Faire la cour (à quelqu'un) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Faire la cour (à quelqu'un)

Chercher à séduire une autre personne.
Anciennement, chercher à gagner la faveur, les bonnes grâces de quelqu'un.

Origine

Faire la cour - XVIe siècle : "Madâââme, vous êtes d'une étourdissante beauté ! M'autoriseriez-vous à vous faire un brin de cour ?"
Faire la cour - XXIe siècle : "Oh la meuf, là ! T'es grave charmante et j'te kiffe un max ! On baise ?"

Oui, je sais, c'est un peu cru, mais c'est simplement pour montrer comment les méthodes d'approche ont 'légèrement' évolué au cours des siècles, même si le but final reste toujours le même : former un couple, qu'il soit de courte ou de longue durée.

Mais avant d'être restreint à un usage galant (plus ou moins, parce qu'on ne peut pas vraiment dire que la version moderne est un parangon de galanterie), faire la cour avait une utilisation plus générale dès le XVIe siècle.
En effet, il faut penser à ce qu'étaient la 'cour', le domaine et l'entourage du roi, et les courtisans de cette époque, ceux qui s'affairaient autour du souverain à lui faire la cour, non pas dans le but de partager le même lit, mais simplement pour s'attirer ses bonnes grâces, être bien vu de lui et, autant que possible, en obtenir diverses faveurs.
Et, même si elle en était originaire, cette expression ne s'utilisait pas uniquement à la cour, mais partout où une personne cherchait à se faire bien voir d'une autre.

Puis, lorsqu'elle a été limitée à l'usage en galanterie et utilisée telle quelle depuis le milieu du XVIIe siècle, son but est resté le même : se faire bien voir, obtenir des faveurs de la part de la personne 'courtisée'.

Exemple

« Quand, dans un royaume, il y a plus d'avantage à faire sa cour, qu'à faire son devoir, tout est perdu. »
Charles-Louis de Secondat, baron de Montesquieu - Cahiers

« Elle était jolie, ce soir, et il la trouvait romanesque, dans son tailleur austère. Si elle n'avait pas été une vieille amie (…) il lui aurait volontiers fait un doigt de cour. »
Simone de Beauvoir - Les Mandarins

Compléments

Chez les bidasses, faire la cour a un sens complètement différent puisque c'est passer le balai dans la cour, comme celle qui se trouve derrière le mess des officiers.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire la cour (à quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Jemandem den Hof machenFaire la cour à quelqu'un
Angleterreen To court (someone)Faire la cour (à quelqu'un)
Angleterreen To wooFaire la cour
Espagnees GalantearFaire la cour
Espagnees Pelar la pavaPeler la dinde
Espagnees Ligar (con alguien)Draguer (quelqu'un)
Argentinees Hacer la corte (al alguien)Faire la cour (à quelqu'un)
Canada (Québec)fr Crouser
France (Île de France)fr T'es peutra.T'es belle.
Canada (Québec)fr Chanter la pomme
Italieit Fare la corte (a qualcuna/qualcuno)Faire la cour (à quelqu'un)
Italie (Sicile)it Fàri 'a còrtiFaire la cour
Belgique (Flandre)nl Streutses leggen (dialecte de Gand)Mettre des brins de paille
Pays-Basnl iemand versieren''décorer'' qqn
Pays-Basnl Iemand paaienEnjôler quelqu'un
Pays-Basnl (Iemend) het hof makenFaire la cour (à quelqu'un)
Polognepl Zalecać się do kogośCourtiser
Portugalpt CortejarCourtiser
Brésilpt Fazer a corteFaire la cour
Portugalpt Fazer a corte (a alguém)Faire la cour (à quelqu'un)
Roumaniero A face curte cuivaFaire la cour (a quelqu'un)
Roumaniero A curta/ a curtenicourtiser
Slovaquiesk Dvoriť sa (komu)Courtiser quelqun
Serbiesr Udvarati se nekomeFaire la cour (à quelqu un)
Suèdesv Göra kur (till någon)Faire la cour (à quelqu'un)
Turquietr (Birine) kur yapmak Faire la cour (à quelqu'un)

Vos commentaires
vous avez bien poussé hier soir.
Merci à tous on est demain, non aujourd’hui, suis perdu
et merde v’là l’infirmière qui revient, a chao bonsoir
La vache elle m’a privé de dessert pendant une semaine. Ce soir c’est la Folcoche qui est de nuit. C’est une peau de vache. J’vous jure qu’on a pas envie d’lui faire la cour.
C’était mieux dans l’autre maison de retraite avant au « Gai pissenlit » mais y avait pas internet, et pas d’expressio.
Faut choisir, en attendant d’avoir une place dans le phare.
les courtisans de cette époque
« »J’emploie non la langue courtisanesque, mais celle des gens avec lesquels je travaille à mes champs » disait P.L. Courier, le célèbre pamphlétaire …
(Paul-Louis Courier … de Méré (1772-1825)
HAPPY BIRTHDAY TO YOU (TER) DEAR SYNTAX TERROR ♪♪ ♫♫ ♪♫♪ ♫♪ ♫♪♫ (Bon sang, faut pas en oublier une seule de ces foutues balises, mais au final, ç’a vaut le coup.)

Maaaaaaaarrrrrceeeeel, Prends les commandes.

Beeeeeeeerrrrrnaaaard, Les petits fours SVP.

Ce soir c’est la fête dans le phare d’expressio.
Eh ne vous couchez pas à l’aube, bande de garnements, LPP veille au grain.
filou ca-rare
relira au foc
foule criera
cale rira ouf !

anna log

Bon anniversaire à Syntax terror
que de Sages i-terre dans ce site !
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 00h27 : HAPPY BIRTHDAY TO YOU (TER) DEAR SYNTAX TERROR ♪♪ ♫♫ &...
à 0 h.27, il était peut-être pas calmar heu, non, encornet ... encore né, y’a kek z’années, l’ami Syntax et n’était donc pas encore la terreur de ces dames ! ... garde tes guirlandes pour demain matin, on le cueillera à l’aube et nous ne sortirons les petits fours / canapés que lorsqu’il aura fait un brin de cour aux dames du site pour obtenir des bisous d’anniversaire ! Il doit les mériter d’abord, na !     
Marcel, reste bien au chaud dans ton plumard, la journée sera rude demain !
réponse à . cotentine le 07/12/2007 à 00h39 : à 0 h.27, il était peut-être pas calmar heu, non, encornet ...
Désolé coco, mais la liste officielle des anniv de Boriquito du 19-03-07 (contrib 19) donne bien Syntax terror pour le 07-10-07.
T’as remis ton ordi a l’heure?
En tout cas,si c’est pas bon, y en a un autre qui s’est planté (hedgehog) en me copiant bêtement et se dépéchant de la mettre sur le jour précédent 3 mn aprés moi.
réponse à . cotentine le 07/12/2007 à 00h39 : à 0 h.27, il était peut-être pas calmar heu, non, encornet ...
Date confirmée par Jonayla le 01-10-07, contrib 76
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 00h53 : Désolé coco, mais la liste officielle des anniv de Boriquito du 19...
chuis d’accord sur la date du 7 décembre, mais s’il est né à 8 h. du mat. ou à midi, il n’avait pas encore vu le jour à 00:27 !!! je persiste et cygne ... sa môman avait p’têtre déjà des contractions ... parce que son pôpa lui avait fait une cour assidue l’année précédente et qu’il avait fini par conclure !
dans quelques heures, verra-t-on le jour si tu commences à nous abreuver  avant son arrivée dans l’arène ?
réponse à . cotentine le 07/12/2007 à 01h40 : chuis d’accord sur la date du 7 décembre, mais s’il est n&eac...
Chère coco, je crois qu’il faut vraiment remettre l’horloge de ton ordi a l’heure .La pile bouton de sauvegarde de ton horloge est peu-être a bout de souffle ou il y a un mauvais contact. Tu as déjà eu ce problème sur le canal 12.
Tu me dis le 07-12 a00h39 (on est donc bien le 7) que l’anniv de syntax terror n’est que demain matin? donc pour moi le 08-12. comprends pas ton raisonnement!
Quand a l’heure de naissance, a ma connaissance, personne ne l’a jamais donnée. Si Tyto ou Jon veut faire une mise a jour de la liste, moi c’est a 7h00 du mat. Donc dorénavant, pour mon anniv, tout les voeux reçus avant 7h00 du mat seront refusés et retournés a leur expediteur.
Alleï, dors bien, ç’a ira mieux demain mat tout-à-l’heure)))
réponse à . cotentine le 07/12/2007 à 01h40 : chuis d’accord sur la date du 7 décembre, mais s’il est n&eac...
Cotentine: tu n’sais pas calculer... 12- 9 = c’ était pas l’année précédente mais au printemps, quand ... on nettoie sa cour... Vivement l’printemps. L’printemps, où est-il (Sorry, Bobby, ca marche pas)
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 02h01 : Chère coco, je crois qu’il faut vraiment remettre l’horloge d...
SYNTAX TERROR: Bon anniversaire qqs minutes "avant" : en Allemagne beaucoup font une fête pour "entrer" dans leur jour de naissance.
J’ai été aussi titilleuse que Cotentine avec mes enfants: "T’étais pas encore né! Attends midi et quart/ huit heures et quart!" Mais en rigolant!!!!
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 06h56 : SYNTAX TERROR: Bon anniversaire qqs minutes "avant" : en Allemagne beaucoup...
Bon, en route pour une journée à attendre que quelqu’un me courtise. Mais les chevaliers que je rencontre et qui me font la cour, j’les veux pas. La dame ne donne pas son ruban au premier venu! Où est mon Erek?????
Signé Enide
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 06h52 : Cotentine: tu n’sais pas calculer... 12- 9 = c’ était pas l&r...
Meuh non, qu’elle sait lire Cotcot ! Tu es de 2007 toi, où on "se kif un max avant de baiser". Cotcot te parle de "faire sa cour" d’abord, l’année d’avant, avant de conclure 9 mois avant. Quant à Machin, 8, ce n’est pas la date, c’est l’heure ! Il y en a qui devraient se coucher plus tôt où se lever plus tard pour bien allumer leurs quinquets le matin !

Moi, on ne m’a jamais fait la cour, et c’est tant mieux, car je n’aurais pas supporté ! Attendre, toujours attendre... 

Bon anniversaire à Syntax Terror avec toutes les bougies au choix iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.... et une bise s’il l’accepte.
réponse à . momolala le 07/12/2007 à 07h20 : Meuh non, qu’elle sait lire Cotcot ! Tu es de 2007 toi, où on ...
Plutôt que la fin’amor, l’amour fou !

Joyeux anniversaire, plein d’amour et de cadeaux tout court, Syntax Terror !
« Faire la cour (à quelqu’un) »


Chercher à séduire une personne du sexe opposé. POURQUOI DE SEXE OPPOSE : NOUS SOMMES AU XXI° siècle qd mm;
Anciennement, chercher à gagner la faveur, les bonnes grâces de quelqu’un : oui,effectivement, je cherche....Hom, 30/40 ans, ayant de l’humour...Phil
quasimodo : "vous avez bien poussé hier soir"

Confondrais-tu faire la cour avec aller à la cour?
Pour faire la cour, fille de joie cherche homme de peine...  

Joyeux anniversaine Syntax terror ! que la journée te soit belle et remplie de doux témoignages !
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 08h23 : quasimodo : "vous avez bien poussé hier soir" Confondrais-tu faire ...
Ca, je ne pense pas que nos amis français comprendront l’expression "aller à la cour": je pense qu’elle est plutôt belge, non ?
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 00h53 : Désolé coco, mais la liste officielle des anniv de Boriquito du 19...
Cher machin, que racontes tu relututu ?
Tu devrais m’expliquer comment on peut modifier date et heure de nos petites notes, tu dois êrte un(e) ancien(ne) du KGB, ou alors tu t’es planté dans les doses.
D’autre part je te précise gentiment que le plagiat c’est pas mon truc, ni la persécution .
Le 16 11 07 , était paru au JO des Zexp un liste détaillée, avec photos et mensurations,et capa, et........................................................
sur laquelle je me suis appuyé pour souhaiter UN BON ANNIVERSAIRE A SYNTAX_TERROR avec le choeur des VN à 00.30.29 de SON jour-- anniversaire- de- sa- naissance.
C’est pourquoi je réitère ce tamin, ce namin, ce manin... enfin maintenant, plus tard dans la matinée, et nous signons, nous le Choeur des Verges Noctambules!!
Chiantes ces essplications à répèt, ( cf fin de nuit dernière).
Y reste des places libres au Gay Pissenlit, Quasimodo ? Remarque ça va pas tarder avé la grippe qui pointe son mignon petit nez.
Pourquoi la cour ne vise t elle qu’à séduire une personne du sexe opposé ? cf@16Finalement les mecs c’est pas trop mal, ça comprend des fois...mes excuses les plus aplaties à ma voisine Myrtine, qui a un fort-homme à la maison.
bon anniversaire,SYNTAX TERROR,et si on s’est trompé de jour,eh!bien,tant pis on fêtera ça deux fois!Mais le dernier mot te revient pour mettre tout le monde d’accord...Alors pour le jour et le mois,dis-nous tout...Pour l’année,on te fait grâce...
Bonjour à tous les expressionautes.
Bon anniversaire à Syntax Terror.
Et enfin, bienvenue à jeanbuc et lechatp. Vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous aussi vous voulez être fêté dignement.

