Coller aux basques

Suivre quelqu'un de très près, ne pas le lâcher d'une semelle.

Origine

Cette expression date du XVIIIe siècle : les basques étaient autrefois des morceaux d'étoffe en partie basse d'un pourpoint et qui descendaient en dessous de la taille (voir des basques trapézoïdales sur cette photo Lien externe issue de cette page Lien externe)

Bien entendu, la métaphore indique bien que celui qui collait aux basques de quelqu'un le suivait de très près.

Comme quoi une expression peut survivre dans le langage bien après la disparition des éléments ayant provoqué sa naissance et son sens véritable ne plus être compris par la majorité des gens.

Compléments

Pour tuer une légende tenace, je dois dire que, contrairement à ce que croient certains supporters de football (de ceux qui ne sont pas des lumières - si, si, il en existe !), cette expression ne vient pas des joueurs de l'équipe adverse qui étaient chargés de marquer Bixente Lizarazu, donc de "coller au Basque".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Coller aux basques » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
République tchèquecz Slapat někomu na patyMarcher sur les talons de quelqu'un
Allemagnede Sich an seine/ihre Fersen heftenSe fixer aux talons de quelqu'un
Angleterreen To sit right on the tailÊtre assis en plein sur la queue!
Argentinees Estar pegado a la espalda de alguien.Être collé au dos de quelqu'un.
Espagnees Pegarse como una lapaColler comme une bernique
Espagnees Seguir a alguien como su sombraSuivre quelqu'un comme son ombre
Espagnees Convertirse en la sombra de una personaSe transformer en l'ombre d'une personne
Canada (Québec)fr coller aux baskets ( les baskets sont des souliers de sport utilisés notamment pour le ballon-panier (basketball) et, par extension, désignent les chaussures de tous les jourssuivre de très proche
Canada (Québec)fr Coller aux fesses
Hongriehu Sarkàban van.Il est dans ses talons.
Pays-Basnl Iemand op zijn nek zittenÊtre sur la nuque de quelqu'un
Pays-Basnl Op de hielen zittenÊtre assis sur les talons
Pays-Basnl Op de voet volgenSuivre sur le pied
Pays-Basnl Aan iemand klittenS'accrocher à quelqu'un
Polognepl depta? komu? po pi?tachpiétiner quelq'un sur les talons
Brésilpt Colar nos calcanhares (de alguém)Coller aux talons (de quelqu'un)
Brésilpt Ficar de olho (em alguém)Avoir l’œil fixé (sur quelqu'un)
Roumaniero A-i sufla cuiva in ceafaSouffler dans la nuque de quelqu'un.
Roumaniero A fi umbra cuivaÊtre l'ombre de quelqu’un
Roumaniero A se ?ine scaiSe tenir (comme le) chardon

Vos commentaires
D’où, sans doute, l’expression forcément plus récente "Lâche-moi les baskets!" beaucoup plus parlante pour certains que "Je vous saurai gré de vous décoller de mes basques!"
réponse à . <inconnu> le 13/02/2006 à 09h20 : D’où, sans doute, l’expression forcément plus ré...
J’aurais plutôt mis ’probablement’ au lieu de ’sans doute’. Mais l’idée est bonne...
et en pésinsule ibérique, on colle au basques espagnoles comme on parle anglais ...
hem, bon, je vais un peu me reposer, entre 2 recherches d’école pour ma fille rejetée suite à un décret insensé ...
Beaucoup de maman ont vécu cela : un enfant qui nous colle aux basques, pendu aux jupes de sa mère. Celui qui nous suit de pied à talon. A qui on a envie de dire : lâche-moi un peu les baskets. Ensuite lorsqu’il grandit, on est parfois tenté de lui demander : où vas-tu, avec qui ? C’est alors l’adolescent qui nous dira : lâche-moi les baskets. 

@Jonayla : courage!!!! Ou alors, colle aux basques de la ministre de l’enseignement. Depuis quelques années, avec leurs fameux décrets, on ne sait plus où donner de la tête. Heureusement, par chez moi, c’est un peu plus facile.
Les meilleurs spécialistes sur le traitement du cancer sont les basques, d’où:
Oncolo. basque.
ETA est une école de tueurs: l’école est aux basques.
Moi je préfère coller aux Corses, à la limite, aux Bretons ....

