi si uscatedire des ( mots )'' verts'' et des ( mots ) '' secs ''
Roumaniero a duce cu zaharelultromper qqn avec du sucre
Russieru пудрить мозги = poudrit mozguiPoudrer le cerveau
Turquietr Palavra atmakDire des mensognes

Vos commentaires
le "mou", c’est pour le chat ! on lui fait cuire un morceau de ’mou’ ou on lui donne cru s’il est ’frais’ ... c’est de la ’chorée’, du poumon, oui, oui, le poumon, vous dis-je !
mais le mou de "bourrer le mou" n’est pas le même ! God a raison, il s’agit de la cervelle, du crâne !(d’après Rey et Chantreau)
en revanche, si je dis, en parlant d’un importun : "Bouge pas, je vais lui rentrer dans le mou !" ... on redescend bien du côté de la ceinture !

Chez les "Poilus" ... ils ne se racontaient que des histoires vraies ! ... si, si, mon grand-père me l’a juré ! ... par contre il disait :" il n’y a qu’au civil qu’on peut bourrer le mou" ...
synonyme = gonfler le mou = hâbleur !!!
on comprend mieux l’expression actuelle quand on se plaint : "tu me gonfles" !:ù)
réponse à . cotentine le 14/04/2008 à 00h48 : le "mou", c’est pour le chat ! on lui fait cuire un morceau de &rsquo...
Quand on voit le mou, sa consistance, son aspect, sa forme, on peut vraiment dire qu’on a le mou rond!  
Bonjour bonjour, les gosses. Bon, si j’ai bien tout suivi, la définition théorique godesque soulève deux questions épistémologiques :
- les Français sont-ils vraiment des veaux ?
- peut-on bourrer un chat de mou ?
Au bord du goufre, si vous répondez à ces deux questions dans la journée, nous aurons fait un grand pas en avant.
À ceux qui l’ont connu et apprécié lorsqu’il participait à ce forum, Borikito nous a quitté hier soir, à 81 ans.
Jusqu’au dernier moment il a gardé sa lucidité et son humour, mais le corps n’a pas suivi.

Du coup, ma production va être interrompue pendant les prochains jours.
Que cela ne vous empêche pas de venir commenter selon vos habitudes les rediffusions que vous allez devoir subir.
réponse à . God le 14/04/2008 à 08h03 : À ceux qui l’ont connu et apprécié lorsqu’il pa...
Nous tous préférerions je pense envoyer des vœux d’anniversaire. nous aurons une petite pensée pour toi Borikito en regardant dans le ciel l’étoile supplémentaire qui y luit désormais
réponse à . God le 14/04/2008 à 08h03 : À ceux qui l’ont connu et apprécié lorsqu’il pa...
Oui, on l’aimait bien, notre Borikito, et la nouvelle me peine énormément. Nous serons donc tricards de son humour et de sa gentillesse, mais la descendance poursuivra l’œuvre paternelle, à n’en point douter.
Courage, et reviens vite nous éclairer de ta flamme. Mais sans nous bourrer le mou, hein ? Comme d’hab, quoi...
réponse à . God le 14/04/2008 à 08h03 : À ceux qui l’ont connu et apprécié lorsqu’il pa...
Une pensée triste, pour Borokito et pour sa famille.
Bon, les djeunes : en hommage à Borikito -on lui doit bien ça-, on va traiter l’expression du jour avec le plus grand sérieux, hein ? Allez, tiens, je me lance ! Si je vous dis que l’expression vient de la Marine, avez-vous l’impression que je vous bourre le mou ? Hmmm ?
C’est avec beaucoup d’émotion que je viens d’apprendre la nouvelle, c’est la première fois que l’on perd quelqu’un de notre grande famille..Toutes mes pensées vont vers toi God..
réponse à . God le 14/04/2008 à 08h03 : À ceux qui l’ont connu et apprécié lorsqu’il pa...
Borikito, le bourricot qui faisait l’âne avec nous ! Nous allons rire aujourd’hui parce que c’est ce qu’il aurait souhaité, mais un ami nous a quitté, que nous n’avons connu qu’à travers ses remarques amusantes ou amusées, que nous avons imaginé, chacun à notre façon, et qui nous manquera à tous.
réponse à . Elpepe le 14/04/2008 à 08h50 : Bon, les djeunes : en hommage à Borikito -on lui doit bien ça...
avez-vous l’impression que je vous bourre le mou ? Hmmm ?
Donne du mou, choque un peu dans la risée, tu risques de partir au lof. Non mais des fois tu nous prends pour qui ? pour des moussaillons de phare virtuel.
réponse à . cotentine le 14/04/2008 à 00h48 : le "mou", c’est pour le chat ! on lui fait cuire un morceau de &rsquo...
le mou c’est pour le chat
oui, je partage ton analyse : on a mis "le mou" pour "le chat" , parce que dire " bourrer le chat" aurait été politiquement incorrect.
D’ailleurs on n’en est pas resté là : j’ai lu que "la nuit les mous sont gris" , "à bon mou bon rat", "quant le mou n’est pas là, les souris dansent" et d’autres expressions qui exploitent la même veine.
Est-ce une bonne idée ? Je donne ma langue au mou !
réponse à . chirstian le 14/04/2008 à 09h26 : le mou c’est pour le chat oui, je partage ton analyse : on a mis "l...
oui, je partage ton analyse : on a mis "le mou" pour "le chat" , parce que dire " bourrer le chat" aurait été politiquement incorrect.
C’est parce que tu as une vision trop masculine.
Au féminin ça devient plus logique.
Ici les inconnus ne le sont plus vraiment : on se fait une idée de chacun, à travers la petite musique qu’il nous fait entendre. Il y a déjà quelques temps que celle de Borikito se faisait rare. Je regretterai, comme tous ici, sa note souriante et parfois taquine.
réponse à . mickeylange le 14/04/2008 à 09h25 : avez-vous l’impression que je vous bourre le mou ? Hmmm ?Donne du mou, c...
Ah ben non, surtout pas choquer au près dans la risée, mais lofer plutôt, pour gagner en cap ! Par contre, dans le petit temps, faut tout mollir, le point de drisse et celui d’écoute, et prendre du nerf pour bien creuser les voiles.
réponse à . chirstian le 14/04/2008 à 09h26 : le mou c’est pour le chat oui, je partage ton analyse : on a mis "l...
tu as raison, le mou c’est pour le chat, d’ailleurs Walt Disney n’a-t-il pas inventé
sa fameuse souris Mickey Mou (se) plat préféré des minets !
réponse à . God le 14/04/2008 à 08h03 : À ceux qui l’ont connu et apprécié lorsqu’il pa...
De tout coeur avec vous dans ces moments difficiles. Ne vous inquiétez pas pour votre merveilleux site, nous l’entretiendrons. Je ne connaissais pas beaucoup Borikito mais je me souviens d’avoir vu passer son nom à quelques occasions.