Faire le court par ce temps de tempête, faudrait-être fou (ou folle). Ce serait prendre le risque de devenir tout rouge et on risquerait de vous confondre avec le homard et vous passeriez à la casserole. Ce qui ne serait pas déplaisant pour certaines, au vu des commentaires assez récents de certaines. Vous voyez de qui je parle ? 
réponse à . hedgehog le 07/12/2007 à 08h36 : Cher machin, que racontes tu relututu ? Tu devrais m’expliquer commen...
Ben oui,moi la nouvelle depuis peu je me fie aussi à la liste du 16 novembre...
réponse à . Rikske le 07/12/2007 à 08h31 : Ca, je ne pense pas que nos amis français comprendront l’expression...
Effectivement, il ne faut pas confondre "faire la cour" et "faire dans la cour"! Joyeux anniversaire syntax terrrrrror. laisse les à leurs contre au verses et profite bien de cette journée avec cette page
Satanées balises!
Zut ça n’a pas marché, c’est la 2ème à gauche dans le 2ème paragraphe avec un petit chien qui sort de sa boîte en chantant "joyeux anniversaire"! C’est presque memphis!
réponse à . Muscat le 07/12/2007 à 08h47 : bon anniversaire,SYNTAX TERROR,et si on s’est trompé de jour,eh!bie...
D’après mes sources, (qui se remplissent à la vitesse des pluies de cette nuit) c’est bien aujourd’hui l’anniversaire de Syntax Terror. C’est juste que cotentine qui ne s’était pas encore couchée a parlé de le souhaiter demain alors qu’elle voulait sans doute dire ce matin. Question d’heure.

Si en plus à partir de doré navrant, il faut le souhaiter à l’heure, il risque d’y avoir saturation, encombrement, bouchon, à l’heure dite sur le site d’Expressio et on risque de tout faire pêter. Oui, bon, pour le bouchon, c’est pas de refus pourvu que le contenu de la bouteille soit bien frais et pétillant. 
réponse à . Muscat le 07/12/2007 à 08h48 : Ben oui,moi la nouvelle depuis peu je me fie aussi à la liste du 16 novem...
Nous voilà deux, puis je essayer de commencer ma cour ? Bise
le coq fait la basse cour aux poules.
quand j’étais petit, parmi tous mes cours, j’excellais dans celle de récréation.

C’est la Saint Axterror ? Bonne anniversaire alors...
Bon hiver s’y faire à St taxe et rhor.

Une petite chansonnette pour illustrer les godesques propos. C’est tiré du même disque de soldat Louis dont auquel que j’causais en début de semaine. D’ailleurs j’en ai vu qui n’avait pas encore écouté... J’ai les noms.

J’paierais cher pour qu’ça cesse
Qu’ça change dans ma tête
Ne plus prendre une gonzesse
Que pour une salle des fêtes
La mettr’ dans mon coeur
Lui ram’ner des fleurs
et lui faire la cour
Avant d’lui faire l’amour
Mais là-d’dans c’est l’bordel
J’ai l’cerveau qu’est en rut
Persuadé qu’ma cervelle
Est au fond d’mon calbut
réponse à . Rikske le 07/12/2007 à 08h31 : Ca, je ne pense pas que nos amis français comprendront l’expression...
Fectivement, je ne connais pas l’expression "aller à la cour".

En tant que tennisman par contre, après avoir joué sur terre battue, il faut faire le court.
pour faire cour, je rappelle que faire la cour à quelqu’un de puissant, c’est lui faire de la lèche. Mais lécher quelqu’un c’est lui faire une cour ... déjà avancée. Car après de telles privautés, il serait impoli de la lécher tomber, non ?
Tout est dans la technique : il y a la cour de vitesse (sprint) , la cour de fond , (faire la cour à son banquier c’est une cour de fonds), et la cour d’obstacle. Quand plusieurs cons courent après un con : c’est un concours.
Et le meilleur moyen de vaincre en vitesse l’obstacle, quand on a des fonds, c’est encore d’offrir un bijou, non ? Offrir un diamant , mieux : une rivière.
Une rivière pour la cour d’O. Quelle histoire : un roman fleuve...
C’est un peu court jeune homme!
cette page
Un grand merci à toutes et à tous !

Je passe exceptionnellement le matin, suite à un plantage en plein vol (!) qui me laisse un peu de liberté.

Je suis bien né un 7 décembre, dixième mois pour les Romains, d’où possible confusion, le lendemain de Saint-Nicolas, c’est dire si c’est pas un cadeau.
D’après ma mère qui en avait meilleur souvenir que moi, c’était un jeudi vers 22h45 et je suis né fatigué !
Je suis donc bien Sagittaire, même si le zodiaque n’est pas ma tasse de thé, surtout s’il donne naissance à des feuilletons télévisés consternants.

Allez, tournée générale !
réponse à . SyntaxTerror le 07/12/2007 à 09h56 : Un grand merci à toutes et à tous ! Je passe exceptionnellem...
Bon Annivday Saint Axe pour tes ’tuitans. Longue vit euuh pardon vie et beaucoup de bonheur pour les annés à viendre. Bises
Dis, on peut te faire une petite cour pour l’occasion ? Qu’aime tu exactement, la façon à l’eau de rose ou le rentre-dedans ?
réponse à . SyntaxTerror le 07/12/2007 à 09h56 : Un grand merci à toutes et à tous ! Je passe exceptionnellem...
une indication du signe zodiacal chinois peut-être? Histoire de retrouver l’âge du non-capitaine. Il y en a qui aiment les casse-têtes chinois.

@ eureka-34 :
Dis, on peut te faire une petite cour pour l’occasion
en béton ou pavée de bonnes intentions ?
Parce que papa et papa, ou maman et maman, ce n’est guère productif, tout bien considéré... et qu’il n’est pas forcément idiot de rechercher ce qu’on n’a pas, quitte à prendre des risques (et même un grand Rikske, mesdames). Hmmm ? Mais l’amour a de ces mystères...
En retournant la situation, elle m’a laissé lui faire l’arrière-cour.
réponse à . Elpepe le 07/12/2007 à 10h34 : En retournant la situation, elle m’a laissé lui faire l’arri&...
En retournant la situation, elle m’a laissé lui faire l’arrière-cour.

Est-ce que l’arrière-train a sifflé trois fois ?
réponse à . SyntaxTerror le 07/12/2007 à 09h56 : Un grand merci à toutes et à tous ! Je passe exceptionnellem...
Moi, j’attendais ta tournée générale pour t’en souhaiter un bon (pour une tournée générale). Voile à qui effet.
L’Amiral
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 10h38 : En retournant la situation, elle m’a laissé lui faire l’arri&...
Non, car il a de la retenue. Remarque, je lui avais fait deux doigts de cour, aussi...
Je lui ai fait la cour, rageusement.
Expressio : le site où l’on n’est jamais à court d’idées !!
réponse à . mirlou le 07/12/2007 à 08h31 : Pour faire la cour, fille de joie cherche homme de peine...   Joyeux ann...
@17 jeanbuc
mais non on a juste poussé l’aiguille de la pendule pour passer à demain.
Rien de scato... logique

scuse mirlou je m’a gourré d’une case
réponse à . mirlou le 07/12/2007 à 10h55 : Expressio : le site où l’on n’est jamais à court ...
Faire la cour :
- lis !
- j’eus !
- Sire, cuité,
- vêtu,
- tôt,
- Onan,
- bouillons !
- te botte,
- toise,
- pendu,
- tisane,
- roux,
- battu,
- bête,
- jette,
- jointé,
- scié,
- te ment...
Je lui ai fait la cour séduit par ses courbures
Mais comme je viens de la cour des miracles
Et pas de la cour des grands
Elle m’a dit cours toujours
Espèce de coureur
Courageux j’ai insisté courtoisement
Je lui ai envoyé un courrier
Elle m’a envoyé un coursier
On s’est rencontré dans la coursive
Ce fut un court-circuit
Mes ardeurs sont couronnées
Je suis courbatu
un rappel intéressant de la façon de conter fleurette (--> flirter) avec de bonne intentions sur cette page
Une fois j’ai appelé la pipelette de mon immeuble par la fenetre de mon appart au 6è pour lui demander si j’avais du courrier
- Chais pas encore qu’elle me répond, attend que j’aie fini de faire la cour !

C’est bien plus tard que je me suis dit pourquoi ne lui ai-je pas demandé : à qui ?
Je crois que j’ai bien fait, elle n’aurait sans doute pas compris la finesse de ma question.
réponse à . eureka le 07/12/2007 à 11h55 : Une fois j’ai appelé la pipelette de mon immeuble par la fenetre de...
mon appart au 6è

c’est pour ça que le salon rose en haut du phare, pour toi c’est the finger in the rose
Loulou 14 a fait la Cour, et Vladimir le Koursk.
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 12h26 : mon appart au 6è c’est pour ça que le salon rose en haut d...
finger in the nose, in an armchair ...
Le doigt dans le nez passe encore, mais comment monter les marches dans un fauteuil, j’te le demande ? Tu vois le topo ? Bon y a la grue tu me diras, mais où serait le charme de la cour... de l’escalier, la meilleure
réponse à . chirstian le 07/12/2007 à 11h54 : un rappel intéressant de la façon de conter fleurette (--> flirter...
un rappel intéressant de la façon de conter fleurette (--> flirter) avec de bonne intentions

Les hommes qui content fleurette ont-ils toujours de bonnes intentions...????
réponse à . mirlou le 07/12/2007 à 12h58 : un rappel intéressant de la façon de conter fleurette (--> flirter...
Je m’a trompée, j’ai pas utilisé les bons boutons.. scuse GOD...
réponse à . eureka le 07/12/2007 à 12h53 : finger in the nose, in an armchair ... Le doigt dans le nez passe encore, mais ...
Bon y a la grue tu me diras, mais où serait le charme de la cour... de l’escalier,
j’opine : on ne fait pas la cour à une grue , ça n’aurait aucun charme!
réponse à . mirlou le 07/12/2007 à 12h58 : un rappel intéressant de la façon de conter fleurette (--> flirter...
cette page = 404 page non trouvée
et c’est logique : autrefois les nobles dames découvraient l’amour courtois grâce aux jeunes pages (je devrais dire "de page en page"). Las aujourd’hui , les pages ont disparu :
ce n’est plus la 404 pageot ... c’est la 404 : plus de pages !
réponse à . mirlou le 07/12/2007 à 10h55 : Expressio : le site où l’on n’est jamais à court ...
"Le poëte qui rêve est un néant fécond" (Victor Hugo) 
réponse à . mirlou le 07/12/2007 à 12h58 : un rappel intéressant de la façon de conter fleurette (--> flirter...
Si la dame est finalement d’accord, on dit que les intentions sont bonnes…
Si la dame n’est pas d’accord c’est un infâme salaud qui ne pense qu’à ça…
Pas le temps de tout lire, stress à l’état pur, mais quelques réflexions quand même:
non pas dans le but de partager le même lit
Pas sûr, pas sûr, qui assistait au petit lever et au grand lever du Roy? Les courtisans! Alors....

