Le jeu n'en vaut pas la chandelle - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Le jeu n'en vaut pas la chandelle

Cela n'en vaut pas la peine.
Cela ne justifie pas les frais envisagés ou les problèmes qui vont en découler.

Origine

Cette expression, sous une forme très approchante, date du XVIe siècle.

Il ne faut pas oublier qu'à cette époque la fée électricité n'existait pas encore et que ceux qui s'adonnaient aux jeux (cartes, dés...), particulièrement ceux donnant lieu à des enjeux, devaient s'éclairer à la chandelle, considérée comme un objet de luxe.
Il était d'ailleurs d'usage, dans les endroits modestes, que les participants laissent quelque argent en partant pour dédommager du coût de cet éclairage.
Et lorsque les gains étaient faibles, ils ne couvraient même pas le prix de la chandelle...

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le jeu n'en vaut pas la chandelle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Arabear Ma teswa altaabElle ne vaut pas la peine
Marocar Matadi mach atnaghi sannikTu n'auras rien de la personne avare.
Allemagne (Bavière)de Das lohnt sich nicht.Cela ne vaut pas la peine.
Angleterreen The game isn't worth the candle.Le jeu ne vaut pas la chandelle
États-Unisen It isn't worth itIl ne le vaut pas
États-Unisen It isn't worth breaking your neck over.Ça ne vaut pas de se casser le cou
Espagnees Vale mas el entierro que la abuelaL'enterrement vaut plus que la grand-mère
Espagnees No vale la penaÇa ne vaut pas la peine
Espagnees No merece la penaCela n'en vaut pas la peine
Espagnees Para ese viaje no se necesitan alforjasPour ce voyage, on n'a pas besoin de sacoches
Canada (Québec)fr Cela ne vaut même pas un sou noir
Israëlhe המאמץ אינו כדאי/שווהPas la peine de faire des efforts
Israëlhe יצא שכרו בהפסדוLes pertes dépassent les bénéfices
Italieit Il gioco non vale la candelaLe jeu n'en vaut pas la chandelle
Italie (Sicile)it Non nni vàli 'a pènaÇa n'en vaut pas la peine
Belgique (Bruxelles) / Pays-Basnl Het sop is de kool niet waardLe bouillon ne vaut pas le chou
Polognepl Gra nie warta świeczkiLe jeu ne vaut pas la chandelle
Roumaniero Mai mare daraua decât ocauaPlus grande la tare que la pinte (le contenu)
Roumaniero Mai mult a?a decât fa?a[Vaut] plus le fil que la face (le tissu)
Roumaniero A strica orzul pe gaste.Gaspiller l'orge pour les oies.
Russieru ???? ?? ????? ????Le jeu n'en vaut pas la chandelle
Belgique (Wallonie)wa El' quié vaut bé l' collet !Le chien vaut bien l'collier ! (ironique)
Belgique (Wallonie)wa Li cîse ni vât nin les chandellesLa soirée ne vaut pas les chandelles
Belgique (Wallonie)wa Moustrer s'cul pou deu liards è bruler pou deu sous d'tchandèleMontrer son cul pour deux liards et bruler pour deux sous de chandelle