Le site risque d’être un peu vide aujourd’hui, mais nous savons maintenant pourquoi.
Pas confondre bourrer le mou et boumer le roux.
Père Roux le Coquet
réponse à . Elpepe le 14/04/2008 à 07h28 : Bonjour bonjour, les gosses. Bon, si j’ai bien tout suivi, la défin...
Si les Français sont des veaux ça expliquerait pourquoi nos présidents tâtent autant le cul des vaches, ils ont compris d’où l’on vient et nous le font comprendre.
Quant à bourrer le chat de mou, c’est mieux que de le gaver de white spirit comme le préconisait Desproges, mais les risques de régurgitations sont quand même élevés...
Désolé d’être aussi léger, c’est de famille de l’être dans les moments tristes, les notres comme ceux des autres.
T’as beau rire, tu nous quittes tôt,
Beau Rikito !
Dis-nous comment c’est là-haut,
Là-bas, nulle part, ailleurs,
Bien au chaud, dans nos cœurs ?
Où que ce soit, on s’en fout
Tu peux bien nous bourrer le mou
L’essentiel, est ce petit coin de mémoire
Ce clin d’œil dans le noir…
réponse à . karasu99 le 14/04/2008 à 10h32 : Si les Français sont des veaux ça expliquerait pourquoi nos pr&eac...
Bienvenue, Karasu99 que je ne connais point. Tu arrives dans le phare endeuillé, l’ambiance n’est pas à la fête aujourd’hui. Je voudrais bien parvenir à vous bourrer le mou maritime, mais le cœur n’y est pas trop. En tout cas, reviens nous voir souvent.
On trouve aussi la forme "gonfler le mou", tant il est vrai que celui qui cherche à nous bourrer le mou nous pompe l’air.
le commentaire de God implique que pomper l’air serait à prendre au sens insufflant alors que pour moi c’est l’inverse : pomper l’air serait "dégonfler le mou" !
si vous ne voulez pas bourrer le mou , il vous reste la solution de bourrer, bourrer ratatam...
(ratatam étant donc ce qu’on appelle un bourre émissaire)
réponse à . cotentine le 14/04/2008 à 00h48 : le "mou", c’est pour le chat ! on lui fait cuire un morceau de &rsquo...
on lui fait cuire un morceau de ’mou’ ou on lui donne cru s’il est ’frais’ ... c’est de la ’chorée’
de la chorée ? chic !...
réponse à . God le 14/04/2008 à 08h03 : À ceux qui l’ont connu et apprécié lorsqu’il pa...
Je l’ai connu et apprécié, notre beau qui riait tôt...
Et je concois ta douleur, ô mon Godemichou adoré. Mon épouse a perdu son père il y a quelques jours à peine.
Il y a deux ou trois choses que nous devons tous nous dire:
La mort fait partie de la vie.
Ce n’est que l’enveloppe charnelle qui disparaît, et avec elle, les douleurs, faiblesses et défaillances.
L’amour, l’amitié, les bons moments, le "chaud au coeur", tout cela reste. Et c’est cela qui compte.
Georges, nous sommes tous et de tout coeur avec toi.
C’est ici que le terme "la grande famille des Expressionautes" prend tout son sens.
réponse à . chirstian le 14/04/2008 à 12h05 : On trouve aussi la forme "gonfler le mou", tant il est vrai que celui qui cherc...
Tu aspires, ou tu refoules, là ? En tout cas, c’est en grandes pompes.
Ah, ce Chirstian, quelle pointure !
Je suis triste Bori
qui tôt s’en est allé,
dans le phare, ici,
ou la pièce d’à côté ….

Il nous manquait déjà depuis un moment, il nous manquera beaucoup désormais, mais je sais que de là où il est, il veille toujours au grain. Si René est parti, Borikito est toujours dans nos pensées !

Puisse ce mot alimenter la mémoire de tous sur cet homme, ceux qui l’ont très peu ou pas connu, dont le talent n’avait d’égal que l’humour, toujours prêt à donner, à communiquer son savoir-faire aux novices, et même aux anciens, il a beaucoup apporté au site et à ses lurons. Quelqu’un de formidable qui a marqué les esprits ! Au latino de service, à ses heures, qui me filait en douce par le canal 12, quelques rudiments ou comblait mes lacunes d’espagnol, sans oublier ses mails qui transpiraient la bonne humeur, en témoignage de mon affection.

Que ces quelques lignes apportent un peu de chaleur à God et à sa famille et apaisent leur peine.
Céline en 1936 a tiré "c’est du mou" pour dire "c’est un mensonge"
ergo : la vérité c’est du dur.
C’est dur comme affirmation. Mais c’est vrai. D’ailleurs, si ce n’était pas vrai ce ne serait plus une vérité. Et ce serait mou. Vous ne me croyez pas ? Si si, je le vois bien : vous faites la moue. Mais, vrai, ça ne dure pas, je vous connais bien ! Je mentirais en disant que ça dure ! Et comme le mensonge est mou, vous voyez où ça nous entraine !
Notez que le caramel aussi peut être mou. Sauf le carambar qui a toujours raison... des dents.C’est vrai, bien que cela ne prouve rien.
Etre mou ou ne pas l’être :non, ce n’est pas la question , c’est juste une façon de faire l’Hamlet sans casser... trois pattes à un canard. Ce qu’il faut c’est savoir distinguer li faux grain de li vrai. Voilà ce que je voulais dire , mais c’est un premier jet. Une première mou-dure. non : mouture ! Celle qu’il faut ménager si on veut voyager loin.

