Une goutte d'eau dans l'océan (dans la mer) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Une goutte d'eau dans l'océan (dans la mer)

Une chose insignifiante.
Une chose sans conséquence.

Origine

Quand, comme vous et moi, on a pour livre de chevet le Siracide (ou l'Ecclésiastique) écrit en 200 avant J.C. (Lien externe), on peut y lire quelque chose comme "une goutte d'eau dans la mer" à un endroit où est évoquée la durée de la vie d'une homme en comparaison avec l'éternité.

Mais selon Alain Rey, cette expression ne serait réellement utilisée que depuis la fin du XVIIe siècle, alors qu'au XVe on disait "une goutte d'huile dans le feu".

L'image est extrêmement facile à comprendre : qu'on parle d'un grain de sable dans un désert ou d'une goutte d'eau dans un océan, il ne s'agit que d'une chose infime par rapport au reste et, même si certaines théories disent le contraire[1], en enlever ou en rajouter un ou une n'a strictement aucun effet vérifiable.

[1] Du genre de celles qui affirment que le brassement des ailes d'un papillon en Amazonie peut, par réactions successives, provoquer une tempête au Tadjikistan, par exemple.

Compléments

Pour en revenir à ces théories des réactions en chaîne, remarquez que si, lors d'un séjour dans le Sahara, un grain de sable vient se nicher dans le col de votre chemise et, alors que vous êtes sur le tarmac, prêt à monter dans l'avion de retour, le vent emporte ce grain et le dépose à l'intérieur d'un des réacteurs, que ce réacteur tombe en panne en vol au-dessus de la vallée du Rhône et que, suite à une erreur de pilotage, l'avion s'écrase sur la centrale nucléaire du Tricastin, on pourra dire que ce fichu grain de sable ôté du Sahara aura eu un impact non négligeable en Europe. Non ?

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une goutte d'eau dans l'océan (dans la mer) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar Bilhaba kabbaD'une chose trés futile, on en fait une telle importance
Bulgariebg Капка вода в моретоUne goutte d'eau dans la mer
Pays de Gallescy Piso dryw yn y môrUn roitelet qui pisse dans la mer
Allemagnede Ein Tropfen auf den heißen Stein.Une goutte sur la pierre chaude.
Allemagnede Ein Tropf Wasser auf einem heissen SteinUne goutte d'eau sur une pierre chaude
Angleterreen Dust in the windDe la poussière dans le vent
Canada / États-Unisen A fart in a windstorm.Un pet dans une tempête de vent.
Angleterreen A drop in the bucketUne goutte dans le seau
Angleterreen A drop in the oceanUne goutte dans l'océan
Angleterreen A drop of water ine the sea / oceanUn goutte d'eau dans la mer / l'océan
Espagnees Una minuciaUne misère / Une broutille
Colombiees Una gota de agua en el marUne goutte d'eau dans la mer
Espagnees Una gota de agua en el marUne goutte d'eau dans la mer
Argentinees Un grano de arena en la playa.Un grain de sable sur la plage.
Israëlhe Tipa bayamm (טיפה בים)Une goutte dans la mer
Hongriehu Csepp a tengerben.Une goutte dans la mer.
Italieit Une goccia di aqua nel mareUne goutte d'eau dans la mer
Italieit Un granello di sabbia nel desertoUn grain de sable dans le désert
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Een druppel water op een hete plaatUne goutte d'eau sur une plaque brûlante
Pays-Basnl Dat is een druppel op een gloeiende plaatC'est une gout sur une plaque rouge
Pays-Basnl Dat is een druppel aan de emmerUne goutte dans le seau
Polognepl Kropla w morzuUne goutte d'eau dans la mer
Brésilpt Uma gota d'água no oceanoUne goutte d'eau dans l'océan
Portugalpt Uma gota de água no marUne goutte d'eau dans la mer
Roumaniero O pic?tur? (de ap?) într-un oceanUne goutte (d'eau) dans un océan
Serbiesr Kao kap u moruComme une goutte dans la mer
Suèdesv en droppe i havetune goutte dans la mer
Turquietr Ummanda bir katreUne goutte d'eau dans l'océan
Turquietr Okyanus'ta bir damlaUne goutte dans l'Océan
Belgique (Wallonie)wa C'est' ine gotte d'aiwe es MoûseC'est une goutte d'eau dans la Meuse

Vos commentaires
Bonjour. C’est aussi la goutte d’eau qui fait déborder le vase… de Saxe, de Sèvres, de Soissons ou d’ailleurs.
Et puis, je voulais souligner une chanteuse « disparue », Nicole Rieu qui chantait :
«  Une goutte d’eau ».

Vasistas ? (Was ist das ?) > Hallo ! Guaise guy seu pass isi ? Oune cholit gût do cébar hé dé sone raichiment ? Chai vai vous rhhha frégire la maim’moire zolie madmoizelle !

(Euh, avec l’accent de circonstance bien sûr)

Yannn
PS : Faites pas attention, j’ai en tête l’accent de Louis Velle dans le 16 à Kerbriant…
réponse à . <inconnu> le 28/05/2006 à 12h26 : Bonjour. C’est aussi la goutte d’eau qui fait déborder le vas...
Cher Yann, ôte moi d’un doute: c’est en breton ancien ou moderne ?
Quant à l’expression du jour, personnellement, je préfère "une goutte de picrate dans un foudre sans guerre", que je viens d’inventer pour la circonstance (du moins le crois-je...)
réponse à . <inconnu> le 28/05/2006 à 13h29 : Cher Yann, ôte moi d’un doute: c’est en breton ancien ou moder...
C’est du "j’fais et j’dis comme je peux..." crois-je aussi. 
réponse à . <inconnu> le 28/05/2006 à 14h02 : C’est du "j’fais et j’dis comme je peux..." crois-je aussi.&nb...
Nicole Rieu, c’était pas elle dans "Chantons sous la pluie" ?
Ah non, m..., j’ai trop lèché la goutte de picrate échappée du foudre ! (Non, je n’irai pas plus loin...)
Que vivent nos délires !
réponse à . <inconnu> le 28/05/2006 à 12h26 : Bonjour. C’est aussi la goutte d’eau qui fait déborder le vas...
Et le 16 à Kerbriant, éclaire-moi: c’est l’équivalent du 22 à Asnières, ou alors c’est-y que ma "culture" cinématographique serait-elle complètement incomplète ?
Ah ! Le coup du grain de sable ! C’est comme ça qu’on pourrait expliquer la chute des hélicoptères en Irak et en Afghanistan (dans ce dernier cas, qu’ils soient Russes ou Américains, d’ailleurs !), non ? Allez, je vais prendre mes gouttes et m’en aller faire la sieste...
"on pourra dire que ce fichu grain de sable ôté du Sahara aura eu un impact non négligeable en Europe. Non ?"
Encor faudra-t-il prouver qu’il ne s’agisse que de la faute d’un grain de sable ...
Quand je lis "le brassement des ailes d’un papillon en Amazonie peut, par réactions successives, provoquer une tempête au Tadjikistan" mon sang de Moujik ne fait qu’un tour. Il n’y a pas de tempête au Tadjikistan, pays où le climat est toujours serein et productif. Toute "information" (sic) tendant à dire le contraire n’est forcément que le résultat d’une propagande crypto-bourgeoise, liberticide et anti révolutionnaire.
Sachez que tous les sociaux traîtres qui participent à cette liste de diffusion sont maintenant dans le colimateur de la POLITITA (Police Politique du Tadjikistan)...
Vous rirez moins dans les mines de sel, mécréants....
moi, pour une fois, je suis tout à fait d’accord avec God, et je trouve son histoire de grain de sable géniale. Je la redis pour montrer que j’ai tout compris :

Si la centrale atomique de Tricastin explose, son nuage atomique peut obscursir le parebrise d’un avion, qui, privé de visibilité ira s’écraser au Sahara, détruisant au passage un grain de sable.
On pourra effectivement dire que cette fichue centrale aura eu un impact non négligeable en Afrique.

Quand on m’explique aussi simplement , moi je comprends tout.
réponse à . <inconnu> le 28/05/2006 à 14h13 : Nicole Rieu, c’était pas elle dans "Chantons sous la pluie" ? ...
Nicole Rieu, je ne sais pas si elle a chanté cette chanson… Elle a représenté la France à l’Eurovision dans les années, euh 70. Chanteuse sympathique et talentueuse. (En courant…)

Quant au « 16 à Kerbriant », c’était un feuilleton décrivant l’occupation dans une petite ville de Bretagne. (Morbihan).
Louis Velle campait un officier allemand humaniste, amoureux d’une jeune française plus ou moins acoquinée à la résistance. Et il parlait le français avec un accent disent les femmes, jeunes et moins jeunes, charmant, à craquer quoi.