Vos commentaires
Bonjour Monsieur,

Petite information complémentaire.
J’écoutais ce matin à la RTBF (radio belge), un extrait du "Jeu des dictionnaires", au cours duquel un invité doit trouver la signification d’un mot, ou les caractéristiques d’un nom propre (personnage), très peu connus évidemment, chaque fois parmi 4 propositions souvent farfelues, ou encore l’origine d’une expression, etc...
On y a signalé que l’expression mentionnée ci-dessus apparaît notamment dans la pièce "Le menteur" (1644) de Pierre Corneille.
Cordialement
réponse à . <inconnu> le 24/03/2006 à 05h56 : Bonjour Monsieur, Petite information complémentaire. J’écou...
C’est possible. Mais je ne connais pas tout Corneille par coeur pour pouvoir confirmer... 
Mais une chose est sûre, c’est que "ne pas valoir la chandelle" s’utilisait déjà un siècle avant.
réponse à . God le 24/03/2006 à 09h09 : C’est possible. Mais je ne connais pas tout Corneille par coeur pour pouvo...
Certes, Pierre Corneille n’a fait que reprendre une expression existante, comme on le verra ci-dessous.
Entretemps, par curiosité, j’étais en effet allé faire une recherche relative à Pierre Corneille, sur l’encyclopédie wikipedia à laquelle vous vous référez régulièrement.
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil)
Deux liens plus tard, j’accédais rapidement au texte de cette "comédie baroque".
Une rcherche de mot m’a fait trouver le passage concerné à l’acte I, scène 1.
Cliton, valet de Dorante, dit à ce dernier :
"Loin de passer son temps, chacun le perd chez elles
Et le jeu, comme on dit, n’en vaut pas les chandelles".
Donc, certaines personnes "favorisées", comme le disent maintenant "les politiques" chez nous (le terme "riche" est tombé en désuétude), utilisaient au moins deux chandelles !
le jeu de chandelle est pourtant distrayant ! surtout quand on est gamin ...chacun a l’impression d’être à un moment ou à un autre le favori dans ce jeu de poursuites au milieu des cris et des rires ... et un mouchoir ou autre objet suffit !
qui n’a pas joué à la chandelle et pensé que ç valait le coup, le temps de la récré, n’a pas vécu son enfance au XXème siècle ! 
Remède de grand’mère : et le jeu vaut bien la chandelle ! surtout si l’on est guéri !
Pour une rage de dents ou même une forte angine, il suffit d’une pomme et d’une chandelle, genre bougie ... la pomme entre les dents, la chandelle dans le fion ... on allume la chandelle (bougie) ... quand la pomme est cuite le mal est parti = guéri ! 
Notre ami Pierrot a pensé que jouer avec Colombine n’en valait pas la chandelle, le niais, alors qu’Arlequin, dans sa boutique avait des bouts de réglisse meilleurs que votre bâton et des pralines grosses bien plus grosses que le poing (voir cette page).

Belle journée à tous !
réponse à . cotentine le 27/10/2007 à 00h50 : le jeu de chandelle est pourtant distrayant ! surtout quand on est gamin .....
Bonjour et bon week-end à tous et toutes.

Je ne connais pas ce jeu, mais les jeux sont souvent les mêmes partout et le tien doit porter certainement un autre nom ici. Pour ce qui est de ton remède, tu me permettras de m’en abstenir. 
en direct de la Bourse de New York, où le marché a ouvert en hausse de 0.75% je confirme que le jeu ne s’inscrit plus que dans une parité de 1 à 2.5 avec la chandelle.
Je vous conseille de vendre le plus rapidement vos jeux, en fixant un cours plancher de 1.45 et de vous reporter sur des titres plus prometteurs (Eurotunnel , Eurodisney ...).
Je suggère en même temps une prise de bénéfice partielle sur la chandelle, qui a sans doute capitalisé maintenant la plus grande part de la hausse attendue.
Bien le bonjour, de retour dans ma Vienne d’adoption.
Le jeu à Mar-y-Bor en valait-il la chandelle? Je ne sais. Même si elle fut brûlée par les deux bouts...

Dieu, que les intervenants étaient polis, il y a un an et demi: avez-vous vu le chapeau de Zozo? l’intervention de Carpe_diem?: "Bonjour Monsieur".
Prenons-en de la graine, les djeunes: ils savaient parler en ce temps-là!
Curieusement, quand même, cette expressio.fr n’avait pas provoqué de vagues, à l’époque. C’est vrai aussi que celles-ci auraient mouché la chandelle.

Quant à la recette de ta grand’mère, ma Cotcot, il suffit de demander le résultat à notre Louisann, bien sûr, elle qui est accro-bate à ce point qu’elle peut y mettre la tête également...  

