Couper les ponts - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Couper les ponts

Interrompre toute relation

Origine

À quoi sert un pont, si ce n'est à relier les hommes (et les femmes, aussi) situés à deux endroits plus ou moins éloignés et difficilement accessibles l'un de l'autre ?

Au figuré ou métaphoriquement, un pont peut simplement être vu comme une relation entre deux personnes, deux groupes, deux organismes... permettant ainsi des échanges divers et variés entre les deux, que ce soit pour des besoins personnels ou professionnels.

couper les ponts, c'est décider de briser les différents moyens qui permettent ces échanges et donc d'interrompre les relations, ce qui peut se faire, par exemple, aussi bien au cours de négociations que d'une relation de couple.

Couper les ponts peut aussi se faire avec son passé, lorsqu'on décide de tourner la page, d'aller de l'avant, de faire table rase du passé.

Exemple

« Vous ne m'en voudrez donc pas de couper les ponts : oui, tous les ponts. Dans deux ou trois ans, quand je serai devenu un autre, et j'y aspire de toute mon âme, nous pourrons nous rencontrer de nouveau, impunément. Je vous dis adieu. »
Alain Bosquet - Les bonnes intentions - 1975

Compléments

Ne pas confondre avec ce qu'il peut se passer lorsque qu'une armée coupe / détruit de (vrais) ponts, ce qui peut être une stratégie pour empêcher l'armée adverse de circuler aisément.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Couper les ponts » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Danemarkda Brænde / bryde alle broer (bag sig)Brûler / couper tous les ponts (derrière soi)
Allemagnede Alle Brücken hinter sich abbrechenCouper tous les ponts derrière soi
États-Unisen To burn one's bridgesBrûler ses ponts
États-Unisen To turn over a new leafRetourner une nouvelle feuille
Angleterreen To burn one's boatsBrûler ses vaisseaux
États-Unisen To cut one's tiesCouper ses liens
Espérantoeo ĉesigi rilatojnFaire cesser les relations
Espagnees Cortar puentesCouper les ponts
Italieit Tahliare i pontiCouper les ponts
Italieit Tagliare i pontiCouper les ponts
Pays-Basnl Alle schepen achter zich verbrandenBruler les bateaux / vaisseaux (derrière soi)
Belgique (Flandre)nl Alle bruggen opblazenFaire sauter tous les ponts
Pays-Basnl Alle bruggen achter zich verbrandenBrûler tous les ponts derrière soi
Polognepl Palić mostyBrûler les ponts
Brésilpt Cortar laços (com alguém)Couper des liens (avec quelqu'un)
Roumaniero A tăia / rupe toate podurileCouper / rompre tous les ponts
Russieru сжигать мостыBrûler les ponts
Serbiesr Srusiti sve mostoveCouper tout les ponts
Turquietr Köprüleri atmakJeter les ponts
Chinezh 断绝关系 duanjueguangxiCouper les relations

Vos commentaires
Quand Elpépé décide de naviguer, n’est-ce pas une façon de couper les ponts ? ... au moins momentanément ... 
Couper les ponts à la hache d’abordage, c’est saborder le navire. Kif-kif les Perfides à Mers-El-Kébir, avec nos beaux rafiots d’alors. Le Charles De Gaulle, y z’ont plus besoin, il se saborde tout seul. C’est quand même un progrès, non ?
L’Amiral
réponse à . cotentine le 15/04/2009 à 00h23 : Quand Elpépé décide de naviguer, n’est-ce pas une fa&...
Ah ben vi vi, si tu veux. Mais attention, hein ! Je laisse les pontons à leur place, quand je mets les bouts, les voiles et tout le bastringue. Tout simplement parce que c’est plus pratique, quand je rentre.
Tout ou presque sur le plus célèbre des ponts coupés à cette page.
couper les ponts, changer de train
L’amour est plus fort que le chagrin

nous susurre Françoise Hardy cette page
et qui donc a coupé les ponts à Tonton Georges ? cette page
Un tout autre genre de pont à cette page!
Le pop-corn est US , poulpes en trocs : n’opte pour ce SSL*.
Ô, les porcs puent : copuler en posts !

Anna Vignon

* Secure Socket Layer
D’un certain Francois-Marie Arouet, plus connu sous le nom de Voltaire:
Il y avait trois dames de Paris assez laides à la cour; on disait que c’étaient des ponts sans garde-fous, par ce que personne ne voulait passer dessus.
Le pont-aux-ânes franchit beaucoup d’oueds au Maghreb, mais le pont-à-mousson ne franchit que le Gange.
Si !
réponse à . <inconnu> le 15/04/2009 à 01h18 : D’un certain Francois-Marie Arouet, plus connu sous le nom de Voltaire: Il...
C’est aussi pour ça qu’elles portaient toujours un tablier.
Est-ce que quelqu’un pourrait me dire si on coupe le pont-avant ou le pont-arrière en premier ? Vous êtes gentil de répondre à ma question parce que je n’ai pas compris comment on fait pour couper le pont du mileu après avoir coupé les deux autres. Merci d’avance.