Sur les murs durs d’Expressio j’ai gravé ton nom "vérité".
Si on part du principe que pour bourrer quelque chose il faut un tant soit peu de vide (comme quand je suis vide et que je me remplis eh ben après je suis bourrée), le mou ou le crâne qu’on bourre ici est donc vide; d’’ailleurs, comment une personne ayant du mou à bourrer pourrait-elle arriver à la conclusion qu’on lui bourre le mou ? parceque généralement elle ne sait pas qu’elle est vide. Ceci étant, il n’y a donc rien de péjoratif, d’injuste ou de déplacé, comme dans la signification, à combler une tête censée être pleine, mais qui ne l’est pas, pour éventuellement la rendre sensée. Où est le mal ?
Il y a bien d’autres mous, ceux qui se bourrent d’eux-même et ceux qui demandent de la main d’oeuvre pour être bourrés. Fouette cochère, mais ça c’est une autre paire et manche !

Bourrez le mou, vous aurez des têtes pleines !
Allez je file, je suis à la bourre !
réponse à . chirstian le 14/04/2008 à 12h09 : si vous ne voulez pas bourrer le mou , il vous reste la solution de bourrer, bou...
L’expression vient, bien entendu, d’Auvergne : bourrée, bourrée, rata tam.
C’est pas d’la soupe ...

Etant (relativement) nouveau, j’ignorais le lien de parenté entre God et Borikito.
Toutes mes condoléances.
réponse à . chirstian le 14/04/2008 à 15h34 : Céline en 1936 a tiré "c’est du mou" pour dire "c’est...
Tu nous balades dur, en fin spécialiste du bourrage de mou... Mais c’est dur-dur, aujourd’hui. Bon, si j’ai bien tout suivi le cheminement méandresque* de ta pensée profonde, quand quelque chose en sort tout dur, ça trahit l’expression d’une vérité toute nue, alors ?
C’est toujours ce que les dames vérifient, quand on leur dit qu’on les aime... Des fois qu’on leur mentirait, hein ?
* cherchez pas, c’est abracadabrantesque.
réponse à . SyntaxTerror le 14/04/2008 à 16h29 : L’expression vient, bien entendu, d’Auvergne : bourrée, ...
bourrait bourré, rata tram* ? L’alcool est l’ennemi de l’amour, tout homme en a un jour fait l’expérience.
* transport en commun - NDLR
réponse à . Elpepe le 14/04/2008 à 16h38 : Tu nous balades dur, en fin spécialiste du bourrage de mou... Mais c&rsqu...
méandresque ? Je pense que tu voulais dire : méandrerthal ? Quand la femme était tirée par les cheveux ? Oui effectivement, c’était dur. Surtout pour elle. Alors maintenant on la tire autrement. C’est moins dur. Mais il y en a qui s’en plaignent !

" faites le mou, pas la guerre" qu’on disait sur les barricades... Aujourd’hui, on bourre ce qu’on peut, avec ce que l’on a. Mais, comme le chante Brassens :
"j’ai bien peur que la fin du monde soit bien triste ..."
A God > Sincères condoléances. 
Raconter des mensonges.
Chercher à tromper.

Toute l’œuvre du moutard qui pour cela n’a point besoin de Guide.
(Le Guide du Moutard)
réponse à . Elpepe le 14/04/2008 à 16h50 : bourrait bourré, rata tram* ? L’alcool est l’ennemi de l...
Transport ?

Ne pas confondre "wooly bully" par Sam the Sham qui a " two big horns and a wooly jaw" (le bison, futé ?) avec la version française "Roulez bourrés" par ABDD (au bonheur des dames).

Reste à savoir si, avec les agro-carburants, il n’y a pas un risque de faire passer l’alcoo-test au rouge !
réponse à . SyntaxTerror le 14/04/2008 à 17h14 : Transport ? Ne pas confondre "wooly bully" par Sam the Sham qui a " two bi...
A noter que dans les paroles de cette poétique bleuette, il est dit :
Get you someone ready to pull the wool with you.
Ce qui correspond au transport amoureux, alors que "to pull the wool over somebody’s eyes" veut dire ... bourrer le mou.

étonnant, non ?
On bourre ce qu’on peut:
Mouloud sa moukère derrière le moucharabieh
le japonais sa mousmé pendant la mousson
le marin , le moussaillon sous le regard de la mouette
le chauve sa moustache sous sa moumoute
d’Artagnan ses mousquetaires
et mon préféré, le vigneron son moût (de moulin à vent) œuf corse
réponse à . SyntaxTerror le 14/04/2008 à 17h24 : A noter que dans les paroles de cette poétique bleuette, il est dit ...
The pull is over, wool.
Marc
PS : attention à l’orthographe : Get you someone raidi to pull the wool with you.
réponse à . Elpepe le 14/04/2008 à 17h30 : The pull is over, wool. Marc PS : attention à l’orthographe&nb...
Marc veut-il dire
Moonbase Alpha Rescue Craft ou
Maman les Aliens Recommencent leurs Conneries ???
réponse à . mickeylange le 14/04/2008 à 17h29 : On bourre ce qu’on peut: Mouloud sa moukère derrière le mouc...
Le voileux solitaire n’a nul besoin de moussaillon : dès qu’il touche terre, les midinettes ne rêvent que de se faire inviter à bord... Alors, avec sa bitte et son couteau* , il lui est fastoche de raconter qu’il arrive des antipodes, preuve par 69 à l’appui.
* "el mousse", en arabe. Mais seulement en arabe...
réponse à . SyntaxTerror le 14/04/2008 à 17h34 : Marc veut-il dire Moonbase Alpha Rescue Craft ou Maman les Aliens Recommencent...
Je répète : Mike Alpha Romeo Charlie ! Tiens, demande à HoubaHOBBES, il va te dessiner le sigle.
réponse à . Elpepe le 14/04/2008 à 17h42 : Le voileux solitaire n’a nul besoin de moussaillon : dès qu&rs...
il lui est fastoche de raconter qu’il arrive des antipodes

ce qui justifie l’expression du jour pour la marine !

