Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Allô

Appel initiant une conversation téléphonique.

Origine

Ceci n'est qu'une interjection, pas une véritable expression.
Mais comme elle a été demandée de nombreuses fois et que son histoire est intéressante...
Officiellement[1], c'est en mars 1876 qu'Alexander Graham Bell () fait réellement fonctionner son téléphone dans lequel sa première phrase a été d'une intensité insoutenable et vraiment digne d'une telle première : "Monsieur Watson, veuillez venir dans mon bureau, je vous prie"[2].
Le premier central téléphonique à Paris est installé en 1879.
Dès 1880, la mise en relation entre personnes se fait par des 'hallo' venus du 'halloo', salutation prononcée au début des conversations dans le pays d'origine du téléphone. Ce 'hallo' perdit ensuite son 'h' pour devenir allô ou allo.
Quant au 'halloo' anglais, il remonterait à très loin, aux bergers normands installés en Angleterre après l'invasion de Guillaume le Conquérant au XIe siècle (), bergers qui s'appellaient ou rassemblaient leurs troupeaux par des 'halloo' (l'anglo-normand 'halloer' signifiait "poursuivre en criant").
Plus tard, cette même interjection a signifié trois choses : "exciter les chiens à la chasse", "exprimer la surprise" et, celle qui nous intéresse, "attirer l'attention à distance". Cette dernière utilisation explique que ce 'halloo' ait été utilisé au téléphone puis ait traversé l'Atlantique avec l'invention.
[1] Mais plus officiellement encore, depuis 2002, il est reconnu que c'est Antonio Meucci (), un italo-américain, qui, entre 1850 et 1862, a conçu les prototypes des premiers appareils téléphoniques, mais qui, faute de moyens, n'a pas pu déposer les brevets nécessaires pour protéger son invention.
[2] Le "c'est un petit pas pour un homme..." de Neil Armstrong le 21 juillet 1969 sur la lune, avait quand même un peu plus de tenue pour un évènement également très important.

Compléments

Certains ont affirmé que notre allô viendrait d'une déformation du 'allons' français.
Mais outre qu'entamer une conversation par 'allons' peut sembler bizarre, il aurait fallu qu'ils expliquent pourquoi, en Angleterre, en Allemagne ou en Suède, on dit aussi 'hallo'.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Allô » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Arabe Arabe Marhaba/ nahem afal Bienvenue/OUI allo
Bulgarie Bulgare Aло ! Alo ! (Prononcer " awo ! "
Allemagne Allemand HALLO ALLO
Grèce Grec Εμπρός! En avant (expression anterieures aux variantes d'aujourd'hui)
Grèce Grec Λέγετε! (Lèghete!) Dites!
Grèce Grec Μάλιστα (Màlista) Oui (formule de politesse)
Grèce Grec Παρακαλώ (Parakalò) Je vous en prie
Angleterre Anglais Hullo ! / hello ! / hallo ! Allô !
États-Unis Anglais Hello Bonjour
États-Unis Anglais Hey! Hé !
États-Unis Anglais It's your nickel [humoristique] C'est votre pièce de cinq cents [= c'est vous qui payez l'appel, parlez donc]
États-Unis Anglais Yeah Ouais
Argentine Espagnol Hola! Salut
Catalogne Espagnol Holà - (Andorre - Catalan) Allô
Espagne Espagnol A ver... ? A voir... ?
Espagne Espagnol Aló / Diga Allô / Dis
Espagne Espagnol Diga... ? Dites... ?
Espagne Espagnol Digame Dites-moi
Espagne Espagnol Escolti Écoutez
Espagne Espagnol Si Oui
Mexique Espagnol Bueno Bon
Hongrie Hongrois Halló! Allô !
Italie Italien Pronto Prêt
Japon Japonais Moshi moshi Allo
Japon Japonais モシモシ (Moshi-moshi) Allô
Belgique Néerlandais Allô / Hallo Allô
Pays-Bas Néerlandais Naam (evt. voornaam) Nom (evt. prénom)
Pologne Polonais Halo Allô
Pologne Polonais Tak, slucham ("L" barré) Oui, j'écoute
Brésil Portugais Alô Allô
Brésil Portugais Pronto! Prêt !
Portugal Portugais Está ? Êtes-vous là?
Roumanie Roumain Alo Allô
Chine Chinois Hé ! Allô !
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Allô » Commentaires

