Chanter pouilles (à quelqu'un) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Chanter pouilles (à quelqu'un)

Injurier, faire des reproches injurieux

Origine

En général, quand on chante, on n'est pas d'humeur à injurier autrui. Mais là, oui ! Surtout quand l'autre est couvert de poux et risque de nous en transmettre.
C'est en effet du très sympathique pou que cette expression semble nous venir au XVIIe siècle, même si certains ne sont pas d'accord[1].

Car il ne faut pas oublier que ce mot s'orthographiait 'pouil' autrefois, et qu'il a donné des dérivés comme 'pouilleux', par exemple, mais aussi le verbe 'pouiller', qui voulait dire "enlever les poux" (notre 'épouiller' d'aujourdhui), et qui, au sens figuré, voulait également dire 'injurier', tant il vrai qu'à l'époque, accuser quelqu'un d'avoir des poux ou lui dire "va te faire pouiller" ne devait probablement pas être considéré comme un compliment.

Quant à 'chanter', au XVIIe siècle, il signifiait aussi simplement 'dire'. Donc chanter pouilles, ne voulait pas dire "chanter (des) injures", au sens actuel de 'chanter', mais "dire (des) injures".

Parallèlement à notre expression, on trouvait aussi, avec le même sens, "chanter injures" ou bien "chanter goguettes".

[1] Pierre Guiraud, par exemple, suppose en effet que cette expression est un dérivé de "chanter le coq", ancienne expression qui voulait dire, à propos d'une femme, "vouloir dominer le ménage". Or, de coq à poule, il n 'y a qu'une simple différence de sexe, et c'est cette 'poule' qui aurait été tranformé en 'pouille'.
Cette explication semble toutefois un peu capillotractée, d'autant plus que le lien entre celle qui veut porter la culotte et les injures n'est pas très facile à établir.
Mais on trouve également d'autres explications, comme celle liée à la poulie (les injures étant prononcées d'une voix aussi criarde et désagréable que la poulie qui grince) ou bien aux chevaux, la poulie étant aussi autrefois "l'étable à loger les chevaux" et "chanter écurie" rappelant le langage très peu châtié des palefreniers.

Exemple

« (…) je me fis chanter pouilles par les deux autres : ils m'avaient demandé si j'étais royaliste ou républicain, et j'avais répondu : - Républicain parbleu ! »
André Gide - Si le grain ne meurt

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Chanter pouilles (à quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede jemanden beschimpfeninjurier qn
Angleterreen To give someone a telling off.Donner à quelqu'un des réprimandes.
États-Unisen To give someone a piece of one's mindDonner à quelqu'un un morceau de son esprit
Angleterreen To give someone a telling off.Donner à quelqu'un des réprimandes.
États-Unisen To call someone namesAppeler quelqu'un des noms
États-Unisen To cut someone to the quickCouper quelqu'un jusqu'au vif
États-Unisen to give someone the dickinsfaire des réprimandes à quelqu'un
Angleterreen To shout the odds at someoneCrier la cote envers quelqu'un
États-Unisen To cut someone (real) deepCouper quelqu'un (vraiment) profondément
Espérantoeo superŝuti iun per insultojcouvrir quelqu'un d'insultes
Espagne (Catalogne)es Cantar les veritatsChanter les vérités
Espagnees Cantarle las cuarenta a alguienChanter les quarante à quelqu'un
Espagnees Poner (a alguien) como un trapoTraiter (quelqu'un) comme un chiffon
Espagnees Cantar las cuarentaChanter les 'quarante' (en faisant allusion à un déterminé jeu de cartes)
Argentinees Cantarle las cuarenta a alguienChanter les quarante à quelqu'un
Espagnees Echar la caballería encimaJeter la cavalerie dessus (sur quelqu'un)
Espagnees Poner a caldo a alguienMettre quelqu'un à bouillon
Canada (Québec)fr Chanter une poignée de bêtises
Canada (Québec)fr Engueuler comme du poisson pourri.engueuler comme du poisson pourri
Hongriehu Kígyót, békát kiált valakire.Crier grenouille et serpent contre quelqu'un.
Italieit Cantarne di tutti i coloriEn chanter de toutes les couleurs
Italieit Cantarne quattro a qualcunoEn chanter quatre à quelqu'un
Italie (Sicile)it Diriccìnni quàttruLui en dire quatre
Pays-Basnl Iemand de huid vol scheldenJurer le peau plein contre quelqu'un
Pays-Basnl Iemand stijf vloekenInjurier quelqu'un à s'en raidir
Roumaniero A turna zoaie în capul cuivaVerser de l’eau souillée sur la tête de quelqu’un
Roumaniero A-i zice vreo două (vorbe)Lui en dire quelque deux (mots)

Vos commentaires
Chanter poulie... Je savais bien que l’expression vient de la Marine !
Dans ma région,il y a une expression dérivée :"Dépouille -té don."
qui signifie "Déshabille-toi."Nous sommes loin de notre chère Gréco...
Chanter pouilles, ou chanter goguette, sans éditeur de...

non j’ai rien dit.
réponse à . mickeylange le 08/01/2009 à 01h04 : Chanter pouilles, ou chanter goguette, sans éditeur de... non j’ai...
hé ! si tu veux "chanter Pouilles", vas donc dans le "talon de la botte" cette page où Elpépé peut trouver sa joie dans la Mare Nestrum car les 2 ports de Bari et Brindisi sont animés et importants de cette région et il peut même rejoindre la Grèce avec son bateau. (enfin c’est ce que décrit ce site de voyage : cette page 
réponse à . mickeylange le 08/01/2009 à 01h04 : Chanter pouilles, ou chanter goguette, sans éditeur de... non j’ai...
C’est dans les Pouilles qu’on chante le bel canto ?
Ne confondons pas :

"Chanter pouilles"

et

"Planter des chouilles" !

