S'en battre l'oeil / S'en tamponner le coquillard - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

S'en battre l'oeil / S'en tamponner le coquillard

S'en moquer complètement (de quelqu'un ou quelque chose)

Origine

Si une personne vous dit "mon oeil !" pour vous faire comprendre qu'elle ne croit pas un traître mot des billevesées que vous venez de lui proférer, c'est qu'elle est quelque peu vulgaire, puisque ce n'est qu'une manière politiquement correcte de vous dire "mon cul !".
Parce que si l'oeil est la plupart du temps cet indispensable organe de la vision qui, outre le regard, représente métaphoriquement la connaissance ou la conscience morale, il se trouve que c'est aussi beaucoup plus trivialement et en argot, le trou de balle.
Et croyez-moi, en affirmant cela, je ne me mets pas le doigt dans l'oeil.

Hélas oui ! Même si Jean de La Fontaine a utilisé cette expression, il faut bien admettre que, depuis le XVIIe siècle, elle cache quelque chose de vulgaire.
S'en battre l'oeil ou se taper régulièrement le derrière sur son siège, serait donc une manière de montrer qu'on se moque complètement d'une chose ou d'une personne.

Quant à se tamponner le coquillard, si elle est plus récente (XIXe siècle), elle a la même signification, le 'coquillard' étant un dérivé des sens vulgaires de la 'coquille' qui, au XVIe siècle désignait le pénis, mais qui, au moment de l'apparition de cette expression, était le sexe féminin. Et tamponner désigne le choc, comme dans un accident de voitures.
Alors qu'une femme se batte le derrière ou se tamponne le sexe sur son siège, le résultat est bien le même.

Compléments

Comme certains ont autrefois prétendu que s'en battre l'oeil, c'était réellement se frapper l'oeil (l'organe qui permet de lire de telles balivernes), d'autres pleins d'imagination et de moquerie se sont empressés d'étoffer l'expression en lui rajoutant un objet quelconque facilitant le 'battage' de l'oeil comme "avec une patte de lapin", "avec un tibia de langouste", "avec une queue de mammouth" ou même "avec une patte de coléoptère panée".
Il est vrai que, dans la conversation, "je m'en bats l'oeil avec une patte de coléoptère panée", ça vous classe tout de suite quelqu'un.

Dans la seconde forme de l'expression, le coquillard a tendance a disparaître, puisque maintenant on dit facilement : "Il peut penser ce qu'il veut, je m'en tamponne !".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « S'en battre l'oeil / S'en tamponner le coquillard » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Es geht mir am Arsch vorbeiÇa me passe à côté du cul
États-Unisen Who cares?Qui a soin?
Angleterreen couldn't give a monkey's ..."Il ne donnerait pas à celui d'un singe"
États-Unisen Couldn't care lessNe pourrait pas avoir moins de soins
États-Unisen I DON'T GIVE A RAT'S ASSJE NE NE DONNE PAS LE CUL D'UN RAT
États-Unisen Not to give a hoot (about something)Ne pas donner un ululement (au sujet de quelque chose)
Argentinees Importar algo un bledo / un comino a alguienImporter quelque chose une blette / un cumin à quelqu'un
Espagnees (Eso) me la trae floja y pendulona(Ça) me la laisse molle et bien pendante
Espagnees Me la suda la pollaJ'ai la bite qui transpire
Espagnees Importar un bledo.Important comme une blette.
Espagnees A mi, como si te operan !En ce qui me concerne, qu'ils t'opèrent si ça leur plaît !
Espagnees ¡mis cojones! / ¡y una mierda! / ¡y una polla!mes couilles ! / et une merde ! / et une bite !
Espagnees Me importa un carajo !J'en ai rien à foutre !
Canada (Québec)fr Ca me passe 100 pieds par dessus la tête
Canada (Québec)fr Fais-moi rireJe m'en fous, je n’en crois rien
Israëlhe לא שם על זהNe pas y prêter attention
Israëlhe לא בראש שלוCe n'est pas dans sa tête
Israëlhe לא אכפת לוIl s'en fout
Italieit Me ne frego !Je m'en branle / Je m'en tamponne
Pays-Basnl Er lak aan hebbenJe m'en fiche
Belgique (Flandre)nl Er zijn voeten aan vegenY frotter ses pieds
Pays-Basnl er maling aan hebbens'en foutre complètement
Belgique (Flandre)nl met de klak/pet naar gooienJeter la casquette vers....
Pays-Basnl ijskoud zijn gang gaancontinuer le couloir dan un froid de canard (ou bien: se foutre complètement de ce qu'il se passe)
Pays-Basnl Er niet om malenNe pas se tourmenter
Belgique (Flandre)nl Er zijn gat aan vegenY frotter son cul
Brésilpt Cagar na cabeçaChier sur la tête
Brésilpt cagar e andarchier et marcher
Roumaniero Mi se rupe (în pai?pe)!(Cela) me se casse (en quatorze)!
Roumaniero A-l durea în cur deAvoir mal au cul de
Roumaniero (Ei ?i) m? cac!(Et alors,) je chie!

Vos commentaires
Ou la la ! Ca dégénère un peu aujourd’hui ! Attention, je vous ai à l’oeil !!!
Et "s’en moquer comme de colin tampon" ? Apparemment ça n’a rien à voir. Ca viendrait de Colin (diminutif de Nicolas) et tampon (celui qui joue du tambour), et serait une moquerie adressée au joueur de tambour de bas étage par la garde suisse des tambours du roi. Mais cette homophonie est troublante n’est-il pas ?
réponse à . <inconnu> le 17/03/2006 à 08h33 : Et "s’en moquer comme de colin tampon" ? Apparemment ça n&rsqu...
’tamponner’, c’est ’cogner’, ’taper’, ’bourrer’ (ce qui, pour le dernier terme, en relation avec le sexe féminin est assez amusant) et ce n’est pas parce qu’il est utilisé dans ’colin-tampon’ qu’il y a un lien quelconque.
Parce que dans ce cas, hormis les problèmes de dates, on pourrait aussi imaginer des choses entre la ’coquille’ argotique et le tampon périodique. N’est-il re-pas ?
Jamais avant ce jour ces expressions ne m’avaient autant amusé.
Peut-être qu’avec ces éclairsissements je vais arrêter d’utiliser l’expression "je m’en tamponne le coquillard"
Et bien moi je m’amuse tous les jours. Je trouve votre humour, Mr Planelles, absolument génial. Mais je ne me sens pas encore à la hauteur pour y rajouter quoi que ce soit. Par contre j’ai déjà recommandé cette page à d’autres gens: pour voir si l’humour et l’intelligence arrive peu à peu à dominer ce monde.
réponse à . <inconnu> le 17/03/2006 à 11h04 : Et bien moi je m’amuse tous les jours. Je trouve votre humour, Mr Planelle...
>> pour voir si l’humour et l’intelligence arrive peu à peu à dominer ce monde
Heureusement qu’il nous reste l’espérance ! Mais j’ai quand même de gros doutes...
Vu son érudition,d’accord pour maître Planelles...Modestement,gardons M.
réponse à . bobonne le 17/03/2006 à 17h20 : Vu son érudition,d’accord pour maître Planelles...Modestement...
Je voudrais juste préciser une chose : je suis loin d’être un érudit et je ne peux en aucun cas, tel notre Capello, prétendre m’accoler à un ’Maître’.
Donc je suis tout-à-fait prêt à me contenter du simple ’M.’ français à n’effectivement pas confondre avec le ’Mr’ anglais de même signification.
Moi aussi j’en connait une autres! soit disant issue du monde militaire..eh oui!
"s’en battre l’oeil avec une patte de crocodile femelle". remarquez qu’on n’est pas trés loin du coléoptère pané...en plus gros!
réponse à . <inconnu> le 20/03/2006 à 16h19 : Moi aussi j’en connait une autres! soit disant issue du monde militaire..e...
Je ne sais pas si c’est issue du monde militaire, en tout cas, mon chef de section nous disait souvent : "je m’en tamponne le coquillard avec une patte d’alligator femelle" !! c’est pas très éloigné ma foi !!
S’il se trouve parmi mes honorables co-expressionautes un ou des sourd(e)s ou malentendant(e)s, je le prie instamment de m’indiquer le signe correspondant à cette expression. Alleeeeez, quoiiiiii ..!! :&rsquo)
Je m’en bats l’oeil = on peut trouver aussi une version plus "euphorique avec l’expression "je m’en fous" ... Là, la liberté individuelle affirmée par cette locution se rapprocherait d’un onanisme revendiqué hautement
En exposant plus longuement, on pourrait dire : "Cela m’est tellement indifférent, que, par provocation, je me flatte l’anus (et non pas me le fustige)" autrement dit :"je m’en tape", mais cette tape n’est assurément pas agressive ! ... elle se rapproche plutôt de la caresse, comme dans l’expression taper sur le ventre de quelqu’un = geste de complicité ! 
extrait de La Rousse
J’ai connu quelqu’un qui disait:"Je m’en tape le coquillard!"
Très souvent, à tour de bras, à tout propos,
A un tel point qu’il se qualifiait lui-même de "provoc’",
Savez-vous ce qu’il lui advint? Il finit en corbillard!

Et cette autre, oui, une femme, disait:"Je m’en bat l’oeil!".
Elle ne comprenait pas grand’chose, n’était pas blonde,
Espérait que tout le monde dans son sens abonde,
Et voilà: on la retrouva dans un cercueil!

Faites attention, mesdames, méfiez-vous, messieurs.
Quoi que God vous dise, quelqu’Expressio qu’il vous présente,
D’où qu’il la sorte, même de sa soupente,
C’est toujours là que nous finirons: devant un quelconque dieu!
Je m’en bats l’œil
Dit le cil
Je m’en bats le tapis
Dit la ménagère
Je m’en bats des ailes
Dit l’oiseau

Je m’en tamponne le billet
Dit le contrôleur
Je m’en tamponne le colin
Dit le pêcheur
Je m’en tamponne la coquille
Dit l’œuf

Je m’en tape la balle
Dit la raquette
Je m’en tape le clou
Dit le marteau
Je m’en tape la gauche
Dit la main droite

Mais moi
Mon cœur cogne
Dans la cage de ma poitrine
Il bat la mesure
De ton sourire et de ton pas
Et je ne m’en tamponne pas.
se tamponner le coquillard, lorsque la coquille désignait le sexe féminin, c’était donc : se con-fesser. 
Si l’on omet l’histoire de Q, la coquille féminine devient attribut masculin.
Et chacun sait que se les tamponner, c’est très douloureux !