Enfin, si quelqu’un se rappelle de ce feuilleton dans lequel Tsilla Chelton (Tatie Danielle) avait aussi un rôle, sachez que c’est sorti en DVD.
Et dans ce feuilleton, les acteurs buvaient souvent de la goutte locale, tout en parlant de faits de résistance…
Yannn
réponse à . chirstian le 28/05/2006 à 19h05 : moi, pour une fois, je suis tout à fait d’accord avec God, et je tr...
Tout compris, Chirstian, tout compris !
C’est lamentable... je suis lamentabilisé.
Allez, couchez !
réponse à . <inconnu> le 28/05/2006 à 20h19 : Nicole Rieu, je ne sais pas si elle a chanté cette chanson… Elle a repr...
Ah ben, que voilà une réponse ! Décidément, y’a des trous dans ma culture (?) TV.
La boisson locale, c’était pas du fil-en-six (ou en quatre, je me rappelle plus)... ?
Bisous à tous, à demain !
Vous nous parlez depuis un temps où Yannou semblait moins mystique, bien que l’expression pût porter à réfléchir sur la place réelle de chacun dans l’infini de la création (avec un c minuscule quand même : je frôle la cuve mais ne tombe pas dedans !).

Dans l’actualité, je pense que si pour les Présidentielles notre bulletin individuel a pu être une goutte d’eau dans l’océan national, celui d’aujourd’hui sera une goutte d’eau dans la mer de notre circonscription. Pas grand chose, mais indispensable quand même au fonctionnement de notre démocratie. Sur ce, je vais finir de me réveiller sous la douche avant d’actionner l’in-piratable et rustique urne transparente du bureau de vote n°1 de ma commune. Belle journée à tous !
qu’on parle d’un grain de sable dans un désert ou d’une goutte d’eau dans un océan, … en enlever ou en rajouter un ou une n’a strictement aucun effet vérifiable.

Oh ! My God, je suis affreusement désolée de te contredire … si tu bouges un seul grain de sable d’une dune, par contrecoup, tu peux déclencher une mini avalanche et c’est ce qu’on appelle le  »chant des dunes «  écoute à cette page
Le phénomène fut décrit parait-il par Marco Polo mais est étudié très sérieusement par les physiciens.
Ce grondement sourd qui s’apparente à un bruit de fond est causé par la chute des particules fines de sable.
“Les grains ont tous à peu près la même taille et tombent à des vitesses très voisines, assez faibles. Ils se séparent légèrement les uns des autres. L’air pénètre dans les interstices. Dans leur chute, les grains se rapprochent, s’écartent à nouveau, mais restent en formation serrée. Si la dune est assez haute _ une dizaine de mètres, la vibration de l’air, aspiré, refoulé, pompé comme par une respiration dans le mouvement des grains, produit ce son grave et puissant, d’une fréquence voisine de 100 Hertz et dont l’intensité est d’une centaine de décibels. L’onde sonore, à peine modulé, peut durer plusieurs minutes.” Na !!! 
C’était le bon temps "d’avant" , celui où ..... et Yannou ne s’étaient pas encore fâchés.
Aujourd’hui on a pu voter, même qu’il y avait une liste de l’extrême droite flamande pour laquelle on pouvait s’exprimer ! ’paraît que c’est pour le bien de la Wallonie: vrai, j’ai lu leur tract, n’en croyant pas mes oreilles !
Vivent les voteurs, vivent les papas et merci à Cotentine qui nous l’a souhaité !

Elect-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 10/06/2007 à 13h00 : C’était le bon temps "d’avant" , celui où ..... et Yan...
Ce serait donc la fête des pères en Belle Gique ? A quand l’Europe des mamans et des papas ? Bonne fête aux pères belges, réels, putatifs, supposés ! Nous remettrons ça avec les pères français dimanche prochain, promis.
" C’est l’histoire d’une goutte
Incitant d’autres gouttes
Doucement goutte à goutte à déborder" Nicole Rieu

En ce dimanche où nous votons, chaque voix compte. Unissons nos gouttes pour faire changer les choses. Pour le plat pays c’est terminé, sauf pour les votes électroniques, (beurk, beurk, beurk) qui ont jusqu’à 15 heures pour donner de la voix, si le système ne tombe pas en panne.

Bonne fête à tous les papas et bon dimanche à tous et toutes.
réponse à . HoubaHOBBES le 10/06/2007 à 13h00 : C’était le bon temps "d’avant" , celui où ..... et Yan...
Qui ? Quoi ? Fâché avec qui ? Je ne suis fâché avec personne sur cette terre et j’en profite d’ailleurs pour souligner qu’il est recommandé aux hommes ainsi qu’aux femmes de solder tous leurs différends avant de passer l’arme à gauche. Question d’équilibre. Ca paraît comme ça non indispensable mais au lieu de se déchirer les uns les autres sur cette terre d’innocence, construisons de belles voûtes amicales, lesquelles nous laisseront sur notre séant.  

@ Momo > je déplore officiellement que dans le p’tit Robert, le mot Mystique suive d’un peu trop près le mot mystifier. Ca entremêle sincérité et duperie et ce sont là, des maux dans l’enseignement pour qui se veut véritable et authentique.
réponse à . HoubaHOBBES le 10/06/2007 à 13h00 : C’était le bon temps "d’avant" , celui où ..... et Yan...
Ah oui ! C’était Bluesundercover... Il doit dormir en paix depuis et c’est un Ami maintenant. J’avais fouetté un chat fils de la mère Michèle... 
La mystification, c’est : "ni vu ni connu, je t’embrouille".
La Mystique, c’est : "vu et connu, je suis assez grand pour m’embrouiller tout seul".
Mais cette vision des choses n’engage que moi, Yannou ! Ne prends pas le risque d’une longue explication (ça use l’encre de God), que tu vas encore te prendre les pinceaux dans du "sérieux" dont je n’ai cure ni curé : je suis incurable (de lapin)... 
Bonjour bonjour, les gosses.

1/ Une goutte d’eau dans l’océan :
- Douglas a une nénette à Codu.
- Tata ne cause du logo du néné.
- Ta nana nue suce le goût d’Edo.
- Anne, tu goûtes la cane dodue.
- Un âne secoue la dot du géant.
2/ Une goutte d’eau dans la mer :
- Ta langue au reste du Monde.
- L’eau de mer a un goût d’santé.
- N’as-tu l’âne au goût de merde ?
- L’étau d’anus mou te dérange.
- Le tondu agréa mansuétude.

Anna Gramme
réponse à . Elpepe le 10/06/2007 à 16h11 : La mystification, c’est : "ni vu ni connu, je t’embrouille". La...
"La mystification, c’est : "ni vu ni connu, je t’embrouille".

Ca, c’est l’apanage du Magicien. D’ailleurs, je recommande le Musée de la Magie à Blois. (Face au château). Puisque Houdin était de par là-bas...

Etre Mystique : faut-il se nier ? Non ! Ces choses là, c’est vrai, se vivent de l’intérieur et chacun a son parcours... Là, où tu as raison, c’est qu’il est important pour qui est spirituel ou qui se targue de l’être, de rester en bonne logique avec ses croyances. Le doute peut s’immiscer, la colère aussi, la renonciation, le découragement, le manque d’intelligence avec sa foi. Que sais-je encore ? « Quand on ne se reconnaît plus, on ne se voit plus… »
Donc là, comme tu le dis, l’esprit de quelqu’un qui se veut être spirituel peut effectivement s’embrouiller tout seul. Elle est bien inspirée ta remarque finalement… 

Il est, et je termine pour ne pas déranger, ardu de tenir sa place, de la conforter et même de la transporter avec soi. Le Mystère a ses circonvolutions et chacun de nous y fait face dans sa vie de tous les jours à son niveau et quelle que soit de la chose dont on parle.

Devant les tribunaux de France et de Navarre, combien de personnes disent qu’elles ne se seraient pas crues capables de faire telles choses ou dire telles choses. Donc, l’esprit qui se mystifie lui-même est un sort qui peut advenir à tout le monde. Jean Valjean n’a pas compris sur le moment le pourquoi de son vol vis-à-vis du petit ramoneur savoyard, tout comme le vol des chandeliers de l’évêque. Il faut du temps à notre esprit pour se discipliner et se tenir à cette discipline est affaire de vigilance quotidienne. En résumé, il faut surveiller les bas instincts qui sommeillent en nous. C’est le meilleur qui doit affleurer la surface et non l’indigeste.