Ouille-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 08/01/2009 à 07h13 : Ne confondons pas : "Chanter pouilles" et "Planter des chouilles" !...
Ne confondons pas non plus avec :
Chanter couilles à quel pain ?
réponse à . Elpepe le 08/01/2009 à 00h19 : Chanter poulie... Je savais bien que l’expression vient de la Marine ...
Sur ce coup là, je te l’accorde. Les Pouilles sont une "région au relief peu important", comme ils disent sur le site mentionné par Cotentine. Donc pas de lien apparent avec la montagne ... Vu les côtes de Pouilles, longues et entourées de mers (Adriatique et Ionienne), c’est bien une expression marine !
Venez, mes petits chouilles,
Venez sur mes genouilles,
Venez avec vos joujouilles,
Pour que je vous cherche les pouilles.

Papa avec ses grands yeux de hibouille
Vous offrira beaucoup de bijouilles
Avec des pierres grosses comme des caillouilles.

En voilà, des carabistouilles!
J’accours!
J’accoui...lle!
8 Expressio ce matin...qui tombaient comme de la grenaille!
Mais je ne le prends pas comme une injure! A que non!
Je dirai que ça me rabistouille!!! de bon matin. 
réponse à . file_au_logis le 08/01/2009 à 07h45 : Venez, mes petits chouilles, Venez sur mes genouilles, Venez avec vos joujouille...
J’ai bien aimé ta petite bafouille,
Au sujet de l’épouille.
Sa douce mélodie gargouille,
Comme le fait la grenouille.

Si on la mâchouille,
On voit que point elle ne cafouille,
Comme de la pattemouille,
Que l’on tripatouille.

Au contraire, elles comme une nouille,
Fabriquée par une quenouille,
Que l’on embarbouille,
Et devant laquelle on s’agenouille.

Quand je farfouille,
Que je continue ma fouille,
Je ne trouve que de la ratatouille,
Que l’on écrabouille.

Même une fripouille,
Même une patrouille
D’hommes-grenouille
En vadrouille,

Ne trouveraient mieux que ta bafouille.  
Eh bé, les rimes en -ouille inspirent les poétouilles de ce merrrveilleux site ! Quels talents ! 

Il me semble quand même que "chanter" était davantage "crier" que "dire". J’ai cru longtemps, ignare que je suis encore de la liturgie, que ces "pouilles" étaient une sorte de chant religieux marquant le reproche ou la colère divine aux vilains pécheurs (ou vilains, ou pêcheurs...), enfin aux pouilleux.
ACTE I
scène1

PETU, entrant en scène
Salut à vous, ô, nobles fripouilles !

MOMO, en apparté
Arrg, encore des rimouilles !

PETU
je vous souhaite pour cette nouvelle année:
de ne pas avoir à manger trop de nouilles
que vos articulations point trop ne rouillent
de ne pas attraper la chtouille
d’avoir du pognon plein les fouilles
et toujours un sourire sur la bouille !

Fin de la scène, fin de l’acte, fin de la pièce (ouf !)

Pétul-Anouilh (enfin, plutôt "la nouille", mais bon....)
réponse à . <inconnu> le 08/01/2009 à 09h32 : ACTE I scène1 PETU, entrant en scène Salut à vous, ô...
Ah
Tu es là
Petula !
Grande est ma joie !

Manque Eureka
Belle Falbala
Reine de mots va-
lises et de la goua-
ille pour qu’ici bas
Tout ce site-là
Chante ah ! ah ! ah !
Y a pas de quoi chanter quand y a des pouilles dans le cottage.
réponse à . <inconnu> le 08/01/2009 à 10h24 : Y a pas de quoi chanter quand y a des pouilles dans le cottage....
Réservé aux messieurs, les dames ne pouvant connaître l’inconfort de la situation que tu contrepétrisdécris.
Mathieu aurait pu chanter pouilles à sa maman ! cette page
réponse à . file_au_logis le 08/01/2009 à 07h45 : Venez, mes petits chouilles, Venez sur mes genouilles, Venez avec vos joujouille...
Ah, alors là je peux te traiter de zwanseur sans faire d’erreur? 
réponse à . PtiPat le 08/01/2009 à 08h22 : J’ai bien aimé ta petite bafouille, Au sujet de l’épou...
Hum, je vois que les ...ouilles en inspirent plus d’un(e) 

@ Momo: Excuse-moi, je n’avais pas encore lu plus loin, "je te répète".
J’ai cherché un peu de littérature qui donne du souffle à cette expression et j’ai découvert Jean-François Grégoire (voir le lien de Cotentine plus bas))qui pourrait bien plaire à quelques-unes ou uns d’ailleurs sur ce merrrveilleux site car il a écrit ceci que vous me pardonnerez de vous livrer in extenso, l’ergonomie de la page où je l’ai déniché n’étant pas des plus faciles !

Très chère audacieuse,

J’avale doux comme lait la caresse de vos mots et pourtant il appert que vous jetez votre bonnet par-dessus les moulins. Pour tenir le dé dans notre société, je ne peux rôtir le balai avec le demi-monde faute de loger le diable dans ma bourse et d’en payer les violons. Ainsi et vous l’avez remarqué, conter fleurette je le puis encore mais sans sou ni maille et sans chanter pouilles aux mies compassées qui courent la prétentaine et donnent dans le phébus.