Eureka Mie Nione

C’est pas pont signe que j’y entrave walou !
réponse à . Elpepe le 15/04/2009 à 01h24 : Le pont-aux-ânes franchit beaucoup d’oueds au Maghreb, mais le pont-...
Les ponts aux ânes sont moins franchis qu’ils ne franchissent.
réponse à . eureka le 15/04/2009 à 01h39 : Est-ce que quelqu’un pourrait me dire si on coupe le pont-avant ou le pont...
Simple problème d’intervalles; Revoir tescours de CM1
Hier, Maurice Druon a coupé les ponts avec l’humanité. Mais ses livres, Les Grandes Familles ou Les Rois Maudits, eux, resteront des chefs d’oeuvres éternels...
M’étonne que personne n’ait pensé à celui-ci... Kwai? Comment? Si, mais vous n’osiez pas? M’enfin, jetez-vous à l’eau! De toute facon, si les ponts sont coupés, hein, pas possible de faire autrement, spa...
réponse à . file_au_logis le 15/04/2009 à 07h10 : Hier, Maurice Druon a coupé les ponts avec l’humanité. Mais ...
Bonjour mon Filo ! L’équipe de jour est prête à prendre la relève !
Message très personnel : le pont-lévy levis constitue un grand progrès architectural qui permet de couper le pont puis de le rétablir à la volonté du mari pas marri. Sauf que le pont fatigue, à force. J’aimerais bien rester sur la rive avant de tomber en ruines avec le château ou de choir au fond du fossé. 
Trêve d’esprit chagrin ! tant que le pont-le-vit s’arrime à la porte principale (ou aux poternes dont il connaît le secret), pas question de le couper ! Mieux vaut renforcer le lien et le faire luire et reluire : soyez heureux ne serait-ce que pour donner l’exemple, dirait notre bon Prévert. 
couper les ponts, c’est tout un art, et les techniques différent, témoin cette chanson :
savez vous couper les ponts, à la mode , à la mode
savez vous couper les ponts, à la mode de chez nous ?

on les coupe avec les mains, à la mode, à la mode etc...
réponse à . eureka le 15/04/2009 à 01h39 : Est-ce que quelqu’un pourrait me dire si on coupe le pont-avant ou le pont...
on coupe le pont-avant ou le pont-arrière en premier
il me semble que la question est plutôt : de quel côté va-t-on le couper ? Si l’on se met au milieu et qu’on le coupe devant soi, on peut revenir sur sa rive : il s’agit donc d’une action défensive, soit envers les autres, soit pour s’empêcher soi-même de traverser le pont.
Si on le coupe derrière soi on s’interdit le retour : on brûle ses vaisseaux.
Si on le coupe à la fois devant et derrière, on se bloque à jamais, imitant saint Siméon le Stylite, qui aurait vécu au sommet d’une colonne, pendant plus de trente-sept ans, au Ve siècle. (ceci, à condition, de s’être positionné au dessus d’une pile, parce que sinon, comme lorsqu’on scie du mauvais côté, la branche sur laquelle on est assis, on interrompt prématurément sa carrière de monte en l’air) 
couper les ponts, c’est décider de briser
le décide-t-on vraiment ? Dans certains cas on ne raisonne pas.
Mais quand on résonne trop, le résultat n’est pas meilleur : cette page
On peut couper les ponts ; on peut aussi les poser.

Savez vous pourquoi le septième jour du septième mois lunaire, on ne voit plus de pies dans les campagnes chinoises ?

Parce qu’elles sont toutes montées dans le ciel, tout là haut, pour poser un pont de pies entre deux amoureux, le bouvier et la tisserande, qui sont malheureusement séparés par la "rivière d’argent" (la voie lactée) et qui n’ont le droit de se retrouver qu’une seule nuit par an. Les pôvres ! Voir l’histoire à cette page

