Tenir le bon bout - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Tenir le bon bout

Être sur le point de réussir.
Tenir l'avantage.

Origine

Pour les vantards adeptes des pratiques solitaires et, par conséquent, un peu durs d'oreille, je précise d'entrée qu'il ne s'agit pas du tout ici de "se tenir le bambou".
Ce bon bout là (Lien externe) est un bout qu'il ne faut surtout pas lâcher sous peine de rater son coup.
Mais de quel bout s'agit-il ? Le bout du nez, le bout du tunnel, le bout de la nuit, le bout de ficelle, le bout du rouleau, le bout tabou, le bout dinblanc... ?

En réalité, il ne faut pas voir ce 'bout' au sens propre comme l'extrémité de quelque chose. Il a, au figuré, la même signification que celle qu'on trouve dans l'expression du XVe siècle "prendre quelque chose ou une affaire par le bon bout" qui signifie plus "de la bonne manière" ou "par le bon côté". Et une fois qu'on l'a pris, ce bon bout, il n'y a plus qu'à bien le tenir pour avoir des chances de terminer l'affaire favorablement ou de garder l'avantage.
Avec le même sens, on peut aussi "prendre quelqu'un par le bon bout" ("Je ne sais pas par quel bout le prendre !") en fonction de son caractère ou de sa susceptibilité.

Au XVIIe siècle, on utilisait l'expression "tenir le bon bout par devers soi" qui voulait dire "être nanti", mais aussi "avoir déjà des avantages assurés dans une affaire", ce qui, pour le deuxième sens, est très proche de celui d'aujourd'hui.

Exemple

« Ah! la garce! que je me disais moi, tiens-la bien, Ferdinand! pour une fois que t'as le bon bout! ... Ne la lâche pas la corde... T'en trouveras pas une si solide avant longtemps! ... »
Louis-Ferdinand Céline - Voyage au bout de la nuit

« Après des années de frustration, Jarno Trulli croyait enfin tenir le bon bout chez Renault l’année dernière, au lendemain d’une superbe victoire dans les rues de Monaco... »
www.f1-legend.com

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tenir le bon bout » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Bavière)de Es beinahe geschafft habenAvoir quelque chose presque fait
Angleterre / États-Unisen To be on the right trackÊtre sur la bonne piste / sur la bonne voie
Angleterre / États-Unisen to have the edgeavoir le bord (tranchant)
Espagnees Tener la sartén por el mangoTenir la poêle par la poignée
Canada (Québec)fr Tenir le bon bout du bâton
Italie (Sicile)it SfunnàriDéfoncer
Italieit Essere a cavalloÊtre à cheval
Pays-Basnl Op de goede weg zijnEtre sur le bon chemin
Pays-Basnl aan de winnende hand zijnêtre du côté de la main qui gagne, ou simplement: être gagnant !
Pays-Basnl er goed voor staanêtre bien positionné
Roumaniero A avea sorti de izbandaTenir des sorts de réussite
Roumaniero A fi stapan pe situatieEtre maître sur la situation
Roumaniero A fi calare pe situatieEtre à cheval sur la situation
Vietnamvi Nắm đằng cánTenir par le manche ( par opposition à "nắm đằng chuôi", tenir par la lame)

Vos commentaires
« Les premiers seront les derniers ! ».

Mademoiselle Turpinic, je suis désolé...
Prenez mon sourire de boute-en-train en guise de consolation.

Bonne journée à tous.
sûrement pas la dernière !
Je ne l’ai reçu qu’à 00 h. 14 !
Mais je tiens le bon bout ! si ... vraiment il y en a un "bon" ! ... car si je coupe un bout de bois (qui a déjà 2 bouts ... un de chaque côté) j’obtiens 2 bouts de bois qui ont chacun deux bouts ... quel est le bon ? je suis encore debout, mais "bon" soir et bonne nuit !
Voui, et bin à part ceux qui dorment pas, y-a ceux qui se reveillent... et parmi ceux là, pour une fois je suis du bon coté du bout... profitez en pasque je suis plutot pas du matin d’habitude ! mais là je crois que je suis tombé du lit. Comme expression j’ai entendu aussi "être du bon coté du manche"... c’est la même, mais avec un outil à l’autre bout il me semble.
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 00h02 : « Les premiers seront les derniers ! ». Mademoiselle...
Coiffée au poteau (tiens , une autre ?), la gamine. Mais apparemment elle est partie avec handicap notre pouliche ?
Salut tous. Le temps rafraîchit et c’est tant mieux, même si les aoutiens ne voient pas cela d’un bonneuil ?
Allez, j’y vas aussi d’un p’tit abazour à tous les fêlés de ce site !
réponse à . borikito le 03/08/2006 à 07h52 : Coiffée au poteau (tiens , une autre ?), la gamine. Mais apparemment...
"coiffé au poteau", expression du II° siècle d’origine guadeloupéenne qui signifie "qu’ai-je donc fait à ce grand type qui jusqu’à présent était mon copain" le sens magique en serait "fit garot qui souffre hier, est ruption deux mains", mais plus personne ne sait vraiment dans quelle langue...
réponse à . cotentine le 03/08/2006 à 00h19 : sûrement pas la dernière ! Je ne l’ai reçu qu&rs...
Vous l’avez reçu, ou bien vous êtes allés directement sur le site après minuit ?
Parce que à part une anomalie spatio-temporelle (la faute à e = mc de mes 2), aucun de vous deux ne pouvait recevoir son mail avant deux heures du matin. Pour l’un, il est parti un peu après 02:00 et pour l’autre, un peu après 04:00.
réponse à . God le 03/08/2006 à 08h31 : Vous l’avez reçu, ou bien vous êtes allés directement ...
Euh... moi je ne sais pas à quelle heure je l’ai eu, mais je l’ai reçu en triple : je donne probablement l’impression de ne pas comprendre à première lecture !

Bon, et si on parlait de l’expression ?
Il ressort d’une première analyse que "prendre quelqu’un par le bon bout", n’est pas synonyme de "tirer le diable par la queue" (diable diable, pourquoi lui et pas moi ?)
réponse à . God le 03/08/2006 à 08h31 : Vous l’avez reçu, ou bien vous êtes allés directement ...
je l’ai bel et bien reçu à 00 h.14 ! mais je ne suis p’être pas sous le même fuseau horaire que la Belgique, puisque j’habite en Cotentin (Basse Normandie) ...
Il me semble que cette expression à un rapport avec la marine. Un bout est un cordage. Dans la marine à voiles, il y avait beaucoup de cordages et il valait mieux ne pas se tromper !
Tenir le bon bout c’est tenir le bon cordage !
réponse à . cotentine le 03/08/2006 à 00h19 : sûrement pas la dernière ! Je ne l’ai reçu qu&rs...
T’es une bonne !

Turpinic hier soir, n’avait donc pas sommeil.
Debout devant son poste elle attendait son mail.
Craignant une expression à dormir tout debout,
elle lut, très soulagée :"tenir le bon bout".
Aussitôt les méninges se mirent au travail :
malaxer la syntaxe, ajouter un peu d’ail,
saler , poivrer , sucrer, savoir assaisonner
telles sont de Turpinic les grandes qualités !
Son mail enfin fini, aussitôt elle le lance,
elle éteint le PC, apprécie le silence,
et d’un pas décidé ,en montant se coucher,
se dit qu’encore une fois, elle nous a bien mouché !
réponse à . brasil le 03/08/2006 à 09h15 : Il me semble que cette expression à un rapport avec la marine. Un bout es...
c’est probable. Littré donne cette définition
" Le bon bout = La partie du câble qui reste à bord ". Tenir l’autre c’est voir le bateau de vos espérances s’éloigner en vous laissant à quai !
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 09h01 : Euh... moi je ne sais pas à quelle heure je l’ai eu, mais je l&rsqu...
Je garantis que mon traitement automatique n’envoie qu’un seul exemplaire à chaque destinataire (pourquoi irais-je agacer mes abonnés par des envois multiples ?).
Après, les bégaiements liés aux difficultés de dialogue entre mon serveur de messagerie et celui du destinataire sont hors de mon contrôle.
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 09h22 : c’est probable. Littré donne cette définition " Le bon bout...
Bien sûr l’idée peut paraître séduisante au premier abord, mais outre que Littré a déjà été pris en flagrant délit de trompure, est-ce qu’au XVIIe, on disait déjà ’bout’ (prononcer le ’t’ à la fin) pour cordage ? Aucun des dictionnaires à ma portée ne l’indique. Les anciens de l’Académie ne citent pas du tout cette acception du mot.
réponse à . cotentine le 03/08/2006 à 09h01 : je l’ai bel et bien reçu à 00 h.14 ! mais je ne suis p&...
oui, et puis melle turpinic a sûrement lu les aventures de Cotentin, le mousse... (pour ceux qui apprécient, aiment, que dis-je, adorent la vraie B.D., la seule, l’unique, celle qu’il vous faut... Celle de Tintin des années 1950-1960 (mâtin, quel hebdomadaire!), le journal des jeunes de 7 à 77 ans...
Mais dites-moi, chère amie, turpinic n’est pas plutôt de consonnance bretonne? L’orthographe exacte ne serait pas turpin ich’ (à ne pas confondre avec notre langue germanique "Tür bin ich")?
réponse à . God le 03/08/2006 à 09h33 : Bien sûr l’idée peut paraître séduisante au prem...
Sauf erreur, le ’bout’ de marine était tout simplement le ’bout de la corde" ,donc le terme générique. C’est lorsque la tradition maritime a proscrit l’usage du mot corde (sauf celle du pendu) ,qu’ il est resté le mot ’bout’ tout seul. Mais je ne sais effectivement pas à quand cela remonte.
Restons donc,sire, conspects !
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 10h03 : Sauf erreur, le ’bout’ de marine était tout simplement le &r...
Les marins et anciens marins ne me contrediront pas: la seule corde, à bord d’un navire, est celle de la cloche.
réponse à . Rikske le 03/08/2006 à 10h10 : Les marins et anciens marins ne me contrediront pas: la seule corde, à bo...
outre celle du pendu (plus rare de nos jours !), exact ! Je me disais bien que quelque chose clochait dans ma réponse !
réponse à . God le 03/08/2006 à 09h22 : Je garantis que mon traitement automatique n’envoie qu’un seul exemp...
logique !
je rectifie donc : mon serveur - qui me connaît bien - a pensé qu’il valait mieux m’envoyer 3 fois l’expression du jour, pour que je la prenne obligatoirement par le bon bout (le bout de droite, le bout de gauche ou le bout du milieu)
réponse à . Rikske le 03/08/2006 à 10h10 : Les marins et anciens marins ne me contrediront pas: la seule corde, à bo...
Vous avez tous faux ! Tenir le bon bout est associé dans la marine, à tenir le bon bout, donc, le bon côté de la LORGNETTE !!! Une longue vue par le bon bout de la lorgnette.