Se battre l’œil, j’imagine que cela doit l’être aussi... 
l’origine marine ? sans doute à chercher dans la tradition des gars de la narine sentant-p-au nez le coquillard ?
réponse à . momolala le 12/10/2008 à 08h53 : Je m’en bats l’œil Dit le cil Je m’en bats le tapis Dit...
C’est magnifique. Cela viendrait-il du tendre?
réponse à . chirstian le 12/10/2008 à 10h04 : l’origine marine ? sans doute à chercher dans la tradition des...
L’origine marine? Mais bon sang, mais c’est bien sûr, puisque c’est Jean-Marie qui le dit!
s.: Le Monocle
réponse à . momolala le 12/10/2008 à 08h53 : Je m’en bats l’œil Dit le cil Je m’en bats le tapis Dit...
Magnifique!
L’explication de cette expression est toute nouvelle pour moi car, justement à sa première parution j’avais un problème assez grave à l’oeil." Un des deux yeux qui se trouvent sous le front pas celui dont vous parlez". Merci God de m’avoir fait l’honnneur de traiter ce sujet à ce moment là. J’aurais trouvé ça cocasse si j’avais pu le lire.
Jusqu’à aujourd’hui j’étais assez naïve pour croire qu’il s’agissait d’un des deux yeux. Et se mettre le doigt dans l’oeil, parfois jusqu’au coude, ça a la même signification ?
A Salamanque, ils en ont tamponné tout le mur de la bibliothèque, de coquilles de St Jacques., de "conchas de peregrino".( tamponné...en relief).
réponse à . momolala le 12/10/2008 à 08h53 : Je m’en bats l’œil Dit le cil Je m’en bats le tapis Dit...
"je m’en baba l’oeil" déclara Adam, le premier rhum, quand il découvrit Eve , "tu parles d’un con !"...
Et Eve lui répondit "c’est çui qui dit qui l’est" !
Le dialogue entre époux était né. Il ne cessera de s’affirmer, accompagné d’arguments frappants. C’est quand l’oeil d’Eve devint auburn - noir que l’Amiral conçu le fard.
voir cette page

(c’était un communiqué de "SOS, oeil battu" )
il faut ajouter :
avec le pinceau dde l’indifférence !
réponse à . cotentine le 12/10/2008 à 03h15 : Je m’en bats l’oeil = on peut trouver aussi une version plus "eupho...
Dans ma famille, on a toujours employé l’expression: "Je m’en bats l’oeil et je m’en brosse le ventre"...
Et on joint le geste à la parole.
Parfois même,la gestuelle l’emporte sur le verbe, et tout le monde comprend...
réponse à . chirstian le 12/10/2008 à 12h43 : "je m’en baba l’oeil" déclara Adam, le premier rhum, quand il...
Merci Chirstian pour ce renvoi à une page particulièrement savoureuse d’Expressio du passé.
réponse à . <inconnu> le 12/10/2008 à 13h03 : Dans ma famille, on a toujours employé l’expression: "Je m’en...
Et dans ton geste, quel oeil bas-tu ? Ca me rappelle une chanson à gestes que nous partagions à la fin d’un bon repas en famille ou entre amis. Elle n’était ni élégante, ni gracieuse, mais on en a tous gardé le souvenir joyeux :
"Nous avons tous, tous, tous une régulière, lière, lière
Celui qui n’fra pas attention n’aura pas d’soupe dans sa gamelle
Celui qui n’fra pas attention n’aura pas d’soupe dans son bidon
Marinier attention, la main droite va commencer...
Et on poursuivait en tapant de la main droite jusqu’à ce que la gauche la rejoigne, puis les coudes, puis les pieds, puis les cuisses et les fesses et c’était très drôle de voir les adultes qu’on révérait s’amuser des mêmes gestes que nous, ensemble avec nous. De jolis souvenirs de famille que nous avons du mal à faire durer mais que nos enfants si snobs avec nous ont partagé de bon coeur avec leurs grands-parents l’an dernier encore, pour la dernière fois.
réponse à . beatricesg le 17/03/2006 à 09h40 : Jamais avant ce jour ces expressions ne m’avaient autant amusé. Peu...
C’est vrai que c’est très rigolo aujourd’hui !

Un coq dans un jeu de quilles !
Les coquillards sont à l’origine de faux pèlerins de Compostelle qui vendaient des coquilles Saint-Jacques prétendument rapportées du pèlerinage.
Dans l’argot du xve siècle, ce terme désigna d’abord les escrocs et les faussaires avant d’être adopté par une bande de brigands organisés qui sévit en Bourgogne du milieu des années 1440 à 1455, date du procès de quinze des leurs à Dijon. C’est par ce procès et notamment par l’instruction qui compile le jargon coquillard que l’on connaît cette bande et son mode opératoire.
Il semble avéré, notamment par les écrits postérieurs à cette date de François Villon qui semble les avoir fréquentés, que la bande a subsisté et essaimé après ce procès pour former des pègres locales. Le terme « coquillard » se généralise à toutes ces bandes locales.
Enfin, ce terme désigne de nouveau au xviie siècle de faux pèlerins qui abusent de l’hospitalité des monastères et se livrent parfois au brigandage.
Ces quatre acceptions du terme, somme toute assez différentes, ont eu tendance à créer par agglomération une image d’Épinal du coquillard qui est souvent décrit comme étant un faux pèlerin brigand du xve siècle, alors que la réalité est plus complexe
(wikipédia)
réponse à . <inconnu> le 21/03/2008 à 16h01 : Je ne sais pas si c’est issue du monde militaire, en tout cas, mon chef de...
s’en battre l’oeil avec une patte de crocodile femelle
je m’en tamponne le coquillard avec une patte d’alligator femelle

Les deux expressions sont identiques, car entre crocodile et alligator, c’est caïman la même chose.
réponse à . jaipatouvu le 12/10/2008 à 16h09 : s’en battre l’oeil avec une patte de crocodile femelleje m’en ...
Eh bien celle-ci, tu l’avais vue !
réponse à . mickeylange le 12/10/2008 à 15h18 : Les coquillards sont à l’origine de faux pèlerins de Compost...
c’est vrai de vrai, ça Mickey ? ou c’est du trompe-l’oeil comme dans la pub d’à-côté ?
remarque, je m’en bats l’oeil car c’est 1 expression que je n’utilise pas, mais j’aime bien me culturer.
réponse à . renoir2 le 12/10/2008 à 20h52 : c’est vrai de vrai, ça Mickey ? ou c’est du trompe-l&rsq...
Vrai de vrai, tu peux vérifier sur wikipédia.
Mon oeil !
L’expression Mon oeil se dit en anglais My foot.

Il est vrai qu’on peut prendre son pied en se battant l’oeil. Je parle du troisième oeil, of course !
réponse à . Akwabon le 13/10/2008 à 21h37 : Mon oeil !L’expression Mon oeil se dit en anglais My foot. Il est vr...
Bienvenue.
Il me semble que l’on dit "mijn voet" en néerlandais. Ce qui veut dire la même chose que ton anglais.
Si ma mémoire se trompe, je suis sûre que certain(e)s ami(e)s me le diront. 
réponse à . <inconnu> le 21/03/2008 à 16h01 : Je ne sais pas si c’est issue du monde militaire, en tout cas, mon chef de...
Ma maman s’ écriait quand elle en avait ras le...bol:" Je m’en tamponne le coquillard avec une queue de langoustine"; elle n’a jamais su expliquer la langoustine. :)
Donc, "je m'en bats l'oeil" est l'équivalent "cela m'est indifférent", "je m'en fous", "je m'en tape", "je m'en bats... (ce que je peux !)"... ou encore "peu me chaut".
C'est aussi comme disait Jeanne, la Jeanne...

Ne s'en soucie pas plus
Que de colin-tampon
Être mère de trois
Poulpiquets, à quoi bon
Quand elle est mère universelle
Quand tous les enfants de la terre
De la mer et du ciel
Sont à elle
.

Mais si vous cherchez bien auprès de l'arbre du beau Georges B., ... 
Faudrait jeter un oeil sur les Ailleurs de l'Espagne, ils ont un sens de l'humour les contributeurs.

Et puis pourquoi avoir recours à la vulgarité de ces expressions françaises quand il suffit de hausser les épaules et de rouler les yeux à la fois. À la rigueur dire: Ça me laisse froid...ou peu me chauffe.  

réponse à . DiwanC le 21/11/2014 à 03h23 : Donc, "je m'en bats l'oeil" est l'équivalent "cela m'est i...
Mais si vous cherchez bien auprès de l'arbre du beau Georges B...

Vous trouverez

Il pleut des hallebardes
Je m'en bats l'oeil mais


vous avez l'intégrale des paroles..........

Quant aux équivalences n'oublions pas par exemple la forme édulcorée de "je m'en bats les couilles"par "je m'en bats les génitoires" et enfin, de finir en beauté en citant l'inénarrable Jacques C, ex président de la république et son célèbre:
"L'Europe, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre !"

Au fait tout ça a peut être déjà été dit sur ce forum, prenez pas la peine de me le faire remarquer......
Je m'en bats les tantifles comme on dit en Provence......

Mortecouille !..........On passe au café ?
réponse à . lalibellule1946 le 21/11/2014 à 03h56 : Faudrait jeter un oeil sur les Ailleurs de l'Espagne, ils ont un sens de l'humou...
"Peu me chaut" Miss Souris. on dit "peu me chaut"
C'est une utilisation du verbe chaloir qui est tombé en désuétude et n'est d'ailleurs plus guère utilisé que dans cette expression.

Quant à ce qui est de "la vulgarité" excuse moi mais "Fuck you"............C'est pas de la dentelle.......

You would like a cofee ?
réponse à . DiwanC le 21/11/2014 à 03h23 : Donc, "je m'en bats l'oeil" est l'équivalent "cela m'est i...
Dis donc Germaine c'est pas'que t'avais prévue que Bouba prendrait les devant ou à cause que tu t'en fiche comme de l'an quarante que tu nous sors le colin- tampon au sujet du quel les voisins du dessus y z' on déjà parlé en2 et 3
J'te did ça mais c'est juste pour parler c'est comme Les deux Oncles :
Tout le monde s'en fiche à l'unanimité.
S'en battre l'oeil: une expression frappante !
C 'est pas parce-que j'en ai rien à battre que je suis aveugle pour autant.*

*Pas même constipé**

**Qui a dit que tipé était un suffixe?
réponse à . Bouba le 21/11/2014 à 06h37 : "Peu me chaut" Miss Souris. on dit "peu me chaut" C'est une...
Le contraste avec "froid" et l'émoticône sont là pour dire que c'est voulu, allons Bouba !
Chirurgie esthétique (au bloc opératoire)
Le docteur: - Tamponnez !
l'infirmière: - où ?
le docteur: - tempes au nez !
l'infirmière: - d'accord, mais où ?
réponse à . Mintaka le 21/11/2014 à 08h08 : Le contraste avec "froid" et l'émoticône sont l&agra...
Ca me laisse froid........
Dicton du jour d'hier:
A la St Edmond, on s'en bat le fion et à la St Jacquouille........
réponse à . Mintaka le 21/11/2014 à 08h08 : Le contraste avec "froid" et l'émoticône sont l&agra...
Et Bouba avec une majuscule et pas de capitales ! 
Mais tu m'en veux tous les deux........
En plein air
- ...il a une petite plaie, mais c'est pas bien grave...tu pourrais me trouver un tampon, pour nettoyer ?
- O.K.
Au bout d'un moment:
- mais ? qu'est-ce que tu veux que je fasse avec cette grosse mouche ?
- ben, c'est une femelle en pleine ponte...
- et alors ?
- c'est ce que tu m'as demandé: le taon* pond !