Par ailleurs, une expression n’a pas d’équivalent en chinois à ma connaissance, c’est " couper le cordon"
Le giga-téra-God voudra t il bien nous l’expliciter ? Vient-elle de la mouvance freudienne ou bien la précède t elle ?
Merci
réponse à . eureka le 15/04/2009 à 01h39 : Est-ce que quelqu’un pourrait me dire si on coupe le pont-avant ou le pont...
Sur le Charles De Gaulle, on s’est contenté de couper le pont d’envol, mais il a gardé ses piles : c’était un pont atomique. Vi vi...
Les piles du pont des merveilles ne s’usent que si long Sancerre.
Pour faire un pont, il faut des piles, mon lapin. Mais pour faire un ponton, il faut un pilon, mon poulet.
Depuis l’avènement de la société de consommation, on jette les ponts. C’est digue, non ?
réponse à . cotentine le 15/04/2009 à 00h32 : couper les ponts, changer de train L’amour est plus fort que le chagrin no...
Il y a aussi les ponts qui permettent d’aller vers l’inconnu
Il suffit de passer le pont
C’est tout de suite l’aventure...Tonton Georges. 
À quoi sert un pont, si ce n’est à relier les hommes (et les femmes, aussi) situés à deux endroits plus ou moins éloignés et difficilement accessibles l’un de l’autre ?

Sans oublié notre souverain PONTIF qui fait le pont entre Dieu et les chrétiens.

Dominus Vobiscum
G
Le viaduc de Millau (cette page) est très élancé, très fin, avec sa structure qui pousse pile-poil au-dessus du Tarn.
un classique, mais je n’y résiste pas  :
- quelle est la différence entre une nourrice et un vieux pont ?
- ?
- la nourrice montre son sein, et le vieux pont s’affaisse
- Waouh ! trop fort ! le pont : sa fesse ! il faut que je la raconte ! Eh : tu connais la différence entre une nourrice et un vieux pont ?
- ?
- la nourrice montre son sein, et le vieux pont son cul ! 
dans le cadre des grands projets de relance, et pour mettre fin à la légère brouille entre français et américains, les deux Présidents ont décidé de jeter un pont entre nos deux pays.
Il reste quelques problèmes techniques à résoudre : comme par exemple, si l’option du pont suspendu est adoptée : à quoi le suspendre ? Mais comme le disent nos amis : where there is a will there is a bridge !
Mais faudra éviter de le couper , hein !
à cette page un pont original, à lattes de bois sur lequel on passait encore dans les années soixante.
Situé à Lanester, petite commune qui hébergeait en 1666, les ouvriers des chantiers du Faouëdic, sur les rives de laquelle la Cie des Indes Orientales entreprit de construire "le soleil d’Orient", vaisseau de 1000 tonneaux et 60 canons.
Par Métonymie, le lieu serait devenu les chantiers de L’Orient! Ce petit quartier a supplanté désormais en taille Lanester, mais les deux communes restent liées par plusieurs ponts non coupés !

C’était le minute d’histoire bretonne d’émeu !
réponse à . chirstian le 15/04/2009 à 11h16 : un classique, mais je n’y résiste pas  : - quelle est la diff...
Ha ! Ha ! Expressio mène à tout. A condition d’en sortir. C’est God qui doit s’arracher les poils cheveux, là, hein ! Lui qui n’a de cesse de jeter des ponts entre l’écriture, la Marine et la musique...
réponse à . chirstian le 15/04/2009 à 11h24 : dans le cadre des grands projets de relance, et pour mettre fin à la l&ea...
Dans la folie de grandeur des hommes, des esprits fumeux projettent de construire des rafiots de ligne de deux kilomètres de long*. C’est un bon début. Quand on en aura construit un de cinq mille cinq cents kilomètres, avec la poupe à Saint-Nazaire et l’étrave à New-York, on pourra enfin aller aux States à vélo, ce qui sera excellent pour l’environnement. Mais il sera alors à craindre que l’art de la navigation se perde.

* Le problème à résoudre, c’est d’équiper pas mal de ports avec des quais de même longueur... ou d’en construire au large, avec des navettes plus petites pour rejoindre la terre ferme. Au fou !
réponse à . Emeu29 le 15/04/2009 à 11h26 : à cette page un pont original, à lattes de bois sur lequel on pass...
Le site breton que tu cites pédale dans la farine de sarrasin, qui est, comme nul ne l’ignore, un pur produit de l’Orient, comme les semelles-crêpe.
L’âne Esther
Les P.S. ont croupe, L.O. pressent coup : pré-S.O.S ponctuel stoppe son recul.

Anna R’Chiste
réponse à . <inconnu> le 15/04/2009 à 09h22 : On peut couper les ponts ; on peut aussi les poser. Savez vous pourquoi le...
Très jolie histoire, je mets ton lien dans mes favoris.

Les ponts sont jetés, pas envie de les couper.

