Un remède de bonne femme - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un remède de bonne femme

1. Un remède simple et populaire (et plus ou moins efficace)
2. Un remède sans grand intérêt, voire inefficace

Origine

Voilà une expression fort intéressante à la fois par l'évolution de son sens et par ce qui est généralement cru de son origine.

Si, au cours d'une promenade dans un lieu fréquenté, vous abordez quelques personnes présentes et leur demandez quelle est l'origine de cette expression, la plupart de ceux qui seront persuadés d'avoir la réponse vous diront que le femme de notre expression est en fait une déformation de l'ancien français fame qui voulait dire « renommée ». Autrement dit, on utilisait avant de bonne fame, venu du latin bona fama, pour dire « de bonne renommée » et, le mot fame (qu'on retrouve aujourd'hui dans des mots-dernes comme fameux ou mal famé) ayant été oublié, il s'est transformé en son homophone femme à l'écrit. Par conséquent remède de bonne femme devrait s'écrire remède de bonne fame pour dire « remède de bonne renommée ».
Et c'est une explication qu'on trouve effectivement dans de très nombreux ouvrages et, par conséquent, de nombreux sites internet. Son seul mais principal inconvénient est qu'elle est fausse, malgré le fait qu'elle semble parfaitement tenir la route.

En effet, il est peu probable que vous trouviez un ouvrage ancien où remède de bonne fame existe. Oh, vous trouverez aisément beaucoup de livres parus jusqu'au milieu du XIXe siècle où l'on parlait de bonne fame (ou famé) et renommée (preuve que le mot était encore connu tardivement, ne justifiant pas son remplacement par femme), généralement en évoquant le besoin de rétablir celle de quelqu'un ayant été injustement accusé de quelque chose, mais point de bonne fame dans un contexte type de l'utilisation de notre expression [1]. Par contre, vous trouverez de nombreux remède de bonne fame dans des ouvrages publiés à partir de la deuxième moitié du XXe siècle, date où la fausse origine a commencé à se répandre.
En fait, aussi stupéfiant que cela puisse paraître, notre femme n'est rien d'autre qu'une femme ; et l'évolution de sens du syntagme bonne femme explique les deux significations assez opposées proposées pour notre locution.

Bonne femme apparaît au milieu du XVIIe siècle et désigne à la fois une femme bonne et une femme âgée, donc d'expérience, ce qui explique la connaissance par cette dernière de remèdes simples pour soigner de nombreux soucis physiques, remède devant bien sûr être compris comme quelque chose qui guérit un mal quelconque.

En 1693, on trouve sous la plume de Valentin Esprit Fléchier, évêque de Nîmes, dans son Histoire du cardinal Ximenès la phrase suivante : « Qu'elle espéroit pourtant avec l'assistance de Dieu, sous la protection duquel étoit ce grand Homme , que dans huit jours elle le guériroit par le moyen de quelques simples, dont elle connoissoit la vertu ; qu'elle demandoit pour toute grâce qu'on n'en parlât pas aux Médecins, qui se moquent de ces petits remédes de femmes. »
Et nous voilà déjà dans les remèdes de femmes, pas encore bonnes (et non de fames), mais on va rapidement y venir.
En effet, cinq ans plus tard, dans Pratique spéciale de médecine, écrit par Michael Ettmüller, on trouvera ceci : « Cette bonne femme n'ignoroit pas que le vin tiède bu après l'enfantement étoit merveilleux pour refaire les accouchées ».
Voilà donc une bonne femme, incontestablement une femme bonne, dont la renommée n'est pas évoquée, et qui connaît un remède pour vite retaper une de ses consoeurs qui vient d'accoucher.

Même si elle n'est citée par l'Académie française que dans la version de 1798 de son dictionnaire, notre expression apparaît au début du XVIIIe siècle.
On la trouve par exemple chez Philippe Hecquet dans son Observations sur la saignée du pied paru en 1724 : « Mais suivant ce détail, qui est d'après les Auteurs qui la donnent au public, l'inoculation est une pratique populaire, un remède de bonne femme, ramassé de parmi un peuple ignorant (...) ».
Nous y sommes ! La bonne femme, celle qui a suffisamment d'expérience pour connaître bien des choses de la vie, sans forcément être allée aux écoles, connaît, par transmission orale probablement, nombre de remèdes simples mais utiles pour soigner de nombreux bobos, ce qui explique le premier sens de l'expression, sans avoir besoin d'aller chercher le fameux bona fama.
Et parmi ces remèdes, je ne résiste pas au plaisir de vous en livrer un publié en 1768 dans le Dictionnaire raisonné universel d'histoire naturelle : « Le bouillon de taupe est un remède de bonne femme pour guérir les enfants de l'incommodité de pisser au lit ». Donc, si votre enfant souffre d'énurésie nocturne, il vous suffit d'attraper et de faire cuire à l'eau quelques taupes et de lui faire boire le bouillon ainsi obtenu.

Malheureusement, au fil du temps, la femme bonne du premier bonne femme est progressivement devenue une emmerdeuse, une femelle qui se mêle de choses où elle ne devrait pas mettre son trop grand nez, une papoteuse ou bavasseuse qui distribue sans parcimonie son fiel sur le dos des absentes, en bref une pas grand chose qui agace. Le syntagme est en effet devenu suffisamment péjoratif [2], et cela dès le XIXe siècle, pour qu'une fois associé au remède, il en désigne un forcément sans intérêt et très probablement inefficace.

[1] Pour enfoncer encore le clou, Furetière au XVIIe siècle (époque de l'apparition de l'expression) indiquait « Fame..., renommée, réputation. Il n'est en usage qu'en cette phrase de pratique: Rétabli en sa bonne fame et renommée ».

[2] Quel homme n'a pas, au moins une fois dans sa vie, levé les yeux au ciel en disant quelque chose comme « Ah, ces bonnes femmes ! », phrase pleine de sous-entendus négatifs.

Exemple

« (...) elle ressemblait à ces malades arrivés à un état désespéré qui essaient de toutes les recettes et se confient même aux remèdes de bonne femme. »
Honoré de Balzac - La maison du chat-qui-pelote - 1830

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un remède de bonne femme » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar Doua Sidna MoussaLe reméde de Moise
Pays de Gallescy Hen feddyginiaethUn vieux remède
Allemagnede Ein HausmittelUn remède de maison
États-Unisen A home remedyUn remède maison
Angleterreen An old wives' remedyUn remède de vieilles femmes
Argentinees Un remedio casero de la abuela.Un remède fait à la maison de grand-mère
Espagnees Un remedio caseroUn remède fait maison
Canada (Québec)fr Un remède de grand-mère
Israëlhe תרופת סבתהMédicament de grand-mère
Italieit I rimedi della nonnaLes remèdes de la grand-mère
Italieit un' polvere di Pimpirimpiun poudre de "Pimpirimpi"
Italieit I rimedi della nonnaLes remèdes de la grand-mère
Belgique (Flandre)nl Een oudewijvenremedieUn remède de vielle femme
Pays-Basnl HuismiddeltjeRemède de maison
Pays-Basnl Een huis- tuin- en keukenmiddelUn remède de maison, jardin et cuisine
Roumaniero Un leac băbescRemède de vieille femme
Roumaniero Leacuri băbeştiRemèdes de vieille femme
Russieru Народное средствоMoyen populaire
Turquietr Kocakarı ilacıUn remède de vielle femme

Vos commentaires
Dans les recettes de grands-mères, il existe des remèdes dits de bonne femme qui aident bien souvent à se remettre d’aplomb aussi vite qu’avec des médicaments chimiques ...
par exemple le clou de girofle pour le mal de dents dedans
ou plus malicieux, la pomme entre les dents (oui, les mêmes) et une bougie allumée dans le c.., quand la pomme est cuite, plus de rage de dents !

* si le coeur vous en dit, retenez la date du samedi 14 mai ... vous êtes invités à venir musarder dans Vienne avec Filo, Mitzi et moi, avant un petit diner sympa
Eh bien ! Votre Divinité, ça c’est de la recherche ! Entendez-vous ce bruit qui monte, qui s’amplifie, qui grossit, qui éclate sous vos fenêtres ? Ce sont les applaudissements de vos 30 000 abonnés en délire !