Voilà, j’ai aimé vous parler et j’ai aimé votre tolérance.
Merci.

Ps : Les pinceaux des peintres virevoltent, ce sont eux qui prennent le plus de risques finalement…
réponse à . <inconnu> le 10/06/2007 à 17h02 : "La mystification, c’est : "ni vu ni connu, je t’embrouille". ...
Y’a plus d’encre : c’est malin ! 
QU’est-ce qu’une goutte d’eau?
C’est une entité entière, complète et totale. C’est un monde à elle seule. Petite? Sans doute. Minuscule? Peut-être, mais la Vie entìère s’y retrouve.
Alors, s’il-vous-plaît, ne l’enlevez ni de la mer ni de l’océan sans raison. Vous risqueriez de détruire un équilibre parfois précaire...
Toutes ces gouttes qui se sont unies pour le mouilleur ou pour le pire...
Toutes ces gouttes qui, toutes ensembles, portent tous ces navires qui nous emmènent au bout du monde...
Enlever une goutte, c’est déséquilibrer l’esquif (kif-kif) qui se trouve dessus... Enfin, qui se trouvait dessus l’instant d’avant. Cette coquille désequilibrée entre donc en roulis, ce qui provoque des vaguelettes concentriques, allant s’amplifiant sans cesse, ce qui - comme de bien entendu - provoquera une tempête, des vagues de plus en plus hautes, jusqu’à envoyer les vagues déferlantes sous les quarantièmes rugissants et les cinquantièmes hurlants, envoyant par le fond tous les jolis navires qui avaient déjà - pour cetrains - bourlingés jusqu’à plus soif...
Et puis, la trirème du pépé suivrait le mouvement, elle aussi...
Honte à nous, ne soyons pas ceux ou celles par lesquel(le)s le nouveau déluge surviendra...
Haut les coeurs!
Non, les buveurs de goutte d’eau ne passeront pas! Faisons front commun! Saint Dikall, notre Grand Patron nous soutiendra!

Maaaaaaaaaaarrrrcccceeeeeeeeeeeeeeeeeellllllllllllll !!! Soif! Mais du bon, siouplé!
réponse à . file_au_logis le 10/06/2007 à 18h08 : QU’est-ce qu’une goutte d’eau? C’est une entité e...
Et hop là ! Quelle vision du large ! Quel sens marin ! Bravo Filou, je te reconnais bien là, ô fils d’Expressio et de Neptune réunis ! La trirème dominicale te revient donc.
Bon, les gosses : BB se languit de moi, je file la retrouver.
Au lit, les mains sur les couvertures.
C’est l’histoire d’un petit colibri…
Sa forêt, sa belle forêt est en feu. Le vent souffle, l’incendie se propage, gagne les broussailles, les taillis, la futaie. Tous les oiseaux, gros ou petits, s’enfuient à tire d’aile, s’éloignent autant qu’il le faut pour ne pas roussir leurs plumes, et, du haut des toits, clochers, arbres hospitaliers où ils se sont perchés, contemplent le désastre, fatalistes, tandis que les flammes dévorent leur couvert.
Seul, le petit colibri s’agite. Battant de toutes ses ailes, il file vers l’étang voisin, y puise une goutte, retourne à la fournaise, et du plus haut qu’il peut lâche sa larme d’eau. Puis repart, et revient, de la forêt à l’étang, de l’eau au feu, en allers-retours incessants, petit pompier inlassable jetant goutte après goutte sur l’incendie vorace.

Les volatiles spectateurs le regardent faire en se tenant les côtes.
- Eh ! qu’est-ce que t’espères donc, lui dit l’un, un peu ironique (et tous les autres acquiescent), alors que, noirci de fumée, il file vers l’étang, tu t’imagines, peut-être, que tes gouttelettes vont éteindre l’incendie ?
Alors le petit colibri, en plein vol, lui répond :
- Moi ? Je n’espère rien, je n’imagine rien. Je fais ma part.
réponse à . syanne le 10/06/2007 à 19h05 : C’est l’histoire d’un petit colibri… Sa forêt, sa bell...
Quelle belle fable qui nous ramène aux maîtres-mots : partage, responsabilité individuelle, humilité. Merci Syanne.

Bonsoir de ce soir, douce nuit et tendre soirée à chacun, chacune et aux autres aussi ! A demain peut-être !
réponse à . syanne le 10/06/2007 à 19h05 : C’est l’histoire d’un petit colibri… Sa forêt, sa bell...
Fabuleux, Syanne ! Vous pompiez sur Ecope Esope ?
“La goutte d'eau séparée de l'océan peut trouver un repos momentané, mais celle qui est dans l'océan ne connaît pas de repos"

Mohandas Karamchand Gandhi

Pour ce qui est de Georges point d'océan, c'était un modeste.

Une mare à canards ou le Golfe du Lion suffisaient à son bonheur..........

Par contre des gouttes d'eau il y en a plusieurs dont celle ci que j'affectionne particulièrement.......

On se voit plus tard pour le café ?

Ad'taleur.........
Il l'a tendrement serrée dans ses bras et lui a dit : Au revoir... un jour, dans un ailleurs, j'en suis sûr on se reverra... Pour un dernier Je t'aime, il lui a murmuré quelques phrases à l'oreille, petit poème rien que pour elle...

Elle a craint que dans ses larmes les mots ne soient noyés ; elle a voulu les fixer sur le seul petit bout de papier que dans sa poche elle a trouvé, tout froissé. Quelqu'un l'a bousculée... le papier est tombé... le vent l'a emporté.

- Mais arrête de te lamenter ! Des poèmes, il y en a des milliers ! Je t'en trouverai des brouettées ! lui a dit un autre, à ses côtés.
- M'en apporterais-tu des tombereaux entiers, celui-là me manquera pour l'éternité...

Ne dites pas qu'une goutte d'eau dans l'océan est une chose insignifiante, une chose sans conséquence...

Allez ! dans la joie, la gaité et la bonne humeur, on va se faire un petit tirage de couettes de derrière les frisettes ! Oyez !

C'est sans doute la plus courte des chansons du tendre Georges B... Quelques vers empruntés à Jean Richepin :

Philistins, épiciers, tandis que vous caressiez vos femmes
En songeant aux petits que vos grossiers appétits engendrent,
Vous pensiez : "Ils seront menton rasé, ventre rond, notaires."
Mais pour bien vous punir, un jour vous voyez venir sur terre
Des enfants non voulus qui deviennent chevelus, poètes.


Et libre à vous de la considérer comme une goutte d'eau dans la mare (aux canards) des chansons de G.B. !

réponse à . Bouba le 06/01/2015 à 01h52 : “La goutte d'eau séparée de l'océan peut trouver un r...
Mince ! je ne t'avais pas vu... pire : pas lu !
V'là qu'on est deux à barboter dans la même mare !
réponse à . DiwanC le 06/01/2015 à 02h35 : Il l'a tendrement serrée dans ses bras et lui a dit : Au revoir... u...
Bravo ! Du grand art..........
réponse à . DiwanC le 06/01/2015 à 02h35 : Il l'a tendrement serrée dans ses bras et lui a dit : Au revoir... u...
Bravo ! Du grand art..........
réponse à . DiwanC le 06/01/2015 à 02h41 : Mince ! je ne t'avais pas vu... pire : pas lu ! V'l&agr...
Pas vu, avec ma carcasse c'est déjà difficilement compréhensible mais pas lu........alors là !.......

J'en suis tout estransiné !

Je t'attends au café.........
Ah ben zutalor !...........J'ai fait des grumeaux !!..........
Bon, alors, je reviens déposer ma goutte d'eau avant qu'Expression, comme la mer d'Aral et les chemises de l'archiduchesse, ne s'assèche complètement. Je constate que le traitement Organisé par la Grande Machine Reverso a déjà fait disparaître des espèces uniques. Bientôt ne resteront sur le sable que de grandes carcasses et de frêles esquifs chantant Brassens de conserve. Pas Brassens en conserve. En concert de conserve.

