Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Graisser la patte (à quelqu'un)

Soudoyer (quelqu'un).
Donner de l'argent (à quelqu'un) pour en obtenir une faveur.

Origine

Dans cette expression qui date du XVIIe siècle, la 'patte' n'est jamais que la version animale de la 'main' qui va recevoir l'argent. D'ailleurs, au XIVe, on disait "oindre la paume".
Mais pourquoi 'graisser' ?
Vous allez me dire que de 'oindre' à 'graisser', il n'y a qu'un petit pas et que la dérive semble naturelle. Certes. Mais alors, pourquoi 'oindre'[1] pour représenter l'action de mettre de l'argent dans la main ?
Eh bien il se trouve que, depuis longtemps, la notion de 'gras' est associée à celle de profit. En effet, un bonhomme gras n'est-il pas un symbole de celui qui peut bien manger, donc celui qui a de l'argent ?
'Graisser' est ici une métaphore qui marque le profit mal acquis, comme dans l'ancienne expression, à la forme très proche de la nôtre, "engraisser les mains (à quelqu'un)" où la graisse symbolise également la corruption ou le gain illicite.
[1] Parenthèse qui n'a rien à voir avec le sujet : connaissez-vous la conjugaison du verbe 'oindre' ? Elle est parfois amusante : si vous dites "nous oignons !", cela n'a rien d'une profession de foi où vous affirmez être des oignons...

Exemple

« Quelques mauvais garnements se cotisèrent certain jour, pour graisser la patte au sonneur de la cathédrale et lui faire sonner l'Angélus vingt minutes avant l'heure légale »
Prosper Mérimée - Carmen

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Graisser la patte (à quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Tunisie Arabe Ichah'mou Il le graisse
Allemagne Allemand Jemanden schmieren Graisser (quelqu'un)
Grèce Grec Λαδώνω Graisser (quelqu'un)
Angleterre Anglais To grease (or oil) someone's palm Graisser la paume (de quelqu'un)
États-Unis Anglais Grease someone's palm Graisser la paume (à quelqu'un)
Argentine Espagnol Untar la mano Enduire la main
Espagne Espagnol Sobornar (a alguien) Soudoyer (quelqu'un)
Espagne Espagnol Untar Enduire
Canada Français Donner un pot-de-vin Soudoyer
Canada Français Payer un cigare à quelqu'un
Hongrie Hongrois Megken Graisser
Italie Italien Currùmpiri Corrompre
Italie Italien Ungere le carrucole Graisser les poulies
Italie Italien Ungere le mani ad uno Oindre, graisser les mains à quelqu'un
Belgique Néerlandais Smeergeld uitbetalen Payer en argent de graisse
Pays-Bas Néerlandais Omkopen Acheter une faveur de quelqu'un
Pays-Bas Néerlandais Slijmen Se servir d'une matière visqueuse (comme du miel)
Pologne Polonais Musisz dac w lape, jak nie posmarujesz to nie pojedziesz SI Tu ne graisses pas Tu ne pourras pas rouler (nécessité de "donner dans la patte" à quelqu'un
Pologne Polonais Posmarować komuś łapę Enduire la patte à quelqu'un
Brésil Portugais Molhar a mão (de alguém) Mouiller la main (à quelqu'un)
Portugal Portugais Subornar alguém Acheter, corrompre quelqu'un
Roumanie Roumain A da mita Donner un pourboire
Roumanie Roumain A unge pe cineva Graisser quelqu'un
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Graisser la patte (à quelqu'un) » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 09/07/2008 à 00:27
    Qu’il soigne et s’oigne l’oigne éloigné ! Gnarf gnarf !
    Et tiens, God, ça me fait penser qu’il va falloir graisser la patte de Marcel, si on veut qu’il assure l’anisette bien fraîche, pendant les vacances, hmmm ?
  • #2
    • OSCARELLI
    • 09/07/2008 à 06:42
    Je connais des garagistes qui, à force d’avoir les mains dans le cambouis, sont devenus riches comme Crésus. Ils se sont eux-mêmes graissé les pattes. Et, oserais-je dire, pas toujours très honnêtement: "chère Mèdême, votre tête de delco tape, il faut absolument la remplacer, de même que la courroie du carburateur qui flotte." Et comme la chère Mèdême en question ne comprend rien à ce jargon, elle se fait baiser avoir à tous les coups... Et il y a des chères Médêmes mâles également, bien sûr... 😉
  • #3
    • OSCARELLI
    • 09/07/2008 à 06:44*
    connaissez-vous la conjugaison du verbe ’oindre’ ?