Pour commencer la journée, une petite citation de ce misogyne de Jules Renard ; après on se soignera !
Il n’y a malheureusement pas de remède de bonne femme contre les mauvaises.
[2] Quel homme n’a pas, au moins une fois dans sa vie, levé les yeux au ciel en disant quelque chose comme « Ah, ces bonnes femmes ! », phrase pleine de sous-entendus négatifs.
Avec une telle phrase, le mal est fait : la moitié de l’humanité est en ébullition !

Le remède consiste alors à faire bouillir l’autre moitié en écrivant une autre vérité : Quelle femme n’a pas, au moins cent mille fois dans sa vie, levé les yeux au ciel en disant quelque chose comme « Ah, ces bonshommes ! », phrase pleine de sous-entendus négatifs.
Tout est dans la place de l’adjectif, chez les hommes : une femme bonne n’est pas une bonne femme. Trivial, certes, dans les deux cas, mais réaliste. Chirstian qui décrivait si bien hier les tenants et aboutissants cardinalissimes du péché de chair ne me démentira sûrement pas : quand la légitime devient "ma bonne femme", l’illégitime femme "bonne" n’est pas loin.
Grand merci à God pour ces trouvailles et le temps passé aux recherches. Passionnant !
Personnellement, je comprenais cette expression comme
- un remède de grand mère,
- un remède finalement plus efficace que ceux des pharmacies, et naturel.
réponse à . DiwanC le 08/02/2011 à 03h46 : [2] Quel homme n’a pas, au moins une fois dans sa vie, levé les yeu...
ET TOC !!!! 
réponse à . deLassus le 08/02/2011 à 06h07 : Grand merci à God pour ces trouvailles et le temps passé aux reche...
C’est du Grand God Génial, aujourd’hui!
Il s’est décarcassé!. Un tsun-ami d’applaudissements!

Par contre, s’il est vrai qu’un remède de grand’mère est un remède naturel, peut-être pas vraiment plus efficace que ceux vendus en pharmacie, mais certainement avec moins d’effets secondaires indérables (de lièvre), je n’ai jamais - pour ma part - assimilé un remède de bonne femme à un remède de gand’mère. Je vois dans le second toute la sagesse populaire et l’expérience incommensurable de nos grand’mères qui ont soigné leurs enfants puis petits-enfants, et même bien souvent les arrières-petits-enfants, c’est-à-dire toute la ribambelle...
Je me souviens des chaussettes trempées dans du vinaigre puis enfilées avant d’aller au lit, pour faire tomber la fièvre...
Un emplâtre tiède fait de boue glaiseuse mélangé avec de orties broyées pour soigner une entorse de la cheville...
Etaient-ce également des remèdes de bonne femme, je ne sais. Cela faisait du bien. Et la fièvre était tombée / avait baissé le lendemain...
Un de mes anciens collègues avait trouvé dans le grenier de ses parents une sorte de traité d’ économie domestique à l’ usage des jeunes épouses, imprimé en Basse-Saxe vers 1650. Côté jardinage, basse-cour etc... rien à redire. J’ ai même trouvé des recettes de cuisine intéressantes. Mais la pharmacopée.... pour soigner je ne sais plus quoi il fallait recueillir de l’ urine de souris vierge à la lune montante, y mettre à macérer de l’ oignon (ça, au moins, ce n’ était pas idiot, puisque l’ oignon a des vertus bactéricides), et en donner un quart de verre à boire le matin... Déjà s’ assurer qu’ une souris est vierge ne doit pas être de la tarte, mais recueillir suffisamment d’ urine doit prendre un sacré bout de temps....Le bouquet a été le traitement de la "descente d’ organes" : comme la matrice a horreur du poireau (???), la femme souffrant d’ une descente d’ utérus devait se balader avec un poireau attaché entre les jambes. Son utérus était censé reprendre sa place. C’ est bizarre... en France, se "dégorger le poireau" a, pour les hommes, d’ autres vertus....
Le bouillon de taupe est un remède...
A la quatrième taupe, nous servirons le bouillon de onze heures, qui est remède contre tout. Voir cette page
waouh je suis impressionné par cette démonstration de bon God !
Bon sang mais c’est bien sûr ! On emploie le mot femme parce qu’il s’agit d’une ... femme. Et pourquoi bonne ? Parce qu’elle est ... (suspens !) bonne. Oui, Oui.
Et pourquoi remède ? Ah zut, God ne le dit pas. Mais on peut penser que c’est parce qu’il s’agit d’un ... (resuspens) remède ! Et c’est d’autant plus logique, qu’un mède de bone feme n’a pas d’efficacité. Donc on double avec le re-mède de bon-n-e fem-m-e.
Et la nana avale avec plaisir son mède-(hic!)-amant. 
La longueur de l’explication de ce jour, démontre s’il en était besoin que God est un homme à fames. 
réponse à . cotentine le 08/02/2011 à 02h57 : Dans les recettes de grands-mères, il existe des remèdes dits de b...
la pomme entre les dents (oui, les mêmes) et une bougie allumée dans le c.., quand la pomme est cuite, plus de rage de dents 
As-tu une photo de toi pendant le traitement, qu’on visualise mieux ?
PS: le clou de girofle tu te le mets où ?
Moi qui suis d’un tempérament et d’un physique plutôt bonhomme (pas encore Michelin), je ne comprenais pas que ma voisine, quelque peu misandre, s’offusquait quand j’utilisais l’expression bonne femme : je ne connaissais pas à cette expression son côté désagréable. Aussi je comprends, concernant les remèdes, qu’on lui ait préféré l’origine bonne fame.
Mais qu’en est-il des rideaux de ce nom ?
Et la bonne Conchita, est-elle bonne fame ou bonne femme ?
réponse à . Gilbiere le 08/02/2011 à 11h39 : Moi qui suis d’un tempérament et d’un physique plutôt b...
Mais qu’en est-il des rideaux de ce nom ?

La comtesse va se faire un plaisir de t’expliquer ça !
réponse à . mickeylange le 08/02/2011 à 12h23 : Mais qu’en est-il des rideaux de ce nom ? La comtesse va se faire un ...
Mais qu’en est-il des rideaux de ce nom* ? (*bonne femme)
Un tel rideau, c’est un fin voilage, délicat - d’où son nom ! - souvent bordé d’un volant froncé qui ondule joliment au petit souffle d’air...
Un rideau gracieux - d’où son nom ! - qui, pudique sans être prude, suggère sans l’étaler la richesse intérieure...
Un rideau qu’on embrasse enserre dans une embrase pour lui faire la taille fine...

Ça t’ va comme ça mon Lapin ?

P.S. J’ te laisse un p’tit mouchoir pour M’sieur Ubbleu. S’il lit ça, il va hoqueter de pleurs de rire. :&rsquo) Remède !
réponse à . DiwanC le 08/02/2011 à 13h42 : Mais qu’en est-il des rideaux de ce nom* ? (*bonne femme)Un tel ridea...
Un tel rideau, c’est un fin voilage, délicat - d’où son nom !

:&rsquo)  :&rsquo) :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 08/02/2011 à 14h03 : Un tel rideau, c’est un fin voilage, délicat - d’où so...
Ben, qu’est-ce qui t’arrive mon Lapin ? Tu n’ supportes pas la réalité, l’évidence, l’inexorable certitude ? Alors rien que pour toi car, devant tant de larmes, faut bien que j’ te trouve un remède de bonhomme !

Un tel rideau, c’est un bout d’ tissu, plus ou moins rustique, souvent parsemé de p’tites fleurs sans intérêt - d’où son nom* ! - bordé d’un bout d’ tissu mollasson, chiffonné avec un grossier bout d’ ficelle.

