Jamais deux sans trois - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Jamais deux sans trois

Une chose qui s'est produite deux fois se produira une troisième.
Plus généralement, les malheurs ou les bonnes nouvelles s'enchainent, se répètent.

Origine

Voilà un proverbe bien étrange dont l'origine reste mystérieuse.

En effet, qu'est-ce qui a pu justifier le fait qu'un jour, quelqu'un ait décidé que tout évènement se produisant deux fois, se produirait aussi et automatiquement une troisième ?
Ou, autrement dit, que cet évènement se produirait une ou trois fois, mais pas seulement deux.

Le maintien de l'usage de ce proverbe est d'autant plus bizarre qu'on peut vérifier quasiment tous les jours qu'il n'est pas vrai : ce n'est parce que vous avez éternué deux fois qu'il y aura une troisième fois, ou bien parce que vous avez bu deux cafés dans la journée que vous allez en boire un troisième.

Au XIIIe siècle, on utilisait "tierce fois, c'est droit" pour signifier, entre autres, qu'une action ne pouvait être correctement réussie que si elle était exécutée trois fois, ce qui impose qu'après la deuxième fois, il y en avait nécessairement une troisième pour arriver à ses fins.
On disait aussi "de deux en trois" qui était un équivalent de notre "en moins de deux" d'aujourd'hui.

Mais tout cela ne nous explique pas cette affirmation très souvent contredite dans la réalité.

A moins, comme l'imaginent certains mais sans apporter de réelle preuve, qu'il s'agisse à l'origine d'une partie de règle d'un jeu autrefois populaire et qui serait tombé dans l'oubli. D'abord une expression utilisée au cours du jeu, elle se serait transformée en proverbe lorsqu'utilisée hors de son contexte initial.

Le sens du proverbe s'est ensuite étendu pour indiquer que des bonnes ou des mauvaises nouvelles n'arrivent en général pas seules.

Compléments

Il ne faut non plus oublier que c'est en 1948 que Peugeot, qui avait déjà compris qu'il ne fallait jamais dire jamais, a sorti la 203 (Lien externe).

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Jamais deux sans trois » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Ni ddaw helynt ei hunanLes problèmes ne viennent pas seuls
Allemagne / Autrichede Alle gute (böse) Dinge sind dreiToutes les bonnes (mauvaises) choses vont par trois
Allemagnede Aller guten Dinge sind drei. (So muss es richtig heißen.)Toutes les bonnes choses font trois.
Autrichede Aller guten Dinge sind dreiToutes les bonnes choses sont trois
Angleterreen Things are never so bad that they can't get worse."Les choses ne sont jamais tellement mauvaises qu'elle ne pourront pas s'empirer" (version russe de la loi de Murphy)
Angleterreen Misery loves companyLa misère aime la compagnie
Angleterreen Never twice without thriceJamais deux fois sans trois
Angleterreen Third time luckyTroisième fois chanceuse
États-Unisen It never rains, but poursIl ne pleut jamais, mais il pleut à verse
Angleterreen It's a hat-trickC'est un tour de chapeau (lorsqu'on marque un but, réussit ou gagne trois fois)
Angleterreen Things always happen / come in threesLes choses se produisent / arrivent toujours par trois
Argentinees No hay dos sin tresIl n'y a pas deux sans trois
Argentinees Sobre llovido, mojado.Non seulement il pleut qu'en plus on est mouillé !
Espagnees No hay dos sin tresIl n'y a pas deux sans trois
Estonieet Kolm on kohtu seadusTrois est la loi du tribunal
Hongriehu A baj nem jár egyedül.Le malheur vient rarement seul.
Italieit Mai due senza treJamais deux sans trois
Italieit Non c'è due senza treIl n'y a pas de deux sans trois
Italie (Sicile)it Nun c'è ddùi sènza trìIl n'existe pas de deux sans trois
Pays-Basnl De derde streng houdt de kabelLa troisième tresse tien le cable
Belgique (Flandre)nl Derde keer goede keertroisième fois meilleur fois (pour écarter une 3ième tentative raté)
Pays-Basnl Driemaal is scheepsrechtTrois fois est droit maritime
Belgique (Flandre)nl driemaal is scheepsrechttrois fois devient droit maritime
Pays-Basnl Alle goede dingen bestaan in drieënToutes bonnes choses consiste en trois
Portugalpt Não há dois sem três.Jamais deux sans trois
Brésilpt Desgraça pouca é bobagemPeu de catastrophe, c'est de la bêtise
Roumaniero Un necaz nu vine niciodata singurUn malheur jamais ne vient pas tout seul
Russieru Бог троицу любитDieu aime trinité (trois personnes, pentecôte)
Serbiesr Nikad dva bez triJamais deux sans trois
Belgique (Wallonie)wa I n' tome mâie in pire tot seuleIl ne tombe jamais une pierre toute seule
Belgique (Wallonie)wa On mâlheûr ni vint mâie tot seuUn malheur ne vient jamais tout seul
Belgique (Wallonie)wa On mâ n' n' amône in auteUn mal en amène un autre

Vos commentaires
"Jamais deux sans trois est un principe d’évolution de l’univers"

Qui l’eût cru ?

Une brillante démonstration à cette page
Moi, plus terre à terre, j’ai toujours pensé que l’amour nous permettait une brillante concrétisation de ce Jamais deux sans trois

En rose et bleu


Tu es mien,
Je suis tienne.
J’ai reçu ton amour
Comme un cadeau des cieux

Force et douceur
En toi
Je bois à ton regard
Me nourris à tes mots

Dans nos bras enlacés
Le monde se rassure
Le baume de ton cœur
Répare mes blessures

Il n’est point de matin
Où je ne ris de voir
Nos images unies
Dans le bleu du miroir

Au berceau de tes yeux
J’invente cet enfant
Qui doit venir un jour
Sanctifier nos serments
Eclairant notre vie
Des promesses de l’aube,

Rose de nos printemps…

MARCEK
réponse à . Marcek le 29/03/2007 à 00h21 : "Jamais deux sans trois est un principe d’évolution de l’univ...
"Jamais deux sans trois est un principe d’évolution de l’univers"
et la 4 ème dimension, alors ???  

1, 2, 3, j’irai dans les bois ... combien de comptines commencent par 1, 2, 3 ??? et c’est jamais 1, 2 ... sans 3 !
dans le théâtre de boulevard : jamais 2 sans 3
un couple classique ne prête à rire chez Marivaux que si un 3 ème larron entre en scène !

ET LA TRINITE , HEIN ,,, ??? (pas sur mer, mais dans certaines religions ...)
La Trinité, telle qu’élaborée et peaufinée jusqu’au IVe siècle après J.C. peut se définir comme étant un seul Dieu existant en trois personnes divines, appelées ainsi : "le Père", "le Fils" et "le Saint-Esprit". C’est l’idée première de la «tri-unité», une trinité dans l’unité.

"C’est jamais deux sans trois
En tout cas jamais eux sans moi
C’est comme ça, 1.2.3 ..."
chantait Pierre Bachelet au moment de la naissance de mon 3 ème fils ... et moi aussi, c’était jamais 2 sans 3 ... mais 3 garçons, c’était bien suffisant ! la 4ème fut une fille  
les papes d’avignon qui faisaient leur tournée électorale devaient, s’ils allaient à Dreux, obligatoirement se rendreà Troyes. Déformation de Dreux en Deux par un moine écossais du 3° siècle avant J.C.
réponse à . Marcek le 29/03/2007 à 00h21 : "Jamais deux sans trois est un principe d’évolution de l’univ...
Une brillante démonstration à cette page

Bonjour, Marcek !
Comme toujours tu nous devances tous, et je dois dire que j’aime mieux, aujourd’hui, ton poème que la "brillante démonstration" à laquelle tu nous renvoies.
Soyons vigilants devant la multiplication de ces pseudo-raisonnements qui ne visent en fait qu’à entraîner les esprits vers d’étranges sectes, et entravent ce faisant la marche de la seule science qui vaille : celle qui cherche, patiemment, rigoureusement, à comprendre le monde et la vie, et éclairer nos esprits plutôt que les embrumer.
Voici un édifiant extrait de la page que tu nous indiques, fumeux mélange de théosophies, cosmogonies et autres new-ageries en tous genres :


Les grandes religions sont souvent trop uniformisantes. Elles relèvent de l’attirance universelle, le Grand Unificateur. La marche de l’univers est dans la recherche de la diversité pour arriver ainsi à plus de perfection. Cette multitude de religions relève cette fois de l’autre loi fondamentale: la résistance, le Grand Multiplicateur, le Grand Géniteur. Certains protestants sont déjà plus conformes à la flèche du temps de l’univers. Le fidèle est plus libre d’interpréter les écritures à sa façon. Une infinité d’individus qui pratiquent une infinité de religions. Quelle richesse de diversité! Toutes ces religions, liant chaque individu à l’univers, assurent l’unité. Toujours l’éternelle attirance et l’éternelle résistance.

