Nager entre deux eaux

Manoeuvrer entre deux partis, sans se compromettre
Refuser de s'engager

Origine

Bien sûr, à notre époque, on imagine de suite la personne qui réussit à nager à mi-profondeur sans se laisser entraîner vers une direction non souhaitée par le courant de surface ou celui plus profond.
Il suffit qu'il descende un peu plus profondément ou bien remonte en surface pour se laisser entraîner par l'un ou l'autre.

Métaphoriquement, cette nage s'applique à la personne qui ne veut pas s'engager (que ce soit par indécision ou pour ne pas prendre parti, histoire de ménager la chèvre et le chou) et qui ne ne fait donc aucun choix.

Mais cette expression apparue au XIVe siècle vient en réalité de la marine. En effet, à cette époque (et depuis le XIIe siècle), 'nager' voulait dire "conduire un bateau".
Et l'équipage qui savait "nager entre deux eaux", était celui qui arrivait à garder le cap malgré les courants (les 'eaux', à l'époque) qui pouvaient l'entraîner dans une mauvaise direction.

Exemple

« Mais le comte d'Egmont, tout en continuant sa résistance au despotisme politique et à l'oppression religieuse, ne voulait point violer les serments qu'il avait prêtés à Philippe II, son suzerain. Fermement attaché a l'indépendance des Pays-Bas, qu'il avait défendue avec une vaillance admirable, il craignait et repoussait l'intervention des Français dans les troubles de ces provinces. De là les irrésolutions et les incertitudes qui donnaient à sa conduite les apparences de la faiblesse. De là le reproche adressé au vainqueur de Gravelines de nager entre deux eaux. »
Théodore Juste - Les Pays-Bas au XVIe siècle - 1862

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Nager entre deux eaux » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Eistedd ar ben y clawddEtre assis sur la digue
Allemagnede Zwischen zwei Stühlen sitzenS'assoir entre deux chaises
États-Unisen To steer the middle courseSuivre le cap du milieu
Angleterreen To be a fence-sitterS'asseoir sur la clôture (qui sépare deux terrains)
États-Unisen To straddle the fenceSe mettre à califourchon sur la clôture
Angleterreen To swim between two watersNager entre deux eaux
Angleterreen To run with the hare and hunt with the houndsCourir avec le lièvre et chasser avec les chiens
Espagnees Nadar y guardar la ropaNager et surveiller les vêtements
Argentinees Quedar bien con Dios y con el DiabloBien se conduire avec Dieu et avec le Diable
Espagnees Nadar entre dos aguasNager entre deux eaux
Espagne (Catalogne)es Nadar entre dues aiguesNager entre deux eaux
Italieit Nuotare tra due acqueNager entre deux eaux
Italieit Salvare capra e cavoliSauver la chèvre et les choux
Belgique (Flandre)nl Van twee walletjes etenManger des deux rivages
Pays-Basnl SchipperenLouvoyer
Brésilpt Ficar em cima do muroRester sur le mur
Brésilpt Um pé em cada canoaUn pied sur chaque canoë
Roumaniero A se scălda între două ape(Se) Baigner entre deux eaux
Roumaniero A sta cu curul în două luntriEtre assis le cul dans deux canots

Vos commentaires
cette expression apparue au XIVe siècle vient en réalité de la marine
TOUT EST DIT.
RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR

cette expression vient de la marine.
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 00h07 : RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR cette expression vient d...
à noter tout de même le sibyllin "en réalité" qui sous-entend ....bien des choses!
J’attends un communiqué du loup(-voyeur) de mer de l’Amirauté....et lui recidive ma proposition de lui léguer quelques bouquins de marine,dans la famille depuis trois générations.
Bon, je vais quand même étayer un peu mon argumentaire :
malgré les courants (les ’eaux’, à l’époque) qui pouvaient l’entraîner dans une mauvaise direction
Il y a quasiment 359 chances sur 360 que le courant, aujourd’hui comme hier, entraîne le bateau dans une mauvaise direction. C’est bien pourquoi un cap, à la surface de l’eau, se calcule, en fonction de plusieurs paramètres comme la déclinaison magnétique du lieu à l’instant T, la déviation du compas de route, la dérive dûe au vent et, bien entendu, celle dûe au courant, dans l’heure-marée dans laquelle on navigue en un lieu donné, en se référant à des tables de courants de marée, le tout pour obtenir une route-fond (projection de la trajectoire du bateau sur le fond) conforme à celle qu’on a tracée sur la carte (une ligne droite, plus court chemin d’un point A à un point B), comme s’il n’y avait pas d’eau et des roulettes sous le bateau. Tu mords, là ?
Si tu procèdes de la sorte, tu PRÉVOIS ta route et ton cap, et tu arriveras à bon port. Dans le cas contraire, tu SUBIS, et tu te retrouves à pétaouchnock, voire, pire, à Trifouilly-les-oies, quand tu voulais aller au Mans.
Comment ? la mer ne vient pas jusqu’au Mans ? Si, môssieur, par la Loire, la Maine et la Sarthe. Ah, tu vois !
réponse à . jotape le 26/05/2009 à 00h29 : à noter tout de même le sibyllin "en réalité" qui sou...
Ah ben, tes bouquins, je suis preneur, bien sûr, s’ils ne te manquent pas sitôt cédés ! Bon, écoute : en attendant qu’on se rencontre, tu demandes mon canal 12 à God en te référant à cette contrib, ce qui fera que j’aurai aussi le tien. Et là, je te filerai les instructions qui font bien pour que tu me les fasses parvenir, à mes frais bien entendu. Ça joue ?
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 00h48 : Ah ben, tes bouquins, je suis preneur, bien sûr, s’ils ne te manquen...
ça le fait! je vais tenter de pas cafouiller pour le canal 12,suis pas vraiment doué pour ces machins là...
les courants du golfe du Morbihan (mor bihan = petite mer,comme Jo Staline était petit père) ne portent jamais sur les dangers(sauf une exception,qui confirme la régle comme disaient les instit’ de mon enfance-ce qui est,il me semble trés français-)
réponse à . jotape le 26/05/2009 à 01h12 : ça le fait! je vais tenter de pas cafouiller pour le canal 12,suis pas vr...
en vives eaux, au jusant, les courants atteignent 8 nœuds entre le Grand et le Petit Mouton, ou entre les îles Berder et de la Jument. Mais, heureusement, il suit les chenaux. Mieux : c’est lui qui les façonne !
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 01h38 : en vives eaux, au jusant, les courants atteignent 8 nœuds entre le Grand e...
oui ; de Locmariaquer, à la pointe de Kerpenhir, le spectacle de la marée descendante qui sort du le golfe est magnifique : il y a les marins prévoyants qui ont bien regardé l’almanach et qui sortent du golfe vers Méaban et le large au bon moment, portés par le jusant.
Et il y a toujours un ou deux marins d’eau douce, improbables impies imprévoyants, qui essaient d’entrer dans le golfe, contre vents et marées. On les voit, toutes voiles dehors et bourin à fond les manettes, qui font du sur place ou même qui reculent. Ceux là ne toucheront pas la jument !

