Mettre en boîte - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Mettre en boîte

Se moquer de quelqu'un, de sa naïveté.
Par extension, l'énerver.

Origine

Se moque-t-on des sardines avant de les enfermer dans leur huile ?
A chaque fois que j'ai posé la question à l'une d'entre elles, après l'avoir séparée de ses congénères et sortie de sa boîte, et avant de m'en délecter, je n'ai obtenu qu'un silence dédaigneux ou des réponses sans queue ni tête.
Ce n'est donc pas sur elles qu'il faut compter pour connaître l'origine de cette expression.

Ce qu'on sait quand même, c'est qu'à la fin du XIXe siècle, on disait 'emboîter' pour 'railler', 'conspuer' ou 'siffler' quelqu'un (les acteurs de théatre craignaient d'ailleurs beaucoup "l'emboîtage"). Puis c'est en 1910 et en argot, que notre expression est apparue avant de se répandre vers 1930.

Mais pourquoi le fait de mettre en boîte correspond-il à une moquerie ? D'autant plus qu'on a là l'image d'une immobilisation, alors qu'en général, quand on se moque de quelqu'un, on le fait plutôt bouger en "l'emmenant en bateau" ou en "le faisant marcher".
Peut-être cela vient-il d'une signification que donne Maurice Rat à cette expression : "Lui rendre impossible tout moyen de répliquer, de se tirer d'affaire". Là, même si on s'éloigne du sens principal d'aujourd'hui, on comprend nettement mieux l'image de l'immobilisation et de l'enfermement dans une boîte.

Et pour finir, on imagine bien que quelqu'un dont on se moque finisse par s'énerver, ce qui explique la signification étendue et récente de cette expression.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Mettre en boîte » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Gwneud hwyl am ben rhywunSe moquer de la tête de quelqu'un
Allemagnede Jemanden auf den Arm nehmenPrendre quelqu'un sur le bras
Angleterreen To take the piss (out of somebody)Faire sortir la pisse de qqun
Angleterreen To have a good laugh atAvoir un bon rire sur
Angleterreen To try it on with somebodyL'essayer avec quelqu'un
États-Unisen To make fun of somebodyFaire amusement de quelqu'un
Angleterreen To take somebody for a ridePrendre quelqu'un pour un tour
États-Unisen To josh someoneFaire Josh a (se moquer de) quelqu'un
Angleterreen To make fun of someoneSe moquer de quelqu'un
Angleterreen To pull someone's legTirer la jambe à quelqu'un
Colombiees mamar gallosucer le clitoris
Espagnees Cachondearse de alguienSe moquer de quelqu'un
Argentinees Tomar de puntoPrendre de point
Espagnees Tomar el pelo a alguienPrendre les cheveux à quelqu'un
Panamaes Huevear a alguienFaire un oeuf de quelqu'un.
Espagnees Burlarse de / reírse de alguienSe moquer de / rire de quelqu'un
France (Dauphiné)fr Bacher quelqu'un
Canada (Québec)fr Niaiser quelqu'un
Grècegr Τον δουλευωTravailler quelqu'un
Israëlhe ????? ??... La'avod al...Travailler sur....
Italieit Prendere per il culoPrendre par le cul
Italieit Prendere in giroPrendre en tour
Italieit Burlarsi diSe moquer de
Japonjp からかうSe moquer
Coréeko ~을 놀림감으로 만들다 Faire avecFaire avec l'objet du ridicule, de moquerie
Pays-Basnl iemand opfokken (ou) iemand opnaaienpousser/chauffer quelqu'un (avec des mots) pour qu'il s'énerve excessivement
Pays-Basnl iemand op stang jagen,(ou) iemand stangen (expr. du 20e S.)provoquer, énerver, taquiner quelqu'un comme forme de jeu malicieux
Pays-Basnl Chasser quelqu'un sur l'armoireIemand op de kast jagen
Pays-Bas (Amsterdam)nl iemand in de zeik nemenprendre quelqu'un dans la pisse
Polognepl Robi? sobie jaja z kogo?.Faire des oeufs de quelqu'un.
Portugalpt Zombar dePlaisanter de / Se moquer de
Portugalpt Fazer chacota deFaire moquerie de
Portugalpt Fazer troça deFaire la moquerie de
Roumaniero A lua peste piciorPrendre de par dessus de la jambe/du pied
Roumaniero A lua la mi?toPrendre au "mi?to" (mot tsigane avec le sens de "bon" utilisé en argot comme superlatif - ici raillerie)
Chinezh 取笑Se moquer
Chinezh 取笑Se moquer de / Taquiner

Voir aussi

Vos commentaires
Bonjour Monsieur l’amateur de sardines. (Passez-vous vos vacances à Douarnenez ?) 

Suite à expression du jour, la notion de "boîte" n’évoque t’elle pas directement celle du cercueil, comme pour signifier : "il est mort et enterré donc ne parlera plus, ne gênera plus..." surtout lorsque l’on connaît les siècles de complots et de secrets que tant de personnes avaient à se soucier et à se préserver aussi.. ?

Deuxième chose, "mettre en boîte" pouvait peut être avoir une relation avec le fait qu’à cet instant précis de la mort et lors d’une mise en bière, on pouvait sans aucun reproche enfin se moquer de quelqu’un que l’on avait craint toute sa vie...

Y’a les djeuns aussi qu’on enferme comme des sardines dans les boîtes (de nuit) par contre les mâles ont dans ces boîtes là, la queue qui dépassent souvent du pantalon. Forcément devant de jeunes sardines femelles, ils ne peuvent réprouver certains désirs... naturels. lol.

Bon, je sais, supputations, supputations... En savez-vous plus ?

Bonne journée.

Yannn
réponse à . <inconnu> le 24/04/2006 à 12h27 : Bonjour Monsieur l’amateur de sardines. (Passez-vous vos vacances à...
Ce ne sont là que supputations, effectivement, parfois osées (mais j’ai bien compris que se sont les sardines femelles qui sont sans queue et les mâles sans tête) !
Et en aurais-je su plus que je me serais empressé de vous le faire connaître...

Dernier point qui n’est pas du tout lié à l’expression, je me permets de vous conseiller d’éviter de laisser votre adresse mail bien visible, comme ça, dans un forum. Elle risque en effet de devenir la proie de maîtres spammeurs qui n’hésitent à aspirer le contenu des sites pour en extraire toute adresse mail reconnaissable et l’inonder ensuite d’e-mondices®.
une question sérieuse (je précise, parceque ce n’est pas ma spécialité !) : je suis surpris du sens d’énervement que vous citez en évolution récente à cette expression. Je ne me souviens pas l’avoir rencontré ni à l’écrit, ni à l’oral . J’entends bien que derrière la question "vous me mettez en boîte ?" pourrait poindre mon énervement, mais ce n’est pas l’expression elle-même qui en prendrait le sens.
???

christian
réponse à . chirstian le 24/04/2006 à 16h37 : une question sérieuse (je précise, parceque ce n’est pas ma ...
La précision était d’importance. Je réponds donc.
Si, si (comme disait Romy) ! Je vous confirme pour l’avoir moi-même vécu que, même si ce n’est pas son usage initial et peut-être par incompréhension ou déformation (c’est bien souvent comme ça que le sens des expressions évolue (*)), j’ai bien entendu des gens en ’mettre en boîte’ d’autres, les agacer, les énerver, sans passer obligatoirement par la case moquerie.
Et comme une de mes sources cite aussi cette signification, cela me rassure un peu sur le fait que ce n’est pas un pur délire de ma part (chose que j’essaye, autant que faire se peut, d’éviter dans les parties sérieuses de mes textes).

