Lâcher les baskets / la grappe - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Lâcher les baskets / la grappe

Arrêter d'importuner.
Laisser tranquille.

Origine

On sait que coller aux basques de quelqu'un, c'est le suivre de très près, ne pas le lâcher d'une semelle, la plupart du temps au point de l'importuner parfois fortement.

Mais, les temps ont passé et les basques ont disparu. Par contre, les importuns se manifestent toujours (avec de bons exemples comme dans le film "l'emmerdeur", par exemple).
C'est depuis les années 70 que, dans la langue populaire, "coller aux basques" a assez logiquement été remplacé par "coller aux baskets" de même sonorité mais se rapportant à des éléments d'habillement portés de nos jours.

Or, lorsque quelqu'un nous importune, nous 'colle' de trop près, comme s'il était férocement agrippé à nos baskets, quoi de plus naturel, quand on veut s'en débarrasser, que de lui dire lâche-moi les baskets !.

Maintenant, pourquoi lâche-t-on aussi la 'grappe' avec le même sens de l'expression ?
En y regardant de près, mais à condition d'avoir la vue un peu trouble, on peut facilement assimiler le service trois pièces, ce que l'homme a entre les jambes, à un magnifique cep sous lequel est accrochée une superbe grappe. Certes, elle ne comporte que deux raisins, mais ce ne sont généralement pas ceux de la colère et, de plus, ils sont sans pépins.
C'est bien de cette 'grappe' argotique qu'il s'agit ici, avec un probable jeu de mot sur le 'grappin', cet objet qui fait que l'emmerdeur reste collé à vous, ne vous lâche plus.

Exemple

« Souriez! La bête du Gévaudan est de retour... Et gare où vous mettez les pieds car elle n'est pas près de vous lâcher les baskets! »
L'express - Article du 29/08/2005

« Je ferai le tour du monde
Pour voir à chaque étape
Si tous les gars du monde
Veulent bien m' lâcher la grappe »
Renaud - Dès que le vent soufflera

Compléments

On trouve aussi les expressions "lâcher le mollet" et "lâcher le coude", tous endroits où l'importun peut figurément s'agripper, au point parfois de vous pourrir la vie.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Lâcher les baskets / la grappe » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede In Ruhe lassenLaisser en paix
Angleterreen To get out of someone's hairSortir de / lâcher les cheveux de quelqu'un
Espagnees ¡Déjame en paz!Laisse-moi en paix !
Argentinees Dejar de joder.Lâcher d'importuner.
Espagnees Ahuecar el alaDéployer les ailes (= s'envoler / dégager)
Italieit PiantarlaLâcher-la
Italie (Sicile)it Lassàri stàri (tranquillu)Laisser rester (tranquille)
Pays-Basnl Schei uit met dat geklierArrête enquiquiner
Pays-Basnl OplazerenFichier le camp
Brésilpt Largar o péLâcher le pied
Roumaniero A lasa in paceLaisser en paix
Roumaniero A da paceDonner paix

Déformée

Lécher les pastèques

Vos commentaires
y’a qu’ à écouter Renaud Séchan) dans sa chanson : "dés que le vent soufflera" ... {
"Si tous les gars du monde / Veulent bien m’ lâcher la grappe
J’irais aux quatre vents / Foutre un peu le boxon"

les paroles et un extrait musical à cette page
Cotcot transie, Cotcot de nuit,
La définition de God, tu la lis ? 

C’est une expression de djeune mâle : je ne porte plus de baskets depuis longtemps et pour la grappe, je manque d’accessoires. Je dis donc juste :"Lâche-moi !" et il y a intérêt à obtempérer pour mon interlocuteur pégueux. Belle journée à tous !
réponse à . momolala le 21/12/2007 à 06h28 : Cotcot transie, Cotcot de nuit, La définition de God, tu la lis ?&nb...
Bien le bonjour de ce beau jour de froidure.
J’ose espérer, Momo, CotCot et les autres, que vous vous y accrocherez, à nos baskets, aujourd’hui.
L’Austr God de la Haute Quette
on aurait pu rappeler que baskets au pied, on joue au basket-ball où il s’agit de mettre le ballon dans un panier ( à l’origine dans une caisse de bois). Mais on se serait alors demandé d’où vient le mot anglais basket, pour panier.
On aurait alors trouvé en 1229 le terme anglo-français " bascat" ,auquel on prête une origine celte, jamais confirmée, et l’hypothèse d’un "wicker basket" sand doute tiré du latin "fascis" = fagot.
Bref on aurait pas été très clair sur le sujet.
Quand aux "basques" ,c’est à dire la partie de vêtement située sous la taille, on en aurait trouvé l’origine dans la "baste" : 1351 " rempli qu’on fait à une pièce d’étoffe" , avant de prendre son sens actuel en 1532.
Mais on savait qu’on pouvait compter sur quelqu’un pour le dire.    
ce qui pour l’homme reviendrait à dire : "tu me casses les bonbons". Quand je dis l’homme je parle bien sûr de cet être masculin, omnibus de son état (qui dessert toutes les stations).

@ momolala : je ne savais pas qu’il y avait un âge limite pour les baskets. C’est pourtant très pratique pour marcher dans ma région, qui comme chacun sait est un plat pays. En montagne bien sûr, la bottine est de rigueur. Et pour les longues randonnées aussi. Mais 20 km à pince en baskets, c’est faisable.

Petit point météo : -6 ce matin, sec et pas de vent. un temps idéal pour la ballade.

Sinon, pour ceusssssssss que ça intéresse le climat politique s’adoucit. On croise les doigts jusque dimanche. Saint Verhosfstadt est passé.
avec un probable jeu de mot sur le ’grappin’,
d’autant que, d’après le TLFI ,la grappe de raisin aurait reçu ce nom parce que sa forme rappelle celle du grappin, c’est à dire la petite ancre à 4 pointes recourbées.

moralité : quand on l’agrippe au grappin, on a la grappe qui se grippe.