Ne faites pas flèche de tout bois, ne mettez pas flamberge au vent et ne vous battez pas les flancs pour récupérer un amour qui n’est pas présent. N’ayez pas l’air de revenir de Pontoise ou d’être prise sans vert car chacun sait ici bas que je ne tourne jamais autour du pot et que je ne suis jamais entre zist et le zest pour dévoiler ce qui me semble sot.

Voyez-vous, je pense qu’à mon égard vous faites la mouche du coche et dans vos intentions vous ne vous mouchez pas du pied pour me jeter de la poudre aux yeux. Enfin, et j’ose vous le dire, je ne fréquente jamais les moutons de Panurge de la rue vison-visu qui jouent dans une société de momeries et ne connaissent pas le vrai amour celui qui dit toujours.

Alors, très chère audacieuse, vous me voyez désolé de ne pas succomber à vos soyeux atours , à vos yeux de velours et de ne pouvoir accepter vos avances minaudières que je connais trop bien et qui voguent ce jourd’hui sur un océan de coeurs en galère.

Mes hommages Madame,
Jean-François Grégoire au masculin.

Ouf ! Je vous l’avais dit !
réponse à . momolala le 08/01/2009 à 10h45 : J’ai cherché un peu de littérature qui donne du souffle &agr...
Ton lien ne fonctionne pas pour moi. J’ai une erreur 404.
Et une chose bizarre s’est passée. Lorsque j’ai lu ton commentaire, il y avait tant de blancs que j’ai pensé que tu faisais une overdose de neige. Ensuite, j’ai cliqué pour mettre mon commentaire et le tien a changé. Evidemment, suis-je bête, entretemps, tu t’étais aperçue de la chose et avait modifié.
Ch’ti René pollua.
Le chien rota plus.
...Ni les paroles, chut!

Anna pas le temps.
réponse à . tytoalba le 08/01/2009 à 10h54 : Ton lien ne fonctionne pas pour moi. J’ai une erreur 404. Et une chose bi...
moi aussi : erreur 404, mais peut-être avec cet autre lien : cette page tu trouveras le texte transcrit par Momo (en cliquant sur très chère audacieuse)
réponse à . PtiPat le 08/01/2009 à 08h22 : J’ai bien aimé ta petite bafouille, Au sujet de l’épou...
Ouille ouille ouille ! Tu vas souvent au charbon comme ça ?
réponse à . <inconnu> le 08/01/2009 à 09h32 : ACTE I scène1 PETU, entrant en scène Salut à vous, ô...
Aaaahhh... je mouille*, Pétulante Pétula, et te papouille partout, pendant que tu t’agenouilles pour filer la quenouille**.

* c’est-à-dire que je jette l’ancre -note de l’Amirauté
** ah ben oui, quoi, Momolala et Horizondelle : y a des expressions comme ça, qui inspirent mieux que d’autres, là que tu aspires à un monde meilleur, que veux-tu...
réponse à . momolala le 08/01/2009 à 09h44 : Ah Tu es là Petula ! Grande est ma joie ! Manque Eureka Bell...
Et si mon Eureka d’amour nous manque, l’éditeur de partoche nous fait gravement défaut, pour le chant choral... Pour bien faire, il nous faut les deux. Mais que fait God ? Si ça continue, il va falloir que ça cesse, sinon on va lui chanter pouilles !
réponse à . <inconnu> le 08/01/2009 à 09h32 : ACTE I scène1 PETU, entrant en scène Salut à vous, ô...
Aaaaahhhhh, tu es revenue... Mais, dis-moi, ce n’est pas encore le temps du lilas...
Ou alors, s’agit-il du temps du lit, là?

Prenons nos précautions: ai-je besoin d’un pince-nez? Pètes-tu à l’apéro?
Parallèlement à notre expression, on trouvait aussi, avec le même sens, "chanter injures" ou bien "chanter goguettes".

Chanter sous la douche oui pourquoi pas ?
Mais chanter aux gogues (les goguettes n’étant que de petits gogues) non pas vraiment... ou alors c’est pas le même air.
réponse à . Elhouu le 08/01/2009 à 00h44 : Dans ma région,il y a une expression dérivée :"D&eacut...
Il me semble qu’en Anjou; "Pouille cette tunique!" signifie "Revêt la" (pour voir comment elle te va"
Se dépouiller voulant aussi bien dire s’alléger de vêtements portés que de biens....

Les pouilles ont été des registres des biens et bénéfices d’une possession, (voir cette page et cette page ).

L’Église, qui n’a jamais hésiter à dépouiller ses ouailles à l’extrême pour s’enrichir sans limite, n’a jamais manqué de pouilles...

Chanter pouilles aurait donc pu tout aussi bien signifier la menace de vente à la criée des ruines d’un malheureux couvert de dettes
ou le reproche d’acquisitions peu scrupuleuses...
réponse à . horizondelle le 08/01/2009 à 10h41 : Hum, je vois que les ...ouilles en inspirent plus d’un(e)  @ Momo: E...
Oses-y, rondelle ! Collée samedi !*

* encore mon obsession qui me reprend, Cocotte, ce qui est assez représentatif d’une obsession... mais mon analyste m’a assuré que, si ça ne me fait pas trop souffrir, je peux très bien vivre avec. Merci qui ? Merci, Sigmund ! 
réponse à . Elpepe le 08/01/2009 à 12h46 : Oses-y, rondelle ! Collée samedi !* * encore mon obsession qui...
Et si ça te fait douiller, tu nous chanteras Ouille
réponse à . file_au_logis le 08/01/2009 à 12h38 : Aaaaahhhhh, tu es revenue... Mais, dis-moi, ce n’est pas encore le temps d...
Euh non Filo ! Petula est la commère de Marceeeeeeel !
Oui... mais ça reste tout de même moins cher que mon percepteur, que la Sécurité Sociale ne me rembourse pas non plus.
Tiens, God, une bonne* nouvelle pour commencer l’année : à force de se faire chanter pouilles sur tous les tons et toute la gamme, Microsoft® a enfin pris une bonne résolution pour 2009 : cette page.