Sur ce, je vais, à ma modeste mais enthousiaste façon, continuer de défendre, dans l’école laïque et républicaine, la raison et la liberté de penser, avec Diderot, Voltaire, Camus, et tant d’autres...

Bonne journée
réponse à . <inconnu> le 29/03/2007 à 07h22 : les papes d’avignon qui faisaient leur tournée électorale de...
On sait bien que les papes ont toujours étés en avance sur leur temps (y’a qu’à voir les convictions de notre Benoit XVI de maintenant, qui dépassent même celles de Jean-Paul II).
Mais que ceux d’Avignon aient imaginé de défendre la chrétienté au troisième siècle avant JC, les bras m’en tombent. Quel pouvoir d’anticipation !
Merci pour cette information qui, incontestablement, va faire avancer la connaissance de l’Histoire. 
Jamais 304...
Bon c’est nul, soit ! Je reviendrai quand je serai plus réveillé.
Bon, ben, je suis désolé, je vais faire mentir l’expression du jour...
Les femmes, nos compagnes, ont deux seins, pas trois...
Les hommes, nous, avons deux testicules, pas trois...
Nous tous, avons deux yeux, deux oreilles, deux reins, ...
un coeur, me direz-vous, oui, mais avec deux oreillettes et ndeux vetricules...
Quand notre Godemichou, ici plus haut, nous dit "les bras m’en tombent", il en a deux, que je sache. Pareil pour ses jambes...
Et les fesses, sur lesquelles repose le fondement de notre si vile isation, elles aussi ne sont que deux.

Et pourtant, ce serait tellement rigolo, si nous en avions trois!
réponse à . <inconnu> le 29/03/2007 à 08h30 : Jamais 304... Bon c’est nul, soit ! Je reviendrai quand je serai plus...
T’es sûr que ce ne serait pas plutôt jamais 403?
réponse à . <inconnu> le 29/03/2007 à 07h22 : les papes d’avignon qui faisaient leur tournée électorale de...
ferais-tu allusion à un ancêtre de Monseigneur Vingt-Trois qui aurait pu, à l’époque, s’appeler Deux-Trois? Intéressant!
En tous cas, aujourd’hui, Memphis "est de la revue" cette page
réponse à . syanne le 29/03/2007 à 07h41 : Une brillante démonstration à cette page Bonjour, Marcek ! C...
Ya ya, on vient à peine de se débarrasser de la Dianétique là su’la droite qu’elle nous en balance une autre, ça en fait deux, à quand la 3ème ? Qu’on s’en débarrasse une fois pour toutes !!
réponse à . cotentine le 29/03/2007 à 02h20 : dans le théâtre de boulevard : jamais 2 sans 3 un couple clas...
Moi j’en ai deux (mais ouiiii, enfants, pas ot’ chose), tu penses que je devrais prendre des dispositions pour le 3 ème ...à mon âge ???
réponse à . file_au_logis le 29/03/2007 à 08h40 : Bon, ben, je suis désolé, je vais faire mentir l’expression ...
Ca s’est vu, à quatre, je parle des pattes...même qu’en ont cinq !!
Au XIIIe siècle, on utilisait "tierce fois, c’est droit" pour signifier, entre autres, qu’une action ne pouvait être correctement réussie que si elle était exécutée trois fois, ce qui impose qu’après la deuxième fois, il y en avait nécessairement une troisième pour arriver à ses fins.
n’oublions pas non plus que c’était la règle en matière de réthorique, avec le plan en 3 parties : thèse- antithèse - synthèse , hors duquel il n’y avait point de salut pour nos argumentations.
De même, l’éloquence orale consistait , disait-on, à dire trois fois la même chose :
"je vais vous dire ceci..." : introduction
"je vous dit ceci..." : développement
"je vous ai dit ceci..." : conclusion
je voudrais aussi soulever la piste de la 3° qui a pour objet de départager. C’est "la belle".
Avec deux sets, les deux adversaires peuvent être à égalité. C’est seulement avec 3 qu’il y aura obligatoirement un gagnant.
une dernière hypothèse avant d’entrer en piste :
la poule fait cot cot cot ... codec , jamais cot cot ...codec.
C’est donc le troisième cot qui est nécessaire pour saluer l’arrivée de l’oeuf. D’où l’expression : "jamais d’oeufs sans trois."
C’est d’ailleurs ainsi qu’on distingue une poule d’une pendule , qui, elle , a besoin d’un quatrième top pour qu’il soit l’heure.
L’heure de vous quitter.
Top
Top
Top
réponse à . file_au_logis le 29/03/2007 à 08h40 : Bon, ben, je suis désolé, je vais faire mentir l’expression ...
Oui, Filou, mais tu oublies

les trois grâces, les trois petits cochons, les trois mousquetaires (qui étaient 4), le troisième homme, les trois couleurs du drapeau (très à la mode), les 3-étoiles, les ménages à trois, les trois coups du lever de rideau, la règle de trois...

et les trois petits tours que je fais avant de vous saluer et repartir trois-vailler...
réponse à . chirstian le 29/03/2007 à 09h16 : Au XIIIe siècle, on utilisait "tierce fois, c’est droit" pour sign...
et la règle des 3 unités ? ... au théâtre, elle a longtemps été de mise !
Boileau résume en vers ces contraintes :
Qu’en un jour, qu’en un lieu, un seul fait accompli
Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli.

Unité de temps  : L’action ne doit pas dépasser une « révolution de soleil » (Aristote) (de 12 à 30 heures selon les théoriciens)
Unité de lieu  : Toute l’action doit se dérouler dans un même lieu (un décor de palais pour une tragédie ou un intérieur bourgeois pour une comédie)
Unité d’action  : Tous les événements doivent être liés et nécessaires. Une intrigue principale doit avoir lieu du début à la fin de la pièce. Les actions accessoires doivent contribuer à l’action principale. L’œuvre ne doit donc contenir qu’une seule intrigue majeure.
Cette règle, au XVII ème, avait pour but de ne pas éparpiller l’attention du spectateur avec des détails comme le lieu ou la date, l’autorisant à se concentrer sur l’intrigue pour mieux le toucher et l’édifier. Elle permettait à la fois de respecter la bienséance (et ainsi ne pas choquer le spectateur) et de donner un caractère vraisemblable aux faits représentés.
réponse à . syanne le 29/03/2007 à 07h41 : Une brillante démonstration à cette page Bonjour, Marcek ! C...
Tout à fait d’accord avec toi chère Syanne, et je comptais bien sur votre esprit critique à tous pour "en prendre et en laisser" quant aux messages et informations de ces pages lyriques dont je me méfie comme de la peste...
Ma remarque "Une brillante démonstration" était bien entendu ironique, et bien plus encore!
mouais... des bagnoles quoi !
réponse à . file_au_logis le 29/03/2007 à 08h40 : Bon, ben, je suis désolé, je vais faire mentir l’expression ...
Pour les testicules... faut voir ! (Trois ça existe.)
Quatre... ça m’arrive   
réponse à . <inconnu> le 29/03/2007 à 11h18 : Pour les testicules... faut voir ! (Trois ça existe.) Quatre... &cce...
proverbe chinois :
si un matin, au réveil, tu t’aperçois que tu en as 4, avant de te réjouir vérifie qu’on est pas en train de t’enculer.
et la règle des 3 unités ? ... au théâtre, elle a longtemps été de mise
fort heureusement, ce n’était pas une règle mais le conseil que donnait Boileau pour qu’une pièce soit réussie en évitant les risques que tu cites.
réponse à . Marcek le 29/03/2007 à 00h28 : Moi, plus terre à terre, j’ai toujours pensé que l’amo...
Ho, mon God ! j’ai lu trop vite, je croyais que ton charmant poème parlait de triolisme ! cette page
réponse à . <inconnu> le 29/03/2007 à 12h48 : Ho, mon God ! j’ai lu trop vite, je croyais que ton charmant po&egrav...
A God ne plaise que je me fesse fasse le chantre du triolisme !