  • #1
    • Sorite
    • 12/05/2006 à 08:07
    Quid de "Hello" et du verbe "héler"?
    Salut Goudelouf!
  • #2
    • God
    • 12/05/2006 à 08:46
    • En réponse à Sorite #1 le 12/05/2006 à 08:07 :
    • « Quid de "Hello" et du verbe "héler"?
      Salut Goudelouf! »
    Ce sont des questions qui viennent obligatoirement à l’esprit de ceux qui suivent.
    ’héler’, au XIVe siècle, voulait dire "boire ensemble". Il n’a pas de lien apparent avec ’allo’, même si on peut aisément en imaginer un.
    Quant au ’hello’ anglais, il serait une variante de ’hallo’ lui-même tiré de ’halloo’. Selon les sources, il daterait soit d’environ 3 siècles avant le ’halloo’ prononcé au téléphone, soit serait né à ce moment du début de l’usage du téléphone.
  • #3
    • <inconnu>
    • 12/05/2006 à 10:38
    en espagnol on dit "diga me" pour entamer la conversation.
    ce qui veut dire "dis moi" .
  • #4
    • chirstian
    • 12/05/2006 à 12:37
    Bon, un peu de sérieux : il faut toujours revenir aux sources :
    les premiers téléphones (sans fils) sont cités dans la mythologie latine : les faunes étaient connus pour leurs moeurs dissolues , avec une préférence pour la copulation aquatique estivale citée par de nombreux auteurs et voyeurs impénitents.
    D’où l’expression " l’été, les faunes s’enfilent".
    Pour s’inviter ils s’appelaient par un "à l’eau!" sensuel qui a traversé les siècles. Celui qui ne voulait pas répondre restait "aphone".
    Tout cela est bien connu, et je m’étonne qu’un site sérieux le passe sous silence. Où le politiquement correct ne va-t-il pas se nicher ?
    christian
  • #5
    • God
    • 12/05/2006 à 12:54
    • En réponse à <inconnu> #3 le 12/05/2006 à 10:38 :
    • « en espagnol on dit "diga me" pour entamer la conversation.
      ce qui veut dire "dis moi" . »
    Tiens chirstian est de retour. Et en forme, visiblement !
    Elles étaient bien ces vacances ? 😉
  • #6
    • Rikske
    • 12/05/2006 à 13:46
    • En réponse à chirstian #4 le 12/05/2006 à 12:37 :
    • « Bon, un peu de sérieux : il faut toujours revenir aux sources :
      les premiers téléphones (sans fils) sont cités dans la mythologie latine : l... »
    AAAAARRRGHHHH...
  • #7
    • Rikske
    • 12/05/2006 à 13:52
    • En réponse à <inconnu> #3 le 12/05/2006 à 10:38 :
    • « en espagnol on dit "diga me" pour entamer la conversation.
      ce qui veut dire "dis moi" . »
    J’ai des amis argentins qui, lorsqu’ils passent ou reçoivent un coup de fil, commencent la conversation par "Olà".
  • #8
    • God
    • 12/05/2006 à 14:06
    • En réponse à Rikske #7 le 12/05/2006 à 13:52 :
    • « J’ai des amis argentins qui, lorsqu’ils passent ou reçoivent un coup de fil, commencent la conversation par "Olà". »
    C’est normal !
    Ils sont dans l’hémisphère sud, ils ont donc interverti les voyelles.
  • #9
    • borikito
    • 12/05/2006 à 14:39
    • En réponse à Rikske #6 le 12/05/2006 à 13:46 :
    • « AAAAARRRGHHHH... »
    Qu’est-ce qu’il nous fait, le RIKSKE2 ? il se gargarise ou il s’étrangle ?
    Qu’est-ce qu’on fait ? On appelle le SAMU ?
  • #10
    • lorangoutan
    • 12/05/2006 à 15:09
    L’idée du téléphone serait apparemment française :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Bourseul
    Quant à "Allô", voici un complément d’analyse :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Allo
    C’est bizarre, mais j’avais lu et entendu à plusieurs reprises que ce fusse un mot hongrois employé lors des tests préliminaires par un employé de Bell, mais je ne trouve aucun lien s’y référant... Du coup, cette hypothèse est tombée à l’eau!
  • #11
    • God
    • 12/05/2006 à 15:27
    • En réponse à lorangoutan #10 le 12/05/2006 à 15:09 :
    • « L’idée du téléphone serait apparemment française :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Bourseul
      Quant à "Allô", voici un complément d’analy... »
    Il n’y a pas incompatibilité entre le ’hallow’ des marins (s’il a vraiment existé, mais il se peut que ce soit faux, selon certaines sources) et le ’halloo’ (formes écrites variables d’une prononciation relativement similaire) dans la mesure où, dans les deux cas, il s’agit d’attirer l’attention à distance, troisième sens donné pour ’halloo’.
