Passer sous les fourches caudines - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Passer sous les fourches caudines

Lorsqu'on est vaincu, être contraint d'accepter des conditions humiliantes ou ruineuses.

Plus généralement :
Subir une cuisante humiliation.

Origine

Cette expression fait allusion à l'armée romaine qui, en 321 avant J.C, fut cernée dans un défilé appelé les Fourches Caudines ou Furcae Caudinae (Lien externe par l'armée samnite dont le chef obligea les soldats romains à passer, courbés et les mains liées dans le dos, sous un joug formé de fourches et lances dressées par le vainqueur.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Passer sous les fourches caudines » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar SabbnouIl l'a savonne
Allemagnede einen Spiessrutenlauf über sich ergehen lassensubir le châtiment des baguettes (monde militaire)
Espagnees Pasar por el aroTraverser l'anneau
Espagnees Pasar las horcas caudinasFaire quelque chose forcé
Italie (Sicile)it Pigghiàlla 'n cùluLa prendre dans le cul
Italieit Passare sotto le forche caudinePasser sous les fourches caudines
Pays-Basnl spitsroeden lopenune très ancienne punition (militaire) avec des baguettes à frapper
Pays-Basnl een tocht naar Canossa makenaller à Canosse
Pays-Basnl Onder het Caudijnse juk door gaanPasser sous le joug caudin
Roumaniero A trece prin furcile caudinePasser par les fourches caudines

Vos commentaires
Bonjour bonjour, Claudiiiiiiiiiiiine et les autres. Eh oui, sur Expressio itou, il y a des fourches caudines, mais à l’envers : on doit enjamber le caniveau et non s’y vautrer. Il faut dire que le peuple expressionautique est un farouche conquérant de la langue, seul objet de sa convoitise.
Et un joyeux anniversaire à Marcek !
Encore une histoire où des fiers si cambrés ont dû courber la tête ! L’Histoire est un éternel recommencement...

Bon anniversaire Marcek ! Serais-tu restée un pied dans l’île de Beauté et un pied sur le continent que l’équilibre nécessaire où tu te tiendrais t’empêcherait de nous rejoindre en vers ou en prose ? Reviens vite remettre ici un peu de légèreté !
Coluche aurait dit que c’étaient des fourches patibulaires mais presque ...

bon anniversaire à Marcek qui passe sous celles du temps !
réponse à . Elpepe le 19/04/2008 à 07h17 : Bonjour bonjour, Claudiiiiiiiiiiiine et les autres. Eh oui, sur Expressio itou, ...
Enjamber le caniveau? Alea jacta est, alors?
Allons donc jacter ailleurs...

Bon anniv, Marcek, dont les poèmes nous manquent...
Sans vouloir mettre le ver dans le fruit, fais-nous donc quelques vers, afin qu’on puisse en boire quelques uns - de verres! - avec toi.
Envers et contre tout, que ce soit à Anvers, en vert, ou n’importe, Maaaarceeeeeeeeeeeeeeeelllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll, le champ, eksasot!
Mon scooter aussi il a une fourche, mais il est pas à Claudine.
encore une expression dans laquelle j’aimerais une précision : God résume très bien cette péripétie fameuse de l’une des guerres Romains-Samnites , fertiles en rebondissements.
Mais pourquoi dit-on passer "sous" les fourches Caudines ?
Les Fourches Caudines c’étaient le défilé en forme de fourche.On devrait donc dire, pour l’évoquer : passer par les Fourches Caudines, ou quelque chose comme ça.
L’édition de 1832 de l’Académie donne l’expression :" Il a rencontré là ses Fourches Caudines".
Mais l’expression est devenue "passer sous" . On évoque le passage des soldats sous le joug des vainqueurs , pour rappeler la honte liée à ce défilé. Mais du coup on en retire l’impression que c’est le joug qu’on appelle une fourche , et j’ai vu effectivement cette interprétation dans plusieurs sources : les soldats désarmés obligés de passer sous des fourches !
Vae victis ! disais-je en attrapant ces mouches ! 
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 08h50 : encore une expression dans laquelle j’aimerais une précision :...
Une chose est sûre : l’expression ne vient pas de la marine. Quoique... quand une seule ancre risque de déraper, on empennelle avec une ancre légère en amont de l’ancre principale, sur la même ligne de mouillage, ou bien on affourche, Claudine, en en mouillant une deuxième, à 60° du meilleur bord...
Bref, cette expression est un peu la bouteille à l’ancre, quand même, hein ?
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 08h50 : encore une expression dans laquelle j’aimerais une précision :...
Tu cites également en -3- les fourches patibulaires, joli spectacle.  Je préfère les caudines . Voir cette page.

