Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Se mettre le doigt dans l'oeil

Se tromper grossièrement.

Origine

Attention, cette explication est réservée aux personnes majeures, à l'esprit ouvert. Pour les autres, vous pouvez plutôt aller là , là ou là et attendre l'expression de demain.
Chacun sait qu'un doigt dans l'oeil, non seulement cela peut faire très mal, mais cela peut aussi l'abîmer irrémédiablement.
Certaines explications sur l'origine de cette expression évoquent la pauvre grenouille de bénitier qui fait le signe de croix de manière si maladroite qu'elle se plante malencontreusement le doigt dans l'oeil (l'histoire ne dit pas si elle enchaîne alors par une danse du scalp autour du bénitier).
Mais leurs auteurs se mettent probablement le doigt dans l'oeil.
Car c'est oublier qu'en argot, l'oeil désigne aussi l'anus et que, dans le langage populaire, l'erreur est souvent exprimée par des termes évoquant des choses placées sous la ceinture.
Ainsi, quand on se trompe, on peut dire "se foutre dedans" et quand on est trompé par quelqu'un, les allusions à la sodomie deviennent fréquentes.
Quant au doigt, dans un contexte pareil, il est facile d'imaginer ce qu'il représente.
De là, on comprend qu'on puisse évoquer, sinon réellement pratiquer, l'auto-sodomie en se mettant le doigt dans l'oeil lorsqu'on est lourdement trompé par soi-même.

Compléments

Le doigt et l'oeil n'étant généralement compris que dans leur sens normal (et c'est probablement tant mieux), à la suite de cette expression, et selon l'ampleur de l'erreur, on rajoute parfois "jusqu'au coude" ou même "jusqu'à l'omoplate".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se mettre le doigt dans l'oeil » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Sich gewaltig täuschen Se tromper énormément
Angleterre Anglais He doesn't know his arse from his elbow "Il ne connait pas la différence entre son cul et son coude"
Angleterre Anglais To get it all wrong Avoir tout faux
Angleterre Anglais To get the wrong end of the stick Prendre le mauvais bout du baton
Angleterre Anglais To take the wrong sow by the ear Prendre la mauvaise truie par l'oreille
Espagne Espagnol Cagarla Chier, foutre en l'air (vulgaire)
Espagne Espagnol Fotre la pota Mettre la patte
Espagne Espagnol Meter la pata hasta el corvejón Mettre la patte jusqu'au jarret (= Faire une grosse gaffe)
Espagne Espagnol Meter la pata hasta el fondo Mettre la patte jusqu'au fond
Canada Français Se fourrer
Canada Français Se mettre le doigt dans l'oeil jusqu'au cul Mais c'est déjà français!
Italie Italien Prendere un granchio Prendre un crabe
Belgique Néerlandais Een bok schieten Tirer un bouc
Belgique Néerlandais Een kemel schieten Tirer un chameau
Pays-Bas Néerlandais De plank misslaan Manquer le coup sur la planche / se tromper énormement
Pays-Bas Néerlandais Er flink naast zitten Etre bien assis à côté
Pays-Bas Néerlandais Het bij het verkeerde eind hebben L'avoir au mauvais bout
Pays-Bas Néerlandais Volledig de mist ingaan Entrer complètement dans le brouillard
Brésil Portugais Comer bola Manger du ballon
Roumanie Roumain A da cu oistea in gard Heurter la clôture avec le timon
Russie Russe Сесть в лужу S'assoir dans une flaque
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Se mettre le doigt dans l'oeil » Commentaires

