Chercher des noises - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Chercher des noises

Chercher querelle, chercher la dispute
Chercher à embêter (quelqu'un).

Origine

L'étymologie généralement proposée pour le mot 'noise' est plus qu'étrange. En effet, au XIe siècle, il a signifié 'bruit' ou 'tapage' (il a d'ailleurs donné le 'noise' anglais pour 'bruit'). Puis il a pris le sens de 'querelle' ou 'dispute', glissement sémantique qu'on peut peut-être expliquer par le fait qu'une dispute génère du bruit. Mais quand on sait qu'il est issu du latin 'nausea' qui veut dire "mal de mer"[1], on se perd en conjectures pour justifier une telle origine.

Toujours est-il que si l'emploi de 'noise' est devenu de moins en moins fréquent depuis le XVIIe siècle, il reste d'usage dans notre expression qui date de cette époque et qui a existé sous quelques formes comme "chercher noise", "chercher une noise" ou même "chercher noise pour noisette" où la 'noisette', qui avait le sens de "très peu de choses" désigne ici un motif futile.
D'ailleurs, même sans ce complément, la locution suppose souvent que celui qui cherche des noises le fait pour des raisons peu justifiées.

Le deuxième sens proposé est plus récent. Il est une atténuation du sens initial, même si celui qui embête l'autre peut finalement s'attendre à provoquer une dispute.

[1] Bien que ce soit un peu hors sujet, j'en profite pour rappeler que la soeur de James Bond s'appelle Nauséa.

Exemple

« Tous ces hommes étaient très différents les uns des autres. L'un, très volubile, n'arrêtait pas de chercher des noises à son voisin et se plaignait sans cesse de la cuisine. »
Jean-Michel Bartholi - Divorcés devant Dieu - 2007

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Chercher des noises » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Händel suchenChercher des querelles
Angleterreen To pick a quarrelChercher la querelle
Espagnees Buscar las pulgas.Chercher les puces.
Espagnees Buscar la boca (a alguien)Chercher la bouche (à quelqu'un)
Espagnees Buscar gresca.Chercher une dispute.
Espagnees Buscarle las cosquillas (a alguien)Chercher les chatouilles (à quelqu'un)
Grècegr θέλεις φασαρίεςVouloir des bruits
Italieit Attaccar brigaAttacher problème
Italieit Cercare rogneChercher des embêtements
Pays-Basnl Ruzie zoekenChercher (la) dispute
Brésilpt Procurar sarna para se coçarChercher la gale pour se gratter
Roumaniero A căuta (cuiva) ceartă cu lumânareaChercher la querelle avec la chandelle
Roumaniero A căuta pricinăChercher (motif de) querelle
Serbiesr Traziti kavguChercher des noises

Voir aussi

Vos commentaires
l’écureuil est plus taquin que querelleur. Ce ne sont pas vraiment des noises qu’il cherche : tout au plus des noisettes !
Oh, derches en crises ! Ne chéris, cher, des os. Enchères scories HD : enchérir dos eschés. Chéris ondes chères, cher OSS, dense chéri !

Anna Vaskouchey
quand on sait qu’il est issu du latin ’nausea’ qui veut dire "mal de mer
Et s’il venait aussi un peu du verbe latin noceo, ere, qui signifie causer du tort?
...On pourrait imaginer que le mal de mer cherche des noises aux marins en général et à certain amiral en particulier, n’est-il pas?
Si vous me cherchez noise
Ma belle Indochinoise
J’prends mes cliques et mes coques
Et j’m’en vais à Bangkok...
réponse à . <inconnu> le 14/10/2009 à 03h15 : quand on sait qu’il est issu du latin ’nausea’ qui veut dire "...
T’es pas à la noce, là, moussaillon, à chercher des poux dans le bonnet d’un marin. Seuls les ignorants ont le mal de mer. Les autres le parent très simplement. Collé samedi, à chercher où l’Amirauté a longuement développé le sujet sur le site !
L’est encore fourré où, lui ? HoubaHOBBES, ici, tout de suiiiiiiite !
la soeur de James Bond s’appelle Nauséa
Celle qui a une salpingite purulente ? Ses autres sœurs, Aidée, Fury, Pudy, Elsura et Divaga étaient bien suivies par Haroun Tazieff, leur gynéco. Quant à son frère Amaury, il a une santé précaire.
L’expérience de ma petite soeur démontre toute l’inutilité de chercher noise à plus grand que soi : quand elle avait 20 ans et vivait à Paris elle avait une petite R5 avec deux yeux collés à l’avant et beaucoup d’audace. Un jour qu’elle emmenait nos parents un automobiliste qui trouvait qu’elle n’en avait pas assez lui collait au train tant et si bien qu’il finit par la pousser un peu. Elle est descendue brandissant un parapluie d’une main, tenant son chapeau de l’autre et le gars est sorti de sa voiture à son tour : il a posé une main sur le chapeau et sœurette s’est battue contre le vent à coups de parapluie. Le type mesurait au moins 1,90 m. Lorsqu’elle a été bien fatiguée, ou désappointée, il lui a collé un baiser sur le front et il est remonté dans sa voiture. Moralité : quand on mesure moins d’1,60 m mieux vaut rester coise que chercher les noisettes d’un double-mètre non consentant.
réponse à . AnimalDan le 14/10/2009 à 04h00 : Si vous me cherchez noise Ma belle Indochinoise J’prends mes cliques et me...
C’est en Chine que les ombres s’échinaient à chercher des noises à Alain Bashung (clip sur cette page ; paroles sur cette page).
réponse à . momolala le 14/10/2009 à 07h53 : L’expérience de ma petite soeur démontre toute l’inuti...
chercher les noisettes d’un double-mètre non consentant
L’avait qu’à consentir d’emblée à se faire défoncer son pare-choc arrière, sœurette. Mériterait une bonne fessée, tiens !
réponse à . <inconnu> le 14/10/2009 à 03h15 : quand on sait qu’il est issu du latin ’nausea’ qui veut dire "...
Et s’il venait aussi un peu du verbe latin noceo, ere, qui signifie causer du tort?