Peut-être encore une question : est-ce pour la même raison, ont-ils rendus les armes, que parfois, on fait passer les jeunes mariés sous une arche d’épée. 

J’allais oublier, bon anniversaire à Marcek.
réponse à . Elpepe le 19/04/2008 à 09h13 : Une chose est sûre : l’expression ne vient pas de la marine. Qu...
Cette expression fait allusion à la marine romaine !
Mon gâteau n’était pas prêt.Ça y est, je peux souhaiter un joyeux anniversaire à Marcekcette page Corse ou continental ?
N’étant pas romaine il sera épargné à mon genou de plier pour passer sous les fourches caudines. D’autant plus que "in cauda venenum"
réponse à . tytoalba le 19/04/2008 à 09h17 : Tu cites également en -3- les fourches patibulaires, joli spectacle. ...
Je suis contre les fourches patibulaires du gibet de Montfaucon, et je me défendrai bec et ongles.
François V.
réponse à . Elpepe le 19/04/2008 à 07h17 : Bonjour bonjour, Claudiiiiiiiiiiiine et les autres. Eh oui, sur Expressio itou, ...
Bonjour à tous. Pourtant ce n’est ni ma fête ni mon anniversaire pour être à l’honneur aujourd’hui.  
Joyeux anniversaire Marcek. Je n’ai même pas trouvé un petit poème nouveau aujourd’hui, sur ton site, pour illustrer cette importante journée pour toi.
A Marcek, la dame corse
Qui tant aime bonne chère
Et doux plaisirs de la chair
Chanterons de belle force
Un joyeux anniversaire !
réponse à . Elpepe le 19/04/2008 à 09h13 : Une chose est sûre : l’expression ne vient pas de la marine. Qu...
Il serait plus agréable d’être enfourchée
réponse à . mickeylange le 19/04/2008 à 08h49 : Mon scooter aussi il a une fourche, mais il est pas à Claudine....
Si il est rose c’est pas le mien, en effet.
Ah ben ça alors ! Après la chevauchée sauvage, l’enfourchée à cru ? De toi, qui l’eût cru ?
Je suis perçu comme brandissant des fourches caudines au-dessus de vos têtes 
Le percepteur
en cherchant "Caudines", j’ai trouvé cette mine (non pas d’Or, mais ...) de mots avec expressions
Ah ben, ta page, envoie-la donc à God, par le canal 12 : il y trouvera source à sa déjà grande inspiration, j’en suis sûr !
Quelle était donc la chanson de Brassens parlant du Gibet de Monfaucon, de Monsieur Villon et que lui vivait avec cinq ciècles de retard ? J’entends l’air dans ma tête mais n’arrive pas à me souvenir du titre de la chanson.

Très heureux anniversaire Marcek. C’est vrai tu sais que tes vers nous manquent, un peu comme des vers luisants. Peut-être parcequ’ils se sont faits si rares ?
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 08h50 : encore une expression dans laquelle j’aimerais une précision :...
Je te propose d’aller faire un tour sur cette page : apparemment, les soldats ont dû passer sous le "joug des lances des Samnites" après avoir été vaincus dans les Fourches Caudines. D’une pierre, deux coups en quelque sorte.
réponse à . mident le 19/04/2008 à 11h06 : Quelle était donc la chanson de Brassens parlant du Gibet de Monfaucon, d...
Quelle était donc la chanson de Brassens parlant du Gibet de Monfaucon,
C’est dans "Le Moyenâgeux" !
pas la musique, (elle est dans ta tête) ... mais je peux te l’envoyer par le canal 12 
réponse à . mident le 19/04/2008 à 11h06 : Quelle était donc la chanson de Brassens parlant du Gibet de Monfaucon, d...
Et voici donc les paroles sur cette page !
J’ai beau bien réfléchir : je n’imagine pas
qui peut rester de bois quand l’enfourche Caudine.
Je ne suis pas maso mais je n’aspire qu’à
repasser mille fois sous ses fourches caudines.
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 11h45 : J’ai beau bien réfléchir : je n’imagine pas qui p...
De la grande poésie !!!! Il n’y a toujours pas d’émoticone d’admiration.
réponse à . cotentine le 19/04/2008 à 11h12 : Quelle était donc la chanson de Brassens parlant du Gibet de Monfaucon, C...
pour les amateurs de Brassens , il y a ce site cette page on l’on peut en écouter beaucoup, avec les textes.