Sans doute l’occasion de rappeler qu’à côté du verbe "agripper" existe toujours le verbe "agrapper" : saisir avec avidité (fin XII) , que mon correcteur orthographique ne reconnait pas, mais mon dico, si.Tiré du vieux français : "grapper", il explique parfaitement l’expression "lâcher la grappe", qui est son contraire.
Il est donc logique de penser que le sexe n’est venu que plus tardivement (enfin : je me comprends !), quand le sens de graper ou d’agrapper s’est perdu...
Bon, mais ce que j’en dis, moi !... Allez, je vous les lâche pour aujourd’hui !...
Ha ha ha ha ha ha ha !

Encore une expression sexiste !

Car si le raisin, tout le monde peut en profiter, la grappe, surtout là où vous la situez, tout le monde n’en a peut être pas. Alors comment lui lâcher ce qu’elle ne saurait avoir, encore que, travesti oblige ?

"La plus belle fille du monde ne peut vous donner ce qu’elle n’a pas"

Ma conclusion, provisoire: "Lâche moi le grappe" ne s’appliquerait, manu militari, qu’entre mâles-a-a-a-a-a-les ! Ro-a-a-a-a-a-ar - rugissement de plaisir, à l’intention de la gente féminine ...

Bonnes fêtes et à bientôt les "baskets" du ... père Noël, bien agrippé ... Ah la grappe ! Ah l’ivresse des agapes 2007-2008 ! Mais que la misère du monde ne nous lâche jamais la grappe ! La grande bouffe ne rime pas malheureusement avec de la grande solidarité le fraternel grand souffle, même souvent, trop souvent pas du tout ... tout simplement parce que ce n’est que de l’esbrouffe ?

A quand le Noël pour tous !

"Ach, mais lâche nous maintenant la grappe !"

Ha ha ha ha ha ha !
lâcher la grappe se dit aussi : dégrapper.
A preuve, ces vers du grand Georges : "quand Margot dégrappa son corps saaaage..."
Bonjour bonjour, les gosses. Bon, si j’ai bien tout suivi le cheminement méandreux de la pensée godesque, il est certain que l’empereur Claude a dit un jour : "lâche-moi la grappe, Agrippine !"
Bon, je retourne à ma feuille de vigne, BB fait les vendanges tardives.
Bonne journée, garnements.
Marceeeeel ! Grappa, por tutti le belle ragazze !
réponse à . chirstian le 21/12/2007 à 09h42 : avec un probable jeu de mot sur le ’grappin’, d’autant que, ...
mon vieux Larouse donne aussi agrapper : prendre, saisir avec la main.

Je note aussi qu’il dit pour basket : mesure de capacité employée en Inde anglaise pour le riz et qui équivaut à 26 kg.
Si on lâche donc la grappe, on va nourrir tout un régiment. 

Certains esprits diront aussi que la grappe est un terme maritime. La grappe de mer (ou raisin de mer) étant le nom vulgaire du sargasse baccifère qui comme chacun sait est une algue. 

Voilà donc une partie du menu de Noël, si on y ajoute la grappa de LPP.
C’est bien de la prétention machiste que de comparer les deux orphelines et le Popol à une grappe sous son cep... Bast(e)..! En ce qui me concerne, que cela n’empêche nulle amatrice animée de bonnes intentions d’agrapper. Ils sont encore verts (*), et point bons pour les gougeats...

(*) merci J.C. Averty...

P.S.: J’ajouterai qu’au niveau symbolique, considérée sans "Effet 3D", une grappe de raisin, de par sa forme, me fait personnellement beaucoup plus penser au "blason" féminin...
réponse à . tytoalba le 21/12/2007 à 09h25 : ce qui pour l’homme reviendrait à dire : "tu me casses les bon...
Ah Tyto, je ne marche pas en baskets, ce n’est pas fait pour ça : aujourd’hui on a des chaussures tellement spécialisées qu’il faut faire attention à bien choisir son pied droit et/ou son pied gauche ! Et même les chaussures de basket sont différentes selon le type de terrain ou le poste du joueur sur ledit terrain. Nan nan, toi comme moi qui avons du vocabulaire avons aussi des chaussures multi-activités ou de petite randonnée, ou de marche légère tous chemins, cela dépend du marchand qui les propose ! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hein, je te le demande ?
réponse à . AnimalDan le 21/12/2007 à 12h12 : C’est bien de la prétention machiste que de comparer les deux orphe...
Méfie les hommes comme on dit ici ! Gougueule qui est plutôt lent à réagir propose toujours son robot de traite dans le bandeau de droite ! Rappelez-vous l’histoire que tout le monde connaît et repérez le bouton d’arrêt avant de mettre en route ! ...Que le jus de la grappe, il faut le tirer doucement... Enfin, moi, ce que j’en dis !
réponse à . momolala le 21/12/2007 à 12h15 : Ah Tyto, je ne marche pas en baskets, ce n’est pas fait pour ça&nbs...
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hein, je te le demande ?
Et c’est à moi que tu le demandes ? Demande à God si parfois mes questions ne lui compliquent pas la vie. Mais gentiment, il me répond, ce qui parfois profite aussi à d’autres. Compliquée mais pas égoïste.
En ce qui concerne les chaussures depuis le temps que je marche, j’écoute les conseils mais c’est toujours moi qui décide. Je connais mon pied et même les deux. Je connais aussi les endroits où je marche. En conséquence, comme dans tout , il faut trouver chaussure à son pied. Surtout pour le prendre. 
Bonjour à tous et un peu de soleil pour vous réchauffer... 16° ici  

encore une histoire de basse quête, tout est bon pour grappe piller quelques (de)sous...