*S’cusez-moi, les filles, ’videmment tout est faux ! Mais il était urgent de faire quelque chose pour consoler le p’tit !
je viens d’un pays où la sieste est un excellent remède de bonne flemme.
Le bouillon de taupe
...qu’on appelle : hydro-taupe, ne doit pas être confondu avec hypo-taupe (la classe qui permet de faire ensuite taupe in Hambourg (cette page)
aux grands mots (de bonne femme) les grands remèdes (de bonne femme).
Une situation sans bonne femme est une situation sans remède.
Un remède de bonne femme est un remède pire que le mâle.
proverbes femmeux en Sélénie.
Une fois lors d’une montee a cheval dans sa hate de retourner a l’etable mon cheval vire trop pres du fil de fer barbele ce qui a perce et mon jean et la peau de ma jambe. Mon grandpere au remede. Avec un chiffon trempe dans l’huile de charbon applique a la jambe. Cela a marche tres bien malgre mon scepticisme.
La bonne femme aux remèdes de la Maison du chat-qui-pelote, on l’imagine un rien replète, la mamelle et la fesse généreuses, le cheveu sec et emmêlé parce que rarement brossé, la lèvre ourlée d’un fin duvet, quelques chicots cà et là... une lourde jupe de drap qui fut noir ou marron, on ne sait plus, un châle frangé et maintes fois rapiécé, des galoches aux semelles de bois sonnant le long des routes ou griffant les sentiers des forêts où se cachent les herbes bénéfiques... Bref, la vieille à jeter sur le bûcher des sorcières !

Celle d’aujourd’hui ? Jogging et baskets souples, cheveux lisses et brillants (elle a sa recette de shampooing à base de jaune d’œuf et d’huile machin), adepte de la marche du dimanche matin, cueillant la menthe et la marjolaine des randonneurs, herbes qui feront merveille contre les rhumes de l’hiver, tisanes qu’elle servira à ses enfants lesquels - en douce ! - se bourrent de chamallows parce qu’ils en ont ras le bol de la nourriture bio !

Bon... Là, j’ vous quitte ! Faut que je m’aère pasque j’ débloque sévère !
réponse à . chirstian le 08/02/2011 à 16h22 : Le bouillon de taupe ...qu’on appelle : hydro-taupe, ne doit pas &...
...ne doit pas être confondu avec hypo-taupe...
Ni avec le taupin qui élimine ses calculs en ingurgitant force prépa. de thé « Orem », un remède de prof’ femme.
réponse à . DiwanC le 08/02/2011 à 16h57 : La bonne femme aux remèdes de la Maison du chat-qui-pelote, on l’i...
Oh, crois-tu, ma Germaine ? 
T’as vu ? Cet après-midi, l’était pas bien le p’tit ... Faudrait peut-être le purger avec un remède de bonne femme de derrière les fagots (pas la bonne femme, le remède !) :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 08/02/2011 à 18h11 : T’as vu ? Cet après-midi, l’était pas bien le p&r...
Une comtesse fagot, il faut s’en méfier. C’est pas forcément une bonne femme.

Le plombier.
Comme a dit Cotentine en 1,

* si le coeur vous en dit, retenez la date du samedi 14 mai ... vous êtes invités à venir musarder dans Vienne avec Filo, Mitzi et moi, avant un petit diner sympa

Vous savez où, vous savez quand, et vous savez aussi que la soirée sera dédiée aux remèdes pour bonnes femmes: les viennoiseries de Philo.
Qu’on se le dise!
Et je me souviens que lors de la dernière Convention bruxelloise et aéronautique, les Belgicains et autres avaient parler de loeur un mini-bus ou de remplir une voiture si l’occasion se présentait.
Alors, voici une occasion à l’etat neuf, elle n’a pas encore servi!
Et puis je vois aussi les Alsacien(ne)s, Lorrain(e)s, Helvètes et autres Cartes à Ginoises et autres habitant(e)s de la Belle Province et environs se joindre à nous.
Il y a même une Mancéenne...
réponse à . DiwanC le 08/02/2011 à 18h11 : T’as vu ? Cet après-midi, l’était pas bien le p&r...
Oui, t’as raison, va p’t’être falloir envisager l’opération " On purge Bébé "..... Et pis, c’est bizarre cette fixette sur le plombier, j’me demande d’où ça lui vient !!! :&rsquo)
Je pense que l’expression "bonne femme" fait référence de façon discrète à la bonne sorcière, celle qui connait les simples et les remèdes, et à qui tout village avait recours autrefois. Bonne femme = magie blanche, par opposition à sorcière = magie noire.
Chez Georges (l’autre !), j’ai trouvé ce remède :

Entre les tours monumentales
Toujours croissant, toujours croissant,
Qui cherche sa maison natale
Se perd comme dans un dédale.
Au mal du pays, plus aucun remède à présent.


…qui apparaît dans Le Progrès, un texte jamais mis en musique.

Quant aux femmes, il n’y a que l’embarras du choix ! Les belles d’antan, les femmes de flics, les demoiselles de petite vertu et de tendre renommée, les femmes du monde, les mégères des marchés…

Et puis l’attendrissante vieille qui - à travers la forêt blême - moissonne du bois mort pour chauffer Bonhomme. Brassens n’en dit rien mais ce ne serait pas étonnant qu’elle connaisse quelques remèdes de bonne femme, cette vieille-là…
réponse à . DiwanC le 13/07/2013 à 02h33 : Chez Georges (l’autre !), j’ai trouvé ce remède&n...
Bonne femme dévoreuse de minets
Bonne femme directeur de cabinet
A la fois sensuelle et pudique
Et bonne femme chirurgien esthétique

Bonne femme et gardien de la paix
Chauffeur de car agent secret
Bonne femme général d’aviation
Rouler des gamelles aux plantons

Etre un major de promotion
Parler six langues ceinture marron
Championne du monde des culturistes
Aimer Sissi impératrice

Bonne femme pilote de long-courriers
Mais bonne femme à l’atour contrôlé
Galonnée jusqu’au porte-jarretelles
Et au steward rouler des pelles

bonne femme conducteur d’autobus
Porte des halles vendeuse aux puces
Qu’on a envie d’appeler Georges
Mais qu’on aime bien sans soutien-gorge
ANAGRAMME
Fred même nu mène bondée
réponse à . deLassus le 08/02/2011 à 06h07 : Grand merci à God pour ces trouvailles et le temps passé aux reche...
un remède de grand-mère
Cette expression d’apparence anodine soulève une question d’ordre métaphysique : Y a-t-il une grand-mère qui sommeille en chaque bonne femme ? À moins que ce ne soit une bonne femme qui sommeille en chaque grand-mère ?
Vous pouvez poster votre avis à l’adresse suivante :
fred.hamster@roue.com.
N.B. : Erreur 404 = page non trouvée. 
mots-dernes comme fameux ou mal famé
Les mots-dermes, on les a dans la peau. C’est la derme-motologie.
réponse à . <inconnu> le 13/07/2013 à 07h02 : un remède de grand-mèreCette expression d’apparence anodine ...
Je lis :
notre femme n’est rien d’autre qu’une femme
Voilà qui ne simplifie pas les choses !
réponse à . <inconnu> le 13/07/2013 à 07h53 : Je lis : notre femme n’est rien d’autre qu’une femmeVoil&...
et l’évolution de sens du syntagme bonne femme explique les deux significations assez opposées proposées pour notre locution.
Si je comprends bien, les grands-mères ont des remèdes de bonne femme contre les syntagmes ?
On dit qu’en Médie, dans l’ancien Iran, tous les hommes étaient contents...
DEVINETTE
Pourquoi chaque bonne femme voisine, perse, convoitait en épouser un ?
réponse à . joseta le 13/07/2013 à 08h23 : On dit qu’en Médie, dans l’ancien Iran, tous les hommes &eacu...
Parce qu’heureux Mède de bonne femme perse ?
Perse qu’heureux Mède de bonne femme ?
Parce que remède de Mède deux !
réponse à . <inconnu> le 13/07/2013 à 08h16 : et l’évolution de sens du syntagme bonne femme explique les deux si...
Il semblerait que le syntagme soit "de bonne femme".
Tu as raison, ça ouvre de nouvelles perse-pectives !
réponse à . <inconnu> le 13/07/2013 à 08h35 : Parce qu’heureux Mède de bonne femme perse ? Perse qu’he...
C’est bon...mais
- pour avoir l’heureux mède, c’est suffisant.
------------------------------------------------------------------------------------------
Je n’épouserai jamais une bonne femme à remèdes: elle pourrait utiliser l’anti-dot !
réponse à . joseta le 13/07/2013 à 08h23 : On dit qu’en Médie, dans l’ancien Iran, tous les hommes &eacu...
Parce qu’heureux Mède, perse-pective de bonne femme ?
réponse à . joseta le 13/07/2013 à 08h51 : C’est bon...mais - pour avoir l’heureux mède, c’est suf...
Et la perse là-dedans, hein ?
Si pas de jus de taupe, il faut des pam-perses.
On m’a dit que prendre un amant était un excellent remède...
et aujourd’hui, je ne dis plus remède: ’mais dis qu’amant’...
Marcelle
réponse à . <inconnu> le 13/07/2013 à 08h55 : Et la perse là-dedans, hein ? Si pas de jus de taupe, il faut des pa...
Tu perse-istes ! c’était une précision pour situer les mèdes, et un peu pour essayer de dérouter...voilà !
réponse à . <inconnu> le 13/07/2013 à 07h02 : un remède de grand-mèreCette expression d’apparence anodine ...
N.B. : Erreur 404 = page non trouvée.
Avec cette page, ça marche mieux !
la femme bonne du premier bonne femme est progressivement devenue une emmerdeuse