Rien à voir, mais : il ne me semble pas qu’on puisse utiliser l’expression ainsi. On ne passe pas sous les fourches caudines. On passe obligatoirement (je crois) sous les fourches caudines de quelqu’un.
Jean Cau dînaît-il à la fourche ?
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 12h01 : pour les amateurs de Brassens , il y a ce site cette page on l’on peut en ...
Des noms ! Des noms !
Je te dédie ce poème qui fait (enfin) le lien entre l’expression du jour et la Marine. Une trirème à vie, ça se mérite dans la durée !
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 12h01 : pour les amateurs de Brassens , il y a ce site cette page on l’on peut en ...
Le Littré de l’Emile dit : "♦ Fig. Passer par les fourches Caudines, subir des conditions humiliantes."

La page de Wikipedia vers laquelle je t’envoie en §21 indique : "« Passer sous les fourches caudines » est une expression employée dans la langue française qui signifie, par extension, que l’on doit subir une épreuve difficile et humiliante."

Il n’est donc pas fait mention d’un complément d’objet second. (Je ne veux pas me montrer pédante, je révise. Si Syanne est dans les parages ... qu’elle me rassure sur ma mémoire !)
réponse à . <inconnu> le 19/04/2008 à 11h53 : De la grande poésie !!!! Il n’y a toujours pas d’é...
de la grande poésie ? Nous savons bien que non !
Je laisse ce domaine à Marcek, notre amie
celle dont tant de vers assurent le renom
et dont nous attendons la venue aujourd’hui.

Je suis certain qu’elle a, discrètement écrit
un poème pour fêter ce bel anniversaire
et que bien avant la fin de l’après midi
elle nous remerciera, à sa façon... en vers.

Moi j’aime seulement taquiner les idées
mélanger quelques mots, cherche quelque homonyme.
Il faut que ça soit court pour ne pas vous lasser
et que chacun des vers respecte bien la rime.

C’est ainsi que chez nous en buvant la chopine
on aime tirer profit de la langue française.
Un bon mot nous suffit pour nous sentir à l’aise
et nous ne redoutons nulle fourche caudine.
réponse à . momolala le 19/04/2008 à 12h06 : Je te dédie ce poème qui fait (enfin) le lien entre l’expre...
Merci, Momolala. C’est très beau... et tellement vrai !
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 12h23 : de la grande poésie ? Nous savons bien que non ! Je laisse ce d...
[émoticone chapeau bas]

Et même en maniant, poète, à la truelle,
La langue de Molière ou celle de Céline,
Je tiens à rajouter ici mon grain de sel :
D’Erato repassons sous les fourches caudines.
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 12h23 : de la grande poésie ? Nous savons bien que non ! Je laisse ce d...
Voici un poème de Marcek pour un anniversaire cette page
J’aime beaucoup sa poésie.
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 11h45 : J’ai beau bien réfléchir : je n’imagine pas qui p...
Pou-Aime:
---
Le petit pou qu’Amour tourmente
Qui rend visite à sa copine
N’a pas une démarche lente
Il court sous tes fourches, Caudine
Si te démange l’occiput
Ou si te gratte la citrouille
Pense qu’il va vider s... son coeur
Ou qu’il a rendez-vous aux... champs...
---
réponse à . AnimalDan le 19/04/2008 à 14h20 : Pou-Aime: --- Le petit pou qu’Amour tourmente Qui rend visite à sa ...
pourquoi, les 4 premiers vers riment et pas les 4 suivants ? 
qui a fait fuir ton inspiration ? quelqu’un armé d’une fourche ? 
réponse à . cotentine le 19/04/2008 à 14h34 : pourquoi, les 4 premiers vers riment et pas les 4 suivants ?  qui a f...
cotentine + coquine = coquenquine  
réponse à . cotentine le 19/04/2008 à 14h34 : pourquoi, les 4 premiers vers riment et pas les 4 suivants ?  qui a f...
C’est juste une coquille typographique, une simple histoire de q...

En fait, ça finit comme ça :
"Pense à bien te laver les douilles,
Et envoie-le voir Lilliput"
Merci à Cotentine, Momolala et Christian pour ces infos sur Brassens. J’oublie régulièrement qu’on peut TOUT trouver sur Internet.