Si on se trompe de bout, forcément, aurait dit Bourvil, on verra moins bien...
Donc, la piste doit être corsaire, pirates des caraïbes ou pas, ou encore à rechercher dans l’origine de la flibuste.

En tous cas, il faut voir le bon côté des choses.

PS : Je suis entré dans le système informatique de God, c’est facile et me suis servi en expressions de toutes sortes. Cambriolage ? Non, j’ai fait comme chez moi...
réponse à . God le 03/08/2006 à 08h31 : Vous l’avez reçu, ou bien vous êtes allés directement ...
Haha ! Les voilà démasqués, les tricheurs! Le vrai visage de Bernadette Soubirous , hein ? C’est pas joli-joli ce que vous faites pour nous faire croire que vous étiez les premiers inscrits sur ce site !
réponse à . brasil le 03/08/2006 à 09h15 : Il me semble que cette expression à un rapport avec la marine. Un bout es...
J’allais le dire, et je suis persuadé que Rikske a réagi.

God2
réponse à . God le 03/08/2006 à 09h33 : Bien sûr l’idée peut paraître séduisante au prem...
Fastoche, pour savoir quoi, il suffit d’en interroger un , de marin du 17ème (quoi que je me demande s’il y a beaucoup de marins dans cet arrondissement).

God2
Ne confondons pas :
"Tenir le bon bout"
et
"Bénir le bout’chou"
réponse à . HoubaHOBBES le 03/08/2006 à 11h23 : Fastoche, pour savoir quoi, il suffit d’en interroger un , de marin du 17&...
A moitié viticulteur, Hobbes ? God2 mi-chai ?
A moins que ce ne soit demi indicateur de chemins de fer ? God2 mi-chaix ?
réponse à . God le 03/08/2006 à 09h33 : Bien sûr l’idée peut paraître séduisante au prem...
"est-ce qu’au XVIIe, on disait déjà ’bout’ (prononcer le ’t’ à la fin) pour cordage " ?

j’ai pas encore trouvé , par contre il semblerait qu’on disait déjà "un putaing (prononcer le ’g’ à la fin) de bout. Est-ce que cela fait avancer le des Bahs... ?
Je continue mes recherches !
Je ne sais pas si quelqu’un a trouvé une relation entre la lorgnette et « le bon bout ».
L’avantage en ce cas, ne serait-ce pas le navire ennemi qu’on tiendrait ainsi par « le bon bout » jusqu’à le chasser, le poursuivre et l’aborder ?

L’expression peut aussi avoir son origine dans un roman ; c’est une piste.

A noter : la lorgnette était dans ses origines installée dans les éventails de ces dames… et bien utile au théâtre. (des opérations aussi).
En Afrique, la séduction commence par des danses durant lesquelles on se frôle sans se toucher pendant que les grands fauves feulent dans la jungle.
Puis les corps se rapprochent quand le rythme envoutant du tam-tam s’accélère.
Et quand l’homme, enfin, tient le boubou il sait qu’il est sur le point de réussir !

Contrairement aux pistes empruntées depuis ce matin (et jamais rendues) il ne s’agirait donc pas d’un bou avec ’t’ , mais d’un bou sans ’t’. Ce que confirme le proverbe belge : sans ’t’ , sobri hips, été !
je rectifie : sans ’t’ , sobre en été, hips !
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 12h41 : En Afrique, la séduction commence par des danses durant lesquelles on se ...
On croît rêver ! Les belges mâles d’ici disent :
"gueuze en été, gueuze entêtée..."
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 12h48 : On croît rêver ! Les belges mâles d’ici disent ...
Heureusement que la gueuze (avec "z" et sans majuscule) ne se déguste pas qu’en été !
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 12h31 : Je ne sais pas si quelqu’un a trouvé une relation entre la lorgnett...
si la piste était : corsaires, ou pirates, ceci nous ramènerait à ce combat fameux entre Surcouf et les 3 Mousquetaires.
Au plus fort du combat , un marin cherche à attraper , parmi tous les boucanniers, celui qui a la clef du trésor. Il le voit, s’élance pour l’attraper : "je tiens le bon bou..." s’écrit-il , plein d’espoir! Las, une lame effilée lui tranche net le col et la parole.
réponse à . Rikske le 03/08/2006 à 13h02 : Heureusement que la gueuze (avec "z" et sans majuscule) ne se déguste pas...
Je l’avais bien écrit ! Vous lisez mal ! A l’évidence, vous auriez besoin d’une paire de lorgnons...
réponse à . Rikske le 03/08/2006 à 13h02 : Heureusement que la gueuze (avec "z" et sans majuscule) ne se déguste pas...
gueuze en hiver, gueuze de misère...
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 13h37 : si la piste était : corsaires, ou pirates, ceci nous ramènera...
C’est horrible ton histoire, il y a des morts en plus... lugubre !
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 14h05 : C’est horrible ton histoire, il y a des morts en plus... lugubre !...
pardon, j’avais oublié ta sensibilité : je complête :
"... le col et la parole, lui interdisant de terminer sa phrase. Blessure sans gravité, heureusement : il vit encore, client fidèle d’une petite créperie de la forêt de Brocéliande où il aime narrer ses aventures aux enfants ébahis. Sa femme va bien, ses enfants aussi. Ils sont tous très très heureux."
C’est mieux, non ?
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 14h12 : pardon, j’avais oublié ta sensibilité : je complê...
Tu mens ! Comment peut-on après avoir eu la gorge tranchée parler normalement ? Que fais tu des cordes vocales du retraité corsaire Malouin ?
Aurpès de sa femme, il a certes pu trouver un soutien-gorge... ca je veux bien.
De lorgnette, on arrive vite à la lunette, braquée vers les étoiles. D’ailleurs Galilée ne s’en priva pas. Peut-on penser que se tromper de bout et y regarder le soleil par exemple était là, un grand danger pour les yeux (rétines) et qu’il convenait donc de s’assurer d’avoir bien pris le bon bout de la lunette avant de scruter le ciel ?

Qu’en pensez-vous God ?

Ergotisme primaire de Yannou ?
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 14h02 : Je l’avais bien écrit ! Vous lisez mal ! A l’&eacut...
Hou ! Le vilain tricheur !
Un Français ne triche pas Monsieur, il rétablit son honneur !
Qu’on se le dise partout en Belgique ou je défouraille...
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 13h37 : si la piste était : corsaires, ou pirates, ceci nous ramènera...
Je sais bien que je ferai retomber et l’ambiance et toutes ces odeurs de poudre, mais "boucanier" ne prend qu’un seul "n", d’où ton roman ne vaut plus rien car il s’écria "je tiens le bon "n" .
Il fallait rétablir la vraie vérité.
Dont acte.
God fait la sieste ! Chut !!!

Les heures passent et j’ai un doute sur mon affirmation de ce matin. Et si l’expression était liée aux affaires, à ceux qui négocient et forts de leurs arguments sentent qu’ils tiennent un bout du contrat, celui qu’ils visent…

Car une autre expression vient renforcer cette hypothèse : « Tenir un tigre par la queue » qui veut dire : Être sur une affaire difficile, délicate. Confirmez-vous Mr God ?

