Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Fil rouge

Fil conducteur d'une énigme, d'un jeu.
Idée directrice, quelque chose qui donne une cohérence à un ensemble disparate.
Elément répétitif, point de repère qui revient régulièrement dans une discussion, un récit, une présentation.

Origine

L'origine de cette expression n'est pas très nette.
La première trace que l'on connaît de son emploi se trouve chez Goethe, en 1809, dans "Les affinités électives".
Voici ce qu’il y écrit : « Tous les cordages de la flotte royale, du plus fort au plus faible, sont tressés de telle sorte qu'un fil rouge les parcourt tout entiers et qu'on ne peut l'en extraire, sans que l'ensemble se défasse, et le plus petit fragment permet encore de reconnaître qu'ils appartiennent à la couronne ».
Ce fil rouge était donc à la fois un élément permettant de repérer l'appartenance du cordage, mais aussi quelque chose dont l'absence le rendait inutilisable.
D'où le parallèle avec les points de repère dans un récit ou le maintien de la cohérence d'un ensemble.

Compléments

Il existe des romans ou des films où un objet fait office de fil rouge (exemple : "Les crimes de l'accordéon" d'Annie Proulx, également auteur de "Brokeback Moutain"). Il traverse des époques différentes, est manipulé par des personnes qui n'ont normalement aucun lien entre elles, mais assure la cohérence de l'histoire et maintient l'interêt du lecteur malgré le côté disparate des histoires qui se succèdent.
Un animateur de télévision joue aussi le fil rouge en reliant les séquences de l'émission.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Fil rouge » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Der rote Faden Le fil rouge
Angleterre Anglais The red thread Le fil rouge
États-Unis Anglais The common thread Le fil en commun
Irlande Anglais The golden thread Le fil d'or
Espagne Espagnol El hilo conductor Le fil conducteur (d'une énigme)
Espagne Espagnol El leitmotiv Le leitmotiv
Israël Hébreu Khout hashani Fil ecarlate
Italie Italien Un filo rosso Un fil rouge
Belgique Néerlandais De rode draad / de leidraad Le fil rouge / le fil conduit
Pays-Bas Néerlandais De rode draad Le fil rouge
Pologne Polonais My?l przewodnia La pensee tonique
Brésil Portugais Fio de Ariadne (método para encontrar uma saída de uma situação difícil) ou fio condutor Fio condutor
Roumanie Roumain Firul ro?u (conduc?tor) Le fil rouge (conducteur)
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Fil rouge » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 24/05/2006 à 08:08
    On ne peut s’empêcher de penser au fil d’Ariane, que suivit Thésée pour sortir du Labyrinthe après avoir tué le Minotaure. C’est ce qui a donné l’expression ‘fil conducteur’. Mais je ne me souviens pas de la couleur de ce fil (qui n’a dû être mentionnée nulle part). A l’opposé, l’explication du filin de marine explique la couleur, mais ne justifie pas l’aspect ‘repère à suivre’ (je ne suis pas d’accord avec la conclusion « D’où le parallèle avec les points de repère dans un récit ou le maintien de la cohérence d’un ensemble. ») Restent deux explications partielles et non complémentaires. Que choisir ?
  • #2
    • HoubaHOBBES
    • 24/05/2006 à 08:32
    • En réponse à <inconnu> #1 le 24/05/2006 à 08:08 :
    • « On ne peut s’empêcher de penser au fil d’Ariane, que suivit Thésée pour sortir du Labyrinthe après avoir tué le Minotaure. C’est ce qui a do... »
    Sans chercher à trancher, je ne suis pas François lorsqu’il interprète le filin rouge comme "repère à suivre": il me paraît bien plus correct d’éclairer cette explication par ce "quelque chose qui donne de la cohérence à un ensemble disparate".
  • #3
    • God
    • 24/05/2006 à 08:56*
    • En réponse à HoubaHOBBES #2 le 24/05/2006 à 08:32 :
    • « Sans chercher à trancher, je ne suis pas François lorsqu’il interprète le filin rouge comme "repère à suivre": il me paraît bien plus correc... »
    Justement, François dit qu’il n’est pas d’accord avec le ’repère à suivre’.