Mais bon, c’est aussi une manière de vous faire savoir que je ne suis jamais loin et que je suis attentive au meeerrrrrveilleux site de God (pardon Momo de te piquer tes mots)
A toute vapeur - poème SNCF

Ma dernière journée passée tranquille peinard,
BB rentre demain des cîmes, du blizzard,
Finis les bons vins chauds au comptoir de ce phare,
Ça va recommencer, dur comme au lupanar.

Pour l’heure profitons, demain serai hagard,
Hune hors du fier grand mât ou de la brigantine.
Tchou tchou... me fera-t-elle, venant du tortillard,
Et je repasserai sous ses fourches caudines.
réponse à . Elpepe le 19/04/2008 à 15h45 : A toute vapeur - poème SNCF Ma dernière journée pass&eacut...
Pourquoi? Aurait-elle les pieds fourchus?
C’est une diablesse ! Un vrai faune... A me faire devenir chèvre !
Tiens, Arthur l’écrivait, lui, au passé, quand j’en parle au futur proche :

Je regrette les temps de l’antique jeunesse,
Des satyres lascifs, des faunes animaux,
Dieux qui mordaient d’amour l’écorce des rameaux
Et dans les nénufars baisaient la Nymphe blonde !
On ramasse la papaye avec une foufourche, Claudine.
réponse à . mident le 19/04/2008 à 15h26 : Merci à Cotentine, Momolala et Christian pour ces infos sur Brassens. J&...
Pas de copyright ma belle ! Toutes les lettres de l’alphabet, quel que soit leur ordre, appartiennent à tout le monde !
réponse à . momolala le 19/04/2008 à 17h06 : Pas de copyright ma belle ! Toutes les lettres de l’alphabet, quel qu...
D’autant que le jargon que les expressionautes s’inventent au fil du temps, s’ils ont un auteur de départ, ils se l’approprient collectivement, ce qui est un bon signe de santé de l’équipage : quand le bâtiment va, tout va.
L’Amiral
réponse à . AnimalDan le 19/04/2008 à 14h20 : Pou-Aime: --- Le petit pou qu’Amour tourmente Qui rend visite à sa ...
désolée de te pousser dans tes derniers "retranchements" ... je suis une vilaine, car je comprends aussi bien les contrepèteries que le jeux de ’mots laids’ ... mais je fais souvent ’l’âne pour avoir du son’ ....
et ça marche !!! mais je n’aime pas (comme dit God) "être contraint d’accepter des conditions humiliantes."
sont pas revenus, les petits nouveaux avec leurs pseudos "ignobles, immondes, nauséabonds, répugnants, etc " ...

C’est qu’ils ont été 20 culs vaincus et sont passés sous les fourches caudines »
OUF ! Je respire mieux ! 
quand on est vainqueur , et qu’on obtient des conditions valorisantes et enrichissantes on dit qu’on passe par dessus les fourches caudines.
Et en cas de match nul , on passe à côté des fourches.
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 20h41 : quand on est vainqueur , et qu’on obtient des conditions valorisantes et e...
Et quand une fourche caudine te passe à travers le corps, tu gagnes la médaille militaire ?
réponse à . cotentine le 19/04/2008 à 20h29 : sont pas revenus, les petits nouveaux avec leurs pseudos "ignobles, immondes, na...
Quand God sortira du deuil qui le frappe, il aura du boulot de nettoyage, car il"s" continue"nt" de déverser ses relents pervers (cf La bouteille à l’encre, et le courriel que je vous ai adressé par le canal 12). Ce non-respect du deuil montre bien à quel genre de type nous avons affaire...
Asolument, amiral ! Les mêmes mini fourches qu’au dîner nous mettons toujours en bouche... Qu’on les sorte pour couper des bouchées dans nos parts du gâteau d’anniversaire de Marcek. Prière d’éviter de vous couper la langue avec, sinon elle vous fourchera.
réponse à . <inconnu> le 19/04/2008 à 22h06 : Asolument, amiral ! Les mêmes mini fourches qu’au dîner n...
J’en étais sûr... Eh bien, il ne me reste plus qu’à passer sous les fourches caudines de Morphée, ce qui, en soi, n’est pas tellement déplaisant. Et comment dit-on ça, en québécois ? Supporter l’Anglois ? Aaaahhh... 
Et n’oubliez pas de passer les petits fours chez Claudine !
Pas en avance aujourdh’ui, bonsoir a tous et bon anniverssaire à Marcek
Déjà mis cet avis sur l’expression d’hier : "Attention, ne confondons pas tout. Igorgonzola est apparu le 10 avril, alors que Carabin était encore parmi nous. Il faut peut-être se méfier de le mettre dans le même panier que Davidordur et autres pseudos."