God nous parle de raisins sans pépins... évitons de tomber sur un os alors... pas d’ostentation...
c’est bien calme, hein ? Allez : un petit résumé du mois, pour ceux qui n’ont pas tout suivi:

Elle semblait sage comme une image quand je la vis avec mes yeux de lynx ! Elle buvait du petit lait, entre deux danses de saint Guy, attendant que le premier chien coiffé lui fasse la cour, pour lui passer la corde au cou. Mon cœur battait la chamade ! Ayant pignon sur rue, je croyais dur comme fer que la séduire ne serait pas un travail de titan. Las, quand, rond comme une pelle, après avoir mangé à m’en faire péter la ventrière je m’approchais, pince sans rire, ce fut la douche écossaise. A mon grand dam, j’étais tombé sur un os et après quelques échanges mi-figue mi-raisin, je mordais la poussière! J’avais sans doute grillé un feu ! « Allez donc peigner la girafe ! Lâchez moi les baskets » commanda-t-elle en me coupant l’herbe sous le pied, d’un dernier coup vache !
Depuis je suis à couteaux tirés avec cette daube !  
réponse à . chirstian le 21/12/2007 à 14h25 : c’est bien calme, hein ? Allez : un petit résumé d...
AAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH, mais là, je retrouve le grand Chirstian de ma jeunesse! (salut, Lucien!)
Il ne sort peut-être pas du SAN-A, tôt rie homme, mais c’est tant mieux!
Vive Chirstian!
En Euskadi, l’expression "lâchez-moi les Basques" veut dire "donnez nous notre indépendance".

L’autre expression au complet est : lâche moi la grappe, c’est pas les vendanges !
Certes, elle ne comporte que deux raisins, mais ce ne sont généralement pas ceux de la colère et, de plus, ils sont sans pépins.
Sauf pour le père du Bref ! (Pépin le bref, bien sûr) 
réponse à . chirstian le 21/12/2007 à 09h23 : on aurait pu rappeler que baskets au pied, on joue au basket-ball où il s...
on joue au basket-ball où il s’agit de mettre le ballon dans un panier

Et connais-tu le basket des vendangeurs ? Il s’agit de lancer la grappe dans le panier, mais sans y mettre la main (au panier). Pour coller au basket, il faut donc impérativement lâcher la grappe (ce qui me semble infirmer la synonymie induite entre les deux Expressio du jour).

@Syntax 18 : désolée de vendanger (tardivement) la grappe que tu as semée... Je n’avais pas lu jusque-là !
réponse à . chirstian le 21/12/2007 à 14h25 : c’est bien calme, hein ? Allez : un petit résumé d...
Qu’en expressios bien choisis ces choses-là sont dites 
réponse à . chirstian le 21/12/2007 à 14h25 : c’est bien calme, hein ? Allez : un petit résumé d...
génial ! Bravo et merci ... 
pour ceux qui manquent d’audace, il existe le pin’s (épinglette comme ils disent au Québec) cette page
réponse à . chirstian le 21/12/2007 à 14h25 : c’est bien calme, hein ? Allez : un petit résumé d...
superbe Christian... merci...
discours que tint la duchesse d’O à un faquin qui ne l’inspirait guère :

Quoi ? Vous bâcher la grappe ? Excusez moi du peu !
La ficelle est bien grosse, et bien petit, le noeud.
Prenez feuille de vigne, ou morceau de mouchoir
pour me cacher ce cep que je ne saurais voir.
Et même si,d’aventure, un morceau s’échappait
et venait à mes yeux , montrer sa nudité,
ce n’est pas en basket que j’aime prendre mon pied :
vous pourrez sans danger, bien vite , le remballer !
réponse à . Elpepe le 21/12/2007 à 11h18 : Bonjour bonjour, les gosses. Bon, si j’ai bien tout suivi le cheminement m...
Peut-être s’agit’il de l’autre Agrip-pine qui mit le grappin sur Germanicus.
Quoi,hein, bon d’accord, je te lache la grappe.
Allei, Marcel, sers-nous une petite grappa de dérrière les fagots. 
Ca sent les fêtes et les départs en classes de neige, là.
A part Chirstian qui fut [slurp]comme d’habitude[/slurp] génial, on n’a pas vu grand monde, aujourd’hui.
A part peut-être un petit nouveau: ThanhBach, à qui personne n’a souhaité la bienvenue. Les traditions se perdent, là. Donc, je m’y colle avec entrain:

Salut, ThanhBach (-la-cruche-à-l’eau-qu’à-la-fin-elle-se-casse), et bienvenue par Minou, qui n’est que l’homme à tout faire de Minerve.

Ta contrb était un tant soit peu sarcastique, non? J’ai bien aimé. aaaarrrggggghhhhh...
Je connais des genssss qui habitent à Sart-Dame_Aveline, d’autres à Sart-Messire-Guillaume, d’autres encore dans la Sart-he, et enfin quelques uns à Sart-d’Anna Pale. Mais encore personne de Sart-Castique. Donc deux fois bienvenue.
Et n’oublie pas de nous filer ta date de naissance. Va voir la contrib d’hier pour les espliquations, et la dernière mise en bouche date.
Allez, je te lache, à présent...
réponse à . tytoalba le 21/12/2007 à 14h07 : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hein, je te le deman...
Demande à God si parfois mes questions ne lui compliquent pas la vie.

les expressions modifiées la veille sont listées dans le mail du jour, mais il n’y a aucun moyen de savoir ce qui a été modifié. Il en est de même pour les modifs des contribs.
   

