Enfoncer des portes ouvertes - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Enfoncer des portes ouvertes

Se vanter d'avoir surmonté un obstacle qui n'existait pas.
Chercher à démontrer une évidence.
Énoncer une banalité en la faisant passer pour une nouveauté ou pour quelque chose ayant de l'intérêt.

Origine

Je vais enfoncer une porte ouverte et ouvrir la porte à vos sarcasmes en essayant de démontrer pourquoi cette métaphore qui date de la fin du XVIIIe siècle est d'une limpidité extrême.

Au sens propre, "enfoncer une porte" c'est l'ouvrir de force grâce à une forte pression exercée vers l'intérieur lorsqu'on ne dispose pas des moyens ordinaires de l'ouvrir.

Une porte fermée et bien cadenassée représente effectivement une difficulté importante à vaincre pour celui qui veut pénétrer dans la pièce qui se trouve de l'autre côté de la porte.
Celui qui y réussit sans utiliser des moyens trop démesurés (missile sol-sol, bombe atomique...) a une certaine fierté à l'avoir fait, surtout quand c'est la porte d'un coffre-fort regorgeant de fraises tagada (Lien externe).
Il est donc légitime qu'il s'en vante (si on oublie le peu de moralité de celui qui, en général, force une porte).

Mais peut-on en dire autant de celui qui 'enfonce' une porte qui n'a aucun besoin de l'être car elle est grande ouverte. Assurément non !
Est-ce que celui qui se vante d'être passé dans la pièce située derrière la porte et de s'être fait péter la sous-ventrière de fraises tagada sans vomir peut s'en vanter ? Encore non !

C'est ainsi que celui qui prétend avoir vaincu des difficultés inexistantes ou celui qui se lance dans la démonstration de choses évidentes (où est la difficulté ?) peut aisément être assimilé à un enfonceur de portes ouvertes.

Exemple

« Il va de soi que si un fait nouveau se produisait, une procédure de révision serait entamée[...]. Réclamer cela, c'est enfoncer une porte ouverte. »
Marcel Proust - À la recherche du temps perdu

Compléments

Au XVIIe siècle, selon Oudin, "enfoncer une porte ouverte" voulait dire "coucher avec une nourrice et croire qu'elle était pucelle".
On ne parlait donc pas là de la même porte d'entrée que dans notre expression...

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Enfoncer des portes ouvertes » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear y ssawet errih behraouail bat le vent avec un bàton/BOUGIVAL
République tchèquecz Objevovat AmerikuDécouvrir l'Amérique
Danemarkda Løbe åbne døre indEnfoncer des portes ouvertes en courant
Allemagnede Offene Türen einrennenCourir contre des portes ouvertes
Allemagnede offene Türen eintretenenfoncer des portes ouvertes
Angleterreen You're teaching a grandmother to suck eggsVous apprenez à une grande-mère comment sucer des oeufs
Angleterreen To beat a dead horseBattre un cheval mort
Angleterreen It's like taking coals to NewcastleÇa serait déplacer du charbon à Newcastle
Angleterreen Stating the obviousÉnoncer un évidence
Angleterreen You're pushing an open doorVous poussez une porte ouverte
Espagnees Descubrir la pólvoraDécouvrir la poudre
Espagnees Inventar el agua calienteInventer l'eau chaude
Espagnees Descubrir el MediterráneoDécouvrir la Méditerranée
Canada (Québec)fr Défoncer une porte ouverte
Israëlhe שכנע את המשוכנעיםConvaincre les convaincus
Italie (Sicile)it Sfunnàri pòrti apèrtiEnfoncer des portes ouvertes
Italieit Sfondare una porta apertaEnfoncer une porte ouverte
Italieit Combattere una battaglia persaCombattre une bataille perdue
Pays-Basnl het wiel opnieuw uitvindenréinveter la roue
Pays-Basnl water naar de zee dragenamener de l'eau vers la mer
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Open deuren intrappenFracasser des portes ouvertes
Polognepl Wyważać otwarte drzwiEnfoncer des portes ouvertes
Brésilpt Chover no molhadoPleuvoir sur ce qui est mouillé
Roumaniero A inventa gaura la macaroanaInventer le trou des macaronis
Roumaniero A sparge u?i deschiseEnfoncer des portes ouvertes
Russieru ????????? ??????Inventer la roue.
Suèdesv Slå in öppna dörrarEnfoncer des portes ouvertes

Vos commentaires
Hé Ho Marcek, j’enfonce ta porte là ..tiens c’est pour toi pour tes ’tuitans :

iiiiiiiiiiiii BON ANNIVERSAIRE JOYEUX iiiiiiiiiiiii

J’crois qu’ça va y aller fort du Marc Sec, Marcek, aujourd’hui !

J’peux m’vanter d’êt’ la première à l’dire ? non ? quoi non ? pourquoi ?
Sa porte l’étais pas ouverte à la joyeuse d’l’Anniv qu’je l’susse !
Bon anniversaire Marcek ! Je ne reste pas avec vous aujourd’hui non plus : je vais rejoindre les enfonceurs de ligne droite sur nos routes. Journée de course à l’échalote où j’espère ne trouver que des portes et des oreilles ouvertes. Belle journée à vous tous !
Bon anniversaire, Marcek !
Tiens, avant de partir au labeur, je t’offre une phrase historique de notre "enfant du siècle" :
Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée.

Je te laisse le soin de poétiquement l’enfoncer (la porte, pas l’Alfred, quoique...)

Bonne journée à tous !
Avec une lapalissade aussi on démontre une évidence; or, une palissade et une porte ayant le même effet dans le sens barrer le passage on peut assimiler l’expression du jour avec une lapalissade.........
Houlà, assez capillo-tracté comme raisonnement.......
Hasta luego amigos.
"Au XVIIe siècle, selon Oudin, "enfoncer une porte ouverte" voulait dire "coucher avec une nourrice et croire qu’elle était pucelle".

Je trouve que cette affaire est un peu montée en épingle.
J’exige des photos.

Bon anniversaire Marcek ! Un vent de folie sur toi aujourd’hui ?
Forcer une porte ouverte exige un peu de retenue. Gardons notre bélier sous le bras, ça nous évitera de sortir complètement de nos gonds.
En justice, le taureau aux énervés.
réponse à . <inconnu> le 19/04/2007 à 08h13 : "Au XVIIe siècle, selon Oudin, "enfoncer une porte ouverte" voulait dire ...
Joyeux anniversaire Marcek! Quel beau poème as-tu préparé pour fêter cette ...ème année?
Si tu veux voir une photo, ou plutôt un dessin de quelqu’un qui se fait épingler, ma boule de cristal a fonctionné. Mais comme je ne veux pas me mettre en porte-à-faux....
réponse à . <inconnu> le 19/04/2007 à 08h13 : "Au XVIIe siècle, selon Oudin, "enfoncer une porte ouverte" voulait dire ...
"...montée en épingle" ?
qui ? la nourrice ?
je ne connaissais pas cette position
bigre...
Au sens propre, "enfoncer une porte" c’est l’ouvrir de force
je conteste : le dico de l’Académie (1762) nous dit : "ENFONCER signifie aussi, Rompre, briser. Enfoncer une porte..." et je crois cette notion de destruction importante. Alors qu’on peut "ouvrir une porte de force" sans la briser : par exemple forcer la serrure...
Exemple : si je vous les enfonce, c’est que je vous les brise. Menues menues...