Qui lui tenait compagnie lors de son petit déjeuner, et lorsqu’il était sur sa chaise percée? Les courtisans.
Il faisait donc même parfois le siège!
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 07h00 : Bon, en route pour une journée à attendre que quelqu’un me c...
Et pourtant, avec les chevaliers Theux, c’est tonique!
réponse à . mirlou le 07/12/2007 à 08h31 : Pour faire la cour, fille de joie cherche homme de peine...   Joyeux ann...
joliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!
J’étais jeune, belle et pauvre. Toute la vie devant moi, un long parcours. A cet age là on ne se rend pas compte à quel point la vie c’est court. J’habitais au 6ème, fenetre sur cour (toujours…). Lui était vieux, moche (pas beaucoup quand meme) et riche. Des manières qui n’avaient plus cours. Il faisait dans la Bourse et jonglait avec les cours. Je l’ai rencontré la première fois dans la cour de l’immeuble où je prenais des cours pour passer mon concours, mais ce fut très court. Par un concours de circonstances, je l’ai revu sur le court de tennis, j’étais habillée bien court forcément. Alors là, au cours du cours sur le court, il n’eut d’yeux que pour mon habit court, il était court-circuité, et carrément, sans tambour ni tambour, il me fit la cour sur le court, et cette fois là ce ne fut pas court, il me fit un beau discours. Moi j’étais à cours d’idées et de paroles. J’ai laissé les choses suivre leur cours sans réagir. Après ce fut une vraie chasse à courre, il finissa (quéqu’un a problème ?) par venir jusque chez moi et me chanta dans la cour au grand dam de la pipelette qui faisait la cour (eh oui encore !). Comme le bruit court vite, j’ai voulu arreter les dégats avant que les poulets n’accourent et je lui ai lancé, par la fenetre sur cour, c’est bon j’arrive, je cours. J’ai été prise de court et puis prise tout court. Et depuis, j’te dis pas, des comme nous, ça court pas les rues ! Brèfle, on a fini par se marier à la mairie du XXIème (et qui ne connait pas !), et je n’étais plus jamais à court d’argent. Il a conté mais jamais compté, vois-tu. Mais ce fut bien court et nous nous quittames un jour quand dans une salle comble tout le monde se leva en entendant : Messieurs-Dames La Cour ! Et la vie suit son cours...

Ouais ouais pas la peine de l’dire, chuis mal barrée pour le prix Goncourt !

Eureka Féltour-Delakour
@16 et 17: bienvenue aux petits nouveaux. Vite, donnez vos dates d’anniv.: vous voyez ce qui se passe: vous risquez de gagner le grelot!

Bon anniv’ à Syntax terror. Que la vie te soit belle, douce et tendre! Beaucoup d’amis-z-et damies et de relations! Prends les comme tu veux, mais reste prudent!
réponse à . Muscat le 07/12/2007 à 08h48 : Ben oui,moi la nouvelle depuis peu je me fie aussi à la liste du 16 novem...
Ca vaut mieux que de se fier à la pelle du 18 juin: on risque d’être rond comme une queue de cet outil!
réponse à . tytoalba le 07/12/2007 à 08h55 : D’après mes sources, (qui se remplissent à la vitesse des pl...
C’est normal: quelle que soit l’heure, on est aujourd’hui tant qu’on n’a pas été dormir. Et c’est vrai pendant les autres saisons aussi...
réponse à . chirstian le 07/12/2007 à 09h50 : pour faire cour, je rappelle que faire la cour à quelqu’un de puiss...
Tu parles d’un lèche-cul...
Et quand tu te plantes, c’est un crime de lèche-majesté
réponse à . SyntaxTerror le 07/12/2007 à 09h56 : Un grand merci à toutes et à tous ! Je passe exceptionnellem...
Le zoo, c’est comme l’hipocondre. Ils sont d’Hiacques.
Voici une façon particulière de faire sa cour.

Comme il chouchoutait les maris,
Qu’il les couvrait de flatteries,
Quand il en pinçait pour leurs femmes,
Qu’il avait des cornes au cul,
On l’appelait lèche-cocu.
Oyez tous son histoire infâme.

Si l’mari faisait du bateau,
Il lui parlait de tirant d’eau,
De voiles, de mâts de misaine,
De yacht, de brick et de steamer,
Lui, qui souffrait du mal de mer
En passant les ponts de la Seine.

La suite : cette page
réponse à . file_au_logis le 07/12/2007 à 14h24 : Pas le temps de tout lire, stress à l’état pur, mais quelque...
"...et lorsqu’il était sur sa chaise percée": donc, les courtisans faisaient leur cour pendant que Lowietje 2 fois 7 allait à la cour !
réponse à . eureka le 07/12/2007 à 14h30 : J’étais jeune, belle et pauvre. Toute la vie devant moi, un long pa...
Il habitait au 3° sur cour. Tu as oublié ? C’était Jérôme K Jérôme.  
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 15h15 : Il habitait au 3° sur cour. Tu as oublié ? C’était ...
Pas du tout ! Ils étaient trois sur un bateau !
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 00h27 : HAPPY BIRTHDAY TO YOU (TER) DEAR SYNTAX TERROR ♪♪ ♫♫ &...
Bonjour Machin. Si tu tapes sur ton moteur de recherche "Syntax Terror" tu verras quelque chose de très intéressant.
réponse à . SyntaxTerror le 07/12/2007 à 09h56 : Un grand merci à toutes et à tous ! Je passe exceptionnellem...
Bon puisqu’il est certain maintenant que tu es arrivé au monde, je te souhaite un très bon anniversaire.
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 15h15 : Il habitait au 3° sur cour. Tu as oublié ? C’était ...
Même qu’il y avait une chambre, Dhotel (cette page).
réponse à . file_au_logis le 07/12/2007 à 14h34 : Ca vaut mieux que de se fier à la pelle du 18 juin: on risque d’&ec...
Ca vaut mieux que de se fier à la pelle du 6 juin
tu débarques !
Mais non ! le bateau c’était bien avant. Je le sais, j’étais la soubrette, même que je m’appelais Stasie.
les méthodes d’approche ont ’légèrement’ évolué

Le langage aussi, a évolué. Plus personne n’oserait utiliser l’expression "faire un doigt de cour" de peur d’être mal (ou trop bien ) compris.
réponse à . file_au_logis le 07/12/2007 à 14h35 : C’est normal: quelle que soit l’heure, on est aujourd’hui tant...
si j’ai bien tout saisi, si je passe une nuit blanche je gagne un jour vu que demain est aujourd’hui et hier est avant-hier (ce qui est d’une logique effarante). Pour ne pas vieillir trop vite je devrais donc ne dormir qu’un jour sur deux. Mais a-t-on prévenu l’ordonnateur de calendrier de la chose ? Si j’avais appliqué cette façon de faire, je serais donc beaucoup plus jeune que je ne le suis. Tu suis ? Pas certaine en fait que mes cellules , grises ou autres, soient d’accord avec ce que je viens de dire. 
Le Bateau de la Méduse ...
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 06h56 : SYNTAX TERROR: Bon anniversaire qqs minutes "avant" : en Allemagne beaucoup...
Bien malheureux celui qui est né a 23h55. Il n’a droit qu’a 5mn de festivités, a minuit, c’est trop tard, c’est déjà le lendemain
J’en connais beaucoup qui fêtent même la veille.
Tiens pour Noël, par exemple. 
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 09h50 : Fectivement, je ne connais pas l’expression "aller à la cour". En ...
ç’a se disait aussi dans le nord, car bien souvent à la campagne, les gogues étaient au fond de la cour, ou du jardin. 
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 16h53 : Bien malheureux celui qui est né a 23h55. Il n’a droit qu’a 5...
on passe la nuit claire à boire, on danse en frappant dans ses mains,
on n’a pas le temps de le croire, il fait grand jour et c’est demain


Bon, je mets des crochets, des fois qu’il y en ait qui pensent que c’est de moi (hem)
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 17h04 : ç’a se disait aussi dans le nord, car bien souvent à la camp...
Ah, la cabane au fond du jardin ...
C’est un charmant petit trou tout entouré de cailloux ...
réponse à . SyntaxTerror le 07/12/2007 à 17h09 : Ah, la cabane au fond du jardin ... C’est un charmant petit trou tout ento...
Nous on avait même des gogues à deux places au fond du jardin. Quand je raconte ça aux jeunes, ils me prennent pour un fou.
réponse à . SyntaxTerror le 07/12/2007 à 17h04 : on passe la nuit claire à boire, on danse en frappant dans ses mains, on ...
Ouh là ! C’est de mon temps, ça !
Ahh que je lui ai fait la cure à Létitia
Avant qu’elle cuche avec moi
Ahh que ça m’a cuté cher
Pour m’accupler
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 15h15 : Il habitait au 3° sur cour. Tu as oublié ? C’était ...
Non, c’est pas trois hyènes sur cour, c’est "Trois Hommes dans un Bateau". Pas vrai, Elpépé?
réponse à . tytoalba le 07/12/2007 à 16h26 : si j’ai bien tout saisi, si je passe une nuit blanche je gagne un jour vu ...
T’as presque tout vrai. Passe quelques nuits dessus, des blanches - bien sûr - parce qu’elles rurent le double des noires - et tu verras, tu te sentiras rajeunie, ma vieille
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 17h38 : Nous on avait même des gogues à deux places au fond du jardin. Quan...
C’est un chouette roman de Francoise Doré, ca, Les Gogues à Deux Places... 
J’ai invité la belle Suzanne
L’autre jour au cybercafé
Elle m’a dit : " J’préfère ta bécane
Allons chez toi fais moi surfer ! "
Hélas ma machine est en panne
Que j’lui réponds, j’suis désolé :

J’ai le Mac qu’est patraque
Le PC déglingué
Le Pentium sans calcium
J’ai l’écran qu’est tout blanc
L’disque dur pas bien dur
Le clavier tout bloqué
Le modem qu’a la flemme
L’imprimante bien trop lente,
Les cartouches qui se touchent
Et les buses qui abusent
Les polices qui pâlissent
L’dvd fatigué
Le scanner qu’a ses nerfs
L’menu pomme dans les pommes
L’cd rom c’est tout comme
La mémoire sans espoir
Les options en option
La souris rabougrie
Le mulot qu’est trop gros

Ah mon dieu qu’c’est palpitant
Toute cette informatique
Ah mon dieu qu’c’est palpitant
Mais qu’est-ce qu’on perd comme temps.

Comme j’ai un bug dans le système
J’téléphone à elpépé
Y’me demande "Quel est l’problème
Je vous écoute j’ai douze minutes"
J’lui dis soyez pas si pressé
Et laissez moi vous expliquer :

J’ai le Mac qu’est patraque
Le PC déglingué
Et puis j’ai ajouté
Voyez vous ce n’est pas tout :
J’ai l’e-mail qui s’emmêle
Les circuits qui sont cuits
L’raccourci riquiqui
J’ai l’index qu’est perplexe
Les pixels en rondelle
L’USB constipé
J’ai les bits qui s’agitent
La sauvegarde pas gaillarde
La disquette qui caquette
L’utilitaire qu’a des vers
Les icônes qui déconnent
L’processeur qu’est farceur
Le graveur qu’est en pleurs
Le lecteur qui bat l’beurre
L’moniteur et ta soeur

Ah mon dieu qu’c’est palpitant
Toute cette informatique
Ah mon dieu qu’c’est palpitant
Mais qu’est-ce qu’on perd comme temps.

En plus d’ça, j’vous l’cache pas
J’ai aussi, quel souci
Les octets pas très frais
Les virus plein d’tonus
Les majuscules qui s’bousculent
Les minuscules qui copulent
Le Windows qu’est morose
Les programmes, c’est un drame
Et la puce en lotus
Le cordon en tire-bouchon
L’MS DOS qu’a des bosses
Les menus mal foutus
Le logi-ciel mon mari !
Et l’audio qu’est idiot
La carte son qu’est marron
La couleur quelle horreur
Les fenêtres qui s’pénètrent
Les symboles qui s’affolent
Le système bien trop blême

L’expressio qui prend l’eau
Ah mon dieu qu’c’est palpitant
Toute cette informatique
Ah mon dieu qu’c’est palpitant
Mais qu’est-ce qu’on perd comme temps.

Ah mon dieu qu’c’est affolant
Toute cette informatique
Ah mon dieu qu’c’est affolant
Mais qu’est-ce qu’on ferait sans...

bill bug poète inconnu
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 18h20 : J’ai invité la belle Suzanne L’autre jour au cybercafé...
c’est du gig’art!
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 18h20 : J’ai invité la belle Suzanne L’autre jour au cybercafé...
J’crois qu’avé ça, le Jauni, va reprendre du poil de la bete !
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 18h20 : J’ai invité la belle Suzanne L’autre jour au cybercafé...
J’ai le Mac qu’est patraque
C’est normal, Quasipomme, c’est normal... . Balance-le dans la cour, et cours acheter un PC, même déglingué, ça se reglingue tout court.
réponse à . Elpepe le 07/12/2007 à 18h49 : J’ai le Mac qu’est patraqueC’est normal, Quasipomme, c’e...
Dis donc Elpécé si t’avais surveillé BB, elle aurait pas piqué le trésor, et à’c’theure j’en aurais un... 
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 18h55 : Dis donc Elpécé si t’avais surveillé BB, elle aurait ...
Mais tu connais les femmes, hein ? Les achats compulsifs... elles savent dépenser ton argent, t’avais pas remarqué ?
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 18h20 : J’ai invité la belle Suzanne L’autre jour au cybercafé...
N’avait-on pas dit "Fais ça court" ?