Bon, God tient a garder ses secrets, mais a quoi ç’a sert que Ducros God se décarcasse, effectue ce travail de titan, de prendre la peine de nous indiquer qu’une modif ou une correction a étée effectuée s’il est impossible de la voir. Là, c’est du gaspillage d’encre.
Pardon mon bon God, mais je n’ai plus de cirage, faut que j’en rachète. 
réponse à . file_au_logis le 21/12/2007 à 18h59 : Ca sent les fêtes et les départs en classes de neige, là. A ...
A part peut-être un petit nouveau: ThanhBach, à qui personne n’a souhaité la bienvenue
personne tu crois ? Va donc voir le coeur qui bat la chamade. Battu à plate couture très cher.
réponse à . <inconnu> le 21/12/2007 à 19h13 : Demande à God si parfois mes questions ne lui compliquent pas la vie. les...
Imagine qu’un petit nouveau ou nouvelle lise ton commentaire, (ce que évidemment il ou elle fera) il/elle n’y comprendra que dalle.Mais elle m’a bien fait rire.

Expressio, le site où quand on pose une question, on a la réponse qu’on mérite. 
un seul être vous manque et le monde est dépeuplé (Lamartine)

Alors, je vous dis pas quand il en manque deux.(Quasi,hedgehog) et LPP qui ne fait plus qu’a peine une apparition par jour.
Il y en a qui se sont plaint de trop nombreux commentaires insipides et inutiles, mais il y avait de la vie sur ce site au temps d’antan. Maintenant ç’a ressemble plus a une visite au cimetière sur la pointe des pieds.
Je ne me fais pas d’illusions, je vais avoir droit aux réponses de certains qui se sont spécialisés dans l’acidité, mais certaines vérités ayant besoin d’être dites, voilà c’est fait.
Holà, les boute en train, revenez, on commence a se faire chier sur ce (ex-merveilleux) site.
Quand aux p’tits d’jeunes, ils font comme nous, ils prennent le temps de se mettre dans le bain, et bienvenue a eux , accrochez-vous, il y a des jours ou ç’a vaut quand même vraiment le coup.
Allez, a vous les spécialistes de leur seule opinion qui soit la bonne. 
réponse à . <inconnu> le 21/12/2007 à 19h13 : Demande à God si parfois mes questions ne lui compliquent pas la vie. les...
mais a quoi ç’a sert que God se décarcasse, effectue ce travail de titan, de prendre la peine de nous indiquer qu’une modif ou une correction a étée effectuée s’il est impossible de la voir
Que voilà une excellente remarque !
Donc, dorénavant, les expressions modifiées ne seront plus signalées. Ça fera moins de bits qui circulent dans les tuyaux, donc moins d’électricité consommée, et ce sera donc bon pour la planète aussi.
Et hop !
réponse à . <inconnu> le 21/12/2007 à 20h30 : un seul être vous manque et le monde est dépeuplé (Lamartine...
Tu nous fais un coup de déprime là. Ne t’inquiète pas, ils sont occupés à préparer les fêtes mais ils reviendront. Il n’y a que Quasi qui a quitté le site. J’espère que c’est provisoire car nous l’aimons bien. Il se rendra compte que God n’a pas voulu le vexer. Après le jour de l’an tu retrouveras le site comme tu l’aimes. Bonne nuit, à demain.
Bienvenue à ThanhBach. Je n’ai pas bien compris la première partie de ton intervention. Dans la seconde tu sembles regretter que tant d’argent soit gaspillé pour faire la bringue alors qu’il y a tant de misères dans le monde. Je suis bien d’accord avec toi. Noël pour tous, hélas, c’est pas pour demain.
réponse à . <inconnu> le 21/12/2007 à 21h35 : Tu nous fais un coup de déprime là. Ne t’inquiète pa...
Tu nous fais un coup de déprime là.
J’allais le dire aussi. On prépare tous les fêtes et comme les cadeaux coûtent la peau des fesses (dont on a besoin pour s’asseoir dessus), on les fabrique soi-même. En tout cas, c’est ce que je fais chaque année. Et au moins , je suis sûre que les cadeaux, comme les cartes de voeux, ne seront pas reçus en double exemplaire. Evidemment, je ne côtoie pas les rois et reines sauf celles et ceux qui sont dans mon coeur.

Un petit plaisir tout simple vaut mieux qu’un gros cadeau qu’on s’empressera de caser au grenier. Un repas en toute convivialité où chacun met la main à la pâte et l’esprit de Noël est sauf. Une petite pensée quand même pour tous ceux et celles qui seront seuls.
réponse à . <inconnu> le 21/12/2007 à 20h30 : un seul être vous manque et le monde est dépeuplé (Lamartine...
Maintenant ç’a ressemble plus a une visite au cimetière sur la pointe des pieds.
remarquable commentaire pour ceux qui sont là, tu veux nous faire tous fuir ? Ben c’est raté. Tu préfères peut-être quand ça barde entre les intervenants, là il y a de l’animation.  Mais comme tu le fais si bien comprendre, les jours se suivent et ne se ressemblent, Dieu merci. Non God je ne t’ai pas appelé. 