Si je me suis trompé ce matin, j’suis mal, j’le sens le carton jaune !!! 
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 14h43 : Un Français ne triche pas Monsieur, il rétablit son honneur !...
Rodomontades que tout ceci !
Ne réponds pas Rikske.
réponse à . HoubaHOBBES le 03/08/2006 à 14h47 : Je sais bien que je ferai retomber et l’ambiance et toutes ces odeurs de p...
Pas d’accord ! On peut avoir une double N (haine) envers quelqu’un...

Je sais chirstian a écrit un faux mais que de boucan nié autour de cette histoire...
L’alliance belge ne tiendra pas à la première volée de plomb...
Vous vous casserez les dents sur mon plombage !
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 14h25 : Tu mens ! Comment peut-on après avoir eu la gorge tranchée pa...
quelle mauvaise foi ! Je n’ai jamais parlé de gorge tranchée : j’ai dit que la lame lui avait tranché le col (de sa chemise Lacoste XXL). Faudrait lire et comprendre avant de critiquer, non ?
Quant au boucannier qui serait donc un boucanier : là j’accepte le reproche. Je suis impardonable. C’est pourtant un mot que j’emploie tous les jours !
Merci de cette correction.

PS oui, je sais : il manque un n à impardonable mais c’est ce putain de boucanier qui me l’a chouravé!
réponse à . God le 03/08/2006 à 11h46 : A moitié viticulteur, Hobbes ? God2 mi-chai ? A moins que ce ne...
Jaloux ?
Mmmmh ?
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 14h52 : L’alliance belge ne tiendra pas à la première volée d...
Just remember Waterloo, boy !
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 14h59 : quelle mauvaise foi ! Je n’ai jamais parlé de gorge tranch&eac...
M’ouais, c’est de bric et de broc ton histoire...
Dis donc, il commence à y avoir du monde dans cette crêperie nichée au fond de la forêt de Brocéliande... C’est aussi à cause de la fée qui prend pas cher au vu de ses prestations.

C’était une lame Wilkinson ? Anglaise ?
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 14h47 : God fait la sieste ! Chut !!! Les heures passent et j’ai un dou...
Non, il ne fait pas la sieste, il travaille lui ! Il est pas à glander sur des fora pour y écrire des élucubrations lorgnettiques et boucaniaises. Attention au coup de boule !
I will come back a dit Napoléon avant de partir. Célèbre phrase reprise ensuite par Mac Arthur père de Mac Intosh…

Nous fourbissons nos armes pour mieux vous libérer du joug ennemi. On va vous faire mal pour votre bien en somme. Désolé.
réponse à . God le 03/08/2006 à 15h17 : Non, il ne fait pas la sieste, il travaille lui ! Il est pas à gland...
Je n’avance pas dans mes recherches pour PROUVER !!!

Peut-être un chômeur qui revient voir sa femme en lui disant :
« Ca y est ! Je le tiens le bon bouleau de paysagiste que je convoitais tant… ».

Ca tient bien la route, enfin le chemin vicinal non ?
réponse à . God le 03/08/2006 à 15h17 : Non, il ne fait pas la sieste, il travaille lui ! Il est pas à gland...
Si Dieu donne des coups de boule maintenant, je comprends que la religion donne autant de nausées à certain. Ceux-là, à force, ont Dieu dans le nez.

SuperGod, êtes-vous marié à SuperNanny ?
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 07h47 : Voui, et bin à part ceux qui dorment pas, y-a ceux qui se reveillent... e...
Ca va mieux ? Vous voulez qu’on envoie quelqu’un chez vous pour vous aider à vous relever ?
Petit Village, êtes-vous seul(e ?) sous votre tante, euh tente ?

Avez-vous déjeuné ?

Personne n’a songé à proposer son aide, vous êtes tous des indifférents notoires.
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 15h26 : Si Dieu donne des coups de boule maintenant, je comprends que la religion donne ...
Ah mais que Nanny !
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 08h20 : "coiffé au poteau", expression du II° siècle d’origine g...
« Coiffé au poteau » me laisse à penser au vu de vos explications que votre tête a dû porter sur un objet contondant. Vous vous seriez ouvert la tête que je ne serais guère étonné…. Allez-vous bien désormais ?
En même temps, si vous avez le clavier en mains, c’est que vous tenez le bon bout.
Vie privée, je comprends !!! Non, non n’en dites pas plus. Les amours des dieux ne nous regardent pas. Nous lirons la suite dans Voilà… c’est tout !

(Voici en fait, célèbre feuille à ragots (hebdomadaire) pour curieux n’ayant pas bien souvent eux-mêmes de vie privée).
C’est pourtant clair. Un peu d’egyptologie et on en vient aisément à bout.
Je tiens la traduction à disposition. Mes tarifs sont très raisonnables.
réponse à . God le 03/08/2006 à 08h31 : Vous l’avez reçu, ou bien vous êtes allés directement ...
SuperGod !
Qu’est-ce qu’y nous fait, notre Godichounet ?
Une petite crise d’autorité ?
...
Allons, God, prends bien tes pilules ce soir, et demain,il n’y paraîtra plus. Cela va aller, ne t’inquiète pas, on est avec Toi !
dites donc ! j’ai l’impression qu’il y a eu des pseudi modifiés , non ?
réponse à . borikito le 03/08/2006 à 16h36 : C’est pourtant clair. Un peu d’egyptologie et on en vient aisé...
Vous habitez un lieu que ma maman m’a défendu de fréquenter.
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 17h11 : dites donc ! j’ai l’impression qu’il y a eu des pseudi mo...
Je suis dysquelxique mais pas à ce point Chirstian.

L’ego de tous ici fait de la gonflette !!!
réponse à . God le 03/08/2006 à 08h31 : Vous l’avez reçu, ou bien vous êtes allés directement ...
En fait, j’m’a trompé. Pour turpinic qu’était là dès le début d’expressio, son mail est parti à 00:04. Normal qu’elle l’ait donc reçu vers 00:14.
Quant a Yannou, ben il a un peu triché. Il est allé sur le site voir l’expression du jour, sans avoir reçu son mail quotidien qui n’est parti qu’après 02:00.
Qui vaincra pour la prochaine ?
réponse à . God le 03/08/2006 à 18h47 : En fait, j’m’a trompé. Pour turpinic qu’était l&...
Yah-nnou est un tricheu-re ! Yah-nnou est un tricheu-re !......
Et un tricheu-re dysquelxique en plus.
Qui est-ce qui nous a collé un engin pareil ?
réponse à . borikito le 03/08/2006 à 19h33 : Yah-nnou est un tricheu-re ! Yah-nnou est un tricheu-re !...... Et un ...
J’avoue le délit !!!
Comme au réfectoire petit, j’ai couru pour être le premier.

En fait, je voulais attirer l’attention de Turpinic sur moi, mais elle n’en a cure… dommage, elle ne sait pas ce qu’elle perd.

Je n’aime pas tricher, jamais. Le tricheur vit aux dépends de ses illusions et cela coûte au final très cher.
Moralité : l’honnêteté me sied fort bien.

Je l’ai écrit, les premiers seront les derniers et ce soir, ce commentaire sera dans les derniers. La boucle sera donc bouclée.

Amis du soir, bonsoir.
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 16h04 : Ca va mieux ? Vous voulez qu’on envoie quelqu’un chez vous pour...
Oui ça va, je tiens le bon bout en effet, une journée difficile malgré tout, des types pas trop tibulaires quand même ont envahie la maison pour nous installer une clim commandée il y a deux mois... c’est cool, maintenant que la canicule nous a bien fait souffrir ça fait du bien de s’alléger le portefeuille.
J’ai un peu laissé expressio de coté à cause de tout ça, et j’essaie de lire en suivant le fil de toutes les interventions mais la fatigue aidant je trouves ça un peu complexe à déméler... j’ai trouvé plein de bouts partout, qui ne correspondent pas toujours à l’autre bout d’eux-même, et aucun d’entre eux ne m’a convaincu d’être le bon... en tout cas merci pour cette main (ce bout ?) tendu, un peu de solidarité dans cet univers impitoyable d’expressio ou même les pseudos se déguisent pour mieux attaquer par tous les bouts ! ouf ! j’espère que ça sera plus calme demain !
Pom, pom-pom-pom, pom-pom !
Bonne nuit, les petits.....
Et mon nuage démarre....
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 17h11 : dites donc ! j’ai l’impression qu’il y a eu des pseudi mo...
J’ai même vu passer un Chrstiian hier !
Bon, mais ’faut tout dire !
’tention God, je vais cafter : en fait lorsque God a reconnu le mérite (bien mérité d’ailleurs) de ma proposition de numéroter les réponses (vous avez remarqué j’espère, sa célérité en la matière, mercimercimerci ô God vénérien, oups, vénéré)
j’en ai conclu bien logiquement que j’avais gravi un échelon dans la hiérarchie bien établie et respectée de tous sur ce Forum, j’ai donc tenté un God2 qui n’a pas eu l’air d’avoir l’heur de plaire à tous.
Or donc, hier après-midi, me dirigeant nonchalamment vers expressio pour m’y désaltérer de vos bons mots, et voulant y ajouter un grain de sel, je me vis dans l’impossibilitude de m’y manifester sans passer par la case départ (où je vous le dis tout de suite, je n’ai PAS touché 5.000 francs) et modifier mon pseudo.
Je m’étais bien aperçu d’un subtil mais incontournable préfixe devant le pseudo God.
Il m’avait forcé à changer à l’insu de tous : maintenant, c’est donc au vu et au su de tous !
Voilà toute la Vérité, je vous la devais, vous l’avez.
réponse à . HoubaHOBBES le 04/08/2006 à 09h35 : J’ai même vu passer un Chrstiian hier ! Bon, mais ’faut t...
Tu peux nous la refaire en vrai français, donc un peu plus clair ?
Voudrais-tu dire que tu as été obligé de resaisir ton pseudo ? Ou bien est-ce que tu as essayé de créer le pseudo ’God2’ et que ça t’a été refusé ?
Parce que dans le premier cas, je ne comprends pas.
Dans le second, c’est normal, c’est interdit. Yark, yark !
réponse à . God le 04/08/2006 à 10h05 : Tu peux nous la refaire en vrai français, donc un peu plus clair ? V...
Non, môssieur God, je n’avais même pas essayé God2, mais vous voilà démasqué !!

