Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Etre / mettre sur les dents

Être surmené, épuisé ou excédé / Exténuer, harasser

Origine

Cette expression est attestée dès 1611.
Selon Littré, l'image viendrait du monde hippique, où un cheval exténué appuie ses dents sur le mors.
Mais Rey et Chantreau réfutent cette version et supposent qu'elle reprend l'image de celui qui "mord la poussière" (qui est jeté à terre, mais probablement parce qu'il est épuisé), en se basant sur les mots 'adent' et 'adens' qui en ancien français et en provençal signifiaient "être face contre terre (donc les dents plantées dans la terre)".

Exemple

« Ils ont des pieds qui vont chercher de la boue dans tous les quartiers de la ville (…) et la pauvre Françoise est presque sur les dents, à frotter les planchers que vos biaux maîtres viennent crotter régulièrement tous les jours. »
Molière - Le bourgeois gentilhomme
« Mais deux ou trois hommages, après les débauches de la veille, l'avaient mis sur les dents, je fus congédiée. »
Donatien-Alphonse-François de Sade - Justine

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre / mettre sur les dents » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Auf dem Zahnfleisch gehen Marcher sur les gencives
Angleterre Anglais Being (completely) worn out Être complètement usé(e)
Angleterre Anglais To be dog-tired Être crevé / claqué
États-Unis Anglais That puts my teeth on edge Ça me met les dents jusqu'au bord
États-Unis Anglais To be on one's last leg Être sur la dernière jambe
États-Unis Anglais To have had it L'avoir eu
Espagne Espagnol Andar de capa caida Aller avec la cape tombée
Espagne Espagnol Estar agobiado Être accablé
Espagne Espagnol Marchar de cabeza Marcher de tête
Pays-Bas Néerlandais Kapot zijn van vermoeidheid Être crevé de fatigue
Pays-Bas Néerlandais Op je tanden lopen Marcher sur les dents
Pays-Bas Néerlandais Op je wenkbrauwen lopen Marcher sur ses sourcils (d'épuisement)
Pays-Bas Néerlandais Op zijn tandvlees zitten / lopen Être / courir à ses gencives
Pays-Bas Néerlandais Oververmoeid zijn Être surmené(e)
Brésil Portugais Estar acabado Être fini
Roumanie Roumain A fi la capatul puterilor Etre au bout de ses pouvoirs
Roumanie Roumain A fi mort de oboseala Être mort de fatigue
Roumanie Roumain A pica de pe picioare Tomber de ses pieds
Roumanie Roumain A-si scoate sufletul Sortir son âme
Turquie Turc Bitkin olmak Être épuisé
Belgique Wallon Y'ess mour escran Être mort de fatigue
Ajouter une traduction