* Faut voir d’abord, hmmm ? "La confiance n’exclut pas le contrôle". **
** phrase impérissable de l’immortel Valéry Giscard, dit d’Estaing
réponse à . <inconnu> le 08/01/2009 à 12h42 : Il me semble qu’en Anjou; "Pouille cette tunique!" signifie "Revêt l...
Ton deuxième lien ne fonctionne pas chez moi. 
Voici ce que je reçois : "L’application CGI spécifiée n’a pas renvoyé le jeu complet d’en-têtes HTTP."
réponse à . cotentine le 08/01/2009 à 11h36 : moi aussi : erreur 404, mais peut-être avec cet autre lien : cet...
Merci, cette fois, le lien est bon. Et merci à Momolala de nous faire découvrir ces choses.
une voix aussi criarde et désagréable que la poulie qui grince
Mets de l’huile ! cette page
REGG’LYSS chante et les autres crient sans lui chanter poulie ni pouilles 
réponse à . Elpepe le 08/01/2009 à 12h34 : Et si mon Eureka d’amour nous manque, l’éditeur de partoche n...
Il m’a prévenue par le Canal 12 qu’il accepte tous mes voeux sauf celui concernant l’éditeur de partoches, et ma foi en a pris un coup dans l’aile... 
réponse à . tytoalba le 08/01/2009 à 13h10 : Ton deuxième lien ne fonctionne pas chez moi.  Voici ce que je re&c...
C’est normal : la Confédération Générale des Internautes joue complètement aux en-têtes de mule avec le protocole de transfert des liens hypertexte. Tu mords ?
Sinon, demande à God, il t’expliquera le blot mieux que moi.
Souvenirs, souvenirs (et j’étais encore petite) : Domenico Modugno chantait "Volare, oho ! cantare ohohoho !..." comme on chante en Pouilles où il était né. Ecoutez-le sur cette page
réponse à . momolala le 08/01/2009 à 13h24 : Il m’a prévenue par le Canal 12 qu’il accepte tous mes voeux ...
Ah, la fripouille !
réponse à . momolala le 08/01/2009 à 13h34 : Souvenirs, souvenirs (et j’étais encore petite) : Domenico Mod...
Ah mais que nenni, ma jolie : souvenirs souvenirs, c’est là que un vrai-faux Belge, une fois !
Rien ne sert de lui chanter pouille !
Il vaudrait mieux que tu t’agenouilles,
tu le supplies sans faire l’andouille ...
mais tu reviendras p’t’être bredouille ! 
réponse à . <inconnu> le 08/01/2009 à 12h42 : Il me semble qu’en Anjou; "Pouille cette tunique!" signifie "Revêt l...
L’Église, qui n’a jamais hésiter à dépouiller ses ouailles à l’extrême pour s’enrichir sans limite

Tsss tsss tsss, ça sent le fagot ! Ne chante papouille à notre sainte glaire l’émise, que tu vas te retrouver sur le bûcher.
réponse à . cotentine le 08/01/2009 à 13h50 : Rien ne sert de lui chanter pouille ! Il vaudrait mieux que tu t’agen...
Même si on le chatouille ?
réponse à . mickeylange le 08/01/2009 à 12h39 : Parallèlement à notre expression, on trouvait aussi, avec le m&ec...
ou alors c’est pas le même air

C’est pas le pèpère non plus, il était en train de mouiller dans son bateau.
Son meilleur coup, ça a quand même été le passage à l’an mil, où elle a foutu la trouille à ses ouailles en leur promettant l’Apocalypse, et en les invitant à la dépouille de leurs biens. A son profit, évidemment. Pour çui de l’an deux mil, la carabistouille était éventée, hélas...
réponse à . Elpepe le 08/01/2009 à 12h46 : Oses-y, rondelle ! Collée samedi !* * encore mon obsession qui...
Encore???  Ouille ouille ouille!!
Et j’ai fait quoi cette fois-ci? 
Je n’ai chanté pouilles à personne !
réponse à . <inconnu> le 08/01/2009 à 13h56 : ou alors c’est pas le même air C’est pas le pèpè...
il était en train de mouiller dans son bateau.

Tu vois comme quoi internet peut être trompeur, je pensais que c’était un mec LPP !
réponse à . horizondelle le 08/01/2009 à 15h06 : Encore???  Ouille ouille ouille!! Et j’ai fait quoi cette fois-ci?&nb...
C’est juste comme ça, en passant... 
réponse à . mickeylange le 08/01/2009 à 15h17 : il était en train de mouiller dans son bateau. Tu vois comme quoi interne...
C’est qu"Alcalin n’y connaît rien en navigation : l’Amiral ne mouille pas DANS son bateau (sauf quand il doit barrer quand le vent lève la crête des vagues, ou sous un grain, évidemment), il mouille pour mouiller au mouillage. Pas comme BB. Enfin... si...
Et puis zut, à la fin ! ma vie privée ne te regarde pas !
Tu mords ?
Non, je ne mords pas. Je suis soupe au lait mais pas canne y bal.
J’aime bien quand les liens fonctionnent. Parfois, ils m’instruisent. D’autres fois, ils m’amusent. Et quand je n’aime pas, je zappe. 

Comme tu le sais sans doute, ici, les pouilles sont les habitantes du poulailler. Et qui habite près d’un poulailler sait combien elles sont bruyantes.
Je connaissais "chanter Ramona" et "chercher des poux dans la tête" mais pas "chanter pouilles".
Merci, Expressio.