    Ensuite, dire que ’allo’ vient de ’hallow’ (ou ’halloo’) est un raccourci de ce que j’explique.
  • #12
    • Rikske
    • 12/05/2006 à 15:53
    • En réponse à borikito #9 le 12/05/2006 à 14:39 :
    • « Qu’est-ce qu’il nous fait, le RIKSKE2 ? il se gargarise ou il s’étrangle ?
      Qu’est-ce qu’on fait ? On appelle le SAMU ? »
    C’était un râle d’agonie: j’ai failli mourir de rire ! Il commençait à nous manquer, Chirstian !
  • #13
    • <inconnu>
    • 12/05/2006 à 20:32
    Bon moi tout ce que je sais c’est qu’en allemend Hallo veut dire salut, je ne pense pas que ça soit à cause du téléphone car c’est la même racine saxone que le Hello anglais
  • #14
    • <inconnu>
    • 15/05/2006 à 20:41
    • En réponse à chirstian #4 le 12/05/2006 à 12:37 :
    • « Bon, un peu de sérieux : il faut toujours revenir aux sources :
      les premiers téléphones (sans fils) sont cités dans la mythologie latine : l... »
    Et alors, mon p’tit vieux, comment c’est-il qu’on chante "allô, allô, on rentre du boulot" ?
  • #15
    • Elpepe
    • 03/01/2009 à 00:17
    Bush téléphonant en Irak :
    - Allô ?
    - Non, Ali.
  • #16
    • momolala
    • 03/01/2009 à 07:49
    Les Italiens disent "Pronto" : quand je l’ai découvert, je me demandais pourquoi mon interlocuteur voulait que je me dépêche alors qu’il ne m’avait encore rien dit. J’avais appris l’espagnol, mais pas l’Italien...
    Bien intéressantes ces recherches godesques dont au sujet du "allo". Aujourd’hui ceux qui reçoivent un appel disent de plus en plus souvent : "oui ?", l’autre répondant "C’est moi !". J’en connais qui disent encore :" C’est xxxxx à l’appareil" mais de moins en moins.
  • #17
    • momolala
    • 03/01/2009 à 08:01
    • En réponse à momolala #16 le 03/01/2009 à 07:49 :
    • « Les Italiens disent "Pronto" : quand je l’ai découvert, je me demandais pourquoi mon interlocuteur voulait que je me dépêche alors qu’il ne... »
    D’ailleurs ceux qui ont l’âge de dire "C’est ... à l’appareil" sont de moins en moins xxx aussi. 🙁
    Dommage qu’il n’y ait pas le son sur Expressio car la déclinaison des "hallow", "hello" et autres doit être plaisante à l’oreille !
  • #18
    • Elpepe
    • 03/01/2009 à 08:12
    • En réponse à momolala #16 le 03/01/2009 à 07:49 :
    • « Les Italiens disent "Pronto" : quand je l’ai découvert, je me demandais pourquoi mon interlocuteur voulait que je me dépêche alors qu’il ne... »
    Présentement, les recherches de God sont pour moi un allô de lumière. Et quand un(e) Allemand(e) décroche, il délivre le premier son patronyme à l’appelant, alors que nous considérons que c’est à ce dernier de s’annoncer d’abord, en répondant à son appel par un "allô" anonyme.
    Dans les communications des navigateurs (aériens ou maritimes) par radio et par convention internationale, c’est à l’appelant d’annoncer qui il appelle, pour quel appelant, sur le canal de veille de l’appelé, avant de passer éventuellement sur un autre canal convenu une fois la communication établie.
  • #19
    • OSCARELLI
    • 03/01/2009 à 08:12
    Cette expressio ne s’emploie que dans les montagnes! Ici, par exemple.
    Ou alors, quand on peine, sur certaines collines. Il y a certaines montées pénibles. Ce sont des côtes allo. Ah, ben, elle est raide, celle-là!
  • #20
    • momolala
    • 03/01/2009 à 08:32
    • En réponse à Elpepe #18 le 03/01/2009 à 08:12 :
    • « Présentement, les recherches de God sont pour moi un allô de lumière. Et quand un(e) Allemand(e) décroche, il délivre le premier son patrony... »
    C’est vrai, mais gardons-nous bien de dire "allô" dans ce genre d’échange sous peine de se faire remonter les bretelles par l’Autorité ! J’ai un camarade patrouilleur CCFF * qui ne parvient pas à se passer du "allô" bien qu’il pratique la radio depuis une dizaine d’années. Tout le monde le reconnaît à ce tic et l’Autorité a fini par passer l’éponge. Un volontaire dévoué, ça se respecte.
    *Comité Communal Feux de Forêt : les Casimirs qui patrouillent en orange dans les forêts méditerranéennes pendant que les touristes bronzent sur les plages et que PP navigue sur la Mare Nostrum.