C’est quoi encore l’expression du jour ? Ah oui, voilà, je te lâche les baskets. Souris, fais un signe de la main, voilà, tout ira mieux. Et sinon, fais comme moi, quand ça va pas, je me fous un grand coup de pied au derrière.   
réponse à . tytoalba le 21/12/2007 à 22h09 : Maintenant ç’a ressemble plus a une visite au cimetière sur ...
Souris, fais un signe de la main, voilà, tout ira mieux.
Tu as raison, ç’a ira mieux demain   
réponse à . <inconnu> le 21/12/2007 à 19h13 : Demande à God si parfois mes questions ne lui compliquent pas la vie. les...
hou la la ... oui, y’a d’la morosité dans l’air ! faut-il te remonter le moral ?
Tu n’es pas très observateur ... sinon, tu aurais remarqué que chaque nouvelle intervention ou modification est indiquée par la date et l’heure ! ... entre le N° et le nom du contribuable contri-buteur ou trice !  ou en fin de commentaire !
et s’il y a ajout 2 ou 5 jours (ou plus) après la parution c’est écrit dans le bas de la lettre journalière, si ça t’intéresse, tu vas voir et avec le changement de date, tu peux en déduire que ... Ah, mais, vas-tu ajuster tes lunettes et enclencher ton esprit logique  !... 
réponse à . God le 21/12/2007 à 21h16 : mais a quoi ç’a sert que God se décarcasse, effectue ce trav...
Donc, dorénavant, les expressions modifiées ne seront plus signalées ... Et hop !
Tout doux, God ... ce n’est pas parce que Machin nous fait un coup de calgon ... tout en ayant bouffé du lion, que tu dois punir toute la bande de ceux que ça intéresse et qui vont lire les ajouts et ... même rajoute parfois encore d’autres commentaires !
Nan, nan, nan, ma cocotte adorée. Il ne sagit pas ici des ajouts effectués après coup, que c’est d’ailleurs la première chose que je vais voir quand j’ouvre ce site.
C’est fou ce qu’il peut y avoir de maldonne et de mauvaises interprétations des contrib, que chacun interpréte selon ses convictions, que les myopes et les pres-bites voient et comprennent chacun selon leur vision des choses.
Avec God, nous parlions bien des supressions et corrections effectuées par lui-même, et qu’il avoue qu’elles restent invisibles a nos oeils, donc qu’il n’est pas indispensable de nous signaler, vu que même avec un œil de lynx, on ne peut pas les voir.
Voilà donc, après une demi-page « de réponses a coté de la question », j’espère maintenant que tout le monde a compris.
De toutes façons, ce n’est pas grave, ce n’était qu’un intermède, et tout continue comme avant dans le meilleur des mondessites.
J’ai passé la nuit a rechercher toutes les contrib de Quasi, mais n’ai pas encore trouvé.
N’est-ce pas lui qui nous avait annonçé son départ pour une ile de l’océan indien pour la fin de l’année. En vacances ou définitivement ? en tout cas, ce n’était pas très élégant de nous quitter de cette façon, suite a une petite mise au point de God sans grande importance.
Pardon God, je n’ai jamais dit que tu étais sans importance, tu est même indispensable.
Quasi est parti suite a un petit rappel de God, mais Hegdehog boude a cause de la remarque de l’un d’entre-nous.(introspection)
Espérons qu’ils nous reviendront tout les deux après les fêtes, car ils étaientsont sympatiques et très interessants, chacun a leur façon comme tout les autres participants a ce site.
N’étant plus vraiment un petit nouveau, et pas encore vraiment un ancien, je conseillerais quand même aux « vrais anciens »(j’ai racheté une boite de cirage) ( et qui sur 5 ou 6000 lecteurs de ce site, ne sont en fait qu’une petite douzaine de permanents)de modérer leurs propos qui sont parfois vraiment caustiques et font rapidement fuir les d’jeunes qui espéraient certainement autre chose de ce magnifique site du bon français et de faire preuve de convivialité (pas seulement le jour de leur arrivée, si c’est pour les dégouter ensuite par des propos acerbes et virulents).
Bon d’accord, là j’exagére a 99%, mais il y a un peu de ç’a quand même.
Alleï, les d’jeunes et les vieux croulants, bonne journée a tous.

Machin qui explose quand on le gonfle.  
réponse à . <inconnu> le 22/12/2007 à 06h35 : Nan, nan, nan, ma cocotte adorée. Il ne sagit pas ici des ajouts effectu&...
voilà maintenant qui est clair en ce qui concerne les modifications apportées par God. Du moins je l’espère, tu as été plus précis que moi dans ma demande.
On a tous plus ou moins reçu un jour une volée de bois vert de la part de l’un(e) ou l’autre des intervenants et c’est parfois comme tu le dis très corrosif ou agressif. On m’a même prêté (mais je l’ai mis à la poubelle) un ton que je n’avais pas mis dans un commentaire. Même cette chère cotentine en a reçu un jour. Soit on agit en adulte, et on passe dessus, soit on agit en enfant, on se vexe et on passe à autre chose en s’enfuyant sans dire trop au revoir à ceussssssss qui ont été sympa. C’est la vie. Et dans la vie, on a déjà assez de tracas sans en rajouter.
Je pense (mais je me trompe peut-être que hedgehog, comme d’autres parfois) a des soucis plus profonds qu’une simple querelle autour d’un mot. Problèmes de santé, familiaux, conjugaux, tout cela rend fragile. Alors, ne boudons pas notre plaisir d’échanger autour d’un bon mot. Reviendez-nous tous et toutes les joyeux lurons de cet expressio quotidien que sinon, God va aussi nous faire une déprime et là je ne vous dis pas les expressions qu’il va nous envoyer.

Chouette qui voudrait que tout le monde se sente bien ou mieux. 
"lâchez nous la grappe" ont exigé les membres virils de l’association "les cénobites tranquilles".
réponse à . tytoalba le 22/12/2007 à 09h09 : voilà maintenant qui est clair en ce qui concerne les modifications appor...
Et même que si il a une grosse déprime ou une grosse colère il pourrait fermer le site. Alors là !     
réponse à . chirstian le 22/12/2007 à 09h42 : "lâchez nous la grappe" ont exigé les membres virils de l’ass...
Excellent Chirstian !!  