Je n’ai jamais cherché de poux sur la tête de qui que ce soit, c’est un coup à attraper des cochonneries cette page
réponse à . Elpepe le 08/01/2009 à 15h35 : C’est qu"Alcalin n’y connaît rien en navigation : l&rsquo...
J’avais pas dû lire le commentaire 25 jusqu’au bout. On m’espique rien à moi, aussi.
le langage très peu châtié des palefreniers

C’est dans "la caravane" de Lucky Luke que le seul moyen de faire avancer les mules est de leur tenir un langage ... de charretier. En l’absence du charretier, le seul qui en soit capable est le cancre de la classe, par ailleurs gamin infernal.
réponse à . Elpepe le 08/01/2009 à 12h16 : Ouille ouille ouille ! Tu vas souvent au charbon comme ça ?...
Ouille ouille ouille ...
C’est le début du thème de la chanson des Expressionautes que tu va m’envoyer ?


Sinon le charbon c’est mon job. J’ai déjà visité une mine de houille. C’est sympa mais on en sort un peu sale : il faut en sortant qu’on se débarbouille !

Pour trouver de la houille,
Ils font des fouilles.
A l’époque de Zola, pour extraire la houille,
Il fallait qu’ils s’agenouillent.
De nos jours plus d’embrouille,
C’est une excavatrice qui trifouille,
Qui écrabouille,
Qui tripatouille,
Qui farfouille,
La roche noire contenant le gaz, le grisou et la houille.
Puis en surface, les cailloux ils les dépouillent
De l’ensemble pour ne garder que la houille.
Vu l’humidité, c’est plein d’antirouille,
Qu’ils mettent sur les machines pour éviter qu’elles ne cafouillent.
Sous terre, pas question de faire l’andouille,
De se prendre pour une fripouille,
Ou de jouer à l’arsouille :
La sécurité ils la verrouillent.
Pas trop de temps pour faire des papouilles,
Sinon elle sort toute noire ta bouille.
Et si sans permission sous terre tu vadrouilles,
Sans remords ils te zigouillent.
J’espère qu’elle est claire la bafouille,
Dans la mine, pas de bidouille,
Sinon tu dérouilles,
Et tu finis en patouille,
Ou si tu préfères en ratatouille.
Donc de connaissance tu ne sors pas bredouille,
Et donc je peux arrêter ma gazouille.
réponse à . Elpepe le 08/01/2009 à 12h46 : Oses-y, rondelle ! Collée samedi !* * encore mon obsession qui...
Super ! Horizondelle est collée avec moi samedi !
Dis-nous, c’est quoi le programme, Elpépé ?
Un cours de cabotinage ?  
réponse à . Elpepe le 08/01/2009 à 12h34 : Et si mon Eureka d’amour nous manque, l’éditeur de partoche n...
Mon cher Elpépé,
Tu ne m’oublies pas ? J’attends avec impatience ta chanson ...
Merci...  
réponse à . Elpepe le 08/01/2009 à 15h35 : C’est qu"Alcalin n’y connaît rien en navigation : l&rsquo...
Donc finalement BB c’est un mec, si toi tu mouilles le bateau !
BB ça serait pas Bertrand Belanoé, des fois ?
...et si on chante aux Pouilles? :)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pouilles
Je rappelle qu’on a jadis appelé pou le coq, comme on l’a retenu dans l’expression :" être fier comme un pou".
réponse à . PtiPat le 08/01/2009 à 17h13 : Ouille ouille ouille ... C’est le début du thème de la chans...
C’est joli comme rythme, on dirait un slam. J’aime bien 
réponse à . Elpepe le 08/01/2009 à 12h46 : Oses-y, rondelle ! Collée samedi !* * encore mon obsession qui...
si ça ne me fait pas trop souffrir, je peux très bien vivre avec.

Ca, c’est le comble de l’amiral! Je ne vois vraiment pas pourquoi c’est toi qui en souffrirait ...
Bon, pour l’instant, on ne va pas te chanter pouilles, les lentilles, c’était sympa. C’est quoi samedi? 
réponse à . HoubaHOBBES le 08/01/2009 à 07h13 : Ne confondons pas : "Chanter pouilles" et "Planter des chouilles" !...
Petite présence éclair pour toucher de la peau d’ours? 
Et puisque Filo ne répond pas, tu peux me dire, TOI, si mon commentaire 18 en réponse à 9 est du bon brusselier? 
réponse à . horizondelle le 08/01/2009 à 21h17 : Petite présence éclair pour toucher de la peau d’ours? ...
c’est farpait, sauf que zwanzeur s’écrit avec 2 Z (c’est un des derniers mots du dictionnaire du dialecte bruxellois, de Louis Quievreux, paru aux Editions Libro sciences  )
Pour info, le tout dernier mot, c’est zwozze et ça signifie couenne. Sur un "mot compte triple", ça doit valoir pas mal, sauf qu’en français il n’y a qu’un Z.
Tiens, ça existe un scrabble brusseleir ? 
réponse à . Jonayla le 08/01/2009 à 22h10 : c’est farpait, sauf que zwanzeur s’écrit avec 2 Z (c’es...
Oh merci Jonayla pour ces précisions. J’ai utilisé Zwanseur(en contrôlant je vois qu’il est écrit avec 1 "s") apparemment à la place de zwanze en me basant sur cette page Mais HoubaHOBBES m’a dit qu’un zwanseur était un danseur qui raconte des carabistouilles.
Je n’avais pas pensé au scrabble. Ce sont des mots d’enfer! 
réponse à . horizondelle le 08/01/2009 à 21h17 : Petite présence éclair pour toucher de la peau d’ours? ...
Je te l’avais déjà dit, pourtant, que zwanzeur prenait pas de "s", hein filleke !
Mais madame fait sa mijaurée et n’écoute pas quand on lui dit quelque chose, alors voilà, ge zult doe stoen mé â mond vol tanden !