    Moi j’ai juste dit ’point de repère’ car le fil rouge permettait de repérer immédiatement la provenance du cordage. Mais je conviens que, par rapport à un vrai ’repère à suivre’, le lien est ténu.
    Quant au fil d’Ariane, je n’ai effectivement pas souvenir d’avoir lu où que ce soit quelle était sa couleur.
  • #4
    • <inconnu>
    • 24/05/2006 à 09:09
    • En réponse à God #3 le 24/05/2006 à 08:56* :
    • « Justement, François dit qu’il n’est pas d’accord avec le ’repère à suivre’.
      Moi j’ai juste dit ’point de repère’ car le fil rouge permettait... »
    « Quand au fil d’Ariane, je n’ai effectivement pas souvenir d’avoir lu où que ce soit quel était sa couleur. »
    My God, une faute d’orthographe et une autre de syntaxe dans la même phrase, bravo ! Pensez à l’édification des jeunes générations qui liront pieusement vos évangiles dans deux mille ans !
  • #5
    • God
    • 24/05/2006 à 09:18
    • En réponse à <inconnu> #4 le 24/05/2006 à 09:09 :
    • « « Quand au fil d’Ariane, je n’ai effectivement pas souvenir d’avoir lu où que ce soit quel était sa couleur. »
      My God, une faute d’orthograp... »
    J’ai pas encore bu mon café ce matin ! 😉
    Moi j’ai vu deux fôtes d’orthographe, mais pas de syntaxe.
    Et puis dans 2000 ans, s’il existe encore des jeunes, donc des hommes, je ne suis pas vraiment sûr qu’ils soient captivés par mes écrits... à supposer que le Google de l’époque les référence encore, ce dont je doute fort. Mais je ne serai pas là pour vérifier.
  • #6
    • <inconnu>
    • 24/05/2006 à 10:02
    • En réponse à God #5 le 24/05/2006 à 09:18 :
    • « J’ai pas encore bu mon café ce matin ! 😉
      Moi j’ai vu deux fôtes d’orthographe, mais pas de syntaxe.
      Et puis dans 2000 ans, s’il existe encor... »
    « Moi j’ai vu deux fôtes d’orthographe, mais pas de syntaxe. »
    Bon, d’accord, allons-y pour un petit cours de français.
    Pour rappel, l’orthographe définit la manière dont doit s’écrire un mot, sans tenir compte de son appartenance à une phrase. La syntaxe, elle, étudie les relations entre les mots qui constituent la phrase. Ainsi, écrire ‘quand’ à la place de ‘quant’ est une faute d’orthographe, tandis que ‘quel’ à la place de ‘quelle’ constitue une faute de syntaxe.
    Et maintenant, promis, j’arrête d’être chiant.
  • #7
    • chirstian
    • 24/05/2006 à 10:16*
    est-il bien sérieux, un mercredi de mai 2006, de s’interroger sur la couleur du fil d’Ariane ? La seule couleur appropriée eut été bien naturellement "phosphorescent "
    De nos jours, le fil d’Ariane désigne le grand cable qui relie la fusée Ariane à Kourou , et permet de la ramener à la base, lorsque sa mission est terminée, pour qu’elle puisse resservir.
    Avant cela, les fusées étaient détruites, ainsi qu’en témoigne les vers du grand Racine :
    "Ariane , ma soeur, de quel Kourou lancé,
    vous pétâtes aux cieux où vous fûtes lancé" ...
    Mais, de toutes façons cela n’a rien à voir avec le fil rouge.
    Dans sa lettre du 4 septembre 1504, Amerigo Vespucci raconte son premier voyage dans le Nouveau Monde qui portera bientôt son nom.
    Il dit , parlant du chef Chiracoustra : "C’était un beau vieillard, à la peau rouge, comme tous ici. Il nous accueillit amicalement, et mit à ma disposition , ses filles rouges pour chauffer ma couche, et ses fils rouges pour me guider... "
    et plus loin " je suivis donc ces fils rouges, sans qui j’eus été perdu : il furent mon guide, mes repères ..."
    Nous avons donc là une source indiscutable, et bien plus ancienne que celle de Goethe !