L’avenir nous dira, si j’ai raison ou tort de le défendre. Restons donc vigilants. 
réponse à . tytoalba le 19/04/2008 à 23h35 : Déjà mis cet avis sur l’expression d’hier : "Atte...
Si je me suis trompé, je le reconnaîtrai personnellement sans problème, vu que nous n’avons pas accès aux coordonnées des abonnés. God nous donnera les bonnes indications à son retour.
réponse à . Elpepe le 19/04/2008 à 23h42 : Si je me suis trompé, je le reconnaîtrai personnellement sans probl...
Je voulais juste tirer la sonnette d’alarme et qu’on évite de faire fuir tout nouveau ou nouvelle qui se présenterait. 

Si tu vérifies déjà à la date du 10 avril 2008, tu constateras que quelqu’un est devenu un inconnu alors que Igorgonzola est présent. Mais je n’ai pas toutes les données et je peux donc moi aussi me tromper. Wait and see.

En avril 2008, vers 11 h, Mident demandait : Quelle était donc la chanson de Brassens parlant du Gibet de Monfaucon, de Monsieur Villon et que lui vivait avec cinq siècles de retard ? (@20).

Quelques minutes plus tard, Cotentine et Momolala trouvaient le titre et les paroles → cette page.

La musique vous manquait chères voisines du dessous : la voici !

Ce procédé était avant tout destiné à humilier le vaincu en l'obligeant à couber l'échine devant son vainqueur...

Georges respectait trop ses semblables pour agir ainsi. Vae victis c'était pas le genre de la maison...

Il nous l'explique dans le modeste

C'est qu'il juge pas nécessaire
D'humilier un adversaire,
C'est un modeste


Pendant que je fais le café Germaine va vous trouver la zique...vu qu'elle s'est pas trop foulée aujourd'hui, se contentant des restes des VDD d'il y a presque 10 ans....

réponse à . BOUBA le 14/02/2017 à 05h42 : Ce procédé était avant tout destiné à humilie...
Oh ! l'effronté !

Moi Môssieu, je ne me suis pas contentée de fourcher rapidement dans les vinyles et de caudiner sur le bouton de la cafetière !

J'ai pris connaissance des pertinentes réflexions des voisins du dessus dont tu méprises les restes... et j'ai rendu un p'tit service aux copines d'avant... ça prouve que j'ai lu leurs écrits, ce qui – ici – n'est pas le cas de tout le monde... si tu vois ce que je veux dire...

Et pis, je n'aime pas qu'on dispose de mon temps : Germaine va vous trouver la zique. Si j' veux !

Bon... il se trouve que je veux bien... m'enfin quand même...
Écoutez...

LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 341) Empereurs Romains-2 .
Aujourd'hui, vous devrez trouver les 14 EMPEREURS ROMAINS dissimulés dans le texte ci-dessous.
Carpe Diem !