Mickey Mousse
réponse à . SyntaxTerror le 14/04/2008 à 16h29 : L’expression vient, bien entendu, d’Auvergne : bourrée, ...
j’ignorais le lien de parenté entre God et Borikito

On ne peut pas plus parent, Borikito s’appelait "rené Planelles"

Toutes mes condoléances, God.
Le mou dont il s’agit est celui du sexe féminin, ainsi que celui de la zone anale...

D’où l’expression : "élargissez le cercle de vos amis,devenez homosexuel"!

Dans "tu me cours sur les haricots !", les fèves sont ici les roubignolles...

Le_ Ravi
réponse à . mickeylange le 14/04/2008 à 17h55 : il lui est fastoche de raconter qu’il arrive des antipodes ce qui justifie...
Bien vu, l’aveugle ! Et pour expliquer où c’est, les antipodes, si tu lui fais la brouette chinoise, elle va pas comprendre, hein ?
réponse à . Elpepe le 14/04/2008 à 17h46 : Je répète : Mike Alpha Romeo Charlie ! Tiens, demande &a...
C’est un Marc à bout...
Pouw lui, ça woule, Mawc : il fait sa pelote.
réponse à . Elpepe le 14/04/2008 à 17h30 : The pull is over, wool. Marc PS : attention à l’orthographe&nb...
The pull is over, wool.
essaye pas de nous bourrer le mou : un pull sans ovaires c’est un tricot stérile !
réponse à . chirstian le 14/04/2008 à 18h27 : The pull is over, wool. essaye pas de nous bourrer le mou : un pull sans ...
Ça va saigner ! Je fais remarquer à l’honorable lapin que, pour être explicite, la citation doit être complète : "the pull is over, wool Marc"
réponse à . Le_Ravi le 14/04/2008 à 17h56 : Le mou dont il s’agit est celui du sexe féminin, ainsi que celui de...
Ouais, ouais effectivement tout à fait, un rapport très étroit avec l’expression du jour mais que j’ai du mal à voir ! mais dis moi c’est avec "bourrer" ou avec "le mou" ? passque les deux à la fois, c’est un peu mou...
Et en matière de haricot-fève, ce n’est qu’un seul haricot, car l’expression exacte est "courir sur LE haricot" et il ne s’agit ni de prune ni de noix pour rester dans les fruits-z-et-légumes, mais d’’orteil. Unzio, si je devais me référer à ce que tu dis, je ne boufferais plus de haricot de mouton, et deuzio si le mou que tu nous présentes subit la même confusion, va falloir revoir les tablettes!
Des cours d’anatomie s’imposent sur expressio !