Il y an a même qui deviennent des emmerdantes voire des emmerderesses.
il vous suffit d’attraper et de faire cuire à l’eau quelques taupes et de lui faire boire le bouillon ainsi obtenu.

sans compter qu’à la troisième taupe, vous aurez l’heure exacte 
réponse à . charmagnac le 13/07/2013 à 09h42 : il vous suffit d’attraper et de faire cuire à l’eau quelques...
Et si on n’en a pas, les taupes se créent...
l’espion de service
réponse à . charmagnac le 13/07/2013 à 09h40 : la femme bonne du premier bonne femme est progressivement devenue une emmerdeuse...
Ces dernières sont elles-mêmes des remèdes... contre l’ amour.
réponse à . joseta le 13/07/2013 à 09h48 : Et si on n’en a pas, les taupes se créent... l’espion de serv...
Deux espions allemands dans un pub à Londres pendant la guerre :
− Two Martini’s, please.
− Dry?
− Nein, zwei!
réponse à . charmagnac le 13/07/2013 à 09h42 : il vous suffit d’attraper et de faire cuire à l’eau quelques...
À la 3e taupe, il sera exactement 25 h, 62 min et 90 s...
Décidément, cette fille n’est pas un taupe-modèle !
réponse à . joseta le 13/07/2013 à 09h03 : Tu perse-istes ! c’était une précision pour situer les ...
Devinette facile pour les convalescents :
Pourquoi les femmes perses épousent-elles encore un Mède en secondes noces ?
réponse à . <inconnu> le 13/07/2013 à 10h36 : Devinette facile pour les convalescents : Pourquoi les femmes perses &eacut...
Parce que le re-mède est meilleur ?
Les meilleures taupes viennent du Nord de l’Allemagne. "Je vous recommande la taupe in Hambourg". (Ruth Abaga)
Excelllente réponse qui te fait gagner un paquet de bouillon de taupe lyophilisé ! 
LE remède*: cette page
(J’ai mis l’astérisque parce que c’était une idéfix)
Soupçons
J’étais malade, et comme je voulais améliorer mon sort, je fis appel à une bonne femme à remèdes...
- Vous savez, -me dit-elle- les remèdes, c’est pas sorcier !
- et pourquoi avez-vous ce paquet de riz ?
- ce qu’il faut pour votre ’sort, c’est le riz’ !
réponse à . joseta le 13/07/2013 à 13h40 : Soupçons J’étais malade, et comme je voulais améliore...
Tu lui as répondu : sors, c’est l’heure, ris donc !
Après tant et tant d’esprit, un peu de cultivement à l’occasion d’une petite promenade dans le jardin d’Alain Rey.

God a largement (et magnifiquement, s’pas !) "déshabillé" la femme du bon remède, évoquant notamment la fame, autrement dit la "renommée" dans le français du XIXe siècle et dans l’anglais d’aujourd’hui.

Attardons-nous donc sur remède. Rey le rencontre à l’écrit dès 1181. Féminin en ancien français, le nom s’applique à tout moyen appliqué à titre curatif ou préventif. Être dans les remèdes ou faire des remèdes (1690) signifiant respectivement "suivre un traitement", "se soigner".
Bon… nous v’là guéris !

Juste une petite particularité pour terminer :
À la fin du XVe, remède prend un sens particulier en orfèvrerie : "écart autorisé entre le titre légal et le titre réel de l’argenterie. [aujourd’hui tolérance]. Les points ronds placés de chaque côté du poinçon qui indiquent cet écart s’appelaient grains de remède".
Étonnant, non ? 
réponse à . mickeylange le 13/07/2013 à 03h12 : Bonne femme dévoreuse de minets Bonne femme directeur de cabinet A la foi...
Qu’on a envie d’appeler Georges
Mais qu’on aime bien sans soutien-gorge
En lisant cela, j’ai imaginé* le noble Georges P. de Venelles en sous-vêtements de dentelle fine et bas résille… prêt à s’effeuiller, telle une marguerite...
* l’espace d’une seconde ! Aucune envie de me retrouver collée un jour de Fêt.Nat. 
réponse à . DiwanC le 13/07/2013 à 16h32 : Qu’on a envie d’appeler Georges Mais qu’on aime bien sans sou...
j’ai imaginé* le noble Georges P. de Venelles en sous-vêtements de dentelle fine et bas résilles
J’ai bien une photo, mais je ne la diffuse pas : si elle se retrouvait sur Internet, je serais harcelé par des groupies en chaleur.
réponse à . God le 13/07/2013 à 17h00 : j’ai imaginé* le noble Georges P. de Venelles en sous-vêtemen...
Sage précaution ! les groupies sont toujours un peu foldingues.

Mais pour tes sages admiratrices, c’est différent : BeeBee, Syanne, Momo, Tyto, Saharaa, Claudiiiiine,… ; peux pas les citer toutes, elles se comptent par centaines !
Nous, on ne la divulguera pas ; on la montrera juste à nos copines. 
Quelques réjouissants remèdes de bonne femme… ou de rebouteux !

Contre les affections de la tête
L’expérience recommande encore l’application d’une éponge imbibée d’eau de pluie tiède, ou un cataplasme de lierre bouilli avec de l’huile vieille.
Il est également bon de se frotter le front avec des limaçons broyés.


Contre la morsure de l’homme ou du singe.
Pour dissiper le venin que distille dans la chair la morsure de l’homme ou de ce vilain animal qui lui ressemble, on se trouvera bien de boire du vin pur où l’on aura infusé de la bétoine, ou de fomenter la partie blessée avec une décoction de pelure de raifort.

Contre le coryza et le refroidissement. À retenir pour l’hiver prochain !
Souvent le froid pénètre et saisit si fortement les membres, qu’il est très difficile d’y rappeler la chaleur.
Faites bouillir alors dans de l’huile une grenouille, que vous retirerez quand elle sera cuite; puis frottez-vous le corps avec l’huile ainsi préparée. La graine d’ortie peut avantageusement remplacer la grenouille et guérit infailliblement les maladies causées par le refroidissement. Des frictions faites avec de la moelle de cerf peuvent aussi remédier à la roideur des membres. Employer en fomentation du fiel d’ours délayé dans de l’eau tiède.


Je vous assure que je n’ai rien inventé ! En voici la preuve à cette page.

Une petite dernière :
Contre les infections de la peau et du visage.
Mangez encore, à jeun, des feuilles de platane; ou bien brûlez les excréments du chameau au dos recourbé, et mêlez-en la cendre avec du vinaigre et de l’encens : cette mixtion appliquée sur la peau est d’une merveilleuse efficacité.

