Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Etre (mettre) à côté de la plaque

Répondre à côté de la question.
Se tromper, manquer son but.

Origine

L'origine de cette expression reste incertaine. Mais je vais quand même essayer de fournir des pistes pas trop à côté de la plaque.
On élimine d'abord la plaque de cuisson, la plaque dentaire et la plaque d'égout qui n'ont rien à faire ici. Mais alors que nous reste-t-il ?
Selon certaines sources, cette expression proviendrait d'activités de tir où une plaque constitue le panneau de la cible [1]. Lorsque le joueur la manque, il est à côté de la plaque.
Le sens initial se serait ensuite un peu élargi.
Une autre hypothèse viendrait du monde du rail.
Dans certaines gares, il existe des bâtiments particuliers qui s'appellent des 'rotondes', qui sont de forme complètement ou partiellement circulaire et servent à garer et/ou entretenir les locomotives.
Dans le cercle ou la portion de cercle, se trouvent des tronçons de voie placés comme des rayons de roue de bicyclette (voir les images , et issues de ce site ).
La locomotive arrive sur une voie qui débouche sur une plaque circulaire mobile placée au centre de la rotonde et sur laquelle se trouve un autre tronçon de voie. Elle avance dessus, puis la plaque tourne jusqu'à ce que la locomotive soit en face du tronçon où elle va être garée.
La manoeuvre inverse permet ensuite à la locomotive de repartir dans le bon sens (c'était d'autant plus utile autrefois avec les locomotives à vapeur qui avaient un sens privilégié de traction compte tenu de leur unique cabine, contrairement aux locomotives électriques bi-cabines).
Le 'moyeu' de la rotonde, la plaque tournante est une fosse sur laquelle la voie est surélévée. Une fausse manoeuvre du conducteur pouvait faire que la locomotive avance alors que la voie n'était pas encore bien positionnée et tombe dans la fosse.
On disait alors que la locomotive était à côté de la plaque (même si elle était en réalité bien dessus mais pas sur la voie), expression qui serait ensuite sortie du monde ferroviaire.
[1] Comme au tir à l'arc, par exemple, où c'est souvent une 'plaque' de paille qu'il faut viser, ou certaines épreuves de tir au pistolet où les cibles sont des plaques métalliques rondes.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre (mettre) à côté de la plaque » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Tunisie Arabe Ghalet ala toul elkhatt Erroné sur toutes la ligne
Allemagne Allemand Auf dem Holzweg sein Être sur le chemin du bois
Allemagne Allemand Vollkommen daneben sein Être complètement à côté
Angleterre Anglais To be beside the point Être à côté de la pointe
Argentine Espagnol Escapar por la tangente S'échapper par la tangente
Argentine Espagnol Mear fuera del tarro Pisser hors du pot
Espagne Espagnol Irse por los cerros de Úbeda Aller par les collines d'Úbeda (être complètement hors sujet, divaguer)
Espagne Espagnol Pixar fora de test Pisser en dehors du pot-au-fleurs
Espagne Espagnol Salir por peteneras Sortir par "peteneras"(chant du répertoire flamenco
Canada Français Être à côté de la traque (dérivé de l'anglais 'track')
Italie Italien Essere fuori strada Être sorti de la route
Italie Italien Sbagghiaraccìlla Se tromper sur
Belgique Néerlandais De bal misslaan Manquer la balle
Belgique Néerlandais Een kemel schieten, begaan Tirer, faire un chameau
Pays-Bas Néerlandais (wat een) afgang Quel manque de but
Pays-Bas Néerlandais De mist ingaan S'enfoncer dans le brouillard
Pays-Bas Néerlandais De plank misslaan Rater la planche
Pays-Bas Néerlandais Een bok schieten Tirer sur un bouc (faire une gaffe énorme
Pays-Bas Néerlandais Een miskleun (intraduisible) Un choix à côté de la plaque
Pays-Bas Néerlandais Een zeper / zeperd (intraduisible, probablement de l'Hébreu 'zebhel') Un choix merdique totalement à côté de la plaque
Pays-Bas Néerlandais Er volledig naast zitten Être complètement (assis) à côté (de la plaque)
Pays-Bas Néerlandais Goed fout zitten Se bien trouver dans le mal (donc : à côté de la plaque)
Pays-Bas Néerlandais In de fout gaan / de fout in gaan S'enfoncer dans l'erreur
Brésil Portugais Sair pela tangente Sortir pour la tangente
Roumanie Roumain A fi complet pe langa Être complètement à côté
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Etre (mettre) à côté de la plaque » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 28/03/2006 à 07:26
    En Vendée, le jeu de "Palet" se joue sur une plaque en bois posée au sol et les joueurs doivent atteindre le coeur de cible en y envoyant des rondelles de métal, à tour de rôle, par équipes, un peu comme la pétanque.