Pour en revenir à notre expression, merci pour la belle explication. On comprend que l’expression qui se visualisait autrefois de manière horizontale (sur le "plan" d’eau) a changé, depuis l’apparition des bouteilles de plongée et la diffusion du PADI, pour se voir verticalement, comme si nous étions des poissons. Amusante évolution !

J’ai une question sur le sens ancien (XIVe S) du verbe Nager. Poséidon nous explique qu’il signifiait "conduire un bateau".
Aujourd’hui encore chez les marins nager veut dire "ramer". On parle des "dames de nage" dans lesquelles on fait passer les avirons (certains savent godiller sans dame de nage ; mais c’est costaud!).

Etait ce donc "ramer" ou bien "conduire un bateau" (qu’on peut exprimer par "gouverner" ou bien "barrer") ?
Merci
C’est pour moi, en tout cas, la bonne expression pour la bonne journée. Non que je navigue entre deux eaux, je serais plutôt du genre inverse, qui plonge, ou fonce, avant d’avoir sondé les profondeurs ou évalué les distances... Mais nous sommes bel et bien, ce matin, entre deux eaux : celle qui tombe du ciel, inlassable et ventée, celle de la mer, qui se trouble à l’horizon, et hésite, vraiment, entre le vert et le gris.

A tous les marins, ceux qui naviguent entre deux eaux, balancent entre deux âges (comme chante notre poète), entre deux ports, entre deux femmes... et aux autres, aussi, je souhaite une bonne journée. Normands, Bretons, sortez couverts !
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 00h40 : Bon, je vais quand même étayer un peu mon argumentaire : malgr...
VIVE LA MAREE!!!
Dans un cimetière marin, peut-on nager entre deux os?
Quand je transpire les grandes eaux sous l’effort, et que je ne réussis pas à résoudre mon problème, je rame et je suis en nage.
Ai-je bien fait avancer le Schmilblick?
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 04h46 : oui ; de Locmariaquer, à la pointe de Kerpenhir, le spectacle de la ...
En aviron, nager, c’est précisément plonger les avirons dans l’eau et tirer : en fait on n’a pas intérêt à ramer mais à tirer fort, ferme et équilibré pour faire glisser son embarcation sans "plumer". On fait travailler tout ses muscles, et on s’en découvre dont on ne soupçonnait même pas l’existence dans les courbatures qui suivent, mais quel plaisir de l’effort complet et de la beauté du ras de l’eau ! On nage le plus souvent à contre-courant, ce qui m’allait bien car, comme Syanne, l’entre deux eaux n’est pas dans mon caractère et le fil de l’eau guère non plus ! J’ai dû renoncer à l’aviron avec regrets et je n’en ai que de bons et beaux souvenirs.
réponse à . file_au_logis le 26/05/2009 à 07h33 : Quand je transpire les grandes eaux sous l’effort, et que je ne réu...
En grande admiration je suis devant ces nageurs qui suent et qui rament !!
car capable de me noyer dans un verre d’eau !!
Au secours la marine , je ne sais pas nager , mon papa ayant peur de l’eau , trouvait que le seul fait d’en approcher était dangereux
car seuls les gens qui savent nager se noient !!!
Ainsi donc je me douche !!!!
rouler carrosse entre deux eaux signifie donc : être riche, et le montrer sans se compromettre.
quant à : mener en bateau entre deux eaux, cela signifie tromper, abuser, sasn se compromettre.
Ces vieilles expressions viennent de la marine de haute montagne, et sont peu usitées.
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 00h06 : cette expression apparue au XIVe siècle vient en réalité de...
TOUT EST DIT

Nan nan tout n’est pas dit. Si le marin est entre deux eaux, de deux choses l’une, soit il est dans un sous-marin, soit il est dans le Titanic. Quand au saoul-marin lui c’est pas entre deux eaux qu’il est. J’en connais même (des marins) qui sont entre deux mers. Je connais aussi un phare au bord d’une rivière, mais on dit qu’il est un peu à l’ouest.

Neptune.
il n’y a aucune allusion grivoise dans le fait de constater que la paire de "c" de Rocco nage entre deux "o".
sécheresse et catastrophe écologique ont fait qu’en mer d’Aral on ne nage plus qu’entre deux eaux taries....Phoque ça cesse !!
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 01h38 : en vives eaux, au jusant, les courants atteignent 8 nœuds entre le Grand e...
Je suis d’accord pour la Jument, mais pour les Moutons... il est préférable de prendre large.
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 04h46 : oui ; de Locmariaquer, à la pointe de Kerpenhir, le spectacle de la ...
Pour rentrer dans le Golfe contre vent et marée, utiliser les contre-courants :
- Raser la rive de Port-Navalo (abords francs)
- Lorsque la quille est prête à toucher et que les crabes commencent à s’inquiéter, tirer un petit bord jusqu’à la limite courant/contre-courant (entre deux eaux si j’en crois l’expression du jour)
- Passer devant Port-Navalo... et parer les Moutons !