Ça leur fait tellement peur que les p’tits staphylocoques se carapatent en vitesse !
réponse à . DiwanC le 13/07/2013 à 17h19 : Quelques réjouissants remèdes de bonne femme… ou de reboute...
Des frictions faites avec de la moelle de cerf peuvent aussi remédier à la roideur des membres. Employer en fomentation du fiel d’ours délayé dans de l’eau tiède.
Heureusement qu’il ne faut pas se procurer du sperme de mammouth. Je ne me vois pas très bien aller en Sibérie piocher dans le (s)permafrost...
réponse à . God le 13/07/2013 à 17h00 : j’ai imaginé* le noble Georges P. de Venelles en sous-vêtemen...
J’ai bien une photo, mais je ne la diffuse pas : si elle se retrouvait sur Internet, je serais harcelé par des groupies en chaleur.
Ne sois pas timide Sa Divinité la voilà ta photo que tout le monde espère à
cette page
réponse à . DiwanC le 13/07/2013 à 17h17 : Sage précaution ! les groupies sont toujours un peu foldingues. Ma...
Un secret, c’est quelque chose qu’on ne dit qu’à une personne à la fois 
réponse à . charmagnac le 13/07/2013 à 18h18 : Un secret, c’est quelque chose qu’on ne dit qu’à une pe...
Beau principe que je ne confierai pas à n’importe qui !
réponse à . mickeylange le 13/07/2013 à 17h55 : J’ai bien une photo, mais je ne la diffuse pas : si elle se retrouva...
Houlà ! Lui faut un remède !
Contre les affections des lombes et des reins.
Entre autres remèdes propres à calmer les douleurs profondes et tenaces des lombes, les médecins conseillent de faire boire au malade de l’eau où l’on a plongé et fait refroidir une pierre rougie au feu, ou de lui frictionner souvent le dos avec un flocon de laine grasse trempé dans une décoction brûlante de poix, de miel, de nitre, de soufre et d’aneth. Broyez encore une tête d’asperge dans du vin vieux ; et, soit en boisson, soit en fomentation, ce vin ainsi préparé devient un bon spécifique.

Voir réf. plus haut. @ 64
Je fouille dans vos archives. C’est comme le tombeau de Toutânkhamon, plus on en découvre, plus il en reste. Et il parait qu’on peut en mourir.
ÉPISODE JUSTE PRÉCÉDENT
En route vers Tunis, où il voulait vendre le commandant de La licencieuse, Alastair O’Bungle, une princesse russe, Tatiana Romanovska, cousine du tsar et la doña Carmen Valenzuella de la Corte de Passadoble de Vanilla y Valencia au bey pour la rançon (et la gloire), Korssakof se trouvait sur le seuil des colonnes d’Hercule, cet étroit passage qui permet d’accéder à la Méditerranée.
Korssakof : Ça se présente comment, lieutenant?
Le lieutenant : Hrmmm, on a les Rosbifs sur le djebel Tarik avec des canons de 32 et de l’autre, on a les rastaquères maurisques et leurs caronades. Ça va chauffer!
Le capitaine : Hrmmm, passons à la faveur de la nuit. Avec un petit foc volant sur le bâton de clinfoc, tous feux éteints. Le vent nous est favorable.

ÉPISODE OCCURRENT
Le mousse de cacatois : Capitaine une voile de Beur!
Korssakof : On dit aurique, garnement! Lieutenant, Sonnez-moi le branle-bas, si c’est des pirates mauresques sur un chébec, on sera à la peine. Au besoin, on ressortira les chauderlos! Et vous me bottez les gabières hors de leur hamac. Je veux de la toile. Je vais leur servir un remède de bonnes femmes! Iphigénie, tu me les démâtes, ces infidèles!
On voit bien que malgré une éducâtion rudimentaire, le capitaine Korssakof n’hésite pas à utiliser la litote, la synecdoque et l’antiphrase dans ses échanges quotidiens, l’âme slave sans doute traitée aux remèdes de bonne femme corse.
Petit à petit, toutes ses voiles étales et gonflées, le Mer D’Alors remonte le chébec, jusqu’à lui toucher la poupe.
Korssakof dans son porte-voix : Hé, bouffeurs de figues, vous vous rendez, ou je vous envoie mon harem!
Le capitaine du chébec : 'adhhab 'iilaa aljahim, lui répond le capitaine du chébec. Allez au diable!
Korssakof : À Dieu ne plaise! Ce salopard refuse de rendre gorge, eh bien, on la lui ouvrira depuis le colon! À l’abordage. Vous me les zigouillez, tous ceux qu’ont des valseuses! Et gardez-moi le capitaine pour la bonne bouche, je vais lui administrer un remède de bonne femme de mon acabit.

Elle était bonne comme le soleil d’avril ou comme une ondée bretonne et bienfaisante… bonne comme une Romaine ou comme Mélusine qui s’attarde sur les sentiers de Brocéliande… bonne comme la brioche du dimanche ou comme une année qui commence...
Mais putain ! qu’elle était conne ! Et contre ça, il n’y avait pas de remède...

S'cusez-moi... j' crois que je me suis un peu laissée aller côté vocabulaire...


ÉPISODE SÉCÉDENT
Le lieut : Capitaine, on a trouvé un harem, ouais, dans la coursive du gaillard d’arrière.
Korssa : Nombreux ce harem?
Le lieut : Z’étaient voilés, mais on a compté 18 pieds
Korssa : Des pieds de femmes?
Le lieut : Hrmmm, y avait 4 pieds d’hommes, des œufs nuques, sans doute, tous les harems en ont.
Korssa : Hrmmm, le bey de Tunis a un harem déjà pas mal, à qui les vendrait-on?
Le lieut : Parait qu’à Naples, ils donnent un bon prix pour du harem pas trop défraichi. Et p’is on pourrait faire de l’eau et ventre à terre. Et gouter leur tourte aux tomates et frometon. Dites oui, capitaine…
réponse à . DiwanC le 21/12/2018 à 01h16 : Elle était bonne comme le soleil d’avril ou comme une ondée...
Bonne comme un remède au mal de vivre.
ÉPISODE SUCCÉDANT
Korssa : Y a moyen de faire des gabières avec ces nières de harem?
Le lieut : Faut voir. Y en a qui ont de la détente, comme des juments arabes.
Korssa : Vous me les mettez aux haubans et la la hune. Qu’importe le sexe, si elles me mettent de la toile.
Le lieut : Y en a une qui récite du Hâroun ar Rachîd.
Korssa : Ahhh, celle-là vous me la gardez, je lui montrerai mon sextant!

ÉPISODE OCCIDENT
Le Mer D’Alors est en rade de Naples, à l’ombre du Vésuve. Le capitaine songe au pied du mont.
Korssa : Vous saviez que c’était une volcane?
Le lieut : Le Vésuve?
Korssa : Oui, c’est un volcan femme.
Le lieut : Ch’savais pas qu’y avait des volcans féminins.
Korssa : Ignare! Y a des volcans de tous les sexes. Les volcans féminins ont la lave plus chaude. Les remèdes de bonne femme, c’est fait avec de la cendre de volcan féminin. T’en mets sur des blessures, elles suturent; ça réveille son homme. T’as une baisse de brise, t’as les voiles qui fassayent, ça vous remonte un mât en deux coups les gros. Et te voilà paré à la manœuvre.
ÉPISODE SENTIMENTAL
Korssa : Puisqu’on est à Naples, et qu’on n’est pas mort, ch’pense aller voir ma mère à Chjirulatu, en Corse.
Le lieut : Ils vous attendent avec brique et fanal, mon capitaine. Vous avez des frères ennemis, les frères de la Côte.
Korssa : J’ai de l’or maintenant, pour remplir les coffres. Et p’is, j’leur laisserai une bonne du harem ou même un eunuque. Et maman sera bient contente de revoir son benjamin.
Le lieut : Et nous?
Korssa : Hé ben, vous ferez la nouba jusqu’à mon retour. Je vous ramènerai des remèdes de bonne femme corse pour vous remettre le corgnolon à l’endroit.
ÉPISODE TRANSE EN SANDALES
Le capitaine Korssakof : Camarades matelots, gabières, femmes de harem, eunuques, commandant, princesse, doña Carmen, nous repartons à la course, cingler l’océan, fiers comme Artaban, corsaires que nous sommes et s’il faut REMÉDIER AUX BONNES FEMMES, nous irons jusqu’à confins des océans, là où gisent les monstres. Et nous crierons, nus sur la grève : Maman, maman, viens chercher ton enfant!
Le capitaine, hoquète, un peu embarrassé : Hrmmm, oubliez la partie sur la plage. Et allons piller les gros-culs des Espanches, des Rosbifs et des Bataves. Et s’il y a quelque barcasse de Danois, qu’on les noye!
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 03h31 : ÉPISODE TRANSE EN SANDALES Le capitaine Korssakof : Camarades matelo...
Après toutes ces courses lointaines, serait peut-être temps de rentrer au port ne crois-tu pas ? 

21 décembre... C’est l’hiver et ce sera comme ça jusqu’au 20 mars !