Soit dit en passant: ton lien est inopérant...(censure?)

Le sens du proverbe s’est ensuite étendu pour indiquer que des bonnes ou des mauvaises nouvelles n’arrivent en général pas seules.
bonnes ou mauvaises ? Oui probablement, mais j’ai l’impression que le proverbe s’emploie surtout pour des mauvaises nouvelles. Me goure-je ?
les belges disent : jamais deux sans trois, une fois !
Le maintien de l’usage de ce proverbe est d’autant plus bizarre qu’on peut vérifier quasiment tous les jours qu’il n’est pas vrai : ce n’est parce que vous avez éternué deux fois qu’il y aura une troisième fois...
... ni que si vous êtes mort deux fois du cancer, vous mourrez une troisième fois du sida.
Jamais d’oeufs sans plat
Jamais d’feu sans bois
Jamais d’bleu sans noix
Jamais d’voeu sans foi
Jamais d’noeud sans pois
Jamais d’boeufs sans foie
Jamais d’jeu sans oie
Jamais d’peut sans doit
Jamais d’meuh sans voix
Jamais d’mieux sans joie
Jamais deux cent fois
et basta
réponse à . Marcek le 29/03/2007 à 12h57 : A God ne plaise que je me fesse fasse le chantre du triolisme ! Soit dit e...
triolisme ! Soit dit en passant: ton lien est inopérant...(censure?)
évidemment classé XX ! ... à 12 h. 48, c’est l’apéro qui fait son effet !
cette page
réponse à . Marcek le 29/03/2007 à 12h57 : A God ne plaise que je me fesse fasse le chantre du triolisme ! Soit dit e...
"Soit dit en passant: ton lien est inopérant..."

ha,ha,ha, bien essayé, mais c’était un leurre 
Au XIIIe siècle, on utilisait "tierce fois, c’est droit" pour signifier, entre autres, qu’une action ne pouvait être correctement réussie que si elle était exécutée trois fois, ce qui impose qu’après la deuxième fois, il y en avait nécessairement une troisième pour arriver à ses fins.
On disait aussi "de deux en trois" qui était un équivalent de notre "en moins de deux" d’aujourd’hui
Soit, "en deux temps, trois mouvements" ?

En effet, qu’est-ce qui a pu justifier le fait qu’un jour, quelqu’un ait décidé que tout évènement se produisant deux fois, se produirait aussi et automatiquement une troisième ?
Là, je pense qu’il faut considérer "tierce" comme "autre", et "deux" comme "plusieurs", donc l’expression s’entendrait plutôt à mon sens comme : "Si c’est déjà arrivé plus d’une fois, il n’y a pas de raison que ça ne recommence pas" ou "Parti comme c’est, ça n’est pas près de s’arrêter..."

En somme, je ne me soucie pas des nombres, purement symboliques à mon humble avis : comme dirait La Fontaine, ne lâchons pas la voie pour les nombres! 
Justification de l’expression d’aujourd’hui :
Ca ne casse pas trois pattes à un canard
L’ennui c’est que l’espèce a été décimée.
réponse à . borikito le 29/03/2007 à 15h40 : Justification de l’expression d’aujourd’hui : Ca ne casse...
Tout comme celle du : et un, et deux, et trois / zéro !!!!
(La la la la la la lala lala lala la la .....c’était le bon vieux temps...)
s’il n’y a jamais de sans trois, c’est qu’on l’a perdu : on a perdu son sans trois !
( d’aucuns l’écrivent : on a perdu son sang froid, mais l’erreur est flagrante, non ?)
réponse à . lorangoutan le 29/03/2007 à 15h34 : Au XIIIe siècle, on utilisait "tierce fois, c’est droit" pour signi...
En somme, je ne me soucie pas des nombres, purement symboliques à mon humble avis
j’approuve : le sens de l’expression est naturellement général, et pas à rattacher spécifiquement au passage de 2 à 3...
Mais il n’empêche que, dans l’expression, ce sont ces nombres qui ont été choisis : il n’est donc pas non plus interdit de se demander pourquoi.
(et parmi toutes les explications sérieuses ou loup-phoques qui ont été données, il y a certainement la bonne!)
Eh ,les vieux , vous vous souvenez de l’époque où vous vous mettiez au lit en affirmant que "jamais deux sans trois" était votre devise ?
Et du jour où la troisième fois est devenue plus dure (parce que le votre l’était moins)?
Et du jour où vous avez affirmé que les trois fois ne devaient pas avoir lieu obligatoirement la même nuit ?
et de celui où vous étiez sincére, en expliquant que ce n’est pas le nombre qui compte, mais la qualité ?
Et de celui où vous avez lu cette expression, sur le site, et qu’elle ne vous a rien rappelé ?

Arrêtez de vieillir, les gars, ça tue !
réponse à . chirstian le 29/03/2007 à 16h49 : Eh ,les vieux , vous vous souvenez de l’époque où vous vous ...
On sent le vécu, là... Bonjour bonjour, les gosses ! Bon, sur le plan du symbole (tout nombre en est un également), il y a des nombres plus ou moins "prédestinés", "magiques", "d’or", etc... 3 fait partie de ceux-ci dans les considérations psychologiques fumeuses de l’Homme, comme 7... On peut imaginer toutes sortes d’explications, ou de justifications pseudo-scientifiques, avec les nombres, à la seule condition de ne pas les considérer comme un langage d’invention humaine (parmi d’autres) de description du réel, mais d’une origine magique quelconque.
L’expression du jour tient donc, à l’évidence, de la deuxième proposition, puisque son caractère reproduisible n’est en aucun cas assuré.
A noter que, pour se positionner en vue des côtes, par triangulation en relevant trois amers, on est plus précis qu’en n’en relevant que deux, quoique le résultat donne toujours un triangle ("chapeau" dans lequel on se trouve) au lieu d’un seul point. Rappelez-vous donc, moussaillons, qu’au compas de relèvement jamais deux sans trois s’applique.
C’était un conseil de l’Amirauté.
Mais tout cela ne nous explique pas cette affirmation très souvent contredite dans la réalité.
l’expression était initialement "jamais deux sans deux", affirmation très rarement contredite dans la réalité, mais qui sonnait mal !
[slurp]Je tiens à faire remarquer à notre aimable clientèle que la Trirème du jour n’a point encore été décrochée, et qu’elle est donc à la disposition de notre aimable clientèle[/slurp].
Piste possible : jamais bâbord sans tribord...