C’est quand la Castafiore donne de la voix qu’on entend le chant d’elle.
Et quand on entend une voix divine, superbe, pure et cristalline, on dit c’est un chantre, elle? On parle ici bien sur du rire de notre Jonalayette, n’est-ce-pas...
si, comme le dit Pascal, "le moi est haïssable" , alors que vaut le je ?
Quoi ? une chandelle ? même pas ! Et pourtant , dans une chandelle y a pas mêche ! Enfin, si, y a, mais à peine !
on ne dit pas la chandelle . On dit : son chant.
et on ne fait pas de comparaison déplacée ! M’enfin, quoi !

ah m... pardon filou, je n’avais pas lu la fin de ton #9 ...
réponse à . chirstian le 27/10/2007 à 09h38 : en direct de la Bourse de New York, où le marché a ouvert en hauss...
Je suggère [...] une prise de bénéfice partielle sur la chandelle
BB, commettant plus souvent qu’à son tour des délits d’initiée, a vendu la moitié de son portefeuille hier soir, à la bourse de Rouperroux-le-Coquet, et passé ce matin l’ordre de vente du restant à la bourse cénomane. J’étais complètement raide, me voici donc ruiné... momentanément.
Nonobstant ses nombreuses mises en examen, elle s’en tire toujours la tête haute, la gueuse...
Jeux de mains, jeux de chandelles.
C’est pour ça qu’au championnat du monde de rugby, la France a perdu face à l’Argentine, qui envoyait des longs coups de pied en chandelle !
réponse à . <inconnu> le 24/03/2006 à 12h34 : Certes, Pierre Corneille n’a fait que reprendre une expression existante, ...
Donc, certaines personnes "favorisées", (...), utilisaient au moins deux chandelles !

Non car ils étaient plusieurs, chacun leur tour, à visiter cette demoiselle !
Cf : Explication de texte faite en 3éme de collège (c’est pas hier !)
réponse à . file_au_logis le 27/10/2007 à 09h39 : Bien le bonjour, de retour dans ma Vienne d’adoption. Le jeu à Mar-...
que les intervenants étaient polis, il y a un an et demi
même abonné de longue date, la possibilité de s’exprimer en direct par l’intermédiaire de ce "forum" n’a été accordée qu’un peu plus tard ... et la timidité de certain(e)s (dont je faisais partie) ne leur a pas permis de s’exprimer plus tôt ! Il a fallu des "joyeux drilles" (dixit God) dans ton genre pour donner un peu le ton et l’envie de participer ! 

quoique ... le 24 mars 2006, chacun devait être très occupé par ailleurs car à Noël 2005, nous étions déjà nombreux à "tenir la chandelle par les 2 bouts" !!! 
Oh, eh, tous les collés du samedi : on sèche la colle, là, hein ? Les jeux de mots sur l’expression du jour n’en vaudraient-ils pas la chandelle ?
Lorsque j’était gamine, il était extrêmement humiliant de se faire traîter de "chandelle". Lorsqu’on n’avait pas remarqué à temps qu’il fallait se moucher et que le nez coulait bien épais !

@Cotentine @Tytoalba Je crois bien que chez nous ce jeu s’appelait le mouchoir (d’après les explications de Coteke)
réponse à . mident le 27/10/2007 à 17h31 : Lorsque j’était gamine, il était extrêmement humiliant...
Tu parles ici du jeu du mouchoir qui servaient à toutes les chandelles, c’est bien ca?
réponse à . file_au_logis le 27/10/2007 à 17h36 : Tu parles ici du jeu du mouchoir qui servaient à toutes les chandelles, c...
Attention.... ça dépend de la couleur !
réponse à . file_au_logis le 27/10/2007 à 17h36 : Tu parles ici du jeu du mouchoir qui servaient à toutes les chandelles, c...
Ah ben, je comprends mieux l’expression "moucher la chandelle", moi... Merci, Filou !
Il paraît qu’à Bougie*, ils sont tous de mèche.

Bon, les gosses, Pépé va préparer l’épaule d’agneau, prévue ce soir pour un dîner en tête-à-tête et à la bougie, avec BB. Et plus, si affinités par reconstitution des réserves de_12. 
Au lit, les mains sur les couvertures, garnements !