Voir cette page
réponse à . file_au_logis le 07/12/2007 à 18h12 : Non, c’est pas trois hyènes sur cour, c’est "Trois Hommes dan...
Il y a pas que des bateaux dans la vie.
. Mais Le locataire du 3e sur cour (1907) a laissé un souvenir, car elle eut un succès important
.Vous avez pas fini de me contrarier tous les deux. C’est pas une manière de faire la cour ça !!
J’ai pas tout cité "elle" c’est la pièce de théatre bien entendu. Bonne nuit.  
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 19h34 : Il y a pas que des bateaux dans la vie. . Mais Le locataire du 3e sur cour (1907...
Meeeuuuuhhhh non, hein. Je laisse Rikske côté jardin. Côté cour, c’est moi...
Ou côté court, enfin, côté cours,... j’me mêle les pains seaux, là...
Je ne connais pas cette pièce. J’ai bien essayé de la remonter dans mon moteur de recherche, mais depuis, il Jerome K.fouille Jerome.
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 19h27 : N’avait-on pas dit "Fais ça court" ? Voir cette page...
Oui, et c’est pour ca que les Flamands ont voulu y mettre un Leterme. Mais ca n’a pas marché. Tu sais pourquoi?
Parce qu’ils prennent tous leurs vessies pour des Leterme...
’est un groupe de copains toulousains qui ont créé cette chanson sur l’air de "J’ai la rate qui s’dilate ..." et enregistré dans un album "chanson bi-fluorée plus" voir à cette page ou au choix à cette page 
22h45
Alors, bon anniverssaire a Syntax terror.
Dépèche-toi d’en profiter, t’as plus 1h15 pour t’amuser.
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 18h20 : J’ai invité la belle Suzanne L’autre jour au cybercafé...
Superbe, cette version personnalisée pour Expressio, LPP étant le grand maitre du Web.
Il y en a encore d’autres versions sur le net. Une parmi d’autres:cette page
Bonne nuit a tous. Hé, dans le phare, faudrait peut être arrêter la noumba. Syntax terror travaille peut être DEMAIN MATIN.
Quoique non, demain c’est samedi. Alors, bonne grass mat a tous. 
réponse à . cotentine le 07/12/2007 à 20h37 : ’est un groupe de copains toulousains qui ont créé cette cha...
merci , je ne connaissais pas du tout la chanson bifluorée, plusieurs textes très intéressants dont "chômage au fond de la vallée" et "interrogation écrite".
réponse à . <inconnu> le 07/12/2007 à 17h38 : Nous on avait même des gogues à deux places au fond du jardin. Quan...
je confirme pour les (fosses) septiques que les gogues à 2 places existaient. Et même que le PQ n’avait rien de molletonné. C’était des feuilles de papier journal pliées en quatre et découpées pour usage unique, qui étaient accrochées de chaque coté des gogues à un s en ferraille au cloison de la cabane en bois.Rien que de l’écrire, j’en ai la narine qui se bouche d’horreur.Mon frère, plus petit, avait toujours peur de passer au travers du trou percé. Résultat, j’étais à chaque fois de corvée pour l’accompagner, et comme il y avait 2 trous, j’en profitais pour faire comme lui, et éviter d’y revenir. Ce n’étais pas le genre d’endroit où l’on s’attardait pour y faire des mots croisés.
Sur ce , bon anniversaire à Saint Taxe d’Error
"Ia orana i te matahiti api" qu’ils disent ici, ce qui veut dire aussi" bonne année". Mais pour cela, vous attendrez tous encore un peu
réponse à . <inconnu> le 08/12/2007 à 03h38 : je confirme pour les (fosses) septiques que les gogues à 2 places existai...
Bonjour, Dadiche, que je ne connais pas encore...
Je confirme aussi, tu penses!
Mais j’en ai connu, dans le temps, quand j’étais jeune, des gens qui mettaient alors le papier journal à sécher... 
Meeeuhhh noooon, je plaisante... 

"Ia orana i te matahiti api" qu’ils disent ici... Tiens, c’est bizarre, je ne reconnais pas l’accent de ce dialecte Wallon, là...
Je ne suis pas d’accord avec votre définition : "Chercher à séduire une personne du sexe opposé."
Faire la cour à une personne de même sexe, ça n’existe donc pas, ou ça ne se dit pas comme ça ? Ne peut-on pas dire qu’un homme "faire la cour" à un jeune garçon, par exemple ? "Chercher à séduire une personne" serait une bien meilleure définition, d’autant plus qu’elle engloberait aussi les flâteries aux puissants en jouant sur les différents registres du mot "séduire", qui n’a pas qu’un sens amoureux.
réponse à . Elpepe le 07/12/2007 à 10h27 : Parce que papa et papa, ou maman et maman, ce n’est guère productif...
"Parce que papa et papa, ou maman et maman, ce n’est guère productif, tout bien considéré..."
Ce n’est pas la question, on peut tout à fait faire la cour sans avoir en tête la procréation, la "productivité" comme tu dis joliment... C’est même le plus souvent le cas !
En Grèce Antique, à notre époque, mais aussi à toutes les autres, des hommes (par exemple) ont faire la cour à d’autres hommes. Peut-être ne trouvez-vous pas cette attitude "productive", mais est-ce une raison pour la nier en falsifiant la définition de l’expression "faire la cour" pour faire croire qu’elle ne peut valoir qu’entre deux personnes de sexe différent ?
réponse à . Jeremie1987 le 12/12/2007 à 20h09 : "Parce que papa et papa, ou maman et maman, ce n’est guère producti...
mais est-ce une raison pour la nier en falsifiant la définition de l’expression
On se calme, please !
Autant j’admets bien volontiers avoir été trop restrictif en précisant "de sexe opposé", car les homosexuel(le)s peuvent parfaitement aussi "faire la cour", autant je n’admets pas le terme ’falsifier’ qui laisse imaginer une volonté ferme de passer cette possibilité sous silence.
Quant à étendre ’la cour’ aux "flatteries aux puissants", ce n’est plus comme ça que cette expression est utilisée aujourd’hui, même si c’est un de ses sens originels.
réponse à . Jeremie1987 le 12/12/2007 à 20h09 : "Parce que papa et papa, ou maman et maman, ce n’est guère producti...
Bienvenue sur ce site. Il y a comme cela des sujets délicats à traiter. Parler de productivité en parlant des rapports entre partenaires n’était sans doute pas très judicieux. Même dans un couple mixte, il peut y avoir des problèmes ou des refus de procréation, est-ce pour autant que ce couple ne se fait pas la cour ?
La société n’est pas toujours aussi évoluée qu’elle le prétend. Je peux en parler à l’aise. Etre célibataire et avoir des enfants étonne toujours certaines personnes comme si le mariage était obligatoire pour procréer.

@God : je voudrais te contredire. Ne dit-on pas en politique que l’on courtise un autre parti pour faire des alliances et ce terme ne serait-il pas l’équivalent de "faire la cour"
réponse à . tytoalba le 13/12/2007 à 08h50 : Bienvenue sur ce site. Il y a comme cela des sujets délicats à tra...
Tu as parfaitement le droit de me contredire, mais si le terme ’courtiser’ est effectivement utilisé dans ce cadre, avec le même sens quà la cour du roi, on ne lit jamais ’faire la cour’ (sauf volonté de la jouer désuète).

Et en plus, je ne comprends pas n’avoir pas eu aussi de récriminations de la part d’animaux divers, car on dit aussi des animaux qu’ils se font la cour (voir d’ailleurs bientôt -le 19/12- le film "les animaux amoureux").
réponse à . God le 13/12/2007 à 09h03 : Tu as parfaitement le droit de me contredire, mais si le terme ’courtiser&...
Pour l’instant, ce sont nos politiques qui se la jouent cour de récréation et bataille de bac à sable. Sauf que ce n’est pas aussi anodin que dans une cour de récréation. Ne pourrais-tu intervenir auprès du père Noël, pour que cela cesse et qu’on redescende sur terre, pour enfin avoir un gouvernement digne de ce nom. Ce n’est sans doute pas l’endroit pour une telle revendication mais, c’est fait et ça m’a fait du bien.
Je retourne donc balayer la cour ou plutôt le trottoir qui est envahi par les épines (d’une dizaine de cm) d’un arbre du style sapin.
réponse à . God le 12/12/2007 à 20h59 : mais est-ce une raison pour la nier en falsifiant la définition de l&rsqu...
Tu dis :
"Quant à étendre ’la cour’ aux "flatteries aux puissants", ce n’est plus comme ça que cette expression est utilisée aujourd’hui, même si c’est un de ses sens originels."
Mais si, ce sens existe toujours ! On peut bien dire que des journalistes "font la cour" au Président de la République, sans qu’il y ait aucune connotation amoureuse. Tout le monde comprendra bien qu’il s’agit de flagornerie.

P.S : J’aime bien la phrase type que vous donnez pour illustrer la drague à notre époque; c’est très réussi !
Bonjour à tous,
God vient de me refiler la patate chaude dans mon jardin pour que je lui fasse la cour !
Je vais donc commencer par la déshabiller l’éplucher lentement, puis me la faire rissoler aux petits oignons !

Au fait, ça fait tout bizarre de voir des commentaires d’Elpépé, comme si il était toujours présent physiquement parmi nous !  
en chantant ... cette page
"La belle s’est endormie
Sur un beau lit de rose (bis)
Blanche comme la neige
Belle comme le jour
Ils sont trois capitaines
Qui veulent lui faire la cour" ...
Ben dis donc, SyntaxTerror, ce n’était pas tout simple - le matin du 7 décembre 2007... après ça s’est arrangé ! - de te souhaiter un bon anniversaire !

Aujourd’hui, c’est nettement plus facile ! Et puisqu’on commence la journée en musique, voici cette page pour toi ! Et demain, on peut recommencer !!!
Dans le Dictionnaire de Furetière de 1690, on trouve :
1) Cour : se dit aussi des caresses, des cageolleries qu’on fait aux Dames pour s’en faire aimer, pour les espouser...
2) Caresse : Démonstration d’amitié ou de bien-veillance qu’on fait à quelqu’un par un accueil gracieux, par quelque cageollerie
3) Cageolleries : flatteries pour gagner l’amitié de quelqu’un et en obtenir ce qu’on désire... Une fille doit craindre toutes les cageolleries des hommes.

Certes les termes ont changé, certes l’homosexualité a enrichi ces notions, mais les choses ont-elles vraiment changé ?
Quand j’avais 18-20 ans, j’étais étudiant, et, en compagnie de deux amis, nous arpentions le Quartier Latin en quête de bonne fortune.
Lorsque nous croisions une très jolie femme genre 35-40 ans, mon meilleur ami lui disait, sérieux comme un pape : "Madame, si j’avais 20 ans de moins, je me permettrais de vous faire la cour".
De mémoire, malgré son élégance, cette technique d’approche n’a jamais fonctionné.
Cà me fait penser à cette blague:
Dans une soirée mondaine une vielle aristocrate aperçoit une connaissance:
"Ah, Baron ! Mon vieux complice !"
Et l’autre de répondre:
"Hé oui, mes couilles aussi, Madame !"
Je vais essayer d’abréger, car le livre n’est pas accessible par Google, et je n’ai pas beaucoup de temps aujourd’hui.
Je possède une édition de 1890 du classique Usages du Monde . Règles de savoir-vivre dans la société moderne, de la Baronne STAFFE.
Après quelques pages à peine sur l’enfance, elle en arrive au chapitre Le Mariage, qui commence par : Préliminaires.
Je couperai quand ce ne sera pas assez intéressant à mon goût, mais sinon je respecte bien sûr le texte.