Déformée

  • Être sur l'Adam

Commentaires sur l'expression « Etre / mettre sur les dents » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 12/06/2008 à 00:38
    Et çui qu’a les dents qui raient le parquet, il est donc sur les dents, lui aussi. Mais pas sur la paille, généralement.
  • #2
    • AnimalDan
    • 12/06/2008 à 02:42
    • En réponse à Elpepe #1 le 12/06/2008 à 00:38 :
    • « Et çui qu’a les dents qui raient le parquet, il est donc sur les dents, lui aussi. Mais pas sur la paille, généralement. »
    On peut même supposer qu’ayant fait son fromage, il est sur l’Edam...
  • #3
    • AnimalDan
    • 12/06/2008 à 02:49*
    Les dents du mignon
    Qui charme les filles
    Les dents du pignon
    Qui baignent dans l’huile
    Les dents dans le chignon
    Que le peigne tient tranquille
    Dents du maquignon
    Qu’examine le boeuf hostile
    Dents qui baignent
    Des lendemains de cuite
    Dents qui dédaignent
    Du bout des dents
    Dents dans la pomme
    Signé Adam
    Contre qui God a une dent
    Et qui le jettent dans la fuite
    Toutes dents
    Dehors et lui deux dents
    Mieux que dans la mâchoire à Jean.
    Animaldent.
  • #4
    • AnimalDan
    • 12/06/2008 à 05:01
    Avec vos dents de sagesse, plutôt que mâcher vos mots, décortiquez donc les expressions.
  • #5
    • OSCARELLI
    • 12/06/2008 à 06:10*
    BON ANNIVERSAIRE, FRANCK LA O’HARA!
    Je t’envoie un gâteau d’amitié avec plein, plein, plein de bougies pour tous les jours, les mois et les années que tu passeras encore par Minou!
    Et des tas de gros patins également.
    iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    ===================================================
    ===================================================
    ===================================================
    ===================================================
    Maaaaaaaaaaarceeeeeeeeeeeelllllllllllllllllllllllllllllllllllll !la roteuse, eksasot!
    Berrnnnnaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrd, oùkelrest, les viennoiseries?
  • #6
    • OSCARELLI
    • 12/06/2008 à 06:12
    Et Eve, était-elle aussi sur l’Adam?
  • #7
    • OSCARELLI
    • 12/06/2008 à 06:13
    Etre sur l’aidant, est-ce bien raisonnable?
  • #8
    • momolala
    • 12/06/2008 à 07:10*
    • En réponse à AnimalDan #3 le 12/06/2008 à 02:49* :
    • « Les dents du mignon
      Qui charme les filles
      Les dents du pignon
      Qui baignent dans l’huile
      Les dents dans le chignon
      Que le peigne tient tranqu... »
    J’aime beaucoup !
    Voici une illustration tendre de l’expression du jour telle que la définit God. Je pensais que l’on était sur les dents quand on était dans l’urgence et le stress, comme un grand couturier à la veille du lancement d’une collection ou une instit au moment du spectacle de fin d’année. On n’a pas le temps d’être fatigué. Eh ben je m’ai crompé. Et voilà : hier plein de mots nouveaux, aujourd’hui une expression remise à neuf, même à dix ! Quel merrrveilleux site !
  • #9
    • momolala
    • 12/06/2008 à 07:18
    • En réponse à OSCARELLI #5 le 12/06/2008 à 06:10* :
    • « BON ANNIVERSAIRE, FRANCK LA O’HARA!
      Je t’envoie un gâteau d’amitié avec plein, plein, plein de bougies pour tous les jours, les mois et les... »
    Tu es tombé du lit en même temps que moi ce matin (en tout bien tout honneur siouplé !). Encore en partance ou sur le chemin du retour au bercail sur les dents alpestres et footballistiques du moment ?
    Je me joins à toi pour souhaiter un bon anniversaire à Franclaorna du bord de la Loire entre le Mont Gerbier de Jonc et son estuaire de l’Atlantique. Un long fleuve aussi tranquille que la vie que je te souhaite néanmoins gaie et paisible.
  • #10
    • <inconnu>
    • 12/06/2008 à 08:29
    Sur les dents et sous le vent: jaquette qui flotte
  • #11
    • sylphide
    • 12/06/2008 à 09:02
    UN HAPPY VERSAIRE MA FRANCLA oh lala !! brouette de bisous...
    Et un bonjour rapide de phil et moi même, sommes pas sur les dents,ce n’est pas à un vieux cheval et une bourrique comme moi, que l’on apprend à dépasser la main de l’homme pour ne pas appuyer nos dents sur le mors, il suffit de s’encapuchonner...amis turfistes bonjour !!
  • #12
    • syanne
    • 12/06/2008 à 09:14
    • En réponse à momolala #9 le 12/06/2008 à 07:18 :
    • « Tu es tombé du lit en même temps que moi ce matin (en tout bien tout honneur siouplé !). Encore en partance ou sur le chemin du retour au b... »
    Moi aussi, je croyais qu’être sur les dents, c’était être sur les nerfs. Un jour quand j’étais petite fille j’ai dévalé un escalier sans les pieds, me suis retrouvée sur les dents, plus précisément sur le nerf de la dent, j’ai trouvé ça très incisif, surtout quand la dentiste m’a dit, pendant la dénervation, de ne pas m’énerver …
    Je découvre grassagod (une fois de plus !) la VERITABLE signification de cette expressio, et m’y retrouve, ces jours-ci, totalement : stress + hyperactivité + 9 de tension !… ce qui ne m’empêche pas de vous faire la bise en passant, vous souhaiter une journée … dentesque et mille bonheurs à Franclaorana.
  • #13
    • chirstian
    • 12/06/2008 à 09:47
    • En réponse à momolala #8 le 12/06/2008 à 07:10* :
    • « J’aime beaucoup !
      Voici une illustration tendre de l’expression du jour telle que la définit God. Je pensais que l’on était sur les dents qu... »
    Je pensais que l’on était sur les dents quand on était dans l’urgence et le stress
    tu ne te trompes pas du tout : dans ce sens principal de "Être surmené, épuisé ou excédé " , c’est l’idée de surmenage qui l’emporte, et surmener c’est mener trop vite, au dessus de sa vitesse normale. Ensuite, selon les cas, c’est la fatigue ou l’énervement qui en résultent : d’où les sens secondaires de "épuisé" ou "excédé". Ce que God nous apprend , adoptant l’explication de Rey et Chantreau, c’est que le sens premier privilégiait le seul épuisement physique : mais c’est sans doute l’époque qui voulait cela !
  • #14
    • Elpepe
    • 12/06/2008 à 09:59
    • En réponse à chirstian #13 le 12/06/2008 à 09:47 :
    • « Je pensais que l’on était sur les dents quand on était dans l’urgence et le stress
      tu ne te trompes pas du tout : dans ce sens principal de... »
    surmener c’est mener trop vite, au dessus de sa vitesse normale

