Se retrouver / être une main devant, une main derrière - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Se retrouver / être une main devant, une main derrière

Être complètement démuni
Avoir tout perdu

Origine

Voilà une expression qui date des années 1960 et qui est d'origine spécifiquement masculine car, comme on va le voir incessamment sous peu les deux mains d'une femme seraient en partie ailleurs.

Quand on y réfléchit un peu, on comprend vite la genèse de l'expression.
En effet, lorsque vous êtes si démuni de tout, que vous n'avez même pas les moyens de vous acheter ou vous fabriquer des vêtements, il ne vous reste plus qu'à errer nu comme un ver (auquel l'expression ne peut s'appliquer, bien sûr).
Or, un réflexe masculin habituel dans nos sociétés où la nudité dans la rue n'est pas vraiment la norme, est de placer ses mains de manière à cacher à la fois ses parties génitales et son arrière-train[1], donc de se trouver avec une main devant et une main derrière, là où une femme aura plutôt tendance à mettre sa deuxième main devant ses seins, soit deux mains devant.

[1] Et lorsque deux personnes se suivent ainsi, on peut affirmer, de conserve avec la SNCF, qu'un arrière-train peut en cacher un autre.

Exemple

« (...) arrivés en Métropole, les pieds-noirs, eux, conserveraient leur citoyenneté et les fonctionnaires dont, ironie du sort, je faisais partie, regagneraient leur poste d'affectation dans un département de l'Hexagone ; une minorité, disposant de moyens financiers suffisants, se réinstallerait sans problèmes ; enfin, si la plupart s'en allaient une main devant, une main derrière, n'emportant en tout et pour tout qu'une valise, tous seraient chez eux en France. »
Miguel Martínez López - Casbah d'oubli - 2005

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se retrouver / être une main devant, une main derrière » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
États-Unisen To be wearing a barrelÊtre vêtu d'un tonneau
Argentinees Estar con una mano atrás y otra adelanteÊtre avec une main derrière et l'autre devant
Espagnees Quedarse con / estar / tener una mano delante y otra detrasRester avec / être / avoir une main devant, une main derriere
Canada (Québec)fr Être cassé comme un clouNe plus avoir un rond
Canada (Québec)fr Se retrouver tout nu dans la rue
Italieit Ritrovarsi con una mano davanti e l'altra dietroSe retrouver une main devant, une main derrière
Pays-Basnl Helemaal uitgekleed zijnÊtre complètement déshabillé
Belgique (Flandre)nl Geen nagel meer hebben om in zijn gat te krabbenNe pas avoir un clou pour gratter son cul
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl In adamskostuumEn costume d'Adam
Brésilpt Estar com uma mão na frente e outra atrásÊtre une main devant, une main derrière
Portugalpt Com uma mão à frente e outra atrásAvec une main devant et l'autre derrière

Vos commentaires
et lorsque deux personnes se suivent ainsi, on peut affirmer, de conserve avec la SNCF, qu’un arrière-train peut en cacher un autre
cette page.
avec l’aide de grandpèrépicure qui tombe de sommeil et sur son ordi, demain, journée à Chenonceau.
Isis, Kim.
Ne pas confondre avec un nain devant, un nain derrière
ou avec faire le train
Ah, quand le passé vous revient avec sa lumière, ses odeurs et ses voix dont beaucoup se sont tues sur un accent plus vrai que nature, des larmes aussi, beaucoup, mais tant de bonne humeur et de vraies familles. La famille + celles des amis qu’on embarquait le dimanche dans l’Estafette-de-celui-qui-avait-une-voiture avec la remorque pour le canoun et les parasols, le charbon de bois et le pliant pour ma grand-mère ! Les voix tard dans la nuit et les coups de klaxon pour s’appeler d’en bas, le volley ball ... Ils sont arrivés un peu après nous, nous les premiers extra-terrestres venus du Maroc avec pas grand-chose, nombreux, si nombreux, une vague sur Nice la rébarbative, fermée comme une huître à qui n’était pas Nissarte. Et ils y ont révélé le soleil pour tout le monde, la joie de vivre dehors, le partage, les cris sur la place, la course dans les vagues de la mer, les disputes parfois. La main devant, la main derrière, elles étaient ouvertes sur l’extérieur, pour recevoir certes, mais pour donner aussi avec le coeur.
... ... ... ça ne me déplait pas du tout, moi, cette situation... ... ... :)
Alors, Elpépé, et les deux mains sur les couvertures, hein? Comment on va faire, maintenant?
Et lorsque deux personnes se suivent ainsi, on peut affirmer, de conserve avec la SNCF, qu’un arrière-train peut en cacher un autre.
A condition de ne pas faire comme les éléphants, à la queue leu leu, le nez dans les affaires des autres...
réponse à . momolala le 01/07/2009 à 06h16 : Ah, quand le passé vous revient avec sa lumière, ses odeurs et ses...
Bonjour MoMo,
Je n’ai jamais entendu quequ’un décrire le Maroc si merveilleusement. Certes, un coeur gros comme ça!
Voilà une expression qui date des années 1960
quand à mon chien, il arrivait en France deux pattes devant deux pattes derrière, mais ça ne le changeait pas tellement. C’était un doberman mais on appelait pattes-noires les chiens nés en Algérie, sans que l’origine du mot soit certaine. Par contre, si on évoquait souvent les rats pas triés, il était rare d’entendre parler des chiens pas triés, sans doute parce qu’ils étaient mieux répertoriés. Le mien avait d’ailleurs un pedigree long comme sa queue avant qu’on ne la lui coupe. Ce n’était pas mon cas : je n’étais ni noble, ni circoncis.
placer ses mains de manière à cacher à la fois ses parties génitales et son arrière-train[1],
Avouez que pour cacher son arrière train avec les mains, faut vraiment avoir un tout petit cul. Quand à cacher ses parties génitales avec ses mains, faut vraiment avoir de grandes mains.
Pas vous ?
ah bon !
M. Jackson était noir il voulait devenir blanc.
J. Séguéla est blanc il voudrait devenir noir
Les Américains ont un président noir
Nous on a mieux, on a un Pape noir, qui était président* !