* Béjaïa (Algérie)
réponse à . Elpepe le 27/10/2007 à 18h58 : Il paraît qu’à Bougie*, ils sont tous de mèche. Bon, ...
c’est là que tu as appris à fréquenter les bouges, hi?
réponse à . mident le 27/10/2007 à 17h31 : Lorsque j’était gamine, il était extrêmement humiliant...
j’y ai pensé aussi, celui où on chante : "ne regardez pas le renard qui passe, regardez seulement quand il est passé." ???? Mais pas sûre que ce soit à ce jeu là que Cotentine fasse référence.
La chandelle étant ce qu’on mouche lorsqu’on a le nez qui coule. La chandelle et le mouchoir sont peut-être comme kif-kif et bourricot. 
Bon, pas grand’chose à dire sur le sujet: content de voir que tout le monde va bien, j’m’en vas moucher ma chandelle et aller me reposer !
Bonne nuit à toutes et tous !
réponse à . Elpepe le 27/10/2007 à 18h58 : Il paraît qu’à Bougie*, ils sont tous de mèche. Bon, ...
Avec un ch’tit Cahors ?
Lu dans San-A la variante "l’enjeu n’en vaut pas la chandelle" ("Mange et tais-toi !"). Le sens est le même, jeu (ancien) = enjeu. Enfin, je pense, hein ? (Si ! Si! Ca m’arrive !)
Amitiés à toutes et tousses, en passant.
Cornegibouille...je n’ai pas "vu passer" l’expressio...

Je vous passe une version donnée, voici pas mal de temps, par un érudit -( même pas de Nantes ) pendant le repas d’après réunion assez dense.

Avant l’exploitation de l’énergie électrique, c’est à dire entre autres, comme commentait B.Masure, à une époque où l’activité sexuelle n’avait rien à voir à ce que nous la connaissons aujourd’hui, les arts eux, éclairaient le monde.

Et au théâtre, la salle était éclairée par de grand (s)- lustre -(s)- supportant les fameuses chandelles.
Evidemment, les places situées juste en dessous présentaient quelques inconvénients et ceux qui prenaient le risque de souillures étaient vraiment amateurs d’art.

Quand le spectacle était décevant, on commentait par "le jeu n’en vaut pas la chandelle."

Comme l’approche est plaisante et cohérente, je vous la propose...
Georges a souvent détourné des expressions pour les adapter à ses textes, c'est le cas du mouton de Panurge où l'amour remplace la chandelle...

Si l'amour vaut pas la chandelle,
Pourquoi le jou' t elle à loisir ?


Un peu tôt pour le café

Ad'taleur..
Ce pourrait presque être la continuité de l'expression d'hier :
- Tremper son biscuit ? Le jeu n'en vaut pas la chandelle !

réponse à . BOUBA le 03/11/2016 à 04h13 : Georges a souvent détourné des expressions pour les adapter &agrav...
Lui qui - disait-il - ne croyait ni en God Dieu ni en Diable, a parsemé ses chansons de références chrétiennes :
"Que le Bon Dieu me pardonne, je n'y tenais plus"... "En priant Dieu qu'il fit du vent"... " Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra les siens"... Etc.

Et dans celle-ci, on trouve quasiment l'expression du jour :

En se sacrifiant, il sauvait tous les hommes.
Du moins le croyait-il ! Au point où nous en sommes,
On peut considérer
qu'il s'est fichu dedans.
Le jeu, si j'ose dire, en valait la chandelle.
Bon nombre de chrétiens et même d'infidèles,
Pour un but aussi noble, en feraient tout autant.


L'Antécrhist est là !
Écoutez... c'est Maxime Le Forestier qui chante.

Petit divertissement avec la Symphonie des adieux*.
Sa partie terminée, chaque "joueur" souffle sa chandelle, ramasse sa musique et s'en va son instrument sous le bras.

Amusant non ? 

* Haydn. Si vous ne voulez pas tout écouter : les premiers quittent l'orchestre à 4 min 12 et quelques minutes plus tard, le chef part à son tourl !

réponse à . DiwanC le 03/11/2016 à 04h30 : Ce pourrait presque être la continuité de l'expression d'hier ...
En effet, c'est un jeu dangereux que de vouloir tremper son biscuit...
On n'y brûle pas que la chandelle, on s'y brûle parfois les ailes..........
réponse à . DiwanC le 03/11/2016 à 04h44 : Lui qui - disait-il - ne croyait ni en God Dieu ni en Diable, a parsemé s...
Ben oui...décidement j'ai du mal avec le Fox Terrier......
Un jour je suis tombé sur la tête, depuis lors ma vie monte en chandelle : ici.
Pour ressouder le réservoir j'avais monté ma voiture sur chandelles, c'est sans doute pour ça qu'elle a pris feu.
Prédiction : je subodore qu'aujourd'hui nous aurons "des jeux" comme thème du jeu des mots cachés.
Lui tenir la chandelle* pendant qu'il trempe son biscuit...