  • #2
    • Francis
    • 28/03/2006 à 08:34*
    Je relève: "(ce qui était d’autant plus utile autrefois pour les locomotives à vapeur qui ne pouvaient tracter que dans un seul sens)."
    C’est faux ! Si la vitesse de croisière et la marche normale s’effectuaient "dans le bon sens", une locomotive à vapeur pouvait très bien tracter "à l’envers" ou pousser (comme seconde locomotive, par exemple, sur des tronçons de ligne trop pentus!)
  • #3
    • God
    • 28/03/2006 à 14:17*
    • En réponse à Francis #2 le 28/03/2006 à 08:34* :
    • « Je relève: "(ce qui était d’autant plus utile autrefois pour les locomotives à vapeur qui ne pouvaient tracter que dans un seul sens)."
      C’e... »
    Méat coule pas, comme disait celui qui avait des problèmes urinaires.
    C’est effectivement une mauvaise formulation de ma part qui a fait se retourner dans leur tombe tous les anciens conducteurs de locomotives à vapeur.
    Je reformulerai la chose incessamment.
    Modification apportée aujourd’hui.
  • #4
    • <inconnu>
    • 28/03/2006 à 21:05
    Je suis du Québec et j’ai déjà entendu et employé l’expression "être à côté de la traque" . Est-ce une erreur que l’on commet ou est-ce une évolution différente valable puisque la plaque dont vous faites référence origine aussi du monde ferrovière?
  • #5
    • God
    • 28/03/2006 à 21:57
    • En réponse à <inconnu> #4 le 28/03/2006 à 21:05 :
    • « Je suis du Québec et j’ai déjà entendu et employé l’expression "être à côté de la traque" . Est-ce une erreur que l’on commet ou est-ce une... »
    Il semble effectivement que "à côté de la traque" soit employée de l’autre côté de l’Atlantique, avec la même signification.
    Mais qu’est-ce que cette ’traque’ ? Pour moi qui ne suis pas de là-bas et ne dispose pas de dictionnaire français-québécois (et inversement), c’est mystère et boule de gomme !
  • #6
    • <inconnu>
    • 30/03/2006 à 10:11
    • En réponse à <inconnu> #1 le 28/03/2006 à 07:26 :
    • « En Vendée, le jeu de "Palet" se joue sur une plaque en bois posée au sol et les joueurs doivent atteindre le coeur de cible en y envoyant de... »
    Dans le même genre de jeu, En normandie et spécialement en pays de Caux, on joue à "la butte". Un morceau de bois rond d’environ dix centimetres de haut (genre manche à balai coupé) que l’on pose debout. Les joueurs parient et posent leurs pièces sur "la butte", on jette des palets de fer afin de faire tomber la butte et ses pièces. Le gagnant ramasse les pièces qui sont tombées autour de son palet. D’où peut etre l’expression "se faire butter" ??? qu’en pense God ?
  • #7
    • God
    • 30/03/2006 à 11:52*
    • En réponse à <inconnu> #6 le 30/03/2006 à 10:11 :
    • « Dans le même genre de jeu, En normandie et spécialement en pays de Caux, on joue à "la butte". Un morceau de bois rond d’environ dix centime... »
    Ben God il en dit que, bien que le mot d’argot ’buter’ s’écrive aujourd’hui avec un seul ’t’, la version avec deux a bien existé avec la même signification de ’tuer’ et que son origine semble dater de 1821.
    Mais pour ce qui est de faire un lien avec le jeu de la butte cité ici, je ne dirai qu’une chose : p’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non !
  • #8
    • <inconnu>
    • 22/04/2006 à 16:47
    • En réponse à <inconnu> #4 le 28/03/2006 à 21:05 :
    • « Je suis du Québec et j’ai déjà entendu et employé l’expression "être à côté de la traque" . Est-ce une erreur que l’on commet ou est-ce une... »
    "Traque" vient directement de l’anglais "TRACK". (voie ferrée, rail)
  • #9
    • cotentine
    • 23/02/2008 à 00:19
    mieux vaut ne pas être à côté de la plaque ... "vibrante" si on veut bénéficier d’une augmentation de sa force et de sa souplesse musculaire, etc 😄 ... dixit les entraîneurs, les masseurs, les kinés, les athlètes ... etc. voir à cette page
  • #10
    • OSCARELLI
    • 23/02/2008 à 07:48
    • En réponse à <inconnu> #6 le 30/03/2006 à 10:11 :
    • « Dans le même genre de jeu, En normandie et spécialement en pays de Caux, on joue à "la butte". Un morceau de bois rond d’environ dix centime... »
    Et en Belle Gique, hein, au Pays de Coo, on joue à la Cascade.
    Mais caisse donc?