Je cherchais quelques vers pour subsister jusqu’au temps chaud ; mais je ne trouve que poésies toutes enchifrenées par le froid, la neige et le brouillard, comme si le soleil ne devait plus paraître pendant des mois.

Le remède à cette morosité ? Paul Vincensini et ce texte souriant "destiné aux grands enfants", précise-t-il... Nous !

Moi l'hiver je pense
Aux petits oiseaux
Qui couvent des œufs glacés
Dans les arbres

Moi l'hiver je pense
Aux petits poissons
Qui se gèlent les bonbons
La nuit
Dans les rivières.

réponse à . DiwanC le 21/12/2018 à 04h00 : 21 décembre... C’est l’hiver et ce sera comme ça jusq...
C'est beau, ça. Ouais, je vais rentrer à la maison, maman, laisse-moi encore faire quelques bêtises.
ÉPISODE NORDIQUE
Le Mer D’Alors fend la brise et son étrave, les flots agités de l’Atlantique Nord.
Le lieut : Si on ontinue, on verra l’Eyjafjallajökull
Korssa : La volcane d’Islande?
Le lieut : Ben oui, profitons de la saison. Qu’on vende un peu de marchandise. Je sais p’us où les mettre. Et la doña est pas commode, le commandant rosbif réclame son thé, le harem se courjute, les eunuques geignent, les Bohémiennes nous font les yeux noirs…
Le lieut : On pourrait aller leur vendre l’Arabe…
Korssa : Comment l’Arabe?
Le lieut : Ben, on a gardé le capitaine du chébec, Ibn Maz Outh, aux fers, à fond de cale. Ça leur f’rait un truc exotique, un r’mède de bonne femme des tropiques. Dans le noir où i’s sont, i’s verront pas la différence avec des vraies femmes . Et p’is on peut leur laisser un eunuque en prime.
Bon, j'arrête.
Je renoue avec le manteau du poète
De vers, je me vêts
J'abandonne les fantaisies
Et me nourris de beauté
Ahhh, DiwanC, comme tu sais en moi trouver la fibre noble. Un mot de toi et me voilà qui versifie, pantelant sur l'esplanade des poètes. Je vendrai mon âme, ma famille, ma mère pour qu'un de mes vers t'émerveille, pour que, pour un moment, tu sois pendue à mon oreille.
J'exagère toujours un peu.
Comme ma maman me disait: Elles vont toutes te proposer des remèdes de bonne femme.
réponse à . DiwanC le 21/12/2018 à 04h00 : 21 décembre... C’est l’hiver et ce sera comme ça jusq...
DiwanC, elle nous fait des haïkus nordiques, et ça, les sudistes, c'est pas de la roupie de sansonnet.
Allez, y a un quelqu'un d'Europe qui se réveille! Moi je vais me coucher.
réponse à . DiwanC le 21/12/2018 à 04h00 : 21 décembre... C’est l’hiver et ce sera comme ça jusq...
.
21 décembre... C’est l’hiver

Et c'est tant mieux car une fois le solstice* passé les jours ne peuvent que rallonger pour nous guider lentement vers le renouveau...

Chaque année j'attends avec impatience le bulletin météo annonciateur de la minute de soleil supplémentaire..
C'est mon remède de bonne femme pour retrouver le moral après l'interminable nuit de l'automne..

Janvier verra fleurir le mimosa tandis que février fera éclore les premières fleurs d'amandiers...

Où il est question de cette fame qui n'a rien à voir avec notre expression.

Au fond de d' ma cour j' suis renommé,
Pour avoir le cœur mal famé,
Le cœur mal famé


La seule contribution de Georges au 7 ième art en tant qu'acteur..
Ça commence à 2 mn...

En attendant vous prendrez bien un café ?

*de Strasbourg.
Coucou les p'tits clous
Aux remèdes de bonne femme, voir de bonhomme, j'prefere les remèdes de ch'val 
un aspect de la crise dite "des gilets jaunes" c'est la volonté du "peuple" de remettre en cause ses "élites". Au plan financier : pauvres contre riches. Mais aussi -et sans doute plus grave : ignorants contre instruits.
En médecine c'est le remède de bonne femme opposé à celui que l'Université a choisi, qui a fait l'objet d'études et de tests longs et sévères, dont on a pu mesurer les effets de façon statistique. La thèse complotiste n'est jamais loin : "ils" savent bien que le trucmuche de mémé est plus efficace que la vaccination mais il y a trop d'intérêts en jeu !
Et toujours, la bavure, l'erreur, ou l'escroquerie considérée non comme un cas particulier, mais comme la situation générale permettant de condamner tout le système, et de proner le retour aux remèdes de bonne femme.  
en matière de contraception, un remède de bonne femme pour éviter que son homme lui fasse un gosse de plus, c'était de lui conseiller de boire de la bière. Mais ça marchait aussi avec du vin ou du cidre.
Non, ni avant l'amour, ni après : à la place !
God a écrit : Si, au cours d'une promenade dans un lieu fréquenté, vous abordez quelques personnes présentes et leur demandez quelle est l'origine du mot "flemme", la plupart de ceux qui seront persuadés d'avoir la réponse vous diront que le flemme est en fait une déformation de l'ancien français flamme, à cause de l'expression : eh, oh, y a pas l'feu !
(...)Son seul mais principal inconvénient est qu'elle est fausse, malgré le fait qu'elle semble parfaitement tenir la route.
Vive Expressio, le site des explications de bonne femme  
réponse à . chirstian le 21/12/2018 à 09h24 : en matière de contraception, un remède de bonne femme pour é...
En Bretagne il y a aussi les sabots neufs avant de se coucher.
A condition de pas couper la ficelle.
Si vous avez un remède de bonne femme pour éviter les bissages.
Contactez moi j'ai deux clients.
réponse à . DiwanC le 13/07/2013 à 17h19 : Quelques réjouissants remèdes de bonne femme… ou de reboute...
Employer en fomentation du fiel d’ours délayé dans de l’eau tiède.

Pour avoir du fiel d'ours je vous conseille de le demander gentiment à l'ours car c'est un animal qui peut être dangereux.
Autre conseil renseignez vous sur la nationalité de l'ours car il est possible qu'il ne parle pas la même langue que vous et qu'il prenne votre demande pour une injure car l'ours est susceptible.
Si vous n'avez pas d'ours sous la main je peux vous présenter Folcoche, ma femme* qui côté fiel a une sérieuse réputation.
Sinon n'importe quelle pharmacie a du fiel d'ours en homéopathie en moins dangereux car tellement dilué qu'il n'y en a plus dans les granules.
Finalement le remède de bonne femme utilise le même principe que l'homéopathie... l'effet placebo !

* vous pouvez aussi contacter les chevaliers du fiel, beaucoup plus drôles que ma bonne femme.
réponse à . mickeylange le 21/12/2018 à 10h23 : Si vous avez un remède de bonne femme pour éviter les bissages. Co...
très simple : il suffit d'enregistrer seulement un demi-message  
réponse à . mickeylange le 21/12/2018 à 10h45 : Employer en fomentation du fiel d’ours délayé dans de l&rsq...
Finalement le remède de bonne femme utilise le même principe que l'homéopathie... l'effet placebo !
oui, le plat c'est beau. C'est pour cela qu'il faut avoir la vraie Foi. Pas celle qui déplace les montagnes, mais celle qui les aplanit.
Pour péter le feu, prenez un remède de bonne flamme.
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 04h20 : Ahhh, DiwanC, comme tu sais en moi trouver la fibre noble. Un mot de toi et me v...
J'exagère toujours un peu.


À bientôt.... !
Sans aucun rapport, mais alors vraiment aucun rapport avec le sujet du jour – sauf si vous considérez que le café peut s’apparenter à un remède de bonne femme* - je reçois cette information dans ma boîte courriel :

Une chèvre découvre un remède miracle !
Le café fut découvert par des chèvres en Ethiopie selon l'historien Antoine Faustus Nairon.
Un berger, Kaldi, avait un jour laissé tomber une branche d'un arbuste sur un poêle. Les graines grillèrent, répandant un fumet délicieux. Les chèvres se précipitèrent pour goûter. Puis elles ne purent dormir de la nuit tant elles étaient excitées.
Cette histoire date de 1671.

Blanquette ! Au rapport !