Pour passer la Jument vers la mer, serrer l’ile de la Jument (et les fesses) le plus loin possible, puis virer (rapidement) en direction de Larmor-Baden en privilégiant la vitesse. Le contre-courant de Berder aide à passer.

Éviter ce genre de manœuvre par fort coefficient de marée.

Je pense que les chantiers navals locaux vont apprécier mon intervention.
Oh!! là !!mâtins d’eau douce !
Passe donc le seau , Monette mais laisse le bar à Mine !
Arrête ton char , Lotte !et garde ton âme au son ......
Bisque bisque dit l’homme ki s’marre en un si spacieux lieu jaune bien installé entre deux zoos et si zoo est invariable qu’on se le dise !!
signé La Blette !!
" Lors d’une ballade en bateau
Il tomba à l’eau!
Et il ne savait pas nager...
Mais il flotta entre deux eaux.,
fort heureusement , sur le dos!
Alors ils arrivèrent, les hommes des eaux et forêts,
et hors de l’eau le tirèrent
et le réanimèrent
à coups de claques sur les joues
et l’eau lui sortait de partout!
du nez, des oreilles
à nulle autre pareilles.
On lui donna de l’eau de Seltz
qui réanime
et des giclées d’eau de cologne.
Ils en étaient tous, tout en eau!
les pauvres...
Un petit sucre sur la langue à l’eau de fleur d’oranger
et hop, il fut remis sur pieds!
Il en sortit ...tout échaudé !
mais étincelant de la plus belle eau
Jamais rencontrée!"  
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 09h04 : En grande admiration je suis devant ces nageurs qui suent et qui rament !!...
seuls les gens qui savent nager se noient !
Euh... T’es sûre, là ? Certes, on peut toujours se noyer en étant bon nageur, en finissant par couler par épuisement ou refroidissement. Mais je suis en revanche certain que, sans savoir nager, on se noie à tous les coups.
Donc : collée samedi, à alimenter le bar en liquides divers.
Le MNS d’astreinte de garde
réponse à . mickeylange le 26/05/2009 à 09h22 : TOUT EST DIT Nan nan tout n’est pas dit. Si le marin est entre deux eaux, ...
de deux choses lune
Chirstian ! Tu as encore usurpé le pseudo de tes petits camarades !
réponse à . Tonton56 le 26/05/2009 à 10h24 : Je suis d’accord pour la Jument, mais pour les Moutons... il est pré...
Ouais, mais bon, c’est l’Almanach du marin breton qui le dit... Et de toute façon, un voilier n’est pas conçu pour faire du canyoning, hein ! Alors, dans le plan d’aménagement du territoire et en vertu du principe de précaution, on va fermer le golfe et le remblayer, ce sera bon pour la promotion immobilière !
Tarmin Gouybes, net au beurre.
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 13h01 : Ouais, mais bon, c’est l’Almanach du marin breton qui le dit... Et d...
on va fermer le golfe et le remblayer, ce sera bon pour la promotion immobilière !

Rêverais-tu d’un nouveau phare d’où nous pourrions voir la mer ?
Tu pourrais faire chambre d’hôte dans les culs de basse fosse, et te spécialiser dans une clientèle sado-maso... un bouibouygues en quelque sorte.

PS: Pour les réservations envoyer un chèque à Micheylange, pour les réclamations voir l’amirauté.
réponse à . mickeylange le 26/05/2009 à 13h43 : on va fermer le golfe et le remblayer, ce sera bon pour la promotion immobili&e...
Nan nan nan... Le concept, j’en ai la propriété intellectuelle, et je t’oppose Hadopi. Par ici la galette, bandit !
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 14h45 : Nan nan nan... Le concept, j’en ai la propriété intellectuel...
Hé, pas oublier la salle de dessin de HoubaHOBBES, hein ! Même s’il nage (peut-être) entre deux eaux, il a droit à la salle de coloriage, non ? Mille sabords, par lesquels je jette l’argent aux requins du fisc ! 
réponse à . Rikske le 26/05/2009 à 15h32 : Hé, pas oublier la salle de dessin de HoubaHOBBES, hein ! Même...
Ah ben tiens, en Sarkozye, le retour de la vignette auto, c’est le dernier serpent de mer. Un hoax qui nage entre deux eaux, histoire de mieux faire passer en douce l’augmentation des autres taxes et impôts...
Aujourd’hui ,ici,ce serait plutôt marcher entre deux eaux ou deux averses!!!
réponse à . Muscat le 26/05/2009 à 15h50 : Aujourd’hui ,ici,ce serait plutôt marcher entre deux eaux ou deux av...
Et dans la Mer Morte, l’eau est tellement salée que le premier prophète venu y marche entre deux eaux.
en anatomie, les côtes flottantes sont appelées ainsi parce qu’elles nagent entre deux os.
Chantée parfois par Carlos sur l’air de son succès « La cantine »
La piscine…

Je préfère nager à la piscine,
Plus léger dans ma jolie combine,
Même si mes grelots sont parfois échauffés,
Au moins je suis certain d’arriver le premier!
Je préfère nager à la piscine,
Plus léger dans ma jolie combine,
Tant pis si le jury n’aime pas mon maillot
Je préfère la nage entre deux eaux !

Je bats tous les records et je gagne des coupes en bois,
D’ailleurs, si vous venez, vous verrez, j’en ai plein chez moi,
C’est amusant d’être imbattable !
A la piscine je me fous des nageurs sans futur
Dans leurs anciens maillots de bain en laine et sans coutures,
Quand l’un de ces rigolos pète, il est trahi par ses « bullettes » !