C’était ma deuxième contrib du jour...
réponse à . chirstian le 29/03/2007 à 12h30 : proverbe chinois : si un matin, au réveil, tu t’aperçoi...
C’était bien le propos mais dit de façon plus élégante...
Gouja !
réponse à . <inconnu> le 29/03/2007 à 18h07 : C’était bien le propos mais dit de façon plus él&eacu...
Tous les goûts sont dans la nature, on aime : goût-lu ; ou on n’aime pas : goût-jat ! Quoi que l’on aime, on y prend goût : goût-r’met. Et voilà. Je n’aurais pas contribué à grand chose aujourd’hui, mais quand même, remarquez bien jamais deux "goûts" sans trois !
réponse à . momolala le 29/03/2007 à 18h56 : Tous les goûts sont dans la nature, on aime : goût-lu ; o...
Bon, Momolala, même sans trirème, il faut que le goût Verne, hein ? Et remarque bien que c’est ma troisième et dernière contrib du jour, vu que j’ai rancart avec BB en ville, et qu’après, nonobstant les assertions fallacieuses de Chistian_38, on va bien s’enquiller trois coups de suite, je gage. J’hésite toutefois entre champagne et whisky... 
Allez, bonne nuit, les gosses ! Comme d’hab, hein ? Sages, les mains sur les couvertures...
Je ne concours pas pour la trirème du jour, mais trois marins ça se chante ! demandez la mélodie à Alan Stivell (en attendant l’éditeur de partoche) car voici les paroles sur cette page. Il me semble me souvenir que les marins américains allaient toujours par 3, du temps où la France était dans l’OTAN et qu’ils étaient basés à Cannes ou Villefranche sur Mer. Je vous parle d’un temps où je n’avais pas 20 ans ....
réponse à . Elpepe le 29/03/2007 à 17h41 : [slurp]Je tiens à faire remarquer à notre aimable clientèle...
bof ! a-t-elle une telle valeur cette trirème ??? j’ai postulé avant_hier et n’ai été traitée qu’avec mépris ! suis découragée ! surtout qu’après un tel week-end, je ne me sens plus en phase ! ... c’est toujours comme ça ! le creux de la vague, juste après l’euphorie !
Maëlle, s’est inscrite, mais n’as pas osé un jeu de mots : "jamais 2 sans toi, sans un toit" !
Elle n’a pourtant pas l"air timide ! mais vous l’impressionnez !  (elle est si jeune !)
au 17 CHIRSTIAN fait l’oeuf avec talent.
SYANNE en 6 nous dit -"je vais continuer de défendre, dans l’école laîque et républiquaine, la raison et la liberté de penser ...."
Quel bonheur! Il n’y a qu’expressio pournous offrir ces réjouissances .
Il y a déjà eu TROIS fois les assises d’expressio-une_fois.be.

Il y a déjà UNE fois les assises d’expressio-midi.fr

Pourquoi ne pas avoir très bientôt une DEUXIEME fois les assises d’expressio.fr, à Paris cette fois?

J’espère vous avoir alléchée suffisamment, et tous nos amis hexagonaux et amies hexagonautes pour refaire cela le mercredi 25 avril, au soir...
Je serai à Paris!

Qu’on se le dise!
Qui prend l’organisation des assises de la Bastille en charge?
Il est clair que les belges, les corses, les ceusses de la frite du nord pourraient également être prés ans.
Bonjour. Just a small correction to the American saying--we usually say "When it rains it pours." There also exists "It never rains, but it pours," but I personally have never heard it. As a matter of fact, Morton’s Iodized Salt has been using "When it rains it pours" as its slogan for decades now, and every child who has puttered around in the kitchen is familiar with it. It means that things (not necessarily bad things) are bound to happen all at once after a period of relative quiet/inactivity. My friend said to me the other day, after not having gone out on a date for several months and suddenly being asked out by three guys, "When it rains it pours."
réponse à . <inconnu> le 30/03/2007 à 01h06 : Bonjour. Just a small correction to the American saying--we usually say "When i...
Hi americano, you should have realized that the "it" is missing, my dear ! By the way, i’d like to tell ya something. If you wanna improve you french, you should avoid writing in english... eventhough your text in french is not error-free ! On your request and if need be, should it be amended, we, all of us, would be pleased to help ! Ouâlà
Ah ! Je savais que je serais le premier !
Car la pendule de God avance de 4 minutes, et donc, pour Lui, et Lui seul, nous sommes le 28 décembre.
Alors, pour God, JOYEUX HOSANNIVERSAIRE !
Marceeeeel ! Tu es prêt ? Tes trente mille verres sont propres ? Le champagne est frais ? Tu as suffisamment de glaçons pour les Genfiddish et les lagons bleus ? Parce que le bar du phare ne va pas désemplir ! Va y avoir une ambiance d’enfer, un tintamarre, un barouf, un tapage, un chambard, un raffut à faire trembler les murs ! Car aujourd’hui - deLassus l’a annoncé - on dit :
♪♪ ♪ ♫ ♪ ♪ ♫ ♫ ♪♪ ♫♪ ♫♪ ♪ ♪♪ ♪ ♫ ♪ ♪ ♫
♪ ♫ ♫ ♪♪ Bon anniversaire, God !!!!! ♪♪ ♪ ♫ ♪ ♪ ♫
♪♪♪♪ ♪ ♫ ♪ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♪ ♫ ♫ ♪♪ ♫♪ ♫♪ ♪

On va tous trinquer une fois, deux fois - et parce qu’aujourd’hui, 2 ne peut se concevoir sans 3 - trois fois à la santé de Sa Divinité et à la longue vie de ce meeerveiiiillllleux site !
Et chez Peugeot on dit 2 sans 3; 2 sans 4, 2 sans 5 .........puis on passe à 3 sans 4, 3 sans 5...........puis 4 sans 4, 4 sans 5..........etc etc........Et api beursedé touillou au big-boss !
Debout la d’dans !
Adorateurs du vrai Dieu, manifestez-vous ! C’est Son anniversaire aujourd’hui.
L’équipe de nuit (vous avez vu, jamais 2 sans 3) a rempli son contrat, et vous passe le relais.

Un petit quatrain avant de me sauver (jamais trois sans quatrain)

Joyeux anniversaire à Toi, mon éternel !
Oui, God, depuis longtemps, est bien le pseudonyme
Qui Te convient le mieux. Alors, sois magnanime,
Fais vivre très longtemps ce site exceptionnel !
Alors, mon petit Godemichou adoré, comment te sens-tu, aujourd’hui? Un p’tit coup de vieux? Les articulations font mal? Difficile à te réveiller ce matin? Le cerveau encore embrumé? ...
C’est que tu as trop bu, hier soir! Fallait pas commencer à fêter la veille, sans nous!
Nous qui t’attendons au bar du phare, sans piquer de fard à te voir dévorer un far préparé tout spécialement pour toi par Bernaaaaaaaaaaard, qui - bien sûr t’attend au pied du mur avec ses viennoiseries.
Alors, Marceeeeeeeeeeel est là, avec ses trente mille verres,
Bernaaaaaaaaard est là, avec ses viennoiseries, et - bien sûr -
Marcelle Lapompe t’attend également avec ses petite gâteries...

Donc, l’expressio.fr du jour se vérifie bien:
jamais deux sans trois pour te souhaiter avec nous tous un très bon et très joyeux anniversaire!
Ah ben, God n’est pas God pour rien : jamais deux sans trois, le jour de ses (2 dizaines + 3 dizaines) + (2 unités + 3 unités) lui qui est né, si je n’m’abuse en mille neuf cents et (2 dizaines + 3 dizaines) + (2 unités + 3 unités) !

Pour vous le confirmer, cette page où sont révélées tous azimuts toutes les propriétés du nombre 5. Prenez le temps de lire et, où que vous viviez sur notre planète, vous ne pourrez que vous incliner 5 fois en ce jour particulier de la célébration godesque !
De tout coeur, chèèèr God, mon gros lapin Nanabozoh (ça fait longtemps, hein, celle-là ?) je te souhaite un joyeux anniversaire. Y a pas à dire, fêter ça le jour des saints Innocents, c’est pas du hasard !
Allez, profite de la vie, aime et respecte, comme tu le fais jusqu’à présent, et prends soin de toi car on a vraiment besoin de ce lien que tu tisses entre nous.
Et toi aussi tu en as besoin, pas vrai ?