* de l’OM
Le rapport avec l’expression du jour ?
attendez je cherche.
Voilà une expression . . . qui est d’origine spécifiquement masculine car, les mains d’une femme seraient en partie ailleurs.
Pourquoi réduire ainsi l’intérêt de l’expression ? Pourquoi certains humains veulent-ils toujours commander les mains des autres ? Est-ce une forme de peur ?

Combien de fois dans mon enfance ais-je entendu : «Mets ta main devant la bouche !» «Puni ! Les mains sur la tête !» «Au piquet ! Les mains derrière le dos !» et je ne vous parle pas du célèbre «Au lit ! Les mains sur la couverture !»

A tous ces censeurs qui savent communiquer, je dis tranquillement «Uh ! Mains : les miennes je les mets ou je veux !». Je dis souvent ça parce que ça les fait marcher : un pied devant, un pied derrière !

Cette expression, comme le disait Ségolène signifie simplement, pour moi, être devenue nue che vous le dit et ce, d’un coup : du jour Hollande main.

Un qui a débuté comme ça dans la vie, nu matériellement car simple tailleur de pierres italien, c’est Antonio Canova (un jeunot par rapport à Mickeylange). Cet artiste a été anobli et a fini sa vie riche et célèbre. En 1816, il sculpte les trois grâces qui, elles aussi, sont libres de leurs mains :