Petit pincement au coeur quand même de relire in vivo Elpepe et les réponses en écho du Yannou mystique sur fond de voix de Chirstian. Personnellement, je suis très occupée par la vanité de peindre qui me prend du temps et beaucoup de concentration et d'énergie. Mais je ne vous oublie pas et j'espère que, comme la mer d'Aral, Expressio retrouvera petit à petit son niveau de bonne mare aux canards où nous cancanerons en bon françois, à l'aise Blaise !
Magnifique Syanne en 25!
J'vous impose ma p'tite contribution (directe):
La goute d'eau de l'amer ne serait-elle pas une larme de dépit?
Bon une larmichette de rhum dans l'café pour qu'il soit pas trop amer à boire et a plus tard.
Quoi, comment, qu'ouis-je, que lis-je? Une goutte d'eau dans la Mère? Piquons un phare! Rougissons de honte.

PAS D'EAU DANS LE VIN! JAMAIS! AU GRAND JAMAIS!

Qu'est-ce donc que cela???
Bon comme d'ab. une petite goutte du roi Georges: Les châteaux de sable vous connaissez.
Expéditive la traîtresse
Investit notre forteresse
La renversant la détruisant
Adieu donjons tours et courtines
Que quatre gouttes anodines
Avaient effacés en passant
En prime un lien vers la video
Ailleurs

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale

Tunisie ar Charbet mer Une gorgée d'eau de mer
réponse à . file_au_logis le 06/01/2015 à 08h34 : Quoi, comment, qu'ouis-je, que lis-je? Une goutte d'eau dans la M&egra...
"Une goutte d'eau dans la Mère"
Une goutte d'eau dans le vinaigre ?
(Ici et aujourd'hui)
On parle d'eau, céans ?
Echange goutte d'eau dans la mer contre tempête dans un verre d'eau.
- Qui a fait tomber de l'eau sur mon tapis tout neuf ?
- je te mets au courant: eau... c'est Annick.
Annick: - c'est juste un peu d'eau séant...
réponse à . momolala le 06/01/2015 à 07h34 : Bon, alors, je reviens déposer ma goutte d'eau avant qu'Express...
la Grande Machine Reverso a déjà fait disparaître des espèces uniques.
Mais la vie sépare ceux qui s'aiment,
Tout doucement, sans faire de bruit
Et la mer efface sur le sable
Les pas des amants désunis.


réponse à . momolala le 06/01/2015 à 07h34 : Bon, alors, je reviens déposer ma goutte d'eau avant qu'Express...
le traitement Organisé par la Grande Machine Reverso a déjà fait disparaître des espèces uniques
Je ne suis pas d'accord : les anciens regrettés ont disparu, pour des raisons diverses, bien avant qu'Expressio ne soit tombé dans les mains de Reverso. Par exemple Yannou, Elpépé (snif !) ou chirstian, que tu évoques.
réponse à . joseta le 06/01/2015 à 09h49 : - Qui a fait tomber de l'eau sur mon tapis tout neuf ? - je te mets au cour...
J'aurais plutôt pensé "céans".
réponse à . deLassus le 06/01/2015 à 10h41 : le traitement Organisé par la Grande Machine Reverso a déjà...
Ah bon mais ce n'est pas ce que disait l'échange sur le Canal 12 d'hier. Rikske, Houba et quelques autres aussi, mon bon... Et la mer efface sur le sable...
M'enfin, les gouttes d'eau évaporées -sauf celles montées au Paradis- vont peut-être bien rencontrer le front froid qui les fera revenir, condensées et chargées de bons mots glanés ailleurs.
Tu as sans doute raison. mais j'ai voulu éviter une répétition; j'ai employé 'céans' dans ma première intervention. J'ai donc pensé à un peu d'eau qui sied bien...mais c'est vrai que c'est un jeu de mots dont je ne suis pas fier.
Pour ce qui est de ton #36, je suis plutôt d'accord avec deLassus, et ceux que tu cites postérieurement avaient disparu des échanges quotidiens bien avant l'entrée en scène de Reverso.
DEVINETTE
Pourquoi, pour cette expression, les grecs parlent d'arroser une famille de passereaux ?
- c'est la goutte dans la mère et geais
bof !
réponse à . momolala le 06/01/2015 à 10h49 : M'enfin, les gouttes d'eau évaporées -sauf celles mont&e...
Il faut appeler un chat un chat,
si les dialogues ne sont pas bons et que les acteurs ne sont pas fameux, tu peux faire toute la promo que tu veux, le film ne fera pas recette.
Ah ça te va bien, Mickey, de parler de chat et de chat !  Sans pinailler je ferais observer à la gente compagnie que rester muet et se désabonner, c'est un peu différent. Mais je ne voudrais point déranger avant de retourner à mon mutisme occasionnel et à mes pinceaux et couleurs permanentes. La peinture à l'huile, c'est bien difficile... et bonne année, bonne santé et tout ce que vous voudrez avant de repartir sur la pointe des pieds !
réponse à . mickeylange le 06/01/2015 à 12h22 : Il faut appeler un chat un chat, si les dialogues ne sont pas bons et que les ac...
Ça y est, tu nous l'a fâchée !
J'espère que son discours n'est pas une variation sur le thème : c'était mieux avant.
Doit-on regretter des phrases comme :
Le Mystère a ses circonvolutions et chacun de nous y fait face dans sa vie de tous les jours à son niveau et quelle que soit de la chose dont on parle.
 ?
Finalement, au pseudo-mysticisme tendance chouchen, je préfère Brassens !
réponse à . momolala le 06/01/2015 à 12h51 : Ah ça te va bien, Mickey, de parler de chat et de chat !  Sans ...
Arrête Mo avec ce "je ne voudrais point déranger..." ! Tu sais très bien qu'on est tous heureux de te lire, que tu viennes en ballerines légères nous faisant sourire d'aise par tes joyeux commentaires, tes délicieux poèmes ou tes judicieuses remarques... ou que tu arrives en sabots sonores, tonitruant parce que la remarque de l'un, de l'une, t'a agacée.
Tu sais très bien qu'on ne te marchera pas sur les pinceaux, l'artiste !

Cela dit, je suis d'accord avec deLassus et joseta : la fuite des grandes plumes d'ici (ou considérées comme telles) a commencé bien avant Reverso.
L'insupportable départ de l'Amiral fut le but d'une première évasion ; la seconde commença quand God vint annoncé qu'il n'avait plus de nouvelles expressions à mettre sous nos dents ; elle s'est confirmée quand il fit part de la vente de la boutique, ne nous nourrissant plus que de rediffusions.

Quelques irréductibles sont restés... Des abonnés nouveaux sont arrivés... Tant bien que mal, nous essayons de naviguer dans le mince filet d'eau qui reste... ce n'est pas notre faute si le fleuve Expressio s'est asséché...

réponse à . mickeylange le 06/01/2015 à 12h22 : Il faut appeler un chat un chat, si les dialogues ne sont pas bons et que les ac...
Et lycée de Versailles !
... tendance chouchen...
Euh... c'est quoi cette allusion ? ce dénigrement visant l'Armorique ?
Parce qu'il y a des gouttes d'eau dans l'océan qui font déborder les vases !

Mais non, je ne m'énerve pas, c'est juste pour sourire (je précise ce qu'une binette bien choisie aurait résumé... mais je sais que tu ne les aimes pas). Pour sourire donc. Car le chouchen est pour moi une potion qui n'a rien de magique !
J'espère que son discours n'est pas une variation sur le thème : c'était mieux avant.
Pourtant, il me semble qu'il y a de ça !
Mais le "c'était mieux avant" est de tout temps. Houba-Hobbes ne disait pas autre chose ce jour de juin 2007 : C’était le bon temps "d’avant", celui où ..... et Yannou ne s’étaient pas encore fâchés. (@15).

Et Yannou me semble bien être le mystique tendance chouchen dont tu parles. Mais avec qui était-il fâché ? Mystère... comme on dit à la chapelle.
réponse à . DiwanC le 06/01/2015 à 14h37 : ... tendance chouchen... Euh... c'est quoi cette allusion ? ce d&eacut...
Loin de moi l'idée de dénigrer l'Armorique en général. Je pense que l'auteur de la phrase citée croyait faire des crises de mysticisme quand il avait simplement abusé des productions locales.

Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypocondriaque.
Didier Bourdon
réponse à . DiwanC le 06/01/2015 à 15h49 : J'espère que son discours n'est pas une variation sur le thème&nbs...
C'est de l'histoire ancienne. Un beau jour le Saint-Esprit est tombé sur la tête de Yannou qui a viré mystico-gélatineux.
Il s'est brouillé avec un certain Bluesundercover, votre serviteur, Elpepe qui ne ratait pas une occasion de le renvoyer dans les cordes. Il est parti puis revenu sous un autre pseudo puis reparti peut être définitivement.
Loin de moi l'idée de dénigrer l'Armorique en général.
... mais tu as tous les droits si tu veux dénigrer le chouchen en particulier !
réponse à . DiwanC le 06/01/2015 à 15h49 : J'espère que son discours n'est pas une variation sur le thème&nbs...
"c'était mieux avant"
C'est les moulins qui étaient mieux à vent...
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
- Il tombe quelques gouttes, à quoi on joue, au golf ou au tennis indoor ?
- ch'ais pas moi,,,demande à André, qu'il décide !
- j'y vais..-
- - - - - - -
- alors ? qu'est-ce qu'il a dit ?
- sûrement à cause des gouttes: le golf perd-sic-
(me d'mande comment je peux penser à de telles conneries...)


réponse à . SyntaxTerror le 06/01/2015 à 16h16 : C'est de l'histoire ancienne. Un beau jour le Saint-Esprit est tomb&ea...
En faisant une recherche [Expressio/Bluesundercover]... comme ça, juste pour voir... suis arrivée sur la page de la démission de l'un - Sa Divinité avait zappé vigoureusement ce 16 octobre 2006, car les échanges devenaient inconvenants semble-t-il.

Et aussi sur le jour de ton arrivée : 13 octobre 2006. Mazette ! Huit années d'Expressio ! Tu en as vu passer du monde sous ta fenêtre.

Une goutte d'eau dans un verre de Picon:
une goutte dans l'amer.
réponse à . DiwanC le 06/01/2015 à 17h20 : En faisant une recherche [Expressio/Bluesundercover]... comme ça, juste p...
Ce jour là Filo disait aussi :

"Déjà que je me dévoue - oui, je suis belge! - depuis plus de 20 ans pour empêcher Jean-Claude de revenir en Autriche où j’habite (c’est lui ou moi, mais pas les deux, ai-je dit!)..."
Comment je m'a trompu, dans mon copier/coller ?
Je vois pas où. :')
Et aujourd'hui, Filo se dévoue encore toujours...
Et aujourd'hui, Filo est encore toujours belge...
Et j'ai gagné: Jean-Claude n'est toujours pas venu s'établier en Autriche. Nabila non plus... OOOOOOOUUUUUUUUFFFFFFFF !!!!!!!!!

Non, je n'ai pas la goutte! La pipette non plus, d'ailleurs... POurquoi tu demandes?
Ainsi parlait Filothoustra !
réponse à . file_au_logis le 06/01/2015 à 19h56 : Et aujourd'hui, Filo se dévoue encore toujours... Et aujourd'hu...
Je passe par les chemins de traverse car je ne parviens pas à répondre à ton message du Canal 12 : "adresse incorrecte" me dit Orange, alors que je ne fais que sélectionner "répondre à tous"...

Mais il faut que tout le monde vienne, les vieux, les très vieux, les vieilles, ... non, il n'y a pas de très vieilles, pas vrai Germaine?

Vais te dire mon Joli : je suis une très vieille dame... mais je m'en fous si tu savais ! je m'en fous à un point ! tu n'as pas idée !
Bonne soirée 
Germaine
Un sioux à la boucherie
- Si j'ai un os pour votre chien ? vous avez l'os céans, indien...
Bon, d'accord, j'ai pas réussi à faire un bon jeu de mots de toute la journée !
Snif...
réponse à . DiwanC le 06/01/2015 à 20h27 : Je passe par les chemins de traverse car je ne parviens pas à répo...
... très vieille dame ? ... comme tu y vas ! ... avoir du charme, ça ne vieillit pas, et les mademoiselles en ont toutes...
réponse à . ipels le 06/01/2015 à 22h06 : ... très vieille dame ? ... comme tu y vas ! ... avoir du charm...
Québécois, plein de folie et charmeur en plus !  
Ce jour-là aussi, c'est moi qui avais éteint la lumière...
Bon... eh bien, je la rallume pour que vous trouviez sans vous brûler les
croissants du dimanche !
ANAGRAMME
Cousteau dénageant* ondule

Dénager : ramer en marche arrière. Comme quoi notre expression vient bien de la marine.
réponse à . Mintaka le 21/04/2019 à 02h57 : ANAGRAMME Cousteau dénageant* ondule Dénager : ramer en marc...
Cousteau, c'est pas celui qui utilisait des cloches de plongée ? Ding ! Dong !
réponse à . Alnitak le 21/04/2019 à 02h59 : Cousteau, c'est pas celui qui utilisait des cloches de plongée ? Din...
Oui, on lui avait dit que dans le fond il était pas con.
réponse à . Mintaka le 21/04/2019 à 02h57 : ANAGRAMME Cousteau dénageant* ondule Dénager : ramer en marc...
Je me suis toujours demandé quand un sous marin démerde* comment il s'y prend pour pas percuter un navire de surface car s'il crée une voie d'eau à la cale, ipso facto le bateau coule surtout si c'est en début de soirée et que le commandant couche tôt. Et alors s'il est bourré et qu'il a un beau nez rouge c'est pire...

* Pour Tricho qui hier évoquait San A.

Démerder: sortir de la mer.
Bérurerie dans le roman "Zéro pour la question" où l'action se passe essentiellement dans un sous marin.

C'est bizarre j'ai dévoré la quasi totalité des San A mais j'ai toujours gardé un souvenir plus précis de celui ci...
Je me souviens même du nom du commandant du sous marin : Le Borgne-Daideux.
Superbe San Antoniaiserie s'il en fut.....

Allez savoir pourquoi ma mémoire a sélectionné celui ci ?
Encore une goutte d'eau dans l'océan d'incompréhension qu'est notre cerveau..

réponse à . Mintaka le 21/04/2019 à 03h03 : Oui, on lui avait dit que dans le fond il était pas con....
Hé oh ça c'est notre blague sur les Belges à nous les Français..

Pourquoi un Belge fait il de la plongée ?
Parce qu'on lui a dit que dans le fond il était pas si con.

Alors tu nous la laisses parce que c'est la seule qu'on arrive nous-mêmes à comprendre sans chopper une migraine...
Mais que tout ceci ne nous fasse pas oublier Georges et cette merveilleuse chanson.

Arriver à dire de façon si poétique à une dame qu'elle a un beau cul.

C'est le duc de Bordeaux qui s'en va, tête basse,
Car il ressemble au mien comme deux gouttes d'eau


Un Maître, je vous dis..

Ecoutez plutôt en buvant le café mais pas que....en dégustant aussi les croissants du dimanche.
réponse à . Alnitak le 21/04/2019 à 02h59 : Cousteau, c'est pas celui qui utilisait des cloches de plongée ? Din...
Peuchère, c'est en effet en 1952 que le Commandant Cousteau dirigea la première fouille archéologique sous-marine depuis une cloche à plonger sur le gisement du Grand Congloué, et où...................

Tè vé à Marseille, putainG conG....

Eh bien, j'en rajoute sans trop étriller les Belges, qui en ont déjà assez pour un dimanche de Pâque (juive) sans qu'un Québécois vienne leur rappeler que les murs s'effritent.
****
Les aventures du capitaine Korssakof
Bal à l’huile dans la cité phocéenne

Le bal des Folies-Corsaires bat son plein. La salle déborde de forbans, et même de forbannes*, on s’enivre, on se caresse, on jette son or aux quatre vents, Korssakof sourit, patelin mais ronchon, fidèle à son personnage, serrant des mains ici, caressant quelques descentes de reins là, surveillant d’un œil averti la bonne marche du service. Mais toute cette agitation n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan de sa nostalgie. Korssakof n’a jamais été un homme de terre. encore moins un tenancier de cabaret.
— J’vais pas finir tôlier dans un bastringue à crapules, grince-t-il des dents.
Il invective un client un peu trop entreprenant : Hé, le boucanier de mes deux, tu touches pas à nos esclaves, clin-d’œil-t-il à sa garçonne préférée, une splendide serveuse rouquine qui avait toujours résisté à ses avances, notamment parce qu’elle était disciple de Sapho. S’il t’emmerde ce crevard, j’vais lui envoyer Ange-Eusèbe pour un déjeuner sur l’herbe impressionniste. Il f’ra une belle tache sur le gazon!
— Ça va capitaine, il a encore de la thune. Tant qu’i’s ont de l’artiche, i’s peuvent me pincer les miches!
****************
La soirée s’est délitée dans un matin malodorant de remugles d’alcool et de tabac. Korssakof, sirotant une dernière absinthe, se confie un peu ivre, à son fidèle second : Tu sais que je suis toujours seul, Ange-Eusèbe, malgré toutes ces étreintes vite oubliées. Je cherche désespérément l’âme sœur, cette FEMME qui saura assouvir ma passion charnelle et qui m’apportera également les joies du foyer, qui sait, quelques descendants, et le café croissant du dimanche matin.
— Capitaine, vous êtes un romantique, ajoute Ange-Eusèbe, j’vous comprends d’autant plus que quand ils m’ont coupé les claouis pour me faire eunuque (les hères), ils en ont oublié un, bien caché dans mon bas-ventre; j’étais un triorchite de naissance!