Glu-Hobbes
Si le Basque est séparatiste c’est pour qu’on ne s’accroche pas à ses basques.
réponse à . mickeylange le 12/05/2011 à 09h13 : Si le Basque est séparatiste c’est pour qu’on ne s’accr...
Comme on peut le lire ci-dessus, on dit maintenant plus aisément "lâche-moi les baskets" que "voudriez-vous cesser deme coller qux basques" ? L’ expression est descendue... aux pieds, ce qui est normal. Celui qui colle aux basques où ne lâche pas les baskets est généralement un casse-pieds.
P.S. Ce n’ est pas une réponse, j’ ai - une fois de plus - cliqué sur l’ icône d’ à-côté... Merci d’ accepter mes excuses !
réponse à . joseta le 12/05/2011 à 08h26 : Les meilleurs spécialistes sur le traitement du cancer sont les basques, ...
On ne peut dire qu’"Olé" aux Basques... et bravo au Barça ! 
réponse à . mitzi50 le 12/05/2011 à 09h33 : Comme on peut le lire ci-dessus, on dit maintenant plus aisément "lâ...
Ce n’ est pas une réponse, j’ ai - une fois de plus - cliqué sur l’ icône d’ à-côté...

Dans une sorte d’acte manqué, tu colles aux basques ailées de Lange ! :&rsquo)
Suivre ou coller a Albert est plus juste ; car Albert est basque  !! c’pas ??
réponse à . DiwanC le 12/05/2011 à 10h55 : Ce n’ est pas une réponse, j’ ai - une fois de plus - cliqu&e...
Faudrait pas qu’il en tombe, Lange ! 
Bon je vais vous coller aux basques , ou essayé de suivre dans vos traces, parce qu’y a pas foule, cette expression ne colle aux basques de personnes pas plus en 2006 qu’en 2011.

A défaut d’être collé samedi, je veux bien occasionnellement être collé aux basques : cette page
Le flic et sa fiancée à Biarritz
Le ’poulet’ basque, féru de la pêche, suit sa ’poule’, muni de sa ’canne’.
- J’ai hâte, la pêche, je parle ’d’un don’! gloussa-t-il. La fiancée ’oit’ ses propos et lui ’faisant’ ’signe’, presse le pas. Lui, qui colle à la basque, court.
T’imagines ! Serait tout cabossé, le p’tit ! tout meurtri, tout endolori... Dans son désarroi, il serait capable de modifier son œuvre majeure, habillant Adam d’un pourpoint, lui collant des basques !
:&rsquo)
Comment peut-on utiliser cette expression?

" Il a collé à mes basques" ou " il m’a collé aux basques" ? Quelle phrase est la plus correcte?

je vous remercie d’avance
pardon de déranger : je n’accède plus au site via Firefox (problème d’affichage). Pas de problème avec Explorer. Quelqu’un utilise Firefox 4.0.1 sans problème ?
réponse à . <inconnu> le 12/05/2011 à 14h43 : Comment peut-on utiliser cette expression? " Il a collé à mes ba...
personnellement je dirais sans hésiter : "il m’a collé aux basques".
réponse à . chirstian le 12/05/2011 à 15h44 : pardon de déranger : je n’accède plus au site via Firef...
Ben, oui, je.
C’est mon navigateur par défaut.

Ou alors, le problème est tellement énorme que je ne le vois pas ...
En revanche, avec Exploder, le bandeau de droite (qui me propose d’utiliser Chrome) dépasse la barre noire du bas ...
Va comprendre, Charles.
réponse à . mitzi50 le 12/05/2011 à 09h33 : Comme on peut le lire ci-dessus, on dit maintenant plus aisément "lâ...
L’ expression est descendue... aux pieds, ce qui est normal.