.$$$$$. .
|/())))) $)’\$==. %%%%%%\%%\
/ ((((==) ’) - $$$’===%%%%’.|
|((((( *( \-_/$$ )" _)%% )/|
| ())))_/._\._) //_.\_ %% ( /
| \_) /.--._\___/__.-.\ (.’ /
\_ ( __._’_..’.__. ) .’
\ ) (_.(_)/( /
\\ / \ / \ //
) \ ). \ / (
/ ’ \ / \| ’ \
( | | / \/ | )_)
 :-’-- /| / /| / \
_\| / | / .-’ | / ’. \
_/ | / \| ( ( \ ’.\
( ).’/ | | ) | | | \
/.’ (_ / | / ) ’| |._)
.oO | / | \/ \| \ |
|( \ ) )\ )_\
_____(__’-.___)/____..’__)___’._’.__
réponse à . SagesseFolie le 01/07/2009 à 09h44 : Voilà une expression . . . qui est d’origine spécifiquement ...
A tous ces censeurs qui savent communiquer, je dis tranquillement «Uh ! Mains : les miennes je les mets ou je veux !»
Non, tu ne les mets pas toujours où tu veux, un exemple, autre jour à la GayPride je peux te dire que j’avais les deux mains derrière, comme Filo sur la quai de la gare du Mans.
réponse à . mickeylange le 01/07/2009 à 08h51 : placer ses mains de manière à cacher à la fois ses parties ...
Dieu a inventé la feuille pour que la vigne puisse se cacher la grappe.
La devise des vignerons:
La main entre les caisses, le doigt dans le trou du fut. Honni soit qui mal y pense.
je ne sais pas si l’origine est marine, mais elle doit être égyptienne , car sur les hiéroglyphes les personnages sont toujours de profil , avec une main devant et une main derrière. Mais elles ne cachent rien : les pyramides , toutes des salopes !
Une main derrière c’est jamais qu’une main aux fesses, mais après, une main devant ça peut être une baffe.
la première fois que ma sœur a rencontré ce zouave ils ont tout de suite sympathisé. Après deux doigts de conversation elle s’est retrouvé une main devant une main derrière. Puis les deux mains devant. Et les lèvres, et les lèvres... Et la bouche et la bouche... à luette, à luette, ahhhhhhhh !
réponse à . chirstian le 01/07/2009 à 11h22 : je ne sais pas si l’origine est marine, mais elle doit être é...
Sur un bateau on dit, une main pour le bateau, une main pour le marin.
Elpépé doit donc choisir. ce qu’il fait avec la main qu’il lui reste.
Il dit aussi qu’il navigue avec sa batte (Hi Hi !) et son couteau.
Supposons que sa batte tienne toute seule (simple hypothèse, coincée dans un hauban par exemple) il a donc forcément son couteau dans l’autre. Imaginez la scène: la batte coincée dans la hauban, et le couteau dans l’autre, ça doit faire peur dans les ports.
réponse à . <inconnu> le 01/07/2009 à 01h30 : et lorsque deux personnes se suivent ainsi, on peut affirmer, de conserve avec ...
Pourquoi dire que cette expression date des années 1960 ? J’ai toujours entendue ma mère la prononcer - et elle était née en 1913....Cela signifiait pour elle bien souvent l’arrivée en France d’immigrés avec leur seule force de travail pour tout bagage, et une envie de s’en sortir grosse comme ça. Sa famille était venue du Piémont à pied, et s’était installée sur la Côte d’Azur. A l’époque, la situation faite aux arrivants n’était pas meilleure qu’aujourd’hui pour ceux qui viennent - au prix de quels périls - d’outre-Méditerranée.....Mais ils se sont "assimilés", grâce à la prospérité économique...;et à la guerre de 40, car par chance, mon père, forte tête, avait choisi le bon camp !
Au conseil de révision, nous étions tous avec une main devant et l’autre derrière, et l’on entendait une petite voix qui murmurait : "poussez pas", et une autre qui clamait : "au suivant !, au suivant !".
réponse à . Bigmammy le 01/07/2009 à 12h15 : Pourquoi dire que cette expression date des années 1960 ? J’ai...
l’expression ne semble pas répandue en France avant les années 60. Aurait-elle une origine italienne qui serait passée ainsi parmi les pieds noirs avant de traverser la méditerranée ? Ce serait intéressant de le vérifier.
réponse à . Bigmammy le 01/07/2009 à 12h15 : Pourquoi dire que cette expression date des années 1960 ? J’ai...
J’ai toujours entendue ma mère la prononcer - et elle était née en 1913
est intéressant, ce que tu écris là. Aurais-tu été près de to maman lors de sa naissance, ou pendant son enfance? Ben oui, quoi, tout peut arriver, non?
réponse à . mickeylange le 01/07/2009 à 10h24 : A tous ces censeurs qui savent communiquer, je dis tranquillement «Uh ! M...
comme Filo sur la quai de la gare du Mans
Comment tu sais ca, toi? L’amiral va encore te remonter les bretelles...
Enfin, facon de parler hein, parce que si tu as vraiment le falzar sur les talons, hein, ’y a intérêt à garder tes mains devant/derrière...
Il s’était retrouvé une main devant, une main derriére.
Il était homosexuel. Ça ne rapporte rien, mais ça bouche toujours un trou.
Il n’avait pas de liaison. Sinon avec sa main droite . . . et parfois avec la gauche, quand il commetait l’adultère.
L’amour tout seul à deux mains : on s’enlace...