Ah, je l’avais déjà (le lien), sans doute nous l’avais-tu déjà donné mais merci de me le rappeler. 
Quelques ponts jetés ça et là sur cette page
La rivière est gelée et le pont de la rivière caille
réponse à . Elpepe le 15/04/2009 à 09h49 : Les piles du pont des merveilles ne s’usent que si long Sancerre....
Un Sancerre Pont St Thibault le matin n’arrête pas le pèlerin... même coupé
réponse à . eureka le 15/04/2009 à 13h51 : Un Sancerre Pont St Thibault le matin n’arrête pas le pèlerin...
Un pèlerin coupé ? Un eunuque, alors ?
Ne confondons pas jeter des ponts et ponter des Jets : le jour où les ponts voleront, qui sera chef d’escadrille© ? Hmmm ?
Sondage sofrexpressio :
Pour couper les ponts, y a ceux qui coupent "les Feux de l’Amour", qui coupent les cheveux en quatre, qui coupent les vivres, qui coupent le cordon familial (ou du téléphone), qui coupent le contact, qui coupent les cheveux en brosse au scalpel, qui coupent le zizi en rondelles (eh oui, c’est arrivé !) qui coupent la parole, qui coupent l’herbe sous le pied, qui coupent la poire en deux avec le fromage, qui coupent les crédits (mais ça c’est plutôt réservé au Crédit à Bricoles) qui coupe du Monde des douze clés de douze, qui coupe claire ou sombre, qui coupent la pizza en polygone convexe isocèle régulier, qui coupent le brouillard au couteau, au ciseau, à la hache, qui coupent le beurre avec le fil pour couper l’eau chaude, ou tout simplement qui coupent court ou se la coupent !

Femmes, hommes dans quelle catégorie vous placeriez-vous s’il vous est donné de couper les ponts ?

Finalement couper les ponts, c’est pas aussi grave qu’on le pense, ça va pas couper quatre c... à un lapin qu’ça va l’empêcher de porter ses guêtres, hein Mon Amiral ?

Ah tout ça, ça m’la coupe, je m’en vas couper ma soif !
bientôt le moi de mai: on va pouvoir coupler les ponts...
réponse à . Elpepe le 15/04/2009 à 14h50 : Ne confondons pas jeter des ponts et ponter des Jets : le jour où le...
Quand on touche le pompon d’un marin, ça porte chance.
Mais quand on touche le pont pont d’un marin, ça porte avion ?
Meuh non, Mon Amiral, le Sancerre qui, même coupé, ne Suze que si l’on sent, serre ... plus fort, voyons !
réponse à . Elpepe le 15/04/2009 à 14h50 : Ne confondons pas jeter des ponts et ponter des Jets : le jour où le...
et ne confondons pas non plus : couper les ponts et coupons les pets
réponse à . chirstian le 15/04/2009 à 15h35 : et ne confondons pas non plus : couper les ponts et coupons les pets...
...coupons les pets
Ça, c’est pour Dame Ocless.
God, notre God omnipotent, notre God omniscient, n’aurait-il de nous, pauvres gens de l’an 1204, la moindre pitié ? Voilà aujourd’hui qu’Il nous enjoint de couper les ponts ! Or Il voit bien que nous nous peinons durement, plusieurs de mes compagnons et moi, à maintenir de notre mieux les ponts chétifs et branlants, fins comme des ponts de soie, qui relient encore notre temps et le vôtre ? Déjà nous est-il malaisé d’entendre votre jargon, et ne pouvez-vous plus guère entendre le nôtre. Pire encore, nos vies et nos aventures sont devenues pour vous si lointaines qu’elles vous semblent tantôt des songes, tantôt des fables. Et ces songes et ces fables, nous redoutons fort qu’ils ne s’effondrent bientôt, avant de disparaître, engoulés par un monstre ayant nom Néant. Levons les ponts au-dessus des douves, mes beaux amis, pour nous mettre en sûreté, ou bien abaissons-les pour nous y rencontrer, vous et nous, et y danser ensemble ! Mais par grâce, gardons-nous, voulez-vous, de les rompre jamais !
réponse à . Lovendric le 15/04/2009 à 17h36 : God, notre God omnipotent, notre God omniscient, n’aurait-il de nous, pauv...
Or Il voit bien que nous nous peinons durement, plusieurs de mes compagnons et moi, à maintenir de notre mieux les ponts chétifs et branlants, fins comme des ponts de soie, qui relient encore notre temps et le vôtre ?
Ponts de soie qui sont plus solides que l’on pourrait penser. Voir à cette page.

J’ai une certaine admiration pour ton style et je lis toujours avec plaisir tes commentaires.