Je préfère nager à la piscine,
Plus léger dans ma jolie combine,
Même si mes grelots sont parfois échauffés,
Au moins je suis certain d’arriver le premier !
Je préfère nager à la piscine,
Plus léger dans ma jolie combine,
Tant pis si le jury n’aime pas mon maillot
Je préfère la nage entre deux eaux… !

Si les gens aux pieds secs persistent à vouloir brailler,
Je m’en irai, cul nu, pour nager la brasse crawlée,
Tant pis si certains crient au diable !
Si quelques fous furieux veulent m’enlever ma combine,
Je leur promets mes poings et un plongeon dans la piscine :
Voulez-vous couler messieurs dames ? S.O.S, sauvez vos âmes !

Je préfère nager à la piscine,
Plus léger dans ma jolie combine,
Même si mes grelots sont parfois échauffés,
Au moins je suis certain d’arriver le premier !
Je préfère nager à la piscine,
Plus léger dans ma jolie combine,
Tant pis si le jury n’aime pas mon maillot
Je préfère la nage entre deux eaux !

Je préfère nager à la piscine,
Plus léger dans ma jolie combine, etc…

Jim Larriaga / Carlos
Pour bien nager entre deux eaux, adoptez la brasse coulée, mieux adaptée que le saut à la perche.
réponse à . chirstian le 26/05/2009 à 16h10 : en anatomie, les côtes flottantes sont appelées ainsi parce qu&rsqu...
et dans le port (heu le porc) on les nommes cotes "capricieuses" bykauze????aucune idée
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 16h28 : Chantée parfois par Carlos sur l’air de son succès «&n...
Ah, à quand l’éditeur de partoche, hein ?

Tiens, j’ai trouvé sur cette page une illustration de l’expression du jour et même de ta chanson...
réponse à . Rikske le 26/05/2009 à 15h32 : Hé, pas oublier la salle de dessin de HoubaHOBBES, hein ! Même...
Puisque tu es là, dis-nous les marins, dans le port d’Amsterdam, quand ils pissent comme le grand Jacques pleurait sur les femmes infidèles, le font-ils entre deux eaux ?
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 12h46 : seuls les gens qui savent nager se noient !Euh... T’es sûre, l&...
Je serais assez d’accord avec belinette.
Si on ne sait pas nager, on ne s’approche pas de l’eau et seuls ceux qui s’en approchent se noient.

J’essaye Safari 3.2.3 et surprise, quand on clique sur "répondre", on se retrouve en haut de page au lieu d’être à la suite des autres commentaires. Par ailleurs, il charge un correcteur anglais et j’ai plein de serpents rouges qui nagent entre deux eaux de mon texte.
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 12h46 : seuls les gens qui savent nager se noient !Euh... T’es sûre, l&...
Il se noie plus de gens dans les verres que dans les mers et les rivières, non?

Une définition que je pique à Ambroise Bierce dont j’ai parcouru le Dico du diable la nuit dernière:
Corsaire: politicien des mers.
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 14h45 : Nan nan nan... Le concept, j’en ai la propriété intellectuel...
C’est pas toi qui a pensé à faire des chambres d’hôtes "sado-maso" vieux brigand, alors ton Hadopi hein...!
tu le mets dans un pot de rillettes.
réponse à . SyntaxTerror le 26/05/2009 à 16h59 : Je serais assez d’accord avec belinette. Si on ne sait pas nager, on ne s&...
Bon, ben : collé samedi avec Belinette. Et pis c’est tout !
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 17h26 : Il se noie plus de gens dans les verres que dans les mers et les rivières...
Le proverbe breton dit : "le vin a noyé plus de marins que la mer".
Et j’aime assez la définition du corsaire selon Bierce.
réponse à . mickeylange le 26/05/2009 à 18h32 : C’est pas toi qui a pensé à faire des chambres d’h&oci...
Et tu voulais aussi que je précise la couleur des murs des cuisines ?
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 18h44 : Et tu voulais aussi que je précise la couleur des murs des cuisines ...
Entre deux zoophiles disait la mouche.
Là, tu te chirstianises un brin, naufrageur ! Bon, collé samedi aussi, et qu’on en finisse, hein ? Aux fers dans le cul-de-basse-fosse, tel un quasi-maso. Et je remblaierai le Golfe tout seul ! Enfin, avec l’aide de tous ceux qui font naufrage dedans, bien entendu... :&rsquo)
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 19h00 : Là, tu te chirstianises un brin, naufrageur ! Bon, collé same...
Oh oui... Oh oui...
Que n’ensuite, je noierai la soute, histoire de refroidir tes ardeurs. Quand elles nageront entre deux eaux à 13° et 14°, tu feras moins le malin !
Je ne dévie, dit le dévot, de mon devoir
Qui est que de l’eau de ne boire.
Il ne faut pas être devin
Pour savoir
Qu’entre deux vins
On est toujours entre deux eaux,
Qu’entre dévots
On veut monter vers le divin,
Qu’après dix vins
On perd ses verres
(Ou le contraire ?)
On vire à l’eau
On est vite laid
(On évite quoi ?)
On perd son but
On bêle z- et bute
Dans le vilain
Qui vous satan
C’est pas malin…
Moralité :
Si vous voulez rester dévot,
Ne pas nager entre deux eaux
Et dans l’eau culte
Laisser leste votre âme,
S’élever vers le divin :
Laissez loin le dit vin !
réponse à . syanne le 26/05/2009 à 19h51 : Je ne dévie, dit le dévot, de mon devoir Qui est que de l’...
In vinasse verre itou, dit le marin... 
réponse à . syanne le 26/05/2009 à 19h51 : Je ne dévie, dit le dévot, de mon devoir Qui est que de l’...
Alors là tu poètes entre deux eaux... bénites...
Chapeau !
réponse à . mickeylange le 26/05/2009 à 19h59 : Alors là tu poètes entre deux eaux... bénites... Chapeau&nb...
Elle a un peu forcé sur le vin de messe, non ?
réponse à . momolala le 26/05/2009 à 16h52 : Ah, à quand l’éditeur de partoche, hein ? Tiens, j&rsq...
??? Je ne pige pas ce que représente la photo à laquelle renvoie ton lien et même en tournant mon écran dans tous les sens je ne vois pas le rapport avec la chanson de Carlos!!! Eclaire-moi!!!
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 20h17 : ??? Je ne pige pas ce que représente la photo à laquelle renvoie t...
A cette heure-là, Momolala coince la bulle, après avoir glissé dans la piscine...
Elle est folle de la messe ?
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 20h21 : A cette heure-là, Momolala coince la bulle, après avoir gliss&eacu...
Je lui reposerai la question demain... A moins que, plus fûté que moi, tu aies compris le message?
Là, je suis sûr que non, et dans tous les sens, même entre deux eaux.
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 20h37 : Je lui reposerai la question demain... A moins que, plus fûté que m...
Euh... je croyais t’avoir un peu mis sur la voie...
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 20h38 : Euh... je croyais t’avoir un peu mis sur la voie......
Et ben non, je ne parviens même pas à comprendre ce que représente cette fichue photo! As-tu bien la même que moi? Je te copie le lien.
cette page
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 20h55 : Et ben non, je ne parviens même pas à comprendre ce que repré...
Ben oui : ce sont des bulles, ne parvenant pas à crever la surface-interface entre deux fluides, celui du bas liquide, l’autre gazeux ou bien liquide aussi...
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 21h05 : Ben oui : ce sont des bulles, ne parvenant pas à crever la surface-i...
Bon, si tu le dis... Mais la partie gauche de la photo, qui représente une sorte de peau de tambour?