Une-fois-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 09/01/2009 à 06h06 : Je te l’avais déjà dit, pourtant, que zwanzeur prenait pas d...
D’abord, c’est tout faux ce que tu me chantes là et...
ge zult doe stoen mé â mond vol tanden !

Tu me chantes pouilles là, ou quoi??? 
réponse à . HoubaHOBBES le 09/01/2009 à 06h06 : Je te l’avais déjà dit, pourtant, que zwanzeur prenait pas d...
Effectivement, je ne sais d’où HollandHOBBES nous sort cela !
En bon hollandais, je pense qu’il aurait plutôt du dire :
"je zult doen toen met een mond vol tanden".
Mais cela doit être un dialecte du sud de la Hollande ou du nord de la Flamandie !
PicPat  
Bonjour, je me permets de vous transmettre un extrait d’une chanson traditionnelle dans laquelle on retrouve l’expression du jour. Merci pour votre travail.

Pourquoi boirions-nous de l’eau ?
Sommes-nous des grenouilles ?

Maudit donneur de tisanes
Médecin, tu n’est qu’un âne,
Tu mériterais bourreau,
Que chacun te chante pouille !
réponse à . partisan le 09/01/2009 à 16h47 : Bonjour, je me permets de vous transmettre un extrait d’une chanson tradit...
Bienvenue à toi que je ne connais pas. Nul doute que tu trouves beaucoup de partisans pour te rejoindre autour de cette chanson sur ce merrrveilleux site !
Comment nomme-ton les habitants de la région des Pouilles ?
Hummm... Je vous laisse le soin de trouver... 
Et quand ils chantent, ils chantent Pouilles ??? 

Oups, j’allais zoublier: bon anniversaire à Syl de Phil.
réponse à . partisan le 09/01/2009 à 16h47 : Bonjour, je me permets de vous transmettre un extrait d’une chanson tradit...
Pourquoi boirions-nous de l’eau ?
Sommes-nous des grenouilles ?

Cliquez ici.
Pour les paroles, cliquez sur Plus.
réponse à . <inconnu> le 25/09/2012 à 06h30 : Pourquoi boirions-nous de l’eau ? Sommes-nous des grenouilles ? ...
Il ne faut pas boire de l’eau, parce l’eau bue éclate... 
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Bon anniversaire chère Syl de Phil (Sylphide)
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫

Plus jamais lu/e/s sur ce mêêêêêrveilleux site. Ce mâtin (quel site!) serait l’occasion rêvée pour refaire surface à l’état neuf. Promis, nous ne chanterons pas pouille à cette occasion.
Par contre, un séjour prolongé au Bar du Phare, pour arroser cela, serait une idée géniale si je ne l’avais déjà eue à l’instant même...
réponse à . tytoalba le 08/01/2009 à 15h55 : Tu mords ?Non, je ne mords pas. Je suis soupe au lait mais pas canne y bal....
Tu mords ?
Quand elle chante des pouilles mord-elle?
réponse à . joseta le 25/09/2012 à 07h51 : Tu mords ?Quand elle chante des pouilles mord-elle?...
dies irae, comme ils chantent en Irlande...
Chanter pouilles ou avec les sirènes, chanter Ramona,
Mais chanter à tue-tête, comme un pinson ou une casserole,
Chanter sans s’arrêter pour celui ou celle qui nous chante ou nous enchante
Jusqu’au chant du cygne…
Comme lui... Belle journée à tous !
Dans le monde des oiseaux, celui qui chante pouilles, c’est le cette page.
Bon anniversaire Sylphide Je t’offre les grenouilles de cette page.
Pour te faire la fête, nous pourrions aussi, tout comme nos cousins les singes, nous épouiller puisqu’il s’agit d’un signe de sociabilité.
Mais donnons-nous plutôt rendez-vous au bar du phare. Point besoin de chanter pouilles.
C’est en effet du très sympathique pou que cette expression semble nous venir au XVIIe siècle
Il faut préciser que c’était seulement quand le mari injuriait sa femme que ça venait d’époux.
réponse à . joseta le 25/09/2012 à 09h48 : C’est en effet du très sympathique pou que cette expression semble ...
Comment appelle-t-on celui qui tue son beau-frère ?
Un insecticide, car il tue l’époux de sa soeur.
réponse à . <inconnu> le 25/09/2012 à 06h35 : Il ne faut pas boire de l’eau, parce l’eau bue éclate... ...
Iras-tu jusqu’à l’hospice et jusqu’à l’eau phéniquée ?
réponse à . <inconnu> le 25/09/2012 à 06h35 : Il ne faut pas boire de l’eau, parce l’eau bue éclate... ...
Bel échange de commentaires hier en fin de journée sur les régions où germent des envies d’indépendance. Les as-tu lus ?
l’eau phéniquée
Es-tu sûr de l’orthographe ?
Aujourd’hui on ne chante plus pouille à quelqu’un.....(argot-musical)
on lui cherche des poux
Un singe à un autre
- Tu veux que je t’épouille?
- Si ça te chante...
Sûr de l’orthographe mais pas sûr du résultat 
comme celle liée à la poulie
’Chanter poulie’, c’était la voix du peuple dans la région du Pô, d’où: vox Pô poulie.
Pfffffff....
"chanter le coq",
-Je vais essayer, voir ce que ça donne.-

L’acteur Bernard Alane alla trouver sa femme dans la cuisine pour lui ’chanter le coq’; celle-ci cuisinait paisiblement et essaya d’éluder la question.
-Ah! ne change pas de sujet! lui cria Alane, et puis qu’est-ce-que tu sautes dans ta poêle?
- Je saute du coq Alane!