"Un jeune homme a distingué une jeune fille, il souhaite de l’obtenir pour femme, mais il ne va pas, de but en blanc, la demander en mariage.
Il s’ouvre de ses intentions à ses parents, ou à défaut...
La personne qui a reçu la confidence du jeune homme se met en rapport avec un ami intime de la famille de la jeune fille, afin d’arranger une rencontre décisive entre les deux jeunes gens, entrevue qui permettra de savoir si les projets peuvent être poursuivis.
Avant d’entamer une affaire matrimoniale, les intermédiaires sont tenus de prendre des renseignements...Les marieurs ...réfléchiront bien avant d’entamer des pourparlers...
C’est au bal, le plus souvent, ...que la rencontre cherchée a lieu... la mère de la jeune personne attire sur lui l’attention de cette dernière...et voit quelle impression il a produite sur sa fille.
Il est encore préférable que des amis communs les réunissent à une dîner intime, ... auquel assistent, cela va sans dire, les parents de la jeune personne...
Ces amis communs sont chargés de faire connaitre l’effet respectivement produit...Le secret est ... gardé par tout le monde, en cas d’échec de part ou d’autre.
Quelquefois - et il devrait toujours en être ainsi - la jeune fille favorablement disposée demande pourtant à connaitre un peu plus, avant d’échanger les paroles, celui qui veut se charger de son bonheur. On s’arrange pour qu’elle le rencontre le plus souvent possible... Le bon goût exige que le prétendant se garde d’assiduités trop ostensibles...Il ne doit pas faire soupçonner ce qui se passe.

La demande en mariage
Lorsque le prétendant a plu d’emblée à la jeune fille, ou quand l’épreuve s’est terminée à son avantage, il témoigne d’un grand empressement et fait immédiatement porter la demande en mariage officielle par son père,...
L’ambassadeur du prétendant est tenu de se présenter en toilette très soignée, même lorsqu’il est envoyé dans une famille dont la situation est au-dessous de la sienne...
Ainsi officiellement agréé, le prétendant revêt ses habits de cérémonie et fait immédiatement aux parents de la jeune fille une visite au cours de laquelle on appelle celle-ci.
Le comique de l’histoire, c’est le bandeau de droite  : "comment parler aux femmes".
Ah, ben zut, il a disparu et il ne reste qu’un minuscule " séduire un homme (découvrez le langage silencieux...)"
C’est vrai qu’il y a aussi "comment la draguer?" et "le rendre amoureux A-Z".

Encore un coup à Bilou ?

Gates-Hobbes
Eh bien, rien n’a changé sous le soleil, on ne m’a toujours jamais fait la cour, et c’est encore tant mieux !
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 08h02 : Je vais essayer d’abréger, car le livre n’est pas accessible ...
Oh là, je confirme, je préfère d’autres "préliminaires" très intéressants à mon goût ! Je vais bientôt sortir des affaires matrimoniales pour m’engager dans une affaire tout à fait "matrimonoale", deLapsus ! Et j’aime beaucoup aussi "entzamer" qui m’a un petit air de ressemblance avec Alzheimer : tu as très envie d’oublier ! :&rsquo) Je te souhaite des jours meilleurs, comme tu les aimeras. Profite de la Vie, mon amionaute !
réponse à . momolala le 03/04/2010 à 08h30 : Eh bien, rien n’a changé sous le soleil, on ne m’a toujours j...
moi, j’aimerais assez qu’on me la fit, la cour ! 
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 01h44 : Dans le Dictionnaire de Furetière de 1690, on trouve : 1) Cour ...
Cageolleries : flatteries pour gagner l’amitié de quelqu’un et en obtenir ce qu’on désire... Une fille doit craindre toutes les cageolleries des hommes.
Cageolleries: cela vient de cageot, sans doute? Oui, mettre sa dulcinée en cage, afin de mieux la saillir l’assaillir, sans doute.
Aujourd’hui, on parle plutôt de cajolerie, non?
réponse à . cotentine le 03/04/2010 à 08h48 : moi, j’aimerais assez qu’on me la fit, la cour ! ...
Alors, qu’attends-tu? Faisons-la court!
réponse à . momolala le 03/04/2010 à 08h35 : Oh là, je confirme, je préfère d’autres "préli...
Ne tirez pas sur le pianiste !
Tu vois pourquoi je préfère donner des liens... surtout avant mon deuxième café du matin.
Dans notre belle Provence , lors des grandes fêtes traditionnelles , l ’ après-midi commence souvent par la " Cour d ’ amour " , spectacle de danses , de chants , de poésie , de musique , qui donne un aperçu de notre culture et se poursuit souvent par un " balèti " endiablé .........
Si vous étiez très très beaux comme moi et Monsieur Ubleu, vous n’auriez pas besoin de faire la cour !
réponse à . mickeylange le 03/04/2010 à 09h13 : Si vous étiez très très beaux comme moi et Monsieur Ubleu, ...
Je ne connais pas encore assez Monsieur Ubleu, mais toi, je sais combien tu as la chinoiserie séductrice ! 
réponse à . <inconnu> le 03/04/2010 à 09h07 : Dans notre belle Provence , lors des grandes fêtes traditionnelles , l &rs...
Belle provençale,
Moi, des Cours d’Amour provençales, j’en ai tout un livre dans ma bibliothèque virtuelle. Mais pour le moment je n’ai lu que l’introduction, qui annonce de belles tradtions de ta région :

cette page
réponse à . cotentine le 03/04/2010 à 08h48 : moi, j’aimerais assez qu’on me la fit, la cour ! ...
Ah ma belle, j’eus aimé en mes vertes années, mais mainant, on n’a plus de temps à perdre, ni peut-être assez d’illusions. Aujourd’hui, tu peux te demander s’il y aura une suite à la cour : l’en veut, l’en veut, mais l’en peut plus ! 
réponse à . <inconnu> le 03/04/2010 à 09h07 : Dans notre belle Provence , lors des grandes fêtes traditionnelles , l &rs...
Souvenirs d’un temps où l’on prenait le temps, où la fête était rare et belle et ne se consommait point mais se faisait, comme on l’aurait tissée, ensemble.
réponse à . momolala le 03/04/2010 à 09h21 : Je ne connais pas encore assez Monsieur Ubleu, mais toi, je sais combien tu as l...
Alors Madame cagouille, mainant que tu as vendu la maison que tu avais sur le dos, tu es devenue limace ?
SCF en quelque sorte, sans coquille fixe.
réponse à . Elpepe le 07/12/2007 à 15h32 : Même qu’il y avait une chambre, Dhotel (cette page)....
Je parle de Jérome K Jérome, pas de C.Jérome à cette page
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 09h23 : Belle provençale, Moi, des Cours d’Amour provençales, j&rsq...
Moi, des Cours d’Amour provençales, j’en ai tout un livre dans ma bibliothèque virtuelle. Mais pour le moment je n’ai lu que l’introduction

"Je n’ai lu que l’introduction" Si tu en es déjà là c’est plus la peine de lire la suite ! 
Momo fais lui un des seins.
réponse à . mickeylange le 03/04/2010 à 09h13 : Si vous étiez très très beaux comme moi et Monsieur Ubleu, ...
Vantard, va.
c’est simplement pour montrer comment les méthodes d’approche ont ’légèrement’ évolué au cours des siècles
il me semble que c’est effectivement l’un des rares domaines où les choses se sont simplifiées. Il y avait au Moyen Age les Cours d’Amour où débats et jugements s’appuyaient sur le Code d’Amour ( cette page ) et si l’amour courtois avait plus de charme que la drague actuelle, il n’est pas évident qu’il avait plus de spontanéité ni de sincérité !
Pourtant, s’il est un domaine où nous devrions privilégier le développement durable (de la pine) n’est ce pas celui de l’amour ? L’amour bio, qui ne s’appuie que sur des sentiments naturels , l’amour équitable qui respecte les intérêts de son partenaire ? Mais il ne faut pas le dire trop vite, ou Bruxelles est capable de nous pondre un Code d’Amour Européen avec normes ISO , pour arbitrer entre sexe tantrique et fast love.
C’est pas de ma faute si ta vue baisse.
Entendu à la radio il y a quelques années (donc souvenir imprécis, pardon).

Une prof de lettres raconte qu’elle a expliqué longuement à ses élèves de secondaire un roman de Stendhal [la Chartreuse de Parme je crois]
Question d’un de ses élèves :
"Madame, est-ce qu’il la nique à la fin du bouquin ?"
essayer d’attraper une jolie femme c’est donc pratiquer la chasse à cour.
réponse à . chirstian le 03/04/2010 à 10h04 : c’est simplement pour montrer comment les méthodes d’approch...
Etant un peu ignare concernant le sens du mot tantrisme, je suis allée voir dans TLFI ; entre autre il y ait écrit : "Le tantrisme est un culte de l’extase centré sur une vision sexuelle du cosmos "...C’est quoi un vision sexuelle du cosmos ??? Bon, ceci étant écrit ça changerait quoi que Bruxelles ponde un Code d’Amour ? les gars et les filles y se rencontrent et pis après chacun sa façon de trouver son propre code, non ? 
Comment ça, ma vue baisse !!! Bon d’accord je suis obligée de mettre mes lunettes por lire ta prose sur ce meeeerveilleux site, mais n’est-ce pas la beauté intérieure qui compte ? Et pis c’est tout ! 
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 10h28 : Entendu à la radio il y a quelques années (donc souvenir impr&eacu...
Raccourci saisissant pour une question existentielle bien légitime, au fond (ça va dériver... )
réponse à . chirstian le 03/04/2010 à 10h29 : essayer d’attraper une jolie femme c’est donc pratiquer la chasse &a...
Et les pas jolies femmes ( les pauvrettes ! ), on en fait quoi ?
réponse à . BeeBee le 03/04/2010 à 10h30 : Etant un peu ignare concernant le sens du mot tantrisme, je suis allée vo...
ce lien (cette page) me semble plus instructif que TLFI, mais dans ce domaine je suis croyant non pratiquant.
Cela dit, il y a dans le code d’amour, ou dans le fait de faire sa cour une dimension sociale qui dépasse largement les deux intéressés. On peut chercher à séduire dans l’ombre, dans la discrétion maximale, notamment en cas d’adultère. Mais "faire la cour" me semble nécessiter un public : c’est apparaître dans "la cour" de l’aimée, et les amis, les confidents, les voisins en sont les témoins, ils cherchent à influencer, se font complices ou dressent des obstacles, attendent le résultat, guettent les progrès. La courtisée s’en trouve soudain valorisée : remarquée par quelqu’un, elle a donc quelque chose de remarquable ! Et sa résistance doit prouver qu’elle est consciente de sa valeur, et qu’elle a bien d’autres partis...
Il ne me semble pas que l’amour entre jeunes soit aujourd’hui plus simple qu’il l’était de notre temps, et le poids de l’opinion publique me semble encore plus pesant. Simplement le cercle d’influence n’est plus le même.
réponse à . mickeylange le 03/04/2010 à 09h13 : Si vous étiez très très beaux comme moi et Monsieur Ubleu, ...
Je confirme !
D’ailleurs on les attire comme le nectar les abeilles (ou je ne sais quoi les mouches, d’ailleurs ) même qu’on ne sait plus où en donner de la tête chercheuse !  :&rsquo)
Et même que ce sont elles qui nous font la cour, mainant !
réponse à . BeeBee le 03/04/2010 à 10h35 : Comment ça, ma vue baisse !!! Bon d’accord je suis oblig&eacut...
Pour voir la beauté intérieure il faut rentrer à l’intérieur ce qui nous ramène... à la finalité de l’expression du jour.
Y’en a des qui savent faire les cours, et qui touchent les gros lots :

cette page
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 09h23 : Belle provençale, Moi, des Cours d’Amour provençales, j&rsq...
Belle provençale,
... annonce de belles traditions de ta région
Eh là, attention, tu ne serais pas en train de faire la cour, de le cas prrésent, hein dis don ? (ou draguer si tu préfères !!!)
Un bisou à deLassus.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 03/04/2010 à 11h04 : Belle provençale, ... annonce de belles traditions de ta région...
Attention draguer Momo c’est pas évident. C’est pas du broumitche pour les allatches la Cagouille* !