- Oh, Gus t'as une main énorme...une maxi main...on dirait un martien !
- Éh, ça va Julie, hein ? Je me suis fait mordre par le chien du p'tit berbère, Marc, mon voisin !
- Mais ne perds pas les nerfs va...ça fait une drôle d'impression, mais je ne t'ai rien dit d'outrageant quand même...
- Excuse-moi Julie...ne fais pas attenton au ton que j'ai employé, quoique c'est vrai que, parfois, les nerfs on les perd...c'est que c'est pas commode cette main...
- T'es allé chez le docteur ?
J'y vais de ce pas, j'avais mis une pommade, mais elle valait rien ! Je crois que ma main est encore pire qu'hier, près de la morsure c'est vert, bleu...enfin, j'aime pas ça....
- Tu as raison de consulter un médecin, imagine que Marc aurait l' chien sans vacciner...
- Il m'a assuré que tout était en règle...euh, tu restes là ? Faut que j'y aille moi...
- Oui, Jo vient me chercher ici dans quelques minutes. J'espère que le toubib pourra réduire cette enflure !
- Merci Julie, à + !
réponse à . chirstian le 19/04/2008 à 12h01 : pour les amateurs de Brassens , il y a ce site cette page on l’on peut en ...
On passe obligatoirement (je crois) sous les fourches caudines de quelqu’un.
Sauf à supposer que les-dites fourches ont poussé comme les champignons après l'averse ...
L'air aux mains (ils n'avaient pas de gants) ont embouqué dans un chemin de chèvre, un comble.
Ne passons pas sous les fourches de Claudine !
réponse à . Mintaka le 14/02/2017 à 10h11 : L'air aux mains (ils n'avaient pas de gants) ont embouqué dans un chemin ...
Faut passer dessus alors ! Comme un bon coiffeur...
Et les chèvres, elles n'ont pas des sabots fourchus ? Et les profs, ils n'ont pas des heures de fourche ? Et moi, je n'ai jamais la fourche qui langue ?
réponse à . Mintaka le 14/02/2017 à 10h40 : Et les chèvres, elles n'ont pas des sabots fourchus ? Et les profs, ...
C'est quoi les heures de fourche pour les profs ?
réponse à . le gone le 14/02/2017 à 11h01 : C'est quoi les heures de fourche pour les profs ?...
Je m'associe à ta question.
Il doit y avoir une astuce que je ne perçois pas.
réponse à . deLassus le 14/02/2017 à 11h09 : Je m'associe à ta question. Il doit y avoir une astuce que je ne per&cced...
En Belgique, une heure de fourche est une heure de battement entre deux heures de cours : ici. Ce terme est même utilisé par les autorités.
Kommentar für den deutschen Beitrag: Man lässt keinen Lauf über sich ergehen - wie sollte das gehen? Man läuft! Es heißt einfach "Spießruten laufen"!
réponse à . beateste le 14/02/2017 à 11h23 : Kommentar für den deutschen Beitrag: Man lässt keinen Lauf über s...
En Français tu dirais comment ?
réponse à . beateste le 14/02/2017 à 11h23 : Kommentar für den deutschen Beitrag: Man lässt keinen Lauf über s...
Je m'associe à la question de mickeylange, ce qui ne m'empêchera pas de te souhaiter la bienvenue.
Est-ce que tes cheveux fourchent, Claudine ? 
réponse à . beateste le 14/02/2017 à 11h23 : Kommentar für den deutschen Beitrag: Man lässt keinen Lauf über s...
Sie können in Französisch übersetzen?
Italie (Sicile) it Pigghiàlla 'n cùlu La prendre dans le cul
Théo, si tu nous lis...
La traduction de Google, c'est la bouteille à encre d'hier :
Commentaires pour la contribution allemande: Vous ne pouvez pas exécuter passer par - comment cela devrait fonctionner? Homme courant! Cela signifie simplement "courir le gant"!
réponse à . deLassus le 14/02/2017 à 11h41 : Italie (Sicile) it Pigghiàlla 'n cùlu La prendre dans le culT...
Bien vu ! 
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
Le boulanger
- L'étagère où il y avait plusieurs fours s'est détachée...et c'est humiliant de passer sous les fours chus !
réponse à . Mintaka le 14/02/2017 à 11h43 : La traduction de Google, c'est la bouteille à encre d'hier : Comment...
Je sais, j'ai aussi fait cette manip ! Avec une expression qui date de l'an 321 et une traduction très approximative de l'allemand nous sommes bien dans la bouteille à encre, t'as raison 
réponse à . joseta le 14/02/2017 à 09h39 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 341) Empereurs Romains-2 . Aujour...
J'en vois 13.
L'autre fut bouffé par les lions.
Il est mort, et tu ris ? ... salut ma tante !
réponse à . ipels le 14/02/2017 à 14h34 : J'en vois 13. L'autre fut bouffé par les lions. Il est mort, et...
C'est simplement une petite correction à l'adresse de l'auteur allemand qui a donné une expression pas tout-à-fait correcte. Très compliqué à expliquer... Bref, on ne "subit" pas une course. On court simplement, ou bien on fait une course, mais on ne "subit" pas une course. En allemand au moins.
- Quand il était gamin, Darry Cowl aimait beaucoup lire sur la Rome antique...
- Cowl lisait ?
- Oh, pas que le Colisée...les aqueducs, panthéon, termes. etc.