* Perso, je prononce 'ton', mais dire 'tan' est également correct. (Wiki)
Mais non, on est juste taquins.
réponse à . gerard5253 le 21/11/2014 à 07h38 : Dis donc Germaine c'est pas'que t'avais prévue que Bouba prendrait les de...
Certes, y z'en ont causé car, comme toi, j'ai tout lu. Et God l'évoque plus ou moins dans sa rubrique "Origine".
Mais je me suis dit qu'un p'tit coup de "colin-tampon", un p'tit air de "Jeanne, la Jeanne", dans l'air frais du p'tit matin, ça ne pouvait qu'être agréable...
Ne me dis pas que je me suis trompée ?!
Taquin ? ben moi, j'en ai deux....comme tout le monde ! 
réponse à . joseta le 21/11/2014 à 09h18 : Taquin ? ben moi, j'en ai deux....comme tout le monde ! ...
Censuré ! 
Perso, ça me fait ni chaud ni froid...
réponse à . Bouba le 21/11/2014 à 08h28 : Dicton du jour d'hier: A la St Edmond, on s'en bat le fion et à la St Jac...
A s'en taper le cul par terre jusqu'à la St con 
réponse à . joseta le 21/11/2014 à 08h43 : En plein air - ...il a une petite plaie, mais c'est pas bien grave...tu pourrais...
Perso, je prononce 'ton'
Quand nous avons entendu un voisin nous déclarer qu'il avait été attaqué par des "thons" en pleine Picardie, ça nous a interloqués.
Mais tout le monde s'en cogne.
Heureusement qu'il n'y a pas de censure sur ce merveiiiiiiiiiiiiiiiiiiiilleux site si non avec ton pseudo c' était l'épisiotomie à tous les coups :-==
Une araignée de la capitale mondiale de la rillette alla visiter un village voisin, et, se trouvant face à face avec une de ses semblables, elle se présenta:
- Bonjour ! je suis une épeire et je viens du Mans...
L'autre, qui avait un sale caractère, rétorqua:
- je m'en fous épeire du Mans !

C'était la minute: en souvenir de Jean de La Fontaine
(Dédié à Beebee)
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2014 à 09h35 : Perso, je prononce 'ton'Quand nous avons entendu un voisin nous déclarer ...
Tu veux donc dire que tu prononces "tan" ?

Je n'avais pas compris, tu n'avais pas utilisé les balises [c].
réponse à . Mintaka le 21/11/2014 à 09h48 : Tu veux donc dire que tu prononces "tan" ? Je n'avais pas compri...
Je prononce "tan", comme dans "ô taon, suspends ton vol" et je modifie tout ça.
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2014 à 09h57 : Je prononce "tan", comme dans "ô taon, suspends ton vol&quo...
On dit aussi un "pan" de de mur mais on ne dit pas "Lycan" quand on parle du Lycaon
En 17 nos poilus ne chantaient pas la "chanson de crane" mais la "chanson de Craonne

En anglais mouche se dit "flaï" mais on dit Whisky et non Whuiskaï.........

Bon, je vois que tout le monde s'en bat l'oeil........
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2014 à 09h57 : Je prononce "tan", comme dans "ô taon, suspends ton vol&quo...
J'habite à 9 km du Shape, quartier général de l'OTAN.
Si on ajoute les 2 km qui me séparent du centre de data de Google, faut pas s'étonner si parfois je semble bizarre. J'ai écrit "semble" pour que vous puissiez en remettre une couche sans trop de difficultés. 
réponse à . Bouba le 21/11/2014 à 10h39 : On dit aussi un "pan" de de mur mais on ne dit pas "Lycan" q...
Le paon criait sans cesse "Léon, Léon" !
Léon prit son fusil et lui répondit : pan !
Si une personne vous dit "mon oeil !" pour vous faire comprendre qu'elle ne croit pas un traître mot des billevesées que vous venez de lui proférer, c'est qu'elle est quelque peu vulgaire, puisque ce n'est qu'une manière politiquement correcte de vous dire "mon cul !".
"Sa femme fatiguée et ses fils hors d'haleine

Lui dirent :
« Couchons-nous sur la terre, et dormons. »

Caïn, ne dormant pas, songeait au pied des monts.

Ayant levé la tête, au fond des cieux funèbres,

Il vit un oeil, tout grand ouvert dans les ténèbres,

Et qui le regardait dans l'ombre fixement."

Conclusion logique, God disait à Caïn, cause à mon cul, ma tête est malade.
réponse à . Mintaka le 21/11/2014 à 10h41 : J'habite à 9 km du Shape, quartier général de l'OTAN. Si o...
mais non, mais non..........
Dialogue d'autrefois
- On dit que c'est à cause de son caratère emporté et de ses origines modestes, que Roberval n'a pas obtenu la Chaire du Collège royal...
- qu'en pense Roberval ?
- il s'en balance !
réponse à . Mintaka le 21/11/2014 à 10h41 : J'habite à 9 km du Shape, quartier général de l'OTAN. Si o...
J'habite à 9 km du Shape, quartier général de l'OTAN.
Si on ajoute les 2 km qui me séparent du centre de data de Google,
Ce qui prouve que ni l'OTAN ni Google ne savent où tu habites. Sinon ils auraient déménagé depuis longtemps...:')
réponse à . mickeylange le 21/11/2014 à 10h48 : Si une personne vous dit "mon oeil !" pour vous faire comprendre ...
J'ai aussi relu ce poème.
Quand on pense à tout ce qu'il a fallu faire, tout ça parce que le vieux se laissait tourmenter la conscience par un vulgaire trou du cul.
réponse à . joseta le 21/11/2014 à 10h59 : Dialogue d'autrefois - On dit que c'est à cause de son carat&eg...
Les kilos, je m'en balance. Oui je sais, c'est gros, mais j'espère que vous vous êtes bien bedonnés.
réponse à . Mintaka le 21/11/2014 à 11h05 : Les kilos, je m'en balance. Oui je sais, c'est gros, mais j'espère que vo...
"Bidonnés" Mintaka, on dit "bidonnés".........
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2014 à 11h02 : J'ai aussi relu ce poème. Quand on pense à tout ce qu'il...
le vieux se laissait tourmenter la conscience par un vulgaire trou du cul.
Tu ne peux pas /slurp dire "vulgaire" trou du cul, il n'est jamais vulgaire n'ot God !
Syntax collé samedi ! avec Germaine héhéhéh ça va être dur pour toi !
- À cause de cet incendie, qui a ravagé l'asile, et qu'il faut naturellement reconstruire, nous avons décidé de déplacer les fous dans une île déserte au beau milieu de l'océan, le temps que dureront les travaux...
- vous avez demandé à notre géographe quelle peut être la capacité de l'île ?
- oui, île: cent fous, qu'il a répondu.
- lui, il s'en fout peut-être, mais pas nous !
- heu...
réponse à . joseta le 21/11/2014 à 11h27 : - À cause de cet incendie, qui a ravagé l'asile, et qu'i...
L'avion chasseur de cyclones ne s'en bat pas l'oeil de le chercher.....par contre on a fait six clones de Polyphème et lui s'en bat l'oeil du moment qu'il a ses six clopes par jour....

Ca ne vaut pas tripette mais ça m'amuse.........
Rediffusion
- Il y a trois pays qui ont décidé de ne plus acheter notre café...et j'ai dû remercier un torréfacteur !
- et qu'est-ce qu'il a dit ?
- il s'en moka !
DEVINETTE
Le bidasse courait vers la cuisine, quand il heurta le cuisinier...
- alors ? peux pas faire attention ? oh là là vivement la semaine prochaine que j'aie la quille !
- je m'en fous !
Pourquoi s'en foutait-il, le trouffion ?
Et puisque l'on en est au trou de balle en argot on l'appelle poétiquement du doux nom de l'œil de bronze.
André Sainte-Marie
réponse à . joseta le 21/11/2014 à 12h29 : DEVINETTE Le bidasse courait vers la cuisine, quand il heurta le cuisinier... - ...
Réponse
- parce qu'il s'est tamponné le coq quillard
réponse à . joseta le 21/11/2014 à 10h59 : Dialogue d'autrefois - On dit que c'est à cause de son carat&eg...
Je lis que Wikipedia situe toujours Roberval dans le Beauvaisis, alors que le patelin est entre Senlis et Compiègne.
Le rédacteur s'est-il mis le doigt dans l’œil ou ailleurs ?
réponse à . mickeylange le 21/11/2014 à 11h15 : le vieux se laissait tourmenter la conscience par un vulgaire trou du cul.Tu ne...
Not'God n'a rien à voir là-d'dans.
A moins que ce ne soit qu'une occasion de faire de la lèche ?
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2014 à 13h29 : Je lis que Wikipedia situe toujours Roberval dans le Beauvaisis, alors que le pa...
... mais non ! Roberval c'est au Lac Saint-Jean !
Encore une fois, t'as rien compris à la vanne. Demande à ton maître. 
ce 21.11 . Merci d'avoir répondu si vite à ma suggestion. Je vous propose aujourd'hui un dicton en wallon liégeois: Quand i ploùt so l'curé. i gotte so l`mârlî .Ce qui se traduit par: Quand il pleut sur le curé. il goutte sur le marguillier (ou sacristain). ben32
réponse à . lalibellule1946 le 21/11/2014 à 03h56 : Faudrait jeter un oeil sur les Ailleurs de l'Espagne, ils ont un sens de l'humou...
Il est bien rare que je ne passe pas par "Ailleurs" ; on y fait souvent de bien savoureuses découvertes !

Et puis pourquoi avoir recours à la vulgarité de ces expressions françaises quand il suffit de hausser les épaules et de rouler les yeux à la fois, dis-tu,

Que nenni ! Il y a dans certains haussements plus qu'un "j'en ai rien à cirer".
- Selon l'intensité, on y dit par exemple l'ignorance de la chose dont à laquelle on cause ; il sera alors accompagné d'un léger pincement des lèvres.
- On peut y mettre de l'agacement, surtout si on ajoute un "Pfff..."
- Selon l'amplitude du haussement et l'importance du lever du regard, on traduira la saturation : "Mais qu'est-ce qu'il/qu'elle me gonfle !" ; nuancé d'un léger mouvement de la tête de droite à gauche, on y trouve en plus un "Ce qu'il/qu'elle peut dire comme connbêtises !"

Plus significatif qu'il n'y paraît le haussement d'épaules ! 
réponse à . mickeylange le 21/11/2014 à 11h15 : le vieux se laissait tourmenter la conscience par un vulgaire trou du cul.Tu ne...
Syntax collé samedi ! avec Germaine héhéhéh ça va être dur pour toi !
Pourquoi ça va être dur pour lui ? Suis pas collée que je chache, que je sache !
Ben v'là que je bafouille en écrivant...

Certes, sa vigilance nous manquera samedi, sa grande sapience itou... mais on va pouvoir ajouter des binettes à tout propos et même hors propos... des rieuses , des malignes ... tout ça sans crainte ! 

Mais dis-moi : ce n'est pas toi qui es collé tous les samedis que God fabrique chaque semaine ? Hmmmmh ?
Courage Syntax ! Tu vas gagner ta béatitude et Saint-Tax tu seras !
réponse à . ipels le 21/11/2014 à 13h49 : ... mais non ! Roberval c'est au Lac Saint-Jean !...
Portant le nom du premier lieutenant général des pays de Canada, Jean-François de La Rocque, sieur de Roberval (Carcassonne 1500 - Paris 1561).

Ainsi donc, c'est un bien un natif de Carcassonne qui a été seigneur de Roberval, la commune étant en ces années 10 une mégalopole de 400 habitants, ça donne une idée de la valeur du fief au XVIème siècle !
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2014 à 14h18 : Portant le nom du premier lieutenant général des pays de Canada, J...
... cool... dorėnavant, ça ne me passera pas à côté de l'oeil !
réponse à . Mintaka le 21/11/2014 à 13h50 : Encore une fois, t'as rien compris à la vanne. Demande à ton ...
C'était juste pour faire le pendant avec notre échange de ce matin, voyons !
réponse à . DiwanC le 21/11/2014 à 14h01 : Il est bien rare que je ne passe pas par "Ailleurs" ; on y fait s...
si on ajoute un "Pfff..."