et très tentant, surtout que God nous propose l’équivalent ; ne pas lâcher d’une semelle.
réponse à . joseta le 12/05/2011 à 13h11 : Le flic et sa fiancée à Biarritz Le ’poulet’ basque, f...
Et elle lui crie : "Paon, tu l’as dans l’os !"
réponse à . chirstian le 12/05/2011 à 15h44 : pardon de déranger : je n’accède plus au site via Firef...
Moi, et tout va bien !
Un coléo-basque est un scarabée Biarrot.
Désolé, rien compris.
deLassus, collé aux basques samedi ?
réponse à . SyntaxTerror le 12/05/2011 à 15h55 : Ben, oui, je. C’est mon navigateur par défaut. Ou alors, le probl&...
merci. En désactivant les modules complémentaires de Firefox, je retrouve l’affichage correct. Autrement je suis en affichage mode texte , sans les icones. Ca ne le fait que pour ce site, et je ne sais pas quel est le module complémentaire qui coince (je ne sais d’ailleurs même pas lesquels j’ai chargé, mais aucun récemment. Je verrai un autre jour ! God : si tu me lis = juste pour ton info !
il faut coller aux basques pour tailler des croupières, non ?
réponse à . chirstian le 12/05/2011 à 15h44 : pardon de déranger : je n’accède plus au site via Firef...
Je ne sais pas si c’est 4.0.1, mais j’utilise aussi, par défaut, mozilla firefox, sans problème.
Mais il y a quelque temps rien ne marchait plus, et comme je suis complètement infirme question informatique, j’ai fait venir un dépanneur. Bonjour la facture !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 12/05/2011 à 12h48 : Bon je vais vous coller aux basques , ou essayé de suivre dans vos traces...
cette expression ne colle aux basques de personnes pas plus en 2006 qu’en 2011.
Et pourquoi ne fait-elle pas recette, cette petite expression du jour ?
Bas’ qu’au fond, elle n’a rien à se reprocher avec son petit air de fandango, son parfum de vacances pyrénéen... elle est toute paisible, toute calme... elle ne nous met pas les nerfs en pelote...
réponse à . DiwanC le 12/05/2011 à 16h54 : cette expression ne colle aux basques de personnes pas plus en 2006 qu’en ...
Vraiment tout petit, l’air de fandango : voir cette page
réponse à . chirstian le 12/05/2011 à 16h24 : merci. En désactivant les modules complémentaires de Firefox, je r...
J’ai la 4.01 avec une flopitude d’extensions, sans que ça me pose de problème.
Envoie moi une copie d’écran de la liste des extensions installées dans ton navigateur, pliz.
réponse à . deLassus le 12/05/2011 à 16h24 : Désolé, rien compris. deLassus, collé aux basques samedi&nb...
Meuh non mon amionaute ! J’ai juste voulu faire mon intéressante pour montrer que je sais que le Pays Basque est aussi en France et que Biarritz, justement, en fait partie ! A Biarritz on élève des Biarrots. Très capillotracté, mon commentaire, je te l’accorde. La colle devrait être pour moi mais samedi j’ai d’autres projets ! 
réponse à . DiwanC le 12/05/2011 à 16h54 : cette expression ne colle aux basques de personnes pas plus en 2006 qu’en ...
Et puis dans la virtualité où nous sommes, il est difficile de coller aux basques de qui que ce soit ! Je dirais que c’est une expression impropre sur Expressio où le délire est la règle. Va donc délirer en faisant la chenille ou la danse des canards !
Demain soir, je collerai aux basques de deux Normandes. Ah, la vache! Est-ce grave, docteur?
CotCot et Mitzi, pas de faux bond, spa? On se retrouve à l’aéroport, comme convenu?
Et pis, samedi soir, Convention Endiablée, comme prévu. Et tant pis pour les absent(e)s! On boira un pot à leur santé... (un verre par personne et par santé, j’entend!). Suis même volontiers partant pour un lagon bleu, si Germaine et BeeBee rapliquent...
réponse à . file_au_logis le 12/05/2011 à 18h23 : Demain soir, je collerai aux basques de deux Normandes. Ah, la vache! Est-ce gra...
si Germaine et BeeBee rapliquent...