@ Tytoalba : j’adhère complètement à ton propos, les fêtes de fin d’année exacerbent parfois la sensibilité de ceux qui ont des problèmes de divers ordres. Expressio c’est un peu une petite famille, il est donc normal qu’on se prenne la tête de temps à autre et puis qu’on se réconcilie, cela renforce les liens aussi.
Pauvre God, il doit pas toujours rigoler avec nous non plus !! mais nous ne sommes que des humains, avec nos faiblesses..
réponse à . chirstian le 22/12/2007 à 09h42 : "lâchez nous la grappe" ont exigé les membres virils de l’ass...
La meilleure de l’année! 
Anna Chorète le confirme...
réponse à . chirstian le 22/12/2007 à 09h42 : "lâchez nous la grappe" ont exigé les membres virils de l’ass...
Créons dare-dare un cenotaphe pour les cenobites en paix avec le PAF.
J’aime bien ce lendemain de fête : c’est enfin le calme plat. Les marchands vont nous lâcher la grappe et les baskets pour la journée, histoire de nous remettre mieux la pression dès demain pour nous encourager à dépenser les piécettes qui nous resteraient pour le prochain réveillon.

En attendant mesdames, messieurs, profitez-en pour vérifier mutuellement si la grappe est symboliquement féminine comme le suggère Animaldan ou masculine comme le propose God. Soyez heureux et faites-vous du bien, avec ou sans baskets...
Trois ans plus tard, on peut heureusement constater que Quasi est revenu à tire d’ailes avec de grandes-oreilles-pour-mieux-écouter-mes-enfants et Machin aussi. Quant à notre Elpepe, son trou dans l’eau vive de ce merrrveilleux site ne se referme point tout à fait et j’aime bien les embruns de lui qu’on y respire dans les redifs. On ne lâche pas comme ça les baskets d’Expressio !
De Gaulle et le Chevalier Bayard n’ont jamais pu dire: lâchez-moi les basses quettes!
Bien le bonjour en ce beau jour férié (oui, ici en autre riche, c’est la fête du sein patron national). Enfin, moi ce que j’en dis, c’est permanent férié pour moi, mainant!
Allez, c’est fait: riez!
Ne peut-on pas dire "lâche-moi les "converse"" ? Ca fait plus jeune et "in" ! C’ est d’ ailleurs curieux : quand j’ étais pré-ado, les "basket" de toile étaient très appréciées... Puis elles ont disparu... Maintenant elles reviennent... En fait la mode n’ est pas faite que de "créations-genre-jamais-vu". Il y a des retours en force. Mais je ne pense pas qu’ on reverra des poulaines qu’ il faudra lâcher, quand même !
réponse à . chirstian le 22/12/2007 à 09h42 : "lâchez nous la grappe" ont exigé les membres virils de l’ass...
En Italie, est-ce "lâche-moi la grappa" au restaurant quand on veut nous servir un digestif ?
réponse à . file_au_logis le 26/12/2010 à 08h19 : De Gaulle et le Chevalier Bayard n’ont jamais pu dire: lâchez-moi le...
Excuse-moi de te poser une question inepte : quel est le saint patron de l’ Autriche, Naïvement, je pensais que c’ était St Florian. Mais il se fête le 4 mai. Alors je ne sais plus. Et étant donné que c’ est le prénom de l’ aîné de mes petits-fils... Même si ça n’ a pas de rapport avec les baskets, j’ aimerais bien me cultiver !!!! (C’ est un des buts d’ Expressio, non ?)
réponse à . mitzi50 le 26/12/2010 à 11h43 : Excuse-moi de te poser une question inepte : quel est le saint patron de l&...
La question n’est nullement inepte. Ce serait plutôt moi, l’inapte de service: Saint Etienne - encore appelé Stéphane - est le patron de Vienne. Et c’est aujourd’hui.
réponse à . momolala le 26/12/2010 à 07h58 : J’aime bien ce lendemain de fête : c’est enfin le calme p...
"J’aime bien ce lendemain de fête : c’est enfin le calme plat. Les marchands vont nous lâcher la grappe et les baskets pour la journée, histoire de nous remettre mieux la pression dès demain pour nous encourager à dépenser les piécettes qui nous resteraient pour le prochain réveillon."
mais c’est , très chère, dimanche aujourd’hui ; premier dimanche où les boutiquiers n’ouvrent pas depuis le début du mois
Ils en profitent pour finir de se lâcher sur le fond de bouteille de grappa (plus connue de ce côté des Alpes sous le nom de gnôle ) qui leur restait d’hier si celle (ou celui) qui lui a mis le grappin dessus veut bien lui lâcher la grappe , ne pas rester collé à ses basques
réponse à . file_au_logis le 26/12/2010 à 14h17 : La question n’est nullement inepte. Ce serait plutôt moi, l’in...
Ok, on est d’ accord. Ne t’ en fais pas, je vais te lâcher les baskets, mais c’ était le prénom de mon oncle maternel et je l’ avais toujours associé à Wien et non à toute l’ Autriche (mais il s’ écrivait Stefan et je pense que c’ est toujours le cas) ! Quand à être inapte, je tombe... de sommeil et je ne peux plus voir le moindre morceau de bouffe même en peinture. Et quand je pense qu’ on remet ça vendredi soir... Au secours !
Ein gutes Rutsch in 2011 für Dich une deine Familie.....
lâchez moi la grippe, suppliait Mme Roseline B. les baskets remplis de vaccins H1N1.
Lâchez la grappe, piétinez les raisins, filez vos bas, rangez vos sk(a)et(e)s, tapez des pieds, battez des mains, boutez hors d’ici à tout jamais l’humeur « peccante » qui régnait chez certains voisins du dessus, mais dépêchez-vous : reste à peine 4 heures 30 pour souhaiter un
♪♪ ♪ ♫ ♪ ♪ ♫ ♫ Bonaniversaire à Rikske ♪♪ ♫♪ ♫♪ ♪

ainsi qu’à Titorelli et Condorcet qui figurent sur le grand livre de Horizondelle
Heureux anniversaire à Rikske, je t’offre cette page.