Bienvenue quand même ravie que tu sois parmi nous, Le-Ravi !
réponse à . eureka le 14/04/2008 à 18h38 : Ouais, ouais effectivement tout à fait, un rapport très étr...
Le sobriquet dont Le Canard Enchaîné affuble le président du MoDem est "Lou Ravi". Gaffe à la confusion, hein ?
réponse à . <inconnu> le 14/04/2008 à 17h55 : j’ignorais le lien de parenté entre God et Borikito On ne peut pas ...
Encore relativement nouveau sur le site, je ne savais pas non plus.
God, je suis attristé avec vous qui êtes dans la peine.
Sii l’oreiller est trop dur, débourrez-le pour qu’il soit plus mou.
Bourrer le moût, je vous assure, c’est champenois :
on bourre le moût pieds nus dans les cuves de bois.
réponse à . <inconnu> le 14/04/2008 à 20h12 : Bourrer le moût, je vous assure, c’est champenois : on bourre ...
En pétillant ?
vous vous souvenez de Jean Claude Bourré ... le mou ?
réponse à . Elpepe le 14/04/2008 à 17h59 : Bien vu, l’aveugle ! Et pour expliquer où c’est, les ant...
arrête de faire fantasmer avec ta "brouette chinoise" ... que tu ne saurais même pas espliquer ... même avé le manuel du Kamasutra ! tu nous bourres le mou, là, avé tes images que t’es même pas cap de montrer !!! 
réponse à . cotentine le 14/04/2008 à 21h59 : arrête de faire fantasmer avec ta "brouette chinoise" ... que tu ne saura...
Demande à HoubaHOBBES qu’il te fasse une planche de BD, moi je ne sais manier que l’éditeur de partoche !
Bourrer le mou = démouler bourré !
réponse à . chirstian le 14/04/2008 à 12h26 : on lui fait cuire un morceau de ’mou’ ou on lui donne cru s’i...
Ben, en Lorraine, la chorrée (sais pas si 2 r), c’est la "descente d’organes", les vapeurs et le reste. On ne dit pas quel organe descend : le mou ? C’est bien la chatte qui aime le mou, alors, ça devrait aller. Il y a de la co-errance dans cette affaire !
Sangsue-raie.
Valait mieux faire la minute de silence avant de commencer et ne pas poursuivre !
par politesse, (discrétion, éducation, élégance, finesse, réserve, pudeur) et promesse, j’envoie ma correction, ... par correction:  !
Et est-il donc si difficile d’admettre s’être trompé ? Pourtant, je laissais la porte ouverte. Dis quelque chose !
ok ! bonne méthode ! et reviens vite pour commenter allègrement et spirituellement ! 
réponse à . syanne le 14/04/2008 à 09h35 : Ici les inconnus ne le sont plus vraiment : on se fait une idée de c...
Très juste... parfois même on se "fait une idée" du physique de participants... Une association d’idées, d’images, un ton qui nous rappelle quelqu’un(e)... ça peut aller beaucoup plus loin qu’on ne le pense, "inconsciemment", jusque dans la façon dont on lit tel ou tel... De tout coeur avec vous qui avez connu Borikito, en tous cas.
réponse à . AnimalDan le 15/04/2008 à 00h45 : Très juste... parfois même on se "fait une idée" du physique...
Que voilà des paroles sensées ! Ça fait du bien, merci.
réponse à . cotentine le 14/04/2008 à 21h59 : arrête de faire fantasmer avec ta "brouette chinoise" ... que tu ne saura...
arrête de faire fantasmer avec ta "brouette chinoise" ... que tu ne saurais même pas espliquer ... même avé le manuel du Kamasutra !
Forcément c’te blague le kamasutra il est pas chinois. C’est normal que tu trouves pas la description de la brouette. Tiens qui a inventé la brouette ?
réponse à . syanne le 14/04/2008 à 09h35 : Ici les inconnus ne le sont plus vraiment : on se fait une idée de c...
Je regrette de l’avoir si peu connu et je ne savais pas qu’il était de la famille de God.
J’espère, si God en a le courage, qu’il ne deviendra pas un "inconnu" afin que chacun puisse le retrouver.
Je réitère mes sincères condoléances à God et à sa famille et je le remercie de nous avoir associer à son chagrin nous prouvant ainsi qu’il nous considère comme des amis.
Que le ou les perturbateurs respectent, s’ils en sont capables, la peine des autres.
réponse à . <inconnu> le 15/04/2008 à 18h18 : Je regrette de l’avoir si peu connu et je ne savais pas qu’il &eacut...
D’accord avec toi. Ce serait bien en effet qu’il reste présent sous son pseudo et qu’il ne se perde pas dans l’anonymat. Se souvenir des bons moments que l’on a passé avec quelqu’un, c’est perpétuer sa mémoire et lui rendre hommage. Seul God peut décider et quoi qu’il fasse, je respecterai sa décision.
réponse à . <inconnu> le 15/04/2008 à 18h18 : Je regrette de l’avoir si peu connu et je ne savais pas qu’il &eacut...
Mais Cloclo, tant que Borikito ne s’est pas désabonné que je susse, God n’a aucune raison d’en faire un inconnu. Il sera toujours là ... pour l’histoire
réponse à . eureka le 16/04/2008 à 01h00 : Mais Cloclo, tant que Borikito ne s’est pas désabonné que je...
Ah oui, j’y avons point pensé ainsi. Je n’avais pas vu la chose sous cet angle, faut dire qu’il était tard et que mon cerveau était fatigué. 
Donc Borikito continuera à nous visiter de temps en temps, au travers des anciennes expressions et nous ne l’oublierons pas.
réponse à . <inconnu> le 15/04/2008 à 18h18 : Je regrette de l’avoir si peu connu et je ne savais pas qu’il &eacut...
Je crois que tout est dit et bien dit...
J’adhère...
Bien le bonjour à tout le monde, et à toi aussi, Bori.
Dis-moi, sans nous bourrer le mou, comment fait-il, la haut, dans les étoiles, sur les terres des chasses éternelles?
le ’mou’ étant un mot d’argot désignant le cerveau (entre autres), chose molle s’il en est.
et pourtant il me semble percevoir une nuance entre "bourrer le crâne" et "bourrer le mou".
Car "bourrer le crâne" signifie remplir la boîte crânienne, comme on remplit de bourre quelque chose. Un fusil par exemple, mais le crâne fait souvent long feu.
Ici le mou, c’est le malléable, la cire molle, la chiffe. Celui "qui reçoit facilement l’impression des autres corps" (Dict de l’Académie 1762), en bref qui est hautement impressionnable. Et donc, bourrer me semble à prendre au sens de frapper (comme dans "bourrer de coups"), qui vient de son sens premier de maltraiter (attesté dès 1332).
Du coup, bourrer le crâne signifie plus une accumulation d’informations fausses et/ou inutiles : l’action du curé sur les fidèles naïfs vue par un anticlérical, et s’inscrit dans la durée, tandis qu’on peut bourrer le mou de façon très ponctuelle et rapide.
Mais je suis à la bourre pour labourer et trop bourré pour la bourrée. A tchao bonsoir !
Le type n’arrêtait pas de nous bourrer le mou à nous chanter ses louanges: le mou était chant, donc.
Weiner était-il bourré quand il a diffusé sur Twitter cette croustillante image de lui-même qui lui vaut aujourd’hui d’avoir à "essayer d’être soigné et faire en sorte d’être un meilleur mari et une personne en meilleure santé". L’élu "va demander à être dispensé un court moment d’aller à la Chambre des représentants de façon à être examiné et que soit établi un programme de soins pour aller mieux". J’imagine que le slip du monsieur ne devait pas être bourré mou ! Ah les Etats-Uniens et leur courte Histoire ! Nous, après Félix Faure et Giscard dans la voiture du laitier, on ne nous bourre plus le mou avec ce genre d’historiette !
réponse à . joseta le 14/06/2011 à 10h08 : Le type n’arrêtait pas de nous bourrer le mou à nous chanter ...
A force de bourré le mou on prend des coups. C’est comme ça que Don périt gnon.
L’expressio d’antan est bourrée de mou à chat, une bonne moyenne, mais pas de mou à prédateur, donc zéro de mou à hyène.
réponse à . chirstian le 14/06/2011 à 09h07 : le ’mou’ étant un mot d’argot désignant le cerv...
...accumulation d’informations fausses et/ou inutiles : l’action du curé sur les fidèles naïfs vue par un anticlérical
Pourquoi ajouter "vu par un anticlérical" ?
Etant donné qu’il y a quelques centaines de millions de gens qui croient dans ce que disent les curés, que beaucoup d’autres croient dans ce que disent les imams, d’autres encore croient les brahmanes... etc ...etc... etc..., et que tout ce beau monde se contredit plus ou moins les uns les autres (autrement pourquoi se feraient-ils la guerre ?) il y en a forcément qui bourrent le mou à leur ouailles ...
Et de toute façon, naïf n’a pas qu’un sens négatif ! La preuve, cette page (faut bien que je me rattrape un peu, non !)
Aïe aïe aïe, je sens que je ne vais pas me faire que des copains aujourd’hui !