(*) Comme dit Saussure, ""Il nous arrive parfois d’estropier les mots dont la forme et le sens nous sont peu familiers, et parfois l’usage consacre ces déformations".
réponse à . <inconnu> le 24/04/2006 à 12h27 : Bonjour Monsieur l’amateur de sardines. (Passez-vous vos vacances à...
Dans mon beau pays une "boîte" peut signifier le sexe de la femme. La queue qui dépasse du pentalon à la vue d’une "boîte" et "la mettre en boîte" vont très bien ensemble.
réponse à . <inconnu> le 24/04/2006 à 17h31 : Dans mon beau pays une "boîte" peut signifier le sexe de la femme. La queu...
Ayant eu beaucoup de mal à trouver un lien avec la moquerie ou l’énervement, je m’étais abstenu de la faire, celle-là.
Mais je m’attendais plutôt à ce queue ce soit chirstian qui s’y colle. Eh ben non !
Comme quoitout le monde peut se tromper.
réponse à . God le 24/04/2006 à 17h48 : Ayant eu beaucoup de mal à trouver un lien avec la moquerie ou l’&e...
Vous avez raison. Je ne faisais que répondre à Christian.
On s’est modernisé en ne "pliant" plus , (comme on dit pour - envelopper- à St Etienne dans la Loire ) tête à queue comme jadis les sardines d’une longueur de un mètre en boîte plate, mais en les roulant dans une boîte ronde, comme pour le thon. Les sardines en boîte depuis ne bouchent plus les ports dont l’entrée fait un mètre de long vu depuis le large. Bon, c’est une vraie boucherie de mot, ce "mètre en boîte" ,mais je n’ai rien trouvé d’autre pour tailler une bavette, ce qui me manque souvent.
CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE
C’est god qui l’a dit:
quand on se moque de quelqu’un, on le fait plutôt bouger en "l’emmenant en bateau"

CQFD
J’en connais un qui s’est fait Maître en boîte (privée à vocation S.M.).
Naaan, je rigooole ..!
En ce moment, pas mal d’"huiles" se font sacrément mettre en boîte, sans pour autant trouver que ça baigne..!
Y a comme qui dirait une arête dans l’cassoulet...
La criiiiiiiiiiiiiseuuuuuuu..!! (Coluche)
Meets de l’huiiileu... (Zebda)*

*Zebda = ... beurre, en Arabe. Eeh oué.
Cuisine "en boîte", à l’huile ou au beurre... les Géants sur cette page
Saint-Exupéry mit, avec beaucoup de poésie, un éléphant en boa T.E.* (voir cette page pour le plaisir).

*T.E. : Très Etrange
J’assure la garde par tours successifs ! Je vous invite instamment à regarder l’illustration de l’expression du jour sur cette page (commentaire de l’auteur : titre a double sens se faire mettre en boite ou ce fer,mètres ,en boite) et à découvrir dans son ensemble le blog de l’auteur qui devrait trouver sans peine sa place sur notre merrrveilleux site sur cette page . Et au pastel en plus ! Superbe de technique, d’esprit et d’humour : que du talent !
Pour reprendre ce que dit l’inconnu du 1, "mettre en boîte" c’est chez moi aussi, mettre dans le cercueil. Bien que, au vu de mon pays, on dit plutôt "mettre en bière".
Depuis un peu plus d’un an, j’ai aussi essayé de mettre en boîte (crânienne) tout ce que j’apprends sur ce site, mais mon disque dur personnel commence à saturer.
Ce qui n’exclut pas la signification que donne God de l’expression du jour. 
Bon week-end à vous.
Je n’ai jamais utilisé cette expression qu’au sens énoncé par Maurice Rat, alors... 
Je suis donc un déformateur Ferdinandien (de Saussure) ! 
God, Mes respects du matin !
Les autres , un grand bonjour ensoleillé de Bretagne (si, si, comme disait...)
Un jour, il faudra mettre en boite la météo (à défaut de la mettre en grève) 
Ma première réaction a été de mettre en doute votre «sens principal d’aujourd’hui». Je n’ai jamais vu dans «mettre en boîte» l’aspect moquerie ou énervement, mais seulement comme Maurice Rat, celui de coincer, de fermer toute possibilité de répliquer.
On apprend une langue par l’usage, pas par définitions. Donc on peut traîner toute sa vie une acception personnelle parce que jamais le contexte ne l’a mise en défaut. Il se peut que ne n’ai jamais entendu l’expression qu’en contexte où l’interprétation Rat était aussi acceptable que celle de moquerie et donc qu’aucune situation ne m’a corrigé.
Je découvre que Le Robert va dans votre sens, et j’ai une édition de 1989. Dans le TLFi (http://atilf.atilf.fr/) on donne le même sens (moquerie) avec une citation de Vialar en 1947. Ce n’est donc pas une question d’âge.
Peut-être que dans l’apprentissage par l’usage intervient aussi une rationalisation. Lorsqu’on utilisait l’expression pour une moquerie, je voulais sans doute entendre blocage à cause du mot boîte. Je faisais passer une reconstruction à partir des mots avant l’usage. Peut-être Maurice Rat est-il comme moi un peu trop logique.
réponse à . momolala le 18/10/2008 à 09h09 : J’assure la garde par tours successifs ! Je vous invite instamment &a...
Merci pour ce lien Momo !
Pour passer du coq à l’âne...
J’ai connu une fille, dans ma jeunesse dont le sport favori était de se faire mettre, en boite. Jeu risqué ! Elle ne s’est fait jetée du night club qu’une seule fois, pour flagra*t délit(RE) 
réponse à . <inconnu> le 18/10/2008 à 09h51 : Ma première réaction a été de mettre en doute votre ...
Ah, tu vois God ! Je ne suis pas le seul !
D’ailleurs je préfère mon sens... puisqu’il va dans le mien. :&rsquo)
Peut-on se moquer de tout ? Oui, mais pas avec n’importe qui, répondait Pierre Desproges.
Ergo : on peut se moquer d’une boîte. Pourquoi ? Je ne sais pas moi ... parce qu’elle est trop grosse. Ou bien, parce qu’elle boite. Oui : entre amis on peut mettre en boîte une boîte qui boite.
Comment ?
En la traitant de poupée russe.
A l’âge de vingt ans, j’aimais mettre en boite... Aujourd’hui, le vingt ans d’âge, j’le mets en bouteille ! Marceeeeeel !!!

-avec mode et ration (double)-
Mettre en bière, mettre en boîte...
C’est pour cela qu’aujourd’hui, la bière est mis en boîte?
J’ai été maintes fois en boîte.
Je me suis fait souvent mettre en boîte (probablement plus souvent qu’à mon tour)
Mais je ne suis pas encore dans la boîte...

Avec Lady Theur de pas Thoches:
"C’est la boî-te finaaaleee..."
C’est le réalisateur qui met en boîte...