La nuance est importante , pour justifier l’expression : car si enfoncer une porte, c’est la briser, il est tout à fait possible de briser une porte ouverte. Sauf que cela n’a strictement aucun intérêt.
Alors que si enfoncer une porte, était l’ouvrir de force, ce serait tout simplement impossible si la porte est déjà ouverte.
Et voilà pourquoi j’aime les nuances !
Et bon anniversaire Marcek : évite de souffler les bougies éteintes...
"Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée. "
tiens, moi je connaissais: "il faut qu’une porte soit ou verte, ou bleue"
Énoncer une banalité en la faisant passer pour une nouveauté ou pour quelque chose ayant de l’intérêt.
Je m’en voudrais d’agir ainsi ! Quoi ! dire des banalités ... autant se taire 
un p’tit beure, des touyoux pour toi, Michèle ! C’est le moment de t’envoyer des fleurs ... alors un p’tit poème qu’on puisse t’en "jeter" à brassées ... en t’embrassant
réponse à . chirstian le 19/04/2007 à 09h02 : Au sens propre, "enfoncer une porte" c’est l’ouvrir de force je co...
Dis-moi, Chirstian, y a t-il encore des mouches vivantes autour de toi ? 
Enfoncer la porte ouverte de mon patron exigeait, hélas, qu’au préalable, je sautasse en porte-à-faux, la secrétaire chaudasse en porte-jarretelles hyper-sex qui faisait barrage, godasse à la main.
Je l’emportai au paradis. A la suite de ce sacrifice, mon sale air augmenta.

Je quittais ensuite mon directeur engoncé et enfoncé dans son fauteuil chambranlant sur sa poignée… de main non sans lui dire : « Votre secrétaire enfonce bien ses ongles, dites donc ! Elle est sotte, j’avais pourtant rendez-vous. Enfin, la culbuter ne portera pas, je l’espère, atteinte à son professionnalisme ? De nos jours, des serrures comme elle, c’est rare. Heureusement, j’avais ma clé ».

Ce à quoi mon directeur me répondit : « Si elle porte plainte, le parquet s’en chargera. Vous marchez sur des œufs dorénavant, ce qui ne gâche rien dans la vie de l’entreprise. Moi-même, tapis dans l’ombre parfois, je… enfin bon, disparaissez et fermez la porte en repartant, merci. »

Moralité : Toujours de plain-pied, Lapeyre a la main sur ce marché qui n’exige point de porte-à-porte. La clé du succès ? Je ne sais pas, j’y suis toujours vendeur et je sens que chaque semaine, j’ai besoin d’une petite augmentation…
on voit bien que la phrase "enfoncer des portes ou vertes" n’est pas complète, puisque le "ou" introduit le premier opérateur logique , mais en appelle -au minimum- un second.
On aurait pu dire, par exemple : "enfoncer des portes ou vertes ... ou bleues. " (en faisant attention à ne pas choisir une couleur susceptible d’agresser une minorité quelconque : par exemple je n’aurais pas pu dire "écossaises", ou "noires"... ).
Les deux opérateurs doivent naturellement être de même nature : la phrase de Musset , citée par Syanne : "il faut qu’une porte soit ou verte ou fermée" , est grammaticalement correcte, mais sémantiquement absurde , car verte et fermée ne qualifient pas la porte de la même façon. (couleur ou position).
(mais je ne veux pas critiquer Musset, qui a écrit de bien belles choses, et notamment ce sublime "le petit endroit", où l’on sent (notamment) un sens rare de la pédagogie:

Vous qui venez ici
dans une humble posture
De vos flancs alourdis
décharger le fardeau
Veuillez quand vous aurez
Soulagé la nature
Et déposé dans l’urne
un modeste cadeau
Epancher dans l’amphore
un courant d’onde pure
Et sur l’autel fumant
placer pour chapiteau
Le couvercle arrondi
dont l’auguste jointure
Aux parfums indiscrets
doit servir de tombeau

C’est chié ,non ? Allez, je tire la chasse, et je vais bosser ...
réponse à . <inconnu> le 19/04/2007 à 08h47 : "...montée en épingle" ? qui ? la nourrice ? je ne ...
En ce domaine, prudence est mère de sûreté... sauf avec Jessica Lange. Mais si tu es intéressée, le facteur sonnant toujours 3 fois, fais lui un bon café et...

@God : j’avais demandé l’adresse e.mail de Syanne avec son accord, ainsi que celle de Lamone, si elle est d’accord, mais, mon mail est passé à la trappe ou il est resté à la porte.???
réponse à . chirstian le 19/04/2007 à 09h20 : on voit bien que la phrase "enfoncer des portes ou vertes" n’est pas compl...
"C’est chié ,non ? Allez, je tire la chasse, et je vais bosser ..."

Ah la vache !!! Ferme ta porte s’te plaît Chirstian ou "Wisardise" les mouches... 
Mon
Anniversaire,
Rigolo,
C’est
Evidemment
Kif kif l’an dernier.

Joyeux anniversaire, Marcek. Marceeeeeeeeeeeeel ! Deux fines !

Bonjour bonjour, les gosses. Bien dormi ? Eh bien, vous avez de la chance. Moi, je vais faire une grande, grande sieste, parce que je n’ai pas eu mon compte de sommeil. Mais avant d’y aller, je soumets cette grave question à votre proverbiale sagacité :
Le contraire d’enfoncer une porte ouverte est, me semble-t-il, foncer une porte fermée. Soit, si j’analyse bien les choses, comme notre maître Chirstian nous l’apprend avec patience et détermination, la poncer pour en enlever la peinture, non ?
Comment ? Non, je ne pense à rien, c’était juste pour faire avancer le schmilblick.
en-foncer une porte ouverte ... ben, justement, si on l’a laissée ouverte c’est pour que la peinture séche, sinon, ça va coller et on ne saura plus l’ouvrir !
oui, elle était claire, alors je l’ai peinte en foncé ! 
Ah mais ah que Moogli, on la connait, Momolala et moi, tu penses ! Une Parigote de la Manche, kif-kif Syanne, tiens : Bon God, mais c’est bien sûr ! La bise, Moogli. Reviens...
Ca fait toujours moins mal que d’enfoncer une porte fermée
réponse à . Moogli le 19/04/2007 à 11h00 : Ca fait toujours moins mal que d’enfoncer une porte fermée...
Aurais-tu essayé la porte? Bravo!
réponse à . Elpepe le 19/04/2007 à 10h30 : Mon Anniversaire, Rigolo, C’est Evidemment Kif kif l’an dernier. Jo...
Le contraire d’enfoncer une porte ouverte est, me semble-t-il, défoncer une porte fermée.
il te semble mal ! Le contraire de "enfoncer une porte ouverte" c’est "ne pas enfoncer une porte ouverte". Même si effectivement, le contraire de "une porte ouverte" est "une porte fermée".
Quand à "défoncer" ce n’est pas le contraire de "enfoncer". Défoncer c’est enlever le fonds . Enfoncer c’est faire pénétrer avec force vers le fonds. Donc, les deux actions se complètent : en enfonçant on finit par défoncer.
(exemple : à force d’enfoncer les mouches, il m’arrive de les défoncer!)
réponse à . God le 19/04/2007 à 09h11 : Dis-moi, Chirstian, y a t-il encore des mouches vivantes autour de toi ?&nb...
Dis-moi, Chirstian, y a t-il encore des mouches vivantes autour de toi
se font rares, les bougresses ! Idée : pourquoi ne pas réinvestir les bénéfices de tes tee-shirts ou autres objets aux couleurs d’Expressio dans des mouches gonflables ?
quelques expressions dérivées (étudiées récemment) :
battre la porte quand elle est encore chaude : s’adapter au réchauffement planétaire
enfoncer la porte avec le dos de la cuillère : utiliser des moyens insuffisants
battre la porte avec le dos de la cuillère chaude quand elle est encore enfoncée : être très distrait - ou très myope (au point de confondre une cuillère à café avec un thermomètre à mercure)
Expressio seule porte ouverte de bab el oueb qu’il faut enfoncer faute de clé de 12

Bonjour bonjour les foncés, les clairs, les défoncés !

J’vois qu’on s’est pas bezef défoncé c’matin  !
Il arrive très souvent d’enfoncer la porte ouverte de la cuisine pour faire chauffer de l’eau chaude sur le feu éteint de la cuisinière qu’est pas encore livrée !

ouais bon d’accord....
réponse à . syanne le 19/04/2007 à 07h47 : Bon anniversaire, Marcek ! Tiens, avant de partir au labeur, je t’of...
Poétiquement, poétiquement, tu parles !! Jusqu’ici on a eu peau de balle ! t’as pas cent balles qu’j’aille m’défoncer pour le coup ...