    Christianucci
  • #8
    • <inconnu>
    • 24/05/2006 à 10:37
    • En réponse à chirstian #7 le 24/05/2006 à 10:16* :
    • « est-il bien sérieux, un mercredi de mai 2006, de s’interroger sur la couleur du fil d’Ariane ? La seule couleur appropriée eut été bien natu... »
    Bravo ! Ça c’est méga-top délire !
    Maintenant, restez bien calme et ne bougez pas, mon cher Chirstian. Les gentils messieurs en blanc vont venir vous chercher pour vous faire votre petite piqûre et vous reconduire à votre belle chambre tapissée de matelas.
  • #9
    • borikito
    • 24/05/2006 à 12:53*
    • En réponse à <inconnu> #8 le 24/05/2006 à 10:37 :
    • « Bravo ! Ça c’est méga-top délire !
      Maintenant, restez bien calme et ne bougez pas, mon cher Chirstian. Les gentils messieurs en blanc vont v... »
    Mollo, François, mollo-mollo ! Il convient de rester prudent : Chirstian vient de nous révéler sa corsitude (Christianucci).
    Corse, passe encore. Mais corse et complètement louf, gare !
  • #10
    • <inconnu>
    • 24/05/2006 à 17:59
    • En réponse à chirstian #7 le 24/05/2006 à 10:16* :
    • « est-il bien sérieux, un mercredi de mai 2006, de s’interroger sur la couleur du fil d’Ariane ? La seule couleur appropriée eut été bien natu... »
    Bravo chirstian, j’en suis baba... Attention God, grande concurrence à l’horizon, il est en train de te supplanter dans mon admiration de pauvre mortelle !!
    Blague à part, j’avais souvenir d’un fil d’Ariane de couleur "claire". Mais peut-être me gouré-je ? Et je n’arrive pas à retrouver une confirmation quelque part.
  • #11
    • God
    • 24/05/2006 à 18:06
    • En réponse à <inconnu> #10 le 24/05/2006 à 17:59 :
    • « Bravo chirstian, j’en suis baba... Attention God, grande concurrence à l’horizon, il est en train de te supplanter dans mon admiration de pa... »
    Non, non ! Il ne faut hésiter à dire qu’il mérite une certaine admiration (enfin de la part de ceux qui aiment l’humour, parce qu’il y en a qui se désabonnent à cause de ça - le dernier virulent m’a dit qu’il avait déjà son frère chez lui qui le gonflait avec le même type de plaisanteries et que ça suffisait largement pour lui et il a sous-entendu que s’il en avait le pouvoir, il éliminerait du Net les sites de ce genre ; c’est dire la qualité du personnage).
    En ce qui me concerne je suis contraint à une certaine retenue dans mes explications, sinon certains risqueraient de ne pas faire la part du sérieux et du n’importe quoi.
    Par contre, les commentateurs peuvent librement se laisser aller à leurs penchants déliresques, sans aucune vergogne.
  • #12
    • deLassus
    • 27/09/2009 à 00:38*
    • En réponse à God #5 le 24/05/2006 à 09:18 :
    • « J’ai pas encore bu mon café ce matin ! 😉
      Moi j’ai vu deux fôtes d’orthographe, mais pas de syntaxe.
      Et puis dans 2000 ans, s’il existe encor... »
    Ce qui serait bien, c’est que dans 2000 ans il y ait des expressions françaises à expliquer, et non un charabia à base d’anglicismes.
    S’il se mèle encore dans 2000 ans aux explications la salutaire dose d’humour cultivé qui donne tout son charme à ce site, ce sera encore mieux.
    PS : l’horloge d’expressio avance de 4’ par rapport à celle de mon ordinateur... Est-ce là un effet de la toute-puissance de God ?
  • #13
    • syanne
    • 27/09/2009 à 08:03
    Nous aussi avons notre Ariane : celle qui se balade à son aise dans le labyrinthe d’Expressio, y trouve toujours ce qu’elle y cherchait et nous le rapporte, sans coup férir : date d’anniversaire, anciens pseudos, référence à une contrib oubliée de tous...