  • #1
    • chirstian
    • 15/05/2006 à 12:40
    sans commentaires ... sinon pour relever que l’expression me semble être le plus souvent "se fourrer le doigt dans l’oeil" , et qu’avec ce verbe , l’image est encore plus évidente...
    (à rapprocher du "fourreau" qui contient notamment le sexe du cheval et de bien d’autres termes ou expressions de même racine )
    Me goure-je ?
    christian
  • #2
    • borikito
    • 15/05/2006 à 12:45
    • En réponse à chirstian #1 le 15/05/2006 à 12:40 :
    • « sans commentaires ... sinon pour relever que l’expression me semble être le plus souvent "se fourrer le doigt dans l’oeil" , et qu’avec ce v... »
    Retour aux grands philosophes :
    "qui se met le doigt dans l’oeil dans la nuit a le doigt qui sent au matin"
    Lao Tseu, version 1.2
  • #3
    • <inconnu>
    • 15/05/2006 à 13:08
    Les expressions placées au-dessus ou au-dessous de la ceinture m’évoquent le film :
    « Un drôle de Paroissien » avec Bourvil, Jean Poiret… et ce dernier de conseiller (avec le sourire) à celui qui manquerait de ceinture, de prier Saint Thuron. 🙂
    ***
    Peut-on rire ou sourire de tout ici ? Sachant que bien des expressions, dites populaires amènent des réactions « décontractées » ? Cela nous empêche t’il de travailler à se cultiver encore et encore ? Non !
    Je ne vois pas pourquoi, un chantre de la morale (Dauphin > voir l’expression du 13 mai : « Vouer aux gémonies »), mettrait un tel ou un tel à l’index, tout en caressant le propriétaire des lieux dans le sens du poil.
    Je pense que chacun a son humour (certes parfois douteux ou pas toujours propre), mais à l’image de la vie. (N’en déplaise).
    On peut être légèrement irrévérencieux et aussi parfois très sérieux. Alors, tout l’un ou tout l’autre ? Disciples de Coluche et d’autres inspirateurs plus fins, devez-vous faire le dos rond et « flipper » aux dires de Dauphin ? Le débat en eaux troubles est ouvert si « God » le permet, évidemment.
    Un forum, qu’est-ce sinon une place publique. Mr Dauphin, voulez-vous, ici, être chef de bureau ? Responsable de l’esprit régnant mais baignant à votre grand regret dans une légèreté de bon aloi ? L’arbitre est désigné (God) et n’a pas pour l’instant, que je sache, mis de cartons jaunes ou rouges à ceux que vous citez (entre autre > Christian et Rikske…)
    Eloignez-vous donc de l’étal aux poissons, puisque votre nez est si sensible. Comme vous le dites : « Un effort, s’il vous plaît et… merci ! »
    Honni soit qui mal y pense… mais restons magnanime aussi envers vous, c’est force d’âme, de caractère, de notre part aussi.
    Yannn
    PS : J’adore les dauphins.
  • #4
    • God
    • 15/05/2006 à 15:22
    • En réponse à <inconnu> #3 le 15/05/2006 à 13:08 :
    • « Les expressions placées au-dessus ou au-dessous de la ceinture m’évoquent le film :
      « Un drôle de Paroissien » avec Bourvil, Jean Poiret… et... »
    Comme je l’ai indiqué déjà quelque part, je n’ai pas vocation à faire la police dans les forums, ni à arbitrer les échanges qu’il s’agisse de skuds ou de rires, sauf s’il y a débordement manifeste, ce qui n’a pas encore été le cas.
    Donc chacun s’y exprime comme il l’entend, tant que cela reste acceptable.
    Après, chacun interprète et juge selon son bon vouloir...
    PS : J’adore qu’on me caresse. Surtout dans le sens du poil... 😉
  • #5
    • God
    • 15/05/2006 à 15:25
    • En réponse à chirstian #1 le 15/05/2006 à 12:40 :
    • « sans commentaires ... sinon pour relever que l’expression me semble être le plus souvent "se fourrer le doigt dans l’oeil" , et qu’avec ce v... »
    Non-je !
    Mais ’fourrer’ ou ’foutre’ sont moins socialement acceptables, d’autant plus que avec ’mettre’ et sans compréhension de la signification sous-jacente, on garde une expression très soft.
  • #6
    • <inconnu>
    • 15/05/2006 à 20:34
    • En réponse à <inconnu> #3 le 15/05/2006 à 13:08 :
    • « Les expressions placées au-dessus ou au-dessous de la ceinture m’évoquent le film :
      « Un drôle de Paroissien » avec Bourvil, Jean Poiret… et... »
    Merci Yann, mais peut-être mon dernier "commentaire" sur le forum était-il un chouïa inspiré par une bonne bouteille... Donc, pardon à ceux d’entre-nous que je pourrais offusquer, je promets d’être plus sage...
  • #7
    • <inconnu>
    • 16/05/2006 à 11:26
    Je voudrais juste dire aux personnes qui postent sur ce forum de penser à ceux qui vous lisent... Ce n’est pas parce-qu’on ne poste pas que vous êtes entre-vous, et qu’on ne subit pas vos petites "prises de bec".
    J’ai remarqué que sur tous les forums, les gens s’écartent systématiquement du sujet pour se faire des reproches sur leur façon de s’exprimer ou sur le contenu de ce qu’il ont exprimé.
    Puisque tout le monde s’exprime librement ici, je le fais aussi : ça me gonfle de lire des messages de ce genre.
    Même celui que je viens d’écrire me gonfle. Je m’auto-gonfle.
    En bref : on s’en fout de vos relations entre vous, ce qui nous interesse c’est ce qui a un rapport avec l’expression. Merci.
  • #8
    • God
    • 16/05/2006 à 12:06*
    • En réponse à <inconnu> #7 le 16/05/2006 à 11:26 :
    • « Je voudrais juste dire aux personnes qui postent sur ce forum de penser à ceux qui vous lisent... Ce n’est pas parce-qu’on ne poste pas que... »
    Attention ! Qui gonfle trop est voué à l’explosion (voir une fable de La Fontaine). Et l’auto-gonflage mène donc au suicide. 😉
    Si je suis complètement d’accord sur le fond (l’interêt, c’est ce qui a un rapport à l’expression), il est impossible, dans un forum, comme dans n’importe quelle discussion, d’empêcher qui que ce soit de dériver un peu, ou alors il faut empêcher les gens de s’exprimer.