Bon anniversaire aussi à Condorcet cette page.

Et à Titorelli qui est devenu "inconnu". Mais qui comme certains est peut-être revenu sous un autre pseudo. Si, si, y en a. 
réponse à . DiwanC le 26/12/2010 à 19h50 : Lâchez la grappe, piétinez les raisins, filez vos bas, rangez vos s...
quoi, quoi ? Condorcet, la référence en grammaire, Rikske, la référence en bières et Titorelli que je ne connais pas, mais qui est sans aucun doute référence en quelque chose, seraient des triplés ? Maintenant que j’ai agrappé l’info, plus question de lâcher la grappe avant de leur avoir souhaité un bon anniversaire.
Marcelllll trois triples dans 3 verres : je suis tout seul, mais c’est pour boire en pensant à eux !  
réponse à . chirstian le 26/12/2010 à 21h51 : quoi, quoi ? Condorcet, la référence en grammaire, Rikske, la...
Et à la tienne Etienne, puisque c’est aussi sa fête ! Ils sont des nôôôôtres, ils ont bu leur verre comme les autres !
réponse à . chirstian le 26/12/2010 à 21h51 : quoi, quoi ? Condorcet, la référence en grammaire, Rikske, la...
Et as-tu agrappé d’Aubigny à cette page ?
Ou Agrippa d’Aubigné à cette page ?
Avec du retard pour cause d’absence, un bon anni à Rikske (et aux autres inconnus de moi) que tous tes soucis te lachent la grappe et que le meilleur soit à venir.
Bises
Sûr que le cher Georges n’aimait pas qu’on lui tienne les baskets, qu’on le marque à la culotte, qu’on lui colle aux basques, il tenait trop à sa liberté totale.
[Quant à lui lâcher la grappe – selon la définition de « grappe » donnée là-haut par God – il n’était pas forcément pour… mais ça, c’est aut’ chose !]

Donc, not’ Georges, il ne fallait pas l’emmernuyer et il savait le dire de manière élégante, lui, reprochant à la Renommée de parfois lui pourrir la vie en s’intéressant de trop près à sa vie.

Je vivais à l'écart de la place publique,
Serein, contemplatif, ténébreux, bucolique...
Refusant d'acquitter la rançon de la gloire,
Sur mon brin de laurier je dormais comme un loir.
Les gens de bon conseil ont su me faire comprendre
Qu'à l'homme de la rue j'avais des comptes à rendre
Et que, sous peine de choir dans un oubli complet,
J' devais mettre au grand jour tous mes petits secrets.


Si vous voulez lire le tout, c’est ici ; et si vous voulez l’écouter, c’est là.
réponse à . DiwanC le 29/06/2015 à 02h20 : Sûr que le cher Georges n’aimait pas qu’on lui tienne les bask...
Certes, elle ne comporte que deux raisins

Il en est question dans cette même chanson:

Je ne fais voir mes organes procréateurs
A personne, excepté mes femm's et mes docteurs


Et on les retrouve dans celle ci

Et j'étais là, tout nu, sur le bord du trottoir
Exhibant, malgré moi, mes humbles génitoires


Un p'tit café et je vous lâche..........j'ai à faire...



Le service «trois pièces», oui mais j'aurais plutôt dit «bijoux de famille», allez savoir pourquoi, ;'esprit est quelque fois tellement bizarre...
J'ajouterais ceci: l'ancienne version était "méchante" pour les Basques 
réponse à . Jacques1949b le 29/06/2015 à 05h56 : Le service «trois pièces», oui mais j'aurais plutôt dit...
Aujourd'hui nous fêtons les Saints-cailloux épaulesPierre-et-Paul.
Jamais deux sans trois et en référence à l'expression "Pierre, Paul et Jacques", bonne fête aussi à Jacques1949b (qui doit peut-être ressentir la même chose que deLassus lors de son bon non-anniversaire )
réponse à . Mintaka le 29/06/2015 à 07h12 : Aujourd'hui nous fêtons les Saints-cailloux épaulesPierre-et-Paul. ...
Bof, cela me fait une belle jambe, étant sans religion et libre-penseur...
!sans Religion, mais non sans croyances... Peut-être suis-je (et pourrais-ton ) athée +/- à l'insu de on plein grès ! 
Mains je ne me considère, mais alors pas du tout, comme agnostique: que certains se tels ou tous ceux qui ont une religion (béquille mentale), tous autant qu'ils sont, grand bien leur fasse ! Personnellement je n'ait pas besoin: aucun intérêt, perte de temps, etc.
réponse à . Mintaka le 29/06/2015 à 07h12 : Aujourd'hui nous fêtons les Saints-cailloux épaulesPierre-et-Paul. ...
D'autant plus que les quatre (ou cinq) Jacques du Nouveau Testament ne sont pas numérotés a, b, c, ou d, ce qui laisse penser qu'il n'y en aurait que trois.
réponse à . SyntaxTerror le 29/06/2015 à 09h17 : D'autant plus que les quatre (ou cinq) Jacques du Nouveau Testament ne sont pas...
S'ils étaient non numérotés par des lettres, c'étaient des illettrés !
réponse à . Mintaka le 29/06/2015 à 09h29 : S'ils étaient non numérotés par des lettres, c'étaie...
– J'ai des lettres, moi, Monsieur !
– Eh bien si vous avez des lettres, nous auront des mots !
réponse à . SyntaxTerror le 29/06/2015 à 09h17 : D'autant plus que les quatre (ou cinq) Jacques du Nouveau Testament ne sont pas...
Ce Jacques était un drôle de numéro, il avait peur de son nombre...
réponse à . chirstian le 22/12/2007 à 09h42 : "lâchez nous la grappe" ont exigé les membres virils de l’ass...
les membres virils de l’association "les cénobites tranquilles"
Encore du grand chirstian !
Mais où va-t-il chercher tout ça ?
réponse à . file_au_logis le 26/12/2010 à 08h19 : De Gaulle et le Chevalier Bayard n’ont jamais pu dire: lâchez-moi le...
le 26 décembre jour férié en Autriche ?
En Alsace-Moselle aussi !
En y regardant de près, mais à condition d'avoir la vue un peu trouble, on peut facilement assimiler le service trois pièces, ce que l'homme a entre les jambes, à un magnifique cep sous lequel est accrochée une superbe grappe. Certes, elle ne comporte que deux raisins, mais ce ne sont généralement pas ceux de la colère et, de plus, ils sont sans pépins.(paroles divines)
Sans pépins, sans pépins, c'est vite dit ! Quand tu te fais prendre par ta légitime avec une autre femme, si ça, c'est pas des pépins qui s'annoncent ?
Tu as la mémoire courte.