Et puis il gueule: "Ca y est, c’est dans la boîte" Et ca ne veut pas (toujours) dire qu’il tourne un film porno...
Ouiiiiii, vous avez remarqué? Je suis reviendu!
réponse à . Emeu29 le 18/10/2008 à 09h52 : Merci pour ce lien Momo ! Pour passer du coq à l’âne... ...
Elle ne s’est fait jetée

Bin tiens! Elle s’était fait mise en boîte, aussi ..?

Je suis pas pour relever les fôtes des gens, mais là, alors, ça m’éneeeeeerve ces participes passés "barbarisés" qui deviennent tout doucement la norme ..!!
Question peut-être stupide:ne peut-on faire correspondre cette expression avec l’invention de la photographie?Ce n’est qu’une suggestion,niepcepas,mais les dates pourraient correspondre,non?Certaines personnes n’aimant guère être prises en photo...
Bon week-end les zami(e)s...
et la mise en bouteille ?
tiens je brûlais, avec ma bouteille : le Dictionnaire de L’Académie française, 1st Edition (1694) donne cette définition de boite (oui, je sais, pas de boîte ...) :
" Boite. s. f. L’estat où est le vin quand il est dans le vray temps de le boire. Ce vin est en sa boite, il n’est pas encore en sa boite."

Marcel ! sort de ta boîte et remet nous ça !
réponse à . file_au_logis le 18/10/2008 à 11h16 : C’est le réalisateur qui met en boîte... Et puis il gueule: ...
Moi, ce sont mes outils que je mets en boîte, afin de toujours pouvoir remettre la main dessus lorsque j’en ai besoin ! Je suppose que la plupart des bricoleurs font de même (ainsi on ne perd pas sa clé de 12 !) :&rsquo)
Georges (Brassens, évidemment) avait écrit cette chanson pour Patachou : « Le Bricoleur : Boîte à outils »
cette page

A propos de Georges, et pour le plaisir, voici un « pot pourri » de Tonton … mis en boîte … lors d’une émission de variétés à la télé en 1977 … hé, oui, plus de 30 ans déjà !
cette page
réponse à . <inconnu> le 18/10/2008 à 09h51 : Ma première réaction a été de mettre en doute votre ...
Mon père, en bon titi parisien, utilisait cette expression exclusivement avec son sens de moquerie. Se faire mettre en boîte, c’était "payer" comme disaient bien plus tard mes filles adolescentes. Chez mon père, la victime de cet emballage bien fait avait tendu préalablement la perche à la moquerie collective. On se faisait mettre en boîte en sortant de chez le coiffeur, en loupant un tir à la pétanque,... pour de petites choses de la vie qui pouvaient prêter à rire. L’avantage de la mise en boîte était qu’elle ne durait que le temps qu’on referme la boîte : aucune agressivité ni rancune d’aucune part et de la bonne humeur le plus souvent pour toutes les partie. C’était un temps plus léger qu’aujourd’hui.
Au rayon des souvenirs, une aventure de Bob Morane au titre adéquat : Mise en boîte maison.
:- l
réponse à . mickeylange le 18/10/2008 à 00h45 : CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE C’est god qui l’a dit: quand on...
Et tu sais ce quelle nous dit la marine la marine ???
réponse à . cotentine le 18/10/2008 à 13h28 : Moi, ce sont mes outils que je mets en boîte, afin de toujours pouvoir rem...
Pour reprendre une formule un peu usée: Brassens devrait être remboursé par la sécu. On croit tout connaître sur le bout du coeur, et l’on est chaque fois régénéré par une indicible dose de philosophie, de bonté, d’humour, par ce regard et ce sourire chaleureux et pudiques. Il a tout dit comme personne, de ce verbe exactement-exact et lumineux. Il peut faire froid, il peut pleuvoir dehors comme dans notre quotidien, Brassens reste le baume universel et l’antidote absolu. Merci Cotentine !
Ah bin ?! T’étais où passé..?! 
mettre en boite, c’est presque comme "envoyer des vannes" ... le plus souvent avec beaucoup d’à propos ...
en ce moment, je me régale en lisant un livre de Faïza Guène qui a un sens aigu de la vanne : "Kiffe Kiffe demain" cette page ou cette page 
réponse à . cotentine le 18/10/2008 à 17h09 : mettre en boite, c’est presque comme "envoyer des vannes" ... le plus souv...
mettre en boite, c’est presque comme "envoyer des vannes"
Et quand il y en a beaucoup, il faut une gare pour les trier, et un chef de gare, qui est ipso facto un chef de gare à vannes.
Ach!!!
réponse à . Muscat le 18/10/2008 à 11h39 : Question peut-être stupide:ne peut-on faire correspondre cette expression ...
on dirait plutôt "c’est dans la boîte"
Le mec qui me met en boîte, c’est sûrement pas pour m’emballer 
réponse à . mickeylange le 18/10/2008 à 17h31 : mettre en boite, c’est presque comme "envoyer des vannes" Et quand il y e...
ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, mais ca ne marche que chez les Bretons, qui ont des hapeaux ronds...
réponse à . Jonayla le 18/10/2008 à 19h34 : Le mec qui me met en boîte, c’est sûrement pas pour m’em...
Ben, heureusement, parce que, si c’était un maquereau, tu serais une morue...
Et je peux garantir que tu n’en es pas...
Ah ca non, alors!
étêter mon bite

eh stop ! c’était juste pour l’anagramme !
Ah bon, t’étais parti ? NON, je blague, je te mets en boîte (d’allumettes).
réponse à . momolala le 18/10/2008 à 09h09 : J’assure la garde par tours successifs ! Je vous invite instamment &a...
Merci pour la découverte de ce blog. Quel magnifique travail!
Un vrai régal.
réponse à . <inconnu> le 20/10/2008 à 07h04 : Merci pour la découverte de ce blog. Quel magnifique travail! Un vrai r&e...
Mystifié et heureux. Le jeu des mots peut dépasser parfois le calembour. Le trompe-l’oeil est un art, le pastel une technique. Tous deux assez difficiles. Là, on touche aux limites du crédible... "Impressionnant" serait trop faible...
Très belle explication de textes, là-haut, dans les étages supérieurs. Comme d’habitude, sourires et sérieux sont mêlés.

Ainsi God : Comme dit Saussure, "Il nous arrive parfois d’estropier...
"Saussure" et "extropier" ! Joliii !
Coïncidence ou volonté, Ta Divinité ?
réponse à . momolala le 18/10/2008 à 09h09 : J’assure la garde par tours successifs ! Je vous invite instamment &a...
Momo ! Pourrais-tu, s’il te plaît, retrouver cette page "superbe de technique, d’esprit et d’humour" ? Que du talent !" annonces-tu ; elle est hélas devenue illisible aujourd’hui.
Et l’ami Georges (l’autre !) ? Il est plusieurs fois évoqué par les voisins du dessus : Cotentine [@30] et Animaldan [@35].

Aussi, plutôt que d’aller fouiller dans sa boîte à outils, sa boîte à malice, ai-je cueilli cette taquinerie :
Et pour bien m’enfoncer la corne dans le cœur
Par un raffinement satanique, moqueur,
La perfide, à voix haute, a dit à mon endroit
"Le plus cornard des deux n’est point celui qu’on croit"
Ma maîtresse, la traîtresse !