F. DARD.
réponse à . Bigmammy le 01/07/2009 à 12h15 : Pourquoi dire que cette expression date des années 1960 ? J’ai...
Je n’ai entendu cette expression que depuis l ’arrivée des pieds-noirs en Provence. Pourtant, mes beaux-parents, eux aussi immigrés d’Italie, avec moins que rien, ne l’ont jamais employée pas plus que d’autres, très nombreux ici. Il faut dire que passant par les montagnes pour arriver en France ils ne pouvaient se permettre, aux risques de tomber, d’avoir une main devant, une main derrière. J’ai également connu des immigrés arrivant d’Espagne à cause de la révolution ils ne l’employaient pas non plus. C’est peut-être à ta mère que l’on doit cette expression ou alors elle s’employait dans la région où elle est arrivée.
ayons une pensée émue pour la Vénus de Milo, qui s’est retrouvée à 20 ans une main devant, une main derrière.
Très loin devant et très loin derrière.
C’est un cas rare qui ne saurait nous laisser de marbre. 
et une pensée aussi pour ce malheureux capitaine qui s’est retrouvé une main devant, un crochet derrière -à moins que ce ne fût l’inverse.
réponse à . <inconnu> le 01/07/2009 à 01h30 : et lorsque deux personnes se suivent ainsi, on peut affirmer, de conserve avec ...
Je n’avais pas encore vu ce film.

Bravo pour avoir signalé l’immense et francophone Nanarland.com !
réponse à . <inconnu> le 01/07/2009 à 13h54 : Je n’ai entendu cette expression que depuis l ’arrivée des pi...
Je n’ai entendu cette expression que depuis l ’arrivée des pieds-noirs en Provence

et en ïle de France ...
Et pourtant dans ma Picardie, on en a accueilli des Belges, des Polonais, des Portugais, ils devaient tous avoir leur valise en carton ...
réponse à . SyntaxTerror le 01/07/2009 à 15h44 : Je n’ai entendu cette expression que depuis l ’arrivée des pi...
Je suis un peu bête. Tu l’avais déjà entendue cette expression? J’ai pas compris.
des belges avec une valise en carton ? Ici, dans le Var il y en a beaucoup. Ils sont tous très gentils, serviables (plus que nous) mais leur valise n’est pas en carton. 
réponse à . chirstian le 01/07/2009 à 14h19 : et une pensée aussi pour ce malheureux capitaine qui s’est retrouv&...
Une pensée aussi pour celui qui est définitivement guéri du syndrome de Peter Pan et qui a trouvé son Neverland.
réponse à . <inconnu> le 01/07/2009 à 15h56 : Je suis un peu bête. Tu l’avais déjà entendue cette ex...
Comme toi, je n’ai entendu cette expression que depuis les années 60.
Et pourtant, Monteiro, Van de Kerkove, Wroblewski sont devenus des noms picards et leurs ancêtres n’ont jamais utilisé cette expression. A croire que seuls les méditerranéens portent la misère du monde ...
réponse à . <inconnu> le 01/07/2009 à 15h56 : Je suis un peu bête. Tu l’avais déjà entendue cette ex...
Dans le Bar, ave une balise en cartong?
Tu ne les aurais pas un peu ensablées, tes portugaises? Je m’adresse ici en fait à SyntaxTerror...
réponse à . file_au_logis le 01/07/2009 à 16h18 : Dans le Bar, ave une balise en cartong? Tu ne les aurais pas un peu ensabl&eacut...
Tiens, quelqu’un saurait-il où trouver les paroles de "la Portugaise" d’Yvan Dautin, musique de Julien Clerc ?
réponse à . SyntaxTerror le 01/07/2009 à 16h06 : Comme toi, je n’ai entendu cette expression que depuis les années 6...
Il est toujours triste d’être déraciné, aussi bien celui qui quitte son pays que celui qui perd sa maison, soit sans une catastrophe naturelle soit par la volonté des hommes, comme par exemple, dans le Verdon lorsque le village des Salles a été inondé pour construire le barage. J’y suis passée quelque jours avant et n’oublierais jamais le regard de ces vieux, assis sur un banc devant l’église. Ils sont allés dans un village tout neuf qui ressemble à un lotissement. Par temps de sécheresse on peut voir émerger le clocher de l’église.
J’ai toujours pensé que les pieds-noirs employaient cette expression parce qu’ils avaient laissé tous leurs bien là-bas. Les beaux parents de mon frère qui n’avaient presque rien ne l’emploient jamais, d’où ma déduction.
réponse à . <inconnu> le 01/07/2009 à 16h58 : Il est toujours triste d’être déraciné, aussi bien cel...
Je n’ai pas connu, ça me rappelle le film "Délivrance" (Deliverance) où on assiste au déménagement de l’église en bois.
Une des dernières paroles du sherrif, qui soupçonne un truc louche, est :
Par pitié, laissez ce village mourir en paix.
réponse à . <inconnu> le 01/07/2009 à 13h54 : Je n’ai entendu cette expression que depuis l ’arrivée des pi...
[c]Je n’ai entendu cette expression que depuis l ’arrivée des pieds-noirs en Provence.]/c]