Ne rêve pas une comtesse et une baronne vintage ça ce déplace pas comme ça ! :&rsquo)
non les filles pas sur la tête...
réponse à . mickeylange le 12/05/2011 à 19h42 : si Germaine et BeeBee rapliquent... Ne rêve pas une comtesse et une baronn...
C’est sûr, faudrait au moins nous voiturer les commodités de la conversation et encore !!!:&rsquo)
réponse à . DiwanC le 12/05/2011 à 13h52 : T’imagines ! Serait tout cabossé, le p’tit ! tout m...
Un collant et des basques, v’là qui serait croquignolet !!!!
réponse à . mickeylange le 12/05/2011 à 19h42 : si Germaine et BeeBee rapliquent... Ne rêve pas une comtesse et une baronn...
Ne rêve pas une comtesse et une baronne vintage ça ce déglace pas comme ça !
??? Ah, bon, si tu le dis. Je ne les savais pourtant pas frigides... :&rsquo)
non les filles pas sur la tête...
réponse à . BeeBee le 12/05/2011 à 19h48 : C’est sûr, faudrait au moins nous voiturer les commodités de ...
Ben, en général, les commodités, ça se visite, plutôt, non? 
réponse à . BeeBee le 12/05/2011 à 19h48 : C’est sûr, faudrait au moins nous voiturer les commodités de ...
...les commodités de la conversation...
Paraît qu’ c’est furieusement tendance cette année ! J’ai même vu un modèle avec un conseiller des grâces inscrusté sur l’accoudoir... du dernier chic ! P’être un rien précieux malgré tout...
De là à transporter ça à Vienne... Rien que d’y penser, je délire ! :&rsquo)
réponse à . file_au_logis le 12/05/2011 à 18h23 : Demain soir, je collerai aux basques de deux Normandes. Ah, la vache! Est-ce gra...
La valise est prête, moi aussi ! A demain soir
réponse à . file_au_logis le 12/05/2011 à 18h23 : Demain soir, je collerai aux basques de deux Normandes. Ah, la vache! Est-ce gra...
Bonne convention et belles soirées !
Tiens, je suis le premier aujourd'hui. C'est Biarritz bizarre !

Il a même été traduit en basque notre Georges.
C'est pas lui qui chante, c'est vrai, ça bertolise grave mais on leur pardonne.

J'aime beaucoup les Basques, ce sont des gens bons, surtout du côté de Bayonne.......

Ad'taleur pour le café ?

Euskadi Ta Askatasuna !

réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 03h28 : Tiens, je suis le premier aujourd'hui. C'est Biarritz bizarre ! Il a m&eci...
Bonjour toi qui es le premier bizarre du jour !

Nous allons donc coller aux basques des Basques toute la journée... Va falloir t'exiler tout là-bas à l'ouest, là où la plus célèbre des danses "est sans doute le fameux fandango".

Or, des "fandango", on en trouve deux chez l'ami Georges B. J'ai choisi celui-ci :
Tantôt venant d'Espagne et tantôt d'Italie,
Tout chargés de parfums, de musiques jolies
Le mistral et la tramontane,
Sur mon dernier sommeil verseront les échos
De villanelle un jour, un jour de fandango,
De tarentelle, de sardane
.

Euh... "Euskadi Ta Askatasuna !", c'est du bambara ? 
Ci-dessus vous trouverez dans un pluriel de majesté « Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact. » Le dernier point (aussi dit 'le point final') je l'ai ajouté moi-même, et tout seul mais je ne veux pas en faire un point. Notons que dans ce système les éructations linguistiques inpubliables et plutôt gênantes des pantins, des balourds, des foutriquets, des pimbêches et des paltoquets de 'notre communauté d’utilisateurs' seront publiées tandis que ceux qui s'échinent pour séparer le bon grain de l'ivraie avec leur malheureux formulaire de contact seront condamnés de rester dans les cryptes ténébreuses d'Expressio pour du bon. Ne serait il pas temps de créer une nouvelle rubrique, une arène où les contributeurs de la page 'Ailleurs' peuvent se frotter les oreilles réciproquement et livrer combat à visière découverte au lieu de remplir des misérables formulaires !?
Y semble qu'y ait un sansculotte qui révolutionne...
Coller aux basques c'est suivre de très près soit . Suposons que l'on colle aux basques d'un individu qui colle aux basques d'un individu qui colle aux basque d'un......................
Alors z'avez compris on obtient une file indienne le roi Georges dès le matin ça met du piment dans l’existence.
La Catalogne décida un jour de coller aux Basques. Les Pyrénées sont nées.
- Chantal m'a dit qu'Antoine te colle aux basques...
- Mais, de quoi elle semelle...
réponse à . DiwanC le 05/11/2014 à 05h09 : Bonjour toi qui es le premier bizarre du jour ! Nous allons donc coller a...
Bien vu !........Ca m'a échappé le Fandango......Bon, faut dire que question danse suis pas fortiche....
Même pas un slow je sais faire.........