EMPEREUR/RÈGNE

1) AUGUSTE (Oh, Gus t'as...) [27 avant J.C.-14]
2) MAXIMIN (maxi main) [235-238]
3) MARCIEN (martien) [450-457]
4) JULIEN (Julie, hein ?) [360-363]
5) TIBÈRE (p'tit berbère) [14-37]
6) NERVA (nerfs va...) [96-98]
7) TRAJAN (outrageant) [98-117]
8) OTHON (au ton) [69/69, trois mois]
9) NÉRON (les nerfs on...) [54-68]
10) COMMODE [177-192, fils de Marc Aurèle]
11) VALÉRIEN (valait rien) [253-260]
12) SÉVÈRE (c'est vert) [305-307]
13) MARC AURÈLE (Marc aurait l'...) [161-180]
14) JOVIEN (Jo vient) [363-364]
Voilà !
C'est simplement une petite correction à l'adresse de l'auteur allemand qui a donné une expression pas tout-à-fait correcte. Très compliqué à expliquer... Bref, on ne "subit" pas une course. On court simplement, ou bien on fait une course, mais on ne "subit" pas une course. En allemand au moins.
réponse à . joseta le 14/02/2017 à 17h34 : - Quand il était gamin, Darry Cowl aimait beaucoup lire sur la Rome antiq...
Bon. J'en aurai eu 12.
J'ai pas vu Marcien é Nerva.
Mais j'ai vu une Julia (Maesa) Impératrice romaine, de 218 à 224.
... les femmes, ça compte-tu ?
réponse à . beateste le 14/02/2017 à 17h32 : C'est simplement une petite correction à l'adresse de l'au...
Merci. En France nous avons une expression "c'est la course" ou "c'est toujours la course" qui décrit une suite d'événements rapides et proches ou l'on doit vivre d'une façon intense pour faire face à des horaires qui se chevauchent (retards dans les transports), réunions subites, téléphones urgents etc. Dans ces cas ou rien ne se passe comme prévu et ou l'heure est à respecter, on subit !
réponse à . beateste le 14/02/2017 à 17h32 : C'est simplement une petite correction à l'adresse de l'au...
Bienvenue à bord ! 
réponse à . ipels le 14/02/2017 à 17h58 : Bon. J'en aurai eu 12. J'ai pas vu Marcien é Nerva. Mais j'ai vu une Juli...
Très mauvais score en ce qui me concerne... 
Il y en plein que je ne connaissais pas, tels Marcien, Commode, Jovien...
Sous leur règne, une telle ignorance m'aurait peut-être valu les galères, m'obligeant à passer pour cela sous leurs fourches caudines !

Enfin ! j' lai eu ! Il était temps.

réponse à . joseta le 14/02/2017 à 17h34 : - Quand il était gamin, Darry Cowl aimait beaucoup lire sur la Rome antiq...
Je n'ai pas vu Jovien, j'aurais dû consulter une liste ...
réponse à . DiwanC le 14/02/2017 à 19h06 : Très mauvais score en ce qui me concerne...  Il y en plein que je ne...
...valu les galères
un jeu de mots involontaire ? 
Merci à vous trois d'être constants...
réponse à . joseta le 14/02/2017 à 19h16 : ...valu les galères un jeu de mots involontaire ? ...
Totalement involontaire ! 
Car celui-là non plus je ne le connaissais pas.
Et puis le jeu de mots est ton pré carré, dans lequel je ne m'aventurerai pas...
réponse à . DiwanC le 14/02/2017 à 19h06 : Très mauvais score en ce qui me concerne...  Il y en plein que je ne...
Y a un adage romain qui dit :
"Si y a pas de femmes Empereur, y a pas de femmes aux galères !"
Et y aurait eu une odeur de révolte chez les gladiateurs.
Tu es prêt pour l'affrontement des modernes gladiateurs que sont les dieux du stade ?
Short, crampons, pizza et bière fraiche, tel tout bon supporter de foot (selon l'image habituelle !).
Alors bonne soirée ! Et que le PSG gagne le meilleur gagne !


réponse à . DiwanC le 14/02/2017 à 20h02 : Tu es prêt pour l'affrontement des modernes gladiateurs que sont les ...
Le PSG a ses gladiateurs, et le Barça a l'empereur Messi...
À 'Barça', ça va toi ?
réponse à . joseta le 14/02/2017 à 20h40 : Le PSG a ses gladiateurs, et le Barça a l'empereur Messi... À 'Bar...
Hum, hum... 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Passer sous les fourches caudines » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?