Les rapatriés se servaient des mesures anglaises (le pied fait 30,48 cm) mais comme ils parlaient un peu comme les Marseillais avé les mains (une à gauche une à droite, ça change un peu) et en exagérant, les Provencaux eux mêmes ont compris très vite, que leurs "pieds" valaient deux pieds anglais.
Pour faire la différence avec le pied anglais, ils l’ont baptisé pied-noir (noir à cause de l’Afrique*)
C’est de là que vient le surnom de pied-noirs des rapatriés
C’est comme le mille marin et le mile anglais qui ont des longueurs différentes.
Si l’amiral était là au lieu de traîner sur les quais (attention Filo) il nous dirait que le mille nautique fait 1852 m (une minute d’angle de je sais pas quoi) alors que le mile anglais ne fait que 1609,344 m because les perfides font rien qu’à nous embêter.

S.F. (ancien pied-noir et ancien prof de math en Provence)

* ils avaient pensé au début l’appelé estal car il était plus grand que l’autre et plus bot
Mon Beau Père était rentré d’Algérie une main devant, qui portait triomphalement Coco, le perroquet chéri, l’enfant de la famille à qui le ministre de l’Agriculture du moment, avait fait DEUX laisser-passer!( Après une lettre très émouvante du beau père : Coco , c’est mon Fils! ).
L’autre main? Je ne sais pas. Je suppose sur la valise . Oui je pense.
 :-l sèrieux! Pas neutre!!!
réponse à . SyntaxTerror le 01/07/2009 à 17h15 : Je n’ai pas connu, ça me rappelle le film "Délivrance" (Deli...
Je connais un lac artificiel, en Tchéquie, le long de la frontière Autrichienne, qui a également submergé un village. Là-bas, cependant, la petite église "a eu de la chance". Comme elle etait située sur un colline, elle est maintenant sur une "île", qui est maintenant - suivant les avis - un lieu de pélérinage vers les souvenirs d’antan, ou un lieu de visite touristique en barque le dimanche après-midi.
C’est fou ce que "la civilisation " arrive à faire d’elle-même!
réponse à . mickeylange le 01/07/2009 à 17h48 : [c]Je n’ai entendu cette expression que depuis l ’arrivée des...
Dis-moi, Capitaine, t’es comme Dagobert, là. T’as mis ton crochet à l’envers... Que va dire Clochette?
Mon grand-père est également arrivé en France une main devant une main derrière, mais de Pologne. Il a échoué entre les bras de ma grand-mère pour constituer une famille bâtardée cochon d’Inde, selon son expression, car nous disposons d’une généalogie particulièrement variée.
réponse à . <inconnu> le 01/07/2009 à 21h36 : Mon grand-père est également arrivé en France une main deva...
Cette expression je la connais mais on disait : "matiné-cochon d’inde", sans aucune arrière-pensée, chez nous on est pas raciste et fiers de ne pas l’être.
C’est sûrement un dérivé de cette expression, étant donné qu’il parlait français comme une vache espagnole 
réponse à . mickeylange le 01/07/2009 à 11h18 : La devise des vignerons: La main entre les caisses, le doigt dans le trou du fut...
Proverbe vigneron : " Une bouteille, c’est comme une femme. Faut pas la lâcher tant qu’ tu y a pas vu l’ cul "
Trivial, non ?
réponse à . mickeylange le 01/07/2009 à 17h48 : [c]Je n’ai entendu cette expression que depuis l ’arrivée des...
Cher Mickeylange,