    Ce sont des hommes qui écrivent ici, pas des robots. Les sources potentielles de désaccords sont donc dans chaque phrase. Et, par principe, qui dit action, dit réaction. Donc quand l’un exprime un désagrément, un autre réagit. C’est la dure loi de la liberté de parole.
    Et je préfère la liberté un peu hors sujet à la muselière (revoir ci-dessus ma contrib du 15 à 15:22).
  • #9
    • DanielP
    • 16/05/2006 à 18:31
    Merci God de remettre certaines pendules (?) à l’heure. Un peu d’humour ne fait aucun tort, trop d’humour bas lasse (tiens, serait-ce une contrepèterie ?). L’humour est enfant de nos haines disait Prévert, donnons-lui tort, au moins ici !
  • #10
    • <inconnu>
    • 16/05/2006 à 23:20
    • En réponse à <inconnu> #7 le 16/05/2006 à 11:26 :
    • « Je voudrais juste dire aux personnes qui postent sur ce forum de penser à ceux qui vous lisent... Ce n’est pas parce-qu’on ne poste pas que... »
    Désolé « Sossoia », mais je n’ai pas pu résister à « petitement » riposter à des remarques… gonflées quand même, visant deux futurs amis potentiels. On a tous un côté « Don Diego de La Vega » alias Zorro, disent mes enfants.
    Ma mère me le dit souvent : « Avant de poser le doigt sur ta gâchette, vois plutôt si tu ne peux pas le mettre dans le fût de ton canon, car sinon, tout fini par dégénérer. »
    Donc, un bon brûlot vaut mieux qu’une mauvaise brûlure. Vous avez entièrement raison, la bonne conduite s’impose et en chemin autrefois, nous croisions, enfants, des bibendums, qui, nous disaient les garagistes, se gonflaient tout seuls. Heureusement qu’ils avaient une bonne tête, un beau sourire ces bonhommes auto-gonflés. C’était beau à l’image de la vie idéale !
    Mon père me disait : « Si tu crois qu’ils gonflent ça juste pour ton plaisir, tu te mets le doigt dans l’œil… ». Je ne le croyais pas mais depuis, j’ai appris à compter le prix des pneus, par deux, par quatre. 🙁
    Yannn
    Ps : J’aime toujours les bibendums, ça vaut une fortune aux puces.
  • #11
    • blossomgirl
    • 04/01/2007 à 23:36
    J’ai déjà entendu quelqu’un dire "se foutre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude" et "jusqu’au cul". Simple fantaisie de leur part??
  • #12
    • OSCARELLI
    • 05/01/2007 à 21:00
    • En réponse à blossomgirl #11 le 04/01/2007 à 23:36 :
    • « J’ai déjà entendu quelqu’un dire "se foutre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude" et "jusqu’au cul". Simple fantaisie de leur part??... »
    ca dépend si on regarde à travers UNE lunette ou à travers DES lunettes...
    Et, de plus, par quel bout de la lorgnette faut-il prendre la chose....
    Blossomgirl, bienvenue au Club. Tu as un nom qui sourit au printemps et fait dans la cotonnade...
    A retenir!
  • #13
    • <inconnu>
    • 18/04/2009 à 00:50
    Eh! Faut-il empêcher de tourner en rond le doigt que l’on se met dans l’oeil?
  • #14
    • eureka
    • 18/04/2009 à 02:11*
    Ouais se tromper grossièrement, fectivement, mais toujours vis-à-vis de soi-même et jamais avec les autres. Se mettre le doigt dans l’oeil pour ne plus voir que d’un seul, eh bé, j’trouve qu’c’est pas très intelligent et c’est une grave erreur sur sa propre personne à soi, en plus ça doigt euh doit faire vachement mal, non ? Moi jamais je ne me mets le doigt dans l’oeil, j’me l’fourre toujours, ou à la limite j’me l’fous et me le refous, et re-belote, mais alors en vitesse, en un battement de cil, pour laisser mes mirettes libres. T’rends compte le nombre de battements d’cils en une journée ? Eh bé je n’fais que me l’fourrer et le refourrer et j’m’en rend même pas compte. Fourrage vite fait bien fait sul gaz et tu peux foutre, fourrer ou mettre ( mais moi j’peux pas mettre) autant qu’tu veux, et puis si ça dérange quelqu’un, il a qu’à en faire autant ! D’ailleurs, j’me me demande bien pourquoi se le mettre dans l’oeil quand il y a plusieurs endroits qui, s’il s’ont fourrés, dérangent pas du tout. A choisir à titre d’exemple, et c’est pas exhaustif, entre le nez, l’oreille, la bouche et l’oeil, eh bé on n’a même pas besoin de réfléchir, enfin en ce qui me concerne, y en a qui préfèrent l’oeil, d’autres chais pas quoi, et ainsi de suite, mais chacun est libre de s’le foutre où il veut...son doigt s’pas ?
  • #15
    • OSCARELLI
    • 18/04/2009 à 09:02
    • En réponse à blossomgirl #11 le 04/01/2007 à 23:36 :
    • « J’ai déjà entendu quelqu’un dire "se foutre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude" et "jusqu’au cul". Simple fantaisie de leur part??... »
    Complément de réponse:
    "se fourrer le doigt dans l’oeil jusqu’à l’omoplate" est également en circulation...
    Qui dit mieux?
    On ne t’as pas vu souvent ici, miss coton. Mais je suppose que tu nous lis encore, puisque tu ne t’es pas désabonnée. Fais-nous donc un petit coucou... Cela nous fera plaisir.
  • #16
    • chirstian
    • 18/04/2009 à 09:08
    le manchot qui menace l’aveugle de lui mettre le doigt dans l’oeil pète plus haut que son cul. (proverbe Sélénite)
  • #17
    • chirstian
    • 18/04/2009 à 09:18
    • En réponse à OSCARELLI #15 le 18/04/2009 à 09:02 :
    • « Complément de réponse:
      "se fourrer le doigt dans l’oeil jusqu’à l’omoplate" est également en circulation...
      Qui dit mieux?
      On ne t’as pas vu... »
    "se fourrer le doigt dans l’oeil jusqu’à l’omoplate"
    mon doigt serait plus attiré par une femme gironde que par une homo plate : la recherche du fond passe par les formes. (Benoit 16 : Mes confidences.)
  • #18
    • syanne
    • 18/04/2009 à 09:55
    c’est oublier qu’en argot, l’oeil désigne aussi l’anus et que, dans le langage populaire, l’erreur est souvent exprimée par des termes évoquant des choses placées sous la ceinture