Mirabile visu! Il baisse son pantalon, mettant en évidence, non seulement un membre au repos qui aurait fait honte à beaucoup de Cosaques au garde-à-vous, mais une bourse bien pleine qui semble déborder de bonnes intentions.
— Vous voyez ce que je veux dire, capitaine? Vous pouvez tâter, c’est du sérieux. Alors moi aussi je pense à fonder une famille. J’voudrais au moins deux filles pour la beauté, et un garçon pour propager l’espèce.
— Je te crois sur parole, répond le capitaine, lorgnant, un peu incrédule, les bas-morceaux imposants de son homme de confiance.
— Hrmmm, tu penses que tu vas pouvoir trouver une femme pour t’héberger le glandulaire?
— Craignez pas, capitaine, elles se bousculent au portillon, surtout depuis qu’elles savent que sous ma peau noire se cache un beau tas de doublons! J’ai même des demandes du Nunavut!
— Le Nunavut, qué zaco?
— Tiens, lisez : Prête à toute, du Nounavoutte, je t’attands avec ton beau tronc du Sénégalle. Vous voyez, y a quelques fautes d’orthographe et de géographie, mais, bon, pour une Esquimaude, c’est pas mal. Surtout qu’on est en pleine époque coloniale et qu’en principe, elles savent pas encore écrire.
(à suivre)

* Longtemps négligées dans les livres d’histoire (éminemment androcentriques), les femmes pirates ont pourtant semé la terreur sur toutes les mers. Augusta von Lammfell, surnommée La Balte Cruelle, tannait le visage de ses victimes et les cousait sur ses vêtements; la terrible et cannibale N’Toké était même crainte des pires négriers de la côte ouest-africaine et, en mer de Chine, l’implacable Ni Ni Po d’Chien faisait trembler le gouverneur de Hong-Kong, soi-même.
réponse à . Tricholome le 21/04/2019 à 05h06 : Eh bien, j'en rajoute sans trop étriller les Belges, qui en ont dé...
C'est du grand Dard.....si, si c'est sincère....

Juste un petit truc...mais juste histoire de dire:

"qué zaco?" s'écrit "qu'es acquò" ...c'est de l'Occitan
Ce qui nous ramène au Commandant avec l'expression "Porter un bonnet à la qu'es acquò c'est à dire négligemment posé sur le crâne.

Un peu comme les cacous du Vieux Port, putainG conG...
En ce dimanche de Pâques monsieur Seguin était inquiet. Il avait bien trouvé les croissants (de lune) en chocolat de Germaine, mais la santé de Blanquette l’inquiétait.
Le loup m’en a bouffé six et maintenant en v’la une qui est malade !
Finalement il se décida à l’emmener voir son copain Bouba le TGV (Très Grand Vétérinaire)
Après l’avoir examinée le diagnostique fut formel. Si ta chèvre a des nausées le matin c’est pas qu’elle est malade c’est qu’elle est enceinte.
Avec un sourire de satisfaction Seguin lui dit : tu es certain, à mon âge ?
Je vais te raconter l’histoire de mon copain Mickey.
Mickey adorait les safaris. Un jour qu’il était sous sa tente en Afrique il entend crié,
- un lion ! un lion !
Il se précipite pour sortir, mais dans sa précipitation il attrape son parapluie à la place de son fusils. Une fois dehors, il voit le lion à vingt mètres, il épaule, il vise et le lion tombe raide mort.
- c’est quelqu’un d’autre qui l’a tiré, dit Seguin
- C’est juste ce que je voulais te faire comprendre.
réponse à . Bouba le 21/04/2019 à 05h39 : C'est du grand Dard.....si, si c'est sincère.... Juste un petit truc...m...
Merci de la précision. Il nous aura fait rêver ce bonhomme et son bonnet rouge. Une grosse goutte dans l'océan de nos ignorances, non seulement de la mer, mais de cette nouvelle mer infiniment sidérale où se perdent nos dernières illusions religieuses.
Salutations pascales
réponse à . Tricholome le 21/04/2019 à 06h10 : Merci de la précision. Il nous aura fait rêver ce bonhomme et son b...
Salutations pascales

Non, moi c'est Bouba....

"Nos dernières illusions religieuses"..Oh que ceci est bien exprimé......
Mais encore faut il en avoir eu....

Pas vrai Minta ?
réponse à . mickeylange le 21/04/2019 à 06h00 : En ce dimanche de Pâques monsieur Seguin était inquiet. Il avait bi...
c’est quelqu’un d’autre qui l’a tiré, dit Seguin

C'est pas moi, je le jure...d'ailleurs j'ai pas de bottes....
C'est pas bien clair cette histoire de cloches qui vont à Rome c'est comme cette tradition d'oeuf, c'est aux Pâques....
Ici faudrait que t'ailles des bottes dans l'océan des bancs de neige qui fondent. La rivière va bientôt emporter tout ce qui traine, C'est le printemps!
Sans farces, amis Français et autres, quand notre rivière dégèle, comme maintenant, elle se gonfle de cinq mètres, emportant tout sur son passage.
réponse à . Tricholome le 21/04/2019 à 07h13 : Ici faudrait que t'ailles des bottes dans l'océan des bancs de neige qui ...
Bah tu sais moi la neige....
C'est beau un paysage enneigé je dis pas le contraire, c'est grandiose même ces immensités blanches z'immaculées mais honnêtement je vous la laisse....
Ou alors par temps calme, musher un traineau ou raquetter là d'accord mais quand ça bouillasse, que ça débâcle, que ça fondille, que ça te mouillanche jusqu'aux os...
Non, pas vraiment....
réponse à . Bouba le 21/04/2019 à 06h57 : Salutations pascales Non, moi c'est Bouba.... "Nos dernières i...
Nos dernières illusions religieuses
Il fut un temps où je priais Dieu pour qu'il n'existât pas.

Non, je plaisante, mais ce qui est vrai c'est qu'on m'avait tellement bourré le mou quand j'étais jeune que j'avais songé à prier Dieu pour ne pas être touché par la grâce c'est-à-dire être élu pour rentrer dans les ordres. Finalement je suis rentré dans le désordre et je ne m'en porte pas plus mal. 
réponse à . Mintaka le 21/04/2019 à 08h03 : Nos dernières illusions religieusesIl fut un temps où je priais Di...
et je ne m'en porte pas plus mal

Ah me voilà rassuré, tu es donc guéri de ta maladie infantile..
Ahhhhhhh bin dis donc, même en arrivant à l'aube, y a d'la lecture 
Avec un kawa et un croissant*, c'est l'pied 

*Même si chez moi le croissant ressemble à une scotbite 
réponse à . Mintaka le 21/04/2019 à 08h03 : Nos dernières illusions religieusesIl fut un temps où je priais Di...
Olalalalalala.....t'as vraiment été très très malade 
réponse à . DiwanC le 21/04/2019 à 00h26 : Ce jour-là aussi, c'est moi qui avais éteint la lumière... ...
Merki princesse 
Et demain, ce s'ra p't'être les chocolats 
réponse à . DiwanC le 21/04/2019 à 00h26 : Ce jour-là aussi, c'est moi qui avais éteint la lumière... ...
Ouillouillouille.....ça bisssss 
réponse à . DiwanC le 21/04/2019 à 00h26 : Ce jour-là aussi, c'est moi qui avais éteint la lumière... ...
Et de 3.......pfffffffft 
réponse à . DiwanC le 21/04/2019 à 00h26 : Ce jour-là aussi, c'est moi qui avais éteint la lumière... ...
Et même 4......
réponse à . Bouba le 21/04/2019 à 06h57 : Salutations pascales Non, moi c'est Bouba.... "Nos dernières i...
Mais on va pas s'priver de faire des becks à tous les Pascal* et à toutes les Pascale 

*Spéciale dédicace à mon karibou Kalou qui m'a fait découvrir ce merveiiiiiiilleux site 
REDIFFUSION

LE JEU DES MOTS CACHÉS (268) 
Comme je suis à Barcelone et que je suis à plain-pied de la mer, je vous propose de trouver: 20 MERS ET GOLFES DU GLOBE .
Ne soyez pas dans la 'lune' et faites la recherche des mers en toute 'tranquillité'.