    Oui, notre fil rouge est une Dame blanche !
    PS. Un jour, Tyto, tu m’expliqueras comment tu fais !
  • #14
    • momolala
    • 27/09/2009 à 08:31
    Expressio est en soi le fil rouge de nos journées : la succession de nos escales ici se fait dans la continuité du temps, chacun y apportant sa touche de connaissance ou de délire. Ou bien le fil nous est-il donné par le commentaire de God, qu’on s’en rapproche ou s’en éloigne pour mieux y revenir ?
  • #15
    • momolala
    • 27/09/2009 à 08:38*
    Pourquoi a-t-on choisi le rouge pour ce fil ? Les uniformes étaient rouges pour masquer la couleur du sang. Bon. La majorité des drapeaux contient du rouge (voir cette page), comme ceux du Royaume Uni, de l’Espagne, l’Allemagne et de la France. Nous savons que le rouge de notre drapeau françois vient des couleurs de la ville de Paris, entre lesquelles fut enserré le blanc du drapeau royal. Est-ce pour rappeler ce fil dominant couleur de sang, symbolique d’un patriotisme ardent ou parce que la teinture à la garance était plus facile à obtenir et plus tenace ?
  • #16
    • deLassus
    • 27/09/2009 à 08:40
    • En réponse à momolala #14 le 27/09/2009 à 08:31 :
    • « Expressio est en soi le fil rouge de nos journées : la succession de nos escales ici se fait dans la continuité du temps, chacun y apportant... »
    Expressio est en SOIE le fil rouge ...
    A force d’essayer de vous suivre, je crois bien que je risque de perdre le fil !
  • #17
    • momolala
    • 27/09/2009 à 08:53
    • En réponse à deLassus #16 le 27/09/2009 à 08:40 :
    • « Expressio est en SOIE le fil rouge ...
      A force d’essayer de vous suivre, je crois bien que je risque de perdre le fil ! »
    C’est joli, ce fil de soie d’Expressio. Accroche ton fil au mien et je ferai de même. Ensemble et successivement tissons celui du jour.
  • #18
    • OSCARELLI
    • 27/09/2009 à 08:54*
    • En réponse à syanne #13 le 27/09/2009 à 08:03 :
    • « Nous aussi avons notre Ariane : celle qui se balade à son aise dans le labyrinthe d’Expressio, y trouve toujours ce qu’elle y cherchait et n... »
    Dès lors, il bas de soie va de soi que nous nous devons-hire de souhaiter un excllent, joyeux et salutaire anniversaire à not’ SaGesseFolie.
    Marceeeeeeel, Bernaaaaaard, c’est à vous de jouer, les gars. Amenez-nous les viennoiseries et le bouteilles, que l’on puisse lui souhaiter en toute beauté tout le bien qui lui est dû!
  • #19
    • chirstian
    • 27/09/2009 à 08:55*
    • En réponse à momolala #15 le 27/09/2009 à 08:38* :
    • « Pourquoi a-t-on choisi le rouge pour ce fil ? Les uniformes étaient rouges pour masquer la couleur du sang. Bon. La majorité des drapeaux co... »
    Pourquoi a-t-on choisi le rouge pour ce fil ?
    tu poses la bonne question. Je vois deux réponses : le recours à la garance pour éviter la gourance. Ou un ostracisme -condamnable- à l’égard des daltoniens.
  • #20
    • tytoalba
    • 27/09/2009 à 09:00*
    • En réponse à syanne #13 le 27/09/2009 à 08:03 :
    • « Nous aussi avons notre Ariane : celle qui se balade à son aise dans le labyrinthe d’Expressio, y trouve toujours ce qu’elle y cherchait et n... »
    Je peux te donner quelques pistes. J’ai un cahier à feuilles interchangeables dont le nom commence par AT. J’y note les dates d’anniversaire. Elles sont aussi dans mon PC mais un PC peut tomber en panne, je garde donc ainsi une trace plus sûre. Ne le dis à personne mais je note aussi le jour des rediffusions. C’est un de mes passe-temps favoris et cela ne me prend que quelques secondes. Je n’ai pas tout Expressio dans mon cahier mais il est déjà bien rempli.