* Escargot en patois charentais.
réponse à . mickeylange le 03/04/2010 à 11h15 : Attention draguer Momo c’est pas évident. C’est pas du broumi...
qui signifie ’escargots’
Aussitôt rendu.
Pour le 5 à 7, j’attends encore un peu. Non par timidité, mais parce que en ces temps de froidure et de pluie mon bronzage n’est pas tout à fait au point...de me rendre irrésistible.
C’est juste la même chose qu’une cagouille 
réponse à . <inconnu> le 03/04/2010 à 09h07 : Dans notre belle Provence , lors des grandes fêtes traditionnelles , l &rs...
A propos, j’ai vérifié : dans mon Bas Quercy natal, on parlait bien le "patois", ce qui n’était pas péjoratif.
Ce patois, toujours en vigueur chez les gens âgés, est un dérivé du languedocien, et non du Provençal. Mais il y a bien des points communs.
Quand j’étais petit, ma grand-mère s’excusait de me parler patois, car elle voyait bien que je ne comprenais rien.
Mes parents, dont ce patois était la langue maternelle, sont devenus instituteurs dans le Tarn et Garonne, et avaient pour tâche d’empêcher les élèves de parler patois, au profit du français. Surtout mon pauvre père, normalien, véritable hussard de la République.
Les instituteurs de l’entre deux guerres n’apprenaient pas seulement à lire, écrire et compter. Ils apprenaient aussi à parler français à des enfants d’agriculteurs qui découvraient la langue d’oil.
réponse à . Rikske le 07/12/2007 à 08h31 : Ca, je ne pense pas que nos amis français comprendront l’expression...
ben oui, car en Wallonie, les chiottes, jusqu’à il y a une 40aine d’années étaient souvent situées au fond de la cour, ou du jardinet derrière la maison. Nous sommes arrivés en Belgique en 1967 et avons eu quelques bons moments de rigolades avec cette expression "aller à la cour" ou, dans le resto, la pancarte "cour" pour les WC. Mais bon, c’est bien connu que les français se moquent tjrs des autres alors que rien qu’avec notre Water Closed, ce sont les british qui laugh à gorges déployées (sans compter les WC à la turque qui partout ailleurs sont appelés: "toilettes françaises" !).
Sinon, cette cour que l’on faisait au tour du roi, hé bien c’était bien dans une cour, au début en tout cas, dans la Haute-cour du château où les quémandeurs de tout poil attendaient le bon plaisir du Roi pour être reçus.
Quoiqu’il en soit, une douzaine à la provençale, c’est assez goûteux... Nul besoin qu’ils soient de Bourgogne... Par contre un petit Bourgogne en boisson d’accompagnement ou un petit rosé de provence...
Voilà comment j’aime les escargots, les pigeons, etc: à conditions de pouvoir les mettre à la casserolle !
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 11h21 : Aussitôt rendu. Pour le 5 à 7, j’attends encore un peu. Non p...
achète une lampe de bronzage: les catalogues(*) de VPC ne manquent pas de références... 
(*) pas de publicité, mais il y en a deux très connus...
réponse à . chirstian le 03/04/2010 à 10h54 : ce lien (cette page) me semble plus instructif que TLFI, mais dans ce domaine je...
Comme j’ignorais le sens du mot tantrisme, je suivis tes recommandations... si je puis ainsi écrire ! Et comme j’ai plus de dix-huit ans (et même beauuucooouup plus !), j’ai continué à feuilleter... Ben dis donc ! il s’en passe des choses dans le cosmos ! mais il me semble déceler quelque détresse et bien de la solitude (forcément !) dans la froideur de cet univers.

Suis sans doute trop vieille fleurette bleue... mais comme on est loin des délicieuses amours d’antan que l’ami Georges contait avec tant de délicatesse...cette page, lui qui savait quelle passerelle prendre pour rejoindre sa belle.
réponse à . mickeylange le 03/04/2010 à 09h13 : Si vous étiez très très beaux comme moi et Monsieur Ubleu, ...
Tant de prétention m’enlève totalement l’envie que vous me la fissiez, cette cour.

Joyeuses Pâques tout de même, vous pouvez toujours vous rabattre sur le chocolat, dès que vous le courtisez un tant soit peu..il fond, dans la bouche en plus....
réponse à . DiwanC le 03/04/2010 à 13h59 : Comme j’ignorais le sens du mot tantrisme, je suivis tes recommandations.....
je suivis tes recommandations..
surtout pas "recommandation" ! Simple information sans plus. Comme je l’écrivais, je ne suis pas pratiquant, et Expressio n’a certainement pas vocation d’approfondir un tel sujet. (si j’ose dire !)
Je ne qualifierai pas notre univers de "froid", sans nier détresse ou solitude. Mais notre époque est celle des extrêmes : des réalités les plus chastes ou les plus osées, au virtuel sous toutes ses formes !
celui qui fait la cour est fidèle, aimant, attaché... au moins le temps que dure cette cour. Paradoxalement, celui qui ne l’est pas est qualifié de coureur , sans que cour et coureur n’aient étymologiquement le moindre rapport.

Et courir après les femmes me rappelle le mot de Sacha Guitry (qui ne s’en est pas privé !) : "pourquoi courir puisqu’elles marchent ?"
réponse à . chirstian le 03/04/2010 à 14h24 : je suivis tes recommandations.. surtout pas "recommandation" ! Simple inf...
Me suis ébroué l’esprit afin de chasser les idéales images du marivaudage !
notre époque est celle des extrêmes dis-tu... Cela n’a-t-il pas toujours été ? Il y avait l’amour courtois et les brutes épaisses qui forçaient les bergères.
réponse à . chirstian le 03/04/2010 à 14h30 : celui qui fait la cour est fidèle, aimant, attaché... au moins le ...
Citation pour citation :

"Je crois que les hommes sont moins menteurs que les femmes, sauf au moment où ils leur font la cour."
Diane de Beausacq
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 15h13 : Citation pour citation : "Je crois que les hommes sont moins menteurs que ...
Sacha Guitry:
«Les femmes on les as dans les bras, puis sur les bras et enfin sur le dos !» (*)
«Les femmes, je suis contre tout contre»
François 1er:
«Souvent femme varie, bien fol qui s’y fie»
Napoléon 1er:
«La seule victoire avec les femmes réside dans la fuite»
(*) l’inverse aussi, est tr_s vrai: donc tout dépend des individus tant est grande la variabilité des caractères de l’être humain…
Personnellement, je me suis, hélas, trouvé dans le cas de la premiière de ces deux citation de Guitry avec une femme IRC (Interdictions, Restrictions, Contrôles). Cinq ans pas drôles du tout. Cinq ans de légion eussent été (peut-être plus supportables, si je n’avais pas dépassé l’âge pour m’engager).
C’est donc bel et bien une loterie, mais du style roulette russe !
Qu’est -ce que vous vous emmerd ennuieriez si nous n’étions pas là pour vous bichonner, vous admirer, vous harceler, vous masser, vous conseiller, vous renvoyer, vous flatter, vous les briser menu, vous contempler, vous retourner, vous agacer, vous contrarier, vous titiller, vous picorer, vous bécoter… en un mot vous aimer quoi !

Vos journées seraient moroses, fades, tristes, longues, longues… comme un jour sans nous !
réponse à . DiwanC le 03/04/2010 à 16h15 : Qu’est -ce que vous vous emmerd ennuieriez si nous n’étions p...
A part peut-être "vous les briser menu", ton poème pourrait être écrit par un homme à l’ensemble de la gent féminine !
J’ajouterais, pour rester dans le sujet du jour, vous faire la cour.
réponse à . <inconnu> le 03/04/2010 à 15h49 : Sacha Guitry: «Les femmes on les as dans les bras, puis sur les bras et en...
Non rien... J’avais une "méchanceté" à dire... mais à la réflexion, ce n’était pas drôle. Aussi, j’ai tout effacé.
réponse à . DiwanC le 03/04/2010 à 16h15 : Qu’est -ce que vous vous emmerd ennuieriez si nous n’étions p...
Tout ça c’est de la pub, et comme pour les coups de marteaux sur la tête, le meilleur moment, non rien...
réponse à . mickeylange le 03/04/2010 à 16h53 : Tout ça c’est de la pub, et comme pour les coups de marteaux sur la...
La #165, c’est pas moi qui l’ai écrite ! 
réponse à . mickeylange le 03/04/2010 à 16h53 : Tout ça c’est de la pub, et comme pour les coups de marteaux sur la...
Attention, Mon Ange, tu va avoir toute la ligue féministe sur le dos ( pour le moins là ! ) C’est assez juste ce qu’elle écrit Diwan et comme rajoute deLassus en #165, je trouve que ça s’applique aux deux sexes !!! Et je suis pas complètement sûre que le meilleur soit,comme pour les coups de marteau sur la tête, quand ça s’arrête !!!
réponse à . chirstian le 03/04/2010 à 14h30 : celui qui fait la cour est fidèle, aimant, attaché... au moins le ...
Et celles qui roulent en scooter hein tu fais comment pour les attraper  
réponse à . louisann le 03/04/2010 à 17h22 : Et celles qui roulent en scooter hein tu fais comment pour les attraper  ...
Ah, bin oui, comment il fait, surtout quand il s’agit du scooter rose, hein, comment il fait ?
réponse à . BeeBee le 03/04/2010 à 17h21 : Attention, Mon Ange, tu va avoir toute la ligue féministe sur le dos ( po...
Chère BeeBee,je suis restée un peu bloquée ,impossible de réagir,et te faire part de mon soutien,mais j’étais en pensées avec toi.
Avoir pu le renconter a été une grande joie, de même avoir pu faire ta connaissance reste pour moi un grand plaisir.

Bien à toi et big bises.
réponse à . BeeBee le 03/04/2010 à 17h21 : Attention, Mon Ange, tu va avoir toute la ligue féministe sur le dos ( po...
Toi aussi tu fais de la pub ! Si tu avais raison le pourcentage d’homos n ’augmenterait pas sans arrêt.
Et TOC !
réponse à . BeeBee le 03/04/2010 à 17h25 : Ah, bin oui, comment il fait, surtout quand il s’agit du scooter rose, hei...
bin oui parce que l’important c’est le rose !
réponse à . BeeBee le 03/04/2010 à 17h21 : Attention, Mon Ange, tu va avoir toute la ligue féministe sur le dos ( po...
Ouf ! Merci BeeBee ! Je me sentais un peu seule redoutant quelque volée de bois vert infligée par l’un ou l’autre de nos délicieux*, érudits* et tellement spirituels* compagnons de ce merrrrveilleux site !