Hé non c'est du Basque et ça veut dire "Pays Basque et liberté" ou ETA.......Comme le FLB Breton ou le FLNC Corse.....
Les séparatistes, nationalistes et autre sécessionnistes de tout poil......
Nous les Provençaux on est plus calmes. C'est fatigant la révolution et y fait si chaud dans notre Midi.......et puis ça nous permet de vous cultiver en vous envoyant nos écrivains et autres académiciens.......
réponse à . sansculotte le 05/11/2014 à 06h54 : Ci-dessus vous trouverez dans un pluriel de majesté « Ci-desso...
No passaran !!!!!!!!!!
réponse à . gerard5253 le 05/11/2014 à 07h12 : Coller aux basques c'est suivre de très près soit . Suposons ...
Pas mal vu Gégé.......

Allez on passe au café.........Y a du gâteau Basque pour le p'tit déj'........

Le piment c'est pour ce midi mais je vous le laisse......Tiens ça ma rappelle des chipirons à la piperade dégustés sur le port de St Jean de Luz......Une pure tuerie !
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 07h57 : Bien vu !........Ca m'a échappé le Fandango......Bon, faut di...
et puis ça nous permet de vous cultiver en vous envoyant nos écrivains et autres académiciens
N'empêche, vos menhirs sont rachitiques.
réponse à . Mintaka le 05/11/2014 à 08h02 : et puis ça nous permet de vous cultiver en vous envoyant nos écriv...
Et vos dolmens aussi.
Ben c'est à dire on n'est pas fadas, nous........

Trimballer des caillasses qui pèsent des tonnes sur des kilomètres faut être un peu glandu, non ?.........


réponse à . joseta le 05/11/2014 à 07h24 : - Chantal m'a dit qu'Antoine te colle aux basques... - Mais, de quoi e...
Elle semelle du fait que le bér est basque et ils n'y vendent pas de la colle en dessous de 18 ans. C'est lame en table.
DEVINETTE
Pourquoi les curés de ma paroisse aiment le sport du panier ?
réponse à . joseta le 05/11/2014 à 08h50 : DEVINETTE Pourquoi les curés de ma paroisse aiment le sport du panier&nbs...
Réponse
- je les ai entendu parler de basses quêtes...
Il n'a pas tort.
Qui donc peut avoir besoin de nous expliquer ce qu'est une paire de baskets ? On se souvient même avoir porté des "Stan Smith" ... sous Giscard !
réponse à . momolala le 12/05/2011 à 16h14 : Et elle lui crie : "Paon, tu l’as dans l’os !"...
Et elle lui crie : "Paon, tu l’as dans l’os !"

J'ai cru un moment que tu avais écrit ça en cette fin 2014 !
Cette histoire d'appartement de fonction à Vincennes n'a pas fini de lui coller aux basques.
L'expression du jour, c'est un peu comme "marquer à la culotte". J'en connais une ou deux que j'aimerais marquer à la culotte.
L'expression du jour, c'est un peu comme "marquer à la culotte".
C'est beaucoup ! Voir cette page (signification).
Ceci répond bien sûr au # 61 de charmagnac. Erreur de bouton...

réponse à . charmagnac le 05/11/2014 à 09h54 : L'expression du jour, c'est un peu comme "marquer à la cul...
Des noms ! des noms !...........
Basque c'est bien beau de promettre, encore faut il donner !.......
Joseta, quand les scouts sont ils heureux ?