Ta spécialité............
Là ça fait ringard, car de nos jours, l'expression qui a pris le dessus, même peut être au dessus de s'en foutre, est "s'en battre les couilles", y compris pour les filles !
réponse à . Bouba le 21/11/2014 à 15h13 : si on ajoute un "Pfff..." Ta spécialité...............
C'est vrai que je Pfff...e souvent mais seulement quand il y a matière à Pfff...er !
réponse à . escher le 21/11/2014 à 16h17 : Là ça fait ringard, car de nos jours, l'expression qui a pris...
Hé oui les filles c'est plus ce que c'était......maintenant ça picole, ça fume et ça jure plus que les mecs.....
L'égalité des sexes a fait un grand pas en avant.........
réponse à . DiwanC le 21/11/2014 à 14h01 : Il est bien rare que je ne passe pas par "Ailleurs" ; on y fait s...
Tout à fait, Madame, Milady. C'est pour ça que j'ai dit qu'il suffit de hausser les épaules, parce que ce haussement - et tout ce qui va avec - est plus efficace que des mots plus ou moins usés. Les "fuck you" ont perdu beaucoup de leur force tellement ils sont courants. Mais un geste d'un comédien doué - tels que sont tous les Français, c'est inné sûrement - vaut bien plus que des mots fatigués.

[…] Et tandis qu’à l’ardeur de leurs expressions
Je réponds d’un geste de tête,
Je leur donne tout bas cent malédictions. — (Molière, Amphitryon III, 1)

le pincement des lèvres...ou un allongement comme dans un grimace
le pfff...surtout avec plus ou moins d'air exhalé, vous soufflez l'inquiétude dans l'esprit de l'autre
le regard...avec ou sans le lever des yeux au ciel
n'oublions pas les sourcils...difficile de hausser les épaules sans hausser les sourcils
montrer les paumes si possible...ça veut dire stop, j'en peux plus de tes .......
la moue, un petit grimace...c'est tout un art

Le haussement d'épaules français est bien connu aux States. Ça s'appelle le GALLIC SHRUG.
Nous, on s'amuse à maîtriser cet art. Mais c'est pas donné...
réponse à . DiwanC le 21/11/2014 à 16h25 : C'est vrai que je Pfff...e souvent mais seulement quand il y a matière &a...
je pfffisse
tu pfffisses
il pfffisse
nous pfffissons
vous pfffissez
ils pfffissent
Le haussement d'épaules français est bien connu aux States

C'est pour ça que vous aimez bien Sarkozy......l'homme qui a porté le haussement d'épaules à son point culminant !
réponse à . Bouba le 21/11/2014 à 16h35 : Hé oui les filles c'est plus ce que c'était......mainten...
Ainsi, on sait ce qu'on casse ! Ce ne sont pas les pieds, les oreilles, la baraque… Ce pourrait être les bonbons qu'on serait tenter de broyer, de détruire, de fracasser, de z'hacher. Cruel !

Le "Sachez que vous me les briser menu", bien que tout aussi douloureux et tout aussi significatif, serait un brin moins familier sans prétendre au distingué, mais parfaitement suranné ! T'imagines ! Au bahut, ils appellent le Samu pour divagation mentale. Grave, mec !

Alors que - dans le classique "tu me casses les couilles" - rien de vulgaire : les filles font une citation littéraire et pis c'est tout !

Ah ! dit-il exaspéré, tu me casses les couilles. — (Jean-Paul Sartre, La mort dans l’âme, Gallimard, 1949, p. 152)
... ah mais... se faire broyer les bonbons, ça fait joli et coloré... ça va pas donner la nausée !
réponse à . DiwanC le 21/11/2014 à 18h20 : Ainsi, on sait ce qu'on casse ! Ce ne sont pas les pieds, les oreilles, la ...
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2014 à 19h44 : parfaitement surannéEn quoi 1949 serait moins suranné que 1963&nbs...
Euh… tu as fait un stage chez chirstian et tu as pris goût à l'enlacement des diptères par la face dorsale ?

Bon… allons-y…
Brisons là ! , est une expression déjà notée en 1648 ; menu figure dans le dico. de M'sieur Littré.
Vraisemblablement, ton tonton fait, en 1963, une citation non datée mais surannée.
réponse à . DiwanC le 21/11/2014 à 20h30 : Euh… tu as fait un stage chez chirstian et tu as pris goût à...
Et toi, t'as pas l'impression de chipoter?
Je veux bien que la formule soit un peu précieuse dans la bouche d'un entrepreneur de travaux publics de Montauban, de là à dire qu'elle est surannée ...
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2014 à 20h39 : Et toi, t'as pas l'impression de chipoter? Je veux bien que la formule...
Il y a des mots que j'aime bien... ils n'ont pas forcément de rapport entre eux... carabistouille, bigoudi, suranné... chipoter aussi !

Pour "suranné, le dico. Reverso donne "désuet, vieillot, démodé".
Si je dis que la phrase de l'entrepreneur flingueur est légèrement démodée, ça te va ?
Tiens, je sais que tu n'aimes pas mais je te fais un sourire quand même : 
En ce qui concerne la démoditude, j'avais rangé ça au rayon des "c'est clair" ou "point-barre" que plus personne n'utilise, mais il y a peu j'ai entendu de nouveau quelqu'un se faire traiter de "bouffon".
Comme quoi, le moyen-âge n'est finalement pas si démodé.
réponse à . DiwanC le 21/11/2014 à 14h01 : Il est bien rare que je ne passe pas par "Ailleurs" ; on y fait s...
Il est bien rare que je ne passe pas par "Ailleurs" ; on y fait souvent de bien savoureuses découvertes !

Savoureuses, c'est une manière de dire !  

réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2014 à 21h58 : En ce qui concerne la démoditude, j'avais rangé ça au ...
Il s'agissait peut-être de George dubya Bush ?  
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2014 à 21h58 : En ce qui concerne la démoditude, j'avais rangé ça au ...
démodé... ou suranné ?
Allez, j' rigole !
A regarder sur Youtube  : https://www.youtube.com/watch?v=YjfBmhj3LXc
L’absence de soleil, la désinvolture de son propriétaire, le mépris de sa gargotière, l’avarice de son banquier … de tout cela le cher Georges s’en battait le coquillard !

- Tout le restant m’indiffère,
J’ai rendez-vous avec vous !

Si vous voulez l’écouter, c’est là ! 

réponse à . lalibellule1946 le 21/11/2014 à 03h56 : Faudrait jeter un oeil sur les Ailleurs de l'Espagne, ils ont un sens de l'humou...
Très bon ce peu me chauffe, lalibellule, mais la vulgarité, IMHO, est comme l’envers des euphémismes de politesse, c’est la tentation du délit (du délire), l’irrépressible désir de la transgression qui nous habite. C’est très humain et il faut beaucoup de discipline pour la contrôler. C’est souvent un sous-produit de nos frustrations, de nos préjugés, de nos antipathies, qu’elles soit colériques, humoristiques ou sarcastiques (même sur Expressio : RIRES).
Par ailleurs, elle est répandue urbi et orbite. Il suffit de consulter le Urban Dictionary pour s’en rendre compte. Et on s’imagine en Russie et à Naples et à Saint-Lin-des-Laurentides (Québec)! On connait même des Mister President qui en font une marque de commerce.
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 05h06 : L’absence de soleil, la désinvolture de son propriétaire, le...
Une des plus belles, qui me rend tout nostalgique.
Merci
V'là le café... les croissants du dimanche...
et ce que certain pourrait bien prendre pour du ketchup !
Hrmmm, comme quoi l'inimitié, la rancoeur, le mensonge, la cupidité n'ont pas besoien d'être vulgaire pour être, l'histoire qui suit.
********
Les aventures de Korssakof (suite)
On se rappellera que le capitaine K s’était embarqué à bord de la goélette La Lune Bleue avec des courtisanes et un eunuque, qu’il avait en quelque sorte sauvés du harem, à la recherche d’un trésor dont il avait eu la carte par le truchement du roué Ali Bouba, armateur magouilleur de la cité phocéenne. Les courtisanes devenues gabières, ayant eu vent de l’entreprise, réclamèrent leur part du gâteau.
********
Après plusieurs jours d’âpres palabres, et toujours en panne au milieu de l’Atlantique, le capitaine K consent à intéresser les gabières, y compris l’eunuque Zeferino, à un pourcentage des gains à issir de ce que pourrait rapporter un éventuel trésor.

Le capitaine : Déjà qu’il faut que je donne vingt-cinq pourcents à ce fesse-mathieu d’Ali Bouba, j’vous consens cinq pourcents et c’est marre. Vous vous remettez à l’ouvrage, et que ça saute!
La très, très belle Alli Oulli, une Finlandaise affriolante qu’il convoite, fixant le capitaine de ses yeux bleu glacier : Capitaine, si vous avez consenti vingt-cinq pourcents à cet usurier libidineux, qui n’a rien à faire dans l’aventure, j’vous fais remarquer, vous pourriez aussi nous accorder vingt-cinq pourcents.
Le capitaine manque s’étouffer : Mais, mais, mais, bêle-t-il, elles veulent me sucer jusqu’à la moelle ces hétaïres de mes deux. Il n’en est pas question. J’m’en tamponne de vos demandes. J’préfère retourner à Marseille et vous laisser vivre votre vie de harem, pour laquelle vous n’aurez pas un dirham, peut-être un prépuce racorni à l’occasion.
Alli Oulli revient à la charge avec une œillade coquine : Allez, capitaine, vous nous donnez quinze pourcents et on va apprendre le maniement du sextant avec vous, tous les soirs!
Le capitaine s’empourpre mais réalisant qu’il pouvait ménager les chèvres et manger du chou (de Bruxelles), se radoucit : Bon, si vous me prenez par les sentiments, hrmmm, quinze pourcents, c’est pas la mer à boire, et avec de bonnes élèves comme vous êtes, le sextant, c’est pas sorcier. Au-dedans de lui, il ricane : Si elles croient que je vais leur laisser une part de mon trésor, elle se mettent un doigt dans l’œil.
La belle Alli Oulli sourit sous cape et murmure soto voce à ses compagnes : On les prend toujours par le ventre ou le bas-ventre. Son sextant, on s’en bat l’œil. Qu’il nous conduise au trésor, après, autant en emporte le vent et que le diable l’emporte! On n’a pas besoin de lui pour piloter une goélette!
*********
Peu après, les gabières s’étant remises au travail, la Lune Bleue se remit à cingler, un peu folle, vers l’ouest et l’équateur. La chasse au trésor venait de commencer. Mais la cupidité avait pondu son vers gourmand dans les reins et le cœur de l’équipage… Qu’adviendrait-il de cette funeste équipée?

réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 05h07 : Très bon ce peu me chauffe, lalibellule, mais la vulgarité, IMHO, ...
Ah… la vulgarité, si proche de la grossièreté… elle est insupportable…

Entre :
- Tu commences à me les briser me menu !
Et :
- T’as pas fini de me faire ch…er ?