Par contre la Marcek l’a dû commencer très tôt à s’défoncer...à preuve, é doit êt’ tellement défoncée qu’é arrive même pas à enfoncer une porte ...ouverte de surcôa. Crôa, crôa, crôa !

Enfoncer une porte ouverte c’est aussi fêter l’anniversaire d’un fantôme  !
Je prends juste le temps de te souhaiter un bon An...ni...ver...saire Marcek  ; Aujourd’hui je n’ai pas encore pu lire les interventions. Grosses bises.
réponse à . chirstian le 19/04/2007 à 11h48 : Le contraire d’enfoncer une porte ouverte est, me semble-t-il, déf...
Ah, merci Chirstian ! Avec toi, le verbe se fait cher et tout s’éclaire... NONOBSTANT, ÇA NE TE DONNE NULLEMENT LA TRIRÈME DU JOUR !
Enfoncer des portes ouvertes ?
Exercice très facile. Suffit de posséder l’outillage nécessaire.
1°- Pour les portes fermées : un bon bélier : ça tond la pelouse et enfonce les portes fermées à l’occasion.
2°- Pour les portes ouvertes : ma petite chèvre : pour les sentiments d’abord, puis
pour les portes ouvertes. Faudrait quand même pas qu’elle s’abîme les cornes
si utiles en guise de guidon.

Ah oui ! à propos : Joyeux anniversaire, Marcek Ca fait combien, déjà ?
Gros bisous.
réponse à . chirstian le 19/04/2007 à 11h48 : Le contraire d’enfoncer une porte ouverte est, me semble-t-il, déf...
Dans le fond, t’aimes bien moucher...( parfois ça porte).
Bon eh ben, je ne puis m’empêcher de faire un point tellement évident, qu’c’en est une évidence, et qu’aurait pu sauter aux yeux de tous, sans que j’eusse à me défoncer pour en relater les faits, mais bon, l’oeil de lynx ça coure pas les rues, ce n’est la faute à personne.
Hier dans mon récit je vous parlais de Cristóbal Colón, alias Cristofo Colombo qui , entre autres confusions, crut avoir atteint le japon alors qu’il était à Cuba, et j’vous passe les détails, pas nécessaire d’ouvrir cette porte, ce qui ne l’a pas empêché de s’taper la rosette à la place de tous ceux qui l’avaient précédé et à qui y restait plus qu’les yeux pour pleurer.
Nesse pas lui qu’a eu la légende à lui tout seul hein qu’son histoire l’a fait un tabac dans le monde entier qu’tous les médias se l’arrachaient à qui mieux mieux ? Oui c’est ça, j’vous l’fais pas dire. Eh ben les ot’s navigateurs marins (je précise passqu’on navigue pas qu’à la mer s’pas, le net par exemple) qui, une fois la porte du nouveau monde fut ouverte (mais qu’apparemment Cristofo l’a mis dessus les fers scellés), z’ont été raconter après leurs voilliages dans la région qu’ils avaient découvert de nouvelles découvertes. Eh bé figurez-vous qu’on les croivait pas les pôv’s, en leur balançant des « ouais ces marins d’eau douce y peuvent raconter c’qu’y veulent, quèce y z’apportent comme nouveautés de nouveau monde au monde, y z’ont pas inventé l’eau chaude, y z’ont fait qu’enfoncer des portes déjà ouvertes par le Méraucéanien, et qu’même y en a le copirate ». Et de fil en oreille et d’aiguille en bouche, les nouvelles allant très vite, on accusa ces ceusses marins d’vouloir enfoncer la porte ouverte par le Capitan en s’vantant d’exploits qu’c’est du plagiat. Les gentils marins accusèrent le coup, ils en sont morts plus tard d’ailleurs ailleurs et ici, et étant très généreux et ne voulant pas garder l’exclusivité de la chose, l’ont fait circuler à leur façon dans tous les ports de France et de Navarre de manière à c’qu’é touche tout un chacun dont vous trouverez les qualificatifications ici-jointes plus haut.
Ouais ouais j’vous vois v’nir tous, chais très bien c’que vouvoudites ! par contre, j’cracherais pas su’la clé de douze, qu’déjà, et j’comprends pas, la celle de l’ôt fois j’l’ai jamais vue !
"il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée" C’est vrai en France, mais en Belgique elle peut aussi être "contre".
Exemple: "Chouke, laisse la porte contre quand tu vas chercher du haché chez le boucher, ça m’évitera de descendre trois étages pour devoir venir t’ouvrir. C’est qua même pas de ma fôte si tu as perdu tes clés."
réponse à . eureka le 19/04/2007 à 14h06 : Poétiquement, poétiquement, tu parles !! Jusqu’ici on ...
Eh, Marcek, levez-vous, vilaine paresseuse :
Jà la gaie Eureka ici a fredonné,
Et jà tout Expressio largement jargonné,
Dessus claviers penché, ses paroles farceuses.
Sus ! Debout ! Venez voir le forum en plein’bourre,
Ses portes grand’ouvertes nonobstant enfoncées
Par tous ceux qui depuis la naissance du jour
Donnent dedans la vôtr’ de grands coups de béliers.
Hier soir en vous couchant vous jurâtes vos yeux
D’être plus tôt que moi ce matin éveillée ;
Mais le dormir de l’Aube, aux filles gracieux,
Vous tient d’un doux sommeil encor les yeux sillés.
A moins que sur la fin d’un festin riche et gras
Vous ne soyez en train de terminer un plat ?

(Avec l’aide gracieuse de Ronsard et son amour de Marie)
réponse à . eureka le 19/04/2007 à 13h50 : Expressio seule porte ouverte de bab el oueb qu’il faut enfoncer faute de ...
Bonjour, mon Eureka d’amour ! C’est bien vrai ça, qu’on se croirait rue Bab Azoun, hé ? Sauf qu’ici, sous les arcades d’Expressio, y’a de l’entrée maritime, comme y dit, l’Alain-Gilles Empêtré. Enfin, des fois... Tiens, par exemple, aujourd’hui : gros anticyclone sur la rue Bab Azoun, et pas un souffle d’air marin. le Sirocco souffle du Sud et on transpire à grosses gouttes sur l’expression du jour, comme d’hab.
Mais ouvre la fenêtre, tout de suite le courant d’air du large te fouette le visage et tu respires mieux, hmmm ?
D’ailleurs, Bab veut dire porte. Et pour enfoncer le Bab-el-Web d’Expressio, sans clé de 12, tu vas pas loin, hein ? Heureusement, God il a la sienne, à biconvexeur de flatulence à irisation contrôlée par laser de force (dernier cri), ce qui lui permet de finaliser la phase II de la mise au point du brouillon d’avant-projet d’éditeur de partoche...
Comment, God ? J’enfonce une porte ouverte, là ? Pas du tout !
...Je l’aurai, un jour... Je l’aurai !
réponse à . borikito le 19/04/2007 à 15h12 : Enfoncer des portes ouvertes ? Exercice très facile. Suffit de poss&...
"Enfoncer des portes ouvertes ?
Exercice très facile. Suffit de posséder l’outillage nécessaire"

Le meilleur outil pour ce faire, ce n’est pas le bélier !
C’est la brouette qu’on vient de réinventer, surtout si on l’a assemblée avec le dos de la cuiller de 12 !
réponse à . Elpepe le 19/04/2007 à 15h51 : Bonjour, mon Eureka d’amour ! C’est bien vrai ça, qu&rsq...
"Bab veut dire porte"
et l’oued désigne un cours d’eau.
Bab el oued, c’est un peu votre Watergate ?
réponse à . <inconnu> le 19/04/2007 à 09h23 : En ce domaine, prudence est mère de sûreté... sauf avec Jess...
@God : j’avais demandé l’adresse e.mail de Syanne avec son accord