Vous l’avez tous vu, maintenant, le vrai visage de Bernadette Soubirous !
Bas les masques ! (et je ne dirai pas "Baisse ta culotte, on T’a reconnu" parce que je trouve cela vulgaire !)

Doug .. doug ..doug ..doug..doug ..(ça c’est le bruit du moteur), allez ..chalut !
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 17h15 : Je suis dysquelxique mais pas à ce point Chirstian. L’ego de tous ...
Tiens, je me demande si je ne vais pas devenir "King Kong", moi...
Mais on serait fichu de m’appeler "le roi des c..."!
réponse à . God le 03/08/2006 à 11h46 : A moitié viticulteur, Hobbes ? God2 mi-chai ? A moins que ce ne...
non, c’est un demi soiffard: God2 mi-chais!
réponse à . Rikske le 03/08/2006 à 13h02 : Heureusement que la gueuze (avec "z" et sans majuscule) ne se déguste pas...
mais, cher ami, c’est pareil pour la gueuse! A consommer sans modération!
réponse à . <inconnu> le 03/08/2006 à 14h43 : Un Français ne triche pas Monsieur, il rétablit son honneur !...
demandez donc à Giscard, avec les diamants de beau casa!
réponse à . file_au_logis le 05/08/2006 à 09h29 : demandez donc à Giscard, avec les diamants de beau casa!...
M’ouais, Beau casse à Bangui... Les diamants sont éternels !
Bien le bonjour. Je serai donc la première sur l’expression du jour. Oui je sais d’autres ont déjà disserté avant moi, mais c’était avec un an d’avance. Qu’ajouter de plus sur ce qui a été dit. Je reviendrai plus tard, il faut que je consulte.
Au moins, on sait qui est God, en clair !
La pensée du jour :

"Brûlons la chandelle par les deux bouts. Elle peut bien fondre et brûler vite, pourvu qu’elle éclaire bien." (R. Redford, dans "Au milieu coule une rivière").

Alors, quel est le bon bout ?

Bonjour de ce beau jour ! Je vous souhaite d’être bons à prendre par tous les bouts par celles et ceux dont tous les bouts vous plaisent.
Bonjour, bonjour.
De retour, un an plus tard, ayant tout relu, je constate que la seule et vraie explication du sens de cette expressio.fr manque encore toujours.
ET LA, JE SUIS SERIEUX!
SI, SI, SI!


Prenez une pelote de fil, saisissez le fil par une extrémité, tirez. La pelote se déroule, puis à un certain moment, crac, ca coince, il ya un noeud. C’est foutu. Ce n’était pas le bon bout.

Prenez une autre pelote de fil par l’autre extrémité, tirez. La pelote se déroule. A l’aise blaise, jusqu’au bout. Vous tenez le bon bout. Continuez, vous aurez tout déroulé sans problèm.

Question: quel est le bon bout du fil?
Réponse: celui qui se trouve à l’intérieur. C’est le seul, l’unique, le bon, celui qu’il vous faut. C’est pour cela que l’on dit: dévider une pelote.

Note: cela ne marche pas avec la pelote basque, qui est très ombrageuse, à moins que vous ne disposiez d’un chistera cette page

Si vous souhaitez prendre votre compagne par le bon bout, pelotez-la d’abord, trouvez le bon bout puis tirez. Vous pourrez ainsi brûler le chandail par les deux bouts.
réponse à . file_au_logis le 03/08/2006 à 09h57 : oui, et puis melle turpinic a sûrement lu les aventures de Cotentin, le mo...
melle turpinic a sûrement lu les aventures de Cotentin, le mousse

Je suis un peu en retard pour demander une information, mais ne s’agit-il pas plutôt de Corentin ? cette page

Que les marins se rassurent le bout vient bien de chez eux. Le bout, du provençal "bouto" était au moyen-âge un vaisseau de grande capacité pour contenir du vin. Comment, que dites-vous ? Il s’agirait en l’occurence du mot vaisseau pris dans le sens vase, bouteille. Zut alors. La langue française est donc un attrappe-nigaud et aujourd’hui nigaude. 
réponse à . file_au_logis le 02/09/2007 à 09h10 : Bonjour, bonjour. De retour, un an plus tard, ayant tout relu, je constate que l...
avez-vous déjà tourné dans un labyrinthe sans arriver à trouver le bon bout qui vous conduira à la sortie? ça m’a fait penser au marabout, bout de ficelle que je vous propose cette page En réalité, je l’avais commencé pour la Convention "Course à pied" et puis Elpepe m’avais demandé seulement 2 ou 3 dessins...
réponse à . file_au_logis le 02/09/2007 à 09h10 : Bonjour, bonjour. De retour, un an plus tard, ayant tout relu, je constate que l...
Que de questions de si bon matin.. le bon bout du fil ?
mais j’en ai d’autres
Ohé ohé ohé du bateau
Et bien dites moi ça part très très vite
A peine debout sur le pont que déjà il s’agit de-bout(s),
De pelotes, de chandelles à deux bouts
D’un bout de ma journée à l’autre et sans marin
A moins qu’il ne s’agisse de Corentin avec sa « bout-solle »
Par quel bout prendrai-je mon bâton de pèlerin ?
Par quel bout prendre également le boudin ou l’andouillette
De la bout-tique ?
Diantre, fichtre comment choisir ensuite le bon bout ?
Et si la chandelle est la vie
Et bien brûlons la par les deux bouts
Mais ont ils la même longueur ?
Et lequel faut il garder pour le bout ?
Ah.. vous me faites perdre la boule !
Et la boule a-t-elle des bouts ?
Bon, je dois quand même rester debout et garder mon cap dominical
sans marre à bouts, ni bouts de ficelles !
réponse à . memphis le 02/09/2007 à 09h47 : avez-vous déjà tourné dans un labyrinthe sans arriver &agra...
Un labyrinthe dites-vous . En voici quelques exemples, rien que pour le bonheur des yeux. Et qui sait, l’an prochain vous aurez peut-être envie de vous y perdre. cette page Cliquez sur les photos pour encore mieux les apprécier.
réponse à . memphis le 02/09/2007 à 09h47 : avez-vous déjà tourné dans un labyrinthe sans arriver &agra...
J’aime beaucoup, comme d’habitude, mais permets-moi un bémol : tes la la la sont des sol sol sol, et je m’y connais, en lala.
réponse à . tytoalba le 02/09/2007 à 10h05 : Un labyrinthe dites-vous . En voici quelques exemples, rien que pour le bonheur ...
C’est superbe. En effet, cela donne envie de s’y perdre pour mieux se retrouver.
réponse à . momolala le 02/09/2007 à 10h15 : J’aime beaucoup, comme d’habitude, mais permets-moi un bémol&...
Sois gentille, considére l’ensemble du corps au lieu de t’intéresser uniquement à mes fesses qui je le concéde sont "posées", pour les deux premières notes sur la ligne de sol. Un joli petit bout ma Memphis?
réponse à . tytoalba le 02/09/2007 à 09h14 : melle turpinic a sûrement lu les aventures de Cotentin, le mousse Je suis...
ne s’agit-il pas plutôt de Corentin ?
c’était pour faire mousser Cotentine : tu n’as pas pris l’astuce par le bon bout !
Difficile de reprendre le fil un an après : nous nous étions déjà bien amusés. Je ne me souvenais pas avoir été aussi bavard ! Pour ceux qui ne comprendraient pas mon #11 ou les échanges God-Hobbes : Cotentine utilisait alors le pseudo "Turpinic" et Hobbes changeait souvent le sien  : on peut changer de pseudo à tout moment, et le changement opére de façon rétroactive dans toute la base.
Si vous voulez tenir le bon bout, pensez à Albert Dubout cette page
bonjour à tous
moi je croyais que l’expression "tenir le bon bout" serait liée à l’expression anglaise " the wrong end of the stick " qui en fait se referre à l’autre bout , le mauvais .
et l’origine de cette expression remonterait assez loin, aux temps bibliques, quand dans le desert, faute de pécul, et faute de verdure, on prenait ce qu’on trouvait sous la main pour s’essuyer le derrière, et donc on devait souvent se contenter d’un bout de bois...
Et comme on n’était pas toujours forcémment le premier sur les lieux, il fallait bien s’assurer de "tenir le bon bout" car si on prenait le "wrong end of the stick" , le mauvais coté du baton , ben on était dans la m....
réponse à . chirstian le 02/09/2007 à 10h41 : ne s’agit-il pas plutôt de Corentin ? c’était po...
Personne n’ayant relevé que Corentin s’était transformé en Cotentin, je voulais m’assurer que ma mémoire n’était pas défaillante. Tu aurais pû parler d’une autre BD que celle que je connais. Nul ne connaît tout même en BD.