* Yeeess ! J’ l’ai eu...

réponse à . Bouba le 21/12/2018 à 06h30 : .21 décembre... C’est l’hiver Et c'est tant mieux car une foi...
Mais pour refleurir en février, il faut bien qu'amandier et mimosa s'endorment quelques mois...

Et pis sans automne, point de vendanges... T'imagines le désastre !
Plus de bistroquets, plus d'estaminets...
Marcel ruiné... et les amionautes assoiffés d'un vin dont ils ne pourraient s'enivrer... 
Bon... si l'on en croit Baudelaire, il nous resterait la poésie et la vertu... m'enfin quand même...

Et pis c'est beau l'automne... Verlaine l'a chanté et le cher Georges aussi : écoute... c'est un remède contre la morosité. 


réponse à . DiwanC le 21/12/2018 à 12h42 : Sans aucun rapport, mais alors vraiment aucun rapport avec le sujet du jour &nda...
elles ne purent dormir de la nuit tant elles étaient excitées.
Encore un rédacteur qui confond énervement et excitation !
Demande la différence à M'sieur Lange : il y a quarante ans, sa femme l'excitait, maintenant, elle l'énerve.
réponse à . SyntaxTerror le 21/12/2018 à 13h57 : elles ne purent dormir de la nuit tant elles étaient excitées.Enco...
il y a quarante ans, sa femme l'excitait, maintenant, elle l'énerve.
Et c'est la même chose avec toutes. Mais il y a longtemps que j'attends plus quarante ans pour en changer !
« Le bouillon de taupe est un remède de bonne femme pour guérir les enfants de l'incommodité de pisser au lit »

Est-ce que ça marche aussi avec du rat-taupier ?
réponse à . SyntaxTerror le 21/12/2018 à 13h57 : elles ne purent dormir de la nuit tant elles étaient excitées.Enco...
Encore un rédacteur qui confond énervement et excitation !

Pas d'accord ! Excitant, exciter. Le café est classé parmi les substances excitantes et les chèvres sont bien excitées.
réponse à . Bouba le 21/12/2018 à 06h30 : .21 décembre... C’est l’hiver Et c'est tant mieux car une foi...
une fois le solstice* passé

Saint-Solstice se fête deux fois par an, tout particulièrment à Strasbourg, Toulouse, Francfort, Morteau et à cuire.
Le schmilblick avance bien grâce aux bonnes femmes et bonhommes d’Expressio ! C’est un remède à ce jour courtissime, faites vite avancer les exagérations, les bouillis, les vers, les excitations, même les énervements, les haïkus, les sagas de K (un f), les jeux, coin coin, quack quack...carpe diem !
Youppi, c’est l’hiver! C’est la saison favorite des remèdes de bonne femme. Ici, chez nous Hiverois, le remède traditionnel pour un rhume, une grippe, un enrouement, enfin pour à peu près n’importe quelle indisposition, c’est la ponce (de punch?) de rhum ou de gin, un thé bien chaud, très sucré et imbibé d’alcool, notamment le gros gin De Kuyper. Y a des pépés qui tombaient souvent malades!
Pépé qui tousse, crache, renifle.
Mémé : Pauver toé, t’as pogné la mort, mon homme?
Pépé : Ch’file pas, c’est vrai…
Mémé : Grouille pas, m’as te faire une bonne ponce de gin.
Pépé qui sourit dans sa barbe.
Je reviens du Noël du Comité de quartier avec dans le ventre, deux grands verres de vin chaud. Je sais pas si la recette a été transmise de grimoire en grimoire par des bonnes femmes... mais si c'est le cas celles-ci sont bien sympathiques !
réponse à . mickeylange le 21/12/2018 à 10h45 : Employer en fomentation du fiel d’ours délayé dans de l&rsq...
Pour les plus jeunes
Les Chevaliers du fiel, peut-être cousins des Cavaliers du ciel, interprété par les Compagnons de la chanson en 1949, une adaptation-traduction de ce qui est devenu un classique de la musique western : Ghost riders in the sky (Stan Jones, 1948).
Un puissant remède de bonne femme (et même de cheval!) aux morosités postguerrières de ce siècle sanglant.
L’original des Compagnons
Me voilà revindu dans le centre de la France....Finis Paname et la vie d'patachon et surtout, surtout, chuis en waaoucances 
ça comme remède, moi j'vous l'dis....Y a pas mieux 
Farniente à gogo....grasse mat., sieste, balade au bord de l'eau....Fais c'que j'veux, quand j'veux 
Pis du coup....Bin j'vais bisser les loup's 
Z'avez vu, ça commence déjà 
Et comme on a pas trouvé encore de remède 
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 19h58 : Pour les plus jeunes Les Chevaliers du fiel, peut-être cousins des Cavalie...
Wooooooooputiiiiiinnnnnn Tricho, dis moi pas qu't'y arrives 
T'as tout trouvé....accolades, barre et tout l'tsointsoin 
PUBLICITÉ
Pour fêter le solstice : Heureumède à tous les bobos de l’âme et du corps, tant que c’est pas le corps du délit (au saut du lit le corps délite).
Potion bonnefamée, avec miel d’ours et Fiel mon mari! Guérison garantie de tous les passages avides (et même à tabac). Particulièrement efficace contre les maux du cœur : séparation, crêpage de chignon, langueur, jalousie, derniers mots, spleen, etc.. Aussi reconnue (par l’Institut) pour son pouvoir lénifiant sur toutes les parties du corps soumises à l’amour excessif.
Fabrication rigoureusement sceptique et tenue secrète par un vieil ordre de moniales astreintes au silence.
Remboursement si pas satisfait dans les 30 jours. 25 € la fiole de 1 ml et 4 fioles pour 100 €.
réponse à . Kyrikou le 21/12/2018 à 20h35 : Wooooooooputiiiiiinnnnnn Tricho, dis moi pas qu't'y arrives  T'as tout trou...
Ouais, j'ai réussi, tu vois, maintenant j'me lance dans la programmation. Ça va dépeigner les mec-que-s!
Tu fais un prix pour 2 ou 3 caisses de 12 ? 
Avec un bissage en sus 
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 20h46 : Ouais, j'ai réussi, tu vois, maintenant j'me lance dans la prog...
Wallayyyyyyye, t'emballe pas.....
Y t'reste 4, 5 bricoles, non, avant d'tout décoiffer 
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 19h58 : Pour les plus jeunes Les Chevaliers du fiel, peut-être cousins des Cavalie...
Bravo pour la syntaxe du lien ! Les paroles ont dû être recueillies par un mal-entendant ...
Pour les Français, c'est plutôt une allusion à cette série dont le générique était chanté par l'inoxydable (surtout des têtes fémorales) Johnny Hallyday.
Pour amorcer l'hiver....En douceur 
Une p'tite du grand Jacques 
Et bientôt, Ohhhhh oui bientôt, tu verras 
Vas y Jacquot....raconte nous le printemps 
Le XXIe siècle sera mystique ou ne sera pas.
On attribue ça à Malraux, mais il avait peut-être bien raison que ce soit de lui ou pas. C’est ce qu’on discute dans les chaumières, ici. L’église est en faillite (ça coute 50 000 euros pour la chauffer) et juste quelques vieux-vieilles qui la fréquentent, un enterrement et un mariage par ci par là.

Bon on la vend aux Syriens. Ils s’en feront une mosquée.
Ça va pas la tête, tu veux une autre guerre de religion?
Hrmmm, j’disais ça pour causer.
Et p’is on a des Sikhs avec leur turban (comme il respire) et des femmes à voiles (et à vapeur).
Faudra qu’on s’y fasse, mon petit loup, déjà qu’on est homos. C’est pas gai tous les jours!
Et, et l’arbre de Noel?
Ben, on mettra des petits dromadaires et des croissants de pain d’épice et de la barbe à papa, un petit laguiole ici et là.
Et pour les bouddhistes?
Ben, un bol de riz.
Hrmmm, tout ça c’est des remèdes de bonne femme!
Chéri, la religion, ça se guérit pas.
J'avais oublié celle-ci.....Un sacré bazar 
Oh le coquin de printemps 
Dépêche toi, dépêche toi
Ne perds pas de temps....
Oh le coquin de printemps....