Ancien prof de math, je suis sur que vous feignez d’ ignorer que le mille marin, le nautique cher à nos navigateurs, est la longueur d’ une minute de longitude à l’ équateur. Ce qui fait que, sur les cartes marines en projection Mercator, le mille du côté gauche des dites cartes n’ est pas constant, bien que mesurant toujours 1852 m en surface.
J’ abonde dans le sens que ces perfides Albionnais nous embrouillent et nous pourrissent la vie avec leurs mesures .
Un marin d’ eau douce amène son grain de sel.....marin comme il se doit.
réponse à . SyntaxTerror le 01/07/2009 à 16h53 : Tiens, quelqu’un saurait-il où trouver les paroles de "la Portugais...
Impossible, malgré de patientes recherches, de trouver les paroles sur un site. Je renonce à les recopier en écoutant la chanson, ce que chacun pourra faire grâce à cette page
C’était - et c’est toujours ! - bien joli ce qu’elle nous contait Momo en ce premier juillet d’il y a quelques ans… Qu’elle revienne et toutes les mains s’agiteront… pour applaudir !
Procédant de famille nombreuse, on avait vu Paul une main devant, une main derrière car c’était un des Muni.
Le voilà cette page.
En Bavière on voit beaucoup de gens une main devant une main derrière: démunis quoi!
réponse à . SyntaxTerror le 01/07/2009 à 16h06 : Comme toi, je n’ai entendu cette expression que depuis les années 6...
A croire que seuls les méditerranéens portent la misère du monde ...
non, certains la chantent...laï laï laï...et certains pensent que "la misère serait moins pénible au soleil..." 
En Inde, quand ils furent boutés hors du pays, les Anglais partirent soit une main devant, une main derrière, soit les deux pieds devant. Question de physique, quoi.
Et pourtant, ils en apportèrent, des bienfaits de la civilisation. Par exemple, quand ils créèrent les coprs des troupes auxilliaires...
Ils embrigadaient les hommes, soit-disant volontaires: sur sept hommes, ils choisissaient le plus petit, qu’ils fusillaient (faut pas s’y fier, disaient-ils). Et ils gardaient les six autres. Ils les traitaient de "pailles". Donc, ils tiraient la courte paille et les autres, c’étaient les six pailles. Mais en anglais, cela s’écrit "cipayes"...
le manchot qui se retrouve une main devant, une main derrière est-il plus avancé que le cul de jatte qui se retrouve un pied devant un pied derrière ?
réponse à . chirstian le 27/07/2012 à 10h19 : le manchot qui se retrouve une main devant, une main derrière est-il plus...
Tout dépend lequel a pris la mouche...
réponse à . file_au_logis le 27/07/2012 à 08h59 : En Inde, quand ils furent boutés hors du pays, les Anglais partirent soit...
Et Procuste utilisait son lit pour allonger les petits et raccourcir les grands. Va tirer à la courte paille après ça !
Je lis cette expression pour la première fois... Mais, sans pour cela vouloir cacher ma nudité, du reste recouverte par un maillot, je ne sais nager le crawl qu’ une main en avant et une en arrière, alternativement, bien sûr, et au bout de leurs bras ! Les pieds, pendant ce temps, effectuent des battements, gentiment restés côte à côte.
Une question me taraude : se retrouver une main devant, une main derrière… oui… mais laquelle ?
réponse à . DiwanC le 27/07/2012 à 10h47 : Une question me taraude : se retrouver une main devant, une main derri&egra...
A Saint-Tropez, sur la plage abandonnée, la question ne se pose pas, les deux mains restent disponibles, l’une pour porter le parasol, l’autre pour le pastis, indifféremment 
Les rapatriés, une main devant une main derrière, pour demander de l’aide, s’adressaient aux prêtres des monastères en ces termes:
- On a tout perdu, on n’a plus de patrie moines!
réponse à . saharaa le 27/07/2012 à 11h17 : A Saint-Tropez, sur la plage abandonnée, la question ne se pose pas, les ...
C’est nomal, depuis que l’ère du trikini s’est implantée grâce à BB.
Nooooon, l’AUTRE, bien sûr.
Comment, vous ne connaissez pas?
Ben, c’est pourtant simple:
- le bikini: culotte (ou string, suivant vos délires personnels) et soutien
- le monokini: culotte (ou string, suivant vos délires personnels) ou soutien
- le trikini: chapeau, lunettes, sandales...
réponse à . file_au_logis le 27/07/2012 à 08h59 : En Inde, quand ils furent boutés hors du pays, les Anglais partirent soit...
Complément:
en vous savez pourquoi les auxiliaires indiens se sont révoltés après près d’un siècle d’esclavage?
Les colons britanniques ne voulaient leur payer que 6 mois de (mauvais) traitements...
Ils ont alors dit: Comment? Six paies seulement?
réponse à . saharaa le 27/07/2012 à 08h53 : A croire que seuls les méditerranéens portent la misère du ...
Ah, oui, comme en Haïti !
réponse à . papymichel le 03/07/2009 à 21h35 : Cher Mickeylange, Ancien prof de math, je suis sur que vous feignez d’ ig...
Un petit documentaire pour expliquer tout cela, et monter comment on passe de la sphère à la carte en deux dimensions.