J’attire l’attention de tous et toutes sur le vocabulaire qui va de soie. J’apprends donc qu’après le décoconnage, on procède à l’étouffage.
Rien à voir, j’espère, avec le déco(co)nnage qui sévit parfois sur ce site car il serait triste que certains ou certaines étouffent. 
12 ans de mariage, ce sont les noces de soie. Doit-on pour cette occasion offrir un cadeau à 12 zlotis, en passer par le canal 12 pour récupérer la fameuse clé de 12 perdue depuis belle lurette.
L’homme est un bâtisseur, c’est donc contre nature pour lui de couper les ponts.
Pourtant en y réfléchissant et en lisant vos productions, je me rends compte que le réflexe de tout le monde est de couper le pont verticalement et du coup cela évoque la rupture, la séparation...
Et si on coupait le pont dans son épaisseur ?
Nous aurions alors deux ponts qui permettraient deux fois plus de liaisons entre les êtres ou les territoires ?
Oui mais, me direz-vous, cela rendrait le lien plus fragile ?
A cela je réponds vive la fragilité qui oblige à l’attention, qui permet de piéger les lourdingues et de ne favoriser que les âmes légères comme par exemple... les expressionautes !!!
C’est pas de la belle idée ça ?
Revoyons notre façon de voir les choses, positivons !!!
Merci de nous faire part de cette science. Ce qu’on apprend sur ce (mâtin quel) site !
réponse à . <inconnu> le 15/04/2009 à 09h22 : On peut couper les ponts ; on peut aussi les poser. Savez vous pourquoi le...
Quelle jolie triste légende. L’histoire ne dit pas ce que sont devenus les petits...
réponse à . Elpepe le 15/04/2009 à 10h45 : Depuis l’avènement de la société de consommation, on ...
quel florilège ! 
je suis allé voir le pont de la rivière Kwaï en janvier dernier... quelle déception ou quand le cinéma imprime une autre Histoire à nos âmes incultes et fainéantes !
Une autre façon de couper les ponts est de "briser là". Mais peut-être ne la prisez-vous pas ...
C’est la bérézina ! Tout va de mal en pis, et pas la peine de me jeter de la poudre aux yeux, ça ne fait pas un pli, tout se réduit comme une peau de chagrin. La femme de César ne doit pas être soupçonnée, qu’ils disaient. Mais tout ça c’est la paille et la poutre ! Pendant que je faisais le poireau en tirant le diable par la queue, lui il tirait sa crampe sans en avoir cure ! Alors on s’est regardés en chiens de faïence, puis on a coupé les ponts devant trois pelés et un tondu.
Bon, je ne fais pas partie du Gotha, mais ventre affamé n’a point d’oreilles, tu l’as dit, bouffi ! Alors après que le marchand de sable soit passé, j’ai trouvé un monte-en-l’air, une sorte de bête de somme qui n’avait pas de cadavre dans son placard. Bon, il yoyote un peu de la cafetière, mais c’est parce que quelqu’un lui a glissé une peau de banane. On s’installe incessamment sous peu dans une cabane (l’arbre qui cache la forêt, c’est là ) en Italie, car tous les chemins mènent à Rome, et à contrepied on est bien là, car mieux vaut faire envie que pitié !
réponse à . <inconnu> le 15/04/2009 à 20h26 : L’homme est un bâtisseur, c’est donc contre nature pour lui de...
n’est ce pas un peu couper les ponts en 4 que de vouloir le couper en deux dans le sens de la largeur ? Attention ! A force de nous entendre parler de le couper, le pont va finir par rendre son tablier.
réponse à . Jonayla le 15/04/2009 à 21h03 : C’est la bérézina ! Tout va de mal en pis, et pas la pe...
joli ! 
À quoi sert un pont, si ce n’est à relier les hommes (et les femmes, aussi) situés à deux endroits plus ou moins éloignés et difficilement accessibles l’un de l’autre ?
eh bien, oh Grand God, je répondrais qu’un pont sert d’abord et surtout à traverser à pied sec une rivière, un précipice etc... donc de permettre au voyageur de continuer sa route. Cette route le mène-t-elle vers d’autres personnes ? On peut penser que oui, mais de là à définir le pont comme un trait d’union, il me semble qu’il y a un pas. Et qu’il faut un pont pour le franchir. Sans le couper.
Le pont pond. Un pont coupé est stérile.
réponse à . Lovendric le 15/04/2009 à 17h36 : God, notre God omnipotent, notre God omniscient, n’aurait-il de nous, pauv...
Messire Lovendric, Love and drink ! Oui dansons, dansons sur le Pont d’Avignon ! Dansons et buvons de ce qu’apporte chacun de nous, sans réticences, sans préjugés, sans dégoût, et sans mouches enculées pour la kémia, jusqu’à plus soif, sans nous, je, te, vous, elles, embarrasser de la consistance, de la forme et du fond de ce dont il nous abreuve ! Pour danser, nul n’est besoin de parler le même langage, ni de joindre la parole au geste. Il n’y a qu’un pas, de danse, à faire et le Pont d’Avignon changera en Pont des Soupirs, mais cela n’arrivera jamais, encore moins en Pont des Pleurs !
La danse est un moyen d’expression, comme l’expression elle-même, de ou sous quelque forme qu’elle soit, de la liberté, du goût et des couleurs de chacun dont il ne faut pas discuter pour ne pas semer le malaise, et l’indisposition de tes beaux amis en les taxant de ne pas respecter ta compréhension ou ta conception des choses, et en les laissant flipper ou tourner de l’oeil avant même d’exprimer un seul mot, de peur de commettre une bavure.