Happy-Hobbes
Une chose qui s’est produite deux fois se produira une troisième....
les bonnes nouvelles s’enchainent, se répètent.
Une troisième, puis une quatrième, voire même une cinquantecinquième pour God aujourd’hui. Alors BON ANNIV’ à toi et que cette journée te soit douce à souhait 
Cette expression "jamais deux sans trois" a quelque chose d’un rien ridicule car tellement facile à démentir par sa petite sœur lorsque ça nous arrange, à savoir " deux c’est assez trois c’est trop".
Voilà,j’arrive de bon matin et que vois-je,c’est l’anniversaire du maître,alors je joins mes voeux à tous ceux déjà reçus et que tu recevras tout au long de cette journée.

Bon anniversaire mon cher God .
L’ anniversaire du Fils est le 25 décembre, celle du Père le 28 (BON ANNIVERSAIRE, GOD !) mais.... celui du Saint Esprit m’ est inconnu. A moins que ce ne soit la Pentecôte, mais il s’ agit d’ une fête mobile.....
Quant à "Jamais deux sans trois" il est (parfois) vrai que les évènements se produisent par série. Mais cela n’ a rien de constant. D’ ailleurs l’ expression "bis repetita non placet" (les choses répétées ne plaisent pas) semble contredire notre "jamais deux sans trois".
Ou bien est-on contre les automobiles françaises d’ après-guerre ? voir cette page
pardonne leur, God, car ils ne savent pas ce qu’ils disent ! Tes vrais fidèles le savent, eux, à qui Tu as donné un peu de Ta connaissance, que Tu ne peux pas avoir d’anniversaire, puisque Tu as toujours existé.
Parce que Tu es God et qu’avant Toi il y avait Toi, comme après Toi il y aura toujours Toi. Et que Tes fidèles n’auraient pas existé sans Toi, car il n’y a jamais eux sans Toi.
Alors, du fond du coeur, je ne Te souhaite rien, à Toi qui es déjà tout, sauf le surplus qui Te sera donné de surcroit en ce jour de commémoration, et le Goncourt qui te sera attribué en cette année de publication.
Amen !
Un heureux anniversaire, God. Qu’à cela ne tienne, je te signale que sur cette page, tu nous as déjà joué l’offusqué.
Et puisqu’il y a trois ans que je fréquente ton meeeeeeeerrrrrrveilleux site, jamais deux sans trois je te souhaite beaucoup de bons voeux, hihihi.
réponse à . mitzi50 le 28/12/2010 à 10h02 : L’ anniversaire du Fils est le 25 décembre, celle du Père le...
Ah ! Pardon !
"bis repetita placet" ...dans le comique de répétition !   

Euh ! bon anniversaire ! God !
et le n°3 n’est-il pas la duègne, le chaperon ?
Deux sans trois c’est une intimité. Trois c’est une foule.
le groupe verbal "andouille de Troyes" garde un sens si vous ne conservez que "andouille". Mais "andouille de" n’en a pas : c’est pourquoi on ne trouve jamais "de" sans "Troyes".
Quoi ? Effectivement : on ne trouve pas non plus "de" sans "Vire" , mais vous n’allez pas faire l’andouille avec toutes les expressions, hein ? Ah ? Seulement pour l’anniversaire ? Bon, alors d’accord, mais il faut mettre toutes les bougies sur l’andouille, et chanter "happy birthday two three you."
Jamais 2 sans 3...OK...Il te reste donc encore 500 ans pour nous instruire et nous divertir!Bon anniversaire Maître!
"L’amour à deux, ça dure le temps de compter jusqu’à trois".
C’est signé Sacha Guitry, un sacré connaisseur de la chose.

Et vous savez où j’ai retrouvé cette citation ? Sur cette page , que je vous conseille de découvrir, et qui est perso (pas dans Kelyos).
Même si Sa Divinité y avoue ne plus s’en occuper beaucoup, il y a des publicités, et je pense qu’il surveille ce petit ruisseau qui fait les grandes rivières.
Ce n’est pas jamais 2 sans 3 mais bien toujours 2+3 ! 5 ans d’Expressio, 55 ans. Très joyeux anniversaire God et encore 555555555555555555 expressions à nous décortiquer.
réponse à . mitzi50 le 28/12/2010 à 10h02 : L’ anniversaire du Fils est le 25 décembre, celle du Père le...
si l’expression "bis repetita non placent" existe en latin, son contraire "bis repetita placent" est encore plus connu. Ce qui tendrait à penser que si jamais deux sans trois, jamais trois sans deux. Ou encore que tout est dans tout et réciproquement.
Après Noël...un joyeux anniversaire à God, le jour de la fête des Saints Innocents ...et jamais deux sans trois...une bonne année 2011 pleine de bonheur à tous les expressionautes.
réponse à . deLassus le 28/12/2010 à 11h06 : "L’amour à deux, ça dure le temps de compter jusqu’&ag...
C’était donc le premier. Expressio étant le deuxième, nous pouvons en espérer un troisième, alors ! bonne nouvelle !
Noel,l’anniversaire de GOD,la Saint-Sylvestre......
Jamais deux sans trois...
Joyeuses fetes à tous!!!!!!!!!!!
Bon Anniversaire à Notre Godemichou Adoré !!! Et, qu’en plus, c’est sa Fête, lui qui est Innocent entre tous, comme l’agneau qui vient de naitre..........:&rsquo)
réponse à . BeeBee le 28/12/2010 à 11h49 : Bon Anniversaire à Notre Godemichou Adoré !!! Et, qu’en...
Aux innocents, les mains pleines !
et aux saints innocents les mains pleines de seins... c’est ce que te souhaitent tes soutiens, Georges.
réponse à . chirstian le 28/12/2010 à 11h21 : si l’expression "bis repetita non placent" existe en latin, son contraire ...
Ca dépend de quoi il s’ agit.... Nous sommes ravis de voir se succéder des évènements heureux, mais beaucoup moins lorsqu’ il s’ agit de catastrophes. Donc c’ est selon ce qu’ il nous plait de vivre.
Ca me fait penser à la chanson enfantine:
Bisque!
Bisque!
Rage...
sauf que je chanterais, moi:
Rage!
Bisque!
et puis...souris...
55 ans...
Gamin !!!

55 ans et tu déménages déjà !!!
Tu abandonnes Puyricard, où Jean Yanne disait:
Le Ricard c’est comme les femmes
Un c’est pas assez, trois c’est trop.

Je t’offre une nouvelle clé de 12, comme ça ça t’en fera trois avec celles de Toulon.
réponse à . DiwanC le 28/12/2010 à 00h43 : Marceeeeel ! Tu es prêt ? Tes trente mille verres sont propres&n...
Bon, c’est pas le tout, mais faudrait p’t’être aller au phare, que le Marcel y s’impatiente, avec tous ses verres, ses bouteilles et ses glaçons qui sont en train de fondre.........Georges, God, Godemichou, Ta Divinité, on t’attend !!!!!!!!!
Innocent II
Membre du clan Guidoni, (les papes à la Guidoni cette page) Mr. Gregorio est d’abord chanoine régulier de Saint-Jean de Latran.
Innocent III
Innocent III est à l’origine du détournement de l’idée de croisades. Il forge l’idée de « croisades politiques » qui sera reprise par ses successeurs. Il est le premier à lever des taxes pour financer les croisades.
Pas si innocents que ça les papes.
Dis donc, mon p’tit God, l’expression du jour serait donc plutôt :

JAMAIS DIEU SANS TOI !