cette page
on comprend vite la genèse de l’expression
En effet, d’après le livre de la Genèse, Adam et Eve étaient nus.
Dans mon enfance, on disait qu’ils devaient être soviétiques : ils étaient nus, avaient un fruit pour deux et pensaient être au Paradis.
Á Mayence, il y avait la queue pour faire des photos là où le Main se jette dans le Rhin.
J’avais donc le Main devant et maints derrière. 
réponse à . saharaa le 27/07/2012 à 11h17 : A Saint-Tropez, sur la plage abandonnée, la question ne se pose pas, les ...
l’une pour porter le parasol, l’autre pour le pastis

et la troisième pour nouer la cravate derrière laquelle on va jeter le pastis Pernod ? cette page
La première fois que j’ai entendu cette expression, c’était par une Pied-Noir d’origine espagnole. Or, l’expression est identique en espagnol. Etant donné que beaucoup de Pieds-Noirs sont d’origine espagnole, je me demande si cette expression ne vient pas d’Espagne ? Cependant il semble que ça se disait aussi en Italie... Quoiqu’il en soit, c’est une expression méditerranéenne et propre à des gens pauvres...
réponse à . SyntaxTerror le 27/07/2012 à 16h01 : l’une pour porter le parasol, l’autre pour le pastis et la troisi&e...
Merci pour ce lien avec Pernod. J’ai quand même l’impression qu’on ne le trouve plus beaucoup sur le marché, une bonne partie de la place étant occupée par Ricard, Pastis 51 et les marques de distributeurs. J’allais oublier Casanis que les méditerranéens connaissent bien.

Par contre, chez les grossistes comme Metro et Promocash, Pernod figure en bonne place. A votre santé. 
réponse à . SyntaxTerror le 27/07/2012 à 14h15 : on comprend vite la genèse de l’expressionEn effet, d’apr&egr...
Difficile, en Sibérie.....Surtout l’ hiver !
réponse à . SyntaxTerror le 27/07/2012 à 16h01 : l’une pour porter le parasol, l’autre pour le pastis et la troisi&e...
la troisième pour nouer la cravate

tu mets une cravate pour aller à la plage?
évidemment quand on a trois mains on ne fait rien comme les autres, mais ça doit être bien pratique 
J’ avais fait compliment à Germaine sur sa main de fatma.
En pleine paix, elle me sourit et puis PAF, un bourre pif ! Elle est complètement folle cette gonzesse. Mais moi, les dingues, je les soigne. J’vais lui faire une ordonnance et une sévère ... J’vais lui montrer qui c’est Mickey. Aux quat’ coins de la Bretagne qu’on va la retrouver éparpillée par petits bouts, façon Puzzle. Moi, quand on m’en fait trop j’correctionne plus : j’dynamite, j’disperse, j’ventile.
Et je vais à la gendarmerie faire une main-courante !
réponse à . charmagnac le 27/07/2012 à 16h55 : Merci pour ce lien avec Pernod. J’ai quand même l’impression q...
tu as oublié celui-ci, pour ceux qui aiment la couleur bleue 
cette page
Pour éviter toutes ces gesticulations je ptéfère l’expresssion : "ce retrouver en caleçon"
là où une femme aura plutôt tendance à mettre sa deuxième main devant ses seins, soit deux mains devant.
là, je ne suis pas spécialiste, mais je ne suis pas vraiment convaincu ! Si une femme est nue, et de face, elle se couvrira effectivement le haut et le bas : deux mains devant. Mais quand tu imagines que l’homme met une main pour se protéger devant, et l’autre derrière, c’est parce qu’il est entouré. S’il est dos au mur, on voit mal pourquoi il se protégerait l’arrière, non ? Or si la femme , elle aussi est entourée, mettra-t-elle ses deux mains devant ? Je n’en ai, franchement pas la moindre idée !
D’où ma remarque que, peut-être, la position une main devant ,une main derrière n’a rien à voir avec l’acte de couvrir sa nudité.
Je note que plusieurs sources la citent, mais aucune n’apporte de justification, et je me demande si elles ne font pas que recopier la première explication proposée par un site.
Personnellement je proposerai l’acte de mendier, qui conduit à mettre une main devant. Et dans cette situation, avoir l’autre main derrière serait mendier "tous azimuts", aussi bien devant que derrière, et constituerait donc le comble de la mendicité.
Mais en même temps c’est la position de faiblesse extrême : quand on a les deux mains devant, on peut se battre, on peut travailler ... Mais que peut-on faire avec une main devant et une main derrière ?
réponse à . charmagnac le 27/07/2012 à 13h49 : Un petit documentaire pour expliquer tout cela, et monter comment on passe de la...
Il est super ce document, est-ce qu’il existe une suite....expliquant aussi bien la quatrième dimension?
réponse à . charmagnac le 27/07/2012 à 16h55 : Merci pour ce lien avec Pernod. J’ai quand même l’impression q...
Ma petite fille, elle y croit encore au Pernod, elle...
réponse à . joseta le 27/07/2012 à 18h07 : Ma petite fille, elle y croit encore au Pernod, elle......
L’avaleur n’attend pas le nombre des années. Je ne pouvais pas manquer celle-là.
réponse à . saharaa le 27/07/2012 à 17h58 : Il est super ce document, est-ce qu’il existe une suite....expliquant auss...
une suite
. Oui, aussi intéressante.
réponse à . saharaa le 27/07/2012 à 17h58 : Il est super ce document, est-ce qu’il existe une suite....expliquant auss...
Un petit documentaire ???
Pour ceux qui n’auraient pas remarqué, laissez aller les génériques de fin à leur terme et vous pourrez profiter des 8 épisodes suivants d’environ 14 minutes chacun, et à enchainement automatique, soit un peu plus de deux heures d’écoute.
Un régal pour votre éducation cartographique
Expressio, le site de la culture. 
réponse à . <inconnu> le 27/07/2012 à 18h53 : Un petit documentaire ??? Pour ceux qui n’auraient pas remarqué...
merci 
et si on laisse le curseur sur l’image les flèches pour passer d’un épisode à l’autre s’activent, je viens de le découvrir.
réponse à . DiwanC le 27/07/2012 à 10h47 : Une question me taraude : se retrouver une main devant, une main derri&egra...
La mienne! :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 27/07/2012 à 17h35 : J’ avais fait compliment à Germaine sur sa main de fatma. En pleine...
Ben... qu’essss que j’ai fait ?