Ce serait une étymologie bien tentante du point de vue sémantique, mais qui ne correspond pas à l’évolution phonétique. C’est bien nausěa qui a donné « noise ». De son côté nocēre est l’étymon de « nuire », formation secondaire du XIIe, d’ après un verbe nuisir. (Bourciez)

Et pour « mettre un peu la noyse », je citerai un proverbe médiéval : « Qui femme a noise a »… Sacrée Eve !

Bonne journée à tous !
chercher la nausée... je me demande si ce n’est pas un retour du marin algérien mythique qui attendait la quille...
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 08h08 : Et s’il venait aussi un peu du verbe latin noceo, ere, qui signifie causer...
« nuire », formation secondaire du XIIe
’Core un coup d’un Expressionaute jaloux, ça, hein ! Forcément... Tiens, merci pour ce joli proverbe, je l’ajoute à ma collection et le resservirai, à l’occasion, à qui me cassera les noisettes*.

* je suis modeste, et alors ?
réponse à . poupoule le 14/10/2009 à 08h15 : chercher la nausée... je me demande si ce n’est pas un retour du ma...
Viens, Poupoule, viens faire un tour à hier_135. Et souviens-toi que c’est comme ça que je suis devenu Pépé.
Le Moko
Hé, tête de gland! Si tu me cherches noisettes, tu prendras une chataîgne et ce sera la fin des haricots. Tu pourras encore bouffer des fèves avec tes chicots, c’est moi qui te le dis!
Et dans Rabelais, encore, "philosophie" panurgienne de l’amour "pacifique"  :

S’’interrogeant sur le mariage, craignant fort d’être cocu, volé, battu, Panurge s’engage à battre lui-même sa femme, et ajoute, un peu plus loin que

Pareillement ces petites noisettes, ces riottes qui par certain temps sourdent entre les amans, sont nouveaulx refraischissemens, & aiguillons d’amour.
("Ainsi ces petites noises, ces petites disputes qui, à certains moments, éclatent entre les amants, rafraîchissent et aiguillonnent leur amour") Tiers Livre, chap.XII " Comment Pantagruel recherche par les sorts virgiliens quel sera le mariage de Panurge".

Mais alors, si la noisette est une « petite querelle, comment se nomme le fruit du noisetier ? ... noisille, répondent Greimas et Keane.

Allons donc, sans chercher riotte, cueillir la griotte
Allons donc sans chercher noisette, cueillir les noisilles...
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 08h53 : Et dans Rabelais, encore, "philosophie" panurgienne de l’amour "pacifique"...
Et, en patois sarthois (entre autres), les "nousilles", fruits du nousillier (noisetier) : cette page... 
à César qui lui cherchait des noises et lui enjoignait de se rendre, Vercingétorix , reprenant le mot de Mc Auliffe, répondit : "nuts" . Mais il était trop en avance sur son temps et il ne put empêcher César de venir, vidir et vicir.
réponse à . chirstian le 14/10/2009 à 09h11 : à César qui lui cherchait des noises et lui enjoignait de se rendr...
A l’aise, Ja ! Dira Rommel (qui n’était pas Romain) un peu plus tard.
C’était, t’en souviens-tu, au parc de la Vanoise,
Que sans raison aucune, tu me cherchas des noises.
Heureus’ment, nous allâmes visiter le Vercors :
Nous y découvrîmes que nous nous aimions encore.
Et depuis, délaissant les joies de la nature
Nous restons à l’abri de toute déconfiture.
Dans notre grand lit blanc, loin des rives de Honfleur
Tu me regardes dormir, me traitant de ronfleur.
Mais ce bruit qui t’agaces c’est un ronronnement
Le même qui, chez le chat, marque le contentement.
Ne me cherche pas noises, et ne dis pas, ma belle
Que la différence est ...question de décibels !
Je me demande bien d’où viennent les boules Quies
Qui les a inventées, répondez-moi : qui est-ce ?
Ce mec aurait bien mieux mérité le Nobel
Que Barak Obama : je prêche pour ma chapelle !

Mais un jour j’arrêterai : tu resteras pantoise
Et perdras pour le coup tout motif de noises.
Quand je croise
Une Expression qui me chinoise
m’embaroise et me toise,
je passe, je retourne
à d’anciennes expressions
plus grivoises...sans aucun noise! 