Tiens, en parlant de copain, il paraitrait que Facebook est en perte de vitesse, il perdent des "amis" à tire la rigot, ce qui met en péril la mise sur le marché de leur action ! Trop moche ça alors !  
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 14/06/2011 à 12h26 : ...accumulation d’informations fausses et/ou inutiles : l’actio...
Et tous sont persuadés qu’ils ont raison et que les autres sont dans l’erreur.
Il y a probablement du mou dans la réflexion. 
Faut être patient s’ils se mettent à deux pour bourrer le mou, l’un avant, l’autre après...enfin, c’est du vent!
Et de quoi on le bourre, le mou, d’abord ? Suffit-il qu’on le bourre, hein ? Faut-il qu’on le bourre haut ? Thanbach dirait qu’on le bourre, ach ; Brel qu’on le bourre joie et l’ivrogne du coin qu’on le bourre- hic ! Borikito aurait voulu qu’on le bourre-icot... Certes, mais de quoi ? l’affaire étant sans doute de le rendre dur, le mou. Faut-il le demander aux bourres, réputés durs de la comprenette et du genou ? ou le secret du bourrage de mou est-il dans le bourrératatam ?
Après tout, pourquoi le "mou" ne pourrait-il désigner le poumon, qui est l’ organe pourvoyeur de mou pour les chats ? C’ est ce qui se gonfle le mieux (essayez donc de gonfler un cerveau...) et qui pompe le mieux l’ air !
réponse à . Elpepe le 14/04/2008 à 08h50 : Bon, les djeunes : en hommage à Borikito -on lui doit bien ça...
ah ben , me v’là !!
déjà je trouvais pas où écrire ..
Bon alors le mou de la Marine, ben comme j’y connais rien en bateau, je vois pas bien dans quoi on met le mou ...
J’y connais rien en bateau ni en marine , mais je connais très bien les chats, 8 ici en refuge, ...
Et sans vouloir vous peiner , mes chats n’aiment pas le mou ....
D’abord j’ai mis une éternité à en trouver, le boucher croyait que je faisais de l’humour quand je lui disais que je voulais du mou pour le chat !!!
ensuite, comme les chats trouvaient pas ça ragoutant, j’ai eu l’idée lumineuse de le faire cuire ...
bon là , faut aérer d’urgence
résultat tous les chats se sont fait la malle .....

Alors j’ai ouvert une boite de ronron !!!!

Je te salue, Borikito, attends nous de pieds fermes, on arrivvvvvvvveeeeeee
réponse à . mitzi50 le 14/06/2011 à 13h38 : Après tout, pourquoi le "mou" ne pourrait-il désigner le poumon, q...
C’est bien vrai, gonfler un cerveau, ça ne semble pas possible ! Par contre, pomper l’air, ça arrive, plutôt deux fois qu’une !!!! :&rsquo)
réponse à . momolala le 14/06/2011 à 13h23 : Et de quoi on le bourre, le mou, d’abord ? Suffit-il qu’on le b...
On le bourre avec de la bourre.
Un peu comme dans le canon du fusil, on place une bourre pour éviter que la poudre ou la balle ne parte (nt).
C’est un service qu’on rend à tous ceux dont le cerveau ne remplit pas entièrement la boite crânienne, on y place de la bourre pour éviter d’entendre "flouc flouc" quand ça remue.

Camprins-tu ch’l’ histoère ?
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 14/06/2011 à 12h26 : ...accumulation d’informations fausses et/ou inutiles : l’actio...
je sens que je ne vais pas me faire que des copains aujourd’hui

En effet, surtout si tu penses qu’on a attendu d’inventer les religions pour faire la guerre au voisin. C’est quoi déjà, le sens de "naïf" ?
réponse à . SyntaxTerror le 14/06/2011 à 15h52 : On le bourre avec de la bourre. Un peu comme dans le canon du fusil, on place un...
pour éviter d’entendre "flouc flouc" quand ça remue
C’est vrai que l’hydro fait sale...
réponse à . cotentine le 14/04/2008 à 00h48 : le "mou", c’est pour le chat ! on lui fait cuire un morceau de &rsquo...
j’arrive enfin à écrire. Tout cela pour dire que j’ai toujours entendu cette expression dans ma famille (pied noir) bourrer le mou (chauffer le crâne).
réponse à . SyntaxTerror le 14/06/2011 à 16h22 : je sens que je ne vais pas me faire que des copains aujourd’hui En effet,...
Serais-tu en train de me bourrer le mou ? Oh toi, t’erreur de la syntaxe.  

Si tu lis bien mon commentaire, je n’ai jamais dit que je croyais que les gens n’avaient pas fait la guerre avant que les religions n’existent. J’ai simplement dit que les religions étaient de bons prétextes pour se bourrer le mou rentrer dans le chou !  
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 14/06/2011 à 17h43 : Serais-tu en train de me bourrer le mou ? Oh toi, t’erreur de la synt...
Oups ! J’ai lu un peu vite... J’ai cru que tu prétendais que Syntax était rentré bourré parce qu’il s’était pris le chou dans le moût...
C’est un coup à faire se battre des montagnes, çà... à faire se fâcher des amis de 30 ans, à faire éclater des conflits qui couvaient depuis des lustres... à faire...
Bon, faut pas exagérer non plus : j’ai mal lu passce que c’était tout grifouillé, et pis c’est tout ! 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 14/06/2011 à 17h43 : Serais-tu en train de me bourrer le mou ? Oh toi, t’erreur de la synt...
Bon, supposons.
C’est la réflexion "pourquoi se feraient-ils la guerre" qui m’a foutu dedans, j’ai compris :
s’il n’y avait pas de religions.
Que la "cléricature" bourre le mou à ses ouailles, Jésus l’avait dénoncé en son temps ... et il n’était sans doute pas le premier.