Tout est prêt pour le p’tit déj. Le café arrive et l’eau de la théière ne va pas tarder à chanter !
réponse à . DiwanC le 10/06/2014 à 01h48 : Momo ! Pourrais-tu, s’il te plaît, retrouver cette page "superb...
Je l’ai retrouvéE sur cette page. Je découvre qu’elle expose à Cannes. Va falloir que j’aille y faire un tour...
Dans l’art de la mise en boîte je vous propose de découvrir Vidal de Rueda. On aime, on n’aime pas, mais il faut avouer qu’il illustre l’expression du jour assez complètement et d’une manière très contemporaine. Cliquez sur les onglets des différentes galeries pour le découvrir.

Point de poètes n’ai trouvé qui aient clamé ni déclamé à propos de la mise en boîte. (Ca se dit, ça, clamer à propos...  ... bon, on dira "néologisme local et momentané").

Belle journée à tous ! Ici elle sera chaude, très chaude et très occupée. On commence par le dentiste. Faut s’entretenir avant la dernière mise en boîte.
réponse à . momolala le 10/06/2014 à 05h45 : Dans l’art de la mise en boîte je vous propose de découvrir V...
Que du bonheur...!

"...On commence par le dentiste."

C’était l’expression d’un de mes tortionnaires parisiens. Au moment où, les gencives sanguinolentes, on est à deux doigts de lui ficher la lame n°88 de son couteau suisse dans l’abdomen. Celle qui entraine une agonie irréversible dans d’atroces souffrances. Il prenait un léger recul et déclarait: c’est que du bonheur."

Bon courage, le sourire ne sera que plus enjôleur...

Quant à la "mise en boîte", telle que je l’ai vu pratiquée et pour en avoir été souvent moi même l’objet, elle prend plutôt un côté constrictif amer.

C’est, dans la conversation et lorsque l’on n’a plus d’argument, que l’on cantonne un interlocuteur dans un cadre restreint limité à une particularité physique souvent mais pas seulement. -( on peut être gros, chauve, noir, métis Ecossais Irlandais, bègue....)-
La victime peut difficilement se défendre car la particularité est vraie, mais cela l’entraine assez vite à l’énervement.

C’est plus une forme de médiocrité de l’auteur de la mise en boite qui apparaît alors, même si, souvent, personne ne moufte.

On est effectivement assez loin de la poèsie...

Belle journée
réponse à . DiwanC le 10/06/2014 à 01h49 : Et l’ami Georges (l’autre !) ? Il est plusieurs fois &eacu...
Le roi Georges connait la mise en boite hélas au sens du premier commentaire dans "les quat’z’arts"
cette page
D’aucun délaissant la boite (à bac ) pour aller s’amuser en boite (de nuit) se retrouvent contraints à bosser en boite (l’usine).Je ne pense pas que Fernand Raynaud est fait le lien.cette page
- Bonsoir, je voudrais être reçu par le tsar...
- Désolé, le tsar vient de sortir.
- Il ne dîne pas chez lui ?
- Ah non ! il le fait au cabaret; c’est bien connu, les tsars dînent en boîte !
Rencontre dans les Deux-Sèvres
- Tiens ! depuis le temps...ça va ? et dans quoi tu bosses maintenant ?
- je travaille aux conserves à Thouars...
- de musique ?
- non, non, de sardines...
réponse à . AnimalDan le 18/10/2008 à 03h23 : En ce moment, pas mal d’"huiles" se font sacrément mettre en bo&ici...
Meets de l’huiiileu... (Zebda)*

*Zebda = ... beurre, en Arabe

Rendons à César ...
Zebda était un groupe toulousain, "Mets de l’huile", c’était Regg’Lyss de Montpellier. Le reggae montpellierain a fait long feu. Paix à ses cendres.
réponse à . momolala le 10/06/2014 à 05h45 : Dans l’art de la mise en boîte je vous propose de découvrir V...
Vidal de Rueda
Ca évoque assez Andy Warhol, l’homme qui a élevé la photocopie au rang d’œuvre d’art, ou presque.
Un couple visitait le musée en plein juillet quand, soudain, la clime s’esquinta...
lui: - sortons vite: Louvre bout, hâte !
elle: - pourquoi tu veux un ouvre-boîte maintenant ?
réponse à . SyntaxTerror le 10/06/2014 à 09h54 : Vidal de RuedaCa évoque assez Andy Warhol, l’homme qui a éle...
Andy Warhol ou comment Être en faisant paraître les autres en série. N’empêche, compte tenu du temps que je passe sur une unique petite toile avec mes pinceaux à trois poils, y a pas d’justice, mon bon ! 
DEVINETTE
Cette organisation, les Houthis, s’est spécialisée à mettre en conserve les pinces de crabe. Pourquoi ?
- parce que les pinces, dans les boîtes à Houthis  
réponse à . momolala le 10/06/2014 à 10h31 : Andy Warhol ou comment Être en faisant paraître les autres en s&eacu...
Van Eyck dans "les époux Arnolfini" utilisait un pinceau à un seul poil pour peindre les poils du chien.
Je relis "au temps où la Joconde parlait" de Jean Diwo qui raconte l’invention de la peinture à l’huile par Van Eyck et du pinceau à un poil.
C’est au poil !
Boîte de chocolats offerte et payée par Hugues Aufray à mettre au frigo.
Ça , ça n’a rien de drôle...alors je vais le dire de cette façon:
Coffret qu’offrait Aufray à ses frais, au frais.
Beaucoup mieux !
DEVINETTE
Pourquoi le facteur, pour manger les conserves de son pique-nique, se situait au pied d’un hêtre ?
- parce qu’il aimait ouvrir les boîtes à l’hêtre
réponse à . DiwanC le 10/06/2014 à 01h49 : Et l’ami Georges (l’autre !) ? Il est plusieurs fois &eacu...
Tout est prêt pour le p’tit déj
oulà ! manquent les croissants ! en retard comme les trains ! on les aura
pour le goûter de 4h !
réponse à . mickeylange le 10/06/2014 à 11h19 : Van Eyck dans "les époux Arnolfini" utilisait un pinceau à un seul...
Je note Diwo au passage...Etant passé de l’abondance de libraires-bouquinistes au dénuement déstabilisant, ces notes glissées amicalement me sont extrêmement précieuses, plus encore ici. Voire sur des tas d’ouvrages que je n’aurais pas eu la curiosité de "dénicher" autrement.

Il y a certes un aspect vol-à-la-tire indélicat, puis dissimulation sous le manteau.

L’autre source, pour mémoire-sourire mais je ne pensais pas en arriver là, est le dépôt-vente Emmaüs. Là, tout dépend des héritages et successions de la zone.
Permet aussi de vérifier, car les bouquins ne sont qu’un petit linéaire, que la misère, elle, est toujours en pleine santé.
réponse à . joseta le 10/06/2014 à 08h46 : - Bonsoir, je voudrais être reçu par le tsar... - Désol&eacu...
Oui, oui et les Sardes dinent à l’huile .
C’est pour cela que l’introduction du Maître commence par :
Se moque-t-on des sardines quand on les enferme dans leur huile .
réponse à . saharaa le 10/06/2014 à 12h59 : Tout est prêt pour le p’tit déjoulà ! manquent le...
Ah ! quand même ! 
réponse à . SyntaxTerror le 10/06/2014 à 09h54 : Vidal de RuedaCa évoque assez Andy Warhol, l’homme qui a éle...
Ça évoque assez Andy Warhol, l’homme qui a élevé la photocopie au rang d’œuvre d’art, ou presque.
Ou presque... Personnellement, je n’ai jamais été bouleversée devant ses boîtes de soupe ou le visage acrylique de Marilyn...
réponse à . gerard5253 le 10/06/2014 à 07h59 : Le roi Georges connait la mise en boite hélas au sens du premier commenta...
Si tu veux une mise en boîte façon "Quat z’arts", il y a également les joyeux corbillards, ceux de nos grands-pères...
Qui suivaient la route en cahotant
Les petits macchabées ronds et prospères
.