Que notre farandole continue et que, elle aussi, ne change pas en danse macabre !

Et pour parler en langage cool qu’à mon avis, la plupart ici trouve super clean, mais que toi et d’autres itou (et pour lesquels ce s’ra le même prix) ne comprendraient pas : ici c’est pas, et des fois c’est, la foire à la saucisse ! On est là pour le fun et la déconne sympa ! La Cadémie Française, c’est pas pour nos pommes, et même si qu’on voudrait y aller, ça s’ra coton, non seulement becoz c’est overbooké chez eux, en plus ils ne comprendraient pas non plus le langage des extraterrestres que nous sommes (et qui pour moi sont des terrestres extra). Vous en écrasez pendant qu’nous on se triture le plafonnard à exprimer comme on sait (mais pas comme vot’ comprenette l’exige), et ramenez vos fraises quand tout le taf est fini avec tout plein de dégobillage, pour nous pomper l’air avec vos histoires que c’est rien que d’la c…en bâton, et enfin de nous gerber dans les plumes qu’y faut pas dire ceci comme cela becoz on y entrave que pouic. Arrêtez donc de nous gonfler pour peau d’balle et balai d’crin, et God avec nous, qu’y peut peau de z.. pour arrêter nos frais, sauf qu’il est pas manchot pour couper les ponts avec nozigues avec son coup de braguette magique. Et c’est lui le boss, y a pas photo !
Là où il y a d’la gêne, y a pas d’plaisir ! Moi chuis pas gênée, et j’prend mon pied à chaque mot, chaque ligne que God nous a donné le moyen et le loisir de babiller chaque journaille, et j’continuerais avec, quitte à m’faire sauter* et en prime m’faire jeter comme du poiscaille pourri, avec un « hors de ma vue, de ma vie et de moi « » légendaire. Mais, rien à foutre !

Ah ! ouf ! Je m’ai retiré une épine de su’la patate ! Eh bé non, c’était une épingle, ah quand même  !!!!

* pas d’interprétations fallacieuses pliz !
réponse à . eureka le 15/04/2009 à 22h28 : Messire Lovendric, Love and drink ! Oui dansons, dansons sur le Pont d&rsqu...
ton message semble prêter à Lovendric des arrières pensées critiques que je ne perçois absolument pas dans son #48. Chacun de nous choisit sa forme d’expression et vous avez, chacun dans votre genre, une originalité qui ne saurait être mise en concurrence. Du coup, je ne comprends pas bien ton "arrêtez de nous gonfler" etc... S’agit-il de second degré , de troisième ? Où ai-je raté quelque chose ?
réponse à . chirstian le 16/04/2009 à 11h19 : ton message semble prêter à Lovendric des arrières pens&eacu...
Merci d’avoir exprimé ce que je pensais. 

Pas eu le temps encore aujourd’hui de mettre un commentaire.
réponse à . chirstian le 16/04/2009 à 11h19 : ton message semble prêter à Lovendric des arrières pens&eacu...
D’habitude tu perçois mieux, Chirs ! M’enfin ! Si t’avais vu un peu plus loin que le bout du nez de Lovendric, tu te serais aperçu que effectivement t’as raté quelque chose ! Je suis on ne peut plus claire !
réponse à . eureka le 16/04/2009 à 21h56 : D’habitude tu perçois mieux, Chirs ! M’enfin ! Si t...
j’ai tout relu et je m’écrie :" Eureka... j’ai pas trouvé !" N’est pas Archimède qui veut ! L’essentiel (mon Expressio!) reste que nul pont n’ait été coupé !
réponse à . chirstian le 17/04/2009 à 12h42 : j’ai tout relu et je m’écrie :" Eureka... j’ai pas...
Je ne comprends pas non plus et suis d’accord avec tyto en #63
66 petits ponts jetés d’une contrib. à l’autre… j’ai tout lu et comme d’autres, je n’ai pas compris les propos qu’eureka adresse à Lovendric
Quand l’île Saint-Louis rompt les amarres*, coupant les ponts avec l’île de la Cité, elle glisse sous le pont Mirabeau* où coule la Seine et les amours... Elle aborde le pont des Arts* où Georges (l’autre !) a croisé le vent fripon. Traversera-t-elle le petit pont de bois*, celui qui ne tenait plus guère que par un grand mystère et deux piquets tout droits ?