    Mais alors... surprendre ? Ça surchauffe ?
    Bonjour bonjour, les gosses. Un joyeux anniversaire à Franclaorana, qui doit être sur les dents ce jour d’hui. Kif-kif God, en train de mettre la dernière dent à l’éditeur de partoche.
  • #15
    • Elpepe
    • 12/06/2008 à 11:06*
    - Les rets tendeurs.
    - Tends-le très rusé.
    - Tresse-les dur, net.
    - Leu, tendre stress.
    - Les entrées du SRT
    - De lettres en URSS.
    - Ted n’est leurré, SS.
    - Dès le Net très sûr.
    Anna Gramme
  • #16
    • Elpepe
    • 12/06/2008 à 11:27
    Après avoir croqué la pomme à belles dents, Adam s’est retrouvé sur les dents.
  • #17
    • <inconnu>
    • 12/06/2008 à 12:03*
    Que voilà une importune dent, (1 dent)
    Tombée dans ce poème : dedans ! (2 dents)
    Se trouvait-elle à l’étroit dans (3 dents)
    La bouche de Sagesse ? Quatre dents. (4 dents de sagesse bien sûr 🙂 )
    Alors elle s’évada, scindant (5 dents)
    L’espace, évitant l’incident, (6 dents)
    Non désiré par cette dent. (7 dents)
    Sans vouloir être outrecuidant, (8 dents)
    Et donc vous mettre sur les dents. (de la mer)

    Moralité : Le total fait 36 dents, j’aurais préféré vous en conter 30 dedans (de la mer) mais il vaut mieux être la mère dent que l’amère dent ou là, merdant !
    Ou même dans la mer(de).
  • #18
    • <inconnu>
    • 12/06/2008 à 12:18*
    • En réponse à Elpepe #15 le 12/06/2008 à 11:06* :
    • « - Les rets tendeurs.
      - Tends-le très rusé.
      - Tresse-les dur, net.
      - Leu, tendre stress.
      - Les entrées du SRT
      - De lettres en URSS.
      - Ted n... »
    J’ai reçu un message de mon Alter ego que je vous livre tel quel :
    Tu essayes des anagrammes de "mettre sur les dents" et tu as du mal, tu t’embrouilles avec les "lettres de : sternums." Même si tu arrives à "truster les déments," ou en "ter : les ruts déments", ce n’est que du caca qui veut se faire briller : "tes merdes lustrent" !
    Il est dur avec moi, non ?
  • #19
    • AnimalDan
    • 12/06/2008 à 12:36*
    • En réponse à momolala #8 le 12/06/2008 à 07:10* :
    • « J’aime beaucoup !
      Voici une illustration tendre de l’expression du jour telle que la définit God. Je pensais que l’on était sur les dents qu... »
    Je suis d’accord... pour moi aussi, être sur les dents avait cette signification... pour l’épuisement j’aurais parlé des genoux ! comme quoi... on n’est pas Pic de la Mirandole, comme disait ma grand-mère !
  • #20
    • AnimalDan
    • 12/06/2008 à 12:43
    • En réponse à momolala #8 le 12/06/2008 à 07:10* :
    • « J’aime beaucoup !
      Voici une illustration tendre de l’expression du jour telle que la définit God. Je pensais que l’on était sur les dents qu... »
    Au premier "rabord", j’y ai vu que du bleu, puis j’ai compris: il est sur l’étang, le Snoopy ! 😄