À ceux qui l’ont connu et apprécié lorsqu’il participait à ce forum, Borikito nous a quittés hier soir, à 81 ans, annonçait God en février 2008.

Étonnant Expressio... On ne se connaît pas mais on partage les chagrins, les peines, les émotions, les joies des uns, les p'tits bonheurs des autres.
Amitiés de papier qui, à l'occasion d'une rencontre, deviennent amitiés de vie…

Bourrer le mou… Raconter des mensonges.

Un exemple ?

Les "encore", les "c'est bon", les "continue"
Qu'elle crie pour simuler qu'elle monte aux nues,
C'est pure charité, les soupirs des anges ne sont
En général que de pieux menson...ges.
C'est à seule fin que son partenaire
Se croie un amant extraordinaire,
Que le coq imbécile et prétentieux perché dessus
Ne soit pas déçu.


Quatre-vingt-quinze fois sur cent…

Écoutez !...

"95 %" constate le cher Georges. Donc, reste 5 % d'heureux et d'heureuses... Ça rassure, hein ! 


Ceux qui en font toute une carrière de bourrer le mou, ce sont la plupart des Répubs, les "élus." D'après eux les faits sont dorénavant mous, amorphes. La vérité d'aujourd'hui dépasse celle d'hier. Vous pigez ? C'est le nouveau normal. Comme La Quatrième Dimension. (The Twilight Zone de Rod Serling)
Là c'est durant toute la chanson qu'il est question de bourrer le mou puisque qu'il s'agit d'une histoire de faussaire....

En parlant de bourrer le mou, y a pas quelqu'un qui nous avait promis les croissants dominicaux avec le café ?
réponse à . lalibellule1946 le 12/02/2017 à 04h17 : Ceux qui en font toute une carrière de bourrer le mou, ce sont la plupart...
T'inquiète Miss Souris, on a les mêmes à la maison...C'est sans doute pour ça qu'on a eu de grands hommes politiques issus du centre de la France...On a appellé cette période la bourrée Auvergnate...

La Quatrième Dimension. (The Twilight Zone de Rod Serling)

Je suis un inconditionnel de la série dis donc...je l'avais retrouvée sur Ioutioube et je me régalais de ces épisodes kitchissimes à souhait et d'un coup pfffffuuuuuit !...
Disparus....dans la quatrième dimension sans doute..
DEVINETTE
Il avait emmené sa petite amie à Genève, et là, au bord du lac, il lui racontait ses rêves pour leur futur ensemble...mais:
Pourquoi il ne disait pas la vérité ?
réponse à . joseta le 12/02/2017 à 07h58 : DEVINETTE Il avait emmené sa petite amie à Genève, et l&agr...
Ses histoires de lac, il les ment. Mais au bord du lac on est clément.
réponse à . joseta le 12/02/2017 à 07h58 : DEVINETTE Il avait emmené sa petite amie à Genève, et l&agr...
Mintaka nous suggere que ses rêves il les ment....tout en l'aimant ?
réponse à . joseta le 12/02/2017 à 07h58 : DEVINETTE Il avait emmené sa petite amie à Genève, et l&agr...
Mintaka nous suggere que ses rêves il les ment....tout en l'aimant ?
réponse à . joseta le 12/02/2017 à 07h58 : DEVINETTE Il avait emmené sa petite amie à Genève, et l&agr...
Mintaka nous suggere que ses rêves il les ment....tout en l'aimant ?
réponse à . joseta le 12/02/2017 à 07h58 : DEVINETTE Il avait emmené sa petite amie à Genève, et l&agr...
Mintaka nous suggere que ses rêves il les ment....tout en l'aimant ?
réponse à . joseta le 12/02/2017 à 07h58 : DEVINETTE Il avait emmené sa petite amie à Genève, et l&agr...
Mintaka nous suggere que ses rêves il les ment....tout en l'aimant ?
réponse à . joseta le 12/02/2017 à 07h58 : DEVINETTE Il avait emmené sa petite amie à Genève, et l&agr...
Mintaka nous suggere que ses rêves il les ment....tout en l'aimant ?
Ouahhhhhh.....6 (Merci Mintaka) repetita !.....record battu !
Ma que pasa ?......Reverpressio serait il possédé....nous bourrerait on le mou avec la prétendue protection de God ?....
réponse à . BOUBA le 12/02/2017 à 08h36 : Ouahhhhhh.....6 (Merci Mintaka) repetita !.....record battu ! Ma que p...
Moi j'en compte 6.
réponse à . BOUBA le 12/02/2017 à 08h33 : Mintaka nous suggere que ses rêves il les ment....tout en l'aimant&nb...
Ils étaient attirés comme l'aimant.
ANAGRAMME
Bourru le Rémo !
réponse à . joseta le 12/02/2017 à 07h58 : DEVINETTE Il avait emmené sa petite amie à Genève, et l&agr...
Réponse
- Il racontait, au bord du lac Léman, songes.
- Devenir une très grande ville...Le Mans songe...
- C'est vrai ?
DEVINETTE (redif.)
Pourquoi mon chat aime bien les boîtes de kleenex ?
- parce qu'il adore voir le mou choir...
(Bon, les enfants, je vais passer la journée avec ma fille...À +)
Et moi chez les Lapeau-d'Esfesses...@++
Et moi je vais au bord du lac Léman, mais vous n'êtes pas obligés de me croire...
Exact, 6 en tout ... ce qui fait 5 répétitions ...
réponse à . DiwanC le 14/06/2011 à 22h50 : Oups ! J’ai lu un peu vite... J’ai cru que tu prétendais...
C’est un coup à faire se battre des montagnes, çà... à faire se fâcher des amis de 30 ans
"faire se battre des montagnes"
Surtout pas ça ferait fuir le loup !