Je reste toutefois pantoise (pardon Chirstian...pour l’emprunt)
sur le còté sans joise
un peu sévère et sentencieux
de ce lieu
jadis plus joyeux.

et retourne à mon horoscope
qui lui, me dit très peu...faut pas!!! 
réponse à . chirstian le 14/10/2009 à 09h33 : C’était, t’en souviens-tu, au parc de la Vanoise, Que sans ra...
Dès qu’y s’ront revenus du Vercors à Pontoise,
La belle de Chirstian lui r’cherchera des noises,
C’est vraiment réglé com’ du papier à musique,
Car voilà ce que c’est, d’ronfler comme un nasique.
La magie d’l’exotisme n’opèrera plus,
Ell’ lui coup’ra l’tirage par des TUC* de son cru,
Car à Pontoise aussi on connaît les ficelles :
Ce n’est pas en ronflant qu’on séduit les pucelles !

* Travaux d’Utilité Collective
J’ai trouvé ce texte ce matin, cela démarre fort !

"Elle avait jusqu’au fond du plus secret hameau
La réputation dans toute Seine et Oise
Que jamais ni le loup ni le chercheur de noise
N’avaient pu lui ravir le plus chétif agneau."

merci Péguy
Un _oisillon c’est une petite dispute sournoise, que même les danoises, les finnoises et les chinoises envient aux champenoises.
NOISE: n.f. (lat. nausea, mal de mer). Litt. chercher noise, des noises à qq, lui chercher querelle. (LAROUSSE)

Cette expression vient de la marine par l’intermédiaire du mâle de mer.
réponse à . mickeylange le 14/10/2009 à 10h50 : Un _oisillon c’est une petite dispute sournoise, que même les danois...
Qu’elles recourent à l’art des choix !
réponse à . mickeylange le 14/10/2009 à 10h59 : NOISE: n.f. (lat. nausea, mal de mer). Litt. chercher noise, des noises à...
Si fait, si fait, messire Mickey. Le mâle de mer n’est en rien querelleur. Sauf quand il lorgne un Perfide à l’horizon, évidemment.
Pour les ronfleurs ..."invertébrés" comme disait ma voisine qui déplorait l’addiction de son mari au poiret, il existe des écarteurs de narines...des sortes de petites pinces souples en aluminium qu’on presse sur l’arrête du nez et qui entraînent, dans leur mouvement latéral d’ouverture, shlaff...shlaff!! les ailes du pif.
Bon! Plus question de venir faire bizou à sa moitié. Flanqué de cet accent circonflexe dur et piquant, il faut adopter la position sur le dos et ne plus en bouger de la nuit.
Moi je réduis le ronflement de l’homme en le poussant pour qu’il bascule sur le côté.

Mais la boule Quies, j’avoue que ça fait pas propre...à moins d’en changer tous les jours.
Il s’y colle des poils d’oreille et elle finit par devenir brunâtre.
En plus on en découvre dans tous les coins, sous les oreillers, les étagères...car hélas, c’est génétique ! Autant d’enfants autant de deux fois des boules!
Et à force d’en commander à tous ceux qui viennent en visite, l’armoire à pharmacie croule sous les boites de boulettes.
Ce Quiès...alors!  
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 08h08 : Et s’il venait aussi un peu du verbe latin noceo, ere, qui signifie causer...
Oui, j’ai bien lu moi aussi, mais c’était trop tentant! Tu noteras que je me suis "couvert" en employant le conditionnel.
réponse à . <inconnu> le 14/10/2009 à 11h31 : Pour les ronfleurs ..."invertébrés" comme disait ma voisine qui d&...
Autant d’enfants autant de deux fois des boules
Surtout chez les garçons, remarque bien. Et plutôt que de pousser ton ronfleur sur le côté, essaie plutôt de lui écarter les cuisses, ça coupe le tirage.
Merci qui ?
réponse à . momolala le 14/10/2009 à 07h53 : L’expérience de ma petite soeur démontre toute l’inuti...
chercher les noisettes d’un double-mètre non consentant

Bien heureux que le "chercheur de noisette" ne lui ait pas fourré sa belle queue sous le nez !
Les poux, c’est plutôt discret (dans le sens de peu bruyant) comme petite bêbête, pourquoi chercher des "noises" (en anglais dans le texte) dans la tête de quelqu’un est-il synonyme de bruit ???
Va savoir !!!
Bien que ce soit un peu hors sujet, j’en profite [...]
Et oualà pourquoi certains Expressionautes (j’ai les noms !) digressent (de foc) tentés + : l’exemple vient d’en haut !
réponse à . Elpepe le 14/10/2009 à 12h58 : Bien que ce soit un peu hors sujet, j’en profite [...]Et oualà pour...
l’exemple vient d’en haut !