Sauf si c’est pour enfoncer les portes ouvertes des voies impénétrables du seigneur, où je n’ai aucune, mais alors aucune, envie de m’aventurer.
réponse à . eureka le 19/04/2007 à 15h30 : Bon eh ben, je ne puis m’empêcher de faire un point tellement &eacut...
Ah ben oualà : et deux trirèmes consécutives pour l’historienne de la Marine ! Encore une demain, et le ticket gratuit pour la visite du Château du Taureau en baie de Morlaix (offert par Peinard_best) tombe dans ton escarcelle en en enfonçant le fermoir ouvert !
Marceeeeeeeeeeeel ! Deux GlenLivet ! Eksasôt !
réponse à . Elpepe le 19/04/2007 à 16h04 : Ah ben oualà : et deux trirèmes consécutives pour l&rs...
Alors c’est quoi c’turbin mon Amiral ? Faut r’voir ton triromèt’ là. C’EST MA TROISIEME CONSECUTIVE ! A moins qu’tu t’sois r’tiré à la dernière minute....
Peinardouu ! J’arriiiive
réponse à . polopolo le 19/04/2007 à 15h35 : "il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée" C’est vrai en F...
Bienvenue, Polopolo belge. Ici, sont tous oufs, tu vas voir ! Et c’est contagieux, en plus. Tu es bien sûr de ne pas vouloir rester planqué au fin fond du Brabant, là qu’on voit pas la mer ? Parce qu’ici, c’est kêkchoze... On n’arrête pas d’enfoncer des portes : ouvertes, entrouvertes, entrebâillées, fermées, closes, à porte, grinçantes et j’en passe. Y’en a même des, y font rien qu’à dégonder... Mais je ne cite personne, je me reconnaîtrai... 
réponse à . eureka le 19/04/2007 à 16h19 : Alors c’est quoi c’turbin mon Amiral ? Faut r’voir ton tr...
Nooooooooooon ? Se peut-ce ? Et sans que je le susse ? T’es sûre, là ? Tu n’arnaques pas ton petit camarade Breton ? Bon, je te fais confiance, je ne contrôle pas mon triromètre de 12 régulièrement, alors...
Peinard_best, envoie un ticket gratos à la dame, à valoir sur la prochaine Convention.bzh. 
réponse à . syanne le 19/04/2007 à 16h01 : @God : j’avais demandé l’adresse e.mail de Syanne avec s...
Mais tu y es déjà dans ces Voies dites impénétrables. L’oeil, le bon est sur toi et il t’aide chaque jour. Tiens, exemple, lorsque tu vas dans un grand temple de la consommation, un magasin, les portes fermées s’ouvrent seules devant ton chariot, sans aide, n’est-ce pas magique ça Syanne ?

Remercie le directeur et donne de l’argent aux caisses ! 
réponse à . Elpepe le 19/04/2007 à 16h25 : Bienvenue, Polopolo belge. Ici, sont tous oufs, tu vas voir ! Et c’es...
Nain Porte Quoi... pourvu que ça mousse ! Avec cette chaleur, un tite bière hein, ça ne serait pas volé...
réponse à . <inconnu> le 19/04/2007 à 16h32 : Mais tu y es déjà dans ces Voies dites impénétrables...
L’oeil, le bon est sur toi

J’aime pas les mateurs...

Et je fais mes courses au marché. Bon, j’avoue, je suis de très mauvaise foi (et fière de l’être) : il m’arrive d’aller enfoncer les portes ouvertes des supermarchés, là où on achète ce dont on n’a pas besoin, où on parle pour ne rien dire, où on rencontre tout le monde sans connaître personne.
bon, c’est déjà le message 44 et personne n’a encore relevé cette histoire de fraises tagada ! Vous pensez que c’est grave ? Que God va s’en remettre ? Le voir sucrer des tagadas, lui qui semblait encore tellement jeune ! Et je demande ça en toute amitié, sans vouloir enfoncer quoi que ce soit d’ouvert ou fermé. Y a des moments comme ça , où chacun se demande : qu’est ce qu’on fait ? On réagit, ou on fait celui qui n’a rien vu ? Mais j’avoue que j’ai quand même vérifié mon antivirus, des fois que ce serait contagieux !

Tagada, tagada , c’étaient les Dalton qui enfonçaient les portes ouvertes du pénitencier. Couché Rantanplan !
réponse à . syanne le 19/04/2007 à 16h54 : L’oeil, le bon est sur toi J’aime pas les mateurs... Et je fais m...
Les a-mateurs, ça t’tente ? y a ceux qui enfoncent des portes ouvertes, et ceux qui défoncent des portes fermées. Tu vois, t’as l’choix. Ou tu leur ouvres ou tu fermes....la porte ! Comme tu veux, tu choises ...
Eh dis moi c’est tomatique l’ouverture et la ferméture chez toi ou y faut qu’t’enfonce un bouton ?
réponse à . eureka le 19/04/2007 à 17h31 : Les a-mateurs, ça t’tente ? y a ceux qui enfoncent des portes...
[confidentiel ]l’expression que tu proposes pour l’espagnol : "Descubrir la pólvora =Découvrir la poudre" ne serait-elle pas plutôt l’équivalence du français "inventer la poudre" ?
Je me demande si ce n’est pas un motif de disqualification pour la trirème , ça, mais rassure toi : Elpepe n’en saura rien, je le jure sur sa sainte barbe ! [/confidentiel]
réponse à . eureka le 19/04/2007 à 17h31 : Les a-mateurs, ça t’tente ? y a ceux qui enfoncent des portes...
y a ceux qui enfoncent des portes des ouvertes, et ceux qui défoncent des portes fermées.

Tu veux que je te dise ? Entre toutes ces portes ouvertes, fermées, enfoncées, défoncées, je ne trouve plus celle de la sortie.
Quelqu’un peut m’aider ? Je ne vais quand même pas passer ma soirée dans les courants d’air, à manger des fraises tagada en entendant des portes qui claquent.
réponse à . Elpepe le 19/04/2007 à 10h48 : Ah mais ah que Moogli, on la connait, Momolala et moi, tu penses ! Une Pari...
Une Parigote de la Manche

ce qui, pour enfoncer les portes ouvertes à deux mains, vaut quand même mieux que l’inverse.
réponse à . chirstian le 19/04/2007 à 17h40 : [confidentiel ]l’expression que tu proposes pour l’espagnol : ...
[indiscrétion]Est-il nécessaire d’avoir inventé la poudre pour enfoncer des portes ouvertes et vice-versa ?[/indiscrétion]
réponse à . chirstian le 19/04/2007 à 17h40 : [confidentiel ]l’expression que tu proposes pour l’espagnol : ...
tututut ! Objection Monseigneur ! Expression idiomatique espagnole dont il est sous-entendu "SE VANTER DE" découvrir la poudre (enfin d’avoir découvert..) et dont la signification la plus proche serait la 3ème proposée par God plus haut.
Désolé pour toi, mais nous ne pouvons interdire aux voisins d’avoir une poudre autre que celle que tu connais...ou même de découvrir ... de l’eau chaude qu’est autre que la celle dans la baignoire ou tu barbottes avec le p’tit canard.

Et quand bien même ce serait le cas, si un jour tu penses de moi (à moi ce s’rait mieux, m’enfin..) "Celle-là elle pas inventé la poudre !" ne me taxerais-tu pas de chercher à démontrer une évidence, voire à fanfaronner pour une banalité, n’est-il pas ?
réponse à . syanne le 19/04/2007 à 07h47 : Bon anniversaire, Marcek ! Tiens, avant de partir au labeur, je t’of...
Sauf en Belgique, ou elle peut aussi être "contre" ...


modif 1 : mais je vois que l’excellent Poopolo l’avait déjà fait remarquer en contrib 33. Faut suivre.

Modif 2 : Un pt’it beurre des Touyoux, Marcek !