Ce jour-là, Luc, le balte, ami de Philippe entra enfin dans le bistrot...
- C'est pas vrai ! Luc ! Tu sais, je viens tous les jours au troquet en espèrant te voir...
- Un plaisir de te serrer la main Philippe...c'est que ma femme, à cause des cataractes, a perdu sa vue et je n'ose pas trop la laisser toute seule, alors je limite mes sorties....Quoi de neuf ?
- Ben, finalement j'ai acheté le mas qui me plaisait tant...et j'ai acheté des chiens aussi, des labradors, comme je sais que tu adores les chiens, je voulais te les montrer...
Le balte tique, il pense à sa femme et le dit à son ami...quoique, sa fille est avec elle...
- Ah, râle pas... y'en a pour cinq minutes ! Et puisque ta femme n'est pas toute seule, allez plus un mot Luc, on y va !
Arrivés à la ferme:
- J'espère que mes fils, ces casse-pieds ne t'embêteront pas trop...Bonjour les enfants ! Dites bonjour à Luc...Tiens Guy n'est pas là ?
- Il est chez la voisine papa, il est allé rendre le persil qu'elle nous avait prêté...
- Bon, on va voir les chiens avec Luc...
- Ils sont beaux, forts tes clébards, qu'est-ce qu'ils mangent ? Demanda le balte
- Je leur donne des cosses de fèves, pois... et restes de ce qu'on mange...qu'aurais-tu choisi toi comme menu ?
- Ça, ça va...tu les as amenés au vétérinaire ? Il faut les protèger contre les maladies...car à les voir, ils semblent en bonne santé, mais il vaut mieux prévenir...
- Quelles maladies ?
- Ben, gale par exemple !
- Oups, j'irai demain ! Mais ils sont beaux et sains pour l'instant...Tu vois la femelle la noire là, tu verrais comme elle mange, elle veut toujours la part du lion, elle ! Ils ne sont pas rosses, mais il faut faire attention au plus petit; le p'tit mord !
- Philippe, quand ma femme sera opérée et que son corps aille partout sans avoir besoin d'utiliser les mains, je viendrai souvent par ici ! Là, j'y vais, à bientôt !
Bis inutile et donc effacé...
Je dis 'bis' tout court parce que c'est pas sage, ce deuxième passage !


réponse à . Kyrikou le 21/04/2019 à 08h42 : Mais on va pas s'priver de faire des becks à tous les Pascal* et &ag...
Pascal, Noël, Toussaint, et même paraît il Fêt'Nat pour ceux qui sont nés dans les îles un 14 juillet.

Perso j'en ai pas connu mais j'ai connu un Ste Croix parce que né au village éponyme en Ma'tiniqu'....
Le pauvre il n'était pas riche et ne pouvait pas souvent se payer le gronavion pour retourner voir les siens alors je lui ai dit:

"Tu économises et dans un an t'y es"

Aucun rapport avec l'expression si ce n'est une goutte de plus dans l'océan de conbêtises qui dégoulinent ici..
réponse à . Bouba le 21/04/2019 à 08h59 : Pascal, Noël, Toussaint, et même paraît il Fêt'Nat pour c...
J'ai rencontré un Fêt'Nat lors de mon périple au Mali qui était né dans la nuit du 13 au 14 juillet de j'sais plus quelle année ....
réponse à . Bouba le 21/04/2019 à 08h59 : Pascal, Noël, Toussaint, et même paraît il Fêt'Nat pour c...
Bin ça bissssss dru ce matin....
réponse à . Bouba le 21/04/2019 à 08h59 : Pascal, Noël, Toussaint, et même paraît il Fêt'Nat pour c...
Et de 3......
o (une petite goutte, alors)
réponse à . Tricholome le 21/04/2019 à 06h10 : Merci de la précision. Il nous aura fait rêver ce bonhomme et son b...
cette nouvelle mer infiniment sidérale où se perdent nos dernières illusions religieuses.
Sans parler de la mer réelle où se perdent les grains de sable de la Côte d'Opale, catastrophe régionale dont tout le monde se fout, il faut sauver la cathédrale de Paris, où personne n'habite ...
réponse à . Kyrikou le 21/04/2019 à 08h42 : Mais on va pas s'priver de faire des becks à tous les Pascal* et &ag...
Est-ce qu'on remettra ça le 17 mai, jour de la saint Pascal ? Parce que, aujourd'hui, c'est la saint Anselme et je n'en connais pas.
réponse à . SyntaxTerror le 21/04/2019 à 10h03 : cette nouvelle mer infiniment sidérale où se perdent nos derni&egr...
Oui tu as raison.....Y a beaucoup de problèmes voir de catastrophes qui se profilent et y pas grand monde pour en prendre conscience et essayer même à son p'tit niveau de se bouger....
Qu'allons nous laisser à nos enfants et aux générations futures ? 
réponse à . SyntaxTerror le 21/04/2019 à 10h10 : Est-ce qu'on remettra ça le 17 mai, jour de la saint Pascal ? P...
Bin vouiiiiiii, on remettra ça 
J'dois en connaitre du monde car j'ai des potes qui ont appelé leur fils Anselme 
réponse à . SyntaxTerror le 21/04/2019 à 10h03 : cette nouvelle mer infiniment sidérale où se perdent nos derni&egr...
Côte d'Opale, catastrophe régionale dont tout le monde se fout
Pas notre Président : il est en ce moment sur place pour examiner la situation...
°
Encore plus petite...Yessssssssss !
réponse à . SyntaxTerror le 21/04/2019 à 10h03 : cette nouvelle mer infiniment sidérale où se perdent nos derni&egr...
Mais il faut se battre contre ces bandes organisées qui veulent piquer le sable de chez nous afin de l'utiliser pour construire ailleurs ! Ils ont du sable en pagaille mais pour construire, c'est pas le bon grain...
Je pourrai en faire des grains encore plus petits mais même en grossissant la lecture tu le verrais pas ! alors...
réponse à . le gone le 21/04/2019 à 10h52 : Je pourrai en faire des grains encore plus petits mais même en grossissant...
Si je comprends bien, Bouba et toi vous faîtes un concours pour savoir qui a la plus petite ?
Ça change ...
.
Et une mini ! 
réponse à . le gone le 21/04/2019 à 10h52 : Je pourrai en faire des grains encore plus petits mais même en grossissant...
réponse à . deLassus le 21/04/2019 à 11h03 : Si je comprends bien, Bouba et toi vous faîtes un concours pour savoir qui...
.....Bien vu !

Ça me fait penser à la chanson de Perret, "le zizi"

"Et celui du pap' qui fait des bu-ulles !"
réponse à . deLassus le 21/04/2019 à 10h30 : Côte d'Opale, catastrophe régionale dont tout le monde se fout...
Pas notre Président : il est en ce moment sur place pour examiner la situation
En effet, il en profitera pour passer le week-end pascal chez sa femme au Touquet.
réponse à . Bouba le 21/04/2019 à 11h27 : .....Bien vu ! Ça me fait penser à la chanson de Perret, &qu...
Bizarre, ça m'évoque plutôt celle de Jésus-Christ, qui d'après la chanson, n'est pas plus gross' qu'une allumette, il s'en sert pour faire pipi.

J'en profite pour citer un article de Bernard Langlois daté ... de mars 2010.
J'allais oublier : un grand BRAVO ! à tous les écrivains du petit matin... 
réponse à . joseta le 21/04/2019 à 08h59 : REDIFFUSION LE JEU DES MOTS CACHÉS (268)  Comme je suis à Ba...
Même pas en rêve ! 
réponse à . Bouba le 21/04/2019 à 04h49 : Mais que tout ceci ne nous fasse pas oublier Georges et cette merveilleuse chans...
Quand les croquants - un peu moins les croquantes !  - entendirent cette chanson du cher Georges, ils l'auraient volontiers noyé dans l'Océan :

Mourir pour des idé's, c'est bien beau mais lesquelles ?
Et comme toutes sont entre elles ressemblantes,
Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau,
Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau .

Tire-couetté ? oh... si peu... On l'écoute ?


réponse à . SyntaxTerror le 21/04/2019 à 11h37 : Bizarre, ça m'évoque plutôt celle de Jésus-Christ, qu...
Bizarre, ça m'évoque plutôt celle de Jésus-Christ, qui d'après la chanson, n'est pas plus gross' qu'une allumette, il s'en sert pour faire pipi.
C'est pas la grosse bite à Dudule !
Je ne mets pas les paroles, un jour de Pâques ça ferait cloche.
réponse à . DiwanC le 21/04/2019 à 13h05 : Quand les croquants - un peu moins les croquantes !  - entendirent cet...
Aucune femmes* dans l’histoire (officielle) n’a fait suer ses contemporains comme les rois de France, le moustachu Staline, le débonnaire Adolf, le tendre Gengis et ce (gros con) de Trompe. La question se pose alors. Serait-ce parce que les femmes n’ont pas d’idées (au logis)?
* Pluriel d’insistance
Une goutte de ta douceur dans mon océan d’amertume, un pleur, DiwanC, suffira. (chœur des satyres : Têteux, têteux (fayot)). (Beaucoup rire comme dirait Bouba-Wan Kenobi)
réponse à . Tricholome le 21/04/2019 à 14h15 : Aucune femmes* dans l’histoire (officielle) n’a fait suer ses contem...
Si tu veux un pleur... De ce que j'avais écrit* en janvier 2015, il reste quelques larmes...

Quant à la douceur, je vais l'emprunter au romantique Musset :
Je jure devant Dieu** que mon unique envie
Était de raconter une histoire suivie.
Le sujet de ce conte avait quelque douceur,
Et mon héros peut-être eût su plaire au lecteur.
J'ai laissé s'envoler ma plume avec sa vie,
En voulant prendre au vol les rêves de son cœur.


* @ 29
** À Pâques, ça devrait passer ! 

C'est beau et c'était beau @29. Tu me pardonneras d'être aussi bref (comme disait Pépin), ne jetant que quelques gouttes maladroites dans l'océan de tes vers. Imagine ce que nous aurions pu faire ensemblent * dans notre jeune vingtaine pascale.
*Pluriel d'insistance (bis repetita placent)
(choeur des satyres: Têteux, têteux (fayot))
réponse à . Tricholome le 21/04/2019 à 15h51 : C'est beau et c'était beau @29. Tu me pardonneras d'être aussi bref...
Imagine ce que nous aurions pu faire ensemblent...
Joliii ! Mais l'Académie n'admettra jamais... c'est dommage !
Pour le reste, nous verrons dans une autre-autre vie : la prochaine, j'ai promis à ipels - un amionaute québécois d'ici - de l'épouser ! 

réponse à . DiwanC le 21/04/2019 à 16h10 : Imagine ce que nous aurions pu faire ensemblent...Joliii ! Mais l'Acad&eac...
C'est le drame de Korssakof, toutes celles qu'il désire se refusent à lui, déjà prises ou d'autre affinité. Mais comme disait Bouba-Wan-Kenobi: Goutte à goutte tu montes l'escalier de ta vie avant de te jeter dans l'océan.
On aurait fait un beau couple, quand même, et tu me trompes déjà (a posteriori) avec un ex-Québécois!
- J'en ai marre, marre à ramer depuis des heures...
Dans quelle mer rame-t-il ?

1) SAVU (sa vue) [Pacifique/Indonésie, Timor Oriental]
2) ÉGÉE (et j'ai) [Atlantique/Grèce, Turquie]
3) LABRADOR [Atlantique/Canada, Groenland]
4) BALTIQUE (le balte tique) [Atlantique/Russie, Pologne, Allemagne, Danemark,Suède...]
5) ARAL (ah, râle...) [Kazakhistan,Ouzbékistan]
6) MOLUQUES (mot Luc) [Pacifique/Indonésie]
7) CASPIENNE (casse-pieds ne...) [Russie, Kazakhistan, Iran]
8) GUINÉE* (Guy n'est...) [Atlantique/Libéria, Ghana, Togo, Cameroun, Guinée...]
9) PERSIQUE* (persil qu'elle) [Indien/ Arabie Saoudite, Irak, Iran...]
10) BEAUFORT (beaux, forts) [Arctique/Canada, EE.UU.]
11) D'ÉCOSSE (des cosses) [Atlantique/Danemark, Irlande, Royaume-Uni]
12) CORÉE* (qu'aurais-tu...) [Pacifique/Chine, Corée de Nord]
13) KARA (car à...) [Arctique/Russie]
14) BENGALE* (ben, gale) [Indien/Inde, Birmanie, Sri Lanka...]
15) BOHAI (beaux et...) [Pacifique/Chine]
16) NOIRE [Atlantique/Russie, Géorgie, Bulgarie, Roumanie...]
17) LION* [Atlantique/France]
18) ROSS (rosses) [Océan Austral]
19) TIMOR (le p`tit mord) [Indien/Australie, Indonésie, Timor]
20) CORAIL (corps aille) [Pacifique/Australie, Nouvelle Calédonie...]
L'astérisque désigne les golfes. Voilà !
que 6 ....c'est pas le Pérou
Bravo ! Je n'ai même pas essayé tant je suis nulle en géographie...
réponse à . Tricholome le 21/04/2019 à 14h15 : Aucune femmes* dans l’histoire (officielle) n’a fait suer ses contem...
réponse à . DiwanC le 21/04/2019 à 16h10 : Imagine ce que nous aurions pu faire ensemblent...Joliii ! Mais l'Acad&eac...
la prochaine, j'ai promis à ipels - un amionaute québécois d'ici - de l'épouser !
Tu as trouvé un climat meilleur que la Bretagne ? 
Ce n'était pourtant pas... la mer à boire...Enfin, c'est dans ces cas où on se souvient du Baron Pierre de Coubertin...(quoique cette citation a été postérieurement démentie).
"J'aime bien la mer Rick!"
Joe Dassin
Examen d'anglais à l'école
- Psssst...tu sais comment on dit mer en anglais ?
- on dit 'sea'...
- mer: sea...bien !
- y'a pas d' quoi.
réponse à . joseta le 21/04/2019 à 16h58 : - J'en ai marre, marre à ramer depuis des heures... Dans quelle mer ...
Tout juste la moyenne, un repas "de famille" m' a empêché de chercher plus loin ...

Je veux bien que le premier terme entre crochets désigne les océans finals* où se terminent les mers, lire que la mer Égée ou la mer Noire se jettent dans l'Atlantique, ça fait un choc.

* le pluriel de "final" n'est pas "finaud", même si certains l'utilisent ...
réponse à . SyntaxTerror le 21/04/2019 à 19h26 : Tout juste la moyenne, un repas "de famille" m' a empêché...
* le pluriel de "final" n'est pas "finaud", même si certains l'utilisent ...
C'est fin...ou bien
La blague,elle est fine, ho !
réponse à . syanne le 10/06/2007 à 19h05 : C’est l’histoire d’un petit colibri… Sa forêt, sa bell...
Le petit colibri dit " Moi ? Je n’espère rien, je n’imagine rien. Je fais ma part."
Tu sais, Syanne, quand j'ai lu ton histoire #25, je l'ai trouvé très sympa ce petit colibri. Et j'ai pensé que si tous faisaient leur part, le monde irait mieux.
Et puis, en réfléchissant, je me dis que si le petit colibri, qui voit bien que beaucoup ne font pas leur part, se remettait en question, il déciderait qu'il lui faut faire beaucoup plus que sa part. Et en agissant ainsi il est donc parfaitement inutile. Mais il a bonne conscience : il a fait sa part !
Et il aura notre sympathie, parce qu'on préfèrera toujours le petit au gros. On peut respecter la vague ou craindre le tsunami. Mais on aime la goutte d'eau.
réponse à . chirstian le 21/04/2019 à 20h06 : Le petit colibri dit " Moi ? Je n’espère rien, je n&rsquo...
il a bonne conscience : il a fait sa part
On ne peut quand même pas le rendre responsable de l'inaction des autres, C'est le fameux "Fais ce que dois, advienne que pourra."
C'est vrai que c'est plus joli d'y ajouter un colibri.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une goutte d'eau dans l'océan (dans la mer) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?