    oindre: v.tr.: pleurer comme un bébé: ouin, ouin, ouinnnnn
  • #4
    • <inconnu>
    • 09/07/2008 à 08:10
    Dicton médiéval :
    "Oignez vilain, il vous poindra. Poignez vilain, il vous oindra !"
  • #5
    • Elpepe
    • 09/07/2008 à 08:18
    • En réponse à OSCARELLI #2 le 09/07/2008 à 06:42 :
    • « Je connais des garagistes qui, à force d’avoir les mains dans le cambouis, sont devenus riches comme Crésus. Ils se sont eux-mêmes graissé l... »
    des chères Médêmes mâles également

    Qui se graissent la patte à l’huile de phoque ?
    Bonjour bonjour, les gosses. Bien dormi ? Moi, j’ai fait un rêve merveilleux : c’est mon percepteur qui me graissait la patte. Mais j’ai eu un réveil difficile...
  • #6
    • chirstian
    • 09/07/2008 à 08:27
    • En réponse à <inconnu> #4 le 09/07/2008 à 08:10 :
    • « Dicton médiéval :
      "Oignez vilain, il vous poindra. Poignez vilain, il vous oindra !" »
    et chanson "médiévale" de Brassens
    "Ding ding dong! les matines sonnent en l’honneur de notre bonheur.
    Ding ding dong! faut le dire à personne: j’ai graissé la patte au sonneur."...
    NDLR : à l’attention de Reduxagain (voir contrib hier) et des jeunes du site : Brassens chanteur et poète français, :1921-1999.
  • #7
    • chirstian
    • 09/07/2008 à 08:35
    alors, se graisser la patte c’est pas de la masturbation ? Même pas en Grèce ? Ca m’épate !
  • #8
    • Elpepe
    • 09/07/2008 à 08:40
  • #9
    • AnimalDan
    • 09/07/2008 à 08:46
    • En réponse à Elpepe #8 le 09/07/2008 à 08:40 :
    • « Tiens, je te graisse la patte. »
    En bandeau publicitaire, y a des gens qui se font graisser la patte pour vous (?) dégraisser en sept jours.
  • #10
    • charlesattend
    • 09/07/2008 à 08:52
    • En réponse à OSCARELLI #2 le 09/07/2008 à 06:42 :
    • « Je connais des garagistes qui, à force d’avoir les mains dans le cambouis, sont devenus riches comme Crésus. Ils se sont eux-mêmes graissé l... »
    j’en connais un à Saint ouen qui s’est vu chargé d’une mission diivne et qui graissait les colonnes de direction aux Saintes Huiles afin de rester sur le droit chemin..
    "pour voyager plus l’oint "...
  • #11
    • Elpepe
    • 09/07/2008 à 08:58
    • En réponse à AnimalDan #9 le 09/07/2008 à 08:46 :
    • « En bandeau publicitaire, y a des gens qui se font graisser la patte pour vous (?) dégraisser en sept jours. »
    Et pour se dégraisser les pattes après avoir fait de la mécanique, rien ne vaut l’essence. Flacons de 125 ml, 14,99 € seulement.
  • #12
    • Elpepe
    • 09/07/2008 à 09:21
    En s’allant graisser la patte au point, il te rapetasserait G.
    Que n’ensuite, tu lui griseras la patte, hmmm ?
    Anna
  • #13
    • syanne
    • 09/07/2008 à 09:32*
    • En réponse à chirstian #6 le 09/07/2008 à 08:27 :
    • « et chanson "médiévale" de Brassens
      "Ding ding dong! les matines sonnent en l’honneur de notre bonheur.
      Ding ding dong! faut le dire à person... »
    Brassens chanteur et poète français, :1921-1999.