Modif 3 : bises à tous, vous m’avez manqué.
réponse à . eureka le 19/04/2007 à 18h00 : tututut ! Objection Monseigneur ! Expression idiomatique espagnole don...
euh ... j’ai pas tout compris , mais c’est la fin de la journée ,et elle a été dure !
Si j’ai bien compris : "découvrir la poudre" est mis pour "se vanter d’avoir découvert la poudre" , donc avec le sens de : se vanter à tort de quelque chose que l’on a pas fait ?
Si c’est bien cela , je ne sais pas quelle serait alors l’expression française : effectivement pas le "(ne pas avoir) inventé la poudre" auquel je pensais, et qui traduit la sottise , mais sans aucune notion de vantardise. Alors : se parer des plumes du paon ? Chercher à tirer la couverture à soi , ou les marrons du feu ? Pas vraiment ! Sais pas !
Mais le sens me semble bien loin de "enfoncer les portes ouvertes" qui indique seulement un effort inutile , pour expliciter ce que tout le monde a déjà compris. Bref exactement ce que je suis en train de faire très sérieusement ici ...

Cela dit, je lis chaque jour avec attention cette rubrique (dont tu fournis à toi seule les 4/5 !) car c’est intéressant de voir comment les idées se retrouvent sous une forme senblable ou au contraire très différente ! Donc n’y vois aucune critique : j’admire ta polygamie, non, glotte ! ton multilinguisme , d’autant que c’est un peu mon domaine.
réponse à . Jonayla le 19/04/2007 à 18h29 : Sauf en Belgique, ou elle peut aussi être "contre" ... modif 1 : ma...
Ben t’étais passée où, Jonayla ? Hmmm ? Bon, tu es prête pour notre prochain concert, car j’espère que c’est pour cause de travail acharné sur ta guitare pour gauchère qu’on ne te voyait plus, là, hein ?
réponse à . Jonayla le 19/04/2007 à 18h29 : Sauf en Belgique, ou elle peut aussi être "contre" ... modif 1 : ma...
Sauf en Belgique, ou elle peut aussi être "contre" ...
eh les Belges, ne sous-estimez pas les portes françaises : chez nous aussi elles sont "contre" , quand elles sont entr’ouvertes ou entrebâillées.
D’ailleurs, à y regarder de près, en France on est beaucoup plus facilement "contre" que "pour" ! 
réponse à . chirstian le 19/04/2007 à 18h45 : euh ... j’ai pas tout compris , mais c’est la fin de la journé...
ohhh yeah, Hi Colleague-Pal, so pleased... Et tu pratiques bien la langue ?

Je voudrais rajouter une chose, en réponse à ton commentaire, quelqu’un d’intelligent enfoncerait-il des portes ouvertes ?
réponse à . chirstian le 19/04/2007 à 18h45 : euh ... j’ai pas tout compris , mais c’est la fin de la journé...
Taratata, t’es un bandit_48, Chirstian ! Mais je t’ai à l’œil, mon gaillard !
D’autant que tu inspires mon Eureka d’amour_57, sur la question linguistico-glosso-pharyngienne... 
quelqu’un pourrait me dire où on peut trouver des fraises tsoin-tsoin? Ceci me permettrait de faire une salade en les mêlant aux fraises tagada. Ceci dit je préfère celles-là que celle de ma dentiste. Une question encore, peut-on enfoncer une porte va-et-vient, on risque le soufflet.
Pourquoi enfoncer des portes ouvertes, quand elles gagnent tant à rester entrouvertes, nous dit si bien Pierrot :
"La porte de ta douche est restée entr’ouverte

Paroles et Musique: Pierre Perret 1970
© 1970 - Editions Adèle

--------------------------------------------------------------------------------

La porte de ta douche est restée entr’ouverte
Abusant de la situation
D’un œil inquisiteur d’une prunelle experte
J’ai découvert plaines et monts
Le temple du soleil et la vallée sacrée
Ont disparu sous le savon
Et dans un éclair bleu niché dans la rosée
J’ai vu le mont Gerbier des Joncs
La porte de ta douche est restée entr’ouverte
Et j’ai cru voir en un instant
Les jardins andalous que piétinaient alertes
Tous les chevaux d’Afghanistan
Et ni les jardiniers ni les faiseurs de pluie
N’ont vu de chef-d’œuvre aussi beau
Le dessus du panier de votre anatomie
Est une grappe de cadeaux

La porte de ta douche est restée entr’ouverte
Peut-on ne pas devenir fou
En découvrant parmi quelques lies désertes
Tous les chemins de Katmandou
Et telle une algue souple au fond des mers nacrées
Tu ressemblais à Ophélie
Tes doigts s’ouvrant sur tes jeunes seins de poupée
Comme des roses épanouies

La porte de ta douche est restée entr’ouverte
Le documentaire était beau
Ces flamants roses avec la culture des fraises
Ont mis la fièvre sous ma peau
Une chanson dorée s’échappait de tes lèvres
Et ça parlait de paradis
Je buvais goulûment ces paroles un peu mièvres
Aux frissons d’amour garantis

La porte de ta douche est restée entr’ouverte
Quand soudain gonflant mes poumons
J’ai crié au secours à moi au feu alerte
Dans mes bras tu n’as fait qu’un bond
Tu m’as dit sauve-moi on va mourir peut-être
C’était un appel du destin
Que dans ta chambre bleue j’ai suivi à la lettre
Et jusqu’au lendemain matin...

La porte de ta douche est restée entr’ouverte".

Tout mon quota d’encre d’un coup ! Bonsoir de ce soir à tous !
Chers expressionautes qui jonglez si bien avec les mots qu’on croirait San Antonio ressuscité parmi vous, n’oubliez pas que les expressions renvoient aussi à des gestes et à des situations.
Ici, il me semble que nous sommes dans un gag classique de la comédie burlesque (cirque, théâtre de foire, premiers films comiques), où un personnage se lance avec un effort énorme vers une porte qu’il croit fermée et finit par s’étaler de son long de l’autre côté.
D’où le ridicule attribué à celui qui enfonce une porte ouverte.
J’arrive comme les caravaniers d’Offenbach pour te souhaiter "bon anniversaire" Marcek, au nom de Jonayla qui n’avait pas l’occasion de le faire (tant qu’il est show) ! Et j’en profite pour y ajouter mon grain de selle (de cheval) pour te formuler mes souhaits sincères de longue et riche continuation, en vers et contre tout, bienentendou !!
Gros bisoux !

HBTY-Hobbes
Pardonnez, mes amis, l’absence prolongée
Qui m’a, en ce beau jour tenue bien éloignée
De vos voeux, de vos fleurs, de vos vers
Et m’avait transportée jusqu’au diable vauvert !
Me voici transportée maintenant et comblée
Par ces jolis clins d’yeux juste à moi adressés
Et dont je viens ici enfin vous remercier!
El Pepe s’est fendu d’un très bel acrostiche
Son Eureka d’amour, la première survint
Puis la Momolala, un bouquet à la main !
De vers ronsardiens , Syanne ne fut chiche
Yannou, Memphis, Chirstian y furent de leurs vœux
Arrivée à ce point, j’avais larmes aux yeux !
Cotentine survint alors de son jardin
Belle comme le jour, et fleurant bon le thym !
Claudine, grand merci ! Borikito, de même !
Et Jonayla aussi ainsi qu’un grand breton
Qui, je crois, au soleil, tondait ras son gazon !
Votre amitié à tous me fait très chaud au cœur
Mes 68 printemps vont, à toute vapeur
S’ébrouer à loisir sur ce site enchanteur
Enfonçant prestement quelques portes ouvertes
Pour atteindre le coffre où rougissent déjà
Prêtes à déguster, les fraises tagada !
réponse à . tytoalba le 19/04/2007 à 19h39 : quelqu’un pourrait me dire où on peut trouver des fraises tsoin-tso...
Les fraises, c’est fastoche : c’est à Wépion, capitale mondiale du fruit éponyme !
J’aime bien ce mot "éponyme", il est fort utilisé à la radio pour l’instant, à propos d’albums musicaux.
Je vois assez bien le client aller demander l’album "Eponyme "chez son disquaire...