Hobbesmichou
A part notre God, y’a d’autres gens célèbrissimes qui fêtent leur anniversaire aujourd’hui, entre autres Liu Xiaobo, le dernier prix Nobel de la paix en date... Mais lui, il est en prison 
réponse à . mitzi50 le 28/12/2010 à 10h02 : L’ anniversaire du Fils est le 25 décembre, celle du Père le...
Voyant deux réponses… la tentation a été grande d’en faire une troisième, afin de ne pas faire mentir l’adage de ce jour.
Mes amitiés à Mitzi50, à tous et en particulier à notre grand et bon, God, avec mes compliments et vœux pour anniversaire.
Avec mes remerciements pour Expressio, toujours ponctuel, documenté et souvent avec une pointe d’humour.
réponse à . Rikske le 28/12/2010 à 12h38 : A part notre God, y’a d’autres gens célèbrissimes qui ...
Oui, t’as raison, notre Godemichou adoré, lui, il est enfermé avec ses cartons et le scotch qui va avec........:
Bonjour à tous et joyeux anniversaire à God.
55 ans et né en 55, j’en connais un autre, ça doit sans doute être les meilleurs, spa !

Pour paraphraser HoubaHOBBES : Jamais dieu sans toit, même si parfois une déflagration peut faire sauter la toiture, en cas de surchauffe des neurones en dessous, à l’heure de la prière.
réponse à . HoubaHOBBES le 28/12/2010 à 12h36 : Dis donc, mon p’tit God, l’expression du jour serait donc plutô...
Jamais DIEU SANS DOIGT
Que sinon il n’y a plus d’expressio !!
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 28/12/2010 à 14h07 : Bonjour à tous et joyeux anniversaire à God. 55 ans et né e...
T’ as des noms de ceusses qui ont 55 ans, et, donc, par conséquent, nés en 1955 ? 
réponse à . mickeylange le 28/12/2010 à 14h10 : Jamais DIEU SANS DOIGT Que sinon il n’y a plus d’expressio !!...
Bin, si, même sans doigt, y a Expressio, pisque y a les ordi à commandes vocales ! ET TOC......
Plus généralement, les malheurs ou les bonnes nouvelles s’enchainent, se répètent.
et cette expression, qui définit clairement le phénomène d’addiction ne convient-elle pas parfaitement à Expressio. N’avons-nous pas encore en mémoire notre première fois : une explication timide, ou un jeu de mot dont on attend avec anxiété le jugement des anciens ? Et la seconde, avec un peu plus d’assurance.
Et c’est déjà la 100° , avec la 1000° en horizon proche.
mais oui, chérie, jamais deux sans trois, d’accord. Mais si on dormait un petit peu avant, hein ?
réponse à . BeeBee le 28/12/2010 à 14h11 : T’ as des noms de ceusses qui ont 55 ans, et, donc, par conséquent,...
#86...55 ans et né en 55, j’en connais un autre...
Tu crois que si on titille un peu M’sieur Ubbleu, il va nous donner les noms de ceux qui fêtent leurs 55 ans en 2010 et qui ne sont pas nés en 1955 ?
Passe moi un p’tit mouchoir, s’te plaît BeeBee !!!!!
...notre première fois : une explication timide, ou un jeu de mot dont on attend avec anxiété le jugement des anciens ? Et la seconde, avec un peu plus d’assurance, dit chirstian* #90

... Et quand arrive la troisième fois, on s’en fout moque ! On commente, on pavoise, on « approximative », on pontifie, on s’énerve et on énerve, on s’incruste, on étale et on s’étale... Je sais : j’ai eu ma troisième fois.
Et depuis, je m’amuse ! 

*M’suis trompée de bouton... (ajouter au lieu de répondre)
Joyeux anniversaire God.
réponse à . DiwanC le 28/12/2010 à 14h55 : #86...55 ans et né en 55, j’en connais un autre...Tu crois que si o...
Le "nec plus ultra" serait d’ être né un 5/5/55.... mais la date est déjà passée. D’ ailleurs, la liste en comporte-ils ou elles ?
les innocents étant ceux qui ont su garder l’esprit suffisamment ouvert pour chercher du sens au monde qui les entoure la terme semble fort approprié à God et ses apôtres auxquels je me mêle qq fois avec plaisir sans apporter la lumière de l’Esprit Saint
Bon anniversaire God fils de Dieu  ;ce 28 decembre n’est qu’une date que l’Eglise a déjà déplacée pour la faire concorder avec une fête païenne histoire d’emmêler les Saints et les Druides

De la naissance officielle au 25 decembre puis au 28 n’est ce pas là une explication en valant une autre à "jamais 2 sans 3 "

NB il me semble que compte tenu de la date de l’Annonciation la naissance aurait dû se produire courant aout faute de faire un très grand prématuré -et l’époque romaine manquait du matériel de néonatologie nécessaire , un âne un pu en retard ou un grand dauphin cette page
L’ane était bien present lui aussi pour la fuite en Egypte ou l’entrée à Jérusalem , le dauphin expliquerait le déplacement sur le lac de Tibériade mais n’en tirez pas de conclusions erronées sur tous les tableaux

NB l’explication 33 me semble plus convaqincante que le mienne merci orang outan
merci God et très bon anniverssaire 
réponse à . DiwanC le 28/12/2010 à 15h17 : ...notre première fois : une explication timide, ou un jeu de mot dont o...
on s’étale..

T’es tombée des rideaux ?
Non... me suis pris les pieds dans le tapis... mais le résultat est le même !
Deux sans trois...
... Zeus sans Troie
... Feu sans froid
... Bisque, bisque, rage sans Lâche-nous la grappe !
Ah ! ben zut ! ça marche pas... 
... qu’il s’agisse à l’origine d’une partie de règle d’un jeu autrefois populaire et qui serait tombé dans l’oubli...
Ça serait assez surprenant comme explication, vu que cette expression est aussi utilisée dans pas mal d’autres pays, comme l’Argentine même, mais sait-on jamais !

En leur temps, les romains ont adjoint le Christ aux deux voleurs pour donner raison à cette "vérité". Ce qui donna lieu à une autre expression, jamais de gueux sans croix...  
Bon alors d’abord, trois choses :
- La première c’est un grand merci à tous ceux qui, ici ou via le canal 12 (par manque de temps, il n’auront pas droit à un remerciement individuel, mais ça m’a fait chaud au coeur), m’ont souhaité un bon, voire un très bon ce qui se répète chaque année le jour de la naissance jusqu’au jour du décès. Mais ils feront moins les fiers quand ce sera leur tour (d’avoir un an de plus, pas de décéder).
- La deuxième, c’est que quelqu’un s’est mis le doigt dans l’oeil jusqu’au gros orteil : ça fait quatre ans que mon âge a atteint l’année de ma naissance (en enlevant le siècle moins un entre parenthèses fois cent)
- La troisième c’est que même si c’est la saint Innocents aujourd’hui, je suis loin d’entre être un, puisqu’à part des outils et des pansements, mes mains sont vides.
- La quatrième, c’est que Marcel va devoir attendre un petit peu cause que je dois encore m’appliquer pour deux appliques à poser d’ici ce soir. Bientôt, je pourrai enfin redire après tant d’années : que la lumière soit !
- La cinquième, c’est que la quatrième n’était pas prévue initialement, mais que tant pis, c’est moi qui l’écrit, cette contrib, nom de moi, et je fais ce que je veux !
Non mais des fois !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 28/12/2010 à 17h55 : ... qu’il s’agisse à l’origine d’une partie de r&...
Le serpent devant la grenouille: jamais deux sangs froids,... et il l’avala!
réponse à . God le 28/12/2010 à 18h25 : Bon alors d’abord, trois choses : - La première c’est un...
je dois encore m’appliquer pour deux appliques à poser d’ici ce soir
oui, c’est ça : applique toi à en poser deux d’ici ce soir, et la troisième tiendra tout seul !
Parce que tu es God.
Et qu’il faut seulement éviter, quand tu fores le mur , de percer à l’endroit où arrivent les fils, parce que comme tu n’as pas coupé le courant pour que ta perceuse marche, le résultat c’est que ... ah tu sais déjà ? Ça réveille, hein ?
Après tu as seulement besoin de deux fils, le bleu et le rouge. Mais curieusement ils ne sont jamais seuls, parce qu’il y a toujours un vert-jaune qui est là uniquement pour illustrer l’expression, et prouver que tu es au courant.  
réponse à . chirstian le 28/12/2010 à 11h58 : et aux saints innocents les mains pleines de seins... c’est ce que te souh...
Ceux-ci ? cette page
Jamais eux (les expressionnautes) sans God !