J’étais sur la plage rôtissant au chaud soleil breton... j’ai fait trempette dans une eau vivivifiante et nageotté sans parvenir au style de Sirène-Naïade de mitzi50… pourtant j’ai essayé tout comme elle a dit : une main devant, une main derrière… j’ai failli me noyer (j’a pas tout bien comprendu)..

Et pis, je vous lis, bien tranquille, je ne dis rien, je n’embête personne, je vous laisse vous emmêler les mains, les croiser, les cacher devant ou derrière, dessus dessous, par-ci par-là… car l’expression vient d’ici, de là, d’ailleurs, d’avant… Plus sages que moi, n’y a que Houbba, BeeBee ou M’sieur Ubbleu
Et v’là que je me prends un aller-et-retour !
Mais si tu attaques comme ça, c’est que tu as quelque chose à te reprocher ! Alors, faut qu’on s’explique, monLapin, faut qu’on s’explique !
Le temps d’une télé déportation expressionnite et je te retrouve chez Marceeel !
Germaine

- Attends. Ne m’emportes-tu rien?
- Que vous emporterais-je?
- Viens çà, que je voie. Montre-moi tes mains.
- Les voilà.
- Les autres.
- Les autres?
- Oui.
- Les voilà.
- N’as-tu rien mis ici dedans?
- Voyez vous-même.

Merci M’sieur Poquelin pour ce jeu de mains !
N’y avais pas pensé... mais ça peut être une solution ! :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 01/07/2009 à 08h51 : placer ses mains de manière à cacher à la fois ses parties ...
Quand à cacher ses parties génitales avec ses mains, faut vraiment avoir de grandes mains.
Pas forcément...
Chez le zouave, par exemple, ce n’est pas nécessaire, si le masseur vient lui prêter main-forte...
Par contre, ma soeur, en raison de son âge deux fois canonique, je n’ose vous dire ce qu’elle cache, avec ses dents branlantes...
réponse à . ergosum le 27/07/2012 à 20h14 : Quand à cacher ses parties génitales avec ses mains, faut vraiment...
avec ses dents branlantes...
C’est à cause de l’odeur? Les dents de la mère t’humes...?
réponse à . charmagnac le 27/07/2012 à 13h49 : Un petit documentaire pour expliquer tout cela, et monter comment on passe de la...
L’Expressio ne déçoit pas ! Si tu préfères l’arrière-train, film proposé par Epicure, ou bien le documentaire sur les dimensions de charmagnac, il y a du sublime et du ridicule comme d’hab sur le site pour tous les goûts. Comme quoi, je m’incline une main devant, une main derrière.
la nudité dans la rue n’est pas vraiment la norme
T’en es sûr? cette page
réponse à . charmagnac le 27/07/2012 à 13h49 : Un petit documentaire pour expliquer tout cela, et monter comment on passe de la...
Magnifiques ces vidéos! Merci!

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se retrouver / être une main devant, une main derrière » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?