Je ne serai pas indiscrète au point de te demander si Cotentine mousse bien. Oserais-je ? Ben voui je l’ai fait. 
réponse à . cardinale le 02/09/2007 à 11h24 : bonjour à tous moi je croyais que l’expression "tenir le bon bout"...
Et, en tant que cardinale, elle en connait bien sûr un bout, sur les temps bibliques, où - cmme tout le monde le sait - la langue véhiculaire était déjà celle de la Père-Fille d’Albe-Ion.
réponse à . tytoalba le 02/09/2007 à 11h44 : Personne n’ayant relevé que Corentin s’était transform...
Pour répondre à ton indiscrète question: OUI, Cotentine est une vraie gueuze!
Un bout, dans le vocabulaire marin, est un cordage. Et il y en a beaucoup, de ces bouts, sur un voilier. Il faut savoir tenir et manoeuvrer le bon bout. Je pense, personnellement, que cette expression vient de là.
bonjour, à tous!
bonne journée ....
réponse à . file_au_logis le 02/09/2007 à 12h00 : Pour répondre à ton indiscrète question: OUI, Cotentine est...
Je savais déjà qu’elle était fraîche et pétillante, voilà qui complète le tableau.
mis bout à bout ,vos belles dissertations, alors que péniblement debout après une soirée très blanche,je ferme bout-ique pour ce jour, à demain !
réponse à . tytoalba le 02/09/2007 à 11h44 : Personne n’ayant relevé que Corentin s’était transform...
je confirme, je suis un fort bon mousse, quand un capitaine m’accepte ou m’invite sur son voilier ... et quand il faut ravitailler l’équipage ... en poissons, évidemment, je suis la reine de la prise, à la traîne ’au tendon d’Achille’ y’a souvent une ’tite bête au bout de ma ligne ... et là, qui est au bon bout ? 
Message urgent et non personnel de l’Austro God:

Filou demande à Phil: où?
transition avec hier : les bouts bons de¨Panurge
réponse à . file_au_logis le 02/09/2007 à 18h01 : Message urgent et non personnel de l’Austro God: Filou demande à ...
sous les deux jours à venir donne réponse, toujours pour environ 6 personnes , ou 8 si en plus ?

Quel type de cuisine est a prohiber ?
réponse à . sylphide le 02/09/2007 à 19h16 : sous les deux jours à venir donne réponse, toujours pour environ 6...
Bon, aux dernières nouvelles, pas de PP ni de BB. Il semblerait qu’ils n’aiment pas le TGV... A voir. Je les savais timides, mais pas à ce point-là.
Ils seraient donc de retour de leur navigation de plaisance sur la mare aux canard, à condition qu’ils aient pu larguer les amarres...
Chais pas, mais parfois, j’ai des doutes.
Donc, y va rester vous deux, Moogli et moi. C’est un bon début: les durs à cuire!
Cuisine à prohiber: la mauvaise et la chère (surtout si elle est mauvaise!), les MacDo et autres Kentucky Friend Chicken et Pizza Hut. De plus, tout ce qui est plat unique, du genre: tais-toi et bouffe!
Cuisine à conseiller: francaise, belge, nord africaine, italienne, andalouse, slave, indienne, indonésienne, ...et j’ai sûrement pas cité les 9/10 de ce qui est possible.
Mais pas celle où on te met de l’arrache-gueule pour faire passer le restant. J’aime bien UN PEU relevé, mais je dois encore reconnaître le goût des aliments servis.
Par exemple: un couscous, d’accord, mille fois d’accord, tant que je reconnais l’agneau (et pas le mouton de 20 ans d’age ni sa petite soeur harissa)
MOOGLY: t’as voix au chat pitre, ici, hein. Dis ce que tu préfères. C’est Sylphide qui régale!*
* Non, je déconne, là! Chacun pour soi, comme d’hab (et 25% pour moi, OK?)
réponse à . file_au_logis le 02/09/2007 à 20h26 : Bon, aux dernières nouvelles, pas de PP ni de BB. Il semblerait qu’...
un conseil : Evitez la friture : choisissez une cuisine où le bon, bout...

#98 : quelle cuisine est à prohiber ? Je dirais : la cuisine aux enchères : c’est celle qui est la plus pro ebay!
réponse à . chirstian le 02/09/2007 à 20h32 : un conseil : Evitez la friture : choisissez une cuisine où le b...
Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!
Maaaaaaaaaarceeeeelllllllllllll, une tournée pour Chirstian!
réponse à . borikito le 03/08/2006 à 07h52 : Coiffée au poteau (tiens , une autre ?), la gamine. Mais apparemment...
Borikito ! Toi z’ici ! Il y avait si longtemps... si longtemps... Donc, si je comprends bien, tu tiens le bon bout du lien Godesque. Allah bonheur !
réponse à . Rikske le 03/08/2006 à 08h13 : Allez, j’y vas aussi d’un p’tit abazour à tous les f&ec...
Et toi z’aussi, Rikske ! On voit bien là l’effet rentrée des classes sur les moutons de Panurge, hmmm ?
réponse à . brasil le 03/08/2006 à 09h15 : Il me semble que cette expression à un rapport avec la marine. Un bout es...
Ah ben voilà ! Bravo Brasil, et à toi la trirème du jour ! Deux bouts, mis bout à bout avec un nœud d’ajut, ça complique la donne, hein ? Lequel est alors le bon bout ? Je bous d’impatience de ta réponse, car je suis à bout de bouts (mais pas à bout d’habits).
réponse à . Rikske le 03/08/2006 à 10h10 : Les marins et anciens marins ne me contrediront pas: la seule corde, à bo...
Affirmatif, flibustier ! Du moins, depuis qu’on ne pend plus personne à la vergue de grand voile...
Voulez-vous quatre bouts de pain, des bouts de chandelle, des bouts de dentelle ? Il n’en manque pas le beau Georges (l’autre !) dans ses ritournelles...

Avec le pampre de la vigne, il coud un bout de cotillon à la belle qui se baignait toute nue dans l’eau de la claire fontaine...
Et puis, il rencontre cette autre qui le mène par le bout du nez... Ah ! sûr, elle en connaît un bout la donzelle ! Il croit tenir le bon bout mais en fait il n’est pas au bout de ses peines avec cette jouvencelle qui n’était rien qu’une...

...jolie fleur dans une peau de vache
Une jolie vache déguisée en fleur
Qui fait la belle et qui vous attache
Puis qui vous mène par le bout du cœur.


Une chanson que l’on connaît sur le bout des doigts !
réponse à . DiwanC le 20/01/2014 à 01h54 : Voulez-vous quatre bouts de pain, des bouts de chandelle, des bouts de dentelle&...
Le seul bon bout pour s’attacher...
Dans ce poème il me semble que l’on revient à la définition initiale de God à propos de "bout" : un petit morceau d’un tout, -savoir quel est le bon ?- sauf quand tout est beau chez elle et qu’il n’y a rien à jeter. De jolis petits bouts à saisir des yeux et du coeur pour mettre de la couleur dans votre journée...
Aujourd’hui nous fêtons la Saint-Sébastien. Sébastien tient le bon bout, il l’a Belle.
On peut même dire la Belle de qualité.
Reverso m’emmerde en n’ouvrant pas le dictionnaire français que je lui demande mais en me proposant un dictionnaire de traduction multilingue et une barre d’outils dont je n’ai rien à foutre. Ça promet pour l’avenir ! 
DÉFORMÉES
En Afrique noire, quand un jeune (euh, pas toujours) homme se fiance, on dit de lui qu’il tient le boubou.
Citation du jour :
Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. – Amadou Hampâté Bâ, écrivain et ethnologue malien.

S’il se suicide, c’est un autodafé ? (et pas un autocafé brûlant, Bouba )
réponse à . <inconnu> le 20/01/2014 à 08h02 : Citation du jour : Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothè...
Sur ce site, on tient le bon Bou...bacar.
réponse à . <inconnu> le 20/01/2014 à 07h09 : Aujourd’hui nous fêtons la Saint-Sébastien. Sébastien ...
la Belle de qualité
En effet cette page
réponse à . <inconnu> le 20/01/2014 à 08h02 : Citation du jour : Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothè...
Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. – Amadou Hampâté Bâ
A-t-il pour cela besoin d’une mèche d’amadou?
Faut-il qu’il soit empâté?
Bah!