… il y a toute l’épaisseur de l’irrévérence ! 
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 05h45 : Ah… la vulgarité, si proche de la grossièreté&hellip...
Ahhh, ya yaille, l'irrévérence, c'est malheureusement un concept complètement suranné, dont tu es une des dernières défenseures (?)!!
Le vulgaire à la cote. Hrmmm, que faire, sinon faire le dos rond (sans plier l'échine).
Le vulgaire, c'est la facilité et dans nos époques de médiocratie, même nos élites y recourent (pas Macron, quand même, ni le tourmenté Justin empêtré dans son bilinguisme), mais tous ces autres tyranneaux: au Brésil, aux Philipinnes, en Afrique, aux E.U, et ailleurs. Tous des hommes (probablement victimes de leur éducation: RIRES).
Décorum, politesse, révérence, des concepts absent de l'éducation d'aujourd'hui. Pas que ceux-là aient empêché les massacres des siècles derniers, beaucoup plus polis.
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 06h08 : Ahhh, ya yaille, l'irrévérence, c'est malheureusement un...
Ah, je vois que Diwan vient de dire l’essentiel de sa manière inimitable sur le sujet. 
J’allais dire ceci :
Oui, la vulgarité existe dans toutes les sociétés mais ce n’est pas chaque personne qui s’y laisse aller comme si de rien n’était IMHO. Je comprends le désir de transgresser et c’est même délicieux de se permettre un petit non-conformisme rebelle de temps en temps qui choque les bien pensants. Mais la vraie vulgarité, non merci. J’aime bien l’expression espagnole traduite :
En ce qui me concerne, qu'ils t'opèrent si ça leur plaît !
Expression qui laisse quelque chose à l’imagination.  
réponse à . lalibellule1946 le 10/03/2019 à 06h15 : Ah, je vois que Diwan vient de dire l’essentiel de sa manière inimi...
Ch'uis d'accord, la vulgarité me choque même si je l'utilise à l'occasion pour choquer la galerie. J'ajouterai que la vulgarité, c'est une façon d'éviter une violence pire et que c'est un réflexe naturel, une sorte de compromis, avant la guerre. Une hypothèse parmi d'autres.
Ça serait formidable de faire un traité de la vulgarité. On aurait beaucoup d'échantillons!
Et pour l'analyse, on aurait DiwanC, quoiqu'elle est un peu trop gentille. Hrmmm, à qui je pense, parmi ceux qui n'auraient aucun problème à traiter de vulgarité? Leurs noms m'échappent.
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 06h30 : Ch'uis d'accord, la vulgarité me choque même si je l'...
"...on aurait DiwanC, quoiqu'elle est un peu trop gentille..."

Une question sans rapport avec l'expression du jour :
Comment vous connaissez vous ? Masculin/féminin, origine (Bouba ou Tricholome pas de pb) etc.
Y-a-t-il un endroit pour se présenter ? Ou ai je louper une marche ?
REDIFFUSION

LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº359) Synonymes
J'ai planqué, dans le texte suivant, 10 SYNONYMES DE RIRE
C'est sérieux !

Rick, derrière la vitre du magasin de meubles, se disait: “ce pouf est parfait; chez moi, je n'entre plus dans les chaises...” Il avait beau éviter ce mot qu'est tabou: obésité...on ne peut nier l'évidence et ce poids laid était bien là , et il augmentait même ! Des riz, des pâtes et surtout chocolats et gâteaux, Rick, année après année, n'avait jamais su s'en priver...”Bah, dìner des endives, c'est pas un repas pour un homme” disait-il...ou bien “Ces plaisants thés c'est une boisson pour anorexiques, une jeune fille se nourrit au thé, une seconde au lait et yaourts...pffff... rien ne vaut une bonne bière !”
Mais le temps passait, et à présent, il se faisait du souci pour sa santé: “Il faut que je prenne des mesures draconiennes...ce marais, près de chez moi, je pourrais y faire un peu de nage quotidiennement...Ah, et j'irai voir Sam...Sam usait une technique infaillible pour maigrir...”
Rick partit en souriant...sans acheter le pouf !
réponse à . momolala le 12/10/2008 à 08h53 : Je m’en bats l’œil Dit le cil Je m’en bats le tapis Dit...
Comme c'est joliment dit 
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 06h30 : Ch'uis d'accord, la vulgarité me choque même si je l'...
Faudrait savoir où s'arrête le caractère cru (la cruauté ?) d'une intervention et où commence la vulgarité.
À lire les commentaires de certaines, on croirait des pucelles effarées dans un bordel portuaire. 
Moi je dis plutôt et depuis longtemps "j'm'en bat les couettes".....ce que tout l'monde comprend 
Mais j'sais pas où j'ai chopé cette expression 
réponse à . Bouba le 21/11/2014 à 06h14 : Mais si vous cherchez bien auprès de l'arbre du beau Georges B... Vous tr...
Édulcorée, là aussi, mais un peu longuette:
«S'en battre les réservoirs à gamètes...» 
réponse à . joseta le 10/03/2019 à 08h47 : REDIFFUSION LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº359) Synonymes. ...
Eh dis donc, Joseta, hier c'était costaud mais aujourd'hui, c'est fastoch 
J'ai déjà dégoté tes 10 mots.....rigolos 
Spéciale dédicace au Capitaine Spécial K. La chanson du film "la Fiancée du Pirate".
réponse à . atheofv le 10/03/2019 à 08h20 : "...on aurait DiwanC, quoiqu'elle est un peu trop gentille..." U...
Ou ai je loupé une marche ?
De fait, tu as loupé toutes les marches depuis le début ...
réponse à . SyntaxTerror le 10/03/2019 à 10h14 : Ou ai je loupé une marche ? De fait, tu as loupé toutes les m...
Ohhhhh, il est pas l'seul 
Kyrikou....itou 
réponse à . SyntaxTerror le 10/03/2019 à 10h14 : Ou ai je loupé une marche ? De fait, tu as loupé toutes les m...
Pfffffffft.....Bissssss effacé 
réponse à . SyntaxTerror le 10/03/2019 à 10h14 : Ou ai je loupé une marche ? De fait, tu as loupé toutes les m...
Et de 3.....
réponse à . DiwanC le 21/11/2014 à 21h47 : Il y a des mots que j'aime bien... ils n'ont pas forcément de ...
Pour "suranné, le dico. Reverso donne "désuet, vieillot, démodé".
c'est un peu court !
Nous, les VLL,qui pouvons nous enorgueillir d'être un tantinet surannés, on peut se vanter d'être tout à la fois
âgé, ancien, antédiluvien, antique, archaïque, arriéré, attardé, caduc, démodé, dépassé, désuet, fini, fossile, gothique, nul, obsolète, passé, passé de mode, périmé, pompier, poussiéreux, préhistorique, rétrograde, rococo, usé, vétuste, vieille France, vieilli, vieillissant, vieillot, vieux
réponse à . Mintaka le 10/03/2019 à 09h42 : Faudrait savoir où s'arrête le caractère cru (la cruaut...
le caractère cru (la cruauté ?)
Je crois qu'il faudrait dire la crudité, mais j'avoue que "la crudité d'une intervention", ça ne colle pas vraiment.
réponse à . deLassus le 10/03/2019 à 11h11 : le caractère cru (la cruauté ?)Je crois qu'il faudrait dire l...
En effet, si tu mets de la colle dans tes crudités, ce sera immangeable.
réponse à . deLassus le 10/03/2019 à 11h11 : le caractère cru (la cruauté ?)Je crois qu'il faudrait dire l...
"la crudité d'une intervention", ça ne colle pas vraiment
Comme la rondelle d’œuf dur dans la salade "de crudités" ?
réponse à . ergosum le 10/03/2019 à 10h51 : Pour "suranné, le dico. Reverso donne "désuet, vieillot,...
Et peut-être aussi décrépit, vieille école, voire pph*. 

* passera pas l'hiver
Dans la cage aux folles comme chez les Desgrands Lacour on s'en tamponne la biscotte.
Zaza
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 05h14 : V'là le café... les croissants du dimanche... et ce que certain po...
Bouba, le père colateur il est où ?
Je me bats généralement l'œil avec une queue de sardine.

C'est un accessoire de battage facile à trouver, bon marché, peu encombrant à transporter et suffisamment peu contondant pour que l'œil reste fonctionnel après battage.
Il nous avait dit s'absenter pour une petite quinzaine à vue de nez.* Il ne devrait donc plus tarder à être de retour.

#193 le 27/02/2019 à 05h18
réponse à . Ratanak le 10/03/2019 à 11h36 : Il nous avait dit s'absenter pour une petite quinzaine à vue de nez.* Il ...
Merci !
réponse à . Kyrikou le 10/03/2019 à 10h02 : Eh dis donc, Joseta, hier c'était costaud mais aujourd'hui, c'est fastoch...
Hier, c'était compliqué: c'est ce QU'ON PENSAIT, alors aujourd'hui, c'est pour COMPENSER.
réponse à . mickeylange le 10/03/2019 à 11h27 : Dans la cage aux folles comme chez les Desgrands Lacour on s'en tamponne l...
Chez Kyrikou aussi, mais il bats toujours trop fort alors il la casse au premier coup. 
réponse à . joseta le 10/03/2019 à 11h47 : Hier, c'était compliqué: c'est ce QU'ON PENSAIT, al...
Merci d'être si attentionné ! C'est en effet très simple aujourd'hui et j'ai rigolé 10 fois comme tu nous le prescris dès la première lecture. 
réponse à . Ratanak le 10/03/2019 à 11h47 : Chez Kyrikou aussi, mais il bats toujours trop fort alors il la casse au premier...
C'est très gênant, Rata d'étaler ainsi mon intimité biscottèque 
C'est vrai que ce matin encore y en a une qui s'est toute pétée .....grrrrrr
réponse à . atheofv le 10/03/2019 à 08h20 : "...on aurait DiwanC, quoiqu'elle est un peu trop gentille..." U...
Masculin/féminin, origine... Y-a-t-il un endroit pour se présenter ?
Rares sont les présentations spontanées... Et les pseudo. n'aident guère.
On devine au fil des contributions... Faut traquer l'adjectif, le "e" qui féminise...
Ou bien il faut demander :
- Es-tu un ou une ?... Bique ou bouc ? Donzelle ou damoiseau ? Insolente ou freluquet ?

réponse à . ergosum le 10/03/2019 à 10h51 : Pour "suranné, le dico. Reverso donne "désuet, vieillot,...
Heuuuuuuuu, tu parles de qui là ? 
réponse à . ergosum le 10/03/2019 à 10h51 : Pour "suranné, le dico. Reverso donne "désuet, vieillot,...
Bon j'vais boire un verre chez les potes 
A pluche ....
réponse à . atheofv le 10/03/2019 à 08h20 : "...on aurait DiwanC, quoiqu'elle est un peu trop gentille..." U...
... ai je louper une marche ?

Ici les escaliers servent seulement à rendre visite aux VDD, à monter au salon rose ou à un autre salon, à descendre voir l'atelier des clefs de 12 ou dans le cul-de-basse-fosse si tu es collé le samedi, etc.

Pour le reste, tu entres, tu t'installes, tu découvres qui est qui et quoi et d'où, tu nous dis qui et quoi et d'où tu es ou ne nous le dis pas, tout cela au fil de tes lectures et de tes interventions.