    Je n’en sais fichtre rien, mais la Cascade de Coo y est aussi connue là-bas que les Chutes du Nid à Gara, qui est - comme tout le monde le sait - un oiseau de mauve et augure, couleur indéfinissable s’il en est.
    ’Scusez si vous comprenez pas tout, il y a des lendemains de veille qui ne déjantent pas nécéssairement!
  • #11
    • OSCARELLI
    • 23/02/2008 à 07:50*
    mon petit Godemichou adoré, il manque une explication simplissime et limpide à tes deux alternatives proposées:
    être à côté de la plaque dans terre signifie donc que tout est à l’eau, que rien ne va plus, faites vos jeux...
  • #12
    • momolala
    • 23/02/2008 à 08:52
    Johnny le Sphynx a épousé (tour à tour !) chacune de celle qui a résolu l’énigme du premier rendez-vous "à côté de la pl... Ah que, coucou !" Ce sont touuuuutes les déçues de l’amuuur qui disent qu’elles sont tombées à côté de la plaque !
    Bonjour boujour et belle journée à tous !
  • #13
    • <inconnu>
    • 23/02/2008 à 09:03
    • En réponse à cotentine #9 le 23/02/2008 à 00:19 :
    • « mieux vaut ne pas être à côté de la plaque ... "vibrante" si on veut bénéficier d’une augmentation de sa force et de sa souplesse musculaire... »
    ta plaque vibrante est tout de même encombrante, il y a plus discret avec le vibre ô
    ma soeur !
  • #14
    • OSCARELLI
    • 23/02/2008 à 09:26
    • En réponse à cotentine #9 le 23/02/2008 à 00:19 :
    • « mieux vaut ne pas être à côté de la plaque ... "vibrante" si on veut bénéficier d’une augmentation de sa force et de sa souplesse musculaire... »
    J’ai été voir à la page indiquée, et j’imagine bien que certaines positions représentées (3 et 5) doivent être pour le moins ... passionnantes... Dès lors, je crois que je compredns ce que Tsinta veut dire, ci-dessus, ô sa soeur...
  • #15
    • chirstian
    • 23/02/2008 à 09:59
    le TLFI rattache "mettre/être à côté de la plaque" à la "Plaque de tir. Panneau servant de cible."
    Sans vouloir contester l’explication que God a privilégiée ici (la loco sur la plaque tournante) j’avoue que cette idée de rater la cible au tir, me semble beaucoup plus pertinente. Ne serait ce, qu’en raison du caractère très professionnel, et donc limité à un certain milieu, de la plaque de loco. Qui a déjà vu une loco se planter dans une plaque ? Une expression se popularise plus facilement quand elle se rattache au vécu.
    Mais c’était sans doute seulement pour nous mettre en train ? Alors pour la suite : gare !
  • #16
    • <inconnu>
    • 23/02/2008 à 10:04
    A la SNCF (Savoir Nager Comme Fernandel> soyons sérieux !), on médite :
    Pour ne pas être à côté de la plaque, il faut avoir les yeux en face des trous !
    >>>cette page
  • #17
    • <inconnu>
    • 23/02/2008 à 10:06
    • En réponse à <inconnu> #13 le 23/02/2008 à 09:03 :
    • « ta plaque vibrante est tout de même encombrante, il y a plus discret avec le vibre ô
      ma soeur ! »
    Commentaire Pile au Poil... ma Soeur ! 🙂
  • #18
    • <inconnu>
    • 23/02/2008 à 10:09
    • En réponse à chirstian #15 le 23/02/2008 à 09:59 :
    • « le TLFI rattache "mettre/être à côté de la plaque" à la "Plaque de tir. Panneau servant de cible."
      Sans vouloir contester l’explication que... »
    Mais c’était sans doute seulement pour nous mettre en train ? Alors pour la suite : gare !

    En tant que Tchou-Tchou contestataire, God va être déçu !
    Espèce de Bête Humaine va ! 🙁
  • #19
    • chirstian
    • 23/02/2008 à 10:11
    au casino, on pose des jetons et des plaques sur les numéros en espérant qu’ils sortent. Quand on met la plaque à côté , on met à côté de la plaque.
    Note que cela rejoint l’explication ferroviaire : car rien n’empêche de jouer à la roulette avec une plaque et une locomotive ! Quand j’étais gamin dans les kermesses on utilisait bien un lapin, qui devait choisir l’une des carottes qui lui étaient proposées !
    D’ailleurs les jours de grève ,il faut bien qu’ils fassent quelque chose non ? Hein ? Non, les cheminots, pas les lapins, menfin sot !
  • #20
    • <inconnu>
    • 23/02/2008 à 10:13
    Il faut être un peu cabot pour passer à côté ce cette plaque-ci :cette page
    Spa ?