De la lanterne du phare ?
réponse à . <inconnu> le 14/10/2009 à 11h31 : Pour les ronfleurs ..."invertébrés" comme disait ma voisine qui d&...
en réalité je ronfle peu. Mais il m’arrive de parler en dormant. Alors quand je rêve à Louisann et que j’évoque son scooter rose, il faut bien que je trouve une explication pour ma femme. Autrement elle me chercherait des noises : les femmes sont jalouses des scooters ! 
réponse à . mickeylange le 14/10/2009 à 13h03 : l’exemple vient d’en haut ! De la lanterne du phare ?...
Plus haut encore, dans les sphères godesques... Mais tu le connais comme moi, hein ! Teigneux, fainéant de l’éditeur de partoche, persifleur de nav et Jean passe, il va croire que je lui cherche des noises, le cuistre !
réponse à . chirstian le 14/10/2009 à 13h05 : en réalité je ronfle peu. Mais il m’arrive de parler en dorm...
C’est pas compliqué : elles sont jalouses de tout ce qui va, court, vole. Vengeons-nous !
Le corbeau de l’onde pure
réponse à . Elpepe le 14/10/2009 à 13h17 : C’est pas compliqué : elles sont jalouses de tout ce qui va, c...
Je suis d’accord avec toi, les grandes spécialistes des noises sont les femmes, mais moi j’ose pas le dire sur expressio.
réponse à . mickeylange le 14/10/2009 à 13h35 : Je suis d’accord avec toi, les grandes spécialistes des noises sont...
C’est là toute la différence entre un nono et un amiral, moussaillon ! Et c’est comme ça qu’elles nous aiment, les chéries. Car elles savent très bien reconnaître les hâbleurs au grand cœur derrière les fanfaronnades du marin tendre.
Pas vrai, mes louloutes ? Hmmm ?
réponse à . Elpepe le 14/10/2009 à 13h45 : C’est là toute la différence entre un nono et un amiral, mou...
Tu sais ce qu’il te dit le nono ? ça vaut mieux, tu me chercherais des noises !

Faudrait peut être réveiller Houbba, il va avoir le temps de repasser ses cravates mainant qu’il va plus en mettre !
Et la belle noiseuse? Les érudits.
réponse à . Elpepe le 14/10/2009 à 09h06 : Et, en patois sarthois (entre autres), les "nousilles", fruits du nousillier (no...
Et tu sais ce que j’y lis, sur ton blog ?... Que "la nousille au pépé est une liqueur à base de noisettes". Osé ! Contrepéteurs, à vous de jouer !
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 14h41 : Et tu sais ce que j’y lis, sur ton blog ?... Que "la nousille au p&ea...
A la base de la nouille à Pépé, la liqueur est dans les noisettes.

Tu l’as cherché celle-ci !

Puisqu’on y est : pour répondre à Christian_18

Jules César cherchait ses noisettes
Verscinqclitorix

Un seau d’eau pour refroidir tout ça.
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 08h53 : Et dans Rabelais, encore, "philosophie" panurgienne de l’amour "pacifique"...
Pareillement ces petites noisettes, ces riottes qui par certain temps sourdent entre les amans, sont nouveaulx refraischissemens, & aiguillons d’amour.
("Ainsi ces petites noises, ces petites disputes qui, à certains moments

Et c’est sans doute de là que vient l’anglais "riots": combat de rue, émeute, échauffourée...

Je dis cela, vu d’ici, où ce que jeudi dernier, on transpirait encore sous 26°C (à l’ombre, 30°C au soleil) et - depuis hier - 1°C sous la neige. Je vous dis pas.... C’est la Mer Blanche après le sauna.
HoubaHobbes, où es-tu, mon petit? As-tu trop fêté hier avé les copaings?

NOTE PREPARATOIRE ET PREMONITOIRE

La prochaine Convention belgissime aura lieu le dernier ouinquinde de novembre, quand je serai à Bruxelles pour lui faire sa fête, à mon Breuke.
Il est strictement interdit de ne pas venir! La date, l’heure et le lieu exacts restent encore à déterminer. Le thème: "la quille", l’orateur: HoubaHobbes.
Le thème pour les autres: "la resquille".
le mot ’noise’, ... au XIe siècle, a signifié ’bruit’ ou ’tapage’ (il a d’ailleurs donné le ’noise’ anglais pour ’bruit’).

Dans une commune voisine, Noisy, un vendeur de motos qui se pique d’anglais (speak english) a baptisé sa boutique "Noisy motor-bike".
Sans doute pour qu’on cherche des noises à ses acheteurs, causeurs de tapage ?
réponse à . Elpepe le 14/10/2009 à 08h03 : chercher les noisettes d’un double-mètre non consentantL’avai...
chercher les noisettes d’un double-mètre non consentant

C’est suuur, mieux vaut chercher des crosses à un évêque (dicton protestant).
réponse à . file_au_logis le 14/10/2009 à 15h31 : Pareillement ces petites noisettes, ces riottes qui par certain temps sourdent e...
Et c’est sans doute de là que vient l’anglais "riots": combat de rue, émeute, échauffourée

Absolutely, dear friend. See at

cette page

(O.Fr meaning "old french")

Pour ce qui est de la nouvelle convention.be, étant encore trop loin de la quille, et n’osant resquiller ni chercher noise à ma hiérarchie... je ne serai que virtuellement des vôtres, hélas !
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 08h53 : Et dans Rabelais, encore, "philosophie" panurgienne de l’amour "pacifique"...
Mais alors, si la noisette est une " petite querelle", comment se nomme le fruit du noisetier ?
... noisille, répondent Greimas et Keane