Reste qu’aujourd’hui, il faut couper les ponts… bon… mais s’il s’agit d’un pont d’or, j’ coupe rien !
*avec l’aide de L. Ferré, Apollinaire, Brassens, Y. Duteil. 
À quoi jouent 2 marins anglais sur le pont?
- au bridge.
J’ai interrompu ma relation avec le prince et le duc a été mon porte-parole:
j’ai coupé les ponts via duc.
réponse à . eureka le 15/04/2009 à 22h28 : Messire Lovendric, Love and drink ! Oui dansons, dansons sur le Pont d&rsqu...
J’ai trouvé ton intervention très intéressante, mais c’est à quel sujet ?
réponse à . joseta le 05/08/2012 à 06h50 : À quoi jouent 2 marins anglais sur le pont? - au bridge....
Ce doit être des cartes marines !
DEVINETTE
De quel pont, construit en bois, ne peut-on déterminer son poids?
Couper les ponts peut aussi se faire avec son passé, lorsqu’on décide de tourner la page

Pourquoi ne pourrait-on pas couper la page puisqu’il y a bien des ponts tournants ? Et ceux qui coupent les tournants, que font-ils des ponts ? cette page.
Je lui trouve un air de famille avec le phare d’Expressio : il tourne ! À part ça, évidemment…
Déformées
Peint pont, peint pont, peint pont…
À Tokyo, on a coupé un pont pour améliorer le panorama:
- on ne voit plus rien qui gêne, on ne voit ni pont, dit le japonais.
Variations anagrammatiques :

Couper les ponts –> pet pour les cons
Coupons les ponts –> couplons nos pets
Couper les pontons –> pets pour le son con
– Moi, je fais le pont.
– Vous êtes en congé ?
– Non, c’est moi l’ingénieur.
– Alors je ne passerai jamais dessus. En-dessous non plus, d’ailleurs.
réponse à . joseta le 05/08/2012 à 07h28 : DEVINETTE De quel pont, construit en bois, ne peut-on déterminer son poid...
RÉPONSE :

– Le pont d’une pizza en bois ou alors le pont de pneus en bois… ?
Ça va, j’ai trouvé : le pont d’une pizza aux pneus en bois !
– Mais ça n’existe pas !
– Eh bien voilà, c’est bien pour ça qu’on ne peut pas déterminer son poids.
réponse à . <inconnu> le 05/08/2012 à 08h13 : RÉPONSE : – Le pont d’une pizza en bois ou alors le pont de...
Réponse
- un pont d’érable.
Tibère avait tellement tendance à rompre les relations, qu’on le surnomma ’le coupe-ponts’. Il rompit aussi avec Ponce Pilate et le raya de sa liste:
le coupe-ponts raie Ponce.
Pffffffffff...
Pique nique à la campagne
Ma femme, qui avait faim, s’arrêta au bord d’un ruisseau, sous un petit pont.
- Nous dînons?
- Oui, sous pont...
Refrain :

♫ Coupez les ponts, coupons les quais,
Pontons les coupes, encaissons les coupons ♫

Reste plus qu’à composer la chanson l’œuvre qui va avec.
Couper les ponts avec Expressio ? Jamais cette page
Et dans un pont de Wheatstone bien équilibré, il n’ y a pas de tension entre les bornes des résistances, or pas de tension = pas de courant. Une manière comme une autre de "couper" le pont....
réponse à . mitzi50 le 05/08/2012 à 10h03 : Et dans un pont de Wheatstone bien équilibré, il n’ y a pas ...
Pour un électricien, quand on ferme le circuit, le courant passe et quand on ferme un pont, on ne passe plus ! 
réponse à . mitzi50 le 05/08/2012 à 10h03 : Et dans un pont de Wheatstone bien équilibré, il n’ y a pas ...
pont de Wheatstone
Tu aurais aussi pu parler du pont de Maxwell, mais ce n’est pas la peine d’en rajouter.
Celle-là je la reprends à mon compte... 