C’est à cette page.

Et chacun sait que si "le corbillard avance lentement, c’est pour ne pas faire mousser la bière."
Joseta ! si tu nous lis ! Pour ma part, j’ignore l’auteur de cette évidence !
Sa femme en avait marre, à chaque fois que ce docteur revenait du supermarché avec des boîtes de conserve, c’était toujours des boîtes de Moul...
réponse à . platon07 le 10/06/2014 à 12h59 : Je note Diwo au passage...Etant passé de l’abondance de libraires-b...
Si tu aimes les histoires de tableau, de pinceaux et de mise en boîte (de peinture !), lis La jeune fille à la perle, une belle histoire romancée sans doute du célèbre tableau de Vermeer (Tracy Chevalier, 1999).
Mais c’est peut-être déjà fait...
réponse à . DiwanC le 10/06/2014 à 14h13 : Si tu veux une mise en boîte façon "Quat z’arts", il y a &eac...
Une évidence sur la bière à...immortaliser
Connaissais pas...
réponse à . DiwanC le 10/06/2014 à 14h31 : Si tu aimes les histoires de tableau, de pinceaux et de mise en boîte (de ...
de mise en boîte (de peinture !),
Parce que en conserve, c’est la mise en boîte de ’plat thon’...
réponse à . mickeylange le 10/06/2014 à 11h19 : Van Eyck dans "les époux Arnolfini" utilisait un pinceau à un seul...
Avec tout ce qui traîne comme boîtes, les rappels de "Sardes dînent à l’huile", on n’est pas passé loin des sardines de Momo qui sont emboîtées avec la tête et la queue !
réponse à . DiwanC le 10/06/2014 à 14h31 : Si tu aimes les histoires de tableau, de pinceaux et de mise en boîte (de ...
Merci !
C’est un avis précieux car, pour des raisons insaisissables, les peintres et leur aura me "fuient".
J’ai eu, par des hasards purs et durs, accès à certains détails de la vie de peintres qui, du coup, m’interpelaient. -( N’ayant moi même aucun don )-.
Les pires: Courbet et Van Gogh. Or ces détails n’apparaissent dans aucun document référencés que j’ai pu consulter. Et ils sont, à mon sens, importants. Je te passe le détail mais m’orienter vers un livre qui déjà, en lui même sera porteur du plaisir spécifique de la découverte, est un cadeau royal.

Déjà, pour la lecture du Diwo dont Mickeylangelo se délecte, j’ai noté que la critique recommandait d’avoir systématiquement recours à la vue des tableaux cités. Indispensable pour moi.

Merci donc bis.

Quant à la "mise en boite", activant mon passé d’aventures, j’ai pensé au monde marin souvent évoqué ici, et le légendaire "ferri-bôa-tteu " traversant jadis le port de Marseille.
En quémandant votre pardon, je vous amènerai demain des croissants de BARA MOD KOZH, une boulangerie traditionnelle réactivée par un couple de jeunes "fous furieux" comme dit Petitrenaud.

Note quand même, Chère DiwanC, que les marins, après un embarquement, disent toujours "je passerai à la boite." -( au siège )-, avant de rejoindre leur paimpolaise. Reste cette amertume arrière goût ...
réponse à . platon07 le 10/06/2014 à 18h38 : Merci ! C’est un avis précieux car, pour des raisons insaisiss...
BARA MOD KOZH
Mais ça sent bon comme là-bas, dis ! Le varech, les berniques, les embruns, l’iode et les langoustines !
"Bara mod Kozh"... comme qui dirait du pain à l’ancienne... Des Bretons expatriés en Ardèche ?

Quant au bouquin, ne t’attends pas à un ouvrage savant ; c’est un plaisant roman. J’ai eu l’impression de pénétrer dans le tableau et dans l’époque de M’sieur Vermeer. Un agréable moment de lecture, c’est tout !
réponse à . DiwanC le 10/06/2014 à 21h14 : BARA MOD KOZHMais ça sent bon comme là-bas, dis ! Le varech, ...
Pendant que personne ne nous écoute, j’ai une proposition à te faire...

Je me suis mal expliqué. Si mes racines et beaucoup de souvenirs forts voire violents sont imprégnés d’Ardèche, après avoir suivi Ulysse, j’ai posé mon sac en Bretagne.

D’abord dans un aber, en pleine tempête d’hiver 92. J’étais tout serein dans ma tête. Juste quelques jours, mais éclairés.
Re "tour d’un peu partout", et me voilà au Pays du Roi Morvan. D’où le Bara Mod Kozh, à une trentaine de kilomètres.

Donc, j’essuie mes chaussures aux rideaux et je passe te prendre: on va en boite, se chiquer une mousse bien fraîche. Tout bon pour toi ?
Les voisins du d'ssus ont longuement discouru pour savoir si "mettre en boîte" signifiait à la fois "se moquer" et "être énervé". Z'ont pas conclu...

Bien sûr, on a évoqué la boîte à outils du mari bricoleur (@30), la boîte des p'tis macchabées (@ 70) et le canular des Quat'z'arts (@ 53).

Que reste-t-il ? Celle-ci peut-être... puisque - quoi qu'il arrive.- moqués et moqueurs, on finira tous dans une boîte !

Ici-gît une feuille morte,
Ici finit mon testament...
On a marqué dessus ma porte :
"Fermé pour caus' d'enterrement. "
J'ai quitté la vi' sans rancune,
J'aurai plus jamais mal aux dents :
Me v'là dans la fosse commune,
La fosse commune du temps.


Là, il le chante...
réponse à . DiwanC le 31/10/2015 à 02h32 : Les voisins du d'ssus ont longuement discouru pour savoir si "mettre en bo&...
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHH ! On reprend les bonnes vieilles habitudes.....Super !

Bon, j'ai pas grand chose sous la main alors j'ai jeté mon dévolu sur le modeste

Si, quand un emmerdeur le met
En rogne, on ne le voit jamais


On peut le mettre en boite il restera stoïque.......En somme ce texte c'est tout son portrait......

Je fais le café et je reviens....