Ben oui, la noisette est le fruit du coudrier, dont on tire une huile bien connue : l’huile de coudre.
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 14h41 : Et tu sais ce que j’y lis, sur ton blog ?... Que "la nousille au p&ea...
Ah ben ça alors... Quelle coincidence ! C’est fou, non ?
réponse à . Elpepe le 14/10/2009 à 07h16 : T’es pas à la noce, là, moussaillon, à chercher des p...
Seuls les ignorants ont le mal de mer
Les autres le parent très simplement en restant sur la terre ferme.
réponse à . Elpepe le 14/10/2009 à 15h59 : Ah ben ça alors... Quelle coincidence ! C’est fou, non ?...
On smoke, là ! On met la noyse ! Mais je me refuse à la riote et ne te casserai donc ni les noisettes ni les coquilles...
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 15h58 : Et c’est sans doute de là que vient l’anglais "riots": combat...
je ne serai que virtuellement des vôtres
Indémerdable, hein ! Si tu ne viens pas à La Garde, erre, on te cherchera.
Les CROSS
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 16h18 : On smoke, là ! On met la noyse ! Mais je me refuse à la ...
Tu aimes bien ces coins si denses, on dirait... 
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2009 à 16h17 : Seuls les ignorants ont le mal de mer Les autres le parent très simplemen...
C’est en effet une option, mais pas la plus satisfaisante, loin s’en faut...
Le Littré indique que une noise est proche d’une discorde que d’une dispute.

Est à dire que une noise est plus proche d’une Mandole Kabyl à discordes cette page que d’un bordel à disputes ?
réponse à . <inconnu> le 14/10/2009 à 16h35 : Le Littré indique que une noise est proche d’une discorde que d&rsq...
Dans l’éditeur de partoche, God a prévu d’ajouter la mandole in qu’a Bill.
réponse à . Elpepe le 14/10/2009 à 16h41 : Dans l’éditeur de partoche, God a prévu d’ajouter la m...
Celle qui sera disponible le 22 octobre et qui s’appelle "seven" ?
cette page
réponse à . Elpepe le 14/10/2009 à 07h18 : L’est encore fourré où, lui ? HoubaHOBBES, ici, tout de...
Ouiiiiiiiiiii ??

Question Hobbes
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2009 à 17h10 : Celle qui sera disponible le 22 octobre et qui s’appelle "seven" ? ce...
Espérons qu’elle jouera mieux et plus juste que Vista...
Ah, tout de même ! T’étais où ? Avec qui ? Pour faire quoi ? Hmmm ?
Oh, chérir des scènes : hier, crèches de sons. Cirer choses de Shen, ses RER chiches d’Eon. Chris d’Orne* se sèche. Rosiers : d’échec en HS, Rhône cher de ses SCI.

Anna Videlstoc

* normal, pour cette contrib.
réponse à . Elpepe le 14/10/2009 à 18h33 : Oh, chérir des scènes : hier, crèches de sons. Cirer c...
J’ai chopé au vol à la radio de mon auto (sur France-info) la phrase suivante:"Ce n’est pas parce qu’il a un nom de président de la république qu’il faut lui chercher des noises". J’ignore qui l’a prononcée mais ce n’est pas certain ministre cultureux... Qui doit jubiler qu’une nouvelle "affaire" ait détourné l’attention de sa précieuse personne chahuttée la semaine dernière!
Et la belle noiseuse
eh oui, je viens juste de penser à elle, et je vois que je ne suis pas le premier. Mais je n’ai jamais vu le film, et je ne trouve pas le sens de "noiseuse" , que mes dictionnaires ignorent superbement. Quelqu’un peut nous éclairer ?
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 08h08 : Et s’il venait aussi un peu du verbe latin noceo, ere, qui signifie causer...
Qui femme a noise a
l’équivalent anglais serait (Dictionnaire des proverbes anglais-français, français-anglais Par Françoise Bulman)  : "a woman’s tongue wags like a lamb’s tail"  ! Autant en emporte le vent ...

PS: Eureka nous manque pour les traductions !
réponse à . chirstian le 14/10/2009 à 20h49 : Et la belle noiseuse eh oui, je viens juste de penser à elle, et je voi...
Film pour cinéphiles de type intello, signé Jacques Rivette. Il m’a fallu lire ce que tu vas trouver à cette page, pour me souvenir que je l’avais vu à sa sortie!
Et à cette page, une notice sur la nouvelle de Balzac qui l’a inspiré.
Si tout simplement, belle ou pas, la noiseuse était habitante d’un bled nommé Noiseux? Je cherche...
réponse à . chirstian le 14/10/2009 à 20h49 : Et la belle noiseuse eh oui, je viens juste de penser à elle, et je voi...
Suite et fin de 65:
Une piste à cette page, qui semble confirmer mon intuition.
réponse à . <inconnu> le 14/10/2009 à 21h29 : Suite et fin de 65: Une piste à cette page, qui semble confirmer mon intu...
c’était astucieux, mais apparemment pas la bonne piste. Je trouve dans le Dictionnaire Culturel d’Alain Rey :
"noiseux, noiseuse : adj : de querelle. Ce bruit noiseux, ce brouillage (M. Serres, le Contrat Naturel). Nom : Personne querelleuse ("la Belle Noiseuse" film de A Rivette)"
réponse à . <inconnu> le 14/10/2009 à 20h22 : J’ai chopé au vol à la radio de mon auto (sur France-info) l...
La pétition du berger Grébert à la fille de la bergère, JR Sarko : "casse-toi, riche petit con !"
réponse à . chirstian le 14/10/2009 à 20h49 : Et la belle noiseuse eh oui, je viens juste de penser à elle, et je voi...
Oserai-je dire, une fois catalogué "pour intellos", que j’ai bien aimé ce film, comme j’avais aimé, d’ailleurs, Le chef d’oeuvre inconnu de Balzac ?