As-tu vu que l’ineffable gogol a adopté procustation.... Hadopi or not hadopi?
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 21h14 : Bon, si tu le dis... Mais la partie gauche de la photo, qui représente un...
C’est toujours la surface_interface entre les deux fluides ! Prise en macro-photographie.
Et "procustation", c’était dans quelle expression ?
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 21h24 : C’est toujours la surface_interface entre les deux fluides ! Prise en...
Un lit de Procuste. Tape Procustation sur gogol...
réponse à . chirstian le 26/05/2009 à 09h14 : rouler carrosse entre deux eaux signifie donc : être riche, et le mon...
la haute montagne, en ce cas maritime,pourrait être le Mont Ararat,oú il me semble qu’èchoua la nef de Noé
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 16h02 : Et dans la Mer Morte, l’eau est tellement salée que le premier prop...
ben,c’est vrai que j’ai lu le journal assis sur l’eau ( en fait ,entre deux eaux")de la mer morte,mais les témoignages de l’ époque disent que les prophètes faisaient du kite-surf à Tibériade, profitant des vents descendant du Golan
réponse à . Tonton56 le 26/05/2009 à 10h51 : Pour rentrer dans le Golfe contre vent et marée, utiliser les contre-cour...
naufrageurs pas morts!
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 16h46 : Pour bien nager entre deux eaux, adoptez la brasse coulée, mieux adapt&ea...
le saut de carpe? A la perche?faut que j’arrête de chiquer du gazon, j’comprends plus rien
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 17h26 : Il se noie plus de gens dans les verres que dans les mers et les rivières...
Tiens! On a les mêmes livres de chevet.
Il doit bien y avoir vingt ans que je n’avais pas ouvert ce livre... Je pensais y passer un quart d’heure, ce fut deux heures.
As-tu cliqué sur le lien donné par gogol ? La phrase m’a bien fait rire. Il parait que : "Les éléphants bleus à poils laineux de Basse Poméranie ont les pattes ..." Je passe sur le reste de la phrase. Et pour la procustation, je peux aller me brosser.

God est donc un farceur ?
réponse à . tytoalba le 26/05/2009 à 22h07 : As-tu cliqué sur le lien donné par gogol ? La phrase m’...
Je ne trouve pas les éléphants à poil laineux! Où se cachent-ils? Ce sont pourtant des bestioles visibles!
réponse à . tytoalba le 26/05/2009 à 22h07 : As-tu cliqué sur le lien donné par gogol ? La phrase m’...
Moi itou, j’ai les éléphants bleus. Pour une raison inexpliquée, la page renvoie à une adresse fantaisiste : ABCD123E. Je me souviens qu’un jour, j’avais expliqué la manip pour coller son adresse personnalisée d’accès à Expressio dans son navigateur internet, adresse dont le code personnel, du type "ABCD123E", est lisible dans les mails reçus quotidiennement, troisième ligne en partant du bas du courriel. C’est cette adresse-type, visiblement non attribuée, à laquelle la recherche Google renvoie, ce qui explique que l’esprit facétieux de notre [slurp]Godemichou adoré[/slurp] a tout prévu, même qu’un petit casseur de banlieue pourrait tenter de percer nos codes personnels. Auquel cas, il est bonnard pour essayer 11 881 376 000 combinaisons (26^5*10^3). Et donc, à tomber sur les éléphants bleus... Tu mords ?
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 22h36 : Moi itou, j’ai les éléphants bleus. Pour une raison inexpliq...
Limpide! Je les tiens, les grosses bêtes. Et le phrase entière est du grand expressio:
"Les éléphants bleus à poils laineux de Basse Poméranie ont les pattes de gauche bien plus courtes que celles arrières, ce qui a tendance à les gêner un peu lorsqu’ils doivent prendre leur élan. Surtout si c’est en levrette..." .Elle va peut-être inspirer gogol...
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 22h56 : Limpide! Je les tiens, les grosses bêtes. Et le phrase entière est...
Autre néologisme, créé par l’Amirauté : "tanasser". Essaie Google, là ça marche bien.
Oui, pas mal: les immortels n’ont qu’à bien se tenir.
Il y a urgence de créer le Grand Expressio Illustré, histoire de faire verdir la rousse, trembler Robert, ridiculiser Alain Rey, etc... pour commencer.
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 23h13 : Oui, pas mal: les immortels n’ont qu’à bien se tenir. Il y a...
Si tu prends un Immortel comme Dear Valéry, lui n’a jamais rien écrit. N’ayons donc aucun complexe, et laissons-lui le bicorne qui lui va si bien...
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 23h24 : Si tu prends un Immortel comme Dear Valéry, lui n’a jamais rien &ea...
VGE = 2 "ouvrages":
Le pouvoir et la vie
Les français, réflexions sur le destin d’un peuple
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 23h31 : VGE = 2 "ouvrages": Le pouvoir et la vie Les français, réflexions ...
C’est quoi, le bibi qui orne le crâne d’un amiral?
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 23h31 : VGE = 2 "ouvrages": Le pouvoir et la vie Les français, réflexions ...
Impérissables ! Il a dû publier à compte d’auteur, et bouffer la grenouille, sur ces coups-là...
réponse à . <inconnu> le 26/05/2009 à 23h34 : C’est quoi, le bibi qui orne le crâne d’un amiral?...
C’est à cette page. Pour la Royale !
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 23h39 : Impérissables ! Il a dû publier à compte d’auteur...
Oui, totalement illisible, parfaitement dans la lignée de la modestie des titres. La grenouille, ce fût évidemment le contribuable. Hérités de mon père, ils figurent dans un recoin sombre de ma bibliothèque.
Amusant d’imaginer que n’importe quel pékin peut s’offrir une casquette d’amiral de la Royale!
Mon shipchandler favori (Port d’Etaples) me vend de très beau pulls Saint-James
réponse à . <inconnu> le 27/05/2009 à 00h00 : Amusant d’imaginer que n’importe quel pékin peut s’offr...
J’ai les mêmes, achetés à Roscoff...
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 23h39 : Impérissables ! Il a dû publier à compte d’auteur...
Vous oubliez la Constitution Européenne dont il a dit : "C’est un très beau texte. C’est moi qui l’ai écrit". On n’en a pas voulu mais on l’a quand même, allégée de quelques firoritures giscardiennes, mais aussi profondément enfoncée dans l’oeil.