* Pub gratuite !
réponse à . mickeylange le 03/04/2010 à 17h34 : Toi aussi tu fais de la pub ! Si tu avais raison le pourcentage d’hom...
Tu crois vraiment qu’il augmente le pourcentage ou c’est qu’on en parle plus ? Et tu sais ce qu’il te dit le pourcentage, tu sais ce qu’il te dit !!!Et RETOC !
réponse à . DiwanC le 03/04/2010 à 17h46 : Ouf ! Merci BeeBee ! Je me sentais un peu seule redoutant quelque vol&...
Eh, c’est de la pub gratuite ou mensongère ? 
réponse à . louisann le 03/04/2010 à 17h31 : Chère BeeBee,je suis restée un peu bloquée ,impossible de r...
Merci et continue à parcourir les chemins d’Expressio aevc ton magnifique scooter !
réponse à . DiwanC le 03/04/2010 à 17h46 : Ouf ! Merci BeeBee ! Je me sentais un peu seule redoutant quelque vol&...
Germaine je sens comme une pointe de sarcasme dans tes propos. Mais c’est sûrement une erreur. 
réponse à . BeeBee le 03/04/2010 à 17h51 : Tu crois vraiment qu’il augmente le pourcentage ou c’est qu’on...
Et tu sais ce qu’il te dit le pourcentage, tu sais ce qu’il te dit
Non et je m’en bats des ailes. je suis pas concerné par vos pratiques, à vous les zhumains et les zhumaines sexués.
réponse à . mickeylange le 03/04/2010 à 17h56 : Germaine je sens comme une pointe de sarcasme dans tes propos. Mais c’est ...
Ben voyons !
réponse à . louisann le 03/04/2010 à 17h22 : Et celles qui roulent en scooter hein tu fais comment pour les attraper  ...
Et celles qui roulent en scooter hein tu fais comment pour les attraper
hélas, cruelle, tu sais trop bien que je n’ai jamais pu attraper aucune de celles qui hantent ce site en scooter rose ! Et ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Maintenant je peux te l’avouer : un jour je m’étais déguisé en pompe à essence, attendant patiemment que tu viennes faire le plein, sous la pancarte : "C’est Celle que j’aime". Tu a fini par t’arrêter, mais tu as seulement dit :" trop court ce tuyau " avant de me le remettre dans l’oreille et de prendre la pompe d’à côté !
Ah Louisann ! Ce jour là, ravalé au rang du Makenpiss, j’ai pleuré comme saules pleurent les sélénites.
Si elles s’en souviennent, les frites vous diront,
combien pour ma Louisann, j’ai trempé mes chaussons ... (Brel)
réponse à . DiwanC le 03/04/2010 à 15h00 : Me suis ébroué l’esprit afin de chasser les idéales i...
Cela n’a-t-il pas toujours été ? Il y avait l’amour courtois et les brutes épaisses qui forçaient les bergères.
certes, mais il n’y avait pas encore ces bergères qui forcent les brutes épaisses. Ou on en parlait pas autant .
Ou bien j’ai oublié.
Ou elles sentaient pas bon... (re-Brel)
Ni gratuite, ni mensongère, une juste reconnaissance (enfin..., ce n’est pas trop tôt !) de l’évidence !
réponse à . DiwanC le 03/04/2010 à 17h46 : Ouf ! Merci BeeBee ! Je me sentais un peu seule redoutant quelque vol&...
Pour rester dans le thème du jour : N’en jetez plus, la cour est pleine !!!  :&rsquo)
Et ça occupe ta cagouille préférée de démonter sa coquille, carton par carton ! S’il y en a un qui a envie de me faire la cour, que ce soit de préférence un mâle à biceps renforcés.
réponse à . chirstian le 03/04/2010 à 18h35 : Cela n’a-t-il pas toujours été ? Il y avait l’am...
Tant qu’il y aura "Un homme une femme" (chabadabada) ce sera toujours
la tendre guerre (Re-re Brel) !
réponse à . chirstian le 03/04/2010 à 18h29 : Et celles qui roulent en scooter hein tu fais comment pour les attraper h&eacut...
A non! C’est un peu cour, jeune homme,
On pourrait dire, odieux, bien des choses, en somme!
Par exemple, tenez:
"Ma mère arrête tes prières
Chirstian retourne en enfer
Louisann m’est revenue
Bougnat apporte-nous du vin
Celui des noces et des festins
Louisann m’est revenue
Toi la servante, toi la Maria
Va tendre mon grand lit de draps
Louisann m’est revenue
Amis ne comptez plus sur moi
Je crache au ciel encore une fois
Ma belle Louisann puisque te v’là te v’lààààà....
(re- re- re-Brel)
oui, pardon, je n’avais pas lu ton message jusqu’au bout. Je n’ai pas entendu ce mot depuis presque 20 ans.
réponse à . DiwanC le 03/04/2010 à 19h22 : Tant qu’il y aura "Un homme une femme" (chabadabada) ce sera toujours la ...
Ouiiiii, tant que tu pourras Vivre pour Vivre....
et à condition, à la fin de la cour, de ne pas Mourir d’Aimer, même si ce fut un amour torride, comme pendant Un été ’42
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 11h21 : Aussitôt rendu. Pour le 5 à 7, j’attends encore un peu. Non p...
Ne t’inquiète ni pour le 5 à 7, ni pour ton bronzage. Cours vers ta librairie préférée (que dis-je? vole!) et achète ceci: ’Quand souffle vent du nord’ de Daniel Glattauer. Cheers!
réponse à . file_au_logis le 03/04/2010 à 20h15 : Ouiiiii, tant que tu pourras Vivre pour Vivre.... et à condition, à...
et d’ailleurs, que signifie l’expression ’vivre et laisser mourir’. So live and let die. BOUM!
réponse à . <inconnu> le 03/04/2010 à 15h49 : Sacha Guitry: «Les femmes on les as dans les bras, puis sur les bras et en...
soit, je suis cependant persuadée que les hommes et les femmes sont pareils
réponse à . Purdey le 03/04/2010 à 20h16 : Ne t’inquiète ni pour le 5 à 7, ni pour ton bronzage. Cours ...
que dis-je ? vole !

Un Dimanche de Pâques ? Il n’y a que les cloches qui volent !
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 20h24 : que dis-je ? vole ! Un Dimanche de Pâques ? Il n’y a ...
Qu’est-ce que le ’canal 12’?
Pardon pour le retard de la réponse : s’il m’arrive rarement de dormir, il m’arrive assez souvent de faire des courses et de me nourrir.

Le canal 12 est le bon vieux mail. Pour l’avoir expérimentée avec le regretté Amiral, voici la procédure :
- Tu veux m’envoyer des mots qui ne regardent pas tous les expressionautes, ou qui n’ont pas de rapport avec l’expression du jour
- Tu demandes à God mon adresse mail. Voir Menu/contact
- God ne te la donne pas : il me demande d’abord si je suis d’accord
- Si je suis d’accord (j’ai vraiment pris au hasard), il te la donne, et il me donne la tienne, ou il te laisse faire le premier pas
- Nous avons alors le moyen de correspondre autrement que sur ce forum. Par exemple, tu pourrais m’expliquer de quoi parle ce livre que tu m’as conseillé en #191, à moins bien sûr qu’il ait aujourd’hui un rapport étroit avec "Faire la cour" (pour me faire la cour, il vaudrait mieux éviter le vent du Nord, je suis frileux)
Pour ceux que ça intéresserait, vous trouverez vers la fin du forum de l’expression du 2 avril, un photo de la gerbe offerte par quelques expressionautes lors de la cérémonie d’adieu à Elpépé qui s’est tenue au Mans ce jour-là.
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 21h38 : Pardon pour le retard de la réponse : s’il m’arrive rare...
Mais cesse de t’excuser, nom de nom! Tu n’es pas à ma disposition. Le livre dont je viens de te parler est en rapport avec l’expression du jour (je m’en suis rendu compte parce que tu me l’as demandé), mais pas seulement.Je viens de regarder Revolutionary Road ’Les noces rebelles’): excellent.
réponse à . God le 03/04/2010 à 22h29 : Pour ceux que ça intéresserait, vous trouverez vers la fin du foru...
Vu. Merci.
Le texte indique plutôt un Au revoir qu’un adieu. C’est vrai que nous finirons tous par le retrouver chez Marcel, l’admirable Amiral.
réponse à . deLassus le 03/04/2010 à 21h38 : Pardon pour le retard de la réponse : s’il m’arrive rare...
Bon, je viens d’en parler à God. J’ai cru comprendre qu’entre ses maîtresses et son hamster (ses ’objets’, donc), il me répondra.... ou pas. 
réponse à . God le 03/04/2010 à 22h29 : Pour ceux que ça intéresserait, vous trouverez vers la fin du foru...
Scuse, mais ça ne serait pas plutôt le 2 avril ?
Je pense que c’est l’émotion, spa !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 03/04/2010 à 23h01 : Scuse, mais ça ne serait pas plutôt le 2 avril ? Je pense que ...
L’expression du 2 février, c’était Un vieux loup de mer...
Bisous à tous et bonne nuit.
réponse à . God le 03/04/2010 à 22h29 : Pour ceux que ça intéresserait, vous trouverez vers la fin du foru...
C’est génial d’y avoir pensé. Merci de l’avoir montrée.
Bises à tous en ce soir de Pâques.
réponse à . chirstian le 03/04/2010 à 18h29 : Et celles qui roulent en scooter hein tu fais comment pour les attraper h&eacut...
aaaaahhhhhhhh quel coup de pompe
réponse à . chirstian le 03/04/2010 à 18h29 : Et celles qui roulent en scooter hein tu fais comment pour les attraper h&eacut...
Dis-moi, lis-tu ’De Cape et de Crocs’?
réponse à . Purdey le 03/04/2010 à 22h48 : Bon, je viens d’en parler à God. J’ai cru comprendre qu&rsquo...
Ne t’inquiète pas : Il te répondra.
Laisse-Lui le temps du dimanche et du lundi de Pâques quand même.
N’oublie pas que God, comme tous Ses confrères depuis l’Antiquité, est omnipotent.
12, à cause de LPP, évidemment. Tout est de 12, la clé, le canal, tout... Et pis c’est tout.
réponse à . momolala le 04/04/2010 à 08h51 : 12, à cause de LPP, évidemment. Tout est de 12, la clé, le ...
D’où l’idée émise par certain de lui laisser la case 72 libre de tout commentaire ?
Mais alors nous devrions la laisser à BeeBee, pusique 72 = 6 x 12
Et que BeeBee est la moitié de 12.
Ce n’est qu’une idée en l’air, elle retombera bien toute seule, comme un soufflé.
réponse à . God le 03/04/2010 à 22h29 : Pour ceux que ça intéresserait, vous trouverez vers la fin du foru...
Merci pour le texte du ruban qui rend le sourire.
réponse à . cotentine le 07/12/2007 à 20h37 : ’est un groupe de copains toulousains qui ont créé cette cha...
Le titre exact de la chanson de Gaston OUVRARD est "Je n’suis pas bien portant".
Le cœur des amionautes n’était guère léger ce 6 avril 2010… Nous faisions semblant de sourire…
@ 197 
Avec le Sélénite, j’évoquais [@157] "Les Amours d’antan" du beau Georges (l’autre !)… Vais pas recommencer sinon le vigilant deLassus va sévir !

Dans cette page, il prête des propos de "cour" nettement moins romantiques...

Si tu fais ta cour,
Tâche que tes discours
Ne l’agacent.
Sois poli, mon gars,
Pas de geste ou gare
À la casse.
réponse à . DiwanC le 06/08/2014 à 00h53 : Avec le Sélénite, j’évoquais [@157] "Les Amours d&rsq...
La plus belle cour que l’on puisse évoquer pour Georges c’est celle des miracles de l’Impasse Florimont chez la Jeanne..........
Miracle d’y avoir rencontré la Jeanne, Miracle d’avoir pu s’y cacher pour échapper au STO pendant la guerre, Miracle pour y avoir composé la majorité de son œuvre..........

On passe au café? ........au vrai bon, chaud ? Parcequ’il devait être bien clair chez la Jeanne........
Faire la cour - XVIe siècle : "Madâââme, vous êtes d’une étourdissante beauté ! M’autoriseriez-vous à vous faire un brin de cour ?"

Même à l’époque ce n’était pas toujours aussi édulcoré, témoin ce dialogue lors d’un raoût mondain:

- "Ah Baron, mon vieux complice.........."
- Mes couilles aussi, Madâââme, mes couilles aussi..........
..........
réponse à . momolala le 07/12/2007 à 07h20 : Meuh non, qu’elle sait lire Cotcot ! Tu es de 2007 toi, où on ...
Moi, on ne m’a jamais fait la cour, et c’est tant mieux, car je n’aurais pas supporté ! Attendre, toujours attendre...

Haaa... madame couche le premier soir ! :&rsquo)
- Pourquoi tu n’aimes pas qu’Enrique te fasse la cour Techelle ?
- oh, c’est lui qui n’est pas à la hauteur...
réponse à . BOUBA le 06/08/2014 à 07h24 : Faire la cour - XVIe siècle : "Madâââme, vous &eci...
le vigilant deLassus va sévir !*
* dixit DiwanC
Eh oui : voir # 116 !!!
réponse à . joseta le 06/08/2014 à 10h04 : - Pourquoi tu n’aimes pas qu’Enrique te fasse la cour Techelle ...
S’il n’est pas à la hauteur c’est une basse cour, ma poule !
réponse à . deLassus le 06/08/2014 à 10h36 : le vigilant deLassus va sévir !* * dixit DiwanCEh oui : voir # ...
J’le savais que j’lavais déjà commis en ce forum.........J’attendais ton intervention.

On en revient toujours à la même discussion:
A force de redifs on tourne en rond......alors bibi, il considère que chaque diffusion est la première.........

Et pis c’est tout.....tra la la itouuuuuuuuuuuu....
réponse à . BOUBA le 06/08/2014 à 10h42 : J’le savais que j’lavais déjà commis en ce forum.........
L’exemple vient de loin, et de momo soi-même : voir cette page, # 21.
Tan pis si je me fais taper deLassus les doigts si c’est une réédition*.
Quand dans la chaude intimité d’une sale obscure je faisait un doigt de cour à ma voisine de gauche** elle me disait parfois que je poussait la plaisanterie un peu loin**
*Ne comptez pas sur ma reddition.
**c’est plus commode pour un droitier.
***J’ai honte
réponse à . deLassus le 06/08/2014 à 11h07 : L’exemple vient de loin, et de momo soi-même : voir cette page,...
En date du 08/12/2006:Superbe mémoire ou excellent moteur de recherche
réponse à . BOUBA le 06/08/2014 à 10h42 : J’le savais que j’lavais déjà commis en ce forum.........
...alors bibi, il considère que chaque diffusion est la première...
Je ne suis qu’un nom de ta liste [murmures-tu dans l’oreille de God…]
Un pas que le vent sur la piste
Efface avant d’avoir été

Tu peux m’ouvrir cent fois les bras
C’est toujours la première fois

réponse à . DiwanC le 06/08/2014 à 11h22 : ...alors bibi, il considère que chaque diffusion est la première.....
Après lui avoir fait un brin de cour........
Rediffusion
DEVINETTE
Pourquoi Henry VIII prenait ses infusions serrées ?
- parce qu’il adorait les courtes tisanes
A ma charmante voisine , mademoiselle puis-je vous faire la cour?
Réponse: Bien sûr , je vais vous brancher le tuyau...
J’attends...
- À Susan, tu lui fais la cour Jet ?
- oh, non ! elle cuisine certainement mieux que moi...
Le maçon: - Tiens, ce matin j’ai fait la cour à la directrice de l’école...
sa femme: - et en plus, tu me l’avoues ! quel toupet !
le maçon: - mais... la cour ça n’avait pas l’air dallé...
sa femme: - pas l’air d’aller ? et ben tu sais ce que je te dis ? je veux le divorce !
le maçon: - ??
pour montrer comment les méthodes d’approche ont ’légèrement’ évolué au cours des siècles

C’est effectivement plus rapide de nos jours.