En ce qui concerne le film de Rivette, un peu longuet, il est vrai, et sans grand intérêt pour les amateurs d’action pure, je me souviens d’une belle lumière, d’une véritable performance d’acteurs (Emmanuelle Béart, notamment, nue quasiment d’un bout à l’autre du film et portant son rôle avec passion), d’une étonnante description du rapport de l’artiste à son modèle et à son oeuvre, d’une réflexion sur les affres de l’inspiration... Toutes choses qui en font, à mon avis, un bon film,un peu épuré, mais fort prenant.

PS qui n’a rien à voir : j’ai assisté hier soir, avec mes élèves de seconde, à une représentation "déambulatoire" du Bourgeois Gentilhomme, par une troupe de jeunes (et moins jeunes) comédiens enthousiastes. En voyant rire le public, en riant moi-même de bon coeur, en écoutant aussi la belle langue de cette comédie plus fine qu’il n’y paraît, je me disais que Molière était un bien grand auteur pour nous amuser encore, après un peu plus de trois siècles, et que le spectacle vivant est une fort belle chose. Et je me suis couchée encore un peu plus heureuse de vivre !
réponse à . chirstian le 14/10/2009 à 13h05 : en réalité je ronfle peu. Mais il m’arrive de parler en dorm...
Jalouses des scooters???
Moi j’aimais bien quand un frère ou un galant me prenait sur son scooter pour faire une ballade.
Ah! La route Napoléon...la descente vers la Provence, rouler à l’ombre des platanes et sentir la lavande...et s’enfoncer dans la chaleur, les cigales...pour s’arrêter sur la place de Saint Rémy et boire l’eau fraîche au griffe...
Rien d’égalable!
Et moi je l’aimais bien cette Vespa.! 
PS !
PPs!!
A partager avec El señor El Pepe! juste, deux ou trois commentaires plus bas...qui se permet de dire des choses zinjustes sur les femmes!
Ah ! en voilà une belle chanson de Georges (l’autre !) ! Pas de tirage de couettes, du vrai, du pur, du direct ! La preuve :

Mon but n’est pas de chercher noise
Aux guérillas, non, fichtre, non
Guerres saintes, guerres sournoises
Qui n’osent pas dire leur nom,
Chacune a quelque chos’ pour plaire
Chacune a son petit mérite
Mais, mon colon, celle que j’préfère
C’est la guerr’ de quatorz’-dix-huit


Ne boudez pas votre plaisir → c’est à cette page.
Je n’avais jamais entendu chercher DES noises, mais chercher noise m’étais familier. Au Canada on entend souvent ’chercher des poux sur la tête d’un chauve’ ou ’chercher la p’tite bête’, qui sont sensiblement équivalents.
♫♪♪♫♫ Bonaniversaire Memphis ! ♫♪♪♪♫

Si l’on devait te cherchait noise, on n’irait pas bien loin : il suffirait de dire qu’on regrette ton absence sur Expressio. Mais un jour de fête, on ne reproche rien ; on te donne tout simplement rendez-vous chez Marcel, vers midi !
BON ANNIVERSAIRE MEMPHIS !
Pour ceux qui te croiraient loin de nos "travaux" sur les expressions, cette page.
réponse à . <inconnu> le 03/02/2013 à 02h44 : Je n’avais jamais entendu chercher DES noises, mais chercher noise m&rsquo...
Si un singe vous cherche des poux, lui au moins, c’est par gentillesse.
@ Memphis
Pour ton anniversaire, je t’offre cette page deux fois, pour pouvoir te dire: tiens Memphis ! tes ’nessies’.
Ça va être une fête monstre au Phare !
réponse à . joseta le 03/02/2013 à 07h48 : @ Memphis Pour ton anniversaire, je t’offre cette page deux fois, pour pou...
And why not ten times ? Ten Nessie’s ?
Aujourd’hui, c’est la Saint-Blaise, protecteur du bétail et inventeur du pascal, l’unité de pression. À l’aise !
mal de mer
DEVINETTE
C’est parce qu’elle avait le courage de prendre le bateau, qu’Anne avait le mal de mer. Pourquoi?
PISTE: La réponse est une oeuvre de Sartre.
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 08h08 : Et s’il venait aussi un peu du verbe latin noceo, ere, qui signifie causer...
De son côté nocēre est l’étymon de « nuire »

De plus, ne dit-on pas que être à la fête, c’est faire la noce?
D’où, l’étronlogie étymologie de "noce" est bien "nocēre", non?
Pourquoi pas Ten Nessie? Ouiiii, Liams!
Chercher querelle
C’est quand elle jouait aux cartes, qu’elle cherchait coeur, elle !
réponse à . joseta le 03/02/2013 à 08h52 : mal de mer DEVINETTE C’est parce qu’elle avait le courage de prendr...
Réponse
- parce que l’Anne osait.