Tu pourras commettre des erreurs comme de dire "merci Madame" à Joseta qui est un Monsieur (c'est du vécu). Tu te feras alors gentiment reprendre par un plus ancien que toi qui, lui, sait, et à ton tour tu sauras. 

Notre site (mâtin...) est un lieu de continuelles découvertes. 

Euh... Si je peux te donner un conseil, essaie de soigner ton orthographe : "ai-je loupÉ"... Nous sommes nombreux à être sensibles à ce genre de choses, et tu as beaucoup de chances de te faire reprendre.
réponse à . mickeylange le 10/03/2019 à 11h27 : Dans la cage aux folles comme chez les Desgrands Lacour on s'en tamponne l...
Paraît qu'à l'Élysée, entre 1995 et 2007, l'équivalent de Je m'en bats l’œil, c'était :
- Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre...

Oups... Je m'aperçois mais un peu tard qu'on ne l'y prendrait plus que Bouba l'a déjà signalé... [@39].
réponse à . Ratanak le 10/03/2019 à 12h09 : ... ai je louper une marche ? Ici les escaliers servent seulement à ...
Inattentive, il m’est plusieurs fois arrivé* d’écrire un infinitif là où aurait dû être employé un participe passé ; ça fait mal aux yeux, j’en conviens.
Les humiliantes volées de bois vert n’ont guère tardé.

Aussi - sauf cas très exceptionnel, mais vraiment trèèès exceptionnel ! - je me garde bien de servir aux autres ce que je n’aime pas qu’on me serve**.
Des fautes d’orthographe, on en fait tous ! Silencieuse derrière ma vitre, je me contente de les regarder. C’est un plaisir de gourmette de gourmet !

* Incurable (de lapin) étourdie, ça m’arrivera encore, je le crains ; celle-là ou d'autres...
** Merci M’sieur Rostand.
Oui... Un loupé
Je m'en suis aperçu dés que posté.
Mais je n'ai pas trouvé comment modifier.

"Les humiliantes volées de bois vert n’ont guère tardé." dixit Diwanc

J'ai tout de même l'impression qu'il ne fait pas bon être nouveau sur ce site...
La crainte de la concurrence ?
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 12h53 : Inattentive, il m’est plusieurs fois arrivé* d’écrire ...
Pour les puristes qui battent la paille dans l’œil du voisin ou de la voisine (mais moins fort), je recommande fortement la lecture d’un ouvrage un peu austère, mais combien révélateur, le Dictionnaire historique de l’orthographe française, sous la direction de Nina Catach, où on découvre combien cette orthographe a changé au cours des siècles. Et continuera de le faire, je l’espère bien, notamment dans le cas des participes passés, dont les accords tarabiscotés, véritable et inutile nuisance, plombent la santé de la francophonie. Au moins qu’on rende invariables les pronominaux!
Et cette douloureuse FAUTE, voilà encore ce concept chrétien éculé (j’ai pas dit en…) qui se mêle d’orthographe. Allons, il s’agit d’erreurs, de maldonnes. Cette orthographe, pleine de pièges grammaticaux, phonématiques et idéographiques (doigt, plomb, yeux, etc) constitue un véritable parcours du combattant pour qui veut la maitriser sans l’aide de dictionnaires ou de correcteurs automatiques. Surtout quand on réagit à chaud sur un forum.
C’est bien DiwanC qui a la meilleure attitude, je dirais : Comme d’habitude. Elle prêche par l’exemple et la modération. Je devrais en prendre de la graine.
réponse à . atheofv le 10/03/2019 à 13h53 : Oui... Un loupé Je m'en suis aperçu dés que post&eacut...
Mais je n'ai pas trouvé comment modifier.
Tu as tout - ou presque tout - à cette page.
Pour modifier :
-Tu cliques sur le petit crayon bleu (à gauche) de ta contribution. Une case s'ouvre contenant ton écrit ; tu modifies et tu termines en cliquant sur "modifier" (à droite).
réponse à . atheofv le 10/03/2019 à 13h53 : Oui... Un loupé Je m'en suis aperçu dés que post&eacut...
Mais je n'ai pas trouvé comment modifier.
Tu as sous ton pseudo, à gauche, un magnifique crayon bleu, qui te permet de modifier tes interventions.
Tu es le seul à pouvoir le faire.
En principe, IznoG0d aussi, mais je crois bien qu'il s'en bat l'oeil...

Oups ! DiwanC m'a devancé d'une minute...
réponse à . atheofv le 10/03/2019 à 13h53 : Oui... Un loupé Je m'en suis aperçu dés que post&eacut...
Coucou me revoilou....
T'inquiétes pas ....les premiers pas sont parfois difficiles sur ce merveilleuuuuuux site 
Y a les correcteurs d'orthographe et de syntaxe aussi....Bon ça fait d'mal à person 
Faut juste s'apprivoiser, se lire, se compréhensionner, se détendre, s'amuser....

Kyrikou un p'tit nouveau d'1 an à peine....enfin chais plus bien 
réponse à . atheofv le 10/03/2019 à 13h53 : Oui... Un loupé Je m'en suis aperçu dés que post&eacut...
Outre le Mode d'Emploi d'Expressio indiqué par DiwanC, tu trouveras au # 131 de l'honorable Mintaka le nouveau processus pour les liens.
réponse à . deLassus le 10/03/2019 à 14h14 : Mais je n'ai pas trouvé comment modifier.Tu as sous ton pseudo, à ...
Vous m'avez devancé tous les 2, Diwan et deLassus 
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 12h53 : Inattentive, il m’est plusieurs fois arrivé* d’écrire ...
Bin vouiiiiiii, une p'tite fôôôte est bien vite pardonnée, c'pas 
réponse à . atheofv le 10/03/2019 à 13h53 : Oui... Un loupé Je m'en suis aperçu dés que post&eacut...
La crainte de la concurrence ?
Que nenni ! Ce site vit grâce aux propos et remarques des uns et des autres. S'il n'y avait pas de nouveaux/velles, il y a longtemps qu'il serait mort, essoufflé !

Comme partout, faut faire avec la personnalité de chacun !
Y a les culturés, y a les coincés du bulbe* et toute une bande joyeux drilles qui informent, interrogent ou délirent chaque jour dans la zone 'Commentaires' de l'expression du jour sur le site*.

Et pis, n'oublie jamais, ô grand jamais, le sublimissime second degré ! sinon, il va t'en cuire (de Russie)  

* comme dit God, le créateur (!) du site.

réponse à . deLassus le 10/03/2019 à 14h25 : Outre le Mode d'Emploi d'Expressio indiqué par DiwanC, tu trouveras au # ...
... l'honorable Mintaka
Pristi ! 
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 12h01 : Masculin/féminin, origine... Y-a-t-il un endroit pour se présenter...
Pis y en a qui s'emmêle les pinglots 
Pas grave, on s'en tamponne, c'pas 
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 14h32 : La crainte de la concurrence ?Que nenni ! Ce site vit grâce aux ...
Je confirme 
Merki princesse 
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 14h32 : La crainte de la concurrence ?Que nenni ! Ce site vit grâce aux ...
Bravo ! Je pense tout comme toi !
Et quand notre ami atheofv* écrit : "J'ai tout de même l'impression qu'il ne fait pas bon être nouveau sur ce site...", je ne vois pas du tout à quoi il fait allusion !

* HoubaHOBBES aurait demandé : C'est belge, ça, comme pseudo ?
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 14h32 : La crainte de la concurrence ?Que nenni ! Ce site vit grâce aux ...
Faut reconnaitre qu'en arrivant.....ça peut surprendre, voir déboussoler 
Faut juste s'habituer au second et même troisième degré 
Pis la jouer kool 

Kyrizen
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 14h32 : La crainte de la concurrence ?Que nenni ! Ce site vit grâce aux ...
* comme dit God, le créateur (!) du site.
Je confirme. Je l'ai dit. Écrit, au moins.
Mais c'était un temps que les moins de 5 ans...
réponse à . Kyrikou le 10/03/2019 à 14h51 : Faut reconnaitre qu'en arrivant.....ça peut surprendre, voir d&eacut...
Le second degré, quand on ne saisit pas, peut être assimilé à la torture grave de la question (inquisition), torture qui, on le sait, comportait trois degrés. Sur Expressio, le troisième degré est heureusement rare, car personne n’y pige que dalle. De toutes façons, on s’en tamponne.
Pour ceux que la torture intéresse, consultez cet ouvrage googuelien dont les descriptions détaillées donnent la chair de poule, Crimes célèbres, vol. 1, Alexandre Dumas (père).
réponse à . Kyrikou le 10/03/2019 à 14h51 : Faut reconnaitre qu'en arrivant.....ça peut surprendre, voir d&eacut...
Faut reconnaître qu'en arrivant.....ça peut surprendre, voire déboussoler
Peut-être, mais souviens-toi de tous les conseils bienveillants que tu as reçus...
réponse à . atheofv le 10/03/2019 à 13h53 : Oui... Un loupé Je m'en suis aperçu dés que post&eacut...
Don't be afraid (astaire) !
Ici, tout le monde est le bienvenu, sauf les malpolis, les vindicatifs, les haineux, les trolls et les tables de chevet en merisier.
Il faut juste s'habituer au second, voire treizième degré.
Et accepter parfois de se laisser titiller par une pique qu'un des habitués n'aura pas pu s'empêcher de lancer. Sans penser à mal, pour autant.
réponse à . deLassus le 10/03/2019 à 14h58 : Faut reconnaître qu'en arrivant.....ça peut surprendre, voire ...
Ahhhhh cha c'est chur.....vous m'avez toutes et tous bien aidé.....moi le nullos en informatikkkkk 
Et t'inquiètes, m'en souviens farpait'ment 
C'est aussi grâce à vous que j'me suis accroché au bastringue 
réponse à . God le 10/03/2019 à 14h59 : Don't be afraid (astaire) ! Ici, tout le monde est le bienvenu, sauf les ma...
les tables de chevet en merisier
Une fixation ? Depuis 2006 ?
Voir # 3 (§4)
réponse à . deLassus le 10/03/2019 à 15h10 : les tables de chevet en merisierUne fixation ? Depuis 2006 ? Voir # 3...
Et voilà !
Une pique !
Comme je le disais, y'a pas si longtemps ! 
réponse à . God le 10/03/2019 à 15h11 : Et voilà ! Une pique ! Comme je le disais, y'a pas si long...
Ehhhhhh vouiiiii, pourquoi serais tu épargné? 
réponse à . God le 10/03/2019 à 15h11 : Et voilà ! Une pique ! Comme je le disais, y'a pas si long...
Désolé, je n'ai pas pu m'empêcher... Sans penser à mal bien sûr !
réponse à . Kyrikou le 10/03/2019 à 14h35 : Pis y en a qui s'emmêle les pinglots  Pas grave, on s'en ta...
Au petit matin, éploré, Seguin s’aperçut que la chèvrerie était plus vide qu’un jour sans pain… Il courut au village :

- Au voleur ! Juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné, on m’a dérobé ma biquette ! J’ai perdu ma consolation, ma joie ; tout est fini pour moi… je n’en puis plus ; je me meurs, je suis mort, je suis enterré*.

- Hé ! Oh ! Ça va durer encore longtemps tes jérémiades ? Tu nous les brises à brailler comme ça ! Et pis tu sais quoi ? Blanquette, elle en avait ras ses cornes zébrées de ton p’tit pré, de ta p’tite écuelle ébréchée, de tes p’tites œillades chasieuses… Alors, elle s’est cassée ! Elle s’est tirée ! Elle s’est fait la malle ! Et maintenant, elle réjouit son coquillard avec le beau Loup-Loup des Alpilles !