Ah qu'est ce qu'on est serrées
Au fond de cette boite
Chantent les sardines
Chantent les sardines.....
une signification que donne Maurice Rat à cette expression : "Lui rendre impossible tout moyen de répliquer, de se tirer d'affaire".
En tout cas, c'est dans ce sens qu'on utilise l'expression en Belgique. Et avec Maurice Rat (professeur, homme de lettres, philologue, traducteur (latin) et linguiste français, né en1893), il n'y a pas de raté comme hier.

réponse à . Mintaka le 31/10/2015 à 05h40 : une signification que donne Maurice Rat à cette expression : "L...
En effet très cher.........c'est bien ainsi que moi itou je comprends l'expression..........
Ce week end c'est Halloween, cette horrible fête commerciale qui nous vient tout droit d'outre atlantique......
Une occasion d'apprendre qu'on met aussi le citrouille en boite
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 05h49 : En effet très cher.........c'est bien ainsi que moi itou je comprend...
Mais oui, très encore plus cher, l'expression signifie pour nous soit "clouer le bec", soit "rouler dans la farine".
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 05h55 : Ce week end c'est Halloween, cette horrible fête commerciale qui nous...
On ne dit pas "le citrouille" mais "le site rouille".
réponse à . Mintaka le 31/10/2015 à 05h59 : On ne dit pas "le citrouille" mais "le site rouille"....
Hélas en effet, petit à petit Expressio rouille et ça me casse les .............pieds.....
réponse à . DiwanC le 31/10/2015 à 02h32 : Les voisins du d'ssus ont longuement discouru pour savoir si "mettre en bo&...
on finira tous dans une boîte

C'est pas dit.

On peut très bien disparaître volatilisé, atomisé, éparpillé aux quatre vents de l'Univers façon puzzle lors d'un crash aérien qui tombe dans l'océan.....

On peut très bien servir de kebab aux requins lors du titanicage du bateau sur lequel on se trouve......

On peut très bien disparaître à tout jamais au milieu du désert d'Atacama ( ou du Sahara - si tu m'entends  - du Kalahari, de Gobi ..........)

On peut très bien se perdre dans les espaces intersidéraux comme Georges ( Pas l'autre, l'autre ) sur son fauteuil à réaction......

( Il est bien évident que la dernière éventualité est la moins plausible pour les pékins de base que nous sommes )

Et puis moi je veux pas finir dans une boite . je veux rester libre.
Je veux qu'on m'incinère et qu'on balance les résidus de la combustion dans le vent........

Mais le plus tard possible........

réponse à . Mintaka le 31/10/2015 à 05h55 : Mais oui, très encore plus cher, l'expression signifie pour nous soi...
Farpaitement.........
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 06h19 : on finira tous dans une boîte C'est pas dit. On peut très bien di...
Et où penses-tu qu'on va les mettre tes vénérables résidus de combustion ? Hein dis ? Dans une boîte !
Et puis, il y me semble qu'il n'est plus permis de les balancer n'importe où ! À vérifier !
Quoique.... Si tu veux, je me dévouerais volontiers pour aller les disperser discrètement à Atakama. 
réponse à . saharaa le 31/10/2015 à 06h41 : Et où penses-tu qu'on va les mettre tes vénérables r&e...
Nan, nan on peut très bien disperser les cendres dans la nature........

Alors puisque tu te dévoues pour disperser mes vénérables résidus, j'aimerai que tu les confies aux eaux du Niger au Mali dans un village qui s'appelle Béléko......
C'est pas compliqué pour y aller.
A Bamako tu as les bus de Sangare Transports qui font la ligne Bamako-Béléko.
C'est direct......
A Béléko tu demandes Moussa Sidibe, c'est un bon pote à moi.
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 06h51 : Nan, nan on peut très bien disperser les cendres dans la nature........ ...
T'as l'air d'oublier, mais pour le moment c'est dangereux d'aller dans ce coin-là.
réponse à . Mintaka le 31/10/2015 à 07h10 : T'as l'air d'oublier, mais pour le moment c'est dangereux d&...
Je voudrais pas avoir l'air de te mettre en boite mais je dirais: encore un intoxiqué par la désinformation occidentale........
Et puis quand on s'appelle Saharaa on craint rien dans le Sahel.....
Il y a des conserveries pour ces mises en boîtes ?
Cela devrait être possible puisqu'il y a des fabrique de turabras, si bien décrites par Pierre Dac. 
«Bons baisers de partout»
DEVINETTE
Pourquoi un amateur de discothèques mange des conserves, tard le soir ?
- il aime les boîtes, de nuit
Le peintre Johamess Zick alla rendre visite à un ami, et trouva celui-ci en train de jouer avec une boîte à musique...
- Tiens, t'as une boîte à musique ?
- la boîte amuse Zick !
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 06h19 : on finira tous dans une boîte C'est pas dit. On peut très bien di...


Et puis moi je veux pas finir dans une boite . je veux rester libre.
Je veux qu'on m'incinère et qu'on balance les résidus de la combustion dans le vent........

C'est bien de nous exprimer tes ultimes désirs comme ça tu sera un feu à volontés.

En ce qui me concerne ayant les enterrement en horreur si je peu éviter de participer au mien.........

Le roi Georges n'est pas le seul à avoir fait son testament

réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 07h16 : Je voudrais pas avoir l'air de te mettre en boite mais je dirais: encore un into...
dans le Sahel
Ça elle décidera...

Les cendres d'un membre des CCFF (Comités Communaux Feux de Forêt), c'est un coup fumant ! 
Peter Pan mettait une couche de peinture jaune or à une boîte personnelle...et deux témoins de la scène, de dire:
- Mais ? il ne pourra plus l'ouvrir ou alors il n'aura que des ennuis !
- pourquoi ?
- la boîte de Pan dore !
réponse à . Mintaka le 31/10/2015 à 08h48 : dans le SahelÇa elle décidera... Les cendres d'un membre des CCF...
Elle me refusera pas cette dernière volonté, j'en suis sûr...
Pas vrai Saharaa ?........

( les frais étant à ma charge evidemment )
réponse à . Mintaka le 31/10/2015 à 08h48 : dans le SahelÇa elle décidera... Les cendres d'un membre des CCF...
Les cendres d'un membre des CCFF (Comités Communaux Feux de Forêt), c'est un coup fumant !

C'est bien pour celà que je participe au sauvetage des forêts. Préserver les arbres pour avoir du bois de boite à dominos.....
Une amie de Tess, venait de perdre son mari et elle avait décidé de l'enterrer sans le membre qui l'avait tant fait jouir; amputation qu'elle garderait dans une boîte et ne s'en séparerait jamais. Aussi, quand les deux amies se retrouvèrent, étonnée de la la voir avec une boîte sous le bras, Tess demanda:
- Qu'est-ce que c'est cette boîte ?
- c'est la boîte à vit Tess !
Pfffffffff.....
réponse à . DiwanC le 31/10/2015 à 02h32 : Les voisins du d'ssus ont longuement discouru pour savoir si "mettre en bo&...
Z'ont pas conclu
Sans doute parce qu'on ne peut pas conclure.
Je ne connaissais pas le sens "énerver", ce qui ne prouve pas qu'il soit un faux-sens.
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 05h55 : Ce week end c'est Halloween, cette horrible fête commerciale qui nous...
Ce week end c'est Halloween, cette horrible fête commerciale qui nous vient tout droit d'outre atlantique...
Euh... sauf que, avant de traverser l'océan lors de la migration des Irlandais vers l'Amérique du Nord (1850), Halloween est plutôt celte. Au fil du temps, sur le vieux continent, la célébration Halloween s'est étiolée.

Elle a repris vigueur tout là-bas, là-bas avant de nous revenir bien "commercialisée", je te l'accorde. Tout comme toi, cela mettait en rage un mien Breton !

Voir cette page et cette autre.