- Moi, j’attaque de suite et je demande si elle baise.
- Tu dois en prendre des baffes ?
- Oui, mais qu’est ce que je baise !

Avec Meetic, plus tu cliques plus tu niques
Dans le film Histoire d’O, faire la cour à Corinne Cléry: cour d’O  
bof !
Bien le bonjour à vous tous. Du lointain et tardif Québec, j’aime bien vos joyeusetés. Quand je vous ai découvert il y a quelque 2 mois, j’ai tout de suite commandé le bouquin de Georges L’Autre !
Pour l’expression d’aujourd’hui cependant, je me dégêne et je tiens à signaler que là vraiment on a sublimé l’humour et on en a fait de l’art ! Mille mercis !
réponse à . ipels le 06/08/2014 à 18h18 : Bien le bonjour à vous tous. Du lointain et tardif Québec, j&rsquo...
Bienvenue  !
Et mille mercis de nous donner le plaisir de converser avec toi* !

* …puisque ici le "tu" est de mise… même si on ne se connaît pas… même si on ne s’est vu qu’une seule fois…
Moi j'ai entendu de nos jours "faire sa cour" dans le sens de "essayer de se faire bien voir", pas dans un but amoureux, mais dans un but arriviste
Sakopo
Les courtisans n'ont pas disparu avec l'Ancien Régime.
Hier, la France était en joie… on applaudissait les feux d'artifice, on dansait dans les rues… on chantait.
En fin de soirée, c'était l'horreur, la désolation, la colère : folie d'un homme qui semait la mort à Nice.
Il va être bien difficile de garder le sourire… plus encore de trouver le rire.

Elle est pourtant charmante l'expression du jour, légère, teintée des couleurs d'antan…

Tiens voici la mer
Le vent
Les vagues
L'écume abondante
Le sac et le ressac
Et l'amour qui divague
Serait-ce l'heure
De te conter fleurette

Jacques Herman

Bien douce aussi la chanson du tendre Georges...

Quand vous irez au bois conter fleurette
Jeunes galants, le ciel soit avec vous
Je n'eus pas cette chance et le regrette
Il est des jours où Cupidon s'en fout.


Écoutez…
Au théâtre, il y a côté cour et côté jardin. Chez moi, rien de tout ça, la cour est au fond du jardin. Quand je cours au fond du jardin, c'est pas pour jardiner, c'est pour aller à la cour. Comme il n'y a pas de chasse à ma cour on ne peut pas parler de chasse à courre, n'empêche que quand j'ai la chiasse, j'y accours. Heureusement le jardin n'est pas trop long, sinon je serais pris de court.
les expressions "je te kiffe", grave ou pas, datent plutôt du XXème siècle. 16 ans ont passé (ce qui ne nous rajeunit pas) voir l'article technique du Monde du 6 ou 7 juin 2016 sur le langage jeune. Disponible sur internet avec le quizz : Parlez vous le langage ado?
Je viens de lire l'article sur le camion tueur de Marseille. De quelle couleur sera l'écharpe que je porterai cet hiver? et celle qui me ceint aujourd'hui? Dsl
Juste avant de trouver cette page d'expressio, j'écrivais un petit texte, destiné à ma soeur.
J'y rêvais également d'une cour de ferme, et il se trouve que j'en ai une aussi. Un texte de boulevard. Le voici.

Ma sœur. A la même époque, quand nous changeâmes d'école, nous prîmes pour y aller, le trottoir d'un large boulevard, une avenue même. De là, j'imaginais pour notre maison, un puits et une cour ensoleillée. Je la vois maintenant dans toute sa blondeur. Mais dans cette ferme de malice enfantine, nous enfantions bien des vices aussi. De tout petits vices rayonnants de candeur. Des plumes d'anges. Chaque matin, nous arrivions à cette avenue, par notre rue, la rue Lauriston, que j'ai su bien plus tard, être de sinistre mémoire. Il est vrai que je n'aimais pas toujours le Château de l'eau de la rue Lauriston, mais il y avait d'autres rues. Et là, avant d'arriver au carrefour, je lui disais que j'allais faire se lever le soleil !
Et chaque matin, tant que l'hiver ne gagnait pas la partie (à moins que ce miracle ne puisse se passer qu'en hiver), le soleil apparaissait sur le trottoir de notre avenue, lorsque nous tournions sur sa partie est.

Voilà de drôles de synchronicités. Mais il faut rire. Sinon, que resterait-ils de nos gauloiseries?
réponse à . Anh Onim le 15/07/2016 à 05h04 : Juste avant de trouver cette page d'expressio, j'écrivais un pe...
Bien jolie plume que la tienne...

Mais il faut rire. Sinon, que resterait-il de nos gauloiseries ?, dis-tu.
Comme Paillasse, nous rirons donc malgré notre douleur, un rire qui ressemble à un sanglot.


Ailleurs
Pays       Expression équivalente       Traduction littérale
Argentine Hacer la corte (al alguien) Passer la corde (à l'alien)
Chez la Jeanne il vivait au milieu d'une basse cour des miracles......

Pas trop le coeur à rire aujourd'hui...J'ai plein de potes à Nice.....
Il me tarde d'avoir plus de nouvelles....

Un petit café ?
Mais il faut rire...

Je crois pas que j'y arriverai aujourd'hui...
réponse à . hedgehog le 07/12/2007 à 13h27 : "Le poëte qui rêve est un néant fécond" (Victor Hugo)&n...
Est-ce que la solution est : Le con qui rêve est un poète fainéant ?
Putain de camion !
Faut-il qu'il soit con pour réussir à me faire dire, Picard attaché à sa glaise :
Je suis Niçois !
réponse à . SyntaxTerror le 15/07/2016 à 09h22 : Est-ce que la solution est : Le con qui rêve est un poète fain...
En tout cas vaut mieux un con qui marche que dix intellectuels assis.......
réponse à . BOUBA le 15/07/2016 à 09h27 : En tout cas vaut mieux un con qui marche que dix intellectuels assis..........
Uniquement s'il s'agit de changer d'endroit ...
LE JEU DES MOTS CACHÉS (258)
Aujourd'hui je vous propose de trouver 15 SYNONYMES DE SÉDUIRE .
Un thème idéal pour des gens aussi charmants que vous !


- Mon cher cousin, ce bled va te changer de la capitale...
- Et qu'est-ce que vous avez das ce trou de la campagne profonde ?
- Dans ce trou, blé et bétail...Et tiens, l'heure est venue, j'ai mes vaches à traire...Tu veux que je t'apprenne ?
- Arrête ton char...mais pourquoi pas ! Ça peut être amusant finalement...
- Tu vois dans ce cageot les bouteilles ? Et bien d'une seule traite, il en sort ce lait !
- Tu as tiré tout ça d'un coup ? Ça doit être difficile...
- Pas si on est habituée ! Allez, en route, Yves !
Une fois sur les lieux, la cousine Sue lui montra la technique à adopter, et lui dit: “tu captes Yves et ensuite, c'est toi qui essaieras”....
- Tu es Sue, bornée, avec ça...faut que je le fasse sine qua non ?
- Ça ne te coûte rien...tu as dit toi-même que ça pourrait être amusant !
Yves s'en tira fort bien et sa cousine le félicita:
- Merci, j'ai les chevilles qui enflent, ah, mais ils vont pas me croire mes potes à Paris ! Tu sais ça va me paraître con quérir une bouteille de lait à l'hypermarché à partir de maintenent...
- Bon, c'est pas fini ! À présent, allons donner à manger aux cochons...
- Qu'est-ce qu'ils mangent ?
- Oh, un peu de tout, mais je leur donne des glands aussi, pour qu'ils aient un bon foie à pâté !
- Dis, y'a pas de bistrots ici ?
- Si, y'a le bar à Tinet...je t'y emmenerai...après le boulot !
Mais sans oublier que la distance contribue à l'éloignement......
réponse à . BOUBA le 15/07/2016 à 09h27 : En tout cas vaut mieux un con qui marche que dix intellectuels assis..........
Il vaut mieux rester assis à réfléchir à la direction qu'on va prendre plutôt que de marcher dans la mauvaise direction.
réponse à . joseta le 15/07/2016 à 10h41 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (258) Aujourd'hui je vous propose de trouver 15...
14.
Le dernier, je le laisse là, avec mon coeur, à Nice.
Notons que, contrairement à de nombreux mots, "cour" a perdu son t etymologique qui était toujours là (et prononcé) quand l'anglais a emprunté "cort" comme l'indique Etymonline (mais alors d'où vient son u (de l'anglais je veux dire) ? Ou alors il l'a emprunté en réalité plus tard sous l'orthographe pré-moderne, comme ici : Si tu sçavois vivre de choux, tu ne ferois pas la court à un tyran, [Montaigne, II, 346]
- Celle-là, elle va se confesser tous les jours...on l'appelle la fille à guichet !
- aguichée par qui ?

1) TROUBLER (trou, blé)
2) LEURRER (l'heure est)
3) ATTRAIRE (à traire)
4) CHARMER (char, mais...)
5) CAJOLER (cageot les)
6) ENSORCELER (en sort ce lait)
7) ATTIRER (as tiré)
8) PASSIONNER (pas si on est)
9) CAPTIVER (captes Yves et...)
10) SUBORNER (Sue, bornée)
11) FASCINER (fasse sine...)
12) ENFLAMMER (enflent, ah,mais...)
13) CONQUÉRIR (con quérir)
14) APPÂTER (à pâté)
15) BARATINER (bar à Tinet)
Voilà !
réponse à . BOUBA le 15/07/2016 à 06h27 : Chez la Jeanne il vivait au milieu d'une basse cour des miracles...... Pas trop...
... ton meilleur café  !
réponse à . joseta le 15/07/2016 à 17h57 : - Celle-là, elle va se confesser tous les jours...on l'appelle la fi...
Atrabilaire, dans ma courette, j'avais laissé 'attraire'.
réponse à . ipels le 15/07/2016 à 18h31 : Atrabilaire, dans ma courette, j'avais laissé 'attraire'....
C'est très bien Slepi, car le vocabulaire utilisé au Québec n'est pas nécessairement celui qu'on emploie en France.
J'ai le plaisir de vous annoncer que tout va bien pour Saharaa, notre Niçoise favorite, bien qu'elle me dise "ici on est dans l'horreur".
réponse à . Mintaka le 15/07/2016 à 20h06 : J'ai le plaisir de vous annoncer que tout va bien pour Saharaa, notre Ni&cc...
Merci ! content que Saharaa aille bien...
réponse à . joseta le 15/07/2016 à 17h57 : - Celle-là, elle va se confesser tous les jours...on l'appelle la fi...
Pas bien le coeur à jouer... mais je l'ai fait quand même, histoire de penser à autre chose qu'à l'horreur pendant quelques instants.

Donc, je ne connaissais pas le verbe attraire, seulement "l'attrait". Et puis avec "j'ai mes" j'ai fait "aimer"... merveilleux verbe.
réponse à . Mintaka le 15/07/2016 à 20h06 : J'ai le plaisir de vous annoncer que tout va bien pour Saharaa, notre Ni&cc...
Dis-lui qu'on pense beaucoup à elle et qu'on est heureux que tout aille bien. Enfin un vrai sourire...
réponse à . BOUBA le 15/07/2016 à 06h27 : Chez la Jeanne il vivait au milieu d'une basse cour des miracles...... Pas trop...
Merci pour ce café niçois !
réponse à . DiwanC le 15/07/2016 à 23h07 : Pas bien le coeur à jouer... mais je l'ai fait quand même, his...
Pas bien le coeur à jouer
C'est pour cette même raison qu'aujourd'hui, comme un signe de profond respect, je n'ai pas voulu faire d'humour. Comme a dit Syntax, moi aussi je suis niçois...
réponse à . joseta le 16/07/2016 à 07h03 : Pas bien le coeur à jouer C'est pour cette même raison qu'aujourd'...
Merci Joseta !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire la cour (à quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?