Io
L'équipe de France de basket, après avoir mené toute la première mi-temps de la coupe d'Europe a finalement lâché les baskets aux Serbes qui ont mis la main au panier des française sans leur lâcher la grappe.
LE JEU DES MOTS CACHÉS (35)
Je ne m'en suis tenu qu'au mot 'basket', alors je vous propose de trouver le nom de 20 sports , que j'ai dissimulé dans le dialogue ci-dessous.

Le prof de philo fit appeler Pauline à son bureau:
Le prof: - Bonjour, assieds-toi...j'ai eu droit à une sévère réprimande de part de monsieur le directeur, parce que mes classes
sont désertes: je n'aime pas que mes cours sapiez, et toi comme responsable de classe, tu dois y être pour quelque chose...
Pauline: - je rallie les opinions, mais je ne prends pas de décisions...
- ce n'est pas ce qu'on m'a dit, figure-toi, tu es mignonne à croquer, mais je te filerais une bonne trempe Pauline, une bonne volée !
- O.K., je te répéte que je ne peux influencer personne, et que tu me foutes une pêche ne changera rien !
- je vois que tu est fort mule, hein ?
- tu n'as pas le droit de me faire responsable de tes échecs...
- c'est comme ça que tu te tires d'affaire? tu crois peut-être que c'est moi qui suis un cas raté ?
-Ah, c'qu'il est obtus- pensait Pauline
-je ne me fie pas d'elle- pensait le prof
Pauline: - l'eu-je pu éviter ? c'est ça que tu crois ?
le prof: - j'en suis certain !
- je t'ai dit la vérité, et j'en ai assez ! je mets les voiles !
Pauline s'en alla laissant le prof plongé dans ses pensées:
est-ce crime que de lui avoir avoué mes soupçons ? L'eut-elle évitée cette situation si elle avait voulu ?
Il ne le saurait jamais; avant de voir Pauline, il avait présenté sa démission !
En y regardant de près, mais à condition d'avoir la vue un peu trouble, on peut facilement assimiler le service, etc.
C’est curieux cette habitude masculine – divine même ! – de toujours employer les adjectifs "magnifique", "superbe" pour qualifier ledit service… On devine que "admirable", "sublime", "somptueux" sont tout prêts à suivre...
Ça me laisse - comment dire ? - dubitative…
Allez ! je laisse la précieuse grappe dans le "panier".

Il était tellement fan de Michel Leeb, qu'une fois il est monté sur scène, l'a serré entre ses bras, et il voulait plus le lâcher...même que les gens lui criaient:
"Lâche Leeb Asquette !"
Au mois de juillet, sur la Côte d'Azur, il la tire par le bras...
- Allez viens, on rentre à Saint-Étienne !
- lâche-moi, l'été, Nice !  
Je n'ai jamais beaucoup apprécié le sport, j'en suis à 13.
réponse à . SyntaxTerror le 29/06/2015 à 19h58 : Je n'ai jamais beaucoup apprécié le sport, j'en suis &ag...
De manière étonnante, c'est un score assez bas...
Je vais attendre un peu pour voir où en est Germaine...
réponse à . joseta le 29/06/2015 à 20h26 : De manière étonnante, c'est un score assez bas... Je vais att...
Tout pareil que Syntax : 13... à condition que tu admettes un sport cérébral.
réponse à . DiwanC le 29/06/2015 à 20h32 : Tout pareil que Syntax : 13... à condition que tu admettes un sport ...
Bon, c'est pas la grande forme...la chaleur sans doute !
C'est curieux, tu as lu dans mes pensées regarde (c'est un copié-collé) comment j'ai présenté ma solution:

Faites du sport (cérébral)

1) Course à pied (cours sapiez)
2) rally (rallie)
3) croquet (croquer)
4) trampoline (trempe Pauline)
5) volley (volée)
6) hockey (O.K.)
7) foot (foutes)
8) pêche
9) marche
10) formule 1 (fort mule, hein ?)
11) échecs
12) tir (tires)
13) karaté (cas raté)
14) ski (c'qu'il)
15) padel (pas d'elle)
16) luge (l'eu-je....)
17) voile (voiles)
18) plongée (plongé)
19) escrime (est-ce crime)
20) lutte (l'eut-elle)
Voilà !
Je n'ai pas osé compter les échecs et je suis heureux que le croquet et la pêche soient considérés comme des sports !
Finalement ne m'en manquait "que" six... Et une fois de plus, ça m'agace parce que j'ai encore raté les plus faciles : luge... lutte...
Padel : j'ignorais complètement ce sport...
Merci Joseta !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Lâcher les baskets / la grappe » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?