*C'est pas l'expression du jour d'accord mais il est aussi question de chandelle....

Les parutions sont elles vraiment le fruit du hasard ?....
réponse à . BOUBA le 03/11/2016 à 08h58 : Lui tenir la chandelle* pendant qu'il trempe son biscuit... *C'est pas l'expres...
Avec de telles capillo-tractions, tu peux aussi faire un rapprochement entre "tremper son biscuit" et "c'est pas du gâteau" ...
réponse à . SyntaxTerror le 03/11/2016 à 09h47 : Avec de telles capillo-tractions, tu peux aussi faire un rapprochement entre &qu...
"tremper son biscuit"....."c'est pas du gâteau"

......surtout quand t'as affaire à une tarte !.....
réponse à . Mintaka le 03/11/2016 à 08h08 : Prédiction : je subodore qu'aujourd'hui nous aurons "des jeux&q...
Bien vu !
LE JEU DES MOTS CACHÉS (312) JEUX-2
Il y a, dans le texte ci-dessous, 18 JEUX à trouver.
Faites vos jeux !

- Tiens, salut Simon…où tu vas ?
- Salut Polycarpe…à la gare routière, faut que j’aille à Vannes…
- Tu pars en car à Vannes ? et ta bagnole ?
- M’en parle pas, j’ai piqué une crise ce matin…j’ai trouvé l’auto sur une grande flaque d’eau, alors j’ai ôté l’eau et j’ai prévenu Lou, le mécanicien…y’en a marre, elle n’arrête pas de me donner des problèmes…
- Là, cher ami le problème, c’est le radiateur…
- Je m’en doute bien…mais y’a aucun risque si Lou s’en occupe, j’ai confiance en lui, et pis Lou fasse ce qu’il fasse, il est très sérieux…
- Ça c’est vrai, on ne lui connaît pas d’échecs à ce barbu !
- Au fait, et toi, où tu vas ?
- Moi aussi je vais au quai, mais des chemins de fer, moi…Hé dis, t’as un peu de temps, y’a un bistrot juste en face, on prend un verre ?
- Il n’est pas tard… ho, je veux bien, il fait soif !
Une fois dans le troquet…
- Ben, y’en a du monde ici, tiens y’a un banc qui est libre, là.bas, dans le fond…
- Je vais boire une flotte, moi…c’est ce qui a de mieux pour calmer la soif…
Au bout de vingt minutes…
- Bon, go ! Il est temps d’y aller !
- Tu payes mon eau Poly, j’ai pas de monnaie…
- Bien sûr !
réponse à . Mintaka le 03/11/2016 à 08h08 : Prédiction : je subodore qu'aujourd'hui nous aurons "des jeux&q...
je subodore qu'aujourd'hui nous aurons "des jeux" comme thème du jeu des mots cachés.
Gagné !
Dans mon Rouergue profond parfaitement occitanophone, le maître nous avait enseigné l'expression sous la forme "l'enjeu n'en vaut etc." qui lui confère une évidente logique.
réponse à . deLassus le 03/11/2016 à 10h58 : je subodore qu'aujourd'hui nous aurons "des jeux" comme th&...
Quelle prescience !
J'aurais parié pour les chandelles ...
Tout le monde ne le sait pas, mais Lange a le rythme dans la peau... enfin, dans les ailes ! Et le déplacement cadencé de celles-ci produit comme une musique, comme un chant semblant venir de l'au-delà.
Marquer la mesure est chez lui aussi vital que respirer. Un fond musical ? Et hop ! quel que soit le lieu, il scande pour le bonheur des présents.

Ainsi, quand il entre dans un casino, les parieurs abandonnent les tables de "poker" et de "chemin de fer" et se groupent autour de lui.
À un nouveau croupier s'en étonnant, un collègue répondit : Lange... euh... le jeu ne vaut pas le chant d'ailes !