-Bof, pas terrible, hein?-
réponse à . joseta le 25/09/2012 à 12h54 : "chanter le coq", -Je vais essayer, voir ce que ça donne.- L’act...
Quelque part dans la Nièvre, le petit Albert, 12 ans, fumait en cachette. Il fut surpris par son père qui lui chanta pouilles : y fumait.

cette page
Je connaissais le jeu de cartes appelé "pouilleux" ou "puant" mais je ne connaissais pas le pouilleux massacreur
cette page

dont la règle du jeu figure ici (un peu plus bas)
cette page
réponse à . joseta le 25/09/2012 à 12h54 : "chanter le coq", -Je vais essayer, voir ce que ça donne.- L’act...
Autrement dit, elle tambouille, elle touille, elle se débrouille... Hésitante, elle vasouille puis brouille œufs et citrouille.

- Grouille ! dit l’homme redoutant quelque maléfique magouille
- Pedzouille ! réplique-t-elle énervée
- Gribouille !
- Niquedouille !
Bref, dans la souille où torchons et pattemouilles pendouillent, on chante pouilles ! 
Ha ha, oui !
De l’eau avec du phénol (C6H5OH, si ma mémoire est bonne) alcool solide a température ambiante.
Usage externe uniquement, pour désinfecter. Le phénol est cardio-toxique et néphro-toxique.
réponse à . charmagnac le 25/09/2012 à 14h03 : Je connaissais le jeu de cartes appelé "pouilleux" ou "puant" mais je ne ...
la règle du jeu figure ici
avec une légère erreur : si tu enlèves le valet de pique du paquet, il y a peu de chances qu’un joueur le tire. En enlevant le valet de trèfle, ça marche beaucoup mieux.
réponse à . joseta le 25/09/2012 à 12h09 : comme celle liée à la poulie ’Chanter poulie’, c&rsqu...
Oui, mais

le sam’di soir, après l’turbin
l’ouvrier parisien
dit à sa femm’ : comme dessert,
j’te pai’ l’café concert ...

viens poupoule, viens poupoule, viens !
quand j’entends des chansons
ça m’rend tout polisson
Pluriel de "voleur" ? Pouilles. Car un voleur des pouilles.
réponse à . joseta le 25/09/2012 à 12h09 : comme celle liée à la poulie ’Chanter poulie’, c&rsqu...
Trop poulie pour être au net.
réponse à . SyntaxTerror le 25/09/2012 à 15h58 : Ha ha, oui ! De l’eau avec du phénol (C6H5OH, si ma mém...
Ah ! la phtaléine du phénol ! …
Milieu basique, milieu acide… souvenir, souvenir...
Quelques gouttes dans l’éprouvette et la couleur du contenu changeait transformant du même coup - et selon l’humeur de la classe - la prof. de chimie en sorcière moyenâgeuse ou en magicienne de music-hall !
À Á É È æ # $ * Ô ? ƒ ¿ ? * , ø Ì
$ & £ & £ & € & ƒ
Merci Germaine ♥
réponse à . charmagnac le 25/09/2012 à 10h00 : Bel échange de commentaires hier en fin de journée sur les r&eacut...
Pas encore: je vaos relire.
Voilà un merci qui me va droit t’au cœur  ! 
Il lui chanta pouilles, l’invitant à aller prendre un café près d’Epernay.
- Pourquoi ces étranges reproches? lui dit-elle étonnée
- Parce que c’est un jus Rieux!

cette page
Je ne chante pratiquement jamais pouilles à personne. D’abord, parce que je ne chante pas juste. Deuxièmement, parce que ça ne sert pas à grand chose. Troisièmement, il y a souvent un effect boomerang.  
Les poules sont devenues des poulies

D’où vox Pô poulie

Vox des i
(Voir 89)
réponse à . Oulala le 25/09/2012 à 20h55 : Les poules sont devenues des poulies D’où vox Pô poulie Vox ...
M...e j’ai du appuyer sur le mauvais bouton.
Tu as ouvert ton encadré avec un crochet et une accolade [c}
Tu peux corriger en cliquant sur le crayon dans ton intervention 105  
réponse à . SyntaxTerror le 25/09/2012 à 15h58 : Ha ha, oui ! De l’eau avec du phénol (C6H5OH, si ma mém...
T'as pas compris : phéniquée —> fait niquer.
"Des poux dans la tonsure"....non mais fallait la trouver celle là...

En accord avec lui, dois-je écrir' dans la presse
Qu'un soir je l'ai surpris aux genoux d' ma maîtresse,
Chantant la mélopé' d'une voix qui susurre,
Tandis qu'ell' lui cherchait des poux dans la tonsure ?


Vous l'écoutez ici...

Ah oui, le café....j'allais oublier

réponse à . BOUBA le 08/09/2017 à 05h58 : "Des poux dans la tonsure"....non mais fallait la trouver celle l&agra...
Ah oui, le café....j'allais oublier
Ben manquerait plus que ça !
réponse à . DiwanC le 08/09/2017 à 07h03 : Ah oui, le café....j'allais oublierBen manquerait plus que ça...
Ben dans une quinzaine de jours faudra vous débrouiller pour cinq semaines....et n'allez pas me chanter pouilles...
réponse à . BOUBA le 08/09/2017 à 05h58 : "Des poux dans la tonsure"....non mais fallait la trouver celle l&agra...
Ah ! celle-là, on ne s'en lasse pas !