Joyeux anniversaire God !!
pas de petits beurres sans touyoux,
pas d’Annie sans verres servis
et Papy beurre des tuyaux

Marceeeel ! une tournée de pansements et d’appliques pour God !
Il fête son anniversaire entre Noël et le jour de l’an God ?
et ben il a la santé !
Bon anniversaire God !
réponse à . God le 28/12/2010 à 18h25 : Bon alors d’abord, trois choses : - La première c’est un...
Je suis bonne dernière, mais j’ai une excuse (800 bornes aujourd’hui, aller-retour Normandie-Paris pour ramener ma mère at home - presque l’équivalent de ce que j’aurais pu faire pour te fêter in vivo, de visu et de vive voix). Mais comme bis repetita placent et jamais 2 sans 109, je te souhaite, vénéré God, un très bon anniversaire avant que minuit ne sonne et ne retransforme mon ordinateur en citrouille. Que cette nouvelle année te soit féconde en multiples bonheurs. Et fais nous encore plein de petits expressios...
réponse à . God le 28/12/2010 à 18h25 : Bon alors d’abord, trois choses : - La première c’est un...
cause que je dois encore m’appliquer pour deux appliques à poser d’ici ce soir.
Fais gaffe quand même, Claude François il a pas aimé les appliques.
réponse à . God le 28/12/2010 à 18h25 : Bon alors d’abord, trois choses : - La première c’est un...
"la deuxième, c’est que quelqu’un s’est mis le doigt dans l’oeil...": mais ça coule pas mea culpa, God ! Tu m’en veux pas de t’avoir rajeuni, j’espère ? 
réponse à . Rikske le 29/12/2010 à 07h36 : "la deuxième, c’est que quelqu’un s’est mis le doigt da...
Tout ça ne me donne pas l’âge du maître de ces lieux. 

Je suis super nulle en maths. Au secours !!!!! Quelqu’un peut m’aider ??????
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 28/12/2010 à 17h55 : ... qu’il s’agisse à l’origine d’une partie de r&...
n’y a t’il qu’en France on joue la partie , la revanche et la belle ... jamais 2 sans 3 si l’on arrive au bout
Bien, déjà 113 commentaires et voici le numéro 114 si je ne m’abuse (ou si un farceur ne poste pas dans l’intervalle) !
Pour autant, je crois qu’on n’en verra jamais 203 sur cette expression... Non ? Si ? 
En Egypte au langage familier on dit "الثالثة تابتة " pour dire que c’est a la troisieme fois qu’on atteint la reussite ou qu’un acte soit accompli
Il y a litige ! On nous a déjà démontré qu’il y a souvent 2 sans 3.
Il m’apparaît toutefois beaucoup plus assuré qu’il n’y a "Jamais 3 sans 2".
Tenter de me démontrer le contraire...
réponse à . Masala le 24/06/2012 à 03h33 : Il y a litige ! On nous a déjà démontré qu&rsqu...
C’est très simple !
Voici la preuve flagrante du contraire.
C'était prévu depuis le jour de la naissance de cette expression sur ce mêêêrveilleux site : 2007... 2010... 2015... Et v'là !
Avons-nous du "jamais 2 sans 3" chez le beau Georges ?
Oui... 'videmment ! [Et pis si on n'en avait pas trouvé, on en aurait créé, s' pas ; quitte à tirer deux ou trois couettes. Cela dit, celui-là est un peu tarabiscoté quand même ! ]

Quand il conte l'histoire du grand chêne, on pense à La Fontaine...
Il eût connu des jours filés d'or et de soie
Sans ses proches voisins, les pires gens qui soient
....
Lui tournant tout autour, chantant, in extenso,
L'histoire du chêne et du roseau.


Puis voici que "deux" apparaît !
À l'orée des forêts le chêne ténébreux
A lié connaissance avec deux amoureux.


... illico suivi par "trois" :
Grand chêne, viens chez nous, lui proposèrent-ils.
Cela dit, tous les trois se mirent en chemin
Chaque amoureux tenant une racine en main
Comme il semblait content ! Comme il semblait heureux !
Le chêne entre ses amoureux.


Deux heures, c'est passé... trois heures viennent de sonner... Pas de Bouba dans les couloirs... il doit être en train d'étrangler sa grippe pour mieux la terrasser.

Alors, je vous prépare le caf'-thé... À tout bientôt.
Une nuit de sommeil complète !.....Le bonheur à l'état pur.

Si je transforme l'essai à la prochaine je suis nanar pour la suivante puisqu'on dit "jamais deux sans trois"........

Dis donc c'est vrai qu'il faut vachement s'arc bouter sur les couettes pour trouver un truc à dire en rapport avec Georges.

Bon, on en restera là pour aujourd'hui.....

C'est sympa d'avoir fait le café....
Pendant la guerre de 14/18* un bruit courrait comme quoi le même endroit n'était jamais touché par deux obus......
C'était bien sur une rumeur, une fausse info......Aujourd'hui on dirait un fake ou un hoax.
Mais à l'époque on gravait les disques durs au marteau et au burin, alors........

* c'est plus fort que moi j'ai pas pu résister......
Quand il y habitera, il déclinera son identité de la manière suivante:
Deussant, Troyes. Mais pour l'instant, il n'y habite pas. Donc il infirme l'expressio sans fraises du jour. C'est un Denis déni!
Une de ses connaissances pourrait-elle signaler à Memphis mon #121 d'hier ? Merci pour elle.
Jamais deux sans trois, je reviens donc une troisième fois à la charge avec mes polysyllabes :

Trisyllabes
Quadrisyllabes
Non pentasyllabes
Dénis d'hexasyllabes
Refus des heptasyllabes
Confusion des octosyllabes
Bric-à-brac des ennéasyllabes
Luxure et vices des décasyllabes
Mépris et chaos des hendécasyllabes
Il faut donc abuser des dodécasyllabes
À table
- Je te sers deux oeufs et un morceau central de l'oie ?
- Non, jamais d'oeufs...
- centre oie ?
réponse à . Mintaka le 24/02/2015 à 08h57 : Une de ses connaissances pourrait-elle signaler à Memphis mon #121 d'...
Tu penses qu'elle n'est pas assez grande pour lire les derniers commentaires de la veille, alors que notre courriel quotidien nous y engage tous les matins ?
réponse à . BOUBA le 24/02/2015 à 07h25 : Pendant la guerre de 14/18* un bruit courrait comme quoi le même endroit n...
J'aimerais être certain que ça n'était qu'une rumeur.
Ce qui était vrai, c'est que, la nuit, il ne fallait pas allumer trois cigarettes avec la même allumette :
A la première, on est repéré, à la deuxième, on est visé, à la troisième, on est touché.
réponse à . SyntaxTerror le 24/02/2015 à 09h51 : Tu penses qu'elle n'est pas assez grande pour lire les derniers commen...
Moi Môssieur, je lis Le Soir, pas De Morgen* ! 
* Le Matin

Je ne pense rien, je sais simplement qu'il y a beaucoup de gens qui ne lisent pas les contribs des jours précédents. Je compte sur ta bienveillance éclatante pour lui faire parvenir mon message !
- Je connaissais Ormuz, Magellan et Gibraltar, mais je ne me souviens plus du tout d'Ormuz...
- tu ne te souviens que de deux détroits ?
- deux des trois c'est ça !
réponse à . joseta le 24/02/2015 à 10h10 : - Je connaissais Ormuz, Magellan et Gibraltar, mais je ne me souviens plus du to...
Mais je pensais que c'était un des trois ?
réponse à . joseta le 24/02/2015 à 09h51 : À table - Je te sers deux oeufs et un morceau central de l'oie ...
Dialogue d'un réalisme étonnant ! 
réponse à . Mintaka le 24/02/2015 à 10h07 : Moi Môssieur, je lis Le Soir, pas De Morgen* !  * Le Matin Je n...
je sais simplement qu'il y a beaucoup de gens qui ne lisent pas les contribs des jours précédents