Tu as tout bien expliqué à Epicure : cette image elliptique ne faisait sans doute pas le poids comme exemple.
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 18h44 : Et tu voulais aussi que je précise la couleur des murs des cuisines ...
Pas des cuisines, des cambuses, morbleu !
Ni l’un, ni l’autre, frère Rabelais (à l’heure de la messe, je fais du vélo !)
réponse à . momolala le 27/05/2009 à 07h32 : Vous oubliez la Constitution Européenne dont il a dit : "C’est...
Il a même écrit un impérissable roman :

"Publication chez Robert Laffont, du roman de VALERY GISCARD D’ESTAING "Le Passage", roman d’amour sur fond de scènes de chasse entre un notaire quinquagénaire et une jeune auto-stoppeuse blonde." (site de l’INA)

Alléchant, non !!
Il était dans son élément l’Amiral, ce jour là on n’a entendu que lui......
Nager ou naviguer entre deux O: je comprends maintenant pourquoi on a mis un "S" à "Histoires d’O", Monsieur le Marquis!
réponse à . file_au_logis le 17/10/2012 à 06h47 : Nager ou naviguer entre deux O: je comprends maintenant pourquoi on a mis un "S"...
J’ai passé la nuit en compagnie des O, le matin j’étais liquide !
Le paysan indécis nage entre deux aulx.
Je nage entre deux eaux, céans.
Quand une future maman perd les eaux avant de mettre des juments jumeaux au monde, nage-t-elle entre deux eaux?
ail, ail, aie!
Quand on nage entre deux eaux c’est, parce que dans le fond, on fait pas surface.
Tiens! le mot fond m’a fait penser à une DEVINETTE:
- Pourquoi quand on tombe tout habillé dans le fond de la mer, on en ressort tout taché?
- Parce que dans le fond, habits sales.
Il y a tout de même des équivalences étrangères qui me laissent perplexe. Etre assis entre deux chaises, ou avoir un pied sur chaque canoë, par exemple, me semble le plus sûr moyen de se casser la figure... Ce que les personnes qui refusent de s’ engager veulent éviter....
À la piscine
J’avais un crétin à droite, et un corniaud à gauche: je nageais entre deux sots.
Autrement dit, jouer sur plusieurs tableaux... 
« Nager entre deux eaux  »
Les couturières nagent entre ciseaux!
" Nager entre deux eaux "
Par contre, certains mammifères nagent seulement entre cette page.
réponse à . mitzi50 le 17/10/2012 à 09h04 : Il y a tout de même des équivalences étrangères qui m...
Il faut aussi avoir de sérieux dons d’équilibriste pour pouvoir retomber sur ses pattes.
Tiens, ça me rappelle que Guy Mollet, au nom prédestiné, était surnommé "Monsieur de Louvoie".
réponse à . file_au_logis le 17/10/2012 à 08h36 : Quand une future maman perd les eaux avant de mettre des juments jumeaux au mond...
mettre des jumeaux au monde, nage-t-elle entre deux eaux?
Jeune âge entre deux eaux?
réponse à . mitzi50 le 17/10/2012 à 09h04 : Il y a tout de même des équivalences étrangères qui m...
En mer, on est souvent entre deux eaux :
les eaux douces ne se mélangent pas avec les eaux salées (estuaires)
les courants chauds avec les eaux froides (Gulf Stream)
les eaux superficielles avec les eaux profondes (thermocline)
il est plus facile de nager entre deux eaux qu’à contre courant, si on n’est pas un saumon 
réponse à . joseta le 17/10/2012 à 08h55 : Quand on nage entre deux eaux c’est, parce que dans le fond, on fait pas s...
dans le fond, on fait pas surface