    ... qui explique très bien, aux jeunes qui n’aiment pas les vieux, et vice-versa, que "le temps ne fait rien à l’affaire" !
    cette page
    • Pour Reduxagain : ce n’est pas sa plus belle chanson, mais depuis le temps que "je balance entre deux âges" (n’est-ce pas notre cas à tous, d’ailleurs ?), je la trouve toujours aussi savoureuse.
    Et j’ai enfin retrouvé celle (si jolie !) dont Chirstian cite un extrait... j’ai mis le temps (neurones de la mémoire mal huilés ce matin !)
    cette page
  • #14
    • Elpepe
    • 09/07/2008 à 09:38
    Avec mon pantalon patte d’éléphant et mon fil à la patte, je suis allé voir mon garagiste, monsieur Patte, à Plessis Patte d’Oie, tout patte-pelu, et lui ai donné la patte en faisant patte de velours. Mais lui, dressé sur ses pattes de derrière, avec ses pattes de mouche (non, Chirstian, nooooon…), il m’a donné un coup de patte en me faisant un croche-patte. J’ai eu beau lui graisser la patte, ma bagnole est repartie sur trois pattes, malgré la patte de lapin pendue au rétroviseur ! De rage, arrivé à la patte d’oie, je me suis arrêté près d’un lampadaire et j’ai levé la patte. Ça soulage…
  • #15
    • Muscat
    • 09/07/2008 à 09:44
    • En réponse à chirstian #6 le 09/07/2008 à 08:27 :
    • « et chanson "médiévale" de Brassens
      "Ding ding dong! les matines sonnent en l’honneur de notre bonheur.
      Ding ding dong! faut le dire à person... »
    Je vais m’attirer tes foudres car je te contredis toujours ! Si je me souviens bien,Brassens est mort en 1981 mais ma mémoire peut être défaillante aussi.Stp ne m’en veux pas,je suis prête à te graisser la patte...Mais par les temps qui courent la pellicule sera très mince.Ne préfères-tu pas qu’on boive un verre ensemble?
  • #16
    • <inconnu>
    • 09/07/2008 à 09:49*
    • En réponse à chirstian #6 le 09/07/2008 à 08:27 :
    • « et chanson "médiévale" de Brassens
      "Ding ding dong! les matines sonnent en l’honneur de notre bonheur.
      Ding ding dong! faut le dire à person... »
    Que nenni tonton Georges est malheureusement parti en 1981
    Ah ben zut, Muscat l’avait relevé avant moi (Je parle bien entendu de la coquille).
  • #17
    • mickeylange
    • 09/07/2008 à 09:55
    C’est bien le 29 octobre 1981 qu’il a " graisser le marteau"* de Saint Pierre.
    • Fig. et familièrement. Graisser le marteau, donner de l’argent au portier d’une maison, afin de s’en faciliter l’entrée.
    • On avait beau heurter et m’ôter son chapeau, On n’entrait point chez nous sans graisser le marteau (RAC. Plaid. I, 1)
  • #18
    • Elpepe
    • 09/07/2008 à 10:09
    • En réponse à Elpepe #14 le 09/07/2008 à 09:38 :
    • « Avec mon pantalon patte d’éléphant et mon fil à la patte, je suis allé voir mon garagiste, monsieur Patte, à Plessis Patte d’Oie, tout patte... »
    Oh, hé, Pépé, tu digresses, là...
    Pat
  • #19
    • Elpepe
    • 09/07/2008 à 10:19*
    • En réponse à mickeylange #17 le 09/07/2008 à 09:55 :
    • « C’est bien le 29 octobre 1981 qu’il a " graisser le marteau"* de Saint Pierre.
      Fig. et familièrement. Graisser le marteau, donner de l’arge... »
    Tiens, je ne la connaissais pas, celle-là. Merci !
    RÉCLAME
    Expressio, le site qui vous graisse les méninges.
  • #20
    • chirstian
    • 09/07/2008 à 11:11
    • En réponse à mickeylange #17 le 09/07/2008 à 09:55 :
    • « C’est bien le 29 octobre 1981 qu’il a " graisser le marteau"* de Saint Pierre.
      Fig. et familièrement. Graisser le marteau, donner de l’arge... »
    aussi à Muscat et Alcalin :
    1981 : vous avez raison. J’ai reçu le faire-part avec beaucoup de retard. Il s’en était expliqué , du reste :
    "Jadis, les parents des morts vous mettaient dans le bain
    De bonne grâce ils en f’saient profiter les copains
    " Y a un mort à la maison, si le coeur vous en dit
    Venez l’pleurer avec nous sur le coup de midi... "
    Mais les vivants aujourd’hui n’sont plus si généreux
    Quand ils possèdent un mort ils le gardent pour eux
    C’est la raison pour laquelle, depuis quelques années
    Des tas d’enterrements vous passent sous le nez
    Mais où sont les funérailles d’antan ?
    Les petits corbillards, corbillards, corbillards, corbillards
    De nos grands-pères" ...