Bon, faut que je parte. À+.
réponse à . syanne le 14/10/2009 à 08h08 : Et s’il venait aussi un peu du verbe latin noceo, ere, qui signifie causer...
Je me demande à qui le héros quelque peu autobiographique de Sartre a pu chercher noise, ou qui a pu lui en chercher... Il me semble que l’ autodidacte l’ a, au contraire, peu à peu mis sur le chemin de ne plus avoir... la nausée.
Bon, après ces considérations sans doute un peu sommaires, car je me souviens assez mal de ce roman que je n’ ai pas relu depuis 1958 ou 59....

Bon anniversaire, Memphis !
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Bon anniversaire chères Memphis et Mident
...
que j’ai oubliée il y a quelques jours
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Elle était champenoise, mais sa mère était chinoise, sa tante danoise, et sa sœur finnoise. Ce qui explique qu’elle était sournoise.

Cherchez des noises qu’il a dit Sa Divinité !
Bon annniversaire Memphis
J’ai l’impression que la pendule de God est en avance de quelques minutes aujourd’hui. Mais je ne vais pas lui chercher noise pour si peu. Après tout, nous sommes dimanche et rien ne presse.
réponse à . mickeylange le 03/02/2013 à 11h34 : Elle était champenoise, mais sa mère était chinoise, sa tan...
Toi, au moins, tu as de la suite dans les idées : voir # 24 !
réponse à . chirstian le 14/10/2009 à 20h49 : Et la belle noiseuse eh oui, je viens juste de penser à elle, et je voi...
Noiseuse est le féminin de noiseux : qui cherche querelle, querelleur. Wiktionnaire le donne. Une citation de Calvin : " Reprimer les seditions des hommes noiseux et ennemis de la paix" , CALVIN. , Institution du christianisme, 1200. (cf. : http://www.mediadico.com/dictionnaire/definition/sedition)
réponse à . Torteless le 03/02/2013 à 11h50 : Noiseuse est le féminin de noiseux : qui cherche querelle, querelleu...
Il me semble que tu es nouveau parmi nous. Soit le bienvenu, et consulte le mode d’emploi situé au dessus du premier commentaire pour transformer ta référence en lien. Ca donne ceci : cette page
Merci pour la prochaine fois
Très joyeux anniversaire chère Memphis.
réponse à . mitzi50 le 03/02/2013 à 10h54 : Je me demande à qui le héros quelque peu autobiographique de Sartr...
Nausée et mal de mer :
Le terme médical pour "mal de mer" est "naupathie" du grec naûs, bateau).
"Nausée" vient du latin nausea, du grec nausia.
Je ne pense pas qu’il y ait un lien étymologique entre "naupathie" et "nausée".

Il existe un vieil adage qui dit : "Quand vous avez le mal de mer, au début vous croyez que vous allez mourir et à la fin vous espérez que vous allez mourir."
réponse à . deLassus le 03/02/2013 à 11h57 : Il me semble que tu es nouveau parmi nous. Soit le bienvenu, et consulte le mode...
On aura tout vu, deLassus qui se lance dans des tutoriels informatiques !   
réponse à . <inconnu> le 03/02/2013 à 12h39 : On aura tout vu, deLassus qui se lance dans des tutoriels informatiques !&n...
Pour une fois que j’ai compris quelque chose ...
réponse à . Torteless le 03/02/2013 à 11h50 : Noiseuse est le féminin de noiseux : qui cherche querelle, querelleu...
Tu as raison, c’est au sauna qu’on fait le plus de sédition. 
réponse à . deLassus le 03/02/2013 à 11h43 : Toi, au moins, tu as de la suite dans les idées : voir # 24 !...
Désolé ! 
L’artiste bijoutier aime les bagues-art.
DEVINETTE :
Quel genre de spécialité en "noise" pourrait nous ramener file_au_logis ?
réponse à . <inconnu> le 03/02/2013 à 13h07 : DEVINETTE : Quel genre de spécialité en "noise" pourrait nous...
Une viennoise.
Un étudiant de mythologie scandinave à un autre:
- Aujourd’hui, cherchons-nous cette page ?
Mauvaise réponse ! La bonne réponse était : Une spécialité viennoise.
Et quelle est ta réponse à ceci ?
réponse à . <inconnu> le 03/02/2013 à 13h18 : Mauvaise réponse ! La bonne réponse était : Une s...
Réponse de Joseta :
Et alors, Mintaka, tu cherches des noises ?
Erreur d’aiguillage ! S’cusez-moi...
réponse à . <inconnu> le 03/02/2013 à 13h22 : Réponse de Joseta : Et alors, Mintaka, tu cherches des noises ?...
Mais non, mais non ! Se battre c’est mener une sale vie... laissons
NOS DEUX VIES NETTES... 
réponse à . mickeylange le 03/02/2013 à 11h34 : Elle était champenoise, mais sa mère était chinoise, sa tan...
Cherchez des noises qu’il a dit Sa Divinité !
- T’as pas vu mon portable ?
- L’est là, sur la cheminée, mon amour. Tu appelles qui ?
- Marie et Jean, pour les inviter à l’apéro ce soir.
- Ce soir ! Mais tu sais bien que ma mère vient dîner !
- …j’avais oublié… encore un dimanche soir de gâché…
- Ça, c’est pas gentil. On est bien content de la trouver quand on a besoin d’aide.
- L’ennui c’est qu’on la trouve même quand on n’en a pas besoin ! Et pis, elle s’occupe de tout : après son passage, j’ retrouve plus mes affaires !
- Si tu les rangeais, tu les retrouverais ! Au moins, ma mère, elle nous dépanne ! C’est pas comme la tienne !
- Elle est à 300 km ! Au moins, ma mère, elle nous fout la paix ! Oh, et pis, arrête ! parce que là, tu commences à me casser les noix !
- Pour te casser les noix, faudrait que t’en aies !