Surtout, ne le répète pas, c’est une histoire Belge.
En France on dit des Belges qu’ils nagent au fond de la piscine, parce que dans le fond, ils ne sont pas si bêtes.
.
.
.
Je m’attends au pire, maintenant.
réponse à . SyntaxTerror le 17/10/2012 à 12h18 : dans le fond, on fait pas surface Surtout, ne le répète pas, c&rsq...
On dirait bien que nos amis Belges (sauf File_au_logis, mais lui c’est spécial, il est entre deux chaises), sont curieusement absents ce matin, les élections les auraient-elles coulés?
réponse à . BOUBA le 17/10/2012 à 05h59 : Il était dans son élément l’Amiral, ce jour là...
Il était dans son élément l’Amiral, ce jour là on n’a entendu que lui...
...et - en écho - les répliques des amionautes d’alors, et autres sapiteurs étaient bien savoureuses. Sans parler des brillants poèteurs et poèteuses !
...entre deux sourires, on les découvre ou on les relit…
...entre deux tristesses, on se souvient de l’Amiral…
A tout à l’heure… entre deux portes, je reviendrai écouter le clapotis du jour !
réponse à . SyntaxTerror le 17/10/2012 à 12h18 : dans le fond, on fait pas surface Surtout, ne le répète pas, c&rsq...
Vu le nombre de belges que nous avons sur le site, je dirais que là tu prends des rikskes...
Refuser de s’engager
Les vampires ont toujours aimé faire des paris entre eux, et, naturellement, ils parient du sang. Mais voilà qu’un des leurs s’est converti au végétarisme, et bien sûr, il a vite refusé de sang gager!
.-.-.-.-.-.-CADEAU.-.-.-.-.-.-.-.-.-.
- J’ai connu le terrible vent d’Essen!
- Ben moi, j’ai connu le vent pire de Düsseldorf...
réponse à . SyntaxTerror le 17/10/2012 à 12h18 : dans le fond, on fait pas surface Surtout, ne le répète pas, c&rsq...
Je m’attends au pire, maintenant.
Marcel ! Un Entre-deux-Mers pour Syntax, s’te plaît !

Le calme avant la tempête...
Il est plus facile de nager entre deux eaux qu’entre deux veaux. Photos à cette page.
réponse à . SyntaxTerror le 17/10/2012 à 12h18 : dans le fond, on fait pas surface Surtout, ne le répète pas, c&rsq...
Je m’attends au pire, maintenant.
Mais non, mais non. Nous avons de l’humour nous ! 
réponse à . DiwanC le 17/10/2012 à 13h10 : Je m’attends au pire, maintenant.Marcel ! Un Entre-deux-Mers pour Syn...
Un Entre-deux-Mers pour Syntax
C’était aussi la boisson de Salomon, j’ai lu qu’il avait pris un petit entre deux mères...et, le trouvant trop fort, il voulut le couper!
réponse à . tytoalba le 17/10/2012 à 14h03 : Je m’attends au pire, maintenant. Mais non, mais non. Nous avons de l&rsqu...
Non, peut-être
(s) Rikske-Houbba
réponse à . saharaa le 17/10/2012 à 12h37 : On dirait bien que nos amis Belges (sauf File_au_logis, mais lui c’est sp&...
On dirait bien que nos amis Belges...sont curieusement absents ce matin
Meeuuuh non ! On lit toujours, mais parfois on est en manque d’inspiration pour un commentaire approprié à l’expression du jour !
Bon, allez, je vais tâcher de nager entre deux triples Westmalle... 
réponse à . SyntaxTerror le 17/10/2012 à 12h18 : dans le fond, on fait pas surface Surtout, ne le répète pas, c&rsq...
Je m’attends au pire, maintenant.
Et pourtant, ton début n’était pas mal.
Mais si tu en es capable, vas-y... 
réponse à . Rikske le 17/10/2012 à 14h17 : On dirait bien que nos amis Belges...sont curieusement absents ce matinMeeuuuh n...
Il te faura bien cela, après la victoire de Bart à Anvers. Peut-on dire la victoire du porc au port? Quoique, à mon avis, avec deux Westmalle, même triples, cela ne le fera pas encore...
réponse à . tytoalba le 17/10/2012 à 14h00 : Il est plus facile de nager entre deux eaux qu’entre deux veaux. Photos &a...
Bof....tératogénése.
Et les plongeurs avec leurs bouteilles savent nage entre deux eaux...
Quant aux nageurs de combats, ils savent depuis toujours nager entre deux, dans tous les sens du terme !
réponse à . Rikske le 17/10/2012 à 14h17 : On dirait bien que nos amis Belges...sont curieusement absents ce matinMeeuuuh n...
Mieux vaut nager ici entre deux bières que dans une bière entre deux os !
réponse à . momolala le 17/10/2012 à 15h52 : Mieux vaut nager ici entre deux bières que dans une bière entre de...
Excccellent ! :&rsquo)
réponse à . file_au_logis le 17/10/2012 à 14h44 : Il te faura bien cela, après la victoire de Bart à Anvers. Peut-on...
Il fait un peu moins porc maintenant.
Comme disait François Hollande : les élections, ça peut faire changer de régime.
réponse à . momolala le 17/10/2012 à 15h52 : Mieux vaut nager ici entre deux bières que dans une bière entre de...
Certains y ont pensé en partie, chacun y vient en chair et en os. A cette page. On pourrait demander à l’austrogod ce qu’il en pense.
réponse à . tytoalba le 17/10/2012 à 16h12 : Certains y ont pensé en partie, chacun y vient en chair et en os. A cette...
Ben ça alors ! J’aurais jamais cru ! Et on peut choisir la bière ? 
réponse à . <inconnu> le 17/10/2012 à 15h43 : Bof....tératogénése. Et les plongeurs avec leurs bouteille...
Ne remue pas le couteau dans la plaie !
Fais comme les fozépou : tu ranges !
réponse à . Elpepe le 26/05/2009 à 00h40 : Bon, je vais quand même étayer un peu mon argumentaire : malgr...
C’est bien pourquoi un cap, à la surface de l’eau, se calcule, en fonction de plusieurs paramètres comme la déclinaison magnétique du lieu à l’instant T, la déviation du compas de route, la dérive dûe au vent et, bien entendu, celle dûe au courant, dans l’heure-marée dans laquelle on navigue en un lieu donné, en se référant à des tables de courants de marée, le tout pour obtenir une route-fond (projection de la trajectoire du bateau sur le fond) conforme à celle qu’on a tracée sur la carte (une ligne droite, plus court chemin d’un point A à un point B), comme s’il n’y avait pas d’eau et des roulettes sous le bateau.