S’il se suicide, c’est un autodafé ?
toutàfé
DEVINETTE
Cet indigent ne pouvait choisir qu’entre un bout de pain dur et un verre d’eau...Pourquoi était-il découragé ?
- il était au bout dur, ou l’eau.
Pffffffff...(xcusez-moi)
réponse à . chirstian le 03/08/2006 à 09h16 : T’es une bonne ! Turpinic hier soir, n’avait donc pas sommeil....
BRAVO, chirstian, t’es un bon (sauf votre respect, cher monsieur)!
le bout de la nuit
À ce sujet, permets-moi d’ajouter que c’est quand le soir tombe qu’on met les bouchées doubles, parce que les bouts hâtent de nuit...
Un bout de grand qualité. dont on aimerait ne jamais voir le bout...
@ Tytoalba
Si elle nous lit encore...Tyto ’lit bout’. 
Si l’on en croit l’humoriste - que j’espère vous avez eu plaisir à écouter - un bout de quêque chose a deux bouts... à condition de tirer le bon bout.

Or, ici - et depuis août 2006 très précisément - ça fait un bon bout de temps qu’on accumule les bouts. Actuellement, on dénombre plus de cent bouts. Et, comme Devos vient de le démonter, un bout a deux bouts, on se retrouve devant un tas de bouts.
Allez ! je vous laisse... vais aller tailler le bout de gras chez les Desgrands-Lacour !  
réponse à . <inconnu> le 20/01/2014 à 08h02 : Citation du jour : Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothè...
Si Wangrin a eu un étrange destin, et que l’ on peut penser qu’ il n’ a pas pris l’ existence par le bon bout, qui me dira quel est le "bon" côté..... d’ une bande de Moebius ?
L’acteur LeVar Burton a, depuis le début, été sur le point de réussir: il a pris la bonne route car il tient le bon bout LeVar !
réponse à . mitzi50 le 20/01/2014 à 11h16 : Si Wangrin a eu un étrange destin, et que l’ on peut penser qu&rsqu...
Réponse :
ANAGRAMME
Relient bon bout
C’est amusant, j’ai toujours pensé que cette expression venait du bout (au sens du cordage), car pour avoir fait de la voile je sais que si l’on ne tire pas sur le bon bout on peut tirer un moment avant d’amener la voile !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bout_(cordage)
réponse à . Menkonfley le 20/01/2014 à 11h50 : C’est amusant, j’ai toujours pensé que cette expression venai...
Pour tirer un bord, il faus savoir tirer sur le bon bout.
Pour faire de la musique, il faut savoir taper sur le bambou.
Pour faire hurler de douleur, il faut frapper le bantou.
Et pour dénuder la miss, il faut tirer sur le boubou.
«Tenir le bon bout»: peut-on savoir de quel bout il s’agit ? Humm... ! 
Ceux qui pensent que le bout désigne un cordage marin se sont exprimés en 10, en 91 et en 125.
Raisonnablement, la prochaine occurrence devrait apparaître aux alentours de l’intervention 140.
Patientons.
Tenir l’avantage.
DEVINETTE
Pourquoi, pour tenir le bon bout, il faut, au préalable, faire une partie d’échecs, une de scrabble, belote, etc. ?
- parce que: avant, t’as jeux.
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2014 à 14h12 : Ceux qui pensent que le bout désigne un cordage marin se sont exprim&eacu...
140. Le 20/01/2014 à 18:44:19 par Mintaka - 0 réponse

Pour ma part, je pense que le bout désigne un cordage marin.
réponse à . Menkonfley le 20/01/2014 à 11h50 : C’est amusant, j’ai toujours pensé que cette expression venai...
Bienvenue à toi !

Si tu mets ton lien entre {}, tu obtiens ceci : cette page.
Plus de renseignements sur Mode d’emploi que tu trouveras juste au-dessus de la première contribution.

Bout... De ce petit mot de rien du tout, Alain Rey en parle tout une page sur deux colonnes.

Le bout serait donc dérivé du verbe botan lequel, après avoir batifolé du bas allemand au vieil anglais, en revenant vers l’ancien haut allemand, se trouve – "Peut-être !" dit Rey – une racine latine et du coup en profite pour prendre une p’tite teinte espagnole, portugaise et même celtique !, lequel botan donc a le sens de pousser, frapper. (Ça va ? Vous suivez ?).

Rappelons-nous l’expression Bouter les Anglais hors de France ! qu’Elpepe aurait écrit Bouter les Perfides ! et plus vite que ça moussaillons ! S’cuse-nous, lalibellule, c’est de l’Histoire !

Mais revenons à bout ! Le sens moderne (1180-1200 quand même !) va prendre la valeur concrète de extrémité d’un objet. Et de là, les expressions vont se multiplier (d’où les deux colonnes de Rey).

En 1288 – et pour ne pas faire patienter Syntax jusqu’à la # 140 ! – le bout apparaît en marine avec botan → avant du navire ; ça va donner bout au vent, bout au courant, bout à la lame. Et puis vont apparaître les applications dont auxquelles on a causé toute la journée !

Une petite dernière avec à tout bout de champ (1580) [traité par Sa Divinité le 30 décembre 2005], autrement dit sans cesse. Dans sa première attestation, on la transcrivait ainsi que font les coqs à chacun bout de champ (1580). D’où, suggère Rey, une confusion possible entre champ et chant. C’est-y pas joli ça ?!

Bon... j’arrête parce que même si je ne suis pas au bout du rouleau, faut pourtant que je mette les bouts.
Bonne soirée ! 
réponse à . DiwanC le 20/01/2014 à 19h16 : Bout... De ce petit mot de rien du tout, Alain Rey en parle tout une page sur de...
Le bout serait donc dérivé du verbe botan
Fouinière nous apprend que le terme "botan" trouve son origine dans le jargon des cheminots ; ne dit-on pas "un botan-train" ?
réponse à . DiwanC le 20/01/2014 à 19h16 : Bout... De ce petit mot de rien du tout, Alain Rey en parle tout une page sur de...
Le bout serait donc dérivé du verbe botan
Ça, c’est sûrement vrai ! Il est connu de tous que comme lexicographe, Alain Rey fait la pluie et le botan  
réponse à . joseta le 20/01/2014 à 19h45 : Le bout serait donc dérivé du verbe botan Ça, c’est ...
N’oublions pas non plus que le ngultrum est la devise du Bhoutan, altération patoisante de Botan, le pays où il fait bon vivre : cette page.
réponse à . <inconnu> le 20/01/2014 à 18h44 : 140. Le 20/01/2014 à 18:44:19 par Mintaka - 0 réponse Pour ma par...
pour moi aussi c’est un terme marin. je ne connais rien aux voiliers mais je pense qu’il faut tenir le bon bout si on ne veut pas chavirer. mouais ca vaut ce que ca vaut ...
réponse à . <inconnu> le 20/01/2014 à 20h12 : N’oublions pas non plus que le ngultrum est la devise du Bhoutan, alt&eacu...
J’ajouterai que leur sport national est le tir à l’arc, connu comme: arc-Bhoutan.
réponse à . <inconnu> le 20/01/2014 à 20h12 : N’oublions pas non plus que le ngultrum est la devise du Bhoutan, alt&eacu...
En outre, ses habitants sont très impatients; là-bas on bout tant d’impatience...
réponse à . sethi14 le 20/01/2014 à 20h33 : pour moi aussi c’est un terme marin. je ne connais rien aux voiliers mais ...
C’est-y pas beau ?

Bienvenue, l’homme de la Normandie ! #145
Enfin, le vrai 140 où il faut rappeler que le bout désigne un cordage marin.

SyntaxTerror en 128 peut arrêter de patienter. 
réponse à . <inconnu> le 20/01/2014 à 20h43 : C’est-y pas beau ? Bienvenue, l’homme de la Normandie ! #...
Tu as affaire à Sethi, le père de Ramsès le Grand !
réponse à . <inconnu> le 20/01/2014 à 20h45 : Enfin, le vrai 140 où il faut rappeler que le bout désigne un cord...
Merci à Sethi et à toi de votre effort collectif.
Bien que God ait écrit en n°14 qu’il est plus qu’improbable qu’une origine marine puisse être retenue, je salue tous ceux qui persistent dans l’erreur !
En fait l’expression était utilisée par les prostituées qui avaient connu l’homme qui allait les tirer du ruisseau.
Je vous défie de prouver que cette explication est plus loufoque que ces histoires de cordage dont vous avez pu comprendre que ça commence à bien faire !
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2014 à 21h27 : Merci à Sethi et à toi de votre effort collectif. Bien que God ait...
Et qui fréquente majoritairement les prostituées sinon les marins, (entre autres dans le port d’Amsterdam) ? Comme quoi notre expression...
réponse à . <inconnu> le 20/01/2014 à 21h36 : Et qui fréquente majoritairement les prostituées sinon les marins,...
Les chauffeurs routiers.
A moins de penser que La Poste, France Télécom et le ministère de l’équipement abandonnent leurs vieilles fourgonnettes sur les places de stationnement le long des routes.
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2014 à 21h51 : Les chauffeurs routiers. A moins de penser que La Poste, France Tél&eacut...
Les chauffeurs routiers pensent plutôt deux fois qu’une à la route et pas une seule fois à la biroute !
Eh bien non, le record de la daube avec 3 parutions consécutives ne sera pas battu. Il semblerait qu'IznoG0d tienne le bon bout !