-Quand ils ont fait un camp beau..........
réponse à . SyntaxTerror le 05/11/2014 à 11h05 : Si les Basques se mettent à faire des promesses de Gascon, comment veux-t...
Bien qu'ils soient cousins, les Basques et les Gascons ça n'a rien Navarre........
Ne serait ce que la barrière de la langue.
Le Gascon est une langue Occitane tandis que l'Euskara, la langue Basque se distingue de toutes les langues indo-européennes et se rapprocherait des langages Caucasiens, Hindous voire Sibériens, bien qu'aucune trace d'échange linguistique n'ait été prouvé à ce jour entre Oulan-Bator et Biarritz.......

T'as vu s'il est savant Bouba........

Merci qui ?.........Merci Wiki !.........
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 10h33 : Joseta, quand les scouts sont ils heureux ? -Quand ils ont fait un camp be...
Plutôt qu'un scout, il me faudrait un éclaireur...
pour m'éclairer, je ne comprends pas !
réponse à . joseta le 05/11/2014 à 11h28 : Plutôt qu'un scout, il me faudrait un éclaireur... pour m'...
cette page !
C'est bien basque* c'est toi...

*merci BOUBA#64
Pour en revenir à la langue.

En Espagnol, par exemple, poulet se dit "pollo" ( prononcez polio )
Mais en Argentine, on "chochotte" c'est à dire que les deux "LL" qui donnent le son "lieu" en Espagnol se prononcent "tche" et un poulet, bien qu'il s'écrive "pollo" devient un "potcho"......

Voilà pourquoi en amérique du sud les Argentins sont appelés les "che"......D'où le surnom d'Ernesto "Che" Guevara.....

Or, en Euskara, le "x" se prononce "tche" comme dans "aitaxi" ou "amaxi" soit "aitatchi" ou "amatchi" ( grand père ou grand mère)

Est ce pour cette raison que le Che portait un béret basque ?........
réponse à . deLassus le 05/11/2014 à 11h35 : cette page ! C'est bien basque* c'est toi... *merci BOUBA#64...
Et bain je ne connaissais pas Cambo. Merci.
réponse à . joseta le 05/11/2014 à 11h28 : Plutôt qu'un scout, il me faudrait un éclaireur... pour m'...
Hé ben voilà deLassus t'a répondu.......
Alors une autre........

Mme Potter est inquiète. Son fils est en retard.
Elle est à la fenêtre et elle guette Harry......
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 11h42 : Alors une autre........ Mme Potter est inquiète. Son fils est en retard....
Et quand elle l'a vu arriver, elle a ri Potter ?
- J'ai vu un film où Pacino prend en filature tous les basques...
- et qu'est-ce que ça donne ?
- ça donne Al colle aux basques.
- ah ben ils seront ravis !
Oui et j'ai fait lire nos vannes à mon pote Bill
Il a ri Clinton !.........
La boisson basque par excellence est le Pacharán, mais ils n'en prennent pas beaucoup à la fois; elle est surtout bue en Navarre !
Harpagon
réponse à . joseta le 05/11/2014 à 12h28 : La boisson basque par excellence est le Pacharán, mais ils n'en pren...
Et si t'en bois trop elle te Soule.........
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 12h21 : Oui et j'ai fait lire nos vannes à mon pote Bill Il a ri Clinton&nbs...
Déjà fait, ici en #101
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 11h27 : Bien qu'ils soient cousins, les Basques et les Gascons ça n'a r...
Oui pour ta première phrase, mais le pays basque - y compris donc le département actuel des Pyrénées Atlantiques - faisait partie de l'ancienne province de Gascogne. Et même si les Basques n'ont rien à voir (origine et langue) avec les Gascons, le territoire faisait partie de la province. de Gascogne.cela dit quand on parle de Gascon, on pense davantage à d'Artagnan qu'à Bixente...
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 11h38 : Pour en revenir à la langue. En Espagnol, par exemple, poulet se dit &qu...
Est ce pour cette raison que le Che portait un béret basque ?
Ou alors, comme de nombreux Argentins "de souche", il était d'origine basque.
... en 1608, des contrebandiers basques n'avaient pas apprécié de voir débarquer Champlain à Québec... ils ont conspiré pour le faire assassiner... le complot fut éventé... Champlain fit pendre un colon français...
réponse à . sansculotte le 05/11/2014 à 06h54 : Ci-dessus vous trouverez dans un pluriel de majesté « Ci-desso...
M'sieur IznoG0d ! Il y a des réflexions de la clientèle !