CD-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 19/04/2007 à 22h29 : J’arrive comme les caravaniers d’Offenbach pour te souhaiter "bon an...
Houba, Houba, pardon !Toi, que je n’ai point vu
Tout occupée ici à me goinfrer de fraises !
Merci bien pour tes voeux! Merci, j’en suis fort aise!
réponse à . Jonayla le 19/04/2007 à 18h29 : Sauf en Belgique, ou elle peut aussi être "contre" ... modif 1 : ma...
Ben, c’est malin , Jon’ ! Tu me demandes de souhaiter bon anni’ et puis tu le fais avant moi.
Pourquoi tant de haine ? dirait Louisann ...
Mirlou l’a vue cet après’m, et elle semblait détendue, allez, ça va déjà mieux !
Continuez à lui prodiguer vos voeux, elle adore cela apparemment !

MSF-Hobbes
réponse à . Marcek le 19/04/2007 à 22h34 : Houba, Houba, pardon !Toi, que je n’ai point vu Tout occupée ...
Va, je ne te hais point !

Jean-Baptiste-Hobbes
réponse à . Marcek le 19/04/2007 à 22h31 : Pardonnez, mes amis, l’absence prolongée Qui m’a, en ce beau ...
68 ?
Vivement l’an prochain !

Le-Hobbes-farceur
Je vous vois venir avec ce 69 coquin!!
Hum!Hum!
réponse à . HoubaHOBBES le 19/04/2007 à 22h32 : Les fraises, c’est fastoche : c’est à Wépion, cap...
que les fraises naissent à wépion, je le sais, belge je suis, belge je reste. Cultivons aujourd’hui les fraises de demain et évitons leur un repassage fastidieux.
réponse à . tytoalba le 19/04/2007 à 23h03 : que les fraises naissent à wépion, je le sais, belge je suis, belg...
Taratata ! La meilleure fraise précoce naît dans la garigue, évidemment... Et la Mara des bois suit, reine des fraises naturellement !
réponse à . eureka le 19/04/2007 à 18h58 : ohhh yeah, Hi Colleague-Pal, so pleased... Et tu pratiques bien la langue ?...
quelqu’un d’intelligent enfoncerait-il des portes ouvertes ?
oui, pourquoi pas : cela prouverait seulement qu’il ne s’est pas rendu compte des connaissances de son auditoire , et cela arrive tous les jours.
Plus généralement : face à un groupe dont tu ne connais pas les connaissances , et si tu ne peux pas les vérifier au préalable (c’est souvent délicat, difficultés techniques, perte de temps etc...) tu n’as souvent d’autre choix que de commencer volontairement très bas, et monter en puissance en observant les réactions. Tes premiers propos enfoncent donc des portes ouvertes, et je n’y vois pas du tout un manque d’intelligence !
Ton choix est seulement : il vaut mieux enfoncer une porte ouverte , que tenter de passer à travers une porte fermée...
Mdr super cette expression. Et Dieu sait combien il y a de défonceurs de portes ouvertes!
Enfoncer des portes ouvertes
...on veut bien God ! Mais « enfoncer » quoi ? T’as vu le chantier qu’ils ont laissé les voisins du dessus ! Plus un seul obstacle à surmonter, plus une évidence à démontrer, plus une banalité à énoncer ! Y’a plus rien, même pas un portillon ! De la belle ouvrage !

Il aurait été plaisant par ces temps hivernaux de trouver une porte « manteau » ou une porte « parapluie »... Ou une simple porte « carte » que l’on l’aurait couplée avec une porte « plume » et une porte « bonheur » pour souhaiter une bonne année... Sur un pan de mur, reste juste une porte « enseigne » qui grince au vent... et plus loin sur le sol, une porte « clef » inutile : y’a plus rien à fermer !
Entendu chez Gad Elmaleh, nouveau forgeur d’expressions : "C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres". Voilà qui démultiplie à l’infini les possibilités pour les agités de l’héroïsme banal d’enfoncer des menuiseries intérieures sans se blesser et de créer de nouveaux courants d’air. Tiens, ça me rappelle quelqu’un, cette agitation vaine et cette forfanterie à l’exercer...

Eh bien, comme j’aimai jadis la porte entrouverte de la douche du Pierrot, je préfère penser comme le grand Jacques qu’une fenêtre fermée ça ne sert qu’à aider les amants à s’aimer (cette page). Faudrait voir à leur fout’ la paix !
Au sens propre, "enfoncer une porte" c’est l’ouvrir de force grâce à une forte pression exercée vers l’intérieur lorsqu’on ne dispose pas des moyens ordinaires de l’ouvrir.
Ou: de la vanité des explications à peu près
Et pourquoi, siouplé, eut-il phallus fallu que la pression fût (de canon) exercée vers l’intérieur? Hein?
Comment, coi, caisse à dire?
Regarde, ô mon petit Godemichou adoré. Supposons, supposons seulement que tu devinsses jaloux de mon intelligence suprahumaine et que tu décidasses de m’enfermer dans une pièce sans fenêtre. Tu suis? Bon, si tu suis, je ne te hais point. Je suis donc à l’intérieur. D’accord jusque là? Je décide de sortir. Pour cela, il me faut enfoncer a porte, puisque tu as eu la bonté de la fermer et de la verrouiller. Alors, tel Houdini, je prends mon courage à deux mains et mes outils dans l’autre et j’enfonce, en exercant une poussée vers... vers où, donc? Allez, dis-le... Avoue... Mais vas-y donc... Avoue... Sinon, je me verrai obligé de... AVOUE! Oui, c’est bien cela, allez, change pas de main, je sens que cela vient! Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Vers l’ex-térieur!
Sachant cependant alors que la porte sera ouverte et en vertu de la loi des vases communiquants, il n’y a plus de térieur... C’est pour cela que l’on parle d’ex-térieur.
CQFD.
au #72, Chirstian écrivait qu’ il valait mieux enfoncer une porte ouverte que de tenter de passer à travers une porte fermée.... Comme c’ est vrai ! Vous connaissez ces portes de verre (ou autre matériau transparent) qui s’ ouvrent automatiquement grâce à une cellule photoéléctrique ? Ben, à l’ aéroport de Roissy, les deux mains chargées, j’ avais trop présumé de l’ efficacité de ladite cellule... Et c’ est mon nez que j’ ai défoncé ! Alors, méfiez-vous de ces portes qui semblent ouvertes... Ce sont elles qui peuvent vous défoncer !
D’ ailleurs, il est de notoriété publique qu’ un certain Jim Morrison, faisant partie du groupe "The Doors" (of perception) a passé les dernières années de sa courte existence dans un état de défonce avancée et que "The End" s’ écrivit pour lui dans une baignoire....
Z’êtes où ? Revenez sans crainte ! God a remis le chauffage et apporté nos jouets ! 
réponse à . DiwanC le 12/01/2011 à 13h53 : Z’êtes où ? Revenez sans crainte ! God a remis le ...
Ouaip ! Sais pas ce qu’il se passe aujourd’hui. Ils doivent avoir que des portes fermées entre là où ils sont et leur clavier.
Et puis un autre vent de folie souffle ici, invisible pour vous, y’a 300 nouveaux abonnés depuis ce matin alors que d’habitude, à cette heure, c’est plutôt une moyenne d’une dizaine.
Si un des nouveaux abonnés du jour lit cette contribution, ça m’intéresserait de savoir (via le formulaire de contact, par exemple), quelle est l’info qui vous a amené ici où, bien entendu, vous êtes les bienvenus.
réponse à . DiwanC le 12/01/2011 à 13h53 : Z’êtes où ? Revenez sans crainte ! God a remis le ...
t’es pas au courant ? aujourd’hui, c’est le 1er jour des soldes de 2011
Toutes les portes sont ouvertes, mais difficile de les franchir à cause des embouteillages 
réponse à . God le 12/01/2011 à 14h35 : Ouaip ! Sais pas ce qu’il se passe aujourd’hui. Ils doivent avo...
...300 nouveaux abonnés depuis ce matin...
Impressionnant... (et toujours aussi intimidant en ce qui me concerne )
A tous les nouveaux abonnés : Bienvenue à bord !
C’était le jour ou jamais... il n’était même pas besoin de pousser la porte !
réponse à . momolala le 12/01/2011 à 07h53 : Entendu chez Gad Elmaleh, nouveau forgeur d’expressions : "C’es...
Euh ... tu ne veux pas parler de Bill Gates, célèbre enfonceur de fenêtres ouvertes ???
Les mauvaises langues rappellent que c’est Atari qui avait eu l’idée de menus fenétrés.