Belle explication très technique mais Elpepe n’avait pas tenu compte de l’âge du capitaine, du cours du nguldrum en zlotys et de la rotondité de la terre qui fait que le chemin le plus court n’est pas toujours la ligne droite.
ça commence à bien faire les difficiles qui nagent entre deux eaux ! Non cette eau ne me plait pas....... non, celle là non plus...... pfff ! jamais contents.
réponse à . Rikske le 17/10/2012 à 16h15 : Ben ça alors ! J’aurais jamais cru ! Et on peut choisir l...
Et pis, si tu ne sais pas nager, rien ne t’empêche de boire la tasse !
Je suis étonné que personne, Joseta y compris, n’ait cité Émile et son frère Gorgon qui, eux, nageaient entre ces deux eaux-là.

@Momo, bravo pour ton 118 !
réponse à . Rikske le 17/10/2012 à 14h17 : On dirait bien que nos amis Belges...sont curieusement absents ce matinMeeuuuh n...
On lit toujours, mais parfois on est en manque d’inspiration pour un commentaire approprié à l’expression du jour !
Comme je te comprends ! Pourquoi intervenir si l’on n’a rien à dire… Rien n’est plus insupportable que ces contributions un peu vagues, sans réel intérêt, qui semblent se poser pour occuper l’espace… Errantes, elles vont de ci, de ça… de ça, de là… Mots alignés, phrases plus ou moins longues que les plus indulgents jugent creuses, vides comme coquilles de noix flottant entre deux eaux*, sans ossature verbale, sans idée maîtresse entraînant réflexion, discussion…
Comme tu as raison ! Pourquoi intervenir si l’on n’a rien à dire ! Euh… non rien :&rsquo)

[*j’ l’ai eu !] Si tu as un verre à m’offrir, veux bien ! parce qu’à pérorer ainsi, j’ai l’encrier le gosier sec !
réponse à . tytoalba le 17/10/2012 à 16h12 : Certains y ont pensé en partie, chacun y vient en chair et en os. A cette...
Et bien, l’Austrogod n’en pense rien. Je ne connais même pas Tarrenz... Et après avoir demandé à quelques Autrichien(ne)s de mes connaissances, le patelin est parfois connu (au moins le nom), mais le château et la brasserie, nada... Inconnu au bataillon... Ce qui n’est en aucun cas un critère de qualité...
réponse à . God le 17/10/2012 à 16h48 : Je suis étonné que personne, Joseta y compris, n’ait cit&eac...
Comme l’Émile de rousse eau...
Finalement tout bien reflechit c’est pas plus mal de nager entre deux eaux parce que celui qui nage entre deux eaux il sait que s’il s’engage, il risque fort de se casser la figure, et en beauté. alors peut être une petite île, non ? pour lui et ses petits, où même un rocher avec le chauffage et un coin cuisine ? hein ? avec un petit mais tout petit endroit pour faire pousser les algues ? mmmmh ? ouai faut pas rêver au prix ou sont les rochers !
réponse à . God le 17/10/2012 à 16h48 : Je suis étonné que personne, Joseta y compris, n’ait cit&eac...
Je peux me racheter avec un autre écrivain? (et sa famille)
Nous nageons entre deux eaux
Les Vian à Vichy.
Ou alors un rocher social. Ouai. On n’y a pas droit.
Tant pis, on continuera à nager entre deux eaux. Envoyez les palmes et le tuba.
« Nager entre deux eaux  »
L’eau, aqua ça sert ?
Comme l’Émile de rousse eau...

Ou le Gorgon de zola...
réponse à . DiwanC le 17/10/2012 à 17h13 : On lit toujours, mais parfois on est en manque d’inspiration pour un comme...
Pourquoi intervenir si l’on n’a rien à dire… Rien n’est plus insupportable que ces contributions un peu vagues, sans réel intérêt, qui semblent se poser pour occuper l’espace…
Tu ne nous ferais pas une petite déprime automnale ? Plus de lagon, plus de plombier, de rideaux à grimper. Et bientôt tu exigeras que le site devienne sérieux. Plus de fôtes d’autogaffes, plus une mouche qui vole (là elles ont raison, y a peut-être un Chirstian qui guette). Un site aseptisé qui finrait par mourir. C’est God qui pourra prendre du bon temps . 
réponse à . joseta le 17/10/2012 à 19h31 : « Nager entre deux eaux  » L’eau, aqua ça se...
Ola Joseta allO?
réponse à . tytoalba le 17/10/2012 à 20h06 : Pourquoi intervenir si l’on n’a rien à dire… Rien n’e...
Mais j’étais en pleine ascension textile ! Pestant contre ces gens qui écrivent pendant—attends ! vais compter le nombre de lignes de la #128… oui ! c’est ça ! - qui écrivent donc près de 10 lignes pour ne rien dire !

C’est incompatible avec ce site de qualité… La révolte doit gronder Camarades !
T’en veux encore où t’es rassurée ? :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 17/10/2012 à 21h07 : Mais j’étais en pleine ascension textile ! Pestant contre ces ...
Ben voilà, je te retrouve. C’est que tu m’as fait peur.
réponse à . tytoalba le 17/10/2012 à 21h31 : Ben voilà, je te retrouve. C’est que tu m’as fait peur. ...
Suis contente si tu es apaisée !
C’est fou ce qu’il faut s’appliquer pour écrire dix lignes de vide ! 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Nager entre deux eaux » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?