Il manque un espace dans lequel pourront s'exprimer, échanger, discourir entre eux, des gens de qualité qui savent comment c'est qu'on cause bien étranger ailleurs.

Mais, s'il vous plaît, laissez-nous not' buanderie, not' préau et not' cour de récré., lieux ordinaires dans lesquels les petits, les "sans-grade", pimbêches et foutriquets, balourdes et rustres que nous sommes, continuerons à étaler - sans pour autant nous en réjouir - notre inculturation qui nous colle aux basques.
.
réponse à . Slepi007 le 05/11/2014 à 14h14 : ... en 1608, des contrebandiers basques n'avaient pas apprécié...
Ils l'ont pendu en musique d'où le concert du colon.........
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 07h57 : Bien vu !........Ca m'a échappé le Fandango......Bon, faut di...
...vous envoyant nos écrivains et autres académiciens...
En êtes-vous si peu fiers que vous vous en débarrassez ? 
réponse à . DiwanC le 05/11/2014 à 15h13 : M'sieur IznoG0d ! Il y a des réflexions de la clientèle ...
Ah ça c'est ben vrai, ça !
réponse à . charmagnac le 05/11/2014 à 13h31 : Oui pour ta première phrase, mais le pays basque - y compris donc le d&ea...
qu'à Bixente

Pourquoi toujours le foot........il y a eu Guetary, Mariano......
réponse à . DiwanC le 05/11/2014 à 16h32 : ...vous envoyant nos écrivains et autres académiciens... En &ecir...
Non, on vous les envoie pour vous cultiver........
réponse à . SyntaxTerror le 05/11/2014 à 13h54 : Est ce pour cette raison que le Che portait un béret basque ?Ou alor...
En effet, son père Ernesto Guevara Lynch avait des origines Basques et Irlandaises........
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 16h37 : qu'à Bixente Pourquoi toujours le foot........il y a eu Guetary, Mar...
Pour Guetary, je ne vois pas en quoi il était basque...
Voir cette page, Biographie, 4ème paragraphe.
réponse à . deLassus le 05/11/2014 à 16h41 : Pour Guetary, je ne vois pas en quoi il était basque... Voir cette page, ...
Tout à fait, je bats ma coulpe et reconnais bien volontiers mon erreur...........
Il ne fit que prendre le nom de Guethary (dont il supprima le H)

Bouba collé samedi 2h00.........
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 08h13 : Ben c'est à dire on n'est pas fadas, nous........ Trimballer des caillas...
Pfffff...
Ces "caillasses", Môssieu, sont mégalithes ex-tra-or-di-nai-res qui font encore l'admiration non seulement de tout un peuple, de toute une nation, mais de la Terre entière !

Et ça ne se "trimballait" pas ! Ça s'emportait dans les déménagements, tel un objet précieux qu'on déposait ensuite sur la cheminée de la nouvelle hutte... Aujourd'hui, on y met de ridicules vases de Sèvres qui se brisent au moindre choc. La ménagère de Limoges pouvait secouer son menhir par la fenêtre sans crainte de le voir s'ébrécher en cas de chute...

Ça se conservait, comme une marguerite qu'on garde dans un bréviaire... ou dans un livre de cuisine...
Ça servait de calepin, de liste de course, de journal de mémoires, ce carnet de voyages...

On l'offrait aux cousins des lointaines provinces sudistes qui en parlent aujourd'hui avec fierté, comme si c'était leurs pierres à eux !

Merdoum... j'ai encore été longuette...

réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 16h37 : Non, on vous les envoie pour vous cultiver...........
Admettons... et pis, ça te fait tellement plaisir de le croire !
Seulement, ils sont tellement bien ici qu'ils y restent ! Y a des moments d'ailleurs où ils nous collent un peu aux basques... mais bon...
réponse à . DiwanC le 05/11/2014 à 15h13 : M'sieur IznoG0d ! Il y a des réflexions de la clientèle ...
je me demande si tu ne l'as pas lu un peu vite.
Alors qu'il est si facile d'écrire une expression erronée ou fausse (il y a déjà eu des commentaires au sujet de l'allemand, du néerlandais et du flamand et du russe), c'est Groix et sa baleinière pour essayer de proposer une rectification.
réponse à . DiwanC le 05/11/2014 à 16h57 : Pfffff... Ces "caillasses", Môssieu, sont mégalithes ex-...
Mais non c'est toujours un plaisir de te lire.......J'aime tes envolées lyriques !
Ou plutôt, nous aimons.......Pas vrai les aminches ?........
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 17h19 : Mais non c'est toujours un plaisir de te lire.......J'aime tes envol&e...
... Peuchère ! Les aminches sont d'accord !
réponse à . SyntaxTerror le 05/11/2014 à 17h05 : je me demande si tu ne l'as pas lu un peu vite. Alors qu'il est si fac...
Pour ce qui est des rectifications des 'ailleurs', à la lointaine époque où je m'occupais du site, je recevais souvent, via le formulaire de contact, des demandes de correction, voire de suppression, demandes que je prenais en compte en général rapidement, même s'il a pu m'arriver d'en oublier quelques-unes dans la masse des mails divers reçus.
En général, au moindre doute, la proposition disparaissait purement et simplement. Encore fallait-il que quelqu'un daigne me signaler l'erreur, car mes connaissances du swahili ou du javanais étant fort limitées, je n'étais la plupart du temps pas à même de juger de la pertinence de l'équivalence proposée.
Est-ce à dire que, maintenant, les signalements d'erreurs sont purement et simplement ignorés ? Rhôôô, si c'est le cas, c'est pô bien !
réponse à . SyntaxTerror le 05/11/2014 à 17h05 : je me demande si tu ne l'as pas lu un peu vite. Alors qu'il est si fac...
Ne te demande pas, cher Syntax, j'ai relu plusieurs fois...
L'attaque - si attaque il y a - s'adressait-elle aux moldus que nous sommes ou plus précisément aux traducteurs ?
Des traducteurs aux "éructations linguistiques i[g[s]]n[/g]|/s]publiables"... J'ai sursauté et me suis permis ce mouvement de mauvaise humeur...
sans doute parce que je n'ai pas saisi toute la subtilité de la réflexion, toute sa substantifique ironie...
Mais promis ! vais rester jouer dans mon bac à sable, sans me mêler de la conversation des grands...
Allez ! à très plus tard ! 
J'allais le dire...
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 17h19 : Mais non c'est toujours un plaisir de te lire.......J'aime tes envol&e...
"...envolées lyriques ! " Faut pas exagérer non plus ! 
À tout bientôt ! Faut que j'y aille ! Belle soirée à tous !
réponse à . DiwanC le 05/11/2014 à 17h33 : Ne te demande pas, cher Syntax, j'ai relu plusieurs fois... L'attaque - si atta...
Comme quoi, parler (à peu près)la même langue peut mener au "no comprendo".
Personnellement, je ne me suis pas senti visé par les "éructations" et je n'ai pas vu de "cour des grands". Dans mon entourage, il y a beaucoup de personnes bilingues parce qu'elles sont nées de parents non-francophones et n'en tirent pas une gloire particulière.
Il serait sans doute utile que sansculotte précise sa pensée.
Pendant que je tiens le crachoir, chez moi les "info-bulles" restent toujours désespérément vides.
Firefox aurait-il un souci avec HTML ?
J'ai le même problème, mes info-bulles sont vides aussi. Si je lis sous Incredimail, j'ai le lien bien affiché, ainsi qu’avec Chome ! Internet Explorer, peut pas dire, je l’ai désactivé, trop merdique !
réponse à . BOUBA le 05/11/2014 à 11h38 : Pour en revenir à la langue. En Espagnol, par exemple, poulet se dit &qu...
Est-ce en Euskara qu'on chante
Ô Catarinetta bella, Xi, Xi?
Je crois qu'il y en a que cela fâcherait... Ca se corse, dirait-on... 
Sous chaque béret basque des Bascos se cache un
Berreta italien pret a cracher des pruneaux de feu sur les poulets espagnols qui les recherchent en traînant leurs basques avec le phlegme britannique jusque dans les basse-cours catalans ou poussent des salades bataves .....
En Argentine on dit "Estar pegado a mis talones" --> être collé à mes talons.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Coller aux basques » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?