Intraduisible (?) en français :
My name is Gates and I sell Windows.
réponse à . DiwanC le 12/01/2011 à 15h41 : ...300 nouveaux abonnés depuis ce matin...Impressionnant... (et toujours ...
Ouais, God ne devrait pas dire des trucs comme ça.
Au moment où on écrit un truc, on pense qu’il n’y a que les trois allumés habituels (trois pelés et un tondu) qui vont le lire.
D’un seul coup, je me rends compte que je me ridiculise devant quelques centaines (milliers) de lecteurs.
Bon, ça ne m’empêchera pas de continuer ...
réponse à . mitzi50 le 12/01/2011 à 09h51 : au #72, Chirstian écrivait qu’ il valait mieux enfoncer une porte o...
On n’arrête pas le progrès, hélas.
Ta mésaventure me rappelle une séquence d’un film (était-ce "Mon Oncle" ?) où le portier continue à tenir la poignée d’une porte en verre cassée et à ouvrir et fermer une porte inexistante.
réponse à . mitzi50 le 12/01/2011 à 09h51 : au #72, Chirstian écrivait qu’ il valait mieux enfoncer une porte o...
Existe-t-il des infos définitives sur l’endroit et la cause du décès de Jim Morrison ?
On a entendu tellement de choses.
Je m’appelle Gates et je vends Windows.
Moi, c’est Germaine et je vends des rideaux ! 
Fais pas ça malheureuse, après quoi tu vas grimper !  
Il me semble que c’ était dans "Playtime". Le dernier film de Tati, celui qui l’ a ruiné. Mais je peux me tromper. Il faudrait que je re-visionne les films. Hélas, je les ai sur des vieilles cassettes VHS seulement...
Quant à Jim Morrison je sais seulement qu’ il a été retrouvé mort dans sa baignoire, à Paris, (il est d’ ailleurs toujours au Père-Lachaise, à moins d’ un transfert dont je n’ aurais pas entendu parler), mais je ne sais pas où il demeurait... et je n’ ai pas eu le rapport d’ autopsie entre les mains ! Donc autant dire que je ne sais pas grand’ chose....Ceci dit, quand on mélange drogues et alcool et qu’ on a un malaise dans une baignoire pleine, généralement, on risque la noyade si personne d’ autre n’ est dans la salle de bains pour vous tirer de là...En fait, ce que j’ ai retenu provient d’ une interview d’ Agnès Varda, qui le connaissait relativement bien, mais qui a été très peu prolixe en détails. Mais Agnès Varda n’ était pas pisseuse de copie dans un magazine à scandales.
On peut aussi écrire : je m’ appelle Portails et je vends des Fenêtres....Quand les hasards du patronyme et de l’ activité se croisent... Mais j’ ai connu un marchand de graines dans mon enfance qui s’ appelait Gardebled. Ce commerce était depuis plusieurs générations dans la famille. Et un cardiologue se nommant Crèvecoeur (je ne sais pas si j’ aurais été le consulter). Et des trucs de ce genre, doit y en avoir plein !
réponse à . mitzi50 le 12/01/2011 à 21h25 : On peut aussi écrire : je m’ appelle Portails et je vends des ...
Oui, mais pourquoi traduire "gates" et "windows"? On perd la réalité des noms propres en anglais il me semble. Je voulais simplement faire la traduction que SyntaxTerror disait intraduisible. C’était pas la peine d’enfoncer des portes ouvertes.
réponse à . God le 12/01/2011 à 14h35 : Ouaip ! Sais pas ce qu’il se passe aujourd’hui. Ils doivent avo...
Pour ceux que ça intéresserait, l’afflux d’abonnés de ce jour (près de 450, finalement) vient d’une lettre électronique hollandaise émise par le site http://www.onzetaal.nl auquel je ne comprends évidemment rien, site qui a élu expressio site de la semaine et qui a tellement d’abonnés que, parmi eux, plus de 400 sont francophiles et ont jugé utile de s’abonner.
Étonnant, non ?
réponse à . God le 13/01/2011 à 00h14 : Pour ceux que ça intéresserait, l’afflux d’abonn&eacut...
BRAVO !
On est tous (j’en suis sûre !) très, très, très contents pour toi. Et j’imagine ta satisfaction d’être ainsi reconnu, plébiscité - que dis-je ! - couronné par 450 francophiles !
Suis allée voir sur le site, bien sûr. J’ai fouillé (M’ame Google m’a bien aidée en traduisant en direct ; c’est bluffant) mais je n’ai pas trouvé l’information annonçant ton élection. Si vous pouvez nous en dire plus, Vot’ Divinité...
Vais plus oser causer dans le poste...
réponse à . DiwanC le 13/01/2011 à 02h05 : BRAVO ! On est tous (j’en suis sûre !) très, tr&eg...
Pour ce que j’en sais, et ainsi que je l’ai écrit, c’est dans une newsletter que l’info est parue. Il n’est pas dit qu’il répercutent l’info sur le site.
réponse à . God le 13/01/2011 à 00h14 : Pour ceux que ça intéresserait, l’afflux d’abonn&eacut...
Dommage qu’on ne comprenne pas tout. Il y a à cette page une liste d’abréviations traduites en anglais ou en flamand qui vaut le détour. Je n’en suis qu’au début (Alitalia = Airplane Lands In Tokio And Luggage in Amsterdam, BMW = Black Men’s Wagon) et ça promet ...
réponse à . SyntaxTerror le 13/01/2011 à 09h20 : Dommage qu’on ne comprenne pas tout. Il y a à cette page une liste ...
J’ adore Alitalia (que je ne connaissais pas)... et je me souviens que, lorsque je travaillais, le pire n’ était pas Aeroflot, mais la TAP que nous avions surnommée Terrible Air Portugal.... J’ avais même suggéré, plutôt que des bagages Samsonite ou Delsey, d’ essayer de choisir des "Odyssey".....Correspondances non assurées, bagages faisant le tour du monde et (parfois) retrouvés... On finissait par en rigoler !(dans ta liste c’ est "Take Another Plane", mais je crois que c’ est Adidas -tous les crétins finis pratiquent un sport - traduction approximative car je ne parle pas le néerlandais, mais avec l’ allemand j’ arrive à décrypter pas mal de choses, que je préfère ! AEG : déballer, brancher, ne fonctionne pas... n’ est pas mal non plus. Ca doit être à cause des délocalisations...)
réponse à . mitzi50 le 13/01/2011 à 09h48 : J’ adore Alitalia (que je ne connaissais pas)... et je me souviens que, lo...
Pour info: "tous les crétins finis pratiquent un sport" = Alle Domme Idioten Doen Aan Sport en néérlandais...
réponse à . Rikske le 13/01/2011 à 15h51 : Pour info: "tous les crétins finis pratiquent un sport" = Alle Domme Idio...
Me serais-je trompée dans ma traduction ????? Ou retraduis-tu à mon usage (et en néerlandais) ce que j’ ai trouvé dans la liste d’ abréviations proposée par Syntax Terror en 95 ???
réponse à . God le 13/01/2011 à 00h14 : Pour ceux que ça intéresserait, l’afflux d’abonn&eacut...
Très intéressant ce site, merci ! [slurp] Bon, évidemment, jamais aussi intéressant / génialissime / fantisticosuperfragilisticexpihalidocieux que celui-ci, spa [/slurp], mais quand même pas mal 
Pas besoin de l'enfoncer.
Même si c'est pas dans ses textes y a toujours moyen d'ouvrir une porte qui mène vers Georges.
Ici c'est le Grand Jacques qui vous en parle:

Brassens étant une porte ouverte, je n’ai pas du tout envie de l’enfoncer

Vous avez le texte ........
------------------------------------------------------------------------------------------------------

- "Ferme la porte, il fait froid dehors !"