N'est-elle pas bien pourrie celle-là ? Plus tire-couetté que ça, tu meurs !

réponse à . DiwanC le 03/11/2016 à 12h38 : Tout le monde ne le sait pas, mais Lange a le rythme dans la peau... enfin, dan...
Surtout quand c'est aussi simple que ça...nº 106  
réponse à . BOUBA le 03/11/2016 à 06h32 : Ben oui...décidement j'ai du mal avec le Fox Terrier.........
Il faut dire que la mélodie de Bertola n'est pas facile... ni même intéressante.
Mieux vaut lire le texte.
réponse à . joseta le 03/11/2016 à 12h50 : Surtout quand c'est aussi simple que ça...nº 106  ...
Merci pour tes encouragements ! 
Je retourne à mes travaux d'aiguille que je n'aurais pas dû abandonner !

réponse à . joseta le 03/11/2016 à 12h50 : Surtout quand c'est aussi simple que ça...nº 106  ...
Il était détesté de tous...
À ses obsèques, point d'amis, point de lumière, point de flamme... Le feu ne valait pas la chandelle...

Je m'obstine... déraisonnablement !
Le feu ne valait pas la chandelle
Rassure-toi, tes efforts ne partent pas en...fumée !  
Johnny à la capitale d'Égypte
Il écrit des cartes, Depp au Caire.

1) SIMON
2) CARAVANE (car à Vannes)
3) PIQUET (piqué)
4) LOTO (l’auto)
5) OTHELLO (òter l’eau)
6) MARELLE (y’en a marre, elle)
7) DÉS (des problèmes)
8) RAMI (cher ami)
9) RISK (risque)
10) PILE OU FACE (pis Lou fasse…)
11) ÉCHECS
12) BARBU
13) OKEY (au quai)
14) CHEMIN DE FER
15) TAROT (tard…ho,)
16) BANQUIER (banc qui est)
17) GO
18) MONOPOLY (mon eau Poly)
Voilà !
réponse à . joseta le 03/11/2016 à 17h12 : Johnny à la capitale d'Égypte Il écrit des cartes, Depp au ...
M'en manque six que je ne connaissais pas... mais les autres sont bons !

réponse à . DiwanC le 03/11/2016 à 12h59 : Merci pour tes encouragements !  Je retourne à mes travaux d'ai...
"Je retourne à mes travaux d'aiguille que je n'aurais pas dû abandonner "
Oui quand je vois ton #45 je suis d'accord avec toi !
réponse à . joseta le 03/11/2016 à 17h12 : Johnny à la capitale d'Égypte Il écrit des cartes, Depp au ...
Je n'ai pas vu OKEY que je ne connaissais pas. En revanche, j'ai déjà vu plusieurs fois "Les Visiteurs" !
réponse à . mickeylange le 03/11/2016 à 17h48 : "Je retourne à mes travaux d'aiguille que je n'aurais pas ...

réponse à . DiwanC le 03/11/2016 à 04h56 : Petit divertissement avec la Symphonie des adieux*. Sa partie terminée, c...
Sa partie terminée, chaque "joueur" souffle sa chandelle, ramasse sa musique et s'en va son instrument sous le bras.

J'adôôôre !
Et l'oeuvre est néanmoins cohérente à écouter.

J'ai juste un doute : Haydn a-t-il écrit cette symphonie pour être ainsi interprétée, ou s'agit-il de l'exploit (magnifique !) d'un "metteur en scène" ?
réponse à . gonalzako le 09/12/2016 à 10h09 : Sa partie terminée, chaque "joueur" souffle sa chandelle, ramas...
Je crois que Haydn a bien composé sa symphonie pour être interprétée avec la "mise en scène". Ce ne serait pas sa seule symphonie ainsi conçue : "L'horloge" est rythmée de bout en bout par un tic-tac un peu obsédant ; "La surprise" comporte au milieu du 2e mouvement un soudain fortissimo de l'ensemble de l'orchestre accompagné d'un gros coup de timbale, qui pour Haydn devait "être un coup de tonnerre pour faire sursauter les auditeurs.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le jeu n'en vaut pas la chandelle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?