Dans le célèbre Le Cheval d'orgueil (1995), Pierre-Jakez Hélias (1914-Pouldreuzic /Finistère – 1995-Quimper) raconte :

...une mise en scène qui manque de faire passer sur le haut du bourg le frisson de l'an mille.

Nous avons l'habitude, vers l'approche de la Toussaint, de creuser des betteraves, d'y pratiquer des trous en forme d'yeux, de nez et de bouche, d'y introduire un bout de bougie et de refermer le tout. Ce lampion à tête humaine, posé la nuit sur un talus ou dissimulé dans les broussailles d'un chemin creux, terrifie toujours quelques noctambules.

Quelquefois aussi, on le dépose sur la fenêtre d'une vieille fille connue pour son petit courage et son esprit crédule. Quelqu'un frappe du doigt sur la vitre avant d'aller se tapir non loin de là. La vieille, qui se chauffe les membres au feu de son âtre, tourne la tête vers la fenêtre et croit voir l'Ankou, os et flamme. Elle pousse un cri terrible. Elle appelle la Sainte Vierge. La voilà qui se précipite au-dehors, affolée, pour chercher au galop on ne sait quel secours.

Alors, les garnements reprennent la betterave tête-de-mort et disparaissent. Quand la vieille revient avec le plus proche voisin, il n'y a plus rien à voir. Et tout le bourg fait des gorges chaudes. La dernière vision de la pauvre femme donne pâture aux langues pendant quelques jours, à toutes les langues sauf quelques-unes : et si c'était vraiment l'Ankou* !


*Ankou → pour faire court : la mort, comme celle que rencontra Oncle Archibald. G.B. raconte et le chante ici.

"Pour faire court" car il y a en Celtie une différence entre la mort et l'Ankou. Mais j'ai déjà dépensé tant d'encre... S'cusez-moi... Je vais essayer de vous ficher tranquilles pour la journée.

→ Petite citrouille d'Halloween !

- Qu'est-ce que tu as dans cette boîte ?
- des gants, je l'ai achetée en Belgique...
- une boîte... à gants ?
- non, à Liège...
- ?
réponse à . joseta le 31/10/2015 à 09h28 : - Qu'est-ce que tu as dans cette boîte ? - des gants, je l'ai achet&e...
Une boîte en liège trouée contenant des gants pour avoir l'air et les gants.
réponse à . Mintaka le 31/10/2015 à 09h31 : Une boîte en liège trouée contenant des gants pour avoir l&#...
Bien vu, ce jeu de mots élégant !
Quant aux Gaulois, ils avaient des gants non troués parce qu'ils n'aimaient pas l'air aux mains.
réponse à . joseta le 31/10/2015 à 09h11 : Une amie de Tess, venait de perdre son mari et elle avait décidé d...
Y des fois où je me demande ce qu'il se passe dans ta boite cranienne.......
réponse à . SyntaxTerror le 31/10/2015 à 09h25 : Z'ont pas concluSans doute parce qu'on ne peut pas conclure. Je ne con...
Un faux sens ?........loin s'en faut !
réponse à . DiwanC le 31/10/2015 à 09h27 : Ce week end c'est Halloween, cette horrible fête commerciale qui nous vie...
Halloween est plutôt celte

C'est même évident.....enfin du moins que cette tradition soit originaire d'Europe....
Les seules coutumes et traditions vraiment américaines sont celles de ceux que Colomb baptisa à tort les Indiens.

réponse à . Mintaka le 31/10/2015 à 09h56 : Quant aux Gaulois, ils avaient des gants non troués parce qu'ils n&#...
Wouaou !......en forme Mintaka !.......
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 06h51 : Nan, nan on peut très bien disperser les cendres dans la nature........ ...
Bon, mais ce que je voulais dire, mon Bouba, c'est que tes cendres seront remisées, et acheminées à destination, dans une urne, qui est un genre de boite non ? que tu le veuilles ou non... alors, tu me donneras les coordonnées GPS de ton pote !! mais rien ne presse.
Euh... prévois quand même un plan B, il se pourrait que je mourusse avant toi.... auquel cas je compte sur toi pour aller disperser les miennes poussières dans le cratère du Piton de la Fournaise !
voilà, ça c'est fait ! 
réponse à . Mintaka le 31/10/2015 à 07h10 : T'as l'air d'oublier, mais pour le moment c'est dangereux d&...
Au niçois qui ne craint pas le Mali, tu y penses ?
réponse à . saharaa le 31/10/2015 à 10h35 : Bon, mais ce que je voulais dire, mon Bouba, c'est que tes cendres seront remis...
Ah bien sûr que pour le transport il faut une boite, on va pas les mettre dans un sachet plastique de supermarché.......
Alors ok on reste d'accord comme ça. Si tu mourusses avant moi j'irais à la Réunion........

PS: Pour le GPS si tu t'imagines qu'il y a une couverture là bas.......
réponse à . saharaa le 31/10/2015 à 10h41 : Au niçois qui ne craint pas le Mali, tu y penses ? ...
Il a des potes là bas et ils pensent à lui:

"Ô Niçois à qui Mali pense........."
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 10h04 : Halloween est plutôt celte C'est même évident.....enfin ...
C'est même évident...
Autrement dit : Tu as perdu une belle occasion de te taire.
Bon... je retourne à ma boîte à ouvrages dont je n'aurais pas dû m'éloigner... je remonte ma boîte à musique... et ferme ma boîte à camembert - comme on disait dans les cours d'école de mon enfance.

réponse à . DiwanC le 31/10/2015 à 10h46 : C'est même évident...Autrement dit : Tu as perdu une bell...
Bon si nous avions encore des doutes nous voilà pleinement rassurés.....
Notre Germaine a toujours le même caractère........
C'est Nicolas Appert qui révolutionna la conservation des aliments grâce à son invention.
Vu qu'il est décédé à 92 ans, âge canonique pour l'époque, on peut donc en conclure qu'inventer cette boite conserve.......
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 11h00 : C'est Nicolas Appert qui révolutionna la conservation des aliments g...
Encore faut-il que ce soit une boîte qu'on serve!
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 10h44 : Ah bien sûr que pour le transport il faut une boite, on va pas les mettre ...
PS: Pour le GPS si tu t'imagines qu'il y a une couverture là bas.......
voui ça marche même en pleine mer. Les satellite ils se moquent de ce qu'il y a en dessous !
Et l’herbe était abondante parce qu'ils n'aimaient pas avoir l'air bête, mais l'herbe était tellement abondante qu'ils disaient : l'herbe assez !
Doit on dire:

Encore faut-il que ce soit une boite qu'on serve
ou
Encore faut-il que ce soit une boite qu'on sert

En voilà une bonne question........
réponse à . mickeylange le 31/10/2015 à 11h07 : PS: Pour le GPS si tu t'imagines qu'il y a une couverture là ba...
Ah ben alors essaye de voir le Mali sur Google Earth......à part la capitale et quelques grandes villes....
réponse à . Mintaka le 31/10/2015 à 11h09 : Et l’herbe était abondante parce qu'ils n'aimaient pas av...
joseta sors de ce corps qui n'est pas le tien !
Ha ! Qu’est-ce qu’on est serré, au fond de cette boite,

Chantent les sardines, chantent les sardines,

Ha ! Qu’est-ce qu’on est serré, au fond de cette boite,

Chantent les sardines* entre l’huile et les aromates.