Euh… quelqu’un peut appeler le Samu ? Parce que là, le Seguin, il est tout évanouillé…

*Merci pour ce prêt M’sieur Molière.
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 15h32 : Au petit matin, éploré, Seguin s’aperçut que la ch&eg...
elle réjouit son coquillard
Qu'en termes galants... !
réponse à . deLassus le 10/03/2019 à 15h34 : elle réjouit son coquillardQu'en termes galants... !...
N'est-il pas ! 
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 15h32 : Au petit matin, éploré, Seguin s’aperçut que la ch&eg...
Euh… quelqu’un peut appeler le Samu ?
Mais aujourd'hui tout l'monde s'en tamponne 
Ce cher Seguin, bin y s'démerde ....et y se dévanouille tout seul 
Pis la p'tite Blanquette elle sera peinarde pour aller faire les yeux doux aux Loups-Loups des Alpilles....Voir plus si affinités 
Veinarde 
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 15h32 : Au petit matin, éploré, Seguin s’aperçut que la ch&eg...
Oh la la, voilà DiwanC qui sort de sa réserve et nous pond un cru (classé) provençal bien gouleyant, avec de la cuisse nerveuse. Ça mérite qu’on batte de l’œil et un accessit.
Bravo!
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 15h32 : Au petit matin, éploré, Seguin s’aperçut que la ch&eg...
En fait, ce que tu n'oses préciser, afin de ne pas perturber la bonne tenue de ce site, c'est que si la chèvre de M. Seguin s'est fait la malle, l’œil en feu, c'est parce qu'il avait gardé ses habitudes d'ancien légionnaire.
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 15h42 : Oh la la, voilà DiwanC qui sort de sa réserve et nous pond un cru ...
Les récits de la belle Diwan sont toujours des pépites à savourer....sans modération 
réponse à . God le 10/03/2019 à 15h48 : En fait, ce que tu n'oses préciser, afin de ne pas perturber la bonn...
c'est parce qu'il avait gardé ses habitudes d'ancien légionnaire.
Hrmmm, comme mettre du sable dans son engrenage?
réponse à . deLassus le 10/03/2019 à 11h11 : le caractère cru (la cruauté ?)Je crois qu'il faudrait dire l...
J'essaie de mettre en relation les couettes de Madeleine, la crudité, le légionnaire et la Blanquette à DiwanC. Hrmmm, c'est peut-être ça, le troisième degré?
Aidez-moi quelqu'un!
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 16h18 : J'essaie de mettre en relation les couettes de Madeleine, la crudité...
Voilà Édith qui s'en fout 
Si ça peut t'aider 
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 15h42 : Oh la la, voilà DiwanC qui sort de sa réserve et nous pond un cru ...
Eh ! C'est que notre Germaine est experte en blanquettologie. Et surtout qu'elle possède une bonne partie des brouillons de MM. Daudet et Arène, de Draveil (Île de France) et non de Fontvieille (Provence) comme certains voudraient le faire accroire, brouillons ignominieusement jetés à la corbeille par la trop prude Mme Julia Allard, épouse Daudet. 
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 16h18 : J'essaie de mettre en relation les couettes de Madeleine, la crudité...
T'as l'encrier*, la plume....et le reste 
Te fais confiance pour concocter un chouette récit....
A toi 
*Bouffe pas toute l'encre ou sinon passe commande 
réponse à . deLassus le 10/03/2019 à 11h11 : le caractère cru (la cruauté ?)Je crois qu'il faudrait dire l...
Exemple:
Mais après une journée de discussion sur carottes crues, râpées, cuites ou incorporées dans un gateau, j’ose dire que tout le monde en a assez de carottes et je pense que c’est pas une crudité de le dire.

#221 http://www.expressio.fr/expressions/les-carottes-sont-cuites.php?utm_source=newsletter&utm_medium=mail&utm_campaign=daily
réponse à . Ratanak le 10/03/2019 à 16h22 : Eh ! C'est que notre Germaine est experte en blanquettologie. Et surto...
Ouiiiiii, mais c'est bien sur 
Me coucherai moins couillon ce soir 
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 16h18 : J'essaie de mettre en relation les couettes de Madeleine, la crudité...
Aie aie aie ! Difficile de t'aider. Ça tient du 1er degré multiplié par 2 et élevé à la puissance 2 et encore élevé à la puissance 2 et encore élevé... et ainsi de suite encore beaucoup d'élévations (pas celles du curé). C'est un peu comme les centésimales hahnemanniennes sauf que c'est tout à fait l'inverse. Si j'ai pu t'apporter quelque lumière... 
réponse à . lalibellule1946 le 10/03/2019 à 16h25 : Exemple: Mais après une journée de discussion sur carottes crues, ...
Et heureusement nous n'avons pas eu à manger des carottes pendant 3 jours, comme on nous infligea de pleines caques de harengs et de pleines marmites de daube. 
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 15h32 : Au petit matin, éploré, Seguin s’aperçut que la ch&eg...
Bravo Blanquette !
Merci les collabos, j'en ai les mirettes humides. Je sais que je comprendrai un jour la mécanique quantique de ce merveilleux site où tout se peut, même l'impossible, qui en principe n'est pas français.
Pis on s'en fout 

On s'en fout
On y va pas....
On a qu'à s'cacher sous les draps
On commandera des pizzas
Toi la télé et moi.....

Tu me traites d'égoïste
Comment oses tu dire ça !
Moi qui suis malheureux et triste 

réponse à . deLassus le 10/03/2019 à 14h50 : Bravo ! Je pense tout comme toi ! Et quand notre ami atheofv* é...
Rappelle-toi, Belteigneuse (pas Bételgeuse) avait dit qu'elle se sentait accueillie "à bras fermés". Il règne parfois sur le site un ostracisme basé sur le politiquement correct proche d'un émotionnel de type religieux.
réponse à . Ratanak le 10/03/2019 à 16h32 : Et heureusement nous n'avons pas eu à manger des carottes pendant 3 jours...
S'xcuse Rata, moi j'aurais préféré les carottes pendant 3 jours 
C'est délicieux les carottes.....pis ça rend aimable 
Pis j'aime pas les harengs.....pouahhhh
réponse à . Mintaka le 10/03/2019 à 16h36 : Rappelle-toi, Belteigneuse (pas Bételgeuse) avait dit qu'elle se sen...
Heuuuuuuu, tu me la refais ....spécial Kyrikou 
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 16h35 : Merci les collabos, j'en ai les mirettes humides. Je sais que je comprendra...
Collabos.....tu vois, j'aime pas trop, voir pas du tout 
Je pense qu'il faut le prendre au second degré, c'pas 
Comme quoi 
Kyriboffff
réponse à . God le 10/03/2019 à 14h59 : Don't be afraid (astaire) ! Ici, tout le monde est le bienvenu, sauf les ma...
[slurp]Salutatoi ô notre God ! [/slurp] 

Sans penser à mal, pour autant.

Ça, c'est indubitable (de chevet en acajou) ! 
réponse à . atheofv le 10/03/2019 à 13h53 : Oui... Un loupé Je m'en suis aperçu dés que post&eacut...
Si ça peut t'aider, moi qui ai une anciennneté de plus de 8 ans sur ce merveilleux site, je me sens toujours aussi complexé face aux érudits du dit site. Tiens,à ce propos...
- Tu sais quoi ? J'ai une entrée pour aller écouter le groupe de rock Deep Purple !
- Pffff...c'est une bande de complexés !
- Pourquoi ?
- T'as jamais entendu parler du complexe de Deep ?
réponse à . Kyrikou le 10/03/2019 à 16h46 : Collabos.....tu vois, j'aime pas trop, voir pas du tout  Je pense qu&#...
Désolé Kyricou, j'voulais dire contribs avec un brin d'humour noir ou quelque chose comme ça. Je vois bien que c'est une plaie encore douloureuse que cette question, j'ai manqué de sensibilité. Amis Français, pardonnez-moi!
Dans un bar de Londres
- Pourquoi tu ris ?
- là-bas y'a Diana Rigg qui prend un verre de lait...
- et ça te fait marrer ?
- ben oui, ça fait Rigg au lait !


1) POUFFER (ce pouf est)
2) SE MOQUER (ce mot qu'est)
3) SE POILER (ce poids laid)
4) DÉRIDER (Des riz , des...)
5) RICANER (Rick, année...)
6) BADINER (Bah, dîner...)
7) PLAISANTER (plaisants thés)
8) SE GONDOLER (seconde au lait)
9) SE MARRER (ce marais)
10) S'AMUSER (Sam usait)
Voilà !
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 16h18 : J'essaie de mettre en relation les couettes de Madeleine, la crudité...
Je l'ai déjà expliqué, quand on s'évade du premier degré, on entre dans le deuxième et il n'y a pas de degré supérieur. Vous avez vraiment du mal avec ce concept...
réponse à . God le 10/03/2019 à 15h48 : En fait, ce que tu n'oses préciser, afin de ne pas perturber la bonn...
Certes...
Il avait également gardé sa barbe de sous-officier, son regard triste, délavé par le soleil de là-bas dis ! et ses brodequins autrefois bien cirés.
Il cachait sous son tablier de sapeur des "appas", bijoux qui firent les délices de ses amours d'antan. Les belles prenaient feu à peine les avaient-elles z'yeutés.

Est-il nécessaire d'ajouter que c'était un gros dégueu... se mal léché, puant le sable chaud comme une chamelle en rut, aux manières de soudard pressé ? Mmmmh ?

P'têt pas ! 
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 16h53 : Désolé Kyricou, j'voulais dire contribs avec un brin d'h...
Aucune difficulté à te pardonner. 

Cette apocope est en effet à éviter en France, sans qu'il s'agisse de politiquement correct, du moins en parlant à ceux qui ne se battent pas l'œil avec une queue de sardine de cette page, somme toute récente, de l'histoire de France.
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 16h35 : Merci les collabos, j'en ai les mirettes humides. Je sais que je comprendra...
Impossible n'est pas français.
Or nul n'est tenu à l'impossible.
Donc le français n'est pas tenu.
réponse à . Mintaka le 10/03/2019 à 17h02 : Impossible n'est pas français. Or nul n'est tenu à l�...
Toi tu es si logique. 
réponse à . Mintaka le 10/03/2019 à 16h36 : Rappelle-toi, Belteigneuse (pas Bételgeuse) avait dit qu'elle se sen...
Il faudrait comprendre qu’il existe des degrés de sensibilité chez les gens.

Sauf erreur, je crois que Belteigneuse (c’était elle qui composait des “pouèmes” merveilleux) s’est désabonnée après être réprimandée par deLassus pour avoir exprimé un
manque d’appréciation pour une contrib “stream of consciousness” d’eureka. Et deLassus qui cherchait simplement défendre eureka, pas chasser personne. Dommage. C’est juste une observation. Y a pas moyen d’éviter tout conflit dans la vie.
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 16h53 : Désolé Kyricou, j'voulais dire contribs avec un brin d'h...
Non, t'inquiète pas Tricho, j'crois avoir saisi....
Juste que mon grand-père était résistant sur la ligne de démarcation entre la France occupée et la Libre à St Amand Montrond dans le Cher 
Lui n'en parlait pas, c'est ma grand mère qui m'a raconté tous ses combats....Combien d'femmes, d'enfants et d'hommes il a fait passer en zone libre !!!
Je sais pas si j'aurais eu ce courage.....
Un courageux....comme beaucoup d'autres 
il n'y a pas de degré supérieur.
Quoique...
Pour ma part - grâce à toi* ! - je suis les recommandations de God : Il faut juste s'habituer au second, voire treizième degré.