Y a le printemps qui te réveille
T'as le bonjour du printemps 
Plutôt qu'1 bissage....de trop .....Retour en hiver avec la belle Natali 

Vas y envoie Gilbert 

Moscou, les plaines d'Ukraine
Et les champs Élysées
On a tout mélangé
Et on a chanté....Et on a dansé

Je suis resté seul avec mon guide
Natali
Plus question de phrases sobres
Ni de révolution d'Octobre
On était plus là.....

Natali, Nathalie
réponse à . Kyrikou le 21/12/2018 à 21h24 : J'avais oublié celle-ci.....Un sacré bazar  Oh le coquin...
Hrmmm, ici avant de chanter le printemps, on a deux mois solides d'hiver de force. C'est sûr que la femme, si elle est bonne (comme vous dites) peut être un remède aux longues nuits hivernales. C'est réciproque. Nos femmes aiment bien s'administrer des remèdes de bonshommes. Et quand le matin point, ben on est tous guéris!
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 21h40 : Hrmmm, ici avant de chanter le printemps, on a deux mois solides d'hiver de...

Y en a qui dise d'une nana qu'elle est bonne....Mais franchement, c'est pas terrible 

Pour toi la belle Nathalie....ou Natali 
C'est beaucoup plus charmant 
réponse à . Bouba le 21/12/2018 à 06h30 : .21 décembre... C’est l’hiver Et c'est tant mieux car une foi...
Celle que je préfère, la plus belle sans doute parmi toutes les belles qu'il nous a offertes.
réponse à . Kyrikou le 21/12/2018 à 21h47 : Y en a qui dise d'une nana qu'elle est bonne....Mais franchement, c'est pas ter...
Y a de la connotation qu'est pas claire pour nous. Je suppose que c'est un peu péjoratif?
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 21h52 : Y a de la connotation qu'est pas claire pour nous. Je suppose que c'es...
Bin ouais, carrément 
"l'est bonne la meuf" c'est pas forcément un truc qu'aime les nanas....
Comment on dit chez vous???
réponse à . Kyrikou le 21/12/2018 à 21h47 : Y en a qui dise d'une nana qu'elle est bonne....Mais franchement, c'est pas ter...
Merci Kyrikou, avec cette Nathalie, je vais pouvoir me redémarrer un nouvel épisode avec Korssakof, dont elle serait une cousine un peu bohème. Et on sait bien que les Bohémiennes avaient toujours philtre d'amour et remèdes de bonne femme à offrir au chaland (nonchalant).
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 21h57 : Merci Kyrikou, avec cette Nathalie, je vais pouvoir me redémarrer un nouv...
J'savais bien qu'elle te plairait cette belle Natalie....
Prends en soin, s'te plait, je l'aime beaucoup....Elle me rappelle mes voyages derrière le mur de Berlin, côté en RDA *

*S'appelait pas vraiment Natali, mais on s'en fout, c'est tout comme !
Ch'connais pas tous les argots de jeunes, mais nous on a l'expression être game (prononcé guém), de l'anglais partie d'un sport ou gibier. On voit bien l'allusion à la parade et la poursuite amoureuse qui finit dans le stupre et les jambes en l'air.
Ça veut aussi mettre au défi, quand il n'y a pas de sexe à la clé.
J'crois que j'ai mis une version courte de Natali....
Voici l'intégrale, enfin je pense
réponse à . Kyrikou le 21/12/2018 à 22h19 : J'crois que j'ai mis une version courte de Natali.... Voici l'int...
Mon sang slave n'en fait qu'un tour. On a beau dire, y a des ritournelles qui nous prennent au ventre (à terre). Et pourquoi se refuser ce plaisir, ce remède de bonne femme pour endurer l'hiver?
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 22h10 : Ch'connais pas tous les argots de jeunes, mais nous on a l'expression être...
"Elle est bonne", dans notre contrée, est carrément à connotation sexuellement désagréable pour pas être vulgaire 
Bon, les p'tits sont au lit 
Traduction....."Elle est baisable" *

*Je pourrais rajouter d'autres vulgarités.....mais j'ose pas, vais me faire houspiller par les anciens du site, ça s'trouve...
J'ai plein de gros, gros mots dans ma bouche 
Gosse de banlieue, j'suis.....Et je resterais 
Mais j'fais gaffe 
réponse à . SyntaxTerror le 21/12/2018 à 21h04 : Bravo pour la syntaxe du lien ! Les paroles ont dû être recueil...
Hrmmm, oui, Tanguy et Laverdure.
Pour ce qui est de ce bon vieux Johnny, qui aimait bien le western, il était peut-être un peu oxydé de l'occiput.
Ahhh, les amis, je veux pas vous choquer votre idole!
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 22h25 : Mon sang slave n'en fait qu'un tour. On a beau dire, y a des ritournel...
Tiens même si c'est un vrai plaisir ....Unique 
J'te met cette p'tite là que j'adore, y a pas photo....Ce besoin de tendresse 

Oui mais sans la tendresse
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 22h33 : Hrmmm, oui, Tanguy et Laverdure. Pour ce qui est de ce bon vieux Johnny, qui ai...
Ahhh, les amis, je veux pas vous choquer votre idole!
Idole, boff....Boff !!!
Pas pour moi en tout cas....
réponse à . Kyrikou le 21/12/2018 à 22h28 : "Elle est bonne", dans notre contrée, est carrément &agr...
C'est drôle, gosse de banlieue. Pour nous, les gosses, c'est les valseuses. On rit beaucoup! Et quand vous dites: Prends en de la graine, on rit fort, ici la graine, c'est le machin d'homme.
Y a beaucoup de tabous autour des organes qui nous ont vu naitre. C'est de la culpabilité catholique. Pas facile de s'en défaire, mais j'ai un bon remède de bonne femme: Le Philtre Laxocoulpigène de la belle Nathalie.*
*Dont tu pourras suivre les aventures bientôt, veinard!
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 22h44 : C'est drôle, gosse de banlieue. Pour nous, les gosses, c'est les...
Bin tu sais, j'ai des potes de chez toi 
Les gosses, j'sais bien c'que c'est chez vous 
J'parlais juste hexagone  Enfin si on veut !!!

Ma Natalie, t'as intérêt à la bichonner, sinon, sinon....J'répond plus de moi
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 22h44 : C'est drôle, gosse de banlieue. Pour nous, les gosses, c'est les...
Woooooooooputingggggg, encore et encore un bissage 
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 22h44 : C'est drôle, gosse de banlieue. Pour nous, les gosses, c'est les...
Ma couette m'appelle, encore et encore ;)
J'crois qu'elle adore .....me serrer dans ses bras 
Quel kifffffff 
Good night !!!
See you soon 
réponse à . Tricholome le 21/12/2018 à 22h44 : C'est drôle, gosse de banlieue. Pour nous, les gosses, c'est les...
Quelques expressions avec gosse et graine.
Avoir les gosses, la graine à l'air: se montrer nu, s'exhiber.
Rien que sur une gosse: Très facilement
Manger un coup de pied dans les gosses: Recevoir un coup dans les parties génitales. Et pour ça, y a pas de remède de bonne femme!
réponse à . Kyrikou le 21/12/2018 à 22h56 : Ma couette m'appelle, encore et encore ;) J'crois qu'elle adore .....me ser...
Buenas noches! Rêve à Nathalie!
T'inquiète, des Natalie, j'en ai beaucoup....Mais celle-ci, prends en soin, c'est un diamant, un joyau, une perle....*

*Même si elle s'appelait pas Natalie 
réponse à . Kyrikou le 21/12/2018 à 23h11 : T'inquiète, des Natalie, j'en ai beaucoup....Mais celle-ci, pre...
J'vais la bichonner ta Nathalie, lui faire briller les poils, huiler sa peau de beurre odorant, la couvrir de poussière de lapis-lazuli, la coucher sur des lits d'orichalque.
Et vos nuits seront de métal précieux
Vous jouirez sous la lune, soudés en silence
Figés dans le baiser du marbre

Et on admirera vos statues de plaisir et d'amour.
réponse à . Kyrikou le 21/12/2018 à 23h11 : T'inquiète, des Natalie, j'en ai beaucoup....Mais celle-ci, pre...
J'ai tendance à exagérer. Je vais y faire attention, à ta Nathalie.
J'attends la pythie. DiwanC, DiwanC, sois ma bohémienne et dis-moi ce que tu vois!

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un remède de bonne femme » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?