Heu, il n’y a de droit d’auteur dessus ???
Ponjour tout le monde !
Tous les ponts sont-ils coupables ?
Ainsi, peut-on trancher un ponthon, celui qui enjambe un bras de mer  ? Que dire du pont-promenade sur lequel il fait bon vagaponter…
Gommons les ponts-cifs, levons les ponts, jumelons les ponts-soeurs, basculons les petits pataponts et quittons les ponts-chauds avant que ne carillonnent les ponts-d’heures, ceux sur lesquels on marche avec précaution*.
Le temps passe... des ponts s’en vont alors que les mauvais restent…
À plus tard peut-être... Allez, ponsoir à tous !
*à cause des œufs, ‘videmment !  
réponse à . <inconnu> le 05/08/2012 à 10h18 : Pour un électricien, quand on ferme le circuit, le courant passe et quand...
Il faut être certains de "couper" la phase et le neutre, sans cela gare au retour pas la terre, 110/160 V en 220/230... 
réponse à . DiwanC le 05/08/2012 à 04h37 : 66 petits ponts jetés d’une contrib. à l’autre… j&rs...
Normal à 4h37’ il t’es difficile de te concentrer sur ces échanges.
Mais à 11h, je te rassure je n’y ai également rien pigé. Comme certains esprits sont compliqués ou surdoués !
Bonne journée à tous 
réponse à . <inconnu> le 05/08/2012 à 10h51 : Celle-là je la reprends à mon compte...  Heu, il n’y a...
Tu peux la prendre, il n’y a aucun droit ’d’ôteur’...
réponse à . <inconnu> le 05/08/2012 à 11h07 : Normal à 4h37’ il t’es difficile de te concentrer sur ces &ea...
Voilà du pas compliqué, du simple au double, cette page
réponse à . chirstian le 15/04/2009 à 21h14 : À quoi sert un pont, si ce n’est à relier les hommes (et le...
Ton commentaire d’il y a un peu plus de trois ans ne me paraît pas contredire celui de God dans son explication de l’Expression du jour. Bien sûr le pont sert à relier les gens entre eux quand ils sont séparés par un obstacle naturel. C’est l’image du lien physique (rejoindre quelqu’un) ou symbolique (communiquer avec un autre).

Mais ton commentaire rejoint parfaitement cette idée : pouvoir continuer sa route, c’est avoir un lien entre le passé et l’avenir, le chemin parcouru et celui que l’on va prendre. C’est donc aussi un trait d’union.
réponse à . <inconnu> le 15/04/2009 à 15h28 : Quand on touche le pompon d’un marin, ça porte chance. Mais quand o...
Quand on touche le pompon d’un marin, ça porte chance
Excusez-moi, siouplé, mais il convient de préciser. Dans la Marine, seul le matelot porte un bonnet à pompon.
De même qu’il est le seul à porter un pantalon à pont.
"Le Pantalon à pont est une partie de vêtement constituée d´une pièce d´étoffe en forme de trapèze qui se rabat sur le devant d´un pantalon, de bas en haut. Il sert de fermeture et s’attache par un boutonnage sur les côtés et à la ceinture.
Ce pantalon a été mis au point en France au XVIIIe siècle pour les différents métiers de la mer qui nécessitaient un pantalon dont l´avant ne présentait aucune aspérité (tels que des boutons) pour éviter de se prendre dans les cordages et les mailles des filets. " (cit. Wikipedia)

Qu’une jeune (de préférence) femme touche le pont d’un matelot, c’est lui adresser sans équivoque une invitation à la valse
réponse à . joseta le 05/08/2012 à 11h31 : Tu peux la prendre, il n’y a aucun droit ’d’ôteur’...
Ta réponse est à la hauteur.
Les ponts mots font les ponts zamis.

Les ponnes femmes font les ponts marris...
Interrompre les relations avec lui, c’est couper le pont du cette page.
Couper les ponts accable...
réponse à . ergosum le 05/08/2012 à 12h09 : Quand on touche le pompon d’un marin, ça porte chanceExcusez-moi, s...
Il sert de fermeture et s’attache par un boutonnage sur les côtés et à la ceinture.

A mon avis, en cas de nécessité, c’est moins pratique que la fermeture-éclair.
réponse à . DiwanC le 05/08/2012 à 11h00 : Ponjour tout le monde ! Tous les ponts sont-ils coupables ? Ainsi, pe...
des ponts s’en vont alors que les mauvais restent…

Sympa pour les fidèles d’Expressio (mâtin ! quel site !) ! Si avec ça on n’a pas encore des désabonnements, on aura de la chance !
Un qui a coupé les ponts de façon totalement involontaire c’est "Papa" ... cette page
Avec 4 jours de retard ou 361 jours d’avance, joyeux anniversaire Expressio !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Couper les ponts » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?