* Même si je ne t'ai pas attendu pour savourer maintes seconds degrés croisés dans le passé.
Si j'avais été si logique, j'aurais conclu : Donc le français est bien tenu.
Quand tu dis vous, tu t’adresses à plusieurs ou me voussoies-tu? Le voussoiement n’est pas nécessaire, je vous assure M’sieur Mintak. Et j’fais des efforts colorectaux pour me détamponner le coquillard.
Et pour les concepts, c’est ma bête noire, surtout les degrés du Gradus ad Parnassum (-26, ce matin)
Votre (bien) obligé
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 17h10 : il n'y a pas de degré supérieur. Quoique... Pour ma part - gr&acir...
Quelle confiance peut-on placer en God, ce personnage qui fait mention d'hexagones à neuf côtés et demi ? Origine et suivants.
Vouiiiiii, mais Minta, tu sais c'est pas évident.....
Si faut se creuser les méninges, se turlupiner le ciboulot ....
Dur, dur.....
Pour tout dire, dès fois, j'ai un peu d'mal 
Bon je sais bien que tout l'monde s'en tamponne 
réponse à . Mintaka le 10/03/2019 à 09h42 : Faudrait savoir où s'arrête le caractère cru (la cruaut...
Franchement je m’en bats l’oeil... (franchement = du premier degré  )
réponse à . Mintaka le 10/03/2019 à 17h16 : Quelle confiance peut-on placer en God, ce personnage qui fait mention d'hexagon...
C'est comme le picon-citron-curaçao : ça dépend de la longueur des côtés !

réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 17h10 : il n'y a pas de degré supérieur. Quoique... Pour ma part - gr&acir...
Et on approche du 220ème étage. Ça fait combien de degrés ?
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 17h24 : C'est comme le picon-citron-curaçao : ça dépend de la ...
réponse à . Kyrikou le 10/03/2019 à 17h10 : Non, t'inquiète pas Tricho, j'crois avoir saisi.... Juste que m...
Quelle période fascinante que celle de l’Occupation, que d’histoires à raconter : tragédies mortifères, courage ordinaire, morosité des vaincus, soulagement des rescapés. C’est une source intarissable de récits, qui deviendront des légendes pour les siècles à venir. J’vois bien le capitaine K, en résistant, hurlant ses imprécations à l’envahisseur nazi (et aussi un peu Allemand) et faisant sauter des ponts de chemin de fer avec sa compagne d’épopée, la capiteuse Iphigénie (agente secrète québécoise, parachutée depuis l’Angleterre). Hou la la, c’est tentant, j’ai les mirettes qui se tamponnent. Si t’es d’accord, je te fais une série avec des titres comme : Le capitaine K se moque de la Gestapo, Vise-moi ce SS, Iphigénie, Le train sifflera trois fois, Boum!
Tu me dis si c’est exagératif, si je peux faire de l’humoristique avec autant de fureur et de détresse.
J’emprunte à l’ami Nietzsche cette conclusion.
"Celui qui combat des monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps un abîme, l’abîme regarde aussi en toi."
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 17h56 : Quelle période fascinante que celle de l’Occupation, que d’hi...
Quelle période fascinante que celle de l’Occupation,
Fascinante... mais si douloureuse, si sensible encore*.
Tu t'avances en terrain miné. Fais très, très attention où tu mets les pieds. 
Si je peux me permettre un conseil : laisse Cap'tain K voguer sur les mers lointaines.

* @ 210, il y a juste une heure.
J'me suis laissé emporter par mon imagination furibonde. J'vais suivre ton conseil et laisser tomber cette idée. Pas que d'autres ne l'aient pas exploitée à toutes les sauces (commerciales) comme : Inglourious Basterds de Quentin Tarantino, mais bon, ici c’est un site qui a de la tenue et qui respecte les sentiments de ses membres.
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 18h10 : Quelle période fascinante que celle de l’Occupation,Fascinante... m...
Vouiiiiiii, période encore un peu sensible.....surtout avec une Europe actuellement de plus en plus raciste et facho 
Malgré tout, je n'étais pas né, je retrace juste ce qu'on m'a raconté avec beaucoup d'humilité 
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 17h56 : Quelle période fascinante que celle de l’Occupation, que d’hi...
J’vois bien le capitaine K, en résistant
L'exercice est difficile et le chemin étroit entre une réussite comme "Papy fait de la résistance" et des pitreries consternantes comme les aventures de la septième compagnie.
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 17h56 : Quelle période fascinante que celle de l’Occupation, que d’hi...
Bah tu vois, j'ai l'ouverture d'esprit suffisamment large pour écouter tes récits fascinants 
Je faisais juste une parenthèse sur ce qu'on peut nommer les collabos .....
J'attend tes épisodes....avec impatience 
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 17h56 : Quelle période fascinante que celle de l’Occupation, que d’hi...
Ohhhhhh tu sais j'suis open bar au niveau de mes écoutilles 
J'aurais p't'être pas du être un peu trop sérieux sur cet épisode douloureux in Frankreich .....
A 16 ans, j'ai pris mon sac à dos et je suis parti rejoindre des potes allemands et avec eux j'ai visité malheureusement les camps d'Auschwitz, Dachau, Buchenwald.....
M'en souviens encore, quelle horreur 
Bien sur, j'en ai jamais parlé à mon grand père, fallait plus lui parler d'un allemand dans sa maison....
Je pense qu'il avait vécu des horreurs !
Mais je reste persuadé qu'on peut rire de tout...mais pas avec n'importe qui 
réponse à . Kyrikou le 10/03/2019 à 18h41 : Bah tu vois, j'ai l'ouverture d'esprit suffisamment large pour &e...
J'te f'rai un épisode spécial K (Kyrikou) pour rire un peu du malheur, un seul, mais j'irai pas jouer avec votre inconscient collectif. Qué zaco? Les expressions psychologiques, c'est fort commode pour tout bourrer dans une même valise et s'en tamponner le coquillard.
réponse à . Kyrikou le 10/03/2019 à 19h01 : Ohhhhhh tu sais j'suis open bar au niveau de mes écoutilles  J&...
Je serais incapable de visiter Auschwitz. J'ai eu de la difficulté à regarder la Liste de Schindler. Très jeune, j'ai vu Nacht und Nebel et j'ai été complètement traumatisé pendant trois jours. Les Allemands d’aujourd’hui sont complètement sympas, j’en ai de bons amis. Et ils sont aussi sidérés que moi de voir ou d’entendre ce qu’on fait ou laissé faire leur grands-parents.
Tant d'indifférente cruauté me laisse pantois.
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 19h20 : Je serais incapable de visiter Auschwitz. J'ai eu de la difficulté &agrav...
Tout pareil comme toi.
Gorge serrée, larmes qui coulent, sans bruit, impossibles à retenir en regardant "Nuit et brouillard". Aller à Auschwitz ? à Oradour-sur-Glane* ?  Impensable.
Pénétrer dans un abri, témoin de la dernière guerre, est déjà trop oppressant pour moi.
J'ai des amis allemands... Chez eux aussi, ce fut le malheur.

Bon... ben nous v'là loin de l'habituelle légèreté de ce mêêêrveilleux site ! 

* Si tu ne connais pas, c'est "ça"... 
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 19h20 : Je serais incapable de visiter Auschwitz. J'ai eu de la difficulté &agrav...
Comme je te comprends.....les camps sont durs à supporter, mais avec mes potes allemands on a voulu voir, se rendre compte....et on a vu....les larmes aux yeux....
Je comprendrais jamais ce que l'homme est capable de faire subir comme ignominie à son semblable 
réponse à . DiwanC le 10/03/2019 à 19h30 : Tout pareil comme toi. Gorge serrée, larmes qui coulent, sans bruit, impo...
Vouiiiiiii, désolé de vous avoir plombé l'ambiance
On oublie tout ça et on retourne à nos tamponnages de coquillards 
Mais comme qui dirait, notre histoire nous façonne et nous fait réagir.....
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 17h56 : Quelle période fascinante que celle de l’Occupation, que d’hi...
Ficelles de caleçon,
cher ami Expressionaute !


Avec votre contribution numéro 220,
vous venez de gagner un
superbe petit gronavion flambant neuf.

Vous voici propriétaire de ce

NERBUSSE A220


Regardez l'image et voyez comme il est bô (le lavabo) !

Ce navion vous est offert par les
Établissements Pijot, Nerbusse et Ratanak réunis.

Et que nenplus, c'est un bombardier canadien, ce Nerbusse là. 

réponse à . Ratanak le 10/03/2019 à 19h54 : Ficelles de caleçon, cher ami Expressionaute ! Avec votre contribut...
réponse à . Ratanak le 10/03/2019 à 19h54 : Ficelles de caleçon, cher ami Expressionaute ! Avec votre contribut...
Woooooooputinnnnnnn, c'est Tricho qui l'a eu le beau navion.....Pfffffffftttttt 
Tu m'diras que j'en ai déjà 2 dans mon garage, et pis ça devient compliqué à garer 
réponse à . Ratanak le 10/03/2019 à 19h54 : Ficelles de caleçon, cher ami Expressionaute ! Avec votre contribut...
J'en bissssss d'envie.....quand même 
réponse à . Ratanak le 10/03/2019 à 19h54 : Ficelles de caleçon, cher ami Expressionaute ! Avec votre contribut...
J'en suis tout moite et consterné. Un NERBUSSE A220 à moi pour emmener les copains-pines à la pêche au saumon. Que je pourrai piloter? C'est trop d'honneur, permettez-moi d'essuyer quelques pleurs de coquillards. Ch'suis ému, quand même 220ème, fallait le faire.
réponse à . Ratanak le 10/03/2019 à 19h54 : Ficelles de caleçon, cher ami Expressionaute ! Avec votre contribut...
J'me demandais, hrmmm, ficelles de caleçon, c'est un grade comme avec la Légion d'Honneur? J'peux l'épingler à mon caleçon?
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 20h54 : J'me demandais, hrmmm, ficelles de caleçon, c'est un grade comm...
Heuuuuuu, fais gaffe quand même de pas t'piquer tu sais quoi 
réponse à . Kyrikou le 10/03/2019 à 21h02 : Heuuuuuu, fais gaffe quand même de pas t'piquer tu sais quoi ...
Ahhh, mais j'ai consulté les archives et pour monter en grade, chevalier de la Burne et Bienheureux du Prépuce, il faut piquer dans le vif. Au dernier stade de Commandeur du Gland, alors là (les enfants sont couchés?), c'est toute une installation et p'us moyen de s'en servir pour des fins autres que la miction (presque impossible).
réponse à . Tricholome le 10/03/2019 à 21h12 : Ahhh, mais j'ai consulté les archives et pour monter en grade, chevalier ...
Tout ça parce que God - innocent comme un dieu qui vient de naître ! - nous a simplement demandé de commenter une petite expression ! 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « S'en battre l'oeil / S'en tamponner le coquillard » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?