    Mais alors, L’oeil était dans la tombe et regardait Caïn... serait une blague eschatologique ?
    Oh, my god !
  • #19
    • <inconnu>
    • 18/04/2009 à 10:08
    • En réponse à chirstian #16 le 18/04/2009 à 09:08 :
    • « le manchot qui menace l’aveugle de lui mettre le doigt dans l’oeil pète plus haut que son cul. (proverbe Sélénite) »
    Et n’oublions pas qu’au royaume des aveugles, les borgnes n’ont pas intêret à se fourrer le doigt dans l’oeil, sinon ils ne sont plus rois !
    Bonjour à tous !
  • #20
    • Emeu29
    • 18/04/2009 à 10:14*
    • En réponse à chirstian #16 le 18/04/2009 à 09:08 :
    • « le manchot qui menace l’aveugle de lui mettre le doigt dans l’oeil pète plus haut que son cul. (proverbe Sélénite) »
    "Le sage montre la lune , l’imbécile regarde l’anus" c’est bien connu !
    Hein ! le doigt ? Ah ! Mer...credi !
    Je me le suis fourré dedans ! Et carré bien profond encore !
    Euh, Chirst Ian (Cidre Jean, en Breton), je me suis permis de faire suivre à ma liste de diffusion cette savoureuse citation. Cela fera de la pub pour expressio et qui sait, peut-être fera-t-elle le tour du monde 😉