Je comprends pas, j'ai fermé la porte, mais ça n'a rien changé........il fait toujours aussi froid dehors.

C'était pas la peine de crier.........

Ad'taleur pour le café ?.........
Passer à travers une porte fermée, fastoche pour Superman ou Casper the friendly ghost (le fantôme sympa). Et des autres qui ne viennent pas à "l'esprit".
réponse à . lalibellule1946 le 05/03/2015 à 03h04 : Passer à travers une porte fermée, fastoche pour Superman ou Caspe...
Marcel Aymé en avait imaginé un..............

A trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès plus tard..........
- Tu sais pas ce qui vient de m'arriver ? J'arrive chez moi et je trouve la porte enfoncée !
- en foncé ? la mienne est en gris clair...bon, alors explique !
(8'07H: après lecture des étages supérieurs, je vois que je ne suis pas le premier à faire ce jeu de mots. Désolé)
Bouba s'est même récemment sacrifié pour illustrer l'expression du jour : #86.
– Je suis passé devant un grand magasin où c'était affiché : Ouvert 24 h/24 et 7 j/7.
– Mais alors, pourquoi ont-ils mis des serrures aux portes ?...
– Ben, pour qu'elles restent ouvertes à double tour !
Je passe en coup de vent (pour cause d'enterrement en province) , ce qui va faire claquer la porte fermée, exercice encore plus difficile qu'enfoncer une porte ouverte pour souhaiter un

Bon anniversaire à la plus chouette des Belges !
réponse à . Mintaka le 05/03/2015 à 08h22 : – Je suis passé devant un grand magasin où c'éta...
Merci de cette explication.
Je m'étais posé la question il y a quelques années en arrivant sur mon nouveau lieu de travail (un autre hôpital) en voyant un brave garçon remplacer la serrure de la porte d'entrée. Etait-ce le signe que la serrure était usée ?
Tout en souhaitant ne pas être accusée d'enfoncer des portes ouvertes, je dois quand même protester l'attribution du roman Cinquante Nuances de Grey (Gris ?) à un auteur américain. J'apprends par mél cette nuit que c'est ce qu'a fait l'Express. Mais pas avant de partager l'opinion d'un libraire du roman:
littérairement - nul
érotiquement - banal
sociologiquement - réac
commercialement - super !
C'est une femme anglaise qui a écrit ce roman.

Dixit L'Express:
Un libraire résume Cinquante Nuances de Grey en huit mots
La photo d'une fiche de lecture prise dans une librairie de Bayonne a amusé les réseaux sociaux. En huit mots, l'auteur cristallise l'agitation et l'esprit moqueur généré par le roman américain.
> Lire la suite


réponse à . SyntaxTerror le 05/03/2015 à 08h29 : Merci de cette explication. Je m'étais posé la question il y ...
– Pourquoi saint Pierre détient-il les clés du paradis ?
– Pour que tout le monde ne foute pas le camp.
Entre acteurs
- Qu'est-ce que tu penses des portes anglaises de Claude Jade ?
- ah, Jade doors...
- oui, moi aussi j'adore !
Avant de foncer et dire n'importe quoi, il fautéclaircir la situation. Oui, je sais, Jean fonce une porte ouverte. Bon, et alors?
De toute facon, il vaut mieux que "Jean fonce une porte ouverte" plutôt que "Jean ponce une forte ouverte", non? Ca doit faire mal, même si elle est forte...
À l'aéroport
- Pardon, le vol pour Londres c'est quelle gate ?
- guette...
- oui, laquelle ?
réponse à . file_au_logis le 05/03/2015 à 09h18 : Avant de foncer et dire n'importe quoi, il fautéclaircir la situatio...
J'ai inventé un langage où on remplace les p par les f et les f par les p : farpaitement !

Ce jour-là, il fleuvait, il fleuvait et j'avais marché dans une plaque d'eau.
Je plânais en rue et j'ai taillé une bavette avec le boulanger qui était pin frêt four lancer sa cuisson. Je l'entretenais de mes châssis noirs que je devais foncer en vue de les mettre en couleur moins poncée. Lui me racontait que le ministre de la Dépense nationale – auquel la ponction de contrôleur des contributions aurait mieux convenu – avait réquisitionné abusivement une caserne des hommes du peu. Le pin pond de l'histoire, on ne le saura jamais, la décision avait dû être jouée à file ou pace, mais le malheur c'est que son piston y travaillait et qu'il avait été planqué dehors.

Ensuite je suis tombé sur une nana seule dans la poule. Ça a été le coup de poudre. Je lui ai dit : "Veux-tu que nous passions l'amour ?" J'étais déjà sur la mauvaise fente, mon attitude était vraiment déflorable. La jeune pille en pleur a pondu en larmes et elle m'a crié : "va te paire poutre, va te paire fendre ailleurs !"

Mauvaise journée, mauvaise journée, il fleuvait et j'avais marché dans une plaque d'eau…
réponse à . Mintaka le 05/03/2015 à 09h22 : J'ai inventé un langage où on remplace les p par les f et les f pa...
C'est 'pait' pour 'flaire'... 
réponse à . joseta le 05/03/2015 à 09h19 : À l'aéroport - Pardon, le vol pour Londres c'est quelle gate ...
Pour aller en Angleterre, je prends le tunnel sous la manche à Sangatte.
réponse à . mitzi50 le 13/01/2011 à 09h48 : J’ adore Alitalia (que je ne connaissais pas)... et je me souviens que, lo...
La page de renvoi n'est plus la même 4 ans plus tard, dommage.
Mais voilà qui me rappelle les plaisanteries dans ce domaine aéronautique :
Take Another Plane, je connaissais,
SABENA : Such A Bloody Experience, Never Again !
LUFTHANSA : Let Us Fuck The Hostess, Anyway No Steward Available (pour ceux qui l'ignoreraient, les stewards ont la réputation d'être de la jaquette),
PIA (Pakistan International Airlines) : Please, Inform Allah !
Air Inter, du temps où cette compagnie existait : Air Pinder (parait que c'était le cirque...)
J'ai oublié les autres, désolé.
- Blanche-Neige a bien du mal à passer par la porte, chez les nains...
- nains portes, quoi...
- comment ça 'n'importe quoi' ? mais si, c'est vrai !
bof !
Le footballeur partit en vacances en Suisse et...
Laporte vit Trey...
Utiliser une bombe atomique pour enfoncer une porte ouverte, n' est-ce pas plumer des oeufs avec un maillet ?
Au studio de cinéma
- Qui c'est qui a laissé la porte ouverte ?
- la porte ? Close !
- non, non, elle est ouverte !
- Où il achète ses portes, Ghir ?
- Ghir, à Thouars...
- je ne t'ai pas demandé le type de porte, je t'ai demandé où !
- ?
Bonjour Tytoalba !
Je passe la tête par ta porte le temps de te souhaiter Bonaniversaire !
réponse à . file_au_logis le 05/03/2015 à 09h18 : Avant de foncer et dire n'importe quoi, il fautéclaircir la situatio...
Juste un petit bonjour en courant !
Bien sympathique ton jeu ''fp'' ''pf''', le tien et celui du voisin (@113) du dessous. 
À très plus tard !
Happy Birthday, Tytoalba !
BON ANNIVERSAIRE TYTOALBA !
réponse à . gonalzako le 05/03/2015 à 09h46 : La page de renvoi n'est plus la même 4 ans plus tard, dommage. Mais v...
Vu qu'on s'intéresse à mes "vieux" écrits, on peut retrouver une liste d'acronymes ICI
Dont celui-ci dans au moins deux langues différentes :
AUDI Another Useless Deutsche Invention !
Marcek, Ton anniversaire, c'est dans moins d'un mois. Alors, je te le souhaite bon, joyeux et tout le tralala.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Enfoncer des portes ouvertes » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?