Pour fêter cela, je vous propose un mini jeu des mots cachés où il s'agit de retrouver les quatre saisons dont une apparaît deux fois, ce qui fait 5 occurences. Joseta jouera-t-il le jeu avec succès ?

Le gaillard avait marqué cette période de son empreinte, tant, tel un crapaud, il avait craché sa salive vers la blanche colombe qui l'avait recueilli quand il se trouvait dans le besoin.
– Je lui avais dit : C'est vraiment ingrat de ta part de cracher sur ton hôte.
– Honni soit qui mal y pense et trêve de balivernes, s'écria-t-il dans un accès de gaîté aussi soudain que désinvolte.
Il me semble que l'ascenseur (le curseur vertical tout à droite de l'écran) va beaucoup plus vite.
Ce bon petit bout est peu connu et de papier

Un petit bateau de pêche
On l´avait bâti d´un bout de papier


Vous pouvez y aller c'est bien Georges qui l'interprête..

Voilà, Noël est passé, plus qu'une semaine et on en aura fini avec ce qu'il faut bien se résoudre à appeler "les fêtes"
Cette course au veau d'or annuelle qui n'a que pour seul but de vous vider le portefeuille "parce que c'est la tradition"

Vivement le 2 janvier que tout ça soit fini.......On tient le bon bout !

En attendant faut que je m'occupe du café pour pas qu'il bout, c'est une question de goût.....
réponse à . BOUBA le 26/12/2015 à 05h08 : Ce bon petit bout là est peu connu et de papier Un petit bateau de p&eci...
Le café de Bouba bout pas,
Il tient le bon bout, n'est-ce pas !
réponse à . BOUBA le 26/12/2015 à 05h08 : Ce bon petit bout là est peu connu et de papier Un petit bateau de p&eci...
Vivement le 2 janvier que tout ça soit fini
Hélas non, va encore falloir faire des simagrées pendant deux semaines...
réponse à . Mintaka le 26/12/2015 à 00h23 : Eh bien non, le record de la daube avec 3 parutions consécutives ne sera ...
J'ai trouvé les cinq. (sans aucune difficulté...quoique pour l'automne, il m'a fallu une deuxième lecture).
réponse à . Mintaka le 26/12/2015 à 05h46 : Vivement le 2 janvier que tout ça soit finiHélas non, va encore fa...
C'est pas faux !

On va pas pouvoir faire un pas sans croiser un clampin qui va y aller de sa "bonne-et-heureuse-année-bonne-santé"
Chaque année ça me gonfle, mais ça me gonfle !


Une femme qui a les seins qui tombent elle a les bouts bas ?
Bof........
réponse à . joseta le 26/12/2015 à 06h52 : J'ai trouvé les cinq. (sans aucune difficulté...quoique pour ...
Bravo ! Je savais que tu te douterais que je ne résisterais pas au plaisir de mettre un mot à cheval sur deux réparties. Tu vois que ce n'est pas impossible à trouver. 
Pour les autres, je mettrai la solution au soir.
réponse à . BOUBA le 26/12/2015 à 06h57 : C'est pas faux ! On va pas pouvoir faire un pas sans croiser un clampin q...
Chaque année ça me gonfle, mais ça me gonfle !
Pourquoi ne pas donner ton sang, éventuellement dans une autre commune ? 
réponse à . Mintaka le 26/12/2015 à 07h20 : Chaque année ça me gonfle, mais ça me gonfle !Pourquoi...
Rappelle moi le rapport ??????
LE JEU DES MOTS CACHÉS (136)
L'année s'achève et, après les saisons de Mintaka, j'ai voulu vous proposer les mois, hélas, je n'ai pas réussi à caser 'octobre' (et septembre est très tiré par les cheveux)
Il y a donc 11 mois à trouver .

À LONGWY, TOUT PRÈS DE LA BELGIQUE, IL Y A TRÈS LONGTEMPS...
J'enviais, déjà étant gosse, les gens qui avaient beaucoup de mémoire...souvent, il m'arrivait de vouloir aider maman,
mais souvent aussi, c'était l'effet contraire qui se produisait...indépendamment de ma volonté, naturellement !
- Ce matin, je suis très occupée...tu veux bien aller aux commissions ? Je te donne le filet et t'y joins ce billet,
auquel tu feras attention comme à la prunelle de tes yeux !
- bien sûr m'man ! qu'est-ce qu'il te faut ?
- bon, alors: le havre il est loin, ce qui ne t'empêchera pas de trouver du poisson des Sambre, Meuse, ou autre rivières
du coin...j'te fais confiance, et en entrée, je ferai des fèves, surtout qu'elles soient bien petites, hein ? Tu me prends
également du jus de pomme pour ta soeur et...ah, oui ! les bougies qui sentent bon, faut que je rénove... ambre et ne me
ramène pas un autre parfum: ambre ! doutes ?
- aucun m'man...j'y vais !
À mon retour, maman vida le filet et...
- y'en a marre ! s'exclama-t-elle, tu as oublié les fèves ! combien de fois je t'ai dit d'écrire une liste de ce que tu dois acheter ?
quelle mémoire !
- j'ai oublié les fèves, riez ! non ? ça ne vous amuse pas ? bon, j'y retourne alors...
- non, attends, j'ai des cèpes tendres...j'me débrouillerai. Heureusement le jus y est; ta soeur avait soif...
Aujourd'hui, je n'ai pas amélioré ma mémoire...mais j'ai pris l'habitude de prendre des notes.

Je me demande pourquoi nos voisins du dessus ont dépensé tant d'encre pour expliquer l'expression "tenir le bon bout", dont le sens est pourtant lumineux comme le phare d'Expressio dans la purée de pois :

"Lorsqu'un grelin et une aussière sont réunis par un ajust, on nomme bon-bout le grelin qui est le plus fort. Quand, par exemple, on se toue sur une ancre à jet étalinguée à un grelin trop court qu'on a dû ajuster en dehors avec une aussière, on dit d'attraper le bon-bout, c'est-à-dire de haler sur l'aussière jusqu'à ce que le bout du grelin qui est le bon-bout soit à bord." (Dictionnaire de marine d'Alexandre André Victor Sarrazin de Montferrier).

C'est limpide comme la physique quantique, non ? Ou alors comme le jeu du sirop ?

Sur ce, comme on dit (ou pas, voir les #174 et #180 ci-après) en Provence en ces jours de fin d'année : bon bout d'an !
réponse à . joseta le 26/12/2015 à 08h51 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (136) L'année s'achève et, apr&egr...
et septembre est très tiré par les cheveux
C'est le premier sur lequel j'ai bondi ! En tout cas, ton jeu démarre en beauté ! (1er mot) 
réponse à . joseta le 26/12/2015 à 08h51 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (136) L'année s'achève et, apr&egr...
je n'ai pas réussi à caser 'octobre'
Il avait inventé des pantalons à huit bretelles qu'il avait baptisés octobretelles.
Écoutez le cher Georges qui nous emmène nous "ballader" sur un bout de lune !

Lune, quel esprit sombre
Promène au bout d'un fil,
Dans l'ombre,
Ta face et ton profil ?


Le poème d'Alfred de M. est là.
Turgescent, tumescent, gonflé de sang. 
Pour les autres, je mettrai la solution au soir.
Pffff... quel mépris pour nous, les autres...
J'en ai trouvé quatre ; je laisse la cinquième sur le bout de la plume d'un ami Pierrot...
réponse à . Mintaka le 26/12/2015 à 00h23 : Eh bien non, le record de la daube avec 3 parutions consécutives ne sera ...
Il y a une chose que je ne comprends pas : Les Quatre Saisons de Vivaldi passent dans les pizzerias où Mozart est là et chez Aldi on vend des pizzas quatre saisons avec de la mozzarella…
En attendant de lui envoyer les vœux de ce qu'on veut de meilleur pour lui, on va lui souhaiter un
♫♪♫♪♪ Bon anniversaire Rikske ! ♪♫♫♪♪

Cadeau pour toi ! 
réponse à . Mintaka le 26/12/2015 à 05h07 : Il me semble que l'ascenseur (le curseur vertical tout à droite de l...
T'es passé à Windows 10 ?
Oui, depuis un bout de temps, déjà et hier il n'y a pas eu de mise à jour.
réponse à . Mintaka le 26/12/2015 à 05h46 : Vivement le 2 janvier que tout ça soit finiHélas non, va encore fa...
Comme t'as raison !!! Y en a marre de ces conneries. Tiens,je vais chercher Raymond Devos et "le bout d'un bout" A +
réponse à . DiwanC le 26/12/2015 à 09h39 : Pour les autres, je mettrai la solution au soir.Pffff... quel mépris pour...
Excuse-moi, je rectifie : pour les autres et plus particulièrement pour Diwan... Bon d'accord, je mettrai la solution avant-midi. 
Mais pour automne, relis le #154.
https://www.youtube.com/watch?v=p_0aG63Ik7o
il a raison raymond !
Une crise drépanocytaire ?
réponse à . le gone le 26/12/2015 à 10h03 : https://www.youtube.com/watch?v=p_0aG63Ik7o il a raison raymond ! ...
Zut, trop tard : je voulais signaler qu'il est en #119.
réponse à . joseta le 26/12/2015 à 08h51 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (136) L'année s'achève et, apr&egr...
hélas, je n'ai pas réussi à caser 'octobre'

Contrairement à Cocteau, Breton était surréaliste - ce qui explique sans doute pourquoi ils se détestaient mutuellement et cordialement.
Un soir qu'ils jouaient à la belote, Cocteau montra à son "ami" son dernier dessin : regarde, ce matin j'ai dessiné ce coq tôt. Brelan de valets, répondit l'autre, sautant du coq à l'âne !
Quand Cocteau revenait seul de la chasse aux jeunes gens dans le bois voisin. Breton l'accueillait généralement par ces mots : tu reviens du boqueteau bredouille, comme d'habitude !
Et quand Breton quittait l'appartement de Cocteau, il oubliait systématiquement de refermer le loqueteau breveté inventé par son ennemi intime.