Des noms ! des noms !..................
Ben euh... Mintaka, Rigel et Bouba, je suppose.
- Comment ils te vont ces deux pantalons ?
- un pantalon, deux pantalons, étroits !
- trois ? je croyais qu'il n'y en avait que deux...
réponse à . tytoalba le 29/12/2010 à 10h26 : Tout ça ne me donne pas l’âge du maître de ces lieux.&n...
ça fait quatre ans que mon âge a atteint l’année de ma naissance (en enlevant le siècle moins un entre parenthèses fois cent)

Six ans en 2006 !
L'histoire rapportée par Bouba est à l'origine de la superstition de ne jamais allumer trois cigarettes avec une seule allumette. Mais je croyais qu'elle remontait à la guerre des Boers. Pour notre expression de ce jour, je pensais qu'elle attirerait l'attention des artilleurs. Pour régler leurs tirs, ils doivent tirer deux coups pour évaluer la dispersion des impacts, ayant ainsi de fortes chances d'atteindre leur cible au troisième essai. Donc, pour celui qui en est la cible, il entend deux détonations plus ou moins éloignées mais il doit surtout redouter la troisième qui sera au plus près.
Jean Yanne disait:
Le Ricard c’est comme les femmes
Un c’est pas assez, trois c’est trop.
Je connaissais une variante, plus ancienne sans doute, et attribuée à Fernandel : "Le Ricard, c'est comme les seins : un c'est pas assez, et trois c'est trop".
Voir la légende sous la photo.
réponse à . deLassus le 24/02/2015 à 10h44 : Jean Yanne disait: Le Ricard c’est comme les femmes Un c’est pas ass...
Comme on a aimé ses seins, on les a honoré, comme dirait Balzac
Pourquoi 2 sans 3 ?¨
Parce que trois est le seul nombre qui soit égal à deux plus un.
Etonnant non?
Et même le seul qui, multiplié par lui-même donne neuf.
Vraiment extraordinaire!!!
réponse à . BOUBA le 24/02/2015 à 07h25 : Pendant la guerre de 14/18* un bruit courrait comme quoi le même endroit n...
Dis-moi... en bons petits abonnés que nous sommes, nous n'allons pas mettre Sa Divinité en difficulté !
On en a fait deux : Le Grand chêne, La Guerre de 14-18... Nous en faut une p'tite troisième ! On va faire un tour chez La Jeanne ?

Tu te souviens ? Son pain ressemblait à du gâteau et son eau à du vin comme deux gouttes d'eau. Elle donnait tant aux autres qu'elle ne se souciait pas plus que de colin- tampon de ne pas être mère de trois poulpiquets.

MOI ???????????????????????????????????????????????
À une salle de spectacles...
- Dis-moi, t'avais déjà vu ce numéro de striptease ?
- c'est neuf...
- neuf ? ben c'est un bon nu Mérault !
réponse à . BOUBA le 28/12/2010 à 03h37 : Et chez Peugeot on dit 2 sans 3; 2 sans 4, 2 sans 5 .........puis on passe &agra...
Quand cela sera la série 00 (double 00), à la seule, et notable, exception du 007, comment fera-t-on les jeux de lots laids, hum ?
«Plus généralement, les malheurs ou les bonnes nouvelles s'enchaînent, se répètent.» Comme les réplique des tremblements de terre ?
réponse à . BOUBA le 24/02/2015 à 12h00 : MOI ???????????????????????????????????????????????...
OUI ! par exemple ici (116) 
réponse à . cornelius le 28/12/2010 à 16h43 : les innocents étant ceux qui ont su garder l’esprit suffisamment ou...
il me semble que compte tenu de la date de l’Annonciation la naissance (de Jésus) aurait dû se produire courant aout faute de faire un très grand prématuré
Les catholiques fêtant l'annonciation le 25 mars, j'ai du mal à suivre ton calendrier.
réponse à . Jacques1949b le 24/02/2015 à 12h36 : Quand cela sera la série 00 (double 00), à la seule, et notable, e...
On continue avec les anciens numéros !
La série 00 a débuté il y a dix ans avec la 1007 !
réponse à . SyntaxTerror le 24/02/2015 à 10h32 : ça fait quatre ans que mon âge a atteint l’année de ma...
En 2010 God disait : mon âge a atteint il y a 4 ans l’année de ma naissance (en enlevant le siècle moins un entre parenthèses fois cent)
20e siècle : enlever (20 – 1) x 100 = 1900
Date de référence de calcul : 2010 – 4 = 2006

Date naiss. – 1900 = âge en 2006
Âge en 2006 = 2006 – date naiss.

x – 1900 = y
y = 2006 – x

D'où : x – 1900 = 2006 – x –> 2x = 3906 –> x = 1953

Année de naiss. : 1953
En 2006 : 53 ans
En 2010 : 57 ans
En 2015 : 62 ans
Ben alors... z'êtes où ?
Le forum ne résonne ni des cris des gueux ni des éclats des rois...
Pas de désaveux, certes, donc pas de désarroi...
Serait-ce le calme avant la tempête ? Il y a comme un creux ; on se demande pourquoi...
Z'êtes partis à la chasse, celle où jamais les preux ne reviennent sans proies... ? Errez-vous dans Évreux ? Ou visitez-vous Groix ?

Bon... ben... vais me faire cuire deux œufs ! Vous r'trouve à cet endroit ?

Ah bah tiens ! le temps de "poster" et voilà du monde !
réponse à . Mintaka le 24/02/2015 à 17h51 : En 2010 God disait : mon âge a atteint il y a 4 ans l’ann&eacut...
Merci, j'avais trouvé aussi ce résultat là, l'autre, en enlevant 100 ans au XXième siècle, paraissant plus amusant.
L'énoncé est ambigu avec un peu de mauvaise foi ...
Je pense que tu n'as pas tout à fait tort. 
J'ai refait les calculs à la lumière de la mise en garde de Syntax :

21e siècle : enlever (21 – 1) x 100 = 2000
Date de référence de calcul : 2010 – 4 = 2006

Date naiss. – 2000 = âge en 2006
Âge en 2006 = 2006 – date naiss.

x – 2000 = y
y = 2006 – x

D'où : x – 2000 = 2006 – x –> 2x = 4006 –> x = 2003

Année de naiss. : 2003
En 2006 : 3 ans
En 2010 : 7 ans
En 2015 : 12 ans
réponse à . Mintaka le 24/02/2015 à 21h11 : J'ai refait les calculs à la lumière de la mise en garde de Syntax...
"Année de naiss. : 2003"

Et jamais 200,3.
Avec trois ans de décalage, il doit être impossible de remplir les conditions indiquées par God.
réponse à . SyntaxTerror le 24/02/2015 à 23h08 : "Année de naiss. : 2003" Et jamais 200,3. Avec trois ans ...
God... ou l'éternité plus un jour...
Pour ce qui est de l'expression tierce fois, c'est droit; ne pourrait on pas considérer qu'il s'agit d'une règle de droit concernant les pays de coutume.
La coutume se caractérisant par la répétition.
Un acte accompli une ou deux fois ne peut suffire à fonder un droit, qui serait alors caractérisé à partir de la 3eme répétition.
L'expression habituelle ne serait alors que la vulgarisation de la règle de droit.
Un érudit férus dans les coutumiers pourrait peut être avoir la réponse.
réponse à . joguit le 08/07/2015 à 18h20 : Pour ce qui est de l'expression tierce fois, c'est droit; ne pourrait...
Un érudit férus dans les coutumiers
Ici il n'y a pas de Rudy féroce ni de Rudy menteur, c'est rudimentaire.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Jamais deux sans trois » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?