Ce n'était pas trop son genre au cher Georges de faire reproches injurieux. Certes, il appelait un chat, un chat... et un con, un con, qu'il soit blanc-bec ou grison... mais il ne chantait pas pouille, il constatait, c'est tout !
D'injure, il ne voyait que celle du temps qui un jour grifferait de "quelques traits un peu vieux" le jeune visage de Marquise.

Et de reproche, je n'ai trouvé que celui-ci :
Le seul reproche, au demeurant,
Qu'aient pu mériter mes parents,
C'est d'avoir pas joué plus tôt
Le jeu de la bête à deux dos.


Il aurait voulu être moyenâgeux !
Écoutez...

réponse à . BOUBA le 08/09/2017 à 07h15 : Ben dans une quinzaine de jours faudra vous débrouiller pour cinq semaine...
Cinq semaines... Purée ! ça va être long ! Non pas à cause du café, mais on va se languir...
Plus d'anectodes-souvenirs d'enfance...
Plus de jeux de mots qui réjouissent ton bon maître...
Et pis je suppose qu'il va falloir nourrir et sortir Coyote ! Pffff...
Ça se dit encore dans le patois périgourdin.
réponse à . BOUBA le 08/09/2017 à 07h15 : Ben dans une quinzaine de jours faudra vous débrouiller pour cinq semaine...
Ça nous fera cinq semaines de vacances, tu penses bien qu'on ne va pas te chanter pouilles ! 
Péri par le gourdin ? Patois, lui !
Humour d'éboueur
- tu sais que les moutons et les chèvres bêlent, mais quelles autres bestioles bêlent également ?
- ??
- les poux, parce que les poux bêlent...
réponse à . joseta le 08/09/2017 à 08h28 : Humour d'éboueur - tu sais que les moutons et les chèvres bê...
Pourquoi ce   ? Ça met de l'ambiance !
Ça: , c'est la réponse de l'autre éboueur.
Ah oui, l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !
Une infirmière sur le point de se marier:
Au boulot, elle prend les pouls
De son chien, elle prend les poux
Devant le maire, elle prend l'époux.
ANAGRAMME
Chatouiller panse quelqu'un
Pour ceux qui un jour se trouvent en compagnie de poux ou punaises de plancher, voici la recette. Dans un récipient métallique faites brûler une bonne quantité de soufre. Dès l'allumage, sortir en fermant bien toutes les fenêtres et ouvertures. Laisser faire pendant environ deux heures puis revenir et aérer en grand. Les bestioles seront éliminées et ne reviendront plus.
On peut même chercher des poux dans la paille. Mais qui se couche encore dans la paille ?
réponse à . le gone le 08/09/2017 à 09h47 : On peut même chercher des poux dans la paille. Mais qui se couche encore d...
En tout cas il y a des malheureux qui sont SUR la paille...
réponse à . BOUBA le 08/09/2017 à 07h15 : Ben dans une quinzaine de jours faudra vous débrouiller pour cinq semaine...
Ben dans une quinzaine de jours faudra vous débrouiller pour cinq semaines....et n'allez pas me chanter pouilles...
Tu vas t'occuper de développement durable comme au Mali ?
Le développement durable, c'est la culotte de cheval du lapin.
{2017-01-04/IMG_0003.JPG|Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, me voilà !}
réponse à . joseta le 08/09/2017 à 11h04 : {2017-01-04/IMG_0003.JPG|Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, me voil&agr...
Tu n'aurais pas oublié un bout de l'adresse ?
réponse à . DiwanC le 08/09/2017 à 07h41 : Cinq semaines... Purée ! ça va être long ! Non pas...
Cinq semaines... Purée ! ça va être long ! Non pas à cause du café, mais on va se languir..
Il va en Arabica, le pays du café, refaire son stock, le père Colateur.
Je ne dis pas non à ce qu'on me chante papouilles...
Je voulais mettre une photo de moi à Paris, mais j'ai pas réussi.
Désolé.
C'est une réponse à Lange.
réponse à . joseta le 08/09/2017 à 08h58 : Une infirmière sur le point de se marier: Au boulot, elle prend les pouls...
Devant le maire, elle prend l'époux.
Un an après, il prend la porte. C'est un époux-vantail
réponse à . joseta le 08/09/2017 à 12h29 : Je voulais mettre une photo de moi à Paris, mais j'ai pas réussi. ...
Ben on l'a échappé belle !
Olé !
Tu me chantes pouilles ? Enfin, passons...
Je vais prendre un café !
Au lait !
réponse à . ergosum le 08/09/2017 à 13h22 : Devant le maire, elle prend l'époux.Un an après, il prend la ...
Et pour peu qu'il aime les ails...l'époux vante ails !
Pour en revenir à :"chanter le coq", rappelons qu’anciennement la sus-dite volaille était le pou (un plus jeune, un poulet,t la femelle la poule et leur habitat le poulailler) d'où l'expression'"fier comme un pou", imageant le gallinacée, dressé sur ses ergots et lançant hardiment son cocorico matinal.
réponse à . Nadou5853 le 08/09/2017 à 18h50 : Pour en revenir à :"chanter le coq", rappelons qu’an...
un plus jeune, un poulet.... lançant hardiment son cocorico matinal
Un poulet, faire cocorico ? Alors qu'on ne sait même pas s'il a des coqougnettes
Comme c'est bizarre...
réponse à . Nadou5853 le 08/09/2017 à 18h50 : Pour en revenir à :"chanter le coq", rappelons qu’an...
C'est en effet ce qu'Expressio et God racontent à cette page.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Chanter pouilles (à quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?