Il est probable que Cocteau n'avait pas su prendre Breton par le bon bout.
réponse à . Enkidou le 26/12/2015 à 09h02 : Je me demande pourquoi nos voisins du dessus ont dépensé tant d'en...
Ah bon on dit ça ?

Par contre on dit :

"A l'an que ven et que si sian pas maï que sian pas men"

- A l'an prochain et qui si on n'est pas plus (nombreux) qu'on soit pas moins (nombreux)
Houlàààààààà......en effet !
réponse à . le gone le 26/12/2015 à 10h03 : https://www.youtube.com/watch?v=p_0aG63Ik7o il a raison raymond ! ...
decidement le gone il est fâché avec {|}......
Drépanocytaire quand on est valétudinaire.....
réponse à . joseta le 26/12/2015 à 08h51 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (136) L'année s'achève et, apr&egr...
je n'ai pas réussi à caser 'octobre'
En effet, il est toujours à sa place.
réponse à . Enkidou le 26/12/2015 à 09h02 : Je me demande pourquoi nos voisins du dessus ont dépensé tant d'en...
Quand on arrive au bout – certains beaux esprits diront "au terme" – de la conférence d'Astier (j'adore l'humour de cet homme !), on se dit qu'il va falloir encore un bout de temps pour comprendre que ce qui termine un corps, une espace, eh ben c'est un bout !

Parce que c'est bien le bout du... [mince ! le bout de quoi déjà ... je l'ai sur le bout de la langue... ah oui ! ça y est !)... le bout du monde, si on n'arrive pas au bout de cette évidente vérité : Tout est dans le bout et réciproquement.

Vérité à laquelle d'aucuns ont cru intelligent d'ajouter : bout d' ficelle, selle de ch'val, cheval d'arçon... suivi d'une ribambelle de propos au bout desquels on ne peut que soupirer : Bouhhh !

Inutile de dire que tout cela, on le sait sur le bout du doigt, inutile d'en rire du bout des dents : on le tient le bon bout ! Et pis c'est bout tout !

Allez ! Bout-ci, bout-là, cahin caha, midi ne va pas tarder à montrer le bout de son nez... mais la journée n'est pas finie : on n'est pas au bout de nos peines !
réponse à . BOUBA le 26/12/2015 à 10h21 : Ah bon on dit ça ? Par contre on dit : "A l'an que ...
Ah bon on dit ça ?

Ma source locale (native de Mallemort) me confirme que "bon bout d'an" se dit bien en Provence pour signifier "bonne fin d'année". Ce qui n'empêche pas de dire aussi, pour la nouvelle année, "A l'an que ven et que si sian pas maï que sian pas men".

Et on dit, dit-on, en Wallonie : "Qu’u’ l’samène seuye bon’!, djusqu’à l’an qui vin…". Mais p'têt ben qu'un Wallon va me répondre "Ah bon on dit ça ?"
Il n'est pas vraiment fâché mais il a le Firefox qui s’emmêle avec son Window 10 et ça fait des nœuds avec un bout de Mozilla... enfin quêque chose comme ça.
Ça fait un bout de temps que les grosses têtes - forcément pensantes - d'ici le lui disent...

Qui veut du "quantique" ? En voici... c'est beau à pleurer...
Quand arrive le bout de la fin, je retourne le bout pour avoir le bout du commencement... c'est beau à pleurer...
réponse à . Mintaka le 26/12/2015 à 09h57 : Excuse-moi, je rectifie : pour les autres et plus particulièrement p...
Tu fais ce que tu veux...
Vais jouer avec joseta
réponse à . Mintaka le 26/12/2015 à 00h23 : Eh bien non, le record de la daube avec 3 parutions consécutives ne sera ...
Les quatre saisons : Voici les cinq occurrences qu'il fallait trouver :

Printemps : empreinte, tant
Hiver : salive vers
Automne : hôte. Honni (crapuleusement à cheval sur deux réparties) 
Hiver : balivernes
Été : gaîté
Mais non, on en a déjà parlé longuement, il a des problèmes avec ses liens. Il a même contacté IznoG0d. Faut suivre là-bas dans le fond de la classe, DERRIÈRE le radiateur !
réponse à . BOUBA le 26/12/2015 à 10h21 : Ah bon on dit ça ? Par contre on dit : "A l'an que ...
Pour toi, un bout de Provence, sans une once de ricanement, un p'tit bout de l'œuvre de l'Alphonse D. qu'il écrivit peut-être sur un bout de table...

Quand la chèvre blanche arriva dans la montagne, ce fut un ravissement général. Jamais les vieux sapins n’avaient rien vu d’aussi joli. On la reçut comme une petite reine. Les châtaigniers se baissaient jusqu’à terre pour la caresser du bout de leurs branches. Les genêts d’or s’ouvraient sur son passage, et sentaient bon tant qu’ils pouvaient. Toute la montagne lui fit fête.

Tu vois quand je veux ! 

réponse à . joseta le 26/12/2015 à 08h51 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (136) L'année s'achève et, apr&egr...
J'ai tout l'an... ou presque puisque octobre n'est pas là!
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2014 à 21h27 : Merci à Sethi et à toi de votre effort collectif. Bien que God ait...
Je vous défie de prouver que cette explication est plus loufoque que ces histoires de cordage dont vous avez pu comprendre que ça commence à bien faire !

Toutafé Toutafé, les cordages n'ont rien à voir avec cette expression qui n'est qu'une déformation de l'expression d'origine qui est "tirer" le bon bout.
En effet tenir un bout sans tirer dessus c'est un peu con. On tient la chandelle mais on tire sur un bout, dans la marine comme ailleurs.
C'est avec l'invention de la bouteille que le bout prend de l'importance. Le bon bout c'est le goulot par où sort le vin. Pour protéger le vin de l'oxydation on enfonce dans le goulot un morceau de liège qui vient des chênes-lièges de Provence. La plus ancienne fabrique avait été fondée à Frais-jus (devenu Fréjus) par monsieur Chon. Un chinois qui avait appris son métier chez les Grecs qui obstruaient les amphores avec du liège recouvert de plâtre ou de résine. Pour ouvrir la bouteille il fallait tirer sur le chon, d'où l'invention du tire-bout-chon. Le bout Chon est devenu par simplification le bouchon.

Marceeeel
réponse à . BOUBA le 26/12/2015 à 06h57 : C'est pas faux ! On va pas pouvoir faire un pas sans croiser un clampin q...
On n'en a jamais trop de souhaits de bonne année, de bonne santé...
Moi, je prends tout, j'engrange, je les range par paquets de six dans des boîtes à vœux.
Et je veux croire que ceux qui m'offrent des bouquets de souhaits sont sincères.

- Ça sert à rien ! Tout ça, c'est us, coutumes et compagnie !

Peut-être... mais c'est bien qu'on en use !
Allez, viens ; on en discute chez Marcel.
Regarde : Lange nous attend au bout du bar !
réponse à . mickeylange le 26/12/2015 à 11h55 : Je vous défie de prouver que cette explication est plus loufoque que ces ...
Raconte encore ! On ne s'en lasse pas...
réponse à . DiwanC le 26/12/2015 à 10h41 : Il n'est pas vraiment fâché mais il a le Firefox qui s’e...
C'est à près ça.
C'est le Panda roux de la fondation Mozzarella qui fait des grumeaux au lieu de faire des filandres. Il s'ensuit qu'avec son navigateur, il est comme un Capitaine Abandonné.
Mois à moi...
1.- JANVIER (j'enviais)
2.- MAI (mais)
3.- JUIN (joins)
4.- AVRIL (havre il...)
5.- DÉCEMBRE (des Sambre...)
6.- NOVEMBRE (rénove ambre)
7.- AOÛT (doutes)
8.- MARS (marre s'exclama)
9.- FÉVRIER (fèves, riez)
10- SEPTEMBRE (cèpes tendres)
11- JUILLET (jus y est)
Voilà !
Je tiens le bambou !
Pandy, le panda
Un copain se promenait avec Gustave, dans le parc, le lendemain d'un jour de pluie...
- tiens, Le Bon, boue...
- oh, je le tiens, t'en fais pas !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tenir le bon bout » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?