* seulement les sardines de Momo, les seules qui ont encore leurs têtes dans les boites. Les autres celles qui n'ont pas de tête ne peuvent évidement pas chanter. Les paroles de cette chanson de P. Sébastien sont G. Brassens. C'est Germaine qui me l'a dit.
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 11h16 : Ah ben alors essaye de voir le Mali sur Google Earth......à part la capit...
Google Earth n'a rien à voir avec le GPS.
Certes, certes j'ai pris en effet le mauvais exemple....
Voir # 80.............Yessssssssssssssssssss !!.........Pour une fois c'est moi qui signale un bisrepetita.!!


Les paroles de cette chanson de P. Sébastien sont G. Brassens

Ne blasphème pas Belzebuth !
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 11h14 : Doit on dire: Encore faut-il que ce soit une boite qu'on serve ou Encore faut-i...
"avec le subjonctif il faut raisonner au niveau du sens et pas au niveau des règles."
En quelque sorte, le subjonctif est subjectif !
il n'y a pas une mais des réponses multiples c'est un peu la bouteille à l'encre... 
réponse à . saharaa le 31/10/2015 à 11h51 : "avec le subjonctif il faut raisonner au niveau du sens et pas au niveau d...
Aurais je ouvert une boite de Pandore ?
Il n'est pas dans la nature de Satan de s'en faire...
Il travaillait dans un laboratoire anglais qui fabriquait de l'ouate.
- On m'a dit que t'avais trouvé du boulot...mais où ça ?
- Lab ouate !
- quelle boîte ?
réponse à . saharaa le 31/10/2015 à 10h35 : Bon, mais ce que je voulais dire, mon Bouba, c'est que tes cendres seront remis...
dans le cratère du Piton de la Fournaise !
Il n'y a pas assez de cendres ?

Le jour des défunts, c'est le 2 novembre ! De quoi que vous allez causer ?
Mettre en boîte... se moquer
Tiendez ! Je vous ai trouvé une petite poésie de derrière les fagots de Thalie qui illustre farpaitement l'expression du jour :

Un escargot se croyant beau,
Se croyant gros, se moquait d’une coccinelle.
Elle était mince, elle était frêle !
Vraiment, avait-on jamais vu
un insecte aussi menu !
Vint à passer une hirondelle
Qui s’esbaudit du limaçon.
Quel brimborion,
s’écria-t-elle !
C’est le plus maigre du canton !
Vint à passer un caneton.
Cette hirondelle est minuscule,
Voyez sa taille ridicule !
Dit-il sur un ton méprisant.
Or, un faisan
aperçut le canard et secoua la tête :
Quelle est cette si minime bête
Au corps si drôlement bâti !
Un aigle qui planait leur jeta ces paroles :
Êtes-vous fous ? Êtes-vous folles ?
Qui se moque du précédent
sera moqué par le suivant.
Celui qui d’un autre se moque
À propos de son bec, à propos de sa coque,
De sa taille ou de son caquet,
Risque à son tour d’être moqué !


Pierre Gamarra (1919-2009), romancier, conteur, et pis un p'tit peu fabuliste.
Il n'est pas Celte... ni Tourangeau... ni Provençal...



réponse à . SyntaxTerror le 31/10/2015 à 13h04 : dans le cratère du Piton de la Fournaise !Il n'y a pas assez de...
Il n'y a pas assez de cendres ?
bah... je ne suis pas bien grande, il y en aura peu !
et puis c'est un vieux rêve que j'ai peu de chances de réaliser de mon vivant... mais bon, tant qu'il y a de la vie...
Le jour des défunts, c'est le 2 novembre
On se prépare...on se prépare...on parlera de la pluie et du beau temps... par exemple, aujourd'hui il fait une chaleur d'enfer par ici, après le déluge...
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 06h51 : Nan, nan on peut très bien disperser les cendres dans la nature........ ...
A Béléko tu demandes Moussa Sidibe
Avec un peu de chance, ils ne sont que quinze à porter ce nom.
réponse à . DiwanC le 31/10/2015 à 13h24 : Mettre en boîte... se moquerTiendez ! Je vous ai trouvé une pe...
Jolie fable....Dis moi ton Gamarra il a sûrement au moins dormi une nuit à Draveil....
réponse à . SyntaxTerror le 31/10/2015 à 14h51 : A Béléko tu demandes Moussa SidibeAvec un peu de chance, ils ne so...
Dernièrement c'était Lange qui expliquait que les noirs courraient vite grâce à leurs grandes narines, aujourd'hui c'est toi qui raille sur leur patronyme....
Non Monsieur, il n'y en qu'un....
réponse à . SyntaxTerror le 31/10/2015 à 14h51 : A Béléko tu demandes Moussa SidibeAvec un peu de chance, ils ne so...
Tu as raison. Voici ce que dit wiki sur Moussa Sidibé.
Moussa Sidibé est un joueur de football franco-malien, né le 22 août 1982 dans le 16e arrondissement de Paris en France.
Il évolue au poste de milieu de terrain ou de défenseur latéral.
Il est le cousin de Mamady Sidibé, lui aussi footballeur malien.
Il naît dans le 16e arrondissement de Paris et grandit à DraveilI il est connu pour "sa puissance athlétique et son engagement sans faille"
De janvier 2001 à 2002, il joue 6 matchs en Ligue 2 (1 but) avec l'Union sportive Draveil-lusitanos
En janvier 2008, n'ayant pas joué de la saison avec Clermont, il s'engage avec le club breton du DivannesC et contribue à l'obtention du titre de champion de National 2008.
réponse à . BOUBA le 31/10/2015 à 15h52 : Dernièrement c'était Lange qui expliquait que les noirs courr...
Dernièrement c'était Lange qui expliquait que les noirs courraient vite grâce à leurs grandes narines

Tu vois une autre explication ?
Bon je vais voir si les allblack courent plus vite que ton copain Moussa Sidibé le joueur du 16e.
réponse à . mickeylange le 31/10/2015 à 16h33 : Tu as raison. Voici ce que dit wiki sur Moussa Sidibé. Moussa Sidib&eacut...
Toutafé.
Même qu'après avoir joué à Beauvais, il est actuellement à Roye (Somme) (à prononcer "Rouô").
Le ministre de l'agriculture Malien se nomme aussi Moussa Sidibé.
Il ne s'agit pas de se moquer mais de compatir. Mon chauffagiste préféré me disait toutes les difficultés entraînées par le fait de s'appeler Mamadou Traoré. Il n'est pas une administration publique ou privée qui l'ait confondu avec un autre.
C'est pour ça que Boubacar est devenu Bouba.
12 campagnes de betteraves à "ROUA"!  (Rouô? Ça doit être en picard?)
CA DOIT ETRE EN PICARD
Si tu prononçais ROUA, tu as dû te faire remarquer.
PS
Ta touche Majuscules est coincée.
Ah, c'est mieux maintenant.
On dit tout bêtement "roi". À la télé, à propos de l'affaire des gitans, ils parlaient bien de "roi". D'ailleurs je connais assez bien le coin, je suis natif de Béthune et toute ma famille se trouve dans le Pas-de-Calais, le Nord, La somme, l'Oise et l'Aisne. Et avec 12 campagnes de betteraves à Roye, j'y ai donc vécu 3 ans. 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Mettre en boîte » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?