… Deux portes claquèrent…


J’ai cherché « noise », j’ai trouvé « noix » : ça compte aussi ?
Non, non, ce n’est pas du vécu !
Claudiiiiiiiine ! 
La vierge Nausicaa eut-elle la nausée à la vue des noisettes d’Ulysse ? cette page
réponse à . mickeylange le 03/02/2013 à 11h34 : Elle était champenoise, mais sa mère était chinoise, sa tan...
Et sa belle-mère indochinoise, du Tonkin...
C’était une tonkiki, une tonkiki, une tonkinoise cette page
Une noise
Qu’y a-t-il à l’intérieur d’une noise?
Qu’est-ce qu’on y voise
Quand elle est fermée ?

Les vraies paroles et la musique sont à cette page
réponse à . <inconnu> le 03/02/2013 à 12h35 : Nausée et mal de mer : Le terme médical pour "mal de mer" est...
?????? J’ aimerais que l’ on m’ explique quel rapport il y a entre le mal des transports et "La nausée", roman de Jean-Sol Partre (excusez moi, Jean Paul Sartre... J’ ai pensé à "l’ Ecume des Jours, de Vian, en même temps....)
En ce qui me concerne j’ ai très modérément apprécié le roman... et ai la très grande chance de ne pas être sujette au mal des transports !
Les bagarreuses de la Côte d’Azur: des filles ’cannoises’.
réponse à . <inconnu> le 03/02/2013 à 12h35 : Nausée et mal de mer : Le terme médical pour "mal de mer" est...
Et tu ne crois pas que les termes grecs naûs et nausia sont de même souche?

Que nausée nous soit parvenu du grec via le latin n’empêche en rien la souche commune il me semble.
réponse à . <inconnu> le 03/02/2013 à 18h19 : Et tu ne crois pas que les termes grecs naûs et nausia sont de même ...
Voici ce qu’en dit Alain Rey dans le Dictionnaire Historique de la Langue Française :

Nausée (1494) est emprunté au latin nausea, mal de mer et donc envie de vomir. Nausea est un emprunt au grec nautia ou nausia, dérivé de naus : bateau. […] Il fait partie de ces termes de navigation empruntés par le latin au grec.

Tant que j’y étais, suis allée voir ce que dit Rey à propos de noise. Bien sûr, on retrouve tout ce qu’en dit God dans « Origine », avec ce petit complément intéressant de Furetière qui note (1690) que noise désignait toute sorte de bruit, y compris le bruit agréable des violons à une noce.
L’on disait faire noise pour se réjouir
Bon anniversaire Memphis,énorme smack en prime.
C’est en carrosse (mais celui de Cendrillon -ni mes moyens ni mes relations ne m’autorisent celui de Queen Elizabeth II -) que j’ai fait mon entrée dans cette nouvelle année accompagnée de mes amis expressionautes. cette page Merci: merci à tous.
Même si j’ai peu de temps pour venir vous voir, surtout depuis les rediffusions de God qui font qu’il faut beaucoup de temps pour lire toutes les interventions, je passe régulièrement me régaler de votre science et de votre humour.
A très bientôt donc et, même si Memphis n’arrive pas à la cheville d’Expressio chose à laquell elle ne prétend d’ailleurs absolument pas, une petite visite à mes délires me fera toujours le plus grand plaisir.
Bisouxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx ( le x n’est pas un pluriel mais un multiplicateur….)
réponse à . ergosum le 03/02/2013 à 15h17 : La vierge Nausicaa eut-elle la nausée à la vue des noisettes d&rsq...
Vraiment bien !
Diiiiiiiwan ! Tu sais que c’est Elpepe qui a inventé Claudiiiiiiine.   
réponse à . Claudine le 04/02/2013 à 10h36 : Diiiiiiiwan ! Tu sais que c’est Elpepe qui a inventé Claudiiii...
Bien sûr que je le sais ! Et cela m’amusait toujours... En lisant le mot, j’entendais (presque !) le son. Mon "Claudiiiiiiiiiine" était une façon de me réjouir de ta venue trop rare sur ce mêêêrveilleux site.
Et un petit clin d’oeil en souvenir de l’Amiral.  

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Chercher des noises » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?