Blanquette Seguin.
Germaine,
Quand tu reviens de la messe, pense aux croissants.

Merci
réponse à . DiwanC le 12/02/2017 à 01h33 : À ceux qui l’ont connu et apprécié lorsqu’il p...
C'est bien vrai 
Pour Diwan et Bouba : Samedi prochain (le 25) sur la 2 soirée Georges Brassens.
réponse à . mickeylange le 12/02/2017 à 11h30 : Germaine, Quand tu reviens de la messe, pense aux croissants. Merci...
Ça fait des mois que j'arrive le dimanche matin, harassée, portant de pesants paniers emplis de croissants que j'ai boulangés toute la nuit... et tout le monde s'en fout.

Une fois, j'oublie... et les réflexions pleuvent !
Toi : Quand tu auras fini de trempouiller dans le bénitier*, passe à la pâtisserie !
Bouba : Y a pas quelqu'un qui nous avait promis les croissants dominicaux ?... (@102)

Pffff...

*Idée reçue parce que le dimanche matin, jamais je n'entre à... Oh ! et pis zut !...

réponse à . le gone le 12/02/2017 à 12h37 : Pour Diwan et Bouba : Samedi prochain (le 25) sur la 2 soirée George...
Merci !
On te garde un fauteuil ?

réponse à . mickeylange le 12/02/2017 à 11h29 : C’est un coup à faire se battre des montagnes, çà... ...
- Tu verras ma bichette, avait raconté M. Seguin, tu verras comme la vie te sera douce ici où l'herbe est plus douce que la peau d'un angelot, plus verte qu'un habit d'académicien, plus abondante qu'une pluie d'orage.

Ce sera fête tous les jours ! Chaque matin, je te brosserai le poil dans le sens de ta houppelande, je te vernirai les sabots, je te zébrerai les cornes à faire crever de jalousie tous les chefs de gare du canton !


Au bout de huit jours, Blanquette s'ennuyait comme un rat mort...
- M'a bien bourré le mou l' père Seguin, maugréa-t-elle...

Bonne idée ! Ça marche
réponse à . DiwanC le 12/02/2017 à 12h37 : Ça fait des mois que j'arrive le dimanche matin, harassée, portant...
Une fois, j'oublie... et les réflexions pleuvent !

Attention le parquet financier pourrait considérer que tu as un emploi fictif, et la Direction de la concurrence et des prix qu'il y a enrichissement sans cause si tu ne livres pas les croissants si chèrement payés par le petit peuple d'expressio.
J'ai beau être un ange, ya pas de raison de me bourrer le mou avec des croissants fantômes. Moi je me languis toute la semaine du dimanche où j'ai droit à mon croissant (de lune dirait le sélénite) C'est le seul plaisir de ma semaine. Mon petit moment de bonheur volé à ma dure vie de vieux sculpteur. Le retour de ma Pomponette avec des croissants que je ne faisais plus pendant que cette salope batifolait avec le berger de monsieur Seguin.
ON NE PLAISANTE PAS AVEC LES CROISSANTS DU DIMANCHE !
Ça a beau être mou, ça contient sacrément de matière :
1 mole d'atomes contiendrait 6.02 X 10^23 atomes.
C'est Dro qui le dit, l'avocat Dro !
réponse à . mickeylange le 12/02/2017 à 14h21 : Une fois, j'oublie... et les réflexions pleuvent ! Attention l...
ON NE PLAISANTE PAS AVEC LES CROISSANTS DU DIMANCHE !
Ben dis donc, pour un vieux sculpteur, aux yeux battus, à la mine triste, aux joues blêmes, aux ailes blanchies sous les plafonds, tu brailles encore pas mal !
Ta pauvre condition d'ancêtre solitaire me fend le cœur... Pour toi, voici une exceptionnelle fournée...

Mais je te préviens : JE NE FERAI PAS ÇA TOUS LES DIMANCHES !

Oui, logiquement. Mais les Romains avaient dit "Bis repetita" pour dire "la deuxième fois" alors que pour nous c'est la première répétition.
- Alors comme ça, tu pars en voyage vers le sud ?
- ouais...
- et ce soir tu dors où ?
- Limoux !
- Ah ? Moi aussi je dors dans un lit mou...
Le mot des académiciens n'est pas un bourrage !
Je suis d'accord qu'il ne faut pas badiner avec les croissants. Sans doute quelques souvenirs de borokito préoccupant l'esprit de Diwan ce matin, c'est pour cela qu'elle aurait oublié les croissants. À la place des croissants je vous offre ça. Moi, je me suis régalée du French toast ce matin (pain perdu).
@Bouba. Il y a 156 épisodes de La 4e Dimension qui sont disponibles sur Amazon prime.
Lino Ventura dans une confiserie, à Paris
- Où vous avez les nougats les moins durs ?
- Ici les mous Lino...
- Ben tant pis, mettez-moi du dur, je vais pas aller les chercher à Issy-les-Moulineaux...
réponse à . Mintaka le 12/02/2017 à 16h31 : Oui, logiquement. Mais les Romains avaient dit "Bis repetita" pour dir...
Ils sont fous, ces Romains !
Je suis certain que dans les problèmes d'intervalle et de piquets pour clôturer un champ que nous avons calculés à la communale, ils se retrouvaient tous avec un piquet en trop !
réponse à . joseta le 12/02/2017 à 18h44 : Lino Ventura dans une confiserie, à Paris - Où vous avez les nouga...
je vais pas aller les chercher à Issy-les-Moulineaux...
Quel cossard ! Issy est limitrophe du 15ème arrondissement !
réponse à . DiwanC le 12/02/2017 à 16h29 : ON NE PLAISANTE PAS AVEC LES CROISSANTS DU DIMANCHE !Ben dis donc, pour un...
C'est petit...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Bourrer le mou » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?